AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ah bravo les espion ! [PV Leia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
"Amiral du passé"
avatar
Messages : 62
Crédits : 66
Date d'inscription : 14/04/2017
Emploi/loisirs : Amirale rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Ah bravo les espion ! [PV Leia]   Mar 18 Avr - 19:59


Je me réveillais en sursaut et en sueur. Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait un de ses "rêves" là... Je me levais et j'allais dans ma salle de bain personnelle. Je me mis de l'eau sur le visage... et mon interphone sonna. En soupirant, j'activais le mode audio.

"J'écoute."

"Nous sortons de l'hyperespace dans une demi-heure, Amiral."

"Prévenez notre invitée, qu'elle puisse juger de la suite, capitaine."

J'éteignis en secouant la tête. Foutu Alturo ! Il savait que je préférais être prévenue plus tôt... Pourquoi ce crétin continuait à me réveiller au dernier moment. Je secouais la tête, devinant la suite. C'était tellement l'habitude, après tout. Je m'habillais après une douche sonique rapide et je montais pour rejoindre la passerelle.

"Capitaine Von Cyrus, rapport."

"Nous sommes à quelques instants d'arriver à destination. J'ai prévenu Mlle Organa et lui ait envoyé un repas, si elle désire manger. Nos chasseurs sont prêts à décoller d'ailleurs et le votre est opérationnel. Oh, si besoin : le chef a mis un sandwich sur votre siège."

"Merci de me prévenir."

Je pris le turbolif menant  directement à l'hangar des chasseurs, où stationne les deux tiers de mes appareils, et je m'installais dans mon cockpit, prenant mes lunettes de vol, vieilles, inutiles mais c'est un souvenir familial. Le sandwich sur les genoux, je verrouillais la verrière alors que le signal sonore signalant la sortie imminente en espace normal retentissait dans tout le bâtiment. Et la Flotte d'Anöe sortie d'hyperespace, non loin de notre destination : Dantooine.

C'était la première fois que nous y venions et j'activais mon chasseur, attendant l'autorisation de décollage..


"Amiral, on ne détecte aucune activité."

Je fus un peu interloquée et répondis...

"Aucune ? Il devrait y avoir un destroyer pour protéger cette usine."

"On ne détecte rien, Amiral. Donc, sauf s'il est dans l'angle mort de la planète.."

"On se déploit en "Fou". Largage des chasseurs : Ombre et Lumière protège les têtes de marteau, Nuage m'accompagne sur la planète."

Mon second, Alturo Von Cyrus, capitaine du Poséidon, transmit mes ordres alors que mon chasseur décolla, ses patins d'atterrissage se rétractant alors qu'il sortait sous ma conduite de son hangar. ne fois sorti, je déployais les ailes en mode attaque et je piquais sur la planète bleue verte, mettant le cap vers la position de l'usine.

Après un trajet de plusieurs minutes, un sandwich mangé rapidement, nous entrâmes dans l'atmosphère de la planète, douzaine de traits rouges, et nous piquions vers "l'usine" mais aucun senseur ne nous la signala. En approchant, nous repérâmes bien des bâtiments mais... Je passais en mode "rase motte" pour regarder ça, avant de passer à l'attaque... et en survolant la zone, je ne vis.. que des ruines. De vieilles ruines dirait-on même. Que j'avais déjà vu alors que c'était la première fois que je venais ici. Vive mes "rêves".


"Nuage Prime à Poséidon. On passe en mode Tour. Dites à la princesse que je veux qu'elle vienne ici. Et envoyez nous une équipe de fusiliers."

"Considerez qu'ils sont partis, Nuage Prime."

Je battis des ailes, faisant signe à mes coéquipiers que nous allions atterrir, pendant que ma Flotte se préparait à prendre une position défensive. On repéra une zone stable proche des ruines, même si elles sont entourées de petits zones de collines. Je donnais ordre à Nuage 11 et 12 de rester en vol et on s'installa, laissant la place à la navette de se poser.

Je descendis, laissant la moitié des pilotes garder les appareils, allant chercher l'entrée de ses ruines en attendant l'arrivée des autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 42
Crédits : 46
Date d'inscription : 17/04/2017
Emploi/loisirs : Rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ah bravo les espion ! [PV Leia]   Jeu 20 Avr - 20:32

Impossible de contacter Han ou Chewie, depuis quelques temps, allez donc savoir où ils avaient encore été se fourrer, ces deux-là. Leia laissa retomber le communicateur au même moment où des hommes de l’amiral vint l’avertir qu’ils étaient à présent tout proche de leur destination. Merci, d’accord. Lorsqu’il repartit, elle termina assez vite de se préparer, ayant troqué ses habituelles robes blanches très simples pour une tenue plus conforme et pratique, puis s’arma. Une autre personne vint également lui dire qu’ils lui avaient laissé un repas, mais elle n’avait pas faim. Ce n’était pas tant l’opération à venir qui l’angoissait, elle était sur les nerfs à cause d’un autre songe où une sorte de femme floue la suivait et lui répétait qu’elle ne pourra pas s’échapper. Ne pas comprendre ce qui arrivait et pourquoi cela durait depuis si longtemps finissait par la rendre nerveuse, elle avait l’impression qu’une catastrophe imminente n’allait pas tarder à leur tomber dessus, ou simplement un très gros changement dans sa vie. Ce n’était qu’un pressentiment, cela dit, peut-être devrait-elle oublier ce genre de rêves.

Une fois l’opération lancée, Leia assista au décollage des chasseurs et autres navettes depuis la salle de contrôle de l’appareil, curieuse de voir comment cette flotte venue tout droit du passé opérait et quelles étaient les différences par rapport aux manœuvres des pilotes de leur propre époque. Son regard glissa ensuite sur Dantooine, une planète qu’elle n’avait personnellement jamais visitée mais dont elle avait entendu parler quelques fois au Temple. Apparemment, c’était là-bas que Revan avait, une fois de plus, fait une de ses plus démonstrations de folie pure, il y a un mois ou deux, peu de temps après son arrivée dans cette époque. Leia ne connaissait pas les détails, elle n’avait que rapidement vu l’air interloqué et blasé de maître Shan lorsqu’elle avait évoqué leurs « retrouvailles » sur Dantooine. Plusieurs minutes se passèrent puis des nouvelles arrivèrent, aucune source de vie n’était détectée à l’endroit où était censée se trouver l’usine. Ni même aucune source de rien, d’ailleurs. La princesse étouffa un juron, se demandant s’ils ne fonçaient pas tout droit dans un piège.

Le second de l’amiral la prévint ensuite qu’elle devait venir les rejoindre, ils se posaient sur la planète pour examiner de plus près ce qui semblait être, en apparence, un simple champ de ruines. Leia suivit les hommes qui la conduire à la navette, tenaillée par ce mauvais pressentiment. Des ruines sur cette planète, ce n’était pas étonnant en soit, mais enfin… Ils décollèrent à leur tour vers Dantooine, arrivant en une dizaine de minutes non loin de la position des autres. Leia se pencha pour regarder les extérieurs, avisant un peu plus tard les ruines en question lorsque la navette se posa dans les environs. Vu rapidement comme ça, ça semblait immense, et ce qui en restait lui évoquait bizarrement une architecture familière. Leia finit par rejoindre l’amiral à l’entrée des bâtiments démolis, suivie des autres soldats, observant les lieux avec attention. Il se dégageait encore une atmosphère particulière, ici… C’était vieux, lointain, diffus, mais elle ressentait quelque chose, sans pouvoir définir quoi.

– J’ai l’impression d’être déjà venue, murmura-t-elle très bas, plus pour elle-même que pour les autres.

Ils entrèrent avec une certaine prudence, la première « salle » s’ouvrant à eux laissait voir un pan du ciel, avec le plafond à moitié démoli, des chutes de pierres ayant presque entièrement recouvert le sol. Malgré tout, on pouvait encore voir, dans l’épaisse couche de poussière, des traces de pas, des personnes, au moins deux selon les traces, étaient déjà venues ici avant eux, il n’y a pas si longtemps que cela. Armes à la main, Leia chercha d’autres traces de passage ou de vie, quelque chose montrant qu’il s’était passé quelque chose ici, ces derniers temps. C’est en avançant plus loin qu’elle tomba sur d’autres traces, bien plus marquées. De larges traces profondes contre les débris de rochers ou au sol, comme si quelqu’un avait frappé un grand coup et manqué sa cible, son arme ricochant contre les pierres et y laissant une marque longue et effilée, noire. On aurait dit un coup d’épée. Dans cette salle, la poussière était moins épaisse qu’ailleurs, dérangée par un passage remuant d’une ou plusieurs personnes.

– Ce doit êtres des marques laissées par Revan et maître Shan, dit-elle en se tournant vers l’amiral. J’ai pu entendre qu’ils s’étaient « retrouvés » sur Dantooine, des retrouvailles un peu vives, visiblement. En revanche, j’ignore ce que peut être cet endroit et ce qu’ils fichaient ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Amiral du passé"
avatar
Messages : 62
Crédits : 66
Date d'inscription : 14/04/2017
Emploi/loisirs : Amirale rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ah bravo les espion ! [PV Leia]   Lun 24 Avr - 19:43

– J’ai l’impression d’être déjà venue.

Dit la princesse tout bas. Inutile de lui dire que j'avais cette impression, moi aussi, vu que j'avais déjà visité le lieu, cette nuit. Je la suivis à l'intérieur avec mes hommes.  L'endroit était en très mauvais état et tout semblait très âgé. Il était surprenant que la structure ne se soit pas effondrée en fait et semble toujours solide.

Le couloir mena à ce qui semblait avoir été un lieu d'accueil : un peu grand, le ciel à l'air libre vu le peu de débris au centre. Plusieurs passages étaient visibles, même si la majeure partie était bloqué par les décombres.


"– Ce doit êtres des marques laissées par Revan et maître Shan. J’ai pu entendre qu’ils s’étaient « retrouvés » sur Dantooine, des retrouvailles un peu vives, visiblement. En revanche, j’ignore ce que peut être cet endroit et ce qu’ils fichaient ici.

"Mmmm s'ils sont venus ici, peut-être ont-ils un lien avec cet endroit. Cela me donne une idée." Je pris mon communicateur de ma main gauche. "Alturo, jette un oeil sur nos données concernant cette planète. Les nôtres, pas les actuelles."

"Un instant amiral."

Pendant qu'il vérifiait cela, je fis trois équipes afin d'explorer plus profondément les ruines, deux de quatre hommes, enfin soldats, et la troisième avec la princesse, moi et les deux derniers. D'emblée, je montrais le passage que mon groupe allait prendre. Celui que j'avais pris dans mon rêve. Je fais confiance à ces rêves là, toujours. Dans le même temps, je pris note que Bastila aussi était dans cette époque. Il se passait quoi, bon sang ! Va falloir qu'on m'explique deux trois choses avant que je ne décide de fouiller toute seule.

"Amiral ? Bingo ! Il y avait un avant-poste jedi sur Dantooine. Il fut détruit par Malak et je ne crois pas qu'il y ait eu des survivants. Vu les coordonnées que j'ai, vous êtes dedans. Au passage, on signale aussi de se méfier de la faune, ils avaient fait pas mal de morts chez les colons."

"Merci."

Je crois que je vais installer une routine, une fois à bord. Comparé nos vieilles données et les récentes avant chaque mission. Cela aidera à éviter de telles erreurs. Je me dirigeais vers l'entrée du couloir, poussiéreux mais laissant voir des traces animales sur le sol.

"Bon, princesse, vous restez derrière moi. Roland, Hugo, vous faites l'arrière garde."

Je me faufilais dans l'étroit passage et finit par déboucher après une minute de contortionnisme dans un couloir, visiblement souterrain et intact. Je dégainais mon blaster mais j'avançais avec prudence, une lampe torche dans ma main gauche. L'endroit était très obscur et on trouva vite un porte, fermée. Je fis signe à Hugo de venir l'ouvrir. La salle se révéla grande, environ trente ou quarante mètres carrées, avec des lits et des malles, des placards... Malak avait fait preuve d'arrogance on dirait. J'entrais dans la pièce, faisant signe aux fusiliers de monter la garde.

"Voyons ce que l'on peut récupérer ici."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 42
Crédits : 46
Date d'inscription : 17/04/2017
Emploi/loisirs : Rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ah bravo les espion ! [PV Leia]   Mer 26 Avr - 11:25

– Mmmm s'ils sont venus ici, peut-être ont-ils un lien avec cet endroit. Cela me donne une idée. Alturo, jette un œil sur nos données concernant cette planète. Les nôtres, pas les actuelles.

– Un instant amiral.

Etant donné le tempérament un peu fluctuant de Revan, la princesse ne serait même pas étonnée de le voir partir se balader sur les planètes les plus reculée de toute la galaxie, juste parce le nom de ladite planète lui plaisait bien, même sans avoir jamais entendu parler un seul instant de sa vie entière auparavant. Sans doute était-elle injuste en pensant ainsi... Il avait sûrement des qualités, cependant, après ce qu'il avait fait à son fils, à fils qui n'avait que neuf ans, précision au passage, impossible de voir la sale tête de ce type sans avoir envie de vomir. Dans tous les cas, si Revan avait vraiment un lien avec cet endroit, cela ne faisait qu'une raison de plus de ne pas s'y attarder. Durant ce temps, l'amiral se chargea de former plusieurs équipes pour explorer cet endroit avec un peu plus d'attention, désignant ensuite le passage où elle souhaitait se rendre en premier lieu, sans une once d'hésitation, ce qui fit se demander à la princesse si la soldat était déjà venu ici par le passé, bien qu'elle affirme le contraire, ou si elle avait entendu parler de ce lieu auparavant. Leia lui coula un long regard scrutateur de bais puis haussa un peu les épaules. Après tout, ce n'était pas ses affaires, la jeune femme avait tout à fait le droit de garder ce qu'elle voulait pour elle tant que ça ne mettait pas en péril la rébellion.

– Amiral ? Bingo ! Il y avait un avant-poste Jedi sur Dantooine. Il fut détruit par Malak et je ne crois pas qu'il y ait eu des survivants. Vu les coordonnées que j'ai, vous êtes dedans. Au passage, on signale aussi de se méfier de la faune, ils avaient fait pas mal de morts chez les colons.

– Merci.

Un avant-poste Jedi... Leia grimaça de plus belle en entendant ça, levant un peu les yeux au ciel. Où qu'elle se rende, impossible d'échapper à ce genre d'endroits, donc ? Non pas qu'elle ait quoi que ce soit contre les Jedis, bien au contraire, cependant, moins elle s'en approchait et mieux elle s'en portait.

– Bon, princesse, vous restez derrière moi. Roland, Hugo, vous faites l'arrière-garde.

Ils entamèrent leur avancée, d'abord en se glissant entre un passage qui avait dû s'écrouler sur lui-même avec le temps, ne laissant qu'un accès très fin à un couloir de pierres blanches et grises, dont les murs étaient taillés de façon lisse, quoi qu'un peu rugueux. Un blatser dans une main et une torche dans l'autre, Leia éclaira les lieux avec prudence, ne voyant qu'un long passage filant vers les profondeurs, marqué par la poussière et des traces de passage d'animaux, étant donné les empreintes. L'air s'était sensiblement refroidi à mesure de leur progression, signe qu'ils s'enfonçaient vraiment loin sous terre. Il ne manquerait plus que le passage s'écroule pour de bon derrière eux, enfin, ils avaient tous de petits explosifs sur eux, au cas où. Au bout du couloir, une lourde porte verrouillée barra le passage, un des deux hommes de l'arrière-garde vint la forcer. Derrière, une salle au plafond haut se dévoila sous leurs yeux, grande, qu'ils balayèrent à la lumière des torches. La princesse estima d'abord l'agencement de la salle, faisant ensuite dévier sa lampe sur des lits de camps recouverts de couvertures rongées par la poussière et les insectes, des malles ouvertes ou scellées, des armoires d'un style d'une autre époque. L'endroit devait être abandonné depuis des siècles ! Il régnait ici un silence écrasant, on aurait pu croire qu'ils venaient de pénétrer dans un tombeau.

– Voyons ce que l'on peut récupérer ici.

Sûrement peu de choses... Pendant que les deux soldats montaient la garde, Leia s'aventura d'un côté au hasard, éclairant les affaires laissées avec une petite moue. Elle ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer comment avaient terminé les personnes qui s'étaient réfugiées ici... Avaient-ils tous péris de la main de ce Malak, évoqué plus tôt ? Ou s'étaient-ils cachés dans cette pièce puis étaient-ils partis rejoindre les leurs pour poursuivre la lutte ? "Malak", ce nom ne lui disait rien du tout, elle ne serait pas capable de situer l'époque d'où il venait. Elle ne pouvait que déduire qu'il y avait a minimum un bon millénaire de différence, à en juger par le style des affaires abandonnées dans cette pièce. Accroupie près d'une malle, elle détruisit le système de verrouillage au blaster puis l'ouvrit, chassant toute une volée d'insecte avant de tirer une grosse boîte dans le fond. Leia referma le coffre et posa la boîte sur le dessus, l'ouvrant avec précaution. A l'intérieur, une sorte de... gros cube gravé de nombreux symboles, recouvert d'un tissu marron très léger. La princesse laissa le tissu au fond de la boîte et posa la lampe à côté pour avoir de la lumière, prenant le cube dans ses deux mains pour l'examiner. Elle éprouvait une drôle de sensation, tournant le cube en cherchant comment l'ouvrir.

– Amiral, appela-t-elle en lui montrant l'objet, vous savez ce qu'est ce cube ?

Cube qui brilla tout à coup alors qu'elle li lançait mentalement de s'ouvrir depuis deux bonnes minutes, ses faces s'écartant seul. Leia le lâcha dans sa boîte, prise par surprise, et reprit aussitôt son blaster, le cube perdant aussitôt en intensité et se refermant. D'accord... Elle n'osa pas le retoucher aussitôt, hésitante, tendant à moitié la main.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Amiral du passé"
avatar
Messages : 62
Crédits : 66
Date d'inscription : 14/04/2017
Emploi/loisirs : Amirale rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ah bravo les espion ! [PV Leia]   Ven 28 Avr - 11:50

]– Amiral, vous savez ce qu'est ce cube ?

Je m'approchais de la princesse en regardant le cube qu'elle avait trouvé. Je notais d'ailleurs la subtilitée utilisée pour ouvrir le coffre. Alors que je m'approchais, je vis brièvement une silhouette apparaître au-dessus du cube que la jeune diplomate lâche, surprise.

"Et bien, on dirait que vous avez beaucoup de chance."

Je m'accroupis pour regarder le cube, avant de le récupérer d'une main ganté, le glissant avec précaution dans une poche de ma veste où il faisait une petite bosse. Je me morigénais d'avoir oublié de prendre un sac pour nos éventuelles trouvailles. Je me redressais en la regardant.

"Il faudra le remettre à des jedi... Je ne sais où en trouver mais si vous oui, ils vous en seront reconnaissant : il s'agit probablement de ce qu'on appelle un holocron. Un objet où les maîtres jedi laissaient leur savoir."

N'ayant rien trouvé d'autre qui soit intact, on sortie de la pièce, reprenant nos vadrouilles dans un couloir à peine intact. On pouvait voir, par endroit, des fissures dans les parois ou le plafond, créées surement par le poids des ans. Certaines portes que nous croisames ne s'ouvraient plus, d'autres donnaient visiblement dans des pièces effondrées. Finalement, au bout d'une demi-heure, le passage devant nous était totalement infranchissable, un éboulement de terre bloquant le passage. Une porte sur le côté était effrondrée, sous l'effet du poids de la nature. Je parvins à me faufiler à l'intérieur, et je ne doutais pas que Leia puisse faire de même, contrairement à mes fusiliers, gênés par leur carrure et leur protection.

La pièce était assez grande, avec des espèces d'araignées de la taille d'un chien, un grand chien... Heureusement, la lumière semblait suffire à les faire s'éloigner. Prudente, je sortis mon blaster, et j'avançais en éclairant devant et un peu autour de moi. Le sol était moins dur, comme si c'était des tapis. Cela sonnait un peu salle d'entraînement. Je vis un squelette dans un coin et m'avançant, je vis qu'il tenait un objet métallique dans les os de ses mains. Je le saisis, cela tenait dans la main, était de forme allongée et ronde mais courte... Bref, c'était un sabre laser que je venais de trouver. Je trouvais, après un peu de temps, le bouton d'allumage ... mais il ne marchait plus. Ou était déchargé. J'entendis alors un tir venant du couloir.


"Amiral ! Les créatures deviennent aggressivent ! On ferait mieux de partir."

Je me redressais, me tournant sur moi, notant en effet que les grosses créatures avaient repris confiance en elles... et commençaient à paraître dangereuses ! Je mis le sabre laser à ma ceinture en commençant à aller vers la porte.

"Aller, ne tentons pas le diable ! On file princesse."

Une des araignée cracha alors quelque chose qui tomba à côté de moi. Je réagis en ripostant, ne le loupant pas mais il sembla moyennement blessé. Comme si cela était un signal, les autres s'avancèrent vers nous, nous suivant mais sans trop s'approcher encore, comme pour éviter d'être aveuglée par la lumière de nos torches. Je fis signe à la princesse de passer en premier, tirant sur les créatures à six pattes qui s'enhardissaient trop..[/color]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 42
Crédits : 46
Date d'inscription : 17/04/2017
Emploi/loisirs : Rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ah bravo les espion ! [PV Leia]   Ven 28 Avr - 17:07

– Et bien, on dirait que vous avez beaucoup de chance.

Si on appelait ça de la chance, oui, pour ce genre de trouvaille. Pour sa part, Leia considérait avoir de la chance lorsqu'elle échappait de justesse à un guêpier tendu par des agents de l'Empire ou dans diverses situations du même genre. Elle lui remit le cube dans la main pour qu'elle l'examine, y portant un regard curieux. Pourquoi ce truc s'était-il activé lorsqu'elle l'avait touché, qu'est-ce que c'était ? C'était la première fois qu'elle voyait ce genre d'objets, mais vu l'endroit où ils se trouvaient, peut-être y en avaient-ils de similaires au Temple actuel, Leia n'y avait pas prêté beaucoup d'attention, les rares fois où elle s'y était rendue. A sa décharge, elle avait eu bien autre chose en tête qu'à jouer les touristes. Hum, si Han était là, il lui répondrait sûrement qu'elle avait toujours autre chose en tête, quoi qu'il arrive, ou qu'elle ne pensait qu'à son travail. Même s'il n'avait pas entièrement tord, la jeune femme ne voyait pour le moment aucune bonne raison de penser à autre chose que ça. C'était le plus urgent. Ses enfants étaient au Temple Jedi avec leur oncle et Han était occupé elle ne savait où dans la galaxie, avec Chewie. Et sûrement à mettre le bazar quelque part, comme tout le monde s'en doutait.

– Il faudra le remettre à des Jedis... Je ne sais où en trouver mais si vous oui, ils vous en seront reconnaissant : il s'agit probablement de ce qu'on appelle un holocron. Un objet où les maîtres Jedis laissaient leur savoir.

– Je leur transmettrai la prochaine fois.

Leia se releva souplement, serrant son arme contre elle en faisant le tour de la pièce du regard, puis poursuivit avec le groupe dans l'étroit couloir. Elle se demandait combien de personnes avaient vécues ici autrefois, étant donné la taille de cet endroit, et surtout, comment avaient-elles péries. En voyant l'état des ruines et certaines fissures, qui n'étaient certainement pas toutes dues aux dégâts du temps, on imaginait sans trop de soucis la bataille qui avait dû arriver ici. Leia passa la main avec légèreté sur un des murs les plus fissurés, il ne devait plus rester beaucoup de temps avant que toute cette partie des ruines ne s'effondre sur elle-même, écrasée par son propre poids. Comme de juste, ils finirent par arriver au bout d'un passage totalement effondré. Leia glissa son arme en bandoulière sur son dos avant de suivre l'amiral par une fissure étroite, bénissant, pour une fois, le fait d'être si petite et mince. Une fois de l'autre côté, leurs souffles résonnèrent un peu, confirmant la taille et la hauteur de cette nouvelle pièce. Elle reprit son blaster en main, observant le nouvel endroit avec intérêt.

Une myriade de grosses araignées, au fond de la pièce, reculèrent lorsque la lumière passa sur elle, provoquant un bruit de cliquetis, avec leurs grosses pattes. Leia les garda en vue pendant que l'amiral allait tirer autre chose des doigts d'un squelette contre le mur, détestant ce genre de bestioles. Son pied buta contre un petit objet rond, lorsqu'elle recula, et baissa la tête. Un morceau d'arme, semblait-il, un vieux modèle de fusil, sans doute. Les personnes s'étant réfugiées ici autrefois avaient dû être abattues avant d'avoir pu trouver le moindre moyen de s'en sortir. Un coup de feu la tira brusquement de ses pensées, brisant l'atmosphère jusqu'ici trop calme de la pièce.

– Amiral ! Les créatures deviennent agressives ! On ferait mieux de partir.

– Allez, ne tentons pas le diable ! On file princesse.

Leia recula vers la fissure avec elle, entendant d'autres coups de feu dans le couloir et une flopée de jurons d'un des hommes du petit groupe. Les araignées avançaient encore lentement, aveuglées par la lumière. L'amiral lui fit signe de passer et tira à son tour, la bête reculant d'un bon mètre mais toujours vivante. Elles avaient le cuir dur, ces bestioles ! Leia se faufila dans la fissure plus vite que toute à l'heure puis tira aussitôt sur une autre des araignées en arrivant dans le couloir, levant le nez pour en voir au plafond. Dès que Julia fut revenu avec eux, ils repartirent tous dans le couloir à bonne vitesse, tirant dans le tas et frappant certaines à coups de crosses. Une des bêtes tomba en traître d'un coin plus sombre, au plafond, atterrissant sur la nuque d'un des soldats et dégagée d'un violent coup par un autre. Ils revinrent au pas de course dans l'une des grandes salles de toute à l'heure, où le plafond crevé laissait passer une lumière plus vive. Au moins, ces créatures détestaient cela. Mais il y avait autre chose. Depuis qu'elle était entrée dans cet endroit, Leia ressentait comme une sorte de "courant" bizarre dans l'air.

– Il y a autre chose, ici, marmonna-t-elle. Pas des bêtes, c'est... inqualifiable. En tout cas, belle perte de temps, pour cette mission. Vous avez eu le temps de voir autre chose d'intéressant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Amiral du passé"
avatar
Messages : 62
Crédits : 66
Date d'inscription : 14/04/2017
Emploi/loisirs : Amirale rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ah bravo les espion ! [PV Leia]   Mer 3 Mai - 17:32

C'est donc en courant que nous traversâmes les couloirs que nous avons franchis pour arriver jusque là, suivis par ces espèces d'araignées locales. La princesse ouvrant, bien sur, la marche. J'étais derrière elle et mes fusiliers faisaient l'arrière garde, tirant parfois dans notre dos, pour repousser une tentative d'attaque de ces animaux territoriaux. Ou affamés. Ou les deux. Après cette petite course poursuite, pendant laquelle j'avais ordonné, via mon comlink, aux autres groupes de battre en retraite, si ce n'était déjà en cours, nous nous retrouvâmes au point de départ. Toutefois, Hugo s'était pris une de ces sales bêtes sur le dos. Je fis donc signe à Roland de l'emmener de suite à la navette, où il y avait un petit post médical. Rudimentaire mais on pourrait déjà soigner sa blessure et voir s'il était infecté ou pas.

– Il y a autre chose, ici. Pas des bêtes, c'est... inqualifiable. En tout cas, belle perte de temps, pour cette mission. Vous avez eu le temps de voir autre chose d'intéressant ?

"Juste ce sabre laser, que vous pourrez donner aux Jedi aussi. Peut-être attendit-il un nouveau maître ici."

Lui répondis-je en lui tenant l'arme traditionnelle du jedi. Les autres équipent arrivèrent et annoncèrent peu de résultat. Il semblerait que cette espère d'arachnides géantes, de la taille d'un gros chien tout de même, avait choisi les ruines comme domicile. Tous les groupes avaient eu affaire à eux à un moment où un autre. Impossible donc de faire des fouilles en règle ici sans les en avoir chassé d'abord. Inutile donc de songer à rester plus longtemps. Je leur ordonnais donc, déjà, d'aller se faire soigner au poste de soin et de préparer la navette. Je revins ensuite auprès de la princesse rebelle.

"Je vais tout de même vous contredire : la découverte de cet holocron est plus qu'une bonne chose. Enfin, pour l'Ordre Jedi en tout cas. Ils seront ravis que vous le leur remettiez. D'ailleurs, savez vous pourquoi ils ne nous aident pas contre l'Empire ?"

Je profitais de ce moment, où nous sommes seules, pour lui poser cette question, qui était dans les pensées de mes hommes et femmes d'équipage. Certains craignaient que l'Ordre ne se montre aussi passif que de notre temps, où seuls quelques-uns d'entre eux vinrent nous aider contre les mandaloriens. J'en étais même venue à penser que Revan n'aurait peut-être pas succombé au côté obscur, ainsi que son apprenti, si l'Ordre entier l'avait suivi. Et je l'avoue, je voulais comprendre comment des jedi pouvaient laisser un empire dictatorial gouverner sur la galaxie sans réagir. Comme Leia semblait avoir des contact avec eux, peut-être avait-elle une réponse à nos interrogations, à nos craintes et à nos espoirs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 42
Crédits : 46
Date d'inscription : 17/04/2017
Emploi/loisirs : Rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ah bravo les espion ! [PV Leia]   Mar 9 Mai - 21:13

– Juste ce sabre laser, que vous pourrez donner aux Jedi aussi. Peut-être attendait-il un nouveau maître ici.

Il aurait pu attendre longtemps, les Jedis ne reviendront sans doute jamais ici, comme ils ne reviendront pas non plus sur Coruscant, à moins de très gros bouleversement. Ou de la fin de l'Empire. Leia récupéra l'arme ancienne que lui tendit l'amiral et la glissa à sa ceinture pour le moment, avançant en voyant les autres équipes arriver à leur tour. Les quelques blessés soulignaient que tout le monde avait eu droit à ces charmantes rencontres avec les bestioles hantant ces ruines. En résumé, presque aucun résultat, des blessés et une parfaite perte de temps. Le temps, le temps qui filait trop vite, voilà bien ce qui angoissait la princesse en ce moment. En plus de la guerre qui s'étendait de plus en plus, savoir Jacen disparu hantait ses pensées. Il n'y avait toujours rien, toujours aucun indice, et elle n'avait pas le sentiment que cela inquiète beaucoup l'Ordre, qu'un de leurs apprentis disparaisse dans la nature sans crier gare. Leia n'avait pas non plus le sentiment qu'on lui ait vraiment tout dit. Lorsqu'elle avait parlé avec Kol, un des descendants de Luke, de l'avenir d'où venait Jacen, demandé s'il pouvait y avoir des pistes à explorer, des endroits où on savait qu'il aimait se rendre, elle avait ressenti comme un léger froid, une réticence à évoquer ledit avenir. Pourquoi, voilà la grande question. Et Jacen était juste un enfant ! Un petit garçon, influençable, il pourrait lui arriver n'importe quoi. Profondément frustrée d'être toujours bloquée sur le sujet, sans même le moindre début de piste, elle failli bien coller un vent magistral à l'amiral lorsqu'elle revint, plongée dans ses pensées.

– Je vais tout de même vous contredire : la découverte de cet holocron est plus qu'une bonne chose. Enfin, pour l'Ordre Jedi en tout cas. Ils seront ravis que vous le leur remettiez. D'ailleurs, savez-vous pourquoi ils ne nous aident pas contre l'Empire ?

En partie... Une petite partie, mettons. Leia hésita un bref instant, tout en marchant avec les autres pour quitter ces ruines, une moue aux lèvres. C'était assez compliqué, pour le coup, elle en savait un peu grâce, surtout, à ce que lui racontait parfois Luke mais sans plus. Elle ne souhaitait pas rentrer dans les détails et avait déjà bien assez de choses à penser avec la rébellion pour se préoccuper en plus de ce qui arrivait chez les Jedis. Sans oublier qu'elle avait souvent du mal avec certaines de leurs règles ou manières de fonctionner.

– C'est un peu compliqué. Vous savez, depuis cette histoire de failles et de saut dans le temps, ils se retrouvent avec des personnes qui viennent d'un siècle après nous qu'avec d'autres personnes comme Revan ou des maîtres venant de plus loin encore. Ils sont encore peu nombreux et la plupart agissent avec une certaine autonomie et aident la rébellion. Le reste est plus préoccupé par ce que Palpatine et ses alliés Siths préparent. C'est encore très flou pour ça.

L'Ordre Jedi se remettait à peine sur pied, à ses yeux, et était encore loin d'avoir pu composer entre les mentalités de toutes les époques différentes et encore plus de préparer une offense globale. Leia haussa vaguement les épaules, sortant à la suite des autres à l'air libre. Pour le moment, c'était bien tout ce qu'elle pouvait affirmer sur les Jedis, le reste n'étaient que des suppositions. Ce qu'ils faisaient exactement, contre qui, pourquoi, comment, elle l'ignorait.

– Vous devriez en discuter directement avec Revan ou Bastila. Si vous êtes de la même époque, ce sera bien plus aisé. Même si Revan est un peu... S'il a un peu de mal à garder un comportement serein.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Amiral du passé"
avatar
Messages : 62
Crédits : 66
Date d'inscription : 14/04/2017
Emploi/loisirs : Amirale rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ah bravo les espion ! [PV Leia]   Ven 19 Mai - 21:27

C'est un peu compliqué. Vous savez, depuis cette histoire de failles et de saut dans le temps, ils se retrouvent avec des personnes qui viennent d'un siècle après nous qu'avec d'autres personnes comme Revan ou des maîtres venant de plus loin encore. Ils sont encore peu nombreux et la plupart agissent avec une certaine autonomie et aident la rébellion. Le reste est plus préoccupé par ce que Palpatine et ses alliés Siths préparent. C'est encore très flou pour ça.

Cela recommençait donc... Les jedi sont divisés à nouveau... Cela rappelle des souvenirs bien trop récents dans ma mémoire. Quand les mandaloriens menaçaient la galaxie, seule une partie des jedi sont venus se battre contre eux. Puis ils ont presque tous sombré dans le côté Obscur, devenant des Sith et attaquant la République, dirigés justement par Revan au début. Je craignais en ce moment que cela ne se reproduise. Peut-être devrais-je aller parler au conseil Jedi ? Peut-être pourrais-je les convaincre d'arrêter de faire de la politique jedi et plus d'actions pour aider ceux qui souffrent ?

Vous devriez en discuter directement avec Revan ou Bastila. Si vous êtes de la même époque, ce sera bien plus aisé. Même si Revan est un peu... S'il a un peu de mal à garder un comportement serein.

"Se serait un peu compliqué. En mon temps, j'ai servi Revan ... avant de le combattre quand il est devenu un Sith. Quand à Bastila, je ne l'ai jamais rencontré. Je crois qu'il vaudrait mieux que je parle au conseil jedi tout court. Je ne connais pas toute la situation géo-politique actuelle mais je sais que nous avons besoin d'unité, pas de division. Et les jedi plus que n'importe qui."

Décidément, je n'aimais pas ce qui se passait en ce temps-ci. Même si je dois bien avouer que ce n'est pas si différent qu'il y a quatre milles ans, si ce n'est que c'était un Empire et non une république qui était la première puissance galactique. Il y avait beaucoup à faire pour préparer cette galaxie pour la menace que j'étais venue combattre. Tant à faire et je n'avais aucune idée du temps qu'il nous restait. Je me tournais vers Leia : je n'avais pas le temps de ruminer.

"Bon, je vais vous ramener au QG de la rébellion. Ensuite, j'irais voir les jedi, si vous acceptez de me donner leurs coordonnées. Ils n'arrivent pas à se mettre d'accord ? Alors je vais leur botter les fesses et leur rappeler qu'en se divisant, ils ne font que renforcer no ennemis. Si vous êtes d'accord, bien sur."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 42
Crédits : 46
Date d'inscription : 17/04/2017
Emploi/loisirs : Rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ah bravo les espion ! [PV Leia]   Dim 4 Juin - 17:41

– Ce serait un peu compliqué. En mon temps, j'ai servi Revan ... avant de le combattre quand il est devenu un Sith. Quand à Bastila, je ne l'ai jamais rencontré. Je crois qu'il vaudrait mieux que je parle au conseil jedi tout court. Je ne connais pas toute la situation géo-politique actuelle mais je sais que nous avons besoin d'unité, pas de division. Et les jedi plus que n'importe qui.

La famille de Revan était elle aussi un jeu d'allers-retours, plonger dans le côté obscur, en revenir, recommencer et ce à l'infini, avec toujours cette instabilité profonde marquant nombre de ses membres. Un destin très peu enviable et qui ne renforçait que plus la volonté de ne pas s'approcher de la Force et ses mystères. Leia baissa le regard vers le sabre qu'elle avait accroché à sa ceinture pour le ramener, peu à l'aise avec ce poids contre elle, même léger, car l'arme, bien qu'elle soit inutile dorénavant, était somme toute bien plus dangereuse qu'un simple blaster. D'ailleurs, comment allaient-ils faire pour la réparer ? Il lui semblait que Luke lui avait déjà parlé de pas mal de composants, dont le plus important était une sorte de cristal coloré spécial, dont dépendait aussi la couleur de la lame, qu'on trouvait dans des grottes. La conversation remontait déjà à un bon moment, Leia ne souvenait plus très bien des détails. Ils en avaient parlé lorsque Luke avait dû se construire un nouveau sabre et qu'elle avait assisté à une partie du processus. Enfin, peu importe. Ils quittèrent les ruines à grands pas, se dirigeant ensuite vers les vaisseaux les attendant.

– Bon, je vais vous ramener au QG de la rébellion. Ensuite, j'irais voir les jedi, si vous acceptez de me donner leurs coordonnées. Ils n'arrivent pas à se mettre d'accord ? Alors je vais leur botter les fesses et leur rappeler qu'en se divisant, ils ne font que renforcer no ennemis. Si vous êtes d'accord, bien sûr.

– Allez-y donc, vous n'aurez pas grand mal à convaincre la plupart. Je vous donnerai leurs coordonnées, simplement, ils doivent être prévenus avant que vous comptez vous y rendre.

Au final, ce sera surtout la "vieille génération" la plus ardue à convaincre. maître Yoda ne voulait sans doute pas encore lancer tout ce qui restait de l'Ordre dans une nouvelle guerre alors qu'ils avaient encore si peu d'informations. Enfin. Leia se pencha un peu pour rentrer dans la petite navette, navette qui fila ensuite avec ses semblables vers le vaisseau amiral. Une fois à l'intérieur, elle commença par se rendre au poste de commande pour prendre contact avec Ackbar, afin de faire un point, parler de cette mission avortée, et passer à la suite. Aucune minute ne pouvait être perdue. Leia allait bientôt repartir sur Kashyyk avec tout un groupe de rebelles et Han. Tout en parlant avec Ackbar et ensuite avec la sénatrice Mothma, Leia nota les coordonnées des Jedis et les donna à l'amiral Démétriès lorsqu'elle passa à côté, peinant à garder une liaison claire car le vaisseau passait tout près d'un champ d'astéroïdes. Une fois leur entrevue terminée, Leia recula un peu sur son siège puis reprit le sabre, passant la main dessus et effleurant le bouton pour l'activer. Il était assez agréable à prendre en main, très léger. Sans doute l'Ordre le réparera-t-il, en attendant, elle serait curieuse d'en découvrir l'intérieur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ah bravo les espion ! [PV Leia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bravo au Nouveau Gradue!
» Aferbas Baziageth [Assassin & Espion de la Dothka]
» Nalfein Nathrae [Espion/Assassin de la Dothka]
» Carnet d'un espion malade | Luigi di Paliano
» Espion des Nuits~Terre~Mâle [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: La Bordure Extérieure :: Dantooine :: Enclave Jedi-
Sauter vers: