AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Glissade dans le temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 15
Crédits : 17
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : Padawan
Infos fermées
MessageSujet: Glissade dans le temps   Dim 7 Mai - 20:27

Un trou noir. Le sentiment de tomber dans le vide. Un vertige. Et de nouveau le sol ferme sous ses pieds, dans un quartier... quelque part dans Coruscant, visiblement loin des niveaux inférieurs. Seule. En pleine soirée alors qu'elle avait débuté sa course tôt le matin. Ahsoka recula dans une petite ruelle et se laissa tomber contre un mur, appuyant une main sur son front en reprenant son souffle. Pas de trace de fièvre, un léger tremblement, le souffle assez court. Que s'était-il passé ?! On l'avait droguée puis laissée ici ?! Qu'est-ce qui lui était arrivé, qui l'avait agressée et comment ?! Evidemment, n'importe qui pouvait avoir envie de l'agresser, elle était Padawan, la guerre battait son plein, ils étaient en plein dans les niveaux inférieurs de Coruscant, donc ça, d'accord, pas de soucis pour comprendre. Mais pour le reste ?

Après un état des lieux général, elle se retrouva telle quelle que ce matin. Entière, bien vivante, avec son sabre à la ceinture, sans le comlink perdu plus tôt mais avec toutes ses autres affaires. Donc quoi ? On l'avait assommée puis laissée ici jusqu'au soir sans rien faire de plus ? juste... comme ça ? Pourquoi, enfin ?! Et d'où était venue cette impression de chuter dans le vide ? Qu'est-ce que... Elle ne comprenait plus rien ! Et où était son maître ? Bon, dans tous les cas, ce n'est pas en restant plantée là qu'elle allait obtenir des réponses. Sortant de la ruelle, elle fila dans la rue en essayant de se repérer. A vu de nez, elle n'était plus si loin que ça des bâtiments officiels et donc du Temple. Elle ferait mieux d'y retourner au plus vite, il était peut-être arrivé aussi quelque chose à son maître, il leur fallait de l'aide.

L'avantage d'être aussi petite faisait que personne ne lui vouait une attention particulière, elle pouvait courir et se faufiler dans la foule en tout loisir. Au cours de sa progression, elle remarqua qu'il y avait beaucoup plus de clones que d'ordinaire, à patrouiller dans la ville ou à interroger certains passants, au sortir des navettes rapides de transport commun. Elle voulut, un moment, se rapprocher, pour leur demander assistance puis finit par se rétracter, poursuivant sa route en courant. D'abord se rendre au Temple, avant toute chose, elle ne sera pas sereine tant qu'elle ne saura ce qui avait bien pu arriver, à elle comme à son maître. La ville était immense et même en courant, elle ne progressait qu'avec lenteur, surtout à pied. Cependant, au bout de vingt bonnes minutes de course, elle reconnu enfin plus loin une silhouette familière et le soulagement l'envahie toute entière.

- Maître ! l'appela-t-elle.

Forçant sur ses jambes, elle put le rejoindre en moins d'une minute et s'arrêta en un petit dérapage, s'accrochant de justesse à son bras pour ne pas se retrouver par terre bêtement. Enfin ! Levant la tête vers lui, les yeux brillant, elle sourit de toutes ses dents en disant très vite qu'elle était vraiment soulagée et contente de le retrouver, qu'elle en comprenait pas ce qui s'était passé et qui avait bien pu les agresser. Se reprenant, elle lui lâcha le bras et remit vite fait sa tenue en place, regardant partout autour d'elle pour voir si d'autres Jedis étaient dans le coin. Le Temple était encore à une bonne distance à pied mais pas en vaisseau, ils pouvaient rentrer rapidement.

- Bon, alors, qu'est-ce qui s'est passé ? Et qu'est-ce qui t'es arrivé, pourquoi es-tu ici ? On retourne au Temple ? Maintenant ? Qu'est-ce qu'il y a eu comme autre soucis ? Pourquoi autant de clones partout ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 34
Crédits : 36
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Journaliste

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Glissade dans le temps   Mer 10 Mai - 22:05

Venir sur Coruscant était sûrement une idée complètement stupide, tout à fait, il en avait bien conscience. Et cela ne l'avait pas empêché de s'y rendre quand même, car il avait besoin de réponses. Il ne partait pas complètement désarmé et qui pourrait bien le reconnaître, de toute façon ? Le seul qui devait vraiment se souvenir de son visage était Palpatine en personne, quant aux autres, le temps aura fait son œuvre et le masque de Vador aura supplanté tout le reste, annihilé le visage du Jedi. Ani voulait simplement en savoir plus sur ce qui s'était réellement passé sur ces vingt dernières années, ce qui était arrivé, en détails, ce qu'il avait fait en étant Vador, ce qu'il avait commis au nom de l'Empereur et tout ce qui en avait découlé. Oui, la planète était dangereuse, cela dit, ça se saurait si Anakin avait toujours des idées parfaitement raisonnables et prudentes... Quitte à ce qu'on lui reproche un tempérament un tantinet suicidaire, autant l'assumer jusqu'au bout ! Avec ça, sa dernière très brève visite sur cette planète ne s'était pas si mal achevée que ça, il avait juste récupéré un Anawen et sa copine en petits morceaux avant de devoir fuir. Tout le monde s'en était sorti vivant et l'altercation n'était même pas arrivée jusqu'aux oreilles de l'Empereur, ce genre de chose arrivait tous les jours, sur la planète-ville.

Pour le moment, il n'avait pas pu récupérer beaucoup d'informations et hésitait à se rendre directement dans les endroits... Mettons... Plus "sensibles". Ou aller se jeter tout droit dans la gueule du loup, pour le dire platement. Anakin imaginait très bien la tête de Palpatine s'ils se croisaient, le vieillard en ferait sûrement une attaque ou s'étoufferait. Le genre de retrouvailles dont on se passerait bien... Arrivé au bout du fronton, il jeta un coup d’œil vers le bas, regardant un instant les centaines de navettes plus ou moins grosses et rapides filer en tous sens en se croisant sans cesse, entre les  tours d'une hauteur incroyable et les différents niveaux de la ville. Relevant les yeux, il observa la silhouette du sénat qui se profilait au loin, parfaitement reconnaissable malgré la distance. C'était très... perturbant. Il n'était pas encore vraiment habitué à cette époque et tous les changements. Réfléchissant à ce qu'il devait faire en premier lieu, il entendit très vaguement un cri derrière lui puis se retourna brusquement en sentant quelqu'un approcher. Bouche bée, il écarquilla les yeux en se figeant à moitié lorsqu'il reconnut Ahsoka, qui s'arrêta à côté de lui en un dérapage mal contrôlé car elle se rattrapa de justesse à son bras pour ne pas tomber. Stop, stop, stop, une minute ! Comment...

Son apprentie, ancienne apprentie, ancienne Jedi, ou Padawan à nouveau, ou... il n'en savait plus rien, non, se mit à parler très vite en lançant qu'elle était heureuse et soulagée de le retrouver, un très large sourire aux lèvres, ajoutant qu'elle en comprenait pas ce qui était arrivé ni qui avait pu les agresser. Pardon ? Pourquoi les aurait-on agressé ? Ou non, question stupide, comment, plutôt, pouvait-elle lui lancer ça alors qu'elle venait tout juste de... Oh. Peut-être n'avait-elle pas conscience qu'elle avait fait un saut dans une autre époque. D'accord. Donc son ancienne apprentie venait de débarquer dans ce monde sans en avoir visiblement conscience, pensait être encore Padawan tranquille, plus ou moins, dans un monde plongé en plein dans la Guerre des Clones et le voyait toujours comme son maître. Ce qui voulait dire que lorsqu'elle apprendra pour la phase "Vador"... Il n'avait vraiment pas envie d'imaginer sa réaction, cette fois-ci. Il était assez choquant de la revoir comme ça, surtout après avoir gardé gravé en mémoire son départ du Temple.

– Bon, alors, qu'est-ce qui s'est passé ? Et qu'est-ce qui t'es arrivé, pourquoi es-tu ici ? On retourne au Temple ? Maintenant ? Qu'est-ce qu'il y a eu comme autre soucis ? Pourquoi autant de clones partout ?

– Du calme, souffla-t-il. Viens par là.

Il la prit par l'épaule pour l'entraîner avec lui vers le bord du fronton, bien plus loin dans un petit coin, où il était au moins sûr que personne ne les écoutera. En un sens, mieux valait qu'il lui explique lui-même certains faits avant qu'elle ne tombe dessus par hasard... ne fois tranquille, il s'assit sur un petit muret et lui fit signe de faire de même, jetant un regard autour d'eux en sondant les environs. Très bien, par où commencer ? Il ne pouvait pas juste lui dire platement comme ça qu'elle avait fait un bond dans le temps, elle le prendra pour un fou.

– Ahsoka, commença-t-il avec lenteur, cherchant ses mots. Tu n'as pas été agressée, tout d'abord, ni moi, la situation est beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît. Dis-moi, avant d'arriver jusqu'ici et me tomber dessus, tu as eu une sorte de malaise, n'est-ce pas ? Comme si tu allais t'évanouir, que tu tombais dans le vide. As-tu bien eu cette impression ?

Il s'interrompit un bref instant, lisant dans son regard et son expression qu'il avait visé juste. Bien, ça, c'était la partie la plus facile, maintenant, il allait bien falloir rentrer dans le vif du sujet. Rah, bon sang, ce n'était pas lui qui était doué pour expliquer les choses avec tact et diplomatie ! Si seulement Obi-Wan était là.

– Je ne sais pas comment expliquer tout ça sans que tu me prennes pour un fou, avoua-t-il. Et c'est très long. Donc... Ce n'est pas un malaise anodin, il y a eu... La Force a eu de très grosses perturbations, des failles, si on peut dire ça. Je te garantie de ne pas halluciner et ne pas avoir pris de bâton de la mort. Ces failles... Ce sont des sortes de brisures dans le temps, qui ont bouleversé tout ce qu'on connaît. Ce n'est plus notre époque, la Guerre des Clones est terminée depuis vingt ans. Ce n'est pas une blague et je ne comprend pas non plus comment c'est arrivé et pourquoi. Mais tout reprendre va être long. Quel est le dernier souvenir que tu ais ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 15
Crédits : 17
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : Padawan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Glissade dans le temps   Lun 15 Mai - 19:06

– Du calme, souffla-t-il. Viens par là.

Hum ? C'était lui qui lui disait "Du calme" ?! Très bien, il devait sûrement se produire quelque chose de très grave, alors, car jamais il n'avait un air aussi sérieux, d'habitude. Il était arrivé un truc aux autres Jedis ? A l'Ordre tout entier ? Coruscant était sur le point d'exploser ? Les instigateurs de la Guerre des clones l'avaient finalement emporté ? Une planète avait été ravagée ?! Elle se laissa conduire dans un coin plus tranquille sans rien dire aussitôt, attendant avec une impatience croissante, puis s'assit face à lui lorsqu'il lui fit signe. Alors ? franchement, là, Ahsoka détestait l'air qu'il affichait, on aurait vraiment dit qu'il allait lui annoncer la fin de la galaxie. Ou la reprise du pouvoir par les Siths, ce qui revenait globalement au même.

– Ahsoka, commença-t-il avec lenteur, cherchant ses mots. Tu n'as pas été agressée, tout d'abord, ni moi, la situation est beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît. Dis-moi, avant d'arriver jusqu'ici et me tomber dessus, tu as eu une sorte de malaise, n'est-ce pas ? Comme si tu allais t'évanouir, que tu tombais dans le vide. As-tu bien eu cette impression ?

Et bien, oui, c'était ça, plus ou moins. Elle hocha la tête pour confirmer, se demandant comment il pouvait déjà savoir ça alors qu'elle ne lui en avait même pas parlé, du moins, pas de cette façon. C'est qu'il avait vécu la même chose ? Et donc ? La suite ? Qu'est-ce qu'il voulait dire par une situation "beaucoup plus compliquée qu'il n'y paraît" ? Pour le moment, elle ne voyait rien de compliqué dans le fait de le retrouver au milieu de Coruscant, non loin du temple, la seule chose bizarre était cette sorte d'agression. Et l'air de son maître, aussi, ça aussi, c'était bizarre. Il ne pouvait pas tout lui dire plus vite, c'était si dire à parler que ça ? Non mais parce qu'il avait vraiment le don de la faire stresser, si ce n'était pas un truc en rapport avec la fin de la galaxie, ils ne devaient pas en être bien loin. Ahsoka se mit plus au bord du muret pour que ses pieds puissent toucher le sol, un peu penchée vers son maître en attendant qu'il crache le morceau. Des tas de scénarios défilaient en boucle dans son esprit, alors qu'elle sélectionnait naturellement les pires et toutes les catastrophes. C'était sûrement une catastrophe, un désastre, un, un... Un truc mauvais ! La planète-ville était sûrement au bord de l'explosion, ils allaient tous mourir dans d'atroces souffrances et ensuite, ce sera le tour de toutes les autres planètes une à une jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien et que la galaxie ne soit plus qu'un vaste champ d'astéroïdes.

– Je ne sais pas comment expliquer tout ça sans que tu me prennes pour un fou, avoua-t-il. Et c'est très long. Donc... Ce n'est pas un malaise anodin, il y a eu... La Force a eu de très grosses perturbations, des failles, si on peut dire ça. Je te garantie de ne pas halluciner et ne pas avoir pris de bâton de la mort. Ces failles... Ce sont des sortes de brisures dans le temps, qui ont bouleversé tout ce qu'on connaît. Ce n'est plus notre époque, la Guerre des Clones est terminée depuis vingt ans. Ce n'est pas une blague et je ne comprend pas non plus comment c'est arrivé et pourquoi. Mais tout reprendre va être long. Quel est le dernier souvenir que tu ais ?

Un magnifie bug cérébral vint la saisir en une fraction de seconde, lui laissant un regard assez hébété et un air de profond choc. De, il... Quoi ?! Il.. hein ? Mais... Très perturbée, elle recula à nouveau sur le muret, contre le mur, en tâchant de se reprendre vite fait. Même s'il lui assurait ne pas avoir pris de drogue, Ahsoka ne put s'empêcher d'en chercher les signes, sans rien trouver. Bon. Donc ! Reprenons calmement. La Force avait eu des "failles" et il y avait eu une sorte de saut dans le temps, c'est ça ? Son maître et elle avaient carrément sauté de vingt ans dans le futur ? Mais... Ouhlà, stop, une minute, c'était complètement impossible, comme histoire ! Et pourquoi la Force ferait ça, en plus ? Et comment son maître pourrait le savoir s'il venait vraiment de faire un bond comme elle dans cette époque ? Et si la Guerre des Clones était terminée, alors, qu'est-ce qui arrivait aujourd'hui ? Pourquoi avait-elle toujours le sentiment que cette planète était toujours en guerre ? Pourquoi autant de clones partout ? Pourquoi avait-il un air aussi grave ? Clignant des yeux, Ahsoka revint à la réalité en évitant de justesse de poser tout d'un coup la foule de questions l'envahissant. Une chose à la fois... Son dernier souvenir ? Elle ne... Assez hésitante, tout à coup, elle finit enfin par répondre en lui décrivant un peu sa mission, précisant aussi son âge actuel, au cas où. c'était vraiment de la folie, pure et simple, cette histoire.

– Je n'y comprend rien du tout ! Tu viens d'arriver, toi aussi, si c'est vrai, tout ça ? Ou non ? Et qu'est-il arrivé à l'Ordre Jedi après la guerre des Clones ? Comment la Force peut-elle faire ça ? Pourquoi il y a autant de clones dans les rues, par ici, si la guerre est terminée ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 34
Crédits : 36
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Journaliste

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Glissade dans le temps   Dim 28 Mai - 12:50

Elle n’allait quand même pas s’évanouir, non ? Anakin le crut très sincèrement, l’espace d’un instant, prêt à la rattraper si elle tombait en avant. Son air n’était pas très rassurant, le choc qu’elle éprouvait était si visible ! Comme lui, elle ne cachait absolument pas ce qu’elle ressentait et Ani pouvait presque lire dans ses yeux toutes les questions qui pouvaient bien l’agiter à cet instant même. Il se passa un long moment avant qu’Ahsoka ne sorte enfin de son mutisme choqué et perplexe puis lui explique ce qu’elle faisait ici, enfin, ce qu’elle avait fait avant de débarquer dans cette époque. Juste quinze ans, donc ? Elle venait d’avant le moment où elle avait été accusée sans raison, c’était logique si elle le prenait pour son maître. Ani soupira à son tour, assez fort, en passant une main dans ses cheveux, aussi désespéré qu’agacé, en imaginant comment il devait faire pour lui raconter toute l’histoire et surtout lui avouer qu’il avait… Il l’avait à peine appris lui-même qu’il devait le raconter à son ancienne apprentie. Qui allait sûrement le prendre extrêmement mal, par ailleurs. Sans doute, même, assez mal pour qu’elle veuille rester éloignée de lui à jamais.

– Je n'y comprends rien du tout ! Tu viens d'arriver, toi aussi, si c'est vrai, tout ça ? Ou non ? Et qu'est-il arrivé à l'Ordre Jedi après la guerre des Clones ? Comment la Force peut-elle faire ça ? Pourquoi il y a autant de clones dans les rues, par ici, si la guerre est terminée ?

– Je ne sais pas pourquoi la Force a fait ça et peu importe, ce n’est plus la question, il faut composer avec. Ecoute. Je suis arrivé il y a… trois semaines, je dirai. Enfin, parti puis de retour et… Non, oublie, vaut mieux repartir du début. Donc, la Guerre des Clones, tout d’abord.

Devait-il aussi lui mentionner qu’elle avait été accusée pour strictement rien, traînée dans la boue, non défendue par l’Ordre et qu’elle avait fini par le quitter, une fois blanchie ? Il ne se sentait pas le cœur de lui raconter ça, ce serait pour la faire souffrir. Occulter cet épisode, donc, et reprendre la Guerre des Clones. Il commença par lui raconter en résumé les différentes phases de la guerre, sans entrer dans les détails mais donnant simplement une chronologie dégrossie pour qu’elle comprenne comment on était arrivé à une telle méfiance envers la république et à plus de pouvoirs pour Palpatine, à mesure que le temps filait. C’était si étrange de parler de tout ça alors même qu’ils avaient sauté d’époque et que pour lui, ces évènements dataient d’il y a un mois ou deux. Vingt ans, bon sang, vingt ans ! Vingt ans… Il s’interrompit un peu en arrivant aux événements qui avaient secoué Coruscant et « l’enlèvement » de Palpatine, quittant là ses souvenirs pour passer à une phase qu’il ne connaissait que grâce au récit d’Obi-Wan et aux archives. Il prit une plus longue pause pour s’obliger à poursuivre, vraiment lui avouer la vérité, car il valait mieux qu’elle l’apprenne de lui plutôt que par hasard.

– J’étais marié avec Padmé, avoua-t-il enfin en regardant Ahsoka droit dans les yeux. Après Géonosis, je suis reparti avec elle sur Naboo, officiellement pour la protéger. On s’est mariés là-bas, en secret. Après le « sauvetage » de Palpatine, contre Grievous, je l’ai retrouvée à la capitale et j’ai su qu’elle était enceinte. Le secret pesait et j’étais déjà très peu… en accord avec l’Ordre. Pas à ma place. Obi-Wan était toujours très important pour moi mais j’écoutais aussi beaucoup Palpatine. Bien trop. Et tout s’est enchaîné.

Ses rêves étranges, la peur pour Padmé lorsqu’il la voyait mourir en couche, la peur pour l’enfant qu’elle portait, l’espoir que Palpatine puisse réellement la sauver, la perte de foi en le Conseil Jedi, ne plus pouvoir réellement se tourner vers personne par crainte qu’on découvre sa femme et l’enfant à venir… Tout s’était passé si vite. Et d’une manière monstrueuse. Il raconta presque mécaniquement ce qu’il avait fait, contre l’Ordre, puis contre son propre maître, et ce qu’il était devenu par la suite. La fin des Jedis, la fuite d’Obi-Wan, la mort de sa femme. Les années suivantes en tant que Darth Vader. Il lui racontait tout, sans plus faire de pause, car il savait bien qu’il ne pourra pas reprendre s’il s’arrêtait maintenant.

– Nos enfants ont survécu à leur mère, souffla-t-il. Des jumeaux, un garçon et une fille. C’est… à cause, si on peut dire ça, de mon fils que Vador est finalement mort. Et la Force m’a ramené ensuite. D’autres Jedis sont revenus aussi, comme des Siths. Et l’Empire est plus puissant que jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 15
Crédits : 17
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : Padawan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Glissade dans le temps   Dim 11 Juin - 12:00

– Je ne sais pas pourquoi la Force a fait ça et peu importe, ce n’est plus la question, il faut composer avec. Ecoute. Je suis arrivé il y a… trois semaines, je dirai. Enfin, parti puis de retour et… Non, oublie, vaut mieux repartir du début. Donc, la Guerre des Clones, tout d’abord.

Bizarrement, et sans vouloir être pessimiste ou alarmiste, Ahsoka le sentait beaucoup moins bien, tout à coup. Comme, hum, un très mauvais pressentiment. Elle était vraiment pessimiste ou … ? Tout à coup plus nerveuse, elle l’écouta lui dérouler rapidement toute la chronologie, tout e, s’efforçant de mettre de côté la petite voix lui hurlant en boucle « C’est impossible ! » et se concentrer. Après tout, ils avaient déjà vu maintes et maintes choses très étranges avec la Force, donc… Pourquoi pas ? La république vacillante, Palpatine prenant peu à peu plus de pouvoirs… La jeune Padawan grimaça de plus belle en entendant ça, n’ayant jamais vraiment apprécié le vieillard et encore plus maintenant qu’elle écoutait cette histoire ! Son maître finit par être plus hésitant, ralentir, jusqu’à se taire, encore plus pâle que toute à l’heure. Revoilà le mauvais pressentiment. Elle allait finir par croire que lui-même avait fait quelque chose d’horrible, vu son comportement ! Mais non, non, hein, inutile de tout dramatiser, elle se montait la tête pour rien. Pas vrai ? Il était un Jedi et elle aussi ! Enfin, soit, pas encore, mais elle allait le devenir !

– J’étais marié avec Padmé, avoua-t-il enfin en regardant Ahsoka droit dans les yeux. Après Géonosis, je suis reparti avec elle sur Naboo, officiellement pour la protéger. On s’est mariés là-bas, en secret. Après le « sauvetage » de Palpatine, contre Grievous, je l’ai retrouvée à la capitale et j’ai su qu’elle était enceinte. Le secret pesait et j’étais déjà très peu… en accord avec l’Ordre. Pas à ma place. Obi-Wan était toujours très important pour moi mais j’écoutais aussi beaucoup Palpatine. Bien trop. Et tout s’est enchaîné.



Marié ? Il s’était… marié ? Mais… Et il avait eu un enfant ?! Mais, mais… Bouche bée, elle s’obligea à se reprendre pour ne pas perdre le fil de la discussion, même si elle ne pouvait s’empêcher d’imaginer son maître et la sénatrice, qu’elle aimait aussi beaucoup, filer ensemble en secret pour se marier. C’était très bizarre, incongru, même de la part de son maître qui n’était effectivement pas réputé pour toujours prendre le soin de suivre les règles. Et ça, encore, ce n’était rien, vraiment rien du tout. Ce qu’il raconta ensuite donna l’impression à Ahsoka d’être peu à peu remplie d’eau glacée, en même temps que ses veines semblaient se remplir de lave en fusion. Figée sur place, elle écoutait sans arriver à y croire, sans arriver à accepter que son maître ait pu faire tout ce qu’il racontait. L’Ordre… détruit ? Le côté obscur. La fuite des survivants. Darth… Vador… La mort de Padmé, l’avènement de l’Empire. La rébellion. L’armée Impériale, en armure blanche, se répandant dans la galaxie. La mort, l’asservissement. Ahsoka avait encore plus de mal à croire à tout ça lorsqu’elle regardait son maître ainsi, devant elle, à tout raconter d’une voix lente et impersonnelle, comme si lui-même ne croyait plus à rien. Il n’avait pas pu faire ça ! Si ? Pourquoi ? Pour quelle peur ? Perdre sa famille ? Et le bébé ? Il était mort en même temps que Padmé ?

– Nos enfants ont survécu à leur mère, souffla-t-il. Des jumeaux, un garçon et une fille. C’est… à cause, si on peut dire ça, de mon fils que Vador est finalement mort. Et la Force m’a ramené ensuite. D’autres Jedis sont revenus aussi, comme des Siths. Et l’Empire est plus puissant que jamais.

Ahsoka porta une main à ses lèvres, hésitant entre vomir ou simplement fondre en larmes. La deuxième option faillit bien l’emporter jusqu’à ce qu’elle souvienne de ce qu’il avait dit, que les Jedis revenaient, grâce à ces failles, donc que tout espoir n’était pas perdu ! Même si l’Empire était là, l’Ordre pouvait renaître de ses cendres, non ? En plus, Anakin n’était plus un Sith ! Il l’avait été… Mais il était là, il était revenu, et était un Jedi. La jeune fille s’accrochait à cette idée comme à une bouée de sauvetage, car l’imaginer redevenir Vador était trop douloureux. La lutte… continuait n’est-ce pas ? S‘il y avait des rebelles et des peuples se battant encore ? Vingt ans de passé… Donc les enfants d’Anakin devaient avoir dix-neuf ou vingt ans, quelque chose comme ça. Où était l’Ordre Jedi aujourd’hui ?

– Pourquoi avoir autant écouté Sidious et pas Obi-Wan ? Et maintenant ? Tu restes un Jedi, hein, pas vrai ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 34
Crédits : 36
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Journaliste

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Glissade dans le temps   Dim 2 Juil - 12:52

C’était dit. Avec difficulté et peut-être trop rapidement pour être vraiment compris, mais c’était dit. Any releva la tête pour surveiller la réaction de son ancienne apprentie, pinçant les lèvres en la voyant prête à vomir ou s’écrouler au sol, évanouie. Peut-être aurait-il dû… Non, finalement non, qu’est-ce que ça aurait bien pu changer, de toute façon ? On ne pouvait pas changer le passé, quoi qu’il arrive, ni effacer pareilles erreurs. Se racheter, dans ce cas ? Il n’y croyait pas et c’était bien pour cela qu’il était parti à nouveau, presque comme un voleur, car il n’était plus à sa place au sein de l’Ordre. Silencieux, les mains croisées et posées sur ses genoux, il attendait, n’interrompant le fil des pensées agitées devant traverser Ahsoka en cet instant précis. Elle devait sûrement le détester… Ou réservait son jugement en attendant d’en savoir plus sur cette époque et le détestera ensuite. Comment lui en vouloir, de toute façon ? C’était normal. Légitime même. Ils étaient, pour le moment, comme coincés dans une bulle épaisse, en plein cœur du territoire ennemi et pourtant invisibles. Cru morts ou disparu, dans le cas de la jeune fille. Anakin ne savait même pas qui était supposé avoir tué Vador, en fait, sûrement Palpatine ou un autre Sith.

– Pourquoi avoir autant écouté Sidious et pas Obi-Wan ? Et maintenant ? Tu restes un Jedi, hein, pas vrai ?

Oui, non, peut-être, il n’en savait rien ! Il soupira à nouveau et passa une main dans ses cheveux pour se frotter un peu la tête puis la nuque, peu sûr de ce qu’il devait répondre. Comment faire le tri et comprendre, alors qu’il ne pouvait même pas se souvenir des dernières semaines passées en tant que Jedi ? Il finit par marmonner qu’il ne savait pas trop, ayant fait confiance à Palpatine autant qu’il avait fait confiance en Obi-Wan, n’ayant vu n lui qu’un vieillard agréable à écouter et pas du tout menaçant. Un vieillard qui avait su écouter, le comprendre lorsqu’il lui avait avoué ne pas se sentir à sa place et avoir du mal à se faire accepter, mis à part par Obi-Wan qu’il avait vu à la fois comme un grand frère et un père d’adoption, depuis tout jeune. Un vieillard toujours souriant, posé, calme, patient, habile en paroles, on ne pouvait lui ôter ça, qui avait si bien caché son jeu. Comprendre qu’il était en réalité un seigneur Sith avait été bien dur à avaler… Et il s’en voulait d’autant plus vis-à-vis d’Obi-Wan.

– Peu importe, continua-t-il. Ce n’est plus important. Quant au reste, je suis un peu perdu, je ne me sens ni Sith, ni Jedi, juste un… bizarre mélange des deux. Je peux te ramener au Temple, si tu veux, par contre, rester près de moi pourrais t’attirer des ennuis.

Il s’interrompit à nouveau, éprouvant tout à coup une drôle de sensations, levant la tête pour regarder autour d’eux. C’était comme un trouble rapide, un mauvais pressentiment, ce qui n’était finalement pas si étonnant que ça, au cœur de Coruscant. Ils ne devraient pas rester ici. Se levant, il fit signe à Ahsoka de venir, rabattant la capuche sur sa tête par réflexe, préférèrent tout de même ne pas trop se balader à visage découvert dans le coin, surtout si près du Sénat, on ne savait jamais. S’arrêtant de nouveau au bout de quelques mètres, il plissa un peu les yeux, mordant un peu les lèvres en regardant les hauts sièges du Gouvernement. Il y avait quelque chose qui clochait, oui, un malaise latent.

– Il faut que tu quittes Coruscant, soupira-t-il. Tu n’es pas en sécurité, ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 15
Crédits : 17
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : Padawan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Glissade dans le temps   Sam 29 Juil - 12:06

Attention, hein, il avait tout intérêt à lui répondre oui ! Quand même, enfin, il en pouvait tout balayer comme ça, il avait passé les trois-quarts de sa vie en tant que Padawan puis chevalier, puis enfin comme son maître ! Eh, ouh ouh, il n’avait tout de même pas oublié tout ça ! Ou si ? Lorsqu’il soupira, Ahsoka se leva d’un bond, hésitant tout à coup entre le secouer pour lui répéter en boucle qu’il n’avait pas le droit de tout abandonner, l’Ordre, ses rêves, ses buts et elle, et entre courir très loin pour aller chercher quelqu’un qui l’aidera à le raisonner. Il finit par marmonner qu’il n’en savait rien et qu’il avait confiance à Palpatine comme il avait fait confiance à Obi-Wan, qu’il l’avait vu en vieillard compréhensif et souriant. Bon, et bien… C’était du passé, il pouvait se racheter aujourd’hui ! Et il devait se racheter ! Elle allait l’aider, c’était promis, elle lui faisait confiance et il restait son maître, tout se passera très bien cette fois-ci. Après tout, pourquoi la Force aurait-elle fait tout ça si ce n’était pas pour offrir une seconde chance ? Tapotant un peu du pied sur-place, elle commençait déjà à s’agiter de plus en plus fortement, n’aimant devoir rester longtemps à un même endroit sans bouger. Surtout maintenant qu’elle avait entendu tout ça.

– Peu importe, continua-t-il. Ce n’est plus important. Quant au reste, je suis un peu perdu, je ne me sens ni Sith, ni Jedi, juste un… bizarre mélange des deux. Je peux te ramener au Temple, si tu veux, par contre, rester près de moi pourrais t’attirer des ennuis.

Des ennuis, vraiment ? C’était drôle, ça, Ahsoka n’avait besoin de personne pour s’attirer des ennuis, elle y parvenait très bien toute seule ! Et y parvenait encore mieux lorsque Anakin était auprès d’elle, ça, c’était vrai aussi, elle ne pouvait pas le nier. Il se leva enfin et fit signe de le suivre, rabattant sa capuche pour dissimuler son visage. La jeune Padawan n’avait rien pour faire de même, néanmoins, elle doutait que qui que ce soit dans cette époque, soit capable de la reconnaître et de l’identifier comme l’élève d’Anakin. Digérer qu’elle avait vraiment changé d’époque était quand même sacrément ardu et elle devait se le répéter en boucle pour le moment, s’efforçant d’y croire. Peut-être avait-elle pris un sale coup sur la tête et rêvait tout ça ? Se pinçant très fort le bras pour vérifier, la douleur qui suivit l’aide à intégrer que non, elle ne rêvait pas. Son maître stoppa au bout d’une dizaine de mètres après, regardant vers le Sénat, au loin. Ils allaient y aller ? Maintenant ? Et comment entrer, il avait déjà un plan ? Et un vrai plan, cette fois-ci ! Parce que lui, il proposait quand même souvent des plans suicidaires.

– Il faut que tu quittes Coruscant, soupira-t-il. Tu n’es pas en sécurité, ici.

– Pas plus que toi, je te ferai remarquer, et ce n’est pas ma tête que le vieux voudra en premier s’il nous voit.

Les bras croisés, elle se retint à très grande-peine de lui tirer la langue en lui lançant une pique, en voyant son air, ravie qu’il commence enfin à redevenir lui-même. Elle voulait retrouver son maître, le type avec qui elle passait sa vie à se chamailler, discuter de tout et n’importe quoi, foncer dans le tas, s’entraîner, essayer de tempérer ses plans suicidaires et piloter comme un fou. De toute façon, partir de son côté en le laissant seul était hors sujet, elle fera tout pour l’aider à se racheter, qu’il reste dans l’Ordre avec eux. Tout quitter et rester seul serait trop simple ! Plantée à côté de lui, elle lui affirma d’un ton ferme qu’elle ne comptait pas partir de son côté et qu’elle l’aidera comme avant, comme s’ils étaient encore dans leur époque, et que, surtout, cette fois-ci, il ne sombrera pas dans le côté obscur. En plus, elle voyait bien qu’il était préoccupé, il devait y avoir un truc qu’il devait faire au Sénat ou au palais Impérial. Ou bien, il s’inquiétait pour quelqu’un.

– Tu t’en fais pour qui ou pour quoi, depuis toute à l’heure ? S’il faut s’introduire là-bas, je viens avec toi. Tu ne peux pas m’écarter, de toute façon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Glissade dans le temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» YON TI KOZE ! PITA PI TRIS ! PREVAL PA PI SOT KE SA !
» La Grotte du Chasseur
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
» L'inutilité des missions diplomatiques haitiennes.
» Si un génie venait vous rendre visite...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Monde du Noyau :: Coruscant-
Sauter vers: