AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prince déchu, esclave et Sith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 20
Crédits : 21
Date d'inscription : 19/06/2017
Emploi/loisirs : Le plaisir, tuer mes ennemis...
Infos fermées
MessageSujet: Prince déchu, esclave et Sith    Dim 30 Juil - 21:47


     

     
Sidias Vizsla "L'amour est une faiblesse..."


     
Mon identité...

     


     ¤ Âge : 26 ans.
     ¤ Race : Humain
     ¤ Planète natale: Onderon
     ¤ Armes: Sabre laser jaune et sabre à lame noir du Clan Vizsla.
     ¤ Groupe: Sith
     ¤ Métier : Prince déchu

     

     

     
     

     



     
Mon Histoire...

     
Raconte nous ton histoire

     
Onderon. Il n'eut guère le temps de connaître cette planète sur laquelle il naquit. Il n'avait que cinq ans quand sa vie fut bouleversée et les quelques fragments de souvenirs qui lui restait de cette lointaine époque lui apparaissaient parfois dans ses songes, une fois la nuit tombée. Il était le fils d'un roi et d'une reine, l'enfant chéri d'une planète, promis à un grand destin et à un avenir glorieux. Une guerre civile éclata, une guerre dans laquelle toute sa famille périt sauf lui. Il avait cinq ans à peine et ne pouvait gouverner ce qui restait de son royaume, ainsi le pouvoir revint à son oncle jusqu'à ce que Sidias soit en âge  de régner.

L'oncle, avide de puissance, ne souhaitait perdre le pouvoir au profit de ce jeune neveu. Il choisit de vendre le jeune enfant à des esclavagistes qui l'embarquèrent très loin de sa planète natale, et ainsi éloigner le danger que le jeune garçon représentait pour le tyran. Être un prince ne lui donnait pas droit à un traitement de faveur en particulier et il passa plusieurs jours, voir plusieurs semaines dans une cellule du vaisseau esclavagiste, pieds et poings liés, n'ayant droit qu'à un bout de pain rassis et un bol d'eau presque croupie par jour. Et puis un jour, on ouvrit sa cellule et on le poussa en dehors et fut sortit de force. D'abord, la lumière du jour lui brûla le visage et il se cachait les yeux tant bien que mal, ébloui par les rayons du soleil. Il commençait à peine à s'y habituer qu'il sentit les gardes le tirer, se laissant entraîner et ne pouvant s'enfuir. Il ne savait rien de l'endroit dans lequel il se trouvait, la seule chose qu'il savait était que l'air était respirable et que ça lui changeait du vaisseau mais à ce moment il ignorait encore que le plus dur n'était pas passé, ignorant ce qui l'attendait. Il y avait d'autres gens qui semblaient comme lui, enchaînés. Des gens les regardaient et le jeune garçon ne comprenait pas encore ce qui se passait et puis on le tira encore, il commençait à être habitué. Et puis les gardes suivirent un géonosien, son maître pendant de longues années. Il ne comprenait pas sa langue, mais il comprit en recevant des coups que sa vie ne lui appartenait plus. Sa vie appartenait à son maître désormais. Il commença à faire des tâches ingrates et humiliantes pendant plusieurs années, recevant des coups et des châtiments corporels quand il ne se montrait pas à la hauteur. Et puis quelques années plus tard, le jeune garçon fut envoyé dans des mines. Le travail était épuisant et très difficile et là encore les coups et les châtiments ne manquaient pas. Il essaya de s'enfuir après plusieurs mois avec d'autres esclaves comme lui, se sentant plus malin que les gardes. Mal lui en prit, il ne devait sa survie qu'à la chance alors qu'un esclave sur deux était exécuté en guise d'exemple. Il se renferma sur lui-même alors qu'une jeune humaine avec qui il s'était lié d'amitié fut exécuté sous ses yeux et n'oublia jamais le petit corps, tombant au sol, sa main dans la sienne. Il été envahi par le regret, s'en voulant de ce qui s'était passé, rongé par une culpabilité, pourtant aucune larme ne coula le long de ses fines joues d'enfant. Le supplice continua encore, et puis un jour, un nouveau maître apparut et ses espoirs de situation meilleure s'envolèrent, brisés par la dure réalité.

Il avait grandit, plus qu'un enfant normal et était maintenant un adolescent de quinze ans. Son physique s'était développé en raison de toutes ces années à travailler dans les mines, laissant voir un torse et des abdos finement taillés, donnant l'impression que le garçon était plus âgé qu'il ne l'était réellement, si bien que son nouveau maître pensait avoir fait l'acquisition d'un garçon de dix-sept ans. Son maître abusa de lui. Lui qui pensait que le cauchemar allait enfin cesser, il se trompait encore. Il était devenu un esclave sexuel, un objet de plaisir et devait obéir à tout ce que son maître lui ordonnait de faire. Il avait bien tenté de se rebeller mais son maître prenait du plaisir à le punir, aimant l'humilier de toutes les manières qu'il soit avant d'abuser encore de lui, comme il le faisait chaque jour chaque soir. L'homme lui avait fait tout faire, le mettant dans innombrables situations humiliantes et honteuse. Et pourtant l'adolescent ne craquait pas, sa colère s'agrandissant de jour en jour, le rongeant de l'intérieur, une colère tournée contre chaque individu de la galaxie, une colère qu'il s'infligeait lui-même, comme s'il s'agissait d'une punition, se l'infligeant lui-même.

Sa propre histoire était floue dans sa tête, il se souvenait d'une impression de trahison, de solitude, sans pour autant comprendre d'où cela venait. Parfois, le soir, il rêvait d'éléments qui lui était lointain, lorsqu'il était un jeune prince, avant qu'il ne soit déchu et exilé de sa planète natale.

Les jours passaient et se ressemblaient tous, suivant le même rituel, variant à diverse reprises. Son maître le faisait venir, l'obligeait à se mettre nu puis à faire certaine chose avec son corps, parfois l'homme était simple spectateur bien que très souvent il était acteur et le faisait obéir à tous ses désirs et à toutes ses envies. L'adolescent avait abandonné depuis longtemps de compter les jours et ne savait même plus depuis quand il devait servir ce maître. Pourtant, tout bascula encore un jour. C'était un jour comme tous les autres, son maître abusa de lui et...plus rien, il ne bougeait plus, ne respirait plus. Il eut la mauvaise idée de s'enfuir mais il n'eut pas le temps d'aller bien loin avant d'être arrêté et accusé de meurtre. Il faisait un coupable idéal et un parfait bouc-émissaire. Il fut attaché sur la place public à un poteau et si il échappa à la torture, il n'échappa pas en revanche aux cents coups de fouets destinés aux esclaves rebelles. Il serrait les dents, essayant de ne pas crier en sentant les vives douleurs traversé son corps mais c'était vite devenu impossible et les cris de souffrance résonnaient en écho dans les rues. Et puis, tout avait finalement cessé, l'adolescent était effondré au sol, seulement retenu au poteau, laissé pour mort, ayant servi d'exemple. Son corps était meurtri, couvert de sang, aussi bien sur le ventre, que sur le dos, son visage méconnaissable, couvert de sang. La seule chose qui trahit le corps encore en vie du jeune homme était ses légers tremblements. Même si personne ne l'imaginait avoir survécu, il était condamné à mourir de faim, de soif, de froid. Et pourtant le destin se joua encore une fois de lui. Un homme le libéra et porta le corps inconscient jusqu'à son vaisseau.

Quand il se réveilla, le jeune homme n'était plus au beau milieu de la place publique, son corps mutilé aux yeux de tous. Il était dans un vaisseau, attaché par mesure de sécurité mais pas dans une cellule, sur un lit. Il cherchait à comprendre et remarqua qu'il avait été soigné, pansé. Bien sûr, les douleurs étaient encore vives mais il était toujours vivant alors que la vie avait essayer de s'échapper de son corps. Il avait besoin de réponse et il essayait de se débattre pour se libérer quand son sauveur arriva, posant une main calme sur son épaule, ayant fait ce que personne n'avait jamais fait pour lui. Il lui expliqua tout en échange de son silence puis il pourrait poser toutes les questions qu'il voudrait. Il lui révéla qu'il avait assisté à toute la scène, à ce qui aurait dût être une mise à mort mais qu'il avait été surpris de voir la ténacité du jeune garçon qui continuait à insuffler de la vie dans ses poumons. Il lui expliqua qu'il fallait être fort pour survivre à ça et il lui offrit le choix de devenir gladiateur, de se battre dans des arènes, de tuer des ennemis. Il gagnerait de l'argent, ce qui lui permettrait de s'enrichir et peut-être de s'affranchir. Il ne pût refuser cette offre, le destin semblait enfin lui sourire. L'homme lui apprendrait à se battre et lui promit qu'il en ferait un grand champion.

Et c'est ainsi qu'il devint un gladiateur. Il s'entraîna avec acharnement et assiduité au combat, évacuant sa colère sur ses ennemis, devenant un redoutable guerrier. Il apprit même à se défendre à mains nues et combattit dans plusieurs arènes de la galaxie, se montrant particulièrement sanguinaire dans l'arène de Cato Neimodia. Alors que personne ne misait sur lui, il remportait des victoires sur des adversaires bien plus imposants. Il commença à s'acquérir une réputation après ces combats menés victorieusement et commença également à s'enrichir, dépensant ses premiers crédits dans la boisson et le plaisir. Il aimait ce qu'il faisait, tuer ne lui faisait pas peur et il n'avait pas peur du sang, n'ayant pas peur non plus de la mort. Plus il gagnait et plus il dépensait en compagnie. Et puis le destin le rattrapa à nouveau, un rival de son sauveur tua ce dernier et captura le jeune gladiateur qui ne réussit à se défendre face aux nombreux gardes.

Et tout recommença, l'esclavagisme, l'enfermement dans une sombre cellule, ses poignets endolories par les chaînes. Et puis, il y eut une secousse, il ne comprenait pas ce qui se passait et entendit des tirs et puis une explosion proche, la porte de sa cellule saute et il sortit. Il se précipita dehors, plaquant contre un mur un garde qui passait. Il l'étrangla et un tir de blaster tua l'esclavagiste. Il leva la tête vers les assaillants. Il n'avait aucune idée qu'il avait en face de lui des Mandaloriens, ne connaissant pas ce peuple de guerriers. Leurs armures étaient étrange et on ne voyait pas leurs yeux, seulement une visière en forme de T. Il reprit ses esprits et un d'eux coupa les chaînes qui le retenaient d'un coup avec un sabre noir. Il remercia l'inconnu d'un signe de tête et ramassa la vibrohache du garde, bien décidé à éliminer tous les occupants du vaisseau abordé. Il démontra à nouveau sa férocité, laissant sortir sa colère, tuant ses ennemis, l'adrénaline et la colère l'animant. Il découpait un garde quand il fut arrêté par un des Mandaloriens. Le combat était terminé et il s'était acharné sur le chef des esclavagistes, l’éliminant comme s'il s'agissait d'un microbe. Les guerriers avaient été impressionnés par ses talents de combat et il les accompagne, suivant son destin. De toute façon, il n'avait nulle part ou aller. Il était encore un adolescent après tout. Il débarqua sur Mandalore et à sa grande surprise, les gens ne le considéraient pas comme un paria. Il se sentait pour la première fois de sa vie libre. Son sauveur était proche avec lui, comme un père. Il fallut lui apprendre la langue ce qui ne se révéla pas une tâche facile, puis vient l'apprentissage des coutumes et des traditions ainsi que la longue histoire de Mandalore, qui n'était plus aussi puissante que jadis à sa déception et à celle de nombreux mandaloriens comme son père adoptif. Il continua à apprendre à se battre, apprenant à utiliser des armes et à survivre en condition hostile. Il fut officiellement adopté et prit le nom de son père, Vizsla, un nom que peu de personnes avaient oublié. Il était devenu un vrai mandalorien, après avoir confectionné sa propre armure. Il avait prit soin de la faire, prenant modèle sur celles du clan Vizsla. Il peignit des symboles dessus et dessina le symbole de son clan sur le casque et le crâne de Mythosaure sur son épaule. Son armure était assez classique à l'origine. Il apprit que Kreld Vizsla voulait  reprendre le flambeau et rendre sa gloire à Mandalore et le jeune homme était prêt à le suivre en Enfer. Il n'avait jamais parlé de son passé, de ses cicatrices présentes à jamais sur son corps. Malheureusement, ce rêve prit fin très vite. Les deux hommes partis en exploration tombèrent sur une cité de bandits. Le combat fit rage et son père succomba au coup de blaster, provoquant la colère du jeune homme, une colère qui était enfouie depuis trop longtemps. Il explosa et tua tous les ennemis, récupérant le sabre de son père. Certains furent exécutés sous ses coups mais sa colère déclencha quelque chose, quelque chose qui tua ses ennemis sans qu'il n'ait à les toucher.
Il s'écroula au sol, se sentant totalement vide, épuisé. Il parvient à prendre le corps et à le ramener à son clan. Il participa à ses funérailles et modifia son armure, prenant des morceaux de l'armure du mandalorien comme le permettait la tradition. Il récupéra aussi le sabre à lame noir, volé dans un temple jedi plusieurs millénaires auparavant.

Il s'exila un moment et c'est à cette période qu'il rencontra un Sith qui devient son maître. Il avait ressenti sa force et son immense colère qui ne demandait qu'à être exploité et maîtrisé. Il se laissa convaincre quand l'homme usa de la force sur lui, révélant l'étendu qui s'offrait à lui. Il passa plusieurs années à suivre son enseignement jusqu'à maîtriser la force et divers aspects su côté obscur. Il modifia son armure, lui donnant un design Sith tout en gardant la visière en T.
Bientôt l'élève dépassa le maître et il le tua lors d'un duel de sabre, l'empalant de son sabre avant de récupérer celui de son maître. Il décida de partir sur Korriban, sentant que c'était là qu'il devait aller...




     
Tes aptitudes aux combats, ou avec la force

     


Sidias à découvert très tard sa sensibilité à la force. Il lui fallut de longues années avant de maîtriser certains aspects qu'il développa avec son maître. Il était un adepte du côté obscur, un Sith, un Sith qui avait besoin d'apprendre ce que son maître n'avait pût lui enseigner. Il savait utiliser certains pouvoir obscurs et sa colère était le catalyseur de sa force. Il était déjà très fort au combat aux sabres, ayant été gladiateur puis s'étant encore perfectionné sur Mandalore. Il utilisait le sabre à lame noir, héritage de son père adoptif ainsi qu'un sabre laser jaune.
Il est donc polyvalent, étant un redoutable expert au maniement de sabre mais savant aussi se battre à mains nues, exploitant la force via sa colère. Il apprit aussi à survivre en condition hostiles. C'est sur Mandalore qu'il apprit à piloter, il n'était pas le meilleur pilote de la galaxie mais il s'en sortait bien...  


   
Derrière l'écran...

     

     ¤ Un Pseudo? Mini Sith pour Micka sinon juste Sidias.
     ¤ Ton Âge? 20 ans
     ¤ Comment es tu venu ici? Il y a bien longtemps, dans une galaxie...
     ¤ Des impressions, un mot? Fureur
     ¤ L'Avatar? Dane Dehaan
     

     ©never-utopia
     

_________________


Dernière édition par Sidias Vizsla le Mer 2 Aoû - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 134
Crédits : 139
Date d'inscription : 13/05/2017
Emploi/loisirs : Jedi Consulaire Rebelle

Une vie
Armes: Sabre laser & Force
Maître / apprenti(e): Ex-padawan de Depa Billaba
DC: Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Prince déchu, esclave et Sith    Mer 2 Aoû - 10:29

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Droguée des cookies
avatar
Messages : 502
Crédits : 535
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : apprentie Sith

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Prince déchu, esclave et Sith    Mer 2 Aoû - 18:59

youpiiiiiiiii enfin on tien le bon bout misère mdrrrrrrrrrrrrrrrrr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prince déchu, esclave et Sith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Mission Sith ] L'Artefact
» Assemblée des Seigneurs Sith
» Aykan Larss [Guerrier Sith] [Mort]
» Les pouvoirs de l'Apprenti Sith
» Mission Sith : Un Tombeau sous l'Océan [ Accomplie ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Passeports Galactique :: Passeports :: Passeports validés-
Sauter vers: