Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Discussion Chiss-Noghri [PV Rukh]

Aller en bas 
AuteurMessage
Stratège Ultime
avatar
Messages : 363
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Discussion Chiss-Noghri [PV Rukh]   Mar 15 Aoû - 18:45

Orbite du Coruscant, passerelle du destroyer stellaire Chimaera

Le capitaine Pellaeon s'éloignait du fauteuil du grand amiral l'esprit plein de questions. Il comprenait certains des ordres de son supérieur mais il ne comprenait pas pourquoi il désirait qu'on le laisse seul avec le noghri. Pellaeon ne l'aimait pas beaucoup, ce garde du corps qui s'amusait à "tester ses talents" sur lui quand il allait voir son supérieur dans ses appartements. Il laissa donc le chiss mais veillant à rester de manière à pouvoir les garder à l'œil si besoin.

Thrawn, lui se tourna vers Rukh, le regardant un instant avant de lui faire signe d'approcher. Il semblait détendu mais en pleine réflexion aussi.


"Je sais que nous nous connaissons depuis quelques mois seulement mais je pense pouvoir assez connaître ton peuple pour comprendre le trouble que tu ressens. En effet, nous avons eu, comme je viens de l'apprendre, à notre bord les enfants de Skywalker, que vous connaissiez sous le nom de Darth Vador."

Le chiss avait surement compris le soucis du noghri en découvrant qu'il n'était pas à son poste, à ses côtés. Son peuple est digne d'honneur et fier de respecter son devoir, un manquement n'est donc jamais involontaire d'après l'analyse du chiss. Hors on ne connaissait que peu d'aussi bon expert en xénologie que lui.

"Je regrette de n'avoir pas su avant qui ils étaient, je les aurais mieux traité sinon mais je n'aurais pu faire autrement que les emprisonner : ce sont des ennemis de l'empire. Et cela vous pose un soucis de conscience, ta loyauté envers votre sauveur et celle envers l'empire qui veille sur ton peuple."

Il est vrai que le peuple d'Honoghr avait besoin des fournitures impériales pour survivre et espérer voir son monde être purifié des ravages causés par la guerre des clones, involontairement en plus. Leur planète avait assisté à un combat spatial et la chute d'un bâtiment l'avait fortement pollué et faillit causer la destruction de toute vie, ne laissant qu'une infime partie indemne et où Vador avait découvert le peuple noghri... et ses talents de combattant.

"J'aimerais connaître ton point de vue là-dessus et, suivant ta réponse, te confier une mission, délicate, et qui pourrait avoir un impact sur ton peuple."

Le chiss regardait son garde du corps d'une manière simple, les bras sur les accoudoirs de son fauteuil, curieux de savoir s'il avait raison et s'il devait réellement lui confier une telle tâche. Et si Rukh se doutait qu'elle pouvait scellé le sort de son peuple.


_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Discussion Chiss-Noghri [PV Rukh]   Mar 15 Aoû - 19:38

Peut-être Rukh se trompait-il, peut-être que l’Empire n’avait rien à voir dans la mort du Seigneur Vador… Pourtant, il avait bien du mal à y croire vraiment, car pour lui, aucune autre raison, sinon que l’Empire avait trahi leur Sauveur, ne justifiait que ses deux enfants se soient ainsi alliés avec la Résistance. L’Empereur avait commis quelque chose de mal avec leur Seigneur, d’une manière ou d’une autre, lui qui l’avait pourtant servi si fidèlement ! Debout devant l’Amiral, le Noghri attendait de savoir pourquoi il tenait à lui parler seul à seul, pendant que l’autre capitaine s’éloignait et sortait. Il approcha, comme l’Amiral le lui ordonna, toujours silencieux. Pendant qu’il restait ici, leur Mal’ary’ush souffrait très certainement, tout comme son frère. S’il ignorait encore beaucoup de choses, soit, il les découvrira plus tard, cela n’avait pas une énorme importance dans l’immédiat. Ce qui comptait était la parole donnée ! A moins qu’on ne le tue, il reviendra pour les enfants de leur Sauveur.

– Je sais que nous nous connaissons depuis quelques mois seulement mais je pense pouvoir assez connaître ton peuple pour comprendre le trouble que tu ressens. En effet, nous avons eu, comme je viens de l'apprendre, à notre bord les enfants de Skywalker, que vous connaissiez sous le nom de Darth Vador.

Rukh resta droit, toujours silencieux, autant parce qu’il sentait que son supérieur n’avait pas terminé que parce qu’il n’avait rien à répondre à ça. N’importe qui connaissant un tant soi peu leur peuple et leurs coutumes pouvait comprendre leur loyauté au Seigneur Vador, et par conséquent, à sa progéniture, qu’elle le veuille ou non, d’ailleurs. La question ne se posait même pas, leur fidélité était acquise à leur Seigneur et à sa Famille, l’Empire ne passait qu’en seconde position. S’il devait être exécuté pour cela, il mourra fier, plus fier qu’il ne l’avait jamais été, car il n’aura pas failli à son devoir ni trahi leur Sauveur. Son âme pouvait reposer en paix, son héritage sera protégé, quitte à ce qu’eux tous y laissent leur vie, ils étaient prêts à payer ce prix.

– Je regrette de n'avoir pas su avant qui ils étaient, je les aurais mieux traité sinon mais je n'aurais pu faire autrement que les emprisonner : ce sont des ennemis de l'empire. Et cela vous pose un soucis de conscience, ta loyauté envers votre sauveur et celle envers l'empire qui veille sur ton peuple.

Des ennemis de l’Empire, oui. Une Rebelle et un Jedi. Rukh le savait. Les lèvres toujours fermées, presque pincées, il détaillait l’Amiral comme lui-même le couvait du regard, tranquillement installé dans son fauteuil. Il avait tord, sur le dernier point… Il n’y avait là aucun problème de conscience car l’ordre de ses priorités était parfaitement clair, dans l’esprit de Rukh. Leur sauveur en premier, l’Empire en second. C’était ainsi qu’il avait été élevé, avec cette idée qu’il vivait, pour cela qu’il avait si honoré de travailler sous les ordres de leur sauveur et si dévasté d’apprendre son trépas. Puis si bouleversé d’apprendre qu’il avait eu des enfants et que ces enfants étaient désormais par l’Empire qu’ils avaient servi et défendu. L’Empire qui les avait aidé, le même que celui qui menaçait aujourd’hui les enfants du Sauveur… Doux monde, comment cela pouvait-il arriver, comment ?

– J'aimerais connaître ton point de vue là-dessus et, suivant ta réponse, te confier une mission, délicate, et qui pourrait avoir un impact sur ton peuple.

Aurait-il eu moins de respect pour l’Amiral que Rukh aurait déjà tenté de le tuer, en bonne et due forme, avant de rassembler tous les siens et de lancer un assaut afin de sauver les enfants de leur Sauveur, même si tous devaient en périr. Il redressa la tête, parfaitement droit et calme, sans dire encore quoi que ce soit bien que sa tête fourmille de milles questions. Une bonne minute passa, avant qu’il ne sorte de sa réflexion, croisant les mains devant lui.

– Je regrette beaucoup de choses, pour ma part. De n’avoir pu empêcher la mort du Seigneur Vador, pour commencer, une mort dont nous doutons qu’elle ait véritablement été causée par les rebelles. Je regrette aussi de n’avoir su plus tôt qu’il avait une descendance. Enfin, je regrette de ne pas comprendre pourquoi ces deux enfants sont des ennemis de l’Empire. Ni pourquoi l’Empereur leur voue pareille haine, alors qu’ils sont si jeunes et qu’ils sont la descendance d’un homme ayant fidèlement servi sa majesté, durant des années. Avant de succomber… La Force puisse-t-elle veiller sur son âme.

Bien que Rukh peine à croire en cette puissance, il savait ô combien le Seigneur lui la respectait et il avait accompli de si grandes choses avec elle que le Noghri y vouait, malgré lui, une crainte respectueuse. Il s’était interrompu quelques secondes pour retenir un soupir, toujours aussi frustré et désolé que tout se soit passé ainsi, que leur Sauveur se soit éteint sans qu’aucun d’entre eux ne puisse l’aider ou au moins être à ses côtés.

– Je n’ai rien de plus à dire, Amiral, trop de questions restent sans réponses. La mort étrange de notre Seigneur. La raison ayant poussé sa fille dans la Rébellion. Pourquoi son fils est devenu Jedi. Je ne peux avoir un point de vue plus complet pour le moment. Mais vous connaissez la loyauté de mon peuple. Il est très… compliqué d’accepter que ceux que nous servons condamnent ainsi à mort les enfants de notre Sauveur. Tous deux pourraient revenir à la raison et se tourner vers l’Empire. Mais on ne leur donne pas cette chance.

Sa voix trembla légèrement, sur la fin, et il se redressa un peu plus, mettant ensuite une main dans son dos et l’autre, poing fermé, contre son cœur.

– Si la loyauté est traîtrise, j’accepte mon sort. Je ne vous demanderai que de me laisser mourir avec eux. Je n’ai pu être aux côtés de notre Seigneur, je souhaite l’être pour ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Stratège Ultime
avatar
Messages : 363
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Discussion Chiss-Noghri [PV Rukh]   Dim 27 Aoû - 18:46

– Je regrette beaucoup de choses, pour ma part. De n’avoir pu empêcher la mort du Seigneur Vador, pour commencer, une mort dont nous doutons qu’elle ait véritablement été causée par les rebelles. Je regrette aussi de n’avoir su plus tôt qu’il avait une descendance. Enfin, je regrette de ne pas comprendre pourquoi ces deux enfants sont des ennemis de l’Empire. Ni pourquoi l’Empereur leur voue pareille haine, alors qu’ils sont si jeunes et qu’ils sont la descendance d’un homme ayant fidèlement servi sa majesté, durant des années. Avant de succomber… La Force puisse-t-elle veiller sur son âme.

Le chiss devait bien reconnaître que les rapports sur la mort du seigneur Vador était assez vague sur certains points et il pouvait comprendre le point de vue du noghri, surtout maintenant qu'il comprenait mieux la "pensée sith". Toutefois, il n'avait pas convoqué son garde du corps pour cela.

– Je n’ai rien de plus à dire, Amiral, trop de questions restent sans réponses. La mort étrange de notre Seigneur. La raison ayant poussé sa fille dans la Rébellion. Pourquoi son fils est devenu Jedi. Je ne peux avoir un point de vue plus complet pour le moment. Mais vous connaissez la loyauté de mon peuple. Il est très… compliqué d’accepter que ceux que nous servons condamnent ainsi à mort les enfants de notre Sauveur. Tous deux pourraient revenir à la raison et se tourner vers l’Empire. Mais on ne leur donne pas cette chance. Si la loyauté est traîtrise, j’accepte mon sort. Je ne vous demanderai que de me laisser mourir avec eux. Je n’ai pu être aux côtés de notre Seigneur, je souhaite l’être pour ses enfants.

"Je n'ai, pour le moment, vu aucun acte de traîtrise de la part de ton peuple, Rukh."

Un tel acte, d'ailleurs, entraînerait la mort pour ce peuple à la vie si dure. Le grand amiral se tourna pour étudier un rapport, sans cesser de garder un œil sur son interlocuteur.

"Concernant ses enfants, l'explication est fort simple : le seigneur Vador ignorait leur existence. Leur naissance lui fut cachée par ses ennemis qui s'occupèrent aussi de leur éducation, veillant probablement à leur apprendre la haine contre l'Empire. Peut-être même son fils fut-il formé pour combattre son propre père sans le savoir."

Cela lui semblait évident, ayant étudié la mère de Luke et de Leia et continuant d'étudier l'Ordre Jedi. Cela seul valait la mort pour le vice-roi d'Alderaan. Concernant Luke, il semblait au chiss que c'était l'ancien maître de Vador qui avait du veiller sur son enfance et son éducation. Selon lui, si Vador avait suspecté qu'il était père, il n'aurait eu de cesse de retrouver sa descendance. Le fait qu'il n'en fit rien ne peut que prouver son ignorance.

"De toute façon, il y a d'autres rumeurs plus... troublantes... qui me sont parvenues : il semblerait que quelqu'un se fasse passer pour Anakin Skywalker, à moins qu'il ne s'agisse du véritable Skywalker, et qu'il se batte au côté des jedi."

Le chiss tapa et envoya une brève réponse au rapport qu'il venait de lire, se tournant ensuite vers le noghris, posant les coudes sur ses accoudoirs afin que ses mains s'appuient l'une contre l'autre, sans que les paumes ne se touchent.

"Je souhaiterais que tu le retrouves et que tu vérifies cela. S'il n'est pas Vador, alors tu sauras quoi faire, sinon... je ne saurais trop te rappeler le sort qui attend ceux trahissant l'Empire."

Ou ceux ayant menti et abusé de la crédulité de peuples primitifs comme l'avaient fait Palpatine et Vador sur les noghris. Thrawn connaissait parfaitement ce qu'ils leur avaient fait, ou plutôt ce qu'ils continuaient de faire à leur planète. Lui-même n'avait pas modifié les mesures prises à ce sujet : il n'ignorait pas les conséquences que cela pourrait entraîner et, une part de lui, le regrettait. Hélas, il ne pouvait plus rien y faire.

"Fais moi savoir le résultat de ton enquête et nous déciderons alors de l'avenir de ton peuple. Une navette a été mise à ta disposition."

Le regard de braise regarda le non-humain, attendant les éventuelles questions de Rukh, les interrogations qu'il pouvait être amené à poser. Ou peut-être, tout simplement, étudiait-il les réactions devant ces révélations ? La Force elle-même serait bien en peine de le dire. En tout cas, même le capitaine Pellaeon, qui continuait à surveiller la discussion depuis son poste, voyait bien que la tension était présente.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Discussion Chiss-Noghri [PV Rukh]   Mar 29 Aoû - 10:07

Sans doute l’amiral ne voyait là, pour le moment, aucune traîtrise, mais cela ne saurait tarder, Rukh savait à quel point la situation était tendue sur ce sujet et surtout dans quelle mesure les siens pouvaient réagir dans cette situation. Il se sentait piégé… Coincé par le mal dont souffrait leur planète et par conséquent tous les siens et par leur loyauté et leur Devoir. Il refusait que son peuple souffre plus encore mais refusait aussi de trahir la mémoire de celui qui les avait tant aidé en ne faisant rien pour ses enfants. Et cette histoire de meurtre par les Rebelles ! Ridicule, tout à fait ridicule, jamais le Seigneur Vador n’aurait pu être tué par quelques tirs rebelles, c’était inconcevable, il avait déjà prouvé de multiples fois être à l’abri de ça. Rukh fera tout pour découvrir la vérité, il se le jurait. Le véritable meurtrier aura à payer son acte.

– Concernant ses enfants, l'explication est fort simple : le seigneur Vador ignorait leur existence. Leur naissance lui fut cachée par ses ennemis qui s'occupèrent aussi de leur éducation, veillant probablement à leur apprendre la haine contre l'Empire. Peut-être même son fils fut-il formé pour combattre son propre père sans le savoir.

C’était… Comment pouvait-on vouloir retourner des enfants contre leurs propres parents ?! Indigné, Rukh parvint à en pas répondre mais son exaspération était très claire. Faire ça était infect ! Ces enfants avaient été utilisés comme des armes et étaient convaincus aujourd’hui d’agir dans le bien commun,a lors qu’ils n’étaient que manipulés et utilisés sans qu’on ne les laisse voir le ben fourni par l’Empire. Intolérable, à ses yeux, il regrettait de n’avoir pu en parler à leur Mal’ary’ush, essayer de la convaincre qu’elle se fourvoyait en croyant les mensonges des rebelles et qu’on se servait d’elle depuis la naissance. Bail Organa était donc un homme sans aucune morale ni valeurs… Comment pouvait-on avoir la conscience tranquille en conditionnant ainsi un enfant dès la naissance ? Et son frère, manipulé par un Jedi, ce n’était pas mieux.

– De toute façon, il y a d'autres rumeurs plus... troublantes... qui me sont parvenues : il semblerait que quelqu'un se fasse passer pour Anakin Skywalker, à moins qu'il ne s'agisse du véritable Skywalker, et qu'il se batte au côté des jedi.

Cette fois, Rukh ne put dissimuler son trouble profond, relâchant ses bras qui retombèrent le long du corps, la bouche légèrement entrouverte, fixant son supérieur sans le voir. C’était… Pardon ? Comment ?! On ne revenait pas à la vie ! Et pourquoi se sentait-il obligé de préciser l’ancien nom de famille de leur Sauveur plutôt que d’utiliser son véritable nom ? Qu’est-ce que c’était que cette histoire, une fois qu’on était mort, on était mort, point final, il ne… Troublé, il se souvint alors de toutes ces rumeurs affirmant que des être sensibles à la Force revenaient des temps passés, rumeurs auxquelles il n’avait jamais apporté le moindre crédit, les jugeant complètement idiotes et dénuées d’intérêt. C’était donc vrai ? Redressant la tête, il reporta le regard sur l’Amiral, n’ayant pas encore digéré le choc d’une telle annonce. Leur Sauveur était peut-être revenu à la vie et se battait aux côtés des… Jedis ? Pardon ?

– Je souhaiterais que tu le retrouves et que tu vérifies cela. S'il n'est pas Vador, alors tu sauras quoi faire, sinon... je ne saurais trop te rappeler le sort qui attend ceux trahissant l'Empire.

Rukh se raidit un peu plus, alors même qu’il ne croyait pourtant pas ça possible. Un imposteur aurait bien trop de difficultés à se faire passer pour leur sauveur, d’autant plus qu’il n’en restait que bien peu à connaître son ancienne identité. Rukh ne pouvait être berné ainsi, il connaissait l’odeur de leur Seigneur, cette même odeur retrouvée chez les deux petits, l’odeur ne mentait pas.

– Fais moi savoir le résultat de ton enquête et nous déciderons alors de l'avenir de ton peuple. Une navette a été mise à ta disposition.

Plus rien ne collait, plus rien n’était cohérent, plus rien n’allait dans le sens juste. Leur Seigneur revenu mai Jedi… Ses enfants enlevés par les ennemis de l’Empire et élevés par eux pour détester la force en place. Les doutes de Rukh, un instant chassés, revinrent en force. Qui étaient les véritables manipulateurs ? La rébellion n’était pas blanche, certes, mais l’Empire non plus, car rien d’autre ne justifiait que leur Sauveur soit retourné près des Jedis. Il avait été l’un des leurs, soit, mais… Personne dans cette galaxie, à part le Seigneur Vador lui-même, ne saura lui dire pourquoi il était retourné près des Jedis. En plus de cela, s’il savait maintenant qu’il avait une descendance, il saura aussi que l’Empereur comptait la faire exécuter.

– S’il s’agit vraiment du Seigneur Vador, je saurai où le trouver.

Il s’inclina légèrement, le regard brûlant de cent questions toujours sans réponses, puis repartit avec lenteur. Devait-il se méfier de l’Empire ou des rebelles ? Partons du principe de ne faire confiance ni à l’un, ni à l’autre. Rukh prit la navette dont avait parlé l’Amiral pour partir vers coruscant, puis l’y abandonna. Une fois sur la ville-monde, il laissa derrière lui autant que la navette que tout le matériel pouvant aider à le traquer par l’Empire ou déterminer sa position. Il savait comment se débarrasser des espions. La chasse débutait, et pour survivre, il devait disparaître à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Discussion Chiss-Noghri [PV Rukh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion Chiss-Noghri [PV Rukh]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Discussion]Le Site Du Zéro
» flood discussion
» POWERFUL : Forum de discussion
» Une discussion privée [Pv Eva]
» La mauvaise foi est l'âme de la discussion ✝ rose (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Coruscant-
Sauter vers: