AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Besoin d'assistance sur Tanaab

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Besoin d'assistance sur Tanaab   Dim 27 Aoû - 11:20

– Combien ? murmura Chirrut, assis sur un rocher, tête baissée et écoutant attentivement.

– Une trentaine, à mon avis. Pas l'air agressifs. Plus ennuyés.

– Cette planète est moins agitée que Jheda.

Il se releva, une main tenant son bâton et l'autre bougeant un peu en marchant, sentant le vent glisser entre les doigts. Ils venaient d'arriver, il y a quelques heures, et marchaient depuis la campagne sans but réel, profitant simplement d'un moment de calme au milieu d'une galaxie si bouleversée, sans avoir à se soucier qu'un criminel leur tombe dessus et sans être mêlé non plus à des soudains combats opposant l'Empire aux troupes de Saw Gerrera. C'était principalement pour cela que la Ville Sainte était devenue si agitée et qu'il y était difficile de n'y vivre qu'une seule journée sans devoir échapper aux explosions ou protéger sa vie. Alors qu'ici, s'il y avait bel et bien eu de violents combats, ils étaient passés, la terre était redevenue calme, on pouvait le ressentir. Ils passèrent près de fermes importantes, d'après ce que lui rapporta Baze, où les fermiers s'occupaient de leurs troupeaux et cultivaient les champs. Ils croisèrent deux d'entre eux à un petit carrefour, qui les saluèrent avec une certaine méfiance mais en restant cordiale. La voie de la Force restait claire, ils n'étaient pas en danger, ces hommes ne voulaient que savoir pourquoi deux étrangers se promenaient ainsi dans le coin.

Avant de faire quoi que ce soit, son ami et lui-même devaient en apprendre plus sur ce qui arrivait dans cette galaxie et si certaines rumeurs étaient vraies. Le jeune pilote qui les avait conduit ne croyait pas en la Force, un grand malheur pour lui, et n'avait donc pu leur donner les informations que Chirrut tenait à vérifier. Même s'il n'y avait personne sur cette planète pouvant plus les aider, au moins devaient-ils trouver un moyen pour poursuivre leur trajet, sans dépenser autant qu'avec le premier voyage car ils n'avaient pas des crédits illimités. Une fois les deux fermiers passés, ils reprirent leur route, passant dans de nombreux chemins de campagne, avec beaucoup de fermes. Chirrut pouvait les entendre, percevant les bruits d'hommes et de femmes au travail, de machines parfois grinçantes ou vrombissantes, de coups martelés contre le fer, de sacs qu'on traînait, de pas plus ou moins lourds dans la terre et sur les graviers. Un bruit qui survint par la suite fut plus curieux, le poussant à s'arrêter, et il comprit que c'était là le pas d'un droïde. Léger, sans aucun doute, pas vraiment grand, et qui aurait besoin d'un peu d'huile.

Chirrut fit un bref signe de main dans la direction du bruit produit par le droïde pour attirer son attention, l'autre tenant son bâton planté dans le sol, ses yeux vides fixant un autre point vers l'horizon. Il savait qu'il devait avoir une allure étrange, avec ses habits traditionnels de son Ordre et l'arbalète qu'il portait, mais tant pis. Ils n'étaient pas venus ici pour déclencher une guerre ou causer du mal à qui que ce soit.

– Navré d'interrompre votre course, nous rechercher quelqu'un pouvant nous fournir une certaine assistance et éventuellement des informations sur ce qui est arrivé dernièrement dans cette galaxie. Êtes-vous en mesure de nous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Dim 27 Aoû - 20:11

Hum... Je me réveillais en retard ... comme à chaque fois ! Il devait être déjà 8h du matin !
Je sortis rapidement pour aller dans le champs, pour récolter du blé que je pourrait revendre ... Cela me pris la matinée ... tout au plus ... J'entends toujours mes circuit s'endommager avec toute cette terre et toute cette poussière ... Mais bon c'est les risques du métier ! Je m'en alla ensuite vers mon petit potager où je fais pousser des légumes pour les personnes dans le besoin ! J'ai besoin de m'intégré alors j'aide comme je peux ! Je mis ensuite ma récolte de ce matin sur deux bêtes que j'avais ! Je ne montais pas sur elle ... car je trouve ça horrible ! Je les chargeais donc et m'empressa d'aller vers la ville la plus proche ...

Je fis ensuite mes quelques courses où je réussissais à gagner de l'argent ! C'est important pour nourrir mes bêtes ... J'avais aussi emmener quelques fruits, et une jeune fille mendiait ... Elle devait avoir 9 ans tout au plus ! Je lui donnais alors quelques provisions pour qu'elle survive ! Après avoir nourris mes bêtes et être allé dans une Cantina, je me remis en route pour rentrer ... La route était longue et le soleil commençait à descendre dangereusement ! Je n'aime pas les voyages de nuit et en plus je dois encore me recharger un peu pour que mon moteur fonctionne à nouveau !

J'avançais péniblement quand je croisai deux hommes ! L'un était bizarre et regarder dans tout les coins ! Namého ! Il va encore se prendre un pommier dans la figure ! Je continuais mon chemin quand il m'adressa la parole !

Navré d'interrompre votre course, nous rechercher quelqu'un pouvant nous fournir une certaine assistance et éventuellement des informations sur ce qui est arrivé dernièrement dans cette galaxie. Êtes-vous en mesure de nous aider ?

Hum ... Vous ne me dérangez pas ... Enfin un peu mais ceci n'est pas un problème ! Assistance ? Vous êtes pas d'ici si je ne me trompe pas ? Si vous souhaitez un toit pour cette nuit !
Je peux vous l'offrir ! Je suis toujours là pour aider ! Enfin si c'est ce que vous chercher ... Je suis depuis assez longtemps ici ... Même très ! Sûrement, si ma mémoire à encore assez de place ! Souhaitez-vous me suivre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Sam 2 Sep - 12:42

– Hum ... Vous ne me dérangez pas ... Enfin un peu mais ceci n'est pas un problème ! Assistance ? Vous êtes pas d'ici si je ne me trompe pas ? Si vous souhaitez un toit pour cette nuit ! Je peux vous l'offrir ! Je suis toujours là pour aider ! Enfin si c'est ce que vous cherchez ... Je suis depuis assez longtemps ici ... Même très ! Sûrement, si ma mémoire à encore assez de place ! Souhaitez-vous me suivre ?

– C’est très aimable de votre part, merci.

Le ton de ce droïde était terriblement enthousiaste, il était sans doute le premier qu’il entendait s’exprimer ainsi. Ils le suivirent, en confirmant qu’ils n’étaient pas d’ici et arrivaient de Jheda. Le jour baissait, la chaleur avec lui, Chirrut le ressentait dans sa nuque, tout en marchant, un très léger frisson vint le parcourir après un moment. Le chemin où ils se rendaient était plus escarpé, avec une pente douce, et à un moment, Baze vint lui tenir son bras libre pour lui éviter de se prendre la cheville dans l’un des multiples trous. Même si le gardien était capable de se guider seul, grâce à son bâton et aux différents sons, l’attention était sympathique. En arrivant à destination, son ami le relâcha, soupirant un peu en disant que cette planète ne devait pas être un mauvais endroit où vivre. Certes mais ils n’étaient que de passage, le temps d’essayer de voir s’ils pouvaient avoir quelques informations, puis trouver un moyen de partir vers les Jedis ou les Rebelles. Voire les deux.

– Merci encore, dit-il pour le droïde, se tournant vers lui en écoutant les grincements qu’il produisait. Je suis Chirrut Îmwe et voici Baze Malbus, nous venons de Jheda.

A écouter les sons produits par le droïde, Chirrut avait le sentiment qu’il lui fallait une révision solide, peut-être la terre s’était-elle incrustée dans les rouages et les circuits ? Le lui dire platement serait inconvenant, ils venaient à peine de le rencontrer, inutile de commencer à vexer tout le monde à peine arrivée sur une nouvelle planète.

– Quelles nouvelles pouvez-vous nous donner, sur la guerre ? Il semble que même ici, une base rebelle ait été détruite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Lun 2 Oct - 15:19

Ils acceptèrent ma proposition , après qui ne l'aurait pas accepté ? ... Je ne le sais mais bon ...
J'aime toujours aidé les gens dans le besoin ! Nous marchâmes alors encore un peu alors que la teinte rougeâtre se diluait au loin et que le soleil disparaissait derrière les collines verdoyantes de Tanaab.
Cela me rappelle que j'ai bien fais de partir de la Confédération, et que j'étais content d'avoir pu trouver les personnes qui m'ont jadis aidé. Je tirais mes bêtes pour les faire avancés sans trop de problème car elles étaient très bien dressé ! Je m'arrêtai net à un moment avant de me remettre en route... Satané moteur qui se décharge tout le temps ... Il faudrait que je trouve quelqu'un de confiance pouvant me le décrasser... Mais bon nous étions proche de la maison.

L'homme qui semblait aveugle me remercia encore et je fit mine de ne rien entendre ! Pourquoi donc me remercier si je les invites ? Politesses humaines sans doute ! Mais ils n'avaient pas l'air hostile,
autant pour moi ... je sais que mon modèle est très prisé par les collectionneurs et par certains qui me vendrait bien au marché noir ... L'homme se présenta lui et son amis, des noms peux commun ..
Malheureusement, Jedha n'était pas une planète que je connaissais ... enfin seulement de nom ... peut être y faire un tour me ferais du bien ... boh qui sait ! Je haussais les bras avant de me présentant toujours en avançant.

Enchanté ! Unité UAP-352 à votre.... Eh pardon Je m'appelle Orah ! Je ne suis plus en fonction depuis très longtemps alors j'ai perdu ce nom ... c'est une longue histoire ... oubliez ce n'est pas quelque chose qui vous intéresserez ...

Je me mis une tape sur le visage... Il faut que j'oublie et que j'arrête de dire au monde que je suis un ancien droïde de la Confédération ... Je suis tellement maladroit ... ohhhh.... Monsieur Chirrut Îmwe me demanda des nouvelles sur la guerre et l'histoire de la base rebelle étant détruite... Je ne me souvenais pas qu'il y avait une base rebelle mais la fraîcheur de l'air m'apporta mes réponses...

Oui j'ai des nouvelles de la guerre ? Mais laquelle ? Guerre des Clones ? Guerre contre l'Empire ? Mais je suppose que vous parlez de la deuxième ! Et bien je vous dirais tout quand on sera posé, cela sera plus agréable pour parler ! En plus autour d'un dîner c'est toujours meilleur.
On arrive de toute façon ! Voilà mon chez moi !


Je pris les bêtes pour les mettre dans leurs étables et de leur donner à manger avant de refermer le bâtiment pour finalement convier les étrangers à entré... C'était très rudimentaire je l'avoue mais cela me suffisait ! La porte d'entrée amenait à une grande pièce où, en son centre, se trouvait une table avec des chaises, le plus à gauche de l'entrée se trouvait l'escalier permettant d'aller à l'étage où se trouvait des chambres ainsi qu'une petite salle de bain que je n'utilise pas ... heureusement pour moi. Contre le mur à gauche se trouvait une cuisine et quelques paniers de victuailles que je gardais ça et là ! A droite se trouvait tranquillement un petit canapé avec une table basse permettant de se reposer. Le coin droit était un peu en fouillis, il y avait tout pleins de câbles qui traînaient et de morceaux de métal ... C'est ici que je faisais mon entretien... Je demandais aux deux compères de prendre place. Je me dirigeais vers la cuisine sortant une tablette holographique avec une petite recette d'une soupe aux fruits rouges ! Pile ce que j'avais ! Je commençais la préparation tout en parlant avec mes invités.

Et bien cela fais longtemps que je suis ici... Et la base a été récemment détruite par un petit groupe de soldat impérial ... Après la base n'était pas réellement défendue ... J'avais capturer un soldat impérial ... mais il n'a pas voulu parler alors ....cuic... Souhaitez vous d'autres renseignements ?

Quand je dis cuic je fis un mouvement de bras pour montrer que je l'ai égorger avant de montrer son armure toute propre dans un coin de la maison. J'étais fier ... mais depuis je n'avais plus mis les pieds dans la base impérial ... peut être qu'il pourrait m'aider ! Cela pourrait être fort intéressant ! Mais je ne dois pas les brusquer ! Laissons les un peu se reposer et respirer !

Maison:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Sam 7 Oct - 17:23

Le ton du droïde de ne changeait pas, mais ce qui surprit le plus Chirrut, finalement, ait qu’il possède maintenant un véritable nom, c’était vraiment très rare chez les droïdes. Qui le lui avait donné, les personnes qui l’avaient retrouvé sur cette planète ? Ou l’avait-il choisi tout seul en débutant cette vie en parfaite indépendance ? Un petit bruit métallique résonna et le moine se demanda si leur guide en s’était pas cogné quelque part ou s’il était frappé lui-même. Bizarre. Levant un peu plus haut les jambes pour enjamber une grosse pierre, contre laquelle le bout de son bâton avait frappé, Chirrut leva un peu le nez en respirant l’air du soir, en déduisant approximativement l’heure qu’il pouvait bien être. Beaucoup de bruit les accompagnait, avec les bêtes que convoyaient Orah, sur le long chemin caillouteux. Un tel raffut n’était permis que pour des personnes vivant en paix ou n’ayant rien à cacher, un luxe que pouvaient encore s’offrir Baze et lui-même, bien qu’il se doute que ça ne durera pas. Comme ils l’avaient affirmé à leur pilote rencontré sur Jedha, ils n’avaient « encore rien » à se reprocher. Pour combien de temps, à compter de ce jour ? Si on comptait sur la certaine chance qu’ils avaient à trouver les ennuis sans même les rechercher, il ne leur restait que très peu de jours.

– Oui j'ai des nouvelles de la guerre ? Mais laquelle ? Guerre des Clones ? Guerre contre l'Empire ? Mais je suppose que vous parlez de la deuxième ! Et bien je vous dirais tout quand on sera posé, cela sera plus agréable pour parler ! En plus autour d'un dîner c'est toujours meilleur. On arrive de toute façon ! Voilà mon chez moi !

Ce fut Baze qui lui décrit la maison à mi-voix, pendant que leur hôte poussait ses bêtes plus loin, sans doute dans une étable. Confirmation de son idée, ce droïde vivait seul et émancipé, il devait être rescapé d’une guerre quelconque et s’était retiré ici, seul ou avec de l’aide, pour vivre en paix. Depuis longtemps, d’ailleurs, au son qu’il produisait, toutes ses articulations devaient souffrir de l’accumulation de terre, de poussière et de saleté. Ils patientèrent le temps qu’Orah en termine avec son troupeau et ne revienne, les invitant à entrer. A l’intérieur, Chirrut sentit une odeur de fer prononcée et de métal, mêlée à des relents de fruits frais, ainsi qu’une touche de bois. Mais l’odeur métallique, ainsi que la rouille, prédominait par-dessus tout le reste. Son bâton cogna contre un petit boulon traînant dans le passage et qu’il poussa doucement, avant d’entendre des bruits d’instruments de cuisine. Les déplacements d’Orah étaient extrêmement aisés à suivre, tant son corps de métal aurait besoin d’un nettoyage solide. S’en occupait-il entièrement seul ? Peu pratique… A moins de se démonter lui-même morceau par morceau et de pouvoir se remonter sans iade, des parties de son corps devaient à chaque fois échapper à la révision et se retrouver très grippées.

– Et bien cela fais longtemps que je suis ici... Et la base a été récemment détruite par un petit groupe de soldat impérial ... Après la base n'était pas réellement défendue ... J'avais capturé un soldat impérial ... mais il n'a pas voulu parler alors ....cuic... Souhaitez-vous d'autres renseignements ?

– En soit, c’est assez, il ne doit plus y avoir aucun rebelle sur cette planète. Et les Impériaux ont sans aucun doute augmenté leurs effectifs ici, en cas de contre-attaque ou tentative de vengeance.

Restait à savoir où trouver la résistance ou un de leurs membres pouvant les conduire aux autres. Chirrut hésitait à le demander à leur hôte du soir, car même s’il ne portait visiblement pas l’Empire dans son cœur, on ne pouvait jamais savoir, n’est-ce pas ? Il y avait également les Jedis… Le temple de Coruscant réduit en poussière, où auraient-ils pu se cacher ? Dantooine, Ossus ? Cela semblait un peu trop évident et aucune nouvelle n’émanait jamais de Dantooine, cette planète était tout aussi tranquille que Taanab. Pareil pour Ossus, cette planète ne se faisait jamais remarquer en quoi que ce soit, suivant le flot de l’Histoire sans y participer. Chirrut remit les deux mains serrées sur le haut de son bâton, légèrement appuyé contre ce qui devait être un canapé.

– Vous semblez être grippé de terre et de poussière, reprit-il. Souhaitez-vous un peu d’aide, en retour de la vôtre, pour nettoyer tout cela ? Je ne prétend pas être un expert absolu des droïdes mais bien assez, en tout cas, pour ce genre de révision. D’ailleurs, comment en êtes-vous arriver à mener une vie si paisible, sur cette planète ? Vous tenez à tout prix à rester à l’écart des guerres secouant la galaxie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Mar 10 Oct - 18:03

Je prenais tranquillement ma casserole y ajoutant de l'eau, ainsi que le sucre. Je posais cela sur ce qui était un réchaud avant d'allumer le feu pour porter l'eau à ébullition. Je gardais néanmoins un regard sur les deux nouveaux ! On ne sait jamais de ce que sont capables les personnes profitant de l'occasion... Mais ce que je me demandais ... c'est s'ils allaient resté longtemps... Cela ne me dérangerait pas du tout ... mais j'étais curieux ! L'eau commençait à bouillir et j'étais content. En attendant j'enlevais les pièces éparpillés un peu partout dans la maison... Je n'avais pas eu le temps de faire le ménage ! Je les mis vers le siège où je me réparais ! C'est une vraie trousse à outils ! Cependant, l'eau était bonne et je ne le vis pas tout de suite ! J'entendis un CHHHHH avant de me dépêcher en courant vers la cuisine. Malheureusement je me pris les pieds dans un câble et tomba à la renverse avant de me relever et foncer dans un placard où les casseroles me tombèrent dessus ... AH ... Je me levais à nouveau pour enlever la casserole et baisser la puissance du feu et d'y rajouter finalement les fruits rouges tout en remuant !  

Je suis le dernier "rebelle" ici ! Les autres on déserter ... Je ne fais pas réellement partis de l'alliance rebelle, mais j'effectue beaucoup de missions d'infiltrations, d'assassinat, ou de renseignements ... Et il est vrai que je suis criblé de terre ... Hum si vous le souhaitez ... Mais mangeons d'abord ... enfin vous ! C'est bientôt prêt ! Hum ... Ma vie si paisible est due à un amis ...
Je vous raconterais tout cela à table ... Je ne fais pas que rester sur cette planète ! Je voyage comme dit précédemment ! Et non je compte intervenir dans le combat contre l'Empire....


Quand je parlais de mon histoire je baissais un peu la tête comme si j'étais triste ... Je pris le contenus chaud et le versais dans deux bols que je ramenais à la table centrale. Je pris aussi deux verres et mis une bouteille d'eau sur la table pour qu'ils puissent se désaltéré ! C'est important quand on use de l'énergie ... Enfin bref je m'installais à table avec eux, ne mangeant rien ... Je ne savais par où commençait mais je me lançais ...

Et bien, je vis cette vie paisible grâce à un ancien ami ... J'étais anciennement un droïde de l'ancienne CIS ... Je suis d'une branche très méconnus de tout le monde mais bon ...Nous nous sommes crashés mes amis droïdes et moi... Et hélas, j'étais le seul survivant ... Tout mes congénères ont été débranchés ou touchés par la collision ... Je me rappelle encore que j'avais fouillé toutes les capsules mais rien ne se faisait ... J'étais tout seul ... J'errai donc, à la recherche de forme de vie ... Je me souviens que j'avais passé plusieurs semaines ... et mon autonomie me faisait dérailler ... Je me souviens avoir tuer un chasseur ... Car il voulu me tiré dessus ... Enfin passons ...

Je trouvais enfin une ferme où je pouvais me ressourcer ... Mais un homme me demanda de déposer mon arme ... JE n'avais plus assez d'énergie pour utiliser mon camouflage. Je croyais tenir l'avortons quand soudains ... Le Vide sidéral ... Je repris connaissance dans une cellule, sûrement dans la ferme ... Et je vis un clone de la République me demander mon nom ... Pwa et puis quoi encore ! Ce ne sont pas des manières ! On m'enferme puis On me demande mon nom ! Je restais silencieux ... Cela devait être un déserteur ... Il n'avait pas l'armure de clone !


Des jours passèrent et je me vidais de mon énergie... Le soldat clone m'ouvrit la porte pour que je puisse sortir et lu itenir compagnie ... Ha Ha Ha ... Je me souviens m'être jeter sur lui pour tenter de le tuer ... Mais hélas, il me contrôla ... Et me remis dans ma cellule ... J'avais perdu toute mon énergie ... Je me réveilla à ma grande surprise, avec plus d'énergie que j'en avais ... Je ne compris pas .... Le clone me regarda et me dit que depuis le début, la porte de la cage était ouverte ... Mais quel idiot ... Je sortis et il se présenta ... Je me présenta à mon tour ... Enfin mon matricule ... Il décida de me donner un autre nom ... Pour que ce soit plus court et plus appréciable ... Il m'expliqua la façon dont il avait déserter ... Et qu'il m'avais inclus un système d'auto-recharge ... Il m'avait en quelque sorte sauvé ...

Des jours passèrent, et l'envie de me tuer me prenait de moins en moins ... Sa femme, ses enfants ... m'avaient recueillis ... C'était un plaisir ... Je ne pensais plus tellement à la guerre ... Une année passa ... Où je l'aidait dans sa ferme ... ses champs ... Malheureusement, un groupe de droïde commando passa une journée ! Je demandais à mes amis de se cacher dans le sous-sols de la maison ! Hélas, le clone était resté dans la maison avec blaster à la main. J'accueillis les droïdes qui me demandèrent de les suivre ... pour destruction ... J'étais un déserteur ... Je tentais de leurs expliqué mais le commandant leva son blaster contre ma tête prêt à tirer. Encore une fois, mon amis Clone me sauva et tira plusieurs fois, ce qui élimina le droïde commando qui dirigeait ! Les autres entrèrent dans la maison et tuèrent le clone ... Je les éliminai rapidement, jusqu'au dernier ! J'accourus aussitôt vers mon amis, mourant ... Il me sourit et dit que des tas de ferrailles avait eu raison de lui ... Puis il mourut ... Ce fut douloureux pour moi ... Il m'avait intégré des processeurs sentimentaux pour que je puisse éprouver moi aussi des sentiments ...

Après ce massacre, moi et sa famille le pleurèrent ... Pendant une année nous restâmes seuls ... Je prenais le rôle du Clone ... Je faisais tout pour maintenir la ferme au bon état, tout en m'entraînant tout les jours pour que cela ne se reproduise plus ! La femme de mon amis et ses enfants me légua la ferme, car elle voulait partir vers des contrés plus paisibles ... Avec l'essor de l'empire ... Je la comprenais .... Je la laissa donc partir ... Restant seul sur Taanab ... Je me souviens avoir vendus la quasi totalités de la ferraille des droïdes commando et des capsules de sauvetage, mais garda le corps du commandant comme trophée ...  Je l'ai encore à l'étage ... voilà comment je suis arriver ici ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Mer 11 Oct - 18:48

– Je suis le dernier "rebelle" ici ! Les autres ont déserté... Je ne fais pas réellement parti de l'alliance rebelle, mais j'effectue beaucoup de missions d'infiltrations, d'assassinat, ou de renseignements... Et il est vrai que je suis criblé de terre... Hum si vous le souhaitez... Mais mangeons d'abord... enfin vous ! C'est bientôt prêt ! Hum... Ma vie si paisible est due à un ami... Je vous raconterai tout cela à table... Je ne fais pas que rester sur cette planète ! Je voyage comme dit précédemment ! Et non, je compte intervenir dans le combat contre l'Empire....

Un ancien droïde de la confédération du commerce ou affilié, devenu fermier sur Taanab et effectuant parfois des missions d’assassinat et d’espionnage ? On voyait vraiment de tout, ces derniers temps ! Et cet « ami » qui l’avait donc récupéré avait dû lui ajouter un programme pour éprouver des sentiments, étant donné sa posture. Le mercenaire resta silencieux, comme depuis son entrée dans cette ferme, surveillant autant le droïde que les alentours, bien moins tranquille que Chirrut. Il n’y avait peut-être plus aucun Rebelle sur cette planète, soit, par contre, des Impériaux, il en restait, et ils étaient toujours prompts à attaquer sans aucune raison, le moindre regard de travers suffisait. Heureusement, la plupart d’entre eux semblait éprouver quelques difficultés à viser… Orah ramena deux bols plein à table, avec de l’eau, accompagné de grincements sonores. Eh, il n’avait pas menti, toutes ses articulations allaient bientôt entièrement coincées par la terre et la poussière. Baze s’assit en dernier,a près avoir posé son canon avec une certaine hésitation, sur la chaise d’à côté et prêt à s’en servir en cas de besoin. La soupe aux fruits rouges dégageait une bonne odeur, cela dit, c’était également la première fois que Baze voyait une unité de combat jouer les chefs cuisiniers.

– Et bien, je vis cette vie paisible grâce à un ancien ami... J'étais anciennement un droïde de l'ancienne CIS... Je suis d'une branche très méconnue de tout le monde mais bon… Nous nous sommes crashés, mes amis droïdes et moi... Et hélas, j'étais le seul survivant... Tous mes congénères ont été débranchés ou touchés par la collision… Je me rappelle encore que j'avais fouillé toutes les capsules mais rien ne se faisait… J'étais tout seul… J'errais donc, à la recherche de forme de vie… Je me souviens que j'avais passé plusieurs semaines… et mon autonomie me faisait dérailler… Je me souviens avoir tué un chasseur… Car il voulu me tirer dessus… Enfin passons…

Baze ne mangea que peu, au début, en écoutant l’histoire du droïde, qu’il leur déballait d’ailleurs le tout avec la plus grande des confiance, comme s’ils étaient tous de vieux amis se retrouvant après une trop longue période d’absence. Pour le fond en lui-même, il n’y avait grand-chose à dire, les déserteurs n’étaient non plus très rares et encore moins sur ces planètes plus reculées et paisibles, relativement épargnées par les tourments de la guerre, même aujourd’hui. Restait à savoir ce qui avait pris à cet homme de recueillir de la sorte un ancien droïde-soldat, peut-être de la pitié ou la volonté de rapprocher deux âmes perdues ? A moins qu’il ne se soit revu lui-même, en un Orah loin de tout et sans plus de but, après avoir tout perdu dans cette guerre. On s’attachait aux droïdes autant qu’on s’attachait aux membres de notre propre espèce, dans certains cas très particuliers. Le mercenaire imaginait très bien la scène, en tout cas, à mesure qu’elle était contée. Un ancien robot soldat, un ancien agent de destruction, réunis par hasard loin des affres de la guerre. En un sens, c’était assez beau, ça prouvait qu’on pouvait encore avoir foi en beaucoup, sur ce genre de sujets. Le besoin de protéger, Baze le connaissait bien. Il porta un regard assez affectueux vers Chirrut, qu’il considérait comme un frère, avant de le reporter sur leur hôte droïde.

Orah poursuivit son récit sur la vie qu’il avait mené par la suite, devenant, après assassin pour la confédération, un droïde fermier et cultivateur, la plus étrange des reconversions qui soit. Nouvelle famille, nouveau départ, pour ainsi dire. Évidemment, rien de tout cela n’avait duré, s’il se retrouvait seul aujourd’hui… Une pensée qui fut très vite confirmée par leur hôte lorsqu’il en arriva à ce qui avait mis fin à cette seconde existence. Ce qui était arrivé était donc la même chose qui avait permis à quelques Jedis d’échapper à la Purge, plus ou moins longtemps selon certains cas, d’ailleurs, car ils s’étaient liés d’amitié avec ceux qu’ils auraient dû éliminer. Palpatine n’avait guère prévu cela dans son plan « génial », cette faculté des Clones à éprouver leurs propres sentiments et donc d’agir sans tenir compte des ordres reçus. Des cas isolés, certes, mais bien existants. Suite à cette mort, Orah avait participé plus activement à la ferme, dans ce qu’il racontait, avant de finalement rester seul ici, le reste de la famille quittant tout. Drôle d’histoire, plutôt triste, et triste reflet de ce que beaucoup avaient vécu pendant et après la guerre.

– Je me souviens avoir vendu la quasi totalité de la ferraille des droïdes commando et des capsules de sauvetage, mais garda le corps du commandant comme trophée ... Je l'ai encore à l'étage… voilà comment je suis arrivé ici...

– La capacité des soldats Clones d’éprouver des sentiments avait été très sous-estimé par l’Empire, marmonna Baze après avoir but un peu d’eau.

Son ami moine lui répondrait sûrement, lui, que tout était arrivé par la volonté de la Force. Et bien soit, peu importe après tout. Baissant la tête sur l’assiette de soupe aux fruits, Baze tapota un peu du bout des doigts sur la table en réfléchissant. Ce qui lui importait, c’était l’action, ils étaient déjà restés trop longtemps sur Jedha, il n’y avait plus rien à protéger là-bas, par ailleurs, il ne supportait pas de regarder l’Empire s’agrandir sans efforts et écraser d’autres populations ! Redressant la tête, il prit une profonde inspiration pour dissimuler son agacement profond sur le sujet.

– Quelques uns de nos contacts peuvent nous aider à rejoindre la Rébellion. Et vous, Orah, si vous tenez à combattre, venez donc ! On ne se sera jamais assez nombreux, contre l’Empire, mais nous ne devons pas abandonner pour autant. Pas vrai, Chirrut ? Et ne me sort pas que ce sera selon la volonté de la Force, par pitié.

Il n’avait pu s’empêcher de rire à moitié à la fin de sa phrase, secouant un peu la tête en regardant son meilleur ami. Qu’importe les volontés de la Force, de toute façon, ils devaient juste se remuer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Jeu 26 Oct - 14:42

Les voyages vous faisaient décidément rencontrer des êtres très particuliers… Chirrut s’assit sur un banc qui devait être en bois, entendant peu de temps après le bruit de l’arme de son ami, qu’il posait sans doute non plus, puis sa présence lorsqu’il s’assit à coté de lui. Le moine posa une main sur le bras de son coéquipier, serrant un peu pour l’inciter à se détendre, ne serait-ce qu’un minimum. Que craignait-il, ici ? Ce droïde n’était pas plus agressif que certains de leurs compatriotes de Jheda et n’avait pas non plus tenté de les tuer, donc du calme, vieil ami, tout allait bien. Ils étaient, de toute façon, bien aptes à se défendre, tous les deux. Orah apporté deux bols remplis d’une nourriture aux fruits rouges, d’après l’odeur. Chirrut en testa ensuite la texture en se servant de la cuillère, sentant la chaleur émanant du bol en tendant un doigt au-dessus. La voix du droïde reprit ensuite place, alors qu’il se lançait dans son histoire, racontant tout sans se soucier s’ils pouvaient être des espions ou des personnes venues dans le but de le détruire et se faisant passer pour des étrangers un peu perdus. Curieux, même s’il était agréable de trouver des êtres confiants dans cette galaxie, en pareille période.

C’était en tout cas assez rocambolesque, même si cela pouvait arriver dans des endroits aussi isolés et coupés de tout. Chirrut comprenait mieux quelle voie avait choisi d’emprunter Orah, au vu de cette histoire. Il ramenait en surface des vieux souvenirs, l’ancienne confédération, la guerre des clones… Et dire que tout cela n’était qu’un vaste terrain de jeu soigneusement préparé pour amener l’Empire au pouvoir, puis en arriver aux multiples horreurs dont il s’était ensuite rendu coupable. Chirrut baissa un peu la tête en tournant un peu la cuillère dans le bol, sans cesser d’écouter leur hôte droïde parler de sa relation avec le fermier clone reconverti et la famille qu’il avait eu, dans cette ferme même. Qu’étaient-ils donc devenus, tous ? Une telle histoire n’avait pu durer, s’il se retrouvait seul aujourd’hui, avec cette même volonté de combattre l’Empire. Une question à laquelle Orah finit par répondre en poursuivant son récit, leur expliquant comment tout avait basculé encore une fois. Évidemment… Cet homme avait été courageux, en tout cas, il fallait un bon cœur pour faire tout cela. Il n’était pas non plus le seul Clone ayant outrepassé les ordres après s’être attaché à une autre personne, Baze sera sûrement d’accord avec lui sur ce sujet, il n’était pas prévu dans le plan que les Clones puissent avoir certaines émotions et agir en plus grande autonomie.

Un léger silence s’installa à la fin du récit, simplement rompu par Baze qui tapotait des doigts sur la table en rythme. Chirrut n’ajouta rien non plus, pour le moment, se contentant de boire une longue gorgée en portant le bol à ses lèvres. Il sentait l’agacement de son frère d’arme aussi clairement que s’il pouvait lire ses pensées, sa colère contre l’Empire n’avait pas baissée d’un octa et tout ce qui pouvait la lui rappeler ne manquait pas. Le moine sourit faiblement en l’entendant prendre une longue et profonde inspiration, devinant par là qu’il ne voulait pas trop laisser déborder sa colère et garder les idées claires, il agissait toujours ainsi lorsque celle-ci couvait depuis trop longtemps. Mais du calme, ils allaient bientôt se retrouvé plongé au cœur de l’action, s’ils s’y mettaient vraiment, un peu de patience.

– Quelques uns de nos contacts peuvent nous aider à rejoindre la Rébellion. Et vous, Orah, si vous tenez à combattre, venez donc ! On ne se sera jamais assez nombreux, contre l’Empire, mais nous ne devons pas abandonner pour autant. Pas vrai, Chirrut ? Et ne me sort pas que ce sera selon la volonté de la Force, par pitié.

Son meilleur ami se mit à rire, alors que le moine souriait de façon plus légère en entendant ça. Il pouvait ne plus y croire, tout était bien volonté de la Force, pourtant ! Il était juste contrarié car il avait que Chirrut avait raison sur ce sujet, même s’il ne voulait pas l’admettre. Bientôt, un événement lui fera redécouvrir la grandeur de la Force et il y croira de nouveau, c’était certain, ils devaient avoir confiance en elle et en sa voie, ne pas désespérer et suivre le chemin qu’Elle nous indiquait. La Force était avec eux, ne plus avoir confiance était une bien lourde perte bien que Chirrut ne perde pas espoir que son meilleur ami retrouve confiance.

– Mon ami ici présent a raison, Orah, pourquoi ne pas quitter cette planète, à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Dim 5 Nov - 21:32

Mon histoire laissa un grand blanc et un silence de mort s'installa... Baze le rompit en me proposant de rejoindre la Rébellion ... Hum ... c'était un choix alléchant ... mais je ne voulait pas m'écarter de mon héritage à jamais ... Mon histoire était ici ... ma renaissance aussi alors j'avais besoin de me poser entre mes missions ... Je réfléchissais alors au pour et au contre ... C'était le choix judicieux ... Mais je ne voyais pas le contre à part de quitter Tanaab ... Mais je ne savais pas j'étais perdu...
Après que mes convives eut finis je les débarrassaient de leurs couverts et de leurs assiettes... Je leur apportais quelque fruit en dessert avant de m'installer à nouveau ... Je soupirais avant de fermer la porte d'entrée à clé par peur que quelqu'un entre ... On m'avait déjà voler plusieurs fois alors pas question que ça recommence ...

Je ne le sais ... Je n'ais pas envie de quitter ce qu'on m'a laissé ... Après cela pourrait être une couverture pour une implantation d'une base rebelle, à l'abris des regards ... Je ne le sais ... Puis avec ce grabuge ... Je ne sais si je dois rejoindre les Rebelles, les Jedis, ou même la nouvelle Confédération ... Je suis perdu ... Mais pourquoi pas venir avec vous une fois voir ce que les rebelles ont à me proposer ... J'ai un amis qui pourra prendre soin de ma ferme pendant mon absence

Je me leva une fois leur dessert terminé avant de leur proposer de monter à l'étage... Je les amena dans ma chambre en leur proposant de dormir sur le lit ... Pour ma part je dormirais dans la chambre des anciens enfants ... Cela m'était égale ... Je ne ressens pas la douceur d'un bon lit bien moelleux ... Je leur montrait aussi la salle de bain, et leur dit que s'ils voulaient se mettre à l'aise, il pouvaient ... J'étais en bas s'ils le souhaitaient ... Je descendit alors pour faire la vaisselle avant de sortir une dernière fois voir la tombe de mon amis et de le pleurer comme je le pouvais... Je lui demandais conseils ... Même si c'était peine perdu ... Je ne savais pas ce que je souhaitais ... Mais je fini par rentrer pour m'installer sur le canapé pour souffler un peu et réfléchir ... Oui ou non ... Je pense que oui ... voyons voir ce que les rebelles allaient m'offrir... Je montais alors ramenant les affaires de mes deux amis avant d'éteindre toute les lumières et de dormir un bon coup ... C'était une longue journée ... très longue ...




Le lendemain matin, j'attendais mes deux compagnons avec un petit déjeuner bien garnis, avec des viennoiseries, des fruits, des jus, du pain, des confitures... etc ... J'avais tâché de faire le moins de bruit possible pour ne pas les réveiller et durant la nuit j'avais pris ma décision ... J'attendais qu'ils descendaient pour leur annoncé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Ven 10 Nov - 11:16

– Mon ami ici présent a raison, Orah, pourquoi ne pas quitter cette planète, à présent ?

La réponse ne vint pas immédiatement, le droïde devait sans doute réfléchir, du moins, il le supposait, impossible de lire les émotions sur une tête de robot. Baze lui tendit les bols lorsqu'il se leva pour tout ramener, avant de revenir avec des fruits, toujours avec ce bruit d'articulations grinçantes. Une solide révision ne lui ferait en effet pas de mal. Baze le suivit du regard lorsqu'il ferma la porte à clé, posant doucement la main sur son arme en se demandant si quelqu'un allait tenter de rentrer de force ou même des agents impériaux surgir de la nuit tombée. La vie lui avait appris qu'on ne pouvait jamais dormir tranquille et qu'il fallait sans cesse se tenir prêt, en cas d'attaque, de tentative de vol, de meurtres ou il ne savait quoi encore. L'endurance, voilà la clé de tout ! Plus on se tenait prêt à agir et réagir, moins on pouvait vous surprendre, la vie était un éternel combat dont peu sortaient vainqueurs. Baze tenait autant à se préserver lui-même qu'il tenait à protéger Chirrut. Même si son meilleur ami se jetait dans une situation des plus risquées et mortelles, il le suivrait sans hésiter, pour veiller sur ses arrières et le préserver. Il ne l'avait jamais lancé ouvertement, cela dit, ses actions parlaient pour lui et il pensait que Chirrut le savait très bien.

– Je ne le sais... Je n'ais pas envie de quitter ce qu'on m'a laissé... Après cela pourrait être une couverture pour une implantation d'une base rebelle, à l'abri des regards... Je ne le sais... Puis avec ce grabuge... Je ne sais si je dois rejoindre les Rebelles, les Jedis, ou même la nouvelle Confédération... Je suis perdu ... Mais pourquoi pas venir avec vous une fois voir ce que les rebelles ont à me proposer... J'ai un ami qui pourra prendre soin de ma ferme pendant mon absence.

La Nouvelle Confédération ? Qu'est-ce que c'était ? Il entrouvrit la bouche pour poser la question puis la referma, se contentant de terminer son fruit sans rien dire et laissant aussi Orah réfléchir à tout ça. Ils le découvriront bien assez tôt, de toute manière, inutile de s'embarquer dans de trop longues histoires pour l'instant. Un silence s'installa sur la fin de la soirée puis le droïde les amena dans une chambre pour la nuit, avec une salle de bain attenante. Lorsqu'il redescendit, les laissant seul, Baze se tourna vers son ami et lui demanda ce qu'il pensait de tout ça. Le soldat clone déserteur, la guerre en cours, l'Empire, Tanaab, la Rébellion qui souffrait tant en ce moment. Ils discutèrent assez longuement, à voix basse, avant de finalement s'endormir. Un bien long voyage avant d'en arriver ici et faire la rencontre d'un ancien droïde de guerre reconverti en fermier, la vie était parfois étrange... Il dormit d'un sommeil assez agité, traversé par d'anciens souvenirs et l'arrivée de l'Empire, la destruction de leur Ordre, avant de se lever avec un léger sursaut. Son ami était déjà debout ? Il priait ou méditait tous les jours, souvent le matin au réveil. Baze soupira longuement en se préparant puis descendit un peu plus tard avec Chirrut. Orah avait déjà tout préparé, ce droïde était vraiment un hôte agréable et prévenant, rien à dire là-dessus. Avait-il pris sa décision ? Si oui, ils devaient partir assez tôt. Baze avait pris un temps hier soir pour contacter un vieil "ami", pour quitter cette planète.

– Avez-vous pu prendre votre décision ? Vous partez ou restez ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Sam 11 Nov - 11:17

– Je ne le sais... Je n'ai pas envie de quitter ce qu'on m'a laissé... Après cela pourrait être une couverture pour une implantation d'une base rebelle, à l'abri des regards... Je ne le sais... Puis avec ce grabuge... Je ne sais si je dois rejoindre les Rebelles, les Jedis, ou même la nouvelle Confédération... Je suis perdu ... Mais pourquoi pas venir avec vous une fois voir ce que les rebelles ont à me proposer... J'ai un ami qui pourra prendre soin de ma ferme pendant mon absence.

Qu'importait la faction, ensuite, tant qu'ils visaient tous le même but, mettre à bas cet Empire ignoble et rétablir la démocratie ? Ils étaient tous alliés, malgré les tensions existantes ou les divisions internes et il serait plus que temps de s'en souvenir. Une fois le repas terminé, Orah les conduit à l'étage, Chirrut glissa d'abord le main sur la rampe puis tapota du bout de son bâton l'une des marches pour en juger la hauteur, avant de grimper. Ce devait être une chambre, avec un sol dur et craquant, de ce qu'il sentait en marchant. Lorsque le droïde les laissa, le moine cherche un court instant la fenêtre en passant la main sur le mur puis trouva la poignée, entrouvrant pour laisser passer l'air plus frais du soir et prendre ainsi une longue inspiration. Il ne se sentait pas particulièrement fatigué, en revanche, déjà assez nostalgique de ceux et celles qu'ils avaient laissé derrière eux. Mais tout ira bien, la Force était avec eux. Baze émit un léger soupir à son tour et lui demanda ce qu'il pensait de toute ça, de ce droïde et son ancien sauveur, de la guerre et de la Rébellion. Pour le moment, peu de choses, ils en savaient encore trop peu sur la situation globale pour se faire une opinion solide. Tout en discutant, il s'allongea sur le lit, parlant assez longuement avec Baze, avant de finalement se tourner sur le côté et s'endormir.

Au matin, lorsqu'il se réveilla, Chirrut alla se passer de l'eau sur le visage pour bien s'éveiller puis se lava, avant de retourner dans la chambre s'installer en position du lotus. Les yeux fermés, mains contre lui et bâton posé à terre, il se plongea dans une profonde méditation, comme il le faisait tous les jours. Communier ainsi avec la Force était le plus sûr moyen de conserver sa sérénité, gagner en concentration et écarter les problèmes de l'esprit pour trouver des solutions à froid et en pleine connaissance du sujet. Il en fut tiré un long moment plus tard lorsque Baze émergea du sommeil à son tour et lui dit que le soleil se levait. Tous deux descendirent retrouver Orah, au rez-de-chaussée de la maison. Une odeur de nourriture flottait encore dans la pièce, le droïde avait préparé un petit-déjeuner ? C'était bien gentil, ça, il n'était pas obligé, sachant qu'ils étaient déjà deux inconnus trouvés en pleine campagne. Il allait falloir repartir, à présent, son ami avait fait ce qu'il fallait pour, hier soir, ils avaient deux étapes puis suivront un des Rebelles pour demander une rencontre avec leurs chefs. Difficile de leur reprocher un excès de prudence, lorsqu'on en savait au moins un peu sur leur situation actuelle.

– Avez-vous pu prendre votre décision ? Vous partez ou restez ?

Et s'il les accompagnait, c'était maintenant. Chirrut avança jusqu'à une autre fenêtre et posa sa main libre sur le rebord, tête baissée, l'autre main sur son bâton. Il ressentait... Quelque chose d'important était en train d'être préparé, même s'il ne saurait dire quoi. Peut-être une bataille. En se redressant, il pinça un peu les lèvres, ramenant son bâton devant lui et posant sa main sur l'autre.

– Quelque chose arrive. Une nouvelle bataille, je pense, de grande ampleur. Il faut partir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   Ven 24 Nov - 20:21

J'attendais à la fenêtre prenant de l'air frais ... Je faisais semblant de respirer ... Sentir la fraîcheur de l'air à l'aide de mes capteurs sensoriels m'apaisait tout bonnement ... J'avais aussi mûrement réfléchis durant la nuit ... Je vu tout d'abord Baze descendre suivis de Chirrut ... Ils étaient très polis et aimable ! J'avais contacter mon vieil amis avant d'avoir préparer le petit déjeuner ! Je lui demandais gentiment s'il pouvait tenir ma ferme pendant mon absence ! Mes revenus seront siens durant mes "vacances". Baze me demanda si j'avais pris ma décision ! J'étais un peu embarrasser car je m'aventurais dans un terrain nouveau ... Mais je me disais que voir de quoi la Rébellion était capable était une option ... Puis je pouvais toujours quitter celle-ci pour me réfugier autre part ... excepté l'empire ... Je ne pu malheureusement lui dire que "Oui" car Chirrut s'approcha de la fenêtre et était comme perturbé ! Il nous avertit qu'il y avait danger et que nous devions partir ! Entendus !


Je me hâtais rapidement faisant mes affaires, je pris avec moi une cape à capuche, un sac avec des outils et des composants pour me réparer ! Je cacha rapidement des clés à un endroit que j'avais exposé à mon ami. Par après, je pris encore un bâton de marche pour me faire passer pour un simple vagabond ! J'étais près alors que j'allais une dernière fois vers la tombe de mon amis pour lui rendre hommage. J'avais encore un peu de temps, car mes deux nouveaux amis rassemblaient encore leurs affaires. Je passais rapidement voir mes bêtes leur adressant quelques caresses en guise d'au revoir J'attendais ensuite mes amis devant la maison ... J'avais aussi pris quelques provisions pour la route...
Cela pouvait toujours servir ... Je les vis sortir .. et je pris rapidement mon courage à deux mains !

Ma décision est prise ! Allons donc voir votre Rébellion et ce qu'elle a à offrir ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Besoin d'assistance sur Tanaab   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin d'assistance sur Tanaab
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Besoin en nourriture d'une monture.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Bordure Intérieure :: Taanab-
Sauter vers: