Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Je suis chez moi ( Daro)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Je suis chez moi ( Daro)   Lun 25 Sep - 20:33

Mandalore, ma planète natale et lieu que je n'avais pas vue depuis mon départ pour Nal Hutta il y a de cela bien des années maintenant. Dix longues années s'étaient écoulé, et rien ne semblait pour le moment avoir changé

Deux jours de voyages, et une nouvelle tenue plus passe partout et me voici enfin de retour chez moi. Mon armure était cachée par une cape bien ample et aussi noir qu'une nuit sans étoiles.

C'était vraiment étrange de revenir ici et pourtant si agréable de revoir ma planète natale. J'avais l'impression que rien n'avait changé, comme si les conflits de la galaxie n'étaient pas visible, comme si le temps n'avait pas la moindre emprise sur ma terre natale. Avant de rejoindre les villes principales, je préférais me tenir au courant des dernières années en allant faire le tour de quelques villages.

Au final, tout cela n'était qu'illusion pour faire bonne figure, mais la guerre était très présente, les prix des produits de bases avaient explosé, et on pouvait voir des marchands tenter de revendre leur marchandise de façon illégale et au marché noir, mais je ne m'en occupais pas.

Je resserrais la cape qui cachait mon masque et étaient très ample de façon à masquer correctement mon corps et laisser simplement visible mes yeux. Au final, je me demandais réellement s'il ne valait mieux pas pour moi que je prenne la direction de la Capitale.

Pas une seule fois, j'avais songé à revenir ici après mon départ et pourtant, me voila entrain de me cacher pour ne pas être reconnue, comme une voleuse et pourtant, j'aurais due être fière, mais je voulais la paix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Lun 2 Oct - 0:09

Mandalore, la seule planète qu'il ait vraiment connu. Il n'y était pas né, ça non. Pourtant c'est là qu'il avait été instruit et éduqué. Oui, les coups de fouets et la torture ne sont pas considérés comme des éléments d'éducation. En tout cas ici, parce que de là ou il vient, c'est tout ce qu'il a connût. Il ne connaissait rien de ses origines, malgré toutes ses recherches, bien sûr il se tenait attentif à toutes les rumeurs, guettant chaque information qui aurait pût résonner au creux de son oreille. Parfois, il avait quelques bribes de souvenirs qui lui venaient lors de ses rêves, des éléments qu'ils ne pouvaient comprendre et ne pouvait pas commencer ce puzzle avec des pièces dispersées dans chaque recoin de la galaxie.

Une enfance ? Seulement quelques très lointains souvenirs avant que sa vie ne prenne un pitoyable tournant. Esclave, voilà tout ce qu'il était. Il était un moins que rien, ne valait rien, il était juste un jouet, un objet avec lequel on pouvait faire ce que bon semblait à son possesseur et maître. Il était passé de main en main, d'abord esclave domestique, à devoir s'occuper de tâches ingrates. Mais ce n'était encore rien comparé au calvaire qu'il l'attendait. Ensuite ce fut les mines, dans lesquelles il passe de trop nombreuses années à creuser et à porter des lourdes charges. Ce n'était que mauvais souvenir, c'était là qu'il avait vraiment changé, qu'il était devenu grand, qu'il avait perdu son innocence. C'est dans les mines qu'il se forgea un caractère, qu'il se creusa une carapace impénétrable et se cacha derrière un masque. Et puis, un autre maître l'acheta. Il avait grandit et son corps avait changé, des muscles étaient apparus sur son corps et son torse et ses abdos étaient finement taillés. Ce maître était peut-être le pire. Il l'humilia, abusa de lui, sexuellement. Il était sa chose, son jouet et devait répondre à ses moindre désirs, à ses moindres caprices. Parfois l'homme lui demandait de faire des choses seul, avant de venir juste après. Parfois, il le regardait avec d'autres esclave ou d'autres de ses amis qui abusaient tous de lui et de son impuissance. C'était finalement bien pire que la mine. Parfois, il s'étais dit qu'il aurait préféré rester enfermé dans les mines sombres et mortels.

Et puis son maître avait perdu la vie, il ne l'avait pas tué, mais c'était comme ci. Aux yeux de tous en tout cas. Il était le bouc-émissaire d'une société, celui qui allait servir d'exemple à tous les autres esclaves. Il avait été attaché, torse nu sur un poteau en plein milieu de la place centrale, aux yeux de tous, aussi bien hommes libre qu'esclaves. Il fut fouetté, il essaya de rester fort, de ne pas hurler mais la douleur était vive, ardente, brûlante. Les coups claquaient sur son corps, sur son torse et sur son dos, le sang coulant sur sa peau et le recouvrant. Et puis ses yeux s'étaient clos, pourtant le jeune homme toujours bien vivant. Son cœur continuait de battre, sa respiration était difficile. Et puis, il s'effondra inconscient...

A son réveil, on lui avait offert une nouvelle vie, bien différente. Il n'était pas libre mais avait l'opportunité d'enfin devenir un homme libre. Mais cette époque ne dura pas longtemps. Avant que son destin lui mette un coup de poignard dans le dos. A nouveau, il étais un esclave, enfermé dans une cellule d'une navette d'esclavagiste. Et puis il y eut l'attaque, une attaque éclair, on le libéra et il tua des membres d'équipage dont le capitaine. Ses sauveurs étaient des Mandaloriens. Ces derniers l'embarquèrent avec eux et il découvrit une nouvelle planète ou tout semblait différent, aussi bien les gens, que leur culture. Cette culture, on la lui enseigna, on lui inculqua les traditions, l'histoire et les valeurs de ces guerriers en armure craint dans la galaxie entière. C'est comme ça qu'a son tour, il devient un mandalorien, ayant autant d'importance que n'importe lequel car l'adoption comptait autant que la filiation. Il avait sa propre armure, dont certains morceaux avaient été ajouté après la mort de son défunt père adoptif et il hérita également du sabre de son clan. Il avait commencé à chercher du travail, exécutant divers contrats, par-ci, par-là afin de gagner sa vie en attendant l'appel de Mandalore.

Dans un village, il avait recherché des contrats, et était arrivé dans un village. Ces derniers craignaient une bande de bandits qui avaient fondés une cité qui n'hésitaient pas à les piller et à les voler et abuser d'eux sans que personne ne réagisse et ça le mettait en colère. Il marchait à pas rapides dans la rue, heurtant une silhouette encapuchonnée et haussa un sourcil, se demandant pourquoi cette personne était encapuchonnée, signe pour lui qu'elle n'était pas le genre de personne à qui on pouvait faire confiance...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Lun 2 Oct - 12:41

C'était agréable de revoir sa terre natale, de pouvoir parcourir les rues des villes et des villages. Il manquait par contre quelques chose. Les notre n'étaient plus aussi nombreux qu'aux temps glorieux de notre civilisation et je rêvais depuis que j'étais haute comme trois casques, que notre planète retrouve un jour sa puissance.

Mais le rêve n'était pas à l'ordre du jour aujourd'hui, il fallait que j'aille dans un village à l'est de la capitale pour une mission importante. En effet, il semblerait que des bandits avaient causé pas mal d'ennuis aux habitants alentours.

J'avais pris rapidement le contrat qui m'avais sauté au regard, car j'avais horreur que l'on s'en prenne à plus faible que soit. Pour moi c'était lâche et honteux, indigne d'une personne ou d'un groupe de personnes. En attendant d'avoir un véhicule pour moi, j'avais loué une petite navette pour me rendre à destination.

De prime abord, je n'avais pas reconnue le village, car il avait pas mal changer, mais plus j'avançais, plus je me rendais compte que ce lieu faisait partie d'un endroit où nous allions souvent Plague et moi quand nous étions enfants.

Mon instinct ne m'avais pas trompé non plus et j'avais bien fais de prendre se contrat. Resserrant ma capuche à cause du vent violent et pour ne pas être repérer, j'avançais d'un pas vif à la recherche de la base de ces imbéciles, lorsque je sentie quelques choses me heurter de plein fois.


Et bien, faites donc un peu attention grondais-je légèrement de mettre fait déranger de la sorte, me faisant perdre la piste d'un de ces fameux brigants
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Lun 13 Nov - 17:20

Ce mandalorien d'adoption était fier, fier de sa famille et de la très glorieuse histoire de Mandalore maintenant révolue. Il attendait l'appel de Mandalore comme tant d'autres et était prêt à se battre en son nom. Il était un Vizsla mais ce n'était pas lui qui reprenait le flambeau de la Death Watch. De ce groupuscule il ne restait que peu de choses, des bribes de mémoires tout simplement. Pourtant sur Mandalore personne n'avait oublier et aujourd'hui, de nouveau, ils représentaient l'avenir de Mandalore. Un avenir incertain car il n'y avait personne pour soulever la lourde torche qui raviverait les flammes de Mandalore. Il fallait quelqu'un pour allumer cette étincelle qui ne demandait qu'à s'embraser. Darro ne voulait pas de cette responsabilité, trop lourde. Il était meilleur combattant que diplomate, meilleur tacticien et stratège qu'orateur. Il n'aurait ainsi pas refusé d'être le poing de Mandalore, un bras-droit loyal et fiable. Il manquait de ressources pour un projet si colossal, d'autant plus qu'il était occupé par ses propres affaires...

Lorsqu'il percuta la jeune femme, il mit aussitôt la main sur le manche de son sabre, par pure réflexe, sans pour autant la tirer de son fourreau. Elle était intrigante, qui plus est en portant ce genre de tenue. De prime abord, l'homme crût voir en elle un de ses ennemis qu'il traquait, un ennemi qu'il aurait interrogé et torturer afin d'obtenir des renseignements pour accomplir son contrat. Il tira légèrement sur le manche, révélant sur quelques centimètres la couleur noire de son sabre, prêt à se battre et d'un geste vif il tira sur le capuchon, sans l'enlever et entraperçut une armure mandalorienne, ne comprenant pas pourquoi masquer son principal signe d'appartenance. Il la relâcha et remis son sabre dans son fourreau. Il n'avais aucun doute que la jeune femme, elle, ait reconnue son appartenance grâce à ce sabre et aux peintures tribales qui ornaient son armure et son casque.


- Qui est tu ? Pourquoi te cacher ainsi tel un vulgaire bandit ?

C'est ces premières interrogations qui sortirent de la bouche du jeune mandalorien. Son ton était ferme et dur, il restait sérieux quand il partait en mission et se montrait méfiant, il savait que ça ne pouvait arriver mais se méfiait d'un usurpateur dans une tenue mandalorienne, ce qui serait une profanation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Mar 21 Nov - 13:10

Et voila, à cause d'un petit crétin j'avais perdue la trace de ceux que j'étais entrain de traquer dans ce désert. Le vent s'était mis à souffler de plus en plus fort, effaçant ma piste de part le sable et la poussière. Soupirant blasé, je fixais le jeune homme devant moi qui ne semblait pas content de m'avoir bousculé.

Non mais c'était quoi son soucis? C'était lui qui me rentrait dedans et avait le culot de se plaindre et de me faire une remarque pourrie


Merci, grâce à toi je viens de perdre ma piste Grondais-je légèrement.

Le vent fis tombé ma capuche et il valait mieux trouver un abris avant d'être pris dans la tempête qui approchais à grand pas. Jetant un oeil à sa tenue, je remarquais des symboles que je n'avais plus revue depuis bien des années maintenant.

J'ignorais d'ailleurs qu'ils avaient eus un potentiel héritier, mais je gardais ma surprise pour moi et décida de lui répondre dans le but d'essayer de m'en débarrasser le plus rapidement possible, tout du moins je l'espérais vivement.


Je suis comme toi, une mandalorienne à qui tu viens de faire perdre un contrat, donc je n'ai pas le temps de bavarder. Pourquoi je me cache ? Parce que je me protège de la tempête à venir si tu n'avais encore pas remarqué le temps et que je refuse de voir mon armure abîmé stupidement

Bref, je n'avais pas le temps de parler plus que cela, donc je passais à coté du jeune homme sans demander mon rester pour reprendre la piste temps qu'elle était encore disponible et visible un temps soit peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Mar 21 Nov - 16:48

Il ignorait que la jeune femme à qui il avait à faire était sur la même piste que lui, traquait les mêmes cibles. Le village dans lequel il était n'avait rien à voir avec celui dans lequel il avait vécu principalement alors qu'il avait été adopté, peu après avoir été sauvé du vaisseau esclavagiste. Il était resté auprès du clan Vizsla, un des clans les plus marquants que Mandalore ait connût. Darro ne rejetait pas l'héritage, seulement il n'était pas en mesure de s'imposer Mandalore. En revanche, il le suivrait et répondrait à son appel si l'un se manifestait, ce qui n'était pas arrivé depuis fort longtemps.
En dehors de ce village, il n'y avait que le désert. Mais ça ne l'avait pas empêcher de se revêtir de son armure mandalorienne, dont les symboles illustraient son origine. Ses proies étaient proches, et ce n'était pas une tempête de sable qui l'arrêterait. Il avait bien l'intention de garder l'effet de surprise quoi qu'il en coûte. Il ne se formalisa pas de l'attitude de la jeune femme qui se tenait face à lui mais c'est à cet instant qu'il comprit, elle traquait la même cible que lui et le contrat avait été engagée par plusieurs chasseurs de primes. Il remarqua le regard de la mandalorienne sur sa propre armure. Il ne comptais pas laisser la jeune femme faire cette mission sans lui. Il ne renonçait jamais à un contrat, et encore moins à tuer.


- Je vois ! Donc on est sur le même contrat..., lâcha t'il. La jeune femme passa devant lui et le mandalorien, partit dans le même sens, se préparant à toute éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Mar 21 Nov - 17:01

Alors que je reprenais ma traque, je compris qu'il était décider à me suivre. J'allais lui répliquer de se casser et de me laisser en paix, mais je compris à sa phrase que nous étions tout les deux sur le même contrat, ce qui était vraiment tordu en soit.

Stoppant ma course, je fixais le jeune homme d'un regard interrogateur, bien qu'il se soit pas visible à cause de mon casque


Comment se fait-il que tu es le même contrat que moi ?

J'avais l'habitude de travailler seule depuis un moment maintenant, enfin cela remontais surtout au dernier fiasco lié au partenaire que j'avais trouvé et qui avait manqué de nous envoyer droit dans la bouche de l'Empire. D'ailleurs je m'en étais rapidement débarrassé pour ne pas m'encombrer d'un crétin pareil.

Bon, si on doit accomplir la même chose, pas de coup foireux entre nous. Si tu me fait une crasse t'es mort... VUE ? Si tu veux bosser en équipe pas de soucis, sinon c'est chacun pour soit


Je ne lui faisais absolument pas confiance, mais si je voulais que cela se passe sans le moindre soucis, il valait mieux directement mettre les points sur les I et être clair pour éviter de se faire poignarder bêtement. C'est pour cela que je resterais sur mes gardes tout au long de la mission pour éviter un coup fumeux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Sam 9 Déc - 23:19

Il allait faire avec, bien que cela ne l'enchantait guère qu'ils soient deux sur un contrat, mais c'était un contrat important puisqu'il s'agissait d'une cité aux mains de bandits qui terrorisaient la population, violaient, pillaient et tuaient selon leur bon plaisir et il était déterminé à mettre fin à leur régime de terreur et si l'autre mandalorienne le voudrait bien, il exécuterait le chef afin de donner la tête en échange de la prime. Mais c'était surtout un moyen de laisser un message fort. Si il devait décapiter chaque bandit et planter leurs têtes sur des pieux alors il le ferait sans hésitation. Il était le bras de la justice et rien ni personne ne l'arrêtait. Pas même elle, si elle se mettait en travers de son chemin, il n'était pas responsable des dégâts involontaires occasionnés alors elle devrait se montrer coopérative si elle ne voulait pas avoir un ennemi d'importance. La jeune femme semblait le fixer, le regard du mandalorien dans le sien bien que leurs yeux étaient invisibles sous la lunette en T de leur casque.

- Aucune idée mais ça n'a pas d'importance ! La seule et unique chose qui compte, c'est la réalisation du contrat. On élimine ces bandits, j'exécute leur chefs et on prend les crédits. Ni plus, ni moins.

Sa réponse était ferme mais il n'avait pas de temps à perdre en bavardage. A chaque instant de perdu, c'était leurs adversaires qui se renforçaient et il avait besoin d'un effet de surprise. Il n'avait jamais travaillé en binôme, pas depuis qu'il était devenu un vrai mandalorien, fier et fort. Il avait du mal à faire confiance mais il préférais savoir que sa partenaire n'était pas différente de lui, une mandalorienne ce qui impliquait qu'elle ne serait pas un fardeau dans la mission. Elle devait savoir se battre et n'avait pas peur de se mettre du sang sur les mains et il l'avait bien compris. Il était méfiant et avait apprit à rester sur ses gardes, à être toujours vigilant.

- Non, on travaille ensemble sur ce coup et je suis loyal, jamais je ne ferais de tort à quelqu'un qui porte la même armure ! On est semblables ! On se faufile discrètement près et leur base et on établit un plan !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Lun 18 Déc - 9:48


Bon, au moins il était clair, directe et droit. Parfait, car je n'avais absolument pas envie de tourner autour du pot et de perdre mon temps avec le premier débutant venu

C'est parfait pour moi

Il était partant pour du travail en équipe, moi aussi puisque nous n'avions pas le choix, c'est pour cela qu'au lieu de continuer à parler, je continuais de suivre la trace des briguants avant que le vente efface entièrement les traces et ne nous pièges vraiment

La loyauté se perd, même chez nous

Après une longue course dans le désert, nous sommes arrivés devant une  bâtisse vraiment bien garder. Je restais caché derrière des roches et examina longuement ce qui nous entourait, mais le vent violent ne nous aidais absolument pas pour le moment, mais pouvais nous servir cependant à nous dissimuler à leur regard.

Le vent est à la fois avantages pour s'y cacher, mais inconvénient pour bouger librement. Il y a trois garde lourdement armée devant la porte et des sentinelles sur le toit en haut à gauche


Je lui indiquais chaque endroit et chaque personne ainsi que leur position. Nous ne pouvions pas foncer dans le tas n'importe comment. Il fallait établir un plan minutieux et aussi préparer toutes les possibilités de secours, car il n'était pas question d'échec pour moi à cause d'un partenaire dont je ne connaissais rien du tout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Lun 18 Déc - 18:33

Je préférais être clair et direct. Nous semblions être sur la même longueur d'onde. Aucun de nous ne voulait perdre plus de temps en bavardage, surtout en raison de la tempête de sable qui pouvait autant être un atout qu'un handicap pour la réalisation de l'objectif et de l’acquisition du contrat. J'hochais simplement la tête quand elle m'approuva, me faisant comprendre qu'on était bon et fins prêt à l'opération. C'était des conditions particulières mais en vue des phénomènes naturels, le travail d'équipe semblait être une meilleure option. Coup du destin sans doute. Le destin avait envoyé les bras de la justice pour s'occuper d'une affaire sérieuse et la prime même divisée en deux me ferait des bénéfices par rapports aux coûts habituels des missions. Je savais ce que j'avais à faire, il faudrait juste se mettre en accord sur le plan, une fois proche de la base des criminels. Aucun d'eux ne devait s'échapper. Je la laissais pister, je savais le faire mais je ne doutais pas qu'elle puisse se débrouiller pour relever les traces qui nous amèneraient à l'objectif. La cible principale tait bel et bien là, nous le savions, nous le sentions. Nous étions des prédateurs, eux étaient les proies, à la seule différence que nous n'allions pas jouer avec eux...Ou peut-être bien que si...Tout dépendait.

- C'est un fait...J'espère que quelqu'un de fort pourra redonner à notre nation son prestige d'antan ! Dit-je en la regardant, mes yeux sous la lunette en T. J'attendais un Mandalore, j'attendais son appel. Comme beaucoup...Peut-être en vain mais j'avais l'espoir que notre nation devienne forte et grande à nouveau et que les ancêtres soient fiers. Plus le temps de discuter, nous y étions et la forteresse était bien gardée. Je mis un genou, calant mon arme contre mon épaule, le trépied sur le rocher, observant dans la lunette l'activité bien que la tempête n'aide pas à la reconnaissance.

- Combien tu vois de sentinelles en haut ? Cibles prioritaires à éliminer en même temps, tirs commun.

Je parlais en langage militaire mais elle comprenait. Il fallait éliminer les sentinelles d'en haut d'un seul coup pour que l'alerte ne soient pas donnés, ensuite il y aurait les trois gardes et il faudrait attendre que l'angle soit parfaitement optimal afin d'obtenir un tir pour deux morts. Je retenais ma respiration, attendant qu'elle soit prête...
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar
Messages : 692
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Jeu 4 Jan - 21:52

Lancer des dés

_____

Toutes les sentinelles sont abattues d'un seul coup. En tombant, l'un des deux corps provoque un bruit sourd, mais rien ne semble bouger aux alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Ven 5 Jan - 10:08

On ne pouvait pas rêver mieux sur ce coup là franchement. Quatre sentinelles sur le haut du bâtiment, et une facilité de tir qui ça en était déprimant. Je me serais attendu à un peu plus de réaction, mais au final non, 4 cibles abattue et l'entrée dégagée.

Je me tendais cependant au bruit que faisait le corps du dernier, mais le bruit ne sembla alerter personne, tant mieux pour nous d'ailleurs.


C'est ce que j'appelle avoir la classe, on forme un bon duo. Maintenant que le terrain est dégager, il n'y a plus qu'a entrer dedans et trouver leur petite équipe puis faire le ménage

Je m'approchais du bâtiment, et me faufila à l'intérieur sans faire le moindre de bruit. J'observais avec attention les lieux, pour être certaine de ne tomber sur personne. Croisant un droïde, je l'attrapais et le désactivais pour plus de sûreté.

Notre avancée se faisait rapidement et sans trop d'encombre ce qui me surprenais beaucoup et me fis redoublée de prudence. J'attrapais mon collègue de mission par le bras pour le stopper


Y a un truc qui cloche. Pourquoi on a rencontrer personne à part un droïde? Je trouve que c'est pas normal
murmurais-je à voix basse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Dim 14 Jan - 22:19

Les tirs avaient étés précis, précis et silencieux, couvert par le bruit de la tempête et malgré cela, il y avait eu une fenêtre dans le champs de tir qui leur permit de procéder à l'élimination des cibles. L'entrée était dégagée et la mission semblait bien commencer. Il gardait de la prudence car il n'avait pas une vue sur toute la zone de mission. Il lui faudrait prendre de la hauteur, envisageant de rejoindre le lieu le plus élever, là ou les sentinelles avaient étés abattues, quelques secondes auparavant. Et une cible en plus sur son tableau de chasse ornerait bientôt son armure. Il y eut cependant un bruit, sans doute couvert par le son de la tempête car dans sa lunette, le mandalorien ne distingua pas de mouvement.

- R.AS...,
murmure t'il. Il ne répondit cependant pas, se contentant d'un léger hochement de tête. Il n'était pas du genre à se déconcentrer pendant une mission, les réjouissances seraient pour plus tard, quand la tête de la cible aurait été détachée du reste de son corps.

Il avança doucement, sortant de sa position, le doigt sur la gâchette, l'arme appuyée contre son épaule pour rétablir le recul des tirs. Il se faufila à l'intérieur, laissant la mandalorienne entrer en premier, se tournant, gardant un œil sur leurs arrières, ne voulant pas être pris dans une stupide embuscade. Elle attrapa un droïde qu'elle désactiva avant qu'il n'ait à appuyer sur la gâchette pour le neutraliser par pure précaution. Il restais aux aguets, son regard se posant sur chaque coin de mur. Il avait été très bien entraîné toutes ces années. Leur avancée fut rapide, bizarre, pas de garde. Il doutait que tout le monde dorme. Il se stoppa à l'accroche de son binôme de mission.

- Peut-être que le droïde avait une autre fonction...Que le désactiver les préviendrait de notre présence..., murmura t'il, dégainant le sabre noir des Viszla, prêt à se battre si ils devaient subir une embuscade et à leurs tour devenir les proies...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Mar 6 Fév - 9:20

Rien, il n'y avait plus rien par ici, donc nous avions le champ libre pour avancer. Je n'allais pas m'en plaindre, bien au contraire. Comment ne pouvait-il pas connaître ce genre de droïde ? Il venait de quel trou perdu ?

Ho arrête, je connais ce genre de modèle de boite de conserve, ça ne sert qu'à la maintenance et à l'entretien rien de plus

Un instant, je le fixais étonné de le voir avec un sabre laser à la main, étant donné que ce n'était absolument pas une arme propre aux notre. Mais bon, plutôt que de me focaliser sur son arme, je me cherchait la moindre trace de vie.

Tout semblait être étrangement calme, pas un signe de vie hormis les gardes de surveillance et me demanda au final si les personnes que nous voulions étaient réellement ici


Bon on va devoir se séparer
lui murmurais-je en indiquant une séparation sur notre chemin. Je pris le coté droit sans lui laisser le temps de parler et avança avec aisance sans rencontrer personne.

Tombant dans une salle de surveillance, j'avisais le seule garde présent et m'approcha sans faire de bruit, et d'un mouvement vif, je lui brisais la nuque. Une fois mort, je désactivais tout le système de surveillance pour être tranquille et fis en sorte de le détruire totalement par prudence
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar
Messages : 692
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Ven 23 Mar - 19:13

Intervention demandé par Daro

À peine quelques secondes après avoir désactivé le système de surveillance, mickaëlla verra un compteur de cinq secondes apparaître sur les écrans, ce qui lui rappellera dans ses souvenir que pour neutraliser totalement le système il aurait fallu le faire aussi dans une autre salle distante en simultané.
Micka regardera impuissante le système se relancer et vous entendrez dans des haut-parleurs une voix robotique :

- Alerte ! Intrusion détectée ! Système de sécurité réinitialisé ! Alarme activé !

Et vous entendrez donc ensuite l'alarme retentir ! (>>>cette Alarme<<<)

Puis Mickaëlla observera dans les écran des caméra qui se sont relancé et impossible à désactivé, qu'un tas de mercenaires lourdement armés vont pénétrer dans le bâtiment par l'entrée principale, elle les reconnaîtra comme des membres des esclavagiste qui se sont établi sur la planète depuis longtemps, ils n'hésitent jamais à traquer le moindre mandaloriens, et à la tête du groupe un chef qui s'est revêtue d'une armure de combat vraisemblablement arraché à une de leur ancienne victimes, les hommes se sont dispersé rapidement et Daro sera le premier à y faire face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Ven 23 Mar - 22:39

Le mandalorien tient la poignée de son sabre à deux mains, après quelques mouvements circulaires. Un sabre à la lame noire, utilisée par les jedis bien longtemps avant sa naissance. Elle fut volée lors d'un pillage d'un temple jedi par des mandaloriens dirigés par un ancêtre des Vizsla. Et maintenant cette arme lui appartenait, transmise à la mort de son père adoptif. L'homme qui l'avait sauvé et lui avait donner une raison de vivre et fait sortir l'énergie de l'ancien esclave, transformant cette rage et cette colère pour en faire une arme. Cette arme représentait sa filiation, prouvait qu'il était l'héritier légitime des Vizsla. C'était les coutumes ancestrales, les traditions anciennes du peuple mandalorien. Et personne ne pouvait le remettre en cause. Il se contenta d'un léger hochement de tête, avant de s’engouffrer dans la voie de gauche, se déplaçant à pas feutrées, jetant des coups d’œils dans chaque direction, attentif et aux aguets. Il n'aimait pas ce calme. Trop calme. Personne ne savait qu'ils s'étaient lancés dans cette mission et jamais auparavant dans ces contrats il manquait de...résistance.
Il restait vigilant, sur ses gardes, prêt à se battre. Il avait déjà été pris dans une embuscade et même s'il s'en était déjà sorti, il n'était pas invincible, quand bien même l'armure en berserk protégeait davantage son porteur que toute autre armure. Et soudain quelque chose renversa la donne. L'alarme retentissait dans les couloirs du campement et de la forteresse. Fini la discrétion. L'alarme résonnait et il entendait déjà les bruits de pas se rapprocher dans les couloirs, des cris et des ordres. Il profita de quelques secondes pour reprendre son blaster et viser à travers la lunette, le souffle retenu, son doigt pressant la gâchette lorsqu'un visage apparût au détour d'un couloir. Le tir troua l'homme qui tomba raide mais ce dernier n'était pas seul, toute une garnison pénétrant dans le couloir au même instant. Il fit un tir de suppression en reculant, essayant de garder une certaine distance, le temps de se mettre derrière un abri pour se couvrir des tirs qui fusaient en sa direction.

Il détestait les esclavagistes plus que tout. Il était un ancien esclave. C'était ces gens qui l'avaient torturés, avaient fait de lui ce qu'il était. Et maintenant qu'il était une machine de guerre, il pourrait se tenir devant le chef et le remercier avant de le décapiter. Non, ce serait trop simple. Justice ne serait pas faite si il se contentait d’exécuter ces criminels comme il l'aurait fait avec de vulgaires bandits ou contrebandiers. Il devait leur faire payer. Il voulait le chef. Pour lui. L'échange de tir durait et il se doutait qu'une partie des assaillants avaient dû tomber sur la mandalorienne. Il échangeait des tirs, restant à couvert. L'endroit n'était pas propice pour un assaut, un couloir étroit. Une impasse qui le protégeait d'une contre attaque. Il pourrait tenir un moment, sans surchauffer son fusil. Mais si la horde se rapprochait trop, il devrait reprendre sa lame. Il maîtrisait encore la situation. Il avait tué quelques hommes mais leur nombre ne diminuait pas pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Mar 3 Avr - 8:42

Et m***e, ce n'était pas ce qui était prévue du tout. Voila mes pensées pour le moment encore que l'alarme me cassais réellement les oreilles, mais ce n'était pas le moment de se laisser aller, il fallait se débarrasser de tout ces emmerdeurs.

J'allais rejoindre alors mon collègue de mission qui était lui aussi déborder par les ennemis qui semblaient sortir de nul par pour nous éliminer. Le soucis, est que par précaution, j'avais miné le secteur qui ne tarderait pas à exploser


Faut qu'on se foute à l'abris, tout va péter

Un plusieurs tirs avaient déjà endommagé plus que nécessaire mon armure, et celle de darro aussi, donc nous devions fuir rapidement.

Déjà les premières explosions au fond de la base se faisaient entendre, que je tirais mon collègue loin d'ici


----
un lancé pour savoir si Darro et moi avons réussis à nous mettre à l'abris des explosions
Un lancé pour savoir si nous avons réussis à éliminer tout le monde ici
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar
Messages : 692
Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   Mar 3 Avr - 11:31

Suite aux lancés de Mickaëlla

Malheureusement vous n'aurez pas le temps de vous cachez des explosions qui vous toucheront presque de plein fouet, vous serez projeté en dehors du bâtiment avec une certains violence, vos armures auront pris une partie des dégâts, mais cela n'empêchera pas que vous ayez quelques blessure par-ci et par-là avec peut-être une côte ou une cheville de cassé il vous faudra vérifier.

Et comme de bien entendu, presque tout vos ennemis ont été carbonisé par les explosions, presque tous... en effet seul le chef et deux autres de ses mercenaires ont survécu, non sans être aussi blessé que vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Je suis chez moi ( Daro)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis chez moi ( Daro)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis chez moi partout. Même chez toi. [Pv : Cassy~]
» + chou j'ai une surprise pour toi, j'suis toute nue sous mon bikini. (KATIE FITCH)
» Noob, je suis un noooob!
» Pour devenir partenaire
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Mandalore-
Sauter vers: