AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux ou trois problèmes en vue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 33
Crédits : 37
Date d'inscription : 12/08/2017
Emploi/loisirs : Indépendante
Infos fermées
MessageSujet: Deux ou trois problèmes en vue   Dim 8 Oct - 19:58

La longue glissade s'acheva dans un léger nuage de poussières et la tête un peu sonnée. Jyn pesta en se relevant, secouant ses habits pour ne chasser la terre et la poussière avant de reprendre son souffle. Finalement, ce n'était pas trop mal ! Voilà presque une heure qu'elle tournait en rond là-haut en cherchant un chemin pour descendre, pour finalement se décider à se laisser tout bonnement glisser tout du long, dans une chute à moitié contrôlée. Enfin, contrôlée était un bien grand mot... Mais au moins, elle était arrivée à destination vivante et entière ! Une fois bien assurée qu'elle en s'était pas fait plus mal que deux ou trois égratignures sans conséquence, elle se remit en marche, un peu plus vite que de coutume, en jetant de fréquents coups d’œils derrière elle. Est-ce que l'autre lui collait toujours au train ? Avant-hier, après avoir quitté Taanab et le contrebandier bizarre, là, Skywalker, qui usait de pouvoirs Jedis en prétendant ne pas ne être un, elle avait eu deux ou trois ennuis avec un petit espion Impérial en mal de sensations, qui soupçonnait sa véritable identité, et dont elle tentait de se débarrasser depuis. Il l'avait même suivie jusque sur cette planète, ouvertement anti-Empire, cette sangsue !

En arrivant à Coronet, elle dû montrer ses papiers avant de pouvoir entrer, faisant son plus beau sourire innocent au droïde qui lut son nom, "Liana Halik", de sa voix métallique et affreusement discordante. Depuis le temps, elle s'était beaucoup améliorée, en terme de faux papiers, cette identité-là la suivant depuis un mois ou deux, maintenant, depuis que la précédente avait été grillée suite à... Disons, une manœuvre malencontreuse qui avait conduit un officier de l'Empire à l'hôpital et rajouté des "Refus d'obtempérer" et "violences contres représentants de l'Ordre" dans son casier judiciaire déjà pas mal chargé, pour divers voies de faits. Deux perles de plus, somme toute, elle n'était plus à un détail près. Dès qu'elle eut passée les barrières de sécurité, Jyn s'engouffra dans le flot incessant de la ville, voyant presque autant de droïdes en patrouille que de citoyens ordinaires. C'est vrai que la planète se préparait pour la guerre en bonne et due forme, après tout. Néanmoins, Jyn n'aurait pas cru que l'Impérial lui collerait aux basques jusque sur cette planète. Elle tourna encore la tête et grimaça en le reconnaissant, brièvement, perdu dans la foule à seulement une dizaine de mètres de là. Cette fois, elle devra s'en débarrasser, elle n'avait plus le choix.

– Pardon, grinça-t-elle avec humeur en bousculant à moitié un des droïdes en patrouille.

Elle connaissait extrêmement peu la ville, l'avantage n'était pas de son côté, alors que ce fichu espion, lui, devait connaître les envions par coeur. Mais par chance, Corellia était aussi la planète des contrebandiers, Jyn savait à peu près où étaient leurs "quartiers" dans cette ville, elle devait s'y rendre et se procurer quelques armes, puis attirer l'espion dans un coin plus discret et se débarrasser de lui. Elle avait perdu son blaster et trois grenades lors de leur dernière entrevue et ce petit enfoiré l'avait aussi blessée au bras. Elle s'était soignée à la va-vite avant de terminer sur cette planète, puis de voir qu'il la suivait encore. Krennic la ferait-il encore rechercher ? Après toutes ces années ?! Ce serait hallucinant ! Il devrait même la croire morte, après tout, comment espérait-il qu'une gamine survive seule sur une planète pareille, sa mère morte, son père enlevé ? Il ne pouvait pas savoir, pour Saw, personne ne savait. Et peut-être quelques autres rebelles mais peu importe. En arrivant enfin à destination, Jyn se faufila dans une foule d'un autre genre puis repéra deux ou trois hommes plus distraits pour les délester de deux blasters légers. Le vol, ça, elle savait y faire, les rebelles pouvaient vous entraîner à tout...

La ville entière était dans un état de nerfs qui lui était assez favorable, elle pouvait en finir vite. En reprenant sa course, elle laissa volontairement réduire l'écart entre elle et le type puis fila, cette fois en courant doucement. Elle se retournait régulièrement, il la suivait et resserrait l'écart, ils bousculèrent quelques droïdes en passant. Jyn bifurqua brusquement et s'engouffra dans des avenues de moins en moins fréquentées, tournant le dos à l'agitation de la vie et de son coeur pour passer dans les banlieues et les quartiers des usines. Il était à présent si proche que Jyn pouvait presque entendre son souffle dans sa nuque. Elle finit par stopper dans une impasse et se retourna, face à son poursuivant. Il était nettement plus âgé qu'elle, vêtu de manière à passer partout sans se faire remarquer, quarante, quarante-cinq ans à vu d'oeil, barbu, le regard clair. Ils s'observèrent une bonne minute en chiens de faïences, avant qu'il n'avance d'un pas confiant. La jeune femme resta bien droite, prête à agir, confiante au moins d'une chose. Si Krennic la retrouvait, c'était pour servir d'otage, vivante, il ne cherchait pas à la faire assassiner.

– L'Empire vous recherche depuis des années. Venez avec moi. Vous n'avez rien à faire ni sur cette planète ni à vagabonder dans la galaxie ! Votre place est auprès de l'Empire.

– J'ai déjà entendu ça. Et une personne a répondu très justement que ça ne sera que comme otages, donc épargnez-moi votre bla bla.

Elle bondit, juste au moment où il tira, le coup l'atteint au bras et y fit une profonde éraflure, qu'elle ne ressentit pas tout de suite sous le coup de l'adrénaline. Son propre pied percuta violemment la mâchoire de l'espion qui poussa un grognement étouffé. Elle lui tira aussitôt en plein dans le coeur, une fois, deux fois, reprenant son souffle lorsqu'il s'effondra au sol. Rangeant l'arme, Jyn plaqua une main contre son épaule, pour arrêter l'écoulement du sang, puis enjamba le corps, quittant la ruelle en essayant de ne pas perdre de temps. Trouver un endroit où se soigner puis partir d'ici, à présent... Et esquiver l'amas de droïdes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 69
Crédits : 73
Date d'inscription : 19/04/2017
Emploi/loisirs : Général
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Dim 8 Oct - 20:40

J'étais sur Corellia pour préparer les préparatifs au combat contre l'empire ... Je devais me sentir prêt et rassemblé la plus grande puissance armée que la nouvelle Confédération n'ai jamais connue ... Hélas, je devais aussi trouver un plan pour sécuriser la planète ... Hum, je patrouillais en ville, en allant à la rencontre des patrouilles sur place ... Je leurs demandaient si les cachettes et les défenses ont été analysé pour empêcher un assaut lorsque je n'étais pas présent. Le droïde caporal m'affirma que tout était prêt et qu'il ne restait plus que je ne donne les ordres... Je partis alors en ville pour me balader et voir les droïdes s'activer pour consolider les maisons, bâtiments administratif, etc ... Tout devait être prêt lors de mon départ ! Je me dirigeais aussi vers le spatioport pour superviser les préparatifs ... Tout devait être parfait ... JE NE DEVAIS PAS ECHOUER ! Le destin de la confédération était entre mes mains ... Je donnais mes ordres pour la préparation de mes vaisseaux, de l'armée, des armes, etc ....


Plus tard dans la journée, je revint au centre ville, où beaucoup d'habitants me demandèrent ce qu'il se passait. Je leur disait que nous étions bientôt en guerre ! Et que les lois vont changer ... Les habitants avaient peur de la nouvelle, mais je leur donnais courage en leur donnant ce dont ils avaient besoin ... Je leur donnais un ordre qui était de se réfugié dans le palais, en cas d'attaque et de se cacher, ce serait la dernière place forte de Corellia, si celle-ci était prise... La confédération fermerait ces portes ! J'allais chez un marchand qui me proposa quelques denrées, mais je refusais avant de me précipiter vers mon palais. Soudain, mon holo-communicateur se mit en marche. Je l'allumais,
c'était une unité de reconnaissance qui m'avertissait.

Mon Général ! Il y a une jeune femme et un homme qui mettent la ville en déroute ! Nous tentons de les localiser ! La jeune femme est une prénommé Liana Halik ... Mais son visage dans les archives, ainsi que dans les nouvelles, indique que c'est une criminelle en fuite du nom de Jyn Erso ... Devons nous l'intercepter mon général ?

Je réfléchissais avant de reprendre et d'ordonner à mon droïde de la capturer.

Et bien ! Coincez-là ... Je vais lui rendre une petite visite ... Tenez prenez ces coordonnées ! Coincez-là ici ! Je la surprendrais.

Roger ! Roger !

J'ordonnais à mes troupes avec moi de me retrouver au palais avant de monter sur un bâtiment. J'enjambais les rues avec facilité et aisance... mes pas étaient lourds mais hélas trop vif pour savoir d'où ils venaient ... Le droïde rabattis la jeune femme vers un carrefour qui conduisait à une petite place assez méconnue. Ils la coincèrent tranquillement à l'endroit où je souhaitais. Elle avait l'air blessé ... ce n'est pas pour autant que j'allais la laisser tranquille ! Un criminel recherché par l'empire, ça peut être une bonne paie, où même elle pourrait avoir des renseignements facultatifs pour la prochaine bataille que j'allais mener. Je devais la capturer vivante ! Et ne pas trop lui faire peur ... Enfin ça, ça restait à voir ... Je sautais aisément sur le sol derrière elle et atterris dans un bruit sourd. Quand elle se retourna je la pris à la gorge en la plaquant contre un mur. Je la regardais avec le regard le plus sombre que j'avais... avant de passer un de mes doigts griffus sur sa joue, tout en le descendant en l'appuyant, pour lui faire une légère entaille dans la joue.

Et bien qu'avons nous là ! Bonjour mademoiselle Liana Halik ! Ou devrais-je dire Madame Jyn Erso ! Que faites-vous donc sur Corellia et d'autant plus à Coronet City ? Vous savez que je dirige d'une main de fer cette planète ! J'ai entendu que vous étiez rechercher ... Combien l'empire me donnerait-il pour votre capture ? Mais je ne suis gère polis, nous allons parler de ceci dans le palais !

Je la tenais jusqu'à que mes droïdes lui mirent des fers aux poignets ! Je marchais devant, ma cape noire suivant mes mouvements alors que le groupe de droïde et la prisonnière me suivait. Devant toute la ville, le convoie était perceptible, c'était le but... Je vis aussi le corps au loin d'un homme, ordonnant de l'enlever et de le brûler ! Pas de place pour les maladies sur Corellia ! Nous arrivâmes au palais et mes droïdes la laissèrent alors que nous étions arrivé dans un bureau ! J'étais inquiet mais je la fit s'installer sur le siège en face du bureau en la libérant de ses menottes avant de m'installer à mon tour en face d'elle, de l'autre côté du bureau.

Alors, dites moi ! Que faites-vous ici ? Racontez moi tout ! Du début jusqu'à la fin ... Ma patience a des limites ... Donc ne tardez pas trop ! J'ai une guerre en préparation ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33
Crédits : 37
Date d'inscription : 12/08/2017
Emploi/loisirs : Indépendante
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Dim 8 Oct - 21:28

Le corps du type n’allait pas être tardé à être retrouvé, dans quelques minutes tout au plus. Et la bagarre avait causé un peu de remous, des tirs de blaster n’étaient jamais très discrets. Les dents serrés, elle se servit d’un vieux chiffon tiré d’une petite sacoche à sa ceinture pour se faire un bandage sommaire, serrant si fort qu’il lui en fil mal mais cela eut au moins le mérite de cesser l’écoulement du sang. Elle avait perdu du temps et entendait déjà l’arrivée de nouveaux droïdes et certains gardes humains, il fallait dégager de là et vite. Jyn se mit à courir, bousculant quelques personnes sur son chemin, s’arrêtant brusquement à une bifurcation en voyant arriver des troupes au loin et tournant à droite, avant de dévaler de longs escaliers. Si elle avait été sûre de vaincre son poursuivant sans arme, elle l’aurait abattu en pleine campagne, pas en ville ! Mais en ignorant comment il était armée et s’il était seule ou non, ça aurait été du suicide pur et simple. Elle tourna encore une fois en évitant un tir, qui lui passa presque un mètre au-dessus de la tête. Ils avaient pour ordre de la blesser plutôt que de la tuer ? Ou juste de l’éloigner de certaines zones ?

La rage au ventre, elle sauta par-dessus un parapet puis continua sa course, son bras l’élançant, la douleur cependant retenue par l’adrénaline courant encore à flot dans ses veines. Elle pouvait encore quitter cette planète si elle s’éloigner assez de la capitale et trouvait une ville ou une petit cité plus tranquilles, où elle pourra soit s’infiltrer dans un vaisseau de transport en commun, soit voler une navette et se tirer. Après de longues minutes de courses, au moment où elle arrivait à un nouvel embranchement, un bruit sourd retentit brusquement juste derrière elle. Elle fit volt—face, arme au poing prête à tirer, quand une main mécanique la saisit brutalement à la gorge et la plaqua contre un mur, lui faisant lâcher son blaster sous le choc. Le souffle coupé sur le coup, elle se reprit avec un peu de peine, battant des pieds et tirant des deux mains sur le bras en métal. Une tête reptilienne particulièrement moche, avec deux grands yeux jaunes, lui faisait face, sur un corps au moins deux fois plus grand qu’elle. Elle tira encore pendant qu’il lui griffait lentement la joue avec son doigt métallique, la gorge prise dans un étau. Les Corelliens aussi faisaient dans le monstre, maintenant ?!

– Et bien qu'avons-nous là ! Bonjour mademoiselle Liana Halik ! Ou devrais-je dire Madame Jyn Erso ! Que faites-vous donc sur Corellia et d'autant plus à Coronet City ? Vous savez que je dirige d'une main de fer cette planète ! J'ai entendu que vous étiez recherchée... Combien l'empire me donnerait-il pour votre capture ? Mais je ne suis gère poli, nous allons parler de ceci dans le palais !

Non, elle ignorait que cette boîte de conserve ambulante dirigeait cette planète et quand même elle l’aurait su avant, il pouvait être certain que ce n’était pas pour le plaisir qu’elle était venu ici ! Elle avait serré les dents lorsqu’il lui avait lancé à la figure son véritable nom, retombant à moitié et reprenant son souffle lorsque d’autres droïdes arrivèrent et lui menottèrent les mains. Jyn dû les suivre, le regard sombre, jetant parfois des regards autour d’eux pour repérer le nombre des troupes en place. Prêts pour la guerre, hein, encore une planète de plus qui allait se lancer dans une lutte perdue d’avance contre l’Empire. Et qui allait se faire écraser, comme les Rebelles perdaient peu à peu de leurs forces. Comme tous ceux qui allaient s’opposer à l’Empire. Même les Jedis, sûrement, ils s’étaient faits avoir une fois, pourquoi pas une seconde ? Reportant le regard droit devant elle, elle fut poussée dans le dos par un des droïdes en entrant dans le palais, avançant ensuite jusqu’à un bureau. Pour une fois qu’on ne la jetait pas directement dans une cellule, tiens, ça la changeait. Poussée dans un fauteuil, face au bureau, le droïde lui enleva les menottes puis reculèrent. Elle ne prêta pas attention à s’ils sortaient du bureau ou non, gardant le regard fixe sur l’espèce de machine en face d’elle. Il lui rappelait bizarrement quelque chose, elle avait dû voir une sorte de robot comme lui dans les archives que lui avait montré son père, sur la Guerre des Clones. Ce type était sans doute un de ces modèles reconstitué.

– Alors, dites moi ! Que faites-vous ici ? Racontez-moi tout ! Du début jusqu'à la fin... Ma patience a des limites... Donc ne tardez pas trop ! J'ai une guerre en préparation…

– Donc vous avez sûrement mieux à faire, je m’en voudrai de vous retarder.

Corellia, Jedis, Rebelles, tous les mêmes à ses yeux, ils n’avaient ni les moyens ni les forces suffisantes pour gagner ! Même si les Jedis avaient des « pouvoirs » qu’elle ne pouvait s’expliquer, ils avaient déjà échoué une fois face à l’Empereur. Jyn se redressa un peu, réfléchissant rapidement à la situation. Ce type serait bel et bien capable de la vendre à des agents Impériaux, ils ne cracheraient pas dessus, même si cette planète était en passe de leur déclarer la guerre.

– J’ai fui et tué un espion Impérial, reprit-elle d’une voix glacée. Vous devriez savoir qu’il ne faut pas grand-chose à l’Empire pour considérer une personne comme leur ennemie. Vous pouvez bien me livrer, si vous espérez que ça vous rapporte quoi que que soit. Je ne suis même pas une Rebelle et je ne sais rien sur eux, ils ne tireront pas grand-chose de moi.

Elle s’interrompit un bref instant, une moue méprisante aux lèvres, en parlant des Rebelles. Non, en effet, elle n’était plus l’une des leurs, Saw l’avait jetée comme un vulgaire déchet, abandonnée dans un bunker avec un couteau, un blaster et à peine de quoi survivre ! Il lui avait sauvé la vie puis s’était débarrassée d’elle lorsqu’elle avait eu seize ans et qu’il avait dû la juger trop encombrante pour mener sa rébellion.

– C’est tout ce que j’ai dire, partez donc faire votre guerre, maintenant, ça ne me concerne pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 69
Crédits : 73
Date d'inscription : 19/04/2017
Emploi/loisirs : Général
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Lun 9 Oct - 17:32

J'étais tranquillement assis face à elle la regardant avec un regard des plus effrayant à son égard. Hélas, je me résignais rapidement, je devais obtenir des informations sur l'empire ... Et cette jeune perle me permettrais d'y arriver... Ces nouvelles n'étaient pas bonnes ... pas du tout ...Je devais rapidement me faire des alliés sinon la nouvelle Confédération devrait malheureusement mettre la clé sous la porte ... Malheureusement, c'est très difficile... Personne n'a confiance en moi ... Ils me prennent tous pour un moins que rien, heureusement que Rosas et Nat m'épaulent pour m'aider à cette tâche.
Je me levais aux mots de la jeune femme qui me parlait avec une certaine ironie. Je vis dans ses yeux qu'elle me regardait comme si elle connaissait quelque chose en moi...

Donc vous avez sûrement mieux à faire, je m’en voudrai de vous retarder.

J'eus soudain une pulsion destructrice, je voulais la tuer, mais je me résignai, tapant de ma main sur le bureau qui se brisa en deux sous le choc de l'impact. Encore un bureau cassé ... Superbe ... Je réfléchissais tranquillement ... avant de me reprendre et d'écouter le petit monologue de la jeune fugitive !

J’ai fui et tué un espion Impérial. Vous devriez savoir qu’il ne faut pas grand-chose à l’Empire pour considérer une personne comme leur ennemie. Vous pouvez bien me livrer, si vous espérez que ça vous rapporte quoi que que soit. Je ne suis même pas une Rebelle et je ne sais rien sur eux, ils ne tireront pas grand-chose de moi.

Et bien vous n'avez pas peur ... Mais je sais que l'Empire exagère tout comme si c'était la fin du monde ... alors que c'est eux qui amènent cette fin vers nous ... Heureusement pour vous je ne vous vendrez pas ... Pas un aussi joli minois ! Puis je haïs plus que tout l'Empire et ces préceptes... Ils ne font qu'apporter misère et discorde ... Vous n'êtes pas une rebelle ... Dommage ..
J'aurais aimé savoir quelques renseignements sur l'Empire... Je pense que vous avez tout de mêmes quelques bases non ? Mais il en va dans votre intérêt que vous me disiez ce que vous savez ... Je suis un brin colérique ... Et votre tête serait un trophée de plus à ma collection !


Je passais derrière le siège de la fugitive passant un de mes doigts griffus sur sa gorge, tout en remontant vers son visage. Je jouais la carte de l'intimidation... Je souhaitais voir jusqu'où allait elle allé... Etait elle prête à mourir silencieuse ? Ou allait elle cracher le morceau... En tout cas je n'avais pas l'intention de lui faire trop de mal ... car elle était une clé qui pourrait servir la confédération.

C’est tout ce que j’ai dire, partez donc faire votre guerre, maintenant, ça ne me concerne pas.

Tout ? C'est bien peux à mon humble avis ... Je sais que vous avez à cracher un morceau bien plus gros ! Puis la guerre concerne tout le monde, si bien que si vous souhaitez resté neutre, il faudra participer au conflit pour écraser l'Empire... Et je sais que votre père a aider à la constructions de certains bâtiment galactique ... Et je me disais s'il ne serait pas judicieux de me donner quelques failles !

Je tournais son siège pour qu'elle soit en face de moi, et l'invitais à me suivre... Elle était salement amoché ... Je m'avançais alors, lui donnant ma confiance. Je savais qu'elle allait me suivre même si elle n'avait pas d'autres renseignements... Elle savais qu'ici elle serait "protégé" par la Confédération et que l'empire n'allait pas l'embêter plus que ça. Je me dirigeais avec Jyn vers l'infirmerie, pour qu'elle me soigne ces vilaines blessures ... Les Humains sont trop bien fragiles ... La peau n'est pas aussi résistante que les plaques d'acier ! Héhé j'avais un avantage ... Je lui montrait un siège où elle pouvait se faire soigner où le droïde médecin l'attendais. Il savait que quand j'étais au palais il fallait soigner quelqu'un ... C'était plus fort que moi ... mais cette fois ce n'était pas de ma faute. Je me mis alors contre le mur attendant que le droïde fasse ses pronostiques et la soigne. Je croisais les bras pour une position plus confortable et tourna la tête vers Jyn Erso.

Toujours rien à ajouter ? Je sais qui vous êtes, qui étiez votre père, et ce qui vous ais arrivé plus jeune ... La confédération a ses secrets ! Mais je ne vous laisserais pas repartir dans un tel état ! Restez un peu et profitez de l'accueil Corellien ! Alors dites moi ! Vous vagabondez ? Non ?
alors pourquoi pas pour autant s'engager librement, c'est à dire sans appartenance ? Ce serait bénéfique pour vous ! Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33
Crédits : 37
Date d'inscription : 12/08/2017
Emploi/loisirs : Indépendante
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Mar 10 Oct - 13:38

L’avantage d’avoir grandi auprès de personnes comme Saw et ses rebelles très vifs et souvent bruts, c’était qu’on ne se laissait plus intimider facilement. Jyn resta donc stoïque lorsque le vautour se mit à lui tourner autour, la menaçant autant qu’il essayait de l’intimider. La jeune femme resta stoïque, pour autant, les deux mains posées contre ses cuisses et ne le regardant pas alors qu’il s’amusait avec ses doigts griffus. S’il la tuait, alors elle en finira finalement avec une vie qui lui avait déjà tout arraché et dont elle n’attendait plus rien. S’il changeait d’avis et décidait de la vendre à l’Empire, elle servira d’otage contre son père jusqu’au moment où, profitant d’un moment d’inattention, elle réussira à s’enfuir avec lui ou bien à se suicider. En attendant, ce n’était certainement pas ce serpent mécanique qui allait réussir à lui faire changer de position. S’il attendait à ce qu’elle puisse l’aider en quoi que ce soit dans sa guerre contre l’Empire, il se méprenait lourdement, Jyn ne les combattait pas et ne voyait pas non plus où était le problème. République, Empire, quelle importance, tant qu’on ne regardait pas ? Elle ne croyait plus en la Cause rebelle, si ardemment défendue par Saw. Et ne croyait pas non plus qu’une petite planète comme celle-ci puisse survivre à une attaque en règle de l’Empire.

– Tout ? C'est bien peu à mon humble avis ... Je sais que vous avez à cracher un morceau bien plus gros ! Puis la guerre concerne tout le monde, si bien que si vous souhaitez rester neutre, il faudra participer au conflit pour écraser l'Empire... Et je sais que votre père a aidé à la construction de certains bâtiments galactiques ... Et je me disais s'il ne serait pas judicieux de me donner quelques failles !

Il fit tourner son siège brusquement, bien que la jeune femme se serait passé du plaisir de voir en face sa sale tête de reptile aux yeux jaunes. Elle crut qu’il allait se décider à frapper ou autre chose, mais non, il lui dit juste de suivre. Très raide, elle obtempéra sans un mot de plus, sachant de toute façon qu’elle ne pourrait pas aller très loin si elle fuyait en courant, il était plus grand qu’elle, il la rattraperait en deux, trois enjambées. Sans compter le nombre de personnes en chair en os et de droïdes dans ces bâtiments, sur le chemin. Après une assez longue marche, il la fit entrer dans une infirmerie, puis asseoir dans une autre fauteuil, où attendait à côté un droïde médecin. Jyn lui lança un regard encore plus méfiant, si c’était possible, ne se laissant approcher qu’à contrecœur. Et dire que Cade l’avait soignée juste en utilisant la Force… Elle ignorait si tous les Jedis étaient capables de faire ça aussi facilement ou si c’était lui qui était prédisposé à ça, une sorte de guérisseur de son Ordre, quoi. Le droïde lui fit enlever sa veste et le léger pull qu’elle portait, pour voir le blessure, pendant qu’elle frissonnait un peu à cause de la fraîcheur ambiante, ce n’était pas un simple débardeur qui allait lui tenir chaud.

– Toujours rien à ajouter ? Je sais qui vous êtes, qui était votre père, et ce qui vous ai arrivé plus jeune... La confédération a ses secrets ! Mais je ne vous laisserai pas repartir dans un tel état ! Restez un peu et profitez de l'accueil Corellien ! Alors dites-moi ! Vous vagabondez ? Non ? Alors pourquoi pas pour autant s'engager librement, c'est à dire sans appartenance ? Ce serait bénéfique pour vous ! Non ?

– Vous faites erreur. Il est inutile de s’engager ou de participer au conflit, la politique ne me regarde pas. Si vous voulez des informations sur mon père et son travail, cherchez ailleurs, je ne l’ai plus revu depuis que l’Empire l’a contraint à revenir.

Elle s’interrompit pour pousser un bref juron lorsque le droïde médical mit un produit sur la plaie puis lui bloqua le bras en lui disant de ne pas bouger, merci bien. Ne pas bouger, ne pas bouger, c’était bien contraire à sa nature profonde, ça ! Ne pas bouger… Elle fut néanmoins forcée de rester tranquille, ce droïde avait visiblement l’habitude d’empêcher ses patients de gigoter, il fallait croire qu’il en recevait souvent de peu coopératifs. Heureusement, ce ne sera pas bien long, la plaie n’était pas si profonde que ça, l’autre type ne voulait pas la tuer, juste la blesser pour l’empêcher de remuer et la ramener plus facilement à Krennic.

– Que me voulez-vous, à part attendre que je vous livre des informations inexistantes ? Si c’est pour le petit conflit avec l’autre type, « désolée » de l’avoir tué dans cette ville, j’irai m’amuser avec ses copains sur Coruscant, la prochaine fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 69
Crédits : 73
Date d'inscription : 19/04/2017
Emploi/loisirs : Général
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Mar 10 Oct - 17:21





J'attendais toujours une réponse avant que je la voyais enlever certains de ses habits pour finir en débardeur. J'avançais vers la porte en appuyant alors sur quelques boutons pour que la chaleur ambiante se réchauffe et pour mettre à l'aise la fugitive ... Le droïde médecin usa de toutes ses compétences pour soigner la jeune femme. Il en avait vu passer des personnes .... Je n'y pouvais rien si ces personnes avec qui j'étaient censé parlementer ont malheureusement dit un mot de travers. Mais depuis je m'étais contrôlé ! Enfin presque, je n'y suis pas aller de main morte avec la nouvelle ! Ce qui était compliqué... C'était qu'elle résistais et ne souhaitait rien dire sur ce qu'elle savait... Je devais trouver sa faiblesse ... peut être pouvais-je en tirer quelque chose ... J'ai lu beaucoup de choses dans les archives, concernant son père mais hélas les secrets de l'empire sont trop bien gardé ... Je devais trouver quelque chose ... Je serrais le poings en réfléchissant ...

Vous faites erreur. Il est inutile de s’engager ou de participer au conflit, la politique ne me regarde pas. Si vous voulez des informations sur mon père et son travail, cherchez ailleurs, je ne l’ai plus revu depuis que l’Empire l’a contraint à revenir.

Ce conflit ! Tout le monde doit y participer ! Vous souhaitez vraiment que tout pilier s'opposant à l'Empire s'effondre ? Rester indépendante n'est pas ce qu'il y a de mieux ... Car plus la liste des planètes de l'empire sera grande... moins vous aurez de cachettes ... Et cela vous le savez... De plus, nous avons les moyens de récupérer votre père ... Si cela vous serais bénéfique...

Je continuais d'observer le droïde médicale qui s'occupait de la blessé. Elle jura le droïde à cause d'une douleur ... mais la pauvre elle ne savait pas que ce droïde a soigné bien pire ! C'était le meilleur ... Je devais le garder, lui et Nat pour les futurs prothèses qui seront utilisé pour les blessés ...Je remarquais que la blessure était peu profonde et que l'homme souhaitait la blessé pour faire un trajet facile jusqu'à l'Empire pour la revendre ... Je cherchais une idée... toujours et encore ... alors que je n'avais pas de réponse ... Elle me regarda en me disant d'une voix assurée.

Que me voulez-vous, à part attendre que je vous livre des informations inexistantes ? Si c’est pour le petit conflit avec l’autre type, « désolée » de l’avoir tué dans cette ville, j’irai m’amuser avec ses copains sur Coruscant, la prochaine fois.

Et bien ... Je ne souhaites que des informations simplement ... Mais pourquoi inexistantes ? Je sais très bien ce que vous avez fais ! Et donc je suis sur que vous allez me crachez le morceau ... Je n'oserais pas vous abîmer ... au contraire.. une si belle femme ...Pour l'autre type je ne vous en veux pas ! J'aime bien les gens tuants sans efforts et sans regrets ... comme vous ! Je souhaiterais juste vous proposez un contrat ... Si vous êtes prête à l'accepter ... De plus, j'aimerais savoir si vous me connaissez .... l'empire parle souvent de mes exploits ... Et ils savent que se frotter à moi est très difficile ... Mais pour l'instant la production massive augmente nos nombres ! Nous devons gagner cette bataille... Et ce sera avec vous ou sans vous ! Quand je dit sans vous c'est dans l'haut delà ! C'est super selon les maîtres Jedis que j'ai envoyé en voyage ! Alors seriez vous prête a accepter ma requête et de m'écouter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33
Crédits : 37
Date d'inscription : 12/08/2017
Emploi/loisirs : Indépendante
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Mar 10 Oct - 18:24

Ce type présumait qu’elle tenait absolument à ce que l’Empire s’effondre alors qu’elle ne souhaitait que vivre en paix en ne regardant pas les soldats de Palpatine traverser les rues de plein droit et sans qu’on ne leur crache dessus, rien de plus. Ça et retrouver son père, bien que cet espoir diminue et qu’elle sache très bien que le revoir signifierait leur arrêt de mort à tous les deux. D’ailleurs, peut-être même était-il déjà mort. Aucune nouvelle valable depuis des années, aucune trace, aucune preuve, tout portait à croire qu’il avait bien rejoint la Force et qu’elle ne faisait que perdre sa vie à poursuivre un fantôme. Le droïde-reptile pouvait bien se vanter d’avoir les moyens de le retrouver, elle n’y croyait pas. S’il était mort, c’est qu’il aura refusé de collaborer plus avant avec l’Empire, s’il était en vie, il était alors si bien caché, dans un endroit si reculé, que personne ne pourra jamais le retrouver. La galaxie était si vaste, il existait tant de systèmes et de planètes, tant d’endroits où cacher un complexe scientifique ou une usine d’armements, Jyn jugeait impossible, pour qui que ce soit n’ayant pas accès à des informations confidentielles de l’Empire, de parvenir à retrouver son géniteur. De toute manière, il était très probablement mort.

Quant à l’autre droïde à cape, il semblait, lui, ne pas la croire lorsqu’elle affirmait ne rien savoir d’utile ou d’intéressant. Que voulait-il donc qu’elle « crache comme morceaux » ? Peut-être qu’elle lui raconte ses entraînements au tir avec Saw ou comment elle avait réussi à fuir les gardes Impériaux après une arrestation mémorable et très rude, sur une petite planète de la Bordure Extérieure ? A moins qu’il ne voulait pas qu’elle lui fasse le conte de la façon dont elle avait fichu une beigne à un officier et voler ses armes à un autre, prenant à la volée une nouvelle identité et se fabriquant des faux papiers pour partir vers une autre planète. Très intéressant, tout cela, proprement fascinant ! Et pendant qu’on y était, il ne voulait pas qu’elle lui fasse la lecture d’un petit conte de fées pour l’endormir ? Jyn retint un long soupir las, sans plus bouger alors que le droïde médecin piquait une aiguille dans son bras puis finissait de nettoyer la plaie, relativement propre d’ailleurs. Impossible de comprendre d’où ce semi-droïde pouvait bien tenir l’idée qu’elle pouvait lui être utile en quoi que ce soit.

– J'aime bien les gens tuant sans efforts et sans regrets... comme vous ! Je souhaiterais juste vous proposer un contrat ... Si vous êtes prête à l'accepter... De plus, j'aimerais savoir si vous me connaissez.... l'empire parle souvent de mes exploits... Et ils savent que se frotter à moi est très difficile... Mais pour l'instant la production massive augmente nos nombres ! Nous devons gagner cette bataille... Et ce sera avec vous ou sans vous ! Quand je dit sans vous, c'est dans l’au-delà ! C'est super selon les maîtres Jedis que j'ai envoyé en voyage ! Alors seriez-vous prête à accepter ma requête et de m'écouter ?

– Vous présumez que je tiens absolument à voir l’Empire s’effondrer, alors que je m’en moque, puis vous présumez que je suis une mercenaire, soupira-t-elle. Avec ça, non, jamais entendu parler de vous. Juste de ceux dont je vois sans cesse la tête sur les avis de recherche. Je vous écoute, donc, arrêtons de tourner autour du pot.

Jyn se fatiguait très vite des types qui accumulaient les menaces sans jamais passer à l’acte, beaucoup de paroles et de vent brassé pour pas grand-chose, c’était épuisant. Et ce qui était encore plus lassant étaient ceux prétendant vous connaître sur la base de quelques faits isolés sans rien savoir de vos motivations, vos buts, vos aspirations et vos craintes, exactement comme cette espèce de droïde géant. Elle se laissa donc retomber contre le dossier du fauteuil, sans plus bouger, en le regardant d’un air assez morne et blasé. Elle ne connaissait même pas le nom de cette machine bizarre et n’éprouvait aucun désir de la connaître. Les seuls qu’elle reconnaîtrait étaient, comme elle l’avait dit, ceux que l’Empire cherchait ardemment. Pauvres gars, d’ailleurs…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 69
Crédits : 73
Date d'inscription : 19/04/2017
Emploi/loisirs : Général
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Jeu 12 Oct - 18:44

Je continuais d'observer le droïde médical, terminant peu à peu la guérison de la fugitive...
Olala ... ses indépendants n'ont que des ennuies ... Après moi je donne aussi des ennuies à mes ennemis ! C'est pourquoi le droïde médecin est toujours apte à recevoir du monde ! Il est vrai que je ne suis pas très doux dans mes mouvements, excepté avec Rosas ... Je devais absolument avoir une informatrice qui me donnait des renseignements occasionnels ! Cela me serait utile, étant donné que la jeune Jyn vagabonde entre planète et galaxie ! De plus, en ces temps de guerre... ou du moins de préparation à la guerre, il fallait avoir de l'aide... N'ayant pas réussis à contacter les rebelles avant la futur bataille, je me disais que l'on devait faire avec et que j'activerais la communication avec les rebelles une fois sortis de l'hyper-espace ! Soit ... Il me fallait des alliés, la reine d'Onderon fut le test premier ! Voir si la Confédération pouvait aider et se faire des alliés ... Beaucoup penses que je veux établir des alliances pour pouvoir englober tout ce joli monde, ce n'est rien quand à la grandeur de la Confédération et des peuples libres... Dois-je rappeler que l'ancienne CSI n'était pas aussi noire qu'on le dit... D'accord elle a été dirigé et dupé par un seigneur noir des Siths mais ses buts premiers étaient de se séparer de la République pour montrer leur révolte !

Je souhaitais ériger une nouvelle Confédération, bien plus puissante, aussi économiquement que militairement sans oublier la politique bien sûr ! La Nouvelle Confédération doit avoir des alliés et donc des informateurs, pouvant aider à des rencontres ! Mais la jeune Jyn attirait les ennuis comme un Jedi est attiré par la Force... C'est pourquoi, pour des renseignements contre l'empire, elle serait fort utile... J'attendais alors encore jusqu'à que le droïde médecin finisse ses opérations, et qu'elle se soit rhabiller pour la faire venir dans le même bureau qu'auparavant ! Je lisais bien dans son visage,
que je perdais mon temps à l'intimider, car elle était très résistante ! J'aime ça ... Il est vrai que Rosas m'a bien résisté ... héhé ...ah ... que de bons souvenirs... Mais je ne devais pas me laisser abattre ! Il fallait que je reste en forme pour préparer les derniers préparatifs ! Je m'installa en proposant chaleureusement un fruit à Jyn. Un plateau fût placer durant notre escapade à l'infirmerie !
Elle devait avoir faim. Je m'installais alors les coudes sur le bureau, les doigts entrecroisés la tête à moitié camouflé derrière mes mains. Je m'adressais alors à la jeune femme.

Et bien ! Nous y sommes ! J'ai besoin d'un informateur ! Et je penses que vous serais apte à être celui-ci ! Je ne vous oblige ps bien sûr ! Mais sachez qu'il serait fort regrettable que vous disiez non ! Puis je ne cherche pas un informateur en bonne et du forme, qui me livre des informations chaque jours ! Mais plutôt un informateur occasionnel ! Vous voyez ce que je veux dire ?
Vous ne serais pas sous le joug de la Confédération bien au contraire ! Vous serez libres de vos mouvements, en m'informant de quelques petites notices intéressantes ! Puis si vous vous faites capturer ! La Confédération payera votre libération, ou, si l'empire ne veux pas négocier, viendra vous libérer ! Alors qu'en dites-vous ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33
Crédits : 37
Date d'inscription : 12/08/2017
Emploi/loisirs : Indépendante
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Ven 13 Oct - 10:03

Le reptile aux yeux jaunes ne répondit pas dans l’immédiat, ce qui n’était pas plus mal car Jyn éprouvait une envie de plus en brûlante de se saisir d’un blaster et de lui tirer dessus, juste là, entre les deux yeux. Sans vouloir être vantarde, elle se débrouillait bien en tir, bien assez pour l’atteindre précisément à cette éraflure qu’il portait à cet endroit. Elle put se calmer, devant attendre que le droïde termine de la soigner avant de pouvoir se rhabiller. Et de devoir à nouveau suivre yeux-jaunes dans les couloirs de ce sénat, ou consulat, enfin peu importe. La dernière fois qu’elle s’était retrouvée dans un bâtiment de ce genre, c’était sur Coruscant, avec sa mère, lorsqu’ils étaient allés chercher son père dans son bureau, un soir où il avait dû terminer très tard. Et dès cette nuit-là, tous trois embarquaient dans une navette et quittaient pour de bon la ville-monde. Elle n’avait plus jamais été à Coruscant depuis et ne pensait pas le faire un jour, ou du moins, pas tant qu’un certain Empereur y sera toujours au pouvoir.

Ils rentrèrent dans le même bureau que toute à l’heure, yeux-jaunes semblant bizarrement de meilleure humeur, tout à coup. Un boulon lui avait sauté dans le crâne, ça le rendait plus joyeux ? Quand on avait des problèmes de schizophrénie pareils, on allait consulter un médecin, ou plutôt un bon ingénieur, dans son cas, qui lui remettrait en place les circuits grillés qu’il avait dans le cerveau. Si tant est qu’il y ait ne serait-ce qu’un ingénieur sur cette planète assez patient pour supporter cette humeur de cochon. Elle refusa d’un signe de tête le fruit qu’il lui proposa, après s’être assise, bien droite et les deux mains posées contre elle, sur ses cuisses. Merci et non merci, elle n’était pas encore prête à être polie ou simplement cordiale avec un semi-droïde géant qui avait sauté d’un toit pour la saisir par la gorge comme une vulgaire criminelle, alors qu’elle n’avait rien fait d’autre que tuer un espion impérial pour défendre sa propre vie, même s’il l’avait faite soignée. S’il avait été un de ces Impériaux, elle aurait compris, mais là, non, il fallait croire que les dirigeants de ces mondes « neutres », ou bientôt prêts à rentrer en guerre, étaient aussi brutaux que ceux qu’ils combattaient.

– Et bien ! Nous y sommes ! J'ai besoin d'un informateur ! Et je pense que vous serez apte à être celui-ci ! Je ne vous oblige pas bien sûr ! Mais sachez qu'il serait fort regrettable que vous disiez non ! Puis je ne cherche pas un informateur en bonne et due forme, qui me livre des informations chaque jour ! Mais plutôt un informateur occasionnel ! Vous voyez ce que je veux dire ? Vous ne serez pas sous le joug de la Confédération, bien au contraire ! Vous serez libre de vos mouvements, en m'informant de quelques petites notices intéressantes ! Puis si vous vous faites capturer ! La Confédération payera votre libération, ou, si l'empire ne veux pas négocier, viendra vous libérer ! Alors qu'en dites-vous ?

Après l’avoir prise pour une mercenaire, il la prenait pour une espionne ? Il n’avait pas compris lorsqu’elle avait pourtant énoncé clairement qu’elle était simplement une petite criminelle de bas étage en cavale, elle devrait lui répéter en articulant bien chaque mot, peut-être ? Ou parler en mode « Moi pas être espionne, moi vouloir paix » ? Cependant, avant de le renvoyer purement et simplement balader, elle réfléchit quelques instants.Être rattachée à qui que ce soit, ou quoi ce soit, lui semblait aujourd’hui une aberration sans nom, depuis que Saw l’avait jetée, à vrai dire. Ce n’était pas tant qu’elle refusait de s’engager où que ce soit mais qu’elle pensait plutôt que cela se finira en trahison. Faire confiance était difficile, par ailleurs, une fois cette confiance acquise et brisée, la retrouver tenait de l’exploit.

– Tout dépend de ce que vous attendez comme informations, quand et de quelle façon. Je vous ai déjà dit que je ne suis ni une espionne, ni une rebelle, ni une mercenaire. Je ne cherche pas non plus la confrontation avec l’Empire. Qu’entendez-vous par informations intéressantes ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 69
Crédits : 73
Date d'inscription : 19/04/2017
Emploi/loisirs : Général
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Ven 13 Oct - 18:55

Je devais impérativement avoir des informations qu'elles qui soient ! Puis cette Jyn Erso est assez débrouillarde pour pouvoir faire l'affaire ... Suffisait-il encore de la convaincre ce qui n'était pas chose aisé ! Elle résistait ! Je n'avais jamais connue une résistance pareil ... Même Rosas n'avait pas tenue face à moi ... La pauvre, je m'en veux encore de ses blessures que je lui ais causés ... Je devais être plus doux ! Avec elle c'était réglé ... mais pour les autres ... Déjà que j'effectue des missions diplomatiques ... il ne faut pas que je m'énerve ! Sinon, les sénateurs et autres dirigeants me fermeront les portes d'une alliance ... Enfin bon ... Cette jeune tenace, je l'aimais bien ! Malgré ses airs totalement impassibles, elle était fascinante ... Dommage que je ne pouvais l'étudier d'un peu plus près et la garder dans mon antre plus longtemps ! Mais bon j'allais la relâcher sous peu en lui donnant une escorte et une navette jusqu'à sa prochaine destination !

J'attends de vous des informations basiques, comme les bases impériales si vous en voyez une ! Ainsi qu'une base rebelle si vous passez à côté ! D'accord, vous essayez tout bonnement de vivre alors ? Et vous souhaitez resté indépendante je suppose ? Si c'est votre choix !
Mon contrat ne traite pas l'affiliation ! Simplement un petit pacte ! Qui n'engage pas grands intérêts !
Quand je parles d'informations intéressante ce sont des infos sur l'empire tout simplement ! Où il opère ? Sur des petites bases ? Des planètes entières ? Pour pouvoir dévorer son emprise petit à petit ! Je vous ais préparez une navette avec un petit bataillon, vous pourrez allé là où le coeur vous en dit après notre entretien ! Cependant, la navette repartira une fois que vous ayez mis pied à terre !


Je la regardais toujours pour savoir sa réponse ! Je me languissais de savoir ce qui allait sortir de ses lèvres ... Un oui ... Un non ... Je ne savais pas encore que faire si elle disait nan ! Sûrement la laisser partir tout de même ! Je ne suis pas un si grand monstre ... Il ne faut pas faire d'amalgame ! C'est pas parce que j'ai tué bon nombre de Jedi et Siths qu'il faut me traiter de monstre sans coeur !
La preuve ! Je suis en relation amoureuse avec une Sith ! C'est pas une preuve de ma capacité à éprouver d'autres sentiments que la colère, la soif de sang, et la barbarie ? J'attendais tapotant mes doigts un après les autres sur la table, tout e recommençant une fois arrivé au dernier ! J'attendais patiemment ! Tout était favorable à la jeune Jyn ! Protection en cas de capture, liberté absolue,
seulement quelque renseignements de temps à autres ! Elle a le choix ! C'est à elle de décider de la suite des événements ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33
Crédits : 37
Date d'inscription : 12/08/2017
Emploi/loisirs : Indépendante
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Mar 24 Oct - 9:56

Si tous les Corelliens étaient aussi bavards, agités et à moitié cinglés que yeux-jaunes, ce ne serait pas étonnant que les troupes de l’Empire débarquent un jour dans le coin pour les anéantir une bonne fis pour toute. Jyn ne connaissait aucun autre habitant de ce peuple et ne s’en portait pas plus mal, maintenant qu’elle y songeait bien. Elle attendait que le droïde dévoile enfin une partie de ses pensées, qu’elle sache ce qu’il lui voulait exactement, plutôt que de tourner en rond sans cesse. C’était lassant, elle détestait qu’on la prenne pour un bon outil ou un moyen de faire du chantage. A moins qu’elle n’ait quelque chose d’important pour elle à gagner derrière, et cette chose importante, unique, personne ne pouvait la lui offrir. A moins bien sûr que l’Empire n’ait une chance de s’écrouler dès le lendemain et dans pas dans quarante ou cinquante ans, lorsqu’il sera trop tard. De toute manière, elle ne croyait plus aux belles promesses, sans preuves solides, sans indications fiables, il ne servait à rien de discuter. C’était facile de clamer « Nous avons les moyens de ceci et cela », alors que souvent, rien ne suivait derrière.

– J'attends de vous des informations basiques, comme les bases impériales si vous en voyez une ! Ainsi qu'une base rebelle si vous passez à côté ! D'accord, vous essayez tout bonnement de vivre alors ? Et vous souhaitez rester indépendante je suppose ? Si c'est votre choix ! Mon contrat ne traite pas l'affiliation ! Simplement un petit pacte ! Qui n'engage pas grands intérêts !

La précision sur les bases rebelles fit tiquer Jyn de façon assez visible, bien qu’elle ne bougea pas plus. Qu’on vienne définir où étaient les bases Impériales et comment les attaquer, elle n’y voyait aucun problème, mais à quoi bon se soucier des bases Rebelles ? Comptait-il les attaquer elles aussi et ainsi s’instaurer en un « successeur » digne de Palpatine et de l’Empire ? Créer une Confédération qui saura imposer le même contrôle et la même tyrannie que l’Empire lui-même ? Son regard se fronça légèrement, comme ses mains se crispèrent un peu contre ses genoux. Monsieur-droïde-tête-de-serpent-aux-yeux-jaunes pouvait bien faire des efforts, il avait d’ores et déjà détruit la moindre parcelle de confiance qu’elle aurait encore pu placer en lui, déjà que cette dernière était ardue à gagner.

– Quand je parle d'informations intéressantes, ce sont des infos sur l'empire tout simplement ! Où il opère ? Sur des petites bases ? Des planètes entières ? Pour pouvoir dévorer son emprise petit à petit ! Je vous ai préparé une navette avec un petit bataillon, vous pourrez allez là où le cœur vous en dit après notre entretien ! Cependant, la navette repartira une fois que vous ayez mis pied à terre !

Trop aimable, elle n’avait pas besoin de ça et encore moins de se faire tracer, espionner ou elle ne savait quoi encore. Elle réfléchissait toujours avec rapidité, pesant le pour et le contre, sans lâcher Yeux Jaunes du regard. Si vendre des emplacements impériaux ou d’autres infos du même genre ne la gênait pas, il lui restait, bien malgré elle, un vieux fond d’allégeance et de respect envers les rebelles. Elle avait beau leur en vouloir, tout particulièrement à Saw, elle ne pouvait pas non plus complètement étouffer ce sentiment, pas après des années passées avec eux. Si elle ne voulait plus combattre à leurs côtés, elle ne voulait pas non plus les voir se faire anéantir, que ce soit la faute de l’Empire ou celle des troupes de Yeux Jaunes. Donc en admettant qu’elle accepte, elle ne se préoccupera pas des Rebelles, restant indifférente à leur égard comme elle s’en souciait depuis qu’elle était seule.

– Tout ce qui pourra contribuer à affaiblir l’Empire est une bonne chose, répondit-elle finalement. Il faudra un moyen de vous donner des informations, si j’en trouve, discrètement. Pour le reste, je n’ai pas besoin qu’on m’accompagne, je sais me débrouiller seule.

Le ton restait neutre, comme depuis le début de la conversation, et elle pesait soigneusement chacun de ses mots. Sil voulait combattre l’Empire, vraiment aucuns soucis sur le sujet, bien au contraire. Cependant, il arrivait bien souvent que le combattant devienne le tyran…

– Ne vous attendez par contre pas à des résultats merveilleux, je ne suis pas une espionne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 69
Crédits : 73
Date d'inscription : 19/04/2017
Emploi/loisirs : Général
Infos fermées
MessageSujet: Re: Deux ou trois problèmes en vue   Dim 5 Nov - 19:35

J'attendais toujours qu'elle accepte ma proposition ... Affaiblir l'empire était mon objectif second après défendre Corellia et Onderon ... L'Empire prenait trop de puissance à mon goût ... C'est pourquoi je devais passer des alliances avec les rebelles et donc savoir où ils se terrent ... Jyn était libre ... Et elle devait le savoir, je lui ais peut être fais mal ... mais je n'étais pas un sans-coeur ... loin de là ...Je me devais de protéger mon peuple et celui d'Onderon ... C'était ma priorité bon sang de métal ... Cependant quand je parlais de rebelle, elle se crispa. Avait-elle eu des antécédents avec ceux-ci ? Je ne pense pas, mais soit elle m'était de l'aide la plus précieuse que j'avais ... C'était une femme arrogante et très puissante dans son esprit... Toute les qualités dont elle avait besoin pour former une bonne espionne héhé ... Elle accepta finalement mon offre ce qui me ravit au plus haut point... Enfin ... héhé ... Elle me demanda comment pourrait-elle me donner ces précieuses informations... Et encore une fois j'avais tout prévue ... Je sortis un holo-communicateur de derrière mon dos avant de lui tendre.

Cette holo-communicateur possède une fréquence à lui difficile à pirater ... du moins par l'empire ... De plus, il fonctionne à longue distance... Ne soyez pas surpris que je n'apparaîtrais pas et qu'à ma place il y ait un droïde ... C'est juste que je ne serais pas joignable pour le moment ... Mais les informations remonteront ... Ne vous inquiétez pas !

Je m'installais à nouveau après qu'elle ait pris le communicateur. Je l'observais croisant mes deux mains avant de la regarder.

Tout résultats est important ma chère ... Et je pense que vous le savez ! En tout cas je vous remercie de m'aider à cette tâche ! Et ne faite parvenir ce communicateur à personne !
Cachez le bien !


Je me leva pour me mettre à côté de la jeune femme, pour la raccompagner vers la sortie. Je marchais à ses côtés tout en l'observant alors que nous arrivâmes à la porte principale. Je l'observais toujours avec assidus avant de croiser les bras derrière le dos et d'observer la ville et inspirer un grand bol d'air. Je la regardais une dernière fois avant de regarder l'horizon.

Vous êtes libre dorénavant ... Mais sachez que vous l'étiez dès le début, je sais qu'avec mon caractère je peux paraître pour un sans coeur. Mes excuses encore ... Allez-y ! Partez ma chère ! Votre vie vaut la peine d'être vécu ... Et tâchez de faire attention à vous !

Je me retournais alors en ville pour observer les restes des préparatifs avant la grande bataille ...



HRP ::
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Deux ou trois problèmes en vue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Jamais deux sans trois... Choose your colors
» Ensuite je lis un livre, et même deux ou trois.
» Hope is Dead : Lithium Elfensen & Vlad Siegfrey VS Dimitri Vladof
» Le secret de Ron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Monde du Noyau :: Corellia :: Coronet City-
Sauter vers: