AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître Origan
avatar
Messages : 94
Crédits : 101
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Assistant de vie sociale

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Sam 28 Oct - 11:19

Bienvenue à tous pour le lancement de la guerre d’Alderaan.

Les participants pour ce sujet sont actuellement :

– Jedis, Jedis Noir et Gris : Mât-Atlane, Sarkiss Shan, Bastila Shan, Revan, Qui-Gon Jinn, Luke Skywalker, Mara Jade
– Siths : Darth Plagueis, Darth Caedus
– Rebelles, Confédération, Indépendants : Wrath, Leia Organa, Rosas Sky
– Empire :  Lingqi Luu

Les forces engagées :

– Les alliés de la Rébellion pourront, au sol, bénéficier de tout l’appui possible de la part des habitants d’Alderaan. Il n’est ni apprécié ni toléré que l’Empire se serve ainsi de leur planète pacifique pour y mener des exécutions et actions de guerre, surtout lorsque celle-ci touche des membres de la famille royale, à laquelle ils sont très attachés. Les autochtones feront leurs possibles pour fournir des vaisseaux aux forces au sol, en faveur de la rébellion, et participer à leur mesure à ralentir les forces de l’Empire.
– L’Empire, de son côté, avait fait mettre en place avant l’arrivée des troupes de Tarkin des troupes au sol pour préparer le terrain et surveiller l’arrivée des prisonniers. Au total, 800 stormtroopers occupent la capitale et ses environs immédiats, avec le soutien de 10 TB-TT et de 10 TR-TT. En plus de ces moyens, 40 chasseurs TIE surveillent les environs et la ville.

Indications :

Afin de pouvoir passer discrètement, les Rebelles, Jedis et membres de la Confédération déjà présents sur Alderaan n’ont pas pu faire passer des troupes entières et encore moins des armes lourdes et des chasseurs. Cette opération, au sol, devra débuter de façon discrète, seul l’appui aérien permettra d’offrir une diversion et donc de permettre aux troupes au sol de s’échapper en vaisseaux.

Par ailleurs, les membres au sol devront cohabiter un moment avec Plagueis. Depuis ses récentes expériences avec la Force, lorsqu’il l’utilise, son aura s’amplifie et rend malade la plupart des sensitifs, augmentant le danger ressenti pour tous.

Les prisonniers seront conduits dans la capitale, dans un centre pénitentiaire gardé par une centaine de stormtroopers et par Darth Plagueis.

Tour de Jeu :

Veillez à ne pas poster cinquante fois si vous voyez que les autres n’ont pas encore répondu. Ce sujet n’est pas une course ! C’est un jeu, event ou non, donc même si des membres peuvent être plus lents pour répondre, peu importe, les tours doivent être respectés.

Si vous en avez besoin, vous pouvez demander aux autres membres comment ils réagiront dans telle ou telle situation, pour le mettre dans votre propre post et ne pas être bloqués. Tant que vous avez l’accord du joueur concerné, tout va bien.

Ordre de passage :

- Darth Plagueis
- Mât-Atlane
- Leia Organa
- Darth Caedus
- Lingqi Luu
- Revan
- Luke Skywalker
- Sarkiss Shan
- Wrath
- Qui-Gon Jinn
- Rosas Sky
- Bastila Shan
- Mara Jade

_________________


Dernière édition par Obi-Wan Kenobi le Mar 31 Oct - 15:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 64
Crédits : 67
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Chercheur

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Sam 28 Oct - 19:31

Cette jolie planète aurait pu être un agréable terrain de jeu, mais soit, elle allait servir pour d'autres plans. Si belle, si fragile, si... parfaite. Plagueis aimait la perfection, surtout lorsqu'il avait des idées pour la détruire lentement et laisser le plus de temps possible à ses habitants pour en souffrir. Qu'était-ce la beauté, après tout ? Une création éphémère, destinée à évoluer, qu'on pouvait influencer, aiguiller vers une direction bien choisie, puis écarteler pour en sortir une autre forme de beauté tout à fait nouvelle. La création puis la destruction, avant de créer de nouveau, rien ne sortait de terre avec du vide à la base, il fallait toujours détruire pour reconstruire. Ce si beau principe était fondamental, tout le monde devrait réussir à en saisir la superbe beauté et l'inspiration. Créer, détruire, examiner, réfléchir, rechercher, comprendre. Comprendre, oui, tout comprendre, tout explorer, et s'en servir pour avancer toujours plus loin.

Les prisonniers venaient d'être amenés dans le centre pénitentiaire, rempli de stormtroopers, où ils devaient être enfermés en attendant leur exécution, prévue le lendemain. Plagueis les avait accompagné, dans le but officiel de surveiller le bon déroulement de l'opération et officieusement pour regarder de plus près le petit jeune du Côté Obscur dont il aimerait tant récupérer quelques organes pour les examiner. Il marchait avec la plus grande des décontraction dans les couloirs du centre, derrière le petit groupe. Les gardes les avait tous menottés fermement dans le dos et pointaient leurs armes sur eux tout en avançant. Un peu inutile, le danger ne viendra pas d'eux aussi tôt. D'ailleurs, les rebelles n'avaient pas encore attaqués ? Mmh, ça allait bientôt venir... En attendant lorsque tout ce beau monde fut poussé dans la cellule, ils furent chacun sommés de s'asseoir et liés aussi par une cheville, pour les empêcher de trop gigoter.

Un instant...

Entrant lui-même dans la cellule, il s'approcha du jeune gamin aux cheveux noirs avant qu'on ne le fasse asseoir et attacher à son tour, glissant dans son dos puis lui mettant une main sur la gorge pour le pousser à relever la tête. De sa main libre, il lui griffa très lentement la tempe pour en faire couler un filet de sang et récupéra quelques gouttes sur le doigt, qu'il porta à sa bouche ensuite.

Amusant, ça me rappelle le goût du sang de ton grand-père... Le tuer a été délectable, même si je perdais un bon cobaye... Veux-tu le remplacer ?

Il serra plus fort sa gorge et se concentra, la main sur le bord de la petite plaie, les yeux fermés. Il était contrariant que son aura change ainsi lorsqu'il utilisait la Force, désormais, mais c'était un faible prix à payer en comparaison des avancées qu'il pouvait obtenir. Il ne plongea cependant pas loin dans son étude, n'ayant pas des masses de temps pour jouer. Il pourrait cependant examiner un peu chacun des prisonniers présents dans cette pièce, comme cette charmante petite consulaire. Plagueis lui adressa un sourire mauvais, sans relâcher pour autant sa proie initiale.

Je ne pense pas avoir déjà examiné des membres de ton espèce, ce serait intéressant.

_________________
"Je peux te découper ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 199
Crédits : 204
Date d'inscription : 13/05/2017
Emploi/loisirs : Jedi Consulaire Rebelle

Une vie
Armes: Sabre laser & Force
Maître / apprenti(e): Ex-padawan de Depa Billaba
DC: Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Dim 29 Oct - 10:57




Nous fûmes débarquer sur Alderaan. Je n'avais pas eu l'occasion de venir sur cette planète pacifique et affiliée à la République. Les holos que j'en avais vu ne lui rendaient pas justice. Les liens qui nous maintenaient étaient bien trop serrés pour que nous puissions tenter de nous libérer et notre escorte était pour le moins nombreuse. D'ailleurs un Seigneur noir se tenait en retrait. Un sentiment de malaise l'entourait. Il devait être très enfoncé dans le côté obscur.

Sanglée à ma chaise, je regardais le sith pénétrer dans la pièce. Il se dirigea vers le jeune Jacen et se coula dans son dos. Tel un prédateur il le gouta et son pouvoir assombri brièvement la cellule. Une vague de dangerosité s'échappa de lui et perça ma cuirasse de calme. Je reconnu alors celui qui était à nos côtés. Il s'agissait du Seigneur Plaguéis. Celui dont Palpatine m'avait parlé. Je frissonnais. La peur, j'avais appris à la contrôler mais c'était autre chose. Il était marqué par la Force elle-même. Le sentiment qu'il m'inspirait était une vague de répulsion, une envie de vomir et de fuir le plus loin possible.

C'est alors que le seigneur noir leva le regard vers moi. Je déglutis. Il m'avait remarqué. Bon il était certain que je n'étais pas humaine. Et les siths n'aimaient guère les aliens de ce que j'en savais. Je soutins son regard, enfermant ma peur du sith dans une petite boîte à l'arrière de mon cerveau. Je savais déjà qu'elle n'était pas bien fermée mais c'était le mieux que je puisse faire dans l'urgence. Il fallait juste garder espoir et que celle-ci ne se ré-ouvre pas à un moment critique.

D'une voix que j'espérais calme et posée je répondis :

- Si vous me permettez, j'espère que jamais aucun autre Togruta ne croisera votre route Seigneur Plaguéis.

J'étais désolée pour le jeune Jacen, sa situation semblait encore moins bien engagée que la mienne.

- D'ailleurs votre Empereur m'a brièvement parlé de vous. Il ne semble pas ravi de tout ce que vous faites. Et je crois qu'il n'apprécierait pas que vous gâtiez son petit effet en nous abîmant avant la clôture des évènements.

Heureusement que le trajet m'avait permise de soigner mes blessures. Mais il faudrait peut-être qu'un jour, j'apprenne à ne pas détourner l'attention de l'adversaire. Hors je ne pouvais m'en empêcher. Ce jeune homme était encore sauvable. Le laisser au mains d'un être comme Plaguéis c'était pire que d'endurer la sorcellerie de Palpatine. Parler m'avait rassurer et ma sérénité revenait. Je savais qui j'étais et je n'avais pas peur de mourir ou subir mille tortures pour sauver un autre être.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 52
Crédits : 56
Date d'inscription : 17/04/2017
Emploi/loisirs : Rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Dim 29 Oct - 11:32

La capitale, si paisible d’ordinaire, semblait envahie de stormtroopers, il en rôdait partout et c’était encore pire dans la prison où on venait de les pousser. Il y avait quelque chose de rageant à être traités comme de vulgaires criminels par un gouvernement xénophobe et sanguinaire, enfermant, arrêtant et tuant tous ses opposants, pour instaurer un régime de terreur au mépris de la liberté de tous les peuples. Leia grimaça en jetant un bref regard derrière eux, sur le Sith qui les suivait de près, avant de reporter les yeux droit devant elle. Elle ne l’avait jamais vu, ignorait qui il pouvait bien être, mais la tête qu’avait tiré Qui-Gon en le voyant ne l’incitait pas à rester détendue. Luke ne semblait pas le connaître non plus ou bien il n’en avait rien montré. Lors de leur transfert sur la planète, Leia avait brièvement pu voir les forces déployées par l’Empire, la Rébellion était attendue de pied ferme. Il ne lui restait plus qu’à espérer qu’ils ne viendront pas se jeter dans une telle opération suicidaire et que le vieillard avait tord. La Rébellion n’avait pas encore assez de forces pour vaincre une flotte de cette taille, qu’y avait-il à espérer ? Ils n’étaient pas encore prêts.

Les stormtroopers finirent par les pousser dans une cellule sombre, les faisant asseoir avant de les attacher également aux chevilles. Comme s’ils risquaient de bouger, de toute manière, les mains liées si fort dans e dos et avec autant de gardes pointant leurs armes sur eux. A moins d’un miracle ? La jeune femme inspira profondément, essayant tant bien que mal d’atteindre le mécanisme de fermeture des menottes du bout des doigts, en se tordant les poignets au passage. Elle parvint à l’effleurer difficilement, sans pouvoir faire plus. Les dents serrées, elle tira un peu plus sur les poignets, autant que possible en ignorant la douleur, incapable de renoncer aussi vite. Le type était entré avec eux et arrêta soudain le trooper qui s’apprêtait à terminer d’attacher Jacen. Que voulait-il lui… Leia aurait bondit sur place si elle n’avait pas été attachée, crissant des dents lorsqu’il se colla dans le dos de son fils en lui serrant la gorge et en lui griffant lentement le visage. Il goûta même une goutte de sang, tirant une grimace écœurée à Leia. Il n’y avait vraiment rien à faire, là, tout de suite ?! Elle regarda autour d’elle, aucune arme à portée bien sûr, pourtant, elle devait bien trouver quelque chose, n’importe quoi.

– Amusant, ça me rappelle le goût du sang de ton grand-père... Le tuer a été délectable, même si je perdais un bon cobaye... Veux-tu le remplacer ?

Donc c’était lui qui avait assassiné Vador… Leia déglutit un petit instant puis se reprit, se tordant plus les poignets dans le dos pour atteindre le mécanisme, toujours sans succès. Elle se sentait mal à l’aise, tout à coup, sans aucune raison valable, le Sith avait juste fermé les yeux sans rien faire d’autre. Ou elle manquait une information. Peu importe, il y avait plus urgent. Collée contre le mur derrière, elle tâcha d’écarter vivement la sensation de malaise, sentant autre chose derrière. Comme sil y avait ne autre présence, autour d’eux, c’était inexplicable, ça ressemblait à cette sensation qu’elle avait parfois, lorsqu’elle avait des rêves assez étranges. Concentre-toi ! Qu’il y avait-il dans cette pièce qui pourrait les aider ? Ce centre, elle le connaissait, elle y était déjà venue il y a trois ans, avec son père, qui avait voulu lui monter la façon dont les délinquants et criminels devaient être détenus, en gardant un certain respect, malgré les actes commis. Cette prison était vieillissante, déjà, une autre avait commencée à être construite plus loin en ville. Leia leva le regard vers le plafond, priant pour qu’une dalle tombe et ne s’éclate sur la tête du Sith. Ou qu’un des gardes ne soit pris d’un coup de folie et lui tire dessus.

– Je ne pense pas avoir déjà examiné des membres de ton espèce, ce serait intéressant.

– Si vous me permettez, j'espère que jamais aucun autre Togruta ne croisera votre route Seigneur Plaguéis.

Ah, il s‘appelait Plagueis ? Très intéressant. Et ce plafond ne pouvait pas tomber tout à coup, même un peu ? Ce sentiment d’impuissance commençait à la rendre folle et à faire jaillir en elle de nouvelles sensations dérangeantes. Leia n’arrivait plus à se défaire du sentiment qu’il y avait une présence invisible dans cette fichue pièce, que plus elle se débattait et cherchait une solution, plus cette présence s’amplifiait, comme alimentée par sa colère et son envie d’agir.

– D'ailleurs votre Empereur m'a brièvement parlé de vous. il ne semble pas ravi de tout ce que vous faites. Et je crois qu'il n'apprécierais pas que vous gâtiez son petit effet en nous abîmant avant la clôture des événements.

La jeune femme écouta à peine, laissant complètement tomber le côté raisonnable qui lui disait de rester calme pour le moment et d’avoir confiance, que ce type n’allait rien faire à Jacen avant leur exécution, le lendemain. Elle n’arrivait plus à repousser cette présence dérangeante, le regard focalisé sur le Sith et priant de toute ses forces pour qu’une dalle s’écrase sur sa tête ou qu’il lui arrive n’importe quoi d’autre…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 228
Crédits : 331
Date d'inscription : 17/06/2016
Emploi/loisirs : je donne la vie

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Dim 29 Oct - 11:35

Indications

Les Rebelles vont attaquer la flotte en orbite d'ici quelques instants et l'alerte sera donnée.

La tentative est ratée, pour Leia, mais les autres sensitifs peuvent sentir que quelque chose s'est "réveillé".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com
Caliméro Premier
avatar
Messages : 35
Crédits : 37
Date d'inscription : 20/04/2017
Emploi/loisirs : Padawan

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Mar 31 Oct - 7:10

Déjà que la traversée pour rejoindre Alderaan n'avait pas été des plus sympas maintenant on devait encore attendre avant dans une autre prison l'empire n'était vraiment pas très rapide même pour une exécution laissant le temps au soutien rebelle d'attaquer vraiment stupide quand on repense à la règle d'un bon méchant ne doit surtout pas faire durer et achève rapidement, quoi que voyait l'empereur qui dirige cet empire on peut comprendre ce fut d'ailleurs étrange de le rencontrer car dans le futur il est mort le pauvre; Ce serait presque un crime contre la galaxie de lui dire pour lui  permettre de survivre ou bien même de lui révéler tout court certaines choses,

M'enfin le futur doit être préservé bien que là se soit mort je pense .Une fois en orbite autour de la planète nous avons tous enfin je l'espère conduire dans une navette pour enfin partir de ce maudit vaisseau la première fois que je suis pressé de rejoindre une planète où on risque de m'exécuter quoi que le plus étrange fut l'étrange sensation proche de moi dans le vaisseau probablement un sith mais je n'arrivais pas à déterminer réellement qui pouvait être autant "abîmé" comme Caedus le pensé,

Quoique mon angoisse n'allât pas en s'améliorant vue que justement une fois sur la planète ce fut un sith en fin de cortège qui nous suivait pas très joyeux bien que la décoration de la planète soit magnifique; finalement une fois devant la cellule on nous attacha tous plus qu'il ne faut au fur et à mesure  et comme par le plus grand des hasards ou bien justes par injustice je fus le dernier  à  être attaché comem par hasard ,

Cet étrange seigneur se glissa dans mon dos pour me tenir et goûter mon sang ! En plus de ça il me parla de mon grand-père comme cobaye de laboratoire mais qui est donc bien cette chose ou plutôt que me veut ce truc ?! Caedus lui répondit seulement de manière narquoise

Tu me fais pas peur le monstre, ton empereur vénéré ta ordonné ou à ordonner de nous tuers en public vraiment dommage pour toi hein !?

De toute façon que vouliez-vous faire, sans arme à la rigueur je lui aurai sûrement craché dessus mais il est derrière ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25
Crédits : 30
Date d'inscription : 16/08/2017
Emploi/loisirs : Agent (Service Secret Impérial)
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Mer 1 Nov - 16:34

Guerre sur les terres d'Alderaan


     

La force n'est rien sans un esprit bien préparé


     


     
     
Voilà maintenant des semaines que j'ai infiltré les rebelles sous une fausse identité Mitth'ra Drax. Un soldat rebelle Chiss qui avait été portée disparue sur la planète Hoth lors d'une mission. Les services secrets impériaux avaient réussit facilement à me faire une nouvelle identité et un de leur espion, au sein des rebelles, a pu facilement mettre mon identité dans la base de donnée rebelle. Il arrivait fréquemment que des soldats par-ci par là étaient retrouvés. De plus, avec cette identité, aucune méfiance ne se fit. On m'avait juste demandé des détails sur ce qu'il s'était passé. J'avais donc rejoins Mon Calamari, dans l'un des quartiers généraux des Rebelles. Après avoir fait mon rapport, j'ai dû passer divers tests médicaux et autres conneries. Mais bon, c'était le protocole et d'un sens vu que j'étais infiltrée, cela faisait parti indirectement de ma mission. Mon supérieur hiérarchique au sein des services secrets, ne m'avait pas encore dit de quel type de mission je devais entreprendre. Tout ce que je savais était l'infiltration chez les rebelles. Je recevrais en temps voulu les consignes, pour l'instant tout ce que je devais faire était de me comporter comme un soldat rebelle. Et c'est ce que j'ai fait, je me suis mêlée aux autres soldats. J'y ai fais la connaissance d'une rebelle nommée Alixia Seff, une jeune humaine gentille et douce. Sur le moment, je ne comprenais pas pourquoi une telle personne était soldat au sein des rebelles. Cette rebelle pour une raison que j'ignorais s'était prit d'amitié envers moi. L'amitié, une notion qui m’était inconnue.

Les jours qui suivirent, Alixia passa beaucoup de temps avec moi, et je devais me retenir, je devais jouer ce rôle où j'étais heureuse qu'elle soit là. Avec d'autres soldats, elle m'a fait participer à des soirées entre amies. Ce genre de sortie m'était totalement nouveau et inconnue. Étrangement, cela semblait me décontracter. J'en venais même à émettre de temps en temps quelques légers sourires. Mais lors d'une de ces soirées j'ai dû m'éclipser un petit moment. Tous les deux jours à la même heure, j'activais une onde sécurisée avec mon hologramme pour entrer en communication avec mon supérieur et faire un rapport.

- "Bonjour Opérateur 9 ! Il est temps maintenant que vous sachiez pourquoi nous vous avons envoyez infiltrer l'ennemi. Les Rebelles et les Jedi tenteront une offensive sur Alderaan probablement dans l'intention de libérer quelques prisonniers au main de l'Empire. Et nos espions nous ont rapporté qu'ils lanceront cet assaut très prochainement. Comme vous êtes le Sergent rebelle Mitth'ra Drax, vous serez assignée à un bataillon rebelle. Et vous serez notre espion sur le champs de bataille. Essayez d'obtenir le maximum d'information que nécessaire. Leurs alliés, leurs bases d'opérations, les mondes qui les soutiennent, que savent-ils sur nous. Et une dernière chose, quand vous serez sur le front, sabotez au mieux leurs opérations sans vous faire repérer. Bonne chances Opérateur 9"

C'est ainsi que dès le lendemain je me suis retrouvée dans l'un des croiseurs de la flotte rebelle, en direction d'Aldéraan. Tous les soldats, ainsi que moi-même étions dans une grande salle où les commandants des différents bataillons étaient en train de nous exposer leurs plans de bataille. Comment leur flotte allait attaquer, et comment nous ferons pour essayer de débarquer sur Alderaan. L'objectif était apparemment de libérer certains prisonniers détenus par l'Empire. Écoutant ce que les lieutenants disaient, je me récapitulais la situation. Quand je serais au sol, il n'y aura apparemment aucuns postes avancés rebelles, donc une fois au sol aucun moyen d'obtenir des informations. Tout ce que je pourrais faire à ce moment sera de ralentir les forces rebelles, informer leur positions, leurs avancées et si possible faire du sabotage. Ce qui signifie que pour le reste, je devrais donc obtenir ces renseignements avant le débarquement.

A la suite de la réunion, mes pas m'amenèrent près de la salle de commandement. Je voyais là un moment de transmettre des informations. Mais ce moyen se ferait en plusieurs étapes. Déjà trouver un motif pour minimiser au maximum la présence des rebelles et sur ce point j'avais déjà une petite idée. Après je pourrais entrer dans la salle et espérer connecter une de mes clées de piratage dans des nombreuses entrées de leurs ordinateurs. Une fois cette connexion de faite, aller dans un endroit tranquille et me connecter par hologramme sécurisé à mon chef hiérarchique afin qu'il puisse télécharger autant d'information que nécessaire et les transmettre à qui de droit. Çà c'était le plan, mais un plan peut tout aussi bien réussir comme il peut aussi bien échouer. Alexia avait un petit frère de quelques années plus jeune qu'elle. Un petit frère qui se trouvait dans notre bataillon. Le bel petit bouc émissaire qu'il me fallait. Je m'étais rendu dans sa chambre, où comme je m'y attendais, il n'y avait personne. J'avais ensuite placé dans ses affaires, quelques petits explosifs mineurs et un vieil holocommunication impérial. Une fois cette mise en place de fait, je revins devant la salle de commandement, pour y entrer.

- "Général ! Excusez-moi de vous déranger. Mais je me dois de vous faire ce rapport. je crains n'avoir découvert des explosifs mineurs non autorisés dans la chambre du cadet Seff .. ainsi qu'un communicateur impérial."

Le général ordonna de suite la perquisition de la chambre du cadet, ainsi que son arrêt provisoire afin d'éclaircir ce problème. La salle était moins remplit qu'au début. Je restais au garde à vous m'approchant très lentement d'un poste informatique. Mes mains derrière mon dos, sortirent de ma poche arrière ma fameuse clé que je réussis à connecter au serveur. Le général m'ordonna de trouver aussi le cadet. Une chance ? Peut-être, car c'était pour moi une occasion de sortir d'ici. Bien sûr je n'avais aucune intention d'aller chercher ce cadet, je m'étais cachée dans une petite soute afin de contacter de nouveau mon supérieur.

- "Ici Opérateur 9 ! monsieur je vous ai connecté au serveur de la base de donnée ennemie. Téléchargez autant d'informations que nécessaire. Il me reste un peu de temps avant de débarquer pour .. ??"

- "Opérateur 9 ?? .. Tu .. tu es une impériale ?"

Et merde je connaissais cette voix ... Alexie ... Me relevant, je me retournais en même temps pour lui faire face. Mon regard était stoïque. Alexie, je commençais vraiment à l'apprécier. Peut-être même était -elle devenue ma première amie. Mais voilà nous étions avant tout des soldats et je n'avais pas le choix.

- "Désolé Alexia .. je n'ai rien contre toi .. mais tu dois mourir."

Pour la fois première je n'allais pas prendre plaisir à tirer que une personne. Les souvenirs de ces derniers avec elle revinrent dans mon esprit; Mais j'étais une impériale, et elle une rebelle et nous étions avant tout des soldats. Je dégainais donc mon arme pour lui tirer dessus. A la suite de quoi, je devrais me hâter pour rejoindre un transporteur, rejoindre le reste de mon bataillon rebelles pour débarquer sur Alderaan.
     
Code by Joy



HD :

http://coeur-et-force.forumactif.com/t309-les-lancers-de-des#3397

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 42
Crédits : 47
Date d'inscription : 19/04/2017
Emploi/loisirs : Maître Jedi
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Mer 1 Nov - 17:59

L'avantage dans ce genre de missions était qu'il n'y avait rien de difficile à repérer leurs ennemis, ils se baladaient en grande pompe. Revan s'assit dans le coin du toit puis observa avec ses jumelles l'arrivée au centre pénitentiaire du vaisseau impérial, qui se posa avec la grâce dune chauve-souris sur la plus grande plate-forme d'atterrissage. Niveau design, il y avait une certaine amélioration, qui aurait cru qu'ils allaient vraiment engager des ingénieurs pour l'esthétique des vaisseaux. Revan régla plus finement la visée des jumelles, lorsque la passerelle descendit, voyant d'abord sortir du vaisseau trois gardiens puis les prisonniers, chacun fermement attachés. Une Togruta dont on lui avait indiqué qu'elle s'appelait Maât, les deux gamins d'Anakin, un maître Jedi, Jinn, très grand avec les cheveux longs, un autre gamin, brun et pas bien grand, qu'il ne connaissait pas, et enfin, comme "escorte", une haute silhouette filiforme que Revan se serait bien passé de voir. De tous les Siths revenus dans cette époque, il fallait bien sûr que ce soit l'infection sur pattes qui participe à la fête.

Les lourdes portes se refermèrent derrière la petite troupe et le calme revint aux alentours. Revan reposa ses jumelles, les rangeant vite fait puis remettant son masque sur le visage. Ils étaient à Alderaan depuis quelques jours, cachés dans la capitale chez un habitant très anti-Empire depuis la veille au soir, et auront peu de temps pour agir. Entrer, piquer les prisonniers, leurs armes avec si possible, et ressortir, avant de s'envoler vers des cieux plus accueillants. La Rébellion, quant à elle, attaquera la flotte Impériale pour désorganiser le blocus instauré et leur permettre de se tirer d'ici sans y laisser la peau au passage. dangereux mais pas impossible, ils avaient déjà participé à pire mission que ça. Ils en pouvaient pas y aller en force, il y avait trop de troupes dans les rues et dans le centre pénitentiaire, tous armés jusqu'aux dents. Il partit discrètement du tout puis descendit pour rejoindre tout le monde au rez-de-chaussée.

– Les prisonniers viennent d'être amenés dans la prison, tous ceux prévus plus un gamin de vingt ou vingt-cinq ans que je n'ai pas reconnu. Et notre ami Plagueis avec.

Le propriétaire de la maison demanda d'un ton un peu nerveux si tout ira bien et si ses compatriotes allaient tous s'en sortir. Il devait craindre une invasion en masse de l'Empire... Revan lui tapota l'épaule et lui déclara que oui, tout allait très bien se passer, pas d'inquiétude. On ne part pas au combat défaitiste ! En attendant que Bastila, Sarkiss et Mara soient prête, Revan partit vite fait jeter une cape sur ses épaules, pour se couvrir et cacher son visage, en plus de son masque puis s'échauffa un peu avec ses sabres. Il y avait comme un froid entre Mara d'un côté, Sarkiss et Bastila de l'autre... Ces deux dernières étaient très crispées de voir Mara avec eux alors qu'elle était enceinte, mais qui pourrait rester en arrière en sachant son compagnon en danger ? Lui, non, en tout cas. Enfin... Dès que le signal fut donné, ils purent partir en direction du centre. La prison était située en plein centre de la ville et solidement gardée, mais ils n'étaient pas sans atouts. Les habitants de cette ville étaient tous derrière eux, personne n'approuvait cette exécution, cette invasion, le blocus et encore moins qu'on agresse leur famille royale.

Ils devaient rejoindre le quartier résidentiel qui se trouvait à vingt mètres du centre, de là, se rendre chez un allié de la résistance qui pourra leur faire emprunter l'ancien égout de la ville, et qui communiquait avec la prison. Une chance, d'ailleurs, que ce soit encore dans cette vieille bâtisse et pas dans le tout nouveau projet prévu par Bail Organa. S'il avait su, alors, que ça pourrait lui sauver la vie... Revan tâchait d'avancer au plus vite sans pour autant éveiller les soupçons des stormtroopers patrouillant dans les rues, avec tous leurs joujoux, ils ne devaient pas déclencher une guerre et surtout pas mettre Alderaan en alerte avant que les Rebelles n'arrivent pour distraire l'attention. Au quartier dit, après qu'ils aient frappé à la maison indiquée, un homme nommé Ruben vint leur ouvrir. Un type qui semblait âgé d'une cinquantaine d'années et qui portait trois longues cicatrices sur le côté droit de la figure. Pas un mot superflu, il les emmena directement dans son arrière-cour puis les fit entrer dans une cave, où se trouvait une lourde trappe.

– Quinze mètres vers le Nord, puis vous trouverez le premier carrefour. Tournez à droite et continuez sur cinq mètres, indiqua-t-il en ouvrant. Vous arriverez dans la partie désaffectée de la prison.

– Merci.

Une échelle leur permettait de descendre et ça ne sentait pas la rose, là-dedans... Une fois sauté en bas, Revan mit en déroute toute une tribu de rats qui fuirent en couinant, attendant les autres avant de poursuivre. Ici, au moins, ils pouvaient se permettre de courir ! Le trajet était court et pas un seul bruit ne filtrait de l'extérieur, ils ne croisaient que des rats et des insectes. A la bifurcation dite, une autre bestiole bien plus grosse qu'un rat fuit également, sans qu'ils ne puissent voir de quoi il s'agissait, mais Revan avait un sale sentiment. Une autre échelle rouillée menait à une plaque plus petite et ronde. Revan grimpa avec précaution, testant d'abord la solidité de la plaque puis l'ouvrant doucement, pour ne faire aucun bruit. Une odeur de poussière vint vite se mêler à l'odeur de pourriture, lorsque le passage se fit. Pas un bruit aux alentours... Sortant le premier, il fit signe aux femmes de suivre, prenant ses deux sabres en main. Ils avaient appris que cette partie du centre avait vidée pour commencer à remplir la nouvelle prison, il n'y avait auparavant, ici, que des bureaux administratifs et des archives. Pour le moment, tout se passait bien, il fallait avancer en évitant de se faire repérer...


HJ :

http://coeur-et-force.forumactif.com/t309-les-lancers-de-des#3404

Et ça passe de justesse.xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 91
Crédits : 96
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Programmeur de jeux vidéos

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Mer 1 Nov - 19:43

A force d’avoir les bras tordus dans le dos, d’abord durant le trajet puis ici, dans la cellule, Luke commençait à avoir bien mal aux épaules et aux bras. Mais c’était loin d’être son premier souci pour le moment… Pour une première visite sur cette planète, on pouvait dire que c’était réussi, les stormtroopers étaient absolument partout et ils avaient même « l’honneur » d’être accompagné par un seigneur Sith, un Muun trop maigre pour être e bon santé et qui dégageait une aura assez frappante, rendant mal à l’aise tout le monde. Luke soupira un peu quand les autres se firent pousser aussi et menottés, songeant que cette fois, au moins, ça ne pourra pas dégénérer comme durant le trajet. Ou peut-être que si, en fait… Le Sith s’était glissé dans le dos de Jacen pour le saisir à la gorge, comme un fauve prêt à éviscérer sa proie, lui passant une griffe sur la tempe pour en faire couler un petit filet de sang. Luke lança un regard à sa sœur qui avait pâlit et rougit en même temps, sentant nettement sa colère se raviver d’un bloc. Du calme, il n’attendait que cela ! Il allait s’en servir si elle ne se contrôlait pas ! Même s’ils frappaient le Muun avec la Force ou autre chose, ils étaient tous attachés et il pourrait se défendre sans le moindre problème. Puis répliquer en s’en prenant à eux sans qu’ils ne puissent se protéger. Il n pouvait pas les tuer, ça détruirait le plan de Palpatine, à la fois pour attirer les Rebelles et pour son exécution, prévue le lendemain.

– Amusant, ça me rappelle le goût du sang de ton grand-père... Le tuer a été délectable, même si je perdais un bon cobaye... Veux-tu le remplacer ?

Un point venait de s’éclairer, c’était donc bel et bien un Sith qui en avait terminé avec Vador, la confirmation officielle d’un fait dont ils se doutaient déjà. Mais peu importe, pour le moment, la colère animant Leia l’inquiétait beaucoup plus. Luke lui sifflait entre ses dents de se détendre lorsqu’un autre sentiment envahit la pièce, alors que le Muun avait fermé les yeux. L’envie de fuir ou de vomir dans un coin saisit Luke, dégoûté et révulsé par ce que dégageait le Muun, cette présence malsaine et pourrissante, dans la Force. S’y mêla bientôt la colère de Leia, de plus en plus présente. Le jeune homme tâcha de fermer son esprit au Sith pour s econcentrer sur sa sœur, cherchant à lui transmettre du calme, comme l’avait fait Maât avec lui dans la cellule sur Corsucant. Il se concentra entièrement sur cette tâche, en ignorant les gardes encore dans la cellule, en ignorant le Sith qui les regardait comme un gros chat occupé à choisir la souris qu’il allait dévorer. Jamais il n’avait vu Leia dans cet état… Elle était, certes, un peu colérique, mais se tempérait, se cantonant souvent à un certain agacement. Mais là, c’était différent, c’était plus que de la colère qui filtrait d’elle, c’était de la haine.

– Je ne pense pas avoir déjà examiné des membres de ton espèce, ce serait intéressant.

– Si vous me permettez, j'espère que jamais aucun autre Togruta ne croisera votre route Seigneur Plaguéis.

Luke murmura le prénom de sa sœur une première fois, puis plus fort, l’appelant mais rien à faire, elle était « partie » trop loin, le regard rempli de fureur et de… concentration ? Que cherchait-elle à faire ? La voix de Maât résonna de nouveau près d’eux, soulevant le fait que l’Empereur risquait de très peu apprécier qu’on assassine ses proies avant le début des événements, cherchant visiblement de nouveau à détourner l’attention de Jacen. Si jamais ce type était aussi sanguinaire que Palpatine, elle allait se retrouver de nouveau blessée à mort… Il lui lança un rapide coup d’œil puis le reporta aussitôt sur Leia ne ressentant un pincement assez soudain dans la Force, autour d’elle. Elle avait peut-être échoué d’utiliser son lien avec la Force, quand bien même elle s’y refusait depuis des mois, mais là, c’était dangereux, Plagueis l’avait forcément ressenti et allait vouloir l’attirer du Côté Obscur, si elle utilisait tant sa colère… Luke ne réfléchit pas dix ans, il refusait de voir sa sœur libérée aux expériences de ce Muun dingue et encore moins de la voir se faire manipuler et torturer pour finalement sombrer. Détourner l’attention d’elle, très vite, maintenant, qu’il ne s’en approche même pas, oublie un moment ce qu’elle venait de tenter.

– Je comprends mieux que les Siths vous trouvent si encombrant, « Seigneur » Plagueis, si votre seule utilité se résume à ça. Mais à quoi pouvait-on s’attendre d’un type incapable de faire autre chose que des pseudo-expériences.

Il avait pris le ton le plus ironique possible, en le regardant droit dans les yeux, priant aussi que Leia ne tente plus rien du tout. En tout cas, pas tout de suite, pas tant que le Muun serait dans les parages.

– Vous avez l’intention d’être efficace, un jour, où vous contentez de faire joujou avec tout ce que vous trouvez ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 228
Crédits : 331
Date d'inscription : 17/06/2016
Emploi/loisirs : je donne la vie

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Mer 1 Nov - 20:28

Indications

Félicitations, provoquer un Sith comme ça était sûrement la meilleure chose à faire...

Donc. Plagueis repousse violemment Caedus sur les côté et les deux gardes dans la cellule le récupèrent en attendant pour le faire se tenir tranquille. Il s'approche ensuite de Luke puis le frappe en pleine tempe pour le sonner. Après ça, il l'oblige à avaler le contenu d'une petite fiole, avec un liquide mauve très sombre, tirant sur le noir. Luke peut tousser un peu avant de s'effondrer sur le côté.

Effets du poison:
 

Suite à ça, il retourne vers Caedus pour le reprendre à la gorge et commence doucement à lui faire des coupures sur les bras et le visage.

A cet instant, l'alarme se déclenche, les troupes en orbite ont attaqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com
Révanite
avatar
Messages : 293
Crédits : 298
Date d'inscription : 03/05/2017
Emploi/loisirs : Assassin / Espion

Une vie
Armes: Double sabre laser : Force
Maître / apprenti(e): Apprentie du Seigneur Arkos et Padawan de Maître Zho
DC: Maât-Atlane
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Mer 1 Nov - 21:34



Le jour J était arrivé. Nous étions tous les quatre sur Alderaan. Tout allait bientôt commencé. Mon cœur était léger d'être à nouveau sur la planète que j'avais choisi comme mon foyer. Mais mon esprit lui était préoccupé. Tout d'abord par la mission. Maître Bastila était venue me trouver et m'avait fait part de ce que nous devions faire. Cela sentait le piège à plein nez et ils allaient se jeter dedans la fleur au pistolaser. Personnellement je n'avais que deux bonnes raisons de me joindre à eux : par loyauté envers ma famille et parce que je voulais retrouver Revan. Nous avions à discuter et cette fois-ci je lui mettrais un poing dans la figure avant qu'il n’essaie de m’assommer. Même si évidemment cela avait peu de chance d'arriver. La seconde raison était la présence de la jedi humaine enceinte. J'étais outrée que ni les chefs rebelles ni les Maîtres de l'Ordre ne trouvent quoique ce soit d'anormal à sa présence. Comme si la place d'une femme enceinte était sur le champs de bataille ! Theron n'aurait jamais approuvé que je mette en danger la vie à naître de notre enfant si j'avais eu le bonheur de le porter. Je m'en étais ouverte à maître Bastila qui partageait mes craintes et mes doutes à ce sujet.

Quelques jours avant le Grand Plan, nous étions montés à bord de la navette, silencieusement, de nuit, tels des fantômes. Un commando de quatre personne dont la puissance brute était bien réelle. Sans parler de Revan qui était de très loin le plus grand pouvoir, celui qui irradiait, Bastila était une grande maîtresse de l'Ordre et Moi-même et Mara étions toutes deux d'anciennes sith, aux voies certes différentes mais au pouvoir non négligeable. Bien que je voyais Mara comme une faiblesse. Une femme enceinte dans un commando... Mais bon nous avions tous déjà plus ou moins travaillé ensemble, le problème était : jamais tous ensemble.

Je n'avais pas quitté pas ma cabine du voyage. J'avais besoin de solitude pour me préparer et on ne peut pas dire que les bases rebelles étaient le meilleur endroit du monde pour ça. Lorsque nous étions arrivés nous avions été accueillis par la population qui nous avait caché. J'étais resté à observer ma famille, même si j'avais échangé en privé avec Bastila, et Mara. Je ne pouvais m'empêcher de me sentir triste en voyant cette petite vie prendre forme dans son ventre. Que j'aurais aimé porter l'enfant de Theron mais la probabilité était infime, nos deux espèces étant si différentes.


Revan monta sur le toit. La tension était palpable. L’habitant qui nous cachait était le plus nerveux. Avant que Revan ne redescende, je me levais et marchais droit sur Mara. D'une posture qui signalait clairement que je n'allais pas lâcher je m'exclamais férocement :

- Vous êtes une inconsciente ! Comment pouvez-vous vous mettre en danger votre vie et celle de ce petit être qui grandit en vous ! Que comptez-vous faire si vous tombez dans les mains de Darth Plaguéis ? Avez-vous pensez à la douleur de Luke si vous mourrez et qu'il apprend qu'il perd à la fois sa bien-aimée et son enfant ? Comment pouvez-vous être à ce point égoïste ! Vous ne pensez pas à lui en vous lançant dans son sauvetage ! Vous ne pensez qu'à vous ! Vous êtes bien plus Sith que Jedi ! Avez-vous ne serait-ce que pensé une seconde que vous n'étiez là que parce que vous ne pouvez pas vivre sans lui ? Mais et lui ? Si vous et le bébé mourrez ? Vous allez le détruire ! Comme son père ! Vous ne pensez qu'à vous vous et encore vous !

Pendant ce temps là, Bastila passait à l'acte.


Revan redescendit. Je tirais les ombres sur moi et entremêlait la Force pour couvrir mon aura comme j'avais vu Revan le faire sur Korriban. J'étais parfaitement invisible à l’œil nu et les sensitifs devraient me chercher pour savoir que j'étais là. Je m'étais écarté un peu pour couvrir les arrières du commando et pour pouvoir interagir tel un assassin que j'étais

--------------------------------------------------------------------------
Lancers de dés

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 69
Crédits : 73
Date d'inscription : 19/04/2017
Emploi/loisirs : Général
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Jeu 2 Nov - 18:15

Hum ... J'étais très inquiet dans la barge de débarquements... Je savais que si nous étions touché ... La mort viendra nous joindre ... Après serais-ce mieux ici ? Ou en bas ? ... Je ne le savais ...
J'étais très inquiet ... Ma stratégie était simple ... Enfoncer le vaisseaux amiral ... Cependant, cette stratégie fut réduit à néant... J'avais malheureusement sous-estimé la puissance des croiseurs de l'empire ... De plus, mes commandants m'avaient informé que mon adversaire n'était autre que Tarkin ... Cette raclure de vieux os poussiéreux ... Je savais qu'il était confiant... puis la frégate réduite en cendres n'étaient que remplie de droïde ... Il était trop risqué d'implanter des humains ... Enfin bon ...
Je descendis dans ma barge de débarquement accompagnée de Rosas ... Je ne me sentais hélas à l'aise... Je n'avais pas envie de finir ma vie ici ... Je montais dans le post de navigation, accompagnée de ma tendre ...

Je pris un communicateur pour attendre qu'une brèche s'ouvre... Patiemment ... Si mon sang coulait encore dans mon corps, il n'aurait fais qu'un tour ... Mon coeur battait ... de plus en plus... Pour une fois, la peur m'envahit ... Encore et encore je pensais au bien de la Confédération ... A son devenir sans moi ... J'avais mon plan de secours ... un droïde tactique spécialement créé pour la diriger !
Il m'avait coûté très cher vu son processeur capable de créer des émotions et d'agir tel un humain...
Enfin bref ... J'avais peur ... Tout d'un coup un droïde m'avertit de la situation dans l'espace.

Mon Général ! Une brèche à été ouverte ! C'est maintenant ou jamais ! Roger Roger !

Les vautours et les bombardiers censé m'accompagner sur terre, s'allumèrent. Et nous décollions pour Alderann... Sous les feu des Croiseurs, notre barge passa le plus rapidement possible ... Mes droïdes vautours avec nous allaient nous permettre de nous escortez si un chasseur TIE passait dans le coin ... Au mon dieu ... C'était le moment fatidique... La brèche était mince ... difficile de passer, mais il fallait tentez le tout pour le tout ... Les Rebelles, La Reine d'Onderon et mes généraux comptais sur Rosas et moi ... Mon dieu ... C'est partit ... Bonne chance à nous ... Je regardais Rosas dans les yeux en silence. Mon regard parlait de lui même et lui disait que je l'aimais de tout mon être et que j'étais ravis d'avoir vécu ces moments avec elle ... Je l'embrassais alors que notre barge s'engouffra dans la brèche ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 228
Crédits : 331
Date d'inscription : 17/06/2016
Emploi/loisirs : je donne la vie

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Jeu 2 Nov - 18:22

Indications

Les troupes parviennent de justesse à s'engouffrer dans la brèche ouverte par les Rebelles mais perdent trois vaisseaux au passage. L'atterrissage est brusque mais réussi, les troupes doivent maintenant faire face aux forces Impériales au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 19
Crédits : 21
Date d'inscription : 14/04/2017
Emploi/loisirs : Maître Jedi

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Jeu 2 Nov - 21:04

– Je ne pense pas avoir déjà examiné des membres de ton espèce, ce serait intéressant.

– Si vous me permettez, j'espère que jamais aucun autre Togruta ne croisera votre route Seigneur Plaguéis.

Qui-Gon entendit à peine la suite, tournant très vite la tête vers Leia en sentant ce qu'elle tenta de faire, la bouche entrouverte. C'était sans doute le plus mauvais moment possible pour enfin se décider à utiliser la Force, surtout en se servant de sa colère ! Il lança un regard vers Plagueis, puis vers Leia, avant de se tourner vers les gardes encore présents dans la salle et qui surveillaient le tout. Trois secondes à peine pour réfléchir, pas plus, et empêcher le Muun de s'en prendre dès maintenant à Leia ou de tuer le jeune Caedus devant elle pour la faire craquer. Un nouveau Vador réincarné en la princesse, non merci, ils ne devaient surtout pas faire ce cadeau à l'Empire ! Mais juste au moment il allait agir, Luke les prit de vitesse et se redressa, tourné vers le Muun, avec un air de défi qui ne dit absolument rien de bon à Qui-Gon. Non, il n'allait pas faire ce qu'il pensait, il n'allait pas se mettre en danger extrême lui-même pour faire oublier sa sœur, il allait utiliser une autre solution, se servir de la Force ou quoi que ce soit d'autre, mais pas simplement détourner l'attention sans avoir au moins un plan pour sortir vivant de cette cellule, en un seul morceau. N'est-ce pas ?!

– Je comprends mieux que les Siths vous trouvent si encombrant, « Seigneur » Plagueis, si votre seule utilité se résume à ça. Mais à quoi pouvait-on s’attendre d’un type incapable de faire autre chose que des pseudo-expériences.

Pour faire diversion, c'était vraiment très bien, il se débrouillait à merveille ! Par contre, pour l'instinct de survie, c'était loin d'être ça. Son ton suintait l'ironie et il ne fut pas bien difficile de voir que la colère avait enflé, chez Plagueis, même sans utiliser la Force. Il repoussa violemment le jeune apprenti sur le côté et celui-ci se fit rattraper par les deux gardes avant de s'effondrer complètement au sol. Ils le redressèrent puis le maintinrent tranquille, pendant que Plagueis s'avançait un peu. La distraction, bien joué, maintenant, il fallait trouver un moyen de l'occuper ou de provoquer un autre événement plus loin qui le forcerait à partir. Qui-Gon tourna la tête vers les gardes, les armes qu'ils portaient, ça pourra faire l'affaire pour au moins distraire le Muun. Il pouvait ressentir la présence de renforts, non loin, ils devaient juste tenir quelques minutes de plus avec le Sith, une dizaine de minutes au maximum. Il se concentra et contacta Ma^t par la pensée, frappant un peu vite à la porte de son esprit. *Il faut garder distrait le Muun, pendant qu'on fait sauter les verrous des menottes. Les armes de ces hommes peuvent nous servir.* Il hocha la tête dans sa direction, avec un bref signe vers Leia pour lui dire de ne pas s'inquiéter.

– Vous avez l’intention d’être efficace, un jour, où vous contentez de faire joujou avec tout ce que vous trouvez ?

Luke ! Il était obligé d'en rajouter ?! Le Muun marcha vers lui et le frappa brusquement en pleine tempe, sans plus se soucier ni de sa proie initiale ni de Leia. Qui-Gon eut une brève exclamation de colère et d'horreur lorsque le Sith saisit le gamin par le coup pour l'obliger à boire une sorte de liquide noir, dans une fiole. Luke se tendit puis toussa avant de s'effondrer sur le côté. C'était pas vrai... Bon, pas le moment de paniquer, de toute façon, surtout lorsque le Sith revint vers Caedus pour recommencer à le charcuter. Qui-Gon fit un signe vers Maât puis focalisa le regard sur le second soldat, prêt de la porte, sur son arme pour le faire tirer sur le Muun.


Dés

http://coeur-et-force.forumactif.com/t309p25-les-lancers-de-des#3439

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Droguée des cookies
avatar
Messages : 799
Crédits : 842
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : apprentie Sith

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Ven 3 Nov - 18:31

Après plusieurs semaines de préparation, une alliance plus qu'inespéré avec Ondéron et nous étions enfin au jour le plus redouté de mon existence depuis bien longtemps... Je redoutais vraiment ce qu'il se passerais, mais j'étais prête aux combats quoi qu'il arrive.

J'avais enfilé pour l'occasion une tenue de combat, faites sur mesure par Wrath et je m'étais un peu disputer avec lui, car il me trouvait encore trop faible à cause de mes blessures, alors qu'elles n'étaient plus qu'un mauvais souvenir depuis très longtemps....

Pour rester concentré totalement, j'étais resté légèrement à l'écart des soldats, tout en préparant un fusil et mon sabre. Je savais que le combat au sabre serait ma faiblesse, mais je restais confiante en mes talents pour les armes à feux.

J'entendis vaguement parler de l'échec d'un des notre en plein vol et l'atterrissage  sur la planète ou plutôt le crash était un vrai miracle. Par chance, personne n'était blessés, juste sonné pour certain et c'était peu le bordel.

Hélas, nous étions encore loin de la ville et de la capitale et avions perdu trois de nos vaisseaux durant le passage du blocus. Soupirant longuement, je tentais d'analyser la situation. On ne pouvait pas aller dans n'importe quel sens après tout ce que nous avions perdue.

Je tentais de retrouver Wrath et les personnes venue avec nous pour réfléchir à la situation actuelle


Wrath, nous devons repenser entièrement notre opération. Ce que nous avons organisé jusqu'à maintenant n'est plus possible du tout. Il faut contacter la flotte de la Reine Kira pour nous prêter main forte c'est urgent

Sans  laisse le temps à Wrath de me répondre,  je pris place sur le poste d'appel et contacta la flotte de la Reine Kira

Ici la flotte de la CSI, nous avons besoin de renfort sur terre. Reine Kira, si vous nous recevez fait le nous savoir, nous aurions besoin d'un ou deux vaisseaux de plus pour nous soutenir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 24
Crédits : 26
Date d'inscription : 16/04/2017
Emploi/loisirs : Chevalier Jedi

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Ven 3 Nov - 21:03

D'ordinaire, Bastila n'était pas pour ce genre d'attaques sournoises, mais cette fois-ci, il y avait peu de choix. Certes, avec la formation qu'elle avait suivi et ses compétences, de façon générale, Mara était une alliée de choix. Cependant, le risque d'envoyer vers Plagueis une femme enceinte, surtout celle-ci, était tout aussi conséquent et ils n'avaient pas besoin de ce genre de problème. Leur hôte du moment avait promis de veiller sur la future mère le temps qu'ils reviennent la chercher, en espérant que ce soit vite et sans trop d'encombres, bien que Bastila n'y croit pas du tout. Ils s'étaient élancés dans les rues de la ville, Revan en tête, chacun avec le visage couvert, marchant vite sans pour autant courir. Ils allaient rejoindre une autre maison, d'un allié de la Résistance, pour emprunter à partir de chez lui un passage souterrain, dans d'anciens égouts, pour rejoindre la prison. Sur le papier, ça semblait simple, dans la réalité, la jeune femme était très tendue et s'attendait à tout moment à devoir sortir son sabre pour parer une pluie de tirs, de la part des stormtroopers et autres alliés de l'Empire. La ville en était remplie à craquer, sans oublier les chasseurs TIE en couverture.

Néanmoins le trajet était assez rapide à mener. Au moins une bonne nouvelle dans le tas, elle se sentait nerveuse à cause de cette sensation pesante de pourriture, dans la Force, venue de leur "ami" Muun. Qu'avait-il fait subir à la Force pour la marquer à ce pointe t que s'apprêtait-il faire en supplément ? Dans les égouts, ils purent se permettre de courir, Revan devant, elle au milieu, Sarkiss dissimulée dans la Force et couvrant leurs arrières. Ils ne croisèrent rien d'autre que des bestioles plus ou moins grosses, avant d'arriver à leur point de sortie, se rapprochant encore de la source de pourriture. Ils grimpèrent à l'échelle, attendant un moment que Revan contrôle les environs avant de sortir. Selon leurs sources, cette partie-là de la prison était aujourd'hui désaffectée, car un nouveau centre devait ouvrir à la périphérie de la ville, bientôt. Première partie du plan réussie, maintenant, avancer. La prison grouillait de grades et de stormtroopers, ils pouvaient ressentir la présence de tout ce beau monde. Puis la présence de la pourriture, avec une intensité rare, qui leur indiquait le chemin aussi sûrement qu'une route bien éclairée en pleine nuit.

Ils ne pouvaient pas courir, avec autant de personnes pouvant les repérer sur le trajet, Bastila en était frustrée mais comprenait aussi l'importance de ne pas se faire repérer, ils ne pouvaient pas combattre à eux seuls toute une armée. A un moment, elle s'arrêta et fit signe aux autres de stopper aussi, chuchotant que oui, elle savait qu'il ne fallait pas perdre de temps, mais elle avait trouvé un truc intéressant et qui leur servira plus tard. Un soldat venait de lancer à son confrère qu'il devait ranger les armes des prisonniers dans l'armurerie. Bastila se glissa dans son dos puis devant lui, utilisant la persuasion Jedi, seule avec lui dans le couloir, pour qu'il lui remette les armes des prisonniers. Trois sabres qu'elle fourra dans une petite poche portée à sa ceinture avant de rejoindre les autres. Leur progression vers la cellule où était les prisonniers et l'infection touchait à sa fin lorsque l'alarme se déclencha brusquement dans toute la ville et la prison, rugissant et affolante. Bastila avait fait un petit bond, surprise et regardant autour d'elle, mais ce n'était pas eux qui avaient commis une erreur, non.

– Il n'y a pas d'autre groupe que nous, qui a bien pu faire déclencher ça ?! siffla-t-elle avec colère.

Les gardes courraient partout et bientôt, il ne fut plus possible de faire plus de cinq mètres sans être repérés, tant l'agitation avait grandi. Bastila activa bien vite son sabre pour parer les premiers tirs, avec un léger soupir. Le garde fut tué par le renvoi d'un de ses propres tirs puis s'effondra. Ils étaient à côté de la bonne cellule, à présent, il suffisait d'y aller. Les autres gardiens dans les couloirs s'étaient précipité vers les entrées connues des la prison mais il en restait deux, dans la cellule, en compagnie du Muun qui tenait contre lui un gamin aux cheveux noirs, en le charcutant avec un bistouri. Les autres prisonniers étaient assis et menottés, l'un d'eux, le petit blond, complètement effondré.

– Lâche-le, le Muun, tu ne pourras pas gagner, seul contre nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 228
Crédits : 331
Date d'inscription : 17/06/2016
Emploi/loisirs : je donne la vie

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Sam 4 Nov - 12:33

Indications

Il est à présent inutile d'espérer la moindre aide venue des troupes en orbite. Le blocus est beaucoup trop serrée et la seule équipe qui parviendra à passer sera désormais la petite venue de la Confédération.

Cette équipe est encore loin d'être arrivée, vous en serez avertis le moment voulu.

Au sol, l'équipe de Wrath devra affronter presque aussitôt les forces de l'Empire, avec deux chasseurs et un bombardier en moins, à cause du crash.

Des renforts ont également été envoyés pour récupérer Anakin et barrer la route à Larin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 64
Crédits : 67
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Chercheur

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Sam 4 Nov - 21:00

Hors-jeu pour Sarkiss et Revan et le staff:
 

Si vous me permettez, j'espère que jamais aucun autre Togruta ne croisera votre route Seigneur Plagueis.

Oh oh, voilà qui serait bien décevant, mais si cette petite pouvait servir un peu avant de se faire tuer demain… Plagueis allait répondre, et réagir également à l’arrogance mal placée de sa petite proie actuelle, lorsqu’il ressentit autre chose de bien plus intéressant que les bêtises d’un gamin. Son regard se porta avec lenteur sur la petite princesse et son sourire de serpent s’élargit un peu plus. Mais qu’avions-nous là… Cette petite serait donc plus prometteuse que ne l’était son naïf de frère ? Elle osait utiliser sa colère ? Très, très intéressant ! Il serra un peu plus la gorge de sa proie en profitant pleinement de cette haine montante dans le cœur de la jeune maman de sa victime. Un potentiel inexploré, un nouveau joyau brut à tailler dans la voie des Siths, c’était très intéressant ! La tuer serait idiot, si elle couvait ça en elle, impossible de gâcher ce genre de potentiel ! Il faudrait l’envoyer sur Korriban, puis…

Je comprends mieux que les Siths vous trouvent si encombrant, « Seigneur » Plagueis, si votre seule utilité se résume à ça. Mais à quoi pouvait-on s’attendre d’un type incapable de faire autre chose que des pseudo-expériences.

Puis se débarrasser aussi du blondinet Jedi qui lui servait de frère jumeau… Un gamin encore si jeune, qui s’entraînait depuis quelques mois à peine et qui n’avait même pas osé blesser une ennemie pour s’en sortir, ce ne sera pas une grosse perte. Plagueis repoussa d’un geste violent l’autre mioche das les bras des deux gardes qui le réceptionnèrent, puis avança un peu en direction du petit Jedi, s’interrogeant sur ce qu’il allait lui faire… Il serait dommage de le tuer tout de suite, mais le faire souffrir avant son exécution était tout à fait envisageable. Alors, alors… Blessures, coups, poison ? A moins qu’il ne le fasse taire en lui arrachant un langue, ce n’est pas comme s’il avait encore besoin de parler, vu sa situation ! Ou il pourrait plutôt s’arranger pour… Hum… Qu’avait-il sur lui ? Fouillant un peu sa poche, il glissa les doigts sur trois petites fioles puis en sortit une. Ça fera l’affaire pour les gamins naïfs qui ne savaient pas rester à leur place.

Vous avez l’intention d’être efficace, un jour, où vous contentez de faire joujou avec tout ce que vous trouvez ?

Il l’avait énervé… Plagueis franchit assez vite le dernier petit espace les séparant puis le frappa aussi violemment que possible en pleine tempe. Aussitôt après, il le redressa en le tenant à la gorge puis le força à ouvrit la bouche pour y faire couler son petit poison. Une joie mauvaise le prit en voyant le gamin tenter de recracher puis s’étouffer à moitié, tremblant alors que le poison entrait dans son organisme. Voilà qui devra le faire se tenir bien tranquille le temps que Plagueis s’occupe de son neveu adoré. Il revint vers lui ensuite, reprenant sa position initiale et sortant de sa poche un long bistouri particulièrement aiguisé et brillant. Il le passa ensuite sur la joue de sa victime, de la tempe jusqu’au menton, en travers, avec une certaine délectation en voyant le sang merveille couler et ressentant la colère de la princesse. A cet instant, le barbu tenta une manœuvre ridicule pour essayer de lui tirer dessus, un tir de blaster que Plagueis stoppa avec négligence.

Tiens-toi tranquille, pour une fois, Jedi… Je ne peux pas me soucier de tout le monde en même temps.

Sentant également que l’autre petite Togruta tramait quelque chose, il lui envoya une volée d’éclairs Siths pour la faire se tenir sage. Puis poursuivit le travail. Il était bien occupé à taillader avec beaucoup de soins le petit apprenti pour tester sa résistance à la douleur lorsqu’un grand bruit se fit entendre au loin et qu’aussitôt après, une alarme se déclencha. Décidément… Pourquoi n’était-il jamais tranquille lorsqu’il menait une expérience… C’était d’un lassant… Son bistouri quitta sa main pour revenir se ranger dans les profondeurs de ses vêtements et son sabre vint en prendre la place. Quelques temps après, une tête bien connue arriva à l’entrée de la cellule, en compagnie de sa copine au sabre double et jaune. Plagueis haussa légèrement les sourcils, aussi agacé que lassé qu’on vienne l’interrompre de façon aussi grossière alors qu’il était occupé ! On venait sauver ses petits copains Jedis et la famille Organa ? Comme c’était mignon… Ces deux-là n’étaient donc même pas capables de s’occuper de leurs propres affaires, comme tout le reste de l’Ordre Jedi !

Lâche-le, le Muun, tu ne pourras pas gagner, seul contre nous.

Quels tristes temps, impossible d’être tranquille quand on travaille. Mais soit, tant pis.

Il activa brusquement son propre sabre et la lame d’un rouge sang jaillit en traversant le torse de Caedus, dans son dos jusqu’à sortir par devant, en plein dans le cœur. La mère du petit hurla, alors qu’il retirait son arme et laissait tomber au sol le corps du gamin, face contre terre. Et voilà, une nouvelle âme qui allait rejoindre la Force. Il leva ensuite brutalement la main pour repousser Revan d’une poussée de Force puis se jeta à l’assaut.


Dés : http://coeur-et-force.forumactif.com/t309p50-les-lancers-de-des#3520

_________________
"Je peux te découper ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 199
Crédits : 204
Date d'inscription : 13/05/2017
Emploi/loisirs : Jedi Consulaire Rebelle

Une vie
Armes: Sabre laser & Force
Maître / apprenti(e): Ex-padawan de Depa Billaba
DC: Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Dim 5 Nov - 0:43




Alors que la bile me montait au ventre, me donnant une fois de plus la nausée devant les traitements que le sith infligeait au jeune apprenti, un bruissement dans la Force attira l'attention de tous. Leia utilisait sa colère pour sauver son fils. L'arme désespérée de la jeune femme ne porta pas mais attira l'attention de Darth Plaguéis.La situation dégénéra quand Luke agressa le seigneur noir. Par la Force que faisait-il ! Il allait se faire tuer à son tour ! Je m’apprêtais à lui couper la parole quand on força mon esprit. Je ne m'y attendais pas et la voix de Qui-Gon explosa dans ma tête. J'ouvris mon esprit pour éviter qu'une migraine ne s'ajoute à la nausée provoquée par notre "hôte". Pendant que le Maître jedi m'exposait son plan, Luke tombait dans le coma sous l'effet foudroyant d'un poison. Les stroopers tournèrent leurs armes vers le sith mais ils ratèrent, ne me laissant pas suffisamment de temps pour finaliser le plan ourdit par Qui-Gon. Une décharge me parcourut alors, ravivant les plaies les moins bien cicatrisées. Je saignais du nez mais ne relâchais pas ma concentration. J'oubliais le monde alentours et la situation précaire dans laquelle nous étions l'espace de quelques instants et c'est alors que je sentis sous la pression de la Force nos menottes s'ouvrir. Nous étions libres et le monde me revint : Le corps du jeune Jacen avait glissé au sol et ne bougeait plus. Pas besoin de prendre son pouls pour comprendre que le sith l'avait tué. La bile atteint mes lèvres et je vomis. Encore une mort que je n'avais pas pu éviter. Est-ce que je portais une malédiction ? Est-ce que tout ceux qui m'approchaient étaient voués à la mort ?

C'est alors que le combat faisait rage que je me jetais sur Luke. Il avait lui aussi glissé au sol maintenant que les menottes ne le maintenait plus à la chaise. Je m'assis et pris sa tête sur mes jambes :

- Vous n'avez pas intérêt à mourir jeune jedi ! Je ne vous laisserez pas faire vous m’entendais Luke !

Je posais chacune de mes mains autour de son visage et me concentrait. Je fis fit du combat faisant rage autour de nous et en appeler à la Force. Je fermais les yeux et commençait à psalmodier une antique prière. Mon corps s'apaisa et une lueur doré commença à couler tout autour de moi, glisser le long de mes bras et se propageait en Luke. Je sentis alors la toxine parcourant ses veines, le rongeant peu à peu. C'était un combat que je ne pourrais pas gagner. Le poison était trop puissant mais je pouvais le ralentir, le bloquer jusqu'à ce qu'un contre-poison ne lui soit administrer. Je me concentrais et dirigeais la Force vers les attaques les plus féroces. Mon monde se limita alors au corps de Luke, à la toxine et à la Force.
------------------------------------------------------------------
Lancer de dé pour l'ouverture des menottes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 52
Crédits : 56
Date d'inscription : 17/04/2017
Emploi/loisirs : Rebelle

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Dim 5 Nov - 16:25

Leia sentit son cœur tomber, dans sa poitrine, lorsque son frère s’effondra sur le côté, alors que le Sith se détournait, pour retourner vers Jacen et recommencer à le torturer. La jeune femme serra les dents en voyant ce qu’il était en train de lui faire, tirant si fort sur ses menottes qu’elles en commençaient à lui en rentrer dans la peau, laissant couler un très fin filet de sang au bras droit. Du calme… Elle baissa la tête et ferma les yeux, cherchant elle toutes les ressources possibles arracher ces saletés de liens ou les briser, ou même ce servir de ce sentiment étouffant pour en faire quelque chose et en plus rester bêtement là à subir. Tout lui semblait exacerbé, comme si son corps tout entier était à vif et ses sensations plus perçantes que d’ordinaire. Ce Sith avait tué leur père biologique, empoisonné Luke, torturé Jacen… Elle désirait plus que tout lui porter un coup, le tuer, lui tirer dessus, n’importe quoi pourvu qu’il souffre autant que ceux à qui il s’en prenait ! L'alarme résonna tout à coup, la faisant à moitié sursauter, quelqu'un ou quelque chose avait attaqué la ville. Peu de temps après, un autre bruit survint dans le couloir et la porte de la cellule se fit démolir, comme les deux gardes avec eux qui voulurent s'interposer. Leia se tourna très brièvement sur les nouveaux arrivants, qui la laissèrent complètement indifférente, avant de se retourner vers Plagueis.

– Lâche-le, le Muun, tu ne pourras pas gagner, seul contre nous.

– Quels tristes temps, impossible d’être tranquille quand on travaille. Mais soit, tant pis.


La jeune femme ne put s'empêcher de hurler lorsque le Sith immonde assassina son fils, d'un coup de sabre laser en plein dans le coeur, juste sous ses yeux. Le monde était devenu rouge, tout à coup, tant sa haine à son encontre avait flambé si fort. Ses menottes retombèrent tout à coup, elle se leva en tremblant violemment, regardant Maât courir près de son frère et s'occuper de lui. Il était entre de bonnes mains... Tremblant encore, Leia marcha jusqu'à l'endroit où disparu le corps de son enfant, les larmes roulant librement sur ses joues, incapable de reprendre son calme. Il l'avait tué... Il l'avait... Il devait mourir... Regardant autour d'elle, elle attrapa à tâtons un des fusils des deux soldats puis reprit son souffle, essayant désespérément de chasser cette sale sensation d'être suivie et observée en permanence par une force invisible. Leia essuya comme elle le put ses larmes, en s'obligeant à respirer à fond pour ne pas juste bêtement s'écrouler par terre sans pouvoir rien faire d'autre, l'esprit hanté par l'image du petit tombant face contre terre, sans souffle, sans vie. Le Muun allait le lui payer.

Une fois capable d'avancer sans se cogner à tous les murs, elle serra l'arme contre elle puis quitta la cellule à son tour, n'ayant au moins aucune difficulté à repérer le Muun en plein combat. Leia essuya encore vite fait ses larmes avec sa manche puis tira directement sur le Muun, portée par la haine, visualisant le sol s'effondrer,q u'il lui arrive un accident ou n'importe quoi ! Il y eut un lourd craquement puis le bâtiment trembla un peu, alors que le sol se fendillait vraiment. Leia en resta un moment bouche bée puis eut un rire de joie, malsain, en voyant le sol craqueler encore puis s'effondrer tout du long, reculant elle-même très vite pour ne pas être emportée dans le mouvement.

----

Dés : http://coeur-et-force.forumactif.com/t309p50-les-lancers-de-des#3542

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 228
Crédits : 331
Date d'inscription : 17/06/2016
Emploi/loisirs : je donne la vie

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Dim 5 Nov - 17:44

Indications

http://coeur-et-force.forumactif.com/t309p50-les-lancers-de-des#3545

Plagueis est tué par Leia Organa, de trois coups de blasters en pleine tête avant que son dernier souffle de vie ne soit emporté dans l'éboulement du couloir. Alors que le Muun rend son dernier soupir, le souffle du Côté Obscur entoure Leia de toutes parts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 25
Crédits : 30
Date d'inscription : 16/08/2017
Emploi/loisirs : Agent (Service Secret Impérial)
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Ven 10 Nov - 19:57

Guerre sur les terres d'Alderaan


   

La force n'est rien sans un esprit bien préparé


   


   
   

Le merdier commençait déjà alors que je n'avais pas encore débarqué sur Alderaan. Juste après la réunion où les lieutenants des différents bataillons nous avaient fait une mise au point, j'avais réussi à me procurer diverses informations très intéressantes. Je mettais réfugiée dans une petite soute afin d'envoyer par canal sécurisé toutes les informations que j'avais réussi à me procurer, à mon responsable. Quelques instants après j'entendis une voix répéter avec surprise mon nom de code. Je reconnaissais que trop bien cette voix. Me retournant je fis face à Alexie qui comprit que j'étais une traître, une taupe, une impériale. Même si je m'étais remémorée tous mes souvenirs d’elle et moi, je n'avais pas le choix, elle allait me dénoncer. Elle tira un coup de blaster et me manqua. En revanche, je ne l'avais pas manqué, la tuant sur le coup. Mais peut-être en était-il mieux ainsi. Prenant ses jambes, je tirais son corps dans la soute, avant de m'apercevoir que son tir avait détruit mon transpondeur. Le vérifiant, toutes les informations n'étaient pas passées, mais le principal oui. Bien maintenant il me fallait aller au plus vite aux embarcations.

Je me dirigeais donc vers les embarcations. Entrant dans le hangar, je vis mon bataillon. Même si une tierce personne du vaisseau trouvait son corps maintenant, il était trop tard pour m'interpeler. Et encore fallait-il qu'ils fassent le rapport avec moi. Arrivant devant mon transporteur, mon chef d'escadrille me demanda où était Alexie. Lui répondant que je n'en avais aucune idée, il m'ordonna de monter. Les transporteurs quittèrent le vaisseau rebelle et firent route vers Alderaan. En chemin, nous entendîmes la situation. Sans montrer aucune once d'émotion satisfaisante, j'étais ravie d'entendre que l'Empire balayait l'ennemi. Sauf qu'une pensée me vint à l'esprit. Ces idiots de transporteurs avaient intérêt à passer le blocus. Dans le cas contraire, j'étais entrain de vivre mes dernières minutes. Finalement, seuls quelques transporteurs passèrent le blocus. 90% des transporteurs furent pulvérisés avant d'essayer de passer le blocus. Quant au mien, nous fûmes touchés par des tirs. Quelle chance, j'allais non seulement crever dans un crash, mais j'allais aussi crever dans un nid de rebelles. Quelle mort plus indigne pourrais-je avoir.


J'ouvris les yeux, ma vue était brouillée, des bruits très sourds se faisaient entendre. Plusieurs douleurs intenses firent me réveiller. J'avais survécu au crash, mais je n'étais pas belle à voir. Regardant péniblement autour j'étais apparemment la seule survivante. Pff, mon autre mission qui était de saccager et affaiblir les troupes rebelles en chemin, au moins çà me faisait une mission en moins. Je réussi à sortir de ma sacoche, trois injecteurs de kolto. Au moins je n'étais plus mourante. Trouvant un sac de premier secours, je me fis mes premiers soins, ou du moins jusqu'aux limites de ma connaissance sur la médecine. Je ne pouvais toujours pas courir le marathon, mais au moins je pouvais me déplacer. Mais je vis que je m'étais trompée. Finalement nous fûmes neuf survivants sur la cinquante de troupes qui devait débarquer. Un des soldats qui avait du matos pour communiquer avec les alliés nous avertit que la troupe alliée la plus proches était celle appartenant à la Confédération. Il faut croire que je n'allais pas échapper à cette mission que je pensais annuler. Très vite, nous prîmes le chemin nous menant vers ces soldats de la confédération, le soldat en question essayant de mes contacter pour leur annoncer notre venue.

_________________________________________________________________________________________________________

DAVID LAREK

Nous avions donc décollé du Drogon, l'un des croiseurs de la flotte ondérienne, pour espérer passer le blocus. A notre arrivée, la situation était déjà mal engagée pour les rebelles et pour nos alliés de la Confédération. Notre première tentative fut un échec. Nous perdîmes environ 60% de nos troupes. Peu de temps après, j'entendis qu'une percée avait été faite dans le blocus de l'Empire. Bien sûr c'était un risque à prendre, mais s'était maintenant ou jamais. Je pris alors la décision de passer également le blocus avec tous nos transporteurs qui nous restaient. Au final, la deuxième tentative fut la bonne. Seul deux trois transporteurs furent détruits. Mais dès lors que nous avions passés le blocus, nos communications avec notre reine Laura Kira furent coupées.

Une fois que tous nos transporteurs restant aient réussi à atterrir, j'ordonnais l'ordre de sortir et de se mettre en position pour sécuriser la zone. J'étais à la tête d'une trentaine de bons et loyaux soldats ondériens. Mon second m'annonça que très peu de soldats rebelles avaient réussi à toucher terre, mais que plusieurs transporteurs de la Confédération avaient réussi. Ayant maintenant la localisation de nos alliés, ou du moins la zone dans laquelle ils devraient se trouver, j'ordonnais donc de se mettre en route et de les rejoindre. En avançant, mon second avait ouvert un canal que seule la confédération pourrait recevoir, en espérant que ces derniers reçoivent l'appel.

- "Général Wrath ! Me recevez-vous ? Ici David Larek. Une bonne partie de mes hommes et moi-même avons réussi à passer le blocus. Si vous m'entendez, vous arrivons vers votre direction !"

   
Code by Joy



HD :
http://coeur-et-force.forumactif.com/t309p50-les-lancers-de-des#3645

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 42
Crédits : 47
Date d'inscription : 19/04/2017
Emploi/loisirs : Maître Jedi
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Ven 10 Nov - 21:08

Ils avaient une chance pour que tout se passe bien, une chance pour que ça se passe moyennement bien et qu’ils partent avec des blessés, et enfin une chance pour que tout foire complètement et qu’ils soient tous capturés ou tués. Enfin, inutile de voir tout en noir, ce n’était pas du tout l’une des situations les plus dangereuses ou désespérées qu’ils avaient connu, chacun d’entre eux. Ils récupéraient les prisonniers, Bastila ou lui partaient ensuite récupérer aussi Bail Organa, avec l’aide d’un des Jedis enfermés actuellement s’ils n’étaient pas blessés, le grand barbu par exemple, puis ils filaient en douce d’ici. Simple, efficace, pas des masses de temps à perdre pour éviter que ceux en orbite en se fassent dégommer par l’Empire en faisant diversion. Revan stoppa à un petit embranchement, une fois de plus, pour laisser passer toute une troupe se hâtant vers l’entrée principale, ainsi que deux autres gardiens, d’Alderaan cette fois, passant l’un en poussant un chariot brinquebalant et l’autre avec des dossiers plein les bras. Ils perdaient du temps mais ne pouvaient pas juste foncer dans le tas, ce serait aussi idiot que contre-productif. Le but n’était pas qu’on se serve des prisonniers comme otages contre eux ou qu’on les tue avant même qu’ils n’approchent.

Revan stoppa à nouveau, quelques minutes plus tard, sur un signe de Bastila. Quoi ? Elle chuchota qu’elle avait trouvé un truc intéressant et qu’elle ne savait qu’il ne fallait pas perdre de temps. Il se camoufla dans un coin, non loin de Sarkiss, pendant qu’elle filait dans un autre couloir. Trois minutes plus tard, elle revint en tenant les sabres des Jedis enfermés. Oh, ça, très bien ! Au moins, s‘ils tenaient tous sur leurs jambes, ils pourront se défendre ! Ce sera plus simple de n’avoir que Bail Organa à protéger, voire aussi sa fille si on ne piquait pas un blaster à un des gardes ou une autre arme du genre. Leur avancée se poursuivit, terriblement lente, mais impossible de se tromper de chemin, l’aura de leur très cher et grand ami Plagueis ne cessait de s’intensifier, une aura malsaine et mauvaise, la Force elle-même était malade de sa présence… Quel autre Sith avait déjà produit cet effet ? Même Vitiate, qui n’était pourtant pas mal dans le genre, n’avait jamais « pourri » la Force de cette façon ! Ils approchaient sérieusement lorsque l’alarme rugit tout à coup. Revan dégaina ses sabres par pur réflexe, prêt à se défendre et attaquer, mais ils n’y étaient pour rien, il n’y avait même pas de gardes auprès d’eux. Et bien alors ? Il se retourna, lança un regard dans le couloir qu’ils venaient de traverser, puis au devant. Rien du tout.

– Il n'y a pas d'autre groupe que nous, qui a bien pu faire déclencher ça ?!

– On s’en moque, ça nous aidera à faire diversion. Sarkiss et moi, on se charge du Muun, toi et un des Jedis enfermés, s’ils ne sont pas blessés, vous allez récupérer Bail Organa. Puis on file.


Avancer fut néanmoins rendu plus compliqué par l’alerte soudaine des gardes, comme s’ils n’étaient déjà pas assez nombreux dans le coin. Revan garda ses armes en main, à présent, jusqu’au moment où ils tombèrent sur quelques hommes en retard et qui courraient eux aussi vers l’entrée de la prison. Bastila en tua un en lui renvoyant son tir et il en acheva un autre qui arrivait dans leur dos. Navré, les gars, il fallait passer toute à l’heure en même temps que le reste de la troupe. Ils parvinrent enfin à la cellule et démolirent un peu la porte, tout en tuant au passage deux derniers soldats. De si près, Plagueis donnait une terrible envie de vomir, c’était infect. Il tenait contre lui un gosse brun en sang, les autres étaient tous attachés, et le blondinet évanoui. Un seul blessé ? C’était moins pire que prévu.

– Lâche-le, le Muun, tu ne pourras pas gagner, seul contre nous.

– Quels tristes temps, impossible d’être tranquille quand on travaille. Mais soit, tant pis.


La princesse hurla lorsque le Sith plongea son sabre dans le cœur du gamin brun, qui s’effondra aussitôt. Revan para à moitié la poussée de Force qu’il leur envoya ensuite, puis cria à Bastila d’aller s’occuper du sénateur pendant qu’ils se chargeaient du Muun. Ses sabres cognèrent violemment contre celui, rouge sang, du Sith, tous deux reculant dans le couloir pour mieux s’affronter. Le but était de l’occuper assez longtemps pour que Sarkiss se glisse derrière lui et lui porte un coup mortel, pendant qu’il ne pouvait pas se défendre, et tant pis si c’était tout sauf honorable. L’honneur, on s’asseyait dessus, lorsqu’on combattait des infections sur pattes ! Il recula encore un peu en parant un coup puis frappant à son tour, poussant le Muun dans ses retranchements pour qu’il laisse une faille dans sa garde. Tout à coup, derrière eux, la princesse ressortit brusquement de la cellule, un blaster à la main et tira. Trois fois. Revan rompit le combat lorsque les tirs traversèrent la tête de Plagueis puis un lourd craquement se fit entendre. Que… Il sauta en arrière lorsqu’une bonne partie du couloir s’effondra, emportant le Muun qui vacillait encore, dans un bruit de pierre et de ferraille abominable.

Revan rangea son sabre rouge, après avoir sauté sur un terrain plus ferme, puis se pencha pour regarder dans le trou. Plagueis était au sol, son sabre ayant roulé dans les gravas, écrasé et la tête à moitié ouverte. Il était mort, plus aucun doute possible. Ce qui soulevait un autre léger petit problème… La princesse avait laissé échapper un rire de joie tout à fait malsain et son aura se teintait de noirceur de façon très visible. Elle sombrait… Complètement. Eh, Plagueis n’était quand même pas mort pour qu’ils récupèrent une nouvelle apprentie Sith ! Il s’approcha d’elle doucement, levant un peu sa main libre en lui disant que c’était fini, tout va bien. On se détend d'accord ? On ne savait jamais ce que pouvait faire une personne utilisant ses pouvoirs sans le faire exprès, surtout en usant de sa colère et de la peine... Surtout avec cette femme, s'ils la perdaient, elle aussi, dans la folie, autant dire que ça allait créer des divisions solides dans les Rebelles et créer des tensions avec les sensitifs, comme s'il y avait besoin de ça.

– Détendez-vous, maintenant, princesse. Vous avez besoin de dormir un peu.

Il l’incita à s’écarter un peu dans le couloir, comme pour passer, mais la pousser en réalité vers Sarkiss pour qu’elle l’envoie au pays des rêves pour le moment. Dès que leur descendante agit, Revan récupéra la princesse avant qu’elle ne s’effondre par terre puis la souleva dans ses bras en allant la porter dans un coin à l’écart. Il parcourut de longs mètres avant de trouver ce qu’il cherchait, une pièce reculée et facile à défendre. Se cacher en attendant le retour de Bastila et Qui-Gon, avec le sénateur Organa, puis filer d’ici. Cet endroit-là sera parfait, c'était une remise assez restreinte mais facile à défendre, en cas de besoin, et assez loin du barouf pour qu'on ne vienne pas les chercher. Revan déposa la princesse endormie dans un coin, près d'une étagère, puis vérifia qu'elle n'avait pas d'armes sur elle ni rien qui puisse, mettons, l'aider à retourner casser des dents ou le reste du couloir si elle se réveillait trop tôt. Très bien ! Il dit à Sarkiss de rester avec elle, il revenait très vite avec Maât et Luke, repartant ensuite en courant. Ils étaient toujours dans un coin de la cellule, le gosse par terre, la Consulaire agenouillée à tenter de contenir ce qu'il devinait être un poison. Désolé mais ça devra attendre un tout petit peu, pour les soins ! Le maître Jedi lui expliqua rapidement que Plagueis était mort, que la princesse Organa l’avait tué et un petit problème avec la Force en même temps, puis se pencha pour tirer le petit par le bras puis le soulever comme sa sœur, rapidement, l’emmenant en disant à Maât de le suivre. Il alla déposer le blondinet allongé près de sa sœur jumelle, jetant ensuite un coup d’œil aux alentours.

– L’une de vous deux devra porter la princesse, elle ne doit pas être bien lourde, vu sa taille… Qui-Gon ou Bail Organa pourront transporter le blondinet. On va devoir se frayer un passage à coup de sabres, étant donné ce léger raffut, l’effondrement du couloir va alerter toute la prison. Comme si c’était le bon moment pour se découvrir un lien avec la Force.

Il s’interrompit en voyant les difficultés du petit à respirer, fouillant un instant dans sa poche. Voyons voir, il avait pris ça avant de partira u cas où… Au bout d’une minute, il trouva son petit respirateur puis s’agenouilla pour le glisser entre les lèvres du gamin, sentant bien que son état n’allait pas aller en s’arrangeant. Puis peut-être qu’il n’allait pas essayer de parler ou s’agiter, avoir ça entre les dents devrait lui faire comprendre de se tenir tranquille. Au moins un peu. Enfin, on allait essayer d’y croire, Revan le connaissait déjà assez pour savoir qu’il allait s’agiter.

– Je pars à la rencontre des autres, restez là avec les petits.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 91
Crédits : 96
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Programmeur de jeux vidéos

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Dim 12 Nov - 21:05

Ça avait marché ou… Plagueis détourna bel et bien son attention de Leia et Jacen, donc oui, ça avait marché,  seule pensée qui eut le temps de traverser l’esprit de Luke avant que le Muun ne le frappe brutalement en pleine tempe. Sonné, Luke lâcha une brève exclamation puis rouvrit les yeux lorsque Plagueis le fit redresser en le tenant par la gorge. Puis il serra aussitôt les lèvres et les dents lorsqu’il sortit une petite fiole de sa poche, avec un liquide mauve, noir, qu’il porta à ses lèvres. Il se débattit puis dû finalement rouvrir la bouche pour respirer, à cause du Muun, qui en profita pour lui faire avaler le contenu de la fiole. Luke toussa et se raidit, essayant de recracher ce qu’il put, puis le monde devint plus flou autour de lui. S’effondrant, il entendit à peine Plagueis s’éloigner, avec le sentiment d’avoir de la lave venue couler dans ses poumons. Les yeux fermés, il cessa finalement de tirer sur ses menottes ou vouloir se débattre, son corps devenait beaucoup trop lourd pour ça, trop douloureux. La bouche entrouverte, il tenta de se concentrer sur ce qu’il pouvait, comme respirer mieux que ça, tenter de bouger un tant soi peu.

Il ne se passa il ne sut combien de temps avant que d’autres voix éloignées et vagues ne lui arrivent, puis qu’il y eut comme de grands bruits de combat. La pression des menottes se relâcha tout à coup et il se sentit glisser complètement au sol sans y réagir plus que ça. Leia allait bien… ? Et Jacen ? Il fit un effort pour rouvrir les yeux puis les referma la seconde d’après, sentant seulement deux mains se poser contre son visage, légèrement surélevé. Puis crut entendre la voix de Maât, sans comprendre ce qu’elle disait, en revanche. Mais lui allait bien, ça pouvait attendre, c’était Jacen qu’il fallait aider ! Il risquait trop gros, il allait mourir si on ne… Il parvint à soulever la main et ne rencontra que du vide, la laissant retomber contre son ventre la seconde suivante. Ce n’est qu’à cet instant qu’il comprit que Maât était en train de contenir, ou au moins ralentir, les effets brûlants du poison. Luke inspira comme il le put, il avait du mal à respirer normalement, puis put mieux rouvrir les yeux. Jacen n’était plus là… Leia non plus… Puis le sol trembla avec violence, un bruit d’effondrement suivant aussitôt. Le jeune homme eut un brusque pincement au cœur, suite à ça, sa sœur avait… Non, ce n'était pas possible ! Il réussit à soulever la main, essayant de repousser celle de Maât avec autant de force qu'un chaton nouveau-né.

– Je… vais bien, réussit-il à articuler avec peine. Jac…

Il s’interrompit à nouveau avec un tremblement, pour reprendre de l’air, ces simples mots ayant réussi à lui ôter le souffle dont il avait besoin. Quelques instants plus tard, un lourd de bruit secoua légèrement le sol puis il se sentit tirer vers le haut avant d’être glissé dans les bras de quelqu’un. A moitié évanoui, il fut incapable d’identifier qui et pourquoi, simplement certain que ce n’était pas Maât. Le trajet, même s’il fut somme toute assez court, lui parut une éternité, il entendait un bruit de respiration tout proche, les formes et les couleurs se confondaient tant et si bien qu’il préféra fermer les yeux. Où étaient-ils ? Toujours en prison ? Et Plagueis ? Il avait tué Jacen… Leia allait… Luke retrouva le sol un moment plus tard, celui qui le portait l’avait allongé par terre. Les yeux toujours clos, il tâchait de respirer correctement, tant bien que mal, plus inquiet à propos de Leia qu’il ne l’était de son propre état. Si Jacen était vraiment mort, elle allait s'en rendre malade, surtout si ça s'était passé sous ses yeux ! C’était elle, qu’il fallait soutenir, lui allait très bien ! Enfin, pas très bien, mais ça ira, il allait s’en remettre. Il lui fallut juste quelques minutes de plus.

– L’une de vous deux pourra porter la princesse ? Elle ne doit pas être bien lourde, vu sa taille… Qui-Gon ou Bail Organa pourront transporter le blondinet. On va devoir se frayer un passage à coup de sabres, étant donné ce léger raffut, l’effondrement du couloir va alerter toute la prison. Comme si c’était le bon moment pour se découvrir un lien avec la Force.

Luke frémit  en entendant « porter la princesse ». Leia était blessée… Il tourna la tête sur le côté en essayant de se reprendre, ne serait-ce qu’un peu. Revan dû partir car le bruit de la porte s’ouvrant résonna encore une fois puis tout redevint silencieux. Le jeune Jedi rouvrit doucement les yeux, voyant Leia, allongée à côté de lui et endormie, ou évanouie. Ou... Non, elle respirait et Revan n'aurait pas parlé ainsi si elle était morte. Il put tendre la main pour la poser contre son bras, sans pouvoir rien faire de plus, puis referma les yeux. Quelques minutes... Tout ira bien ensuite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Révanite
avatar
Messages : 293
Crédits : 298
Date d'inscription : 03/05/2017
Emploi/loisirs : Assassin / Espion

Une vie
Armes: Double sabre laser : Force
Maître / apprenti(e): Apprentie du Seigneur Arkos et Padawan de Maître Zho
DC: Maât-Atlane
Infos fermées
MessageSujet: Re: [RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan   Mar 14 Nov - 11:00



Le chaos commença à régner quand nous fîmes irruption dans les cellules. Revan affronta de face le sith à l'aura monstrueuse. Il exhalait tellement le danger et l'obscurité que c'en était à avoir des hauts le coeur. Tandis que Revan lancait l'assaut frontal et que le seigneur noir et lui croisait les sabres, je les contournais, concentrée sur ma cible. Mon sabre à double lame dans la main, lames encore rétractée, je m'approchais doucement, à pas de chatte tandis qu'il l'occupait. Et soudain ce fut le chaos, la tête du sith explosa et le sol se mit à trembler. Je fis un bond vers l'arrière et regardais ce qu'il se passait : la fille tenait un blaster entre ses mains et le côté obscur dansait autour d'elle. Elle ressemblait trait pour trait à la Princesse d'Alderaan qu'on était censé ramener. Je ne pris pas le temps de réfléchir. L'aura était bien trop sombre et la fille n'avait pas été notifiée comme utilisatrice de la Force donc elle n'était pas formée. Revan intervint pour la calmer et la poussa vers moi. Toujours enroulée dans mon manteau d'ombre je me projetais en avant dégainant mon micro injecteur. Elle ne me vit pas arriver, je sortis des ombres soudainement en lui plantant l'aiguille dans le cou. L'injection se fit instantanément et la jeune femme s'effondra sous la puissance du somnifère qui n'avait pas été calculé pour une frêle jeune femme. Je regardais l’ancêtre de mon époux un air fermé sur le visage. Il porta la princesse et continua à diriger la direction ds opérations. Personne ne le contestait. Il avait vraiment l'âme d'un chef. Il installa la fille dans une petite pièce et parti. Je me postais à la porte et le vit revenir avec un autre comateux et une Togruta, les deux jedis. Le côté lumineux brillait intensément en chacun d'eux.

- Vas y, je les garde.

Je jetais un oeil au garçon. Il avait clairement été empoisonné. Je soupirais. Donc nous allions devoir porter 2 personnes sans compter Mara qu'il nous faudrait récupérer. Et avec le chaos ambiant cela allait être compliqué.

alors que la Jedi et moi surveillions le couloir, 5 gardes débouchèrent. Avant qu'il ne nous voit je bondis et ouvrit ma double lame, perçant deux armures d'un coup sec. La jedi en appela à la Force et fit voler une grille dans un troisième qui se trouva gravement blessé mais qui s'en remettrait. les deux gardes restants tirèrent et je parais les tirs en faisant tournoyer les lames blanches avant de les tuer. Je ne faisais pas de cadeau. J'achevais le cinquième et cela ne sembla pas plaire à la jedi. Cela ne m'intéressait pas. Hors de question que je laisse des témoins de mon passage par ici. je ne dis rien et repris mon post. Tout resta tranquille jusqu'au retour de Bastila, Revan et du jedi qu'il avait nommé Qui-Gon. Bail poussa un cri quand il aperçut sa fille dans les vapes. Je m'interposais.

- Elle va bien, on a pas le temps pour ça.

Puis je regardais la jedi :

- Pourrez-vous porter la Princesse ?

Elle hocha de la tête. Parfait. Revan, Bastila, Qui-Gon et moi-même serions le commando de retour. Je tentait de me replonger dans les Ombres pour couvrir à nouveau les arrières de ce petit monde mais il semblait que la Force se refusait à moi. Je n'arrivais pas à la tirer. Cela commença par m'agacer mais je sentais au fond de moi une colère bouillonner. Ce n'était franchement pas le moment de perdre le contrôle...
-----------------------------------------------------------------------------
Lancer de dé

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[RP-EVENT] Guerre sur les terres d'Alderaan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [EVENT] Guerre aux Elfes Clairs !
» [Event Guerre Saint] Les Jeux Olympiques
» [EVENT] La guerre d'Arnor
» Raid - Combat en terres gelés ! - 23/12 au 06/01
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Monde du Noyau :: Alderaan-
Sauter vers: