AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Empire contre Rébellion [Cassian, Jyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 39
Crédits : 43
Espèce : Humaine
Âge rp : 23 ans
Armes : Pistolet Blaster, gourdin pliable
DC : Non
Infos fermées
MessageSujet: Empire contre Rébellion [Cassian, Jyn]   Mer 8 Nov - 18:48

Jyn n'arrivait pas vraiment à compter le nombre de fois où elle avait déjà été arrêtée-condamnée-emprisonnée avant de s'enfuir ou de profiter d'une ou l'autre occasion pour se sortir de ce guêpier. Et ce sera sans doute la même chose cette fois ici. Pour le moment, tous étaient calmes... Ils se trouvaient dans un petit cargo, sept prisonniers et quelques agents à les surveiller, menottes et assis dans un silence assez lugubre. Pas de chance pour cette fois, mais c'était aussi de sa faute, ça lui apprendra à se mêler d'affaires qui ne la concernait pas et à se trouver aussi dans les pattes des autres. Mauvais moment au mauvais endroit... Elle ne pouvait quand même pas prévoir que ces types étaient des Rebelles ! Si elle avait su, elle ne se serait pas fourrée là-dedans, ça c'était certain. La navette brinquebala lourdement en entrant dans l'atmosphère de la planète, les secouant tous avant de retrouver sa stabilité. Jyn songea brièvement qu'elle visitait tant de prisons qu'elle pourrait presque un écrire un guide, maintenant.

On les fit descendre à la queue-leu-leu, chacun toujours menotté sur le devant, Jyn suivant un grand Zabrak qui lui donnait un mauvais pressentiment, il regardait autour de lui avec un regard de défi, ce type-là allait sûrement faire une connerie. En même temps, à quoi pouvait-on s'attendre d'autre, de la part des Rebelles ... ? De ce qu'elle avait compris avant de se faire prendre avec eux, ils avaient saboté un convoi et volé du matériel assez spécifique, pour la construction d'armes, une partie de leur troupe avait réussi à s'enfuir mais pas eux. Et donc pas elle non plus. Jyn leva la tête lorsqu'ils passèrent les deux grandes portes de la prison, grimaçant en voyant le nom de cellules et surtout de gardiens. Pour s'échapper, ça n'allait pas être simple, ou peut-être en se déguisant en garde ou en trooper ? Au niveau des issus, ça avait l'air fourni, elle pourrait aussi se glisser dans un des petits convois de marchandises qui entraient et partaient régulièrement, à moins qu'elle ne tente le passage en force, après s'être échappée de la cellule. En force, enfin... Discrètement et en force, bien entendu.

L'officier qui les interrogea tous rapidement un par un leur demanda leurs noms, Jyn s'agaçant très vite lorsqu'il lança "Toi, la Rebelle, ton nom ?". Elle lui lança une de ses fausses identités d'un ton glacial, renonçant à lui faire capter que non, elle n'était pas une Rebelle et qu'elle en s'était retrouvée capturée avec eux qu'à cause d'un malheureux concours de circonstances. On la fit ensuite suivre des gardiens avec un autre type, humain cette fois, un certain Massy. Contrairement au Zabrak qui donnait le sentiment de défier la galaxie toute entière, celui-là était très nerveux, tremblant, répétant en boucle à voix très base qu'il était désolé, qu'il ne voulait pas être là, qu'il était désolé pour la Rébellion. Qu'est-ce qui lui prenait, à celui-là ? Il avait peur d'être torturé lors de son interrogatoire ? Eh, fallait pas s'engager comme ça dans la Rébellion s'il avait peur d'y rester ! Ils tournèrent tout à coup et arrivèrent dans un plus petit couloir. C'était sa chance. Elle frappa brutalement, des deux poings fermés, le garde à sa gauche puis balança un coup de pied puis un autre d'épaule au second à sa droite. Aussitôt, elle saisit son arme puis tira dans le trooper de tête, juste avant qu'il n'active l'alarme.

– Non mais ça va pas ?! couina le Rebelle. Qu'est-ce que tu as fait ?! Les autres vont arriver et nous liquider directement !

– La ferme !

Et qu'est-ce qu'il foutait dans la Rébellion, ce gros lâche ?! Jyn le repoussa de son chemin puis s'agenouilla près des troopers, pour chercher les clés de ses menottes.


_________

Dés : http://coeur-et-force.forumactif.com/t309p50-les-lancers-de-des#3612

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clepto cookies
avatar
Messages : 45
Crédits : 48
Espèce : Humain
Âge rp : 23 ans
Armes : Blaster et vibrolame
DC : Karida
Infos fermées
MessageSujet: Re: Empire contre Rébellion [Cassian, Jyn]   Jeu 9 Nov - 15:45

- Oui, mon capitaine. répondis-je en saluant l'officier impérial devant moi, avant de quitter son bureau.

J'avais envie de lui casser les dents et le nez, mais je gardais un visage de marbre. C'étaient pour moi les missions les plus difficiles, celles où je devais endosser le rôle d'un parfait agent de l'Empire. Ce n'étaient pas les plus dangereuses, mais j'avais toujours l'impression que l'uniforme impérial me brûlait.
Et cette mission s'annonçait pire que les autres.

J'étais arrivé dans cette prison il y avait deux jours, en remplacement d'un gardien de prison malade. Mon rôle était relativement simple, d'un point de vue pratique, mais très compliqué émotionellement.

Je devais tuer un rebelle.
Parce qu'il en savait trop, et parce qu'il ne résisterait pas à la torture, il devait mourir, et vite. Bien sûr, objectivement c'était logique, sa mort allait sauver de nombreuses vies. Mais moralement... J'allais devoir tuer un homme qui se battait pour les même valeurs que moi, juste parce qu'il s'était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment...
Parfois, je haïssais ce que je devais faire.

J'avançais rapidement dans le couloir, comme tout impérial pressé de faire son devoir. Nous allions recevoir une nouvelle cargaison de rebelles, parmi lesquels se trouvait ma cible, un dénommé Massy. Je devais agir vite, car après, il allait être placé en cellule d'isolement, et je n'aurais plus accès à lui.

Je tournais alors dans un couloir plus étroit, et aperçu alors la file de prisonniers qui avançaient.
Et soudain, deux gardiens s'écroulèrent, suivis par un trooper qui s'écroula. Je restais un instant pétrifié, avant de voir que c'était une jeune femme qui avait décider de s'échapper, au plus mauvais moment possible pour moi.

– Non mais ça va pas ?! s'exclama Massy d'une voix stridente. Qu'est-ce que tu as fait ?! Les autres vont arriver et nous liquider directement !

– La ferme ! répondit-elle en se penchant pour chercher les clés de ses menottes.

Saisissant son moment d'inattention, j'avançais rapidement dans le couloir, mon blaster levé. Nul doute qu'avec mon uniforme, elle n'aurait aucune hésitation à me tuer.

J'arrivais alors devant le groupe, le plus menaçant possible avec mon arme.
Massy me regardait, l'air terrifié, et leva les mains en braillant :

- Je n'ai rien fait ! C'est elle qui les a attaqué !
- Merci, répondis-je, avant de lui envoyer une décharge de blaster en pleine tête. Il s'effondra au sol presque au ralenti, un air surpris plaqué sur son visage.
Ma mission était accomplie, je devais maintenant trouver comment m'échapper.

Je me tournais alors vers la jeune femme, mon blaster toujours levé.

- On peut tenter notre chance ensemble, ou séparément, à toi de voir... murmurais-je alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 39
Crédits : 43
Espèce : Humaine
Âge rp : 23 ans
Armes : Pistolet Blaster, gourdin pliable
DC : Non
Infos fermées
MessageSujet: Re: Empire contre Rébellion [Cassian, Jyn]   Jeu 16 Nov - 9:27

Le garde qu'elle fouillait avait un minuscule passe coincé dans une poche arrière, que Jyn déchira un peu maladroitement à cause de ses menottes pour l'en sortir. Allez, vite, plus vite, bien plus vite que ça, l'autre idiot avait raison, il ne faudra pas plus d'une minute avant l'arrivée des autres ! Juste au moment où elle pensait ça, un bruit rapide de pas se fit entendre et elle se redressa d'un bond, pas assez vite cependant, l'Impérial était déjà là à les braquer avec son blaster. Jyn se figea, un poing serré sur le passe et évaluant ses chances et possibilités. Il était seul, assez éloigné pour avoir le temps de tirer avant qu'elle ne se jette sur lui pour le frapper à la tempe, mais elle avait aussi le blaster de sa première victime à portée de main. Son "collègue" d'infortune avait aussitôt levé les mains avec un air terrifié, ce qui exaspéra la jeune femme bien plus que leur situation. Enfin, on ne supplie pas un ennemi, jamais ! Il était vraiment irrécupérable ! S'ils sortaient tous de là vivant, il devra cesser de se mêler des affaires des Rebelles, celui-là, ou du moins, ne plus se rendre sur le terrain comme ses collègues, il n'avait strictement rien à y foutre.

– Je n'ai rien fait ! C'est elle qui les a attaqué !

– Merci.


Un cri fut à moitié étouffé dans sa gorge lorsque le type tira sur le Rebelle, en pleine tête, sans même la moindre sommation ou appeler des renforts pour le faire enfermer. "Merci" puis tirer, comme ça ?! Il était peut-être idiot, voire lâche, mais personne ne devrait être tué comme ça ! Comme un rien, à présent effondré au sol et les yeux toujours ouvert, autant pris par la surprise que par le choc de son dernier instant. Elle avait beau avoir déjà assisté à pas mal de trucs horribles, dans sa vie, on ne pouvait pas s'habituer à la mort ni aux massacres, à moins d'avoir perdu une bonne partie de ses sentiments. Jyn serra les dents lorsque le type tourna ensuite son arme vers elle, toujours à genoux près du soldat, se préparent mentalement à être abattue à son tour. Puisque c'était ainsi que l'Empire formait ses troupes...

– On peut tenter notre chance ensemble, ou séparément, à toi de voir...

Quoi ... ? Il avait murmuré, pendant qu'elle lui rendait un regard à la fois colérique et perdu. Il venait de tuer le Rebelle comme un chien et parlait comme ça maintenant ?! Et il ne... Ou bien s'était-il infiltré aussi pour un règlement de compte avec ce type et avait profité de la situation pour le tuer. Mais pas le temps de réfléchir des années, s'il y avait une occasion de se sauver, elle devait la saisir, et même si c'était un piège, elle allait mourir de toute façon, rien à perdre.

– J'ai vu pas mal de petits vaisseaux, dans le hangar d'arrivée. Avec ton uniforme, tu peux faire croire que tu dois me conduire ailleurs, mais il ne faut pas repasser devant les gardes qui ont accueilli notre groupe.

Jyn se leva, sans lâcher son passe et tiraillée par l'envie de prendre quand même son arme à sa victime. Elle essayait de ne pas regarder le corps du Rebelle au sol, de ne pas croiser son regard vide et sans la moindre étincelle de vie, de ne plus observer son air surpris à jamais, où était plaqué une part de choc et d'horreur. Le temps pressait, mais si elle devait remettre une part de contrôle sur sa vie à ce type...

– Je m'appelle Liana. Qui es-tu, toi, un mercenaire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clepto cookies
avatar
Messages : 45
Crédits : 48
Espèce : Humain
Âge rp : 23 ans
Armes : Blaster et vibrolame
DC : Karida
Infos fermées
MessageSujet: Re: Empire contre Rébellion [Cassian, Jyn]   Mer 29 Nov - 16:53

La jeune femme hésita un instant, avant d'écouter la voie de la raison et de me répondre :

– J'ai vu pas mal de petits vaisseaux, dans le hangar d'arrivée. Avec ton uniforme, tu peux faire croire que tu dois me conduire ailleurs, mais il ne faut pas repasser devant les gardes qui ont accueilli notre groupe.

Elle se leva alors doucement. Elle semblait très méfiante, ce que je comprenais, vu que je venais d'assassiner froidement un homme sous ses yeux. Mais ce genre de boulot devait être fait, et il n'y avait pas de place dans la rébellion pour les question de moralité.

– Je m'appelle Liana. Qui es-tu, toi, un mercenaire ?

- Oriel. Quand à ce que je suis... ce n'est pas important pour le moment.

Je désignais un des garde à terre et ajoutais :

- Prend son arme. Je ne te fais pas confiance, mais tu en auras besoin bien avant de chercher à m'abattre... Et puis remet les menottes sans les fermer, de manière à pouvoir les enlever rapidement en cas de besoin.

Puis je lui fis signe de passer devant moi, comme si elle était une prisonnière que je ramenais en cellule, avant de prendre la direction du hangar d'arrivée.
Sa proposition était culottée, mais jouable, si nous avions de la chance...
Il fallait que la Force soit de notre côté sur ce coup là...

J'avançais à grand pas dans le couloir, aux aguets. Nous croisâmes deux autres gardes que je saluais vaguement. Heureusement, ils semblèrent ne nous accorder aucune attention. L'alerte générale n'avait pas été donnée encore, mais il fallait agir vite.

Au détour d'un couloir, nous arrivâmes enfin en vue du hangar. J'avançais toujours d'un pas rapide, priant pour ne pas qu'on se fasse repérer.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 321
Crédits : 427
Infos fermées
MessageSujet: Re: Empire contre Rébellion [Cassian, Jyn]   Jeu 30 Nov - 15:37


PNJ Commandant Bataryn

L'inspection de sécurité devait être faite avant l'arrivée du Gouverneur, c'était d'autant plus important maintenant qu'ils recevaient de plus en plus de rebelles dans le pénitencier, la plupart en simple transit avant d'être envoyés dans des camps de travail ou être exécutés. Le commandant sortit de la première salle d'interrogatoire et ordonna à ses hommes d'emmener le Zabrak dans la chambre suivante, afin de procéder à un échange plus musclé, étant donné que ce Rebelle ne comprenait pas les mots "coopération", "raisonnable", "prudence", comme la très grande majorité de ses confrères, par ailleurs. Leur premier prisonnier jurait et leur crachait des insultes, alors qu'on l'installait pour la nouvelle phase de l'interrogatoire, et très vite, ses cris ne tardèrent pas à emplirent la cellule. Mais il s'agissait d'un Zabrak, ce peuple était très résistant, il ne leur crachera sûrement pas la moindre information de suite.

Se détournant du bruit, le commandant consulta la suite de la liste, jetant un œil aux informations dont ils disposaient sur le groupe de rebelles dont faisait parti ce Zabrak et qu'on leur avait livré toute à l'heure. Le piège monté par l'Empire s'était refermé sur eux à la perfection, ces immondes rebelles n'avaient absolument rien vu venir et s'étaient tous faits piéger comme les rats qu'ils étaient. Il consultait les dossiers lorsque l'alerte résonna tout à coup, on venait de retrouver trois stormtroopers à terre, avec un des rebelles capturé, tué d'une balle en pleine tête. L'instant d'après, le commandant entendit des coups de blasters échangés et quitta le bureau en courant avec ses hommes. L'alerte résonnait maintenant dans toute la prison, deux rebelles avaient été repérés dans le hangar. Les fous ! Pensaient-ils avoir la moindre chance ?! Le commandant ordonna la fermeture de tous les accès extérieurs, dans le hangar et ailleurs, au cas où d'autres rats se baladaient dans le coin.

A seulement deux et contre autant de troupes et de gardiens, ils n'avaient pas la moindre chance et devaient le savoir. C'était si agaçant, cette manie de toujours battre des pieds et des mains et ne pas reconnaître aussitôt lorsqu'un combat était perdu ! Le capitaine l'informa ensuite que les deux rebelles avaient été capturés et désarmés. Très bien. Le commandant s'avança à son tour, d'un pas martial, les deux mains dans le dos avec un uniforme impeccable, à sa bonne habitude. L'un des deux rebelles avait volé un uniforme de l'Empire, l'autre était sur la liste des prisonniers amenés précédemment. Tous deux étaient tenus à terre, à genoux, les mains menottés dans le dos.

– Voilà qui était bien idiot, Rebelles. Vous n'aviez aucune chance. Emmenez-les.

Prenant la tête du petit convoi, il fit signe à ses hommes de ramener le calme dans la prison, puis fit conduire les deux Rebelles dans une chambre à part et les attacher chacun comme il se doit. Le commandant avait fait amener un droïde impérial d'interrogatoire IT-O, fermement convaincu de le leur utilité depuis qu'un agent du BSI, pour qui ces belles machines avaient été construites, lui en avait fait une démonstration. Ces deux rebelles étaient attachés aux bras, torses, jambes et taille à de grandes tables les maintenant debout, légèrement penchés vers l'arrière. Une position plus commode, de façon générale.

– Bien, commençons par mademoiselle... Liana Hallik, c'est bien cela ? Si tel est bien votre véritable nom. Quel est votre rôle dans la Rébellion, ma chère ? Je ne saurai que trop vous conseiller de coopérer, il serait dommage d'abîmer un si joli minois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 39
Crédits : 43
Espèce : Humaine
Âge rp : 23 ans
Armes : Pistolet Blaster, gourdin pliable
DC : Non
Infos fermées
MessageSujet: Re: Empire contre Rébellion [Cassian, Jyn]   Mar 5 Déc - 11:40

– Oriel. Quand à ce que je suis... ce n'est pas important pour le moment. Prend son arme. Je ne te fais pas confiance, mais tu en auras besoin bien avant de chercher à m'abattre... Et puis remet les menottes sans les fermer, de manière à pouvoir les enlever rapidement en cas de besoin.

Jyn ne répondit rien, se contentant de suivre ses indications puis de passer devant, retenant les menottes d'une main et son arme planquée sous sa veste, prête à servir. Peu importe qui ce type était et pourquoi il était là, déguisé en officier, pour le moment, ils verront ça plus tard si ils s'en sortaient vivants. Elle marcha en gardant la tête baissée, pour ne croiser le regard de personnes, ni gardes, ni autres prisonniers, d'un pas rapide, en essayant de garder le profil bas de celui qui est plongé dans les ennuis jusqu'au cou. Pas une attitude très naturelle pour elle, qui était plus du genre à en rajouter plutôt que de la boucler lorsqu'elle avait des ennuis. ils arrivaient au hangar lorsque les ennuis commencèrent, sous la forme de la même troupe avec qui Jyn et les Rebelles avaient fait le voyage pour se rendre dans cette prison. Elle échangea un très bref regard avec Oriel puis tira à une vitesse dont elle se serait pas cru capable elle-même avant qu'il ne donne l'alerte, sauf que ce ne fut qu'un court répit avant que le feu d'artifice ne soit lancé.

Ils avaient peut-être encore une chance d'arriver à une de ces navettes et se tirer d'ici ! Plongeant à l'abri d'un chargement de caisses, avec Oriel qu'elle tira au sol pour lui éviter de se faire plomber la tête de quatre tirs de blaster. L'alerte résonnait dans tout le hangar et Jyn tourna vivement la tête en voyant que les issues et les sorties du hangar étaient toutes bouclées les unes après les autres. Ok, , ils avaient vraiment des ennuis ! Elle continua néanmoins à se battre, alors qu'il en sortait de partout. Bientôt, ce fut une question de vie ou de mort, ils étaient trop largement dépassés en nombre. Blessée à la jambe et un peu à la tempe, la jeune femme eut le plus grand mal à obtempérer lorsqu'un des gardes lui ordonna de laisser tomber son arme, le jetant par terre avec un regard noir. C'était partie remise ! Un autre type arriva l'instant d'après, sûrement un de ces planqués qui dirigeait les batailles sans jamais se montrer en première ligne. Jyn avait beau être menottée, à genoux par terre tenue par deux soldats, ce n'est pas ça qui l'empêcha de lui lancer son regard le plus fier. Elle avait été en grande partie élevée par Saw, après tout, la fierté, ça la connaissait.

– Voilà qui était bien idiot, Rebelles. Vous n'aviez aucune chance. Emmenez-les.

Ils en avaient eu une, de chance, c'était la suite qui avait posé problème. Les gardes les tirèrent pour les remettre debout puis les emmenèrent derrière le commandant jusqu'à une autre pièce qui servait visiblement de salle d'interrogatoire et de torture. Jyn s'obligea aussitôt à se détendre le plus possible et à relâcher absolument tous les muscles de son corps, comme on le lui avait appris, cela fera beaucoup plus mal si elle était tendue. On les attacha sur une table, légèrement inclinée vers l'arrière, sanglé tant qu'il devint vite impossible de bouger. *Respire très profondément* songea-t-elle en jetant un regard vers le droïde d'interrogatoire dans la pièce, alors que la porte se refermait lourdement.

– Bien, commençons par mademoiselle... Liana Hallik, c'est bien cela ? Si tel est bien votre véritable nom. Quel est votre rôle dans la Rébellion, ma chère ? Je ne saurai que trop vous conseiller de coopérer, il serait dommage d'abîmer un si joli minois.

– Je ne suis pas une Rebelle, siffla-t-elle d'un ton froid, et même si je l'étais, je ne vous dirai rien.

L'officie fit un bref signe vers ses hommes et Jyn ferma un instant les yeux. "La peur ne fait qu'aider tes ennemis," lui avait expliqué Saw. "Pour résister, tu dois t'enfermer en toi-même et laisser la douleur se diffuser au lieu de te concentrer dessus. Si tu l'acceptes, tu pourras la contrôler." Elle cria parfois, souvent même, mais pas un mot ne sortit de sa bouche, pas un seul fait qui pourrait la trahir elle-même ou trahir ce qu'elle avait vécu par le passé et qui elle avait côtoyé. Combien de temps dura l'interrogatoire, elle n'en savait rien du tout, finissant par laisser retomber la tête sur la table dans un léger choc, la respiration sifflante, mais toujours sans rien dire. Il n'aura... rien du tout. Elle se le jurait.

---
Dés : 4, pour la résistance à la torture.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Empire contre Rébellion [Cassian, Jyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Empire contre Rébellion [Cassian, Jyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on attaque, l'Empire contre-attaque (Crissolorio) TERMINE
» Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB
» Rapport de bataille gaulois/empire romain
» Orks contre Empire Tau (v6) en 2000 points
» Tactique gobelins contre nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Noyau Profond :: Prakith-
Sauter vers: