Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Retour sur les terres Siths

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Retour sur les terres Siths   Mar 21 Nov - 19:39

Il fallait quand même être un peu cinglé pour revenir là où il il était resté emprisonné durant des semaines. Ou bien avoir une motivation plus que puissante... Alek bondit par-dessus un rocher et frappa le garde de son sabre en le tuant sur le coup, bloquant des tirs avec la Force ensuite contre les autres qui venaient derrière. Le voyage s'était pourtant très bien passée, il avait pu s'embarquer clandestinement et voyager sans encombres, c'était en gagnant la planète que les choses s'étaient un peu compliquées. Il renvoya les tirs puis brandit son sabre, fonçant sur eux avant qu'ils n'aient le temps d'appeler du renfort ou d'en rameuter bien plus dans le coin. Le combat, s'il ne fut pas bien long, lui permit de lâcher une grande partie de la colère et de la frustration accumulée au cours de ses derniers jours, une colère qu'il lâcha sur ces soldats, s'en servant pour augmenter ses propres forces. Ces types ne pouvaient faire le poids, les tua un par un jusqu'à se retrouver debout au milieu de corps tombés dans la poussière. Il ne désactiva pas tout de suite son sabre, dont la couleur bleu jurait presque férocement ici, marchant et regardant les soldats au sol, le souffle court.

Il avait appris, presque par hasard, que sa cible était déjà morte. Que ce Sith de *** avait déjà rejoint la Force... Tué par une Rebelle, apparemment. Alek se moquait de savoir qui et comment, il avait poursuivi son voyage même s'il se retrouvait privé de but, de plus en plus perturbé et tiraillé entre deux sentiments. Tout au fond de lui, un reste de remords continuait de le rendre malade, lui hurler qu'il faisait n'importe quoi et qu'il allait s'enfoncer tout droit dans la folie pure, à ce rythme, perdre complètement pied, perdre à jamais la lumière. Et l'autre partie, qui ne faisait que prendre plus d'ampleur depuis qu'il avait atterri sur cette planète, lui soufflait "Perdre la lumière, et alors ?"... Oui, et alors ? Il cessa de tourner en rond et secoua la tête, en essayant de chasser les doutes et reprendre un tant soit peu ses esprits. Il se sentait vide, rongé par une colère qu'il ne pouvait même plus assouvir, sans buts ni rien. Il en voulait à tout le monde, y compris à la Force pour l'avoir jeté dans cette époque. Et il ne pouvait même plus venger la mort de Nazénie ! Sabre en main, il avança, rattrapé par la colère et le dégoût, la rage d'avoir manqué sa chance, d'avoir raté le Muun... Il marchait lorsqu'il sentit une nouvelle présence.

– Qui es-tu, toi ?

Il stoppa à proximité des gardes Impériaux qu'il venait de tuer, sans lâcher son arme, tourné vers... une gamine. Bien plus jeune que lui, une adolescente bizarre, elle aussi marquée par le Côté Obscur. Si Alek avait toujours un sabre d'une lame bleue luisante, aucun sensitif n'aurait malgré tout pu le prendre pour un Jedi. Enfin, il était un Jedi Déchu, perdant pied et ne cessant plus de s'approcher de ce qu'il avait toujours combattu.

– Où es ton maître ? Où sont les seigneurs Siths de cette foutue planète ?!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 202
Comptes : Rosas Sky, Mickaëlla, Calista
Espèce : Humaine
Âge rp : 18 ans
Maître : Lord Scourge
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour sur les terres Siths   Mer 22 Nov - 10:04

Korriban, j'étais de retour sur la terre de sith avec mon nouveau maître, parce qu'il semblait qu'une réunion importante devait s'y tenir, mais ne concernait en rien les apprentis, donc j'en profitais pour explorer un peu plus la planète pour voir les changements survenus entre mon époque et celle ci.

J'étais surprise par le manque cruel d'étudiant de l'académie et me demandais où était passé l'âge d'or des Sith. M'ennuyant rapidement  à l'académie, je filais faire un tour vers la petite ville à quelques kilomètres de la pour faire les boutiques dans le but de refaire le plein de bonbons et sucreries.

Sortant d'une boutique, une barre de chocolat en bouche, je ressentie une présence assez étrange dans la force, a mi chemin entre obscurité et lumière. Avalant tout rond mon chocolat, je sautillais dans la direction de  cette source pour tomber sur un drôle de jeune homme, avec pleins de soldats morts à ses pieds et un sabre bleu à la main.

Je le regardais longuement, me demandant pourquoi il avait un sabre bleu à la main, mais semblait plus proche du coté obscur que lumineux. En équilibre sur un petit rocher, je fixais le jeune homme droit dans les yeux et sourit légèrement


Dit, pourquoi t'as tout sali avec les soldats? Ça fait tout sale dans le décors maintenant. Moi je suis qui? Ben je suis moi, mais tu peux m'appeler Opaline et toi tu es qui? Pourquoi tu as un sabre bleu alors que tu sembles lié au coté obscur ?  

Il était vraiment étrange, pas tout à fait sombré, mais pas entièrement lumineux. Surement  un petit nouveau qui était entrain de sombrer. Super un nouvel apprenti pour l'académie. Sortant des bonbons, de ma poche, je les mangeais tout rond tout en continuant de le fixer.

Mon maître et tout les autres sont occupés à l'académie actuellement pour des affaires importantes, mais c'est interdit aux jeunes recrues

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour sur les terres Siths   Mer 22 Nov - 11:33

– Dit, pourquoi t'as tout sali avec les soldats ? Ça fait tout sale dans le décor maintenant. Moi je suis qui ? Ben je suis moi, mais tu peux m'appeler Opaline et toi tu es qui ? Pourquoi tu as un sabre bleu alors que tu sembles lié au côté obscur ?

Il n’était pas du tout lié au Côté Obscur ! Ou si peu. Bref, peu importe, on se fichait complètement de ça ! Cette fille, une apprentie donc, lui semblait presque aussi dérangée que Plagueis, à se comporter comme une fillette de neuf ans alors qu’elle approchait visiblement de la vingtaine. Occupée à manger des bonbons en le fixant d’un regard qui mettrait mal à l’aise n’importe qui, perchée sur son rocher. Il n’avait pas répondu, déjà très occupé à contrôler ses nerfs. L’idée lui vint de retourner son propre sabre contre lui et d’en finir, une idée terriblement tentante qu’il finit par repousser. Ce n’était pas ainsi qu’il gagnera suffisamment de pouvoir pour être à même de protéger ceux et celles qu’il aimait, pas du tout. Derrière la colère et le deuil, cette ambition-là était bien la dernière qui lui restait, il refusait de vivre à nouveau un choc telle la mort de son amie. Les Jedis lui répondraient que se venger ne servirait à rien, qu’il devait s’apaiser, et d’autres conneries du même style. Ce n’était pas de ça dont il avait besoin.

– Mon maître et tous les autres sont occupés à l'académie actuellement pour des affaires importantes, mais c'est interdit aux jeunes recrues.

Des affaires importantes, hein ? Un sourire de tordu vint un instant flotter sur ses lèvres avant qu’il ne recule d’un pas, lançant un regard dans la direction de l’Académie. Le bon sens voudrait qu’il ne s’en approche plus jamais, d’autant plus qu’il ne comprenait que maintenant que ce n’était pas le Muun fou qui l’en avait fait sortir mais bel et bien Revan, comme il avait cru le rêver, accompagné d’une autre personne qu’il n’avait pas reconnu. Les Siths avaient dû le laisser faire pour on ne sait quelle raison.

– Des affaires importantes, comme préparer l’exécution de leur prochaine victime, je suppose ? grinça-t-il avec hargne. J’ai eu le malheur de faire la connaissance de quelques uns de ces tordus. Je m’appelle Alek.

Il ne pensait pas, par contre, avoir déjà vu un Sith avec cette fille à côté comme apprentie, au moins un ennemi potentiel de plus à rajouter sur sa liste. Ceux qu’il avait dû supporter la présence était le directeur de ce lieu infect, un Sith guerrier nommé Grodjirah, Vitiate, dont il n’avait su la véritable identité que sur le tard, et bien sûr, ce très aimé Muun encore plus infect que l’Académie elle-même. Alek repoussa d’un coup de pied le corps d’un soldat sur son chemin, serrant encore plus fort la main sur la poignée de son sabre, jusqu’à s’en faire mal. Ces lieux avaient une influence encore plus néfaste, sur lui, il avait envie de tuer encore, pensant que cet acte pouvait l’aider à évacuer une partie de sa rage.

– Qui est ton maître ? Je ne pense pas l’avoir vu, lorsque j’étais… « invité » à l’académie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 202
Comptes : Rosas Sky, Mickaëlla, Calista
Espèce : Humaine
Âge rp : 18 ans
Maître : Lord Scourge
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour sur les terres Siths   Mer 22 Nov - 17:22

Je continuais de l'observé, il était vraiment étrange. On le sentait très perturbé dans la force, cela m'intrigua beaucoup

Je n'en ai pas la moindre idée, je ne suis pas invités. Pourquoi tu les trouves tordu dit moi ? Je ne comprend pas trop

Sautant de mon rocher, je m'approchais de plus près, me demandant pourquoi il gardait toujours son arme à la main alors que j'étais pacifique envers lui. Je rangeais mon paquet de bonbons dans la poche et croisa les bras dans mon dos tout en continuant de le fixer dans les yeux.

Il était, semble t-il  proche du coté obscur, mais semblait avoir une certaine haine envers les sith, car il avait été semble t-il détenue par les autres. Il était pas entièrement sith, ni jedi, et semblait être totalement perdu


Donc tu étais ici, mais comme ancien prisonnier.  Tu crois que je vais te le dire peut être ? Tu me sembles avoir une certaine haine contre les sith


Je croisais les bras, tout en restant droite comme une tige de fer planté dans le sol en observant le jeune homme devant moi

Tu veux quoi concernant les sith ? Tu n'as pas l'air de les porter dans ton coeur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour sur les terres Siths   Mer 29 Nov - 11:12

Quiconque osait demander en quoi les Siths étaient tordus n’avaient jamais faits la connaissance ni de Vitiate, ni de Plagueis, tous deux méritant haut la main la palme des êtres les plus tordus, malsains et mauvais de toute cette galaxie ! Si par miracle, cette fille n’avait jamais croisé leur route, elle ne pouvait pas comprendre, elle n’avait alors jamais ressenti l’aura infecte du Muun ni écouté les murmures empoisonnés de Vitiate, qui ne servaient qu’à vous distordre l’esprit. Il lui lança un regard lorsqu’elle sauta finalement de son rocher, lui ne comprenant pas pourquoi elle pouvait réagir ainsi malgré son âge apparent. Oh, et puis peu importe, qui s’en souciait ?! Ce n’était pas après elle qu’il en avait elle et la plus forte cible de sa rage avait finalement rejoint la Force, tué par une… petite rebelle. Même pas sensible à la Force, d’après ce qu’il avait entendu, juste une Rebelle qui avait su profiter de sa chance. Alek ne savait pas vraiment s’il avait envie de hurler pour avoir agi comme ça ou envie de l’embrasser pour la remercier de les avoir débarrassé de cette infection nauséabonde. Dans tous les cas, elle l’avait tué et il lui en sera éternellement reconnaissant.

– Donc tu étais ici, mais comme ancien prisonnier. Tu crois que je vais te le dire peut être ? Tu me sembles avoir une certaine haine contre les sith.

Si peu, voyons ! Il leva les yeux au ciel avec un léger ricanement, puis s’obligea à inspirer profondément pour se reprendre. Ce qui ne fonctionna d’ailleurs pas du tout. Une haine, non, pas du tout, il ne… Simplement de la colère. Non. Si. Ou… Soupirant encore, il recula d’un pas, jeta un vague regard aux corps étendus par terre, puis en direction de l’académie. Il ne devrait pas être ici, cette planète avait une bien plus mauvaise influence que d’autres, il le ressentait au plus profond de lui. Et pourtant, ce n’était sans doute qu’ici qu’il pouvait trouver ce qu’il cherchait. Il se sentait encore trop faible, trop entravé par certains principes, incapable de protéger ceux qu’il aimait et hanté par e qu’il avait ressenti chez Nazénie avant qu’elle ne rende l’âme. Il l’entendait encore crier dans tous ses cauchemars et voulait que ça cesse. Qu’aucun de ceux qu’il aimait ne vive plus jamais ça ! Il avait été incapable de la sauver, elle, mais il pouvait encore protéger les autres, non ? Peut-être.

– Tu veux quoi concernant les sith ? Tu n'as pas l'air de les porter dans ton cœur ?

– Le seigneur Sith dont je voulais me venger est déjà mort,
lâcha-t-il dans un bref souffle.

Il s’assit sur le dos d’un des cadavres de soldat, comme si cette simple phrase était venue à bout de toutes ses forces. Il désactiva enfin son sabre, faisant tourner la poignée entre ses mains avec dépit. C’était idiot… Il était venu ici en quête de plus de puissance mais allait sûrement se faire tuer dès lors que ces chers seigneurs du mal sortiront de leur trou pour venir faire un tour dans le coin. De toute manière, même la mort lui semblait une option valable, maintenant.

– Je hais ton Ordre, mais il a raison sur un point, ce n’est pas avec les Jedis que je pourrai obtenir assez de forces. Je ne veux plus être entravé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 202
Comptes : Rosas Sky, Mickaëlla, Calista
Espèce : Humaine
Âge rp : 18 ans
Maître : Lord Scourge
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour sur les terres Siths   Jeu 30 Nov - 21:11

Il n'aimait pas les sith, drôle de sith en devenir, mais il n'était pas question que je le laisser aller à l'académie sans en avertir mon maître et les sith présent pour la réunion parce que je ne lui faisais absolument pas confiance

Ben s'il est mort, tant pis, c'est la vie, ou la force, ou ce que tu veux

Je sortie une barre de chocolat de la manche de ma tunique et la mangea tranquillement tout en observant cet étrange jeune homme qui semblait si fascinant. Un mélange de pur haine, de chagrin, de nostalgie.

Sautillant ça et là, je m'approchais de lui alors qu'il s'était installé sur un soldat mort et lui tendit une sucette tout en l'écoutant maudire les nôtres


Les jedis c'est de l'ennui pur c'est certain, bon t'as la haine et tout ce qui va avec, mais t'es pas assez stable pour le moment. Si tu veux, je peux t'aider à te faire accepter par mon maître et les autres sith, si j'arrive à plaider en ta faveur. Je t'aime bien avec tes émotions si forte,
c'est amusant


Je m'assis sur le sol, à même la poussière et le fixa droit dans les yeux tout en mangeant ma barre de chocolat. Il était vraiment un contraste d'émotions fascinant

Tu veux bien être mon grand frère? Je m'ennuie toute seule, y a pas beaucoup d'apprenti à l'académie en ce moment

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour sur les terres Siths   Mar 16 Jan - 16:10

Ce Sith aura été une horreur jusqu’au bout, même mort. Alek se laissa tomber sur un des soldats qu’il avait tué comme s’il s’agissait d’une chaise, en suivant du regard la fille bizarre qui sautillait tout autour en cessant jamais un petit instant de grignoter, à se demander par quel miracle elle était encore si fine. Où l’Ordre Sith l’avait-il ramassée ? Il ne se souvenait d’avoir déjà rencontré quelqu’un qui fut si… Bizarre. A moins qu’elle n’ait des problèmes. Bah, tout le monde avait des problèmes, certains plus que d’autres, c’est tout. Il refusa d’un signe de tête la sucette qu’elle tendait, n’ayant absolument pas le cœur à manger des bonbons. Là, présentement, il avait plutôt envie de vomir, et hurler un peu, ou bien se battre encore. Ou se cogner un peu la tête par terre. Ou mourir. Il ne savait plus. Ah, mourir, ça allait très vite lui arriver, dès lors qu’il croisera le chemin d’un de chers confrères de la sangsue Muun. Qu’est-ce qu’il était venu foutre là, déjà ? Il lui fallut un petit instant avant de se remettre les idées un tantinet en place, ayant de plus en plus le sentiment de naviguer dans un océan de folie pure, tiraillé entre son envie de chasser la faiblesse et son envie de se tirer d’ici avant qu’il ne soit trop tard.

– Les jedis c'est de l'ennui pur c'est certain, bon t'as la haine et tout ce qui va avec, mais t'es pas assez stable pour le moment. Si tu veux, je peux t'aider à te faire accepter par mon maître et les autres sith, si j'arrive à plaider en ta faveur. Je t'aime bien avec tes émotions si fortes, c'est amusant.

Pas assez stable, ha ! On lui avait souvent répété que se tenir en équilibre entre deux voies était dangereux, mais jusqu’alors, il n’avait jamais réalisé à quel point. Il avait l’impression de se tenir debout sur un fil très fond au-dessus d’un gouffre, vacillant d’un côté puis de l’autre, une voix lui criant « Mais dégage de cette planète ! » et l’autre chuchotant « Reste donc... », le tout accompagné par un trouble marqué. Il esquissa un mouvement pour se lever, puis resta finalement assis, regardant la gamine assise par terre sans la voir, le cœur au bord des lèvres. Il ne pouvait quand même pas laisser tomber, pas maintenant, il n’était pas revenu ici juste pour… Si ? Non. Non, ou plutôt oui… Ou non.

– Tu veux bien être mon grand frère ? Je m'ennuie toute seule, y a pas beaucoup d'apprenti à l'académie en ce moment.

– Hein ?


La question était si bizarre qu’elle eut au moins le mérite de le tirer un instant de ses pensées confuses. Il cligna des yeux trois fois de suite, avec le sentiment d’être complètement déconnecté de la réalité. C’était peut-être ça, après tout… Peut-être qu’il rêvait toujours, qu’il n’avait en réalité jamais quitté le laboratoire du Muun fou et qu’il était plongé dans une sorte d’hallucination pénible. Ça ne pouvait pas être réel, tout ça, il ne… Il s’en sentit presque soulagé, curieusement, ou bien ce n’était qu’un signe de plus de la perte de santé mentale.

– Que veux-tu dire par là, tu n’as jamais eu de famille ? Ou tu veux juste quelqu’un près de toi ? Tu dois être parfaitement capable de te défendre.

Faute de quoi, elle serait déjà morte depuis un moment, l’entraînement des Siths n’était pas le plus tendre au monde. Et si tout ça n’était qu’une vaste hallucination, alors qu’importe, il pouvait très bien se laisser complètement aller.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 202
Comptes : Rosas Sky, Mickaëlla, Calista
Espèce : Humaine
Âge rp : 18 ans
Maître : Lord Scourge
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour sur les terres Siths   Mer 17 Jan - 9:15

Il était très marrant complètement perdu et en plein questionnement, c'était vraiment plaisant de le voir se torturer de la sorte, même si je ne comprenais pas tout vraiment.  Je souris amusée de le voir réagir de la sorte au moins, j'avais réussis à le faire revenir à lui quelques secondes

Un, deux trois,  j'irais chercher un bantha  

Puisqu'il n'avait pas eus envie de ma sucette, tant pis, pour la peine c'est moi qui la mangerais pour plus tard, parce que j'avais déjà quelque chose à manger. Ben non, j'avais jamais eus de famille même si c'était mon oncle qui m'avais élevé, je le voyais comme un mentor et pas un père ou toute autre chose

C'est quoi  une famille? J'ai bien eus mon oncle qui m'a élevé, mais c'est pas une famille enfin j'en sais rien du tout... Moi il m'a appris la force mais c'est tout
Je m'assis sur le sol en face de lui et leva les yeux au ciel devant sa question bête sur le fait de ne pas savoir me battre.

Ben si, je sais me battre non mais tu me prend pour un de ces boulets fraîchement arrivé ? C'est vexant boudais-je légèrement Je veux juste un peu de compagnie quand je suis pas avec mon maître c'est tout... Puis ici c'est pas mon époque, puis toi t'es tout triste et perdue donc te faut de l'aide

Je me relevais d'un bon et lui sauta dessus pour lui faire un gros câlin tout doux, parce qu'il me faisait vraiment de la peine à  être tout triste de la sorte et complètement perdu


Un gros câlin c'est le meilleur médicament quand on est triste avec les sucreries

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour sur les terres Siths   Ven 19 Jan - 23:04

Il aurait dû s’en douter, pas de famille réelle, juste des maîtres et tuteurs qui passaient dans votre vie, certains s’y attardant, d’autres filant comme un bref courant d’air qui ne vous touchait pas plus que ça. Si c’était juste de la compagnie, qu’elle voulait, pourquoi pas, mieux valait ça que de traîner toujours seul. Il grimaça lorsqu’elle appuya sur le « t’es seul et perdu », comme s’il y avait besoin d’en rajouter. Il ne pourrait pas même expliquer vraiment ce qu’était une famille, n’ayant pas connu non plus la sienne. Les Jedis ne formaient pas une famille, une communauté, oui, mais de là à parler de famille… Et avec bien trop de règles, à un point qui en devenait ridicule ! Comme avait-il supporté si longtemps d’être enserré là-dedans ? Il sursauta tout à coup quand la fille se leva brusquement et lui sauta littéralement dessus pour lui faire un câlin. Les yeux écarquillés, pas loin de faire une rupture d’anévrisme à cause du choc, il referma maladroitement les bras sur elle, tombé à moitié à la renverse. De… Hein ? Une fois de plus, il se mordit les lèvres pour être sûr qu’il ne rêvait pas.

– Un gros câlin c'est le meilleur médicament quand on est triste avec les sucreries.

– Ah…


De tous les trucs bizarres qui lui étaient arrivés, au cours de sa vie, il avait cru avoir fait un bon tour d’horizon, et pourtant, jamais il n’aurait pu imaginer qu’il serait un jour assis par terre dans la poussière, sur la terre natale des Siths, à faire un câlin à une de leurs apprenties, adepte de bonbons et visiblement peu nette mentalement. Si c’était une illusion, il pouvait jouer le jeu, après tout, qu’est-ce que ça changeait ? Il lui rendit donc son étreinte plus sincèrement, cette fois-ci, comme s’il étreignait un vieil ami qu’il n’avait plus vu depuis trop longtemps. Au même instant, il y eut du mouvement, ce qui l’incita à relâcher la petite et à se lever, pour regarder au lointain. On aurait dit qu’une procession se formait…

– Tu devrais y aller… On dirait bien qu’ils vont enterrer Plagueis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 202
Comptes : Rosas Sky, Mickaëlla, Calista
Espèce : Humaine
Âge rp : 18 ans
Maître : Lord Scourge
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour sur les terres Siths   Dim 21 Jan - 11:25

Il avait été marrant, j'aimais bien tout ce mélange d'émotions si fort. S'il faisait un effort, il deviendrait rapidement un vrai sith comme mon maître ou n'importe qui d'autre. Au départ mon câlin semblait l'avoir complètement déstabilisé et cela me fis rire beaucoup

Faut vraiment que t’apprenne à sourire tu sais

Il me rendis tout de même mon câlin et je lui souris de toute mes dents, ravie de le voir un peu plus détendu. Intérieurement, j'avais l'impression qu'il aurait du mal à se faire un place mais je devrais parler de lui avec mon maître pour savoir ce qu'il pouvait bien en penser.

Cependant, je fis la moue lorsqu'il se releva pour me faire comprendre qu'il fallait rejoindre les autres pour aller enterrer un seigneur sith que je ne connaissais même pas, mais dont le travail semblait être intéressant


A oui, c'est l'heure. Je doute que tu viennes avec moi, donc je te dis à bientôt

Je lui fis un petit signe de la main avant de partir en sautillant tout en terminant de manger quelques sucreries

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour sur les terres Siths   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour sur les terres Siths
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour sur les terres du Bonheur. [ Natsu ]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Korriban :: Dreshdae-
Sauter vers: