Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)

Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile rose
avatar
Messages : 2332
Comptes : Calista, Opaline, Syal Antilles
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Dim 26 Nov - 20:16

Lorsque j'ouvris les yeux, je me sentie vraiment très mal, j'avais l'impression d'être passé sous un vaisseau. Je me demandais ce qui m'étais arrivé, je n'avais pas de souvenir que des traces flous d'un combat avec mon maître, et ensuite c'était le néant.

Tout autour de moi était d'une blancheur à faire mal les yeux, je tentais de bouger un peu, mais j'étais semble t-il attaché au lit sur lequel je me trouvais. Il n'y avait pour le moment personne à part le bruit d'une machine de surveillance médicale où j'étais reliée et l'odeur affreuse du médicament qui flottait dans l'air.

Respirer me faisais terriblement mal les cotes, de plus j'avais l'impression que ma tête allait exploser. J'avais beau réfléchir longuement à ce qui était arrivé, je n'arrivais pas à me souvenir dans quel bordel nous nous étions mis avec mon maître.

Je fermais les yeux pour faire le vide et voyais des flash de notre combat, puis je vie mon maître se faire tuer sous mes yeux puis se fus le trou noir.

Lorsque je sortie de mes pensées, je remarquais devant moi un droïde médicale qui s'occupais d'autres personne couché dans cette infirmerie. A première vue, c'était un droïde de service impérial. Haussant un sourcil, je me demandais bien ce que je pouvais faire ici, pourquoi j'étais au milieu d'une infirmerie Impériale, alors que mon maître et moi les avions toujours évité jusqu'à maintenant.

La porte de l'infirmerie s'ouvris dans un grincement qui grinça tellement que je sentie mes oreilles sifflés. Plongeant alors mon regard face aux visiteurs, je compris à l'uniforme, que j'avais devant moi un très haut gradé de l'empire, ce qui était surprenant pour une simple apprentie comme moi


Qui êtes-vous? Que fais-je ici? Pourquoi suis-je attaché à ce lit ? des milliers de questions avaient envahis mon esprit et j'espérais que l'on puisse m'éclairer rapidement.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 104
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Lun 27 Nov - 17:03

La suite de l'opération de nettoyage de la planète Alderaan avait laissée aux mains de son second. La Confédération avait été mise en déroute, tout comme les faibles troupes venues du système Onderon, puis les Rebelles également avaient dû abandonner la partie après avoir vu une partie des leurs massacrées et l'autre partie ayant désertée suite à l'annonce impériale. Le gouverneur s'arrêta dans la petite pièce où venait d'être amené le corps du défunt Darth Plagueis, afin d'être rapporté à Coruscant, ou plutôt à la base stellaire où attendait l'Empereur. On leur avait donné des ordres, le corps devait être conservé en attendant d'être emmené sur Korriban, terre ancestrale des Siths, où il sera sans doute inhumé. Les mains dans le dos et le regard froid, Tarkin ne put s'empêcher d'éprouver une très grande satisfaction en voyant le Muun enfin mort, la tête à moitié arraché et le reste du corps écrasé en de nombreux endroits, les os brisés, lorsque son corps avait chuté dans l'éboulement. Qu'importe ce qu'il ait pu faire pour le bien de cet Empire... Son côté malsain et dangereux surpassait de loin son côté utile, par ailleurs, l'effroi qu'il avait causé dans les rangs avait poussé à de multiples désertions.

Tué par une petite rebelle, quelle belle ironie du sort. Le Grand Moff laissa un sourire satisfait planer un bref instant sur son visage avant de quitter cette pièce et le corps répugnant du Muun. Ils se mirent en route vers la base spatiale où ils devaient retrouver l'Empereur Palpatine. Tarkin y fera également son rapport et tiendra une réunion avec d'autres officiers, pour un débriefing de cette bataille puis une discussion sur la conduite de leurs futures manœuvres, de nouvelles cibles s'étaient profilés. Il devait également faire une inspection pour leur projet secret de destruction massive... Le voyage se déroula assez tranquillement et le corps du Muun fut livré dans les délais prévu à l'Empereur, alors qu'il s'apprêtait à partir pour Korriban. Il lui détaille, en une réunion privée, son rapport sur la bataille d'Alderaan, puis lorsqu'il fut libéré d'autres obligations liées à son travail, reprit la route avec sa flotte vers Coruscant. Ils y avaient des prisonniers à y livrer et bien d'autres petits tracas concernant les soucis que traversaient en ce moment l'Empire. Le principal sujet de préoccupation du Gouverneur concernait l'Etoile Noire,  il était temps de choisir une planète pour un essai de grand ampleur.

A leur arrivée à l'orbite de Coruscant, Tarkin se rendit dans la section médicale du vaisseau pour juger de l'état actuel des prisonniers et déterminer lesquels pouvaient aussitôt être "employés" à un service actif, lesquels seront interrogés et lesquels simplement tués car on ne pouvait rien en faire. Il se rendit avec ses subordonnés à l'infirmerie, grouillant de monde et de vie. Les droïdes médicaux cohabitaient avec le personnel soignant de l'appareil et sitôt entré, on lui donna un premier diagnostic général de l'état des prisonniers et du nombre d'actifs potentiel. Quelques uns étaient déjà réveillés, ceux-ci pourront servir aussitôt qu'ils seront envoyés dans les geôles de la capitale.

– Qui êtes-vous ? Que fais-je ici ? Pourquoi suis-je attachée à ce lit ?

– Vous poser la question de votre présence ici est-elle vraiment utile, jeune Rebelle ?

Il fit un signe de tête vers un des droïdes pour qu'il lui montre rapidement ce qu'ils avaient sur cette fille. Elle avait été prise au milieu des hommes de la Confédération, alors qu'une petite troupe avait pu atterrir au sol, pour leur plus grand malheur. Ils auraient pourtant dû comprendre qu'en subissant pareilles déconvenues en vaisseaux, leur situation ne pouvait qu'empirer au sol. Une fois qu'il eut accordé pleinement attention aux informations détenues, il s'approcha du lit, jusqu'à se trouver près de la jeune enfant qui y était sanglée.

– Posez-vous la question si vous êtes capable de supporter un interrogatoire de l'Empire. Si tel n'est pas le cas, songer à coopérer vous serait très bénéfique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile rose
avatar
Messages : 2332
Comptes : Calista, Opaline, Syal Antilles
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Mar 28 Nov - 11:02

Bon, soit j'étais entrée dans une dimension parallèle, soit mon ancien maître m'avais caché des choses, auquel cas, je ne comprenais absolument pas pourquoi il était entrain de me prendre pour une de ces rebelles à la noix

Je veux bien avoué avoir un caractère rebelle, mais de là à me prendre pour l'un de ces imbéciles qui défit l'Empire, c'est vraiment insultant répliquais-je d'une moue vexé.

Je n'avais jamais porté dans mon cœur ces gens là, qui étaient de vrais nids à ennuis, donc je ne comprenais pas pourquoi il me comparait à eux. J'avais beau réfléchir à tout cela, à part récolter un bon mal de tête, le reste était totalement flou dans mes souvenirs.

Le mot interrogatoire me fis hausser un sourcil, mais j'avais franchement pas envie de tester quoi que se soit de ce genre, puis bon je ne voyais pas vraiment ce que l'on pouvait me reprocher de la sorte


Je veux bien coopérer, si l'on m'explique de quoi je suis accusé puisqu'il semblerait que j'ai trahis l'empire, et les sith si je suis votre résonnement ce qui ne me serait d'ailleurs jamais venue à l'esprit étant donné que les sith m'avais offert une famille de part mon maître, mais aussi que l'empire nous confiait souvent des contrats très bien payer à exécuter.

C'était vraiment dérangeant d'être couché de la sorte, mais je fus ravie lorsqu'un droïde médicale m'aida à me redresser légèrement.


Posez moi vos questions et j'y répondrais volontiers

J'entendis certain voisins de lits me prendre pour une traître d'après leurs paroles mauvaises, mais je ne voyais pas pourquoi étant donné que je ne les connaissais pas le moins du monde

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 104
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Mar 5 Déc - 13:12

– Je veux bien coopérer, si l'on m'explique de quoi je suis accusée puisqu'il semblerait que j'ai trahi l'empire, et les sith si je suis votre raisonnement.

S’il y avait bien une chose qui fatiguait tout particulièrement le Grand Moff, c’était bien les traîtres jouant aux imbéciles, arguant d’ignorer ce qu’on leur reprochait ou jouant les idiots en espérant que cela les aide à mieux s’en tirer. « Ah, moi, je suis un Rebelle ? Juste parce que vous m’avez retrouvé en train de piéger un croiseur Impérial avec des mines ? » Cette « tactique », si on avait la faiblesse de l’appeler ainsi, n’était qu’une perte de temps supplémentaire, impossible de comprendre ce qui pouvait bien traverser la tête de ceux l’utilisant, mis à part du vide. Tarkin lança un long regard à leur prisonnière, ramassée dans les restes de cette stupide Confédération, encore blessée et donc incapable d’être utile dans les chantiers pour l’immédiat. Puisque son esprit était visiblement tout aussi dénué d’utilité que son état physique, il était donc inutile que l’Empire s’en encombre plus longuement. Le Grand Moff passa donc directement à la fin du document, sur le databloc, puis y fit ajouter un ordre d’exécution qu’il commença à remplir. Il avait actuellement bien trop de travail pour se permettre de perdre trop de temps avec les ridicules Rebelles ou les petits mercenaires ayant eu la faiblesse de croire en la prétendue force de la Confédération.

– Posez-moi vos questions et j'y répondrai volontiers.

– Espérer pouvoir se défendre de pareille façon sera une stratégie que je ne comprendrai jamais,
dit-il d’un ton tranquille en remplissant le document. Vous auriez dû vous rendre aussitôt que vous en aviez une chance, plutôt que de courir dans la forêt en espérant vainement nous échapper. Ceci est d’ailleurs valable pour tous vos chers camarades.

Il lança un long regard méprisant à tous les autres prisonniers de la pièce, dont la très grande majorité ne verra pas le jour se lever demain. Du moins, si d’ici une heure, ils n’étaient pas capables de marcher sans aide et de se rendre un tant soit peu utile. Le gouverneur avait actuellement un grand besoin de main-d’œuvre pour un chantier important et particulier, mais une main-d’œuvre opérationnelle dès à présent.

– Donnez-moi votre nom, si vous êtes, du moins, capable de répondre à une question aussi simple.

Qu’elle fournisse un nom réel ou un faux l’importait très peu, cela sera simplement celui qui sera noté dans les registres et le rapport d’exécution, peu importe qu’elle en choisisse un faux pour terminer sa pathétique existence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile rose
avatar
Messages : 2332
Comptes : Calista, Opaline, Syal Antilles
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Ven 8 Déc - 17:53

Non mais je ne comprenais absolument rien du tout à ce qu'il me disait, j'étais totalement perdue, largué, et aussi légèrement en colère qu'il m'accuse à tord quoi que je puisse dire pour ma défense

Mais me rendre où bon sang ? Je me rappelle un combat avec mon maître sur Naboo, je l'ai vue donner sa vie pour moi, puis c'est le tour noir total et complet. Quand je me suis réveillé, j'étais accrocher à ce fichu lit et on m'accusait d'être une rebelle


J'avais vraiment envie de lui balancer mon poing à la figure pour faire preuve d'aussi peu d'intelligence et de m'accuser à tord, mais j'étais coincé sur ce lit sans avoir la possibilité de le faire. Lui lançant un regard noir bien sentie, je pris la peine de lui répondre tout de même.

Rosas Sky... Elles viennent vos questions où alors vous avez décider de me condamner sans me donner un jugement ? Je croyais l'Empire avec un peu plus de cervelle

Et ses preuves? Elles étaient où ? Que l'on m'accuse était une choses, mais que l'on me dise de quoi en était une autre et semblait vraiment être trop demander à un impérial

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 104
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Mar 19 Déc - 21:36

Le plus lassant, dans les interrogatoires, n'était pas la masse de documents à remplir mais bien les prisonniers geignards qui étaient incapables de la moindre subtilité. Des faibles ne sachant rien faire d'autre que s'agiter, essayer vainement de provoquer ou d'énerver ceux qui les tenaient. Tarkin ne prit pas la peine de répondre, par ailleurs, consultant à présent la base de données de l'Empire pour vérifier s'ils avaient déjà des informations ou un dossier rattaché à ce nom, ou ce pseudonyme. Il y avait effectivement un dossier, oui... Mmh... Si les Siths commençaient à laisser traîner leurs apprentis partout ou à en faire n'importe quoi, où allait la galaxie. Ne pouvaient-ils donc pas prendre la peine d'éliminer les traîtres dès lors qu'ils s'éloignaient de leur Ordre ? Le Grand Moff ne pouvait même pas affirmer être surpris de voir, une fois de plus, le nom de Plagueis apparaître, indiqué comme ayant été le maître de cette fille. Décidément, depuis quelques mois, ce Muun apparaissait aléatoirement dans un nombre bien trop élevé d'affaires à son goût, tel un parasite ayant grignoté bon nombre de fils important au sein de l'Empire.

Le Grand Moff n'ignorait en rien les pouvoirs de la Force et des personnes qui y étaient plus sensibles, il avait assez observé de Jedis, assez observé Vador et même l'Empereur, en une circonstance particulière. Il s'était donc méfié d'emblée ce Muun lorsqu'il s'était avancé dans sa flotte et avait débuté à répandre son ombre nauséeuse sur ses hommes. Le malaise n'avait eu de cesse de grandir et l'Empereur y était resté sourd, alors même que Tarkin et chacun de ses officiers lui avaient signalé bon nombre de fois les aberrations qui résultaient de la présence de ce "scientifique" si proche de la Flotte. Des hommes efficaces s'étaient mystérieusement envolés, les désertions avaient été bien plus nombreuses, on retrouvait des traînées de sang dans les couloirs... Si Vador avait été un allié abrupt, aussi strict que l'exigeait l'Empire, Plagueis, lui, avait été une véritable infection, une maladie qui avait rongé son équipage à sang et dont ils étaient enfin débarrassés. Jamais il n'aurait cru dire ça un jour mais merci à la princesse terroriste de les avoir débarrassé de cette maladie, elle ignorait quel fier service elle avait rendu à cette flotte.

– Jetez-la dans une cellule. Il ne sert à rien de la soigner en attendant l'exécution.

Il fit un bref signe, comme on chasse une mouche venue nous importuner, puis se détourna, passant aux autres prisonniers ramassés sur Alderaan pour l'inspection. Quelques noms de plus vinrent s'ajouter à la liste, rien de bien conséquent, cela dit, la majorité pourra servir aussitôt sur les chantiers, dès qu'elle sera transférée. Une fois cette formalité faite, il repartit dans son bureau, s'adonner à d'autres tâches plus importantes demandant son attention.

~~

Quelques jours plus tard, alors que l'exécution allait bientôt avoir lieu, on vint informer le Grand Moff qu'une certaine Darth Lunariss venait de faire irruption et s'intéressait aux prisonniers qui allaient être exécutés. La précision "Sith" arracha un léger soupir peu enjoué au gouverneur, qui espérait ne pas avoir encore sur le dos un second Sith cinglé, un prétendu scientifique avide de sang et d'organes frais, une véritable plaie, dans tous les sens du terme, tout juste bonne à infecter son équipage et compromettre leurs missions. Il ordonna qu'on la fasse entrer dans son bureau, se levant lorsque la porte se rouvrit. Après un Muun fou aux yeux jaunes et aux ongles infestés de sang, il se retrouvait devant une Twi'lek à moitié nue et à la peau rouge sang. Le Grand Moff ignorait s'il devait être terriblement blasé ou triste en voyant des contrastes si violents avec le sérieux implacable de leur Empereur.

– Bonjour, Dame, dit-il d'un ton très poli quoi qu'aussi glacial que les terres de Hoth. Quelle est la raison de votre venue aujourd'hui ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexy Lady Sith
avatar
Messages : 331
Comptes : Maât-Atlane, Sarkiss Shan
Espèce : Twile'k
Âge rp : 20 ans
Maître : Kallig
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Mer 20 Déc - 10:10



La Dame Noire avait été satisfaite par le détachement de la Capitaine Calista et de son vaisseau. Maintenant la partie la plus délicate de ce qu'elle était venue faire sur Coruscant : rencontrer l'implacable Tarkin. Elle se dirigea vers les bureaux du Grand Moff et lui demanda une audience. L'homme était là et acceptait de la recevoir de suite. Cela arrangeait Lunariss. Elle n'avait pas envie de rester plus que de raisons sur Coruscant. Ses gardes se mirent aux gardes à vous en face de ceux de Tarkin. Chacun serait prêt à intervenir si ça dérapait entre eux. Mais Lunariss n'avait aucune raison de vouloir que cet entretien se passe mal.

La porte s'ouvrit et elle s'avança dans la pièce. L'Officier se leva poliment pour l’accueillir. une attitude que démentait clairement le ton glacial qu'il utilisa. La Sith ne s'en formalisa pas. Elle lui fit un sourire avenant et un ton aimable:

- Bonjour Grand Moff, c'est un plaisir de rencontrer un Héros de l'Empire de votre stature.

La twile'k désigna un fauteuil et dit :

- Puis-je ?

Après qu'ils se furent installés et avoir étudié rapidement le Grand Moff, Lunariss se décida pour une tactique : honnêteté et simplicité. Pas la peine de sortir le grand jeu à un homme tel que lui. Cela ne prendrait pas et risquait de compromettre ses objectifs.

- Je viens pour vous entretenir de deux sujets. Tout d'abord je souhaite aborder le cas d'une sensitive que vous désirez exécuter et ensuite une requête concernant une opération que je mène.

La jeune femelle étudiait les effets de chacun de ses mots pour réajuster son discours de même qu'elle sondait les émotions qui pouvaient filtrer chez ce Militaire des favoris de l'Empereur.

- Donc concernant la sensitive. J'ai ouïe dire que vous alliez exécuter une certaine Rosas Sky. Une apprentie sith. Je souhaite que vous me permettiez de la récupérer. Bien entendu si sa traîtrise était avérée, car vous savez comment certains de mes collègues sont capables de duplicité, sa punition serait à la hauteur. Néanmoins à l'heure où l'Empire et les Siths collaborent si étroitement, nous avons besoin de nos apprentis, surtout ceux les mieux formés et de ce que j'ai vu de cette Apprentie me pousse à m'intéresser à son cas.

La sith s'interrompit là, laissant au Grand Moff le temps de la réflexion. Ses yeux dorés ne quittait pas le vieil officier de même que son ton était resté aimable tout du long.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 104
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Jeu 21 Déc - 12:10

Si tout autre de ses interlocuteurs se serait ainsi efforcé d’adopter un ton plus aimable, Tarkin y aurait vu une tentative de détendre un tant soit peu l’atmosphère pour ensuite mieux travailler, mais face à une dame noire des Siths, il n’y vit qu’une raison de plus d’être méfiant et sur ses gardes. Son seul souhaitait était de ne pas avoir à gérer une « alliée » encombrante de plus, il considérait avoir déjà bien assez donné. Ah, comme le Muun fou lui avait fait regretter Vador… Et lui avait, dans le même coup, donné une impression de plus en plus mauvaise et malsaine des Siths, de façon générale, altérant jusqu’à l’image de l’Empereur lui-même, par son inaction face aux activités du Muun. Ainsi, lorsqu’il s’assit à son bureau, face à cette Twi’lek, il se surprit à craindre que les Siths aient sacrifié une partie de leurs forces au détriment de la folie et de ce qu’elle pouvait les pousser à faire. Peut-être cette femme allait-elle lui faire reconsidérer cet avis, peut-être que non, cela dépendra de son attitude. Ceci étant, qu’importe le cas, le Grand Moff ne pouvait qu’espérer que tous les membres de leur Ordre n’avaient pas l’esprit aussi rongé et morbide que Plagueis l’avait eu, sous peine de quoi, cet Empire avait de réelles chances de faillir.

– Je viens pour vous entretenir de deux sujets. Tout d'abord je souhaite aborder le cas d'une sensitive que vous désirez exécuter et ensuite une requête concernant une opération que je mène.

Tarkin fit un très bref signe de tête pour qu’elle poursuivre, sans quitter sa position, se doutant déjà que le sujet de la fille capturée sur Alderaan allait arriver bien vite dans la conversation. Pour le moment, elle gardait un ton égal et ne dégageait pas le même air malsain que l’autre Sith avait promené autour de lui, comme une preuve de plus, s’il y en avait besoin, que ce Muun était une infection à lui seul. En revanche, venir dans une telle tenue à ce genre de rencontres, le Grand Moff n’y voyait aucun intérêt. Qu’elle s’amuse avec des prisonniers ou même avec ses propres agents, peu lui importait, cependant, les rencontres plus formelles exigeaient un sérieux accru, de la part d’une partie comme de l’autre, ce qui n’était clairement pas le cas ici. La seule femme de toute la galaxie qu’il appréciait voir plus déshabillée était sa propre épouse, mais dans son bureau, au travail ou sur un destroyer, voir une femme se promener à moitié nue le lassait autant que cela l’agaçait. Si peu de sérieux était bien fatiguant.

– Donc concernant la sensitive. J'ai ouïe dire que vous alliez exécuter une certaine Rosas Sky. Une apprentie sith. Je souhaite que vous me permettiez de la récupérer. Bien entendu si sa traîtrise était avérée, car vous savez comment certains de mes collègues sont capables de duplicité, sa punition serait à la hauteur. Néanmoins à l'heure où l'Empire et les Siths collaborent si étroitement, nous avons besoin de nos apprentis, surtout ceux les mieux formés et de ce que j'ai vu de cette Apprentie me pousse à m'intéresser à son cas.

Le Grand Moff doutait très sérieusement qu’une apprentie s’étant laissée capturer si bêtement et ayant en plus eu la faiblesse de s’allier avec des membres de la Confédération soit réellement « bien formée », et son regard sceptique était assez parlant pour souligner ce point. La puissance Sith, il avait eu l’occasion de l’observer à plusieurs reprises, or, les données récupérées depuis déjà un bout de temps sur cette fille étaient bien pauvres de cette puissance. Enfin, peut-être cet Ordre avait-il d’autres méthodes plus efficaces et expéditives pour former leurs apprentis, il ne pouvait se permettre de juger cela. Après un bref instant de silence, il leva lentement la main pour se frotter un peu le menton, et jeta un regard à son databloc, qu’il alluma, pour vérifier l’état des différents prisonniers et celui de la gamine enfermée. Beaucoup ne risquaient pas de bouger, avec des os cassés ou des commotions cérébrales.

– Prenez-la donc si vous songez qu’elle puisse être d’une quelconque utilité, en tout cas plus qu’elle n’en a montré jusqu’à présent.

Lui-même n’éprouvait qu’un vague mépris à l’égard de cette fille, qu’il voyait comme une simplette incapable de se défendre autrement qu’en geignant et en essayant de provoquer. Les personnes ainsi dépourvues du moindre esprit ou d’une réelle combativité ne l’intéressaient pas. Il signa donc un ordre, pour ses hommes, afin qu’ils remettent la fillette en morceaux à la fille et se désintéressa de son sort la seconde suivante.

– Et votre seconde requête ? J’ose espérer que cela ne concerne pas une de vos obscures expériences impliquant des soldats de l’Empire soit-disant traîtres à la cause.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexy Lady Sith
avatar
Messages : 331
Comptes : Maât-Atlane, Sarkiss Shan
Espèce : Twile'k
Âge rp : 20 ans
Maître : Kallig
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Jeu 21 Déc - 16:31



Lunariss ne comprenait pas vraiment pourquoi le grand moff ne se détendait pas. Elle n'avait fait montre d'aucuns signes de véhémence ou de discourtoisie. Cet humain était fort étrange. Mais en tant qu'un des favoris de l'Empereur on ne pouvait que s'attendre à ce qu'il soit un peu sur ses gardes. La Sith n'avait aucune raison de ne pas être amicale avec lui. Mais le plus important était que même s'il ne se détendait pas, il accède à ses requêtes. L'officier ne l'interrompit à aucun moment, l'invitant à même à poursuivre d'un mouvement de tête.

Le cas de l'Apprentie fut rapidement réglé. Tarkin ne posa aucun problème sur le sujet signant un acte de remise.

- Parfait, je vous remercie Grand Moff, dit la Dame noire toujours en souriant mais ne touchant pas l'acte, pas encore.

Il fit quelques remarques sur les qualités de Sky mais Lunariss ne releva pas. Elle avait lu ses travaux sur la Force et cette dernière avait une intelligence indéniable. La faute revenait surement à Darth Plaguéis s'il n'avait pas su exploiter cette force. Puis le militaire l'invita à poursuivre, ce que la twile'k fit toujours aimablement :

- Non je n'ai que faire de vos soldats. De plus, ce n'est pas en expérimentant sur nos hommes que nous allons inspirer la loyauté. je sais que certains de mes collègues aiment à jouer de la terreur qu'ils peuvent inspirer. Telles ne sont pas méthodes Grand Moff.

Elle lui sourit d'un sourire plus appuyé et entendu qui signifiait : "Ne me mettez pas dans le même sac que ces barbares".

- En vérité, je suis en mission officielle mais secrète. Il est fort probable que pour la réalisation de celle-ci j'ai besoin d'accéder à une zone sous blocus impérial, un blocus qui est sous votre direction et comme je tiens à la vie, cela va sans dire, je requiers un accès pour deux vaisseaux à cette zone.

Lunariss prit une position moins détendue, plus sérieuse. Ses yeux exprimaient l'importance de cette requête.

- J'ai besoin que vous autorisiez le Constantine et l'Effronté dans le secteur orbital d'Aldéraan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 104
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Sam 23 Déc - 16:50

– Non je n'ai que faire de vos soldats. De plus, ce n'est pas en expérimentant sur nos hommes que nous allons inspirer la loyauté. Je sais que certains de mes collègues aiment à jouer de la terreur qu'ils peuvent inspirer. Telles ne sont pas méthodes Grand Moff.

Il pouvait donc espérer avoir affaire à une Sith qui connaissait ses responsabilités, un point rassurant en soit. Cela dit, cela ne répondait toujours pas à la question la plus importante. Il attendit donc, sans se donner la peine de répondre à son sourire appuyé. Ils n'étaient pas là pour rire ou se détendre mais pour discuter travail. Elle daigna enfin poursuivre, indiquant en premier lieu la nature de sa mission, officielle mais gardée sous le sceau du secret. Des missions ayant une nette tendance à prendre plus d'ampleur et grossir en nombre depuis le retour en nombre des Siths dans cette galaxie, tout comme l'arrivée plus massive des Jedis, et bien souvent, troublaient d'autres projets Impériaux dans leur bonne marche. Lorsqu'il entendit qu'elle demandait un accès, pour deux vaisseau, à une zone actuellement placée sous blocus, son regard s'assombrit encore un peu. Tout dépendait quelle "zone" était concernée... Son interlocutrice prit enfin une posture moins détendue, sérieuse. Tarkin ne la quittait pas du regard, listant mentalement toutes les zones actuellement placées sous blocus qui pourraient attirer l'attention des Siths. Il en existait un certain nombre, dont certains étaient si secrets et à l'écart qu'il faudrait une réunion en privée avec l'Empereur avant que Tarkin ne puisse autoriser cette Twi'lek à n'y serait-ce que poser le regard.

– J'ai besoin que vous autorisiez le Constantine et l'Effronté dans le secteur orbital d'Aldéraan.

Alderaan, donc, ce n'était pas le pire des choix possibles mais cela restait ennuyeux malgré tout. Un plan était toujours en cours pour se servir des Rebelles de cette petite planète et Tarkin imaginait déjà cette Sith tout lui contrarier. Il recula contre le dossier de son fauteuil avec un très léger soupir, à peine perceptible. Leurs plans pouvaient sans doute s'accorder si, et seulement si, cette Sith était capable de faire preuve de finesse et de ne pas se laisser emporter par ses émotions. Il l'étudia plus attentivement du regard, croisant les mains contre lui en prenant un instant pour réfléchir.

– J'imagine quelle Rebelle vous visez, étant donné les événements qui se sont déroulés sur cette planète, entre cette femme et le "regretté" seigneur Plagueis. Nous avons autorisé le départ de navettes civiles, prétendument envoyées en missions humanitaires, l'une d'elle emportera la princesse. Que vous souhaitez l'enlever ne me concerne guère, en revanche...

Il s'interrompit pour afficher entre eux une carte stellaire du secteur, affichant la planète ainsi que le blocus l'entourant actuellement. Les destroyers encadraient toute la planète avec soin des chasseurs patrouillaient dans zone et quelques vaisseaux de ravitaillement passaient parfois.

– Pour la suite de nos opérations, nous avons besoin que le vice-roi retrouve sa base, pour le moment. Vivant. Tout comme l'Empereur ne souhaite pas que les rejetons de Vador soient tués tant qu'un autre ne leurs descendants ne sera pas capturé. Je doute que les jumeaux voyagent ensemble, cela dit, si tel est le cas, vous devrez laisser le garçon en vie. Pour le moment.

Il lui était bien douloureux de devoir faire en sorte qu'un ennemi puisse vivre tranquillement... Mais soit, tels étaient les ordres de l'Empereur et il était hors de question pour lui de passer outre. Par ailleurs, ce gamin aura bientôt un autre de leurs agents sur le dos, pour s'occuper de son cas, même sans le tuer.

– Veillez à ce que vos méthodes n'entravent pas les plans en cours... Alliés ou non, si vos manœuvres viennent ruiner les plans de l'Empereur, vous serez détruits par la Flotte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexy Lady Sith
avatar
Messages : 331
Comptes : Maât-Atlane, Sarkiss Shan
Espèce : Twile'k
Âge rp : 20 ans
Maître : Kallig
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Mer 27 Déc - 9:59



Lunariss avait bien fait de venir à la rencontre du Grand Moff. Ce dernier n'aurait effectivement pas apprécié d'intervention dans un secteur sous sa garde. La Sith commençait à comprendre ce que l'empereur trouvait à cet homme : posé, calme, analytique et probablement très rusé. Un humain duquel il fallait faire très attention.

- J'entends bien que vous ayez vos plans et rassurez-vous je n'ai pas l'intention de mettre l'orbite à feu et à sang. Les opérations militaire m'ennuient au plus haut point mais pour récupérer ladite cible, je ne vais pas avoir le choix. Je ne peux pas attendre qu'elle ait rejoint une base rebelle et espérer qu'elle en sorte.

Le regard de la dame Noire montrait bien l'ennui que cette opération lui causer.

- Pour éviter les impairs, je vous rassure, j'ai déjà fait le nécessaire pour m'adjoindre les services de membres doués des services secrets et de la flotte.

Lunariss, qui était restée assise bien plus longtemps que sa nature le lui permettait, se leva et commença à faire quelques pas. Sa cape s'enroula autour d'elle, cachant son corps à Tarkin.

- Ce ne sera pas une mince affaire, mais je n'ai d'intérêt que pour la jeune femme, le reste je vous le laisse. D'après ce que j'ai pu voir des vidéos, le jeune Skywalker ne va pas fort, s'il meurt il faudra en imputer la faute à feu Darth Plaguéis, quand à votre Vice-Roi, je promets de ne pas le réduire en bouillie de chair et de sang.

La twile'k s’arrêta et regarda le Grand Moff :

- Bien donc il semble que nous aillons un accord, je récupère la fille, et quitte les lieux en laissant le jedi et le politicien rejoindre leurs points de chute.

Elle se rapprocha du bureau de son pas naturellement chaloupé et posa la main sur l'ordre de restitution de l'Apprentie :

- A moins que vous n'ayez d'autres points que vous souhaitiez aborder, je pense que nous avons terminé Grand Moff. Je vais allez vous débarrasser de Sky et compte sur vous pour autoriser le Constantine et l'Effronté.

Lunariss attendit les réponses de l'officier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 104
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    Lun 1 Jan - 23:22

Il était clair qu'accorder la moindre confiance à un Sith, quel qu'il soit, était d'une bêtise profonde, bien qu'on puisse tout de même travailler avec eux dans certaines circonstances. Tarkin jugeait selon les actes, pas sur les mots, donc qu'importe ce que lui affirmait cette Twi'lek aujourd'hui sur ses intentions, il n'attendait que de voir les résultats concrets par la suite. Sans doute ne mettra-t-elle pas la galaxie à feu et à sang, pas tout de suite, en tout cas. Il haussa légèrement les sourcils lorsqu'elle précisa s'être adjointe les services de "membres doués des services secrets et de la flotte". Ces derniers temps, aucune personne ne s'était particulièrement distinguée, il n'y avait pas eu non plus de cérémonie de promotion destinée à un agent ayant prouvé sa valeur. Le seul fait notable avait été le regrettable incident avec le Jedi, dans le palais même de Coruscant, une opération couvant toujours bien des mystères, par ailleurs. Mais il y songera plus tard... Cet agent du BSI n'avait pas tout dit, la situation étant pressante, ils ne s'en étaient pas souciés plus que ça, malgré tout, un œil sera gardé sur lui. La Sith se leva ensuite, s'enroulant enfin dans sa cape, et se mit à marcher dans le bureau. Il aura fallu attendre la fin de cet entretien pour en revenir à une atmosphère plus sérieuse, quelle pitié. Enfin... Au moins une affaire rapidement réglée, c'était toujours agréable.

– Ce ne sera pas une mince affaire, mais je n'ai d'intérêt que pour la jeune femme, le reste je vous le laisse. D'après ce que j'ai pu voir des vidéos, le jeune Skywalker ne va pas fort, s'il meurt il faudra en imputer la faute à feu Darth Plagueis, quand à votre Vice-Roi, je promets de ne pas le réduire en bouillie de chair et de sang.

– Le garçon n'est guère ma cible.


Pour le reste, voilà bien l'idée. Rentrer, kidnapper la princesse, sortir, et si possible s'excuser au passage du dérangement. Un très léger sourire cynique effleura ses lèvres l'espace d'une micro-seconde avant de disparaître. Il hocha simplement la tête lorsque la Twi'lek signifia qu'ils avaient donc un accord. En effet... Que la princesse devienne le nouveau joujou des Siths lui importait, pour le moment, très peu, bien qu'il voit quel formidable atout il serait d'avoir dans leur camp une ancienne leader rebelle. Ce qui l'intéressait n'était pas uniquement la destruction de la Rébellion mais aussi la destruction de leur idéal, que leurs principes meurent avec eux, afin que la fin matérielle et humaine soit aussi la fin des idées. Il serait malheureux que les idées survivent et qu'on voit, dans quelques temps, apparaître à nouveau des groupes ci et là puis une nouvelle Alliance. Tel était d'ailleurs le problème posé avec l'Ordre Jedi, ils avaient été détruits de multiples fois mais l'Ordre était sans cesse revenu car leurs principes, eux, n'étaient pas morts. Quoi de plus ardu que d'anéantir un idéal... Ce travail de longue haleine, ils devaient le débuter aussi tôt que possible, afin de pourrir l'idéal de l'intérieur et conduire au désespoir. Bail Organa sera un point de départ, mais d'autres feux seront aussi allumés dans les cœurs d'autres combattants de la résistance. Le doute et les divisions avaient déjà commencé, ceci étant, ce n'était encore rien.

– A moins que vous n'ayez d'autres points que vous souhaitiez aborder, je pense que nous avons terminé Grand Moff. Je vais allez vous débarrasser de Sky et compte sur vous pour autoriser le Constantine et l'Effronté.

– Je donnerai les autorisations. Vous pourrez également vous servir des forces impériales déjà présentes sur place si vous en avez le besoin, sous les conditions déjà énoncées.


Il se leva à son tour et la salua d'un ton toujours froid, très formel. Elle avait l'ordre pour la gamine informée et lui-même donnera ses indications pour les troupes d'Alderaan. La suite était donc son affaire. Il ne la raccompagna pas à la porte, se rasseyant que lorsqu'elle fut sortie de son bureau. A voir les actes, à présent... Seuls les actes comptaient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Drôle de destin ( en orbite PV Tarkin)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
» Est-ce vraiment mon destin? [PV: Aurore Musicale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Coruscant-
Sauter vers: