Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Jouer avec le feu [PV Kallus, Obi-Wan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître Origan
avatar
Messages : 467
Comptes : Aucun
Espèce : Humain
Âge rp : 43 ans
Apprenti / Padawan : Nuru Kungurama
Infos fermées
MessageSujet: Jouer avec le feu [PV Kallus, Obi-Wan]   Ven 1 Déc - 15:45

L'escadron Rebelle de Lothal avait permis de créer le contact et fixer un point de rencontre, au fin fond d'un des immenses ravins de la planète. Obi-Wan descendit de la petite navette empruntée à la Rébellion pour l'occasion puis fit quelques pas dans la poussière, regardant autour de lui avec attention. Il était arrivé un peu en avance, par habitude, afin de prendre le temps d'observer le territoire et de s'assurer qu'ils seront bien seuls. Le message reçu par l'escadron l'avait un peu surpris, à vrai dire. Les différents informateurs et espions au sein des troupes Impériales actuellement, se concentraient sur l'espionnage des hauts officiers, le vol de plans, le sabotage, la contre-propagande, la diffusion de fausses informations pour brouiller les pistes menant aux rebelles et autres missions servant à couvrir, protéger et renforcer l'Alliance. Or, voilà qu'un des informateurs s'intéressait maintenant de près à un Seigneur Sith, et pas n'importe lequel, qui plus est. Il était bien vrai que la Rébellion comme l'Ordre avaient un besoin urgent de découvrir sur quoi Plagueis avait travaillé, ceci étant, ce n'était pas une enquête évidente à mener seul.

En attendant l'arrivée de l'Agent, Obi-Wan se chargea d'inspecter le périmètre, n'ayant pas spécialement envie que des invités imprévus viennent se mêler à leur conversation. Une fois fait, il retourna au point de rendez-vous, à temps pour percevoir l'arrivée d'un vaisseau. Baissant sa capuche, il reçut peu de temps après un contact et confirma le code déterminé entre eux, avant que la navette n'atterrisse. L'agent qui en descendit était dans l'âge moyen, entre quarante et cinquante ans, selon lui, des cheveux blonds mêlés de discrètes mèches blanches, le regard franc et une barbe lui mangeant les joues. Un Agent du Bureau de Sécurité Impérial, il devait être le seul des informateurs à être de cette section, et visiblement, un informateur qui ne craignait pas de se brûler les ailes. Le maître Jedi alla à sa rencontre et lui serra la main, en se présentant. L'escouade Rebelle avait beau avoir établi le contact entre eux, il était plus poli d'agir ainsi.

Comme ils ne pouvaient pas rester à couvert, même ici, Obi-Wan lui fit signe de le suivre, à l'abri à l'entrée d'une petite grotte très peu profonde mais qui leur offrait un bon espace pour échanger librement. Il commença par lui dire qu'il avait bien reçu tous les éléments qui avaient été en premier lieu transmis au chevalier Jedi Jarrus et qu'il avait des éléments de réponse à apporter, tout d'abord sur l'identité de ce fameux agresseur de Nar Shaddaa. Il lui expliqua qu'il s'agissait d'un chevalier Jedi issu d'il y a quelques millénaires, Alek Squingargesimus, apprenti de Revan, qui avait été très longtemps prisonnier des Siths avant de leur échapper. Mais il avait aussi échappé aux droïdes médicaux chargés de le surveiller, sur une station orbitale, et s'était rendu sur la Lune des Contrebandiers, où il avait perdu la lumière. Plus de doute possible, avec ces informations sur l'agression, le fait que cette pilote ait reconnu Alek et ce que eux avaient appris.

– Ce chevalier, enfin ancien chevalier, n'avait pas été capturé seul, mais avec une jeune Jedi Grise, Nazénie Androssian. Et il y avait un peu plus que de l'amitié, entre eux. Cette femme a été tuée lors d'une des expériences que Plagueis a mené sur elle et nous pensons que ce fait, surtout, a contribué Alek à plonger vers le Côté Obscur. Plagueis était... Nous pensons qu'il s'agit du premier Sith a être revenu dans cette époque, oui. Ou l'un des premiers, du moins. Kanan a déjà dû insister sur le fait qu'il était très dangereux, n'est-ce pas ?

Un seul regard lui suffit pour avoir confirmation. Très bien, puisque cette base-là était établie, passons à la suite, tout aussi joyeuse. Les bras croisés, Obi-Wan lança à nouveau un regard vers l'extérieur, attentif, mais toujours rien de suspect. R2-D2 était aussi dehors, à l'accompagner et les couvrir.

– Il a mené beaucoup d'expériences et si les Siths parviennent à lui trouver un successeur pour poursuivre ses travaux, la situation pourrait empirer drastiquement et en très peu de temps. Mais nous ignorons presque tout de ses recherches et résultats, à l'heure actuelle. L'Empire prend soin de garder ces données hors de portée... Si vous tenez à poursuivre cette enquête, Fulcrum, vous ne pouvez pas le faire seul. Espionner des officiers Impériaux est une chose, espionner les travaux des Siths en est une autre. Qui avez-vous déjà interrogé sur Plagueis ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Jouer avec le feu [PV Kallus, Obi-Wan]   Ven 1 Déc - 17:03

Jusqu’alors, Kanan avait été le seul Jedi avec qui il avait un contact plus ou moins régulier et Alexsandr s’était mis en tête qu’il avait réponse à tout, réaliser que non, même si ça aurait dû lui sembler logique, était un peu bizarre. Baissant le regard pour observer la planète, il ralentit l’allure en approchant des coordonnées qui lui avaient été transmises. Cette fois-ci, une rencontre en face à face, ce qui n’arrivait que très rarement, la Rébellion privilégiait les contacts courts et à distance avec ses informateurs. C’était, par ailleurs, le moment où jamais. Il avait quitté Lothal en utilisant le prétexte d’une mission de reconnaissance pour récupérer des informations sur les Rebelles, le gouverneur Pryce n’avait pas eu le temps de chercher à creuser car son devoir l’appelait ailleurs. Il établit le contact avec le maître Jedi avant de se poser en douceur et à l’abri des regards, au fond d’un ravin étroit. Parfait, pourvu que cette rencontre réponde enfin à ses nombreuses questions.

Il était très curieux de faire la rencontre de ce maître Jedi, Kanan semblait lui porter un immense respect, d’après la façon dont il lui en avait brièvement parlé. Lorsque l’agent descendit, ce fut un vieil homme qui vint à sa rencontre, vêtu de l’habit traditionnel de son Ordre et d’un long manteau marron, descendant jusqu’au sol, aux manches larges. Il lui serra la main et se présenta dans les formes. Obi-Wan Kenobi, maître Jedi et visiblement vétéran de la Guerre des clones, survivant de l’Ordre 66. D’ailleurs, comment avait-il réussi à… Enfin, non, pas maintenant. Alexsandr se présenta à son tour, pas très bien sûr de la façon dont il devait s’adresser à cet homme, il se contenta donc d’un « maître Kenobi », assez formel, en espérant que ça convienne. Il le suivit ensuite à l’abri dans une petite cavité, après s’être assuré que son vaisseau restait bien dissimulé et verrouillé. Et à présent, maître ? Il avait bien reçu les éléments, et donc ?

L’agent croisa lui aussi les bras en écoutant tout d’abord les explications du maître Jedi sur son affaire de Nar Shaddaa et cet utilisateur de la Force mystérieux qui avait agressé la capitaine. Alek Squing… Ce type avait vraiment un nom à coucher dehors. Donc ces histoires de saut dans le temps étaient bien véridiques. Un chevalier d'un autre temps qui avait donc basculé dans le Côté Obscur après avoir perdu sa petite amie et sûrement sa santé mentale avec, durant son emprisonnement. Charmant. Et il était reparti chez les Siths, sans doute ? S'il était perturbé à ce point... Mais quel était le rapport avec Plagueis, donc, s'il y en avait bel et bien un ? Lui pensait que oui mais ce n'était encore qu'une supposition, il était ici pour en avoir confirmation et ajuster ses recherches.

– Ce chevalier, enfin ancien chevalier, n'avait pas été capturé seul, mais avec une jeune Jedi Grise, Nazénie Androssian. Et il y avait un peu plus que de l'amitié, entre eux. Cette femme a été tuée lors d'une des expériences que Plagueis a mené sur elle et nous pensons que ce fait, surtout, a contribué Alek à plonger vers le Côté Obscur. Plagueis était... Nous pensons qu'il s'agit du premier Sith a être revenu dans cette époque, oui. Ou l'un des premiers, du moins. Kanan a déjà dû insister sur le fait qu'il était très dangereux, n'est-ce pas ?

Oui, oh ça oui, il avait insisté très lourdement, inutile de lui en resservir une louche, ça ira comme ça. Ainsi donc, son intuition avait été juste, voilà le lien entre ce Jedi déchu et le Sith de l'Empire ! L'amour, évidemment, il avait songé à la perte d'un proche ou même de toute une communauté, mais il y avait aussi l'amour et l'attachement émotionnel. On avait donc sur la table un scientifique fou qui avait joué les psychopathes et tué une "Jedi Grise" dans l'affaire. Sauf que cette Jedi était aussi la petite amie d'un autre prisonnier des Siths qui avait sombré dans la folie et menait une quête de vengeance à la fois contre Plagueis mais aussi contre l'Empire. Cette affaire-là était très claire, maintenant, par contre, il ne pourra jamais le signaler. En revanche, cela soulevait bien d'autres questions. Sur quoi travaillait ce Sith, pour l'Empire, qu'avait-il trouvé et était-ce menaçant pour les Rebelles ?

– Il a mené beaucoup d'expériences et si les Siths parviennent à lui trouver un successeur pour poursuivre ses travaux, la situation pourrait empirer drastiquement et en très peu de temps. Mais nous ignorons presque tout de ses recherches et résultats, à l'heure actuelle. L'Empire prend soin de garder ces données hors de portée... Si vous tenez à poursuivre cette enquête, Fulcrum, vous ne pouvez pas le faire seul. Espionner des officiers Impériaux est une chose, espionner les travaux des Siths en est une autre. Qui avez-vous déjà interrogé sur Plagueis ?

– Pour le moment, une pilote et le capitaine de l'Amiral Thrawn, sur le Chimaera. J'ai vaguement évoqué ce nom sur le croiseur du Grand Moff Tarkin mais n'ait rien obtenu, sinon des réponses fuyantes et de l'effroi. Je dois aussi rencontrer Thrawn, Pellaeon m'a renvoyé vers lui lorsque je lui ai demandé s'il connaissait Plagueis. J'ignore pourquoi, en revanche, Plagueis avait un laboratoire sur le croiseur de Tarkin mais rien sur le Chimaera, je ne vois pas où l'amiral aurait pu rencontrer ce Sith, ils n'étaient pas sur les mêmes missions ni devoirs.

Peut-être sur Coruscant, dans ce cas, ou bien par hasard à un autre endroit, s'il avait de la chance, Kallus pourra le découvrir lors de sa discussion avec l'amiral. Il avait encore du temps devant lui, le Chiss était occupé sur Honoghr, et du temps, Kallus en avait bien besoin. Se frottant un peu le menton, plongé dans ses pensées, Alexsandr pinça un peu les lèvres puis redressa la tête pour croiser le regard du maître Jedi.

– Pour moi, le meilleur endroit actuellement pour trouver des informations, c'est aux laboratoires du palais Impérial, sur Coruscant. Vous avez raison sur un point, je ne peux pas vraiment approcher les Siths sans soutien. Mais pensez-vous pouvoir m'aider ? J'ai encore un peu de temps devant moi pour me rendre à la capitale sans attirer les soupçons. Mais il faut être rapide et discret. Mes supérieurs sont sans cesse à la recherche des espions infiltrés.
Revenir en haut Aller en bas
Maître Origan
avatar
Messages : 467
Comptes : Aucun
Espèce : Humain
Âge rp : 43 ans
Apprenti / Padawan : Nuru Kungurama
Infos fermées
MessageSujet: Re: Jouer avec le feu [PV Kallus, Obi-Wan]   Ven 1 Déc - 20:55

S’il n’avait pas encore interrogé beaucoup de personnes au sujet de Plagueis, c’était une bonne nouvelle, il était inutile que trop d’officiers ou même simple soldats sachent qu’un agent du BSI menait des recherches sur un seigneur Sith, quand même celui-ci ait officiellement travaillé avec l’Empire. Concernant Tarkin, bien sûr, ça se comprenait, le Muun avait dû se servir de certains membres de son équipage comme de vulgaires jouets lorsqu’il se trouvait là-bas et cela n’avait pas dû arranger sa réputation déjà très douteuse. Par contre, la question se posait effectivement pour Thrawn, il n’y avait qu’une chance presque infime pour que lui et Plagueis aient pu se parler, ou simplement se croiser. Mais là n’était pas leur question principale pour le moment, Obi-Wan se souciait plus de la façon de récupérer des données sur les travaux du Sith. Une partie devait se trouver sur Korriban, et donc inaccessible, mais Plagueis avait aussi beaucoup travaillé dans des laboratoires très privés, soit à la capitale, soit dans des mondes reculés et protégés. Il ne pensait pas que la Force l’ait fait revenir, en revanche, merci à elle, ils pouvaient espérer que cette mort contrarie ou ralentisse suffisamment longtemps les Siths et l’Empire pour qu’eux-mêmes puissent en apprendre bien plus. La jeune princesse avait pris beaucoup de risques, agi sous le coup de la colère, néanmoins, elle avait rendu un immense service à cette galaxie et à la Force. Peut-être ne le réalisait-elle pas encore, c’était un détail, elle s’en apercevra par elle-même seule.

– Pour moi, le meilleur endroit actuellement pour trouver des informations, c'est aux laboratoires du palais Impérial, sur Coruscant. Vous avez raison sur un point, je ne peux pas vraiment approcher les Siths sans soutien. Mais pensez-vous pouvoir m'aider ? J'ai encore un peu de temps devant moi pour me rendre à la capitale sans attirer les soupçons. Mais il faut être rapide et discret. Mes supérieurs sont sans cesse à la recherche des espions infiltrés.

– Je comprends. Et oui, je compte vous accompagner dans cette mission. Nous verrons les détails sur le chemin, il faudra quelques jours pour rallier la capitale.


Après quelques préparatifs, ils pourront partir, Obi-Wan devait tout d’abord s’assurer de certains détails. Il donna rendez-vous à l’agent infiltré puis repartit de son côté rapidement, en navette, tapotant un peu la tête rotative métallique de R2-D2 lorsqu’il bipa très vite à son retour. Là, tout va bien, il n’y avait aucune raison pour que cela se passe mal, du calme. Kallus passera inaperçu au sein de Coruscant, quant à lui, il lui suffisait de rester discret et de ne pas se balader seul dans le bureau de Palaptine. Il pouvait aussi « effacer » sa présence dans la Force et éviter tout risque d’être repéré, donc tout ira bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Jouer avec le feu [PV Kallus, Obi-Wan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouer avec le feu [PV Kallus, Obi-Wan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» "Tu veux jouer avec moi ?" *Rire sadique de Chucky*
» Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
» A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler.
» Ca t'amuse de jouer avec ma vie ? {PV Eros}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Ryloth-
Sauter vers: