Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Travaux de recherche [PV Kallus]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître Origan
avatar
Messages : 473
Comptes : Aucun
Espèce : Humain
Âge rp : 43 ans
Apprenti / Padawan : Nuru Kungurama
Infos fermées
MessageSujet: Travaux de recherche [PV Kallus]   Ven 1 Déc - 21:25

– Autrefois, cette ville était le lieu idéal pour rencontrer tous les peuples de la galaxie, murmura Obi-Wan alors qu'ils évoluaient au sein d'une longue file d'autres vaisseaux. Le Gouvernement avait, bien sûr, de nombreuses difficultés, de la corruption et autres problèmes, mais les habitants ne craignaient pas d'être arrêtés pour un oui ou pour un non. Je regrette que vous n'ayez pas connu Coruscant aux plus fastes jours de la République, elle valait le regard.

Il posa la main sur la vitre épaisse de la navette et regarda plus attentivement la ville s'étendant sous leurs yeux, pris d'une certaine pointe de nostalgie en la voyant ainsi, encore belle et fière, gangrenée par l'influence malsaine de Palpatine et gardant pourtant la tête droite. La silhouette si familière du Temple se dressait au loin, presque indiscernable de là où ils se trouvaient, mais il la reconnaîtrait entre milles. Il y avait grandi, vécu, appris tant de choses et vécu aussi l'un de ses souvenirs les plus effroyables, en découvrant ces enfants et leurs maîtres étendus au sol, sans vie, après le début du massacre, en compagnie de maître Yoda. La guerre vous laissait toujours des marques très profondes, invisibles et dures, ce souvenir-là en étant l'une d'elles. Il lui arrivait encore d'en rêver. A son réveil, il méditait longuement pour ne pas sombrer dans un trop lourd chagrin ou se laisser ronger par une envie de vengeance inutile, ou par l'amertume. Il détourna le regard pour le reporter sur l'agent Kallus et lui faire un maigre sourire. C'était grâce à des personnes comme lui, qui se détournaient chaque jour de l'Empire pour grossir les rangs de la Rébellion, que leurs forces augmentaient.

Ils avaient voyagé dans une navette Impériale et l'Agent Kallus portait son uniforme réglementaire, comme un jour où rien en sortait de l'ordinaire. De son côté, Obi-Wan avait passé une tenue beaucoup plus passe-partout, très sobre, accompagnée d'un manteau avec une capuche se rabattant sur le visage. Même s'il n'avait quasiment aucune chance de tomber nez à nez sur l'Empereur, ou un de ses officiers aptes à le reconnaître malgré les années passées, il préférait ne prendre aucun risque. Ils s'approchaient de plus en plus du palais impérial, véritable ville dans la ville tellement il était étendu et imposant, dominant toute le reste de la capitale par sa taille et son allure. Palpatine avait vu les choses en grand, même au sein de cette ville où la démesure était la règle. Il lança un regard en biais à l'agent lorsqu'il s'adonna au jeu des procédures, codes à donner et indications à transmettre, puis observa à nouveau le palais. Même s'ils ne trouvaient pas ce qu'ils cherchaient, ils ne pourront pas s'attarder des heures dans ces bâtiments. La rapidité, comme l'avait souligné son confrère de mission, était leur meilleur atout.

En ce moment même, la bataille à Honoghr devait battre son plein, il fallait espérer que tout se passe au mieux pour les Rebelles, en tout cas mieux que la débandade à Alderaan. Lorsqu'ils arrivèrent finalement sur la plateforme d'atterrissage qu'on leur avait désignée, Obi-Wan rabattit sa capuche sur sa tête puis avança tranquillement derrière l'agent Kallus, le laissant parler à ceux qui se trouvaient sur la route puis les diriger. Il prenait un grand soin à effacer sa trace dans la Force, au cas où, concentré sur cet exercice tout en observant discrètement les lieux, tandis qu'ils avançaient. Kallus le présentait comme un chercheur de Lothal, à ceux qui posaient la question. Grâce à son âge, Obi-Wan pouvait facilement prétendre être un expert envoyé ici pour une question sensible, personne ne doutait de ce point. Les laboratoires étaient très contrôlés, leur accès strictement vérifié, mais ce n'était pas un problème. Grâce à la Force, il put "emprunter" des cartes d'accès avant de descendre avec l'agent Kallus aux sous-sols. A cette section, tout changeait, fini le faste du palais, on arrivait dans un complexe très épuré, dans le plus pur style militaire, et sécurisé.

– Nous avons au maximum trois heures, murmura-t-il assez bas pour que seul son confrère entende. Si vous sentez que l'on vous soupçonne, laissez-moi faire.

Manipuler parfois les esprits leur sera de toute façon indispensable. Les Siths aimaient utiliser la force brute et la peur, les Jedis étaient plus adeptes de certaines manipulations mentales. La fin justifie les moyens, comme on le dit parfois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Travaux de recherche [PV Kallus]   Sam 2 Déc - 14:52

– Autrefois, cette ville était le lieu idéal pour rencontrer tous les peuples de la galaxie. Le Gouvernement avait, bien sûr, de nombreuses difficultés, de la corruption et autres problèmes, mais les habitants ne craignaient pas d'être arrêtés pour un oui ou pour un non. Je regrette que vous n'ayez pas connu Coruscant aux plus fastes jours de la République, elle valait le regard.

– Je veux bien vous croire, maître. Et je crois aussi que ce temps reviendra un jour.

Si cette guerre se terminait bien, en tout cas, ils étaient encore bien loin d'en arriver à bout. Ces quelques jours de voyage avaient rendu Alexsandr plus nerveux que de coutume, d'autant plus maintenant qu'ils arrivaient à Coruscant. Il n'avait pas l'habitude de mener ses recherches en équipe, pour ce qui concernait la Rébellion, pas l'habitude de voir compter sur une autre personne que lui-même, or, voilà qu'il se rendait à la capitale avec un maître Jedi, rien que ça, pour voler des informations importantes sur un Sith cinglé dont beaucoup devaient fêter la mort. Et tout ça pour avoir, de base, dû interroger une Twi'lek sur son agression, une simple affaire de routine, pourtant, une affaire comme des centaines d'autres du même genre. Il avait suffit qu'un certain Sith y soit mêlé pour ouvrir la porte à une intrigue bien plus conséquente. Enfin... Avoir un Jedi près de soit restait plutôt rassurant.

En approchant, il donna ses codes à la tour de contrôle du Palais Impérial, filant à présent au sein d'une autre file. La dernière fois qu'il était venu ici, c'était pour assister à une rencontre importante avec plusieurs officiers de différents services, une réunion qui avait été très riche en enseignements et qui avait pu lui permettre de prévenir les Rebelles de trois attaques majeures, dans des systèmes de la bordure Extérieure, qu'ils puissent fuir à temps. Hélas, cette victoire avait aussi eu un effet pervers car elle avait achevé de convaincre les plus sceptiques qu'il y avait bel et bien des traîtres, dans les rangs de l'Empire. Bah, c'était un poste à risques, de toute manière. Une fois leur autorisation d'atterrir obtenue, Alexsandr fit se poser en douceur la navette puis prit les devants, sortant en compagnie du maître Jedi. Il était vraiment sûr que l'Empereur ne pouvait pas le repérer, avec ses trucs de Force ? Voilà un ennemi que l'Agent ne tenait pas à confronter directement.

Marcher d'un pas confiant et rapide permettait souvent de passer sans que personne en se doute qu'on avait rien à faire ici. Le Palais tait des plus immenses et il n'était pas rare que les visiteurs y arrivant pour la première fois se perdent durant de longues heures. Lui-même avait mis du temps avant de se repérer, ne venant que rarement à Coruscant. Ah, le calme de Lothal lui manquait... Au cours de la progression, il dû parfois présenter le Jedi comme un chercheur de Lothal, venu en visite sur Coruscant pour aider le BSI à résoudre une affaire sensible. Ah, "BSI", le mot souvent magique pour  avancer sans encombre, bien que le BRI surclasse encore en efficacité, dans ce genre de cas. Leur accès vers les laboratoires leur fut ouvert grâce à des cartes d'accès volées avec la Force, par le maître Jedi, confirmant ainsi à Kallus que certaines choses étaient définitivement plus simples, avec les Jedis.

– Nous avons au maximum trois heures, murmura-t-il assez bas pour que seul son confrère entende. Si vous sentez que l'on vous soupçonne, laissez-moi faire.

– Compris.

Il avait des tours mentaux pour convaincre les gens, ce genre de chose ? L'Agent s'attendait à tout, maintenant. Aux portes de la section des laboratoires, il inséra les cartes et salua les gardes en faction, d'un bref signe de tête, avant d'avancer. Nous y voilà... Les rumeurs voulaient que l'Empire mène ici des expériences toutes plus louches les unes que les autres, bien que personne n'ait de preuves. Il y avait pas mal de monde, surtout des chercheurs, allant et venant, poussant des chariots remplis de produits bizarres ou passant par des sas aseptisés avant de pénétrer dans des laboratoires rutilant et remplis de machines que l'agent e saurait même pas mener. Il y avait aussi des cellules, plus loin, mais il ne fut pas surpris de voir qu'on utilisait aussi des cobayes de toutes les espèces. Facile d'imaginer le Muun ici, avec son aura inquiétante, attrapant un des pauvres êtres pour le traîner avec lui. Une vraie scène de cauchemar.

Une fois arrivé à la salle abritant les bases de données et les archives dématérialisées, Kallus referma les portes puis s'installa au poste, se mettant au travail. Il ne possédait pas les codes d'accès et les mots de passe mis en place par le Muun pour protéger ses dossiers et ce sur quoi il avait travaillé ici, mais qui ne tentait rien n'obtenait rien. Le regard rivé sur l'écran, il fit défiler les dossiers avant de s'arrêter sur ceux qui avaient été conduits sous la direction du Sith, puis tâcha de forcer leur sécurité. Mais rien à faire... Il ne pouvait passer aucune barrière, l'accès était toujours refusé et les manœuvres tentées dans ces cas-là ne suffisait pas à les faire craquer. Oh, allez, il devait bien y avoir un autre moyen ! Au bout d'un long moment, il stoppa, jetant un coup d'oeil vers le Jedi.

– C'est impossible à craquer et je n'ai pas une accréditation assez forte pour y avoir accès. Mais il y a peut-être une autre solution.

Il dit au maître Jedi de rester ici et de surveiller que personne d'autre n'entre durant ce temps, puis repartit dans les couloirs. Cherchant un moment, il ne trouva aucune personne qui aurait une accréditation d'assez haute importance et dû donc se rabattre sur un de leurs subordonnés. Lui voler sa carte fut réussi de justesse, l'agent la subtilisant lors d'un bref moment d'inattention, puis il repartit retrouver le maître Jedi. De retour sur le poste, il glissa la carte dans le lecteur puis put avoir accès à un peu plus de dossiers. Cependant, rien encore concernant le Muun. En insistant, Kallus put, en revanche, mettre la main sur un dossier concernant un projet d'équipe, dirigé par le Sith, dans ce laboratoire, qui concernait la création d'une nouvelle maladie. Il copia ces données avant de sortir de là et effacer toute trace de son passage.

– Il nous faudrait la carte d'accès du chef de cette section lui-même... Mais j'ignore où il se trouve. Désolé, on ne peut pas perdre des heures à le rechercher, aujourd'hui.


____
Dés :
- Essai pour craquer la sécurité : échec complet
- Vol de codes : Réussi à la limite, un dossier obtenu mais rien sur les travaux persos de Plagueis.
Revenir en haut Aller en bas
Maître Origan
avatar
Messages : 473
Comptes : Aucun
Espèce : Humain
Âge rp : 43 ans
Apprenti / Padawan : Nuru Kungurama
Infos fermées
MessageSujet: Re: Travaux de recherche [PV Kallus]   Sam 2 Déc - 18:19

Tant de personnes prisonnières et soumises aux folies des grandeurs de l’Empire… Obi-Wan s'obligea à détourner le regard et rentrer dans la salle, se mordant les lèvres lorsque les portes se refermèrent sur eux. Les libérer maintenant ne ferait que donner l'alerte dans tous les bâtiments et ils seraient coincés ici. Debout près de la porte, il attendit et surveilla, le temps que l'agent Kallus s'installe au poste et voit ce qu'il pouvait faire pour récupérer ce qui les intéressait. Pour le moment, tout était très calme, les personnes employées ici étaient chacune très concentrées sur leur travail et recherches menées. Combien de temps exactement Plagueis avait-il pu utiliser toutes ces installations et ressources pour mener ses travaux ? On pouvait facilement imaginer les pires horreur, dans ce qu'il avait recherché... Il s'écoula presque dix minutes avant que son confrère de mission ne releva la tête de l'écran, l'agacement vrillant tout son être. Il n'y parvenait pas ? Si vraiment il n'y avait rien faire, tant pis, déclencher l'alerte au beau milieu de la Cité Impériale ne ferait que les coincer dans un traquenard mortel. Il pourra protéger le soldat et éviter qu'on le reconnaisse mais doutait de pouvoir vaincre Palpatine si celui-ci s'en mêlait.

– C'est impossible à craquer et je n'ai pas une accréditation assez forte pour y avoir accès. Mais il y a peut-être une autre solution.

Obi-Wan allait l'accompagner lorsque l'agent lui fit signe de rester là et de surveiller la salle. Très bien, très bien, mais qu'il fasse vite. Dissimulé dans un coin, Obi-Wan porta la main à son sabre, attentif et ne bougeant plus d'un pouce. Quelques personnes passèrent dans le couloir, parfois pressées, parfois détendues, mais aucune ne fit mine de vouloir entrer. En revanche, deux d'entre elles, en passant, donnèrent une information intéressante, au cours de leur conversation, tous les chefs de laboratoire devaient faire passer des entretiens à leurs équipes afin de "déterminer les niveaux de façon individuelle", pour que l'un d'eux soit ensuite promu sur des travaux plus particuliers. Palpatine cherchait donc un remplaçant à Plagueis parmi les non-sensitifs, aucun autre Sith ne devait être assez doué dans ce domaine pour reprendre directement le travail du Muun. C'était parfait, leurs recherches ne pourront qu'en être ralenties. Peu de temps après, Kallus revint et ils refermèrent la porte avec soin. Alors ? Il lui lança un regard interrogateur, en le voyant penché sur l'écran, lui-même surveillant plus attentivement les manœuvres dehors. De son coté, Fulcrum avait finalement récupéré quelque chose et était occupé à nettoyer toute trace de recherche et prise de données.

– Il nous faudrait la carte d'accès du chef de cette section lui-même... Mais j'ignore où il se trouve. Désolé, on ne peut pas perdre des heures à le rechercher, aujourd'hui.

– Le rechercher lui, non... Mais nous pouvons peut-être récupérer ces codes directement dans son bureau. Par ailleurs, en tant que dirigeant de la section de recherche, il aura sans doute un accès direct, depuis son bureau, à tous les dossiers.

Il remit sa capuche pour couvrir son visage puis suivit l'agent Kallus dans les couloirs, de nouveau, marchant d'un bon pas avec l'air confiant de celui qui savait où il se rendait. Ils avançaient lorsqu'un autre groupe arriva en face dans le couloir, précisément le chercheur Varlaam, leur homme, chef de cette section, accompagné de deux des membres de son équipe et d'une femme, agent de l'Empire elle aussi. Il s'arrêta net en demandant directement à Kallus ce qu'un agent de la BSI pouvait bien faire par ici et ce qu'il était venu chercher. Obi-Wan s'avança alors d'un pas et baissa sa capuche, souriant au scientifique en l'appelant par son nom et tendant la main, ajoutant qu'il était absolument ravi de le rencontrer.

– J'ai beaucoup insisté pour que l'Agent Kallus me permettre de vous rencontrer, monsieur Varlaam, je me nomme Germogen Droski et je viens de Lothal. Mon équipe et moi-même avons récemment été témoins de très forts troubles et étrangetés sur la faune locale. Un de mes confrères m'a alors vivement conseillé de venir à votre rencontre afin d'obtenir des conseils, il m'a assuré que vous étiez actuellement le meilleur chercheur de Coruscant et donc celui qui sera le plus à même de nous aider. Nous en avons un grand besoin, ces troubles sont inquiétants et très... particuliers. Nous pensons qu'une des affaires sur laquelle enquête actuellement l'Agent Kallus y est liée.

Sa capacité de baratin devait être rouillée... Non seulement le chercheur ne le crut pas du tout mais il cria aussi d'ouvrir le feu. Obi-Wan dégaina son sabre juste à temps pour parer les premiers tirs puis frappa d'une poussée de Force les deux hommes et la jeune femme en les envoyant contre les murs. Puis il frappa aussi Kallus et l'envoya contre le chercheur qui poussa un bref cri mais ne fut pas assommé sur le coup. Obi-Wan soupira un peu, en lui jetant un regard.

– Navré Varlaam, si vous étiez plus coopératif, je ne serai pas obligé de manipuler vos agents.

L'alarme avait été déclenchée, le reste des ennuis était en route. Obi-Wan laissa le chercheur là, ainsi que son confrère évanoui, et fila. Désolé, au pire, il sera accusé de s'être fait manipuler, mais ça pouvait être pire, tant que c'était réaliste, c'était tout ce qui comptait. Il courut de son côté, cherchant avant tout à se cacher puis trouver le moyen de fuir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Travaux de recherche [PV Kallus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Travaux de recherche [PV Kallus]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Coruscant :: Palais Impérial-
Sauter vers: