Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Passer à l'action

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Passer à l'action   Mer 13 Déc - 18:14

Un peu de patience, mes amis, ils avaient certes perdu une bataille mais pas la guerre. Auguste se calma un peu, cela étant, ses inquiétudes étaient partagées par beaucoup, ici, il avait bien raison de souligner ces points. Bail déplia une grande carte de la ville et la posa au milieu de la « table » en pierre improvisée, soit un gros rocher plat autour duquel ils s’étaient installés pour discuter de leur plan. Ces derniers jours leur avaient permis de récolter pas mal d'informations intéressantes et surtout, le plus important, de mettre la main sur le planning des navettes de ravitaillement et de ressources, avec le code de deux d'entre elle. Bien que l'ancien vice-roi ne soit pas partisan des méthodes violentes qui avaient été utilisées ici pour obtenir ces renseignements, il les acceptait dans les cas d'urgence. Ils notèrent tout d'abord les emplacements des deux navettes visées, ainsi que du transport léger de la chevalier Jedi Larin. La première étape, le renseignement, était faite, il était grand temps de passer à la suite.

"L'équipe A s'occupera d'occuper les soldats à cette intersection" dit-il en notant à mesure les indications sur la carte. "Rappelez-vous, pas de conflit ni d'échanges de tirs ! Vous n'êtes là qu'en tant que représentants des habitants voulant débuter les travaux de reconstruction. L'équipe B se chargera de voler les derniers codes d'accès qu'ils nous manquent, au bureau de sécurité et de préparer la navette. Amin, tu te chargeras de toute la partie sécurité sur la navette, qu'elle puisse passer les contrôles sans problèmes, mais par la suite, il ne faudra pas qu'on puisse nous pister. Marc, tu seras avec lui."

Il tourna ensuite la tête vers son meilleur pilote, à qui il confia la charge de cette navette et la responsabilité de trouver un autre des leurs pouvant mener la seconde, ainsi que des copilotes et remplaçants, en cas de besoin ou d'imprévu. Mordillant son crayon, il tapota la carte en détaillant chacun des lieux où leur peuple allait organiser des marches et manifestations pacifiques, pour exiger que l'Empire cesse de boucler de trop nombreuses zones et qu'ils puissent débuter les travaux, en plus de recevoir des ravitaillements de la part d'autres planètes. Il n'avait été difficile de convaincre jusqu'aux plus frileux, avoir vu leur ville désarmée se faire bombarder ainsi avait achevé de convaincre toute la population du danger représenté par l'Empire. Leur ville était derrière eux, ils allaient s'en sortir.

"Concernant les navettes civiles, nous n'avons pas encore toutes les autorisations pour les envoyer en missions de ravitaillement, c'était prévisible. Il faudra, de toute façon, plusieurs voyages pour évacuer tous ceux qu'il faut. Gaïa, où est-on, dans les soins aux blessés ?"

"Un peu plus de la moitié sont bien remis, mais pour les autres, il nous manque soit des médicaments en particulier, soit des installations plus performantes, l'hôpital a été détruit pendant les bombardements."

"Les blessés et malades doivent être évacués en priorité, de toute manière. Nous avons pu contacter la Flotte, elle pourra réceptionner les deux vaisseaux Impériaux assez vite."

Il s'interrompit pour légèrement mordiller son crayon, pensif, puis reprit le cours de la réunion, récapitulant le plan entier avec ses hommes, point par point. Qui s'occupait de quoi, sous la supervision de quel chef d'équipe, les moyens de repli au cas où ça tournerait mal, les itinéraires à suivre, l'emplacement des vaisseaux, leurs accès, leurs codes et plans de vol, qui s'en chargeait, comment acheminer les personnes à transporter en priorité vers chaque vaisseau, à quelles heures et sous la surveillance de qui, puis les départs prévus, quand, puis les passages à refaire. Ils ne replièrent la carte que lorsque chacun fut bien au fait de son devoir, trois bonnes heures plus tard. Bail s'éloigna de quelques pas puis rejoignit le petit groupe de Jedis, posant la main sur l'épaule de sa fille.

"On va pouvoir lancer la première phase demain matin dès l'aube. En attendant, Leia, nous n'avons toujours pas réglé une autre question. Etant donné ce qui est arrivé à la prison, je préférai que tu retournes, si possibles, au QG accompagnée par un Jedi. Ou que tu ailles au Temple si ce n'est pas possible."
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 139
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Passer à l'action   Ven 15 Déc - 16:08

Lorsque Leia avait débuté son cursus pour s'insérer dans la vie politique, un de ses mentors lui avait soufflé un jour que le meilleur moyen de se contrôler était d'enfermer ses émotions dans une petite boîte au fond de son coeur et de ne plus les laisser sortir. A onze ou douze ans seulement, elle n'avait à l'époque pas vraiment compris ce qu'il avait voulu dire par là. Chez elle, les émotions étaient tout sauf camouflées, elle les exprimait toujours très vivement et avait mis du temps avant de les tempérer. Aujourd'hui, elle voyait enfin mieux ce qu'il avait voulu lui dire et le mettait en pratique. A genoux par terre, elle se tenait près de Luke, depuis toute à l'heure, lui serrant la main pour lui donner un peu de courage, découragée de ne rien pouvoir faire, elle en pouvait même pas lui permettre d'avoir moins mal et s'en voulait. Autant pour son impuissance que parce qu'il avait été attaqué par le Muun pour la protéger elle, détourner l'attention. Un tel fiasco... Elle inspira doucement, les yeux fermés, retenant toute envie de pleurer avec acharnement, serrant un peu plus fort la main de Luke entre les siennes sans y songer. Elle se laissera un peu aller et pensera à Jacen une fois seule, pas ici, entourée par autant de monde.

A un moment, elle se leva pour aller reprendre de l'eau et mouiller un linge, pour son frère, s'occupant de lui comme elle le pouvait. Ils étaient bloqués ici depuis déjà très longtemps et même si leurs plans progressaient, la colère, elle, ne baissait pas. Elle la cachait, elle aussi, l'étouffant autant que possible et ne parlant presque plus aux autres, pour ne pas que ce sentiment perce dans sa voix, bien qu'elle se doute que tous ces Jedis devaient quand même le percevoir. Surtout s'ils la considéraient déjà comme "un danger", ce qui était parfaitement ridicule au passage. Elle n'avait fait que combattre Plagueis, désiré sa mort plus que tout, oui, mais même si elle avait utilisé la Force par accident, était-ce une raison de la taxer comme dangereuse ? De toute manière, à quoi bon y penser, elle allait rejoindre la résistance, reprendre son poste et son travail, s'assurer que Han et le petit allaient bien, et chacun pourra faire comme si cet épisode n'était jamais arrivé. Plongée dans ses pensées, elle réagit avec un léger temps de retard lorsque son père posa la main sur son épaule, ne l'ayant même pas entendu arriver.

– On va pouvoir lancer la première phase demain matin dès l'aube. En attendant, Leia, nous n'avons toujours pas réglé une autre question. Etant donné ce qui est arrivé à la prison, je préférai que tu retournes, si possibles, au QG accompagnée par un Jedi. Ou que tu ailles au Temple si ce n'est pas possible.

– Pas toi aussi, soupira-t-elle.

Et il abordait le sujet alors que les autres pouvaient les entendre, merci, elle aurait aimé qu'ils l'évitent, au contraire, durant plusieurs jours. Elle posa la main sur celle de son père, prête à le repousser et reculer puis se ravisa au dernier moment, étant donné qu'elle craignait de lui faire de la peine ou de le blesser, alors qu'il ne faisait rien d'autre que s'inquiéter pour elle. Laissant retomber sa main, elle s'efforça plutôt de lui rendre un sourire rassurant, en cherchant ce qu'elle pouvait lui dire ou non. Ce qu'elle ressentait vraiment était exclu, dans tous les cas, ce n'était que colère, peur pour son frère, pour Han, pour la Rébellion, vide profond depuis la mort de Jacen et regret de n'avoir pu faire souffrir le Muun comme lui avait faite souffrir son fils et Luke.

– Tout le monde a autre chose à faire, tu sais, et je vais très bien. C'était plus un... accident qu'autre chose, j'ai voulu la mort de Plagueis mais pas comme ça, pas en utilisant la Force. J'ai agi sous l'emprise de la colère, mais c'est passé, tout va bien. Que veux-tu que j'aille faire au Temple ? Ma place est auprès de la Rébellion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Passer à l'action   Mar 19 Déc - 12:51

"Pas toi aussi."

Pardon ? Il pensait simplement à son état moral et le lien qu’elle avait au fond d’elle avec la Force, ainsi qu’aux répercussions possibles à la fois sur elle et sur la Rébellion, en quoi était-ce si épuisant ? Car c’était bien là l’impression qu’elle renvoyait, avec ce soupir et cet air lassé. Il fronça un peu les sourcils, en se demandant ce qui avait bien pu se passer pour que d’un seul coup, il ne parvienne plus à comprendre ce qui traversait la tête de sa propre fille. Même son sourire sonnait faux, ce qui n’était encore jamais arrivé jusqu’ici. Ce lien, si récemment dévoilé, avec la Force était-il en cause ? Bail se priait à espérer que non, non pas qu’il ait quoi que ce soit contre les Jedis, par contre, il souhaitait que sa fille ne connaisse pas les mêmes ennuis que son père biologique. Était-ce si impensable que de souhaiter le meilleur à ses enfants et d’agir comme on le pouvait pour les préserver ? Il ne pensait pas, qu’importe combien cela pouvait sembler lourd aux enfants en question.

"Tout le monde a autre chose à faire, tu sais, et je vais très bien. C'était plus un... accident qu'autre chose, j'ai voulu la mort de Plagueis mais pas comme ça, pas en utilisant la Force. J'ai agi sous l'emprise de la colère, mais c'est passé, tout va bien. Que veux-tu que j'aille faire au Temple ? Ma place est auprès de la Rébellion."

"Mais pas sans être sûre que tu peux apprendre à te contrôler, justement. Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, il y a des antécédents familiaux que je ne souhaite pas voir répété, personne ne le veux. Nous n’avons pas besoin de le crier à tous les Rebelles mais tu dois être accompagnée. Comme ton frère."

Il adressa un maigre sourire navré à Anakin, bien conscient qu’il n’était plus le même à présent, mais soit, c’était ainsi, on ne pouvait pas effacer le passé. Passons au plan, à présent. Il demanda à tous les Jedis ici présents de bien vouloir se réunir, pour faire le point sur le plan avec eux tous également. Il fut également venir Marc avec eux, déployant la carte de la ville et des spatioports sur un gros rocher qui fit office de table. Son ami de toujours se faufila dans le groupe, entre lui et Leia, toussant un peu et frottant un peu sa barbe blanche fournie avant de se pencher sur le plan. Une partie concernait les Rebelles, l’autre les Jedis, mais toutes les navettes partiront en même temps. Marc posa aussi sur la carte des comlinks qu’ils avaient modifié pour en protéger les fréquences et augmenter leur portée, demandant à chacun d’en prendre un exemplaire.

"Le commandement Impérial qui impose le blocus autorise les navettes civiles à décoller pour aller chercher des ressources, des vivres et des médicaments, étant donné que notre hôpital principal a été détruit dans les bombardements, des coups d’ailleurs imputé à la Confédération. Nous avons mis en place un plan, avec l’aide de la Rébellion. Toutes les navettes partiront en même temps, pour la répartition, voici comme cela va se passer."

Le vieux stratège fouilla dans ses poches ne un instant puis posa ses petits appareils, chacun affichant l’hologramme d’une des navettes concernées, dont celle de la Jedi Chiss, qui l’avait caché sous les eaux. Bail avait accueilli cette nouvelle avec un large sourire, cela leur avait fait une navette de moins à voler, c’était très bon à prendre. Les hologrammes furent placés sur la carte aux endroits où les navettes décolleront.

"Nos hommes ont intercepté cette navette de ravitaillement, de l’Empire, qui doit, d’après leur planning, décoller demain matin à huit heures précises pour aller chercher des ressources. Les blessés civils, et votre ami qui a été empoisonné, seront embarqué dans cette navette. Une fois éloignée du blocus, elle sera interceptée par les troupes rebelles, de la façon habituelle. Nous avons ensuite une frégate, qui fera officiellement partie de la mission humanitaire. Y monteront le général Wrath, vous, princesse, ainsi que le vice-roi. Et également vous, madame Maât, puisque vous comptez retrouver les Rebelles."

Bail adressa un sourire à la Togruta, plus serein en sachant que des membres de l’Ordre allaient combattre aux côtés de l’Alliance, il était convaincu que ça pourra aider à redonner courage et confiance à des membres de la Rébellion dont la foi faiblissait face aux attaques puissantes de l’Empire.

"Votre navette, dame Larin, servira pour vous reconduire, vous et vos confrères de l’Ordre, jusqu’à votre Temple. Le dernier chasseur restant, de la Confédération, servira de diversion en cas de besoin, cela dit, notre population fera dès demain des marches et manifestations pacifiques pour occuper l’Empire. Nous ne voulons plus faire couler le sang de nos concitoyens, tout devra être rapide et discret."

"Les membres de l’Alliance présents ici seront peu à peu évacués avec les transports humanitaires," ajouta Bail. "Nous avons les codes dont nous avons besoin pour traverser le blocus sans heurts, veillez au maximum à garder une attitude non-suspecte, comme s’il n’y avait personne d’autres que de simples citoyens en mission. L’Empire n’hésiterait pas à reprendre ses tirs. Un autre point qui n’est pas réglé, il manque toujours Mara. Avez-vous la moindre nouvelle ?"
Revenir en haut Aller en bas
Miss Black Cat
avatar
Messages : 392
Comptes : Sarkiss Shan, Darth Lunariss
Espèce : Togruta
Âge rp : 27 ans
Maître : Depa Billaba
Infos fermées
MessageSujet: Re: Passer à l'action   Mar 19 Déc - 14:22




Je tenais doucement la main de Luke lui prodiguant une nouvelle séance de soin. J'étais concentrée à ma tâche et m'appliquais à mettre en pratique les conseils de Maître Qui-Gon. Grace à lui je ressentais déjà que les soins prodigués étaient plus efficaces. D'ailleurs les traits du jeune jedi étaient un peu plus apaisé entre ce que je lui donnais et ce que le Maître lui donnait aussi. Malheureusement sans antidote, il ne sortirait pas vainqueur de ce combat. Il aurait fallu qu'il puisse entrer en stase profonde mais cela ne s'apprenait pas du jour au lendemain. Par moment je sentais qu'il émergeait. Et c'était positif, cela signifiait qu'il y-avait toujours de l'espoir. D'une oreille j'écoutais ce que disait Bail à la Princesse. Il avait raison. Ils avaient tous raison, Leia avait besoin d'apprendre à maîtriser la Force au moins un minimum. Ce qu'il s'était passé avec Plaguéis était quelque chose de minime comparé à ce que peut provoquer inconsciemment un sensitif déclaré non entrainé. Personne n'intervint dans leur a parte mais tout le monde était profondément d'accord sur le sujet. Sauf la jeune Organa mais elle devrait s'y faire. Si les peuples et les gens lui étaient aussi chers que les principes et valeurs qu'elle défendait, alors, elle ferait son devoir, je n'en doutais pas.

Un officier arriva et tout le monde se rapprocha. Je stoppais doucement le flux d'énergie qui courrait à travers Luke et rejoignit la table des opérations. L'officier expliqua la stratégie. Je n'étais pas moi-même spécialisée dans les affaires militaires donc je me gardais de dire quoique ce soit concernant les stratégies. Je souris à Bail :


- Tout à fait, je pense que je serais plus utile auprès de la rébellion que de mes confrères. De plus, Princesse, je me propose pour vous aider à apprendre les bases de la maîtrise de la Force bien que je ne sois pas moi-même un Maître si Maître Revan, Maître Anakin et Maître Qui-Gon n'y voient pas d'inconvénients.

J'inclinais respectueusement la tête vers mes trois ainés. Je n'étais pas certaine qu'Anakin soit un maître mais il avait déjà eu de mémoire une padawan et il s'agissait de sa fille biologique. Il était donc important de l'inclure.

- Concernant le transport du Chevalier Luke cela nécessitera une cuve de kolto. Il ne supportera pas le voyage si ni Maître Qui-Gon ni moi-même ne sommes présents pour l'aider.

Le regard un peu triste j'ajoutais à voix basse pour ne pas que cela arrive aux oreilles de Luke :

- Mara n'est pas revenue, la situation est inquiétante à son sujet. Majesté, n'y-a-t'il rien que vous puissiez faire pour savoir si elle a au moins été aperçue quelque part dans la ville ? demandais-je au vice-roi.

_________________

Ma présentation                                                          Mon carnet de Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 139
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Passer à l'action   Sam 23 Déc - 16:09

– Mais pas sans être sûre que tu peux apprendre à te contrôler, justement. Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, il y a des antécédents familiaux que je ne souhaite pas voir répété, personne ne le veux. Nous n’avons pas besoin de le crier à tous les Rebelles mais tu dois être accompagnée. Comme ton frère.

Voilà qui était tout particulièrement bas, comme argument... Elle croisa les bras mais ne répondit rien, ce n'était pas le bon moment pour un débat sur le sujet. Tout le monde se réunit pour discuter du plan et la suite des opérations, avec Marc qui se faufila entre eux et commença par leur donner les comlinks qu'il avait amélioré hier, en leur disant d'en prendre un chacun. Leia en glissa un dans sa poche tout en l'écoutant, soulagée que la communication ait pu s'établir avec l'Alliance Rebelle, ils n'allaient pas rester coincés sur la planète durant trop longtemps, voilà déjà trop de jours qu'ils étaient ici. Apprendre que les bombardements avaient été mis sur le dos de la Confédération ne lui fit ni chaud ni froid, la Rébellion fera éclater la vérité en temps voulu et ce genre de stratagème était normal, en guerre, au moins cela leur permettait-il de faire décoller les vaisseaux de la planète en se servant de l'argument humanitaire. Enfin une bonne nouvelle, dans le tas, il était temps. Marc plaça chacun des hologrammes des vaisseaux concernés sur la carte, avant de poursuivre le plan. La première, celle de ravitaillement pour l'Empire, allait donc servir pour les blessés. C'était sans doute la "moins à risque" de toutes, enregistrée et prévue par leur ennemi lui-même, sur ses plannings. Très bien. Leia releva rapidement le regard vers Luke, allongé un peu plus loin, espérant qu'il allait tenir le coup, même si le trajet allait être cours avant que la flotte n'intercepte ce vaisseau.

– Nous avons ensuite une frégate, qui fera officiellement partie de la mission humanitaire. Y monteront le général Wrath, vous, princesse, ainsi que le vice-roi. Et également vous, madame Maât, puisque vous comptez retrouver les Rebelles.

Et il sera bon de décharger bien vite ce "général" sur une planète en chemin, avant qu'ils n'atteignent la base rebelle. Après le récit de la bataille orbitale qui avait été faite, Leia avait eu beaucoup de mal à digérer cette intervention mal préparée, imprévue et surtout désastreuse de ces deux flottes qui n'avaient absolument rien eu à faire dans le coin et qui avaient conduit cette opération à un échec complet. Bien joué, définitivement ! Elle jeta un regard noir en coin au "général", si on pouvait le considérer comme tel. S'il jamais il devait vraiment y avoir une alliance entre les Rebelles et la Confédération, il était déjà certain qu'elle ne participera pas aux négociations, pas plus qu'avec Onderon. Elle inspira discrètement pour reprendre son calme, serrant juste plus fort les bras contre elle. Marc termina sur le départ des Jedis puis ce qui était prévu pour occuper les troupes au sol le temps de faire monter tout le monde à bord et décoller. Si tout se passait bien, aucun citoyen d'Alderaan n'aura plus à souffrir, en revanche, il sera urgent de faire évacuer peu à peu tous les sympathisants rebelles de la planète, même ceux qui, jusqu'ici, avaient obstinément refuser de s'exiler. Si seulement Alderaan n'était pas si ancrée dans son pacifisme, peut-être pourraient-ils... Elle y songea un moment puis laissa l'idée à regret. Cela ne se fera pas, cette absence d'armes ou de moyens de défense était l'essence même de la planète et sa culture, elle était bien placée pour le savoir. Elle en reparlera tout de même à son père, si l'occasion se présentait, même si les traditions étaient fortes, le pacifisme poussé à un tel extrême était trop dangereux.

– Les membres de l’Alliance présents ici seront peu à peu évacués avec les transports humanitaires. Nous avons les codes dont nous avons besoin pour traverser le blocus sans heurts, veillez au maximum à garder une attitude non-suspecte, comme s’il n’y avait personne d’autres que de simples citoyens en mission. L’Empire n’hésiterait pas à reprendre ses tirs. Un autre point qui n’est pas réglé, il manque toujours Mara. Avez-vous la moindre nouvelle ?

– Tout à fait, je pense que je serais plus utile auprès de la rébellion que de mes confrères. De plus, Princesse, je me propose pour vous aider à apprendre les bases de la maîtrise de la Force bien que je ne sois pas moi-même un Maître si Maître Revan, Maître Anakin et Maître Qui-Gon n'y voient pas d'inconvénients.


Donc elle n'avait pas son mot, très bien dire. Elle se contenta donc de secouer un peu la tête en essayant de se faire une raison, restant aussi silencieuse pour Luke. Il sera soigné, lui aussi, il fallait juste qu'il tienne le coup.Quant à Mara, non, toujours aucune nouvelle, mais des équipes avaient été envoyées à sa recherche, ce qu'elle souligna ensuite. Ce fut la dernière fois où elle ouvrit la bouche pendant cette préparation, reculant ensuite lorsque le tout prit fin. Demain matin, donc, ils avaient tout intérêt à bien se reposer cette nuit et se tenir prêt. Elle embrassa Luke sur le front en lui souhaitant bon courage avant qu'il ne parte avec un autre groupe, qui allait se mettre en position près du spatioport pour ne pas perdre de temps demain matin. Lorsqu'il fut parti, elle s'isola un moment pour se changer puis s'équiper elle-même, peu convaincue que tout allait vraiment se passer sans heurts. Un mauvais pressentiment...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Passer à l'action   Sam 23 Déc - 16:38

J'écoutais la discussion, sans vraiment participer pour le moment. Mis à part avoir révélé l'existence du Poisson Volant, je n'avais rien à dire. Le plan du vice roi était simple : trois groupes. L'un partait pour le QG rebelle, un autre vers la flotte en emportant les blessés et un troisième partait pour le temple. Toutefois, il y a un point sur lequel je n'étais pas tout à fait d'accord aussi finis-je par m'avancer un peu pour me mettre à la hauteur des intervenants.

"Je comprends la nécessité d'enseigner les bases à la princesse, même si cela ne l'enthousiasme pas."

Débutais-je avec un petit hochement de tête vers Leia, comprenant très bien ses réticences. Enfin, je pensais les comprendre tout du moins. Elle était sensible à la Force et une personne importante : il fallait qu'elle connaisse les bases, même si elle ne travaille jamais plus, afin de pouvoir résister au côté Obscur.

"Cela dit, Maât, tu es la meilleure guérisseuse que nous ayons sous la main. Ta présence devrait être au côté de maître Skywalker, afin de l'aider à résister au poison. Je doute que le mettre dans une cuve à bacta suffise à le protéger. Une fois qu'il sera dans un hôpital, tu pourras rejoindre le QG rebelle."

C'était un sith qui l'avait créé, ce produit, après tout. Nous ne devons pas sous-estimer sa puissance.

"De plus, il faut être raisonnable : il ne s'agit pas de former une novice mais quelqu'un qui n'a aucune connaissance sur la Force. Il faut réellement un maître pour vous enseigner, princesse."

Mon regard rouge se tourna de la togruta vers l'humaine. Le soucis, c'était qu'on ne trouvait plus maître Jinn et que Revan ne me semblait pas très stable...

"On peut, toutefois, vous faire accompagner d'un jedi, si vous insistez, Vice-roi, en attendant que le Conseil Jedi désigne une personne pour aider votre fille."

Le choix restait restreint. Luke Skywalker ne pouvait pas le faire, Maât serait plus utile à ses côtés. Je pilotais le Poisson qui ne pourrait accueillir trop de monde. Et puis, il était sous l'eau : je ne savais pas si les droïd pourraient arriver à monter à bord sans se court-circuiter au passage. Il restait Revan et Anakin qui pourrait l'escorter.

Enfin, je ne faisais qu'exprimer mon point de vue. Je fis signe que je les laissais décider. Je ne suis qu'un chevalier, qui a de l'expérience certes mais qui est loin d'avoir voix au chapitre. Et qui ne le souhaite pas non plus. Après tout, n'ai-je pas refusé de participer au précédent conflit, m'exilant loin de la république ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Passer à l'action   Sam 23 Déc - 22:09

Alderaan et le Pacifisme à toute épreuve, Revan n’en revenait toujours pas que ça ait pu survivre si longtemps, même après autant de conflit et après une nouvelle volée prise sur leurs propres terres. Il fallait croire que c’était bien trop profondément enraciné dans les gènes des habitants pour en être effacé, à présent. Bref, bref… C’était un plan simple mais qui pouvait marcher, si on prenait quelques précautions, cela dit. Il était certain que la petite histoire avec leur chère princesse avait déjà pu parvenir aux oreilles de personnes sûrement ravies d’apprendre qu’une nouvelle personne encore innocente et malléable pouvait servir de nouveau jouet. Le vice-roi avait raison là-dessus, pas question de laisser la demoiselle partir sans nounou, même si ce n’était pas tout à fait pour les mêmes raisons que lui pensait. Certes, elle devait apprendre un minimum à se contrôler, mais surtout, il fallait éviter que certaines personnes ne lui tombent dessus pour lui enseigner ce fameux contrôle d’une toute autre manière. Il releva le nez lorsque Maât lança qu'elle comptait accompagner le groupe rebelle et aussi aider Leia, si Anakin, Qui-Gon et lui étaient d'accord. Oh, lui n'en disait pas grand-chose, simplement, une diplomate allait-elle réussir à calmer vraiment la princesse ? Etant donné son caractère très légèrement enflammé, il ne serait pas idiot de lui enseigner des techniques des deux côtés de la Force à la fois. Par contre, la consulaire était sans doute la mieux placée pour lui apprendre la méditation, elle avait une voix extraordinairement posée.

– Cela dit, Maât, tu es la meilleure guérisseuse que nous ayons sous la main. Ta présence devrait être au côté de maître Skywalker, afin de l'aider à résister au poison. Je doute que le mettre dans une cuve à bacta suffise à le protéger. Une fois qu'il sera dans un hôpital, tu pourras rejoindre le QG rebelle. De plus, il faut être raisonnable : il ne s'agit pas de former une novice mais quelqu'un qui n'a aucune connaissance sur la Force. Il faut réellement un maître pour vous enseigner, princesse. On peut, toutefois, vous faire accompagner d'un jedi, si vous insistez, Vice-roi, en attendant que le Conseil Jedi désigne une personne pour aider votre fille.

– Larin a raison, là-dessus, ajouta-t-il à son tour, c'est quand même notre bon ami Sith qui a créé ce poison et il était spécialiste là-dedans, il ne faut pas l'oublier. Je comptais moi aussi rejoindre la Rébellion pour y retrouver la flotte d'une vieille amie, donc je pourrai aider. Autre point, princesse, votre exploit va vous valoir l'attention des Siths, mais dans le mauvais sens du terme. Donc je vous accompagnerai, pas forcément pour des leçons dans un premier temps mais au moins pour que vous ne terminiez pas le voyage sur Korriban.

On allait éviter de compliquer un peu plus les histoires de famille, n'est-ce pas ? Et lui avait déjà connu les deux côtés de la Force, que ce soit dans le passé ou aujourd'hui, il pouvait donc se préparer à tout. Il attendit donc de voir si quelqu'un avait quelque chose à ajouter, si ce n'était pas le cas, tout le monde au lit pour deux ou trois heures et ce sera parti.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Passer à l'action   Mer 3 Jan - 13:14

Il y avait de bonnes chances que l’Empire ait prévu ce genre d’interventions, par contre, ils pouvaient toujours ignorer le jour et l’heure, surtout si le départ de tous les résistants encore présents sur Alderaan étaient ainsi étalés. Ça pouvait marcher, même si c’était risqué. Anakin jeta un regard en biais à Wrath, trouvant toujours bizarre que quelqu’un ait eu ainsi l’idée de faire une copie de Grievous alors que le premier modèle avait prouvé, au final, qu’il n’avait pas les capacités pour tenir son rôle. Il n’avait été qu’une marionnette, rien de plus, comme beaucoup d’autres dans cette guerre, y compris lui-même. Enfin bref. Légèrement penché sur la carte, il mit dans sa poche le petit comlink amélioré après l’avoir un peu examiné. C’était un plan simple, plusieurs départs, des personnes prévues pour occuper les troupes et leur permettre de monter chacun dans le vaisseau désigné, très bien. Maât prit ensuite la parole, se proposant pour apprendre à Leia la maîtrise de la Force. En soit, elle était bien assez patiente et diplomate, donc pourquoi pas, mais assez à l’aise pour s’occuper d’une personne qui refusait même d’entendre parler de ce genre de pouvoirs ?

Pour partager ce même caractère de cochon, que Leia avait sans aucun doute possible hérité de lui, il se doutait à quel point il allait falloir une patience infinie pour ne serait-ce que lui faire comprendre l’importance de lesdites bases. Et sans parler de s’entraîner aux usages les plus simples. Ce n’est que maintenant qu’Anakin réalisait à quel point il en avait fait baver à Obi-Wan et devinait que celui ou celle qui allait se charger de Leia allait en baver aussi. Sa fille n’avait rien dit, absolument rien, mais il était facile de voir à quel point la situation la faisait grincer des dents. Il cacha un petit sourire avec sa main, détournant un instant le regard, avant que Larin intervienne à son tour et qu’il reprenne son sérieux. La Chiss commença par souligner qu’il serait plus prudent que Maât voyage avec Luke pour surveiller son état puis qu’il serait plus prudent et surtout plus efficace qu’un véritable maître accompagne la princesse. Peut-être bien, mais bon… Dans un premier temps, si elle était simplement accompagnée par un Jedi qui veille au grain, cela pouvait suffire. Ils devaient déjà quitter cette planète entiers, il sera temps ensuite de voir qui pourra enseigner quoi.

– Larin a raison, là-dessus, c'est quand même notre bon ami Sith qui a créé ce poison et il était spécialiste là-dedans, il ne faut pas l'oublier. Je comptais moi aussi rejoindre la Rébellion pour y retrouver la flotte d'une vieille amie, donc je pourrai aider. Autre point, princesse, votre exploit va vous valoir l'attention des Siths, mais dans le mauvais sens du terme. Donc je vous accompagnerai, pas forcément pour des leçons dans un premier temps mais au moins pour que vous ne terminiez pas le voyage sur Korriban.

– Tu vas rejoindre la Rébellion, de toute façon, peu importe qui tu accompagnes, Maât.


Soit la Flotte d’abord puis le quartier général, soit plus directement le quartier général, mais dans les deux cas, ce sera bon. Il était temps de se reposer un peu, maintenant, le départ allait très vite arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Passer à l'action   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passer à l'action
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marc Bazin a des idées pour passer à l'action...
» Préval et Alexis doivent maintenant passer à l'action...
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Alderaan-
Sauter vers: