Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Sam 23 Déc - 11:42

Le vaisseau amiral de la Flotte Rebelle était sans doute imposant, à leurs yeux, mais il ne valait tout de même rien par rapport aux destroyers Impériaux. Le petit chasseur où elle se trouvait ralentit en arrivant à proximité puis prit contact pour transmettre leurs codes. Derrière le siège pilote, Mara attendait tranquillement, les jambes et bras croisées, entre deux caisses de munitions, qu’ils atterrissent. Voilà environ quelques semaines qu’elle était officiellement devenue membre de l’Alliance Rebelle, en qualité de mécanicienne et pilote pour des convois de marchandises, sous la fausse identité de Eva Kitaëv. Les Rebelles l’avaient « par hasard, bien sûr, déniché au cours d’une de leurs missions qu’elle avait infiltré en amont et elle s’était retrouvé à les aider à combattre des troopers avant de s’enfuir avec une cargaison importante, pour eux. Suite à cette bataille, elle avait été présentée au chef d’une cellule Rebelles de la Bordure Extérieure et accomplissait depuis des missions ci et là, gagnant doucement la confiance de ceux avec qui elle travaillait. Elle ne s’était encore jamais rendue au QG principal mais connaissait bien cette flotte, par où transitait pas mal de personnes, de marchandises et de communications.

Une fois le chasseur atterri dans le hangar principal, elle aida à descendre la cargaison, tout en discutant tranquillement avec Nikolaï et Haky, ses deux collègues pour cette mission, riant avec eux en se remémorant les mésaventures qu’avaient connu les Impériaux la veille en voulant les empêcher d’emporter leur butin. Il était vraiment dommage que Haky soit un Rebelle, d’ailleurs… C’était un très bon pilote, bien meilleur même que la majorité de ceux qu’elle connaissait dans l’Empire, il avait un talent pour analyser un champ de bataille et y trouver la meilleure stratégie pour y déployer les hommes de son escadrille et s’était sorti vainqueur de nombreux combats. Il lui avait raconté avoir grandi sur Chandrila et décidé de suivre la sénatrice Mothma lors de son appel au soulèvement et à la révolte contre l’Empire, qu’il en était fier et prêt à mourir pour la Cause. Quel gâchis, vraiment. Elle partit vers la passerelle de commandement avec lui, pour aller donner leur rapport, tout en parlant de leurs futures missions contre des convois de l’Empire.

L’Amiral Ackbar les reçut presque aussitôt, pour écouter leur rapport, Mara pouvait percevoir l’empressement dans sa voix, ces munitions avaient été très attendues par l’Alliance. Comment tous ces Rebelles pouvaient sincèrement espérer gagner alors qu’ils étaient si dépourvus en armes, en munitions, en vaisseaux, en pilotes, bref, qu’ils avaient si peu de moyens ? Leurs chance de remporter la victoire étaient si infimes, presque inexistantes, elle ne comprenait vraiment pas qu’ils s’accrochent tout de même. C’était du suicide. Et dire qu’il y avait tant de bons éléments, parmi eux, qui pourraient si mieux faire en servant l’Empire, elle détestait assister à un tel gâchis. Après le rapport, elle eut quartier libre et retourna dans le hangar, pour vérifier où en étaient les réparations sur une petite navette qu’elle devait utiliser plus tard. Sur le chemin, elle stoppa en voyant une grosse plaque de carlingue chuter à terre et leva la tête. Il y avait le Wookie Rebelle non loin et elle lui fit signe de loin.

– Votre vaisseau part en morceaux, sans vouloir être alarmiste.

Elle lui désigna la plaque au sol à deux pas devant elle, tout en jetant un regard au reste. C’est vrai, oui, cette poubelle volante était connue… Tout comme son capitaine et co-pilote, maintenant qu’elle y réfléchissait bien.

– Je ne veux pas vous vexer mais… Comment arrivez-vous encore à faire décoller ce truc ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Mer 27 Déc - 17:40

Chewbacca s'était réveillé avec une étrange impression ce matin un mauvais pressentiment. Pourtant le début de sa journée s'était déroulé plutôt bien, plutôt bien jusqu'au moment où une jeune femme rousse s'approcha de lui pour l'avertir que le faucon tombait en morceau. Chewie pensa d'abord à un canular mais changea d'avis lorsqu'il vit un bout de métal tomber par terre. Il s'approcha du vaisseau ramassa la plaque et tenta de la remettre sur le vaisseau. Voyant que la jeune femme était toujours derrière lui, il lui demanda:

"Vous êtes qui vous exactement ?"

Cependant la jeune femme n'eut pas le temps de répondre car à peine avait-il posé sa question qu'un commandant l'interpella:

"Chewbacca, j'ai besoin de toi tout de suite, un détachement d'impériaux à attaquer Arkania, on a besoin du faucon pour aller aider nos hommes.

-Je voudrais bien mais Han est parti hier en mission d'infiltration sans me prévenir et en plus le faucon aurait besoin d'une petite réparation. répondit Chewbacca en montrant la plaque au commandant.

-Alors trouve une solution et vite." lui répondit le commandant en partant.

Chewbacca pouffa et s'assit pour réfléchir. Ses yeux se tournèrent ensuite vers la jeune femme qui n'avait toujours pas prononcé un seul mot.

"Vous savez piloter ?" lui demanda-t-il plein d’espérance.


hj/
désolé pour le temps de réponse si tu en veux un plus rapide n'hésite pas à m'en informer
/hj
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Lun 1 Jan - 21:40

– Vous êtes qui vous exactement ?

Très bonne question, la peluche géante, mais elle n'eut pas vraiment le temps de lui répondre, leur début de conversation grossièrement interrompue par un des commandants rebelles qui arriva en courant et en lançant que la base de la planète était attaquée. Elle émit un léger soupir discret, en restant en retrait, se demandant ce que sous-entendait ce type en parlant de "détachement", ils n'utilisaient jamais les bons termes, ça voulait tout et rien dire. Combien d'hommes, lourdement armés, avec des véhicules et quelles armes ? De toute façon, comme le souligna la grande peluche la seconde suivante, sans son précieux vaisseau qui tombait pièce par pièce, il n'allait as aller très loin. Elle retint un rire en voyant que l'officier avait sérieusement cru que ce tas de boulons puisse être utilisé alors que ses fils pendaient de partout et que ses circuits étaient à l'air, fumant par endroits. Ce n'était pas qu'une "petite réparation" dont ce cercueil volant allait avoir besoin, il faudrait bien un mois de travail entier avant d'être remis en bon état de marche.

– Vous savez piloter ?

– Bien sûr ! Je peux vous aider. Je m'appelle Eva.

Elle tourna les talons et lui fit signe de suivre, grimpant vite fait dans la navette qui leur avait servi pour sa première mission aux côtés des Rebelles, et dont elle adorait la maniabilité. Il n'y avait pas à dire, la Résistance avait une flotte plutôt disparate et parfois bizarre, mais tous ces chasseurs, bombardiers et autres avaient l'avantage d'être maniables et rapides, on ne pouvait pas en dire autant de toute la flotte Impériale. Dès que le Wookie fut monté à bord, elle décolla pour rejoindre les autres chasseurs les accompagnant pour combattre les invités surprises. Un détachement, qu'avait dit le commandant, voilà qui n'allait pas être un bien gros morceau.

– Installez-vous au canon, on va les prendre à revers !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Jeu 4 Jan - 11:55

Chewbacca la suivit à l'intérieur du vaisseau et se dirigea vers le canon
Le vaisseau était assez bas de plafond mais il ferait avec il s'assit devant le canon donc la place était également petite.

"Vous vous appelez Eva mois c'est Chewbacca mais vous pouvez m'appeler Chewie"

Sans plus attendre la pilote décolla en direction de la planète pendant que Chewie s'occuper de quelque chasseur Tie. Mais les chasseurs esquivèrent parfaitement l’attaque malgré le fait que l'un d'entre en fut légèrement amoché  . Leur vaisseau était un Y-wing BTL-3 dont la plus pars était équipée de droïde actrometch Chewbacca se demander d'ailleurs comment s'appelait celui-là.

"Dit donc votre droïde c'est quoi son matricule, Il lui posa la question et tiré sur des navettes de transports en même temps mais il n'avait pas fini de parler à Eva, Dite parlé moi un peu de vous j'aime bien savoir avec qui je pilote"

Parfait la navette de renfort explosa et les soldats a l'intérieur moururent certainement.

"J'en connais qui vont pas avoir de renforts aujourd'hui "
s’exclama Chewie soulagé

Il continuait de tiré sur des chasseurs Tie mais ceux si esquivèrent parfaitement l'attaque. Chewie s'en prit ensuite au destroyer stellaire mais il était tros loin alors il demanda a Eva .

" Vous pouvez vous approcher du destroyer j'arrive pas à tirer je suis trop loin "


Au même moment il ressue un message de secours émane du sol:

"Allo il y a quelqu'un vous pouvez venir nous aidons au sol on ne galère pas mal allo quelqu'un mentant"

"Reçu 5 sur 5 on va essayer de voir ce qu'on peut faire,
répondit Chewbacca au soldat puis se tournant vers Éva, vous savez vous servir d'un blaster j'espère"

Cependant au même moment les chasseurs Tie que Chewie avait raté s'en prirent  au vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Lun 15 Jan - 12:03

– Vous vous appelez Eva, moi c'est Chewbacca mais vous pouvez m'appeler Chewie.

Pas de problème, boule de poils géante, elle pouvait bien l’appeler comme il voulait tant qu’il mordait à l’appât, exactement comme maintenant. Ah là là, ces Rebelles, il suffisait de se présenter comme un soldat de liberté venu les aider contre le vilain Empire et ils vous accueillaient à bras ouverts ! Bien installée dans son siège, elle jeta un regard à l’écran de contrôle pour voir si elle connaissait ou non cet équipage-ci, à son avis, ils avaient dû plus se cogner par hasard contre les Rebelles que les traquer vraiment, étant donné leur stratégie d’attaque. Ils s’étaient mis en formation, le chef d’escadrille donnant ses ordres à la radio, alors que les chasseurs TIE leur volaient droit dessus. Mara grimaça faiblement, devoir tuer des troupes de l’Empire lors d’une mission d’infiltration n’était pas la parte qu’elle préférait, elle détestait devoir s’en prendre à des innocents ou bien devoir tirer sur des soldats qui n’accomplissaient que leur devoir, en servant l’Empire. Elle tourna brièvement les yeux lorsque le Wookie demanda le matricule de son astro-mécano, lançant rapidement qu’elle l’appelait R6 pour aller plus vite, virant à quarante-cinq degrés pour éviter les tirs d’un TIE.

– Dites, parlez-moi un peu de vous, j'aime bien savoir avec qui je pilote.

– Sans problème, mais après cette bataille, discuter au milieu des explosions n’est pas génial.


Certains peuples étaient décidément des plus désinvoltes, au cours d’une bataille rangée, ça l’étonnera toujours… Le Rebelle poussa un cri de victoire lorsqu’une des navettes fut réduite en cendres après un de ses tirs. Leur propre navette crissa légèrement lorsque Mara passa au milieu des flammes restantes, pas eu le temps de tourner, puis se re-positionna pour que son coéquipier du jour soit dans le bon angle pour faire face aux TIE. Lui voulait s’approcher du destroyer pour tirer dessus, arrachant un petit sourire cynique en coin à Mara. Bien sûr, c’était avec leur petite navette et leur petit canon qu’ils allaient foncer contre un destroyer impérial ! Ils auraient l’air d’un moustique agaçant venu agacer une bestiole trop grosse pour lui et qui se fera écraser d’une petite tape agacée. Elle allait répondre lorsqu’un autre signal de détresse retentit dans la radio, cette fois venu du groupe qui s’était pris les pieds dans la progression Impériale, au sol. Pas de panique, messieurs, les renforts arrivent, comme le souligna monsieur poilu géant. Les autres duos avaient aussi reçu le message et ils se dirigèrent en formation de combat vers le sol, toujours suivis par les TIE comme une volée de mouches.

– Vous savez vous servir d'un blaster, j'espère.

– Oui, mais on aura à s’en servir que si ce vaisseau se fait descendre.


Leurs amis derrière qui avaient recommencer à tirer à un rythme beaucoup plus accru. Mara n’aimait guère utiliser la Force pour combattre ou se défendre, mais cette fois, elle allait faire une exception, si elle mourrait bêtement ici, elle ne sera d’aucune utilité à son maître. Les yeux fermés, elle inspira profondément, glissant dans une phase de méditation, se laissant guider pour faire ensuite un très brusque écart qui leur évita de se faire pulvériser, le tir frappant un flanc de montagne en y laissant un très large trou fumant. La navette derrière eux fut touchée et l’instant d’après, un choc violent les secoua à leur tour. Mara poussa un juron entre ses dents, sans pouvoir retenir le vaisseau. Ils s’écrasèrent au sol et glissèrent sur de longs mètres avant de s’arrêter enfin. Elle entendit à peine les TIE passer au-dessus en poursuivant les autres rebelles, toussant et à moitié évanouie. Rouvrant les yeux, elle tâtonna pour détacher son harnais, comme elle put, libérant un bras et tirant sur les sangles, se sentant coincée de tous les côtés. Merde de merde ! La sangle craqua enfin et elle reprit une longue inspiration, frappant contre le cockpit.

– Eh, Chewba… Oh… ça v...

Une nouvelle quinte de toux la saisit et elle dû s’interrompre, le souffle court. Elle l’entendait respirer, bouger sans doute, lui au moins devait être dans un moins mauvais état… Frustrée et rageuse, elle essaya tant bien que mal de se libérer, bouger, se libérer de toute cette ferraille.

___

Dés : http://coeur-et-force.forumactif.com/t309-les-lancers-de-des#5301

On s'est écrasés, je suis blessée, Chewie non, mais de justesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Jeu 18 Jan - 18:30

Bon D'accord se n'est pas vraiment à quoi je m'attendais j'espérais que Eva serait un peu meilleur pilote que sa mais bon Han n'aurais certainement pas fait mieux mais quand même, certes j'avais envie de se battre au sol parce que ça me manquait, être toujours dans le faucon devenait vite énervant, mais je ne pensais pas y être expédié si brutalement.

« Eva ? Vous allez bien ? »

Pas de réponse voilà qui était inquiétant, sans plus attendre je déblayai les morceaux du vaisseau qui m'était tombé dessus et commençai a chercher Eva. Je l'entendis tousser pas très loin sous l'épave du vaisseau je soulevai la carcasse en vitesse est portai Eva l'abri des ennemis qui avaient sens doute entendue le vaisseau « atterrir ».

Un rapide coups d'œil me fit me rendre compte qu'elle était gravement blessée, malheureusement je n'étais pas vraiment médecin et à part arracher un morceau de ses habits, j'aurais bien pris les miens mais enfin voilà quoi, pour l'attacher sur sa plait je ne pus rien faire d'autre. C'était une vieille technique qu'on apprenait très tôt sur Kashyyyk sa soignait rien mais sa permettait de pompait le sang et de ralentir l'hémorragie, du moins assez de temps pour trouver un médecin j'espère.

Ah peine avez eu-je le temps de « soigner » Eva que j'entendis des pas, je me dépêchai de charger mon arbalète et de visais les ennemis qui arrivaient et leur tirai dessus par surprise. L'un d'entre cependant arriva à esquiver la tire et me tira dans l'épaule mais je parviens tout de même à l'éliminer.

Cependant les tirs risquaient d'alerter plus de monde alors sans plus attendre je pris Eva sous mon bras et la porta en espérant trouvé de l'aide rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Jeu 18 Jan - 19:29

La ferraille et la carcasse du vaisseau se souleva tout à coup comme par magie, lui permettant brusquement de pouvoir respirer rapidement, et un grand bras poilu qui entra dans son champ de vision lui permit de comprendre que le Wookie était bine libre de ses mouvements et sans doute dans une forme relative. Mara grimaça de douleur lorsqu’il la souleva pour la tirer de la carcasse grinçante, réalisant du même coup le nombre de blessures, que le Wookie tenta tant bien que mal de soigner en serrant autour des bouts de vêtements. Elle essaya de parler, ne put émettre qu’un gargouillis étouffé, juste au moment où ils avaient de nouveau un peu de compagnie. Le rebelle ne perdit pas de temps pour tirer dessus, puis à la prendre pour la soulever de nouveau et partir. Mara referma les yeux, un mal de tête lancinant la prenant, alors qu’elle se demandait si ça pouvait encore être pire. Crashés sur une planète glaciale, au milieu d’une bataille, et dépendante d’un Wookie connu pour être l’un des Rebelles les plus actifs et agaçants de toute l’Alliance. Évidemment, il y avait eu d’autres fois où elle avait frôlé la mort au cours de missions, mais jamais elle en s’était retrouvée coincée ici avec un Rebelle.

Se faire capturer par l’Empire maintenant l’arrangerait plutôt, donner son code suffirait pour être identifiée comme une agente infiltrée, mais ça ficherait aussi en l’air sa mission, elle devait rester près des Rebelles aussi longtemps qu’elle le pouvait. Doucement, sans essayer de bouger, elle se plongea en transe pour utiliser la Guérison de Force et soigner au moins quelques blessures, retrouver une partie de ses esprits. Ce pouvoir-là, elle l’avait appris en cachette, pour les urgences, car ce n’était pas l’Empereur qui allait le lui enseigner. Or, ici, s’en était une, d’urgence. Avec un peu de veine supplémentaire, des soldats Impériaux allaient leur tirer dessus de loin et voilà, fin de l’histoire, rideau. Triste façon de terminer sa carrière… Ce qui la motiva par-dessus tout à se battre pour se soigner un minimum et rester maître de ses sens fut sa volonté de ne pas décevoir Palpatine. Un léger soupir s’exhala de sa bouche et elle réussit à enfin bouger le bras pour prendre son comlink et envoyer un signal, qu’on vienne les récupérer. C’était la seule chose qu’elle appréciait, chez les Rebelles, lorsqu’un des leurs avait besoin d’aide, ils venaient aussitôt, alors que l’Empire vous laissait crever la bouche ouverte, très souvent.

D’autres tirs furent échangés avant qu’elle n’entende le bruit caractéristique d’une des navettes de transport d’infanterie de la Rébellion. Mara rouvrit à moitié les yeux, voyant d’abord le dos d’un Wookie puis de la neige tassée. Puis des voix plus nombreuses, certaines pressées, d’autres inquiètes. Rapides, en tout cas… Malgré elle, un sentiment de reconnaissance lui remua l’estomac, accompagné d’une pointe de remord. S’ils savaient qu’elle était juste une espionne… Bientôt, elle se retrouva allongée sur une civière à l’intérieur du vaisseau, cherchant Chewbacca du regard pour le remercier. On pouvait être espion et avoir des manières, après tout. Etait-il retourné se battre ? Un autre rebelle bloqua son champ de vision en venant se pencher sur elle pour poursuivre les soins. Mara lui sourit maladroitement en expliquant à voix basse ce qui s’était passé, s’obligeant à chasser le remord au loin, très loin, et l’étouffer. Elle ne faisait que son travail, ils faisaient le leur, rien de plus. Ça s’arrêtait là, elle n’avait pas à éprouver la moindre reconnaissance envers eux.

– Je dois remercier Chewbacca, murmura-t-elle, les yeux fermés.

Ça, puis elle passera à autre chose. Pas de reconnaissance, elle n’était pas là pour s’attacher mais pour faire son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Mar 23 Jan - 18:01

J’avais ensuite marché pendant des heures, en essayant de trouver un groupe de rebelles. La planète était froide et malgré ma fourrure s’était vraiment très désagréable. Tellement désagréable que je failli m’évanouir plusieurs fois. Et après une longue traversée je parvins enfin à un avant-poste rebelle et une fois arrivé devant je m’évanouis de fatigue.

Je me réveillai sur un brancard dans un coin qui devait servir d’infirmerie, je me levai et à ce moment une femme me parla dans mon dos :

« Vous êtes le célèbre Chewbacca ? Commença la femme

-Euh…, Je fus agréablement surpris par la question de la femme qui avait l’air d’être une native de la planète, oui c’est bien moi et vous êtes ?

-L’infirmière ça ne se voit pas, j’ai toujours rêvé de vous rencontrer vous êtes mon idole.

-Et bien ça doit bien être la première fois qu’on me dit ça. Il marqua une longue pause puis reprit, vous n’avez pas vu une femme elle était avec moi normalement.  

-La rousse ? Elle est à coté, mon collègue doit être en train de s’occuper d’elle

-Merci, à bientôt j’espère »

J’étais vraiment très surpris de la réponse de l’Acranienne, il était vraiment rare que j’entende dire de quelqu’un qu’il était fan de moi, généralement les gens ne pensaient qu’a Han dans notre duo, moi j’étais juste le gars à qui on ne fait pas attention. Je me disais souvent pour me rassurer que c’était parce que les gens me craignaient mais je savais que c’était faux.

Je me dirigeai donc vers Eva qui était en train de se faire soigner et lui demanda :

« Alors comment vas, puis m’approchant d’elle, alors maintenant qu’on est plus sous les tirs ennemis parlez-moi un peu de vous. »

Pour une raison que j’ignorais, j’avais l’impression qu’elle avait évité la question la première fois j’espère que ça ne sera pas le cas cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Mer 24 Jan - 15:12

Dans le genre « mort stupide », elle était passée très près… Mourir aux côtés des Rebelles après un crash… Ils n’auraient jamais su la vérité, elle aurait juste été inscrite à la longue liste de toutes ces personnes tuées pour la Cause et Coruscant se serait contenté de l’effacer de leurs propres registres, une espionne en moins, rien de plus. Facilement remplaçable. Elle serait morte officiellement comme membre de l’Alliance Rebelle, au cours d’une bataille, et n’aurait donc servi à rien à son maître. Tu parles d’une ironie… Dernier exploit avant d’y rester ? Avoir participé à dézinguer des chasseurs Impériaux. Cette idée lui donnait envie de repousser brusquement le type penché sur elle à la soigner et se tirer d’ici en vitesse, retrouver les autres agents de l’Empire et combattre clairement à leurs côtés, plutôt qu’avec les Rebelles. *Pense à ta mission*, se répétait-elle en boucle, fermant les yeux un instant pour ne pas craquer ni crier à celui qui la soignait qu’il était franchement aveugle, comme tous les autres. L’instant d’après, le grand Wookie revint dans son champ de vision, il semblait être en forme.

– Alors comment va. Alors maintenant qu’on est plus sous les tirs ennemis parlez-moi un peu de vous.

– Ça va beaucoup mieux. Merci pour votre aide, sans vous, j’y serais sans doute restée.


Ce qui faisait qu’elle avait une dette envers un Rebelle… Cette idée la travaillait, depuis qu’elle se retrouvait ici, elle avait tout fait pour éviter ce cas de figure, jusqu’à aujourd’hui. C’était gênant… Son maître lui dirait sans doute que ça n’avait aucune valeur, étant donné sa position, celle de Chewbacca, sa mission et celle que lui menait, qu’elle ne pouvait juste pas se permettre d’éprouver autre chose que de la distance ou du mépris envers ses ennemis. Ou en tout cas, pas de reconnaissance ni rien d’approchant, jamais. Pourtant, Mara se sentirait bien trop mal de faire simplement comme si rien n’était arrivé, c’était une question de principes, d’honneur. Elle ignorait si elle aura l’occasion, un jour, de l’aider en retour, et craignait que cette occasion ne l’amène à trahir l’Empire. Cela dit, l’Empire n’était pas non plus obligé de tout savoir… Elle put s’asseoir grâce à l’aide du médecin, grimaçant un peu en se frottant le bras.

– D’ailleurs, que souhaitez-vous savoir ? Je ne n’ai pas trop l’habitude de parler de moi, sourit-elle faiblement. Quoi dire… Je ne pense pas qu’on se soit croisé avant, je n’ai intégré la Rébellion qu’il n’y a… Quatre ou cinq mois, maintenant, je pense. Après avoir eu des ennuis sur Coruscant. Mon mentor a été tué par l’Empire, ils l’accusaient d’être un traître…

Lorsqu’on y regardait bien, pas mal de personnes étaient entrées dans la Rébellion pour ce genre de raisons. Des familles détruites, parfois sans raison, elle était obligée de l’admettre, des proches assassinés, des maisons réduites en cendres.

– Grâce à lui, j’ai pu m’enfuir. Au moins, travailler pour les Rebelles m’aide  me sentir utile. Vous-même, pourquoi participer à la Rébellion ? Vous êtes plus connu comme contrebandier, pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Sam 3 Fév - 14:19

Je n'étais pas vraiment surpris de la réponse de Eva j'avais même l'impression de l'avoir entendu de multiple fois que  je me demande parfois la vérité j'espère que cette fois c'était bien le cas. Eva était… étrange, distante même pour une raison que je n'arrivais pas à expliqué c'était à peine si elle m'avait remercié de l'avoir sauvé comme si ça là géné. Mais je n'ue pas plus le temps que ça d'y penssé car elle aussi me posa une question :

« Pourquoi je participe à la rebellion ? Parce que c'est une cause juste qui donne envie de se battre pour elle. Et en ce qui concerne le fait que je suis plus connue en tant que contrebandier c'est… voyez vous avant tout ça je vivais sur Kashyyyk ma planète natale mais un jour mon peuple dont moi avons été enfermer par l'empire et réduis en esclavage. Un jour Han est venu me libérer et depuis j'ai une dette de vie envers lui et comme c'était un contrebandier je suis devenue aussi un contrebandier bien que se ne soit clairement pas une profession que j'approuve. Un jour… nous avions aceptés la mission d'escorter deux personnes et deux droïdes vers Alderaan il se trouvait que ces personnes faisaient partie de la rebellion, ils ont demandés si nous souhaitons rejoindre l'empire et même si Han ne voulait pas au départ j'ai réussi à le convaincre. Car voyez vous j'ai très envie de vengé mon peuple rendu en esclavage. Voilà comment je suis devenue la personne que vous avez devant vous »

C'était la vérité une histoire que je racontais rarement et qui pour une raison inconnue m'émouvais à  chaque fois. Je n'aimais vraiment le métier de contrebandier mais avec le temps j'avais du m'y habituer et puis c'était toujours mieux que d'être en prison.

« Mais assez de blabla des gens sont entrain de mourir et je vais aller aider, mais vous vous contez faire quoi »

C'était une vraie question car je n'arrivais vraiment pas à la cerner et son histoire idéalisée était vraiment dure à croire pourtant elle m'avait l'air malgré les apparences… sympatique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Mar 13 Fév - 18:59

C’était bien une réponse de rebelle, ça, se battre pour une cause qui en vaut la peine. Croyaient-ils vraiment à ce qu’ils disaient, lorsqu’ils sortaient ça ? Elle l’avait déjà entendu à plusieurs reprises, entre deux cris de douleur et de défi venant des prisonniers, alors même qu’aucun ne réalisait vraiment ce qu’ils fichaient. Cela valait la peine de mourir pour une cause perdue, vraiment ? Pathétique… Elle écouta néanmoins avec attention ce que raconta la boule de poils géante ensuite, elle s’était toujours demandée comment le plus énervant contrebandier de toute la galaxie s’était ainsi attaché les services d’un Wookie… Une dette de vie, voilà qui expliquait bien des choses. Pour mener à bien ses missions, elle avait dû étudier le dossier du contrebandier, et si tous ses états de service, dont son bref passage comme Impérial, étaient référencés, ce n’était pas le cas pour cette attendrissante petite histoire. Puis de fil en aiguille, les contrebandiers devinrent Rebelles… La vengeance, elle pouvait comprendre facilement, c’était la première motivation de bien des personnes. Mara rangea avec soin ces informations dans un coin de son esprit, elle aura peut-être besoin de s’en servir plus tard.

– Mais assez de blabla des gens sont en train de mourir et je vais aller aider, mais vous, vous comptez faire quoi.

– Arrêter de piloter des bombardiers,
sourit-elle faiblement. Bon, plus sérieusement, le combat est fini pour moi, aujourd’hui, je vais retourner à d’autres missions avec mon équipe habituelle. On s’occupe surtout du vol de matériel et d’un peu de sabotage.

Le médecin, non loin de là, en profita pour glisser qu’il faudra d’ailleurs un peu de temps sans trop bouger, avant que les blessures e cicatrisent entièrement. Oui, oui… Elle hocha la tête sans répondre, encore vexée d’avoir ainsi frôlé si stupidement la mort, et se laissa faire sans rien dire lorsqu’il la poussa à se rallonger. Si le Wookie était encore en état de combattre, lui, parfait. Quant à elle, elle n’en avait pas terminé avec les Rebelles, très loin de là…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   Mer 14 Fév - 13:52

Voilà qui m'était donc fin à mon aventure avec Eva, elle avait été plutôt courte et j'avais l'impression qu'elle avait cherché à l'écourter comme si ma présence la dérangait, enfin je ne cherchai pas, pour l'instant, à en savoir plus il était clair quel caché quelque chose mais je n'avais même pas envie de savoir quoi. Un silence resta quelque temps entre nous deux sans que l'un n'y l'autre ne sache comment le rompre mais je pris enfin la parole :

« Bien je pense que l'on peut se dire au revoir alors… ça aura était un plaisir de vous rencontrer et j'espère qu'on se reverra un jour… dans d'autres circonstances peut-être ou pas »

Je pris ensuite mon arbalète la chargea et partie en direction du champ de bataille mais cependant une chose me traverse l'esprit :

«Oh et au fait… de rien pour t'avoir sauvé. »

Se n'est qu'à se moment là que je me rendis compte que je la vouvoyait depuis le début de notre aventure sans qu'elle ne me le fasse jamais remarquer signe qu'elle voulait décidément garder ses limites avec moi pour une raison ou pour une autre

Je lui fis ensuite un grand sourire et parti vers le champ de bataille. Nous avons ensuite gagné la bataille mais se ne fut pas sans perte en effet l'infirmière avec laquelle j'avais eu une conversation plutôt a été tué par une balle perdue, en ce qui concerne Eva je ne l'ai jamais revu.

Hj/ Et voilà je pense que l'on peut arrêter le rp la, mais si tu souhaitait le continuer n'hésite pas à m'en informer je modifierais. /Hj
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flash-Back, orbite d'Arkania] Réparations au vaisseau amiral
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Arkania-
Sauter vers: