Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]   Lun 8 Jan - 23:43

J'étais sur cette planète depuis l'ordre 66. Cela faisait bien quelques années... Je commençais à m'ennuyer.... Enfin bon, j'avais camoufler mon vaisseau à l'aide de vieille branches, lianes, et autres composants organique... Je m'étais construis une petite cabane dans la forêt, loin des centres d'intérêts... Je ne sortais guère, mais parfois quelques escapades me permettaient de m'enfuir de mon quotidien ... Le soleil venait de se lever, alors que j'allais vers le lac pour récolter de l'eau pour la journée... Je me posa aussi sur une immense souche que j'avais conçus pour méditer... Durant ma méditation, je lévitais avec les objets naturels qui m'entourent... Je liais mon liens avec la force, qui entretenait la nature. Je ressentais tout ce que je pouvais, animaux, végétaux, jusqu'à entrer en symbiose avec la nature elle-même...

Je mettais toujours une matinée à méditer car je profitais de la fraîcheur des brumes de l'aurore... J'allais ensuite cueillir quelques plantes pour mon déjeuner... Je ne mangeais pas souvent de viande, car pour moi la nature avait de l'importance, plus qu'autre chose ! Je me décidais de descendre près d'un lieu de fluctuation en prenant garde de cacher mon sabre sous ma cape ... Personne ne savait que j'étais un Jedi ... Tout le monde pensait que j'étais un vieil ermite Ithorien qui vivait dans sa forêt... Mes yeux oui ... Je vagabondais achetant quelques produits à un petit marchands avant d'aller à la Cantina boire un verre...

Je restais quelque temps, en parlant avec quelques amis que je me suis fais avant de ressortir une petite heure plus tard pour aller vagabondé sur les routes... J'avais donnée un fruit à un petit enfant qui quémander à manger ... Je ne supportais pas voir des êtres vivants mourir... Mais je savais que je ne pouvais empêcher la mort de la nature, ainsi que de ma propre mort ... Je me souvenais des holocrons Siths qui étaient à ma portée mais que je n'ai jamais eu la possibilité d'analyser ... Je connaissais seulement la sombre histoire de Dark Plaeguis le Sage.... Mais bon ... Je ne voulais devenir Sith ... C'était contre ma nature... C'est pourquoi je suivais les enseignements pour pouvoir déjouer la mort, le moment venue... Je pris alors une bifurcation pour rentrer chez moi... Sans regarder si quelqu'un me suivait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]   Dim 14 Jan - 13:00

Après Naboo, une autre planète tout aussi belle et accueillante, quoi que dans un autre registre. Les forêts ici étaient bien plus sauvages et il doutait que les lacs fussent plus tranquilles. Roan avait pu trouver quelques contrebandiers pour le voyage, travaillant pour eux pour payer son trajet. A part quelques pirates, le tout avait été plutôt tranquille, Fel savait très bien se battre, avec son sabre ou sans. Par ailleurs, les contrebandiers ne vous posaient pas de questions indiscrètes, chacun ses affaires et tout sera bien gardé. Le capitaine lui avait simplement indiqué qu’il pourra faire le voyage de retour avec eux en cas de besoin, que c’était mieux d’avoir des passagers qui savaient combattre plutôt que de se contenter de payer leur voyage sans rien faire d’autre. A l’arrivée, Roan avait commencé par explorer un peu les lieux et s’en imprégner, profitant du calme et de la profondeur de la forêt pour s’y arrêter et y méditer longuement. Une vision envoyée par la Force durant une de ces séances de méditation, il y a quelques jours, l’avait poussé à venir ici, il y trouvera un confrère. Confiant en cette vision, il avait alors pris route pour cette planète.

Toutes les visions n’étaient pas bonnes à suivre, bien entendu, il s’était déjà fait avoir par deux fois sur le sujet, néanmoins, il continuait d’y accorder la plus grande des attentions et de se laisser ainsi guider. Même si ça pouvait le conduire dans un piège mortel, ces visions lui avaient sauvé la vie à trois reprises, en plus d’avoir bien manqué de le perdre deux fois. C’était un risque à prendre, à ses yeux. Puisse la Force continuer à le guider tout le long de son périple à travers ce temps, et ce jusqu’au jour où elle décidera que son devoir avait été accompli et qu’il pouvait maintenant retourner dans son époque. Il était confiant, sa fille saura gérer l’Empire d’ici là, il l’avait formée pour cela et malgré son caractère plutôt survolté et vif, il était convaincu qu’elle se montrera apte à diriger leurs forces et lutter contre la tyrannie instaurée par Darth Krayt. L’esprit apaisé, il se remit en route, marchant d’un bon pas en écrasant quelques branches mortes et repoussant une volée de feuilles sur son chemin. Il s’arrêta d’abord dans une petite ville, interrogeant deux personnes pour confirmer ce qu’il avait vu lors de son rêve. Celui qu’il cherchait existait bel et bien, donc, considéré ici comme un ermite discret retiré au fond des bois.

Le chemin, Roan l’avait brièvement vu, les indications fournies n’étaient qu’une petite aide de plus. Il se guida tranquillement, sans tenter de cacher sa sensibilité à la Force. Il n’était pas un Jedi mais n’était pas non plus un Sith, l’entraînement qu’il avait suivi durant toute son enfance et son adolescence le rattachait au Côté Lumineux et il était hors de question pour lui d’utiliser les méthodes infâmes des Siths. En arrivant près de celui qu’il cherchait, il éprouva malgré lui une certaine pitié et compassion, qui n’avaient pourtant rien à faire là car Ithor demeurait, à cette époque, un monde sain qui n’avait pas été ravagé par l’invasion. Si seulement le Projet Ossus n’avait pas été saboté… Roan chassa cette pensée de son esprit et salua avec respect le Jedi, en gardant pour le moment une certaine distance.

– La Force m’a guidé jusqu’à vous, maître Jedi, dit-il d’un ton tranquille. Je me nomme Roan et je suis en quête de réponses. J’espère que vous pourrez m’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]   Lun 15 Jan - 0:42

J'allais rentré à ma cahute quand je sentis une perturbation dans la force ... Je sentais qu'un autre sensitif était présent ... J'avais déjà sentis sa venue bien avant qu'il était arrivé sur la planète ... J'essayais d'analyser son aura qui étais plutôt neutre... ou même lumineuse ... Cela ne me dérangeais pas de rencontrer un Jedi ou un Sith... Je savais me défendre... De plus les Siths ne sont pas tous des tueurs de Jedis comme l'a été Dark Vador... Enfin bon, je ne sentais rien de mauvais venant de lui c'est pourquoi je ralentissais le pas ... En attendant tranquillement sa venue ... Cependant, il garda une certaine distance avec moi, ce que je ne comprenais pas tellement, je n'étais pas offensif ... Enfin bon... Je tournais alors la tête, puis mon corps le regardant tranquillement ...



Bonjour Roan ... La Force vous a menez jusqu'à moi ... Et je suis ravis que vous soyez venus me voir ... Je me nomme Roror Ixlis ... Ne parlez pas trop fort ... Je ne souhaites pas avoir de soucis avec l'Empire... Suivez moi, allons à ma hutte...

Je commençais alors à marcher vers un petit sentier en forêt, qui étais très peu emprunter, sauf pour les personnes qui s'aventuraient pour chercher conseil et réponses sur la nature et sur leur vie ... Enfin bon, j'avançais alors tranquillement sans chercher à savoir qu'il me suive ... J'arrivais après une quinzaine de minute chez moi ... Je n'avais pas parler pour laisser la flore et la faune s'expliquer ... Ma cabane était très rudimentaire... Une simple cabane en terre cuite... Assez grande pour moi ... J'y entrais alors simplement en faisant signe à Roan de me suivre...

Je m'installais sur mon lit près de la cuisine et de la cheminée ... La maison était très petite pour moi, mais pour lui, elle devait paraître grande... Enfin bon ... J'avais un reste de soupe aux plantes que je lui proposais ... toujours en écoutant les alentours... Je devais ressemblais à un vieux fous entendant des voies ... Mais je me devais d'être au contacte de la nature ... Par après ... Je regardais tranquillement l'extérieur avant de poser mon regard sur mon invité... J'avais l'impression que les personnes venaient pour me tenir compagnie et pour répondre à leur question ... Enfin bon ...




Que souhaitez-vous savoir jeune Roan Fel, venu du futur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]   Lun 15 Jan - 11:03

– Bonjour Roan ... La Force vous a mené jusqu'à moi ... Et je suis ravis que vous soyez venu me voir ... Je me nomme Roror Ixlis ... Ne parlez pas trop fort ... Je ne souhaite pas avoir de soucis avec l'Empire... Suivez-moi, allons à ma hutte...

Lorsque l’Empereur avait consulté les archives pour en apprendre un maximum sur les Jedis des temps passés, par volonté de mieux comprendre le Nouvel Ordre et leurs alliés, comment étaient-ils devenus cet Ordre plus « guerrier », Roan avait eu le sentiment que leurs prédécesseurs étaient bien plus retirés, plus paisibles, presque plus déprimés, si on pouvait dire ça. Et cet Ithorien renforçait cette impression, il était un Jedi et pourtant, il était si différent des hommes comme Sazen, K'kruhk, Skywalker, Vao… L’Ordre 66 était encore un souvenir trop récent et trop pénible, sans doute. Ou bien ce n’était qu’une question de personnalité. Il le suivit sur un sentier étroit, tout en vérifiant qu’aucun autre ennui de type Sith n’était proche d’eux. Durant le trajet, qui dura non loin de vingt bonnes minutes, il en profita pour continuer à méditer sur la suite de ses pérégrinations. L’envie d’agir brûlait en lui, bien qu’il sache garder son sang-froid et les idées claires, connaissant bien la différence entre vitesse et précipitation. Et cet Empire illégitime n’avait pas encore sorti toutes ses horreurs et ses capacité de destruction. Où était l’Étoile Noire ?

Roror vivait dans une cabane toute simple au milieu des bois, proche de la nature, à la manière de son peuple. Ithor dévasté avait été un choc immensément douloureux, tous les sensitifs avaient dû ressentir la peine considérable de ce peuple lorsque Ithor avait été ravagé, comme bien d’autres planètes. L’Empire, l’Alliance, les Jedis, les Siths… Roan avait simplement l’impression que l’Histoire ne faisait que se répéter en boucle, alors même qu’ici, le pire était encore à venir. Il considérait les Vong comme une menace bien plus terrible que ce que ne pourra jamais faire Palpatine durant les prochaines années. Une fois entré dans la cabane, il s’assit non loin de la porte, remerciant d’un mot son hôte pour la soupe aux plantes qu’il proposa, mais sans y toucher. Il était à la fois curieux et amusant de rencontrer des Jedis bien de ce temps, eux qu’il n’avait découvert qu’au travers des récits. L’ancien Ordre, comme on le nommait, poignardé dans le dos après s’être laissé aller à l’aveuglement et l’arrogance. Une image peu glorieuse, et pourtant, ls avaient pu accomplir bien des choses.

– Que souhaitez-vous savoir jeune Roan Fel, venu du futur ?

Un petit sourire effleura ses lèvres, il était toujours amusant de s’entendre qualifier de « jeune » par d’autres espèces lorsque les humains, de leur côté, vous taxaient de vieux dès lors que vous dépassiez la barre des cinquante ans. Enfin, le temps n’était guère à l’amusement.

– Voilà peu de temps que je suis arrivé dans cette époque, que j’avais étudiée par le biais des archives, des récits, des paroles de ceux ayant vécu assez longtemps pour s’en souvenir. J’ignore pourquoi la Force a ainsi décidé de nous ramener dans ce temps, cela dit, ce n’est pas la question principale, ce qui m’intéresse, c’est comment nous allons agir. Je ne suis pas un Jedi, cependant, je compte me battre à leurs côtés et aux côtés des Rebelles. L’Empire Galactique de mon époque a été basé sur les idéaux de la Rébellion, un idéal de paix, de fédération des peuples sans aucune guerre. Je regrette de n’avoir pas écouté les avertissements du Nouvel Ordre Jedi concernant la menace Sith et cette erreur ne sera pas répétée deux fois.

Il parlait d’un ton ferme, parfaitement sûr de quel était son devoir, et l’Ithorien devait entendre ça pour comprendre ses motivations, en ce jour, et ce que seront aussi les motivations de ceux issus de sa propre époque. Que sa fille ou d’autres chevaliers Impériaux soient à leur tour projetés ici et ils reprendront les armes, sans aucune hésitation.

– Je suis venu vers vous car je dois savoir qui, des Jedis de cette époque, va combattre et va rester en retrait. Savoir, si vous pouvez le dire, qui sont les Siths menaçant cette galaxie aujourd’hui. Suite à cela, je partirai, j’entends bien que vous ne désirez plus croiser la route de l’Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]   Jeu 18 Jan - 14:42

Ce jeune homme était très sage .... Je le sentais à l'aide de la Force. Je n'avais aucune peur et aucune crainte ... Cependant ce qui me semblait étrange est qu'il venait du futur ... Etais-ce possible ? Serait-ce la force qui a commandité tout cela ? Je ne le savais, c'est pourquoi j'écoutais avec intérêt ce que le jeune empereur avait à dire ... Tout en réfléchissant au possible réponses envisageables... Je prit alors la parole en l'entendant et sachant qu'il avait terminé...




Ils font un avec la Force... et notre devoir c'est de nous rappeler qu'en temps voulu, nous nous éteindrons aussi ... Nous sommes des êtres lumineux ... Mais nos corps sont des vaisseaux temporaires ... Et nous nous retrouvons tous dans la Force ... Nous devons vivre pour les Jedis et les personnes de grande bonté ... Et ces personnes vivrons toujours en nous ... Notre Ordre a déjà étais dissous par l'Ordre 66... Il ne reste que peu de Jedi dans la galaxie ... comparé aux Siths qui sont plus  nombreux...

Je soupirais avant de me sentir mal ... Tout me revenais, l'ordre 66, la chute du temple ... La mort de tout nos frères .... Je prit une mine triste, voyant que mon invité ne pouvait comprendre ce qui m'étais arriver .... J'avais perdu mon Padawan ... Puis mes frères ... Ce n'est que grâce au message de Maître Yoda que j'ai pu m'enfuir ... Je me rappelle d'avoir du échapper à mes troupes ... Tout en perdant mon capitaine, n'ayant pas réussis à exécuter cet ordre... Je m'installais sur mon lit, bouleversé par ces souvenirs qui étaient enfouis au plus profond de mon coeur ... Je ne souhaitais pas reprendre réellement le combat. La Guerre des Clones avaient tué bon nombre de Soldats, Jedis etc ... Pour qu'au final, tous soit exterminé pour proclamer cet Empire ... Je regardais alors mon sabre accroché à ma ceinture avant de reprendre...




Je sais que ce n'est pas vous qui avait déclencher cette nouvelle guerre ... Mais quelle différence y a-t-il entre celui qui déclenche la guerre et celui qui veut y mettre un terme ?
Aucun des deux n'est exempt d'erreur. Il faut être deux pour combattre ... Et vous me direz "est-ce que la liberté mérite qu'on se batte pour elle ?" Mais je vous réponds : Mais est-ce qu'elle mérite que l'on tue pour elle ? Combattre pour une cause qu'elle quelle soit n'implique pas obligatoirement de tout détruire sur son passage ... Ce n'est que quand vous lâcherez vos armes et que vous mènerez la quête de la non violence que vous pourrez prétendre devant moi que les Rebelles sont des personnes pacifiques...
Je ne me rangerais pas au côté des Rebelles, mais peut être des Jedis ... Malgré que je ne souhaites plus combattre ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]   Jeu 18 Jan - 15:26

– Ils font un avec la Force... et notre devoir c'est de nous rappeler qu'en temps voulu, nous nous éteindrons aussi ... Nous sommes des êtres lumineux ... Mais nos corps sont des vaisseaux temporaires ... Et nous nous retrouvons tous dans la Force ... Nous devons vivre pour les Jedis et les personnes de grande bonté ... Et ces personnes vivront toujours en nous ... Notre Ordre a déjà été dissous par l'Ordre 66... Il ne reste que peu de Jedi dans la galaxie ... comparé aux Siths qui sont plus nombreux...

Plus nombreux, certes, quoi que rien n’était encore sûr à ce sujet avec toutes ces failles temporelles qui s’étaient créées, il restait possible que les forces actuelles des Jedis soient équivalentes à celles des Siths. C’était à cette question que Roan recherchait une réponse et il comprenait maintenant que ce n’était pas auprès de l’Ithorien qu’il allait pouvoir la trouver. Il ressentait sans difficulté sa peine, et même si Roan comprenait quelle était la douleur de tout perdre, il ne comprenait pas, en revanche, de ne pas reprendre le combat et restaurer ce qui avait été détruit. A ses yeux, ce serait la pire des insultes à faire à ceux et celles qui avaient donné leur vie pour protéger tout ce qui avait été construit sous ces temps de paix et de prospérité. Le Projet Ossus, la Mission Impériale, tout cela valait-il la peine d’être défendus ? Oui, il en était fermement convaincu. Et ici ? La Rébellion, la Confédération, les mondes neutres et encore indépendants, les Régions Inconnues encore isolées ? C’était de tout cela qu’allaient partir leur futur idéal, ce devait être protégé. L’Ordre Sith prônait l’ordre, la sécurité, mais rien n’était possible de construire lorsqu’on tenait les peuples par la terreur.

– Je sais que ce n'est pas vous qui avait déclenché cette nouvelle guerre ... Mais quelle différence y a-t-il entre celui qui déclenche la guerre et celui qui veut y mettre un terme ? Aucun des deux n'est exempt d'erreur. Il faut être deux pour combattre ... Et vous me direz "est-ce que la liberté mérite qu'on se batte pour elle ?" Mais je vous réponds : Mais est-ce qu'elle mérite que l'on tue pour elle ? Combattre pour une cause qu'elle quelle soit n'implique pas obligatoirement de tout détruire sur son passage ... Ce n'est que quand vous lâcherez vos armes et que vous mènerez la quête de la non violence que vous pourrez prétendre devant moi que les Rebelles sont des personnes pacifiques… Je ne me rangerais pas au côté des Rebelles, mais peut-être des Jedis ... Malgré que je ne souhaites plus combattre ...

– Vous oubliez une composante des plus essentielles dans votre équation, maître Jedi. Et qui change absolument toute la donne.


Il n’avait pu empêcher un faible sourire blasé d’apparaître sur son visage, mêlé d’une certaine amertume car il réalisait, à présent, ô combien il avait été lui aussi manipulé et mené pour en arriver à la guerre Imperialo-Sith, forcé d’accéder à ce conflit et en arriver à ce si terrible résultat. Il secoua un peu la tête en prenant son sabre et le posant devant lui, bien à plat, avant de regarder à nouveau le natif de Ithor.

– A l’époque d’où je viens, la non-violence était notre arme. L’Alliance et l’Empire cohabitaient. Les mondes prospéraient. Les armes n’étaient pas de sorties. Des projets civils et Jedis étaient menés pour restaurer les planètes détruites par de trop nombreux conflits. La quête de la non-violence fonctionnait à merveille et j’étais fier de la porter, au nom de l’Empire Galactique. Puis est venu la composante essentielle. Darth Krayt, un seigneur Sith revenu sur le devant de la scène. La suite vous semblera sans doute familière, mais ne vous y trompez pas. Je sais très bien ce que signifie de tout perdre si brutalement, comme je sais à quoi des peuples peuvent en être réduits.

L’empereur n’avait absolument aucune intention de convaincre ce maître qu’il devait reprendre le combat. Il avait eu la réponse qu’il désirait, à présent, il allait lui montrer que certaines quêtes ne pouvaient être accessibles qu’à certaines conditions. Il tapota son sabre d’un léger mouvement de la main, la gorge un peu serrée mais toujours ferme dans ses propos.

– Mon erreur a été de me laisser manipuler, la guerre a de nouveau éclaté, les projets de réhabilitation ont été sabotés et la faute publique en a été reporté sur les Jedis. L’Ordre a connu un nouveau massacre, sans tomber entièrement car novices et padawans ont peut être sauvés. La non-violence est possible, Empire et République peuvent vivre côte à côte, à une seule condition, aucun Sith ne doit en avoir le contrôle. Jamais. Je ne désire pas la disparition de leur Ordre, car cela romprait l’équilibre. Cependant, je désire en finir avec ceux qui tenteront d’étrangler les peuples sous le règne de la terreur au seul bénéfice de leur propre pouvoir. Je réprouve la violence mais je sais également où est mon Devoir.

Roan récupéra son sabre et le raccrocha à sa ceinture. Cette conversation lui confirmait bel et bien que les survivants de l’Ordre 66 avaient eu certaines difficultés à s’en remettre, mais eux n’avaient pas baignés dans la même mentalité que les membres du Nouvel Ordre Jedi. C’était dommage…

– Si votre propre Devoir n’est pas au-devant des Siths, alors j’espère vous revoir un jour aux côtés d’un apprenti ou de toute autre place où vos convictions ne seront pas trahies. La Force a ramené un certain nombre d’entre nous, certains combattront, d’autres enseigneront aux plus jeunes. Que vous décidiez de rester ici ou non, qu’importe, mais vous devez savoir que l’Ordre 66 n’a pas détruit l’Ordre à jamais. Ne restez pas sur une défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]   Mer 31 Jan - 21:25

Je regardais le jeune empereur. Je ne savais pas que la Force pouvait mener les générations futures à cette époque... Si seulement elle pouvait ramener les anciennes... Enfin bon .. J'écoutais attentivement les paroles de l'humain. Alors c'était possible de faire cohabiter la République et l'Empire... Il est vrai que cela était possible, mais seulement par des humains, comme il le confirma. Les Siths n'étaient pas des monstres non plus, du moins certains... Et je ne comprendrais toujours pas la façon dont ce Darth Plaeguis avait agit. Enfin bon, je trouvais les arguments de cet Império-républicain très convenables.

Je souriais simplement, car il n'était pas venu pour m'obliger à me battre. Mais mon choix était fait.... Je me battrais, et prendrais les armes, pour que mon idéal puisse ce réaliser. J'avais reçus la journée d'avant un appel d'Ossus, qui allait m'envoyer une apprentie. J'avais besoin de quelqu'un à mes côtés, pour me prouver que la Force ne m'avait pas maudit en tuant mon ancienne apprentis. Malheureusement, j'ai encore cette vieille rancoeur, d'avoir échoué. Mais les paroles de l'Empereur Roan, me permis de me reprendre. Me levant, touchant mon sabre, je le dévisageais.




Merci Empereur Fel. Vos paroles m'ont redonné espoir. Je me battrais, contre cet empire, pour vous permettre de rendre cette galaxie meilleure. Je vais former un padawan, pour m'aider à ma tâche. Une jeune Twi'Lek. J'espère que cela assez pour vous. Si jamais vous souhaitez de l'aide, envoyer moi un message, je participerais avec grand plaisir.

Je souriais avant de scruter une unité R2, caché derrière des draps. C'était mon droïde Astromécano, qui n'avait qu'une hâte, rentrer chez lui, dans l'espace. Je lui avais promis... Je regardais alors l'Empereur du futur en hochant simplement la tête pour lui prouver que je souhaitais me joindre à sa cause. Cette intuition avait été mené par la Force, qui me dit de lui faire confiance et de l'aider. C'est pour cela que ma réflexion n'était pas longue. Je lui souriais tout en l'observant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]   Lun 5 Fév - 17:49

– Merci Empereur Fel. Vos paroles m'ont redonné espoir. Je me battrais, contre cet empire, pour vous permettre de rendre cette galaxie meilleure. Je vais former un padawan, pour m'aider à ma tâche. Une jeune Twi'Lek. J'espère que cela assez pour vous. Si jamais vous souhaitez de l'aide, envoyez-moi un message, je participerais avec grand plaisir.

Roan hocha la tête à son tour, s’il comptait continuer à remplir son Devoir, que ce soit en formant un cadet ou en se battant à leurs côtés sur le terrain, il n’en demandait pas plus. Le plus important était que chaque sensitif attachés aux valeurs qu’étaient la justice, le devoir et un certain sens de l’Honneur comprennent qu’il était impossible de simplement rester sur la touche et ne rien faire de plus. Il se leva souplement, ayant finalement tiré quelque chose de ce bref entretien, alors que ses espoirs avaient bien failli fondre comme neige au soleil en cours de route. L’abandon était décidément un sentiment terrible qu’il ne parvenait guère à s’expliquer ni à admettre… Beaucoup de personnes avaient en elle des réserves de courage dissimulées, qu’elles ne soupçonnaient parfois même pas, et qu’il fallait piquer avant qu’elles ne s’en laissent envahir. Peut-être leur avenir n’existait plus, peut-être que ni l’Empire ni l’Alliance ne verront le jour, peut-être que des liens ne se noueront jamais, quoi qu’il en soit, il fera tout pour ramener de la justice dans ce temps troublé.

– Que vous n’oubliez pas la voie pour laquelle vous êtes fait me suffit amplement, je suis heureux d’entendre que vous allez former une Padawan sur les voies de la Force. Nous nous reverrons peut-être.

Il s’inclina un peu puis prit ensuite congé, sortant de cette petite cabane et laissant le maître Jedi à ses propres réflexions. Il espérait que tous les autres Jedis, qu’ils soient natifs de ce temps ou qu’ils viennent d’un autre, n’avaient pas tous perdu la force de se battre, sous peine de quoi, les Siths les écraseront comme un rien. Roan inspira profondément, en s’éloignant d’un pas rapide, tout en réfléchissant à sa future destination. La Force le guidera, il en avait la certitude.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vieux refuge de Jedi [feat Roan Fel]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAPY CANICHE DE 15 ANS (APPA EQUIDES) - ADOPTE
» ULM BICHON MALTAIS M 9 ANS URGENT REFUGE DU 62
» ASSO AMIS CHIENS (27) VIEUX TOUTOUS À PARRAINER
» SOS POUR DEUX CANICHES + 10 ANS REFUGE (11)ADOPTES
» Caniche abricot, 5 ans, refuge de fontorbe (17) ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Takodana-
Sauter vers: