AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clepto cookies
avatar
Messages : 20
Crédits : 23
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : lecture

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Jeu 13 Avr - 14:37

- Depuis six mois, des individus de plusieurs espèces, mâles et femelles, sont recrutés par des personnes affirmant travailler pour une société s'appelant la Global Expandion Company. Il semble qu'ils promettent des salaires très avantageux pour aller travailler dans des postes éloignés sur la Bordure extérieure. Le problème, c'est que personne n'a plus de nouvelles des personnes qui ont accepté cette offre d'emploi, expliqua le Géneral Draven.

- Pensez-vous qu'il puisse s'agir d'un trafic d'esclaves ? Qui en serait l'organisateur ? répondis-je rapidement

- C'est là que vous intervenez. Nous avons réussi à suivre la piste d'un "rabatteur" jusque sur Tatoine, mais le capitaine Anders a perdu sa trace ensuite, dit le général en me tendant un datapad. Vous allez donc vous rendre à Mos Espa, sous la couverture d'un trafiquant cherchant des esclaves pour sa mine d'épices. Faites courir le bruit que vous seriez potentiellement intéressé par des livraisons régulières, et voyez ce qui remonte. Et envoyez nous un rapport dès que vous avez du neuf.

- Bien mon général, répondis en jetant un oeil à mon identité d'emprunt : Tarn Lonne.

- Vous aurez à votre disposition un cargo de classe VI et... vous serez accompagné par un jedi, Kol Skywalker.

Je ne pus retenir une grimace. Je n'avais rien de particulier contre les jedis, même si je me méfiais de leurs pouvoir et de leur complexe de supériorité, mais par dessous j'aimais opérer en solo, et ne dépendre de personne en mission.
Mais il semblait bien que je n'ai pas le choix sur cette mission...

- Bien mon général, finis-je donc par répondre dans un soupir.

Puis je tournais les talons et me dirigeais vers le hangar où était stocké le cargo.

C'était un vieil appareil, qui semblait sur le point de partir en poussière, mais il était bien entretenu et fiable.
Rapidement, je grimpais dans la soute et déposais mon sac dans le cockpit, avant de redescendre pour charger un peu de ravitaillement, ainsi que quelques munitions. On n'était jamais trop prudent.

Je me demandais quand le dénommé Kol allait arriver. Je n'avait jamais travaillé avec un jedi encore, et je devais bien avouer que cela me rendait un peu nerveux...

En l'attendant, je m'assis à la porte du cargo et consultait le dossier concernant ce supposé trafic d'esclaves sur le datapad fournit par Draven.

Mos Espa... 10 ans que je n'y étais pas retourné.
Est ce que j'allais trouver que la ville avait beaucoup changé ? Je ne pensais pas. Mais moi j'avais changé. De petit contrebandier sans envergure, j'étais devenu capitaine dans la rébellion.
Mais est ce que j'avais tellement changé au fond ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Crédits : 16
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Cuisinier de collectivités

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Jeu 13 Avr - 19:15

Beaucoup de Jedis devaient aussi mener ce genre de recherche et personne, pour le moment, n’avait encore trouvé aucune explication valable. Kol soupira un peu puis passa sur d’autres recherches, notamment sur les informations de cette époque disponibles sur Tatooine. Il devait s’y rendre pour une mission d’infiltration avec un contrebandier du nom de Cassian Andor, s’il avait bien retenu le nom dit toute à l’heure, un tout jeune homme qui était capitaine dans le mouvement rebelle. En route pour la base rebelle où devait se trouver le jeune homme, Kol profitait de ce temps pour s’informer le plus possible sur la planète de sable et ses caractéristiques, assis dans un coin du vaisseau, silencieux et plongé dans ses pensées.

Mos Espa, Tatooine… Kol ne se souvenait pas de s’être déjà rendu au moins une fois sur cette planète, dans sa propre époque. Il en avait visité beaucoup et s’était arrêté dans de maints endroits, mais avait finalement très peu œuvré dans la Bordure Extérieure. Il connaissait la réputation de la planète isolée, bien sûr, pour ses courses de pods et ses repaires de contrebandiers, sans avoir cherché plus loin. Dans cette époque, la planète était encore sous le contrôle de Jabba, un gros Hutt avec une réputation de puissant criminel, possédant un réseau étendu et contrôlant la quasi-totalité des affaires criminelles de Tatooine. Sans doute auront-ils à le croiser, fatalement, tôt ou tard. Kol pinça un peu les lèvres et rangea le datapad, se levant en voyant qu’ils approchaient de la base.

L’arrivée au hangar se fit sans problèmes ou secousses, cette base était isolée de tout et bien loin des regards des impériaux. Kol s’était vêtu comme n’importe quel pélérin en vadrouille dans toute la galaxie pour différentes affaires plus ou moins légales, son sabre laser caché et prêt à être saisi en cas de besoin. Après plusieurs minutes, il trouva l’ancien contrebandier, assis à consulter lui aussi des renseignements. Kol s’avança jusqu’à lui et l’interpella, tendant la main pour serrer la sienne. De près, il semblait bien jeune, en effet, surtout aux yeux de Kol qui approchait lentement mais sûrement de la cinquantaine d’années.

- Vous êtes Cassian Andor, capitaine pour la rébellion, n’est-ce pas ? Je me nomme Kol Skywalker, je suis maître Jedi. Ravi de vous rencontrer.

Le très gros avantage de cette époque était que, selon les endroits néanmoins, son nom de famille n’était pas synonyme de « Désastre, catastrophe imminente, guerre, malheur, malchance », étant donné qu’on avait oublié qui était Vador autrefois et que Luke ne s’était pas encore fait remarquer. Soit, ce n’était pas valable partout, mais chez les rebelles, il avait de grandes chances d’avoir la paix sur le sujet. Kol alla mettre à son tour son sac à l’intérieur du cargo puis attendit que son vis-à-vis soit prêt pour le décollage. Une fois assis sur le siège copilote, laissant le pilotage au rebelle comme lui-même était très peu familiarisé avec ce genre de vaisseau, il ôta pour le moment le vêtement couvrant le haut de son corps et son sabre laser, par la même occasion.

- Connaissez-vous déjà bien Tatooine ? Pour ma part, ce que je sais de cette planète vient surtout du récit de confrères ou d’archives, je n’ai pas eu l’occasion de m’y rendre au cours de missions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clepto cookies
avatar
Messages : 20
Crédits : 23
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : lecture

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Ven 14 Avr - 10:20

Alors que j'étais toujours plongé dans mes données, je sentis soudain que quelqu'un s'approchait du vaisseau.
Lorsque je levais les yeux, je vis un homme, grand, qui devait avoir une quarantaine d'année, se présenter :

- Vous êtes Cassian Andor, capitaine pour la rébellion, n’est-ce pas ? Je me nomme Kol Skywalker, je suis maître Jedi. Ravi de vous rencontrer.



Je m'étais attendu à voir quelqu'un de plus... fier, voire presque arrogant d'après ce que je savais des jedi. Mais, à mon grand plaisir, Kol ne semblait pas vouloir me prendre de haut, surtout que j'avais l'âge d'être son fils.
Je me levais et lui serrais fermement la main en répondant :

- Bonjour, ravi également. C'est la première fois que je vais collaborer avec un jedi.

Puis, d'un geste, je l'invitais à monter dans l'appareil.
J'eu un petit instant d'hésitation en entrant dans le cockpit, car je me demandais si il souhaitait piloter, mais je vis qu'il se dirigeait spontanément vers le siège du copilote. Je m'installais alors dans le siège du pilote avec soulagement, et commençait la check-list de décollage.

Tandis que je mettais en route les moteurs, il me demanda :

- Connaissez-vous déjà bien Tatooine ? Pour ma part, ce que je sais de cette planète vient surtout du récit de confrères ou d’archives, je n’ai pas eu l’occasion de m’y rendre au cours de missions.

- Je m'y suis rendu quelques fois il y a une dizaine d'années, avant de rejoindre la rébellion, répondis-je.

Et puis, me disant qu'il avait de toute façon très bien compris de quoi il retournait, et que je n'avais pas à avoir honte de mon passé, j'ajoutais :

- Je faisais partie d'un équipage de contrebandiers... Épices.

Puis, je saisis mes écouteurs et pris contact avec la tour :

- Tour Centrale, ici Iron 3, je demande l'autorisation de décoller.

- Un instant Iron 3, me répondit le contrôleur.

En attendant de recevoir le feu vert, je me tournait vers Kol et lui dis avec un sourire:

- En soi, Mos Espa ressemble à n'importe quelle astroport de la bordure extérieure, avec son lot de voleurs, esclavagistes, déserteurs, jawas... Je suppose que vous avez déjà effectué des mission dans ces endroits...

Soudain, un grésillement dans mes écouteurs se fit entendre :

- Iron 3 autorisé au décollage

- Reçu Tour Centrale

Je poussais alors la manette, et le vaisseau s'éleva lentement du sol, avant de d’accélérer pour rejoindre l'espace.
Je rentrais alors les coordonnées pour le passage en hyperespace, puis enclenchais l'hyperdrive.

- Nous devrions arriver dans moins de deux heures, informais je mon nouveau partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Crédits : 16
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Cuisinier de collectivités

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Ven 14 Avr - 21:17

- Je m'y suis rendu quelques fois il y a une dizaine d'années, avant de rejoindre la rébellion.

Le jeune homme rajouta après une courte pause qu'il avait fait parti d'un équipage de contrebandiers en épices. Kol eut un maigre sourire, se passant de commentaires sur son activité passé. Il n'avait rien contre les contrebandiers, sauf ceux qui n'avaient décidément aucune valeur, et devait souvent travailler avec ceux qui avaient exercé ou exerçaient toujours des métiers illégaux. Tant que la personne face à lui avait des valeurs morales solides, comme ce semblait être le cas pour ce jeune homme étant donné qu'il s'était engagé dans la rébellion, le maître Jedi ne trouvait rien à redire à ça. Pendant qu'il demandait l'autorisation de décollage, Kol vérifié une énième fois qu'il avait bien tout ce qu'il lui fallait, en termes d'équipements, pas une manie qui ne le quittait plus depuis ses jeunes années. Il y a bien longtemps, alors qu'il n'était que Padawan, et très tête en l'air, il avait bien failli faire échouer une mission importante uniquement parce qu'il ne prêtait pas assez garde à ce qu'il transportait et comment. La leçon avait été bien apprise, depuis lors, il tâchait de veiller à tout d'une façon presque maladive.

- En soi, Mos Espa ressemble à n'importe quelle astroport de la bordure extérieure, avec son lot de voleurs, esclavagistes, déserteurs, jawas... Je suppose que vous avez déjà effectué des mission dans ces endroits...

En effet, oui. Le Jedi hocha la tête avec un petit sourire, songeant qu'il serait bien agréable que, de temps à autres, ceux qu'ils devaient traquer aient l'obligeance d'aller se cacher dans des endroits un poil plus agréables à visiter plutôt que d'aller se perdre sur des planètes infestées par toute la racaille de la galaxie. Au même instant, on leur donna l'autorisation de décollage et son pilote du jour fit doucement s'élever le vaisseau avant de prendre la direction du ciel puis de l'espace. Parfait. Cette mission ne s'annonçait pas particulièrement compliquée en soit, cependant, elle pourrait très vite le devenir, Tatooine étant une planète où attirer des ennuis sans le vouloir était d'une facilité absurde. Pendant que son collègue rentrait les coordonnées pour passer en hyper-espace, lui-même rangea dans une poche intérieure la fausse carte d'identité fabriquée pour l'occasion. Jamblawa Reglon, contrebandier, avec quelques autres détails dont il aura peut-être à se servir, à l'occasion.

- Nous devrions arriver dans moins de deux heures.

- Très bien. Nous aurons sans doute à rencontrer Jabba, tôt ou tard, puisqu'il contrôle quasiment tout le marché noir et le réseau fournissant les esclaves. Même s'il n'est pas derrière cette pseudo-compagnie qui attire les disparus, il doit être au courant de tout le mécanisme. Il faudra être prudent, cette grosse limace est alliée de longue date avec Palpatine. On peut démanteler divers trafics sans pouvoir faire tomber Jabba du même coup, à moins qu'il ne lui arrive un incident dans l'affaire.

Un incident du genre définitif, par exemple. Kol se racla un peu la gorge avec un petit sourire, tout en observant sur un datapad les informations actuelles disponibles sur l'énorme Hutt. Evidemment, selon son Ordre, "Toute vie doit être respectée"... Un principe auquel Kol adhérait, cependant, il voyait deux interprétations à ce principes. Ou on s'y appliquait à la lettre près en donnant tout pour sauver un ennemi se trouvant sur le point de mourir, ou on passait son chemin en laissant ce même ennemi filer vers son trépas sans lui porter assistance si on n'y était pour rien dans son état déplorable, toutefois.

- J'ai déjà eu affaire aux Hutts, reprit-il, ils peuvent être manipulés lorsqu'on les flatte dans le bon sens. Néanmoins, le risque avec celui-là est qu'il y ait auprès de nombreux espions de l'Empire ou de types prêts à vendre père et mère pour un peu d'argent. Enfin... Nous arriverons peu de temps avant le lancement de la Boonta Eve, ce sera le moment idéal pour voir en un coupe d’œil toutes nos cibles potentielles. Avez-vous déjà des planques à Mos Espa, le temps de la mission ? Si non, il y a un endroit isolé où nous pourrons nous rendre, dans la Mer des Sables.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clepto cookies
avatar
Messages : 20
Crédits : 23
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : lecture

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Mar 18 Avr - 9:28

L'homme qui m'accompagnait semblait vraiment calme et... serein. C'était peut être en fait une bonne chose de travailler en équipe avec un jedi...
Tandis qu'il rangeait soigneusement des papiers dans sa poche, il me répondit :

- Très bien. Nous aurons sans doute à rencontrer Jabba, tôt ou tard, puisqu'il contrôle quasiment tout le marché noir et le réseau fournissant les esclaves. Même s'il n'est pas derrière cette pseudo-compagnie qui attire les disparus, il doit être au courant de tout le mécanisme. Il faudra être prudent, cette grosse limace est alliée de longue date avec Palpatine. On peut démanteler divers trafics sans pouvoir faire tomber Jabba du même coup, à moins qu'il ne lui arrive un incident dans l'affaire.

Jabba. Je ne l'avais jamais rencontré, mais en tant que trafiquant d'épice, mon groupe avait bien entendu eu affaire de nombreuses fois, bien qu'indirectement, à lui. Il était puissant, très puissant, et possédait de nombreux soutiens. J'espérais que notre enquête ne nous amènerait pas à l'irriter, mais je devais bien avouer qu'il ne me déplairait pas d'avoir à le rencontrer. Il était quand même une légende dans le milieu...

- J'ai déjà eu affaire aux Hutts, ils peuvent être manipulés lorsqu'on les flatte dans le bon sens. Néanmoins, le risque avec celui-là est qu'il y ait auprès de nombreux espions de l'Empire ou de types prêts à vendre père et mère pour un peu d'argent. Enfin... Nous arriverons peu de temps avant le lancement de la Boonta Eve, ce sera le moment idéal pour voir en un coupe d’œil toutes nos cibles potentielles. Avez-vous déjà des planques à Mos Espa, le temps de la mission ? Si non, il y a un endroit isolé où nous pourrons nous rendre, dans la Mer des Sables.

La Boonta Eve ! Je n'avais pas réaliser qu'elle allait commencer. Bien sur, tout ce que Tatouine comptait de trafiquants allait se rassembler là, et de nombreux marchés allaient être scellés. Il nous serait en effet sans doute plus facile de trouver ce que nous étions venus chercher.

Je lui répondis alors :

- Je n'ai plus vraiment de planques attitrée à Mos Espa, mais je sais où on peut trouver une chambre discrète, sans qu'aucune question ne nous soit posée... Et pour la suite, je connais également une cantina bien fréquentée par les trafiquants d'épice. Comme c'est notre couverture, nous pourrons nous y rendre pour commencer ? Il est d'ailleurs possible qu'elle appartienne, indirectement du moins, à Jabba...


[près de deux heures plus tard]

Je désactivais l'hyperdrive, et les étoiles se figèrent lentement dans l'espace. En dessous de nous s'étendait la surface rougeoyante de Tatouine. J'entamais la descente vers Mos Espa, un peu troublé.
Cela me faisait drôle de me retrouver là si longtemps après, et plus particulièrement de jouer le rôle d'un trafiquant d’épices, que j'aurais pu devenir si je n'avais pas rejoint la résistance.
Je me demandais brièvement si mon compagnon de route avait de la famille quelque part, et ce qu'il l'avait poussé à choisir de s'engager pour la résistance, mais je savais que c'était le genre de choses que l'on gardait généralement pour soi.

Alors que nous nous rapprochions de Mos Espa, je me contentais de lui demander :

- Vous avez tout ce qu'il faut en armement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Crédits : 16
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Cuisinier de collectivités

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Mer 26 Avr - 15:29

- Je n'ai plus vraiment de planques attitrées à Mos Espa, mais je sais où on peut trouver une chambre discrète, sans qu'aucune question ne nous soit posée... Et pour la suite, je connais également une cantina bien fréquentée par les trafiquants d'épice. Comme c'est notre couverture, nous pourrons nous y rendre pour commencer ? Il est d'ailleurs possible qu'elle appartienne, indirectement du moins, à Jabba...

Sans doute, oui, il avait un contrôle extrêmement fort sur toute cette planète. Pendant le reste du voyage, Kol continua à se renseigner sur tout ce qu’il pouvait, retenant vite, ayant l’habitude de devoir emmagasiner beaucoup d’informations en peu de temps, lorsqu’il le fallait. Merci à un long entraînement pour ça. Jabba le Hutt, les exploitants et trafiquants, la population, la nature particulière de la planète et les différentes crises qui s’y étaient succédées, comme la Grande sécheresse, quelques années plus tôt par rapport à cette époque. Dix, quinze ans, c’était très peu. Au fond, il était assez curieux de se rendre là-bas, même si ce n’était que pour peu de temps, afin de voir l’endroit de ses propres yeux et de se aire une meilleure idée de la vie qu’on pouvait y mener. Au bout d’un peu plus de deux heures de trajets, il sortit de ses pensées en voyant son pilote du jour désactiver l’hyperdrive et la planète de sable apparaître à eux. Ce serait difficile d’être encore plus éloigné de tout, cet endroit était l’un des plus isolé de la Bordure Extérieure.

Ce n’est qu’en approchant qu’ils purent voir un peu plus de vaisseaux partant et filant sur la planète, avec sans doute parmi eux pas mal d’espions ou de sondes de surveillance. La route ver Mos Espa était plus fréquentée que ce qu’ils avaient pu voir jusqu’alors. D’après ce que Kol avait pu lire, les spatioports de cette planète se comptaient sur les doigts d’une seule main. En voyant les contours de la ville se dessiner, le Jedi se demanda en combien de temps, à partir de maintenant, il leur faudra pour passer un contrôle de l’Empire ou avoir déjà des ennuis, même sans rien faire, avec les divers trafiquants et criminels polluant cette ville et évoluant en toute quiétude au milieu de civils y survivant tant bien que mal. Vingt minutes, un peu plus ? Le stress habituel d’une mission venait se mêler au désagréable sentiment de ne pas être à sa place, où qu’il se rende, comme une anomalie ou une maladie sur le dos de la Force et de ce présent. Enfin…

- Vous avez tout ce qu'il faut en armement ?

- Mon sabre et la Force, répondit-il en continuant d’observer la ville. Et un blaster pour la galerie, mais ce n’est pas mon arme de prédilection.

A première vue, la ville ne semblait pas avoir beaucoup changé, de ce qu’il en avait vu dans les archives et de ce qui en avait été rapporté par des confrères ayant dû y transiter. Comme ces endroits qui semblaient coincés dans une boucle éternelle et n’évoluaient jamais, que ce soit à cause des difficiles conditions de vie ou parce qu’ils étaient aux mains d’individus n’ayant aucun intérêt à ce que les choses évoluent. Affublée de ces deux difficultés, Tatooine n’était pas prête d’évoluer, en effet. Au milieu de ces nombreux vaisseaux se ressemblant tous arrivant et partant sans cesse, leur propre atterrissage passa complètement inaperçu, du moins, aux yeux des observateurs non attentifs. A peine descendu du cargo, Kol pouvait déjà ressentir la fatigue et le stress quotidien des habitants, la colère et l’avidité des criminels, songeant que presque aucune affaire ne devait être bien légale, ici. Il s’arrêta près d’une petite maison en quittant le spatioport, ressentant une très forte terreur et une tristesse profonde, poussé à entrer pour aider à résoudre le problème, mais il n’était pas venu pour se mêler des affaires des habitants.

La marche vers la cantina se fit au milieu d’un flot très hétéroclite, sous une chaleur infernale. On dirait bien que cette planète attirait des races venues de toute la galaxie et la foule était d’autant plus dense que de très nombreux voyageurs venaient pour assister à la course. Comme chaque année, Mos Espa était en complète effervescence, l’agitation n’y était jamais si forte qu’à cette période de l’année. La cantina elle-même, dont lui avait parlé Cassian, était bondée. Dans un tel afflux, ce sera moins difficile d’attirer leurs cibles et en tirer des renseignements. Quelques jawas se disputaient avec vigueur près du bar et deux autres hommes jetaient dehors avec violence un autre type en l’accusant de voleur. Charmant.

- J’espère qu’aucun de vos anciens contacts, ici, ne sait que ce que vous êtes devenu, murmura-t-il si bas que seul Cassian, juste à côté, put l’entendre. On ne peut se fier à personne, dans ce genre d’endroits. Vous préférez qu’on se sépare, le temps d’obtenir quelques informations sur de potentiels « livreurs » ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clepto cookies
avatar
Messages : 20
Crédits : 23
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : lecture

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Jeu 4 Mai - 10:56

Mon coéquipier répondit simplement

- Mon sabre et la Force. Et un blaster pour la galerie, mais ce n’est pas mon arme de prédilection.

Je me concentrais alors sur les manœuvres d’atterrissage, sans répondre. La Force. C'était quelque chose de vraiment mystérieux pour moi, et j'avais du mal à croire tout ce qu'on qu'on racontait sur les capacités des jedi.
Mais je ne demandais qu'à voir...

En douceur, je posais le cargo dans un endroit tranquille, puis coupais les moteurs et armais les sécurités. Mieux valait bien sécuriser son vaisseau sur Tatooine, si on ne voulait pas le retrouver complètement désossé...
A peine étions-nous descendus qu'une bande de jawas s'approcha du vaisseau et je les chassais d'un grand geste de la main. Kol semblait perdu dans ses pensées, aussi je ne le dérangeais pas, et me contentais de le suivre dans la foule grouillante de Mos Espa.

Je retrouvais instantanément les sons et les odeurs de mon adolescence, et marchais d'un pas vif, en profitant pour jeter des regards discrets dans la foule, à la recherche de visages connus. Mais j'étais parti depuis longtemps maintenant, et mon ancien équipage ne tournait normalement plus dans cet partie de la galaxie.

Au bout d'un long moment passé à jouer des coudes dans des ruelles étouffantes, nous finîmes par atteindre la cantina. Elle était également bondée, et la chaleur avait échauffée les esprits. Tant mieux, nous passerions d’autant plus inaperçus.
Je commençais à me frayer un chemin pour atteindre le comptoir, lorsque Kol me demanda :

- J’espère qu’aucun de vos anciens contacts, ici, ne sait que ce que vous êtes devenu. On ne peut se fier à personne, dans ce genre d’endroits. Vous préférez qu’on se sépare, le temps d’obtenir quelques informations sur de potentiels « livreurs » ?

- Non, il n'y a aucun risque. Ils penseront que je suis toujours trafiquant d'épice, ou au pire que j'ai rejoint ma planète natale. Personne n'a su que j'ai rejoint la résistance.

Alors que nous approchions du bar, je commençais à jeter des coups d'oeil discrets autour de la salle pour voir qui pourrait être un potentiel informateur.
Puis je murmurais à Kol :

- Bonne idée, séparons-nous et retrouvons-nous dans une heure dans une des alcôves en fond de salle


Puis, je m'accoudais au bar et commandais un whisky correlien, et commençais à demander au barman où je pourrais parier gros sur les courses de pod.
Le meilleur moyen pour entrer en contact avec ces marchand d'esclaves, c'était encore de les laisser venir à moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Crédits : 16
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Cuisinier de collectivités

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Ven 19 Mai - 18:38

- Non, il n'y a aucun risque. Ils penseront que je suis toujours trafiquant d'épice, ou au pire que j'ai rejoint ma planète natale. Personne n'a su que j'ai rejoint la résistance.

Tant mieux, un problème de moins à se soucier dans l’immédiat. Pour son propre cas, il n’y avait pas non plus le moindre risque que qui que ce soit ici puisse le reconnaître, quoi qu’il arrive, vu que tous ceux se trouvant dans cette cantina étaient déjà morts ou sur le point de l’être lorsqu’il avait malencontreusement quitté son époque. Finalement, dans ce genre de situation, c’était on ne peut plus pratique. Son collègue du moment approuva l’idée de se séparer, indiquant l’une des alcôves en fond de salle comme lieu de prise dans contact, pour l’heure suivante. Pendant qu’il partait s’accouder au comptoir, Kol bifurqua et s’éloigna vers le centre de la salle, là où de nombreux petits groupes buvaient et discutaient avec des voix sonores. Quelle que soit l’époque, les criminels et les voleurs étaient toujours organisés de la même façon, on dirait bien. On ne change pas une équipe qui gagne, n’est-ce pas ?

C’était dans ce genre d’endroits où Wolf avait bien failli perdre un bras, alors qu’il venait tout juste de devenir Padawan, après une altercation un peu agitée incluant un groupe de contrebandiers véreux trop susceptibles. Des hommes charmants, heureusement que son ancien apprenti pouvait compter sur la résistance supérieure de sa race, cela lui avait permis de rester en un seul morceau. Errant un court moment, il commanda un verre à son tour au passage, s’approchant en apparence négligemment d’un des types qu’il avait repéré. Un léger geste de la main, une attitude distante, l’homme cligna des yeux une fois puis se retourna vers lui comme s’ils discutaient depuis déjà une bonne heure en bons amis. Lui-même n’était que simple receleur, passeur à l’occasion, mais ses amis là-bas étaient déjà plus intéressants. Kol s’assit avec eux pour discuter, mettant en avant sa couverture de contrebandier en « marchandises spéciales », comme disaient certains de ses interlocuteurs, et arguant rechercher de nouveaux contrats.

- Jabba paye bien, à ce qu’on m’a raconté, glissa-t-il sur le ton de la conversation. Reste à savoir s’il y a assez de contrats, j’ai plus l’habitude de bosser pour des types du Noyau.

Son vis-à-vis éclata d’un rire arrogant et s’écria que Jabba avait largement de quoi s’approprier toutes les richesses et tous les contrats de la Bordure Extérieure, qu’il contrôlait tout ou presque sur Tatooine. En le poussant un peu, Kol put apprendre quelques noms pour le trafic l’intéressant plus avant. Il mena la discussion jusqu’à obtenir également des lieux de rencontre. Parfait. Voyant l’heure filer, et après avoir gardé en mémoire les contacts voulus, il quitta ses interlocuteurs et alla rejoindre Cassian dans l’alcôve pour faire le point.

- C’est bel et bien Jabba qui mène tout ce petit monde, il fallait s’y attendre. Un tour chez le Hutt vous intéresserait ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clepto cookies
avatar
Messages : 20
Crédits : 23
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : lecture

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Mer 24 Mai - 12:06

Il n'avait pas fallu longtemps pour que, de bookmakers louche en souteneur louche, je finisse par entrer en contact avec des pirates ayant transporté récemment des esclaves.
Je leur racontais que je venais de livrer une grosse cargaison d'épice, mais que je cherchais des contrats plus juteux, pour rentabiliser mon nouveau vaisseau.

J'appris alors que, depuis quelques mois, tous ceux qui avaient des appareils capables de transporter beaucoup d'êtres vivants rapidement et discrètement étaient engagés pour des missions très bien payées, à condition bien sûr de ne pas poser de questions... Un seul impératif, les esclaves devaient tous arriver en bon état pour être mis au travail, et il fallait donc s'assurer de les nourrir un minimum durant le voyage, et il était interdit de les frapper violemment, les cargaisons étant contrôlées à l'arrivée. Ce qui ne devait normalement pas trop poser de problème, puisque les personnes transportées ne se rendaient généralement compte qu'une fois à bord que leur rêve d'un job très grassement payé n'était qu'une chimère...

Au bout d'une heure de discussion, je finis par prendre congé de mes nouvelles connaissances, pour rejoindre Kol. J'en avait appris largement assez.

J'étais à peine assis dans l'alcôve qu'il me rejoignait. Décidément, c'était plutôt agréable de travailler avec un jedi en fait...

- C’est bel et bien Jabba qui mène tout ce petit monde, il fallait s’y attendre. Un tour chez le Hutt vous intéresserait ? me demanda-t-il alors.
Bien sûr, pour un trafic de cette envergure, plus important encore que ce que j'avais imaginé avant de partir en mission, il fallait quelqu'un comme Jabba pour tout organiser.

- Très bonne idée, répondis-je alors. De mon côté, j'ai appris que les chargement transitent par Nar Shaddaa avant de rejoindre plusieurs exploitations de champs d’astéroïdes de la bordure extérieure. Exploitations illégales, évidemment.

Je me levais alors, bien décidé à ne pas perdre de temps. Vu le nombre de vaisseaux pirates engagés, le nombre de personnes réduits en esclavage chaque semaine devait être énorme. Ce qui voulait dire que leur survie une fois arrivés dans les exploitations devait être très limitée, et leurs conditions de travail effroyables...
Nous devions faire cesser ce trafic le plus rapidement, et donc, trouver qui était derrière tout ça, qui avait mandaté Jabba pour fournir tous ces esclaves.

- Que proposez-vous comme couverture pour nous rendre au palais de Jabba ? Tout simplement que nous souhaitons "rejoindre" la flotte de vaisseaux travaillant pour lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Crédits : 16
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Cuisinier de collectivités

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Jeu 25 Mai - 17:42

- Très bonne idée. De mon côté, j'ai appris que les chargement transitent par Nar Shaddaa avant de rejoindre plusieurs exploitations de champs d’astéroïdes de la bordure extérieure. Exploitations illégales, évidemment.

Évidemment, en effet, quitte à bafouer environ les trois-quarts des lois de la galaxie, autant le faire dans les formes, n’est-ce pas ? Il n’était pas très étonnant que les réseaux de la lune des contrebandiers soient impliqués dans le trafic, rien ne les dérangeaient tant qu’ils pouvaient être grassement payés. Cassian se releva presque aussitôt, visiblement plus agité et sans doute pressé. Kol lui lança un regard en biais, plus aigu, se levant à son tour mais de façon moins vive. En se précipitant, ils ne feront que tout réduire en cendres, aucun criminel sensé ne courrait dans les bras du Hutt, il valait mieux y mettre quelques formes d’usage. Soit le Hutt était bel et bien le « grand chef » derrière ce réseau gigantesque, soit il travaillait en coopération avec d’autres forces, ce qui complexifiera encore le problème. Enfin, tant que les forces en question n’étaient que d’autres organisations de criminels, c’était gérable. Là où tout deviendra plus compliqué, c’est si ces forces se révélaient être des organisations gouvernementales peu scrupuleuses, il était toujours plus délicat de les faire chuter. Encore plus avec ce très cher Empire en place.

- Que proposez-vous comme couverture pour nous rendre au palais de Jabba ? Tout simplement que nous souhaitons "rejoindre" la flotte de vaisseaux travaillant pour lui ?

- Ce serait inutile et risqué de prendre une couverture trop lourde et compliquée à « justifier », si on peut dire ça, répondit Kol calmement et à voix basse. Il y a beaucoup d’émissaires du Hutt, dans le coin, ils viennent souvent récolter des taxes imposées et semer la terreur chez les civils. Trouvons-les tout d’abord, qu’ils nous fassent entrer sans soucis. Dans le pire des cas, un peu de manipulation suffira.

Un maigre sourire lui échappa puis il quitta la cantina, suivi de son acolyte, retrouvant la chaleur écrasante et étouffante de la ville. Il y régnait d’ailleurs une petite agitation, plus loin, Kol réalisa vite que des émissaires, il y en avait bien plus que prévu. Après en avoir arrêté un ou deux, un chasseur de primes couvert d’un nombre très impressionnant de cicatrices cracha qu’ils cherchaient un type qui avait aidé des esclaves à s’enfuir, que Jabba était très en colère. Donc ils n’étaient pas seuls à lutter contre le trafic.

- Quand on lutte contre ça, il faudrait au moins le faire discrètement, siffla-t-il une fois le chasseur reparti. Je vous jure… Mais ça peut être un moyen d’entrer aussi, en feignant livrer ce type à Jabba. Peut-être a-t-il des informations en plus sur le trafic.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clepto cookies
avatar
Messages : 20
Crédits : 23
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : lecture

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Mer 31 Mai - 10:07

- Ce serait inutile et risqué de prendre une couverture trop lourde et compliquée à « justifier », si on peut dire ça, répondit le jedi. Il y a beaucoup d’émissaires du Hutt, dans le coin, ils viennent souvent récolter des taxes imposées et semer la terreur chez les civils. Trouvons-les tout d’abord, qu’ils nous fassent entrer sans soucis. Dans le pire des cas, un peu de manipulation suffira.

Puis il quitta rapidement la cantina, et je lui emboîtais le pas en silence. Je commençais pleinement à prendre conscience que rebelles et jedi avaient des méthodes de travail bien différentes. Mon partenaire semblait parfaitement calme et posé, alors que je brûlais de passer à l'action. Mais il avait raison, et je comptais bien aussi mettre cette mission à profit pour m'améliorer.
Il n'y avait pas de honte à s'avouer qu'on avait encore des progrès à faire.
J'attendais aussi de le voir pratiquer ce qu'il appelait sa "manipulation", même si ce pouvoir m'effrayait un peu. L'idée que quelqu'un puisse "entrer" dans mon esprit pour me pousser à agir... Je me demandais s'il était possible pour un non utilisateur de la Force de résister à cela, et me promis de lui demander à notre retour de mission.

Tandis que nous marchions dans les ruelles sales et surchauffées, je remarquais vite que la ville était sous tension. Ils se passait quelque chose...
Au bout d'un moment, un chasseur de prime nous apprit qu'un homme ayant libéré des esclaves était recherché par Jabba. Si ce dernier lui mettait la main dessus, il allait mettre très longtemps à mourir...

- Quand on lutte contre ça, il faudrait au moins le faire discrètement. Je vous jure… remarqua Kol. Mais ça peut être un moyen d’entrer aussi, en feignant livrer ce type à Jabba. Peut-être a-t-il des informations en plus sur le trafic.
- Bonne idée.

Je réfléchis un moment, puis ajoutais :

- Si j'étais recherché par Jabba, et que je ne puisse pas quitter discrètement la ville... J'irais chez Tenako Ilra. C'est un jabogian, et la rumeur dit qu'il bénéficie de... protections, qui font que Jabba tolère sa présence. Ceux qui veulent éviter Jabba ou ses sbires savent qu'ils pourront faire une halte là-bas... à condition de payer un droit d'entrée, en crédits ou en informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Crédits : 16
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Cuisinier de collectivités

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Sam 3 Juin - 13:10

- Bonne idée.

A présent, il allait falloir être fin, doser entra la « soumission » devant le Hutt et se montrer en même temps assez intéressant pour qu’il ne décide pas de leur jeter tous ses hommes, divers êtres, chasseurs de primes et contrebandiers sur le dos. Au fond, Kol était vraiment curieux et impatient de voir enfin Jabba en face à face, il en avait déjà beaucoup entendu parler, et après ce qu’il avait lu sur lui, la curiosité était toute particulièrement à vif. Leur avancée se fit plus rapide, le maître Jedi se fiait aux remous et à ce qu’il percevait pour retrouver son chemin dans les rues étroites et bruyantes du spatioport, évitant de temps à autre des voleurs à la tire, préférant éviter que l’un d’eux n’aperçoive son sabre par mégarde. Il serait bien idiot que cela arrive maintenant… Des gardes de l’Empire, il y en avait dans le coin, quoiqu’en moindre effectif que sur d’autres planètes jugées plus sensibles. La Bordure Extérieure n’attirait pas autant l’attention que d’autres endroits, tant elle était à l’écart de tout, et les types comme le gros Hutt se suffisaient à eux-mêmes.

- Si j'étais recherché par Jabba, et que je ne puisse pas quitter discrètement la ville... J'irais chez Tenako Ilra. C'est un jabogian, et la rumeur dit qu'il bénéficie de... protections, qui font que Jabba tolère sa présence. Ceux qui veulent éviter Jabba ou ses sbires savent qu'ils pourront faire une halte là-bas... à condition de payer un droit d'entrée, en crédits ou en informations.

- Si cet homme sait cette information, il ira sans aucun doute, vous avez raison. J’espère pour lui qu’il est du coin et connaît cette planète.

D’accord, il était plutôt rare que des personne s purement étrangères à ce système viennent se balader sur Tatooine et encore plus rares qu’elles se mêlent de ses problèmes, comme le trafic d’esclave, sans avoir une bonne raison de le faire. Kol allait tourner dans une ruelle moins fréquentée lorsque le bruit sourd d’une explosion résonna et fit trembler le sol sous eux. Kol fit aussitôt demi-tour, prit tout à coup d’un curieux sentiment, puis fit signe à Cassian de le suivre. Ils passèrent à bonne vitesse des petites rues étroites sur une vingtaine de mètres puis grimpèrent à une terrasse déserte pour avoir une vue dégagée sur une portion de la ville. Un homme avec un asque Mandalorien, visiblement un chasseur de prime, était aux prises avec un autre homme plus jeune, en mauvis état. Kol s’agrippa des deux mains à la rambarde en pierre avec un hoquet étranglé, les yeux grands ouverts.

- Cade… ?! Nom de…

Un profond jura lui échappa et il glissa la main sous son manteau pour en sortir son sabre, jetant un regard vers le rebelle et lui souriant. Bon, d’accord, ne pas déroger au plan. Se forçant à remettre son sabre à l’abri, il prit à la place le blaster, passant ensuite une main sur son visage pour se frotter un peu les yeux.

- Je vous présente mon fils, dit-il en désignant le jeune homme blessé. Qui n’a toujours pas retenu ce que voulait dire le mot discrétion, visiblement. Vous êtes prêt ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clepto cookies
avatar
Messages : 20
Crédits : 23
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : lecture

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Lun 3 Juil - 15:20

- Si cet homme sait cette information, il ira sans aucun doute, vous avez raison. J’espère pour lui qu’il est du coin et connaît cette planète, répondit alors Kol.

Je le regardais sans répondre, et m'insérais dans une ruelle étroite.
Il ne faisait presque aucun doute que l'homme avait entendu parlé de Tenako. C'est une constante chez les contrebandiers, voleurs et autres, à peine arrivés sur une planète, on savait où on pourrait trouver une arme, dans quel lieu se faire oublier, où recruter des hommes de mains... C'était comme une seconde nature. Alors, même s'il avait libéré des esclaves, je doutais que l'homme soit un justicier blanc comme neige. Personne n'était innocent sur Tatooine.

Soudain, une déflagration puissante fit trembler le sol et les murs autour de nous. J'en étais encore à me demander ce qui s'était passé, lorsque Kol fit brusquement demi tour et me fit signe de la signe. Me fiant à ses sens jedi, je lui emboîtais le pas, jusqu'à une terrasse dominant les ruelles étroites.

Juste devant nous, un chasseur de prime semblait avoir rattrapé sa proie. Je me demandais si c'était là l'homme que nous cherchions, en ce cas nous avions vraiment de la chance, lorsque Kol sembla soudain perdre son sel control et s'exclama :

- Cade… ?! Nom de…

Je le regardais, surpris. Il semblait bien connaître la victime, et je ne savais pas si c'était une bonne où une mauvaise nouvelle.
Je le vis saisir son blaster et fis de même, par réflexe. Nous étions une équipe, et je lui faisais confiance.
Il me déclara alors :

- Je vous présente mon fils. Qui n’a toujours pas retenu ce que voulait dire le mot discrétion, visiblement. Vous êtes prêt ?

Je le regardais à nouveau, la bouche entrouverte. Un fils ? Des centaines de questions se bousculaient dans ma tête, mais ce n'était clairement pas le moment.

Je hochais alors la tête en lui répondant simplement :

- Oui. Je vais faire diversion, prenez le à revers.

Pour le moment, il était difficile de dire si le chasseur de prime comptait ramener sa cible morte ou vive, alors il valait mieux ne prendre aucun risque, et le pas lui laisser une chance d'achever le jeune homme quand il se rendrait compte que nous arrivions à son secours.

Je m'avançais, conscient d'être une cible de choix dès que le mandalorien me verrait comme un obstacle, et priant pour que mon partenaire soit aussi doué que je l'espérais.

Blaster levé, je exclamais alors :

- Laissez cet homme ! Il m'appartient !

Mais il s'avéra que son fils avait encore de la ressource, car, avant même que j'ai fini ma phrase, il se redressa soudain et réussit je ne sais comment à désarmer le chasseur de prime. Sans attendre, je partis en courant pour rejoindre Kol.
Nous enfilâmes plusieurs ruelles a fond de train, avant de nous arrêter finalement dans une arrière cour crasseuse.

Tout en reprenant mon souffle, je regardait alors Kol et son fils et demandais :

- Bon, et maintenant ? Quel est le programme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 18
Crédits : 19
Date d'inscription : 19/04/2017
Emploi/loisirs : Contrebandier
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Sam 29 Juil - 13:10

Là, pour le coup, Cade ne comprit pas vraiment bien sa vie… Il venait à peine de réussir à se défaire du chasseur de primes et se retrouvait soudain à courir avec d’autres types dont il ne put même pas voir les visages sur le moment, à moitié sonné et trop débordant d’adrénaline pour que son cerveau puisse enregistrer d’autres informations que le strict nécessaire, à savoir « Courir ! ». Il finit par s’arrêter dans une petite arrière-cour très isolée, sale et miséreuse, moitié titubant en cessant enfin de courir, le souffle court, puis regarda enfin les deux autres. Le choc manqua bien de lui couper le souffle lorsque, après avoir vu un homme qu’il ne connaissait absolument pas, il reconnut son père. Son père, ici, juste à côté, dans cette époque ! Bien vivant ! La bouche grande ouverte, il avait l’impression d’abord reçu un solide coup de poing en plein dans l’estomac, hésitant sur la conduite à tenir. Il avait autant envie de lui crier que rien ne serait arrivé s’il n’avait pas voulu croire à toutes ces conneries et vouloir aider les autres et aussi très envie de lui sauter dessus pour le serrer dans ses bras.

- Bon, et maintenant ? Quel est le programme ?

- Mais d’où vous sortez ?! s’écria finalement Cade, bien trop sur les nerfs pour rester calme. Et toi, tu es… Tu… Tu es vivant ? Et comment es-tu arrivé ici ?! Et vous, qui êtes-vous, un contrebandier, un rebelle, un chasseur de primes ? Pourquoi vous êtes sur cette planète et pourquoi… Non, non, finalement, pas la peine de le savoir, fallait pas s’en mêler, tout allait très bien. Mais d’où tu sors, comment peux-tu être en vie, j’ai vu les Impériaux te tuer !

Il avait parlé tellement de vite qu’il doutait sérieusement que la moitié seulement fut compréhensible, mais peu importe, ce petit détail n’avait strictement aucune importance dans l’état actuel des choses ! Blessé, encore un peu sonné, débordant de nervosité, il n’aurait pu être plus éloigné de la sérénité habituelle de son père. Un père dont il n’arrivait pas à croire qu’il était bien là, devant lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Crédits : 16
Date d'inscription : 13/04/2017
Emploi/loisirs : Cuisinier de collectivités

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]   Mar 8 Aoû - 11:29

- Oui. Je vais faire diversion, prenez le à revers.

Le chasseur de prime qui en avait après Cade ne disait absolument rien au maître Jedi, il ne reconnaissait que le casque et son armure, c’était un Mandalorien, comme pour en rajouter à la liste des mauvaises nouvelles tombant ces derniers temps. Kol prit son blaster plutôt que son sabre, car il y avait bien trop de regards indiscrets, sautant de la terrasse puis filant de son côté. Cependant, alors que Cassian bondissait à son tour, Cade les prit de cours en parvenant à se délivrer et repousser le chasseur grâce à la Force, d’une façon cependant si fluctuante que Kol eut l’impression d’un geste désespéré. Mais plus tard, les questions ! Ils partirent en courant, profitant de la confusion générale, en entraînant Cade, le plus loin possible du chasseur de primes et de tous ceux autour pouvant être intéressés par l’affaire. Ce n’est qu’au bout d’un quart d’heure de course qu’ils s’arrêtèrent, dans une arrière-cour miteuse et sale, parfaite dans les circonstances du moment. Le Jedi rangea son blaster à sa ceinture, s’assurant qu’il n’y avait personne dans les alentours pouvant leur causer des ennuis, ils avaient besoin de quelques minutes pour souffler et s’organiser.

- Bon, et maintenant ? Quel est le programme ?

Le maître Jedi commençait à répondre lorsque son fils succomba tout à coup à ses nerfs, si brusquement que Kol en sursauta à moitié. Il le savait bien agité, parfois, souvent, mais tout de même, on se calme ! Il avait tout oublié de son entraînement ou quoi ?

- Mais d’où vous sortez ?! Et toi, tu es… Tu… Tu es vivant ? Et comment es-tu arrivé ici ?! Et vous, qui êtes-vous, un contrebandier, un rebelle, un chasseur de primes ? Pourquoi vous êtes sur cette planète et pourquoi… Non, non, finalement, pas la peine de le savoir, fallait pas s’en mêler, tout allait très bien. Mais d’où tu sors, comment peux-tu être en vie, j’ai vu les Impériaux te tuer !

- Calme-toi ! siffla Kol en posant une main sur son épaule. Oui, je suis vivant, et tu as de la chance de l’être, toi aussi, si tu te comportes de façon aussi stupide. Maintenant, arrête de crier, tu veux ?

Il posa deux doigts sur la bouche de son fils en lui répétant de se détendre un peu et de respirer, ce n’était pas le moment de se faire à nouveau remarquer, surtout sur une planète pareille. Compris ? Une fois assuré que son enfant reprenait, au moins un peu, le contrôle de ses nerfs, Kol adressa un sourire d’excuse à son partenaire rebelle, faisant très rapidement les présentations. Navré, il ne s’était pas attendu à retrouver son fils ici, c’était un peu compliqué. Toutefois, il faudra attendre, avant d’en discuter, ils avaient à faire.

- Très bien. Nous sommes ici pour le trafic d’esclaves, Cade, tu devrais en savoir un bout, étant donné ce que tu as fait. Tu as réussi à te mettre Jabba et toute sa clique sur le dos, toutes mes félicitations, je vois que ces vingt dernières années à t’enseigner la prudence n’ont pas été vaines. Enfin bref. Cassian, il vaut mieux que nous allions un petit moment dans un coin tranquille et discret. Laissons les choses se tasser une ou deux heures avant d’aller se présenter à Jabba.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retour aux sources [PV Kol Skylwalker]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: La Bordure Extérieure :: Tatooine :: Mos Espa-
Sauter vers: