AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Misison de sabotage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 39
Crédits : 44
Espèce : Humain
Âge rp : 48 ans
Armes : - Sabre laser
- Fusil blaster
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
DC : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Misison de sabotage   Mer 14 Fév - 12:59

Il y avait quelque chose… d’émouvant à rencontrer en chair et en os ceux et celles qui avaient faits la grandeur de la Rébellion et dont les idéaux avaient si fortement influencé le nouvel Empire Galactique, des années plus tard. Des hommes et des femmes, de toutes les races possibles, qui avaient lutté ensemble pour renverser Darth Sidious et payé de leurs vies leurs efforts. Roan avait un très grand respect pour eux tous, et même s’il était attristé de devoir en arriver à la violence, il était tout de même fier de pouvoir participer à cet effort commun. Il ignorait ce que sera la prochaine bataille, si les Rebelles auront la possibilité d’aider Corellia ou non, mais au moins, la lutte ne stoppait pas. Il rendit un air neutre au capitaine qui le dévisageait depuis cinq bonnes minutes avec un air des plus méfiants, le laissant aussi examiner son sabre laser si cela lui faisait plaisir. Roan n’avait pas caché son nom, ni d’où il venait, il n’avait même pas caché le fait que son ancêtre, dans cette époque, était pilote pour l’Empire, d’où la méfiance actuelle. Il avait déjà dû prouver qu’il n’était ni un espion, ni un traître potentiel, rejoindre ainsi les Rebelles avaient plutôt long, une fois qu’il avait quitté Takodana.

Mais cette fois-ici, on y était. Enfin. Ils devaient être trois personne pour cette mission, lui-même, un pilote et une mécanicienne. C’est lorsque le pilote en question arriva et se présenta, en lui tendant la main, que Fel eut un léger temps d’arrêt, avant de se présenter à son tour. Antilles, ce nom-là lui était familier… Roan sourit en coin en suivant le pilote dans l’immense hangar, marchant derrière sans se presser, tout en parlant de la manière dont il avait rejoint la Rébellion. Évidemment, il aurait dû s’attendre à trouver cet homme ici, pourtant, quoi de plus naturel ? Il était l’un des membres de la Rébellion de la première heure, il y avait tout de même pas mal d’anciens cadets de l’Empire, qui avaient fui pour se tourner vers les Rebelles. Si seulement l’Empire avait pu évoluer plus vite, ne pas suivre d’aberrations comme la doctrine Tarkin, ne pas croire si fermement que seule la peur et les horreurs pouvaient tenir la galaxie sous contrôle, ne pas penser que la violence était l’unique moyen possible ! Sans oublier, bien sûr, cette xénophobie abjecte et l’esclavage. Il soupira un peu à cette pensée, jamais il ne pourra comprendre comment les hauts gradés de cette époque avaient bien pu croire que tout cela pouvait fonctionner.

Dans le hangar, leur mécanicienne était occupée avec le vaisseau. En approchant, Roan sourcilla un peu, de nouveau rattrapé par une sensation de déjà-vu, puis reconnut cette silhouette pour l’avoir vu dans les archives et une fois dans une vision de force, sur Csilla. Décidément, ces failles avaient beaucoup changé l’Histoire qu’il avait connu, si Mara était déjà membre de la Rébellion. Il avança vers elle, accompagné de Wedge, avec un mélange de soulagement et de contentement. Cette femme avait contribué à améliorer les relations entre Humains et Chiss, mais aussi à faire évoluer leur point de vue sur la Force, en compagnie de Luke, et cela, c’était précieux. Il lui tendit la main pour serrer la sienne, en s’arrêtant à sa hauteur, un sourire poli aux lèvres. Elle semblait de quelques années plus jeune de celle qu’il avait lors de sa vision, peut-être bien dix ans de moins, au bas mot.

– Dame Skywalker, c’est un honneur de vous rencontrer. Je me nomme Roan Fel.

Tournant la tête vers Wedge, il vit alors la tête bizarre que tirait ce dernier, alors qu’il clignait des eux deux ou trois fois en regardant Mara. Oh, peut-être n’était-elle pas encore mariée avec Luke, mais ça n’avait aucune importance, il était plaisant qu’elle fasse partie de cette mission ! Ses capacités, à la fois issues de son entraînement d’espionne et de son entraînement de Jedi, en pouvaient que beaucoup les aider pour la suite des opérations.

– Avec un peu de chances, nous n’aurons pas besoin de manier la Force sur Anaxes, à moins d’un très gros problème, y attirer les Siths serait idiot. Si vous êtes d’accord, maître, j’apprécierai de m’entraîner avec vous pendant le trajet, avant que nous arrivions sur place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 32
Crédits : 35
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Armes : Sabre laser violet
Maître : Palpatine
Apprenti / Padawan : Aucun
DC : Non
Infos fermées
MessageSujet: Re: Misison de sabotage   Mer 14 Fév - 15:10

Le petit astro-mécano bipa avec virulence, avant de retourner à l’arrière du vaisseau pour continuer son travail. Mara ne réagit pas plus que ça, bien trop occupée à enfermer sa mauvaise humeur et sa frustration derrière son masque habituel et le sourire qu’elle gardait en toutes circonstances. Voilà des jours que sa proie avait été rapatriée au Temple Jedi et elle avait, du même coup, perdu le contact ainsi que ses opportunités de travailler sur lui… Impossible de savoir quand il reviendra, s’il revenait travailler avec la Rébellion du moins, ni où. Elle pourrait tout aussi se trouver à l’autre bout de la galaxie et rater la prochaine occasion de commencer creuser le lien. Elle aurait dû, peut-être, s’efforcer de se faire admettre par l’Ordre en tant que Padawan… C’était risqué, mais après tout… Si elle échouait dans cette infiltration-ci, autant dire que tout était fichu, l’Empereur ne lui pardonnera pas une telle erreur. Non, mieux valait qu’elle reste avec les Rebelles pour le moment et qu’elle trouve un moyen de remettre la main sur le blondinet. Si seulement il avait été soigné au QG et pas au Temple ! Mara se serait bien chargée de jouer les infirmières si ça l’aidait pour sa mission.

En attendant, elle devait aussi s’occuper de son rôle au sein de la Rébellion. A l’intérieur du vaisseau, elle profita d’être seule pour « arranger » la radio et les communications, tout en vérifiant souvent que personne ne venait près de là et qu’elle était tranquille pour travailler. Antilles devait arriver toute à l’heure avec un autre type, selon ce qu’on lui avait dit ce matin, ils partaient pour Anaxes. Mara soupira un peu en se demandant combien de missions encore elle allait devoir mener avec les Rebelles avant d’en finir et enfin revenir dans le giron impérial, comme depuis toujours, sans avoir besoin de toujours sourire, jouer les filles prêtes à tout pour cette révolte minable, contre le grand vilain Empire. Ça allait prendre des mois pour retourner Skywalker, ou bien le détruire, tout dépendra de comment les choses allaient évoluer avec lui. Avec les gens aussi idéalistes et naïfs, les faire changer d’opinions et de camp n’était jamais simple. Elle se relevait lorsqu’elle vit Wedge arriver, à une bonne dizaine de mètres de là, avec un type qu’elle n’avait jamais vu et qui devait être le nouveau membre de la rébellion.

La rouquine prit une minute pour se recomposer un air tranquille et détendu, avant de sortir du cockpit et ramasser les affaires qu’elle avait laissé traîner par terre, le temps d’inspecter le vaisseau et réparer quelques bricoles. Cet appareil allait voler pour la première fois, après avoir été à moitié démoli lors d’une escarmouche contre l’Empire il y a deux semaines. Mara salua Wedge d’un mot et d’un signe de tête, lorsqu’il arriva, puis serra la main que l’autre homme lui tendit. Toujours les petites politesses du genre, bien sûr, entre des inconnus partant risquer leurs vies ensemble pour une « Cause » idiote et qui était perdue par avance.

– Dame Skywalker, c’est un honneur de vous rencontrer. Je me nomme Roan Fel.

Le sourire de Mara glissa de son visage comme une coulée d’encre, laissant à la place une expression choquée qu’elle parvint heureusement à faire disparaître en une seconde, par la force de l’habitude. Wedge, lui, n’en avait pas fait autant, la fixant avec un étonnement profond et soudain. Mara ignorait qui était ce Fel, d’où il sortait, de quelle putain d’époque il venait puisque visiblement, il n’était pas de là, mais si jamais il grillait sa couverture chez les Rebelles après autant d’efforts durant ces derniers mois, il était un homme mort… Du calme, réfléchir, très vite… Elle devait en conclure qu’elle avait réussi à se rapprocher assez de Luke ? Mais quand pas au point de… De… Il délirait vraiment, ce type ! Se rapprocher d’une personne pour la faire sombrer, se lier d’amitié avec lui pour ça, d’accord, mais jamais ça ne pouvait aller jusqu’au mariage ou elle ne savait quoi ! Et ce crétin était en train de faire naître des soupçons chez Antilles !

– Avec un peu de chances, nous n’aurons pas besoin de manier la Force sur Anaxes, à moins d’un très gros problème, y attirer les Siths serait idiot. Si vous êtes d’accord, maître, j’apprécierai de m’entraîner avec vous pendant le trajet, avant que nous arrivions sur place.

– Pourquoi pas.


Le fait qu’il l’appelle « maître » en plus fit encore plus froncer les sourcils à Antilles, qui était passé du choc à la méfiance. S’ils ne s’étaient pas trouvé dans un hangar rempli de dizaines de témoins, dont la majorité étaient armés et prêts à se battre, le tout sur une base remplie d’autres rebelles encore, Mara n’aurait pas hésité à couper le pilote en deux puis attaquer ce Fel dans la foulée. Au lieu de ça, elle dû conserver un air tranquille et tourna la tête vers Wedge, avec un petit soupir. Elle commença par lui dire qu’elle n’avait pas révélé qui elle était vraiment aux Rebelles car ce genre de liens attirait la méfiance, ces derniers temps. Ça n’allait jamais passer… Antilles connaissait Skywalker, il savait très bien qu’il n’était pas marié et on ne les avait jamais vu ensemble non plus. Abruti de Fel… Le pilote ne la croyait pas, c’était clair et net, il recula même d’un pas, son air oscillant entre étonnement et colère. Bon sang… * Mon cher Fel, ça, tu vas me le payer* songea-t-elle tout en réfléchissant à toute vitesse pour trouver comment convaincre Wedge qu’il n’avait rien à craindre ni aucune raison de se méfier.

– C’est normal de ne pas forcément afficher sa véritable identité, Wedge, même au sein de la Rébellion. Je n’en fais parti que depuis quelques mois, après tout, je voulais attendre de savoir si je pouvais ou non afficher qui je suis en toute confiance.


____
Dés :

- Explications pour Wedge
- Tentative pour se rattraper

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 39
Crédits : 44
Espèce : Humain
Âge rp : 48 ans
Armes : - Sabre laser
- Fusil blaster
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
DC : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Misison de sabotage   Ven 23 Fév - 10:33

– Pourquoi pas.

Merci. Il rouvrait la bouche pour demander à leur pilote la route qu’ils allaient devoir prendre puis s’arrêta en voyant la tête qu’il tirait, cette fois-ici. Et bien … ? Il était clairement méfiant, maintenant, en retrait par rapport à Mara. Fel fronça les sourcils à son tour, en les regardant tous les deux, tout à coup pris par le doute. Mara était-elle… Est-ce qu’elle était déjà mariée à… Il pouvait ressentir la colère qui grimpait de plus en plus en elle, clairement dirigée contre lui, pendant qu’il s’efforçait de se remémorer tout ce qu’il avait pu lire sur elle ou ce qu’on lui avait dit, comparent le tout avec son âge actuel. Merde. Et ce qu’elle expliqua ensuite ne convainquit pas plus le pilote, qui recula même en posant la main sur son arme. Ah, merde… Elle était encore sous la coupe de Palpatine et donc infiltrée chez les Rebelles, il l’avait vendue sans même le vouloir. Hum, « désolé » ? Il posa lui aussi la main sur son sabre, sentant à quel point l’envie montait chez elle de venir lui trancher la gorge. Comment se faire une ennemie ne même pas cinq secondes de temps, une seule phrase et sans même le vouloir, bien joué. Mais enfin, avec toutes ces failles, il ne pouvait pas savoir ! La voir ici, comme Rebelle, lui avait semblé parfaitement logique.

– C’est normal de ne pas forcément afficher sa véritable identité, Wedge, même au sein de la Rébellion. Je n’en fais parti que depuis quelques mois, après tout, je voulais attendre de savoir si je pouvais ou non afficher qui je suis en toute confiance.

Une minute, si jamais les Rebelles la faisait exécuter, pour espionnage ou trahison, ça n’allait pas provoquer des paradoxes… ? Cette pensée lui fit couler un long frisson dans le dos, pendant qu’il imaginait les conséquences. De son côté, Antilles avait réagi plus fermement, loin de ces peurs et soucis, pour la faire arrêter. Roan n’eut que le temps de croiser le regard de la jeune femme avant qu’elle ne soit emmenée par les Rebelles, y lisant une haine clairement affichée et la promesse qu’elle n’en restera pas là. Il devra surveiller ses arrières, il la savait capable de s’échapper vite de là, elle s’était tirée de situations beaucoup plus délicates. En revenant vers le centre de commandement pour parler de cette affaire, il soupira longuement pendant que Wedge lui demandait des explications, à son tour. Comment devait-il expliquer ça ? Il ne lui avait même pas clairement dit qu’ils avaient aussi un lien de parenté, un peu éloigné, certes, tous les deux, et que sa famille allait en avoir avec celle des Skywalker. C’était un peu compliqué, voilà tout, les histoires de famille, tout ça.

– Je pensais qu’elle était déjà revenue à de meilleures sentiments, en la voyant ici. Qu’elle avait déjà réussi à se défaire de l’influence de Palpatine. Visiblement, ce n’est pas le cas…. Je vais tout vous expliquer, pas de soucis. Mais il serait bon que personne ne la tue.

Pour éviter les paradoxes, il ne tenait pas à ce qu’un trou noir ou autre chose du genre emporte cette base rebelle à jamais. Wedge était peu convaincu mais il hocha la tête avec lenteur, en répondant qu'ils se contenteront de la garder en cellule le temps d'éclaircir au mieux cette histoire. Ils devaient aussi en parler au haut commandement Rebelle et savoir ce qu'ils feront ensuite de cette femme. Ils ne pouvaient pas juste la laisser en liberté comme ça si elle était une espionne de l'Empereur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Misison de sabotage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Misison de sabotage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Monde du Noyau :: Anaxes-
Sauter vers: