AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Attaque et vol de matériel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Attaque et vol de matériel   Dim 25 Fév - 17:30

Lorsqu’il fallait gagner quelques crédits pour manger, il fallait bien accepter tout ce qui vous tombait sous la main. Même des travaux bien ennuyeux, comme celui-ci. Elle avait eu une certaine chance, son précédent « employeur » lui avait signalé qu’un de ses collègues se retrouvait sans copilote et aide, après un accident de son associé, et il devait effectuer un rapide voyage pour livrer du matériel de guerre à un entrepôt sur Felucia. Tout ce qu’elle avait à faire, c’était un petit voyage d’une semaine, aider à charger, assurer le co-pilotage et aider à décharger une fois arrivée à destination. Simple, rapide, efficace. Le seul point négatif de l’affaire était que ces blasters étaient destinées aux soldats de l’Empire. Dès le début du voyage, Jyn s’était répétée en boucle qu’elle n’avait pas la liberté d’avoir des opinions politiques et qu’elle ferait mieux d’oublier pour qui ces armes étaient. Ça ne la concernait pas et voilà, histoire finie. Après tout, ignorer l’Empire était simple, si on savait bien s’y prendre. Et Jyn n’avait plus eu de soucis particuliers depuis qu’elle s’était évadée, ils avaient dû perdre sa trace. La galaxie était immense et elle n’était pas l’une des « priorités » sur les listes de recherche.

Le pilote, Tarek, n’avait dû prononcé plus de quelques mots depuis le début du voyage, pas plus qu’elle. Ni l’un ni l’autre n’étant très prolixes, le voyage avait été tranquille dès le début et ça l’arrangeait bien. Les trois premiers jours s’étaient déroulés sans aucun heurts, Tarek s’était chargé de répondre à la patrouille Impériale croisée dès le départ, après leur décollage du spatioport, puis il n’y avait plus rien eu de notable. Pour Jyn, habituée à porter la solitude comme un véritable bouclier défenseur, avoir enfin la chance de travailler avec quelqu’un qui était aussi renfermé qu’elle était un soulagement sans fin. Le matin du quatrième jour, ils durent néanmoins se poser à cause d’une petite panne, qu’elle put arranger plutôt vite. Et repartirent sans vraiment se presser, toujours sans beaucoup parler. Dans un sens, ils étaient faits pour s’entendre. Tarek ne repassa pas en vitesse-lumière aussi vite, cependant, pour économiser l’hyperdrive souffreteux de son petit cargo. On allait dire que c’était déjà un miracle qu’il ne leur explose pas à la figure…

La jeune femme somnolait dans un coin du cargo, blottie sous son blouson pour ne pas avoir froid et serrant la main inconsciemment sur un bout de collier, lorsqu’une brusque secousse la réveilla brusquement. Tombant à moitié à terre, elle se releva en titubant et remit sa veste, rejoignant Tarek au poste de pilotage. Ils avaient été heurtés par une météorite ?! Son pilote poussa un autre juron et eut une autre secousse les toucha de plein fouet. Pas une météorite, non, les Rebelles. Toute une escouade. Pas question de se faire voler, c’était contre eux que ça allait se retourner, ensuite ! Leur commanditaire pourrait très bien les accuser d’avoir détourné ces armes pour aider les Rebelles !

– T’as des armes, dans ce coucou, un canon de tir, quelque chose ?!

– Et pourquoi pas un canon orbital, aussi ? C’est un cargo ! Prends ton blaster.

Les Rebelles voulaient visiblement endommager le cargo sans le détruire et pousser à porter de leur corvette pour aborder ainsi et voler les caisses de blaster. Du moins, c’est ce qu’elle pensait, elle avait déjà vu faire ce genre de tactique bien des fois, lorsqu’elle était encore avec le groupe de Saw. Avant qu’elle n’ai pu l’arrêter, le pilote appela vivement des renforts à la radio, signalant leur attaque par un convoi rebelle et demandant l’aide de toute patrouille Impériale pouvant les aider. Jyn poussa un juron, ne voulant surtout pas voir les Impériaux à cause de son dossier mais n’ayant pas envie non plus que les Rebelles volent ces caisses et d’en payer ensuite les conséquences. A sa grande surprise, on leur répondit que l’appel de détresse avait été entendu et qu’un détachement été envoyé. C’était une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Elle prit la radio à son tour, essayant de contacter les Rebelles pour leur dire de dégager de là, mais échoua lamentablement.

– Super…. marmonna-t-elle.


____
Appel renforts Impériaux par Tarek : 6
Appel pour dire aux rebelles de foutre le camp : 18
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Attaque et vol de matériel   Dim 25 Fév - 18:10

La Rébellion appelait toujours ce genre de trucs « simples missions de routine », alors que la moitié du temps, ça ne passait jamais en douceur. Leur groupe quitta l’hyperespace au moment où leur capitaine leur signalait de se tenir prêt, ce coin-là grouillait d’impériaux et ils n’allaient pas rester seuls très longtemps. Leur mission était simple, récupérer ce que transportait ce cargo, récupérer aussi les pilotes si jamais ils endommageaient un peu trop leur vaisseau au passage, puis les déposer dans le coin avant de repartir pour la base, le tout avant de recevoir de la visite. Ils avaient leur corvette et quatre ailes X, la toute jeune Rebelle se trouvait dans l’une d’elle, souriant faiblement en voyant leur cible approcher. Elle n’aimait pas agresser les civils de la sorte, mais bon, à la guerre comme à la guerre. La résistance manquait de tout, ils avaient besoin de récupérer ces armes. Ils ne devaient pas détruire ce cargo en plein vol, par contre, pas question de massacrer des innocents pour atteindre leurs buts.

Le premier tir atteignit le cargo au flanc en le secouant brusquement, alors que l’escouade se déployait. Le second tir endommagea l’autre flanc, à droite, brûlant une large partie et la laissant fumante. Attention ! Ils devaient y aller mollo, sans quoi ils allaient vraiment les détruire ! Jaina vira avec son ailier, les deux autres prenant l’autre flanc, pour encercler le cargo et le pousser vers la corvette pour qu’ils puissent l’arrimer. Ils avaient preqsue fini de le pousser et l’arrimage commençait, lorsque les invités supplémentaires arrivèrent dans le coin. Un croiseur sortit à son tour de l’hyperespace comme un immense oiseau de malheurs, accompagné d’une escouade de chasseurs TIE. Et bien on était repartis, comme au bon vieux de temps, Jaina avait le sentiment d’avoir quitté ce type de situation seulement hier. Elle se laissa tombe comme une pierre dans sa navette pour éviter les premiers tirs puis redressa, formant une mince barrière de protection autour de la corvette. L’arrimage avait raté, le cargo errait à moitié au milieu des tirs.

– Attention ! hurla son ailier à la radio.

La jeune femme vira juste à temps pour éviter un tir qui l’aurait réduite en miettes dans l’espace mais le X-Wing fut touché à l’arrière et elle se sentit perdre en vitesse. Pas bon, ça, pas bon du tout. Ils se regroupèrent puis s’égaillèrent à nouveau pour esquiver la pluie de tirs, venus à la fois des TIE et du croiseur. « Simple opération de routine », bien sûr ! Ah, mais oui, c’est vrai, c’était la routine, pour les Rebelles, de se faire tirer dessus comme des lapins par un de ces gros mastodontes, c’est vrai ! Comment oublier ? Ils n’avaient plus aucune chance de récupérer ce foutu cargo, et à ce rythme-là, ils allaient se faire descendre. Tiens, ça, c’était encore une preuve de plus que suivre des plans, définitivement, ça ne marchait pas, rien ne valait l’improvisation ! Elle regarda fixement le chasseur TIE qui la collait, jusqu’à ce qu’il soit assez proche d’elle, puis accéléra encore d’un coup pour lui foncer dessus, le forçant à faire un brusque écart avant qu’elle ne lui rentre dedans. Son tir le manqua mais au moins, la route fut dégagée vers la corvette.

– On tente encore de prendre le cargo ou on décroche ? marmonna-t-elle à la radio.


___

Les jets de dés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Attaque et vol de matériel   Lun 26 Fév - 18:57

Jyn se préparait, dès que les Rebelles allaient vouloir entrer, une fois qu'ils les auront arrimé, elle était parée à se défendre. Ou bien à les aider à pousser les caisses et se barrer avec eux dès que possible... C'était soit l'un, soit l'autre, elle n'était pas encore certaine de ce qu'elle allait foutre, ça allait finir encore en improvisation, cette histoire. Les Rebelles y étaient presque lorsque le reste des invités arriva pour participer à la fête, un croiseur jaillit de l'hyperespace et la minute suivante, les chasseurs TIE fondaient sur les rebelles comme une nuée de vautours. La jeune femme fut propulsée durement contre le sol du cargo lorsqu'un tir les percuta, se cognant un peu durement la tête contre le métal. Tarek aussi était tombé, poussant un juron très exotique avant de lui lancer de rester au sol. Ils allaient surtout être pulvérisés en plein vol, oui ! Elle rampa pour jeter un coup d’œil par le cockpit et les hublots, regardant les Rebelles qui jouaient à présent au chat et à la souris avec les pilotes Impériaux. Elle avait vraiment une horrible impression de déjà-vu.

– On ne risque pas grand-chose, ce ne sont pas quelques X-Wings qui vont faire le poids face à un croiseur.

Jyn ne prit pas la peine de répondre, une main appuyée contre le siège pilote, les yeux rivés sur le combat en cours. Si, des ailes X pouvaient parfaitement faire le poids contre un croiseur, elle en avait déjà eu la preuve, ce qui comptait était la ténacité des pilotes. Les tirs pleuvaient de tous es côtés et ils en reçurent eux-même plusieurs, sans que personne ne les vise vraiment pour autant. La jeune femme avait très envie de hurler, d'un coup, être protégée par des Impériaux lui donnait envie de vomir, elle réalisa à cet instant à quel point elle se sentirait mieux de l'autre côté, dans un de ces chasseurs ou à un poste de tir de la corvette. Elle retint un bref cri d'alerte en voyant certains des pilotes qui n'avaient visiblement jamais intégré le mot "prudence" à leur vocabulaire, cherchant un moyen de les aider, n'importe quoi. Elle se retourna puis se remit au poste de communication, trifouillant la radio pour utiliser un code pour un canal qu'elle n'aurait plus jamais cru utiliser un jour.

– Ici le cargo que vous avez essayé d'attaquer. S'il vous plaît, je vais m'éjecter en capsule de sauvetage, récupérez-moi avant de partir, je ne dois pas croiser la route de l'Empire.

Tant pis pour la fierté, hein, elle pouvait bien s'asseoir dessus et la fourrer au placard, tout valait mieux que se retrouver de nouveau face à l'assassin de sa mère ou pire encore. Même si elle serait ravie d'avoir l'occasion de le frapper dans les parties, elle ne pouvait pas se permettre de servir d'otage contre son père. Tarek gueula pour lui demander ce qu'elle foutait mais elle l'ignora, se contentant de partir aussitôt. Désolée, pas le temps de lui expliquer. Elle se glissa dans une petite capsule de sauvetage puis s'éjecta, priant pour être récupérée rapidement. Mais à peine sortie, un impact encore plus violent que tous les autres la frappa tout à coup. Le choc lui coupa le souffle et elle crut se briser tous les os du corps sous la violence du coup. L'inconscience lui tomba dessus comme une pierre et elle partit à la dérive...

___
Les dés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Attaque et vol de matériel   Lun 26 Fév - 22:04

– Ils ne vont plus tenir encore longtemps, à ce rythme, nous allons les avoir.

Kallus fronça les sourcils, dans le dos du capitaine, en lançant ensuite un regard sur la bataille se déroulant sous leurs yeux. Le capitaine avait appelé un "coup de chance effroyable", ils étaient occupés à suivre la piste d'une autre cellule rebelle lorsqu'ils avaient reçu l'appel de détresse, si proche de leur propre lieu d'intervention. Voilà des jours qu'ils écumaient différents points pour récolter des informations et mettre la main sur la cellule qui avait déjà attaqué plusieurs convois, mais cette prise-ci... Les Rebelles n'avaient pas prévu de se faire arraisonner, c'était censé être une petite opération toute simple selon les moyens déployés. Il secoua la tête en voyant une des ailes X foncer littéralement sur deux chasseurs comme si elle voulait s'écraser dessus, se souvenant d'avoir vu cette tactique une fois, déjà... C'était une vraie technique ou de la pure improvisation pour dégager le chemin ?

L'un des passagers du cargo s'éjecta alors en capsule de sauvetage, alors que le vaisseau avait déjà essuyé pas mal de tirs et était à la dérive. Ils amorçaient une manœuvre pour le récupérer lorsque le capsule reçut encore un tir perdu et faillit bien partir en fumée. L'Agent cria à moitié sur les hommes pour qu'ils récupèrent la personne dedans, et également le pilote avant qu'il ne soit anéanti. Tant pis pour les Rebelles, qu'ils s'échappent donc, ce qui comptait c'était de récupérer la cargaison et ceux qui la convoyait. Le croiseur ramena avec une lenteur plutôt exaspérante le cargo fumant et la capsule de sauvetage, encore plus en mauvais état. Kallus se rendit au hangar, pressant une équipe pour ouvrir la capsule. Une femme était dedans, gravement blessée et inconsciente. Le pilote, lui, était secoué mais à peu près indemne.

La femme fut conduite à l'infirmerie et plongée dans une cuve de bacta. Son confrère fut aussi emmené pour être soigné, soutenu par deux gardes qui le portèrent à moitié. Le cargo comprenait un chargement important d'armes et de blasters pour l'Empire, pas étonnant que les Rebelles aient voulu s'en emparer... Pour cette fois, c'était la malchance qui avait joué, si leur propre patrouille ne s'était pas trouvée dans le coin, ils auraient eu tout le temps nécessaire pour voler le matériel et s'enfuir. Kallus se rendit à l'infirmerie pour interroger le pilote et avoir plus de détails. Il était dans un état d'agitation prononcé, se redressant vivement sur son lit dès qu'il le vit approcher.

– C'est une traître ! souffla-t-il. Une rebelle !

– Calmez-vous. De qui parlez-vous ?

– De Liana Halik, ma copilote ! Avant de s'éjecter en capsule de sauvetage, elle a contacté la Rébellion, pour qu'ils l'emmènent, elle a dit qu'elle ne devait pas croiser la route de l'Empire.

Oh. Liana Hlik, il ne connaissait pas ce nom mais doutait de toute façon que ce soit le vrai. Très bien, très bien... Il commença par rassurer le pilote et lui dit qu'ils allaient lui adjoindre une petite escorte jusqu'à sa destination finale et qu'ils gardaient la Rebelle à bord, pour s'occuper de son cas. Il parut soulagé, comme s'il avait craint qu'on l'accuse de complicité ou autre chose du genre, ce devait être pour ça qu'il avait parlé directement. Kallus prit soin de l'accompagner, pour organiser au plus vite son départ. Lui-même était pressé d'en finir, maugréant tout le long du chemin contre tous ces "voyous, voleurs, rebelles et bandits" qu'on trouvait dans la Bordure Extérieure. Voleurs, voyous et bons à rien, c'est ça. File donc, mon vieux. Il attendit que la navette décolle avec les caisses d'armes avant de retourner à l'infirmerie contrôler l'état de leur passagère involontaire. Un sale état, elle ne s'était pas loupée. Liana Halik... Peut-être n'était-elle même pas rebelle mais une simple sympathisante.

Kallus attendit que les esprits se calment un peu, sur le croiseur, avant de s'isoler, pour passer sa communication. Il usait toujours de milles précautions, pour ne pas être repéré et aussi pour protéger la transmission. En attendant que la communication s'établisse, il cacha son visage, comme de coutume, ne cessant de vérifier la sécurité de la transmission.

– Ici Fulcrum. Nous avons à bord actuellement une Rebelle, blessée gravement, qui a été récupérée après une tentative vol d'armes, en orbite de Felucia. Elle se nomme Liana Halik et a été récupérée après s'être éjecté du cargo visé. Son allégeance est encore cachée mais ça ne va peut-être pas durer longtemps. Son exfiltration doit être organisée rapidement.

Il ne pouvait pas juste la déposer dans un coin, sur une planète de passage, alors qu'elle était dans cet état, ce serait la condamner à mort. Il lui fallait un soutien extérieur, sans quoi elle ne s'en sortira pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Attaque et vol de matériel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque et vol de matériel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choix de matériel pour longline ?
» Votre matériel
» Site du GNiste
» De la compote...
» Equipement : spallières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: La Bordure Extérieure :: Felucia-
Sauter vers: