Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 [Event] Chaos sur Corellia

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Messages : 666
Infos fermées
MessageSujet: [Event] Chaos sur Corellia   Sam 3 Mar - 15:55

Bonjour, Bonsoir à tous,

Après le départ de la Confédération, l'Empire arrive finalement dans le secteur Corellien, au plus mal depuis les récents remous, et le blocus du secteur est mis en place.

Forces en présence

Côté Impérial

La Flotte est dirigée par le Grand Moff Tarkin. Elle comporte 60 vaisseaux lourds (destroyers stellaires), accompagnés de leurs appareils de soutien et les chasseurs (croiseurs, cuirassés, frégates, corvettes). C'est une configuration assez polyvalente, avec une Ligne de Poursuite (frégates et corvettes) et deux Lignes d'Attaque Lourdes (destroyers stellaires). Le tout comporte aussi des vaisseaux de soutien et maintenance.

L'Etoile Noire n'est pas visible mais prête à être menée sur le champ de bataille en peu de temps, avec son escorte (7200 chasseurs, 4 croiseurs Strike, 3600 navettes d'assaut, 2840 Skipray Blastboats, 1860 Vaisseaux de débarquement, 13000 vaisseaux de soutien, cinq destroyers).

Côté Corellien

L'Union des Contrebandiers possède encore 1 000 chasseurs, des cargos de transport et un croiseur vieillissant. le reste a été emporté par la Confédération lors de sa fuite.


Top départ

Depuis l'abandon des cinq mondes par la Confédération, partie en emportant ressources, argent et vaisseaux de guerre, la situation sur Corellia s'est beaucoup dégradée. Des révoltes et manifestations ont éclaté partout, tout particulièrement à la capitale, la CorpSec est débordée et pour ne rien arranger, les mondes se retrouvent isolés, dépourvus de moyens de défense.

Alexandre Bonteri est parvenu en partie à ramener le calme sur Corellia, malgré tout, la situation reste extrêmement tendue, la peur et la panique règnent encore en maître, plus encore dans les quartiers plus sensibles et défavorisés. Un chaos qui n'a pas été arrangé lorsque les forces impériales sont finalement arrivées, terminant de bloquer toutes les voies commerciales, civiles et militaires. Les mondes sont sous blocus et la promiscuité immédiate avec Coruscant permet à l'Empire de recevoir de larges renforts lorsque des groupes tentent tout de même de traverser le blocus imposé.

Cependant, l'Empire n'a pas encore attaqué, ni même fait de déclaration ou de menaces contre les nouveaux dirigeants et les Corelliens. Il se contente pour le moment de boucler et isoler entièrement le système et attend...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 96
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Chaos sur Corellia   Dim 4 Mar - 14:57

Comme il était regrettable de devoir patienter avant de mettre en oeuvre la puissance de l'Empire et montrer ainsi à tous les insurgés qu'il était vain de seulement imaginer leur résister. Tarkin observa longuement la planète désarmée, depuis la passerelle de commandement, ainsi que les quelques vaisseaux isolés croyant pouvoir traverser le blocus être capturés ou réduits en miettes avant d'avoir pu comprendre ce qui leur arrivait. Le secteur était coupé de tout, entièrement bloqué, et ce n'était même pas une vaste blague, la Confédération n'avait vraiment laissé aucun matériel de guerre... Tout au plus l'Union des Contrebandiers possédait-elle encore un petit peu de ressources, bien maigres et insuffisantes pour faire face. Une Union qui devait se préparer à combattre, à moins que le pseudo-roi auto-proclamé ne parvienne à lui faire baisser les armes et se rendre sans faire la moindre histoire ou démontrer une résistance inutile. Ils allaient être reçus au tournant et avec tous les honneurs, bien entendu, l'Empire ne pouvait que bien accueillir les rares défenses restant à cette planète et les hommes ayant assez de courage, ou de pensées suicidaires, pour venir affronter l'escadre.

L'Amiral Ozzel prit contact à ce moment pour un point sur la situation actuelle, d'après les premières informations remontées par les apprentis Sith envoyés sur les cinq mondes. Malgré les efforts du roi pour ramener le calme, si on pouvait nommer ça des "efforts" du moins, les révoltes ne se calmaient. La population était toujours dans une colère noire, suite aux actions de la Confédération, quoi de plus compréhensible ? Si on ajoutait à la sauce le caractère déjà enflammé et révolté de ce peuple, tout était prêt pour une belle explosion finale, il suffisait simplement d'allumer la mèche. Ozzel décrivit avec rapidité la situation, puis les manœuvres menées par la CorpSec pour garder le calme, au maximum, dans les villes et surtout dans la capitale. Qu'ils ne s'en fassent pas trop, l'Empire saura le ramener, le calme, une fois qu'ils passeront pleinement à l'action. La communication fut coupée après qu'il ait ordonné de rester en contact étroit avec les troupes envoyées sur place. L'instant suivant, un homme dont Tarkin se serait amplement passé de la présence avança vers lui, près de la baie.

– Gouverneur Tarkin, les troupes sont prêtes à passer à l'offensive.

– Nous restons en attente pour le moment, directeur Krennic.

– Mais la station...

– Ne va pas être utilisée dès à présent, l'interrompit le Gouverneur d'un ton impatient. A votre place, je vérifierai une nouvelle fois que tout est en place et prêt, il serait bien malheureux qu'une erreur de votre part nous interdise une utilisation optimale de cette arme. D'autant plus malheureux dans votre cas personnel.

Il le renvoya d'un sec mouvement de tête, puis se détourna, se rapprochant lentement de la baie, le regard sombre. Attendre était frustrant, il était vrai... Néanmoins, cela laissait aussi du temps aux Corelliens de mariner dans leur jus et de paniquer un peu plus en se demandant quand la puissance de feu Impériale allait les frapper. Canons orbitaux et autres armes étaient toutes pointées sur leurs cibles, un seul ordre et ils ouvriront le feu. D'ici là, l'Empire e lancera aucun message et il n'y aura pas non plus d'avertissements donnés. Aucune sommation de se rendre, le moindre vaisseau Corellien se portant à leur attaque sera considéré comme une invitation à détruire la planète toute entière. Lorsque le seigneur Sith et ses apprentis donneront le signal, qu'ils auront achevé leur mission, alors une fois, une unique fois, l'ordre de se rendre sera donné. En cas de refus, la planète sera détruite. D'ici là, si le "Roi" de Corellia était disposé à prendre contact avec eux, libre à lui de le faire, la Flotte ne prendra pas l'initiative.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Chaos sur Corellia   Sam 10 Mar - 19:20

Après une analyse fine de la situation, le roi Alexandre compris que Corellia ne pouvait gagner pour le moment comme justification l'armada impériale en orbite devrait vous suffira, je pense, Corellia ne pouvait plus rien face à l'empire, ce qui conduisit au triste jour de la capitulation de la monarchie de Corellia, étant un membre du conseil séparatiste et en plus le roi de Corellia, Alexandre en ce jour fatidique fit une allocution sur un canal public qui retransmit l'information à l'empire comme à la rébellion ou encore aux simples paysans, l'information tomba à peu près partout.
Alexandre commença le discours.

-Nous le roi Alexandre 1er de Corellia en qualité de monarque démocratique de Corellia et en qualité de dernier représentant de la confédération des systèmes indépendants,

Je déclare les généraux qui ont fui dans la bordure traître à la confédération, nous déclarons également au nom de la confédération des systèmes indépendants que nous capitulons sans conditions face à l'Empire galactique, que nous reconnaissons de droit comme seule entité légitime à gouverner notre belle galaxie,

Par ce discours nous appelons les anciens confédérés à déposer les armes dans l'attente d'un jugement équitable de l'empire en qui nous plaçons toute notre confiance ainsi que notre destin.


Après le bref discours, le message fut envoyé à la flotte en orbite autour de la planète ainsi qu'une demande de clémence qu'Alexandre fit lui-même depuis la salle du trône

-Ici le roi Alexandre de Corellia, nous appelons par ce message le représentant de la flotte impériale dans le secteur nous venons il y a quelques minutes de capituler sans conditions nous sommes donc maintenant dans l'attente d'une décision de l'empire pour notre pauvre planète.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 96
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Chaos sur Corellia   Lun 12 Mar - 11:14

L’ambiance était à la fois tendue et sereine, un mélange plutôt étrange, et inquiétant aux yeux de certains, planant sur les visages et les cœurs des personnes présentes. Ce n’était pas la peur du combat qui les tiraillait, oh non. La majorité du personnel était déjà expérimentée, quand à ce genre de choses, presque tous ici avaient participé à la dévastation d’Humbarine et de certains autres mondes, comme ils avaient participé au bombardement orbital sur Alderaan, cette Flotte était loin d’en être à son coup d’essai. Ce qui interrogeait les hommes et femmes à bord tenait cette fois sur le principe. Humbarine, Alderaan… Toutes les planètes précédentes, qu’elles soient ou non pourvues de moyens de défense, s’étaient toutes très clairement affichée comme appartenant à une organisation en guerre contre l’Empire, peu importe que ce soit la Confédération ou l’Alliance Rebelle, et donc toutes avaient récolté les fruits qu’elles avaient semé. Y compris Alderaan, même une planète se clamant pacifique ne pouvait espérer demeurer sans la moindre conséquence en s’associant ouvertement aux Rebelles.

Ceci étant, le cas de Corellia était plus particulier et chacun ici éprouvait plus de doutes quant à l’attaque planant sur eux. Certes, ils avaient brisé une Indépendance pourtant accordée de bonne grâce par l’Empire, certes, ils s’étaient mêlés à un combat ne les regardant pas… Tout cela car ils avaient été manipulés, grossièrement en plus, par une Confédération qui les avait aujourd’hui abandonnés et comptait peut-être faire de même avec Onderon. Le Grand Moff serait ravi d’utiliser l’Étoile Noire et ainsi prouver une fois de plus la pleine puissance de l’Empire, cependant, il serait tout de même dommage d’arriver à en réduire en miettes cette planète et ce qu’elle avait à offrir. Corellia ne lui apportera pas autant de satisfaction, dans sa destruction, que dans l’anéantissement d’une base Rebelle ou même de l’une des petites planètes où le reste des Confédérés avaient couru se cacher, comme les rats qu’ils étaient. Seul dans son bureau, le gouverneur étudiait la situation au sol, à travers leurs rapports. Le seigneur Grodjirah avait déjà commencé à se mettre au travail, on allait pouvoir juger de l’efficacité de ces fameux apprentis Siths.

La Confédération avait très bien fait de fuir, dans leur propre intérêt, s’ils s’étaient toujours trouvé dans les parages, l’Empire aurait fait feu sans la moindre sommation ou ordre de se rendre. Ses méthodes ne plaisaient guère à tous, même dans les rangs Impériaux, Tarkin en avait bien conscience et n’y prêtait aucune attention. La terreur avait déjà obligé bien des mondes à la fermer et se ranger, la peur, une fois de plus dans ce système, empêchait encore les Corelliens à utiliser leurs maigres ressources restantes pour attaquer ou tenter une manœuvre désespérée. Bien sûr, ça ne fonctionnait pas sur tous… Les Rebelles avaient plutôt tendance, bien au contraire, à en être d’autant plus motivés pour passer à l’attaque, puisant dans le désespoir la force suicidaire dont ils avaient besoin pour engager le combat. C’était souvent amusant. Il fut tiré de son étude lorsque le pseudo-roi de Corellia se décida enfin à faire une allocution sur un canal public, sa voix étonnamment jeune encore faisant hausser un sourcil au Grand Moff.

– Nous le roi Alexandre 1er de Corellia en qualité de monarque démocratique de Corellia et en qualité de dernier représentant de la confédération des systèmes indépendants. Je déclare les généraux qui ont fui dans la bordure traître à la confédération, nous déclarons également au nom de la confédération des systèmes indépendants que nous capitulons sans conditions face à l'Empire galactique, que nous reconnaissons de droit comme seule entité légitime à gouverner notre belle galaxie. Par ce discours nous appelons les anciens confédérés à déposer les armes dans l'attente d'un jugement équitable de l'empire en qui nous plaçons toute notre confiance ainsi que notre destin.

Voilà qui était très raisonnable, et une résolution plutôt rapide du risque de conflit armé, mais pas une résolution du conflit tout court, oh non, ça n’était pas encore terminé. Le Grand Moff était également curieux de savoir pourquoi ce petit jeune avait accepté de suivre des dirigeants étrangers à son système, ayant déjà prouvé leur inefficacité, et qui plus est, n’avaient pas été capables de monter des stratégies militaires digne de ce nom… Son assistant lui signala alors qu’un autre message leur était adressé par ce cher « Roi ». Très bien, très bien…

– Ici le roi Alexandre de Corellia, nous appelons par ce message le représentant de la flotte impériale dans le secteur, nous venons il y a quelques minutes de capituler sans conditions, nous sommes donc maintenant dans l'attente d'une décision de l'empire pour notre pauvre planète.

Les autres planètes dans le Noyau suivaient sûrement avec intérêt la résolution du conflit, en serait-ce que pour savoir quand la région allait être libérée en partie de ce surplus de destroyers, chasseurs et croiseurs, pour savoir quand Coruscant allait relâcher un tant soit peu la pression, pour savoir si Corellia allait ou non redevenir ce partenaire commercial et culturel ayant des liens avec de nombreux peuples et mondes. Ils avaient capitulé, soit, à présent, l’Empire devait s’assurer qu’une histoire pareille ne se reproduise plus. Le reste de la Confédération ne l’inquiétait guère, les Corelliens n’auront plus jamais confiance en eux après un abandon pareil. En revanche, d’autres factions pouvaient employer des tactiques plus fines et c’était d’elles que le Grand Moff se méfiait. Il ne répondit donc pas immédiatement aux planètes assiégées, la Flotte restant aussi imperturbable à cette annonce que si rien n’avait été dit. Tarkin prit plutôt contact avec le seigneur Sith et ses apprentis leur étant attachés, tapotant très légèrement le bout des doigts sur l’accoudoir de son siège.

– Seigneur Grodjirah, le salua-t-il d’un léger signe de tête lorsque la communication se fit. Vous avez dû l’entendre, la reddition a été donnée. A présent, je souhaite que vous et vos élèves concentriez vos efforts sur les points importants de la population. Vous devez salir l’image des Rebelles et des Jedis, de toutes les manières que vous le souhaiterez, peu m’importe si des civils doivent mourir pour ça au passage.

L’Alliance Rebelle n’avait pas une influence aussi développée qu’elle le souhaiterait dans les Mondes du Noyau et l’Empire ne devait pas lui laisser d’occasions d’y remédier. Le Grand Moff coupa la communication puis ordonna à une troupe d’aller récupérer le Roi dans son palais et de l’amener ici. Passons maintenant à la partie plus « politique » de l’affaire, un tout autre genre de guerre… Une guerre sous-estimée lorsqu’elle était méconnue, alors même qu’elle pouvait avoir des effets plus vicieux et dévastateurs que les conflits menés à coup de turbolasers. Le Grand Moff maniait les deux écoles, celle de la destruction et celle du terrain politique, l’un comme l’autre pouvaient être efficaces, si on les utilisait dans les bons cas. Les amiraux, bien souvent, ne juraient que par l’un ou l’autre, en dépit des cas…. L’attente ne fut pas très longue, avant qu’on lui amène le fameux Roi. Combien était-il jeune, oui, si dissemblable de son cousin. Leukos Bonteri avait été un homme à l’allure altière, les cheveux d’un châtain foncé, le regard fier et une moue éternelle semblant ironiser en permanence. Ce gamin, lui, était plutôt pâle, très blond et le regard clair, manquant clairement de la prestance de chef qu’avait possédé son cousin.

– Asseyez-vous, l’invita-t-il d’un ton neutre.

Les stormtroopers l’ayant « accompagné » jusqu’ici se placèrent de part et d’autre, restant dans le bureau, armes au poing. Leur invité n’était même pas menotté, ils étaient entre personnes civilisées, après tout. Par ailleurs, ce gosse devait sans doute être assez intelligent pour comprendre que la plus petite tentative de Rébellion, à partir de maintenant, ne sera qu’un prétexte pour anéantir sa douce planète définitivement. Il ne cessait de l’observer, à la manière d’un fauve tapi dans les fourrés et examinant la proie en vue avant de juger si elle valait la peine qu’il lui tranche la gorge à coups de griffes. Son regard était devenu plus froid, au fil des ans, massacre après massacre, victoire après victoire, plus froid à mesure qu’il côtoyait l’Empereur et apprenait à ses côtés à oublier principes et morale, tant qu’on atteignait ses buts. Peut-être avait-il effectivement passé trop d’années aux côtés de Sheev Palpatine, mais il n’en regrettait rien.

– Faisons les présentations officielles, je suis le Grand Moff Tarkin, et je viens au nom de l’Empereur Palpatine. Cette reddition rapide vous a permis d’éviter la désolation à votre peuple, c’est tout à votre honneur, les personnes raisonnables se font rares, de nos jours.

Il adressa un sourire mauvais au jeune Roi, du genre de celui qu’il adressait à un prisonnier qu’on venait de capturer et qui allait passer sur le grill s’il osait encore les défier. Puis son air se radoucit un peu, ne lâchant pas le petit du regard.

– Parlons donc de l’avenir de votre planète. Il nous serait navrant d’avoir à renvoyer une force, plus puissante que celle-ci, pour la détruire si jamais elle causait d’autres problèmes. Vous devez déjà vous douter qu’une dernière chance ne vous sera offerte qu’une fois. Pour commencer, pourquoi avoir accepté cette Confédération ? N’avez-vous donc nulle expérience en politique ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 102
Espèce : Humain
Âge rp : 30 ans
Apprenti / Padawan : Elèves de l'Académie Sith
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Chaos sur Corellia   Lun 12 Mar - 13:34

S'infiltrer sur la planète peu avant l'arrivée du gros des troupes fut chose facile, dans une navette civile des plus banales. Il aurait été stupide de tenter la même chose après le blocus, cela reviendrait à afficher clairement l'affiliation d'une opération qui se veut justement trompeuse.

L'Empereur avait ordonné le travail en commun avec un agent infiltré, mais cet agent n’était pas là, pour le moment. Ce genre d'opération est subtil, et il ne fallait donc pas courir le risque d'agir sans l'accord de cet agent infiltré. De l'attente....des Sith, obligés d'attendre, déguisés en Jedi, avec des sabres d'une couleur qui est pour eux un signe d'infériorité et de soumission. Avec, juste au dessus, un armement capable de tous nous anéantir en quelques secondes. Et puis, à quoi bon semer le chaos, il est déjà présent. Le doute se fait dans certains esprits, et les apprentis auraient probablement fini par se rebeller si leur directeur n’était pas présent en personne, prouvant ainsi qu'ils ne risquent rien. Ils ont encore à apprendre de la mentalité Sith, si la présence d'un supérieur suffit à les rassurer. Tous peuvent très bien êtres balayés sans remord, si cela sert les intérêts de celui qui décide.

Le plan est simple. La plupart des habitants de la galaxie ont tres vaguement entendu parler des Jedi, et bien plus rarement des Sith, mais font rarement la différence entre les deux. Que se soit le peuple, ou les dirigeants, la plupart voient juste un illuminé en capuche, et encore plus rares sont ceux qui savent ce qu'est un sabre laser. Alors, que dire de la couleur de la lame, ou de celle de la tenue, ou même de l'utilisation de tel ou tel pouvoir. Non, vraiment, la plupart des gens, ne font aucune différence entre un Sith ou un Jedi.
Toutefois, afin de limiter les risques, cette apparence de Jedi peut servir à gagner la confiance des locaux pour mieux détruire leurs infrastructures ou éliminer ceux qui essayent de maintenir l'ordre et d'organiser les choses. Et puis, qui sait, peut être pourrions nous rencontrer de vrais Jedi ou des Rebelles.
Centres de distribution et de stockage alimentaires, forces de l'ordre, autorités, les cibles sont facile à déterminer. Et puis, il faut aussi faire quelques tueries publiques en s'assurant que les survivants n'aient aucun doute sur la couleur du sabre laser. Ainsi, lorsque la rumeur et les récits aurons fait leur oeuvre, les gens qui verrons un Jedi manier son sabre serons habités par un doute plus grand encore que ce que l'ignorance pouvait faire.

Une communication holo entrante arriva. Le Grand Moff. Distingué, il salua et parla avec politesse. Le salut fut donc rendu. Derrière ses formulations, il donnait des ordres. Les Sith n'aiment pas recevoir des ordres de gens extérieurs à leur ordre. Ils sont baigné dans l'idée qu'ils sont supérieurs à tout autre humain. Mais le Grand Moff est compétent, et a l'habitude de ce genre d'opérations. Il est donc normal de l'écouter.

Ainsi donc, des que la flotte s'est montré, ils ont posé leur reddition. Ridicule. Ils auraient dû mieux évaluer leurs forces avant de provoquer l'Empire. A quoi bon provoquer quand on ne peut assumer. Et maintenant, ils vont en payer le prix, car l'Empire ne peut accepter  de repartir juste parcequ'ils se rendent, sans leur faire passer l'idée de recommencer.

Bien....il est temps d'y aller. Un regard sur chacun des apprentis. Certains ne rentrerons peut etre pas, avec leurs bures marrons et beiges. Le directeur lui meme, portait son armure de couleur neutre mais pas son masque, et avait aussi une bure marron.
Ils savent ce qu'ils doivent faire, et ils savent où cela peut les mener.
Preservons le chaos, entachons la réputation des Jedi, et essayons de contacter d'eventuels rebelles sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 666
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Chaos sur Corellia   Jeu 5 Avr - 12:22

Indications

Malgré la reddition, la grogne populaire est très loin d'être calmée. l'Union des Contrebandiers, plus que tout, accepte très mal que la planète se soit ainsi rendue, quand bien même les défenses étaient presque inexistantes. Au sein de la capitale, dès l'arrivée de l'Empire, des groupes se sont formés, certains constitués par tout le "bas peuple", soit criminels de bas rang, contrebandiers, ce que la ville compte d'escrocs et de bandits, accompagnés par une population excédée. D'autres groupes sont formés de simples citoyens, parfois avec des membres de la CorpSec eux aussi excédés par ce qui arrive.

L'annonce de Bonteri a mis le feu aux poudres et des mouvements massifs de protestation se sont alors engagé dans la capitale, plus particulièrement. Puis les premiers signalement sont remontés en urgence, la population apercevait des Jedis s'en prendre à des entrepôts de stockage, à des écoles ou à des unités de police, dans le chaos le plus total. Alors même que Bonteri était conduit à bord du destroyer de Tarkin pour signer la reddition, les affrontements sur Corellia ont dégénéré. Un des affrontement, dans les bas-fond de la capitale Corellienne, a vite tourné au massacre. Il ne s'était pas écoulé plus de deux heures après l'annonce de la reddition qu'on déplorait déjà une dizaine de victimes, par la faute de ces Jedis.

Le reste de la ville n'a pas tardé à se soulever à son tour, même avec la menace Impériale. Certains réclament que l'Empire mette de l'Ordre, d'autres veulent faire justice par eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Chaos sur Corellia   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Chaos sur Corellia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Corellia-
Sauter vers: