Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 [Event] Arrivée Impériale sur Onderon

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Messages : 778
Infos fermées
MessageSujet: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Sam 3 Mar - 16:20

Bonjour à tous,

Contrairement au peuple Corellien, le peuple d'Onderon a lui aussitôt commencé l'évacuation sitôt l'annonce faite. Pas assez rapidement, cependant, pour que tout soit terminé avant l'arrivée de l'Empire.

Forces en présence

Côté Impérial

La 7ème Flotte est dirigée par le Grand Amiral Thrawn. Elle comporte 5 destroyers, 2 croiseurs et 2 croiseurs interdictor (chacun placé sur une aile). Des renforts sont disposés auprès et peuvent arriver sur le champ de bataille en une dizaine de secondes.

Aucun chasseur ne sera envoyé agressivement dès le début. La Flotte dispose également du soutien du 181ème escadron de chasseurs, avec les nouveaux modèles de TIE.

Côté Onderon

En orbite, une ligne de défense composée du vaisseau mère d'Onderon et de deux croiseurs lourds protégera la planète, accompagnés de trois croiseurs confédérés. Cinquante chasseurs d'Onderon formeront la seconde ligne de défense, avec une centaine de mines ioniques.

De chasseurs cohorte seront déployés pour former une mur de défense, d'énergie, pour protéger la planète des bombardements, mais ne peuvent pas attaquer. La capitale elle-même est toujours protégée par un bouclier, ainsi que par des canons à ion et laser, ainsi qu'un petit champ de mines à fragmentation autour.

Top départ

Contrairement au secteur Corellien, les habitants d'Onderon ont eux accepté d'évacuer et de suivre leur reine dans l'exil. Les départs ont été faits si précipitamment que très peu de ressources ou d'argent ont pu être emmenés, néanmoins, une bonne partie de la population a ainsi pu se sauver.

A l'arrivée de la 7ème Flotte, environ 60% de la population a été évacuée. Les vaisseaux sont pleinement occupés à ça lors de l'arrivée de l'Empire. Une certaine panique se déploie à cette arrivée, parmi les civils. Néanmoins, la flotte impériale n'attaque pas aussitôt, restant à portée des radars mais pas à portée de tirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Sam 3 Mar - 17:10

Le Grand Amiral Thrawn était debout, sur la passerelle de commandement du Chimaera. Il était impossible de ne pas le remarquer, seul individu habillé de blanc dans ce lieu important. il regardait les autres bâtiments positionnés devant le sien : quatre autres destroyers de la même classe que le Chimaera du capitaine Pellaeon. Devant eux, se trouvait deux croiseurs de combat et sur chaque aile, deux croiseurs interdictor. Tous ces navires, tous leurs équipages, tous les pilotes de chasse étaient prêt au combat. Si un combat venait à survenir. Le regard de braise du chiss était fixé sur la planète et les défense de celle-ci.

Après un instant, il se détourna de la baie et alla s'asseoir, d'un pas aussi tranquille que s'il était en simple patrouille. Tout le monde n'était pas dans le même état d'esprit : le Chimaera se rappelait comment s'était passé leur dernière bataille après tout. L'amiral n'avait pas été très ravi des performances de ses hommes, ce jour-là. Une fois installé dans son siège de commandement, il baissa son regard sur les hommes, sur ses subordonnés. Il ne s'attarda sur aucun plus que sur un autre. Le capitaine Pellaeon le rejoignit, sans signaler que tout était prêt. Il l'avait déjà fait avant le saut qui les a conduit ici. Eli Vanto aussi était à son poste. Et tout le monde attendait.

Cela faisait maintenant une bonne dizaine de minutes que les forces impériales étaient présentes, menace immobile, surclassant en puissance de feu celles qui entourait leur cible. Thrawn leva alors une main et appuya sur un bouton, ouvrant un canal de communication avec la planète Ondéron. C'était une fréquence banale mais que n'importe qui là-bas pouvait capter.


"Je suis le Grand Amiral Thrawn, représentant de l'Empire Galactique. Je m'adresse à la Reine Laura Kira et à ses sujets.

La Confédération a été créée par un corellien, Leukos Bonteri, afin de défendre l'indépendance de Corellia. Le sénateur Bonteri a mystérieusement disparu et son successeur a décidé de déclencher une guerre contre un empire qui avait accepté leur indépendance. Et le général Wrath a aussi décidé d'aller à l'encontre des buts premiers de son armée en abandonnant le système de Corellia, non sans le piller."


La voix du chiss était calme, celle que l'on attendrait d'un professeur racontant son cours. Elle n'était pas élevée, pas basse. Il parlait normalement, comme à des étudiants doués, qui n'avaient pas besoin de longs discours.

"Je me doute qu'il a aussi du vous demander d'évacuer Ondéron, rapidement, sans vous laisser le temps d'emporter quoi que ce soit avec vous. Cela laissera votre planète sans défense, libre d'être pillée à son tour par n'importe qui.

Je suis ici parce que l'Empire est en colère contre la Confédération et ses alliés. Je suis là aussi parce que l'Empire peut comprendre quand on est manipulé. Je suis ici pour faire une proposition à votre reine. Une offre de paix afin que le peuple d'Ondéron puisse retrouver son monde tel qu'il l'a laissé. Afin que la guerre ne vienne pas troubler ce système. Reine Kira, accepteriez vous de négocier ? Je vous laisse une demi-heure pour nous le faire savoir."


L'alternative était évidente et n'avait pas besoin d'être prononcée. Thrawn releva son doigt, coupant la communication. Il posa sa tête contre le dossier de son siège, fermant les yeux. On pourrait presque dire qu'il s'apprête à méditer, comme s'il savait ce qui allait se passer.

"Faites moi savoir quand la reine nous contactera."

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis suicidaire et je le vis bien
avatar
Messages : 135
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Dim 4 Mar - 12:26

On pouvait dire que la reine de la planète et son commandement n'avaient pas chômé, pour défendre leur planète et se préparer à un assaut Impérial. Ils avaient déjà accompli un beau travail de défense, en quelques années à peine, en revanche, cela allait-il suffire contre la puissance de feu des destroyers Impériaux ? Surtout après avoir subi autant de perte sur Alderaan. Soontir porta un regard noir de haine sur le vaisseau Confédéré qu'il avait en viseur, il ne digérait toujours pas ce qu'ils avaient fait à Corellia et son secteur, cette lâcheté sans nom ! Onderon pensait-il vraiment pouvoir tenir une alliance durable avec un camp ayant abandonné des milliards de civils à leur sort en les privant de tous moyens de défense ? Ils n'avaient donc aucune crainte d'être poignardé dans le dos ?! Car c'est ce qui allait se produire, tôt ou tard, ce n'était même pas la peine d'en douter. La reine devait quand même bien s'en rendre compte...

Prêt à se lancer dans le combat, dès que l'ordre en aura été donné, il tapotait en attendait les manettes en serrant un peu les dents. Attaquer ce vaisseau Confédéré se fera sans aucune hésitation... Il avait bien plus de scrupules en pensant aux civils qui étaient encore coincés sur cette planète et espérait recevoir l'ordre de tirer sur les défenses militaires plutôt que sur les civils. Dans le cas contraire... Et bien, il n'était plus à un passage en Cour martiale près, après tout. Tous attendaient, en position et parés à se jeter dans le combat, sans que rien ne bouge encore, comme si les deux forces s'évaluaient. Le matricule de son allié s'afficha tout à coup, sur le canal privé, et Soontir répondit dans un murmure, comme si on pouvait les entendre. Lorcan voulait être bien sûr qu'ils allaient appliquer la stratégie dont ils avaient parlé la veille avant d'arriver, lui aussi refusait de massacrer des civils. Le Corellien sourit doucement et lui confirma que se sera bien le cas, oui. Il écouta ensuite la fréquence que l'amiral utilisa pour s'adresser à Onderon, assez méfiant.

– La Confédération a été créée par un corellien, Leukos Bonteri, afin de défendre l'indépendance de Corellia. Le sénateur Bonteri a mystérieusement disparu et son successeur a décidé de déclencher une guerre contre un empire qui avait accepté leur indépendance. Et le général Wrath a aussi décidé d'aller à l'encontre des buts premiers de son armée en abandonnant le système de Corellia, non sans le piller.

Le pilote se doutait bien de la réaction qu'avaient dû avoir ses anciens élèves, dans les rangs rebelles... Dégoût, colère, ils allaient agir, d'une façon ou d'une autre. La Confédération était totalement stupide ! Non seulement elle s'était engagée dans une guerre qu'elle ne pouvait pas gagner, et comme pour en rajouter, elle agissait de façon à se mettre à dos une très large majorité des peuples à travers la galaxie. Jusqu'où pouvait-on encore pousser le ridicule ?! Le regard sombre, il écouta très vaguement la suite, jusqu'au moment où les mots "offre de paix" le sortirent de ses pensées. Pardon ? Il y avait encore des amiraux pour proposer ça, au sein de l'Empire ? Pour le coup, il était pas mal surpris et ignorait si c'était une manœuvre habituelle pour le grand amiral ou juste une circonstance particulière, dans le cas de cette planète. C'était la première fois que l'escadron travaillait directement pour cette Flotte, impossible de le déterminer.

– Reine Kira, accepteriez-vous de négocier ? Je vous laisse une demi-heure pour nous le faire savoir.

Ce serait dans son intérêt et celui de son peuple... Soontir pinça un peu les lèvres, renfoncé dans le siège pilote et attendant. Qu'elle accepte... Il n'espérait que ça, qu'elle accepte. Même si ses défenses étaient belles, la planète ne pouvait pas espérer tenir des lustres. Et pour faire quoi, ensuite ? Que tout son peuple se jette sur une planète perdue où les ressources allaient trop vite leur manquer ? Vivre en sachant qu'ils allaient être poignardés dans le dos tôt ou tard, eux aussi, par ces "alliés" ? Il ne restait plus qu'à attendre la réponse de la reine, maintenant. En espérant que ce soit la bonne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 31
Comptes : Laura Kira, Logan March
Espèce : Humain
Âge rp : 36 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Dim 4 Mar - 14:11

Arrivée impériale sur

Ondéron


 

Ton meilleur allié c'est toi-même


 


 
 

Je peux dire que ma mission sur la lune de Rishi, en compagnie de Tulk, avait finalement été un franc succès. Le vieux nous avait envoyé en mission, celle de trouver un endroit pour bâtir les fondations de notre future coalition. Notre futur repaire n'était pour l'instant pas très accueillant, mais bon un petit coup de peinture et çà devrait le faire. Et puis, ce projet n'allait pas se réaliser du jour au lendemain. Quoi qu'il en soit nous quittâmes l'orbite de la lune de Rishi, prêt à passer en hyperespace pour regagner Takodana quand je reçu un message provenant de la reine Kira d'Ondéron. Cette dernière m'avait convié à la rejoindre le plus tôt possible afin de discuter d'une chose apparemment très importante. Ce n'était pas dans les habitudes de la reine d'envoyer ce genre de message. Tulk accepta de faire un petit détour avant de rentrer. Après tout ce n'est pas comme si la coalition allait se faire dès demain. Nous passâmes donc en hyperespace, mais direction Ondéron. Plusieurs heures passèrent et notre vaisseau cargo finit par sortir de l'hyperespace, nous montrant la planète ... et un blocus ??? Tout comme mon partenaire, j'avais haussé un sourcil de surprise.

- "La flotte d'Ondéron sur le pied de guerre avec des vaisseaux de la Confédération ?? Mais qu'est ce qu'elle a encore branlé la Reine ?"

- "Ils semblent évacuer la planète .... une mesure désespérée  .... il n'y a pas cinquante forces dans la galaxie qui peut arriver à ce genre de résultat ... ta Reine a mit un pied là où il ne fallait pas ..."

Maintenant je commençais à comprendre la raison de son appel, et je craignais ce qu'elle allait nous demander. Ouvrant un canal, je dévoilais mon identité ainsi que la raison de ma venue, sans oublier de mentionner le code prouvant que nous n'étions pas des ennemis. On m'informa de me poser au sein du Dracarys, le vaisseau mère de la flotte d'Ondéron. Une fois posé à l'intérieur, je sortis de mon cargo avec Tulk. On pouvait voir dans le hangar les forces d'Ondéron préparant leurs chasseurs. Bref, on nous accompagna sur le pont du vaisseau mère où se trouvait la Reine Kira, accompagnée de son Amiral, du chef de ses armées et du capitaine de sa garde personnelle. La Reine Kira nous remercia tout d'abord d'être venus à elle puis nous expliqua tout en détail. Et finalement, c'était bien ce que nous pensions, la Reine s'était mit l'Empire à dos. Enfin elle anticipait le fait que l'Empire allait venir. Pour finir, la souveraine d'Ondéron nous demanda notre aide. Elle nous demanda si les Ghosts pouvaient se joindre à elle en tant qu'alliés. Sans perdre une seconde, Tulk, qui était un vétéran de guerre, prit la parole.

- "Vous vous êtes fait un ennemi plus que redoutable. Mais les Ghosts ne vous soutiendront pas. Nous avons survécu jusqu'à maintenant car on ne s’est jamais mêlé des affaires de la Rébellion et de l'Empire. De plus, nous n'avons pas les forces nécessaires pour s'opposer à une force comme l'Empire. Désolé votre majesté, mais çà sera sans nous, mais j'espère vraiment que vous réussirez à fuir l'Empire."

Sur ces mots,Tulk repartit en direction du cargo. Il a certes son franc parlé mais je me serais attendu à plus de compréhension de sa part. Faisant comprendre à la reine que j'allais revenir, je parti rattraper Tulk pour essayer de parler. Arrêtant ses pas dans l'un des couloirs menant au hangar, Tulk se retourna vers moi.

- "Bordel John ! Sois réaliste ! Les forces de la Reine vont tout droit à un massacre s'ils font réellement face à l'Empire. Tu connais aussi bien que moi l'étendue de notre Code, on ne se mêle jamais des affaires de l'Empire ! Et comme je l'ai dis à la Reine, même si nous venions pour lui prêter main forte, nous nous ferons balayer rapidement. Les Ghosts ne s'engageront pas dans un combat perdu d'avance et tu le sais."

- "Tu es un Vétéran de guerre Tulk ! Le vieux l'a lui-même dit, cette guerre entre l'Empire et les rebelles est fini d'avance. L'Empire gagnera et tôt ou tard ils viendront à nous afin de nous soumettre. Quand ce moment arrivera nous combattrons pour notre honneur. Mais quand ce jour viendra nous serons seuls et là nous nous ferons balayer. Nous sommes allés jusqu'à la lune de Rishi afin d'y mettre les fondations de notre coalition. Si Ondéron parvient à s'échapper, ils pourront être un allié potentiel et indispensable pour la coalition. Je sais que je vais à l'encontre du Code et si je survis à cette merde, j'accepterais d'en subir les conséquences auprès du vieux et du conseil. "

- "Tss même un bantha est moins borné que çà ... tu me ressembles de plus en plus quand j'avais ton âge .. et regarde ce que je suis devenu aujourd'hui .. " soupire "t'as intérêt à rester en vie gamin, mais si l'Empire te capture .. tu seras seul .."

Tulk remonta dans le cargo et retourna  sur Takodana afin d'y faire son rapport. Quand à moi, je repartis voir la Reine lui expliquer la situation. Les Ghosts n'allaient pas venir, mais pour ma part j'avais pris ma décision. Que ce soit aujourd'hui, demain ou dans cinq ans, les Ghosts seront confrontés à l'Empire qu'ils ne le veuillent ou pas. Pourquoi retarder l'inévitable. D'après ce que j'avais compris, il n'y aurait pas de combat terrestre. Tout se jouerait probablement dans l'espace. J'avais donc demandé à la reine qu'on me passe un chasseur. Si conflit il devait y avoir, il n'était pas question que je reste là les bras croisés. Si le combat devait avoir lieu, j'avais déjà mon petit plan suicidaire en tête. Et si çà se trouve, l'ennemi ne viendrait pas. Mais bon on ne le saura qu'au moment voulu. Deux trois jours passèrent, l'évacuation de la planète était toujours en cours et le moment fatidique arriva enfin. J'étais sur le pont avec la Reine et ses sujets, quand l'un des soldats annonça l'arrivée de plusieurs bâtiments impériaux. Finalement ils étaient quand même venus. Sans perdre un instant, je pressais mes pas en direction de mon chasseur. J'étais là, dans mon cockpit à attendre l'ordre de sortir. Puis sur un canal ouvert à tous, une voix se fit entendre.

- "Je suis le Grand Amiral Thrawn, représentant de l'Empire Galactique. Je m'adresse à la Reine Laura Kira et à ses sujets. La Confédération a été créée par un corellien, Leukos Bonteri, afin de défendre l'indépendance de Corellia. Le sénateur Bonteri a mystérieusement disparu et son successeur a décidé de déclencher une guerre contre un empire qui avait accepté leur indépendance. Et le général Wrath a aussi décidé d'aller à l'encontre des buts premiers de son armée en abandonnant le système de Corellia, non sans le piller. Je me doute qu'il a aussi du vous demander d'évacuer Ondéron, rapidement, sans vous laisser le temps d'emporter quoi que ce soit avec vous. Cela laissera votre planète sans défense, libre d'être pillée à son tour par n'importe qui. Je suis ici parce que l'Empire est en colère contre la Confédération et ses alliés. Je suis là aussi parce que l'Empire peut comprendre quand on est manipulé. Je suis ici pour faire une proposition à votre reine. Une offre de paix afin que le peuple d'Ondéron puisse retrouver son monde tel qu'il l'a laissé. Afin que la guerre ne vienne pas troubler ce système. Reine Kira, accepteriez vous de négocier ? Je vous laisse une demi-heure pour nous le faire savoir."

Thrawn ?? Je connaissais ce nom, je connaissais la réputation de cet alien. L'Empire ne nous avait pas envoyé n'importe qui. Mais d'un sens ce n'était peut-être pas plus mal. Contrairement à certains autres tarés de l'Empire, discuter avec cet homme était tout à fait chose envisageable. Mon espérance de survie venait grimper de deux trois points. J'attendais patiemment la réponse de la reine, et j'avoue que j'étais assez curieux d'entendre sa réponse.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine d'Ondéron
avatar
Messages : 236
Comptes : Logan March, Jade Nerys, Elmeris Vox
Espèce : Humaine
Âge rp : 30 ans
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Lun 5 Mar - 23:13

Arrivée impériale sur

Ondéron


La solitude est le miroir de la conscience





Cela faisait maintenant deux jours que j'étais rentrée sur Ondéron. Deux jours où nous ne cessions de faire évacuer la planète. Bien sûr il reste au moins une bonne semaine avant de pouvoir évacuer la totalité de la planète, sans compter que nous essayons aussi d'emporter le maximum de ressources avec nous. Cependant une bonne nouvelle eut lieu à mon arrivée. Celle d'apprendre la survie du Général Wrath, même si par la même occasion j'avais appris que Rosas et David avaient été portés disparus. Mais au fond de moi, je les savais tous les deux en vie. Rosas était une femme forte, une survivante. Quant à David, je savais qu'il en faudrait plus pour le tuer. J'espérais juste que ni l'un ni l'autre n'ait été capturé par l'Empire. Quoi qu'il en soit, j'avais également envoyé des messages à divers mercenaires pour une entrevue avec eux. Parmi eux, se trouvait un mercenaire que je connaissais depuis quelques mois, mais qui était très efficace, John Wrys un mercenaire appartenant aux Ghostshadows. Et il y avait aussi Darro VizslaFin, un mercenaire mandalorien en qui j'avais toute confiance et qui avait voulu se mettre à mon service depuis pas mal de temps maintenant.

Dès le lendemain, j'eus le plaisir de voir John Wrys avec l'un de ses frères d'armes, un dénommé Tulk Mekk. Je leur avais donc exposé la situation qui faisait à Ondéron, les plans que j'avais aussi mis en vigueur, pour enfin leur demander si je pouvais compter sur leur soutien face aux forces impériales. Ce dernier m'avait répondu froidement, me disant qu'il ne fallait pas que je compte sur leur aide, quand aucun cas les Ghostshadows participeront à un combat perdu d'avance. A la suite de quoi, Tulk repartit en direction de sa navette. J'avais alors pensé que John le suivrait mais ce dernier revint vers moi au bout de quelques minutes, me faisant part de leur situation. Contrairement à son ami, John expliqua qu'il suivait son instinct et celui-ci lui disait de rester à mes côtés. De cela, je lui en étais très reconnaissante. John m’avait cependant demandé que je lui mette à disposition un chasseur qu'il pourrait modifier selon ses envies. Une requête que je lui avais accordée.

Plusieurs jours passèrent, et contrairement à John Wrys, je n'avais pas eu de nouvelle de Darro Vizsla. J’espérais sincèrement qu'il avait eu mon message et surtout que rien ne lui était arrivé. Finalement, le sixième jour était là passant d'heure en heure. Et malheureusement notre crainte vint à se réaliser. Sur le moment, nous n'avions rien remarqué car l'ennemi était hors de porter de nos radars. Puis finalement, nous les avions vu. Toute une flotte impériale, ils étaient finalement venus. La flotte ennemie était composée de cinq destroyers, deux croiseurs et deux croiseurs interdictors. Mon amiral m'annonça qu'il ne s'agissait pas de la flotte de Tarkin, il aurait reconnu son vaisseau entre mille. C'est alors qu'une voix se fit entendre sur le canal principal.

- "Je suis le Grand Amiral Thrawn, représentant de l'Empire Galactique. Je m'adresse à la Reine Laura Kira et à ses sujets. La Confédération a été créée par un corellien, Leukos Bonteri, afin de défendre l'indépendance de Corellia. Le sénateur Bonteri a mystérieusement disparu et son successeur a décidé de déclencher une guerre contre un empire qui avait accepté leur indépendance. Et le général Wrath a aussi décidé d'aller à l'encontre des buts premiers de son armée en abandonnant le système de Corellia, non sans le piller. Je me doute qu'il a aussi du vous demander d'évacuer Ondéron, rapidement, sans vous laisser le temps d'emporter quoi que ce soit avec vous. Cela laissera votre planète sans défense, libre d'être pillée à son tour par n'importe qui. Je suis ici parce que l'Empire est en colère contre la Confédération et ses alliés. Je suis là aussi parce que l'Empire peut comprendre quand on est manipulé. Je suis ici pour faire une proposition à votre reine. Une offre de paix afin que le peuple d'Ondéron puisse retrouver son monde tel qu'il l'a laissé. Afin que la guerre ne vienne pas troubler ce système. Reine Kira, accepteriez vous de négocier ? Je vous laisse une demi-heure pour nous le faire savoir."

- "L'Amiral Thrawn ... je ne l'ai pas connu personnellement, mais j'ai maintes fois entendu parler de lui. C'est un brillant tacticien, tout ce qu'il entreprend est calculé, souvent dans les moindres détails. Le bon point pour nous c'est qu'il n'est pas sanguinaire comme Tarkin. Le mauvais point, notre quotte de fuite vient de dégringoler .. Je ne veux pas faire déloge à l'ennemi ma reine, mais Thrawn est meilleur tacticien que je le suis."

Sur ce coup, mon amiral était déprimant, mais au moins ce que je respectais en lui était son honnêteté. Je regardais ma planète, jusqu'à maintenant nous n'avions évacué que 60% de la population, en comptant une évacuation de 10% par jours en moyenne. La solution la plus plausible serait de passer en hyperespace et de malheureusement abandonner le reste des citoyens d'Ondéron à leur propre sort. Mais il en était hors de question. En aucun cas et sous aucun prétexte je laisserai mon peuple derrière moi. L'évacuation devait continuer quoi qu'il arrive. Tout ce que nous pouvions faire était de gagner autant de temps que possible. Je regardais cette imposante flotte qui me faisait face. Regardant du côté de mes alliés, je vis que la Confédération semblait attendre ma réaction. J'eus un appel du chef de mes armées sur un canal privé, mentionnant le fait que le trouble et une certaine panique apparaissaient chez les civils restants. Je lui dis de continuer l'évacuation, quitte à accélérer la cadence. Mon regard se tourna de nouveau vers la flotte ennemie. Je devais gagner autant de temps que possible. L'Amiral Thrawn voulait négocier, alors nous entamerons la négociation. J’avançais d'un pas décidé vers mon fauteuil, ordonnant aussi d'envoyer par canal sécuriser un message au Général Wrath, celui de ne rien faire pour l'instant. L'ennemi était hors de porter de nos tirs tout comme nous étions hors de porter des leurs. J'ordonnais alors que ma réponse soit sur tous les canaux et aussi par message holographique.

- "Je suis Laura Kira, souveraine du peuple d'Ondéron. Je m'adresse à l'Amiral Thrawn, commandant de la flotte ennemie. Vous entrez dans une zone appartenant à la gouvernance d'Ondéron. Que les choses soient bien claires Amiral, nul ne vient avec une puissance militaire conséquente et y offrir une paix. Je sais très bien ce que vous êtes venus faire ici. Vous me proposez de me rendre et ainsi faire en sorte que mon peuple retourne sur Ondéron pour y vivre en paix. Mais en contre parti, mon peuple sera sous la régence de l'Empire. Comprenez-moi bien Amiral, il y a cinq ans j'ai libéré mon peuple de la tyrannie et de l'esclavage. En aucun cas je n'ai libéré mon peuple pour qu'il soit aujourd'hui ou même demain sous le joug de l'Empire. Qu'importe l'ennemi qui me fera face, je ne plierai en aucun cas. Vous prétendez que j'ai mis votre empereur en colère ? Par logique, si vous êtes ici, cela signifie que mes forces lui font peur. Or, je n'ai rien pu faire contre vos forces lors de la bataille d'Alderaan. Par conséquence, Ondéron ne représente aucune menace actuelle pour votre cher Empereur. S'il vous a fait venir ici, c'est pour que nous servions d'exemple aux yeux de la galaxie. Et vous parlez d'offrir la paix ? Cependant, j'ai entendu parler de vous, et contrairement à la plupart des commandants de l'Empire, vous êtes un homme connu pour avoir pour analyser convenablement chaque situation qui vous fait face. Tout comme moi, je sais que vous ne souhaitez pas que cette bataille ait lieu. Vous voulez négocier, parlementer ? Je suis du même avis. Je suppose que vous avez une offre à me faire ? Je vous écoute !"

Mon doigt relâcha peu à peu le bouton qui permettez cette communication. Lâchant le bouton, je soufflais un grand coup et paisiblement. Je fis signe à ce que nos forces se tiennent prête mais n'engage en aucun cas le combat en premier. Il était peu probable qu'un combat n'ait pas lieu. Mais j'espérais sincèrement qu'il en soit ainsi. Mon objectif était de gagner autant de temps que possible et c'est ce que je ferais. Par la même occasion, j'espérais aussi que mon discours avait calmé mes citoyens qui étaient encore sur Ondéron. J'attendais patiemment la réponse de l'Amiral Thrawn. Enfin, si réponse il y aurait. Mais d'après mon amiral, Thrawn était un homme de parole. J'allais bientôt voir si cela allait être le cas ou pas.
Code by Joy


lancé de dés

_________________

Tant qu'un cœur ondérien battra dans la galaxie, Ondéron ne disparaîtra jamais !
Nous sommes Ondéron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Mer 7 Mar - 23:13

La tension se faisait sentir sur la passerelle du Chimaera mais pas qu'ici. Chaque homme, chaque femme devait se demander, se questionner, sur ce qui allait arriver. Allaient-ils devoir se battre ? Le grand amiral arrivera-t-il à convaincre Ondéron de se calmer et de rentrer dans le rang ? Ceux qui étaient sur une passerelle, dans leur chasseur, leur navette, ils avaient entendu sa proposition, l'envie de négocier. Et les minutes passaient, lentement, très lentement.

Thrawn restait assis dans son siège de grand amiral, les yeux fermés, imperturbable

Dix minutes s'étaient écoulées avec pour seuls bruits ceux émis par les appareils quand le responsable des communications éleva la voix, signalant qu'il y avait une réponse. Après un regard chez le chiss, le capitaine Pellaeon ordonna qu'on le passe.


"Je suis Laura Kira, souveraine du peuple d'Ondéron. Je m'adresse à l'Amiral Thrawn, commandant de la flotte ennemie. Vous entrez dans une zone appartenant à la gouvernance d'Ondéron. Que les choses soient bien claires Amiral, nul ne vient avec une puissance militaire conséquente et y offrir une paix. Je sais très bien ce que vous êtes venus faire ici. Vous me proposez de me rendre et ainsi faire en sorte que mon peuple retourne sur Ondéron pour y vivre en paix. Mais en contre parti, mon peuple sera sous la régence de l'Empire. Comprenez-moi bien Amiral, il y a cinq ans j'ai libéré mon peuple de la tyrannie et de l'esclavage. En aucun cas je n'ai libéré mon peuple pour qu'il soit aujourd'hui ou même demain sous le joug de l'Empire. Qu'importe l'ennemi qui me fera face, je ne plierai en aucun cas.

Vous prétendez que j'ai mis votre empereur en colère ? Par logique, si vous êtes ici, cela signifie que mes forces lui font peur. Or, je n'ai rien pu faire contre vos forces lors de la bataille d'Alderaan. Par conséquence, Ondéron ne représente aucune menace actuelle pour votre cher Empereur. S'il vous a fait venir ici, c'est pour que nous servions d'exemple aux yeux de la galaxie. Et vous parlez d'offrir la paix ? Cependant, j'ai entendu parler de vous, et contrairement à la plupart des commandants de l'Empire, vous êtes un homme connu pour avoir pour analyser convenablement chaque situation qui vous fait face. Tout comme moi, je sais que vous ne souhaitez pas que cette bataille ait lieu. Vous voulez négocier, parlementer ? Je suis du même avis. Je suppose que vous avez une offre à me faire ? Je vous écoute !"


"Elle n'a pas l'air d'être aussi prête à écouter que cela."

"Elle sauve les apparences, capitaine. Voyons ce qu'elle pensera de ma proposition."

Le chiss rouvrit le canal de communication. Sur la passerelle, on était très attentif car le discours de la reine sonnait plus belliqueux que pacifique. Il y avait du mordant, de la rancoeur dans ses propos et peu de place pour la paix. Certains se demandaient même si elle ne cherchait pas à gagner du temps après avoir appelé des secours.

"Votre majesté, comprenez bien que je regrette d'avoir du amener autant de vaisseaux avec moi mais, hélas, je n'étais pas sur que vos alliés vous auraient laissé négocier une paix s'ils s'étaient sentis en position de force. Si j'avais le sentiment qu'ils respectaient des règles élémentaires comme l'immunité d'un émissaire de paix, je serais venu parler directement avec vous. Hélas, la manière dont ils traitent les leurs me fait douter d'eux.

Mais oui, je suis venu ici dans le but de mettre un terme au conflit qui oppose Ondéron à l'Empire, conflit que, je vous le rappelle, vous avez initié. L'Empire a accepté votre indépendance, c'est un fait car sinon il aurait envoyé ses vaisseaux vous ramener en son sein. Une force tellement puissante que celle que j'ai amené vous semblerait insignifiante.

A la place, je suis venu et je représente non seulement l'empire mais l'empereur Palpatine lui-même. Et c'est en son nom que je vous dis ceci : l'Empire est prêt à signer la paix avec Ondéron et à accepter que vous restiez un système indépendant. Vous pourrez donc conserver votre gouvernement, vos lois et une force armée. Nous ne demandons que de légères choses en retour. Tout d'abord, que vous cessiez d'apporter votre soutien à la confédération. Nous ne souhaitons pas que vous les combattiez avec nous, juste que vous ne vous impliquiez plus dans notre conflit avec eux.

Nous demandons ensuite que vous acceptiez la création d'une ambassade et que vous teniez informé le représentant impérial du déplacement de tout navire militaire dans un système impérial à l'avance, afin d'éviter tout incident. Enfin, nous souhaitons discuter sur une limitation de votre flotte spatiale. Certains proposerait de vous laisser revenir au niveau où vous étiez avant Alderaan mais rien n'a été établi la dessus. J'ajouterais que si quelqu'un vous attaque et que vous demandiez de l'aide, vous pourrez compter sur notre soutien. Si vous le souhaitiez, je pourrais être chargé personnellement de diriger toute force qui aurait été appelé à venir vous aider.

Je me doute que vous ne vous attendiez pas à cela, majesté, aussi vais-je attendre que vous vous soyez entretenue avec vos conseillers."


Le chiss coupa alors la communication qui avait surpris plus d'un sur le pont même du Chimaera. Le capitaine Pellaeon hésitait un peu mais fini par regarder son supérieur.

"Une telle offre, c'est.. inédit dans l'histoire impérial, monsieur."

"Probablement." Thrawn eut un petit regard vers Eli, comme pour savoir si Gilad disait juste. "Toutefois, les choses ont évolué avec la présence de ses failles et le retour d'une confédération agressive. L'empereur souhaite que ce soucis soit réglé rapidement et m'a laissé toute liberté pour gérer Ondéron."

"Pensez vous qu'elle acceptera ?"

"Tout dépend de l'influence que les confédérés ont sur elle. Mais patience, capitaine. Nous le saurons bien vite. En attendant, veillez à ce que tout le monde soit prêt : la confédération ne va probablement pas accepter que nos négociations se déroulent sans qu'ils aient leur mot à dire."

"Bien monsieur."

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 199
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Ven 9 Mar - 19:41

La défense de la planète était des plus originales mais correspondait bien à la mentalité de ses habitants, ainsi qu'à leurs habitants, ce n'était donc pas si surprenant que ça. La Flotte avait subi tant de dommage à Alderaan que seuls deux croiseurs lourds encadraient le vaisseau-mère, ainsi que trois autres croiseurs de la Confédération, qui portaient d'ailleurs encore des marques de leur précédent combat. Les chasseurs étaient très peu nombreux, d'un style un peu particulier qui lui rappelait les chasseurs vautours. D'autres chasseurs, travaillant ensemble, formait un peu bouclier pour protéger une petite partie de la planète, ou plutôt la capitale. Curieuse tactique... Eli s'arrêta un instant en étudiant les données reçues par leurs capteurs et transmetteurs, sourcils froncés. Il aurait été plus intelligent de se servir de ces ressources pour agrandir l'autre bouclier préservant la capitale ou bien pour construire plus de chasseurs.

Cette configuration-ci empêchait ces chasseurs de bouger, ils offraient des cibles parfaites et même les mines orbitales ne pourraient les en empêcher, il n'y avait pas assez. Ces mines étaient des obstacles gênants pour les gros vaisseaux, cependant, un chasseur rapide, entre les mains d'un pilote, les passera sans réel problème. Des canons à ion et des canon laser avaient été repérés, au sol, placés à présent sur leurs cartes. Là encore, d'autres mines à fragmentation. Pas de turbolaser, néanmoins, comme cela avait été le cas à Batonn. Dans quelle mesure le bouclier protégeant la capitale pouvait être ouvert ou refermé en partie pour les tirs des canons ? Peut-être Onderon avait-il eu le temps de perfectionner son modèle. Si combat il y avait, il était très peu probable que ces boucliers résistent longtemps sous les tirs d'un destroyer impérial.

Eli releva un instant les yeux de son poste, croisant brièvement le regard de l'amiral alors qu'il venait de se rasseoir, puis le reposa sur les senseurs et capteurs. Les troupes orbitales de la reine et celles de la Confédération suivaient une formation standard de défense, dans leurs positions, quoi qu'un peu désuète. Ils n'engageront sans doute pas le combat en premier, pas alors qu'ils étaient désavantagés techniquement et qu'il restait tant de civils encore sur la planète. A moins que le sort des civils en question les indiffère, ce ne sera pas la première fois qu'ils verront ça. Thrawn finit par ouvrir la communication, se présentant puis s'adressant à la reine Kira. Eli gardait le regard rivé sur les écrans de contrôle. Rien ne bougeait. pas encore.

– La Confédération a été créée par un corellien, Leukos Bonteri, afin de défendre l'indépendance de Corellia. Le sénateur Bonteri a mystérieusement disparu et son successeur a décidé de déclencher une guerre contre un empire qui avait accepté leur indépendance. Et le général Wrath a aussi décidé d'aller à l'encontre des buts premiers de son armée en abandonnant le système de Corellia, non sans le piller.

Ils savaient que le général en question avait quitté Alderaan, restait à savoir si c'était lui qui se trouvait à bord de l'un des vaisseaux Confédérés ou bien l'un de ses subordonnés. peut-être même l'amiral qui était parti en pillant Corellia, livrant le peuple à l'Empire. Côté Onderon, rien ne bougeait... Thrawn poursuivit son petit discours à l'intention de la reine, et de la reine seulement. Le jeune officier se demandait à quel point la Confédération avait influencé ses choix et décisions, jusqu'à quel point elle se trouvait sur leur coupe, c'était de là que pouvaient venir les problèmes et les attaques. Ils pouvaient très bien la pousser dans une autre bataille irréfléchie, comme ils l'avaient fait déjà une fois à Alderaan. Et comme à Alderaan, l'issue était déjà connue de tous.

Ce qui était inattendu, en revanche, était que la reine n'ait pas ordonné aux habitants restants de cesser l'évacuation et de s'abriter, au cas où une bataille se déclenchait, bien au contraire. Eli resta un moment scié en constatant que le valse des vaisseaux au sol ne cessait pas, bien au contraire, elle accélérait. Quelle bêtise ! Un tir perdu suffirait pour tuer des dizaines de civils, que ce soit de leur part ou de celle d'Onderon, d'ailleurs. Et en accélérant, ils pourront emporter encore moins de ressource, sans oublier la pagaille qui allait en résulter, la peur et le stress qui allaient augmenter, et donc la confusion, qui gênera les forces militaires. La reine voulait gagner autant de temps que possible, alors qu'elle était en train de jeter son peuple dans une impasse. faire partir tant de monde sans assez de ressources ni de moyens d'assurer une stabilité à long terme, c'était les condamner à mort.

– Je suis Laura Kira, souveraine du peuple d'Ondéron. Je m'adresse à l'Amiral Thrawn, commandant de la flotte ennemie. Vous entrez dans une zone appartenant à la gouvernance d'Ondéron. Que les choses soient bien claires Amiral, nul ne vient avec une puissance militaire conséquente et y offrir une paix. Je sais très bien ce que vous êtes venus faire ici. Vous me proposez de me rendre et ainsi faire en sorte que mon peuple retourne sur Ondéron pour y vivre en paix. Mais en contre parti, mon peuple sera sous la régence de l'Empire. Comprenez-moi bien Amiral, il y a cinq ans j'ai libéré mon peuple de la tyrannie et de l'esclavage. En aucun cas je n'ai libéré mon peuple pour qu'il soit aujourd'hui ou même demain sous le joug de l'Empire. Qu'importe l'ennemi qui me fera face, je ne plierai en aucun cas.

L'hologramme était très clair, à cette distance, et le ton de la voix ne laissait guère planer de doutes. Eli trouvait dommage qu'on puisse gouverner une planète en ayant si peu de sens politique... Première erreur, il ne fallait jamais laisser transparaître sentiments et émotions, que ce soit par les gestes ou le ton de la voix, ou encore les expressions. Deuxième erreur, on devait éviter de présumer des attentions d'un ennemi sans le connaître de façon personnelle, sous peine de commettre des gaffes tactiques ou de précipiter une décision qui ne fera que conduire à sa propre perte. Troisième erreur, la plus importante, un bon politicien, et plus encore un chef de guerre, doit être capable de comprendre le rapport de forces en présence et donc adapter sa tactique, plutôt que de se placer dans le rôle de celui qui se défendra bec et ongles même avec un sous-nombre évident. La provocation ne menait à rien, la réflexion permettait tout.

– Vous prétendez que j'ai mis votre empereur en colère ? Par logique, si vous êtes ici, cela signifie que mes forces lui font peur. Or, je n'ai rien pu faire contre vos forces lors de la bataille d'Alderaan. Par conséquence, Ondéron ne représente aucune menace actuelle pour votre cher Empereur. S'il vous a fait venir ici, c'est pour que nous servions d'exemple aux yeux de la galaxie. Et vous parlez d'offrir la paix ? Cependant, j'ai entendu parler de vous, et contrairement à la plupart des commandants de l'Empire, vous êtes un homme connu pour avoir pour analyser convenablement chaque situation qui vous fait face. Tout comme moi, je sais que vous ne souhaitez pas que cette bataille ait lieu. Vous voulez négocier, parlementer ? Je suis du même avis. Je suppose que vous avez une offre à me faire ? Je vous écoute !

Elle se contredisait toute seule. Elle savait que Thrawn n'était pas le genre de commandant à tirer avant de réfléchir et pourtant, elle affirmait qu'Onderon allait servir d'exemple pour le reste de la galaxie, puis se déclarait prête à négocier. Il était pourtant clair que cette planète n'était pas destinée à devenir un exemple, si c'était le cas, il n'y aurait pas eu de négociations mais une flotte encore plus conséquente de destroyers et de croiseurs, leurs canons tous pointés sur la planète, prêts à faire feu. C'était bel et bien Corellia qui allait servir d'exemple, à la moindre petite anicroche, plus personne ne donnera cher de la planète, surtout avec le Grand Moff aux commandes... Eli se sentit pâlir un peu à cette pensée, se concentrant sur ses données.

– Votre majesté, comprenez bien que je regrette d'avoir dû amener autant de vaisseaux avec moi mais, hélas, je n'étais pas sûr que vos alliés vous auraient laissé négocier une paix s'ils s'étaient sentis en position de force. Si j'avais le sentiment qu'ils respectaient des règles élémentaires comme l'immunité d'un émissaire de paix, je serais venu parler directement avec vous. Hélas, la manière dont ils traitent les leurs me fait douter d'eux.

C'est qu'il aurait bien été capable de le faire, oui, venir tranquillement frapper à la porte du palais pour aller discuter en personne avec la reine, à terre et non par canaux de communications interposés. Eli dissimula un petit sourire de la main en imaginant la scène, retrouvant néanmoins très vite son sérieux. Thrawn en était à rappeler que l'indépendance de ces systèmes avait été brisé par leur propre initiative, lorsqu'ils étaient venus se mêler au conflit opposant les Rebelles et l'Empire. Leurs quelques espions infiltrés leur avaient rapporté que les Rebelles non plus n'avaient toujours pas digéré cette intervention surprise, qui avait eu le don à la fois de saboter leur plan et à la fois de mener à la mort un bon nombre de pilotes.

– A la place, je suis venu et je représente non seulement l'empire mais l'empereur Palpatine lui-même. Et c'est en son nom que je vous dis ceci : l'Empire est prêt à signer la paix avec Ondéron et à accepter que vous restiez un système indépendant. Vous pourrez donc conserver votre gouvernement, vos lois et une force armée. Nous ne demandons que de légères choses en retour. Tout d'abord, que vous cessiez d'apporter votre soutien à la confédération. Nous ne souhaitons pas que vous les combattiez avec nous, juste que vous ne vous impliquiez plus dans notre conflit avec eux.

On y était clairement, cette fois, comme il l'avait déjà sous-entendu avant, cette offre ne s'adressait qu'à la reine et à son peuple, ceux qui ne l'avaient pas compris devaient sans doute grincer des dents, en face. C'était une bonne offre, pour Onderon, et un message clair pour le reste de la galaxie. On ne s'en prenait qu'aux groupes comme l'Alliance Rebelle et à ceux tenant à la guerre, pas aux mondes qui suivaient ainsi, avec moins de pouvoir ou de force. Logique.

– Nous demandons ensuite que vous acceptiez la création d'une ambassade et que vous teniez informé le représentant impérial du déplacement de tout navire militaire dans un système impérial à l'avance, afin d'éviter tout incident. Enfin, nous souhaitons discuter sur une limitation de votre flotte spatiale. Certains proposeraient de vous laisser revenir au niveau où vous étiez avant Alderaan mais rien n'a été établi la dessus. J'ajouterais que si quelqu'un vous attaque et que vous demandiez de l'aide, vous pourrez compter sur notre soutien. Si vous le souhaitiez, je pourrais être chargé personnellement de diriger toute force qui aurait été appelé à venir vous aider. Je me doute que vous ne vous attendiez pas à cela, majesté, aussi vais-je attendre que vous vous soyez entretenue avec vos conseillers.

Thrawn était très doué en manœuvres militaires, mais en politique, bon sang, qu'est-ce qu'il pouvait être à la ramasse... Eli ne put retenir un petit gémissement désespéré, qu'il parvint à étouffer dans un pli de son uniforme de justesse, avant de se redresser et de lui jeter un long regard. Pellaeon avait réagi, lui aussi, soulignant que c'était bien la première fois qu'une telle offre était faite, dans ce contexte. Et pour cause ! L'Empereur lui avait laissé carte blanche, soit, mais Eli ne pensait pas que ça allait jusque là. Et même sans parler de l'Empereur, il y avait d'autres forces ne présence qui pouvaient nuire à l'amiral, plus ou moins directement, il en avait pourtant eu la preuve plus d'une fois ! Eli voyait déjà toutes les complications politiques et militaires qui allaient suivre...

– Pensez-vous qu'elle acceptera ?

– Tout dépend de l'influence que les confédérés ont sur elle. Mais patience, capitaine. Nous le saurons bien vite. En attendant, veillez à ce que tout le monde soit prêt : la confédération ne va probablement pas accepter que nos négociations se déroulent sans qu'ils aient leur mot à dire.

– Bien monsieur.

Une fois cette affaire terminée, qu'il y confrontation ou pas, d'ailleurs, c'est une autre sorte de guerre que le Grand Amiral allait devoir mener et dont, malheureusement, il n'avait pas encore intégré toutes les règles et les principes, même après toutes ces années. Pas le moment d'y penser, cela dit, ça leur tombera dessus bien assez vite, et encore fallait-il que la reine accepte.

– L'évacuation des civils continue, signala-t-il à Thrawn en tournant la tête vers lui. Il suffit que les Confédérés engagent les hostilités sans crier gare pour achever de les faire sombrer dans la panique, ils peuvent trop facilement recevoir des tirs perdus.

Et ça allait finir comme sur Batonn. Eli grinça des dents à cette pensée, jetant un regard noir vers la baie et les trois croiseurs Confédérés. Si c'était l'amiral Trench qui était là-dedans, les chances que cette affaire finisse mal doublaient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 260
Comptes : Mickaëlla, Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 24 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Sam 10 Mar - 9:12

Onderon, voila où j'avais été demandé mon vaisseau, mes hommes et moi. C'était intéressant de se retrouver dans une bataille, mais nous n'étions là que pour le soutien cette fois ci et non en première ligne comme lors du dernier combat au quel j'avais participer au coté du chimaera.

Les enjeux étaient vraiment plus intéressant cette fois ci et c'est pour cela que nous étions branché sur la communication entre le chimaera pour avoir non seulement nos ordres le moment venue, mais aussi pour savoir l'avancé de la situation actuelle dans le but d’être près à tout moment pour défendre ou attaquer selon ce que nous attendions de nous.

Je pouvais parfaitement voir une fine tension chez mes hommes et les comprenais parfaitement; mais pour le moment, nous ne devions rien faire qu'attendre les ordres.

La discussion que nous captions entre Ondéron et leur Reine d'un coté et le grand Amiral et le chimaera de l'autre était vraiment des plus intéressante et des plus inédites qu'il m'eus été donné d'entendre jusqu'à présent.

Intérieurement, j'espérais surtout qu'il n'est pas encore une folie et une stupidité de la part de la confédération qui serait parfaitement capable de tout gâcher avec leur caractère de merde et nous obliger alors à contre attaquer, risquant ainsi la vie des derniers habitants de la planète entrain de fuir.

Si seulement personne ne s'était pas mêlé d'Alderande, nous n'en serions surement pas là à cette heure ci, mais bon il y avait des crétins partout. J'observais à travers le hublot les vaisseaux confédérés, tout en guettant le moindre geste de travers, la moindre erreur qui pourrait engager le combat et la perte de vie innocente.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 31
Comptes : Laura Kira, Logan March
Espèce : Humain
Âge rp : 36 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Sam 10 Mar - 22:37

Arrivée impériale sur

Ondéron


Ton meilleur allié c'est toi-même






J'avais réussis à bidouiller le chasseur que la Reine Kira a eut la gentillesse de me prêter. Je l'avais affectionné selon mes propres besoins. Dès lors, je n'avais pas quitté le cockpit de mon chasseur afin d'être opérationnel à n'importe quel moment et surtout à n'importe quel moment où la reine donnera l'ordre de décoller. Si l'Empire devait vraiment arriver, je ne savais pas du tout comment allait se dérouler cet évènement. Le combat allait-il avoir lieu ? Mais surtout qui allions nous affronter comme dirigeant de l'Empire ? Et cette réponse arriva plus vite que prévue. En effet, peu de temps après une flotte impériale sortie de l'hyperespace, avec l'Amiral Thrawn au commande. Très vite, le commandant impérial annonça son intention. Mais apparemment cette attention était uniquement destinée à la reine et non aux vaisseaux de la Confédération.

L'Amiral Thrawn fut clair dès le départ. Indirectement, il semblait vouloir minimiser les dégâts à Ondéron, considérant que la reine et son armée étaient sous l'influence de la Confédération. Je connaissais certes Laura Kira depuis un petit moment, mais je ne l'avais jamais vu à l’œuvre. Des rumeurs qui m'étaient arrivées, la reine Kira paraissaient comme une dirigeante faible. Ce que je doutais, car elle avait réussit l'exploit de convaincre presque tout son peuple d'évacuer leur planète natale. Mais la réponse de la reine ne se fit pas attendre. Tout comme l'Amiral ennemi, la reine semblait être déterminée et semblait aussi imposer sa position sans se laisser intimider. En toute honnêteté, je ne l'aurais pas cru capable d’interagir ainsi. Je l'écoutais parler. Sa volonté et sa détermination à vouloir défendre son peuple avant tout et contre tout était comment dire assez admirable d'une certaine manière.

Quand j'avais vu la première fois ses subordonnées, je ne comprenais pas comment de tels personnages souhaitaient suivre la reine. Maintenant que je l'avais entendu parler je comprenais. Elle avait l'état d'âme d'une grande reine. La plupart penseront ou même pense qu'elle à choisir le mauvais chemin, qu'elle a prit la mauvaise décision à se confronter à l'Empire. C'est surement vrai. Mais je voyais bien au delà. Laura Kira était l'une de ces personnes dans la galaxie qui refusait de voir toute la galaxie aux mains de l'Empire. Oui elle avait peut-être fait le choix le plus stupide, mais il n'en reste pas mieux qu'elle a surement choisit le chemin le plus juste. C'est ce que je pensais à l'heure actuelle, et j'étais persuadé que l'Empire ne le voyait pas ainsi et certainement qu’il ne le verra jamais de cette manière.

La réponse de l'Amiral ne se fit guère attendre. Son comportement me fit hausser un sourcil, il faisait tout afin que la bataille n'ait pas lieu. Parlant au nom de l'Empereur, il mentionna qu'il était ici pour faire cesse les hostilités entre Ondéron et l'Empire en contreparties de quelques points. Des points, que Thrawn prit la peine de citer. Je ne savais vraiment pas comment la reine allait réagir à cette proposition. C'est donc à moi-même que je parlais.

- "Laura .. si tu donnes l'ordre d'engager la bataille ... la mort sera la seule option. Seule la reddition te sauvera toi et les tiens, une reddition qui vous mettra sous le joug de l'Empire. Un procédé allant contre tes idéaux, un procédé que tu jugeras inapproprié ... Montre-moi quel genre de reine tu veux être .."

A mes yeux, Laura était dans une impasse. Et j’avoue que néanmoins, j'étais curieux de voir et d'entendre la suite de cette situation. Peut-être que j'allais crever dans la prochaine heure, mais honnêtement, cela en vaudra surement le coup.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Lun 12 Mar - 8:33

J'étais revenu il y a quelque jour, après m'être entretenu avec Nat. Enfin, si j'ai bien compris c'était sa véritable identité. Je restais caché dans le vaisseau de la Reine Kira. Personne ne savait où j'étais, à part bien sûr mes alliés... qui étaient mes fidèles amis. J'écoutais bien sagement tout ce qui se tramait. Hum... je devais l'admettre, si conflit il y avait, nous serions perdant... je souhaitais grandement que Trench soit ici pour aider au combat. Nous servant ainsi de notre botte secrète. Mais en y réfléchissant... C'était une mauvaise idée. La Confédération avait déjà fait beaucoup d'erreur. Et j'étais le seul responsable. Sans Laura à mes côtés, je serais mort à l'heure qu'il est... Mais de ma place, j'écoutais calmement les paroles qui s'échangeaient entre Laura et le Grand Amiral Thrawn. C'était une chance d'être tomber sur ce personnage et pas le vil Tarkin...


Je réfléchissais tranquillement assis dans un siège... Laura et moi même avions beaucoup discuté sur ce que nous devions faire... et nous étions d'accord tout les deux ! Notre avenir dépendait de la politique de la Reine, et la guerre de ma part et de ses suivants... Mais nous avions décidé de s'entretenir avant chaque action effectué... la perte de Vector était dommage... mais il fallait qu'un confédéré se fasqe prendre... par une Twi'Lek en plus. Serrant le poing et regardant la reine je demandais à ce qu'on diffuse sur tout les canneaux mes paroles, autant ceux de la Confédération que ceux de nos ennemis. Arf.. j'étais stressé. Avançant alors pour apparaître sur la communication, je me lançais, encore blessé du précédent combat...


Chers Amis confédérés... Cher Impériaux.

Je ne suis sans doute pas inconnue à vos yeux.
Mais je me présente tout de même. Je suis le Général Wrath, ancien général des armées confédérés, aujourd'hui à la tête de la CSI.

J'ai commis une grave erreur en me lançant sur Alderran. Alors que nos fonds étaient pacifique. Mais hélas je n'ai fais que brûler l'indépendance de nos système. C'est pourquoi... Avec beaucoup de réflexion... je dissous la Confédération. Pour vous permettre de regagner cette indépendance. Je vous prie de me comprendre... Je ne peux diriger tout les pouvoirs... et je ne sais diriger tout simplement...

Bon courage à vous mes amis Confédérés... que la Force soit avec vous...


Je rompis la communication avant de regarder la Reine. Je ne souhaitais pas lui apporter trop d'ennuis. J'en avais déjà trop fait. Je devais réparer comme je le pouvais. Je savais que cette annonce allait faire griser Trench. Mais c'était mieux le mieux pour Corellia... et pour les autres mondes. J'aurais aimé être plus utile et revenir en arrière... mais j'espérais... Je me mis à côté de Laura, bras croisés derrière le dos. Attendant simplement la suite des opérations menée par mon amie Laura.
Revenir en haut Aller en bas
Reine d'Ondéron
avatar
Messages : 236
Comptes : Logan March, Jade Nerys, Elmeris Vox
Espèce : Humaine
Âge rp : 30 ans
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Lun 12 Mar - 22:52

Arrivée impériale sur

Ondéron


La solitude est le miroir de la conscience





Il voulait une reddition de ma part ? Il allait l'avoir, uniquement à cause du fait qu'il restait encore environ quarante pourcent de mon peuple sur Ondéron. Ce que j'allais entreprendre, je le faisais pour les ondériens. Je le faisais aussi pour l’avenir  d’Ondéron. L'Amiral avait mentionné ses conditions, ou plutôt les conditions de l'Empire. Certaines d’entre elles étaient acceptables, d'autres non. Certaines de ces dernières étaient même en contradictions au fait d'être venu apporter la paix. Cette reddition, ce traité de paix allait devoir comprendre certaines restrictions de l'Empire mais aussi des miennes. Soupirant à nouveau lentement, mon doigt appuya sur le bouton permettant de dialoguer sur la canal en question. De nouveau je m’adressais aux forces impériales, plus précisément à l'Amiral Trawn.] - "Chers Amis confédérés... Cher Impériaux. Je ne suis sans doute pas inconnue à vos yeux. Mais je me présente tout de même. Je suis le Général Wrath, ancien général des armées confédérés, aujourd'hui à la tête de la CSI. J'ai commis une grave erreur en me lançant sur Alderran. Alors que nos fonds étaient pacifique. Mais hélas je n'ai fais que brûler l'indépendance de nos système. C'est pourquoi... Avec beaucoup de réflexion... je dissous la Confédération. Pour vous permettre de regagner cette indépendance. Je vous prie de me comprendre... Je ne peux diriger tout les pouvoirs... et je ne sais diriger tout simplement... Bon courage à vous mes amis Confédérés... que la Force soit avec vous..."

Je regardais sereinement le Général Wrath à son annonce. Il est vrai que nous en avions parlé quelques jours auparavant. Dissoudre la Confédération était l'une des solutions qui avait été retenue. Un acte que seul le Général pouvait décider et employer. Techniquement la Confédération n'était plus. Subsistait à ce moment uniquement l'armée d’Ondéron. Enfin l'armée ... disons plutôt les forces d'Ondéron. Un vaisseau mère et deux croiseurs lourds, ce n'est pas une armée. Ondéron n'avait été jusqu'à présent qu'un allié de la Confédération. Cette dernière n'existant plus, cette mascarade de position de force n'avait plus lieu d'être. Par ailleurs, si je commettais l'erreur et la stupidité d'engager le combat, des tirs volontaires ou même perdus pourraient à tout instant détruire les vaisseaux où étaient en train de se réfugier les derniers citoyens d'Ondéron. Je n'avais plus aucune raison de devoir engager le combat. Et puis, même si le combat s’engageait, la victoire serait quasi impossible. De plus, avant l'intervention du Général Wrath, nous avions tous entendu la réponse de l'Amiral Thrawn.

Il voulait une reddition de ma part ? Il allait l'avoir, uniquement à cause du fait qu'il restait encore environ quarante pourcent de mon peuple sur Ondéron. Ce que j'allais entreprendre, je le faisais pour les ondériens. Je le faisais aussi pour l’avenir  d’Ondéron. L'Amiral avait mentionné ses conditions, ou plutôt les conditions de l'Empire. Certaines d’entre elles étaient acceptables, d'autres non. Certaines de ces dernières étaient même en contradictions au fait d'être venu apporter la paix. Cette reddition, ce traité de paix allait devoir comprendre certaines restrictions de l'Empire mais aussi des miennes. Soupirant à nouveau lentement, mon doigt appuya sur le bouton permettant de dialoguer sur la canal en question. De nouveau je m’adressais aux forces impériales, plus précisément à l'Amiral Thrawn.

Il voulait une reddition de ma part ? Il allait l'avoir, uniquement à cause du fait qu'il restait encore environ quarante pourcent de mon peuple sur Ondéron. Ce que j'allais entreprendre, je le faisais pour les ondériens. Je le faisais aussi pour l’avenir  d’Ondéron. L'Amiral avait mentionné ses conditions, ou plutôt les conditions de l'Empire. Certaines d’entre elles étaient acceptables, d'autres non. Certaines de ces dernières étaient même en contradictions au fait d'être venu apporter la paix. Cette reddition, ce traité de paix allait devoir comprendre certaines restrictions de l'Empire mais aussi des miennes. J'ordonnais alors à l'un de mes hommes de faire feu. Mais par n'importe quel tir ni n'importe où. Une fusée fut tirée du Dracarys en hautaur. Trainée blanche, puis vint exploser laissant entrevoir une légère lueur blanche. Dans certains mondes, ce tir faisait référence à un drapeau blanc qu'on serait en train de hisser. La reddition venait de se faire. Soupirant à nouveau lentement, mon doigt appuya sur le bouton permettant de dialoguer sur la canal en question. De nouveau je m’adressais aux forces impériales, plus précisément à l'Amiral Trawn.

- "Amiral Thrawn ! Comme vous venez de l'entendre, le leader de la Confédération, le Général Wrath vient de dissoudre sa propre force. La Confédération n'est plus. Vous pouvez être fier, vous venez de vaincre un ennemi sans effusion de sang, sans perdre un seul de vos soldats. Une victoire de maître. Quoi qu'il en soit, les forces d'Ondéron n'ont plus aucune raison de vouloir ou devoir engager le combat contre vous. Ce que je pense, ce que je le veux, n'ont plus lieu d'être. Reine avant tout d'un peuple, ma priorité est la survie et la sécurité de mon peuple. Tout comme vous, je suis en accord pour signer un traité. Cet évènement ayant lieu aux abords de mon monde, je vous propose de nous rencontrer, de mettre les termes par écrit et de signer respectueusement l'un envers l'autre le traité d'Ondéron. Vu que cette reddition est mienne, c'est donc à moi de venir à vous. J'attends votre réponse. Si vous acceptez, je me rendrai au sein de votre vaisseau à bord d'un de mes transporteurs sans aucune escorte de ma part, ni aucun de mes soldats."

Relâchant le doigt du bouton, la communication prit fin. Mon regard se tourna vers mon Amiral. Ce dernier, quand même inquiet de la situation, me fit un signe de tête me disant que toutes les conversations avaient été enregistrées, la scène extérieure filmée. Toutes ces données stockées en temps réel dans un ordinateur au sein de mon palais. Continuant à le regardant, je pris de nouveau la parole.

- "Amiral Liraan ! Si l'Amiral Thrawn me tend un piège, s'il ne respecte pas sa parole, si l'Empire ouvre le feu ou quoi que ce soit, que ces données soit transférées à toute la galaxie. Que la galaxie voit une partie du vrai visage de l'Empire, de sa soit disant parole. Si tout se passe bien, n'en faite rien."

J'avais le sentiment que l'Amiral Thrawn était un homme de parole. Mais je ne pouvais pas en dire autant de ceux et celles faisant parties de cette flotte. L'un d'entre eux à peu être reçu un ordre différent et autre que celui de l'Amiral. Ce n'était peut-être pas grand chose, mais il s'agissait de là d'une petite carte que je me réservais en main. Quoi qu'il en soit, j'attendais la réponse de l'Amiral Thrawn.

Code by Joy

_________________

Tant qu'un cœur ondérien battra dans la galaxie, Ondéron ne disparaîtra jamais !
Nous sommes Ondéron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Mar 13 Mar - 17:42

Le responsable des communications fit savoir qu'un nouveau message était émis, depuis le bâtiment principal de la flotte ondéronienne.

Chers Amis confédérés... Cher Impériaux.

Je ne suis sans doute pas inconnue à vos yeux.
Mais je me présente tout de même. Je suis le Général Wrath, ancien général des armées confédérés, aujourd'hui à la tête de la CSI.

J'ai commis une grave erreur en me lançant sur Alderaan. Alors que nos fonds étaient pacifique. Mais hélas je n'ai fais que brûler l'indépendance de nos système. C'est pourquoi... Avec beaucoup de réflexion... je dissous la Confédération. Pour vous permettre de regagner cette indépendance. Je vous prie de me comprendre... Je ne peux diriger tous les pouvoirs... et je ne sais diriger tout simplement...

Bon courage à vous mes amis Confédérés... que la Force soit avec vous...


"Par l'empereur ! Vous croyez qu'il est sincère ?"

Le chiss ne répondit pas. Etait-il surpris, lui aussi ? En tout cas, c'était inattendu. Que la confédération soit dissoute... comme cela... C'était... gros... On vit, d'ailleurs, les bâtiments de la CSI allumer leurs moteurs et s'éloigner de la planète et des bâtiments de l'Empire. Soit que c'était leurs instructions, soit que l'équipage organique des vaisseaux estiment que c'est leur seule chance de rester en vie. dans tous les cas, il n'y avait pas moyen que la septième flotte, même pas au complet, puisse les empêcher de passer en hyperespace. Aussi Thrawn les dédaigna-t-il, surtout que la reine prit la parole à son tour.

- "Amiral Thrawn ! Comme vous venez de l'entendre, le leader de la Confédération, le Général Wrath vient de dissoudre sa propre force. La Confédération n'est plus. Vous pouvez être fier, vous venez de vaincre un ennemi sans effusion de sang, sans perdre un seul de vos soldats. Une victoire de maître. Quoi qu'il en soit, les forces d'Ondéron n'ont plus aucune raison de vouloir ou devoir engager le combat contre vous. Ce que je pense, ce que je veux, n'ont plus lieu d'être. Reine avant tout d'un peuple, ma priorité est la survie et la sécurité de mon peuple. Tout comme vous, je suis en accord pour signer un traité. Cet événement ayant lieu aux abords de mon monde, je vous propose de nous rencontrer, de mettre les termes par écrit et de signer respectueusement l'un envers l'autre le traité d'Ondéron. Vu que cette reddition est mienne, c'est donc à moi de venir à vous. J'attends votre réponse. Si vous acceptez, je me rendrai au sein de votre vaisseau à bord d'un de mes transporteurs sans aucune escorte de ma part, ni aucun de mes soldats."

"Je remercie votre majesté pour sa décision courageuse," répondit le chiss après avoir rallumé la communication holographique. "Il ne s'agit pas, je le maintiens, d'une reddition mais d'un traité signé par nos deux factions. Vous êtes donc libre de venir avec vos conseillers et des membres de votre garde royale si vous le désirez. Je vous demande juste de nous accordez un peu de temps afin de préparer une salle qui soit digne d'accueillir nos négociations. Je vous propose donc de nous rencontrer dans six heures standards à bord de mon navire amiral."

Il coupa la communication et se tourna vers ses deux élèves, bien qu'il doute qu'ils se perçoivent ainsi.

"Capitaine Pellaeon, je vous charge de préparer la salle de conférence, ainsi que deux pièces où la délégation pourrait se reposer ou s'installer si elle souhaite délibérer. Monsieur Vanto, je vous veux aussi à mes côtés lors de ces négociations."

Il estima ne pas avoir besoin de dire qui allait accueillir la reine à bord du Chimaera. C'était, par le fait d'une vieille tradition, le rôle du capitaine de faire cela quand une personne aussi importante vient poser le pied à bord d'un navire militaire pour une telle mission. Thrawn ne doutait pas non plus que les agents infiltrés des services de renseignement de l'empire ne mettent les pièces sous surveillance et il veillera à ce qu'au moins la salle de conférence soit passées au peigne fin pour enlever les micros. Il n'y en aurait pas besoin.

"Je vais informer l'empereur de la situation actuelle. S'il y a quelque chose que vous jugiez important de signaler, faites le moi savoir d'ici deux heures tout au plus, messieurs."

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 199
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Mar 13 Mar - 19:57

– Chers Amis confédérés... Cher Impériaux. Je ne suis sans doute pas inconnu à vos yeux. Mais je me présente tout de même. Je suis le Général Wrath, ancien général des armées confédérés, aujourd'hui à la tête de la CSI. J'ai commis une grave erreur en me lançant sur Alderaan. Alors que nos fonds étaient pacifique. Mais hélas je n'ai fais que brûler l'indépendance de nos système. C'est pourquoi... Avec beaucoup de réflexion... je dissous la Confédération. Pour vous permettre de regagner cette indépendance. Je vous prie de me comprendre... Je ne peux diriger tous les pouvoirs... et je ne sais diriger tout simplement... Bon courage à vous mes amis Confédérés... que la Force soit avec vous...

– Par l'empereur ! Vous croyez qu'il est sincère ?

Eli en était resté bouche bée, lui aussi, clignant des yeux devant les écrans de contrôle en croyant à une blague, s'attendant à voir les croiseurs confédérés en position d'attaque, mais non, ils n'en firent rien. Le jeune homme quitta son siège et se leva, voulant voir ça par ses propres yeux, par la baie d'observation. Il mettait fin à la Confédération juste comme ça ? C'est tout ? C'était bien la première fois qu'un ennemi leur ferait un coup pareil... D'ordinaire, il y avait au minimum une salve servant à dissuader ou effrayer, avant qu'un ennemi se rende, ne serait-ce qu'une frappe contre l'artillerie ou les défenses, pour montrer que l'Empire n'était pas là pour plaisanter. Enfin... Cette Confédération n'avait été qu'un véritable enchaînement de décisions stupides, il ne devrait pas peut-être pas s'étonner tant que ça de ce retournement de situation. Peu de temps pour y songer, toutefois, la reine Laura reprit la parole à son tour, sitôt après l'annonce de son allié étrange. Une bonne partie de l'attention restait néanmoins fixée sur les Confédérés, on s'attendait toujours à une attaque suicidaire.

– Amiral Thrawn ! Comme vous venez de l'entendre, le leader de la Confédération, le Général Wrath vient de dissoudre sa propre force. La Confédération n'est plus. Vous pouvez être fier, vous venez de vaincre un ennemi sans effusion de sang, sans perdre un seul de vos soldats. Une victoire de maître. Quoi qu'il en soit, les forces d'Ondéron n'ont plus aucune raison de vouloir ou devoir engager le combat contre vous. Ce que je pense, ce que je veux, n'ont plus lieu d'être. Reine avant tout d'un peuple, ma priorité est la survie et la sécurité de mon peuple. Tout comme vous, je suis en accord pour signer un traité. Cet événement ayant lieu aux abords de mon monde, je vous propose de nous rencontrer, de mettre les termes par écrit et de signer respectueusement l'un envers l'autre le traité d'Ondéron. Vu que cette reddition est mienne, c'est donc à moi de venir à vous. J'attend votre réponse. Si vous acceptez, je me rendrai au sein de votre vaisseau à bord d'un de mes transporteurs sans aucune escorte de ma part, ni aucun de mes soldats.

– Je remercie votre majesté pour sa décision courageuse. Il ne s'agit pas, je le maintiens, d'une reddition mais d'un traité signé par nos deux factions. Vous êtes donc libre de venir avec vos conseillers et des membres de votre garde royale si vous le désirez. Je vous demande juste de nous accorder un peu de temps afin de préparer une salle qui soit digne d'accueillir nos négociations. Je vous propose donc de nous rencontrer dans six heures standards à bord de mon navire amiral.

Les forces d'Onderon n'avaient peut-être plus de raisons d'engager le combat mais qu'en était-il des forces de la Confédération ? Malgré l'annonce, Eli ne pouvait s'empêcher de douter, surtout avec ces départs sur des planètes isolées, tout ce qu'ils avaient déjà commis ! Comment pouvait-on retourner sa veste aussi vite ... ? Franchement, ça le dépassait. L'Empereur voudra peut-être qu'une traque soit tout de même menée pour anéantir ceux qui s'étaient fuis ou cachés, ou bien se désintéressera-t-il de l'affaire et laissera les restes de l'organisation pourrir dans son coin. Quant à Onderon... Ce que Thrawn avait déjà proposé n'allait pas plaire, mais pas du tout, à un trop grand nombre de sénateurs et politiciens de tous les bords, sans oublier les Moffs, les ministres, les officiers, en bref, presque toute la galaxie. A moins qu'on ne tourne ça d'une certaine façon pour mieux faire passer la pilule, après tout, tout était une question de mots et comment les agencer, jouer avec... Mmh, oui, il y avait mieux moyen de bien faire passer ça.

– Capitaine Pellaeon, je vous charge de préparer la salle de conférence, ainsi que deux pièces où la délégation pourrait se reposer ou s'installer si elle souhaite délibérer. Monsieur Vanto, je vous veux aussi à mes côtés lors de ces négociations.

– Très bien.

Des représentants de la Confédération allait sans doute accompagner la délégation de la reine, puisqu'une question restait en suspens : quid d'eux, maintenant ? Ils avaient le choix entre venir et essayer de parler de leur sort ou bien fuir dès maintenant pendant qu'ils le pouvaient encore.

– Je vais informer l'empereur de la situation actuelle. S'il y a quelque chose que vous jugiez important de signaler, faites-le moi savoir d'ici deux heures tout au plus, messieurs.

Entendu. Palpatine allait sûrement être ravi du dénouement de la situation et beaucoup moins de ce que l'amiral avait proposé en contre-partie, mais nous verrons bien. Eli reporta le regard sur la Flotte en face, plus particulièrement sur les vaisseaux Confédérés. Il ne comprenait pas... Leur attitude passait d'un extrême à l'autre en moins d'une minute à chaque fois et ces grands écarts se contredisaient tous... Bon, il était temps de se préparer à la suite, ils verront bien assez tôt le prochain volte-face que comptaient orchestrer la Confédération. Malgré qu'il n'y ait plus de risques de conflit armé, la tension restait présente, comme après chaque situation comme celle-ci, il y a un temps de latence, où on sent que tout peut encore basculer. Lorsque le moment fut venu, Eli repartit rejoindre l'Amiral, prenant une place discrète dans les rangs, en attendant la délégation de la reine. Il fut de nouveau frappé, en la voyant, par son évidente jeunesse, il se demandait comment elle en était arrivée là...

Le Capitaine Pellaeon avait vu les choses en grand, préparant la plus grande des salles de Conférence pour l'occasion. Le style restait très propre à l'Empire, cependant, plafond légèrement voûté, murs noirs, lumières blanches offrant toujours un contraste presque glaçant. C'était partie pour la tournée politique de l'affaire, et plus seulement la part militaire, maintenant que le risque que les deux fronts se tirent dessus était écarté. La reine, elle-même, était juste aussi grande que lui, en d'autres termes, elle n'était pas très haute. Blonde, fière allure, la voix claire. Eli essayait d'imaginer dans quelles circonstances elle avait rencontré le général Wrath, ce qui l'avait poussé à accepter cette alliance et surtout, à accepter de s'engager à Alderaan, soit l'une des plus graves erreurs tactiques de l'Histoire. Peut-être n'en était plus à ces question,s pourtant, il brûlerait de le savoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 260
Comptes : Mickaëlla, Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 24 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Dim 18 Mar - 10:58

Nous étions là à attendre, occupant les nerfs face à cette tension comme nous le pouvions. Le combat n'était pas engagé et ne le serait surement pas étant donné que c'était parfaitement bien parti dans les négociations de ce que l'on m'avais faire remonter.

Ce n'était pas plus mal de ne pas être obligé de se battre pour une fois, car j'aurais trouvé idiot que se soit le peuple qui souffre. Pourtant une chose me chiffonnait? Pourquoi quitter une planète qui était connue pour ses défenses très forte ? C'était complètement ridicule, comme il avait été ridicule de se mêler de ce qui ne les regardait pas.

Mes hommes étaient complètement à cran par peur d'une bataille à venir, mais pour éviter qu'ils ne craquent stupidement, j'avais décider de les mettre au repos ou alors de les envoyer se défouler, car il ne servait à rien de se prendre la tête pour si peu de chose.

De toute façon, nous étions plus que près à réagir s'il le fallait, donc autant attendre simplement qu'on nous tienne au courant sur la manière d'agir, de toute façon, pour l'instant il n'y avait rien faire de plus donc autant se défouler.

Pour ma part, j'étais allé rejoindre quelques hommes à moi dans la salle d'entraînement pour calmer la tension qui m'habitais

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 31
Comptes : Laura Kira, Logan March
Espèce : Humain
Âge rp : 36 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Dim 25 Mar - 11:33

Arrivée impériale sur

Ondéron


Ton meilleur allié c'est toi-même





Tout le monde était sous une certaine tension, et j'étais persuadé qu'il en était de même pour l'Empire. Pfff ! Dans quelle merde je me suis encore fourré. Mais bon, malgré cette question sans réponse, j'étais quand même curieux de voir et entendre la suite des évènements. On allait de surprise en surprise. Et çà continuait, puisque le général Wrath prit la parole pour annoncer qu'il dissolvait la CSI. Sérieusement ? Je ne comprenais pas cette décision aussi soudaine soit elle. Il est vrai que si le combat devait s'engager, l'issue serait un massacre pour nous. Mais de là dissoudre la CSI signifiait deux choses. Les Forces de la reine étaient maintenant seules, et le drapeau blanc était maintenant la seule solution envisageable. Mais quelques minutes après, Laura prit à son tour la parole.

- "Amiral Thrawn ! Comme vous venez de l'entendre, le leader de la Confédération, le Général Wrath vient de dissoudre sa propre force. La Confédération n'est plus. Vous pouvez être fier, vous venez de vaincre un ennemi sans effusion de sang, sans perdre un seul de vos soldats. Une victoire de maître. Quoi qu'il en soit, les forces d'Ondéron n'ont plus aucune raison de vouloir ou devoir engager le combat contre vous. Ce que je pense, ce que je le veux, n'ont plus lieu d'être. Reine avant tout d'un peuple, ma priorité est la survie et la sécurité de mon peuple. Tout comme vous, je suis en accord pour signer un traité. Cet évènement ayant lieu aux abords de mon monde, je vous propose de nous rencontrer, de mettre les termes par écrit et de signer respectueusement l'un envers l'autre le traité d'Ondéron. Vu que cette reddition est mienne, c'est donc à moi de venir à vous. J'attends votre réponse. Si vous acceptez, je me rendrai au sein de votre vaisseau à bord d'un de mes transporteurs sans aucune escorte de ma part, ni aucun de mes soldats."

- "Je remercie votre majesté pour sa décision courageuse. Il ne s'agit pas, je le maintiens, d'une reddition mais d'un traité signé par nos deux factions. Vous êtes donc libre de venir avec vos conseillers et des membres de votre garde royale si vous le désirez. Je vous demande juste de nous accordez un peu de temps afin de préparer une salle qui soit digne d'accueillir nos négociations. Je vous propose donc de nous rencontrer dans six heures standards à bord de mon navire amiral."

L'unique volonté de la reine était de protéger son peuple dans un monde libre et indépendant. Et là, elle venait de se rendre à l'Empire ? Je ne comprenais pas, en quoi se rendre à ce genre d'ennemi leur apportera la liberté ?  Bien que l'amiral Thrawn prétende que çà allait être le cas, l'Empire est avant tout diriger par ce détraqué, et ce dernier n'avait aucunement de parole. Mais d'un autre côté, Laura venait d'assurer pour l'instant la survie du reste de son peuple. La reine venait d'entreprendre une décision très couteuse. Quitte ou double. Soit l'Empire sous le commandement de Thrawn allait tenir parole, soit il s'agissait d'un piège. Quoi qu'il en soit, nous avions un peu moins de six heures devant nous. Sortant du cockpit de mon chasseur, je me dirigeais vers la reine Kira pour avoir plus ambles informations.

Nous étions tous sur le pont de commandement. Apparemment, la décision de dissoudre la CSI, le Général Wrath et la reine en avait parlé bien avant que l'Empire n'arrive. Laura me regarda avec son sourire serein habituel. Elle me confirma que sa décision de se rendre n'a pas été pris sous un coup de tête. Qu'il y avait une raison face à cela. Laura me promit de tout me dire après que tout ceci se soit terminé avec l'Empire. Les heures passèrent et l'heure J arriva. Laura demanda à ce que le Général Wrath, le capitaine de sa garde personnelle, une secrétaire, un mercenaire mandalorien nommé Darro et moi-même l'accompagnions. Accompagnant donc la reine, une navette nous emmena vers le Chimaera. Comme tout protocole, une petite escouade de chasseurs impériaux vinrent nous escorter. Arrivé dans le hangar, nous sortîmes de la navette. Hmm, une belle petite brochette d'impériaux très bien armés se trouvait dans le hangar. Puis se distinguait cet homme, impossible de ne pas le louper, impossible de ne pas le reconnaitre, l'Amiral Thrawn.

Il était accompagné de quelques officiers. J'appartenais au gang des Ghostshadows, des mercenaires en tout genre parcourant toute la galaxie. Si nous étions toujours en vie, c'est parce que nous avions toujours fait en sorte de ne pas nous mêler des affaires de la rébellion et de l'Empire. Ironique n’est ce pas ? J'ignorais si l'Amiral avait des données me concernant, s'il allait me reconnaitre si c'était le cas. Je me rappel aussi avoir connu une Twi'lek au teint bleuté qui bossait au sein de l'Empire. Je crois me souvenir qu'elle avait le grade de capitaine. Son nom ? Complètement oublié. Il me semblait avoir reconnu son vaisseau parmi la flotte de Thrawn. Par contre, elle me connaissait très bien. Je me demandais si elle était présente au sein de ce bâtiment.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine d'Ondéron
avatar
Messages : 236
Comptes : Logan March, Jade Nerys, Elmeris Vox
Espèce : Humaine
Âge rp : 30 ans
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Jeu 29 Mar - 22:36

Arrivée impériale sur

Ondéron


La solitude est le miroir de la conscience





Suite à ma déclaration qui suivit celle du Général Wrath, l'Amiral Thrawn ne perdit pas de temps à me répondre. Il salua ma décision qu'il jugea de courageuse, mentionnant aussi le fait qu'il ne s'agissait nullement d'une reddition à mon égard mais d'un traité de paix entre nos deux nations. Avant de couper la communication, mon futur hôte me demanda un délai de six heures standards avant de le rejoindre sur son vaisseau amiral. Assise dans mon siège, je soufflais ardemment. J'ignorais ce que mes sujets pouvaient actuellement penser de moi et de ma décision aussi soudaine et hâtive qu'elle pouvait l'être. Mais en soit, je sais que j'avais pris la bonne décision et cela pour deux raisons. Il restait approximativement quarante pourcent de mes citoyens sur Ondéron. Et surtout mon abandon et ce traité étaient indispensables pour la suite de ce que je prévoyais. Une chose était sûre, si le combat avait été engagé de quelques façons qu'il soit, la défaite nous aurait attendus à l'arrivée. De plus, je me souvenais de la bataille d'Aldéraan, même si j'avais étais inefficace, j'avais au moins pu observer l'Empire et apprendre de lui. Bien sûr, aujourd'hui je ne faisais pas face à ce Tarkin, mais à un autre dirigeant qui semblait beaucoup plus humain en son être intérieur.

Il nous restait six heures devant nous avant de rejoindre nos hôtes pour entamer les procédures pour conclure ce traité. Restant sur le pont de commandement, j'étais accompagnée de mon Amiral, du capitaine de ma garde personnelle, et du Général Wrath. Le moment parfait pour faire un bilan de la situation. L'hologramme du chef de mes armées, qui se trouvait sur le vaisseau qui accueillait une partie de mes citoyens, s'activa.

- "A leur arrivée, la situation fut critique pour nous. Malgré cette difficulté, nous avons réussi à baisser les tensions et au pire à gagner du temps. Mais ce traité ne sera pas aussi simple et facile à conclure. je sais que l'Empire va en profiter pour y instaurer leur demande. Cette procédure sera une première pour moi, et je vous promets de faire tout mon possible pour y arriver. Mais nous devons prendre en comptes toutes les situations possibles, même les néfastes. Et dans le cas où j'échouerais, dans le cas où l'Empire nous trahirait, Amiral Yarrow, Général Nivix, vous prendrez le commandement de la flotte et des vaisseaux de la Confédération, enfin anciennement de la Confédération, et vous passerez en hyperespace rejoindre les soixante pourcent des citoyens d'Ondéron. La flotte ennemie ne sera pas à porter de tir. De là vous saurez quoi faire. "

Peu de temps après, je vis John Wrys nous rejoindre. Je vis son regard, un regard qui en disait long. Qu'avais-je fais ? Pourquoi avoir pris une telle décision ? Une décision allant à l'encontre de mes principes. Mettant ma main sur son épaule, accompagnée d'un sourire serein, je lui assurais que ma décision avait été réfléchie bien avant. Le pour et le contre ayant été exposés auparavant avec le Général Wrath. Je le vis soupirer tout en haussant les épaules, me disant que ne sachant pourquoi, il me faisait confiance. Bref, les heures passèrent et il était l'heure de partir. Le Général Wrath tenait à m'accompagner, Leedra aussi. Regardant John, je lui demandais aussi de venir avec moi, je le voulais à mes côtés. Il y avait aussi une autre personne que je voulais avec moi, le mercenaire mandalorien Darro Vizsla.

C'est ainsi qu'avec mon escorte, nous prîmes une navette pour nous rendre sur le vaisseau amirale impérial, le Chimeara. Durant notre vol, une escorte de Tie vint à nous, nous guidant jusqu'à destination. Maintenant, nul ne savait ce qu'il allait se passer. Arriver à destination, nous sortîmes de la navette. Le hangar était très bien gardé et devant nous se dirigea un homme. Non il ne s'agissait pas de l'Amiral Thrawn, il s'agissait très probablement d'un officier ayant reçu l'ordre de nous accueillir. cet homme faisait pratiquement ma taille, cheveux sombre. Restant courtois, je pris la parole en m'adressant à lui.

- "Bonjour, je suis Laura Kira, Reine d'Ondéron. C'est un plaisir de vous rencontrer et merci de nous recevoir au sein même de votre bâtiment. "


Code by Joy

_________________

Tant qu'un cœur ondérien battra dans la galaxie, Ondéron ne disparaîtra jamais !
Nous sommes Ondéron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Mer 4 Avr - 9:51

J'avais tout observer depuis le début, toujours prêt de la reine d'Ondéron. Il suffisait d'attendre un peu, suite à mon discours avant que les impériaux fassent signe de vie. Ils demandèrent alors un contrat entre l'empire et Ondéron. Mon initiative avait fonctionné. J'avais pu épargner le peuple de Laura. Je ne voulais pas que le combat commence... car cela aurait pu coûter à mon amie et son peuple. C'était une décision sage, comparé à celles que je prends... je devrais mûrement réfléchir avant de me lancer à l'assaut comme ceci. Regardant la jeune Reine et son hâte à aller voir le Grand Amiral Thrawn, je lui proposa de venir avec elle.


Voyez Laura, que j'aimerais vous accompagner, cela est non négociable. J'ai aussi besoin de vous pour me présenter devant nos anciens ennemis. Car sans vous je serais jeter en prison. Ma venue pourra aussi vous aider en tant que garde du corps. Je suis très bon en matière de combat, si cela était à venir.


Je lui souris même si elle ne pouvait pas le voir, allant par ensuite dans l'atelier du vaisseau de Laura pour me faire réparer un peu plus convenablement et pour bien présenter devant Thrawn. Ensuite je partis pour la navette, accompagné de Laura, de Leedra et de deux mercenaires dont un mandalorien. Une belle bande pour un accord. J'avais plus l'impression d'aller en guerre qu'autre chose, mais je restais derrière Laura, du haut de mes deux mètres dix, pour s'assurer de sa sécurité.

Un officier impérial vint nous accueillir et Laura le remercia de l'invitation à bord de leur vaisseau. Je restais silencieux en observant l'officier, simplement et dans le plus grand silence. Je ne prendrais la parole que si nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis suicidaire et je le vis bien
avatar
Messages : 135
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Mer 4 Avr - 21:17

Attaquera, attaquera pas ? Si jamais c’était le « leader », ou ex-leader, de Corellia qui influençait assez la reine, ce sera le mode attaque. Soontir tapotait doucement et en rythme régulier les poignées de contrôle, sa joue reposant contre son poing, le coude coincé dans une petite aspérité. La première réplique de la reine arriva peu de temps après, sur un temps qui se voulait bien plus agressif que désireux de mener de véritables négociations, dans le calme. Un très maigre sourire effleura les lèvres du pilote lorsqu’il l’écouta répliquer d’un ton indigné qu’accepter une offre de paix serait mettre son peuple sous la régence de l’Empire. A quoi s’attendre d’autre, à ce que Palpatine vienne lui offrir des chocolats ? C’était soit accepter ça, soit se faire liquider, étant donné l’état de leurs forces. Pour le moment, la meilleure stratégie, face à l’Empire, n’était pas une bataille ouverte et directe mais plutôt la guérilla. C’était bien pour ça que les Rebelles n’avaient toujours pas disparu.

Autre point amusant, affirmer que Palpatine avait peur des forces de cette planète. Du point de vue de Soontir, c’était plutôt une façon de montrer sa force en écrasant une planète de plus, à la manière de Humbarine. Un exemple, oui, chère reine, ce n’était que ça… Et elle avait une chance infernale que ce ne soit pas Tarkin qu’on ait envoyé pour mener les « négociations ». Le pilote se mordit les lèvres presque jusqu’au sang en imaginant l’horreur attendant sa planète natale, il attendait des nouvelles de façon presque maladive, l’incertitude le rendait dingue. Et tout cela par la faute de cette très chère Confédération ! Une équipe de lâches… Il se redressa avec un soupir marqué, partagé entre le désir que ce conflit se résolve sans violence et le désir de partir pilonner les vaisseaux Confédérés.

– Vous voulez négocier, parlementer ? Je suis du même avis. Je suppose que vous avez une offre à me faire ? Je vous écoute !

– Votre majesté, comprenez bien que je regrette d'avoir du amener autant de vaisseaux avec moi mais, hélas, je n'étais pas sûr que vos alliés vous auraient laissé négocier une paix s'ils s'étaient sentis en position de force. Si j'avais le sentiment qu'ils respectaient des règles élémentaires comme l'immunité d'un émissaire de paix, je serais venu parler directement avec vous. Hélas, la manière dont ils traitent les leurs me fait douter d'eux.

Il n’était pas le seul… Soontir secoua légèrement la tête, soupirant à nouveau, de colère cette fois. Où en était Corellia, à l’heure actuelle ? Tarkin avait-il déjà bombardé la planète avec ses destroyers ? Combien d’habitants avaient déjà péris dans l’assaut ? Qui avait tenté de résister, qui avait voulu se rendre ? L’Union des Contrebandiers était la plus susceptible de tenter une défense globale de la planète, même avec peu de vaisseaux, ils avaient pour eux les compétences de combat, de pilotage, et plus que tout, l’habitude des rounds déséquilibrés contre l’Empire. Tout à ses pensées, il suivait vaguement l’échange, peu concerné par cette partie de l’affaire. Thrawn l’inquiétait moins, ici, il semblait après plus… Moins… Cruel, allait-on dire. En tout cas, pour le moment, ça se passait aussi bien que possible. Pour le moment, ouais… Soontir fronça les sourcils en entendant Wrath, commencer à s’adresser à ses alliés et à ses ennemis, augmentant un peu le son, sur le canal.

– Mais je me présente tout de même. Je suis le Général Wrath, ancien général des armées confédérés, aujourd'hui à la tête de la CSI. J'ai commis une grave erreur en me lançant sur Alderran. Alors que nos fonds étaient pacifiques. Mais hélas je n'ai fais que brûler l'indépendance de nos système. C'est pourquoi... Avec beaucoup de réflexion... je dissous la Confédération. Pour vous permettre de regagner cette indépendance. Je vous prie de me comprendre... Je ne peux diriger tous les pouvoirs... et je ne sais diriger tout simplement… Bon courage à vous mes amis Confédérés... que la Force soit avec vous…

Le pilote haussa un sourcil, continuant à se mordiller les lèvres. Il y croyait peu… Ou plutôt, il n’y croyait pas. Pas une seule seconde. C’était quoi, leur plan, remettre sur pied un autre genre de Confédération dans l’Espace Sauvage, ou la Bordure Extérieure, puis attaquer de nouveau d’ici quelques mois ? Comme si ça allait plus efficace, avec des « dirigeants » pareils, demain ou dans un an ! Mais au moins, la situation avançait un peu. La reine finit par accepter de signer un traité, ou du moins de mener des négociations, qui auront donc lieu sur le destroyer. Si ça se terminait vraiment comme ça, ce sera bien la première opération de ce genre où ils participeront sans être lancés contre leurs ennemis. Soontir n’était pas le seul à être surpris, les hommes de son escadron aussi et il les entendait murmurer entre eux, sur le canal privé. Soontir leur marmonna à son tour de se calmer, après tout, c’était très bien, même si comme eux, il ne croyait pas à la jolie thèse de la dissolution définitive.

Ils reçurent de nouveaux ordres peu de temps après. Le 181 devra tout d’abord escorter la navette qui emmènera la reine et ses accompagnateurs jusqu’au destroyer, puis ensuite patrouiller dans la zone. Qui sait, les Confédérés allaient peut-être tenter un truc stupide. Lorsqu’il fut temps, ils quittèrent enfin leurs positions et filèrent en douceur vers la zone ennemie, puis entourèrent le vaisseau de la reine en position d’escorte. Le voyage était très rapide, maintenant, ça allait le jeu des politiques et négociateurs, une partie que Soontir ne leur enviait pas du tout. Contournant souplement le destroyer, il définit les axes de patrouille habituels, dans la zone, avec ses hommes. Même pour une simple mission de surveillance, il était bon de piloter plutôt qu’attendre en se rongeant les freins. Ces vaisseaux Confédérés devraient profiter de leur chance et dégager. Ils les reverront bien assez tôt…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Jeu 5 Avr - 21:40

A travers la vitre, il avait observer la flotte impériale en formation. Il avait fait le constat que la flotte de la Reine était moins puissante, mais cette dernière le savait, aussi bien que lui. Le combat aurait été suicidaire, quand bien même son goût pour la guerre était pesant. Il ne savait faire que ça, se battre, c'était son oxygène. Mais il avait d'autres plans, des plans qui lui demandaient de rester en vie afin de les assurer. Comme reprendre le contrôle de sa planète quand il serait prêt, quand le jour viendrait. Et il viendra. Il fallait juste faire encore preuve de patience. Il n'y avait rien à faire, soit attendre l'ordre attaque, soit l'autre décision que pourrait donner la Reine, Reine dont il était très proche, le garde du corps, la dernière barrière, la dernière protection. Il avait enfilé les pièces de son armure et son casque avant de prendre la place qui l'attendait sur le pont principal, auprès de la Reine. Il ne s'intéressait pas à la Confédération, il avait fait serment devant la Reine Kira et non devant une assemblée de confédérés. Il ne l'abandonnait jamais, restait proche pour veiller à sa sécurité. Sa vie avait plus d'importance que la sienne et il était prêt à mourir pour elle.

Il se méfiait de l'Empire, n'avait aucune confiance à leur égard. Alors il était sur ses gardes, ses armes avec lui. Hors de question de tomber dans un piège, que l'Empire s'empare de la Reine. Il pose sa main sur l'épaule de sa reine, quand bien même il n'était pas un natif, elle était ainsi pour lui. Il lui fait comprendre qu'il sera là dans un murmure, prêt à la défendre si les tensions venaient à monter. Bien sûr, il ne tirerait pas le premier. Il ne le ferait pas pour la Reine. Il lui confie qu'il n'a aucune confiance en l'Empire et pourtant il sait qu'elle a fait le bon choix. Elle négociera pour s'en tirer au mieux, il le sait. Il y avait des mercenaires, et ironiquement, il n'appréciait pas ses mercenaires, mais il laissait ses doutes tomber. Après tout, elle mes avaient choisit eux, mais si quelqu'un s'avisait de la trahir, il lui offrirait les têtes sur un plateau. Avant de franchir le point de non-retour, il mis son casque. Il fallait que l'Empire sache que la Reine ne rigolait pas et avait un soutien, et les mandaloriens étaient toujours craints et respectés. La main sur la garde de sa lame, il avança avec la Reine, escortant le groupe. Il serra sa main autour à l'approche de l'officier.
Revenir en haut Aller en bas
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Jeu 5 Avr - 22:34

Le capitaine Pellaeon regarda la navette franchir le champs de force qui empêche l'atmosphère de s'évacuer dans l'espace et les personnes présentent dans le grand hangar, ce alors que le 181ème escadron de chasse partait pour se déployer autrement. Le hangar ne comprenait que très peu de chose, en fait. Une navette lambda dans un coin, loin de l'endroit où l'appareil de la reine se posait, deux bipodes TR-TT chacun, non activé, dans un coin de la grande pièce. Derrière lui, il avait, sur trois rangs, une trentaine de stormtroopers alignés pour rendre hommage à la reine Kira. Entre autre.

Le vieil officier, qui avait plus de cinquante ans maintenant et servait depuis près d'un quart de siècle dans la Flotte, comprenait l'importance des mesures de sécurité prises par son supérieur. Si jamais la reine avait prévu un piège, ou une trahison, elle perdrait trop gros. Il vit la rampe s'abaisser et s'avança, les mains dans le dos, sa tenue impeccable, bien qu'elle ne soit pas celle de cérémonie.


"Bonjour, je suis Laura Kira, Reine d'Ondéron. C'est un plaisir de vous rencontrer et merci de nous recevoir au sein même de votre bâtiment. "

"Je suis le capitaine Pellaeon, commandant du Chimaera, bienvenue à bord majesté. Avant tout, je suis chargé de vous délivrer un message du Grand Amiral."

Le capitaine ne comprenait pas trop l'intérêt de ce message. Personnellement, il n'aurait pas tergiversé et aurait agit, tant pis si cela froissait la reine. Il regarda le grand cyborg derrière, présent comme l'avait prévu Thrawn. Il y avait aussi deux mercenaires, dont un mandalorien, derrière, et deux autres individus.

"Le général Wrath reste, même s'il a ordonné la dissolution de la Confédération, tout comme le roi Bonteri de Corellia, un ennemi de l'Empire. L'Empereur ne nous a pas chargé de gérer le cas du général aussi, si jamais il posait le pied sur le pont du Chimaera, nous ordonnerons qu'il se constitue prisonnier. Toutefois, tant qu'il reste à bord de votre navette plénipotentiaire, il restera sous votre protection."

En clair, comme l'avait compris Pellaeon, si Wrath posait le pied sur son vaisseau, il avait ordre de le capture. Et c'était normal : s'il suffisait de dire "pardon, tenez je range mon arme" pour être amnistié de ses crimes, les prisons impériales seraient vides.

"Si vous désirez discuter ce point, vous devrez le faire avec mon supérieur et sans le général." Il désigna un jeune lieutenant, en uniforme gris tout comme lui."Le lieutenant Tshel sera votre guide le temps de votre séjour. Il vous conduira à la salle de conférence et vous montrera les deux pièces qui vous sont alloués, si vous avez besoin de discuter entre vous, de vous reposer ou vous sustenter."

Et il attendit la réponse de la reine. Après tout, elle était libre de refuser que Wrath ne puisse l'accompagner et repartir, auquel cas, ce sera la guerre. Et le capitaine Gilad Pellaeon, officier loyal envers l'empire et surtout son supérieur, n'avait aucun doute sur le nom du vainqueur. En attendant, il espérait rejoindre sa passerelle, bien content de ne pas assister à la réunion diplomatique.

~~~~~~~~~

Dans la salle de conférence, une grande pièce rectangulaire sans ornementation, le grand amiral patientait tranquillement. La grande table permettait à cinq personnes de s'asseoir sur chaque côté. Il avait, à ses côtés, son assistant, Eli Vanto, et un jeune cadet, que Pellaeon trouvait prometteur. Il y avait aussi plusieurs soldats en armure blanche. Le chiss ferait sortir le surplus, afin que l'empire n'insiste pas plus que cela sur sa supériorité numérique. Elle était assez importante pour que les ondéroniens ne l'oublient pas. Il n'y avait aucun ysalamiri dans la pièce, ni de visible sur le trajet de la reine pour venir ici : ce n'était pas nécessaire.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine d'Ondéron
avatar
Messages : 236
Comptes : Logan March, Jade Nerys, Elmeris Vox
Espèce : Humaine
Âge rp : 30 ans
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Ven 6 Avr - 11:02

Arrivée impériale sur

Ondéron


La solitude est le miroir de la conscience





- "Je suis le capitaine Pellaeon, commandant du Chimaera, bienvenue à bord majesté. Avant tout, je suis chargé de vous délivrer un message du Grand Amiral. Le général Wrath reste, même s'il a ordonné la dissolution de la Confédération, tout comme le roi Bonteri de Corellia, un ennemi de l'Empire. L'Empereur ne nous a pas chargé de gérer le cas du général aussi, si jamais il posait le pied sur le pont du Chimaera, nous ordonnerons qu'il se constitue prisonnier. Toutefois, tant qu'il reste à bord de votre navette plénipotentiaire, il restera sous votre protection. Si vous désirez discuter ce point, vous devrez le faire avec mon supérieur et sans le général. Le lieutenant Tshel sera votre guide le temps de votre séjour. Il vous conduira à la salle de conférence et vous montrera les deux pièces qui vous sont alloués, si vous avez besoin de discuter entre vous, de vous reposer ou vous sustenter."

Je reconnais que l'Empire avait cet avantage, il était si prévisible concernant certaines mesures. Je laissais ce Capitaine finir de parler. La première condition de l'Empire était claire. Avant de quitter mon vaisseau Amiral, je m'étais entretenue avec mon Amiral. Ce dernier m'avait émit une idée forte intéressante que j'avais accepté d'entreprendre. Durant l'instant de quelques secondes je me mémorisais de nouveau ce qui s'était passé avec mon Amiral.

FlashBack, 1 heure auparavant sur le pont du Dracarys
- "Majesté, comme vous le pensez, il est peu probable que tout se passe comme on l'aimerait. L'Empire reste avant tout l'Empire. C'est LA chose à ne jamais oublier les concernant. Mettez ces lentilles à vos yeux et ce collier. Ces lentilles sont la couleur même de vos iris et ont la petite particularité de nous retransmettre sur nos écrans tout ce que vous voyez. Quant au collier, ce que vous entendrez nous l'entendrons aussi. Selon vos ordres, leur arrivée a été enregistrée, votre conversation avec l'Amiral Thrawn également. Ce qui se passera à bord du Chimeara aussi. L'Amiral Thrawn est avant tout le représentant de l'Empereur. Si nous sommes menés à envoyer ces données à travers la galaxie. Tous verront que l'Empereur n'a aucune parole. La réputation de l'Empire sera entachée. L'Empire s'en foutra peut-être mais je doute que çà soit ainsi pour le reste de la galaxie. Un détail aussi mineur soit-il peut renverser un évènement."
Fin FlashBack

Oui indirectement j'avais mené l'Empire à Ondéron. Mais ma présence à Alderaan n'était qu'une simple excuse pour venir ici. Tôt ou tard, l'Empire serait venu ici, et cela même si je n'aurais pas participé à la bataille d'Alderaan. Aux dernières nouvelles la galaxie ne leur appartenait pas. J'ouvris de nouveau les yeux. Je regardais le Capitaine Pallaeon et j'émis un léger sourire pour ensuite prendre la parole et lui répondre.

- "Bien sûr, je comprends parfaitement votre point de vue Capitaine. Mais je crains que nous ayons un léger petit problème. Tout se passe comme je l'avais malheureusement , non ! Comme nous l'avions malheureusement prévu. Vous dites que si le Général Wrath pose un pied sur ce bâtiment, il sera mit aux arrêt ? Faites donc et vous me confirmerez ce que l'Empire a toujours été ! "

L'Empire ainsi que les précédents Empires ont toujours été ainsi. Une puissance sans honneur, une puissance sans la moindre parole. Après tout l'histoire de la galaxie est là pour nous le rappeler. Et Ondéron est l'un des exemples types ayant eut pas mal de relations qui ont mal tournées avec les différents Empires qui ont existé au cours de ces derniers millénaires. Mon regard devint alors stoïque, déterminé. Puis je vins à reprendre la parole.

- "Refaisons un bref bilan de ce qui s'est passé depuis votre arrivée jusqu'à maintenant Capitaine. Mon ordre d'avoir évacué une grande partie de mon peuple a été surement incompris et illogique pour un grand nombre d'entre vous. Si je ne l'avais pas fait, que se serait-il passé ? Vous seriez quand même venu, j'aurai refusé que tout mon monde reviennent sous le joug d'une puissance émanant d'un dictateur, le conflit aurait été inévitable, je me serais fait tuée, mes forces laminées et une partie de mon peuple aurait été sous le feu de ce combat et aurait été tué. Ensuite, l'Amiral Thrawn m'a certifié que je pouvais venir avec mon escorte et au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, mon escorte est présente et le Général Wrath en fait parti ! Et enfin le point que je trouve le plus intéressant. Durant ma conversation avec l'Amiral Thrawn, votre supérieur m'a certifié qu'il ne s'agissait aucunement d'une reddition mais bel et bien d'un traité entre nos forces. Dites moi Capitaine, que ne comprenez-vous pas dans le mot traité ? Oui le Général Wrath a été votre ennemi et moi aussi il me semble. La Confédération n'est plus, et le Général avait eut maintes fois l'occasion de fuir ce secteur, mais il n'en a rien fait. Tout comme moi, il s'est rendu à vous. Faites un seul prisonnier et vous ferez de ce traité une reddition. Cela aura pour effet d'annuler tout protocole, qui aura pour effet d'engager ce combat inutile que l'Amiral Thrawn et moi-même essayons d'éviter. Mes hommes mourront tous probablement, mais vous subirez aussi des pertes et çà sera à vous qui reviendra d'aller voir leur femme, leur mari, leurs enfants et leur dire qu'ils sont mort à cause de votre orgueil à avoir voulu faire prisonnier un ennemi au lieu de privilégier un traité de paix !  Et je finirais par dire ceci, le fait que le Général soit mit aux arrêt serait un ordre direct de l'Amiral ? Alors il prouvera qu'il est comme la plupart des impériaux, un individu sans honneur et sans la moindre parole ! Si je me trompe, l'Amiral Thrawn représente l'Empereur n'est ce pas ? Par conséquent si l'Amiral ne tient pas parole, il fait donc passer votre Empereur comme tel aussi ? Et qui ferait passer son Empereur ainsi aux yeux de tous ?! Oh ? Et vous m'avez aussi dit que vous arrêterez le général Wrath que s'il pose un pied hors de la navette. Qui me dit que durant mon entretien avec l'Amiral Thrawn vous n'en profiterez pas pour le faire quand même prisonnier ? Que les choses soient claires, durant ces derniers millénaires Ondéron n'a cessé d'être trahit par les différents Empires qui ont existé. Et je n'ai aucune confiance en votre Empire. Si je suis là ce n'est que pour mon peuple. Et une dernière chose, avant même de poser un pied sur ce bâtiment je me suis déjà résignée à mourir. Je n'ai certes aucunes expériences dans le combat, mais je n'ai pas composé mon escorte à la va-vite. En sommes Capitaine Pellaeon, soit vous me laissez moi et mon escorte rejoindre l'Amiral Thrawn afin que ce traité puisse être signé, soit je meurs dans les prochaine minutes mais je vous garanti que vous serez responsable d'un véritable carnage ! Nous voulons tous la paix. L'Empire et votre Empereur prétendent vouloir instaurer la paix dans la galaxie ? Alors prouvez-le en laissant ce traité se faire !"

Une fois encore j'avais ce léger sourire aux coins des lèvres. J'avais émis les arguments que je savais juste et véridiques. Je venais de mettre l'empire dos au mur. Ils prétendaient agir pour une certaine cause. Les prochaines minutes allaient démontrer si ces dires étaient fondés ou pas. Deux solutions possibles, soit le traité se signera, soit la mort allait venir me tendre ses bras. Je regardais vivement les forces impériales présentes, puis je retins mon attention sur le Capitaine Pellaeon, attendant une réponse ou malheureusement un quelconque ordre ...

Code by Joy

_________________

Tant qu'un cœur ondérien battra dans la galaxie, Ondéron ne disparaîtra jamais !
Nous sommes Ondéron !


Dernière édition par Laura Kira le Ven 6 Avr - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Ven 6 Avr - 13:39

Le capitaine écouta le discours de la Reine. Il se demandait un peu à qui elle pouvait s'adresser ainsi, à s'exprimer comme si elle faisait face à une foule. Il se prit à espérer qu'elle n'était pas tout le temps ainsi... D'ailleurs, il se demandait pourquoi elle jouait le rôle d'un drame, comme si elle se mettait en scène dans une pièce de théâtre où l'actrice principale mourrait en martyre.

"Madame, je ne suis qu'un simple militaire, je vais donc signaler votre exigence à mon supérieur et vous transmettre sa réponse."

Le capitaine s'éloigna donc, prenant un comlink pour répéter, dans les grandes lignes, les propos de la souveraine d'Ondéron au Grand Amiral. Puis il écouta attentivement la réponse de ce dernier, ce qui pris une douzaine de minutes. Il éteignit l'appareil et le rangea dans sa poche avant de revenir vers la passerelle, d'un pas calme et militaire.

"Le grand amiral tient à vous faire plusieurs remarques. Tout d'abord, le général Wrath n'a jamais dit se rendre à l'empire, juste qu'il dissoudait la confédération. Ensuite, il ne peut accepter sa présence à vos côtés d'une part car cela voudrait dire que l'empire lui pardonne ses actes, hors le grand amiral Thrawn n'est ici que pour négocier avec Ondéron, pas pour statuer sur le sort des dirigeants de la confédération. Pour cela, il devrait en discuter avec l'Empereur, qu'il ne représente que dans le cadre des négociations avec votre planète.

Mon supérieur trouve, par ailleurs, regrettable que vous mettiez en balance la vie de millions d'individus en jeu uniquement pour garder à vos côtés une personne qui ne fait même pas parti officiellement de votre gouvernement. Il m'a demandé de vous rappeler que, si vous refuser de céder sur ce point, vous êtes libre de repartir. Il ne sera plus question, pour lui, de reprendre alors les négociations : l'empereur Palpatine ne lui a autorisé à négocier avec vous qu'une seule fois. En cas d'échec, et si vous souhaitez à l'avenir tenter de nouvelles négociations, l'empereur nommera une autre personne, avec des revendications moins amicales.

La décision que ce traité soit négocié n'est pas entre nos mains, majesté, contrairment à ce que vous dites mais entre les vôtres. Le Grand Amiral fait déjà un grand geste en ne demandant pas que vous livriez le général à la justice impérial afin qu'il soit jugé pour son attaque lâche contre la marine impérial, point qu'il n'a jamais voulu mettre dans les négociations.

Pour ma part, je dois m'excuser mais comme je vous l'ai dis, je ne suis qu'un militaire et des tâches m'attendent; Je vous laisse le lieutenant tshel, au cas où vous changeriez d'avis et souhaiteriez rejoindre la salle de conférence sans le général Wrath à vos côtés."


Respectueusement, le capitaine s'inclina vers la reine avant de se tourner et de se diriger vers la sortie du hangar. Le Lieutenant Tshel restait au garde à vous, tout comme les stormtroopers, attendant de savoir la décision de Laura Kira.

Dans la salle de conférence, le grand amiral se demandait si la reine aurait l'audace de provoquer un incident diplomatique, dans le but exprès de faire échouer les négociations. Si c'est le cas, elle le regrettera et y perdra énormément en crédibilité.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine d'Ondéron
avatar
Messages : 236
Comptes : Logan March, Jade Nerys, Elmeris Vox
Espèce : Humaine
Âge rp : 30 ans
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Ven 6 Avr - 20:41

Arrivée impériale sur

Ondéron


La solitude est le miroir de la conscience





Après mon long discours, il fallait l'avouer, le capitaine précisa qu'il n'était qu'un simple militaire. Peut-être avais-je été trop brusque envers lui. Après tout il avait uniquement reçu l'ordre de m'accueillir et de transmettre le message de l'Amiral Thrawn. Le Capitaine Pellaeon m'annonça qu'il allait en référer à l'Amiral. Il me fallut attendre une bonne dizaine de minutes avant que le Capitaine ne m'annonce la réponse de son supérieur. J'écoutais donc ce dernier attentivement et sans l'interrompre. L'Amiral Thrawn avait de très bons arguments, je devais me le reconnaitre. Il n'était pas question pour l'Empire que l'ancien leader de la Confédération ne pose un pied hors de la navette. Cependant, pour la réalisation de mes futurs projets, ce traité était indispensable. Mais il me restait encore dans ma manche une carte à jouer. Carte que je m'apprêtais à jouer maintenant. D'une voix plus douce et plus sereine, j'interpellais de nouveau le Capitaine. mais ce dernier semblait déjà être loin et parti vaguer à ses occupations. Mon regard se retourna donc vers le lieutenant Tshel

- "Lieutenant Tshel ! Il y a mésentente entre moi et l'Amiral. Un certain point semble ne pas avoir été compris. Peut-être me suis mal exprimée dès mon arrivée, si c'est le cas, je vous présente mes plus humbles excuses. En effet, lors de notre conversation par hologramme, l'Amiral a bien certifié vouloir ce traité qu'avec les forces ondérienne. Comme promis, je suis ici, avec mon escorte. Escorte composée que de force ondérienne. Ce détail semble vous avoir échapper. Encore une fois toutes mes excuses pour ne pas avoir développé ce sujet. Voici Leedra Payne, Capitaine de ma Garde personnelle. Ce mandalorien est un mercenaire ayant rejoint mes forces depuis quelques temps maintenant. Monsieur Wrys, est un mercenaire indépendant qui a ma demande a accepté de rejoindre mes forces. Quant au Général Wrath, ancien leader de la Confédération, aussitôt après qu'il ait dissous ses propres forces, lui et ceux qui composaient son ancienne armée ont rejoint les forces d'Ondéron à ma demande. Vous le comprenez donc, le Général Wrath, depuis qu'il a dissout la Confédération est sous ma dirigeance, au sein même de l'armée ondérienne. Ne vous êtes vous pas posés la question ? Pourquoi les anciens vaisseaux de la Confédération ne vous ont-ils pas attaqués ? Ou ne sont-ils pas encore enfuit ? J'ai respecté ma part du marché, seulement et uniquement les représentants des forces d'Ondéron sont présent en ce lieu. Pouvez-vous je vous pris faire part de ce détail à l'Amiral et lui dire qu'avec MON escorte, je suis prête à m'entretenir avec lui pour signer le traité entre nos deux nations."

Face à cela, j'espérais que l'Amiral Thrawn change d'avis à ce sujet. J'attendis donc que le lieutenant transmettre cette information manquante à l'Amiral et que ce dernier face part de sa réponse. De se réponse, je devrais prendre une dérision si l'Amiral devait rester sur ses positions

Code by Joy

_________________

Tant qu'un cœur ondérien battra dans la galaxie, Ondéron ne disparaîtra jamais !
Nous sommes Ondéron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Jeu 12 Avr - 14:00

A l'arrivé de notre navette, je ne savais plus où en donner de la tête, je voulais descendre de celle-ci. Mais l'impérial qui nous attendait, dit à la Reine Laura que je ne pouvais poser pied à terre, sans quoi je serais arrêter. Dans ma tête, j'étais perdue, je ne savais que faire... Pourtant, je faisais désormais partie des forces Ondéronienne ... Et plus de la Confédération, j'étais protégé... Même si mon passé, était lié à tout jamais... J'attendais toujours dans la navette, ne sachant que faire... Mais je gardais soigneusement mes sabres accroché à ma ceinture... J'étais près si le pire étais à venir... Cependant, si je restais dans la navette, ils pourraient aisément m'éliminer en lui tirant dessus... J'étais coincé de tout les côtés... Et ne savais pas quoi faire... Quel avenir aurait Laura si je n'étais plus présent, mais quel avenir aurait Ondéron, si la reine mourrait en ce jour.

Regardant alors autour de moi, j'entendis la Reine prononcer des mots. Une parole très puissante qui questionnerais tout l'Empire et engendrait plus de révolte qu'il ne fallait. Hum... étrange... Enfin très bien jouer ! La reine était entrain de gagner au petit jeu de l'Empire, mais cela ne m'aidait pas... Je décrochais alors le collier de Rosas en le regardant avec tristesse, je le serrais contre ma poitrine avant de lever les yeux au ciel et de pardonner Rosas pour ce que j'allais faire... Je devais tenter le tout pour le tous... Versant une larme, je commençais à sortir de la navette posant le pied sur le croiseur impérial, mais toujours derrière Laura.... Mon instinct dit de suivre la Reine coûte que coûte, même dans la mort si je le devais ! Car l'espoir est le pilier qui soutient le monde. L'espoir est le rêve d'un homme qui s'éveille. JE VAINCRAIS LA MORT ! Je me battrais jusqu'à mes dernières heures, que ce soit pour protéger la Reine, ou les mercenaires qui l'accompagnent. J'ai deux sabres laser, ce qui permet de venir à bout de bon nombre de soldat. Si affrontement venait à nous. Je restais alors tranquillement derrière Laura, scrutant chaque impériaux, du haut de mes deux mètres dix ! Ce n'est pas en ce jour que Wrath mourra ! Et si ce devait être le cas, il le ferais dans les plus grandes attentions ! Gloire à Laura ! Et que la Force soit avec nous, et que les paroles de la Reine nous guide !
Revenir en haut Aller en bas
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Jeu 12 Avr - 16:51

- "Lieutenant Tshel ! Il y a mésentente entre moi et l'Amiral. Un certain point semble ne pas avoir été compris. Peut-être me suis mal exprimée dès mon arrivée, si c'est le cas, je vous présente mes plus humbles excuses. En effet, lors de notre conversation par hologramme, l'Amiral a bien certifié vouloir ce traité qu'avec les forces ondérienne. Comme promis, je suis ici, avec mon escorte. Escorte composée que de force ondérienne. Ce détail semble vous avoir échapper. Encore une fois toutes mes excuses pour ne pas avoir développé ce sujet. Voici Leedra Payne, Capitaine de ma Garde personnelle. Ce mandalorien est un mercenaire ayant rejoint mes forces depuis quelques temps maintenant. Monsieur Wrys, est un mercenaire indépendant qui a ma demande a accepté de rejoindre mes forces. Quant au Général Wrath, ancien leader de la Confédération, aussitôt après qu'il ait dissous ses propres forces, lui et ceux qui composaient son ancienne armée ont rejoint les forces d'Ondéron à ma demande. Vous le comprenez donc, le Général Wrath, depuis qu'il a dissout la Confédération est sous ma dirigeance, au sein même de l'armée ondérienne. Ne vous êtes vous pas posés la question ? Pourquoi les anciens vaisseaux de la Confédération ne vous ont-ils pas attaqués ? Ou ne sont-ils pas encore enfuit ? J'ai respecté ma part du marché, seulement et uniquement les représentants des forces d'Ondéron sont présent en ce lieu. Pouvez-vous je vous pris faire part de ce détail à l'Amiral et lui dire qu'avec MON escorte, je suis prête à m'entretenir avec lui pour signer le traité entre nos deux nations."


"Vous connaissez mes ordres, madame."

Fut la seule réponse du lieutenant. Que pouvait-il dire d'autre, d'ailleurs ? Accepter la demande de la reine reviendrait à finir sa carrière à surveiller la porte d'un placard à balai, dans le meilleur des cas. Du temps de Vador, il se ferait exécuter. Bon, du temps de Vador, la reine n'aurait mis les pieds qu'avec des menottes aux poignets, aussi. Toujours est-il qu'il n'allait pas contacter le grand amiral, alors que le capitaine Pellaeon lui avait personnellement donné ses instructions.

Toutefois, quand il lui sembla que la reine avait décidé de venir sans le cyborg, il fut soulagé. Un oeil expérimenté pouvait voir sa posture se détendre, ses épaules s'abaisser légèrement. C'est alors que le général s'avança, descendant la passerelle et posant UN pied sur le sol du vaisseau. Le lieutenant Tshel se redressa, levant la main droite, la paume ouverte. La trentaine de stormtroopers n'attendit même pas que le geste s'achève, se déplaçant et formant une livre courbe, pointant leurs armes en direction du groupe, et surtout de l'ancien dirigeant de la Confédération. Ils ne furent pas les seuls, d'ailleurs. Les deux TR-TT avancèrent d'un seul peu, se penchant légèrement, leurs canons menaçant le groupe qui venait de s'arrêter net.

Le lieutenant Tshel regarda la reine Kira, hésitant visiblement à ordonner l'arrestation du général mécanique, voyant bien que cela déclencherait les hostilités, et sa propre mort. C'est pour cela que son regard pouvait, peut-être, sembler supplier l'humaine d'ordonner à Wrath de remonter dans la navette.  Ou de se rendre à l'Empire. Et en espérant que le cyborg ne pose pas l'autre pied au sol.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Arrivée Impériale sur Onderon
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Garde impériale
» armée impériale napoléonienne et européenne
» Armée romaine impériale ADG2
» Conseils contre la Garde Impériale (Gros tanks)
» {AIF} Armée Impériale Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Onderon-
Sauter vers: