Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 [Event] Arrivée Impériale sur Onderon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Reine d'Ondéron
avatar
Messages : 236
Comptes : Logan March, Jade Nerys, Elmeris Vox
Espèce : Humaine
Âge rp : 30 ans
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Lun 16 Avr - 22:03

Arrivée impériale sur

Ondéron


La solitude est le miroir de la conscience





Suis-je normale ? Pourquoi ... pourquoi je ne ressens aucune peur ? Plusieurs dizaines de blasters étaient pointés sur nous. Sans compter les deux TR-TT qui pointaient leur canon vers nous. N'importe qui n'étant ni un guerrier, ni une guerrière, seraient apeurés ou même peut-être terrifiés. J'étais restée calme et sereine, sans libérer une seule once de peur. A vrai dire, c'est mon attitude actuelle qui me terrifiait au fond de moi. Hors-mi le fait d’avoir participé  à la bataille d'Alderaan, je ne me suis jamais retrouvée sur le front. Des armes étaient pointées dans ma direction. L'Empire allait probablement me tuer. Alors pourquoi je ne ressentais aucune peur. Je regardais scrupuleusement les soldats de l'Empire, puis les deux TR-TT. Non c'est impossible ! J'avais l'impression d'aimer cette sensation. Sans que je ne le remarque, un sourire se dessina sur mes lèvres. Et une vile pensée me traversa l'esprit un bref instant. La situation serait inversée, j'aurai pris plaisir à ordonner d'ouvrir le feu. Si seulement à cet instant que je connaissais cette vérité me concernant, alors je serais heureuse que l'Empire ouvre le feu, que je puisse quitter ce monde. Mais bon inutile de s'éterniser sur ce sujet vu qu'à l'heure actuelle je ne sais encore rien.  

Le fait que l'Empire est pointé leurs armes sur nous, avait éveillé une particularité en moi que je ne soupçonnais pas le moins du monde. Je n'avais en aucun cas été déstabilisée ou encore troublée voir effrayée. Mes alliés et moi-même avions des projets, et j'avais même certains projets personnels. Mais pour y parvenir, ce traité avec l'Empire était indispensable, et je n'accepterais pas de quitter ce monde avec un tel échec. Malgré le fait, qu'intérieurement, j'étais terrifiée par cette nouvelle personnalité émanent de moi-même, j'étais tout de fois heureuse d'être ici. Je me souviens d'une phrase que mon bras droit David, m'avait dite lors de mon accès au trône. L'information est l'une des clés pour s'emparer d'une victoire. Celui qui a le maximum d'information sur son ennemi part avec un grand avantage. La connaissance de l’ennemi était l'une de ses clés. Bien sûr à l'heure actuelle ma connaissance dans ce domaine était très très réduite, voir quasi inexistante. Alors afin d’acquérir cette clé et devenir plus puissante pour l'avenir, j'étais prête à perdre dès maintenant autant de batailles que nécessaires. Le mouton était dans l'antre du loup et je n'avais qu'une chose à faire, écouter ; observer et apprendre. Suite à notre situation actuelle, je levais à mon tour la main droite.

- "Général Wrath ... vous savez aussi bien que moi pourquoi nous sommes ici. Contre mon gré, je vous pris de bien vouloir retourner dans la navette et d'y attendre mon retour ! John Wrys .. veuillez à protéger le Général et veuillez aussi à ce que personnes d'autres que nous ne posent un pied dans la navette ! Impériaux ! Détruisez la navette, et vous romprez le traité déclenchant ainsi une guerre contre Ondéron. Même si la défaite nous fait face, n'espérez pas nous vaincre aussi facilement ! "

Directe, intransigeante, j'avais dis ce que j'avais à dire. Mes ordres envers les miens avaient été donnés. L'avertissement envers l'Empire aussi. J'avais fais en sorte que la réussite du traité se fasse dans les meilleures conditions possibles. Mon regard se tourna à nouveau vers le lieutenant Tshel.

- "Maintenant que tout semble être réglé, pouvez-vous me mener à l'Amiral Thrawn je vous pris."

Je tournais une dernière fois mon regard vers le Général Wrath, lui lançant un sourire et un hochement de tête lui disant que tout se passerait bien.

Code by Joy

_________________

Tant qu'un cœur ondérien battra dans la galaxie, Ondéron ne disparaîtra jamais !
Nous sommes Ondéron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Lun 23 Avr - 18:00

- "Général Wrath ... vous savez aussi bien que moi pourquoi nous sommes ici. Contre mon gré, je vous pris de bien vouloir retourner dans la navette et d'y attendre mon retour ! John Wrys .. veuillez à protéger le Général et veuillez aussi à ce que personnes d'autres que nous ne posent un pied dans la navette ! Impériaux ! Détruisez la navette, et vous romprez le traité déclenchant ainsi une guerre contre Ondéron. Même si la défaite nous fait face, n'espérez pas nous vaincre aussi facilement ! "

L'attente de la réaction du général fut palpable, presque solide tant son prochain geste aurait une importance cruciale. Un pas en avant pouvait mettre fin aux négociations voir entamer un combat à bord même du destroyer. Un pas en arrière serait une preuve de sa volonté pacifique, de son obéissance à sa nouvelle souveraine. Et il le fit, au soulagement du lieutenant qui abaissa son bras. Les soldats regagnèrent promptement leur position, reformant les trois rangées de parade. Les deux TR-TT reprirent aussi leur position d'attente, chacun dans son coin.

- "Maintenant que tout semble être réglé, pouvez-vous me mener à l'Amiral Thrawn je vous pris."

"Bien sur, veuillez me suivre madame."

Le lieutenant Tshel la conduisit, ainsi que sa suite, dans les entrailles du destroyer stellaire, deux stormtroopers se mettant en marche derrière la délégation. D'une part comme escorte mais, probablement, aussi pour s'assurer qu'aucun ne se "perde". Les gens sont parfois si doués pour se tromper de chemin sur un vaisseau inconnu. Après quelques minutes, il leur montra une porte, leur indiquant qu'il s'agissait d'une suite où ils pourront se reposer ou s'isoler s'ils en éprouvaient le besoin. Puis, il leur montra une porte, celle de la salle de réunion. Les deux soldats vinrent prendre position de chaque côté. Le lieutenant, une fois à l'intérieur, alla rejoindre le groupe impérial, qui se leva à l'entrée des ondéroniens.

"Votre majesté, je vous remercie une fois encore d'avoir accepté mon offre de paix. J'ai pris la liberté de faire installer une caméra dans cette salle, afin de tranquilliser vos sujets et de pouvoir regarder nos discussions en direct."

Tshel était un peu surpris, ignorant qu'on installerait un appareil de ce type dans la pièce. Il regarda et vit, en effet, un petit drone de sécurité qui flottait dans un coin de la pièce. Il s'installa dans son fauteuil, quand le chiss leur proposa de s'asseoir. Le grand amiral était accompagné de lui, du lieutenant-colonel Vanto et de soldat, sans arme autre qu'un pistolet blaster à la ceinture, choisis uniquement pour que les deux groupes soient aussi nombreux dans la pièce. La grand amiral écouta les propos de la reine, poliment, puis reprit la parole.

"Je vous ai fait part de mes conditions, que je tiens à vous rappeler. Il s'agit donc de l'établissement d'une ambassade sur votre monde, ambassade que vous préviendrez, par politesse, de tout mouvement de votre flotte dans nos frontières. Ce que vous attendriez de notre part si nous comptions envoyer des vaisseaux dans votre monde. Le second point, qui portera probablement à discussion, sera la taille de votre flotte. L'Empire, vous le comprenez, ne peut accepter qu'une nation qui l'a agressé sans provocation se dote d'une flotte plus puissante que ses besoins ne le demandent. Le dernier point concernera notre demande de non-intervention dans notre conflit avec les forces confédérées, ou ex-confédérées.

En retour, l'Empire reconnaîtra votre indépendance, ne demandera aucune contrepartie financière ou autre de votre part. Suivant comment notre discussion se déroulera, nous pourrions même accepter de ne rien tenter contre le général Wrath, tant qu'il reste à l'intérieur de vos frontières et qu'il donne sa parole de ne plus jamais entreprendre d'action contre l'Empire."


Le lieutenant Tshel voyait que l'empire proposait, en apparence, peu. Juste une seule chose, ce que désirait les rebelles et les confédérés : la liberté de se gouverner eux-même.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine d'Ondéron
avatar
Messages : 236
Comptes : Logan March, Jade Nerys, Elmeris Vox
Espèce : Humaine
Âge rp : 30 ans
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Mar 1 Mai - 14:45

Arrivée impériale sur

Ondéron


La solitude est le miroir de la conscience





Le Général Wrath finit par regagner la navette, me faisant confiance répondant à mon signe de tête. Quant à John Wrys, il s'acquitta de ma demande en se m'étant devant l'entrée de la navette. Localisant mon attention vers le lieutenant Tshel, je lui avais demandé de bien vouloir m'escorter jusqu'à l'Amiral Thrawn. Ce dernier semblait soulager que Wrath soit retourné à bord de la navette. C'est donc ainsi que mes pas suivirent ceux du lieutenant Tshel. Deux soldats impériaux fermèrent notre marche, nous escortant aussi par la même occasion. J'étais accompagnée de Leedra et de Darro. Marchant à pas de loup, j'observais attentivement les alentours. Le Chimaera était vraiment un bâtiment gigantesque, beaucoup plus grand que mon vaisseau Amiral, le Dracarys, cela ne faisait aucun doute. Au bout d'un certain temps, nos pas s'arrêtèrent, le lieutenant Tshel m'informa qu'il s'agissait d'une suite qui nous était attribuée afin que nous puissions nous reposer ou encore nous isoler si nous en ressortirions le besoin. D'un signe de tête je le remerciais, lui disant que nous pouvions continuer notre progression afin d'entamer la procédure et signer le traité entre Ondéron et l'Empire.

La salle de réunion où nous attendait l'Amiral Thrawn, se trouvait non loin de notre suite. Il nous fallut à peine quelques minutes pour nous retrouver devant la porte. Les deux soldats qui nous escortaient vint se mettre à chaque côté de la porte, cette dernière s'ouvrant. J'entrais donc pas à pas, voyant enfin en face de moi l'Amiral Thrawn. Cet homme de peau bleue montrait une allure imposante et charismatique. Il me fallait juste un coup d’œil pour savoir qu'il était différent de la plupart des officiers impériaux, notamment de cet officier lors de la bataille d'Alderande, ce Tarkin. L'Amiral prit soin de prendre la parole en premier.

- "Votre majesté, je vous remercie une fois encore d'avoir accepté mon offre de paix. J'ai pris la liberté de faire installer une caméra dans cette salle, afin de tranquilliser vos sujets et de pouvoir regarder nos discussions en direct."

- "Et je vous remercie de me recevoir Amiral Thrawn. Puissions-nous trouver entente et établir le traité de paix."

Oui, l'Amiral était bel et bien différent de tous les impériaux auxquels j'ai pu faire face directement ou même indirectement. Calme, observateur, courtois, je comprenais pourquoi un humanoïde alien comme lui avait un tel poste au sein de l'Empire même si ces derniers n'étaient pas friands et partisans des aliens. D'une certaine manière, peut-être que je devais remercier l'Empereur de nous avoir amené cet homme, au moins avec lui les chances que le traité de paix se fasse était très encourageant. Oui ce traité était indispensable pour mes projets futurs. Nous faisant signe de nous assoir, je pris place à mon siège qui m'était réservé, laissant donc l'Amiral prendre de nouveau la parole. Je l'écoutais sans l'interrompre. Finalement trois conditions étaient requises par l'Empire. La première était de mettre en place une ambassade impériale à Iziz. Une condition à laquelle je m'étais attendue, une condition qui au vue de la situation je comprenais. La seconde condition était la taille de ma flotte. Mon Amiral m'avait prévenu que l'Empire m'imposerait une telle condition. Et la dernière était que les forces ondériennes n'interviennent plus dans le conflit de l'Empire et des confédérés ou même ex-confédérés.

Intérieurement, certains points évoqués me faisait rire. Notamment le fait de surveiller la croissance de ma flotte, uniquement au fait qu'on les a provoqué en premier. Oui, de mon ordre, Ondéron avait agressé l'Empire en premier. Mais même si je ne m'étais pas mêlée de l'affaire Aldérande, j'aurai continué d'accroitre la puissance de ma force, et tôt ou tard l'Empire serait venu à Ondéron. Après tout, aux yeux de l'Empire, toute puissance devait être sienne ou être anéantie. Quant au fait que je ne devais plus me mêler des affaires de l'Empire, je comptais accepter, ou du moins Ondéron, force indépendante ne s'en mêlera plus. Quand l'Amiral Thrawn eut fini de parler, je pris soin de prendre la relève afin de répondre à ses attentes.

- "Hm, je vois et je comprends vos intentions, ou plutôt les intentions de votre Empire. En ce qui concerne l'établissement d'une ambassade à Iziz, je m'y attendais. J'accepte le fait qu'une ambassade impériale voit le jour à Iziz. De cela, via le protocole Ondéron vous préviendra ou vous demandera l'autorisation de circuler dans votre frontière tout comme vous le ferez si vous circulez au sein des frontières ondériennes. Mais soyez rassuré, l'Empire ne verra que peu souvent nos vaisseaux au sein de vos frontières. Concernant votre demande de ne plus nous mêler dans votre conflit envers les Confédérés, cela va sans dire. Ondéron n'a plus d'intérêts à poursuivre les combats. Quant au fait d'aider les Confédérés, j'étais avant tout l'alliée du Général Wrath et non l'alliée de la Confédération même. Comme vous l'avez entendu, le général Wrath a dissous ses propres forces. Lui et ses hommes qui n'ont pas fuis ont accepté ma requête, celle d'intégrer les forces ondérienne. Par conséquent, je peux vous assurer que le Général Wrath et ses hommes ne vous causeront plus aucunes atteintes. Concernant le point du Général, si vous abandonnez toutes charges contre lui, je me porte d'ors et déjà garante pour lui. Le Général sera dorénavant sous ma responsabilité et ma surveillance. "

Peut-être que l'Empire, et même l'Amiral ne comprendra pas le fait que j'ai invité ces derniers à rejoindre les forces d'Ondéron. Mais bon, j'étais ici pour que le traité soit finalement signé et non pas pour leur faire comprendre un point qui ne les regarde pas. Ce que je comptais faire à l'avenir était très important, mais prendra surtout du temps à être mis en place. Oui, je comptais tenir promesse sur le fait qu'Ondéron forces indépendantes ne se mêlera plus des affaires de l'Empire. Sur ce point je n'avais pas menti. Il restait maintenant la dernière condition de l'Empire à mettre au point, la flotte d'Ondéron.

- "Concernant le fait de la taille de ma flotte. En effet, ce point est à établir Amiral. Oui je ne vais pas le nier, je vous ai agressé en premier via la bataille d'Alderande. Mais n'allez pas me dire qu'Ondéron aurait été tranquille malgré tout. Si je n'avais pas participé à cette bataille, ma force aurait quand même continuer d'accroître et tôt ou tard l'Empire serait venu quand même à Ondéron. Je doute fortement que votre Empereur aurait accepté une force indépendante avoisinante la vôtre. Dites-moi Amiral, que sous-entend l'Empire par la taille de ma flotte ? Je n'ai actuellement qu'une flotte, mon vaisseau-amiral, et trois croiseurs dont un ayant été détruit. Je ne vais pas le cacher, un nouveau croiseur est actuellement en construction pour que ma flotte soit au complèt. L'Empire souhaite limiter ma flotte ... à combien estimez-vous cette limite ?"

Code by Joy

_________________

Tant qu'un cœur ondérien battra dans la galaxie, Ondéron ne disparaîtra jamais !
Nous sommes Ondéron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 199
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Jeu 3 Mai - 19:27

Ça prenait du temps… L’amiral n’avait pas l’air inquiet, Eli, de son côté, s’attendait à tout instant entendre des coups de blaster ou bien sonner l’alarme du destroyer, signe que les combats avaient éclaté au sein même du hangar. Sans doute était-il trop nerveux, il ne pouvait tout simplement pas s’en empêcher. L’attente se déroula en silence, puis enfin, la délégation arriva, conduite par le lieutenant Tshel. Soulagé, Eli se leva puis s’inclina pour saluer la reine, son regard se portant ensuite sur ceux et celles qui l’accompagnait. Parfait, pour le moment, pas de combat enclenché, il avait vraiment cru que la situation allait dégénérer, ce n’est parce que la phase de négociation avait pu débuter que tout ne pouvait pas encore s’écrouler. Il se demandait également ce qui allait arriver, au cas où les discussions étaient un échec. Thrawn devra-t-il mener la guerre ici ou bien quelqu’un d’autre allait prendre le relais ? Eli aimerait mieux la première option, ça éviterait le massacre de civils.

– Votre majesté, je vous remercie une fois encore d'avoir accepté mon offre de paix. J'ai pris la liberté de faire installer une caméra dans cette salle, afin de tranquilliser vos sujets et de pouvoir regarder nos discussions en direct.

– Et je vous remercie de me recevoir Amiral Thrawn. Puissions-nous trouver entente et établir le traité de paix.

Une fois qu’ils furent tous assis, l’amiral reprit la parole, commençant tout d’abord par rappeler les conditions émises par l’Empire. Dans l’absolu, il n’y avait rien d’insurmontable ou qui soit ouvertement humiliant ou rabaissant, comme ils l’avaient vu sur bien des mondes. Trop de mondes. Au fond, Eli comprenait pourquoi tant de planètes s’étaient tournées vers la Rébellion lorsqu’on regardait les conditions leur ayant été imposées, notamment l’esclavage pour certaines, un point qui lui soulevait toujours le cœur de dégoût. Être loyal à un gouvernement n’empêchait pas d’en voir les défauts et les tares, du moins chez la plupart des personnes, et encore fallait-il que ceux prenant les décisions aient à cœur d’éviter ces tares et défauts, lors des négociations menées, plutôt que de se contenter d’écraser un monde avec la peur et la violence.

Il ne pensait pas que la création d’une ambassade puisse réellement poser de problèmes, après tout, lorsqu’on y tenait, c’était le genre de surveillance particulièrement facile à contourner. Quant à la taille de la Flotte et la promesse de non-ingérence dans les futures batailles contre l’Empire… Eli écarta un instant ce troisième point de son esprit pour réfléchir. L’exemple le plus probant est Corellia, ou plutôt, était Corellia, avant que les ex-dirigeants Confédérés ne se chargent de piller la planète. La Flotte, comme leurs forces de façon générale, avec les droïdes, avait connu une remarquable avancée, ce qui n’avait pourtant pas réellement inquiété l’Empereur. Peut-être parce qu’il savait pouvoir envoyer une Flotte bien plus conséquente au cas où ? Sans doute le sénateur Bonteri aurait-il voulu attendre encore plusieurs mois, voire des années, avant d’engager des actions d’envergure. Après tout, Corellia était très proche de Coruscant.

La Reine prit ensuite la parole à son tour, acceptant, comme ils s’étaient attendu, la création d’une ambassade sur son monde et le fait de prévenir les passages de sa flotte dans des espaces appartenant à l’Empire. Autrement dit, une grande partie de la galaxie, à l’heure actuelle. Même l’Espace Sauvage commençait lentement à être cartographié, colonisé, exploré. Un travail de fourmi, titanesque, et c’était là-bas qu’Eli imaginait que les restes de la Confédération allaient vouloir se retrouver pour rebâtir leurs forces, ainsi qu’une nouvelle organisation. Il retint un sourire lorsque la reine affirma que son peuple n’avait plus l’intention de poursuivre le combat ou aider la Confédération. Cette organisation était dissoute, il ne croyait pas que ça empêchera une nouvelle d’émerger. Pas immédiatement, soit, mais dans le futur…

– Concernant le fait de la taille de ma flotte. En effet, ce point est à établir Amiral. Oui je ne vais pas le nier, je vous ai agressé en premier via la bataille d'Alderande. Mais n'allez pas me dire qu'Ondéron aurait été tranquille malgré tout. Si je n'avais pas participé à cette bataille, ma force aurait quand même continué d'accroître et tôt ou tard l'Empire serait venu quand même à Ondéron. Je doute fortement que votre Empereur aurait accepté une force indépendante avoisinante la vôtre. Dites-moi Amiral, que sous-entend l'Empire par la taille de ma flotte ? Je n'ai actuellement qu'une flotte, mon vaisseau-amiral, et trois croiseurs dont un ayant été détruit. Je ne vais pas le cacher, un nouveau croiseur est actuellement en construction pour que ma flotte soit au complet. L'Empire souhaite limiter ma flotte ... à combien estimez-vous cette limite ?

Eli secoua très légèrement la tête, regardant Thrawn puis la reine. Il s’agissait aussi d’être réaliste, l’Empereur ne s’était justement pas inquiété des progressions dans la plupart des Flottes neutres ou ennemies déclarées justement parce que ces factions n’avaient aucun moyen de rattraper sa propre force sans que l’Empire ne cesse d’accroître la sienne pour les attendre.

– Majesté, dit-il doucement, il aurait fallu que l’Empire cesse toutes productions et améliorations, le temps que vous augmentiez vos forces, pour espérer avoir des forces équivalentes. Onderon n’a pas les mêmes ressources ni les moyens techniques nécessaires. C’était le cas de Corellia, qui augmentait ses forces avec les autres planètes leur étant affilié, l’Empereur a laissé faire car une non-agression, et non-ingérence, étaient installées. Vous auriez pu être en paix, soyez assurée de ça.

C’était un point qu’il jugeait important de souligner, simplement car il voulait montrer qu’il n’y avait pas, dans l’Empire, qu’une unique volonté, qui était celle d’écraser par la violence. Oui, la Doctrine Tarkin, pour autant, ça ne voulait pas dire qu’elle était seule et que tous étaient d’accords avec elle. Il redevint ensuite silencieux, attendant la réponse de l’amiral.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Jeu 3 Mai - 20:10

- "Hm, je vois et je comprends vos intentions, ou plutôt les intentions de votre Empire. En ce qui concerne l'établissement d'une ambassade à Iziz, je m'y attendais. J'accepte le fait qu'une ambassade impériale voit le jour à Iziz. De cela, via le protocole Ondéron vous préviendra ou vous demandera l'autorisation de circuler dans votre frontière tout comme vous le ferez si vous circulez au sein des frontières ondériennes. Mais soyez rassuré, l'Empire ne verra que peu souvent nos vaisseaux au sein de vos frontières. Concernant votre demande de ne plus nous mêler dans votre conflit envers les Confédérés, cela va sans dire. Ondéron n'a plus d'intérêts à poursuivre les combats. Quant au fait d'aider les Confédérés, j'étais avant tout l'alliée du Général Wrath et non l'alliée de la Confédération même. Comme vous l'avez entendu, le général Wrath a dissous ses propres forces. Lui et ses hommes qui n'ont pas fuis ont accepté ma requête, celle d'intégrer les forces ondérienne. Par conséquent, je peux vous assurer que le Général Wrath et ses hommes ne vous causeront plus aucunes atteintes. Concernant le point du Général, si vous abandonnez toutes charges contre lui, je me porte d'ors et déjà garante pour lui. Le Général sera dorénavant sous ma responsabilité et ma surveillance. "

Concernant le fait de la taille de ma flotte. En effet, ce point est à établir Amiral. Oui je ne vais pas le nier, je vous ai agressé en premier via la bataille d'Alderande. Mais n'allez pas me dire qu'Ondéron aurait été tranquille malgré tout. Si je n'avais pas participé à cette bataille, ma force aurait quand même continué d'accroître et tôt ou tard l'Empire serait venu quand même à Ondéron. Je doute fortement que votre Empereur aurait accepté une force indépendante avoisinante la vôtre. Dites-moi Amiral, que sous-entend l'Empire par la taille de ma flotte ? Je n'ai actuellement qu'une flotte, mon vaisseau-amiral, et trois croiseurs dont un ayant été détruit. Je ne vais pas le cacher, un nouveau croiseur est actuellement en construction pour que ma flotte soit au complet. L'Empire souhaite limiter ma flotte ... à combien estimez-vous cette limite ?


– Majesté, il aurait fallu que l’Empire cesse toutes productions et améliorations, le temps que vous augmentiez vos forces, pour espérer avoir des forces équivalentes. Onderon n’a pas les mêmes ressources ni les moyens techniques nécessaires. C’était le cas de Corellia, qui augmentait ses forces avec les autres planètes leur étant affilié, l’Empereur a laissé faire car une non-agression, et non-ingérence, étaient installées. Vous auriez pu être en paix, soyez assurée de ça.

Thrawn hocha doucement la tête, approuvant les propos de son assistant.

"Ce que souligne le lieutenant colonel Vanto est tout à fait exact. Je pourrais aussi vous citer les cas du royaume de Hapès et de l'hégémonie de Tion qui n'ont subis aucune attaque de l'Empire. Si l'empereur Palpatine avait décidé de s'opposer à votre volonté d'indépendance, vous l'auriez su dans la semaine, reine Kira."

Thrawn le savait très bien, il avait lui-même dirigé des forces d'interventions pour mater plusieurs tentatives de soulèvements indépendantistes, provoqués par Nightswann pour la plupart. Ondéron n'était pas si différente, bien que ce soit le gouvernement local qui ait pris la décision de faire sécession et non une minorité. C'est peut-être la raison qui a décidé Palpatine de ne pas intervenir.

"Concernant la taille de votre flotte.. Vous avez récupéré un croiseur confédéré, ce qui remplace le vaisseau que vous avez perdu volontairement sur Alderaan. Je pense que celui que vous avez en construction sera plus que suffisant comme renfort pour tenir les pirates à distance de votre planète."

Après tout, rare était les pirates à disposer d'une force capable de seulement rivaliser avec celle d'Ondéron. Toutefois, le but premier du chiss était évident : il ne voulait pas que les bâtiments confédérés s'ajoutent à cette forme et ne recrée une confédération bis en prenant Ondéron comme planète mère.

"Concernant le sort du général Wrath, je n'ai pas grand chose à en dire. Personnellement, je ne peux garantir que l'empire ne lui fera rien, tant qu'il restera dans le système d'Ondéron. Vous devrez vous attendre, par contre, à recevoir une demande d'extradition de la part de la justice corellienne pour qu'il explique pourquoi la flotte, qui était sous sa responsabilité, à déserté après avoir pillé la planète."

Quand à savoir si cela serait orchestré par l'empire ou une légitime demande du gouvernement qui sera mis en place, allez savoir. Pour Thrawn, cela ne serait, de toute façon, que justice : le rôle premier d'un soldat est de défendre sa patrie, tant qu'il peut la servir. Lui-même ne le pouvait pas, étant exilé. Il continua de regarder la reine, indifférent à la caméra qui filmait les propos. Allait-elle accepter ?

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine d'Ondéron
avatar
Messages : 236
Comptes : Logan March, Jade Nerys, Elmeris Vox
Espèce : Humaine
Âge rp : 30 ans
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Sam 19 Mai - 15:33

Arrivée impériale sur

Ondéron


La solitude est le miroir de la conscience





Nous étions tous dans la salle de réunion, les pourparlers pour le traité ayant commencé. Après avoir commencé à parler, je laissais la parole au lieutenant colonel Vanto et à l'Amiral Thrawn. Nous avions tous nos propres arguments. Concernant les demandes de l'Empire, j'étais en accord déjà avec deux d'entre elle. Celle que l'Empire instaure une ambassade à la capitale, et le fait que je les prévienne si ma flotte devait parcourir leurs systèmes. Et vis-versa. Même si l'Empire possédait déjà un grand nombre de systèmes sous leur contrôle, je ne comptais pas me balader chez eux. Moins je les verrais, mieux je me porterais. Cependant, comme je m'y attendais, le fait de limiter ma flotte pose problème. Je comprenais le point de vue de l'Amiral. Point de vue que j'allais de nouveau argumenter. Et notifier aussi certaines choses concernant le Général Wrath. Laissant mes deux hôtes finir de parler, je pris de nouveau la parole, avec une voix saine et calme.

- "Concernant le sort du Général Wrath, soyez sûr d'une chose, vous ne le verrez pas dans vos frontières. Quant à la justice corélienne, tant que le Général sera dans les terres ondérienne, Corélia n'obtiendra rien de moi. Et je doute qu'ils aient jusqu'à provoquer un incident diplomatique avec Ondéron. Vous l'avez dit vous même, ils n'ont plus de défense et encore moins de flotte. Mais je compte prochainement aller à la rencontre du nouveau responsable de Corélia pour clarifier les choses avec lui."

Je n'avais plus rien à dire concernant le Général Wrath, sauf si l'Amiral Thrawn voulait rajouter autre chose. Il restait maintenant à établir définitivement les conditions concernant ma flotte. Oh, et il y avait aussi un autre petit sujet à laquelle je voulais m'entretenir avec l'Amiral. Je repris donc la parole.

- "Pour ce qui est de ma flotte, je comprends votre point de vue Amiral, mais permettez-moi d'émettre certains doutes. Limiter ma flotte ne servirait à rien. Même si j'accumulais une flotte importante, je doute qu'en cas de nouveau conflit, avoir l'avantage sur l'Empire. La flotte et la puissance de l'Empire est sans pareil. Vous combattre de nouveau ne serait que du temps perdus mais aussi d'innombrables ressources gâchées. Et je me dois aussi de penser à protéger Ondéron. Que ferais-je si un enn ... une force autre que l'Empire venait à mes portes, une force plus puissante que moi ? Bien que nous nous apprêtions à signer un traité ensemble, il ne s'agit cependant pas d'une alliance. Au vue de l'histoire d'Ondéron, je me dois je me souvenir de notre passé au cours de ces derniers millénaire, et en aucun cas je ne compte m'allier avec vs l’Empire ou même avec les rebelles. Après les piliers de ces rebelles ne sont que d'ancien de la République. Et puis je prends en compte une autre évidence, mais s'il y a une chance sur mille pour que cela se produise. Les régions Inconnues .. on ne sait que très peu de chose à leurs sujets y compris s'il existe ou pas des civilisations hostiles prêtes un jour à venu au sein de notre galaxie ... De cela, Amiral Thrawn, voyez-vous encore une contrainte à limiter la flotte d'Ondéron ? Et une dernière chose me tracasse au sujet de l'Empire, bien que vous me paraissez être un homme de parole, je n'ai aucunement ce sentiment envers votre Empereur. Rien ne me dit que malgré ce traité il laissera Ondéron tranquille éternellement ...  Peut-être pouvez-vous me rassurer et me convaincre du contraire .. Amiral Thrawn."

Code by Joy

_________________

Tant qu'un cœur ondérien battra dans la galaxie, Ondéron ne disparaîtra jamais !
Nous sommes Ondéron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Sam 19 Mai - 18:07

"Concernant le sort du Général Wrath, soyez sûr d'une chose, vous ne le verrez pas dans vos frontières. Quant à la justice corélienne, tant que le Général sera dans les terres ondérienne, Corélia n'obtiendra rien de moi. Et je doute qu'ils aient jusqu'à provoquer un incident diplomatique avec Ondéron. Vous l'avez dit vous même, ils n'ont plus de défense et encore moins de flotte. Mais je compte prochainement aller à la rencontre du nouveau responsable de Corélia pour clarifier les choses avec lui."

Il fut difficile au lieutenant Tschel de ne pas réprimer un sourire ironique. Elle croyait quoi, que Corellia allait rester un système indépendant ? Non, Tarkin avait été envoyé là-bas pour s'assurer que ces foutus indépendantistes reviennent dans le droit chemin, au sein de l'empire. Il regrettait un peu que l'amiral soit aussi "coulant" avec Ondéron mais il ne pensait pas que cette reine ait vraiment compris ce qu'elle avait fait. Elle devait être manipulée par ce Wrath ! Cela expliquerait, selon lui, pourquoi elle le soutenait malgré tous les ennuies qu'il lui a amené. A moins qu'il n'ait un moyen de pression sur elle ? Mais, en ce cas, lequel ?

- "Pour ce qui est de ma flotte, je comprends votre point de vue Amiral, mais permettez-moi d'émettre certains doutes. Limiter ma flotte ne servirait à rien. Même si j'accumulais une flotte importante, je doute qu'en cas de nouveau conflit, avoir l'avantage sur l'Empire. La flotte et la puissance de l'Empire est sans pareil. Vous combattre de nouveau ne serait que du temps perdus mais aussi d'innombrables ressources gâchées. Et je me dois aussi de penser à protéger Ondéron. Que ferais-je si un enn ... une force autre que l'Empire venait à mes portes, une force plus puissante que moi ? Bien que nous nous apprêtions à signer un traité ensemble, il ne s'agit cependant pas d'une alliance. Au vue de l'histoire d'Ondéron, je me dois je me souvenir de notre passé au cours de ces derniers millénaire, et en aucun cas je ne compte m'allier avec vs l’Empire ou même avec les rebelles. Après les piliers de ces rebelles ne sont que d'ancien de la République. Et puis je prends en compte une autre évidence, mais s'il y a une chance sur mille pour que cela se produise. Les régions Inconnues .. on ne sait que très peu de chose à leurs sujets y compris s'il existe ou pas des civilisations hostiles prêtes un jour à venu au sein de notre galaxie ... De cela, Amiral Thrawn, voyez-vous encore une contrainte à limiter la flotte d'Ondéron ? Et une dernière chose me tracasse au sujet de l'Empire, bien que vous me paraissez être un homme de parole, je n'ai aucunement ce sentiment envers votre Empereur. Rien ne me dit que malgré ce traité il laissera Ondéron tranquille éternellement ...  Peut-être pouvez-vous me rassurer et me convaincre du contraire .. Amiral Thrawn."

"Vous me parlez d'histoire mais l'empire n'a que dix-neuf ans et ne saurait être comparé à ceux ayant existé avant, la preuve étant cette négociation : quel empire sith aurait accepté de négociation avec un système qu'il pourrait conquérir aisément ? "

Le capitaine Pellaeon hocha légèrement la tête, approuvant les paroles de son supérieur. Il n'avait pas participé à la planification de l'attaque d'Ondéron mais il savait que la puissance de feu que Thrawn avait apporté était plus que supérieur à celle dont disposait Kira. Et il savait que le grand amiral disposait de bien plus de bâtiments que ceux amené ici : même s'il était, par miracle, repoussé, l'empire pourrait revenir avec une force bien plus puissante.

"Vous dites ne vouloir que la paix mais je ne peux m'empêcher de me demander si c'est réel ou juste des propos n'ayant pour but que de rassurer votre peuple, que des propos de politicienne. Vous avez lancé une attaque sans déclaration de guerre préalable, vous désirez accroître votre potentiel militaire en parlant de menace sans les nommer. Qui craignez vous, majesté ?

Le Consortium de Hapès, qui n'a jamais été un peuple expansionniste ? Une menace venue des Régions Inconnues et qui traverserait toute la galaxie pour vous envahir ? La rébellion qui prouverait en le faisant qu'elle n'a pas les nobles idéaux auxquels elle prétend ?

Ou bien ne prenez vous cela que comme prétexte pour expliquer la récupération d'autant de vaisseau de l'ex-confédération que vous le pourrez dans un but non pas défensif mais expansionniste. En vous invitant à cette table, je pensais que nous discuterions sur la taille de cette limitation, pas sur son existence même. J'en viens à me demander si c'est votre volonté que j'entends ou celle du général Wrath, qui détient en son pouvoir les deux tiers de votre population, ou la votre ?"


Tschel tourna la tête vers son supérieur, son peu d'ancienneté l'empêchant de masquer sa surprise, son choc, en entendant le grand amiral énoncer, avec une voix calme et polie, que la reine Kira serait sous la coupe d'un chantage monstrueux. Il se ressaisit vite en comprenant que si Wrath avait planifié l'abandon du peuple qu'il était censé protéger, quel scrupule allait-il avoir envers un autre ?

"Je ne suis pas un politicien mais un militaire, reine Kira. Je ne fais pas de discours pour plaire aux autres, je dis ce que j'ai à dire, même si cela ne plaît pas. Je ne bluff pas, je ne joue pas. Je souhaite éviter une bataille qui ruinera définitivement votre peuple mais si vous refusez de négocier alors je me battrais. Je ne vous poserais cette question qu'une seule fois : acceptez vous que l'on définisse une limite à la taille de votre flotte ?"

L'ambassade, signaler les déplacements de sa flotte ? Ce n'était que des points secondaires pour lui. Le seul point important était cette histoire de limitation. Si elle refusait de plier, si elle était incapable de la moindre souplesse diplomatique, alors Thrawn mettra un terme à cette réunion et fera escorter la reine et son escorte hors de son vaisseau. Il lui laisse une dernière chance de régler cela pacifiquement, de sauver, littéralement, son monde. La balle était dans son camps. Que choisira-t-elle : la paix comme elle le prétend ou la guerre ?

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine d'Ondéron
avatar
Messages : 236
Comptes : Logan March, Jade Nerys, Elmeris Vox
Espèce : Humaine
Âge rp : 30 ans
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Lun 28 Mai - 22:13

Arrivée impériale sur

Ondéron


La solitude est le miroir de la conscience





Plus que les secondes passaient, plus que les minutes passèrent, je me rendais compte que je restais bloquée sur un sujet personnel, ma propre flotte. Petite seconde de lucidité dans mon esprit, je me fourvoyais, je m'éloignais de mon véritable objectif. Oui ma flotte, la première flotte d'Ondéron m’importait énormément, mais comparaison à ce que je devais faire à l'avenir, ma flotte n’était rien. Disons qu'elle pouvait être sacrifiable dans le sens que je devais arrêter de me comporter comme une gamine désirant agrandir sa flotte personnelle. En venant ici, j'avais accepté de faire des concessions avec mes alliés et mes proches. Fermant quelques instants les yeux, je pris une longue inspiration, reprenant mon calme et mon sang froid. L'Empire désirait restreindre ma flotte, alors il en sera ainsi. La première flotte d'Ondéron, composée du vaisseau amiral, de deux croiseurs lourds, du vaisseau du Général Wrath, ainsi que le croiseur en construction censé remplacer le Viserion, seront dès maintenant les seuls et uniques vaisseaux d'Ondéron, tant que le traité sera d'actualité dès qu'il  sera signé. Et une fois fait, de mon côté en tant que Reine d'Ondéron, je devrais tout faire pour que ce traité soit respecté. J'ouvris de nouveau mes yeux lentement, en expirant calmement, ayant entendu les propos de l'Amiral Thrawn. Mon regard fixa le sien, reprenant donc à mon tour la parole.

- "Toutes mes excuses ... Amiral Thrawn, je me suis .. égarée de la raison de notre présence ici-même. Vous disiez donc que mon vaisseau amiral, mes deux croiseurs ainsi que celui qui est actuellement en construction pour remplacer celui que j'ai perdu à Alderaan, et le vaisseau du Général Wrath, sont plus que suffisants pour composer la première flot... non la flotte unique d'Ondéron. Soit, qu'il en soit ainsi, j'accepte votre troisième et dernière condition pour que ce traité soit formé et signé par nos deux factions. Et ainsi mettre fin aux tourments qui se dresse entre Ondéron et l'Empire."

Cinq années maintenant que j'étais devenue Reine d'Ondéron. Cinq années peut-être, mais c'était encore très loin pour acquérir l'expérience nécessaire pour que je puisse devenir une bonne monarque, digne de servir et protéger son peuple. Je me rappel de mes premiers mois à mon accès au trône. David Larek le rebelle qui avait trahit les siens pour me soutenir était devenu mon bras-droit et mon conseiller. Je me rappel de ces mots à mon encontre. Vous serez peut-être menée à perdre certaines batailles, mais si çà doit être le cas, observez et apprenez de vos ennemis tout comme de vos alliés. Aujourd'hui et maintenant, tout ce que je pouvais faire était donc d'observer et d'apprendre. J'ignore pourquoi, mais si quelques minutes auparavant, j'ai pu retrouver mon calme et ma sérénité, c'était grâce à l'Amiral Thrawn. Sûr de lui, calme dans n'importe quelle situation, il semblait être impénétrable, difficile voir impossible pour quelqu'un comme moi de comprendre ce qu'il pensait. Je crois que sans m'en rendre compte, je prenais exemple sur son attitude. Cet homme m'intriguait, mais dans le sens que je voulais en savoir plus sur lui. Allait-il me répondre ? Peut-être ou peut-être pas, mais je me devais de lui poser la question.

- "Amiral Thrawn ... si je puis me permettre, j'aimerais vous poser une question. Juste pour obtenir une réponse à une certaine curiosité qui vogue en moi. Vous me paraissez être un homme intègre, et très réfléchit anticipant les moindres faits et gestes de ce qu'il l'entoure. Pourquoi un homme tel que vous donne-t-il autant de dévotion à l'Empire ou plutôt à l'Empereur ? J'aimerais .. comprendre ce point de vue  .."

J'avais certes accepté tous les thermes de l'Empire pour que le traité puisse être signé. Néanmoins, bien que j'eus posé cette question, cela n'avait rien à voir avec le traité. Bien sûr, je n'avais pas ordonné à l'Amiral de me répondre, son choix lui appartenait. Mais je reconnais que connaître cette raison m'intéressait. Peut-être qu'une réponse pourrait m'aider à mieux comprendre l'Empire ou du moins à mieux le cerner.

Code by Joy

_________________

Tant qu'un cœur ondérien battra dans la galaxie, Ondéron ne disparaîtra jamais !
Nous sommes Ondéron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Mar 12 Juin - 17:18

"Toutes mes excuses ... Amiral Thrawn, je me suis .. égarée de la raison de notre présence ici-même. Vous disiez donc que mon vaisseau amiral, mes deux croiseurs ainsi que celui qui est actuellement en construction pour remplacer celui que j'ai perdu à Alderaan, et le vaisseau du Général Wrath, sont plus que suffisants pour composer la première flot... non la flotte unique d'Ondéron. Soit, qu'il en soit ainsi, j'accepte votre troisième et dernière condition pour que ce traité soit formé et signé par nos deux factions. Et ainsi mettre fin aux tourments qui se dresse entre Ondéron et l'Empire."

Le lieutenant Tschel fut si content qu'il ne remarqua pas le lapsus de la reine Kira. Il lâcha un léger sourire de contentement, heureux que la puissance impériale ait fait revenir à la réalité cette reine à peine aussi âgée que lui. Son seul regret : que le grand amiral n'ait pas insisté sur le fait qu''Ondéron réintègre l'empire mais qui sait. A force de co-habiter, peut-être que cela se fera un jour. Thrawn se leva pour sceller cette accord en tendant la main à la reine.

"Je suis sur qu'une femme de parole comme vous saura honorer la part de cet accord tout comme l'Empire tiendra la sienne."

La poignée de main fut cordiale de la part du chiss mais le ton, quoi que léger, lorsqu'il parla était teinté d'une légère pointe d'avertissement. Il n'est pas dans les habitudes de Thrawn de tolérer qu'on croit pouvoir le manipuler aussi aisément, ni que l'on puisse s'amuser à continuer à agir sans se soucier d'un accord qu'il a négocié en personne. En clair, la légère pointe avertissait Laura que si elle tentait de magouiller dans son dos, il viendrait en personne s'occuper de régler cette histoire.

Comme l'accord était signé, il fit signe que l'on coupe la caméra.


"Amiral Thrawn ... si je puis me permettre, j'aimerais vous poser une question. Juste pour obtenir une réponse à une certaine curiosité qui vogue en moi. Vous me paraissez être un homme intègre, et très réfléchit anticipant les moindres faits et gestes de ce qu'il l'entoure. Pourquoi un homme tel que vous donne-t-il autant de dévotion à l'Empire ou plutôt à l'Empereur ? J'aimerais .. comprendre ce point de vue  .."

"Je pourrais vous retourner cette question, majesté. Le général Wrath a trahit le but premier de la Confédération : protéger Corellia. Maintenant, alors que les vaisseaux confédérés ont disparus, il annonce la dissolution de ses troupes sans en apporter la moindre preuve. Cela dénote un manque total d'honneur, de loyauté et un mépris total pour toutes les vies perdus par ses actes, qu'elles soient confédérées, ondéroniennes, impériales corelliennes ou alderaaniennes.

Pourquoi acceptez vous une telle personne dans votre conseil royal ? J'ajouterais que vous pourriez vous demander quel va être l'impact de sa présence à vos côtés sur l'image que vous tentez de donner."


Le grand amiral inclina légèrement la tête, se décalant d'un pas sur le côté. Il fallait bien connaître le grand amiral pour avoir noté la note d'amusement dans sa voix. Seul Eli, donc, a du le percevoir. Toutefois, sa réponse restait cinglante et un esprit éclairé pouvait la résumer très simplement : "pensez vous valoir mieux, vous qui acceptez Wrath dans vos rangs".

"A moins que vous n'ayez une autre question, majesté, je pense que nous pouvons clore cette réunion. Le lieutenant Tschel vous escortera jusqu'à votre navette. "

Thrawn s'carta, s'approchant de son assistant afin de lui demander de signaler au capitaine Pellaeon que leurs invités allaient bientôt partir.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine d'Ondéron
avatar
Messages : 236
Comptes : Logan March, Jade Nerys, Elmeris Vox
Espèce : Humaine
Âge rp : 30 ans
Maître : /
Apprenti / Padawan : /
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   Sam 16 Juin - 10:50

Arrivée impériale sur

Ondéron


La solitude est le miroir de la conscience





- "Je suis sur qu'une femme de parole comme vous saura honorer la part de cet accord tout comme l'Empire tiendra la sienne."

Une poignet de main entre l'Amiral et moi se fit. Bien qu'Ondéron serait étroitement surveillé, il resterait un monde neutre, n'appartenant par à l'Empire. Pour l'instant, mon monde et mon peuple étaient tout deux préservés d'une quelconque menace. Quant à la suite, l'Amiral répondit à ma question par une autre question, comme pour éviter le sujet. Même s'il n'avait pas satisfait ma curiosité, je commençais à le cerner de plus en plus, quel genre d'homme il est vraiment. Sans compter que durant tout le traité, il a su garder totalement son sang-froid. Si j'avais engagé le combat dès le départ, une chose est sûr, face à lui j'aurai non seulement perdu, mais Ondéron aurait de nouveau été sous le joug d'un nouvel Empire. Je le vis se lever me disant que si on en avait finir alors on raccompagnerait à ma navette. Me levant à mon tour, je vins à m'arrêter prêt de lui.

- "Soyez rassurez Amiral Thrawn. En tant que Reine d'Ondéron, mon principal objectif est de veiller au bien être de mon peuple et si je veux qu'Ondéron reste un monde libre et indépendant, je n'ai aucun intérêt à rompre de quelques manières que se soit le traité. Et je suis persuadée, tout comme vous venez de le dire, que tout comme Ondéron, l'Empire tiendra parole."

Mon regard se détourna du sien. Mes pas reprenant sa lancé vers la sortie. Finalement, le traité s'était  mieux passé que je ne l'aurai imaginé. Mais maintenant, j'avais fort à faire, et cela n'allait pas être de tout repos. Mais avant de sortir de la salle, mes pas s'arrêtèrent de nouveau, un léger sourire se dessinant sur mes lèvres. Contrairement à moi, l'Amiral aurait satisfaction à sa demande. Mon regard se tourna légèrement vers lui, mais devenant ferme

- "Oui le Général  a trahit sa conviction qui était de protéger Coréllia. Sachez que je ne suis pas le Général Wrath ! Lors de mon discours qui a convaincu mon peuple de me suivre, si ces derniers auraient refusé, je serais restée pour les protéger, même si la défaite m'attendait au final. Et sachez aussi que je n'ai pas hésité à dire mes ressentis au Général quant à la manière où les Confédérés ont lâchement abandonné Coréllia. Quant au fait d'avoir proposé à l'ancien leader de la Confédération de me rejoindre, la raison est simple, même si elle n'est pas évidente pour certains à comprendre. Avant les évènements d'Alderaan, j'ai rejoins la Confédération en tant qu'alliée uniquement, afin de préserver l'indépendance de mon peuple. Quant au fait qu'il m'ait rejoins au sein de mon armée, j'ai fais ce que tout allié respectable aurait fait, lui venir en aide et lui apporter mon soutien. Comme je vous l'ai dis auparavant, le Général Wrath est maintenant ma responsabilité, j'en suis pleinement consciente. Sur ceux cela fut un plaisir de m'entretenir avec vous. Cela a été enrichissant. Au plaisir de vous revoir Amiral Thrawn."

Sur ces derniers mots, je saluais avec respect l'Amiral, me retournant vers le lieutenant Tschel afin qui me raccompagne jusqu'à ma navette.

Code by Joy

_________________

Tant qu'un cœur ondérien battra dans la galaxie, Ondéron ne disparaîtra jamais !
Nous sommes Ondéron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Arrivée Impériale sur Onderon   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Arrivée Impériale sur Onderon
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Garde impériale
» armée impériale napoléonienne et européenne
» Armée romaine impériale ADG2
» Conseils contre la Garde Impériale (Gros tanks)
» {AIF} Armée Impériale Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Onderon-
Sauter vers: