Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 [Munto Codru] Retrouvailles en famille

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 52
Espèce : Humain
Âge rp : 23 ans
Infos fermées
MessageSujet: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Jeu 8 Mar - 16:55

Un léger grincement résonna dans le lointain, perçant le silence oppressant avec autant de force que s’ils avaient entendu un coup de blaster tiré à moins d’un mètre d’eux. Derek avait même un peu sursauté, les deux mains crispées sur son fusil, serré contre lui comme s’il serrait son propre enfant. Du calme… Wedge lui fit signe de se détendre un peu, souriant faiblement lorsque son meilleur ami lui répondit par une grimace peu confiante. Ils devaient attendre, voilà tout. Les minutes s’écoulèrent avec lenteur, puis les heures, et enfin, du bruit se fit entendre. Wedge, la tête reposant contre la cloison derrière lui, retint son souffle en regardant avec une extrême attention. Les soldats montaient tous un à un dans les navettes les attendant, puis ils décollèrent. Le calme revint, cette fois moins oppressant, empli d’un soulagement infini. Cette fois-ci, ce n’était vraiment pas passé loin.

Leur troupe revint vers leurs propres appareils, les chasseurs avaient eux aussi échappé à ce petit incident et étaient restées hors de vue. Wedge grimpa souplement dans son X-Wing puis mit son casque, lançant aux autres par intercom de se tenir prêts, ils pouvaient enfin quitter cette lune aussi glauque que dépouillée, ce n’était pas trop tôt. L’escadron rugit lors de l’allumage des moteurs puis s’éleva, en un ensemble rôdé par l’habitude et beau à observer pour celui ou celle appréciant telle discipline. Avant de passer la barre de l’hyperespace, Wedge dévia de trajectoire et dit au revoir aux autres, il devait les rejoindre un peu plus tard à la base, il avait tout d’abord un rendez-vous à honorer. Et ce avant de reprendre la route une nouvelle fois pour rejoindre Yavin, car un conseil militaire allait s’y tenir. Un conseil où des sujets crispants allaient être évoqués…

Le pilote avait choisit la planète Munto Codru pour y retrouver sa sœur. Un choix loin d’être anodin, cette planète se trouvait assez loin dans la Bordure Extérieure et était parfaitement ignorée de l’Empire, comme elle avait été ignorée de la République, car les autochtones ne désiraient pas que de tels gouvernements viennent se mêler de leurs affaires et de leurs modes de vie. Les Codru-Ji, humanoïdes à quatre bras et possédant des caractéristiques très particulières, ne raffolaient pas des étrangers mais ne les rejetaient pas pour autant, tant qu’on leur fichait la paix, on était les bienvenus. Wedge avait transmis les coordonnées du point de rendez-vous à sa sœur sur le tard, pour éviter à la fois les espions éventuels et autres problèmes du même genre, l’attendant dans un petit salon-chambre réservé pour l’occasion. De quoi leur offrir la plus parfaite des discrétions à tous les deux.

Il arriva le premier au lieu désigné, l’endroit était plutôt agréable, en haut d’une falaise, offrant une vue impressionnantes sur les gorges, les forêts et l’immense cascade, au loin. Le propriétaire présentait cette immense maison comme des chambres d’hôte destinés aux visiteurs de passage, dans la région, ainsi qu’aux rares étrangers. Wedge attendit l’arrivée de Syal dans le salon, tranquillement, sans même enlever sa tenue de pilote pour revêtir quelque chose de plus classique. Réflexe de soldat en mission à l’extérieure. Il se trouvait là depuis une bonne heure lorsque Syal arriva. Son frère fut assez surpris, elle avait tellement changé ! Ils ne s’étaient plus vus depuis des années… Il lui sourit en se rapprochant, la serrant dans ses bras avec force.

– Tu m’as manqué, grande sœur, avoua-t-il dans un souffle.

Il la relâcha puis recula de deux ou trois pas pour mieux la regarder. Terminée les traits encore un peu enfantins qu’elle avait conservé durant l’adolescence, elle avait gagné en allure et en prestance, une très belle femme, il était convaincu que bien des hommes devaient lui faire la cour. A côté, Wedge ne payait pas de mine et le savait. En tenue de pilote, les cheveux noirs légèrement en pagaille, le regard tout aussi noir et fatigué, déjà, par la vie qu’il menait, par tous les combats auxquels il avait participé.

– Alors, Syal, il paraît que tu es devenue une star sur Coruscant ? J'ai remarqué que tu avais laissé ton nom de famille derrière toi, tu as bien fait. Comment vas-tu, qu'es-tu devenue depuis tout ce temps ? Personne ne sait qui tu es, j'espère ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 61
Comptes : Rosas Sky, Calista, Mickaëlla, Opaline
Espèce : Humaine
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Jeu 8 Mar - 17:53

Munto Codru, un endroit calme pour se revoir et voila que mon frère avait besoin de me voir. Je ne comprenais pas pourquoi après tellement d'années il voulait que l'on se retrouve. Intérieurement, j'avais crue qu'il ne voudrait plus de moi après mon départ il y a bien des années, mais son message m'avais prouvé le contraire.

D'ailleurs, il tombait à pic, j'avais besoin de souffler après la réalisation du dernier Holodrame donc quoi de mieux que de partir à l'autre bout de la galaxie pour souffler? Mon frère avait trouvé une idée fantastique pour nos retrouvailles.

Deux jours de voyages depuis la capitale à éviter les fans, l'Empire et j'étais enfin arrivé à destination. L'endroit était de tout beauté, en pleine nature, c'était reposant, parfait pour se retrouver après quoi ? 11 ans ? Peut être plus, peut être moins.

Je me glissais rapidement à l'intérieur de la maison pour ne pas être vue et remarqua rapidement les cheveux en pagaille de mon petit frère. Il n'avait pas changé, mais simplement grandi et était devenue un beau jeune homme


Bonjour à toi aussi petit frère étouffais-je serré dans ses bras.

Souriant amusé, je le laissais à son observation en profitant pour faire de même. Il était bien plus grand que moi d'une tête et s'était finement musclé. J'espérais qu'il m'avait offert un neveux ou une nièce ou au moins une belle sœur, j'avais envie de chouchouter la famille, même si cela était risqué
Les rumeurs ne sont pas réellement fausses en effet, j'ai réussis mon rêve pour toi, pour nos parents. Je vais bien et toi? J'ai appris tes frasques de l'académie impériale pour finir rebelle par la suite. Oui, il m'a fallut me cacher pour me protéger et toi aussi, car l'Empire vois ma présence d'un mauvais œil. et me surveille de très très près. Dit moi, j'ai entendu des rumeurs dernièrement dans les hautes sphères concernant des ennuis pour Corellia, dit moi que c'est faux ?

Au fond de moi, j'avais très peur de la réponse qu'il allait me fournir, envisageant le pire pour notre monde natale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 52
Espèce : Humain
Âge rp : 23 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Ven 9 Mar - 10:54

– Les rumeurs ne sont pas réellement fausses en effet, j'ai réussi mon rêve pour toi, pour nos parents. Je vais bien et toi ? J'ai appris tes frasques de l'académie impériale pour finir rebelle par la suite. Oui, il m'a fallu me cacher pour me protéger et toi aussi, car l'Empire vois ma présence d'un mauvais œil. Et me surveille de très très près. Dis-moi, j'ai entendu des rumeurs, dernièrement dans les hautes sphères concernant des ennuis pour Corellia, dis-moi que c'est faux ?

– C’est pour ça que je devais te voir, viens t’asseoir.

Il l’incita à venir s’installer sur les petits fauteuils du salon, s’asseyant dans celui en face le sien avec un immense soupir, en se frottant longuement le visage des deux mains. Il n’avait pas encore tous les détails, pour Corellia, il en apprendra plus lors de la réunion avec le Conseil Rebelle. Mais il en savait déjà assez pour voir à quel point leur monde natal était dans la merde. Le regard plus sombre, il se redressa un peu en commençant par dire à sa sœur que tout allait bien, restant vague volontairement autant parce qu’il ne voulait pas l’angoisser que parce qu’il ne pouvait pas tout lui dire, pour sa propre sécurité. Moins elle en savait, mieux elle se portera, et moins on la soupçonnera de trafiquer des choses illégales ou fricoter avec la Rébellion. C’était aussi pour ça qu’il communiquait si peu avec sa famille.

– Je n’ai pas encore tous les détails, je sais simplement que la Confédération, qui avait pris le contrôle du système, est partie après avoir pillée la planète. J’ignore encore pourquoi, pour se rendre où et ce que nous pourrons y faire. L’Indépendance du secteur avait pourtant été acceptée ! Il a fallu que ces crétins aillent se mêler d’une bataille qui ne les regardait pas… Sais-tu combien des nôtres ont été tués, à cause de leur intervention imprévue et du désordre engendré ? Résultat, la planète est dans le viseur de l’Empire ! Ils vont leur tomber dessus, tôt ou tard. Ecoute-moi.

Il lui attrapa les deux mains et les serra dans les siennes, l’air plus sérieux qu’il ne l’avait jamais été. La bataille d’Alderaan restait en travers des gorges de tout le monde, au sein des Rebelles, personne n’avait encore digéré cette intervention imprévue et encore moins la petite annonce de Tarkin, tous ces « détails » cachés par l’Ordre Jedi.

– Tant que l’Empire te pense avec lui, tu ne risques rien. Je voudrai que tu renforces cette impression, participe à des soirées pro-Empire, fais un spectacle de propagande pour eux, je n’en sais rien, mais fais en sorte qu’ils soient encore plus convaincus que tu les soutiens et que tu détestes la Rébellion. Que tu ne te soucie pas du sort de Corellia, que la planète a mérité son sort. Fais en sorte qu’on te voit discuter et t’amuser avec des officiers Impériaux ou des membres du gouvernement. Tu es devenue assez célèbre pour être invitée à des bals ou soirées de ce genre, n’est-ce pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 61
Comptes : Rosas Sky, Calista, Mickaëlla, Opaline
Espèce : Humaine
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Sam 10 Mar - 8:57

Pourquoi avais-je l'impression que mon frère allait m'annoncer une nouvelle très peu plaisante en soit. Je m'installais alors près de lui, tout en écoutant avec horreur ce qu'il était entrain de m'annoncer concernant le sort de notre monde de naissance.

J'avais envie de pleurer, mais j'étais aussi en rage certaine contre celui qui avait conduit Corellia et les 5 mondes à leur perte pour des choses qui ne le regardait par le moins du monde.


Pourquoi personne ne s'est soulevé contre ses monstres qui ont fait tuer les notre? Pourquoi personne n'a rien fait? Où est passé la rage des corelliens concernant la protection de leur monde ? Nous étions parfaitement en paix jusqu'à présent et voila que la stupidité de certain risque de nous coûter vraiment beaucoup.

Serrant tendrement les mains de mon frère dans les miennes, j'écoutais avec une légère grimace sa demande. Je n'en étais absolument pas enchanté, bien au contraire, mais parfois il était bon de faire certains sacrifices pour protéger les personnes que nous aimions.

Détester? Peut être pas, mais je peux parfaitement créer une fausse indifférence face à cela, ce n'est pas un soucis pour moi, après tout ? Ne suis-je pas une actrice ? Je joue la comédie devant mon public sur scène, donc je pourrais continuer hors de la scène. M'amuser avec ses pinces sans rire et autres joyeusetés pour rester polie? C'est bien pour toi que je le fais, car j'en ai horreur. Oui je vais dans ce genre de soirée, et j'en ai évité une de justesse avant de venir te retrouver, mais bon, je vais te rendre ce service, mais je compte aussi les écouter en silence si cela peut être utile à toi et tes amis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 52
Espèce : Humain
Âge rp : 23 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Sam 10 Mar - 17:55

Les rumeurs chuchotaient que les Confédérés étaient partis en pillant la planète, volant armes, ressources, nourritures, laissant les usines à l’arrêt… Était-ce vrai ? Une fois encore, il devra attendre le conseil rebelle pour le savoir. Syal semblait agacée ou lassée de voir ça, mais après tout, qu’auraient pu faire les Corelliens ? Des manifestations contre la Confédération, il y en avait déjà eu, à l’époque ou Leukos Bonteri était encore de ce monde et à la tête de l’organisation. La plus grande des manifestations avait même été menée par Han Solo, plus ou moins malgré lui, soit, mais le résultat était le même. Les Corelliens l’avaient suivi dans cette révolte parce qu’il était l’un des leurs, parce qu’il était issu un contrebandier connu, parce qu’il était un Rebelle, parce qu’il savait comment représenter une population toujours plus en colère. Wedge avait une certaine admiration pour cet homme, parce qu’il était conscient qu’il n’y avait rien d’évident à vivre en passant au-dessus des pressions et en gardant sa voie, quoi qu’il arrive.

– Détester ? Peut-être pas, mais je peux parfaitement créer une fausse indifférence face à cela, ce n'est pas un soucis pour moi, après tout ? Ne suis-je pas une actrice ? Je joue la comédie devant mon public sur scène, donc je pourrais continuer hors de la scène. M'amuser avec ces pinces sans rire et autres joyeusetés pour rester polie ? C'est bien pour toi que je le fais, car j'en ai horreur. Oui, je vais dans ce genre de soirée, et j'en ai évité une de justesse avant de venir te retrouver, mais bon, je vais te rendre ce service, mais je compte aussi les écouter en silence si cela peut être utile à toi et tes amis.

– Non, secoua-t-il la tête aussitôt. Non, tu n’as pas à les écouter ni quoi que ce soit du genre, ce n’est pas ton travail. Nous avons des personnes dédiées à la collecte d’informations, de données et de secrets, Syal, je ne t’ai pas dit tout cela pour que tu endosses ce genre de rôle. Je te le dis pour que personne ne puisse te soupçonner, que tu sois intouchable.

Si elle voulait rejoindre la Rébellion un jour, libre à elle, mais comment l’en encourager ? Il ne tenait à ce que l’on appelle un jour pour lui dire « Wedge, votre sœur a été assassinée par l’Empire, sincères condoléances ». Il ne souhaitait pas non plus apprendre qu’elle avait disparu sans laisser de traces, un jour, et que rien, aucun indice ne les aidait à la localiser. En bref, il ne voulait pas la perdre. Wedge lui serra un peu plus fort les mains puis les relâcha, se levant avec un soupir assez audible, avant de faire quelques pas. C’était fou, ils ne s’étaient plus revus depuis des années et il ne trouvait rien à lui dire mis à part « Fais attention à toi ». Leurs voies étaient tellement dissemblables que quiconque serait en droit de se demander s’ils étaient bien de la même famille. Elle, actrice renommée et étoile montante de Coruscant, lui, pilote rebelle et considéré comme un criminel à éliminer. Un léger rire épuisé lui échappa, tandis qu’il se frottait doucement les yeux.

– On ne s’est plus revus depuis des années, Syal, et tout ce que je trouve à te dire, c’est de prendre garde à toi. J’ai suivi ta carrière de loin, tu sais, pour savoir si tu allais bien même si on devait rester éloignés l’un de l’autre. J’avais été recruté pour entrer à l’Académie Impérial pour devenir pilote de chasseur TIE. C’est là-bas que nous avons découvert la perversité de l’Empire, ses méthodes. Nous étions quelques uns à avoir désertés, mon seul regret est pour notre instructeur, qui a dû sûrement en payer les conséquences.

Son ton s’était teinté de regret et d’une certaine amertume. S’ils avaient eu plus de temps pour se préparer et fuir, Wedge aurait tenté d’emmener leur instructeur avec eux, il aurait pu les suivre et ainsi ne plus être sous le joug de l’Empire. C’était quelqu’un de bien, parfois vif et qui l’ouvrait beaucoup trop, surtout dans les moments où il ne devrait vraiment pas, mais de bien.

– En sujets plus joyeux, pendant qu’on est aux nouvelles, ai-je un neveu ou une nièce quelque part dans cette galaxie, par hasard ? Toi, tu n'en as pas encore, navré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 61
Comptes : Rosas Sky, Calista, Mickaëlla, Opaline
Espèce : Humaine
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Mar 13 Mar - 21:15

Les paroles de mon frère ne me rassurèrent qu'à moitié pour tout dire, mais bon je ferais ce qu'il me dit, puisqu'il le fallait, mais je n'hésiterais à espionner s'il le fallait pour lui, pour Corellia pour la paix

Je ferais ce que tu me dis, mais si je peux avoir des informations sur notre monde, je ne me priverais pas pour les avoir et tu le sais parfaitement, ma loyauté va à ma famille et mon monde natale quoi qu'il arrive


Les années passées nous avaient fortement changé lui et moi et pourtant, même si nous étions différent, il était ma seule famille encore vivante. Fixant mon frère avec surprise, je ne m'attendais absolument pas ce qu'il m'avoue avoir été pilote impérial pour fuir par la suite

Tu me surprendras toujours petit frère. Toi l'esprit libre? Te plier à l'Empire m'étonne beaucoup, mais savoir que tu as repris ta liberté me rassure vraiment

Entendre le regret dans la voix de mon frère, me chamboula au plus profond de moi. Le prenant dans mes bras, je le serrais avec une tendresse infinie pour lui rendre le sourire

Désolé petit frère, mais tu n'as ni beau frère, ni nièce. Je n'ai pas le temps pour fonder une famille, et j'avoue ne jamais y avoir songé réellement. Ma carrière me prend vraiment tout ma vie, donc ce genre de chose est relégué au fond des oubliettes, désolé lui souriais-je tristement.

Avoir une famille à moi n'était pas possible, je n'avais pas le temps pour moi, entre les soirées, les répétitions, les tournages, les présentations. Je vivais une vie à 100 à l'heure, donc les rares moments de libre me permettais de me reposer et de dormir


A la base, je devais partir pour Naboo au lieu de venir te voir, mais il fallait que je souffle un peu, je suis au bord de l'explosion

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 52
Espèce : Humain
Âge rp : 23 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Dim 18 Mar - 14:44

Sa sœur était aussi tête de mule que lui, pourquoi s’en étonnait-il encore … ? Elle avait raison sur un point, il ne pouvait pas l’empêcher d’agir dans l’ombre pour sa famille et Corellia, si elle voulait, même si lui ne voulait pas. Après tout, si elle lui demandait de cesser le combat et quitter la Rébellion, il ne le ferait pas non plus. Il sourit faiblement lorsqu’elle se leva à son tour pour venir le prendre dans ses bras, avec la bizarre impression d’avoir de nouveau quatre ans. Les câlins étaient devenus rares, par le mode de vie qu’il suivait, il avait plus l’habitude des coups durs et des blessures. Plus l’habitude d’un rythme rapide, stressant, plus l’habitude de se battre en s’efforçant de ne pas sombrer lorsque des camarades tombaient au combat.

– Désolé, petit frère, mais tu n'as ni beau-frère, ni nièce. Je n'ai pas le temps pour fonder une famille, et j'avoue ne jamais y avoir songé réellement. Ma carrière me prend vraiment tout ma vie, donc ce genre de chose est relégué au fond des oubliettes, désolée.

Pas la peine d’être désolée, lui non plus n’avait jamais pris le temps ou le soin de se consacrer à sa vie personnelle, pour ne voir que sa « carrière », ou plutôt sa Cause, l’Alliance Rebelle. Difficile de songer à l’avenir ou à fonder une famille lorsque vous vous leviez tous les matins en vous demandant si vous allez avoir la chance de vivre jusqu’au soir. Il lui tapota un peu le dos, souriant doucement sans qu’elle ne puisse le voir. A l’entendre, il pourrait presque en croire qu’ils vivaient dans deux galaxies différentes. Il ne comprenait pas vraiment la façon dont elle traçait sa route, comment elle vivait, parce qu’il ne pouvait pas imaginer quelle sorte de vie on pouvait mener lorsque personne ne vous menaçait.

– A la base, je devais partir pour Naboo au lieu de venir te voir, mais il fallait que je souffle un peu, je suis au bord de l'explosion.

– J’ai du mal à imaginer la façon dont tu vis, avoua-t-il en la relâchant. Et je suppose que ça doit être pareil pour toi. C’est comme si on ne vivait plus dans la même galaxie. Je ne sais pas comment décrire ça, c’est très… Enfin, peu importe, ce n’est pas grave.

Il lui demanda si elle voulait une tasse de caf ou boire autre chose, autant en profiter un peu maintenant qu’ils étaient là et se reposer avant de passer à la suite des opérations. Elle à ses répétitions et tournages, lui à la guerre. D’abord le conseil, par contre, il y a avait de quoi s’attendre au pire.

– Le Jour de l’Empire approche, aussi, grimaça-t-il avec un long soupir. Les rumeurs veulent que le vieux schnock va montrer sa sale tête à une fête, cette fois-ci. Suffira de malchance pour que ça tourne en bataille rangée, il y a des espions partout. Tu sais te servir d’un blaster, Syal ? Au cas ça vire au drame quand tu es là-bas, j’aimerai savoir que tu puisses te défendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 61
Comptes : Rosas Sky, Calista, Mickaëlla, Opaline
Espèce : Humaine
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Mar 20 Mar - 9:35

Nous étions des Antilles, nous étions des têtes de brûlé par excellence, faisant passer notre monde, notre famille avant nos intérêts et cela avait toujours été ainsi j'en ai bien peur. JE voulais aider mon frère, mais si cela ne lui plaisait pas, donc je le ferais, indirectement, mais je le ferais tout de même.

Nos vie étaient totalement différentes, à l'opposé même l'une de l'autre, si bien que cela nous avais par le passé séparé l'un et l'autre


Nous avons toujours été différent l'un de l'autre depuis notre plus tendre enfance... Toi préférant la mécanique, moi préférant l'art, jouer sur scène, porter un visage différent...

Je me servie un thé à la place, n'aimant pas le café du tout. Il me parla dans la fête à venir, je n'en étais absolument pas enchanté, car je me faisais harceler d'invitations depuis des jours et des jours, me rappelle ce moment. On sous entendais que l'Empereur en personne serait, j'en avais des frissons de terreur rien que d'y penser


Pitié, éviter de me rappeler ce jour là tu veux ? Je suis noyer sous les invitations depuis plusieurs jours.
grimaçais-je légèrement J'espère qu'il ne viendra jamais... Rien que d'y penser, j'en ai des frissons. Oui je sais me défendre, ne t'en fais pas pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 52
Espèce : Humain
Âge rp : 23 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Ven 23 Mar - 11:50

– Pitié, évite de me rappeler ce jour là tu veux ? Je suis noyée sous les invitations depuis plusieurs jours. J'espère qu'il ne viendra jamais... Rien que d'y penser, j'en ai des frissons. Oui, je sais me défendre, ne t'en fais pas pour moi.

– Bah, tu sais comment ça marche. Les rumeurs ont toujours un fond de vérité. La sécurité sera des plus drastiques, là-dessus, aucun doute permis, mais personne n’osera lancer la moindre attaque depuis l’extérieur, l’Alliance n’est pas folle et les Confédérés ne doivent pas l’âtre non plus à ce point. Par contre, il reste toujours une possibilité que des troubles-fêtes s’invitent à la soirée.

Après tout, c’était là une occasion en or pour des espions, pas juste Rebelles mais de toutes les factions possibles et inimaginables, qu’elles soient indépendantes ou non, revendicatives ou pas, neutres ou combatives, quoi de mieux qu’une petite soirée de ce genre pour obtenir des informations ? C’était ça, le plus gros « danger ». En revanche, une attaque orbitale, impossible. Il y aura alors tellement de destroyers, de croiseurs et de vaisseaux impériaux autour de la planète qu’on ne la verra même plus ! Personne dans cette galaxie ne pourrait s’en prendre à une force pareille sans être démoli avant même d’avoir eu le loisir d’approcher. Wedge eut un très faible sourire blasé, en se servant une tasse de caf une fois ce dernier assez brûlant. Il l’aimait très chaud et très fort, comme une allégorie de la vie qu’il menait, jour après jour.

– Tu vas aussi garder ça avec toi, reprit-il en sortant de sa poche un comlink modifié qu’il lui tendit. Toujours, quoi qu’il arrive. Il n’émet que sur une fréquence, protégée, que tu pourras utiliser pour m’appeler à l’aide si un jour tu as des ennuis. Par exemple, si quelqu’un découvre que tu as de la famille dans la Rébellion. Garde-le sur toi en permanence, à partir de maintenant.

C’était l’un de leurs ingénieurs qui avait arrangé et modifié ces comlinks, à l’usage des civils qui pouvaient être pris par l’Empire pour servir d’otages ou de moyens de pression. Très souvent, des parents, frères ou sœurs des membres de l’Alliance, des amis proches, des protecteurs… Tous ceux et celles dont les services Impériaux pourraient se servir, une fois qu’ils les avaient découvert, pour forcer des Rebelles à se rendre ou retourner leurs vestes. La BRI adorait ce genre de petits jeux et il fallait reconnaître qu’ils n’étaient pas mauvais, dans le genre. Wedge se méfiait plus d’eux que de la BSI, comme ces derniers se concentraient plus sur « l’interne », sur les Impériaux eux-mêmes. Les agents de la BRI croisaient, eux, plus souvent la route de l’Alliance et ça se finissait mal régulièrement.

– Je suis désolé, je ne peux pas faire grand-chose de plus pour te protéger de mes actions. J’ai parfois l’impression de toujours causer des ennuis à ceux que je croise… Un peu comme Fel, il est passé en Cour Martiale à cause de notre désertion. Fais très attention à toi, j’insiste là-dessus, tu comprends ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 61
Comptes : Rosas Sky, Calista, Mickaëlla, Opaline
Espèce : Humaine
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Dim 25 Mar - 10:08

Et oui, les rumeurs avaient toujours un fond de vérité, mais bon il faudrait agir en conséquence le moment venue c'est tout ce que l'on pouvait faire. Une chose était certaine, je comptais bien rester prudente

Toutes ses soirées ont une sécurité des plus renforcés, à cause des vilains rebelles pas gentils qui dérange l'empire souriais-je espiègle pour aider mon petit frère à se détendre un peu.

Je me servie une tasse de thé parfumé et fruités, c'était vraiment agréable pour se détendre et se reposer un peu. Il sorti ensuite une sorte d'appareil un peu étrange parfait pour rester en contact quoi qu'il arrive et le prévenir du moindre danger


Si cela peut te rassurer Wedge, je le garderais sur moi où que j'aille et je te promet sincèrement te prévenir le jour où j'ai besoin d'aide

Je pris ce que j'avais identifier comme un comlink et le glissa à l'intérieur de la poche de mon manteau pour être certaine de l'avoir près de moi. Il me faudrait faire en sorte de l'avoir maintenant toujours sur moi pour être tranquille.

Mon frère était autant attaché à moi que je l'étais à lui, nous étions notre seule famille, car nos parents n'étaient plus de ce monde depuis très longtemps et sa vie dans la rébellion me faisais peur, mais il se battait pour la bonne cause c'était certain. Il semblait être très attaché à son ancien instructeur et il me donna une idée alors


Tu ne m'as attiré aucun ennuis, j'en avais déjà par mon nom de naissance. Je suis souvent surveiller, donc j'ai appris à jouer le jeu maintenant même si cela me répugne, c'est une protection comme une autre. Si j'arrive à mettre la main sur ton ancien instructeur, je veillerais sur lui pour toi, je te le promet

Posant ma tasse de thé vide sur la table basse, j'avisais l'heure déjà tardive et il me fallait hélas repartir très vite pour éviter tout ennuis. Serrant mon frère dans mes bras une dernière fois, je me relevais pour partir

Je ne te l'ai jamais dit petit frère, mais je suis fière de l'homme que tu es devenu et nos parents le seraient aussi et aussi je t'aime très fort

Je sortie rapidement, pour ne pas lui montrer ma peine et mon chagrin de devoir me séparer à nouveau de lui et retourner à ma vie certes intéressante, mais parfois vide sans lui

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 52
Espèce : Humain
Âge rp : 23 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   Jeu 5 Avr - 11:21

Ce n’était pas seulement pour sa tranquillité d’esprit qu’il lui demandait de conserver ce communicateur, c’était aussi pour assurer au maximum sa sécurité. Tant qu’elle lui promettait de le prévenir aussitôt si jamais l’Empire lui créait des ennuis,ça lui allait. Même s’il n’était pas assez proche pour venir l’aider, il pouvait alerter des confrères ou alliés qui eux pourraient aller la chercher au plus vite. Il vida sa tasse de café d’un seul trait, plus détendu que toute à l’heure maintenant qu’il s’était au moins assuré que sa grande sœur ne soit pas complètement isolée au milieu des serpents. Normalement, tout devrait bien aller pour elle… Elle était actrice, pas espionne, personne ne trouvera jamais rien à lui reprocher. Il comptait aussi sur le fait que beaucoup d’agents Impériaux soient convaincus qu’une femme ne puisse pas représenter la moindre menace.

– Tu ne m'as attiré aucun ennuis, j'en avais déjà par mon nom de naissance. Je suis souvent surveillée, donc j'ai appris à jouer le jeu maintenant même si cela me répugne, c'est une protection comme une autre. Si j'arrive à mettre la main sur ton ancien instructeur, je veillerais sur lui pour toi, je te le promet.

Wedge faillit éclater de rire, en entendant ça, se mordant les lèvres juste à temps, pour en pas la vexer. Même si elle le rencontrait un jour, ça ferait quoi ? Il bossait pour l’Empire, et elle était sympathisante de la Rébellion, difficile de veiller sur quelqu’un dans un camp opposé du vôtre. Et même sans ça, Fel était… Très…. Disons qu’il avait le caractère de Corellia, il fallait vraiment y aller pour veiller sur lui. Enfin bref. Il se leva puis serra une dernière fois sa sœur dans ses bras avant qu’elle ne doive repartir, profitant au maximum de ce moment car il ignorait totalement quand il aura de nouveau une occasion de la voir, ou même juste de lui parler. Lorsque la guerre finira, que l’Empire sera enfin jeté à terre et la démocratie rétablie, ils pourront se retrouver pour de bon, c’était promis. Leurs chances étaient peut-être maigres mais pas inexistantes.

– Je ne te l'ai jamais dit petit frère, mais je suis fière de l'homme que tu es devenu et nos parents le seraient aussi et aussi je t'aime très fort.

Elle se sauva littéralement avant qu’il ne trouve quoi lui répondre, il eut juste le temps de lui dire au revoir. Wedge se frotta longuement les tempes et les yeux, puis soupira, reprenant son casque et affaires. On s’active, la guerre n’est pas finie !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: [Munto Codru] Retrouvailles en famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Munto Codru] Retrouvailles en famille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Mon Calamari-
Sauter vers: