Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Détente méritée ou pas

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 29
Comptes : Laura Kira, Logan March
Espèce : Humain
Âge rp : 36 ans
Infos fermées
MessageSujet: Détente méritée ou pas   Dim 11 Mar - 11:55

Détente méritée ou pas


Ton meilleur allié c'est toi-même





Un peu de repos était le bien venu. J'avais arrêté de compter de nombre de mois où je ne cessais d'enchainer missions sur missions pour les Ghosts. Une petite pause une fois de temps en temps n'a jamais tué personne, enfin je suppose. L’avantage d'être au sein des Ghostshadows, c'est que nous nous mêlions que très rarement des affaires des rebelles et des impériaux. Cela nous permettait donc d'aller et venir sur leurs mondes sans trop de problèmes. Et quoi de mieux que la capitale impériale pour trouver ce moment de tranquillité. Je m'étais donc rendu dans une cantina dans le secteur de la place des monuments, le seul endroit de la planète où on pouvait encore voir l'une des dernières montagnes visibles qui n'avait pas encore été recouvertes par tous les buildings de la planète.

M'asseyant à une table, je venais de commander un Oratay, un breuvage très apprécié des Biths. Certes, le gout était assez spécial, mais j'adorais en boire. Expirant paisiblement un grand coup lentement, j'avais l'impression que cela faisait une éternité que je ne m'étais pas senti aussi zen qu'à cet instant. Une bonne journée détente pour moi était de se retrouver dans une cantina, siroter une bonne boisson, mais surtout, s'employer à ce petit passe-temps que je ne pourrais jamais me séparer, une partie de Pazaak. Le Pazaak, un jeu de carte remontant de plusieurs millénaires, à l'âge de l’ancienne république. Un jeu qui faisait fureur à l'époque. Bien sûr la plupart des gens y jouaient car ils aimaient ce jeu. Mais d'autres y jouaient pour d'autres raisons. Pour certaines personnes ce jeu de carte n'était pas simplement qu'un simple jeu. Je faisais partie de ces personnes.  

Ce jeu pouvait aussi servir de bouclier mental, il permettait de protéger notre esprit des adeptes de la force. Le but du jeu était de se rapprocher au maximum de 20, sans dépasser ce chiffre. Si un esprit était sans cesse occupé "à jouer" au Pazaak, il était alorsr difficile pour un adepte de la force de s'infiltrer dans cet esprit. Mais à l'époque peu de gens le savait. Quoi qu'il en soit c'est avant tout pour cette raison notamment que je me suis employé à exercer ce petit jeu très sympathique. Je commençais donc à déployer  les cartes. J’étais ici bien sûr pour me reposer, mais ce n'est pas pour autant que je perdais mes vieilles habitudes. En ayant l'oreille à l'écoute, on peut entendre certaines conversations et apprendre beaucoup de choses intéressantes. Et quoi de mieux d'une cantina pour se mettre aux nouvelles. Avec un peu de chance, j'espérais en apprendre un peu dans les affaires impériales.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 103
Espèce : Chiss
Âge rp : 62 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Détente méritée ou pas   Dim 11 Mar - 20:10

Pollution. Ce fut le premier mot qui vint à l'esprit de Veeren lorsqu'elle posa le pied sur la plate-forme d'atterrissage, après avoir quitté la navette. L'air était vicié, presque irrespirable pour une personne habituée à un air plus pur et froid, l'odeur était absolument infect. La Chiss fonça le nez sous le foulard léger cachant une partie de son visage, en plus de ses lunettes et d'une large capuche noire, sobre mais élégante, qui couvrait ses cheveux. Elle se mit en marche avec les autres pour quitter la plate-forme, sa tenue très loin d'être excentrique ou tape-à-l’œil lorsqu'on voyait ce que portaient les autres autour d'elle. Cohue. On se croirait dans une fourmilière géante, où personne ne fait attention à personne, où il y a tant de monde que l'impression d'étouffement se renforce encore. Mmh... Cette planète n'avait pas changé, depuis sa dernière visite.

Szem venait de lui adresser les coordonnées de la cantina où venait de se rendre leur contact commun, une donnée obtenue bien tard, contrairement à son habitude, surtout pour lui qui se vantait d'avoir des yeux et des oreilles partout sur Coruscant. C'est qu'il se faisait vieux, on dirait, à moins qu'il n'ait trop souffert après ses dernières pertes. Sev'eere emprunta un autre vaisseau public, pour atteindre sa destination, profitant du temps de trajet pour observer la planète-monde. Ce monde ne lui avait pas laissé un bon sentiment la première fois et ce n'était pas plus le cas aujourd'hui. Fronçant le nez, elle reporta le regard sur les autres voyageurs présents à bord, toujours un peu étonnée de voir tant d'espèces réunies ensemble. Sans les forces présentes, à la surface, les bagarres seraient aussi fréquentes que dans les niveaux plus profonds.

Son contact n'avait pas menti, celui qu'elle cherchait se trouvait bel et bien dans la cantina désignée. Le lieu était plutôt chic, quoi que sobre comparé à d'autres, une ambiance calme et dont les baies et balcons laissaient voir une belle vue sur Coruscant. Mais elle n'était pas là pour le tourisme. Le mercenaire était assit seul à une table, plongé dans un jeu de cartes, avec une boisson près de lui. Elle l'avait déjà rencontré très brièvement une fois, à l'occasion d'une mission aux frontières des Régions Inconnues, ce qui lui avait permit de faire la connaissance de son groupe. La Chiss tira la chaise libre face à lui et s'y installa avec une parfaite décontraction, laissant sa capuche en place mais enlevant d'un petit geste vif ses lunettes, cachant ses yeux rouge sang.

"Monsieur Wrys, vous n'êtes pas un homme facile à trouver."

Elle ignorait s'il se souviendra d'elle ou non, après tout, cela faisait déjà quelques années et elle savait que les humains avaient tendance à oublier pas mal de choses au fil du temps. Elle restait néanmoins "reconnaissable", ne serait-ce que par les yeux.

"Si vous le permettez, j'aimerai avoir une petite discussion avec vous. Rien de trop sérieux."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 29
Comptes : Laura Kira, Logan March
Espèce : Humain
Âge rp : 36 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Détente méritée ou pas   Mer 14 Mar - 11:52

Détente méritée ou pas


Ton meilleur allié c'est toi-même





Bien que ce jeu ait sa propre particularité pour une poignet d’individu dans la galaxie, ce jeu me détendait par la même occasion. Il ne s'agissait pas seulement d'un jeu où il fallait tirer une carte ou bien en poser une sur la table. Non, ce jeu faisait appel à la réflexion, à une certaine tactique. Ce n'était pas aussi simple qu'on pouvait y croire. Tout en jouant je tendais l'oreille à droite et à gauche en essayant d'écouter certaines conversations. Oui, je n'étais pas venu dans n'importe quelle cantina. Une cantina assez chic, une cantina dont certains habitués étaient des soldats de l'Empire. Et quand ces soldats venaient ici, c'était uniquement pour se détendre, oublier leur travail et donc boire et faire la fête. De cela, j’espérais  en apprendre un peu sur certains points de l'Empire. Mais pour l’instant, je faisais choux blanc, je n'entendais rien qui pouvait être intéressant. Du moins, pour l'instant.

Continuant à m'entraîner, au Pazaak, je continuais à simuler mon jeu. Mon score était actuellement de 17. Je pouvais encore m'approcher de 20 mais sans dépasser ce score. Certaines cartes étaient déjà sortir. Le jeu comportait deux fois la même carte, c'est à dire par exemple, deux fois un +2, deux fois, un +6, deux fois un - 4. Les chiffres allant de 1 à 9. Par conséquent le jeu comportait les cartes de -9 à +9, en double. Certaines petites cartes étaient déjà passées, et la probabilité pour que j'en sorte une était très faible. Je décidais donc d'arrêter et de stopper le jeu. La prochaine carte de la pioche allait me dire si j'avais pris la bonne décision ou pas. Et à cet instant, une voix féminine se fit entendre.

- "Monsieur Wrys, vous n'êtes pas un homme facile à trouver."

- "C'est effectivement le but recherché quand on se prend un peu de repos. Et puis je suis de nature à être assez discret."

Levant mon regard vers la personne qui venait de parler et qui prit soin de s'assoir en face de moi, je vis ses yeux rouges et sa peau bleutée. Si ma mémoire est bonne cette femme appartenait à un peuple très peu connu de la galaxie, les Chasse, non, les chousse, merde, ah oui, les Chiss. Je la regardais et il me semblait la connaitre. Prenant quelques instants de réflexion, le souvenir me revint. Je l'avais rencontré lors d'une mission aux frontières des Régions Inconnus. Une mission de collaboration entre elle et mon gang, les Ghostshadows. En revanche, je ne me rappelais plus de son nom. J’eus un léger sourire, je reconnais que je ne me serais pas attendu à de telle retrouvaille.

- "Cela faisait longtemps Miss Chiss. cette fameuse mission aux abords des Régions Inconnus si j'ai bonne mémoire. Oh, et désolé, j'ai le défaut de ne pas retenir le nom de tous celles et ceux que je croise dans la galaxie."

- "Si vous le permettez, j'aimerai avoir une petite discussion avec vous. Rien de trop sérieux."

Une discussion hein ? Ma foi pourquoi pas. Rangeant mes cartes, je les mis sur le bord de la table, reprenant ainsi mon attention sur mon amie Chiss. Sur le moment, j'étais assez curieux de savoir de quoi voulait me parler cette adorable jeune femme depuis toutes ces années. Levant ma main, je fis venir une serveuse twil'ek afin de reprendre la même boisson et portant de nouveau mon regard sur mon invitée.

- "Désirez-vous quelque chose à boire ?"

Adossant mon dos contre le dossier de ma chaise, je vins à joindre mes mains tout en croisant mes doigts.

- "Bien ! De quoi voulez-vous me parler ?"

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 103
Espèce : Chiss
Âge rp : 62 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Détente méritée ou pas   Jeu 15 Mar - 12:10

L’Aristocra ne prit guère la peine de rappeler son nom entier, de toute manière, personne en-dehors des siens n’était capable de le prononcer sans l’écorcher. Elle se contenta donc de rappeler son surnom, ayant un peu tiqué lorsqu’il l’avait appelé « miss Chiss ». Les Humains… De toutes les espèces de cette galaxie, c’était celle qu’elle trouvait la plus étrange, à certains moments, tellement ils étaient dissemblables entre eux. Bref. Il rangea ses cartes puis fit un signe, vers une serveuse Twil'ek qui s’approcha d’un pas léger, sourire aux lèvres. Il reprit une boisson puis lui demanda ce qu’elle voulait boire. Sev’eere se contenta de demanda une tasse de caf, très loin d’être aussi détendue que semblait l’être son interlocuteur. Elle était plus généralement une personne peu détendue de façon générale.

"Bien ! De quoi voulez-vous me parler ?"

"Il y a eu beaucoup de changements dans la galaxie, depuis ma dernière visite. Et de toutes les personnes dont j’avais pu faire la rencontre, vous êtes l’un des rares à être toujours en vie."

Si son ton restait neutre et impassible aux oreilles des étrangers, un autre Chiss y aurait décelé la froideur très vive, ainsi qu’une part de colère. Qu’on contrarie un de ses plans n’était pas pour lui plaire, pas plus qu’on ne massacre un enfant de leur peuple et sur qui elle avait fait des projets. Quand aux autres membres de l’équipage, ils étaient également morts. Le maître Jedi avec qui elle avait parlé était mort. Le contrebandier qui avait aidé à sécuriser le voyage était mort. La serveuse revint juste au même moment pour apporter la boisson du mercenaire et sa tasse de caf. Sev’eere la remercia d’un petit signe de tête, prenant la tasse brûlante entre ses mains, sans boire tout de suite.

"Je suis là autant en ambassadrice de mon peuple qu’en tant qu’observatrice. Visiblement, cet Empire provoque de nombreuses vagues, à travers toute la galaxie, l’union affichée est plus une illusion qu’autre chose. J’imagine qu’en tant que mercenaire neutre, vous avez un point de vue éclairé sur le sujet ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 29
Comptes : Laura Kira, Logan March
Espèce : Humain
Âge rp : 36 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Détente méritée ou pas   Lun 16 Avr - 20:41

Détente méritée ou pas


Ton meilleur allié c'est toi-même





Rien ne vaut un petit entraînement au Pazaak, avec un bon verre d'Oratay dans une cantina bien réputée à Coruscant. J'étais ici pour me détendre, mais aussi pour la pêche aux informations. On a tant à apprendre dans une cantina quand notre ouïe est à l'écoute. Mais mon petit moment de détente fut interrompu par l'arrivée d'une demoiselle Chiss. Ce visage, je le connaissais, mais il me fallut quand même quelques minutes pour me rappeler où et quand. La jeune Chiss s’essaya à ma table me disant qu'elle voulait me parler. Aux files de la conversation, la jeune femme m'annonça que depuis sa dernière visite la galaxie avait bien changé, et que la plupart des personnes qu'elle avait connues étaient toutes mortes. J'étais apparemment l'un des rares à êtres en vie. J'émis un léger sourire à l'entente de ceci. Soit j'étais un cas exceptionnel très dur à tuer ou alors toutes ses connaissances étaient poisseuses. La serveuse revint nous apporter des boissons et la Chiss reprit la parole.

- "Je suis là autant en ambassadrice de mon peuple qu’en tant qu’observatrice. Visiblement, cet Empire provoque de nombreuses vagues, à travers toute la galaxie, l’union affichée est plus une illusion qu’autre chose. J’imagine qu’en tant que mercenaire neutre, vous avez un point de vue éclairé sur le sujet ?"

M'adossant contre le dossier de la chaise, ma jambe droite vint se mettre sur ma jambe gauche, mes mains se joignirent en croisant les doigts entre eux. Mon amie Chiss voulait savoir ce qu'était devenue la galaxie aujourd'hui et elle voulait l'entendre de la bouche d'un individu qu'elle connaissait. Et vu que j'étais, à l'entendre dire, l'un des rares survivants, je comptais lui répondre aussi précisément que je le pourrais. Oui j'étais un mercenaire n'appartenant à aucune affiliation de la galaxie, mais elle savait tout de fois que j'appartenais au gang des Ghostshadows, et que nous étions un gang de mercenaires très réputé. Cependant, il y avait un peu trop d’impériaux en permission dans la cantina. Pour plus de sécurité, je sortis une sorte d’émetteur de ma poche et la posa sur table. Une fois activé, c’est comme si nous étions dans une sorte de bulles invisible où nul ne pourrait nous entendre. Je pouvais maintenant parler en toute franchise.  

- "Comme vous venez de le dire, tout n'est qu’illusion. Comme vous le savez, les Ghosts n'interfèrent ni dans les affaires de l'Empire, ni celles de la Rébellion. On leur fout la paix et ils nous laisse tranquilles. Cependant, cette situation n'est que temporaire. Demain, ou encore dans trois mois ou même quelques années, ce n'est qu'une question de temps avant que l'Empire ne remporte cette guerre qui leur est gagné d'avance. Et depuis que Sith et Jedi du passé et futur se pointe chez nous, le merdier dans la galaxie est encore plus important ..."

A l'origine, je suis toujours quelqu'un qui déconne sans arrêt, racontant des conneries, ne connaissant pas la signification d'être sérieux. Mais à cet instant, je le devins. Mon regard devint sérieux, reprenant la parole quelques instants après.

- "Je ne me fais aucune illusion sur le fait qu'une fois que l'Empire sera officieusement victorieux, ils viendront nous voir afin de nous soumettre à l'Empire, que nous vivions selon leurs règles. Nous savons qu'en cas de refus, ils voudront nous éliminer. Nous sommes libres et indépendants, et jamais nous ne soumettrons à l'Empire. Par conséquent, quand les rebelles aurons perdu, nous serons les prochains comme bien d'autres gangs de la galaxie. De cela, sachez que les Ghosts forgent leur propre puissance dans l'ombre. Et d'autres forces  indépendantes font la même chose à l’égares de tous."

Oui, les Ghosts n’étaient pas les seuls dans la galaxie à forger leur propre force dans l'ombre. Et je pensais notamment à cette reine aussi tarée que charismatique, qui malgré son jeune âge voulait s'opposer à cet Empire. Une bonne partie de la galaxie considère la reine Kira, comme faible, incompétente et stupide. Mais je l'ai vu plus d'une fois à l’œuvre. Elle est loin d'être aussi faible et stupidement incompétente que ces idiots peuvent le penser. Et elle n'était pas la seule à agir ainsi. Je regardais la Chiss droit dans les yeux, un léger sourire se dessinant sur mes lèvres. Un sourire signifie que nous n'étions qu'au calme avant la tempête.

- "... Voilà où en est la galaxie aujourd'hui ...."

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 103
Espèce : Chiss
Âge rp : 62 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Détente méritée ou pas   Ven 27 Avr - 9:58

– Comme vous venez de le dire, tout n'est qu’illusion. Comme vous le savez, les Ghosts n'interfèrent ni dans les affaires de l'Empire, ni celles de la Rébellion. On leur fout la paix et ils nous laisse tranquilles. Cependant, cette situation n'est que temporaire. Demain, ou encore dans trois mois ou même quelques années, ce n'est qu'une question de temps avant que l'Empire ne remporte cette guerre qui leur est gagnée d'avance. Et depuis que Sith et Jedi du passé et futur se pointent chez nous, le merdier dans la galaxie est encore plus important…

Oh, pour ce dernier point, elle le croyait sans aucune difficulté, la Force était, de base, un bon moyen pour mettre « le merdier », alors si cette dernière s’amusait à faire revenir les morts et jeter avec eux des personnes qui n’étaient même pas encore à l’état de projet… Pour le reste, cependant, cela restait à voir. Veeren n’avait encore eu le point de vue, ni celui des Rebelles ou des Jedis, elle n’allait pas s’aventurer à déclarer l’un ou l’autre camp futur vainqueur sans avoir pu estimer leurs puissances respectives. Or, un camp actuellement en position de force avec des moyens plus importants n’était pas forcément celui qui allait l’emporter au final. La Chiss but tranquillement une gorgée de café, sans réagir pour le moment. Sans le problème de ces fameuses failles, tout se résumerait à un jeu militaire. Mais la Force faussait la donne. Ils manquaient trop d’informations pour sa tranquillité d’esprit.

– Je ne me fais aucune illusion sur le fait qu'une fois que l'Empire sera officieusement victorieux, ils viendront nous voir afin de nous soumettre à l'Empire, que nous vivions selon leurs règles. Nous savons qu'en cas de refus, ils voudront nous éliminer. Nous sommes libres et indépendants, et jamais nous ne soumettrons à l'Empire. Par conséquent, quand les rebelles aurons perdu, nous serons les prochains comme bien d'autres gangs de la galaxie. De cela, sachez que les Ghosts forgent leur propre puissance dans l'ombre. Et d'autres forces indépendantes font la même chose à l’égares de tous.

Quelle défaitisme. Ils perdront forcément s’ils considéraient que l’Empire avait déjà remporté cette guerre, quoi de mieux pour être vaincu que de partir au combat en se sachant éliminés par avance. Par ailleurs, la façon dont il présentait ça sous-entendait qu’ils considéraient les Rebelles comme leur dernier rempart, les derniers à tenir encore tête et donc à fournir une « distraction » aux autres groupes indépendants, face à l’Empire. Veeren se demandait quelle genre de puissance espéraient forger, et à temps, ce groupe-là et d’autres, contre Palpatine. Ce dernier ne se préoccupait pas d’eux, pour le moment seulement, ne pas aller se cogner dans des batailles Impériales était effectivement le meilleur moyen de gagner du temps et de renforcer ses troupes dans son coin. Veeren ne lui rendit pas son sourire, occupée à l’analyser. Son discours était à la fois celui d’un vaincu et celui d’un homme qui espérait encore l’emporter.

– ... Voilà où en est la galaxie aujourd'hui .…

– Vous affirmez beaucoup de choses, nuança-t-elle. Estimer un camp vaincu par avance sans en connaître toutes les forces, les faiblesses, les moyens, la volonté et les alliés, c’est une erreur fondamentale, en termes stratégiques.

Elle s’interrompit pour boire une autre gorgée de café puis recula un peu sur son siège pour se poser contre le dossier, le visage toujours impassible. Son peuple pouvait facilement donner l’impression d’être froids, hautains ou inaccessibles, ils n’affichaient jamais leurs émotions, mis à part entre eux. Ils l’étaient d’ailleurs, sans doute, elle ne s’en cachait pas.

– Vous parlez comme un homme déjà vaincu puis vous lancez la seconde suivante préparer vos forces dans l’ombre. Très curieux, comme discours. Pensez-vous gagner un simple sursis ou êtes-vous convaincu que vos forces indépendantes feront mieux que les Rebelles ? Sans oublier les Jedis et Siths revenus des temps passés ou lointains. Cette donnée-ci peut tout changer, y compris le cours de la guerre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Détente méritée ou pas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Détente méritée ou pas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Célérité
» Un repos bien mérité [NEUTRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Coruscant-
Sauter vers: