AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alerte sur la galaxie [PV Thrawn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 69
Crédits : 72
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Armes : Blasters
DC : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Alerte sur la galaxie [PV Thrawn]   Lun 9 Avr - 15:02

La plupart des réceptions étaient souvent d’un ennui profond, il était rare qu’on en sorte dans un autre état que celui de la lassitude la plus marquée. Rare mais pas impossible, la preuve une fois encore avec cette charmante interlude dansante sur Manaan. Le Grand Moff n’était pas resté bien longtemps, une fois revenu de cet entretien privé avec l’Empereur et le cinglé. Juste assez longtemps pour expédier les obligations courantes, qui étaient de saluer certains ministres, échanger quelques mots avec des hauts gradés et en profiter pour régler deux ou trois soucis dans la Bordure Extérieure, avec les Moffs concernés. Il avait également repéré plus loin Grodjirah, avec qui il avait collaboré sur Corellia, vu aussi la Sith en petite tenue qui était venue lui demander un droit de passage dans un secteur sous contrôle Impérial, mais n’était pas allé les saluer, ni l’un ni l’autre. Quand bien même il devait travailler avec Grodjirah, et qu’il travaillera peut-être un jour avec la Dame Sith, le fait qu’ils soient justement tous deux des Siths était une raison suffisante, en ce jour, pour ne pas les croiser. Sa confiance, déjà bien faible en leur Ordre, en avait pris un coup aujourd’hui et non des moindres. En rajouter encore ne servirait qu’à l’éroder définitivement.

L’Empereur songeait à la force de cet Ordre avant la force de l’Empire, le but clairement avoué était donc de fusionner les deux jusqu’à ce que les Siths soient véritablement indissociables de l’Empire. Plus cela allait, plus leur place devenait croissante et cela n’allait pas sans heurts. Les Grands Amiraux, pour commencer, montraient déjà leur malaise, vis-à-vis de cette situation, et Tarkin ne pouvait vraiment leur donner tord. Alors certes, Grodjirah, par exemple, était nettement plus sain d’esprit que son confrère Muun et ne ruait pas dans les brancards sans réfléchir ne serait-ce qu’une petite seconde avant. La Twi’lek également ne lui avait pas apparue comme une cinglée psychopathe incapable de faire la différence entre alliés et ennemis, si ce n’est sa tenue tout sauf protocolaire, elle affichait une attitude normale. Palpatine lui-même démontrait une intelligence froide habituelle. Ce n’était cependant que trois exemples, ils ignoraient tout du reste de l’Ordre, de leurs pratiques, de leurs buts, de leurs intentions envers cet Empire ! Or, ce défaut de connaissances était une menace pour la Marine et pour la force même du régime. Si on laissait des infections comme Plagueis agir librement, comment avoir la moindre confiance en les méthodes Siths.

De retour dans son bureau, Tarkin s’était isolé, pour réfléchir tranquillement à tout cela. Palpatine ne changera pas d’avis… Il avait reçu les avertissement nécessaires et avait choisit de ne pas en tenir autant compte qu’il aurait dû, soit. Le Grand Moff savait qu’il était inutile de tenter à nouveau, il ne ferait que perdre du temps et de l’énergie. Évidemment, l’Empereur était un Sith, maintenant que son Ordre s’agrandissait avec ces failles, il était parfaitement logique qu’il s’appuie sur ces nouveaux pions et les placent de façon à ce qu’ils aient des parts de pouvoir importantes en main. Tels les Empires Siths d’autrefois, somme toute. Mmh… Il y avait trop de paramètres inconnus pour être tranquille, on ne parlait pas d’une simple Rébellion ou de quelques poignées d’insurgés dispersées dans toute la galaxie. Tarkin se redressa puis ouvrit une nouvelle transmission sécurisée, le regard sombre. Lorsque la communication se fit et que l’hologramme de Thrawn s’afficha, le Grand Moff ne perdit guère de temps pour le protocole, se contentant d’un salut rapide. Quoi qu’en pense l’Empereur, il était impératif que certains officiers soient alertés.

– Amiral Thrawn, je dois vous faire part d’un fait important, pour la Marine. En face à face. Je vous attend dans mon bureau.

Ce sera rapide… Tarkin avait retrouvé son sang-froid, il n’avait en revanche pas pris la peine d’effacer la colère de sa voix, l’indignation face à cette situation n’était pas retombée. Une fois le canal coupé, il prit quelques instants de silence, les yeux fermés, l’esprit occupé par toutes les conséquences de ce retour. Il allait également prévenir deux… Non, trois autres personnes. Pour la première fois depuis l’avènement de l’Empire, Tarkin voyait une menace réelle, une menace ne venant même pas des factions qu’il aurait cru mais de l’intérieur même. Pour le moment, aucune preuve formelle ne lui affirmait que l’Ordre Sith était un atout plutôt qu’un poison. Il quitta sa légère méditation lorsqu’on l’informa que l’amiral était arrivé. Très bien. Le Grand Moff lui fit signe de venir s’asseoir, quand il franchit la porte, faisant signe aux gardes de rester dehors. Il prit également soin d’activer toutes les mesures possibles de sécurité, afin d’éviter que qui ce soit puisse les entendre ou les écouter. Quoi qu’il ne serait pas de si mauvais ton que les Rebelles soient au courant… On ne sait jamais, peut-être que la jeune princesse Organa avait appris récemment une technique Jedi permettant de liquider les fantômes de Muun.

– L’Empereur ne souhaite pas que la Marine soit au courant, cependant, certains officiers doivent l’être. Cet homme dément que vous avez sûrement dû remarquer, lors du bal, et avec qui nous sommes sortis, avec l’Empereur… Il s’agit d’un Sith bien connu, Plagueis, qui a pris possession du corps de ce type et quitté son tombeau.

On aurait pourtant pu croire que les Siths avaient pourtant des moyens de s’assurer que les morts restent au fond de leurs caveaux… Tarkin pinça les lèvres, profondément contrarié, il ignorait comment la situation pourrait encore être pire. Oh, si, peut-être en ayant ignoré trop longtemps le retour de ce type, ce qui lui aurait laissé de nombreuses occasions d’infecter des mondes et des garnisons, avant qu’on ne réalise ce qui arrivait.

– Cette infection est une menace pour toute la Marine et l’Empereur a refusé d’écouter mes avertissements. D’autres moyens doivent donc être mis en place pour préserver la force de l’armée et son intégrité. Je ne vous apprendrai rien en vous disant que Plagueis ne fait aucune distinction entre alliés et ennemis. Par-dessus tout, nous devons être vigilants, qu’il n’approche pas de certains peuples. S’il tombe sur les Yuuzhan Vong, comme Darth Krayt, je vous laisse imaginer ce que cela pourrait donner.

Bien qu’il soupçonne le Sith de ne pas avoir livré tous les détails de son « séjour » chez ce peuple extra-galactique, ce qu’il avait livré, en plus de leurs propres recherches par la suite, était suffisant pour convaincre Tarkin de toutes les horreurs qui pourraient arriver au cas où Plagueis se décidait à s’associer avec les Vong. Ce genre d’alliance serait très grave, pas juste pour l’Empire mais pour tous les peuples, peu importe leur affiliation ou la région de la galaxie où ils vivaient. Par ailleurs, il était convaincu que Krayt allait parler de ça à Plagueis, instiller chez ce dernier l’envie d’explorer un nouveau terrain de jeu dans ses maudites recherches… Le sujet était même assez grave pour qu’il envisage que cette infirmation soit « accidentellement » livrée aux Rebelles et aux Jedis. Une trêve, le temps de couper court aux projets dangereux du Muun, n’était pas inenvisageable, loin de là. Tout valait mieux que provoquer un fléau à bien plus vaste échelle, qui les emporterait tous.

_________________
"Failure is no longer tolerated"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Grande Myrtille
avatar
Messages : 189
Crédits : 201
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Armes : Pistolet laser
DC : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel
Infos fermées
MessageSujet: Re: Alerte sur la galaxie [PV Thrawn]   Lun 9 Avr - 16:03

Une réunion peut parfois en cacher une autre, un peu comme les trains. Le grand amiral pouvait en attester, ce jour-là. En effet, alors qu'il assistait à un bal, une sorte de réunion pourrait-on dire, censé célébrer le dix-neuvième avènement de l'Empire, ses collègues d'uniforme blanc avaient décidé d'organiser une petite rencontre entre eux. Là-dessus, lui-même choisi d'inviter une de ses connaissances à venir discuter avec lui, sur son navire, avec son assistant. Cette journée de palabre ne se termina par là car, la dernière à peine fini, il fut contacté à venir dans le bureau d'un individu influent sur un autre destroyer impérial. Intrigué par le ton de l'invitation, il décida que, sommes toutes, une de plus, une de moins, c'est pareil. Aussi monta-t-il dans sa navette et rejoigna-t-il le Souverain.

Une fois à bord, il gagna le bureau du GRand Moff, tenant un ysalamiri dans ses bras. Il entra, bien sur, et s'installa sur la chaise que son hôte lui indiqua.


– L’Empereur ne souhaite pas que la Marine soit au courant, cependant, certains officiers doivent l’être. Cet homme dément que vous avez sûrement dû remarquer, lors du bal, et avec qui nous sommes sortis, avec l’Empereur… Il s’agit d’un Sith bien connu, Plagueis, qui a pris possession du corps de ce type et quitté son tombeau.

Le retour de ce sith ne surprit pas vraiment le chiss. Il s'y attendait un peu, ayant tenté déjà de discuter de ce genre de chose avec un jedi qu'il avait rencontré, Luke Skywalker. Il lui avait, alors, demandé si un individu sensible à la Force qui mourait pourrait se voir rendre la vie par cette mystérieuse entité. Il n'avait pas connaissance, toutefois, qu'un sensitif pouvait prendre le contrôle d'une autre personne. Ce qui n'était pas un bon signe.

"– Cette infection est une menace pour toute la Marine et l’Empereur a refusé d’écouter mes avertissements. D’autres moyens doivent donc être mis en place pour préserver la force de l’armée et son intégrité. Je ne vous apprendrai rien en vous disant que Plagueis ne fait aucune distinction entre alliés et ennemis. Par-dessus tout, nous devons être vigilants, qu’il n’approche pas de certains peuples. S’il tombe sur les Yuuzhan Vong, comme Darth Krayt, je vous laisse imaginer ce que cela pourrait donner.

Les yeux flamboyants se plissèrent, maintenant totalement attentifs aux propos du grand moff. Ce n'était pas une de ses habitudes mais bien u signe qu'il avait noté quelque chose qu'il ignorait jusque là et qui l'agaçait. Ce fut bref mais remarquable d'autant plus.

"Je vois. C'est, en effet, une information que n'aimeront pas entendre mes onze collègues. Ils n'aiment déjà guère l'idée que les sith vont finir par les diriger mais apprendre que celui qu'ils détestent tous est de retour et continue d'avoir le soutien de l'Empereur... Quand au seigneur Krayt, je lui dois la désertion probable d'un des meilleurs pilotes de l'empire, un homme loyal pourtant."

C'était une information qui lui avait été donnée juste avant qu'il ne quitte le Chimaera. Le capitaine Pellaeon l'avait informé que Soontir Fel n'était pas revenu à bord, ce alors qu'il était de service. Il avait envoyé une équipe à sa recherche et voulait savoir s'il fallait prévenir le BSI, sachant que le pilote avait été mis sous surveillance par eux. Bien sur, le grand amiral approuva, pouvait-il faire autrement ? Et puis, de toute façon, il estimait que le corellien avait très peu de chance de se trouver encore sur Manaan maintenant.

"Je ne vous le cacherais pas, j'ai toujours trouvé peu efficace les ingérences politiciennes dans les activités de la Flotte. Je ne suis pas sur que le rôle ambigu des sith soit une bonne chose, surtout vu les activités qui nous attendent."

Surtout, aussi, vu le passif des sith envers ses soldats. Darth Vador, le plus ancien connu, n'était pas connu pour sa tolérance. Certes, les promotions étaient d'importance avec lui mais amenaient les individus à des postes où la mortalité était importante, surtout par suffocation. Plagueis était rapidement devenu craint, lui aussi, car il n'hésitait pas à utiliser les soldats, quelque soit leur grade, comme cobaye. Hors c'était les sith les plus connus, avec la twi'leck rouge qui alimentait plus les fantasmes que les craintes.

Hélas, leur rang au sein de l'Empire était trop peu connu. Même le seigneur Vador n'en avait pas réellement un, sinon celui de bras droit de Palpatine. Et c'était troublant, dérangeant pour ceux qui veulent connaître précisément l'organigramme impérial.


"Peut-être devrais-je en parler avec l'empereur ?"[/i][/i]

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 69
Crédits : 72
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Armes : Blasters
DC : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Alerte sur la galaxie [PV Thrawn]   Mar 10 Avr - 20:34

– Je vois. C'est, en effet, une information que n'aimeront pas entendre mes onze collègues. Ils n'aiment déjà guère l'idée que les sith vont finir par les diriger mais apprendre que celui qu'ils détestent tous est de retour et continue d'avoir le soutien de l'Empereur... Quand au seigneur Krayt, je lui dois la désertion probable d'un des meilleurs pilotes de l'empire, un homme loyal pourtant.

Fel ? Peu importe, même s’il désertait, ça changeait peu de choses. Seuls les Siths avaient véritablement une dent contre cet homme et pour des raisons liées ces problèmes de failles et de Force, autrement dit, peu de faits qui concernaient le Grand Moff. L’agacement quand à certaines actions des Siths et leur passif avait, semble-t-il, contaminé le Grand Amiral. Et il en serait de même, effectivement, pour tous les autres hauts officiers si ce genre d’histoires venait à se répandre dans la Marine Impériale. Tarkin ne se poserait pas tant de questions s’il était assuré que tous les membres de l’ordre Sith soient aptes à diriger des troupes, que tous savaient mener des actions efficaces, contre les ennemis du régime uniquement, qu’ils ne se laissent pas déborder par leur colère ou leur envie de vengeance. Or, non seulement ce n’était pas le cas, mais l’Empereur le tolérait, un point que le Grand Moff ne pouvait décemment pas accepter, ni tolérer, pas alors que l’Empire dans son ensemble en était si gravement menacé. Les conséquences tombaient déjà. Fel, oui, ce n’en était qu’une autre de visible, d’autres avant lui avaient fui, pour les mêmes raisons. Le petit point particulier, venu rajouter un peu de piment à la sauce, étaient les histoires de familles, d’une certaine famille, qui venait encore compliquer une situation qui l’était pourtant déjà bien assez. Quel gâchis, car oui, il était vraiment l’un leurs meilleurs pilotes, Tarkin le reconnaissait sans aucune peine.

– Je ne vous le cacherais pas, j'ai toujours trouvé peu efficace les ingérences politiciennes dans les activités de la Flotte. Je ne suis pas sûr que le rôle ambigu des sith soit une bonne chose, surtout vu les activités qui nous attendent.

Oh, la politique n’en était pas moins ambigu, chacun s’accordera sur ce point. Un très faible sourire flotta un bref instant sur les lèvres minces du Grand Moff avant de disparaître, tandis qu’il se rencognait dans le dossier de son siège, mains croisées contre lui. Les « ingérences politiciennes », il devait en connaître quelque chose, en effet, lesdites ingérences auraient pu lui coûter bien plus cher que cela, au cours de sa carrière, s’il n’avait pas disposé de l’aide de certaines relations. Accéder à ce grade lui aurait pris bien des années de plus, quant à son assistant, il n’aurait même pas dépassé le grade d’Aspirant, bloqué à ce poste par la seule faute de rancœurs politiques. Enfin, peu importe aujourd’hui, les actions Siths n’avaient pas la même portée que celles de leurs chers politiciens, on ne parlait pas de simples carrières ou de petites relations ci et là, on parlait de l’avenir même de la galaxie. Vador seul n’avait pas représenté une si grande menace et n’avait jamais possédé non plus comme ambition de détruire toute la Marine ou de l’utiliser comme un sujet d’expérience.

– Peut-être devrais-je en parler avec l'empereur ?

– Vous pouvez toujours essayer, dit Tarkin d’un ton pincé. Je le connais depuis plus de cinquante ans et je peux vous dire qu’il ne changera pas d’avis.

A moins d’un miracle, ou plus vraisemblablement, d’un problème qui surviendrait prochainement, assez grave pour secouer l’Empire. Même Vador n’en avait pas causé d’aussi important, le Grand Moff avait eu du respect pour lui, bien qu’il ait été assez impulsif, selon les occasion. Mais efficace, il le lui reconnaissait. Quel dommage qu’il ait tout gâché par refus de livrer le jeune idiot idéaliste qui lui servait de fils. Tarkin ouvrit son ordinateur et pianota rapidement, glissant certaines données sur une datacarde. Une fois celle-ci prête, il la sortit de la fente et la fit glisser d’une pitchenette vers Thrawn. Tout ce qu’ils avaient pour le moment comme données sur Plagueis, même si ça ne représentait pas grand-chose. Son parcours dans les grandes lignes, d’où il venait, le fait qu’il ait entraîné Palpatine, sa mort ensuite. Sur son retour et ses recherches depuis, ils n’avaient presque rien. Seuls les Siths avaient des accès à ce genre d’informations. Il indiqua d’un ton sombre qu’ils n’avaient rien de plus sur Plagueis, cependant, ce n’était qu’une question de temps.

– En ce qui concerne Krayt… Il a été Jedi, autrefois, avant d’être corrompu par le fantôme d’un vieux Sith. Puis il s’est rendu dans les Régions Inconnues, où il a été capturé et torturé par les Yuuzhan Vong. Apparemment, une autre sensitive était déjà avec eux, ils en savent déjà bien plus sur la Force et cette galaxie que n’importe quel autre peuple des Régions Inconnues, y compris aujourd’hui. Il s’en prendra vraisemblablement à Fel, qu’il déserte vraiment ou non, d’ailleurs. Les autres Siths présents ne font pas autant de difficultés et sont sains d’esprit. Seul Krayt et Plagueis sont instables, l’un parce qu’il continue d’être rongé vivant, l’autre… Vous avez vu ce qu’il en est. Bref… Si vous avez l’intention de parler à l’Empereur, veillez à ce que ce soit dans un moment où aucun Sith n’est à portée.

_________________
"Failure is no longer tolerated"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Grande Myrtille
avatar
Messages : 189
Crédits : 201
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Armes : Pistolet laser
DC : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel
Infos fermées
MessageSujet: Re: Alerte sur la galaxie [PV Thrawn]   Mar 17 Avr - 12:42

– Vous pouvez toujours essayer. Je le connais depuis plus de cinquante ans et je peux vous dire qu’il ne changera pas d’avis.

Oh, il suffirait de trouver un bon argument, même si la solidarité des sith envers les autres est assez importante. Il était certain qu'il serait difficile de faire changer d'avis l'empereur au sujet de son ancien mentor mais ce n'était qu'un des points sur lesquels le chiss désirait lui parler.

– En ce qui concerne Krayt… Il a été Jedi, autrefois, avant d’être corrompu par le fantôme d’un vieux Sith. Puis il s’est rendu dans les Régions Inconnues, où il a été capturé et torturé par les Yuuzhan Vong. Apparemment, une autre sensitive était déjà avec eux, ils en savent déjà bien plus sur la Force et cette galaxie que n’importe quel autre peuple des Régions Inconnues, y compris aujourd’hui. Il s’en prendra vraisemblablement à Fel, qu’il déserte vraiment ou non, d’ailleurs. Les autres Siths présents ne font pas autant de difficultés et sont sains d’esprit. Seul Krayt et Plagueis sont instables, l’un parce qu’il continue d’être rongé vivant, l’autre… Vous avez vu ce qu’il en est. Bref… Si vous avez l’intention de parler à l’Empereur, veillez à ce que ce soit dans un moment où aucun Sith n’est à portée.

Un individu qui en savait un minimum sur la Force se dirait qu'un sith, ou un jedi, instable est déjà suffisament inquiétant comme cela, alors deux. Le fait est qu'il pouvait, aussi, arriver d'autres sith "perturbés". Cela n'engageait rien de bon, de toute façon, de savoir qu'on laissait autant de marge de manoeuvre à Krayt et Plagueis. Surveillés, oui, mais libres d'échapper à leurs surveillants à tout moment. Leur coopération n'était donc valable que temps qu'ils y voient un intérêt. Sans compter, bien sur, que les sith ne disent rien sur eux, sur leur vrai nombre. C'est unsigne de défiance envers les dirigeants de la Flotte Impérial, d'une certaine manière.

"Je vous remercie de votre conseil. Je vais réfléchir à la manière d'aborder la discussion avec lui. Avons nous autre chose à discuter ?"

Le grand amiral en doutait. Après tout, Tarkin avait dit ce qu'il avait à dire et chacun avait un travail différent à faire maintenant. Lui-même devait se préparer maintenant. Il devait définir plusieurs paramètres, mettre en place plusieurs choses avant d'avoir une entrevue avec l'Empereur Palpatine. Une entrevue entre eux deux et d'une manière délicate à mettre en oeuvre.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Alerte sur la galaxie [PV Thrawn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alerte sur la galaxie [PV Thrawn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» /!\ Alerte au piratage
» Un touriste dans l'infinie galaxie
» Une galaxie pas si lointaine...
» ALERTE ! VACCIN TUEUR OBLIGATOIRE !
» /!\ ALERTE /!\ Psychopathe en liberté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Bordure Intérieure :: Manaan-
Sauter vers: