Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 J'aurais quelques questions [PV Palpatine]

Aller en bas 
AuteurMessage
Stratège Ultime
avatar
Messages : 362
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Ven 27 Avr - 19:01

Le grand amiral regardait la planète aux couleurs violacées, victime de la volonté de Palpatine de tout contrôler. Son regard était pensif alors que le reste du personnel de la passerelle du Chimaera travaillait tranquillement. La situation était calme et tous étaient assez professionnels pour ne pas discuter de la destruction de Manaan. Ce triste événement avait survenu une semaine auparavant, en représaille de l'attaque contre l'empereur d'une "puissante force rebelle selkath" de sept personnes. Si on en croyait la propagande impériale, l'Empereur aurait survécu de justesse face à une véritable armée et qu'il aurait repoussé héroïquement, malgré son grand âge, en dirigeant personnellement les combattants impériaux.

Le Grand Amiral avait quitté Manaan avant l'arrivée de l'Etoile Noire et avait gagné cette planète. Depuis, il méditait et réfléchissait tout en continuant de superviser les missions de la Septième Flotte. Et, tout à l'heure, il avait envoyé un message à l'empereur, demandant à lui perler en personne. Il attendait la réponse.


"Amiral, on me signale que l'Empereur va vous contacter sous peu."

"Merci enseigne, je vais dans mes quartiers. Que l'on ne me dérange pas."

Le chiss, dans le silence le plus total car il était rare que l'empereur communique personnellement, gagna le turbo-élévateur qui le conduisit à ses quartiers, quelques ponts en dessous de la passerelle. Il entra dans sa salle de méditation, laquelle ne comportait qu'un seul meuble : un siège comprenant un générateur holographique mais aussi un appareil de communication. Il l'activa, sans s'asseoir, s'inclinant pour saluer le visage énorme de l'empereur qui apparu. Elle n'était pas déformée mais volontairement faite pour paraître imposante, intimidante.

"Je vous remercie de m'accorder audience, majesté. J'ai quelques questions qui demandent des réponses immédiates. Cela concerne trois sujets qui ont une grande importance quant à l'avenir de l'Empire."

Il se redressa, regardant la projection tri-dimensionnelle, nullement impressionné. Il ne s'assit pas, cela aurait été contre le protocole, et resta donc debout, dans son uniforme blanc. Il se demandait, un faible instant, quelle taille il devait avoir devant l'empereur : taille normale ou réduite ? Mais cela n'avait aucune importance. La seule chose qui l'intéressait était d'obtenir des réponses à ses questions. Bien sur, il était possible que l'empereur prenne mal son impudente curiosité mais les deux avaient actuellement besoin de l'autre pour atteindre ses objectifs.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 144
Espèce : Humain
Âge rp : 84 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Ven 27 Avr - 20:29

L’amiral s’écroula avec lenteur, suffoquant, se débattant encore une dernière fois au sol avant de lâcher finalement son dernier souffle. Sur la passerelle régnait maintenant un silence de mort, il s’écoula dix secondes dans l’immobilisme le plus total avant qu’enfin, deux subalternes osent bouger pour venir récupérer le corps de leur ex-supérieur et le sortir d’ici. Palpatine reposa la main sur l’accoudoir de son siège, avec lenteur, son regard, brillant d’une lueur mauvaise, passant sur chacune des autres personnes présentes, tandis que tous se remettaient vivement au travail. D’ordinaire, il n’usait pas de cette méthode pour éliminer les incompétents, las pour l’ex-amiral, son supérieur était d’une humeur passablement mauvaise, comme il ne l’avait plus été depuis bien longtemps. L’équipage de ce vaisseau l’avait très bien ressorti et s’était comporté avec zèle, à l’exception de cet abruti d’amiral, qui n’avait pas compris assez vite où se trouvait sa juste place. Son subordonné direct venait de prendre du grade, félicitations… Subordonné qui pâlit jusqu’à en devenir blafard, quand le regard jaune de Palpatine se posa un instant sur lui, d’un coup très occupé à donner ses directives à ses hommes. L’Empereur se leva, traversant la passerelle, toujours suivi de sa garde, puis dit au nouvel amiral de se dépêcher. Pour son propre bien.

Leur affaire sur Manaan n’avait retardé ses plans que de quelques jours, cela dit, ce petit détail n’avait aucune importance. Quelques Rebelles tentant leur chance et condamnant leur petite planète au passage n’était qu’un détail mineur, qui ne méritait pas l’appellation de « problème », et qui s’était bien vite retrouvé relégué au fin fond de son esprit. La satisfaction de voir la station orbitale fonctionner parfaitement avait elle aussi été de courte durée, chassée par certaines contrariétés. Dont la première était Tarkin. Jamais le Grand Moff ne lui avait laissé un tel sentiment et surtout jamais il n’avait montré le moindre signe de défiance ni désobéit aux ordres. Or, Palpatine savait qu’il avait parlé à deux des Grands Amiraux, concernant Plagueis et certains sujets, alors même qu’il avait reçu pour ordre de se taire sur le sujet. L’Empereur observa longuement le vaisseau-amiral de son vieil allié, où ce dernier se trouvait pour le moment, par la baie de la passerelle de commandement. Leurs prochaines manœuvres allaient conduire cette Flotte dans l’Espace Sauvage, il serait bon que son affaire avec Tarkin soit réglée avant. D’une façon ou d’une autre… Palpatine apprécierait de ne pas devoir le tuer tout de suite, il en avait encore besoin.

Par ailleurs, ce n’était pas le seul haut officier qui commençait à le fatiguer, ces derniers temps, il pouvait ajouter le Grand Amiral Thrawn sur la liste. Il avait demandé à lui parler, via une communication à distance. Palpatine faillit se contenter de faire transmettre un message pour l’envoyer balader, puis finit par décider de mener tout de même cet entretien, après un instant de réflexion. Était-ce la période pour tous les officiers, de se mettre en sale état … ? Quittant la passerelle, au soulagement visible de bon nombre de soldats, il regagna ses propres quartiers, s’installant dans un large fauteuil et renvoyant sa garde à l’extérieur. Resté seul, il activa la communication. Lorsqu’elle fut établie, l’hologramme du Chiss apparut devant lui, s’inclinant pour le saluer. Très bien, quel était le problème, cette fois-ci ? L’Empereur se demandait s’il allait tenter de protester contre le traitement infligé à Manaan, lui qui faisait parti de ces quelques hauts gradés horrifiés dès lors qu’on arrachait trop de cheveux aux têtes des civils. Des principes bien ridicules, aux yeux du Sith, qui lui ne voyait aucune difficulté à raser une planète toute entière pour y exterminer un seul homme. Mmh, il n’était pas plus que mal que cette conversation n’ait pas lieue en face à face, pour le propre bien de l’amiral.

– Je vous remercie de m'accorder audience, majesté. J'ai quelques questions qui demandent des réponses immédiates. Cela concerne trois sujets qui ont une grande importance quant à l'avenir de l'Empire.

Oh, vraiment ? Palpatine haussa légèrement un sourcil, sa main tapotant doucement l’accoudoir du siège, pendant que l’amiral se redressait. Oui, vraiment, il était bon qu’il ne soit pas face à lui, présentement. Étant donné que Tarkin avait jugé bon de lui parler, on pouvait supposer qu’ils partageaient les mêmes inquiétudes, vis-à-vis de Plagueis, des Yuuzhan Vong, de Krayt, même. Et encore bien d’autres sujets. Peut-être la fin de Manaan dans le lot. Quelle tristesse que des hauts gradés puissent s’émouvoir si aisément du sort de cette planète, ou d’autres.

– Venez-en directement au fait, siffla-t-il d’un ton glacial. Le Grand Moff vous a parlé…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 362
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Ven 27 Avr - 20:45

– Venez-en directement au fait. Le Grand Moff vous a parlé…

Si une voix pouvait tuer, Thrawn imaginait très bien qu'il serait déjà mort. Visiblement, l'empereur était agacé et pas uniquement par la curiosité déplacée de son seul grand amiral non-humain. Celui-ci avait déjà vu de quoi pouvait être capable un sensitif dans cet état mais cette fois-ci, il était prêt. Ce n'était pas pour rien qu'il avait installé autant d'ysalamiris à bord du Chimaera.

"En effet, votre majesté. J'avais prévu de ne discuter du cas du seigneur Plagueis qu'en second mais puisque vous abordez le sujet..."

Malgré lui, le chiss eut un léger frisson en repensant à ce muun fou. S'il avait su sur le moment, aurait-il agit de la même manière lors de sa rencontre avec ce sith ? Lui-même ne saurait le dire.

"Je partage les craintes du grand moff à son sujet mais je comprends aussi votre souhait de le voir travailler au bien de l'Empire. Ne serait-il pas possible, juste, de s'assurer qu'il ne travaille pas à détruire l'empire en le mettant sous surveillance, dans un endroit où il ne pourrait faire appel à la Force ?"

On pourrait taxer les opposants envers l'un des seigneurs de l'empire mais concernant ce seigneur si... A la connaissance du chiss, Plagueis ne comptait absolument aucun soutient dans la flotte. De fait, il se demandait même pourquoi les sith eux-même ne comprenaient pas la menace qu'il représentait. Etaient-ils aussi aveugles que cela ou bien était-ce un signe de faiblesse chez eux ? Il devinait qu'il allait avoir une partie de la réponse très vite.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 144
Espèce : Humain
Âge rp : 84 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Ven 27 Avr - 21:52

– En effet, votre majesté. J'avais prévu de ne discuter du cas du seigneur Plagueis qu'en second mais puisque vous abordez le sujet…

Le regard de Palpatine se plissa encore, le tapotement sur l’accoudoir prenant un rythme plus rapide, bien que Thrawn ne puisse pas le voir. Là n’était pas un bon jour, ni pour des atermoiements, ni pour les pleurnicheries, ni pour les débats stériles sur des sujets que la moitié des participants ne maîtrisaient pas. Or, c’était sur ce terrain que s’aventurait l’amiral… Il était certes un expert militaire, mais en ce qui concernait l’Ordre Sith, leur façon de procéder, leurs pouvoirs, leurs buts et tout ce qui s’ensuit, ses connaissances avoisinaient le degré zéro. Comme toute la Marine Impériale, par ailleurs. L’avoir vu agir une fois ou deux, ou avoir entendu les rumeurs, ne suffisait guère, pour la compréhension d’une situation, il devrait pourtant le savoir. La Marine peinait à comprendre certains faits pourtant clairs, un point de plus agaçant prodigieusement l’Empereur. Que leur fallait-il, des petits uniformes bien clairs, avec des insignes, pour tous ? Pensaient-ils que la seule apparence puisse être gage de fiabilité ? Ou bien étaient-ils agacé de la perte d’une part de pouvoir ? La peur, la jalousie, la colère étaient des sentiments qu’il pouvait très facilement comprendre, cependant, il n’était actuellement pas d’humeur à jouer.

– Je partage les craintes du grand moff à son sujet mais je comprends aussi votre souhait de le voir travailler au bien de l'Empire. Ne serait-il pas possible, juste, de s'assurer qu'il ne travaille pas à détruire l'empire en le mettant sous surveillance, dans un endroit où il ne pourrait faire appel à la Force ?

– Vous ignorez tout des véritables pouvoirs de la Force, Grand Amiral. Comme vous ignorez tout des pouvoirs Siths. Certaines de ses expériences ne pourront plus se faire.


A l’instant même où il disait cela, il reçut sur un canal annexe une nouvelle communication de l’un des surveillants de Plagueis, justement, qui avait un contact direct pour pouvoir l’avertir immédiatement de ce qui se tramait. Plagueis venait de diffuser un avis de recherche pour une Jedi sur qui il avait mis la main. L’Empereur jeta un regard à l’avis, vaguement, haussant un peu les sourcils en voyant que la petite Jedi en question était une Chiss. On commençait à en voir régulièrement, un peu trop régulièrement pour un peuple censé être isolé… Jeune, cette fille devait avoir à peine plus de vingt ans. L’image avait été prise sur le vif, elle était à moitié attachée contre une table, avec Plagueis reconnaissable de profil, qui lui tenait un bras. Son air était moitié défiant, moitié terrorisé. Nouveau contretemps en vue. L’agacement de l’Empereur grimpa encore de quelques degrés et ses yeux brillèrent d’une lueur plus féroce. Plagueis n’était-il donc plus fichu de garder ses prisonniers sous la main et de ne pas faire d’esclandre dans le palais ? Après le môme mort au Temple, en voilà une autre qui débarquait.

– Je me charge de Plagueis, reprit-il. Il ne s’en prend guère à l’Empire, uniquement aux Jedis.

Qu’il tue leurs ennemis l’indifférait, tant qu’il se contentait d’eux, pour mener ses expériences. En revanche, il n’avait aucun intérêt à provoquer du remous sur Coruscant, dans les rangs de la Marine ou aller chercher des emmerdes avec des peuples extra-galactiques, voire attirer des incidents diplomatiques. Palpatine fit disparaître l’avis de son écran, reportant le regard sur l’amiral.

– Et donc, vos deux autres sujets d’angoisse ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 362
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Ven 27 Avr - 22:16

– Vous ignorez tout des véritables pouvoirs de la Force, Grand Amiral. Comme vous ignorez tout des pouvoirs Siths. Certaines de ses expériences ne pourront plus se faire.

Thrawn se retint de dire à l'empereur de ne pas non plus sous-estimer ce que ses subordonnées peuvent savoir. Cela dit, l'empereur ignorait le marché que le chiss avait passé, il y a plusieurs mois de cela avec l'apprentie sith Rosas Sky. Il ignorait donc que son subordonné possédait des œuvres d'art sith et qu'il les avait étudié. Cela dit, son visage resta aussi impénétable que d'habitude.

Il perçu alors un signe incongru, un voyant qui s'activa sur son fauteuil. Un message incluant un des mots-clé qu'il avait sélectionné, hors il y en avait peu. Sans sortir de l'écran, il activa d'un geste sa messagerie et fit apparaître le message, hors du champs de la caméra. Puisque l'on parlait du loup, celui-ci faisait parler de lui. Il venait d'émettre un avis de recherche concernant une chiss jedi. Sauf qu'il ignorait tout de celle-ci, ne reconnaissant pas son image. Une déduction rapide lui permit de déterminer qu'elle devait probablement venir du futur.


– Je me charge de Plagueis. Il ne s’en prend guère à l’Empire, uniquement aux Jedis. Et donc, vos deux autres sujets d’angoisse ?

"Juste une chose avant de poursuivre : j'aimerais que la chiss que le seigneur Plagueis recherche me soit remise. Mon peuple n'est pas votre ennemi, il n'y a aucune raison de mener des expériences à son sujet."

Et puis, cela éviterait que les chiss demandent des réparations à l'empire. En envoyant un tel message, alors que Sev'eere'nuruodo était en train de se promener dans la galaxie. Il y avait des chances pour qu'elle découvre cette histoire, notamment en se faisant attaquer par un chasseur de prime qui la confond avec la fugitive. L'Empire avait assez d'ennemis comme cela, il n'avait pas besoin de voir l'Ascendance se rajouter à la liste.

"Mon second sujet concerne les cibles futures de l'Etoile Noire. J'aurais souhaiter savoir quels sont les critères qui détermineront les destructions planétaires ?"

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 144
Espèce : Humain
Âge rp : 84 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Sam 28 Avr - 11:15

– Juste une chose avant de poursuivre : j'aimerais que la chiss que le seigneur Plagueis recherche me soit remise. Mon peuple n'est pas votre ennemi, il n'y a aucune raison de mener des expériences à son sujet.

Enfin commençait-il à répondre à une question restée en suspens, à son sujet, depuis bien des années… Palpatine se laissa un peu plus reposer contre le large dossier de son siège, gardant cependant la tête droite et l’air des plus attentifs. Il s’était attendu à cette réaction, même si, oui, il avait tout de même espéré que l’amiral non-humain sache mesurer la différence entre une simple personne extérieure à ce genre d’affaires et une personne intégrée, volontairement ou non, dans les conflits opposants Siths et Jedis, Côté Obscur et Côté Lumineux, deux ordres ennemis depuis leurs créations respectives et par nature violemment opposés l’un à l’autre. S’il s’avérait que cette femme était bel et bien une Jedi, ce dont il se permettait de douter car avoir traversé une faille ne signifiait pas que la personne avait bel et bien suivie une formation auparavant, alors le peuple auquel elle appartenait n’avait aucune importance, dans la façon dont elle sera traitée. Cela dit, la réaction de l’amiral prouvait enfin un point crucial, à son sujet, que l’Empereur notait avec soin. Il ne prit guère la peine, cependant, d’y réagir. Il se chargera lui-même de suivre le cas de cette fille, en revenant à Coruscant. Si elle en s’était pas enfuie pour de bon entre-temps.

Cela lui rappelait par ailleurs avoir revu leur Aristocra, un détail qui lui avait glissé dessus sur le moment. Sans doute apprendra-t-elle cette histoire, tôt ou tard, et demandera sans doute elle aussi à récupérer cette fille. Bref, passons, il s’occupera de ce sujet plus tard. L’amiral enchaîna ensuite sur sa seconde demande, voulant savoir quels seront les critères de sélection, pour les futures utilisations de l’étoile noire. De nouveau, l’agacement, car c’était exactement pour cette même question que son collègue, maintenant décédé, sur ce destroyer était venu l’agacer, même pas une heure plus tôt, visiblement indigné que Manaan ait été détruire aussi facilement. Par chance pour le Chiss, il avait une plus grande utilité que l’amiral Aryl… L’Empereur prit soin de réfréner une part de sa colère, comme on calmerait un animal enragé pour le renvoyer plus loin, tout en songeant qu’il était également de bon ton qu’un regard ne puisse pas tuer. Si tel était le cas, bien des personnes seraient déjà mortes sans qu’il ne le souhaite particulièrement, à commencer par la moitié du Sénat, une partie de ses propres Ministres et quelques uns des officiers de la Marine.

– Ces critères ne vous concernent en aucune façon, Grand Amiral.

Pas plus, par ailleurs, que les autres hommes à ce poste ou n’importe quel officier qui n’ait pas été expressément mandaté pour se charger de la station orbitale. Le premier concerné était bien sûr le Grand Moff, ainsi que les personnes travaillant directement sous ses ordres, pour la sécurité et les actes de la station. Songer au Grand Moff lui ramena d’ailleurs en mémoire quelques contrariétés… Passer à Coruscant ne sera pas la seule étape, il devait également se rendre sur Korriban. Le Grand Moff pourra se charger des premières phases des tests, dans l’Espace Sauvage, sans avoir à rendre de compte, il connaissait son travail. Pour la suite, l’Empereur fera intervenir quelques apprentis Siths, pas les bons, pouvant servir par la suite au cours de la guerre, mais quelques faiblards restant encore à l’académie dont la disparition ne gênera personne. Un sourire mauvais étira brièvement ses lèvres lorsqu’il pensa à ça, il était toujours très bon de couper les branches pourries d’un arbre, afin de s’assurer que le reste embellisse et se renforce. L’Ordre Sith était sur la bonne voie, n’en déplaise à nombre d’officiers de la Marine ou à leurs petits principes moraux.

– Ne vouliez-vous donc cet entretien que pour me faire perdre mon temps … ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 362
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Sam 28 Avr - 11:51

Thrawn connaissait, maintenant, assez l'empereur pour comprendre la réponse inscrite dans son silence. Il comptait régler cela lui-même tout en se trompant sur les motivations du chiss. Certes il n'aimait guère qu'un membre de son peuple soit entre les mains du savant fou sith mais son but premier était d'empêcher que son peuple prenne mal une affaire délicate aussi mal menée. Sans compter que le Chimaera était, à sa connaissance, le meilleur endroit pour retenir un sensitif. Enfin, n'était-il pas le mieux placé au sein de l'Empire pour interroger un chiss ? Il du faire un effort sur lui pour ne pas rappeler tout cela à l'empereur.

A la place, il aborda ce qui aurait du être le premier sujet et ne reçu qu'une réponse basique, comme s'il n'était qu'un simple soldat chargé de garder la porte d'entrée d'une salle de réunion.


– Ces critères ne vous concernent en aucune façon, Grand Amiral.

Cela ne l'irrita pas, il s'attendait en partie à une rebuffade de l'empereur. Cela dit, il comprit aussi certains sous-entendu. Une note de défiance, comme si aucun des grands amiraux n'était assez fiable aux yeux de l'empereur.

– Ne vouliez-vous donc cet entretien que pour me faire perdre mon temps … ?

"Je vous l'ai dit, votre majesté, il s'agit de sujet important pour la survie de l'empire. Cela peut sembler à des détails mais s'ils sont mal gérés vous verrez l'opposition augmenter en nombre et en puissance."

Peut-être était-ce l'âge qui l'aveuglait ? A moins que ce ne soit le fait d'avoir vu tous ses plans réussir jusqu'à maintenant ? L'Empereur Palpatine devait se méfier, ne pas oublier que l'une des pires erreurs que l'on puisse faire dans une lutte, c'est l'arrogance, le fait de sur-estimer ses capacités et d sous-estimer la volonté d'ennemis qui n'ont plus rien à perdre. Surtout quand on ignore où se trouve certains ennemis : Thrawn avait veillé à ce que l'Empire ignore où se trouve l'Ascendance.

"Le troisième sujet que j'ai souhaité aborder est tout aussi important mais moins pressent. J'ai rencontré Dark Krayt et compris qu'il venait du futur. J'aurais souhaité savoir ce qu'il vous avait apprit sur les Yuuzan Vong. Vous connaissez mon intérêt sur ce peuple."

Ils en avaient déjà discuté, d'ailleurs. Thrawn estimait que Palpatine sous-estimait les capacités de ce peuple extra-galactique, leur nombre et leur technologie étrange. Lui-même n'avait eu aucune information à leur sujet depuis son exil mais il avait senti leur présence derrière quelques-uns des événements dont il avait eu vent, dans les Régions Inconnues. Si Krayt avait affronté ces extra-galactiques, et le chiss n'avait aucun doute sur le sujet, alors il était important que ces informations remontent, que les stratèges de l'empire commence dès maintenant à les étudier et à préparer des parades.

Les yeux de Thrawn se plissèrent légèrement, signe de sa concentration et de son sérieux. Il restait toujours debout, les mains dans le dos, indifférent aux regards noirs de l'empereur. Il n'était pas question d'idéaux, sinon il ne serait pas au service de Palpatine, mais de préserver la galaxie de la plus grande menace qu'elle ait connu.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 144
Espèce : Humain
Âge rp : 84 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Sam 28 Avr - 14:14

– Je vous l'ai dit, votre majesté, il s'agit de sujet important pour la survie de l'empire. Cela peut sembler à des détails mais s'ils sont mal gérés vous verrez l'opposition augmenter en nombre et en puissance.

Palpatine eut un petit geste impatient de la main, sans que l’amiral ne puisse néanmoins le voir à cause de l’hologramme. Si cette fille n’était pas véritablement une Jedi mais une simple sensitive ignorante de tout qui s’était retrouvée par accident, par la faute des failles, entre les mains de Plagueis, il pourra bien la donner à l’amiral si on lui remettait la main dessus, ça n’avait aucune importance. Si elle était vraiment membre de l’Ordre, ou du futur Ordre, elle sera traitée comme n’importe lequel de ses pairs. Là n’était pas la priorité, il doutait, de toute manière, que ses hommes sur la ville-monde réussissent à la retrouver alors même qu’ils l’avaient laissé si lamentablement s’échapper. Le seul point auquel l’Empereur allait prendre garde était, effectivement, de ne pas ajouter encore de nouveaux ennemis à l’Empire ou à l’Ordre Sith, du moins, pas tant que certaines affaires n’étaient pas réglées et opérationnelles. Il pouvait être patent, s’il fallait accepter certains compromis d’ici là, soit.

– Le troisième sujet que j'ai souhaité aborder est tout aussi important mais moins pressant. J'ai rencontré Dark Krayt et compris qu'il venait du futur. J'aurais souhaité savoir ce qu'il vous avait apprit sur les Yuuzhan Vong. Vous connaissez mon intérêt sur ce peuple.

Un sujet qui le concernait déjà bien plus, en effet… L’Empereur avait très longuement interrogé Darth Krayt sur ce sujet, après qu’il soit revenu avec lui sur la capitale, voulant connaître absolument tous les détails de ce passif avec le peuple des extra-galactiques, la façon dont il leur avait survécu, après leur être tombé dessus, et la façon dont il s’était ensuite servi d’eux pour plonger le monde dans une nouvelle guerre et renverser l’Alliance Galactique, puis l’Empereur Fel après la fin de la guerre, en plus bien entendu des Jedis. Une histoire fascinante et une stratégie très efficace, quand même Palpatine ne se risquerait pas à l’utiliser aujourd’hui. Le contexte était trop différente et l’Empire n’était pas prêt. Ceci étant, c’était en effet le genre d’informations qui devaient, elles, être transmises et partagées, afin justement de préparer la Marine. Ce que Krayt avait expliqué avait incité l’Empereur à prendre bien plus au sérieux la menace représentée par ce peuple, éloigné pour le moment, et si dangereux pour cette galaxie. Sheev prit un petit instant pour trier le plus important et ce qui n’avait pas lieu à être expliqué car trop superflu.

– Ce sont des maîtres dans l’art de la manipulation génétique, dit-il finalement, d’un ton plus serein. Ils considèrent comme hérétiques les droïdes ou toutes formes mécaniques, car tout chez est vivant, biologiques. Leurs armes, leurs amures greffées à même le corps, même leurs vaisseaux sont vivants. L’armure que porte le seigneur Krayt est de confection Yuuzhan Vong. Il a passé bien du temps chez eux, avant de s’en servir plus tard et les manipuler. C’est une espèce violente, jurant uniquement par la douleur et les sacrifices, pour se transcender. Il existe cependant des voies pour éviter toute guerre…

A condition, cependant, de trahir certains principes et accepter des unions contre-nature… Un long soupir échappa à l’Empereur, un soupir presque douloureux, tandis qu’il s’interrompait un bref instant, les yeux fermés. Là était l’un de ses plus grands dilemmes, depuis que Krayt avait raconté tout cela… Quelle importance accorder à cette menace et ladite menace était-elle assez grave pour accepter de rompre avec une part de la politique menée, à la fois par l’Ordre Sith et par l’Empire ?

– Ce peuple avait, du temps de Krayt, réussi à travailler en étroite collaboration avec l’ordre Jedi, quelques uns de ses guerriers les avait même soutenu, lors de la guerre. Votre propre peuple également, d’ailleurs, avait noué une certaine collaboration avec les Jedis. Les Vong sont capables, donc, de nouer des alliances avec des peuples qu’ils jugent inférieurs, cela étant, ce genre d’exercice diplomatique ou d’échange est plus maîtrisé par les Jedis que par les Siths, je me dois de le reconnaître. L’idéal serait également d’en parler avec les Jedis qui ont été en contact avec ce peuple. L’un d’eux présent est l’oncle du Jedi que nous recherchons, un Skywalker. Il a fait un bref passage au sein de la Confédération, sur Corellia, avant de rejoindre les siens.

Leurs espions étaient formels, sur les sujets, tous les éléments récupérés sur cette période et sur ce qui avait plus tard été trouvé, le tout recoupé et vérifié, permettait d’attester à coup sûr la présence de cet homme dans cette époque. S’il n’avait pas dirigé en personne le projet que Krayt avait saboté, il en connaissait tous les tenants et aboutissants, ainsi que les problématiques soulevés alors.

– S’il faut une union temporaire contre les Yuuzhan Vong, cela se fera.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 362
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Sam 28 Avr - 16:59

– Ce sont des maîtres dans l’art de la manipulation génétique. Ils considèrent comme hérétiques les droïdes ou toutes formes mécaniques, car tout chez est vivant, biologiques. Leurs armes, leurs amures greffées à même le corps, même leurs vaisseaux sont vivants. L’armure que porte le seigneur Krayt est de confection Yuuzhan Vong. Il a passé bien du temps chez eux, avant de s’en servir plus tard et les manipuler. C’est une espèce violente, jurant uniquement par la douleur et les sacrifices, pour se transcender. Il existe cependant des voies pour éviter toute guerre…

Thrawn l'écoutait et il entendait la voix de l'empereur être plus sereine. Il nota aussi que ses traits se calmèrent. C'était une discussion à laquelle il s'était préparé, visiblement. Et il ne disait pas tout.

– Ce peuple avait, du temps de Krayt, réussi à travailler en étroite collaboration avec l’ordre Jedi, quelques uns de ses guerriers les avait même soutenu, lors de la guerre. Votre propre peuple également, d’ailleurs, avait noué une certaine collaboration avec les Jedis. Les Vong sont capables, donc, de nouer des alliances avec des peuples qu’ils jugent inférieurs, cela étant, ce genre d’exercice diplomatique ou d’échange est plus maîtrisé par les Jedis que par les Siths, je me dois de le reconnaître. L’idéal serait également d’en parler avec les Jedis qui ont été en contact avec ce peuple. L’un d’eux présent est l’oncle du Jedi que nous recherchons, un Skywalker. Il a fait un bref passage au sein de la Confédération, sur Corellia, avant de rejoindre les siens.

S’il faut une union temporaire contre les Yuuzhan Vong, cela se fera.


Il es bizarre qu'aux oreilles du chiss la dernière phrase du vieil humain ne sonne pas honnête. D'ailleurs, il y avait beaucoup de zone d'ombre dans les propos de l'empereur. Thrawn ne bougea pas, écoutant avec une grande attention les révélations de l'empereur. Peut-être en avait-il même révélé plus qu'il ne l'aurait voulu.

"Je vais voir si je peux découvrir ce Nat Skywalker et apprendre ce qu'il sait sur la technologie des Yuuzan Vong. Le seigneur Krayt vous a-t-il dit quand le conflit avec les Yuuzan Vong a débuté et le temps qu'il a fallu à l'empire pour prendre le dessus sur eux ?"

C'était des questions légitimes après tout. Certes, avec les failles et l'accroissement des opposants à l'empire ces faits changeront mais cela donnera une approximation plus précise pour aider à savoir quand débutera ce conflit. De plus, savoir le temps qu'il a fallu our contrer les envahisseurs lui donnera une estimation de la différence technologique. Après tout, les yuuzan vong ne sont pas les seuls à utiliser une technologie organique même si c'est assez rare.

"Le seigneur Krayt vous a-t-il parlé de leur société, leur organisation sociale, leur culture ? Tout cela serait très utile pour pouvoir tenter de discuter avec eux et, peut-être, éviter un conflit qui pourrait affaiblir votre pouvoir ?"

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 144
Espèce : Humain
Âge rp : 84 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Sam 28 Avr - 21:28

– Je vais voir si je peux découvrir ce Nat Skywalker et apprendre ce qu'il sait sur la technologie des Yuuzhan Vong. Le seigneur Krayt vous a-t-il dit quand le conflit avec les Yuuzhan Vong a débuté et le temps qu'il a fallu à l'empire pour prendre le dessus sur eux ?

– Assez longuement…


Un point sur lequel il ne s’étendit guère, car ce n’était pas son Empire qui avait affronté cette menace mais bien une République. La Nouvelle République. L’Ordre Jedi, les vestiges de l’Empire… D’où le travail à mener afin de s’assurer que ce futur-ci n’arrive jamais. Peut-être la mission de Darth Krayt dans ce temps n’avait été que celle-ci, peut-être n’était-il venu que pour s’assurer que la République, gouvernement bien trop faible et instable, ne puisse jamais revenir et ne plus cesser de mener la galaxie vers le chaos. Le Sith avait ainsi disparu au travers d’une faille peu de temps après avoir livré ses dernières informations, renforçant l’idée que son passage dans ce temps n’avait que cet objectif. Le regard de Palpatine se fit pensif, alors qu’il songeait aux rôles que pouvaient avoir les autres arrivants dans leur époque. Lorsque chacun aura accompli le sien, la situation reviendra-t-il à ce qu’elle était il y a quelques mois ? Seulement deux seigneurs Siths, ou plutôt lui-même isolé car Vador était mort, quelques survivants de la Purge Jedi tout aussi isolés, des élèves restant à former, autant pour le côté obscur que pour le côté lumineux. Il s’interrogeait, oui… Quelle sera la prochaine génération de Siths, la prochaine génération de Jedis, comment cette galaxie évoluera-t-elle, avec quels alliés.

– Le seigneur Krayt vous a-t-il parlé de leur société, leur organisation sociale, leur culture ? Tout cela serait très utile pour pouvoir tenter de discuter avec eux et, peut-être, éviter un conflit qui pourrait affaiblir votre pouvoir ?

– Le seigneur Krayt les affronté puis s’est servi d’eux, il ne les a que peu étudié. Pour ce genre de questions, il faudra trouver Skywalker.


Palpatine laissa échapper un bref soupir d’une très profonde lassitude. Peu importe l’époque, il y avait encore et toujours un membre de cette famille sur leur chemin, d’une façon ou d’une autre, aussi contrariant que dérangeant, dans leurs plans ou manœuvres. A se demander si c’était là une volonté de la Force, d’avoir ainsi une lignée liée à ce point à elle, pouvant influence ainsi le cours des événements, qu’ils le veuillent ou non, d’ailleurs. La question serait intéressante à étudier. L’Empereur allait finir par connaître par cœur les CVs de chacun, en grande partie grâce à Krayt qui lui aussi avait un passif avec eux et donc les avait étudié, pour mieux les vaincre ensuite. Lorsqu’on en avait besoin d’un, on en tenait un autre, jamais le bon, et ainsi de suite… Nat Skywalker était cependant le cas atypique de la famille, de ce que l’Empereur en avait jugé. Plus calme que tous les autres réunis, moins porté à foncer dans le tas sans réfléchir, il pouvait constituer un adversaire sérieux. Comment aurait évolué la galaxie si jamais personne n’avait déniché le gamin de Tatooine… ? Une question qu’il se posait assez souvent, ces derniers temps. Pour commencer, Amidala ne leur aurait jamais échappée, finissant coincée sur la planète de sable à attendre d’être cueillie et ramenée.

– Je puis simplement vous dire que leurs croyances religieuses mettent en la valeur l’importance de la douleur et la prééminence de la mort. La souffrance est pour eux la plus grande vérité de l’existence, ils n’hésitent pas à se torturer et se mutiler pour se rapprocher de leurs Dieux. Si l’Histoire suit son cours, il faudra encore plusieurs années avant que les Vong ne fassent parler d’eux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 362
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Dim 29 Avr - 17:39

– Assez longuement…

Une réponse bien laconique qui permit au chiss d'avoir celle qu'il attendait. Il s'y attendait un peu car Palpatine lui avait déjà donné une partie de ce savoir déjà. Quelle dommage qu'il ait mentionné les jedi, ordre qui n'existait pas avant les failles. Hors un empire dirigé par un sith ne pouvait tolérer que ses némésis redeviennent un ordre officiel. Les sith n'aiment pas ce qui s'oppose à eux.

Thrawn interrogea ensuite l'empereur sur le type d'information que l'empereur avait pu obtenir du sith venu du futur.


– Je puis simplement vous dire que leurs croyances religieuses mettent en la valeur l’importance de la douleur et la prééminence de la mort. La souffrance est pour eux la plus grande vérité de l’existence, ils n’hésitent pas à se torturer et se mutiler pour se rapprocher de leurs Dieux. Si l’Histoire suit son cours, il faudra encore plusieurs années avant que les Vong ne fassent parler d’eux.

"Mais combien ? Dois-je comprendre que le seigneur Krayt ignore cette information ?"

Le grand amiral ferma les yeux, réfléchissant aux propos tenus. Un peuple qui voue un culte sanglant, à base de scarification. Voilà qui n'augurait vraiment rien de bon. Des fanatiques comme eux refuseront de discuter, sauf pour accepter une reddition totale des forces ennemis. De plus, il semblerait que les défenseurs de la galaxie avait eu de la difficulté à les retenir. Sans compter, bien sur, une infiltration qui pouvait déjà avoir commencé. L'ennemi du grand amiral partait avec un avantage bien supérieur à ce qu'il avait cru. Il lui vint une question, assez personnelle d'ailleurs, mais qui pourrait expliquer cette faiblesse galactique.

"Selon le seigneur Krayt, étais-je encore en vie quand les yuuzan vong ont débuté le conflit ?"

Si ce n'était pas le cas, cela expliquerait beaucoup de chose. Une défiance des autorités en place contre le début d'une telle invasion, un manque d'analyse dans leurs tactiques et sur leur équipement. Un manque de transfert d'information acquise par l'Ascendance Chiss lors de combats d'avant garde. Bref, tout un ensemble qui peut expliquer la difficulté à les arrêter. Maintenant, il restait à comprendre pourquoi les jedi ont passé une alliance avec eux et quand.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 144
Espèce : Humain
Âge rp : 84 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Dim 29 Avr - 19:50

– Mais combien ? Dois-je comprendre que le seigneur Krayt ignore cette information ?

– Comptez plus de vingt ans, cela dit, les failles ont modifié bien des choses.


Les dates comme celles-ci n’avaient plus aucune réelle utilité, aux yeux de l’Empereur, même si cela pouvait donner une estimation. Rien que cette année, pour commencer… Cela dit, ce n’était pas que des mauvaises nouvelles, il savait maintenant à quoi s’en tenir et donc sur quoi travailler pour que l’Empire ne chute pas, que les erreurs ayant conduit à la nouvelle chute des Siths ne soient pas commises. Quelques dilemmes se posaient tout de même, concernant des personnes déjà nées dans cette époque, qui avaient un rôle à jouer, notamment contre les envahisseurs extra-galactiques. L’idée d’une alliance le répugnait, il ne s’y résoudrait que si l’invasion se faisait véritablement et bien plus tôt que prévu, mais sinon, il en était hors de question. En revanche, il pouvait se permettre de laisser relativement tranquilles les personnes pouvant servir dans la lutte contre l’envahisseur. Mmm… Pensif, il inspira profondément, le regard plus lointain, durant l’espace d’un instant. Il comptait également faire accélérer certains projets d’armes, pour la défense de l’Empire, autant que faire accélérer le recrutement des apprentis Siths, en renfort de la Marine Impériale. Un autre moyen était aussi de préparer une arme bactériologique, spécifiquement contre eux, afin de stopper net tout conflit naissant.

– Selon le seigneur Krayt, étais-je encore en vie quand les yuuzan vong ont débuté le conflit ?

– Vous, non. Selon ses sources, le seul Chiss à avoir eu des contacts réguliers peu avant la guerre se nommait Chaf’orm’bintrano. Si j’ai bien retenu le nom, du moins. Les hommes de Krayt avaient trouvé des traces de ses actions, dans les archives la ville, avec les témoignages sur cette période. Ce type avait l’air assez proche de Luke Skywalker. Je ne sais vraiment pourquoi ni comment…


L’Empereur imaginait simplement que ce gosse idéaliste était tombé à un moment sur les Chiss, et qu’il avait réussi à se lier d’amitié avec ce type, au nom imprononçable. Quoi qu’il en soit, il n’en savait pas plus, les hommes de main de Krayt n’avaient retrouvé que de brèves traces de cette affaire, après l’assaut du Temple Jedi, et le gamin blond n’était alors plus en vie pour en discuter plus en détail. Ça n’avait, de toute manière, aucune importance. Ils étaient au moins certains que cette affaire s’était déroulée avant la guerre contre les Vong, donc peu importe ce qu’avait fichu Skywalker avec l’Ascendance. Quand il disait que cette famille avait l’art de se retrouver sans cesse sur leur chemin, ce n’était pas une blague, ils étaient véritablement partout, à se mêler d’absolument tout ! Et pas qu’eux, d’ailleurs, on pouvait également compter les Fel, dans le tas… Le pilote avait, par ailleurs, déjà déserté, une information qui n’avait pas été si surprenante que cela, c’était attendu. Palpatine voudrait savoir comment Roan Fel et ses ancêtres avaient, de leur côté, liés des liens avec l’Ascendance, tout comme l’avait fait Luke.

– Quoi qu’il en soit, il est certain que ce peuple a déjà envoyé des espions et autres, pour se renseigner et préparer leur future invasion. Quant au gamin et à ce Chaf-quelque chose, je ne pense pas qu’ils soient déjà entrés en relation, cela dit, j’imagine que vous pouvez vérifier ce point ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 362
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Jeu 3 Mai - 18:58

– Comptez plus de vingt ans, cela dit, les failles ont modifié bien des choses.

Réflexion que le chiss approuva d'un léger hochement de tête. Les failles pouvaient effectivement changer la donne, en bien autant qu'en mal pour l'empire. Il était difficile au grand amiral d'en estimer plus, ignorant ce qui se serait passé si la Force n'avait pas décidé de s'amuser en faisant venir des sith et des jedi de toutes les périodes existantes. Cela allait lui demandait de faire des recherches supplémentaires, il ne lui fallait que chercher une bibliothèque plus complète que celle impériale.

– Vous, non. Selon ses sources, le seul Chiss à avoir eu des contacts réguliers peu avant la guerre se nommait Chaf’orm’bintrano. Si j’ai bien retenu le nom, du moins. Les hommes de Krayt avaient trouvé des traces de ses actions, dans les archives la ville, avec les témoignages sur cette période. Ce type avait l’air assez proche de Luke Skywalker. Je ne sais vraiment pourquoi ni comment…

Apprendre que l'on va mourir sans atteindre ses objectifs pourrait tétaniser, voir abattre, la plupart des individus. Thrawn se contenta de noter ce fait dans une case de son esprit. Il était un militaire de carrière et savait très bien que ce "désagrément" était possible. De fait, il estimait qu'il existait des manières de s'assurer que la mort ne soit pas une gêne pour ses plans. Hélas, il semblerait que cela ne suffise pas forcément. Il ne lui restait donc qu'à réfléchir à prévoir plusieurs alternatives.

– Quoi qu’il en soit, il est certain que ce peuple a déjà envoyé des espions et autres, pour se renseigner et préparer leur future invasion. Quant au gamin et à ce Chaf-quelque chose, je ne pense pas qu’ils soient déjà entrés en relation, cela dit, j’imagine que vous pouvez vérifier ce point ?

Thrawn laissa un sourire amusé en entendant la demande impérial. Que lui aille discuter avec Chaf’orm’bintrano était une idée très amusante mais bien peu réaliste, il faut le dire. Cela dit, il devait aussi reconnaître qu'il était probablement le meilleur individu au service de Palpatine pour négocier avec l'Ascendance, ne serait que parce qu'il est le seul à savoir où elle se trouve.

"Je regrette majesté mais cela sera très difficile pour moi de le faire, à moins d'avoir une raison importante pour l'Ascendance. N'oubliez pas que je suis exilé, ce qui rendra difficile pour moi d'attendre l'aristocra Formbi. Et cette histoire de prime sur la tête d'une chiss ne va rien arranger."

Mitth'Raw'Nuruodo savait que l'aristocra n'aimait guère que des inconnus utilisent sont surnom comme cela mais les non-chiss ont une belle tendance à écorcher les nom des chiss, comme Palpatine l'avait fait en le prononçant en entier. c'était aussi une manière pour dire comment l'appeler à l'empereur.

"Je pourrais tenter, toutefois, de faire jouer des contacts pour en savoir plus sur d'éventuelles réactions de l'Ascendance. Cela me demandera du temps et que j'aille dans les Régions Inconnues. Cela ne me prendrait que quelques jours pour être prêt."

Cela l'agacerait car il devrait laisser le projet Defender Tie sous la supervision de Pryce. Cette femme pouvait avoir des compétences politiques mais elle restait si naïve sur le plan militaire... L'existence de la cellule Phénix en était le plus belle preuve. Enfin, cela lui permettrait peut-être de faire avancer les projets qu'il avait dans cette partie de la galaxie. Peu-être pourrait-il aussi préparer autre chose en même temps, sans compter qu'il y avait pas mal de monde au sein de l'Empire qui serait ravi que le chiss disparaisse un peu du devant de la scène.

"Désirez vous que je m'en occupe ?"

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 144
Espèce : Humain
Âge rp : 84 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Jeu 3 Mai - 21:03

– Je regrette majesté mais cela sera très difficile pour moi de le faire, à moins d'avoir une raison importante pour l'Ascendance. N'oubliez pas que je suis exilé, ce qui rendra difficile pour moi d'atteindre l'aristocra Formbi. Et cette histoire de prime sur la tête d'une chiss ne va rien arranger.

Peu importe comment il allait s’y prendre ou le temps que cela prendra, l’Empereur était convaincu qu’il trouvera une façon de faire. Qu’il soit exilé ou non, il avait confiance en ses capacités pour pallier à ce problème, trouver une solution. Il avait eut l’air amusé, l’espace d’un bref instant, sans doute connaissait-il cet Aristocra, dont il était question. Quant au reste… Effectivement, cette histoire pouvait poser problème. Tout dépendait également dont l’Ascendance allait réagir à cette affaire, une fois qu’elle leur sera connue. L’Aristocra Veeren était présente, oui. Il avait pu, quelque peu, juger de son humeur et de ses convictions, lors de sa précédente visite. A cette époque, il avait su la convaincre que le complot qu’elle pressentait n’était que dans son imagination et avait agréé à sa requête de faire croire au jeune Padawan Kungurama qu’elle était décédée. Pourquoi, il l’ignorait, mais ça n’avait plus aucune importance. Il ne croyait pas à une alliance possible, pas plus aujourd’hui qu’il y a trente ans, l’Ascendance ne possédait pas encore de raison valable d’entrer en guerre dans ces régions de la galaxie. Restait, cependant, à vérifier la portée de l’affaire, avec cette fameuse Jedi recherchée. Palpatine estimait préférable, concernant les Chiss, que chacun reste encore chez soi en ignorant l’autre pour encore quelques années.

– Je pourrais tenter, toutefois, de faire jouer des contacts pour en savoir plus sur d'éventuelles réactions de l'Ascendance. Cela me demandera du temps et que j'aille dans les Régions Inconnues. Cela ne me prendrait que quelques jours pour être prêt. Désirez-vous que je m'en occupe ?

– Allez-y,
acquiesça l’Empereur. Je verrai cette histoire avec cette fille, lorsque je pourrai rentrer sur Coruscant.

Et s’occuper également du cas de Plagueis… Il y avait plutôt intérêt à ce que cet imbécile n’ait pas déclenché trop de vagues. Palpatine avait déjà arrangé tout ce qui était possible pour que le tout se passe du mieux possible. Il avait aussi fait en sorte de soigneusement tenir le Sith éloigné du Grand Moff, étant donné l’état de nerf actuel de ce dernier, afin d’éviter tout incident malheureux. La haine de Tarkin envers Plagueis était bien assez forte pour qu’il pulvérise une autre planète au seul motif que le Sith se trouvait dessus à ce moment-là. S’il fallait en arriver à protéger les Siths du Grand Moff, maintenant… Palpatine retint un immense soupir de lassitude puis mit fin à la conversation. Tout d’abord, régler ce qui était en cours ici, puis faire cap vers Coruscant et s’occuper du cas de Plagueis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 362
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   Lun 7 Mai - 16:26

– Allez-y. Je verrai cette histoire avec cette fille, lorsque je pourrai rentrer sur Coruscant.

"Peut-être serait-il utile de la rendre à son peuple, surtout si vous désirez éviter un conflit avec l'Ascendance. Je vais voir ce que je peux faire avec eux, en attendant."

Thrawn laissa l'empereur mettre fin à la communication, chacun ayant dit ce qu'il avait à dire. Il se doutait que l'empereur n'écouterait pas sa dernière remarque mais il devait le dire. Cela faisait parti, selon lui, du devoir d'un subordonné que de mettre en garde son supérieur quand il voyait une menace réelle. Le pire pour l'empire serait que la rébellion parvienne à rattraper la fugitive et l'aide à retourner au sein de l'Ascendance, ce qui était très faisable pour eux grâce à Larin ou en passant par Veeren. Et ainsi, l'Ascendance pourrait s'en sentir redevable. Oh, pas au point de déclarer la guerre mais ils pourraient accepter de fournir un peu de ressource... et gêner ses propres plans.

Il s'installa sur son fauteuil, regardant l'image à nouveau. Elle ne lui disait rien mais cela n'avait aucune importance. Après un instant, il ferma le projecteur puis ses yeux et réfléchit. Il devait penser à diverses choses... et finit par prendre une décision, une heure plus tard. Il appuyant sur le bouton permettant de contacter la passerelle.


"Capitaine, faites affréter un navette long courrier afin de transmettre un message. Puis préparer ma navette personnelle. Envoyez ensuite une demande de ravitaillement totale qui devra se faire en orbite d'Obroa-Skai. Et prévenez l'équipage : nous nous rendrons bientôt dans les Régions Inconnues."

Il lui fallait prévenir le commandant Parck de sa venue. Il comptait aussi profiter de son arrêt à Obroa-Skai pour faire quelques recherches, à titre personnel et donc sur son temps libre. Mais avant cela, il devait rencontrer quelqu'un et envoyer plusieurs messages. En effet, s'il s'absentait aussi longtemps, il fallait laisser diverses instructions aux officiers de la Septième Flotte. Mettre à jour le protocole aussi. Après tout, seul le Chimaera partira et il fallait surveiller plusieurs endroits, comme Lothal et Honogrh. Et ensuite, il devra avoir une discussion avec son capitaine de pavillon. Au cas où, il commença déjà par envoyer un message sur la messagerie personnelle de son assistant, qui devait être encore dans la partie "civilisée" de la galaxie et donc pourrait le lire, lui faisant savoir la prochaine destination de son supérieur. Le fait qu'il se trouve en compagnie d'une représentante de l'Ascendance chiss ne pouvait qu'aider à respecter la demande de Palpatine et Thrawn sourit un peu, seul dans la semi-obscurité de sa salle de méditation : il n'avait pas attendu la demande du vieil homme pour décider de reprendre contact avec son peuple. Il avait juste mis du temps à trouver l'intermédiaire parfait pour cela.

Maintenant, il ne lui restait plus qu'à faire en sorte que tout cela tourne de manière favorable.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: J'aurais quelques questions [PV Palpatine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'aurais quelques questions [PV Palpatine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déclaration d'amour et puis quelques questions quand même, bah oui sinon j'aurais pas posté dans la boîte à questions.
» Quelques questions de règle -nouveau codex-
» Rohan quelques questions sur certaines unités.
» Quelques questions pour ma présentation
» Quelques questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Honoghr-
Sauter vers: