Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 L'entraînement Jedi

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Messages : 64
Comptes : Thrawn, Vincent Santel, Julia Démétriès, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 50 ans, équivalence humaine : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'entraînement Jedi   Mar 19 Juin - 16:24

Je ne savais pas ce qu'il y avait entre Chaf'Orm'Bintrano et Mitth'Raw'Nuruodo mais le second avait du grandement irrité pour que le premier ressente une telle haine à son égard. Il est vrai que Thrawn n'a jamais été connu pour respecter certaines traditions et qu'il lui est souvent arrivé d'arranger les ordres qu'il reçoit à sa convenance. C'est une chose sur laquelle les gens qui parlent de lui sont assez d'accord, cela et son extraordinaire talent tactique. Ainsi, la manière dont il a amené la "paix" avec Ondéron était un coup de maître. Bon, l'empereur aurait surement souhaité que ce système retourne dans l'Empire mais vu le caractère de la monarque, elle ira surement à l'encontre du traité tôt ou tard, donnant à l'empire un prétexte légitime à une nouvelle et sinistre démonstration de sa puissance; ainsi que du manque d'honneur de la part de la confédération. Et c'est l'empire qui donnera l'impression d'avoir eu le beau rôle dans l'histoire. Un joli coup de maître en effet.

Cela dit, Ondéron était bien loin d'ici mais l'empire y était encore bien présent. Je ne participais pas à la conversation, sauf quand on m'invite à donner mon avis, et je me contentais donc d'écouter en buvant doucement ma tasse de thé. Mine de rien, je faisais parti des deux "mondes" présents à cette table. J'étais une chiss, née et éduquée sur Csilla par mes parents jusqu'à ce qu'ils me confient à l'ordre jedi alors que j'avais moins de vingt ans. J'ai aussi passé ses vingt-deux dernières années au sein de mon peuple. Je suis aussi une jedi, membre de l'ancien ordre pendant dix ans et ayant continué à m'entraîner, discrètement, pendant mon exil. Je comprenais donc à peu près tout le monde ici, sauf peut-être Chaf'Ees'klaio qui venait du futur.

J'en appris tout de même beaucoup. Thrawn était en train d'installer une base, secrète, dans les Régions Inconnues et il souhaitait y installer une force impérialo-chiss. Visiblement, il y aurait réussi dans un univers sans faille, Feesa y ayant vécu longuement. Je comprends la raison derrière cela : la lutte contre ce peuple extra-galactique qui menaçait déjà les frontières de l'Ascendance. C'était une menace dont tout le monde avait connaissance, maître Skywalker devait être celui en sachant le plus d'ailleurs. Je reposais doucement ma tasse, réfléchissant rapidement aux propos tenus et décidant, doucement, presque timidement, à prendre la parole à mon tour.


"Je m'excuse mais il y a plusieurs choses qui m'interpellent. Tout d'abord, Cahf'Ees'Aklaio, vous parlez des Vagaaris, ce peuple dangereux que Mitth'Raw'Nuruodo a pratiquement détruit et dont plus personne ne parle depuis. Voulez vous dire qu'ils sortiront de leur cachette à l'avenir ? L'Ascendance se chargera-t-elle de finir le travail ou est-ce les troupes de Nirauan qui s'en occuperont ? Les jedi ont-ils eu un rôle à jouer dans cette histoire ? Et avez vous retrouvé le Vol vers l'Infini ?"

Je ne connaissais pas toute l'histoire, étant une padawan au sein de l'ordre jedi quand c'est arrivé, mais on m'en a raconté le plus gros. Je sais que ce n'était pas le sujet de la discussion mais c'était important pour l'Ordre jedi. Il y avait beaucoup de membre à son bord, des milliers de colons et leur sort était totalement inconnu. Pour les anciens qui en ont connu, ce serait un soulagement d'en savoir plus. J'attendis qu'elle me réponde avant de me tourner vers le maître de maison.

"Maître Skywalker a raison sur ce point, aussi : Mitth'Raw'Nuruodo veut combattre les Yuuzan Vong et il doit être l'un des rares à le souhaiter dans l'empire. Les sith sous-estiment la menace qu'ils représentent. Aristocra, votre nièce peut apporter beaucoup à ce projet, même si elle ne fait que passer quelques heures sur cette planète. Au fond de vous, souhaitez vous qu'il échoue ou que l'Ascendance dispose d'un allié de poids dans les Régions Inconnues ?"

En lui posant cette question, je tentais de faire appel à son pragmatisme, cette qualité si apprécié par mon peuple.

"Et si vous avez peur pour Feesa, je peux l'accompagner sur ce monde, même si je doute que cela soit nécessaire."

_________________

Mon vaisseau :
Le Poisson Volant
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 91
Espèce : Chiss
Âge rp : 22 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'entraînement Jedi   Mar 19 Juin - 20:49

– De tous les ennemis ou adversaires qui peuvent causer des ennuis, ce n’est pas l’amiral qui devrait vous poser problème. On ne peut pas comparer cet Empire avec les Yuuzhan Vong.

Ah, oui, eux non plus ne pouvaient pas être facilement oubliés, c’est vrai. Elle hocha la tête, en direction du maître Jedi, inspirant un peu pour être sûre de conserver son calme, elle avait tendance à s’énerver vite, au moindre soupçon de surprotection. Désolée. Inspirant à nouveau, elle se rencogna dans le dossier de son siège, avec un maigre sourire d’excuse à l’égard de sa mère. Sa mère… Elle avait rêvé sa vie entière d’enfin la rencontrer, elle avait imaginé durant des heures et des heures ce que pourrait donner leurs conversations, et maintenant que cette chance, ce coup du destin se réalisait, elle ne trouvait même plus ses mots. Pourquoi ? L’appréhension, la peur de la décevoir ? Ou d’être elle-même déçue, dans ce qu’elle avait pu imaginer ? C’était comme…. Une gigantesque pause qui durait, elle n’était pas encore vraiment sûre de ce qu’elle devait faire, comment se comporter. Tracer sa route comme si elle ne reviendra jamais chez elle ou bien se laisser porter par les événements en attendant le moment de revenir dans son époque ? La première possibilité l’effrayait mais ouvrait aussi plus de possibilités, si seulement elle pouvait juste…

– Je m'excuse mais il y a plusieurs choses qui m'interpellent. Tout d'abord, Cahf'Ees'Aklaio, vous parlez des Vagaaris, ce peuple dangereux que Mitth'Raw'Nuruodo a pratiquement détruit et dont plus personne ne parle depuis. Voulez-vous dire qu'ils sortiront de leur cachette à l'avenir ? L'Ascendance se chargera-t-elle de finir le travail ou est-ce les troupes de Nirauan qui s'en occuperont ? Les jedi ont-ils eu un rôle à jouer dans cette histoire ? Et avez vous retrouvé le Vol vers l'Infini ?

– Ah… souffla-t-elle, sortie un peu brusquement de ses pensées. En fait, oui, une expédition a été faite pour retrouver le Vol vers l’Infini, où j’ai participé, c’était un effort conjoint. C’est durant cette mission que nous avons…. Disons, croisés les Vagaari restant. Les Jedis nous y ont aidé, nous avons retrouvé des survivants, qui étaient établis en colonie. Des civils, surtout, en fait…. Uniquement des civils. La dernière Jedi restante était décédée avec le Syndic de la Huitième Famille, Mitth’ras’safis, nous avons retrouvé leurs os, et aussi le sabre laser de Lorana Jinzler. Ils ont été enterrés là-bas tous les deux, côte à côte.

Elle n’osait pas imaginer quels avaient leurs derniers instants. L’union « en urgence » de ces deux-là pour sauver les colons survivants et leur éviter la mort… C’était à la fois très beau et très triste, comme histoire, et Feesa aurait vraiment aimé pouvoir les connaître, tous les deux. Malheureusement, c’était là une histoire passée depuis déjà très longtemps, plus de cinquante ans s’étaient écoulés lors de la découverte de l’épave. Même dans cette époque, ça remontait à quoi…. Trente ans ? Un peu plus ? Elle baissa un peu la tête, sur ses mains entrelacées contre la table, lorsque Larin ajouta que l’amiral voulait combattre les Yuuzhan Vong et qu’elle-même pourrait « apporter beaucoup à ce projet ». Peu sûr… Elle comptait y aller pour vérifier sa théorie, pas pour rester et reprendre ce qu’elle faisait avant, mais dans un autre temps, sous la houlette d’autres officiers. Et puis, il y avait la Force. Elle avait observé ce qu’on pouvait faire avec, dans un mélange de distance raisonnée et d’envie d’en savoir plus, à présent, si elle pouvait en apprendre plus, elle ne manquera pas cette occasion. Après, la question que posa Larin n’était pas mal. Son oncle détestait Thrawn mais il ne voulait pas le voir échouer, ça non.

– Et si vous avez peur pour Feesa, je peux l'accompagner sur ce monde, même si je doute que cela soit nécessaire.

– Ce n’est pas nécessaire, soupira-t-elle légèrement.

Elle fit un petit geste las avant de laisser retomber sa main contre elle, dépitée en constatant que son oncle semblait convaincue qu’elle avait besoin d’une escorte ou elle ne savait quoi. Sur Nirauan…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 53
Espèce : Chiss
Âge rp : 48 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'entraînement Jedi   Mer 20 Juin - 7:16

C’était… très curieux, comme situation, de vivre cela puis se retrouver ensuite apprentie du descendant d’un Jedi qu’on avait connu dans un futur finalement assez proche. Ewime commençait à être assez perdue, avec ces changements temporels et failles de temps, s’efforçant de remettre les choses dans l’ordre pour y voir plus clair. Feesa venait d’un temps assez proche, ça, d’accord. Ce Luke et sa femme, Mara, étaient eux aussi issus de cette époque, bien qu’ils devaient être beaucoup plus jeunes aujourd’hui, à peine adultes, tous les deux. Le couple et Feesa s’étaient donc rencontrés à l’occasion d’une « vieille affaire », dont Ewime ne pouvait deviner la nature, lorsque les deux Jedis étaient venus aider l’Ascendance. Que des Humains, plus encore des Jedis, soient venus les aider la choquait encore assez étant donné l’état d’esprit très isolationniste des siens mais passons. Puis Feesa était arrivée dans ce temps, comme ce maître Jedi. Elle venait de… vingt ou trente ans dans le futur, environ. Et lui d’une centaine d’années encore plus loin, d’après ce qu’elle avait compris, il était donc un descendant de Luke et Mara. C’est bon, elle avait tous les éléments en tête ? Ça devenait extrêmement compliqué…

Ewime avait beau avoir l’esprit ouvert, ça devenait si étrange et sinueux qu’elle en avait du mal à suivre, accepter la situation était aussi tendu que difficile. Le seul fait de se découvrir une enfant, ainsi, était très perturbant. A vrai dire, elle avait toujours cru qu’elle ne pourrait jamais en avoir, du fait d’une santé peu soutenue, d’une part, et parce qu’elle n’avait pas encore rencontré un homme avec qui elle voudrait partager cela, d’autre part. Elle s’était faite à l’idée qu’elle pourrait mourir jeune sans avoir ni époux ni enfants, donc découvrir qu’elle était bel et bien devenue mère la rendait heureuse et l’effrayait en même temps. Ce qu’il fallait, c’était d’un peu de temps pour « digérer » tout ça et se faire à l’idée, d’où sa proposition que le petit groupe reste au moins quelques jours. Pour Feesa mais aussi apprendre à connaître celui qui comptait la former. S’apprêtant à ajouter quelque chose, elle se retint lorsque Feesa poursuivit en déclarant avoir disparu sur Nirauan, alors qu’elle faisait parti d’un autre groupe travaillant à défendre les territoires. Oh, donc la coopération avait finalement été acceptée par l’Ascendance ? Voilà une bonne nouvelle, qui la réconforta quelque peu.

« Je me demandais si je ne pourrais pas rentrer dans mon époque, en retournant à l’endroit exact où j’ai disparu ? »

« Ça peut se tenter…. Je n’y crois pas, personnellement. De toute façon, si la base est déjà construite ou commencée, l’endroit sera farci par les Impériaux. Tu es sur leurs listes de recherche, pour rappel. »


Et bien, en étant accompagnée, ça ne posera pas un problème, personne là-bas n’allait risquer un incident diplomatique avec l’Ascendance alors même que des discussions pour une coopération officieuse entre les deux parties devaient se mener. Elle pouvait l’y accompagner, la laisser tranquille pendant qu’elle fera son… Enfin, pendant qu’elle testera sa théorie, mais aller avec elle sur la planète ne devrait pas poser de réels soucis, n’est-ce pas ? Elle sourit un peu à la jeune femme, pendant que son frère marmonnait d’un ton bien noir qu’il n’y avait presque rien de fait, là-bas. Exact, pour le moment, il faudra faire attention à ne pas trop déranger ceux qui étaient occupés à bâtir la base. De toute manière, il était inutile d’autant dramatiser ! Cette base n’était pas un projet officiel de l’Empire, la planète était connue de sa fille, même si elle était recherchée, qui là-bas irait lui tirer dessus ou vouloir la capturer alors que cela ferait échouer aussitôt tout projet de collaboration avec l’Ascendance ? Ewime doutait fortement que les responsables là-bas soient prêts à ça, alors que le tout venait de débuter. Son aîné devenait bien trop inquiet, dès lors que cela touchait à sa famille.

« Feesa, dans tous les cas, il n’est pas question que tu approches seule ce type, de près ou de loin ! Je n’ai pas envie que tu t’attires encore de graves ennuis ! »

« – Je ne suis plus une petite fille de quatre ans qui a besoin de ses parents pour être défendue ! Je sais me battre en cas de besoin et je suis aussi capable de monter des plans valables pour m’en sortir. Je ne risque pas autant à aller dix minutes sur Nirauan qu’en me battant contre les Vagaari. Je sais bien que tu détestes « ce type », mais soyons sérieux. Vu ce qui arrive, il n’y a pratiquement aucune chance que je le croise vraiment. Et même si c’est le cas, que veux-tu qu’il me fasse ? Vos histoires et vieilles rancunes ne me concernent pas, je ne suis même pas censée être née donc ne me mêlez pas à ça. Au point où nous en sommes, avec la Force et toutes ces histoires, ça vaut la peine d’essayer toutes les théories possibles. Je connais cette planète et sais comment m’y débrouiller, j’y ai passé presque la moitié de ma vie. Il n’y a pas besoin d’escorte ou de nounous, j’ai l’habitude de côtoyer des Humains. »


Les Vagaari ? Il en restait donc ? Ewime s’apprêtait à poser la question lorsque le maître Jedi la devança, ajoutant d’un ton très calme, mais plus sombre, que l’amiral ne devrait même pas leur poser problème et qu’il y avait des menaces plus graves, comme celle des Yuuzhan Vong. La jeune femme referma la bouche, retenant un petit soupir. Cela pouvait paraître innocent, comme remarque, et cela suffit pourtant à lui porter un rude coup au cœur. S’il avait connu ce peuple-ci, alors qu’il ne vivait initialement pas dans les Régions Inconnues, cela signifiait qu’il les avait rencontré sou combattus dans les autres régions de la galaxie, côtoyés assez pour comprendre leur dangerosité. Ce peuple sauvage avait donc traversé les frontières ? Et qu’était devenu leur peuple, l’Ascendance avait-elle survécu ? L’idée que la Flotte de Défense puisse céder était des plus désagréables, elle n’imaginait pas qu’une chose pareille soit possible même si, techniquement, c’était parfaitement réalisable, personne n’est invincible. Il existait sûrement d’autres dangers que personne n’avait encore identifié, dans les Régions Inconnues, des menaces assez conséquentes pour détruire leur peuple.

Ce que demanda Larin ensuite eut le mérite de résumer à la fois pas mal de questions qu’elle s’était posée depuis une heure mais aussi des questions plus anciennes. C’est vrai, le sujet de ce fameux vaisseau restait en suspens, aucune expédition n’avait jamais pu le retrouver, depuis que Thrass et Lorana étaient partis avec en emmenant les colons survivants de l’attaque. Ce que répondit sa fille était la résolution prévisible de cette affaire, tous les deux étaient morts en accomplissant cette mission. Mais les colons, eux, avaient survécu. Ce devait être ça la « vieille affaire » à laquelle les Jedis étaient venus les aider et où Feesa les avait rencontré, en y participant, en un sens, c’était logique. Lorana Jinzler avait été la seule Jedi à survivre à l’attaque et c’était ensuite elle qui était partie avec l’Administrateur de la Huitième Famille. Ainsi, ça s’était terminé comme ça… Ils n’avaient pas tous les détails, bien sûr, mais on pouvait imaginer quels avaient été leurs derniers instants.

« Maître Skywalker a raison sur ce point, aussi : Mitth'Raw'Nuruodo veut combattre les Yuuzan Vong et il doit être l'un des rares à le souhaiter dans l'empire. Les sith sous-estiment la menace qu'ils représentent. Aristocra, votre nièce peut apporter beaucoup à ce projet, même si elle ne fait que passer quelques heures sur cette planète. Au fond de vous, souhaitez-vous qu'il échoue ou que l'Ascendance dispose d'un allié de poids dans les Régions Inconnues ? »

Question intéressante, la réponse était cependant déjà connue. Formbi pouvait détester l’amiral autant qu’il le voulait, il fera passer la sécurité de l’Ascendance loin devant cette haine et fera également passer par devant tous les moyens possibles pour assurer la sûreté des siens. Revint ensuite la question de l’accompagnement sur le tapis, une idée qui ne plaisait visiblement pas à sa fille. Ce caractère indépendant et autonome ne venait pas d’elle, en tout cas, elle devait tenir ça de son père, qui qu’il soit. Ewime ferma un petit instant les yeux puis releva la tête pour s’adresser à son frère, en lui souriant.

« Je pense, moi aussi, qu’elle ne risque rien, là-bas. Lui faire du mal ferait aussi échouer tout projet de coopération et ce n’est pas ce que Thrawn veut. Et puis, ce n’est pas non plus pour si peu de temps. Tu ne penses pas ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumph grognon
avatar
Messages : 55
Espèce : Chiss
Âge rp : 71 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'entraînement Jedi   Jeu 21 Juin - 10:39

Ce caractère, ce caractère, oh bon sang… Évidemment, il n’en avait pas un facile lui-même mais ce n’était pas du tout le même type. De son côté, c’était un caractère vindicatif, rancunier et colérique. Sa nièce en avait plutôt un vif, rebelle et très indépendant. A ce niveau-là, elle ne ressemblait absolument pas à sa mère ni à aucun autre membre de cette famille ou même de leur Clan tout entier. Il se retint de faire une remarque acide lorsqu’elle affirma être capable de se débrouiller et montre des plans valables. Justement, chère petite, tous ceux qu’il avait entendu dire ça étaient des briseurs de règles et de traditions ! Quand bien même la plupart se calmaient à force de temps, d’autres n’y arrivaient jamais. Il espérait que sa nièce n’entre pas dans cette seconde catégorie.

– De tous les ennemis ou adversaires qui peuvent causer des ennuis, ce n’est pas l’amiral qui devrait vous poser problème. On ne peut pas comparer cet Empire avec les Yuuzhan Vong.

L’Aristocra eut un affreux doute, tout à coup, se demandant si la fameux peuple des Régions inconnus avec lequel il avait travaillé n’étaient pas justement les Yuuzhan Vong. L’idée était si improbable qu’il aurait pu en rire mais d’un autre côté, si l’avenir était si changé… Un peu perturbé par cette pensée, il regarda alternativement Feesa et Skywalker, la tête remplie de questions sans oser pour autant poser les plus importantes. Au fond, voulait-il vraiment savoir ? Il avait toujours l’espoir que certains conflits soient définitivement réglés mais la manière de le faire, pour de bon, briserait aussi toutes les traditions de leur peuple. Il tapota pensivement du bout des doigts à côté de sa tasse encore presque pleine, peu certain de la direction à prendre.

Il ne voyait pas comment concilier sa volonté de mettre enfin un terme à ce genre de conflits ou ces peuples et sa volonté de ne pas briser les traditions des siens, ainsi que les règles. Il fut tiré de son dilemme par la voix de Larin, qui demanda des précisions sur les Vagaari mais aussi sur le Vol vers l’Infini, ainsi que le rôle des Jedis dans cette affaire. Formbi ferma les yeux en retenant un très long soupir, devinant en partie la réponse de sa nièce avant qu’elle n’ouvre la bouche. Cette affaire-là était encore sensible, aucune expédition n’avait permis de retrouver le vaisseau, la Huitième Famille ne parlait plus jamais de cette affaire. Ils y avaient perdu leur Administrateur et son petit frère avec, après l’exil.

– Ah… En fait, oui, une expédition a été faite pour retrouver le Vol vers l’Infini, où j’ai participé, c’était un effort conjoint. C’est durant cette mission que nous avons…. Disons, croisés les Vagaari restant. Les Jedis nous y ont aidé, nous avons retrouvé des survivants, qui étaient établis en colonie. Des civils, surtout, en fait…. Uniquement des civils. La dernière Jedi restante était décédée avec le Syndic de la Huitième Famille, Mitth’ras’safis, nous avons retrouvé leurs os, et aussi le sabre laser de Lorana Jinzler. Ils ont été enterrés là-bas tous les deux, côte à côte.

Pourquoi enterrés tous les deux là-bas, n’aurait-il pas mieux valu que les restes de Thrass soient ramenés sur Csilla pour y être inhumés près de ses parents ? Quant à ceux de cette femme, soient enterrés là-bas, soient ramenés sur sa planète natale, d’une façon ou d’une autre, les Jedis auraient d’ailleurs pu s’en charger s’ils étaient du voyage, elle avait été l’une des leurs. Formbi rouvrit les yeux,e n fronçant un peu les sourcils, prêt à demander pourquoi ce choix, pour l’inhumation, avant de se rétracter. Après tout, peut-être s’était-il passé quelque chose entre les deux avant leur mort et que cela avait motivé cette décision, il l’ignorait. Par ailleurs, dans un certain sens, ils étaient morts ensemble dans un but commun, il restait logique qu’ils soient enterrés ensemble.

– Maître Skywalker a raison sur ce point, aussi : Mitth'Raw'Nuruodo veut combattre les Yuuzan Vong et il doit être l'un des rares à le souhaiter dans l'empire. Les sith sous-estiment la menace qu'ils représentent. Aristocra, votre nièce peut apporter beaucoup à ce projet, même si elle ne fait que passer quelques heures sur cette planète. Au fond de vous, souhaitez-vous qu'il échoue ou que l'Ascendance dispose d'un allié de poids dans les Régions Inconnues ?

Très bonne question, à laquelle il n’avait pas besoin de répondre car la réponse était évidente. Toute sa rancœur passait après sa volonté de protéger son peuple, c’était certain. Elle se proposa ensuite d’accompagner Feesa, si nécessaire, ce qui ne plus pas à la première concernée. Très bien, très bien… Après tout, il n’y avait que très peu de chances qu’elle croise bel et bien l’amiral et ce ne sera que pour vérifier sa théorie, si elle pouvait rentrer chez elle ou non. Il le lui souhaitait, n’imaginant pas ce que ça devait être d’être perdu dans le passé. Relevant les yeux, il croisa ceux de sa jeune sœur, qui lui souriait. Il le lui rendit faiblement, très faiblement, passage fugace sortant d’une certaine lassitude.

– Je pense, moi aussi, qu’elle ne risque rien, là-bas. Lui faire du mal ferait aussi échouer tout projet de coopération et ce n’est pas ce que Thrawn veut. Et puis, ce n’est pas non plus pour si peu de temps. Tu ne penses pas ?

– Oui, c’est bon, vous avez gagné. Mais fais quand même attention à toi.


En attendant, si les deux Jedis et Feesa voulaient bien rester quelques jours… Larin allait sans doute rentrer chez ses parents. Il tourna la tête vers Skywalker et lui proposa de rester quelques jours chez lui, avec Feesa, le temps de faire connaissance, comme l’avait dit plus tôt sa sœur. Il y avait certaines choses dont il devra lui parler plus longuement. Et en privé. Par ailleurs, le Conseil voudra les rencontrer pour transmettre leur message et voir certains détails.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: L'entraînement Jedi   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'entraînement Jedi
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Ascendance Chiss :: Csilla :: Csaplar-
Sauter vers: