AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'envol du cygne [Pv Eli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 33
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: L'envol du cygne [Pv Eli]   Lun 28 Mai - 23:17

Un nouveau mois débutait, le sixième qu’il passait dans cet hôpital, au service de rééducation. Plus d’un an de coma profond puis de longs, très longs mois de rééducation, et ce malgré les technologies médicales avancées dont disposaient cet hôpital. Ses souvenirs, à son réveil, demeuraient très flous, même encore aujourd’hui, Nevil avait du mal à mettre des noms sur les visages ou se souvenir des voix, il peinait même à se remémorer les rares partisans l’ayant fait transférer ici, sous une fausse identité, et avec qui il avait conservé un contact. Debout entre deux barres parallèles fixées au sol, Nevil travaillait sur le renforcement de ses jambes, pour le moment seul dans la salle de gym.

La première fois qu’il avait pu se lever de son lit, ses jambes ne l’avaient plus supporté et il s’était effondré. S’en était suivie une longue et douloureuse rééducation, qui se poursuivait encore aujourd’hui. Des mois durant, il avait travaillé son corps, ses muscles et facultés motrices,  sans toutefois vraiment guérir à la cheville droite. Il boitait un peu, mais ce n’était pas bien grave, il n’y avait pas eu besoin de lui mettre une prothèse à la place de la jambe. Le plus long n’avait pas été de récupérer sur le plan physique mais sur le plan mental. Nevil avait souffert de violents maux de tête et de troubles de la mémoire, en s’éveillant à nouveau, tant et si bien que son médecin avait d’abord cru qu’il ne recouvrerait plus jamais la raison.

Beaucoup de temps, beaucoup de patience, beaucoup d’efforts. Il se remettait tranquillement, coupé de tout, coupé des affaires de la galaxie. Lorsque la mémoire complète lui était revenue, il avait choisi de demeurer dans l’ombre et ignorant de ce qui pouvait bien se dérouler au-dehors, le temps de se remettre complètement. On le croyait mort ? Très bien, il allait rester dans le noir le temps qu’il faudra pour recouvrer ses forces. Le cygne était endormi, rien ne pouvait venir le troubler pour le moment. L’envol sera pour bientôt. Ces derniers jours, Nevil avait doucement commencé à replonger dans le bain, sans vagues, sans interférence, sans jugement. S’informant, simplement, sans rien préparer. Le premier vrai « trouble » lui vint lorsqu’il surprit certaines conversations, dans les couloirs de l’hôpital.

Il sera bientôt temps pour le cygne noir de reprendre son envol, à la tombée de la nuit. Nevil le pressentait. Il prit un soin extrême à sa rééducation, toute la journée. Il écoutait, notait, retenait, posait certaines questions discrètes et se préparait. Une préparation également mentale, il devait, finalement, reprendre la vie  là où elle s’était retrouvée suspendue. Ce qu’il lui fallait dans un premier temps étaient des réponses. Comprendre ce qui était arrivé à Batonn, puis comprendre ensuite où en était la galaxie, l’origine de certains problèmes. Qu’une de ses vieilles connaissances soit arrivée dans cet hôpital, l’un des plus performants de Coruscant, était très heureux. En l’interrogeant, il pourra en apprendre plus, se préparer.

Le jeune commandant idéaliste était placé en quarantaine, de ce que Cygni en apprit, il était victime d’une sorte de nouveau virus, venu de l’Espace Sauvage. Un sujet de plus sur lequel s’interroger. L’ancien chef Rebelle commença par surveiller sa première cible, Sean Cooper, le médecin en chef du destroyer Chimaera, qui avait accompagné la famille Vanto sur Coruscant, officiellement pour s’en occuper. Cygni dirait aussi pour la surveiller de près, tout particulièrement leur jeune commandant idéaliste. Après la phase d’observation et de préparation, il put passer à la phase action. Le docteur Cooper fut assommé par un puissant somnifère que Cygni avait glissé dans son repas, un soir, ronflant sur sa table, bienheureux, dans une petite salle de l’hôpital. Cygni lui prit sa carte d’accès sécurisée, s’habilla comme il se doit pour ne pas être remarqué, puis se rendit aux quartiers de quarantaine.

Il fallait d’abord passer par un sas de désinfection, avant de pénétrer dans la pièce, coupée en deux parties. L’une contenait les appareils de surveillance, une table où étaient posés rapports, médicaments, instruments, etc., et une autre partie, coupée du reste par un fin champ d’énergie que seuls pouvaient traverser les droïdes, où se tenait un lit, avec le jeune commandant effondré dedans. Cygni s’approcha autant qu’il le put, regardant un instant le commandant, relié à tout un tas d’appareils de surveillance. Il n’avait pas changé, depuis leur dernière rencontre. Le contrebandier tira un siège puis s’assit, attendant juste que le jeune homme se réveille. Dès que ce fut le cas, il lui adressa un faible sourire, conscient que voir une personne supposée morte face à soi pouvait causer un petit choc.

- Bonsoir, lieutenant-colonel Vanto. Vous rappelez-vous de moi ? Cela fait un long moment.

Il ne devait pas sans doute pas l’avoir oublié, n’est-ce pas ? Si c’était le cas, ce serait un peu vexant. Dans tous les cas, il n’était vraiment pas en forme, visiblement dévoré par la fièvre et une faiblesse aggravée. Cygni lui assura, d’un ton toujours neutre, qu’il ne comptait pas lui faire de mal. Frapper une personne se trouvant dans un lit d’hôpital serait d’une lâcheté sans nom.

- Vous êtes dans un sale état, pire encore que moi quand je suis arrivé ici. Vous avez rencontré de gros ennuis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 134
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Mar 29 Mai - 10:48

Le voyage jusqu’à Coruscant avait été long, pourtant, Eli n’en gardait presque aucun souvenir, assommé tout du long par les médicaments. Il se souvenait vaguement d’avoir entendu le droïde-médecin prononcer les mots « Coruscant », « Pandémie », puis « Départ », sans rien entendre de plus. Il s’était vraiment réveillé, ensuite, dans une chambre d’hôpital, dont une partie était séparée par un petit champ d’énergie, pour éviter aux personnes y entrant d’être contaminées. Finalement, il ne sera pas resté longtemps dans les Régions Inconnues, juste de quoi échanger trois mots avec les Aristocras, assister à la réunion pour la base, et le temps de servir de jouet à un psychopathe Sith complètement cinglé. Au moins, ledit Sith avait été arrêté, c’était la seule bonne nouvelle à retirer de cette affaire. Il ne fera plus jamais de mal, à personne.

Depuis son arrivée ici, il n’avait pas vu grand monde en dehors du médecin parti avec lui et ses parents, et quelques droïdes. Visiblement, d’après ce qu’on lui avait dit, le Sith lui avait fait « l’honneur » de lui refiler une version modifiée de son virus, lorsqu’il l’avait tenu, chez ses parents, tellement aimable et attentionné. D’où le fait qu’il ait été envoyé sur Coruscant, sans doute. Eli essaya de bouger, sans trop de succès, puis referma les yeux, abattu par la fièvre. Impossible encore de savoir combien de temps cette histoire allait durer, et surtout, dans quel état se trouvaient Lysatra et l’Espace Sauvage… Il revoyait encore les données défiler sur l’écran, la progression bien trop rapide pour être naturelle, les évolutions. Et surtout, les premiers morts. Si rien n’était fait rapidement, pour trouver un vaccin, l’Espace Sauvage allait être décimé. Mais Coruscant en avait-elle seulement quelque chose à faire ?

Il dû s’endormir, sans doute, ou plutôt flotter dans un état à moitié conscient, où des images éparses lui emplissaient l’esprit, portées par la fièvre et sans aucun sens. Il revit de vieux souvenirs d’enfance, avec ses parents, quelques amis, avant que l’Empire en s’invite dans sa vie, d’abord sous la forme de l’académie impériale, puis avec toutes ces missions… Un bruit finit par le tirer de ses songes, le bip régulier d’un des appareils de surveillance. Rouvrant les yeux, il sursauta à moitié en voyant que quelqu’un était assis près du champ d’énergie, sur un siège, dans la pénombre légère de la pièce, prêt à saluer le docteur Cooper, mais ce n’était pas lui. Pas du tout. Insensible au faible sourire qui lui était adressé, il gardait la bouche entrouverte, figé sous le choc, se demandant d’un coup s’il était mort et commençait à rencontrer de vielles connaissances au ciel.

– Bonsoir, lieutenant-colonel Vanto. Vous rappelez-vous de moi ? Cela fait un long moment.

Comment pourrait-il l’oublier… ? Ce type avait été le grain de sable permanent venu gripper la machine impériale, durant des années entières, le premier véritable adversaire que Thrawn avait croisé dans cette galaxie et sans doute le seul d’aussi sérieux. Mais il était mort ! Il était supposé être mort. Batonn, l’explosion, son corps avait pourtant été identifié par les agents du BSI. Et pourtant il était là, assis et bien vivant, lui assurant d’un ton neutre et parfaitement naturel qu’il ne comptait pas lui faire de mal. Un autre adversaire aurait dit cela, Eli ne l’aurait pas cru, mais il savait que Nightswan avait un grand respect pour la vie. Vivant, il était vivant, bon sang… Ça, pour l’Empire, ça allait être un problème de taille.

– Vous êtes dans un sale état, pire encore que moi quand je suis arrivé ici. Vous avez rencontré de gros ennuis ?

– Si peu, souffla-t-il.

Il referma la main sur le petit intercom, qui devait lui servir à appeler de l’aide en cas de problèmes ou pour alerter le docteur Cooper, fixant Nightswan l’espace d’un instant sans appuyer. De un, il doutait que Cooper arrive vraiment, de deux, il ne se sentait pas en danger malgré le retour si brusque d’un adversaire ancien, de trois, il était curieux de savoir ce que Cygni lui voulait et pourquoi il surgissait de nouveau des ombres, à un moment pareil. Il voulait aussi savoir ce qui lui était lui-même arrivé, comment il avait pu survivre. Comme il ne pouvait pas se redresser sans aide, il se contenta donc de garder la tête tournée vers son interlocuteur, se remettant du choc.

– Comment avez-vous pu survivre à l’horreur de Batonn ? demanda-t-il d’un ton confus. Et que venez-vous faire ici ? J’imagine que ce n’est pas pour le simple plaisir de revoir des personnes que vous avez vu une ou deux fois par le passé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Mar 29 Mai - 13:55

– Si peu, souffla-t-il.

Un petit sourire ironique vint flotter sur les lèvres de Nevil, tandis qu’il secouait légèrement la tête en regardant le jeune officier. Il serait bien curieux de savoir qui l’avait mis dans cet état, devinant juste que le responsable avait dû avoir de sacrés ennuis à son tour lorsque Thrawn lui était tombé dessus. Il s’installa un peu plus confortablement, contre le dossier de son siège, comme s’ils n’étaient là qu’à une rencontre amicale entre deux amis qui ne s’étaient pas revus depuis bien longtemps. Le commandant n’avait même pas tenté d’appeler à l’aide, par ailleurs, Nightswan avait pris ses précautions, au cas où il cédait à l’impulsion, ce ne sera sans doute pas utile. Toujours prévoir un plan de repli, malgré tout, ne pas y prendre soin serait parfaitement idiot.

– Comment avez-vous pu survivre à l’horreur de Batonn ? demanda-t-il d’un ton confus. Et que venez-vous faire ici ? J’imagine que ce n’est pas pour le simple plaisir de revoir des personnes que vous avez vu une ou deux fois par le passé.

- Nous nous sommes croisés bien plus souvent qu’une ou deux fois. Une horreur à Batonn, dites-vous ? Je m’attendais à être vaincu, bien sûr, en revanche, je ne m’attendais pas à une explosion déclenchée sous le bouclier même. Qu’avait dit votre grand ami Chiss, déjà ? « Je ferai tout ce qui est mon pouvoir pour tâcher de préserver toutes les vies placées sous votre responsabilité, qu’il s’agisse ou non de combattants ».

Il avait répété cette phrase en imitant le ton de l’amiral, lorsqu’il lui avait affirmé ça, durant cette rencontre étrange, sans lâcher le lieutenant-colonel du regard. Contrairement aux souvenirs datant du moment de l’explosion et des semaines ayant suivi son réveil, ceux-là restaient parfaitement clairs et acérés, affûtés plus encore par le choc qui avait suivi, la défaite sans doute la plus douloureuse de toute sa carrière. Car tant de civils avaient été massacrés, pas seulement des combattants. Massacrés d’une manière odieuse, on pouvait l’affirmer. Tous ces gens qu’il avait juré de protéger, prêt à mourir avec eux et pour eux, en faisant face à cet Empire. Il rapprocha un peu son siège, sans toucher au champ d’énergie.

- J’avoue l’avoir cru. Etais-je simplement naïf ou bien une partie de l’histoire m’a-t-elle échappé ? Si c’était de la naïveté, j’ai donc bien mal jugé votre ami. Il n’est qu’un simple meurtrier de masse, comme bien d’autres officiers de cet Empire.

Et seul ce jeune officier-là pourra enfin lui donner la réponse attendue, le piquer un peu sur le sujet permettra d’obtenir la vérité, grâce à ses réactions. Il ne pourra pas s’empêcher de défendre son ami, si effectivement Nightswan ne connaissait pas toute l’histoire, ou bien ne saura pas mentir pour camoufler la véritable horreur de Batonn…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 134
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Mar 29 Mai - 15:28

- Nous nous sommes croisés bien plus souvent qu’une ou deux fois. Une horreur à Batonn, dites-vous ? Je m’attendais à être vaincu, bien sûr, en revanche, je ne m’attendais pas à une explosion déclenchée sous le bouclier même. Qu’avait dit votre grand ami Chiss, déjà ? « Je ferai tout ce qui est mon pouvoir pour tâcher de préserver toutes les vies placées sous votre responsabilité, qu’il s’agisse ou non de combattants ».

Eli sentit son estomac se tordre légèrement, en revoyant le feu de l’explosion se déverser sous le bouclier, contenue par ce dernier et ravageant d’autant plus les habitations se trouvant dessus, massacrants civils et combattants. Mais Cygni ne croyait tout de même pas que c’était Thrawn qui avait ordonné cette explosion, pas vrai ?! Il n’aurait jamais fait ça ! A nouveau, il voulut se redresser, retombant à moitié sur son lit avant d’avoir pu finaliser son geste. Son interlocuteur n’avait pas ce genre de soucis, même si Eli put tout de même remarquer qu’il bougeait moins fluidement qu’auparavant. Conséquence de l’explosion ? Vivant, soit, mais il n’avait pu se tirer de là sans blessures graves, très graves, même, s’il avait dû rester alité depuis tout ce temps.

- J’avoue l’avoir cru. Etais-je simplement naïf ou bien une partie de l’histoire m’a-t-elle échappé ? Si c’était de la naïveté, j’ai donc bien mal jugé votre ami. Il n’est qu’un simple meurtrier de masse, comme bien d’autres officiers de cet Empire.

– Ce n’est évidemment pas lui qui a orchestré ça ! Comment pouvez-vous le cr…

Il dû s’interrompre, à moitié étranglé par une quinte de toux. Les larmes aux yeux, il détourna la tête, le temps de reprendre son souffle, une main contre la bouche, et toujours indigné que Cygni puisse penser que Thrawn était réellement capable de faire massacrer en masse autant de civils, qu’il ait donné ou non sa parole de tout faire pour les préserver. Dès qu’il eut réussi à reprendre son souffle, il s’essuya les yeux, s’obligeant à calmer les tremblements causés par la fièvre, puis repoussa les quelques mèches collées à son front. Du calme, le moment était vraiment très mal choisi pour faire un malaise.

– Une part de la situation nous a tous échappé, sur Batonn, reprit-il avec un peu de peine. Mais jamais l’amiral n’aurait pu ordonner ce massacre. L’aurait-il fait alors qu’il ne voulait pas votre mort, pourtant ? Je suis au moins certain de ce point-là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Mar 29 Mai - 16:00

Effectivement, il avait du mal à y croire, et c’était pour cela qu’il interrogeait le jeune commandant sur le sujet. Parce que ce n’était pas la méthode habituelle du Chiss et qu’il était un homme de parole. La réaction du jeune commandant fut épidermique, qu’il fasse donc attention à ne pas s’étouffer. S’énerver lorsqu’on se trouvait dans un pareil état ne pouvait rien apporter de bon. Toujours aussi loyal, hein ? Avoir passé toute sa carrière à jouer les assistants l’avait conditionné. Cela dit, Cygni était un peu jaloux, lui-même n’avait jamais trouvé d’ami comme cela, une personne loyale, intelligente et surtout, le plus important, honnête. Il va sans dire qu’il n’avait pas non plus fréquenté les bons milieux pour ça.

Pour en revenir à Batonn, il était plutôt plat de dire qu’une part de la situation leur avait tous échappé et sentait que le commandant n’était pas prêt à lui avouer qui avait donc organisé cette explosion, ce qui signifiait qu’il s’agissait d’un agent de l’Empire ou bien d’une personne affiliée à l’Empire et assez haut placée pour que la vendre soit considéré comme une trahison passible de la peine de mort. Qu’importe, Cygni avait des moyens d’enquêter sur le sujet. Il trouvera et fera payer à cette personne ce massacre. Il haussa légèrement les sourcils, cependant, à la dernière phrase du commandant. Bien deviné, mon jeune ami. Mais il était inenvisageable d’envisager un autre scénario que celui qui s’était produit.

- Ce qu’il voulait de moi n’a plus grande importance, aujourd’hui. Il peut d’ailleurs se servir de vous pour ce genre de rôle.

Il n’aurait pu abandonner les insurgés. Sans doute n’était-il pas le meilleur des chefs qu’on puisse trouver, sans doute n’était-il pas non plus le plus compétent pour unir tous les Rebelles sous une seule bannière, cependant, il ne pouvait retirer parole donnée à ceux à qui il l’avait offerte.

- Les récentes exactions de votre Empire n’ont fait que prouver que l’action que je menais avec les insurgés était juste. Allez-vous nier ce point ?

Il accompagna sa parole d’un petit claquement de doigt, aussi effaré que blasé, en pensant au désastre de Manaan. S’il avait su, dès Batonn, ce qu’était réellement ce projet, il aurait sans doute renoncé et se serait rendu, cette arme aurait été la priorité. Il n’était néanmoins pas trop tard, toute arme possède au moins une faiblesse, il devait y avoir dans cette galaxie quelqu’un, quelque part, qui avait découvert cette faiblesse et allait l’exploiter. Se levant, il marcha tranquillement dans la pièce, passant le doigt sur la couverture d’un des rapports médicaux posés sur la table puis l’ouvrant, prenant le temps d’y jeter un œil. L’arme monstrueuse n’était pas le seul problème, ce fameux virus en était un aussi, et non des moindres.

- Aucun groupe d’insurgés n’aurait eu d’intérêt à empoisonner Lysatra ou l’Espace Sauvage. Les armes bactériologiques sont efficaces… Sauf lorsqu’elles échappent au contrôle de leur créateur. Ou que ce dernier laisse volontairement se déclarer une pandémie. Votre Empire ne cesse de donner lui-même du crédit à la rébellion.

Il referma le dossier d’une petite pichenette, fourrant les mains dans les poches de cette blouse « empruntée » à son légitime propriétaire. Il ne comprenait pas pourquoi l’Empire s’acharnait, encore et encore, à nourrir la haine à son encontre, nourrir l’esprit de révolte et l’envie d’agir pour le faire tomber. Ce régime se sapait lui-même, mais pas assez vite, malheureusement, c’est pour cela qu’ils devaient l’y aider. Il nourrissait quelques débuts d’idées à ce sujet, qu’il comptait bien alimenter et mettre en place par la suite. Faire connaître sa survie ne le dérangeait guère, il avait l’habitude de jouer au chat et à la souris avec les forces impériales, et cela occupera le BSI. Le colonel Yularen ne risquait pas de prendre la nouvelle avec le sourire.

- Ce qui m’échappe, lieutenant-colonel Vanto, c’est de vous voir toujours dans les rangs de la Marine Impériale, même après ce qui est arrivé à votre famille et vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 134
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Mar 29 Mai - 17:56

– Ce qu’il voulait de moi n’a plus grande importance, aujourd’hui. Il peut d’ailleurs se servir de vous pour ce genre de rôle.

Quel rôle ? De quoi parlait-il ? Eli était perdu, tout à coup, sentant qu’il avait manqué un bout de cette affaire et ne pouvait pas suivre ce que disait Nightswan maintenant. A part le rôle d’assistant, il n’avait rien fait de particulier. Soit la fièvre lui tournait trop la tête pour qu’il parvienne à comprendre, soit il n’avait pas toutes les données en main. En revanche, pour la suite, difficile de le contredire… Eli resta silencieux, ne pouvant rien répondre à ça, quand bien même une impulsion le poussait à vouloir répliquer. Il baissa un peu les yeux sur le com, hésitant puis le reposant sur le lit près de lui sans plus y toucher. Thrawn et Nightswan avaient en commun cette manie agaçante de toujours parler par énigmes, les comprendre était délicat de base, les suivre en étant bourré de fièvre était presque impossible.

Un petit silence revint s’installer dans la chambre, pendant que Nightswan était occupé à consulter les quelques documents laissés sur la table. Eli profita de ce temps mort pour s’efforcer de remettre un peu et s’éclaircir les idées, autant que possible. Que lui voulait Cygni, au juste, simplement des informations ou encore autre chose ? Et pourquoi s’adresser à lui ? Il était juste l’assistant d’un officier, pas un agent du renseignement ou un vecteur importants de données sensibles. Le contrebandier avait pourtant à disposition des moyens efficaces, pour se renseigner, il l’avait déjà prouvé plus d’une fois.

– Aucun groupe d’insurgés n’aurait eu d’intérêt à empoisonner Lysatra ou l’Espace Sauvage. Les armes bactériologiques sont efficaces… Sauf lorsqu’elles échappent au contrôle de leur créateur. Ou que ce dernier laisse volontairement se déclarer une pandémie. Votre Empire ne cesse de donner lui-même du crédit à la rébellion.

Le créateur en question n’avait jamais dû avoir la moindre intention de limiter la propagation, bien au contraire, ce malade avait sûrement rêvé de déclencher la plus vaste pandémie qui soit, à travers toute la galaxie. Eli ne put s’empêcher de frémir en y repensant, jetant un bref regard à Nightswan. Il passait de l’affaire de Batonn à celle de Lysatra sans transition et Eli n’était pas en état de réfléchir à ce qui pouvait bien lui traverser l’esprit en ce moment. Il ne le craignait toujours pas, cependant, même en étant sans défense. Il était un rebelle, oui, mais un Rebelle… différent. Ce qui était dommage, c’est qu’il n’ait pu travailler avec eux, à l’époque, pour découvrir plus tôt le projet secret de l’empire. Manaan lui restait en travers de la gorge, quoi qu’on en dise.

– Ce qui m’échappe, lieutenant-colonel Vanto, c’est de vous voir toujours dans les rangs de la Marine Impériale, même après ce qui est arrivé à votre famille et vous.

– Que vous vous interrogiez sur ce que je fais de ma vie m’échappe également, répliqua Eli avec lassitude. C’est l’amiral Thrawn qui a fait arrêter le créateur de ce virus. Ce type ne sera plus jamais un danger.

Pour Manaan, il n’avait aucun argument à opposer, pour Lysatra, l’empereur n’avait sûrement jamais demandé à ce qu’une pandémie soit déclarée dans l’Espace Sauvage ! Des tests… Peut-être, pourquoi pas, mais une épidémie, suivie d’une pandémie ? Il peinait à y croire. Il ne voulait pas y croire, Palpatine était peut-être un Sith mais de là à ordonner ce genre de tests ? Il soupira un peu, une main sur le front, jetant un coup d’œil à Cygni. Il avait beau réfléchir, autant que possible dans cet état, il ne comprenait toujours pas ce que le contrebandier lui voulait. Un débat sur l’Empire et non niveau de cruauté ne leur apportera rien, ni à l’un ni à l’autre.

– Nous devons vous recompter dans les rangs Rebelles. J’espère au moins que vous vous allierez avec des types moins fêlés que ce groupe de pirates, lors de l’affaire du Dromedar.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Mar 29 Mai - 21:20

– Que vous vous interrogiez sur ce que je fais de ma vie m’échappe également, répliqua Eli avec lassitude. C’est l’amiral Thrawn qui a fait arrêter le créateur de ce virus. Ce type ne sera plus jamais un danger.

Ce n’était pourtant pas si étonnant que cela, Cygni s’intéressait de très près aux vies et carrières de chacun de ses adversaires, comment rivaliser avec eux efficacement, sinon ? Il avait déployé beaucoup d’efforts, les dernières années, pour creuser et exhumer ce qui concernait l’amiral Chiss, mais aussi son assistant, jusqu’à aller fouiner dans les dossiers de l’Académie Royale Impériale. Ainsi, il en savait pas mal sur les deux, quand bien il restait pas mal de petits détails qu’il aimerait découvrir, pour dresser un portrait mental plus précis. C’était un jeu auquel il s’adonnait avec tout le monde, il avait fouillé de même le passé du colonel Yularen, dès lors qu’il l’avait eu sur le dos.

La galaxie avait subit des changements en masse et à lourdes conséquences, durant son coma, des bons comme des mauvais. Cygni avait doucement hoché la tête lorsque son jeune interlocuteur avait annoncé que l’amiral avait fait arrêter ledit créateur du virus. Forcément, que ce type ait empoisonné son meilleur ami avait dû l’agacer un tantinet. Donc sa Némésis de toujours devait se trouver dans l’Espace Sauvage, en ce moment, ou peut-être même dans les Régions Inconnues, à préparer de nouvelles défenses contre les « forces maléfiques » menaçant son peuple natal et le reste de la galaxie. Il lui faudra une base au minimum, s’il comptait être efficace dans sa surveillance puis son combat. Peut-être même la base était-elle déjà opérationnelle, puisque c’était là une idée assez ancienne. Il serait curieux de savoir qui étaient les Impériaux y participant.

– Nous devons vous recompter dans les rangs Rebelles. J’espère au moins que vous vous allierez avec des types moins fêlés que ce groupe de pirates, lors de l’affaire du Dromedar.

– J’admets que Angel et ses hommes étaient le fond du panier. Nous n’avons pas toujours le luxe de choisir avec qui il faut travailler, vous le savez comme moi. Vous le savez même mieux que moi, vous dont la carrière toute entière a été manipulée.

Tout en parlant, il s’approcha à nouveau, près de la tête du lit, baissant le regard sur celui, fiévreux, du commandant. Il y avait une autre question qu’il devait lui poser depuis déjà un bon bout de temps, pour assouvir une simple curiosité, mais qui lui permettra aussi de mieux comprendre.

– Un point m’intrigue, à votre sujet. J’ai pu apprendre pourquoi l’amiral vous avait gardé à ses côtés depuis tout ce temps, c’est assez logique, finalement. Mais vous, qu’est-ce qui vous a incité à ne pas tout faire pour vous dégager de cette influence ? Ne serait-ce qu’à l’académie de Coruscant, vous auriez pu ne pas rentrer dans son jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 134
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Mer 30 Mai - 12:34

Eli grimaça un peu, levant les yeux au ciel. Même Nightswan pensait ça, qu’il avait juste été manipulé durant toute sa carrière ? Bon, au fond, peut-être un peu… Il marmonna une réponse intelligible entre ses dents, relevant un peu la tête quand Cygni se rapprocha. Quand bien même il avait été manipulé, il s’en était bien tiré, au final, mis à part certains soubresauts ou incidents, comme celui-ci. Il avait simplement eu une… carrière un peu différente que celle qu’il avait prévu à la base, voilà tout. Jusqu’à quel point Cygni s’était-il renseigné là-dessus, pour savoir même ça ? Eli commençait à se sentir un peu mal à l’aise. Que Nightswan se soit démené pour étudier la carrière de Thrawn, c’était normal, par contre, pour la sienne, il n’avait aucune raison valable. Ça n’en valait pas la peine.

– Un point m’intrigue, à votre sujet. J’ai pu apprendre pourquoi l’amiral vous avait gardé à ses côtés depuis tout ce temps, c’est assez logique, finalement. Mais vous, qu’est-ce qui vous a incité à ne pas tout faire pour vous dégager de cette influence ? Ne serait-ce qu’à l’académie de Coruscant, vous auriez pu ne pas rentrer dans son jeu.

Parce que Thrawn lui avait expliqué ça ? Mais quand ? Et surtout, pourquoi ? Il y avait réellement une vraie logique, derrière ce comportement ? Question stupide, d’accord, l’amiral n’agissait jamais sans logique, Cygni non plus… Et à quel moment Thrawn avait-il essayé de recruter Cygni, donc ? Il ne repensait que maintenant à la base qu’il faisait construire dans les Régions Inconnues et au besoin qu’il avait de renouer des contacts avec l’Ascendance, pour la protéger des menaces, Cygni avait dû se révéler le candidat idéal, pour ça, mais c’était une proposition qu’il avait refusée. Si c’était bien le cas, il n’y avait qu’un seul laps de temps possible, pour qu’ils se soient rencontrés. Juste avant que tout ne dégénère, à Batonn. Il se mordit un peu les lèvres, imaginant comment les choses auraient pu se dérouler, durant cette bataille.

– Vous avez l’air d’en savoir déjà long sur ce passage à l’académie, marmonna-t-il.Je n’avais pas le choix, de toute façon, l’Empereur m’avait assigné à ses côtés comme interprète.

Dont il n’avait absolument pas besoin, au passage, à part peut-être pour apprendre la signification de certaines expressions et des gestes d’insulte qu’on lui adressait régulièrement, ou quelques mots ci et là qu’il avait besoin de faire traduire depuis le sy bisti, mais sinon… Eli grimaça un peu à nouveau, une moue aux lèvres en repensant à ces mois à l’académie. Il ne se souciait même plus que Cygni apprenne ça ou non, après tout, il en savait déjà pas mal et ce n’était pas le genre « d’informations » importantes qui allaient changer quoi que ce soit. Il soupira donc, avouant d’un ton peu raide qu’il avait sans doute été manipulé, au début, pour se ranger du côté de Thrawn, puis à force de temps…

– C’est comme ça, finalement, il est devenu un ami, même s’il était un « travail » pour moi, de prime abord. Pourquoi ça vous intéresse, de toute façon ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Jeu 31 Mai - 12:11

– Vous avez l’air d’en savoir déjà long sur ce passage à l’académie, marmonna-t-il. Je n’avais pas le choix, de toute façon, l’Empereur m’avait assigné à ses côtés comme interprète.

Il en savait déjà pas mal, oui. Il avait même pu interroger sur le sujet d’anciens cadets les ayant côtoyé durant ces trois mois, apprenant du même coup les doux surnoms dont on les avait affublé. « L’Alien aux yeux rouges et le Péquenaud de l’Espace Sauvage » restant les plus gentils d’entre eux. Cygni se rassit doucement, ayant encore du mal à tenir debout longtemps sans aide et doutant que ça s’améliore réellement ensuite. A voir la tête de ce jeune commandant idéaliste, lorsqu’il avoua un peu sèchement qu’il avait sans doute été manipulé, au début, Cygni en vint à se demander s’il ne l’avait jamais vraiment réalisé ou s’il ne voulait tout simplement pas y penser. L’excuse du besoin d’interprète n’avait pas dû en tromper beaucoup, un prétexte bien faiblard mais qui avait suffit, dans les circonstances présentes. Palpatine n’avait pas non plus créé beaucoup de difficultés, laissant Thrawn jouer avec la carrière de ce jeune humain.

– C’est comme ça, finalement, il est devenu un ami, même s’il était un « travail » pour moi, de prime abord. Pourquoi ça vous intéresse, de toute façon ?

– Votre prof ne vous a jamais appris qu’il faut toujours s’intéresser aux personnes qui croisent votre route et qui y font des remous au passage ?

Un large sourire ironique lui était revenu, tout comme l’amusement perçant dans sa voix. Typiquement la réponse attendue, de la part de ce jeune homme. « Je sais que j’ai été manipulé, je sais qu’il s’est servi de moi, et alors ? Ça vous dérange ? ». Eli allait sans doute comprendre par « son prof », il sous-entendait l’amiral Thrawn et non pas il ne savait quel instructeur des académies impériales qu’il avait fréquenté. Cygni secoua un peu la tête, se penchant pour masser doucement sa jambe encore douloureuse, sans forcer, son sourire amusé et ironique ne quittant plus ses lèvres. Ce garçon était décidément une anomalie, dans la machine Impériale mortelle, il était bien trop honnête pour évoluer sans heurts face aux politiques et loin d’être assez cruel pour se plier aux exigences de beaucoup d’officiers.

– Si vous et Thrawn aviez fait partis de l’Ordre Jedi, vous lui auriez été confié comme jeune Padawan à former. La situation est exactement la même, mais au sein de la Marine Impériale. Ça m’intéresse de le comprendre, car vous vous êtes souvent retrouvés sur mon chemin, et ça m’amuse, aussi. Votre ami a littéralement manipulé votre vie toute entière depuis le jour où vous l’avez rencontré, il vous traite comme son élève et vous a souvent fourré dans des situations impossibles.

Comme pour leur précédente rencontre en face à face, que Nightswan avait pris le temps d’analyser après coup, Thrawn n’avait pas hésité à jeter littéralement le lieutenant-colonel dans la gueule du loup. Bien joué sur ce coup-là, néanmoins, il l’admettait volontiers.

– Nous aurons donc à nous affronter de nouveau, oui. Cependant, je me doute que ce ne sera pas avant longtemps, ce qui passe dans l’Espace Sauvage pourrait bien bouleverser les plans de tout le monde. Si vous êtes ici… Vous devriez prendre garde, certains pourraient vouloir vous faire disparaître et vous utiliser à des fins peu avouables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 134
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Sam 2 Juin - 11:20

– Votre prof ne vous a jamais appris qu’il faut toujours s’intéresser aux personnes qui croisent votre route et qui y font des remous au passage ?

Eli se sentit rougir, et pas à cause de la fièvre cette fois-ci, alors qu’il ravalait la réplique lui brûlant les lèvres. Il y a des occasions où il valait mieux ne rien dire… Cygni pouvait bien se payer sa tête s’il le voulait, c’était de bonne guerre, même s’il en était un peu vexé. En tout cas, s’il n’avait visiblement pas changé au niveau du mental et du caractère, au niveau physique, il gardait visiblement des séquelles de l’explosion. Le regard d’Eli glissa légèrement vers le bas pendant que Nightswan se frottait la jambe, dans une posture indiquant clairement qu’il n’était pas à son aise, puis remonta pour observer la furtive grimace de douleur qui lui avait pris le visage, avant qu’il ne retrouve son sourire amusé. Ce n’était pas sur le terrain qu’il pouvait déployer toutes ses capacités, soit, mais se trouver dans une forme physique moindre pouvait lui causer de sérieux ennuis, s‘il tombait dans un guet-apens.

– Si vous et Thrawn aviez fait partis de l’Ordre Jedi, vous lui auriez été confié comme jeune Padawan à former. La situation est exactement la même, mais au sein de la Marine Impériale. Ça m’intéresse de le comprendre, car vous vous êtes souvent retrouvés sur mon chemin, et ça m’amuse, aussi. Votre ami a littéralement manipulé votre vie toute entière depuis le jour où vous l’avez rencontré, il vous traite comme son élève et vous a souvent fourré dans des situations impossibles.

– Ravi de vous divertir, grinça Eli entre ses dents.

Là encore, il n’avait aucun argument à opposer. Nightswan devrait s’attendre à ce que l’amiral se retrouve sur son chemin dans peu de temps, dès lors qu’il aura de nouveau recommencé à agir. Sur ce plan-là, le jeune officier avait confiance, il savait bien qu’il ne faudra pas des années au contrebandier pour remonter plusieurs cellules de résistance et allumer un peu partout le feu de la révolte. Les Rebelles allaient être ravis, un stratège de plus à rejoindre leurs rangs et de taille, celui-ci. A moins qu’il ne le fasse pas tout de suite et prenne d’abord le temps de récolter un maximum d’informations sur ce qui arrivait dans la galaxie, en plus de se soigner physiquement ? Difficile d’en juger.

– Nous aurons donc à nous affronter de nouveau, oui. Cependant, je me doute que ce ne sera pas avant longtemps, ce qui passe dans l’Espace Sauvage pourrait bien bouleverser les plans de tout le monde. Si vous êtes ici… Vous devriez prendre garde, certains pourraient vouloir vous faire disparaître et vous utiliser à des fins peu avouables.

– Me faire disparaître ? répéta-t-il d’un ton éberlué.

Qui pourrait bien vouloir qu’il disparaisse ? On faisait disparaître les gens gênants ou les traîtres, or, il n’était ni l’un ni l’autre. Franchement, le faire disparaître… Personne dans cette galaxie ne risquait d’avoir une idée pareille encore moins de penser que ça pouvait vraiment se réaliser, Cygni devait bien être le premier à penser à ça ! Il leva les yeux au ciel à nouveau, avec un soupir marqué. Qu’il soit rendu dans cet hôpital n’était pas le signe d’un complot ou il ne savait quoi, simplement… Et bien, le Chimaera n’avait pas ce qu’il fallait à disposition, rien de plus. En tout cas, c’était ce qu’avait dit Thrawn avant de les envoyer ici.

– Personne dans cet univers n’aurait le moindre intérêt à me faire disparaître, soyons sérieux. Quant à l’Espace Sauvage, ça… Ce sera peut-être contrôlé… J’espère… J’imagine que vous ne connaissez pas de personnes qui pourraient créer un vaccin rapidement ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Dim 3 Juin - 12:23

Sérieusement, l’idée ne lui avait pas traversé l’esprit ? Nightswan était pourtant convaincu que le docteur Cooper était officieusement là pour s’assurer que ça n’arrive pas. Paranoïa ? Non, simple prudence des plus élémentaires. Il secoua un peu la tête devint la tête perplexe qu’affichait le jeune homme, songeant qu’il oubliait avoir reçu une version améliorée du virus et donc était bel et bien sur le fil tendu. Si un type était secrètement chargé de poursuivre le travail entamé, alors ce petit officier sera le cobaye parfait. Il ne devrait pas prendre cette menace autant à la légère… Nevil soupira à son tour, tout en continuant à masser doucement sa jambe douloureuse. Il avait beau vouloir reprendre ses activités, il devra d’abord terminer l’étape rééducation du mieux possible, sinon il sera bon à rien.

– Personne dans cet univers n’aurait le moindre intérêt à me faire disparaître, soyons sérieux. Quant à l’Espace Sauvage, ça… Ce sera peut-être contrôlé… J’espère… J’imagine que vous ne connaissez pas de personnes qui pourraient créer un vaccin rapidement ?

– Beaucoup de groupes vont y travailler, à mon avis. Si je peux participer, je le ferai. Quand à vous, soyez sérieux, oui, je sais bien que vous passez votre existence à vous sous-estimer, mais cette fois, c’est plus dangereux.

Il se leva doucement, testant un peu en appuyant le pied au sol, puis eut un petit air satisfait. Bien, ça devra aller. Il salua formellement le lieutenant-colonel, en lui disant qu’ils se recroiseront sans doute un jour, puis quitta la pièce en boitant. Au revoir, pour le moment ! Dès qu’il sera complètement remis, la course reprendra, il ne restera pas inactif. Et fatalement, il affrontera l’Empire de nouvelles fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 134
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   Dim 3 Juin - 15:26

– Beaucoup de groupes vont y travailler, à mon avis. Si je peux participer, je le ferai. Quand à vous, soyez sérieux, oui, je sais bien que vous passez votre existence à vous sous-estimer, mais cette fois, c’est plus dangereux.

Le jeune homme fronça un peu les sourcils, peu d’accord sur cette idée, enfin, beaucoup moins qu’auparavant, en tout cas. Il répondit avec un temps de retard au salut que lui adressa Nightswan en se levant, quittant la pièce ensuite, en lançant que leurs routes se recroiseront un jour, tôt ou tard. Oh, Eli n’en doutait pas, un homme pareil ne restera sûrement pas les bras croisés en regardant la Rébellion combattre… Le silence revint dans la chambre, avec la pénombre. Durant un instant, Eli resta immobile, occupé à digérer cette rencontre et tout ce que cela allait impliquer, pour l’Empire, pour la Rébellion, pour les combats. Mais avant tout, il y aura la pandémie. L’angoisse était remontée en flèche, il n’avait aucune nouvelle de ce qui arrivait dans l’Espace Sauvage et encore moins sur Lysatra. Qui pouvait vraiment s’occuper des malades, combien de morts il y avait-il déjà eu ?

Un très long frisson le secoua lorsqu’il bougea, essayant d’attraper le com posé à côté, sur la table de chevet. Il était tellement entouré de capteurs et de fils, avec les appareils de surveillance, qu’il en devenait impossible de faire un seul geste sans tout déranger. En réussissant à attraper le petit appareil, il se laissa ensuite retomber contre le lit, le souffle court. C’est bon, première étape de faite… Il reprit son souffle lentement, rapprochant l’appareil de ses lèvres, puis le manipulant pour laisser un message à l’amiral. Il devait être occupé, ou dormir, il n’allait pas l’appeler directement. Les yeux fermés, Eli commença par bafouiller un salut peu convaincant, en utilisant le Sy Bisti. Il n’utilisait cette langue dans ses communications que lorsque c’était important ou privé, ou lorsqu’on risquait de les espionner.

– Nightswan… bafouilla-t-il après le maigre salut. Il est en vie, il a survécu à Batonn. Je viens juste de le voir, il est venu dans ma chambre, à l’hôpital. Nous avons parlé. Il a des séquelles de l’explosion, mais il est vivant.

Il envoya le message et garda le comlink contre lui, les yeux toujours fermés. Cette rencontre l’avait un peu assommé, à moins que ce ne soit simplement le virus… En tout cas, impossible de se rendormir, trop à penser…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: L'envol du cygne [Pv Eli]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'envol du cygne [Pv Eli]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bateau Cygne
» Le Paradoxe du Cygne d'Argent
» premier envol [PV : Alyss]
» Présentation de Plume de Cygne. (fini) | Kit (je suis validé?)
» Envol du Faucon | Rivière | Guerrier {PRÊT}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Monde du Noyau :: Coruscant-
Sauter vers: