AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une seconde vie (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 11
Espèce : Humain
Âge rp : 32 ans
Maître : Anciennement Lumiya et Vergere maintenant plus besoin
Apprenti / Padawan : Anciennement Tahiri Veila, maintenant en recherche d'un autre
Infos fermées
MessageSujet: Une seconde vie (Libre)   Lun 4 Juin - 21:27





Tenel Ka....Met toi a l'abri !!!

Là furent les derniers actes de Darth Caedus alias Jacen Solo alors que sa soeur Jaina, le sabre des Jedi lui portait le coup final. Il put sentir sa soeur le prendre dans ses bras alors que la force l'enveloppait pour le mener à un endroit où seuls les esprits allaient mais serait ce le chaos promis aux Sith qui avaient causé de grand torts? Ou lui aussi apparaîtrait tel un fantôme et ne ferait plus qu'un avec la force? Non il sentait qu'il avait choisie une vie différente qu'il ne rejoindrait pas son frère et il n'avait aucune honte ni aucun regret, hormis un...Il aurait voulu faire plus pour Tenel Ka. Puis c'est alors que les ténèbres l'enveloppèrent finalement pour ne plus rien laisser de celui qui avait sauvé la galaxie. Jacen Solo était mort....Du moins dans son univers...

L'odeur de pollution remuait ses narines alors que ses paupières avaient du mal à s'ouvrir. La vie...La force...Elle revenait en lui et c'est alors qu'il ouvrit ses yeux orangés, il les sentait...La force...les formes de vies autour de lui...Mais il n'était plus sur l'Anakin? Il se redressa comme il le put, sa tenue noire de combat était tailladé aux endroits où sa soeur l'avait jadis attaqué. Il posa alors sa main ganté à son torse et remarqua qu'il n'était plus blessé, aucune cicatrice apparente...

*Que...Que s'est-il passé?*

Il regarda autour de lui et s'immergea dans la force mais il ne pouvait pas en croire ses sens...Ses sens et la force lui disait qu'il était sur Coruscant mais il ne reconnaissait pas l'endroit, aucun reste de forme de vie Yuuzhan Vong... Il sortit peu à peu du coin où il se trouvait encore agard. Il y avait de nombreuses personnes, chose tout à fait normale sur la planète capitale de l'Alliance Galactique. Il ne semblait pas être dans les bas fond et décida de continuer à avancer tout en regardant où ce qu'il pouvait. Il sentait clairement que quelque chose avait changé mais quoi...Puis c'est alors qu'il comprit...Très vite il arriva dans une allée où de nombreux étendards d'un emblème qu'il avait reconnu comme les Vestiges de l'Empire mais aussi une patrouille de stormtroopers qui passa non loin de lui.

*Des stormtroopers? Les Moff auraient-ils utilisés leur virus jusqu'à reprendre le contrôle de Cor...*

Puis c'est alors qu'il vit un hologramme de l'Empereur Palpatine qui s'adressait aux foules, du moins un message redifussé sûrement. Il parlait d'une épidémie qui n'avait pas encore atteint les mondes du noyau. Caedus manqua de chanceler et se tint a une rambarde tout en se laissant quelques secondes.


Comment est ce possible...

Dit il à haute voix avant de comprendre vite fait qu'il devait maintenant faire attention. Il avait été négligeant en ne comprenant pas bien vite ce qui se passait mais une chose était claire, soit c'était une illusion qui laisserait bouche bée les Fallanassis ou les sorcières de Dathomir. Ou alors il était vraiment retourné aux temps de l'Empire...Le temps où ses parents le combattaient, il en avait entendu parler aussi bien par eux que par les vétérans de l'Alliance rebelle.

*Peut être pourrais-je changer les choses mais je risquerais de mettre ma naissance en danger*

Cependant Jacen pris le temps de réfléchir en restant appuyer contre la rambarde, non cela ne pouvait pas être ainsi. Il savait qu'en atterrissant ici il avait changer déjà le cours du temps. Non il était dans ce qu'on pouvait appeler une autre dimension. Il devrait maintenant voir si les événements suivraient leur cour ou a quel point ils changeraient. Il décida alors qu'il ne lui restait qu'une seule chose à faire, trouver un moyen de rejoindre ses parents du moins ceux qui étaient destiné à le deviner si ils suivaient sa ligne temporelle. Une chose était sûre, Palpatine ne serait pas de taille pour lutter contre les Yuuzhan Vong et il ne voulait pas que toute ces horreurs recommence. Il avait le pouvoir et  il ne restait plus qu'a avoir les moyens...Puis c'est alors qu'il vit quelqu'un s'approcher de lui. Se retournant il sentit dans la force qu'on s'approchait mais avec le monde il ne pouvait pas encore distinguer très bien la personne qui s'avançait. Il passa sa main sous sa cape prêt à attraper son sabre laser de couleur rouge même si il savait que cela serait dangereux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 46
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Maître : Palpatine
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une seconde vie (Libre)   Lun 4 Juin - 21:50

Une petite foule s’était réunie devant les écrans, où un Ithorien présentait, à côté d’une grande carte montrant l’Espace Sauvage et un peu la Bordure Extérieure, une sorte de nappe rouge qui recouvrait tout et qu’il définissait comme étant la zone d’influence actuelle de la maladie. Mara s’arrêta à son tour regarder, la capuche rabattue sur ses longs cheveux roux, portant des vêtements classiques de cette planète pour ne pas se faire remarquer. La maladie… La pandémie, plutôt. Depuis son arrivée sur cette planète, où elle avait commence à récupérer et voler des informations, elle en avait entendu parler plus d’une fois et les signes d’alerte commençaient à se multiplier. On parlait d’un virus inconnu et très puissant, qui avait incubé sur une petite planète de l’Espace Sauvage, Lysatra, dont absolument personne n’aurait entendu parler sans cette histoire, et qui se propageait. Un virus qui se transmettait vite et se retrouvait déjà sur de nombreuses autres planètes. Les plus mauvaises langues affirmaient qu’il était normal que ce genre de trucs se développent dans « ces régions-là », considérées comme arriérées, voire délabrées, et que ça ne pourrait jamais arriver dans les mondes du Noyau.

Ça, ce n’était pas dit. Des épidémies, il y en avait partout et tout le temps, les maladies étaient par nature difficiles à éradiquer pour de bon, surtout à l’échelle de la galaxie. En revanche, on n’avait plus jamais vu une pandémie de cette ampleur naître depuis des siècles, voire des millénaires, tout simplement parce les avancées médicales et technologiques étaient assez importantes pour contenir et écraser aussitôt toute maladie avec un assez fort potentiel de développement pour virer en pandémie. Même dans l’Espace Sauvage, cette maladie aurait dû être contrôlée puis écrasée, avant qu’elle ne se répande. Or, ici, c’était même plutôt l’inverse. Ce truc s’était développé bien plus vite que n’importe quelle autre épidémie, à se demander si des dingues ne s’étaient pas amusés à filer un coup de main pour réduire le temps d’incubation et augmenter la vitesse de propagation. Après tout, les armes bactériologiques d’un tel type étaient très utiles. Mais qui aurait fait ça ? Les Rebelles ? Aucun intérêt, dans l’Espace Sauvage. L’Empire ? Aucun intérêt non plus, d’autant plus que la situation avait l’air d’en faire paniquer pas mal. Donc qui ? Un peuple inconnu venant de plus loin encore ? Possible…

Cette affaire allait compliquer pas mal de ses plans. Ça allait compliquer les plans de tout le monde, d’ailleurs, autant ceux des Rebelles que de l’Empire, des Jedis ou même des Siths. Elle regarda encore un long moment les informations, retenant les symptômes de la ladite maladie, avec une curieuse impression de déjà-vu. Fouillant sa mémoire, elle finit par se souvenir où, c’était lorsqu’elle avait improvisé les infirmières, pour Luke, car ce petit crétin avait failli lui claquer entre les doigts, à force de s’agiter alors qu’il était au fond de son lit. Les mêmes symptômes, ou du moins très approchants. Avec ces failles, il était bien inutile de compter sur la mort réelle des personnes, mieux valait les neutraliser. Et parlant justement des failles… Elle tourna la tête, portant le regard vers le Nord de la ville, un frisson lui remontant le long du dos. Une nouvelle présence. Pas aussi forte que celle de l’Empereur ou d’autres Siths comme Vador, mais curieusement familière malgré tout. Que se passait-il, encore ? Elle se remit en route, fendant la foule avec l'aisance que donne l'habitude.

Sa nouvelle cible fut vite repéré, un homme assez jeune encore, portant une tenue noire déchirée à certains endroits, pas assez sur ses gardes même s'il avait ressenti qu'on le suivait. Elle esquiva tout un groupe puis arriva bientôt à sa hauteur, accélérant plus pour le dépasser et se retourner, l'arrêter sans pour autant faire signe de l'agresser ou lui vouloir du mal. ce visage-là ne lui était pas familier, mais elle sentait en revanche qu'il était plongé dans le Côté Obscur. Tant mieux, tomber sur un Jedi ne l'aurait pas spécialement mise de bonne humeur, surtout après les... récents bouleversements.

– Vous devez vous sentir un peu perdu, sourit-elle d'un ton ironique. Bienvenue malgré tout. Je m'appelle Mara. Qui êtes-vous ?

Elle se tenait à quelques pas, pour ne pas lui donner l'impression qu'elle allait lui sauter à la gorge pour le tuer. A cette distance, il pouvait voir qu'ils portaient tous les deux une tenue plutôt similaire, quoi qu'elle-même ait en plus une longue cape à capuche pour cacher ses cheveux. Elle portait son sabre à sa ceinture sans vraiment chercher à le dissimuler, bien qu'elle compte plus sur son blaster.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 11
Espèce : Humain
Âge rp : 32 ans
Maître : Anciennement Lumiya et Vergere maintenant plus besoin
Apprenti / Padawan : Anciennement Tahiri Veila, maintenant en recherche d'un autre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une seconde vie (Libre)   Sam 9 Juin - 9:14





La Force avait un sens de l'humour particulier. Ce fut ses pensées quand il vit qui était la jeune femme qui était venue l'arrêter et lui parler. Oh bien sûr elle était plus jeune que dans ses souvenirs...Oui c'était bien elle, celle dont il avait pris la vie avant qu'elle ne prenne la sienne. Celle qui l'avait fait définitivement prendre le manteau des Sith et prendre son nom d'aujourd'hui Darth Caedus. Mais cette fois, il savait qu'il avait un avantage sur elle, elle ne pouvait pas le connaître vu qu'il n'était sûrement pas encore né dans cette période du temps. Il ne put s'empêcher d'arborer un petit sourire une fois sa surprise passée.

**Tante Mara...Il fallait bien sûr que ça soit toi**

Elle tentait de le rassurer en lui disant qu'il devait se sentir un peu perdu mais qu'elle lui souhaitait la bienvenue malgré tout. Cela provoqua un léger trouble chez Caedus, serait-il possible qu'il ne soit pas le seul? Son cerveau se mit à fonctionner à plein régime. Cela soulèverait d'autre question, qui d'autre pourrait il arriver ici? Est-ce que...Tenel Ka pourrait?...Non il devait rester réaliste, il était seul, tout ce qu'il pouvait penser pour se consoler c'est qu'il avait contribué à rendre une galaxie plus sûr pour sa fille Allana même si il ne pourrait jamais plus la serrer dans ses bras et la haine vis à vis d'oncle Luke mais aussi de sa soeur grandit peu à peu mais il se ressaisit pour reprendre le fil de ses pensées. Il n'avait pas n'importe qui en face de lui, il connaissait bien sa tante et elle était loin d'être stupide.


Je constate donc que je ne suis pas le seul a avoir débarquer dans cette période temporelle.

Il resta quand même sur ses gardes, maintenant il devait la jouer sur la ruse et tenter de camoufler autant qu'il le pouvait sa force, il regrettait de ne pas avoir cette capacité des Yuuzhan Vong mais il avait appris quelques astuces avec les Fallanasi.

Je vous remercie de votre accueille...Tan...Mara...

Il eut du mal à ne pas prononcer le mot tante mais moins elle en savait moins elle serait susceptible de le trahir.

Je m'appelle Caedus, Darth Caedus.

Jacen solo n'était plus, il était Sith maintenant et ce serait ainsi qu'il vivrait sa nouvelle vie.

J'aurais besoin de quitter la planète capitale. Il me faudrait un vaisseau pour une destination personnelle, je pourrais bien sûr m'en procurer un de moi même mais je suis l'étranger ici et si vous n'avez rien d'autre à faire d'urgent, je vous en serais redevable si vous pouviez m'aider?

Malgré sa méfiance, il devait s'avouer une chose, il était nouveau dans une galaxie totalement différente, surtout que si il y avait des failles, peut être que les choses avaient bien plus change qu'elle n'y paraissait? Mais il n'oubliait pas que c'était lui qui avait tuer sa tante dans sa ligne temporelle et cette jeune tante devant lui ne devrait sûrement pas apprécier de le savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 46
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Maître : Palpatine
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une seconde vie (Libre)   Sam 9 Juin - 21:51

Il venait de débarquer il y a tout juste cinq minutes, celui-là ? Au minimum moins d’une heure. Mara se tenait toujours sur ses gardes, se contentant de vaguement hocher la tête lorsqu’il comprit ne pas être le seul à avoir débarqué de ces fichues failles. Effectivement, il y en avait beaucoup, beaucoup trop, à venir leur pourrir l’existence, tout modifier, tout compliquer, et mettre à mal bien trop d’affaires… Sans ce Fel, elle serait encore en mission chez ces moins que rien de Rebelles et elle continuerait son travail sur sa cible sans aucune perturbation ! Mais non, il avait fallu que ce maudit type arrive du futur et la déclare comme femme… Ah, bon sang, elle préférait ne pas y penser ! C’était beaucoup trop dur à avaler, encore moins d’accepter qu’elle ait pu un jour devenir une gentille Jedi faiblarde bien tranquille ou même porter l’enfant du type qu’elle voulait assassiner. Ce Fel avait juste dû essayer de lui retourner l’esprit ou elle ne savait quoi, rien de plus… Au moins, il avait disparu à son tour, le seul problème était que les failles continuaient de cracher des personnes en continu, comme cet homme, face à elle. Au moins, s’il venait d’un passé lointain, il créera beaucoup moins de vagues que certains.

– Je vous remercie de votre accueil...Tan...Mara… Je m'appelle Caedus, Darth Caedus.

Cela venait-il d’elle ou le destin avait-il choisi de se payer sa tête… ? Et si oui, qu’avait-elle bien pu faire de mal, comment avait-elle pu offenser la Force à un tel point pour que tout ceci se produise ?! Ce ne fut même pas le choc qui la tint en premier lieu, plutôt la colère. Une colère sourde qui monta, monta, jusqu’à l’envelopper entièrement, poussant du même coup une volée d’adrénaline dans la plus petite parcelle de sa peau. Soit la Force avait un sens de l’humour qu’elle n’approuvait pas du tout, soit Mara était maudite, tout simplement. Elle ne réagit pas immédiatement, observant bien plus attentivement le visage de Caedus, cherchant malgré elle des ressemblances physiques avec ses parents ou avec Luke, que ce soit dans la posture, les expressions ou même la tenue, le ton de la voix, le regard… Caedus… Le type tué par Plagueis, celui pour lequel, en le voyant assassiné, la princesse Leia avait perdu pied et commencé son chemin vers le côté obscur, refusant depuis toujours de s’entraîner, refusant même son affiliation à la Force. Et donc, pour lui, dans son temps, elle était censée être sa tante… Devait-elle vomir tout de suite ou attendre un peu ?

– J'aurais besoin de quitter la planète capitale. Il me faudrait un vaisseau pour une destination personnelle, je pourrais bien sûr m'en procurer un de moi-même mais je suis l'étranger ici et si vous n'avez rien d'autre à faire d'urgent, je vous en serais redevable si vous pouviez m'aider?

– Ce nom n’est pas étranger. Tu ne devrais pas le donner à n’importe qui.

Le dégoût avait percé brusquement au fil de sa phrase, tant elle en avait assez de voir arriver de nouvelles personnes de cette lignée, assez de voir arriver de nouvelles « preuves » de ce futur possible et qu’elle voulait effacer à n’importe quel prix. Elle fit néanmoins un effort pour ne pas se laisser déborder par la colère et l’exaspération, ce n’était pas le lieu ni le bon moment. A la place, elle prit une légère inspiration, se contenant, en se répétant en boucle mentalement qu’ils étaient sur Coruscant, que leur ligne temporelle n’avait rien à voir avec celle que ce type avait connu, qu’il n’existait même pas encore dans ce temps, et que ses parents n’étaient pas non plus mariés. Elle se rapprocha d’un pas, toujours sans faire mine de l’attaquer mais pour pour pouvoir parler à voix plus basse et qu’il puisse l’entendre malgré tout.

– Pour commencer, fourre-toi bien dans le crâne que je ne suis pas ta tante et que je ne le serai jamais, compris ? Je ne vais pas épouser quelqu’un que je déteste et encore moins tomber enceinte de lui. Tout ce que tu as pu connaître ou vivre n’existe plus, c’est clair ?

Elle recula à nouveau d’un pas, une fois ce point-là bien défini entre eux deux. Qu’il parte de ce principe, plus rien n’était valable, ni les relations familiales ni quoi que ce soit. Alors maintenant, il pouvait soit reprendre le cours de sa vie « à neuf », soit persister à s’encombrer de ce genre de liens ou de filiations inutiles, s’embarrasser d’un passé qui n’existait plus. Pas de guerres non plus, rien. Elle se calma un peu, suite à ça, espérant qu’il ne se fasse aucune mauvaise idée.

– J’ose espérer que maintenant que tu es dans ce temps, tu ne comptes pas revenir aux idées ridicules des Jedis ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 11
Espèce : Humain
Âge rp : 32 ans
Maître : Anciennement Lumiya et Vergere maintenant plus besoin
Apprenti / Padawan : Anciennement Tahiri Veila, maintenant en recherche d'un autre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une seconde vie (Libre)   Ven 22 Juin - 20:14





Ce nom ne lui était pas étranger? Comment était-ce possible?...Non d'autre comme lui serait venu? Cela voudrait dire que dans d'autre espace temps, il aurait revêtu le manteau des Sith pour sauver la galaxie? D'ailleurs avait-il réussi à la sauver? Ou les moffs avaient ils réussi à tuer Tenel Ka et Allana? Il devait revenir dans son temps pour....Non...Tenel Ka lui avait tourner le dos, sa soeur avait réussi à le tuer. Il n'y avait plus rien pour lui, sa soeur avait fichu tout en l'air ! Il pouvait à présent prendre son destin en main dans cette nouvelle galaxie, la prendre en main et lui donner un nouveau visage. Un visage qui résisterait à l'invasion Yuuzhan Vong, une galaxie où la paix régnerait grâce à la poigne de fer des nouveaux Sith qu'il créerait.

Puis c'est alors que Mara s'approcha d'un pas et le regarda avec son air de dégoût et meurtrier...Cela lui rappelait quand ils s'étaient combattu, il ne put s'empêcher de durcir son regard. Il avait déjà affronté sa tante une fois, il n'hésiterait pas à recommencer si elle se mettait sur son chemin. Il ne tuait pas par envie mais par nécessité, pour un plan plus vaste et déjà un plan se formait dans sa tête mais il avait besoin d'en savoir plus sur les différents événement de la galaxie. C'est alors qu'elle lui parla du fait que sa ligne temporelle ne serait pas comme ici et qu'elle ne porterait jamais l'enfant de Luke. Il se permit un léger sourire et ajouta.

Je ne compte pas non plus tenter de reforger des liens avec toi Mara Jade. Et peu m'importe que tu te mettes avec Luke ou non. Tu as raison sur ce point, je dois me reforger un destin et apprendre où en est cette galaxie.

Il ne la quittait pas des yeux sa main était proche de son sabre laser, il n'hésiterait pas à la tuer mais il tenta de jouer sur le caractère de la jeune femme du moins il espérait qu'elle ne s'était pas trop éloigner de celle qu'il avait tuée.

M'aideras tu à me procurer un vaisseau ou m'aider à mieux comprendre la situation de cette nouvelle galaxie ou vas tu continuer à me fixer avec tes yeux de tueuse impériale de l'Empereur? Je sais que tu as toujours été indépendante ce qui fait de toi la femme parfaite pour m'éclairer.

Puis alors qu'il se disait qu'il devrait se débrouiller seul, elle lui parla des Jedi et il ne put réprimer un dégoût sur son visage.

Les Jedi sont revenu dans ma ligne temporelle et ils n'ont pas pu sauver des millions de gens des menaces intérieures et...extérieures...Ils étaient trop occupés à se demande si ce qu'il faisait était bon ou mal. Les Sith n'étaient pas en reste non plus, trop occupés à se quereller pour réellement succéder à Palpatine qui n'a jamais compris comme régner sur une galaxie. N'ait crainte je ne compte pas refaire vivre les jedi avec l'aide de Luke, j'ai choisi ma propre voie. La galaxie a besoin d'une main de fer pour la mener vers un âge de paix et les Jedi en sont incapable, reste à voir si les Sith de cette époque le seront.

Il disait cela avec une certaine assurance car pour lui tout était clair, lui ou quelqu'un de vraiment sage devait régner. Un empire devait être créer, un Empire Galactique bien mieux que celui ronger par la corruption du moins c'est ce qu'il se rappelait des anciens vestiges de l'Empire de son temps. Il lâcha ensuite un soupire et dit.

Je doute que tu veuilles me remettre à l'Empereur sinon tu m'aurais déjà réduit au silence, tu n'es pas une femme à perdre du temps si cela est toujours le cas. Que vas-tu faire maintenant que tu sais que je suis un nouveau Caedus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 46
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Maître : Palpatine
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une seconde vie (Libre)   Ven 20 Juil - 12:30

Par miracle, ce gamin n’avait pas l’air aussi idiot qu’elle aurait pu le craindre, peut-être allaient-ils réussir à mener cette conversation plus avant sans s’entre-tuer. Un combat, ici et maintenant, ne leur serait pas profitable, ni à l’un ni à l’autre. Ils étaient sur Coruscant, soit l’endroit où il sera bien trop simple de leur tomber dessus et les submerger sous le nombre, usage de la Force ou pas. Par ailleurs, elle ne tenait pas particulièrement à attirer l’attention de Palpatine sur elle, surtout ici, et ne pensait pas non plus que ce soit le cas de ce garçon. A présent, devait-elle l’aider ou non… Sur ce point, elle restait assez partagée. Leurs buts pouvaient se rapprocher, malgré tout, selon ce que lui voulait et ce qu’elle visait, leurs chemins avaient toutes les chances de se croiser, tôt ou tard, à nouveau. Et dans le même temps, elle n’avait pas la moindre envie de s’encombrer d’une personne de plus sur son chemin. Elle devait définir ce qui lui sera le plus utile… Sans connaître les capacités de ce type, difficile d’en juger.

Mieux valait ne pas relever sa remarque sur l’Empereur, il pouvait bien en songer tout ce qu’il souhaitait, ça n’avait aucune importance. Ces failles avaient déjà modifié beaucoup de choses et Sidious était plus averti sur de nombreux sujets. Elle était, en revanche, d’accord sur le fait que cette galaxie n’avait aucune chance de garder une ligne droite si elle était dirigée par une bande de faiblards ne comprenant rien aux lois de la guerre et refusant d’employer les méthodes adaptées aussitôt, plutôt que de se perdre en vaines considérations du style est-ce bien ou mal… Il lui était déjà arrivé de douter de certaines choses, c’est vrai, mais dans la globalité, elle était sûre d’elle. Dommage que le blondinet n’ait pas été capable de comprendre aussitôt où se trouvait son intérêt et de quoi avait réellement besoin cette galaxie, ça lui aurait fait perdre beaucoup moins de temps et elle n’en serait pas là aujourd’hui.

– Je doute que tu veuilles me remettre à l'Empereur sinon tu m'aurais déjà réduit au silence, tu n'es pas une femme à perdre du temps si cela est toujours le cas. Que vas-tu faire maintenant que tu sais que je suis un nouveau Caedus ?

– Tant que tu n’es pas le gamin ridicule qui s’est fait liquider par Darth Plagueis sous les yeux de sa chère famille, ricana-t-elle. Suis-moi.

Elle lui fit un léger signe, partant ensuite à grands pas dans les rues bien trop animées de Coruscant. Elle aussi devait quitter cette planète et le plus tôt sera le mieux, bien que cette pandémie complique énormément les choses. Elle n’avait pas envie de tomber malade et y rester, ce serait le comble de la stupidité. Avec rapidité, elle emmena le gamin vers une tour qui se trouvait à un bon kilomètre de là, au 202ème niveau, une petite planque qu’elle avait l’habitude d’utiliser, le temps nécessaire pour s’organiser, avant de partir en mission. Deux pièces très simple, un appartement complètement banal qui comportait le nécessaire pour se préparer. Elle déposa la capeline qui la couvrait jusqu’ici, portant dessus des vêtements noirs et pratiques, serrés au corps, conçus pour ne pas la gêner dans les situations où le temps de réaction avait tout intérêt à être rapide.

– Si tu n’es pas déjà au courant, un Sith a lancé une pandémie assez vaste, qui touche tout le monde sans distinction. Il voulait s’amuser, je suppose, exterminer la galaxie plaît décidément à beaucoup. As-tu au moins la moindre idée de l’endroit où te rendre ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 11
Espèce : Humain
Âge rp : 32 ans
Maître : Anciennement Lumiya et Vergere maintenant plus besoin
Apprenti / Padawan : Anciennement Tahiri Veila, maintenant en recherche d'un autre
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une seconde vie (Libre)   Ven 3 Aoû - 16:23





Ainsi son double d'une autre réalité avait été tué par Darth Plagueis. Il n'en avait entendu que rarement parler par Lumiya. Il ne savait donc pas dire la force de ce dernier mais il se doutait qu'il ne pouvait se fier réellement à ses souvenirs car ils venaient d'une autre réalité. Il devait tout réapprendre mais une chose est sûr, il ne dévierait pas de son objectif, il avait raté à donner la galaxie, la paix qu'elle méritait. Il ne se tromperait plus cette fois et préparait tout le monde à l'arrivée des Yuuzhan Vong afin que le monde ne connaisse plus pareille horreur quitte à utiliser Center point de la meilleure façon si il le fallait mais bien sûr ce n'était qu'une image, il ne savait même pas si cette station était opérationnelle à cette époque, il se doutait que non bien sûr.

Très bien, une bonne chose pour moi. Si on croit que Darth Caedus est mort, on ne pensera plus à le revoir.

Il trouvait l'information à son avantage, son air était sérieux. Il devait penser à tout avec des informations parfois erronée, voila pourquoi il avait bien plus besoin de Mara que ce qu'il l'aurait voulu. Il la suivit alors tout en mettant sa capuche noire sur sa tête et tentant de cacher sa présence dans la force le plus possible.

J'ai entendu parler d'une pandémie a mon arrivée mais je n'en sais pas plus. Je ne vois pas l'amusement à déclencher une maladie qui pourrait tuer des milliards de personnes. Ce qu'il faut à la galaxie c'est un gouvernement fort qui sait mater une opposition et pas des Sith qui jouent aux dieux.

Il continuait de suivre la cadence de Mara Jade sans sourciller, il avait beau avoir pris de l'âge, il n'en restait pas moins en forme même si sa mort pouvait laisser suggérer le contraire. Puis c'est alors que la question de la planète vint à point nommer. C'était effectivement une bonne question. Il pourrait aller techniquement n'importe où mais il savait une chose. L'Empire n'était pas son allié et il ne le voulait pas. Il ne restait qu'une faction qu'il pourrait aisément manipuler comme à son époque, il devrait juste se méfier de Luke.

Si je ne me trompe pas, je voudrais que tu m'emmènes sur la planète où se trouve Leia Solo ou Organa.

Il pourrait toujours utiliser le fait de revenir pour tenter de les utiliser à son avantage. Cette rebellion allait gagner la guerre et il faudrait que cette nouvelle république soit dominée militairement par quelqu'un pour lui. Il était pour un Empire mais il lui fallait du soutien et surtout des informations, chose que l'Alliance pouvait lui donner si il manoeuvrait bien. Ses derniers souvenir avec la pègre et les chasseurs de prime n'était pas très agréable alors il ne lui restait que cette situation là.

J'aurais une dette envers toi si tu m'y conduit Mara

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 46
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Maître : Palpatine
Infos fermées
MessageSujet: Re: Une seconde vie (Libre)   Jeu 9 Aoû - 7:37

– J'ai entendu parler d'une pandémie a mon arrivée mais je n'en sais pas plus. Je ne vois pas l'amusement à déclencher une maladie qui pourrait tuer des milliards de personnes. Ce qu'il faut à la galaxie c'est un gouvernement fort qui sait mater une opposition et pas des Sith qui jouent aux dieux.

Mara haussa légèrement les épaules, agacée par ce genre de « projet » malsain, créés par des Siths complètement tordus qui ne distinguaient plus leurs alliés de leurs ennemis. Effectivement, ça pourrait bien tuer des milliards de personnes, voire des dizaines de milliards… Elle n’était pas une grande adepte des assassinats de masse et meurtres gratuits, pour elle, tuer quelqu’un devait apporter un bénéfice à l’Empire, d’une façon ou d’une autre, à quoi massacrer en masse des populations toutes entières, des soldats de la Flotte ou d’empoisonner des planètes ?! Peu importe qui avait créé cette maladie et comment, elle se doutait juste qu’il ne pouvait s’agir que d’un Sith, peut-être même bien de « ce » sith comme elle en était convaincue au fond d’elle-même, il n’avait plus aucun sens de l’Empire sur lequel il avait pourtant réfléchi et contribué. Jacen parla tout à coup de sa mère, se sentant sans doute obligé de préciser les deux noms de famille possibles. Il pourrait même préciser les trois… Le nom de naissance, le nom d’adoption, puis le nom de femme mariée. Elle ne pensait pas que la princesse soit déjà mariée, d’ailleurs, à moins qu’elle ne soit sur le point de l’être.

– Tu ne réalises pas ce qui se passe, soupira-t-elle. L’Espace Sauvage est entièrement contaminé, la Bordure Extérieure aussi. Soit précisément là où se trouvent les rebelles, en grande partie. Si leurs bases ne sont pas encore contaminées ou évacuées, elles ne tarderont pas à l’être. Pour le moment, personne ne peut rien faire à part attendre qu’un remède soit trouvé.

Même lui avait tout intérêt à rester gentiment sur un des mondes encore sains et éviter de trop voyager. Après tout, le virus ne faisait aucune discrimination. C’était la seule chose de bien, avec la mort, il s’agissait du procédé le plus équitable du monde, frappant tout le monde sans aucune distinction ou traitement de faveur. Jacen devait bien se fourrer dans le crâne qu’ils étaient tous pieds et poings liés, on pouvait essayer de jouer contre cette pandémie, mais personnellement, Mara ne comptait pas s’y risquer. Affronter des hommes en arme était une chose, affronter un ennemi invisible pouvant vous jeter à terre avant que vous n’ayez eu le temps de comprendre ce qui vous arrivait en était une autre. Elle lança un bref regard à son « neveu », le visage plus sombre.

– Peu importe tes plans, tu devras attendre sur Coruscant. Ça te laissera le temps de t’habituer à cette époque. Fiche le camp d’ici, maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Une seconde vie (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une seconde vie (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jadielle, seconde ville. [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Monde du Noyau :: Coruscant-
Sauter vers: