Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Plonger dans le Côté Obscur [Orbite de l'ex-Manaan]

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 140
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Plonger dans le Côté Obscur [Orbite de l'ex-Manaan]   Ven 20 Juil - 12:52

Il n’avait pas fallu si longtemps que cela à un organe bien sélectionné de l’Empire pour procéder à « l’évasion » de Han, durant le transfert vers une prison devant être de plus haute sécurité. Très bien. Maintenant, il était libre, il sera protégé, même si ça devait être malgré lui. Leia posa la main sur le petit écran, regardant une nouvelle fois Han courir puis disparaître hors de sa vue, pour le moment, le souffle un peu court. Tout ira bien… Elle était là, elle fera en sorte qu’il reste sauf, tout ira bien. Ils se reverront très vite, maintenant. Il n’aura plus jamais rien à craindre, à partir de maintenant, elle allait gagner en force et saura le protéger, lui et toute leur famille, des dangers les entourant. Une vraie protection, cette fois, et non pas se contenter de ce qu’elle pouvait faire avec un blaster ou en se battant à mains nues, contre leurs ennemis. L’Ordre Jedi avait raison, finalement, elle devait s’entraîner et maîtriser ce pouvoir qu’elle n’avait encore jamais songé à exploiter. Ils avaient entièrement raison, elle devait le faire, c’était le seul moyen de gagner assez de force pour ne plus jamais avoir à revivre des moments comme la mort de Jacen ou l’empoisonnement de son frère.

Les Rebelles étaient tous très occupés, avec cette pandémie… Tout le monde, d’ailleurs, était très occupé, on pouvait dire que c’était le bon moment pour agir avec le moins de crainte d’être repéré, surveillé ou qu’on se pose des questions sur vos activités. Ce n’était pas plus mal, sans ça, jamais elle n’aurait pu arriver jusqu’ici discrètement, Dodona était bien plus sur son dos depuis qu’il avait vu l’avis de recherche sur elle, à la limite de la lourdeur, comme si elle était la seule Rebelle recherchée… Seule dans l’immense salle, au cœur du vaisseau, elle inspira profondément puis s’agenouilla au sol, les mains posées contre elle et les yeux fermés. Une fois encore, elle remit un peu d’ordre dans ses pensées, une part d’elle continuant à lui hurler que ce n’était qu’une énorme erreur. Ce n’était pas maintenant qu’elle allait reculer, elle savait ce qu’elle avait à faire… Mais si elle se trompait… C’était la question qui restait en suspens, elle prenait un chemin très glissant et le savait, c’était à Palpatine qu’elle avait à faire. Prudence, tout en sachant être assez vif. Elle inspira encore, doucement, se demandant ce qu’elle voulait vraiment et ce qu’elle était capable de mener.

Le seul sentiment qui lui vint, le plus brûlant, le plus vif et le plus évident, fut la haine qui grimpa jusqu’à enflammer son cœur et son esprit. Le seul souvenir de Plagueis lui suffisait, pour raviver le feu mordant qui couvait en elle… Aucun autre sentiment rationnel et censé n’avait la moindre place dans le brasier, la colère, le dégoût et la haine supplantaient tout le reste. Pour une fois, elle ne tenta pas de diminuer cette colère ou de revenir à des sentiments plus censés, se laissant dévorer sans réagir, pire encore, alimentant un peu plus cette colère par le souvenir de son fils, tué juste sous ses yeux. Elle se fichait d’obtenir justice un jour, comme elle savait que ce sera impossible, elle ne voulait que sa vengeance. Et la vengeance passait par gagner plus de force. Juger Palpatine ou ses sbires, ce n’était qu’une idée stupide, il fallait non seulement le renverser mais aussi s’arranger pour qu’il en souffre un maximum. Une sorte d’instinct la prévint qu’elle n’allait plus être seule bien longtemps et elle se leva, rouvrant les yeux au moment où ce bien-aimé Empereur entra à son tour.

– Commençons. Je ne voudrai pas perdre de temps.

_________

http://coeur-et-force.forumactif.com/t309p325-les-lancers-de-des#9174

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Plonger dans le Côté Obscur [Orbite de l'ex-Manaan]   Mer 8 Aoû - 12:45

Dans le cas de Vader, il n’avait été que manipulé, Palpatine s’était servi de sa crédulité marquée et de son caractère le poussant à agir sans réfléchir pour se servir de lui et le façonner à sa façon. Un travail somme toute très simple, qui n’en restait pas moins efficace, et qui lui avait permis d’obtenir le jeune Skywalker entre ses mains, comme on le ferait avec une arme. En un certain sens, il n’était donc pas entièrement coupable de ce qu’il avait pu commettre, une part de responsabilités revenait à Darth Sidious. En revanche, dans le cas de sa chère fille, Palpatine pouvait affirmer n’avoir rien fait, toute la faute lui imputait à elle seule. Non seulement elle savait très bien à quoi s’attendre, mais en plus de cela, elle était venue toute seule vers lui, comme une grande, offrir sa vie mais aussi le potentiel qu’elle possédait, prête à acquérir plus de pouvoirs et s’en servir pour protéger les siens. Cette pandémie l’aidait grandement à couvrir ce secret aux yeux des Rebelles, ou même des Jedis, par la suite, ce sera sans doute plus délicat. Et peu importe… Qu’elle soit dévoilée au grand jour, tôt ou tard, ne risquait pas de gêner l’Empire. Bien au contraire, ils en sortiront plus forts, les pays, mondes et planètes encore hors du conflit perdront de la confiance une fois de plus envers les Rebelles.

Sidious en aurait presque pitié pour ces malheureux rebelles, tiens… Non seulement ils menaient un combat avec si peu de forces, et pour ne rien arranger, une de leurs leaders s’alliait à son ennemi. Pire encore, une leader connue dans toute la galaxie pour être une fervente défenseuse de l’idéal Rebelle et Républicain, une femme connue pour avoir affronté l’Empire dès le plus jeune âge. Collusion avec l’ennemi déclaré, alliance malsaine, trahison… C’était un là un si beau coup de poignard entre les omoplates. Pour l’Ordre Sith, ce genre d’élève était du pain béni. Motivé, prêt à tout, intégrant vite les véritables valeurs qui faisaient leur force et avec en surcroît un potentiel si alléchant, que demander de plus ? Il avait bien hâte de voir ce que cela donnera lorsque la vérité éclatera au grand jour, lorsque les amis et alliés de leur jeune princesse réaliseront ce qu’elle était en train de faire. Qu’importe ses motivations et pourquoi elle agissait ainsi, ça n’en restait pas moins une trahison, pure et simple. Un trahison que personne ne pourra comprendre ou accepter, même son contrebandier chéri pourrait bien lui tourner le dos, après un acte pareil.

– Commençons. Je ne voudrai pas perdre de temps.

Oh, mais lui non plus, lui non plus… Il ne pourra pas la rencontrer aussi souvent qu’il le voudrait, pour cet entraînement, ceci étant, il avait à disposition plusieurs moyens de lui faire suivre chaque jour une formation, même si elle ne le réalisait pas forcément. La première étape, pour lui, fut de lui parler du Code Sith, sans encore entrer dans les détails ni son interprétation, il ne prenait que le fond global de la pensée, pour le moment. Une étape qu’elle n’aura sans doute aucun mal à comprendre, il la pensait faite pour suivre ce chemin au mieux, il était bien agréable de voir une personne de plus se détourner des préceptes bien insipides et idiots des Jedis pour poursuivre le véritable pouvoir. Palpatine en avait déjà formé d’autres, pas seulement Vador mais aussi des personnes dénichées ci et là dans la galaxie, chacune avec son propre potentiel. Pas de véritables apprentis comme l’exigeait la tradition, plutôt des personnes formées à l’instar de Maul pour être ensuite utilisées à ses desseins. Cette façon de procéder lui permettait d’amasser des pions utiles et dévoués et peu lui importait que cette manière de faire n’était pas des plus traditionnelle ou conventionnelle. La Règle des Deux n’avait plus aucune raison d’être, ces temps-ci.

Cette nouvelle élève était comme une pierre encore non taillée qu’il fallait affûter peu à peu pour en faire une arme aussi précise que l’étaient devenues d’autres. La voie à lui faire emprunter était déjà toute tracée, la voie dans lequel elle pourra exceller, à force de patience et d’entraînement. Une fois la première étape terminée, ce qui prit déjà du temps, il vint le moment de passer à entraînement plus dur et dur. Ressentez donc la Force, princesse… Ouvrez-vous à elle sans plus la craindre ni la rejeter. Elle disposait d’une puissance brute, presque sauvage, confinée au fond de son cœur et qui ne demandait qu’à sortir. L’Empereur se concentra tout d’abord sur ça, sur la base de tout. Personne ne pouvait contenir la Force et la princesse allait très vite ressentir la différence, ce pouvoir qui ne voulait que s’emparer d’elle. Ce fut ainsi une journée toute entière, qu’il lui consacra, laissant pour aujourd’hui les devoirs de la charge, qu’il avait délégué à Tarkin et certains Grands Amiraux selon les secteurs. Merci encore une fois à la pandémie, à la fois problème et solution, qui distrayait les peuples et les empêchait de voir bien des manœuvres. Palpatine se félicitait d’avoir expulsé son ancien maître faire ses petites expériences sur Lysatra plutôt que Coruscant. L’aurait-il fait que la moitié de la galaxie aurait péri en à peine un ou deux mois.

La planète foyer de l’épidémie allait sûrement rester inhabitable longtemps, après ça, sans compter le nombre de morts qui y sera sûrement affolant. Qu’à cela ne tienne, mieux valait malgré tout un départ de pandémie sur une planète aussi reculée qu’un départ sur une planète comptant des dizaines de milliards d’habitants. Empoisonner ne serait-ce que l’eau, sur Coruscant, sans parler de l’air ou de la nourriture, aurait décimé la planète en l’espace de quelques jours. Enfin soit. Palpatine marchait un peu tout en observant sa nouvelle élève, suivant tout ce qu’elle ressentait avec un plaisir malsain, tant il était ravi de la voir sombrer. Et par elle-même.

– Les sentiments sont une si grande clé de pouvoir, s’ils sont contrôlés. Il ne s’agit pas de les refouler ou les contenir, comme les Jedis qui recherchent « la paix », mais de puiser dedans pour en retirer de la puissance. Rien n’interdit à un seigneur Sith d’avoir une compagne ou une descendance, entre autres. Les passions, comme l’amour et la colère, donnent de la puissance. Que voyez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 140
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Plonger dans le Côté Obscur [Orbite de l'ex-Manaan]   Dim 12 Aoû - 15:47

Etrangement, le son ton de la voix de son pire ennemi avait toujours suffit pour l’agacer ou lui donner envie de combattre, pourtant, aujourd’hui, c’était presque l’effet l’inverse. Il parlait d’un ton moins retors et menaçant que d’ordinaire, sa voix n’avait pas l’air aussi mauvaise. Et c’est ce qui permit à Leia de parvenir à l’écouter, au bout d’un moment. Après quelques minutes où elle rejetait instinctivement tout ce qu’elle entendait comme s’il s‘agissait de pur poison. Le Code Sith était long, bien plus que celui des Jedis, entendu une fois ou deux par son frère ou elle ne savait plus qui. Les deux Codes étaient en antipode l’un de l’autre, du moins, c’est qu’on ressentait au premier abord, sans creuser. Au moins, la première ligne du Code Sith ne la rebutait pas, elle ne pouvait qu’être d’accord sur le sujet. La guerre en cessera absolument jamais, dans la galaxie, il y aura toujours un peuple pour se soulever contre un autre, et c’était pour cela qu’il fallait établir un gouvernement qui soit à la fois démocratique et puissant, pour maintenir l’ordre au maximum et régler les conflits au plus vite. Cela avait été l’erreur de l’ancienne république, trop faible pour se maintenir. Ça n’arrivera pas avec la nouvelle.

La princesse ne voulait pas devenir une féroce adepte d’un Code ou d’un autre, d’un Ordre ou d’un autre, encore moins passer sa vie à être à l’écoute de la Force ou elle ne savait quoi. A ses yeux, la Force n’était qu’une arme, une arme pouvant servir à abattre des ennemis puissants comme Palpatine ou d’autres Siths cinglés ne pensant qu’à ravager la galaxie. Une arme au même titre qu’un blaster, qu’elle avait toujours renié jusqu’ici par crainte de devenir comme son père biologique et dont elle ne comprenait que maintenant l’utilité. Le discours Jedi prônant la paix, l’arrestation des ennemis plutôt que leur mort et l’apaisement en toutes circonstances l’avait fatiguée, elle ne comprenait pas ce point de vue. Enfermer Palpatine au lieu de vouloir le tuer, mais bien sûr ! Comme si on pouvait se permettre de laisser un ennemi aussi dangereux vivre au lieu de s’en débarrasser pour de bon. S’il fallait en passer par écouter et suivre les conseils de l’homme qu’elle détestait le plus dans toute cette galaxie, et bien soit, elle l’acceptait. Et elle n’aura plus jamais peur.

Leia ne voyait pas le temps défiler. Si elle restait toujours sur ses gardes, elle était aussi satisfaite que Palpatine reste en permanence à bonne distance d’elle, même quand il se déplaçait dans la salle. Assise en tailleur dans la pénombre de la pièce, elle ferma les yeux et tâcha de suivre ce qu’il disait, pour s’ouvrir la Force. Ce fut… très compliqué. Vraiment. Elle se bloquait par instinct, par peur, comme si quelque chose d’horrible allait lui arrivait si elle osait ne serait-ce que penser à ce pouvoir. Ne sachant pas quoi faire, elle rouvrit les yeux, inspirant profondément, puis les referma, appliquant finalement ce qu’avait dit l’Empereur un peu plus tôt. Ses souvenirs de ce jour, contre Plagueis, ce qu’elle avait ressenti à ce moment-là l’avait aidé à libérer la Force. Elle se laissa enfin aller, au bout d’un très long moment, retrouvant la sensation l’ayant envahi ce jour-là. Agir sous l’impulsion de ses sentiments et pas après une mûre réflexion. Les battements de son cœur s’accélérèrent très légèrement, quand ses souvenirs défilèrent dans son esprit, brûlant comme le fer rouge.

– Les sentiments sont une si grande clé de pouvoir, s’ils sont contrôlés. Il ne s’agit pas de les refouler ou les contenir, comme les Jedis qui recherchent « la paix », mais de puiser dedans pour en retirer de la puissance. Rien n’interdit à un seigneur Sith d’avoir une compagne ou une descendance, entre autres. Les passions, comme l’amour et la colère, donnent de la puissance. Que voyez-vous ?

– Un combat…

Une femme, ou en tout cas une silhouette féminine, de dos, qui combattait avec un sabre laser des stormtroopers, avec leurs armures blanches uniformes. Elle ne pouvait pas voir son visage, juste le combat qu’elle menait. La vision s’estompa, comme elle était venue, Leia baissa un peu la tête en respirant doucement. Maintenant qu’elle avait, en quelque sorte, baissé ses barrières mentales, elle avait le sentiment de ne plus pouvoir repousser ou maintenir à l’écart cette entité étrangère qui l’envahissait. Leia s’obligea à ne pas essayer de la maintenir à l’écart, pour cette fois, serrant les dents pour laisser sa garde baissée et accepter la Force. Tous les muscles du corps contractés comme jamais, Leia se focalisa sur chacun un à un jusqu’à se détendre entièrement. Ce fut un peu plus facile ensuite, même s’il lui restait la sensation de commettre une grave erreur en se laissant aller. Mais elle pouvait le faire. Elle devait le faire. Elle préservera sa famille de tous les dangers pouvant la frapper, tout comme la Rébellion. Un bref flash la saisit tout à coup, voyant son père fendre l’air de son sabre rouge sang, abattant un Rebelle qui s’effondra aussitôt. Plus jamais ça. Elle les protégera.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Plonger dans le Côté Obscur [Orbite de l'ex-Manaan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plonger dans le Côté Obscur [Orbite de l'ex-Manaan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» problème plongée
» La liberté de plonger dans tes yeux feat Jane
» [Réservé]Plonger sa main dans le nid de la vipere et sortir sa proie sans être mordus [Rang B]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Manaan-
Sauter vers: