Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]

Aller en bas 
AuteurMessage
Exilée de son temps
avatar
Messages : 226
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]   Jeu 9 Aoû - 19:47

Telos IV

Ah Telos. Cela faisait longtemps que je n'étais venue sur ce monde. Ce monde ne ressemblait plus du tout à mes souvenirs, ravagé alors par la guerre. C'était redevenu un monde agraire comme il l'était. Je ne me demandais pas si l'académie cachée était encore là. Le réservoir qui l'abritait ayant été détruit par un bombardement orbital, afin d'éliminer un des membres restant du conseil jedi. Revenir ici avait été un choix intéressant, vu ce que j'y ai appris aussi avais-je choisi cette planète parmi la liste que j'avais constitué.


J'avais eu le temps de la faire, pendant ces longs mois de guérison sur cette station spatiale. Mon but était de définir un monde peu peuplé mais pouvant abriter une base impériale, tout en étant de nature trop peu agressive pour demander la présence permanente de vaisseau pour la surveiller. J'avais regardé beaucoup de monde, même ceux qui étaient dès le départ hors concours pour ma sélection. J'avais eu un bon prétexte aussi : m'occuper. Je suis une pile, que voulez vous : je n'aime pas ne rien faire. Rester allonger à me faire soigner ? Impossible si je n'ai rien pour occuper mon esprit ou mes mains.

Maintenant, dans quel but ais-je fais cela ? Et bien, tout simplement car il nous manque une donnée, et même plusieurs. Tout d'abord, l'identité des sith qui sont apparus, même celles de ceux qui ont été avalé par les failles peut être importante. Ensuite, bien sur, les chiffres réels des pertes que l'empire subit : jamais ils ne diffuseront le vrai nombre de leurs pertes afin de diminuer, dans l'opinion galactique, les conséquences pour eux de ce virus. Et puis, il y avait tout ce que je pourrais récupérer dedans, aussi. Les bases militaires ont toujours accès à certaines informations mais j'ignorais ce que je pourrais découvrir.

J'ai quitté la station avec tout le monde, mon chauffeur rebelle ayant accepté le "léger" détour vers ce monde. Il s'était posé dans un coin désert et je m'étais approchée, seule, de la base. M'infiltrer ne fut pas dur, avec mes compétences mises à jour. Neutraliser les patrouilles, désactiver les systèmes de communications, verrouiller les portes pour enfermer les soldats à l'intérieur… Cela me prit un peu de temps, tout de même. Enfin, j'arrivais devant la porte du commandant, que j'ouvris sans soucis, ayant piraté l'interface de commande des portes.

J'entrais, il n'y avait pas grand monde, allant derrière le bureau du responsable local, qui n'était d'ailleurs pas visible. Il devait surement être en train de se cacher, croyant à une attaque de nombreux jedi, vu que ses, quelques, soldats qui avaient tenté de me neutraliser avaient tous été vaincus, et pas de manière difficile. Sincèrement, il serait temps de donner des cours d'escrime à vos soldats, les gars, et à leur fournir des droïds parce que là…


Je travaillais donc à dépasser les systèmes de sécurité de l'ordinateur du chef local, debout, quand la porte s'ouvrit. Je levais les yeux, me demandant qui m'interrompait, le shoto dans la main, prête à parer un tir ou une attaque.

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]   Sam 11 Aoû - 18:25

"Parfait les gars on l'a" m'écriai-je auprès de mes soldats "C'était une mission rondement mené" nous venions de récupérer une cargaison qu'un chasseur de primes devait ramener pour des hutts mais les hutts n'en profiteraient pas, ça non, les seuls à en profiter ce sera l'empire.

"Alons voir ce qu'elle contient" m'écriai-je. Je m'approchai de la boîte, pris le couteau que j'avais toujours sur moi et l'ouvris méthodiquement au cas où une bombe amorcée ne s'y cachait, on n'est jamais trop prudent, heureusement rien de tel mais ce que je vis, fut pire, cette boîte était vide, complètement vide. Enervé d'avoir été si bêtement  berné, je lachais un juron et je repartis le plus rapidement jusqu'au campement et me pencha sur les plans que j'avais passé la nuit à élaborer.

"C'est pas grave Capitaine, on finira bien par l'avoir  ce chasseur de primes"
Tenta un de mes hommes . Ça venait probablement d'une bonne attention mais çela m'énerva plus qu'autre chose.

"Ce n'est pas grave ? Vous pensez que ce n'est pas grave soldat ? A chaque fois que ce chasseur de primes nous échappent il se moque de nous ouvertement et c'est l'empire qui en paye le prix alors soldat si c'est grave, toutes les moindres petites actions qui ont lieux dans cette galaxie en entraine des plus grandes"
M'écriai-je. Ma main gauche se mit à trembler, ça y est mes pulsions meurtrières reprenaient et ma main s'approchait malgré moi de mon couteau heureusement un appel radio vient m'aider à me ressaisir et j'écoutais le message:

"Allo capitaine ici le vaisseau, on vient de recupérer un pilote, après un interrogatoire on a réussi à savoir pourquoi il était là : il conduisait une femme sur une base impériale de tolus IV et d'après lui c'était pas pour une simple visite."

-Ok, venez nous chercher et libérez le pilote on n'a pas le temps de prendre des prisonniers."


Quelque minutes plus tard, le vaisseau arriva au campement, tous les soldats montèrent dedans et nous nous dirigeâmes vers Tolus.

"Ok... soldats, criai-je,  nous ignorons qui est notre adversaire mais nous n'avons pas réussi à joindre les hommes dans la station, il est donc certain que l'ennemi s'en est occupé, j'aime à penser qu'elle a agi discrètement car sinon... je ne préfère pas imaginer notre adversaire. C'est pour cette raison que je vais partir seul en éclaireur."

Je me retournais et marchais d'un pas lent mais serein. Je ne tardais pas à remarquer une présence grâce à la thermo vision de mon arme dans la salle des ordinateurs , je me dirigeais donc à l'endroit convenu, ouvris la porte et pointa mon arme dans la direction de l'ennemi. Je le reconnu, elle se nommait Meetra Surik, un jedi.

"Tiens tiens une jedi, voilà qui est très intéressant" dis-je en rengainant mon arme.
Revenir en haut Aller en bas
Savon pailleté vert zwifi
avatar
Messages : 244
Espèce : Sith pur sang
Âge rp : plus de 300 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]   Sam 18 Aoû - 0:45

Lors de la dernière réunion qui s'était soldé par une brève coalition, j'étais présent avant tout en tant qu'observateur, ne préférant interférer en aucune façon politiquement parlant, surtout avec la présence de Palpatine. Même quand la Jedi que je n'avais guère revu de chair et d'os depuis ce qui pour moi était des siècle au bas mot, m'avait adressé un regard après s'être présenté devant tout le monde, cela dans l'intention de me faire réagir, voire sans nulle doute d'appuyer le fait qu'elle me connaissait. Cependant je n'avais montré aucun signe d'attention particulière, pas une des lèvres n'avais daigné remué pour laisser passer un seul mot, je fus totalement calme et attentif uniquement par l'audition de tout ce qui se déroulait, tel l'ombre que j'ai toujours été.

En revanche, ma présence là-bas fut au final un pas dans le lumière, celle de la révélation aux Jedi de mon existence, il ne fait aucun doute qu'à l'heure qu'il est, ils savent à peu près tous avec des informations approximatives seulement qui je suis. En effet, depuis la mort physique de l’Exilée, mes pouvoirs se sont grandement accrus, puis j'ai toujours gardé pour moi-même, à part Darth Nyriss peut-être, l'étendu complète de mes capacités.

D'un autre côté, l'ayant côtoyés même si cela fut de peu, je suis en possibilité de reconnaître sa présence dans la Force, et donc de la traquer dans un quelconque système où nous sommes. Peut-être même que je suis capable de la contacter à travers l'univers de part la Transe de Force, mais je doute fortement qu'elle me laisse délibérément établir le moindre contact télépathique avec son esprit. L'approche physique est donc celle qui sied le mieux, comme pour notre toute première rencontre ironiquement.

C'est ainsi ce qui m'amena à explorer le système de Telos, c'est aux abords de la quatrième planète, dans un immense vaisseau amiral en orbite dénommé comme le Ravager, que Meetra vainquit l'un des membres du Triumvirat Sith, l'insatiable Darth Nihilus. Et se sera peut-être sur son sol que j'aurai une chance de la débusquer. Par conséquent, je vint à m'y installer pour le temps qu'il faudra, en ayant pris soin de n'afficher aucun trace visible de ma présence, et ce même pour les instances de l'Empire en présence, sans compter de masquer ma présence dans la Force. Et ainsi j'attendis, pendant des jours, me laissant au passage du temps pour connaître l'environnement, feuilleter également les dossiers des gradés des troupes en factions, mon holo-transmetteur rivé sur les ondes du QG de sécurité grâce à mes privilèges.

Jusqu'à ce que finalement les choses commence à s'agiter, alors j'écoutai attentivement les échanges radio... hum... un pilote qui a conduit un femme, cette dernière a d'ailleurs réussi sans aucune difficulté à décimer les escouades venu à sa rencontre... il est temps que j'arrête de dissimuler ma présence. En me concentrant un peu je sentis la présence de Meetra... enfin... d'un autre côté elle va pas tarder à me sentir arriver... vaut mieux faire vite. Je sorti de ma planque, puis couru aussi rapidement que possible en direction du lieu de sa présence, décuplant mon agilité et mes réflexes avec l'aide de la Force. En chemin j'envoyai un ordre express pré-enregistré au centrale de sécurité, avec l'exigence absolue de ne plus tenter d'abattre 'cette femme' et que j'allais de ce pas m'en occuper. Au moment d'arriver à destination je m'aperçu de la présence d'un commando déjà sur les lieux, voilà qui va compliquer la tâche.

- Ok... soldats, nous ignorons qui est notre adversaire mais nous n'avons pas réussi à joindre les hommes dans la station, il est donc certain que l'ennemi s'en est occupé, j'aime à penser qu'elle a agi discrètement car sinon... je ne préfère pas imaginer notre adversaire. C'est pour cette raison que je vais partir seul en éclaireur.

Tiens curieuse stratégie, pour une tel personne à sa place je n'aurais pas choisis cette option, mais plutôt quelque chose de plus offensive comme un tir de turbo laser peut-être, enfin bon c'est son choix après tout. À bonne distance, sans que personne ne puisse me remarquer, je le suivi du regard jusqu'à ce qu'il se soit éloigné de ses hommes, c'est là que j'entre en scène.

- Écartez-vous soldats ! ordonnai-je. vous avez du recevoir des ordres du QG n'est-ce pas ?

- Oui monseigneur, mais en ce qui concerne notre Capitaine... commença un soldat.

- Je me charge également de son cas. le coupai-je. Maintenant vous allez seulement vous contentez de tenir un périmètre de sécurité afin que personne d'autre n'interfère dans la suite de l'opération, suis-je clair ?

- Parfaitement Monseigneur, à vos ordres !

Puis je me lança à la suite du capitaine qui lui allait à la rencontre de Meetra, je fini par le rattraper à l'instant où il rengainait son arme en étant face à l'Exilée.

- Sage décision, Capitaine, vous n'aurez rien pu tenter contre elle de toute manière... Je vais prendre la suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
avatar
Messages : 226
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]   Mer 22 Aoû - 18:39

Base impériale de Telos IV

"Tiens tiens une jedi, voilà qui est très intéressant"

"Cela dépend ce que l'on appelle "intéressant", capitaine. Croyez bien que ça ne l'est pas pour votre carrière."

Cet officier impérial eut l'intelligence de rengainer son arme. Il semblait seul, chose assez bizarre en fait et ne s'exclaffait pas "haha, tu es perdue jedi !". Comme s'il avait compris qu'ici, entre lui et moi, c'était plutôt lui le perdant. En même temps, il était âgé, la soixantaine environ. On évite de se battre à cet âge là et il avait surement déjà vu des jedi se défendre. Une expérience qui manquait cruellement au sein des forces impériales selon moi, et qui rendait nos combats d'autant plus facile.

- Sage décision, Capitaine, vous n'aurez rien pu tenter contre elle de toute manière... Je vais prendre la suite.

"Tu vas tenter, veux-tu dire. Tu n'es pas dans mon dos pour m'assassiner discèrtement cette fois, Scourge."

Je m'éloignais du bureau, n'ayant rien trouvé qui soit intéressant dans la banque de donnée de cette base. C'est ce qu'on appelle un coup d'épée dans l'eau, cela arrive. Je veillais, toutefois, à garder le meuble entre moi et mes deux interlocuteurs, venant presque m'adosser à la baie vitrée de la pièce. J'avais toujours mon shoto à la main, mon sabre principal hors de vue de mes opposants, mais capable de rejoindre ma main gauche, la dominante, plus vite que la pensée. Je leur souris doucement, gentiment. Après tout, un seul des deux est dangereux et je doute qu'il soit là pour combattre, surtout que rien ne permettait de déterminer qui serait le meilleur de nous deux. Il avait peut-être vécu trois siècles de plus que moi mais j'avais passé cette période en tant que spectre.


"Mais n'écoutez pas Scourge, capitaine, restez. Rien ne vaut un témoin pour éviter qu'une discussion entre deux "amis" ne dégénère."


La question était plutôt : que voulait Scourge ? Ce type était intelligent, malin, avec pour seule ambition, pour ce que j'en savais, de vivre le plus longtemps possible. Attendons voir, il finirais bien par dévoiler une partie de son jeu.

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]   Jeu 23 Aoû - 20:51

J'avais rengainé mon arme sachant qu'elle dévierait le tir sans même s'inquiéter, elle me répondit après que ça ne serait pas intéressant pour ma carrière comme si j'étais encore assez jeune, idiot et insouciant pour le penser, ça en devenait presque insultant. Je fus ensuite surpris lorsque quelqu'un d'autre commença à parler dans mon dos je crus d'abord qu'il s'agissait d'un de mes soldats mais je ne reconnaissais pas cette voix. Avant de comprendre que c'était loin d'être le cas lorsqu'il termina sa phrase. Je me retournais légèrement et découvris que la dite personne était en faite un sith, qui heureusement n'avait pas l'air d'en vouloir à moi mais plutôt à la jedi, finalement cette journée n'était peut-être pas si mauvaise  après tout j'allais peut-être capturer une jedi  avec l'aide de ce sith.  

"Tu vas tenter, veux-tu dire. Tu n'es pas dans mon dos pour m'assassiner discrètement cette fois, Scourge."

Apparemment ils se connaissaient, Scourge était le nom du sith. Scourge ça me disait quelque chose, à mais oui lord Scourge il était en quelque sorte immortel d'après ce qu'on m'avait dit. Je me tournais ensuite vers la jedi, elle aussi me disait quelque chose je devais probablement l'avoir vu sur les avis de recherche qu'on trouve dans les territoires de l'empire elle se nommait Meetra Surik si ma mémoire était bonne.

Lord Scourge m'avait dit qu'il s'occupait et prenait la suite, une façon de dire que je pouvais disposer ce que je n'avais pas spécialement envie, étant donné l'enjeu que pouvait donner cette rencontre enfin mieux vaut ne pas s'attendre à grand chose.

"Mais n'écoutez pas Scourge, capitaine, restez. Rien ne vaut un témoin pour éviter qu'une discussion entre deux "amis" ne dégénère."

Un témoin ? Pour éviter que leur conversation ne dégénère ? Est-ce qu'elle se payait ma tête pensant que je n'étais qu'un stupide impériaux ne représentant pas une menace pouvant être éliminé d'un simple coup de sabre laser. Ou bien était-ce un piège ? Il était en tout cas certain qu'elle devait me juger comme un ennemi mineur par rapport à Lord Scourge, ce qui était sans doute vrai dans le fond mais elle ne me connaissait pas contrairement à Lord Scourge qu'elle semblait avoir déjà rencontré. Après mûre décision je décidais de rester mais me mis légèrement en retrait de façon à ne pas me montrer trop présent.

"Je vais rester mais faites comme si je n'étais pas là." répondis-je vaguement.

Mes hommes devaient attendre tranquillement devant l'entrée et si la jedi arrivait à passer, moi et le sith, je ne donnais pas cher de leur peau je décidais donc d'activer mon micro qui habituellement me permettait de communiquer avec eux bien qu'il servait aussi dans ce genre de situation pour les prévenir que j'étais en compagnie d'ennemis et de rester sur leur garde. Leur permettant d'intervenir facilement si la situation dégénérait. J'espérais simplement que la jedi ne l'avait pas remarqué. Je me mis donc à écouter leur conversation furtivement.
Revenir en haut Aller en bas
Savon pailleté vert zwifi
avatar
Messages : 244
Espèce : Sith pur sang
Âge rp : plus de 300 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]   Lun 17 Sep - 15:47

Apparemment elle était venu ici dans le but récolter des données de l'Empire, mais dans ce bureau je doute qu'elle y ait trouvé quoique ce soit, cette planète ne recueille presque rien mise à part tout ce qui y est locale. Méfiante elle recula presque contre la baie vitrée, un shoto à la main, son sabre laser sans doute dissimulé, elle prépare sans doute sa fuite si tout ne se passe pas bien. Toutefois elle reste là, avec un sourire qui de souvenir je n'ai jamais vu de sa part.

- Mais n'écoutez pas Scourge, capitaine, restez. Rien ne vaut un témoin pour éviter qu'une discussion entre deux "amis" ne dégénère.

- Je vais rester mais faites comme si je n'étais pas là. répondit le Capitaine.

Hum... Cela complique encore la tâche, je me demande bien quelle idée il a derrière la tête pour désobéir ainsi à un supérieur hiérarchique... Non, je ne sens rien de belliqueux venant de lui, et ce même s'il tient à impliquer sa troupe en cas de besoin... Je ne pense pas avoir d'autres choix.

- Même si cependant ta compréhension de mon acte passé est erroné, je comprends ton hostilité à mon égard Meetra. Puis je me tournai à peine vers le capitaine. Quant à vous Capitaine Barf, vous oubliez que la sédition peut vous envoyer droit à la Court Martiale, par chance pour vous je suis magnanime, puis si vous tenez un tant soit peu à votre unité, éteignez donc votre micro.

J'attendis donc un instant qu'il le désactive, le temps d'une hésitation, il doit se demander si ce n'est pas une entourloupe.

- De toute manière, aucune paroles de ce qui sera dit ici, n'en sortira, du moins à un certains degré... Car en effet je ne suis pas venu me battre, il en serait vain dans la mesure où la Force ramène à la vie presque chaque sensitifs dans cette temporalité, et ce même s'il décède à nouveau... Tu dois sans doute voir à qui je fais référence Meetra, un être assez maléfique pour avoir causé autant de morts sans lever le petit doigt. Je n'aurais pas pensé qu'il puisse revenir, surtout après le coup fatale que la Princesse Organa lui a porté sur Alderaan.

Je pris une fauteuil qui traînait dans le coin avant de m'y asseoir. Je sortit rapidement d'un poche une holobande que je faisait tourner entre mes mains.

- À propos de menace, lors de la réunion qui a déboucher sur la coalition temporaire, je ne crois pas que tu ai loupé la présence plus que remarqué de l'ex-empereur Vitiate... Si j'étais à ces côtés ce n'était pas par plaisir, je n'ai eue que très peu de choix... Puisque comme l'Ordre Jedi de ce temps, l'Alliance Rebelle, et l'Empire semblent se languir dans une guerre civile qui s'éternise, je dois pour une énième fois me jeter dans la gueule du loup, sans compter ce que tout cela impliquera jusqu'à ce qu'un moment opportun apparaîtra... Son but ultime m'échappe encore, mais ce qui est sûr c'est qu'il est avare de pouvoir, puis lorsqu'il aura remis la main sur une puissante et innombrable armée spatiale, en latence quelque part dans les régions inconnues, il s'en prendra directement à Palpatine ainsi qu'à son Empire, en vue d'une brutale reconquête. La suite pour lui sera équivalent à des cailloux sur son chemin qu'il pense pouvoir balayer sans peine, autrement dit vous les Jedi et les rebelles ou tout autres conventicules pouvant l'importuner.

Je me demande bien d'ailleurs ce qu'il me réservera, dans le cas où ma couverture sera grillée, fera-t-il de moi son esclave en investissant mon esprit, ou me fera-t-il subir le même châtiment que Revan avait reçu lors de leurs dernière rencontre dans le palais impériale de Dromund Kaas, ou encore fera-t-il l'erreur de me faire exécuter... je ne sais pas et ne préfère pas le savoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
avatar
Messages : 226
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]   Sam 22 Sep - 21:43

"Je vais rester mais faites comme si je n'étais pas là."

Il est très sympathique ce commandant impérial en fait. Il a la courtoisie de ne pas menacer l'intruse que je suis et accepte même d'écouter une discussion personnelle entre deux personnes qui devraient être plutôt en train de se battre, sabrelaser allumés et vrombissants, luttant dans un duel équipe … Enfin, on n'est pas très loin de cela tout de même.

- Même si cependant ta compréhension de mon acte passé est erroné, je comprends ton hostilité à mon égard Meetra. Quant à vous Capitaine Barf, vous oubliez que la sédition peut vous envoyer droit à la Court Martiale, par chance pour vous je suis magnanime, puis si vous tenez un tant soit peu à votre unité, éteignez donc votre micro.

"Plus que de l'hostilité, c'est de la défiance, Scourge. Si j'étais hostile, je serais en train de réfléchir à comment te tuer, ce qui n'est et n'a jamais été mon but."

Ma réponse fut prononcée assez bas, sans interrompre son monologue. Mon plan était plutôt de filer et d'aller voir ailleurs si j'y suis, pas de le combattre. Quand à l'hostilité… J'étais déçue qu'il croit que j'étais ainsi… N'avait-il toujours pas compris que les jedi ne sont pas ainsi ? Enfin, pas censé en tout cas. Certains, hélas,  oubliait cette maxime "Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix.

- De toute manière, aucune paroles de ce qui sera dit ici, n'en sortira, du moins à un certains degré... Car en effet je ne suis pas venu me battre, il en serait vain dans la mesure où la Force ramène à la vie presque chaque sensitifs dans cette temporalité, et ce même s'il décède à nouveau... Tu dois sans doute voir à qui je fais référence Meetra, un être assez maléfique pour avoir causé autant de morts sans lever le petit doigt. Je n'aurais pas pensé qu'il puisse revenir, surtout après le coup fatale que la Princesse Organa lui a porté sur Alderaan.

Je me demandais de qui il parlait là. Qui est-ce que la princesse a pu tuer ? Et un "être assez maléfique pour tuer des innocents sans lever le petit doigt…", il y en avait beaucoup chez les sith. Tiens, là, comme ça, je peux en citer quelques-un : Vitiate, Palpatine, "darth Revan", Malak, Nihilus, Plagueis.

[color:efe6=lf45f9b]- À propos de menace, lors de la réunion qui a déboucher sur la coalition temporaire, je ne crois pas que tu ai loupé la présence plus que remarqué de l'ex-empereur Vitiate... Si j'étais à ces côtés ce n'était pas par plaisir, je n'ai eue que très peu de choix... Puisque comme l'Ordre Jedi de ce temps, l'Alliance Rebelle, et l'Empire semblent se languir dans une guerre civile qui s'éternise, je dois pour une énième fois me jeter dans la gueule du loup, sans compter ce que tout cela impliquera jusqu'à ce qu'un moment opportun apparaîtra... Son but ultime m'échappe encore, mais ce qui est sûr c'est qu'il est avare de pouvoir, puis lorsqu'il aura remis la main sur une puissante et innombrable armée spatiale, en latence quelque part dans les régions inconnues, il s'en prendra directement à Palpatine ainsi qu'à son Empire, en vue d'une brutale reconquête. La suite pour lui sera équivalent à des cailloux sur son chemin qu'il pense pouvoir balayer sans peine, autrement dit vous les Jedi et les rebelles ou tout autres conventicules pouvant l'importuner.

"Très peu de choix, dis-tu ? Le choix, tu l'as toujours, Scourge. Et le but de Vitiate restera toujours le même : tuer toute vie dans la galaxie pour acquérir le pouvoir ultime. Cela dit, Palpatine est tout aussi dangereux que ton ancien maître : un combat entre les deux ne sera pas aussi rapide que tu le sous-entends… et pour moi, les deux méritent la même attention de ma part et de celle des jedi."

Il n'avait pas besoin de me dire ce dont l'empereur immortel était capable, j'en avais vu assez à ce sujet. Et Palpatine… Je l'avais vu en personne et je me doutais qu'il devait être sacrément puissant… sinon il aurait déjà été détrôné. De plus, il y avait aussi ce point qu'il a souligné à l'instant : vaincre l'autre ne suffirait pas : il fallait le terrasser sans le tuer, ce qui est toujours compliqué contre un sensitif très puissant… OH, si je parvenais à débuter le rituel de "mur de Force" pour supprimer son contact avec celle-ci, cela deviendrait une autre histoire. Après tout, je suis bien placée pour savoir qu'une fois qu'on est pris dedans, on ne peut plus faire grand chose… Je me suis même évanouie quand le conseil a tenté cela sur moi, sans que je résiste. Le problème était qu'aucun sith ne se laisserait faire…

Je fis un petit sourire au commandant impériale.


"Il est bon, n'est ce pas ? On pourrait presque croire qu'il me dit cela pour que je l'utilise comme agent double au sein de vos forces.  Comme si j'allais croire un sith capable de poignarder dans le dos l'alliée que j'étais contre vitiate." Je reportais le regard vers le sith. "Mis à part ton playdoyer de pauvre victime forcée à servir celui qui te terrifie, tu as quelque chose de neuf à m'apprendre ?"

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savon pailleté vert zwifi
avatar
Messages : 244
Espèce : Sith pur sang
Âge rp : plus de 300 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]   Sam 13 Oct - 18:43

La défiance est une forme d'hostilité, même si elle est passive, mais je ne pris pas la peine de le lui répliquer à haute voix, j'avais autre chose à dire que de me lancer dans un joute grammaticale.

- Je t'ai dit que j'avais peu de choix et non aucun, là est la nuance, et je faisais surtout référence au positionnement de mon hologramme de la réunion, apparaître aux côtés de ma sœur d'arme m'aurais presque aussitôt apporter des ennuies vis à vis de l'Empire et Vitiate... Et en parlant de ce dernier, c'est là où tu te trompes, son véritable but n'est plus tourné vers la destruction totale, désormais il a compris que pour régner il lui faut des sujets, plutôt que de la poussière sur lesquelles il pourra exercer son pouvoir.

En effet, j'en était presque aussi surpris que le moment où il avait décidé d'envahir le cœur de l'ancienne république dans système de Coruscant, sans pour autant détruire toute la planète, et surtout sans l'extermination totale des Jedi, qui au final lui aura causé sa perte.

- De surcroît, je gage que Palpatine possède un potentiel fort bien supérieur à son état actuel, même au dessus de son ancien maître Darth Plagueis dont je t'ai parlé juste avant, cependant il n'a guère conscience de l'étendu de son pouvoir... La tentative de reconquête de Vitiate sera brutale, mais absolument pas aussi rapide que tu as cru que cela sous-entendais...

Au moins c'est bien qu'ils portent leurs attention sur ces menaces, mais leurs manœuvres d'action est assez difficile et réduite, heureusement ils pourront y remédier. Elle s'adressa un instant au capitaine en vain car il semblait préoccupé par autre chose... Hum après tout il est plus encombrant qu'un speeder mal garé. Je me concentra un bref instant sur la Force, Meetra se raidit en pensant que je vais l'attaquer, cependant je me connectai à l'esprit du soldat, je fis un léger mouvement de main sur le côté, puis le capitaine s’effondra subitement, toujours vivant.

- Ne t'en fais pas pour lui, je l'ai simplement plongé dans un coma artificiel, il n'a plus besoin d'entendre plus qu'il ne le devait déjà. Je me chargerai plus tard de lui appliquer un vrac mémoriel afin qu'il ne garde rien de notre entrevue...
Pour en revenir sur ce que tu viens de dire, je pourrais presque en rire, sauf que je suis dénué de tout sentiment depuis bien longtemps, alors que je sois terrifié comme tu dis, m'est pour le moins invraisemblable...

Parler d'un quelconque sentiments ou même l'exprimer m'est quasiment étranger, car depuis que je ne peux que ressentir et subir une brûlure perpétuelle, celle du côté obscur qui me maintient en vie. Tout ce qu'il me reste d'émotions sont cloisonnés, comme archivé dans ma mémoire, en guise d'informations que je peux parfaitement rechercher à volontés chez d'autres êtres, tant dans leur esprits que sur leur visages.

- Comme il semble que tu as manqué plusieurs épisodes depuis ton décès, sache que je suis déjà un agent double au sein des forces, étant donnée qu'avant de réapparaître j'avais déjà totalement changé de camps, j'ai successivement sus prouver ma valeur autant auprès de tes pairs, que de l'Ancienne République. Et de ce que j'en sais, ma sœur d'arme récemment réapparu est la seule jusque là à en avoir connaissance.

Du moins j'ose espérer que c'est le cas, je m'assure toujours qu'aucune personne ne fasse semblant de me suivre, puis je prends garde à ne laissez presque aucune trace que pourrait m'incriminer, sans compter que mes connaissances en matières de technologies avancés me sont un atout indéniable.

- À propos de quelque chose de neuf, comme tu semblais parti vainement pour en trouver en ces lieux, je ne suis pas venu les mains vides. dis-je en dirigeant le regard sur l'holobande que je faisait tournoyé entre mes doigt depuis tout à l'heure, puis je la déposa minutieusement sur le bureau face à Meetra et puis je me rassis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Telos IV / Visite d'une base impériale [PV Scourge et Knero]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde impériale
» armée impériale napoléonienne et européenne
» Armée romaine impériale ADG2
» Conseils contre la Garde Impériale (Gros tanks)
» {AIF} Armée Impériale Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Taris-
Sauter vers: