Partagez
 

 Balance entre Lumière et Obscurité

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Infos fermées
MessageSujet: Balance entre Lumière et Obscurité   Balance entre Lumière et Obscurité EmptyVen 24 Aoû - 19:14

Ne plus quitter sa capuche, se déplacer la nuit au maximum, ne pas accepter de travailler pour n'importe qui, accomplir des missions rapides, limiter ses déplacements, se rendre dans des endroits où il était possible de passer très inaperçu, éviter les troupes impériales et les rebelles... Depuis que le nouvel avis de recherche était tombé, Mara avait clairement vu une étincelle s'allumer très brillamment dans les yeux de nombreux chasseurs de prime, ce genre d'étincelles les faisant tant vibrer qu'ils en devenaient prêts à abandonner tout autre travail pour s'adonner à cette nouvelle traque pleine de joie de vivre. Mara laissa retomber par terre le corps du type dont elle venait de briser le cou puis recula jusqu'au vaisseau de sa victime, se tenant le bras d'une main pour en couvrir la large blessure suintante de sang, le temps de se soigner. Celui-là avait été doué... Sans son entraînement, elle serait sans doute déjà pieds et poings liés au fond d'une cabine, en route vers Coruscant. Les dents serrées, elle se soigna aussi bien que possible, puis prit le vaisseau de sa victime pour repartir, abandonnant une nouvelle fois un lieu de cachette.

Après une période de paix somme toute relative, grâce entre autres à la pandémie, elle avait presque cru que Palpatine avait oublié son cas, mais cet avis de recherche était bien la preuve que non... La somme était incroyablement élevée, en comparaison à qui elle était. Une femme, de vingt ans à peine, accusée de ne rein d'autre que de désertion et menus détails, dont à peine une minuscule poignée de personnes dans l'Empire savaient qui elle était. Sa prime aurait dû être de vingt ou trente mille crédits au grand maximum, certainement pas de plus de cent. Son cœur battit encore un peu plus vite, cette fois à cause d'une peur montante, quand elle imagina ce que Palpatine avait l'intention de lui faire subir, s'il lui remettait la main dessus. Puis la peur fut remplacée par une colère sourde et violente à l'encontre de Luke, cette fois-ci. Si elle en était là, c'était entièrement de sa faute ! Tout était de sa faute ! Elle le haïssait... Et dans le même temps, ne pouvait pas s'empêcher de lui reconnaître une certaine innocence, le détestant encore plus à cause de ça et se détestant elle-même de ne pas pouvoir se contrôler.

Nouvelle destination, une fois de plus, nouveau départ, et elle allait sûrement en connaître des dizaines. Une fois posée, Mara reprit sa cape et capuche, pour cacher ses cheveux roux et son visage maintenant bien trop reconnaissable à son goût. Elle allait bien trouver un travail à faire ici, ça lui donnera des crédits à la fois pour manger et pour se poser dans une planque tranquille, quelque part, un jour ou deux. Il s'était écoulé à peine une heure quand elle s'aperçut qu'elle était suivie. Un humain, non loin derrière... Elle conserva une bonne allure, puis s'éloigna peu à peu vers des quartiers bien moins fréquentés de la ville. Il continua à lui coller au train, gagnant un ou deux mètres une fois assez loin des quartiers populaires. Mara l'entraîna ainsi derrière une vaste usine désaffectée, puis elle se tourna pour lui faire face. La colère d'être ainsi sans cesse suivie et traquée était grande, la colère contre Palpatine, qui l'avait trahie, la colère contre Luke... Elle n'utilisa ni la Force, ni son sabre, contre cet autre chasseur, le frappant à mains nues et avec son blaster. Le combat fut bref, rapide, il finit à terre sans pouvoir lui faire une égratignure.

"Sale fils de..."

Mara se planta au-dessus de l'homme qu'elle venait d'assommer et blesser, prenant son sabre mauve en main, la main serrée si fort dessus que les jointures en devenaient blanches. Elle s'apprêta à l'achever, le regard fixé sur ce visage à présent tordu dans une légère grimace de souffrance, évanoui. Elle voulut frapper, vraiment. Restant immobile sans pouvoir s'y résoudre. Elle pouvait tuer au cours d'un combat, dans un affrontement, mais pas achever une personne à terre... Sa colère retomba et elle baissa son arme, désactivant son arme violente sans rien faire à l'homme à terre. Va donc... Tournant les talons, elle n'eut le temps de faire que quelques pas quand elle ressentit une présence très lumineuse, à travers la Force. Et merde...

"Que fiches-tu là, Jedi ?"

______
Jet de dé lumineux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Infos fermées
MessageSujet: Re: Balance entre Lumière et Obscurité   Balance entre Lumière et Obscurité EmptyLun 27 Aoû - 2:41

J'avais reçu une transmission de Rishiis. Des pirates menaçaient à nouveau leur territoire. Ces derniers pensaient que la pandémie passée, ils pouvaient recommencer à brutaliser les locaux. J'avais tenté en vain de contacter leur chef et avait donc décidé de prendre ma navette. J'avais de toute manière besoin de m'éloigner du temple quelques temps suite à la réunion de l'Ordre et cet appel à l'aide tombait parfaitement.

Le voyage avait été tranquille, bien qu'un peu fatiguant. Je m'étais autorisé quelques pauses méditatives mais pas de réels repos. Lorsque j'étais sortie de l'hyperespace, j'avais découvert avec plaisir la Lune de Rishii. Je n'y étais jamais allée en personne et ce serait donc l'occasion de découvrir un nouvel endroit. Je guidais ma navette vers les constructions qui servaient de spatioport et descendit. Je n'avais pas pris la précaution de me camoufler. J'avais eu vent de la prime sur ma tête mais que pouvais-je y faire ? Je ne pouvais pas mettre une capuche sur ma tête. Néanmoins mon sabre était camouflé sous ma bure. je n'avais du coup pas l'intention de trainer plus que de raison au milieu de contrebandiers, pirates et corsaires qui se feraient un plaisir de ramasser la prime me concernant. Aussi je louais un speeder pour me rendre au quartier général des pirates, une vieille usine désaffectée.

Je décidais de garer le speeder à l'arrière, à l'abri des regards et des vols. Alors que je poussais le speeder derrière de grandes bennes pleines de matériaux usagés. J'entendis des coups brefs et un éclat de voix. Je quittais l'arrière de la poubelle et vit une jeune femme qui venait de mettre à terre un homme et sortir un sabre. je la regardais tandis que le temps s'était suspendu. J'avais tendu la main pour faire une poussée de force sur l'homme au cas où elle se déciderait à l'achever mais elle n'en fit rien. Comme elle rétractait sa lame je baissais le bras.

- Je travaille, lui répondis-je honnêtement.

Je m'avançais d'un pas tranquille et l'air serein.

- Vous avez fait le bon choix.

Je m'agenouillais pour examiner l'humain. Il n’était qu’assommé.

- Il s'en remettra.

Je la regardais alors cette fois plus posément. De sous son châle s'échappaient de beaux cheveux roux, une peau pâle et des yeux sombres. Cela me disait quelque chose. Sa physionomie. Je plissais les yeux puis soudain je m’éclairais :

- Mademoiselle Jade.

La tête de la pauvre fille venait d'être mise à prix pour une somme tout à fait affolante.

- Vous devriez mieux vous cacher. Au milieu de pirates, vous imaginez si l'un d'eux vous reconnaissait ? Connaissez-vous les lieux ? Avez-vous un endroit où vous cacher ?

Je lui parlais de mon éternel ton serein et visage amical.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Infos fermées
MessageSujet: Re: Balance entre Lumière et Obscurité   Balance entre Lumière et Obscurité EmptyLun 27 Aoû - 12:58

Oh, elle travaillait, vraiment ? Pardon, ça aurait dû être évident de croiser une Jedi au travail dans un endroit aussi sordide, c’était typiquement le genre de lieux où les gros loubards de basse catégorie étaient tout à fait prêts à accueillir des types mystiques parlant de la Force et voulant les soigner ! Un large sourire ironique éclaira un instant le visage de Mara, tandis qu’elle rangeait son sabre avec un petit geste de lassitude. Dans d’autres circonstances, elle aurait dû la combattre, pour la livrer ensuite aux autorités, mais ici… Ici, qu’en avait-elle à foutre, que des Jedis se baladent en liberté ? Traquée elle-même, elle ne pouvait livrer personne à l’Empire. Un goût de plus en plus amer l’envahissait, alors qu’elle reculait et regardait la Jedi vérifier que sa victime de toute à l’heure allait s’en remettre. De quoi parlait-elle, avec son bon choix, d’avoir laissé ce type en vie ? Ce n’était pas une question de choix, juste de principes, elle jugeait qu’il ne servait à rien de tuer une personne ne pouvant plus rien vous causer comme tords. Elle pouvait tuer, évidemment, mais jamais de façon gratuite, c’était au cours d’un combat ou une mission donnée par l’Empereur, point final. Ce type-là était juste un crétin s’étant mis sur sa route.

"Mademoiselle Jade. Vous devriez mieux vous cacher. Au milieu de pirates, vous imaginez si l'un d'eux vous reconnaissait ? Connaissez-vous les lieux ? Avez-vous un endroit où vous cacher ?"

Elle imaginait très bien ce qui pourrait se passer, oui ! Elle n’imaginait même plus que ça à chaque seconde de sa vie depuis que cet avis de recherche était tombé. La somme était si élevée, pour une parfaite inconnue de tous, que les Rebelles ne pourront que croire à un piège, en plus d’appâter tous les chasseurs de primes possible. Elle ne pourra trouver aucune cellule rebelle ou groupe d’insurgés prêt à l’aider un temps ou la cacher car ils la prendront pour une simple espionne, dont on faisait croire qu’elle était recherchée pour attirer la confiance. Elle ne pouvait plus, non plus, approcher les groupes auxquels elle avait songé car ils le vendraient aussitôt. Résultat des courses, elle n’avait nulle part où aller. Voilà comment un simple avis de recherche pouvait vous isoler à un point incroyable et vous donner toutes les difficultés du monde à trouver des petits jobs, même dans le marché noir. L’amertume la brûla encore plus, en y pensant, tandis qu’elle ne comprenait pas non plus comment cette Togruta pouvait garder un air aussi tranquille, même face à un ennemi déclaré.

"Et où pensez-vous que je puisse me cacher ? Les Rebelles m’emprisonneraient, les autres me vendraient à l’Empire. Je sais ce que je risque."

Enfin… Elle supposait seulement ce qu’elle risquait, consciente que son imagination était bien loin d’être aussi développée que celle de l’Empereur lorsqu’il s’agissait de trouver des moyens de torture raffinée. Elle avait peur… Ce sentiment-là se développait en elle comme un cancer, même si elle le fourrait au plus profond de son cœur, peur de la colère de l’Empereur et de ce qu’il pourrait lui faire subir, une peur nourrissant d’autant plus la rancœur envers Luke. Mara se sentait lassée juste en regardant ce visage si serein et si calme.

"Qu’est-ce que ça peut bien vous faire, de toute façon ? Les Jedis ne sont pas censés combattre leurs ennemis lorsqu’ils tombent dessus ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Infos fermées
MessageSujet: Re: Balance entre Lumière et Obscurité   Balance entre Lumière et Obscurité EmptyLun 27 Aoû - 15:37

La jeune femme était pleine d'amertume et d'agressivité. Pourtant elle ne faisait rien pour m'attaquer. J'en concluais donc qu'elle était plus perdue qu'autre chose. Je me rapprochais d'elle et m’arrêtais à distance raisonnable. Mon visage n'exprimait que de la bienveillance. Je n'avais aucunement envie de déclencher un combat. Tout d'abord parce que j'étais profondément pacifiste et ensuite parce que je ne tenais pas à ce que les sentinelles du gang de l'entrepôt soient alertées.

- Êtes-vous mon ennemie mademoiselle Jade ?

Je lui souris.

- En tout cas, je ne suis pas la vôtre. Permettez moi de me présenter. Maât'Atlane, Maître jedi.

Rien dans mon attitude ne montrait de signe d'agressivité ou de malveillance. J'essayais plutôt de l'inviter à la confiance.

- J'ai quelques contacts ici parmi les Rishiis. Si vous me promettez d'être civilisée, de respecter leurs coutumes et de ne pas leur faire de mal, je pourrais vous mener à eux. Ils sont paisibles. Un peu étranges mais accueillants. Ils sauront vous vous offrir asile. Je pense que vous avez plus besoin d'amis que d'ennemis en ce moment.

Je lui laissais le temps de réfléchir à ma proposition. Je lui tendais la main mais c'était à elle de choisir si elle voulait la saisir.

- Je ne sais ce que vous ferait la Rébellion ou les Impériaux mais contrairement à l'image dont Darth Sidious nous a affublé, nous ne sommes nullement des vengeurs terroristes ou je ne sais quoi d'autre. Et si vous vous faisiez votre propre avis Mademoiselle Jade ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Infos fermées
MessageSujet: Re: Balance entre Lumière et Obscurité   Balance entre Lumière et Obscurité EmptyJeu 6 Sep - 7:30

"Êtes-vous mon ennemie mademoiselle Jade ? En tout cas, je ne suis pas la vôtre. Permettez-moi de me présenter. Maât-Atlane, Maître jedi."

Mara répondrait bien un « ravie de vous rencontrer » si elle était sûre de pouvoir en effacer l’ironie qui en dégoulinerait de sa voix. Les Jedis et leur manie de vouloir se montrer amicaux avec tout le monde, pas étonnants qu’ils se soient fait exterminer ! Si on ne se méfiait pas assez du monde, c’était si facile de tomber dans des pièges aussi énormes. Mais bref, peu importe, tout ça, cette bagarre, cette rencontre, rien ne l’aidait à progresser vers ses objectifs, elle ne faisait que perdre du temps et cette femme avec elle, si elle était là pour le « travail », comme elle disait, qu’elle y aille donc ! A quoi perdre du temps à sourire à une inconnue ?! La rouquine n’avait pas la moindre envie d’engager un nouveau combat, en tout cas pas si elle n’y était contrainte, elle ne tuait pas par plaisir. Ce qui la tenaillait, c’était de trouver quoi faire, où aller, mettre de l’ordre dans ses pensées avant d’enfin agir plus efficacement. Cet avis de recherche compliquait tout… Ce type assommé par terre ne sera pas seul à la reconnaître, pour trouver un contrat ici, ce sera presque impossible sans devoir en arriver à tuer ses commanditaires pour préserver sa vie.

"J'ai quelques contacts ici parmi les Rishiis. Si vous me promettez d'être civilisée, de respecter leurs coutumes et de ne pas leur faire de mal, je pourrais vous mener à eux. Ils sont paisibles. Un peu étranges mais accueillants. Ils sauront vous vous offrir asile. Je pense que vous avez plus besoin d'amis que d'ennemis en ce moment."

C’est ça, elle allait faire confiance à un maître Jedi alors même que c’était précisément à cause d’un Jedi qu’elle se retrouvait dans cette situation, une réaction qui serait parfaitement logique, bien entendu ! Mara leva légèrement les yeux au ciel, repoussant sa capuche pour attacher ses cheveux en chignon serré avec soin, pour être sûre que pas une seule mèche ne puisse dépasser. Ensuite… Elle n’avait pas besoin de se cacher dans un « coin paisible » en attendant qu’on l’oublie, en admettant que ce soit réalisable, elle avait besoin de trouver un contrat pour se nourrir, de continuer à rester en mouvement et d’accomplir un objectif très personnel.

"Je ne sais ce que vous ferait la Rébellion ou les Impériaux mais contrairement à l'image dont Darth Sidious nous a affublé, nous ne sommes nullement des vengeurs terroristes ou je ne sais quoi d'autre. Et si vous vous faisiez votre propre avis Mademoiselle Jade ?"

"Je me nomme Mara Jade, siffla-t-elle d’un ton légèrement agacé, je n’ai pas de nom de famille. Quant à mon avis, il est fait, c’est bien à cause d’un Jedi que je me suis retrouvée dans cette situation, je ne ferai pas confiance à un autre aujourd’hui. Vous et vos principes, allez donc « travailler », nous perdons notre temps."

Elle rabattit à nouveau la capuche sur sa tête, puis rangea son sabre, ne gardant à portée que son blaster. Enjambant le corps du type, elle partit à très grands pas, réfléchissant en chemin à si elle devait tout de même tenter de trouver un contrat ici ou non… En partant, elle lança un regard derrière elle, vers la maître Jedi, soupirant sans comprendre d’où venait cette incroyable manie du « Je veux vous aider ! » alors qu’ils étaient ennemis. Palpatine les avait bel et bien décrits comme ça… C’était ça, l’image qu’il lui avait donné d’eux le tout premier jour, en riant d’eux, et elle n’avait pourtant pas cru que ce soit à un tel point, si ridicule. Mais si cette manie lui permettait de piéger Luke… Elle s’en servira…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Infos fermées
MessageSujet: Re: Balance entre Lumière et Obscurité   Balance entre Lumière et Obscurité EmptyJeu 18 Oct - 17:01

Je secouais la tête. La jeune femme, dans sa situation précaire, refusait la main que je lui tendais. Vous ne pouviez sauver les gens s'ils ne le voulaient pas. Cela me chagrinait car je pensais que tous avaient droit à une seconde chance. Et quel mépris se ressentait dans ses paroles. La jeune femme semblait avoir été nourri à la haine impériale. Je ne fis pas un geste pour la retenir et lui dis :

- Ainsi vous avez croisé un seul jedi et tous sont pareil ?

Mon visage n'exprimait rien d’autre que calme et sérénité mais mon regard était plein de compassion, pas de pitié mais de compassion.

- Votre vision est bien réductrice. Si je suis votre logique, tous les impériaux sont des brutes épaisses qui aiment manifester leur supériorité sur les plus faibles ? Tous les pirates sont des salauds meurtriers qui ne vivent que par appât du gain ? N'y-a-t'il dans votre monde que du noir et du blanc ? Chacun est-il défini par la carrière ou le camps qu'il a choisi ?

Je ne cherchais pas vraiment à la convaincre, je la pensais suffisamment intelligente pour percer l'ironie de ce discours.

Alors qu'elle commençait à s'éloigner, je haussais la voix :

- Et puis je vous signale que vous m'avez demandé où vous pouviez vous cacher et que je vous ai juste proposé une solution. J'ai été dans les geôles de Palpatine et je dois avouer que je ne souhaiterais à personne de s'y retrouver. Néanmoins, vous êtes adulte et vous devez savoir mieux que quiconque ce qui est bon pour vous.

Une fois de plus je ne cachais pas l'ironie sous-jacente. Après tout, quelle personne été suffisamment censée avec une telle prime sur le dos pour se promener sans maquillage ni déguisement sur une lune de pirates et contrebandiers avec une prime aussi élevée sur la tête et cela sans alliés.

- Comptez-vous tourner le dos à tous ceux qui croiserons votre route ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Infos fermées
MessageSujet: Re: Balance entre Lumière et Obscurité   Balance entre Lumière et Obscurité EmptySam 1 Déc - 0:06

Mara Jade ne se retourna pas. Je la regardais partir. Elle n'était pas ma priorité. il était triste qu'elle rejette mon aide mais on ne pouvait pas forcer les gens à l'accepter. Je tournais alors les talons et repris mon chemin vers l'usine. Je contournais et me présentais à l'entrée. Deux malabars me regardèrent de haut.

- La Cap'taine vous attend Maître jedi.

Je remerciais les deux hommes de main. Ainsi j'étais attendue. Ils avaient forcément des informateurs et ce n'était pas étonnant. Par contre l'armement lourd des vigiles lui l'était mais je ne m'y attardais pas. Après tout, qui savait quelle guerre entre bandes rivales de pirates il pouvait y-avoir ? Un lieutenant vint à ma rencontre. Lui aussi portait une tenue de combat et était armé.

- Veuillez m'suivre Maître Jedi.

Nous traversâmes l'usine qui était étrangement vide d'ouvriers. Ceci était hautement suspect, additionné à l'armement supérieur des hommes de main. enfin nous arrivâmes dans un endroit plutôt dégagé. Une humaine aux cheveux gris, vêtue d'une armure complète et d'un chapeau de capitaine à plume attendait. son visage était sévère et fermé.

- Capitaine Silver. Merci de me recevoir.
- Oui oui. Qu'est-ce que vous voulez ?
- Vous le savez. Vos gens ont attaqué les Rishiis à plusieurs reprises... sans aucunes raison puisque leur territoire est bien trop loin du votre et qu'ils ne possèdent rien de valeur. De plus vous aviez un pacte de non agression.
- Et alors, l'épidémie est finie. Maintenant chacun fait comme il veut.
- Je ne vous crois pas. Vous êtes habituellement une femme raisonnable qui s'attaque à des cibles de valeur. Pas une vulgaire pillarde.

La pique fit mouche et la femme tiqua.

- Il se trouve que nous n'avons rien contre les Rishiis, j'irais m'excuser plus tard. Par contre, la pandémie... Elle nous a comme qui dirait... Mis sur la paille. Et... vous valez un paquet de crédits alors voilà, on a fait quelques escarmouches en sachant qu'ils vous appelleraient à l'aide et que vous viendriez régler ça en personne si on répondait pas à vos holo-appels. Vous autres les jedis vous êtes si prévisibles.
- Alors c'était pour ça. Pour la prime sur ma tête. Voyons Capitaine Silver. Nous pouvons trouver d'autres solutions. Vous pourriez vous mettre en relation avec l'Alliance Rebelle, vous faire corsaire en attendant des jours meilleurs.
- Malheureusement non. J'en suis navrée Maître jedi, ce n'est pas contre vous mais j'ai besoin de cette prime maintenant.

La capitaine sorti son blaster et le pointa sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Infos fermées
MessageSujet: Re: Balance entre Lumière et Obscurité   Balance entre Lumière et Obscurité EmptyVen 4 Jan - 17:00

Requiem pour un Maître Jedi


Un ordre fut donné un cliquetis me fit lever la tête, un filet tombait du sol. Ils avaient tout prévu. Je réagis un instant trop tard. Le filet me tomba dessus. Je réussis à ne pas tomber et la lame de mon sabre illumina d'une lueur violette mon emplacement. la dernière fois que je l'avais tiré, j'avais terminé dans les prisons de Palpatine. Je fermais les yeux tandis que j'appelais la Force à l'aide.

* Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix. *

Le filet se souleva et lorsque je rouvris les yeux, je le propulsais vers un des lieutenants de Silver. Une pluie de tir fusa tandis que je me préparais. j'utilisais une technique courante du Soresu pour arrêter les tirs de blasters et si aucun ne passa, je n'arrivais pas à les renvoyer. Néanmoins, il fallait bien admettre que les pirates n'étaient guère plus avancé que moi. Si le sol était parsemé de brûlures, bien peu de lasers arrivaient vers moi.

* Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance. *

Je soulevais un amas de caisse et le projetais vers un groupe d'homme de main à ma gauche. Ne s'attendant pas à une réplique, les caisses les entrainèrent. Certain furent écraser, d'autres projeté mais tous furent mis hors combat par des blessures trop importantes. En voyant ses hommes mis sur la touche aussi facilement, le Capitaine Silver et son premier lieutenant ouvrirent le feu. Je n’eus pas le temps de réagir à cet vague. Une vive douleur se propagea dans mon épaule gauche et un laser traversa ma bure au niveau de la cuisse gauche me déséquilibrant. La douleur irradiait. mais je ne pouvais abandonner. Je regardais Silver encadrée de ses deux lieutenants.

* Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité. *

Je fermais les yeux à nouveau me plongeant dans la Force. Un halo de lumière se propageant tout autour de moi. purgeant un peu ma douleur mais le sang continuait de gouter et d'imprégner ma bure. Les blessures que j'avais reçues étaient sérieuses. j'avais étudié suffisamment pour le savoir.

- Achevez là, ordonna la Capitaine.
* Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie. *

J'allais mourir. Une unique larme coula le long de ma joue. je m'étais battue pour la paix. J'avais fait ce que j'avais pu pour que l'Ordre jedi cesse d'être une arme. Mais je ne comprenais que maintenant ces paroles prononcée par un Sith d'un autre temps :

"Il n'y-a pas de Mort, il n'y-a que la Force. Elle a un plan.
La Volonté de la Force est un courant qui s'écoule.
Tu peux le suivre ou la combattre mais il est toujours là.
"

Je comprenais enfin que nous n'étions qu'un avec la Force et qu'elle seule régissait tout pour le bien, le mal et l'équilibre de la Galaxie. Je souris à Silver lorsque les trois tirs de blaster m'atteignirent en pleine poitrine. Mon corps vola vers l'arrière et mes doigts s'ouvrirent tandis que mon sabre glissait et percutait le sol dans un bruit métallique. Un dernier sourire paisible illumina mon visage avant que je ne percute le sol. J'étais en paix avec la Force.



- NOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!! Comment c'est possible !!!

Le Capitaine Silver retournait un amas de tissus tachés de sang. Son visage était crispé et la fureur et l'incompréhension était lisible. Un e ses hommes s'approcha et lui tendit le sabre de la Maître jedi.

- Ca sert à rien Cap'tain, elle est pas là, dit-il
- Oui on a tous vu. Elle a juste fait Woosh.
- Putain mais c'est pas possible... Les impériaux vont arriver d'une minute à l'autre.
- Cap'tain, on a ses fringues, son sabre et l'enregistrement holo. Elle est morte. I's'ront obligé de nous donner la prime.


HoloNet News a écrit:


Rishii Tribune a écrit:
Le Capitaine Silver et ses Requins ont péris dans l'incendie de leur entrepôt. Aucuns survivants. L'incendie n'est pas d'origine criminelle mais les sécurités du bâtiment se sont enclenchés, empêchant tout le monde de fuir. Nul doute que les pillards de la Crique vont se battre pour récupérer ce lopin de terre...

The Coruscant post a écrit:
Les bureaux du palais impérial nous font part de cette magistrale communication. "Lors d'une opération des Services Secrets Impériaux, nous pouvons affirmer que la Terroriste Maât-Atlane a été tué. Cette éminente membre de la secte rebelle "ordre jedi" était une proche du terroriste le plus dangereux de cette secte : obi-Wan Kenobi. N'hésitez pas à contacter nos bureaux si vous avez la moindre information sur ces traîtres dont nous vous rappelons la liste"...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Balance entre Lumière et Obscurité   Balance entre Lumière et Obscurité Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Balance entre Lumière et Obscurité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lumière et Obscurité
» Une lumière dans l'obscurité [Mobali]
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» Relations entre Politique, CIA et le Sida
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Espace Sauvage :: Lune de Rishi-
Sauter vers: