Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 [Event] Le Vol vers l'Infini

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 50
Espèce : Chiss
Âge rp : 38 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mer 3 Oct - 13:33

Si on récapitulait, on aura donc en face les colons survivants, dont le parfait idiot qui avait eu la si bonne idée de tous les faire se déplacer au dernier moment dans le C-4 par le simple fait de son impatience, C’Baoth-le-dingue et peut-être quelques autres maîtres ou chevaliers Jedis revenus eux aussi par ces failles de la Force. Soit une joyeuse réunion en perspectives, ils auront de la chance si ça ne tournait pas à la bataille rangée. Thrass se remémora la configuration du vaisseau, imaginant aussi dans quel état ils allaient le retrouver. Le choc avait été très violent, la carcasse avait sans dû s’enfoncer dans la terre, s’encastrer dans les rochers. Il faudrait de longues et lourdes réparations avant que quelques uns des cuirassés puissent se sortir de là et reprendre leur route en toute autonomie, vers une planète neutre.

Pour lui, le cuirassé 4 devait être le moins abîmé du tas, étant donné qu’ils avaient fait en sorte qu’il soit le plus éloigné possible du point d’impact. Le cuirassé un, lui, devait être profondément encastré dans les sous-sols de la planète, sans nul doute. Les survivants avaient peut-être dû s’installer, à nouveau, dans la partie centrale de ce gros monstre, pour y survivre en colonie. C’était par là qu’ils devront d’abord se diriger, pour les retrouver. Une fois à l’intérieur, Lorana et Feesa sauront se repérer facilement, la première avait arpenté assez longtemps les couloirs de cette monstruosité et la seconde avait dû s’en débrouiller, de même, à son époque. Lorsqu’ils auront pu convaincre les colons de partir de là, une fois le tout réglé, il restera à choisir une planète neutre et loin des troubles.

Avec de la chance, ils éviteront les combats. C’Baoth n’avait rien à gagner en s’accrochant au petit pouvoir détenue sur une poignée de survivants à un crash, n’est-ce pas ? A moins, bien sûr, qu’il n’ait encore d’autres projets… Cela dit, le site du crash demeurait dans le territoire de l’Ascendance et le Jedi n’avait pas les moyens ni techniques, ni militaires ni humains pour tenir dans une bataille rangée, peu importe l’étendue de ses pouvoirs. La discussion dériva ensuite sur les autres menaces pouvant s’ajouter à la sauce, qu’elles soient mineures ou majeures. Les Vagaari ne devraient pas être de la partie, en toute logique, ils ne pouvaient ni traverser les frontières comme cela ni parvenir au site du crash sans être repérés, surtout qu’ils en ignoraient la localisation. De ce côté-là, tout se passera très bien. Les divers groupes de pirates ne pouvaient pas non plus se balader impunément au sein de leurs frontières.

La menace Yuuzhan Vong, c’était encore un autre sujet. Thrass en avait pas mal entendu parler avant sa mort, bien sûr, grâce à l’amirale Ar’alani qui avait été en contact direct avec eux. Par contre, ils ignoraient que ceux-ci avaient déjà fait une incursion dans d’autres régions de l’Espace et encore moins qu’ils s’étaient déjà cognés contre l’Ordre Jedi. Une des leurs s’était donnée comme otage et ça avait suffit à les faire rentrer chez eux, vraiment… ? Et c’est tout ? Sceptique, Thrass fronça légèrement les sourcils, en détaillant plus attentivement Skywalker. Il ne mentait pas, en tout cas, rien dans son ton, sa voix, ses gestes et expressions ne montrait qu’il se payait leur tête. En revanche, il ne disait pas tout, ce n’était pas possible, sinon. Obtenir des Yuuzhan Vong qu’ils partent juste avec un otage, en laissant là un conflit, ça ne semblait pas crédible, il y avait obligatoirement autre chose.

"Leur religion les poussera à attaquer. Tout ce qui n’est pas organique est hérétique… Chez eux, tout est vivant, leurs armes, leurs vaisseaux, même leurs armures. Vous avez croisé Darth Krayth, amiral… L’armure qu’il portait était de confection Yuuzhan Vong, elle le maintenait en vie et le dévorait aussi lentement, soudée à son corps. Les Vong ont porté très haut l’art de la manipulation génétique, et à l’instar de Plagueis, ils s’y connaissent dans la manipulation des microbes et de tous les organismes vivants. Même leurs vaisseaux sont en vie. Ils bonifient la douleur, subir les pires tortures sans broncher attire le respect, dans leur société actuelle. La technologie actuelle ne le permet sans doute pas, mais ça vaut le coup d’essayer de fabriquer certains matériels de guerre…"

Charmant. Absolument charmant. Un peuple fanatique, barbare, très doué en génétique, dont les armures pouvaient vous grignoter vivant. Feesa demanda le genre d’armes auxquelles il pensait mais Skywalker ne répondit pas, rendu loin dans des pensées inaccessibles. Bien… Ce n’était pas encourageant mais pas insurmontable pour autant. Et la galaxie avait su traverser l’orage provoqué par ce Plagueis, en plus de celui de ces failles du temps, les Yuuzhan Vong seront un nouvel obstacle de plus à surmonter.

"Au fait, on va être exilés aussi, ou pas, finalement ? Parce que si oui, dans mon cas, ce n’est pas la peine de perdre du temps à débattre, je ne viens même pas de cette époque. Je ne vivais même plus dans l'Ascendance, techniquement, au moment de la faille."

Bon sang, le maître Jedi avait décidément une très mauvaise influence sur cette fille, impossible de faire encore plus cash alors même que son oncle était visiblement rendu malade par cette perspective. Et dans le même temps, elle n’avait pas tord, elle n’avait après tout pas à se plier à la lettre aux exigences d’un peuple dont cette époque qui n’était même pas la sienne.

"Feesa, soupira-t-il, je peux comprendre ton point de vue, mais pour ta famille, c’est un sujet délicat. Même si l’époque est différente, personne ne peut accepter facilement de voir un de ses proches être exilé ou perdu au loin."

Ceci dit, il n’était pas non plus mal que plus d’entre eux se libèrent un peu des traditions, peut-être les choses changeront-elles doucement grâce à ça ? Dans tous les cas, cette jeune fille était quad même assez attachante, de son point de vue, même s’il ne la connaissait que très peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 74
Espèce : Chiss
Âge rp : 48 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Sam 6 Oct - 20:51

C’était le cas de figure typique où on se doutait que la diplomatie avait perdue toute son utilité, pour être ravalée au rang de jolie utopie sans aucune profondeur. Face à des peuples avec ces idéaux, cette culture, cette façon de pensée, pouvait-on vraiment espérer ouvrir la moindre cette maître Jedi avait réussi cet exploit, si elle était parvenue à stopper un conflit… Ils avaient encore trop peu d’éléments pour seulement imaginer comment entamer des négociations, et mieux encore, éviter la guerre. Cela dit, un conflit, quel qu’il soit, pouvait-il être pire encore que la pandémie qui avait ravagé la galaxie ? Une « simple guerre » pouvait-elle causer autant de mal que cela ? Ewime ne le pensait pas… A ses yeux, mis à part une autre pandémie peut-être, rien ne pouvait aussi cruel et dévastateur que cette maladie. Face à une armée, il existait de multiples moyens de défense et d’attaque, il ne sera pas aussi simple de tous les balayer comme un rien. Pas tel cet ennemi invisible qu’ils avaient eu tant de mal à repousser et à vaincre. C’était au moins cela de réconfortant, si on pouvait parler ainsi.

Des vaisseaux, des vêtements et des armes en vie… C’était très difficile à imaginer. Faisaient-ils donc, littéralement, pousser leurs chasseurs en pot avant qu’ils ne soient assez grands pour être utilisables ? Ewime baissa le regard sur son assiette en s’efforçant de visualiser ce que donnait une telle culture, une société si particulière. Qu’ils soient des experts en manipulation génétique, elle voulait bien le croire, en effet. Des vaisseaux entiers vivants ! Et tout cela était donc issu d’une affaire de religion ? Quel genre de divinités pouvait-on vénérer pour en arriver à ça ? Elle mangea un instant en silence, pensant à la dernière phrase du maître Jedi. Si lui, et d’autres sensitifs, connaissaient ou avaient étudié des armes efficaces contre les Yuuzhan Vong, la galaxie partira sur un bien meilleur pied si une guerre venait à s’engager. La confiance revint à cette idée, ils avaient su s’unir face à la maladie, ils le pourront face à une menace telle que ce peuple extragalactique. Dommage, simplement, qu’il faille à chaque fois avoir face à soi des dangers comme ceux-ci avant que des unions solides ne se mettent enfin en place.

« Au fait, on va être exilés aussi, ou pas, finalement ? Parce que si oui, dans mon cas, ce n’est pas la peine de perdre du temps à débattre, je ne viens même pas de cette époque. Je ne vivais même plus dans l'Ascendance, techniquement, au moment de la faille. »

La jeune femme déposa un peu brusquement son verre sur la table, avec un frisson, et ouvrit la bouche pour répondre mais Mitth’ras’safis fut plus rapide qu’elle. Et resta plus égal et tranquille qu’elle-même, ou Formbi, n’aurait pu le faire. Ewime le remercia d’un regard, ravalant sa salive en soupirant légèrement. Dans le fond, non, c’est vrai, ça « ne valait pas la peine », mais cette idée était quand même douloureuse. Par ailleurs, comment savoir si la petite allait rester avec eux des années ou si elle disparaîtra un jour sans crier gare ? Ignorant cela, Ewime la traitait tout de même comme si elle l’avait toujours connue. Et constater que, malgré tout, la jeune femme n’était visiblement pas le moins du monde attachée à l’Ascendance et son peuple natal, au point de ne pas se préoccuper d’être exilée, la refroidissait beaucoup. Durant tout le reste du repas, elle ne dit plus grand-chose, ne participant que lorsqu’il le fallait vraiment, pour préparer leur mission sur le site du crash. Il était pourtant rare qu’un Chiss ne soit pas attaché aux siens, pour ne pas dire que ça n’était jamais arrivé, pourtant, Feesa dévoilait en partie cet aspect, c’était… très étrange.

Peut-être n’était-ce que le fait d’être dans une époque différente de la sienne qui lui faisait dire cela ? Ewime espérait de tout cœur que ce soit le cas. Que ce soit vraiment la seule raison et qu’il n’y ait rien eu d’autre, rien qu’elle ait pu observer ou quoi que ce soit qui la pousse ainsi à se détacher des siens. Plus cela allait, plus elle croyait que quelque chose de grave s’était produit, dans l’Ascendance. Préférant ne pas plus y penser pour le moment, elle se concentra sur la discussion en cours, puis termina rapidement de manger. Ce… n’était sans doute rien. Après le repas, elle se retira de son côté, allant marcher le long d’une des coursives du vaisseaux, puis à une petite baie d’observation, pour observer les étoiles défiler à pleine vitesse. Dans quelques jours, ils seront arrivés. D’ici là, mieux valait ne pas se poser trop de questions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 8 Oct - 13:12


Le voyage se poursuit vers La Redoute, site du crash produit trente ans plus. Les Chiss sont partis avec un destroyer stellaire et deux croiseurs. Le site se trouve dans les frontières de l’Ascendance, des invités extérieurs ne pourraient s’y aventurer, mais qui sait ce qui s’est déroulé dans le site-même et son secteur depuis le début des failles…

Il est certain que le maître Jedi fou, Jorus C’Baoth, sera de retour. Mais depuis combien de temps ? Et quelles sont les forces en présence sur le site ?

La découverte du site ne fait que la puissance du crash et du drame s’étant déroulé ici. Le vaisseau, vu du ciel, apparaît à plus de la moitié encastré dans les roches et la terre, des débris forment des bords pointés et déchirés, comme si conservait la carcasse d’une bête à moitié dévorée. Pour entrer à l’intérieur, il faudra s’armer de patience, tout comme pour songer à y évoluer. Des entrées vers l’extérieur peuvent avoir été faites, depuis le temps, mais elles restent dissimulées aux yeux étrangers.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 8 Oct - 13:45

PNJ Jorus C'Baoth

Voilà des années que son immense projet s’était échoué en ces terres désertées et isolées, des années que la violence d’une attaque puis d’un crash sur cette planète avaient sonné le glas du Vol vers l’Infini. Des années que ce vaisseau et ses occupants avaient été oubliés, perdus à jamais dans les méandres des Régions Inconnues. Des années que les familles et connaissances restées derrière songeaient que tous les participants à l’expédition étaient morts, sans aucune exception, qu’il ne devait plus rien rester du projet mis à part des ruines, de vagues souvenirs, et des rapports devant prendre la poussière dans les profondeurs de Coruscant, si d’aventure ils n’avaient pas été détruits. Oui, ces documents avaient sans doute être détruits, après tout, il était inutile de s’attarder sur des projets échoués. Dans la pénombre de la pièce où il méditait, Jorus laissa échapper un discret et très léger soupir. Les choses allaient bouger.

La préparation avait été longue. Son retour soudain d’entre les morts, par la Force, avait été délicat à appréhender. Comprenant à force de méditations, d’interrogations et de plongées dans la Force ce qui s’était produit, comprenant à force d’observation et parce qu’il avait tiré des survivants du crash. Reprendre le contrôle sur la communauté de colons s’était fait sans peine aucune, que pouvaient donc, face à lui, autant de petits civils incapables de se défendre correctement ? Des civils, depuis le crash, osant même rejeter toute utilisation de la Force, ces imbéciles ! Ils avaient été menés sur cette voie par Chas Uliar, un jeune crétin bien inconscient, haïssant les Jedis et la Force, qui en avait réprimé l’usage durant des années. C’Baoth n’avait guère tardé à remettre ce petit imbécile au pas. Avait-il cru pouvoir lui tenir tête ? Il ne valait rien face à un utilisateur de la Force.

Plus tard encore, un groupe de pirates avait pu arriver jusque dans cette région, profitant du chaos et d’une surveillance moindre, provoqués par une pandémie ravageant la galaxie toute entière. C’Baoth s’était également servi d’eux pour sécuriser à la fois le site et le vaisseau lui-même, renforçant ainsi son contrôle. Il avait fait engager des travaux sur le dernier cuirassé encore en état de voler, pour peu qu’on s’en occupait bien, le cuirassé quatre. Les travaux étaient bien engagés, son contrôle sur les colons était sans faiblesse ni faille. L’ordre avait été restauré et C’Baoth n’hésitait pas à étouffer dans la violence toute velléité de rébellion. Il avait obtenu par le groupe de pirates arrivé les informations lui manquant. Ce n’était maintenant plus qu’une question de temps avant que Palpatine ne doive payer.

Tu arrives bientôt, murmura-t-il pour lui-même dans l’obscurité. Qu’auras-tu à me dire, ma chère apprentie. Auras-tu réussi à ne plus être faible.

Il ressentait sa venue proche. Elle revenait vers lui, comme de juste, elle rentrait au bercail. Toujours, elle était revenue. Toujours, il l’avait tenue sous sa coupe et son influence. Jamais elle n’avait été capable de comprendre que les sensitifs étaient supérieurs aux autres, pensant au contraire que les Jedis devaient se mettre au même niveau que tous, qu’ils devaient être à l’écoute de tous les peuples, être diplomates et les servir, au lieu de diriger. Cela avait toujours mis C’Baoth en colère, il avait pourtant tout fait pour être ces stupides idées de la tête de son élève. Son potentiel était pourtant si grand ! Il l’avait choisie, elle, pour cela ! Mais elle restait encore désespérément faible et naïve. Peut-être la mort violente subie et ce retour l’aura enfin fait évoluer, il ne pouvait que l’espérer. Rouvrant les yeux, il les posa sur le sabre de son élève, posé devant lui, au sol.

Il avait retrouvé cette arme dans le premier cuirassé, avec un poste de pilotage dont il ne restait rien, ainsi que des os. Des os humains, ceux de son élève bien sûr, et d’autres, d’une espèce différente, dont il songeait que c’était ceux d’un Chiss. Il avait vu, lors d’une vision, un de ces être à la peau bleue accompagner son ancienne élève, ce fut très bref mais clair comme de l’eau de roche. L’un d’eux l’avait accompagné jusqu’à ce site et était mort avec elle. Il ignorait qui et pourquoi et s’en moquait bien, la mort d’un type de ce genre ne lui était d’aucun intérêt. Bien… Viens, jeune apprentie… Il l’attendait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 87
Espèce : Humaine
Âge rp : 22 ans
Maître : Anciennement Jorus C'baoth
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Jeu 11 Oct - 18:42

Le vaisseau avait doucement quitté l’hyperespace, sans même un frémissement, ou bien elle ne l’avait pas perçu. Ils étaient arrivés et en quelques secondes à peine, elle se mit à trembler et le rythme de son cœur s’emballa un peu plus. Le site du crash s’étendait sous eux, sur ce monde aride et inhospitalier, aucune autre communauté ne se dessinait ici, c’était une terre désolée, montagneuse, chaude et déserte. Le vaisseau était… dans un état indescriptible. Il apparaissait comme un animal mort dans la plus grande des violences, éventré, blessé, profondément enfoncé dans le roc. Le vaisseau n’avait jamais été conçu pour se poser et face à ce monstre écrasé à la surface, tout le monde ne pouvait que constater à quel point l’impact avait été violent. Presque machinalement, elle glissa la main dans celle de Thrass, debout près d’elle à observer, l’esprit envahi par les souvenirs de leurs derniers instants. A ses yeux, il était un miracle qu’il y ait pu y avoir des survivants, tant la force du crash avait été élevée. L’état du vaisseau, à lui seul, en était un témoin implacable... A présent, elle commençait à se sentir nerveuse, même si cette fois, elle partait avec plus de personnes.

Il fallait bien y aller, pourtant. C’était une expérience particulièrement étrange de se dire qu’on retournait sur les lieux où on avait trouvé la mort. En montant dans la navette devant les conduire à la surface, avec les autres et le matériel, elle ne lâcha pas la main de Thrass, tant pis pour ceux pouvant remarquer ça ou faire des commentaires. Il s’agissait d’un moment très particulier, pour lui comme pour elle, au diable les regards désapprobateurs. Elle ne le lâcha qu’une fois tous arrivés sur terre, avec un pincement au cœur, puis suivit son propre groupe. Quelques soldats de l’Ascendance, deux Noghris, la dame qu’on appelait Ewime et dont elle serait de toute façon incapable de prononcer le nom complet, l’Aristocra Veeren et enfin l’amiral Thrawn. Lorana s’arrangeait pour toujours demeurer à une certaine distance de ce dernier à cause du lézard anti-Force qu’il portait, elle aura besoin de la Force si elle devait en arriver à combattre son ancien maître. Pour eux, comme pour la seconde équipe, il fallait d’abord trouver un des sas d’entrée. Tout en fouillant dans ses souvenirs, Lorana glissa la main au passage sur un des cuirassés, dont plus de la moitié était enfoncée dans la terre. Il y avait des survivants, elle le ressentait… Ils devaient les trouver.

Un peu moins d’une heure plus tard, ils trouvèrent ce qu’ils cherchaient. Le tout fut de grimper sur le cuirassé tordu pour atteindre le sas, puis trouver un moyen de l’ouvrir. Le système d’ouverture avait reçu un choc si rude qu’ils perdraient du temps à vouloir tirer dessus et utiliser des explosifs sur un vaisseau dans cet état n’était pas recommandé. Il suffirait d’une petite poche de gaz à proximité pour tout faire exploser. Lorana activa son sabre laser puis le plongea presque délicatement dans le système d’ouverture pour le faire fondre, élargissant ensuite avec méthode. Juste un peu de patience et… Le sas finit par céder avec quelques efforts de plus et laisser ouvert le vaisseau. Aussitôt, une violente odeur de renfermé leur sauta à la gorge et elle toussa violemment avant de reprendre son souffle. Pointant son sabre à l’intérieur, pour faire un peu de lumière, elle vit surtout des pièces de métal tordues et une obscurité à toute épreuve. Un des deux Noghris passa devant elle avec une lampe torche, grognant que tout était calme. Passant à son tour, elle dû se pencher un peu, sabre en main. S’approchant des parois, elle glissa la main sur les inscriptions rongées par la poussière, l’humidité et simplement le temps.


« Nous sommes dans le cinquième cuirassé, chuchota-t-elle. »

Baisser la voix n’était pas obligatoire, elle éprouvait juste le besoin de le faire. A ses yeux, entrer ici était comme entrer dans son propre tombeau. Passant devant le groupe, elle emprunta la coursive, en prenant garde à ne pas se blesser bêtement. Ils étaient comme dans un vaisseau démolit après une guerre, ce qui était en partie le cas, le chaos était complet. Les autres aussi avaient dû trouver le moyen d’entrer. Maintenant, tout pouvait arriver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Jeu 11 Oct - 22:58

S'étant assuré d'avoir bien installé le système de survie de son ysalamiri sur son dos, Thrawn suivi ses équipiers. Il marchait à l'arrière, avec l'un de ses gardes sur les talons. Il avait envoyé le second assister Lorana qui entrait en première par le sas du croiseur. Ce n'était pas la première fois qu'il se trouvait en terrain inconnu, ignorant tout de ses adversaires ou même du "terrain". Il finit par s'arrêter devant le sas, faisant signe à son garde d'ouvrir la caisse qu'il portait. Six MSE-6 en sortirent. Thrawn utilisa sa tablette de contrôle et les répartie en trois groupes de deux : un qui explore et un second qui surveille le premier, à distance. Ainsi si le premier était détruit, il saurait ce qui lui est arrivé, sans risquer un second, vu que celui-ci devrait alors faire demi-tour.

"Laissez les prendre un peu d'avance, Jinzler,"

fut sa recommandation alors qu'il entrait à son tour. Il veillait à ce que la jedi soit hors de l'influence anti-Force de son animal de compagnie. Comme il n'y avait aucune lumière, il n'alluma pas de lampe : les chiss ont une bonne vision dans le noir. Les Noghris sont bien adaptés pour cela aussi. Lorana risquaient d'être la seule à avoir du mal, même si on pouvait voir ici et là quelques lumières d'urgences fonctionner.

Un des groupes de droïds détecta un piège, un fil relié à un explosif, dans un couloir encombré. Ils le neutralisèrent rapidement : l'un tenant le fil pendant que l'autre le coupe puis ils l'attachèrent à une barre. Thrawn indiqua l'emplacement à la tête de leur groupe. Pour le reste, la zone semblait praticable mais sans que cela semble volontaire. Le chiss regarda son écran, alors que d'autres pièges étaient repérés.


"On dirait que nous sommes attendus, faites attention où vous marchez."

~~~~~~~~ Jets de dé pour les MSE-6 ~~~~~~~~

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 16
Espèce : Humain
Âge rp : 14 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Dim 14 Oct - 10:49

La chef du Clan les considérait tous comme en faisant parti, grâce à Droo et Ahnah, ils avaient pu s’installer sans la moindre difficulté ni conditions. Les trois enfants n’étaient guère à la fête, cependant, les récents événements les avaient bouleversés. Seule leur grande sœur avait l’air plus confiante, lançant que ce n’était pas si grave, et qu’après tout, leurs parents savaient ce qu’ils faisaient. Il n’empêche que leur peuple était quand même parti pour le temple jedi avec Cade et les autres, et qu’ils ne venaient que d’apprendre qui il était vraiment. Ce n’était quand même pas rien, vivre des années avec un homme dont personne ne savait l’identité, à part leur mère ! Pourquoi n’avait-il rien dit ? Pour les protéger, juste, ou il y avait une autre raison ? Si ça se trouve, il y avait encore plein de trucs qu’ils ignoraient.

Skeeto ne savait plus trop où il en était. Il avait à la fois peur des Siths et la volonté de les combattre. Ils s’en étaient pris à sa famille de sang, puis à sa famille adoptive, et maintenant, il découvrait que son père faisait parti de l’Ordre Jedi, enfin, en avait fait parti. Et Cade ! Leur cousin, recherché, désigné comme un terroriste et un criminel, poursuivi par Darth Krayth en personne… D’un seul coup, une brèche s’était créée dans leur vie tranquille, pour tout bouleverser, y invitant le nouvel empire Sith, des combats et tout ce qui va avec. Où était leur place, là-dedans ? Le jeune garçon ne savait même pas s’il ferait mieux de s’entraîner, au cas où. La Force pourrait l’aider à défendre sa famille, non ? Il ne savait pas.

C’est en rentrant dans la chambre qu’il partageait avec son petit frère que le garçon eut d’un coup une impression bizarre. Comme si… une sorte de force invisible l’encerclait soudainement de toute part. Il voulut faire demi-tour aussi sec, puis perdit pied, littéralement, sombrant dans le noir avant d’avoir pu appeler à l’aide. Sombrant dans l’inconscience, Skeeto eut le sentiment de flotter vaguement dans le noir, avant de reprendre doucement contact avec la réalité. Les yeux fermés, un peu recroquevillé sur lui-même, il était couché sur le côté contre un sol métallique glacé. Qu’est-ce que… Où… Que… Il se redressa avec lenteur, écarquillant les yeux en voyant qu’il était maintenant dans un coin de vaisseau très endommagé, avec des fils pendant et du métal tordu.

"Il y a quelqu’un ?" chuchota-t-il.

Ce fut un tout petit bruit, qui lui répondit, le faisant à moitié sursauter tant le silence était oppressant. Un minuscule droïde, de modèle MSE-6, était à moins d’un mètre. Skeeto en avait vu plein, dans des vieux documents d’archive, ils avaient servi pendant la guerre contre les Yuuzhan Vong, longtemps avant sa naissance. Mais que ce truc fichait ici ?! Et où était-il ? Le regard fixé sur le droïde souris minuscule, il ne parvenait pas à déterminer ce qu’il faisait là. Peut-être avait-il pris un sale coup sur la tête et était-il en train de rêver ?

"Où sommes-nous ?" demanda-t-il au petit droïde, comme si ce dernier était capable de lui répondre. "Que s’est-il passé…"

Il se leva enfin, vacillant dangereusement avant de retrouver son équilibre, en s’appuyant contre la paroi. Maintenant, il commençait à avoir peur. Prenant une direction au hasard, il commença à chercher une sortie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 114
Espèce : Chiss
Âge rp : 62 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Dim 14 Oct - 16:28

On pouvait dire que le crash avait été « beau », l’état du vaisseau montrait clairement la violence extrême de l’impact. Au bout d’une heure à chercher, ils avaient fini par trouver un sas, dont Lorana avait forcé l’ouverture avec son sabre laser, puis Thrawn avait fait déployer quelques droïdes souris en avant d’eux. Veeren se glissa à son tour, souplement, à l’intérieur, sa vision s’adaptant naturellement bien à l’obscurité presque totale qui régnait en maître, ici. Les seules sources de lumière venaient de rares éclairages d’urgence tremblotant et du sabre laser de la jeune Jedi. En-dehors de ça, tout était sombre, silencieux, affreusement silencieux, on se croirait entrés dans un tombeau. L’intérieur était dévasté, sans qu’elle ne puisse dire si cela était dû à la bataille ou au crash lui-même. Cet endroit avait tout du parfait vaisseau abandonné, si vaste, si facilement effroyable pour qui se baladerait ici seul.

Les droïdes détectèrent un piège alors qu’ils avaient à peine entamé leur progression, ils effectivement attendu de pied ferme. Avancer se révéla vite compliqué, l’intérieur était, en tout cas dans cette zone, dans un tel état qu’ils se retrouvèrent vite en difficulté. Souvent, il fallait escalader ou enjamber de la ferraille tordue, contourner des crevasses qui s’étaient formées ou stopper le temps de désamorcer un piège. C’était sûrement plus dur pour Jinzler, dont la vue dans le noir n’était pas très affûtée. Ils s’arrêtèrent encore quand la tablette contrôlant les MSE-6 bipa légèrement. Un colon repéré ? Veeren revint en arrière de quelques pas, pour jeter un regard à l’écran que tenait gros. Elle s’attendait à un garde, un pirate, voir le visage grimaçant de C’Baoth lui-même, mais non, c’était un… gamin ?

Un garçon qui ne devait pas avoir quinze ans, ou à peine, était allongé en position fœtale par terre, dans le noir, vraisemblablement évanoui. Au vu de son âge, il était improbable qu’il soit un des colons survivants du crash, cela dit, il pouvait très bien être né par la suite, l’accident remontait à trente ans, maintenant. Il bougea au moment où Veeren regardait les coordonnées transmises par le droïde, demandant d’une voix faible s’il y avait quelqu’un dans les parages, puis jetant un regard éberlué au droïde, comme s’il n’en avait jamais vu de sa vie, ou pas d’aussi près. Très bien, elle ignorait pourquoi ce gosse dormait ici mais il pourra sans doute les amener à ses parents et le reste des colons. Le Noghri en tête se préparait déjà, près de Jinzler.

– Où sommes-nous ? Que s’est-il passé…

Veeren stoppa le mouvement, baissant un peu le bras tenant son blaster en fronçant les sourcils, fixant l’écran un instant. Le petit, dessus, s’était levé, puis partait d’un pas mal assuré. Où sommes-nous, hein ? Avec la chance qui était la leur, ils allaient sûrement tomber sur un gamin qui avait perdu la mémoire ou elle ne savait quoi encore ! Le Noghri partit sans les attendre et ils accélèrent autant que possible le pas. Un moment plus tard, le garde du corps revint en tenant le gamin avec lui. Pour la douceur, ce n’était pas ça, mais ils n’avaient vraiment le temps d’être plus tranquilles. Il l’empêcha de crier en lui plaquant une main sur la bouche, pendant qu’elle approchait un peu.

– N’aie pas peur, dit-elle en Basic, on ne te fera aucun mal. On te relâche même, si tu te tiens tranquille. Comment t’appelles-tu ? Tu es l’enfant d’un des colons ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 16
Espèce : Humain
Âge rp : 14 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Dim 14 Oct - 17:00

Il faudra lui expliquer comment on passait d’une planète tranquille avec la famille à un vaisseau abandonné et visiblement très endommagé. Skeeto poussa avec peine une lourde plaque lui barrant le chemin, la laissant retomber avec un petit choc par terre. Où pouvait bien être la sortie ?! Il ne voyait rien, en plus, là-dedans ! Il faillit glisser durement et se rattrapa juste à temps, plissant les yeux pour tenter de voir où il mettait les pieds. Les rares lumières qu’il avait sur le chemin ne laissaient rien voir d’encourageant. Des débris, parfois des traces anciennes, de la poussière, des petites bestioles s’échappant dès qu’elles entendaient du bruit. Et pas âme qui vive. Il ne comprenait toujours pas ce qui avait bien pu se produire… Où était sa famille ? Tout perdre une seconde fois serait beaucoup trop insupportable.

Une ombre surgit tout à coup derrière lui et une main griffue l’empêcha de justesse de hurler. Il rata de peu à attraper un morceau de fer pour se défendre et se fit emmener par une sorte de créature sans pouvoir se défendre. Il se débattit comme il put, secoué, avant de retrouver le sol brusquement. Plus seul du tout. Ecarquillant les yeux, il vit un groupe de… C’était quoi, déjà, le nom de leur peuple… Chiss, oui, un groupe de Chiss et une humaine, avec un sabre laser. Un mélange de peur et de colère le traversa en flèche, il savait qu’il y avait un Chiss dans le conseil des Moffs, de l’Empire Sith, il n’avait pas confiance en ce peuple. La femme en tête s’avança et il reconnut sur son uniforme l’emblème de l’Ascendance.

"N’aie pas peur, on ne te fera aucun mal. On te relâche même, si tu te tiens tranquille. Comment t’appelles-tu ? Tu es l’enfant d’un des colons ?"

Des colons, quels colons ? Skeeto reprit son souffle quand l’autre enleva sa main de sa bouche, jetant un regard dégoûté à la femme qui lui avait parlé et à celle qui tenait le sabre laser. Il n’était pas question qu’ils se laissent faire par ceux qui collaboraient avec Darth Krayth ! Ni avec les autres Siths ! Comment étaient-ils déjà arrivés à venir ainsi sur Kiffex ? Avaient-ils fait du mal à sa famille ?

"Allez vous faire voir, vous et tout votre peuple, répliqua-t-il en s’obligeant à cacher sa peur. Vous croyez que vous pouvez encore aider un peu plus et impunément les Siths à poursuivre leurs massacres ?! Vous me dégoûtez."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 74
Espèce : Chiss
Âge rp : 48 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Dim 14 Oct - 17:41

Ewime allait se demander encore bien longtemps par quel miracle des colons avaient pu survivre à ce crash, quand on voyait l’état du vaisseau, c’était hallucinant. Ils n’avaient avancé que de quelques mètres seulement que les droïdes souris avaient déjà désamorcé un piège. Ils étaient attendus, effectivement… Elle commençait à se sentir nerveuse, cet endroit n’était pas très rassurant et il s‘agissait aussi de la première fois de son existence entière qu’elle se retrouvait dans ce genre de situation. Etant la taille de ce vaisseau, il faudra bien longtemps, peut-être même des jours, avant d’atteindre la partie centrale, où les colons auront pu plus facilement s’installer. Puis encore des jours, sans nul doute, pour débuter des discussions et négociations avec C’Baoth. Si ça ne tournait pas dès le départ en bataille rangée… Stop, stop, ne pas être aussi pessimiste immédiatement ! Même le Jedi noir n’avait aucune raison d’entamer un combat en ces lieux, qu’aurait-il à y gagner ? Rester coincé ici, sur ce monde, ne lui vaudra jamais rien et il devait en être parfaitement conscient. Elle chassa ces pensées bien sombres en suivant le mouvement, se demandant si l’autre groupe aussi était parvenu à rentrer.

Encore plus loin, ils eurent affaire à leur premier « souci ». Enfin, souci… Comme les autres, elle lança un regard à la tablette, étonnée en voyant un enfant dans cette posture, seule dans un coin sombre. Que lui était-il arrivé, le pauvre ? Il s’était perdu, puis blessé ? Ou avait-il été maltraité par C’Baoth ? C’est quand il se leva avec difficulté qu’elle constata à quel point il était déboussolé et perdu, le malheureux petit. Le Noghri partit devant, à sa recherche, pour le ramener ici. Il allait… parvenir à être assez doux ? Très sincèrement, elle en doutait ! Peu à l’aise, elle se pencha pour arriver dans un espace plus dégagé, avec deux faibles lumières. On lui avait prêté un uniforme, pour l’occasion, afin qu’elle se déplace plus facilement, pas question de se balader en robe dans ce genre d’endroits. Le Noghri ramena le petit un moment plus tard, bien brut, comme elle l’avait pressenti. Un peu de calme, s’il vous plaît, il était déjà effrayé, ça se voyait très bien ! Au vu de son âge, il était sûrement né d’un des couples, parmi les colons, quelques années après le crash. Ou étaient donc passés ses parents ? C’Baoth leur aurait fait du mal ?

« N’aie pas peur, on ne te fera aucun mal. On te relâche même, si tu te tiens tranquille. Comment t’appelles-tu ? Tu es l’enfant d’un des colons ? »

« Allez vous faire voir, vous et tout votre peuple. Vous croyez que vous pouvez encore aider un peu plus et impunément les Siths à poursuivre leurs massacres ?! Vous me dégoûtez. »


Pardon ?! Il… Ewime avança à son tour, croyant avoir mal entendu. Eux, collaborer avec les Siths ?! C’était sûrement une blague ! Bizarrement, le regard de cet enfant lui rappela quelqu’un, sans qu’elle ne puisse plus dire de qui il s’agissait, un mélange entre le dégoût profond, la colère, le rejet, le mépris… Elle secoua légèrement la tête, se sentant grandement insultée à la simple idée qu’on puisse croire qu’ils collaboraient avec des Siths, surtout après ce qui s’était produit dans la galaxie. C’est à cet instant qu’elle se demanda si cet enfant ne venait pas d’une faille, lui aussi… Cela expliquerait qu’il soit seul et… Et peut-être le dégoût… C’était chez le maître Jedi Skywalker qu’elle avait vu ce regard, maintenant qu’elle y songeait bien. Bon, d’accord, elle ignorait toujours de quelle façon avait bien pu évoluer leur peuple dans le futur mais le reste de la galaxie n’avait pas apprécié.

« Calme-toi un peu, tu veux bien ? Je te le répète, nous ne te voulons aucun mal et je crois bien que tu ne comprends pas exactement la situation dans laquelle tu te trouves. Ni l’endroit où tu es, par ailleurs. »

Vraiment le mauvais endroit pour atterrir, quoi que ça ait pu être encore bien pire. Prenant un air qui se voulait rassurant, elle lança un regard en biais à Lorana pour qu’elle vienne l’aider et expliquer calmement la situation au jeune enfant. Quant aux autres, à Thrawn, Veeren… S’ils pouvaient rester un peu à l’écart pour le moment, ce serait bien gentil, mieux valait ne pas donner une impression d’étouffement ou oppression en étant nombreux à parler. Elle s’efforça d’expliquer au mieux cette affaire au petit, avec la Jedi, prenant le temps de le faire même s’ils étaient en pleine mission. Navrée, si les autres voulaient avancer, en attendant, qu’ils le fassent, mais elle ne laissera pas derrière un enfant complètement déboussolé et à qui il pouvait arriver n’importe quoi, dans un endroit pareil. Enfin… Elle ne pensait pas qu’il les croyait, de toute façon… Ewime finit par se redresser, lançant un regard aux autres.

« Je sais qu’il nous faut avancer, mais le laisser seul ici... On peut l’emmener ? S’il vient vraiment, comme je pense, de la même époque que Nat, il le croira plus facilement que nous. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 114
Espèce : Chiss
Âge rp : 62 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 15 Oct - 7:10

– Allez vous faire voir, vous et tout votre peuple. Vous croyez que vous pouvez encore aider un peu plus et impunément les Siths à poursuivre leurs massacres ?! Vous me dégoûtez.

Pas la réponse à laquelle Veeren s’était attendue, d’autant plus avec un gamin visiblement effrayé et le cachant tant bien que mal, pour elle ne savait quelle raison précisément. Un long soupir lui échappa, une main sur la hanche et l’autre contre son front. D’où sortait-il encore, celui-là ? Ils n’avaient pas le temps de jouer aux devinettes, et s’il refusait de dire son nom ou d’où il venait, ils ne pourront pas savoir pourquoi lui aussi semblait autant les détester. Ewime prit les choses en main, suite à ça, avec l’aide Lorana. Si elles arrivaient à décoincer un peu la situation… Veeren s’écarta un peu, durant ce temps, les bras croisés, attendant. Leur consœur semblait convaincue que le gamin venait du futur. C’était peut-être le cas, peut-être pas, ils n’avaient pas vraiment le temps de creuser.

Pendant que les deux femmes essayaient de calmer le gamin, Veeren contacta la troupe dehors qui les attendait et leur dit où venir les rejoindre. Ils allaient récupérer le gosse et l’emmener là-haut, sur le destroyer, quitte à le boucler dans une cabine s’il s’agitait un peu trop, le temps qu’ils puissent se charger de son cas. Le capitaine répondit aussitôt qu’ils arrivaient, après qu’elle leur ait donné leurs coordonnées. Un instant plus tard, Ewime se releva puis vint les retrouver, demandant s’il ne serait pas plus facile de laisser Nat s’en occupa. Plus tard, dans ce cas. Elle fit signe au Noghri de continuer à tenir le gamin pour le moment et l’empêcher de faire trop de bruit. Au moins, il ne s’écoula pas beaucoup de temps avant que la petite troupe ne les rejoigne et ne prenne le gamin avec eux. Elle leur redit de l’emmener sur le destroyer, ils verront ça plus tard.

– Quel est son nom ? demanda le capitaine d’un ton bas, juste avant de partir.

– Vous lui redemanderez. Il n’est pas très coopératif.

Ils lui demanderont aussi d’où il avait vu que leur peuple pouvait collaborer avec des siths. Car mis à part Thrawn, ici, aucun d’entre eux ne pourrait ne serait-ce qu’y penser une seconde. Bien, ils allaient pouvoir poursuivre, à présent. Emmener un enfant avec eux là-dedans n’était pas une solution.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 15 Oct - 13:30


PNJ Chas Uliar, 55 ans, ancien directeur du groupe de colons

Il arrivait des moments où le dégoût vous serrait si fort la gorge que vous ne pouviez même plus vous exprimer. Des moments où vous vous retrouvez complètement coincé, si réduit à l’impuissance que ça en devenait presque ridicule. Chas se mordit si fort l’intérieur des joues pour se retenir de hurler ou foncer sans réfléchir qu’il en fit couler pas mal de sang, remplissant sa bouche d’un goût très âcre qui mit longtemps avant de partir. Toutes ses tentatives d’enflammer le cœur des colons du souffle brûlant de la révolte s’étaient soldées par des échecs et la situation s’était même empirée lorsque ce nouveau groupe de pirates était arrivé et s’était lié à C’Baoth. Ce dernier aurait bien voulu se débarrasser d’Uliar, d’ailleurs, ce qu’il n’avait pas fait uniquement pour maintenir la mainmise sur l’entièreté des colons et s’assurer de leur obéissance. Tant qu’Uliar ne prenait pas ouvertement les armes, ils ne le feront pas, et il n’agira pas tant qu’il n’aura aucune assurance que cela ne tournera pas en massacre général. En un mot comme en cent, il était coincé et ses amis avec lui. Depuis le retour du Jedi fou, tout n’avait fait qu’empirer, ils étaient entièrement à sa merci !

Mais tout cela allait changer. Très vite, ils ne seront plus seuls, de la « visite » arrivait. On les avait forcés à piéger certains secteurs du vaisseau, pour ralentir, au mieux blesser, les types qui allaient se présenter à eux, et surtout les empêcher d’accéder au C-4, encore en plein travaux. Pour Uliar, c’était l’occasion qu’il avait si ardemment attendu, l’occasion qu’il avait tant désiré, depuis le retour de C’Baoth puis l’arrivée de ses nouvelles sbires avec les pirates, l’occasion parfaite qu’il n’était pas question de louper. Tout en menant avec les autres la préparation des pièges, il avait mis en place un système parallèle permettant de neutraliser à distance les plus dangereux mais aussi de pouvoir communiquer, par des messages brefs, à l’équipe qui allait se présenter. Sa formation de base, en plus de tout ce qu’il avait pu apprendre au cours de ces vingt-cinq dernières années, lui avaient plus que jamais servi. Personne n’avait pu découvrir ce qu’il tramait, quand bien même il était surveillé de très près à cause de ses agissements. S’ils pouvaient enfin se débarrasser de C’Baoth, il était hors de question de rester dans un coin les bras croisés ! Il utilisera tous les moyens à sa disposition, il fera les alliances les plus malsaines ou improbables, pour ça, c’était juré.

Quand enfin, l’alerte fut donnée, qu’on sut que deux groupes avaient pénétré l’intérieur du vaisseau et commençaient leur progression, il fut temps. Chas fut obligé de prendre un long moment avant de pouvoir s’éclipser sans être vu et justifier son absence de tel secteur en devant aller travailler dans un autre. Mais enfin, il fut seul. Assis et bien dissimulé, il se prépara, un écran face à lui et l’autre sur les genoux. Il ne pouvait pas, bien évidemment, désactiver tous les pièges à distance, néanmoins, un petit nombre suffira amplement. Le cœur battant à très vive allure, tant il craignait d’échouer, il fit activer un petit écran à distance, lorsqu’il sut qu’un des deux groupes y arrivait, affiché en Sy Bisti.

« Attention. Série de pièges à venir. C’Baoth sait que vous êtes là. Des colons lui résistent. Rendez-vous à ces coordonnées. Chas Uliar »

Aussitôt le message transmis, Chas transmit le plan du secteur où ils se trouvaient alors avec tous les pièges de bien notés, puis envoya les coordonnées où ils pourront retrouver la poignée de colons luttant encore contre le Jedi fou, tous ceux désirant si ardemment lui échapper. S’il fallait en arriver à un combat, ils participeront de toutes leurs forces. Chas coupa les écrans, ne gardant que son datapad avec lui, puis fila, allant d’abord chercher ses hommes, pour les conduire au point de rendez-vous.

_____
Les dés
Le message arrive sur le groupe de Veeren
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 143
Espèce : Humain
Âge rp : 51 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Ven 19 Oct - 19:34

Visiter des endroits dévastés par des combats, des crashs, des guerres ou diverses catastrophes, naturelles ou non, était comme une habitude, maintenant. Au cours du Projet Ossus, ce n’était pas ça qui avait manqué, bien loin de là, voir ces lieux n’avait donc plus de quoi émouvoir, choquer, attrister ou autres. En pénétrant à l’intérieur du vaisseau, ce fut la même atmosphère lourde qui leur tomba dessus, la même sensation qu’il s’était écoulé des affaires bien graves et qui allaient marquer à jamais les survivants. Il fallait de très nombreuses années avant que l’atmosphère d’un tel endroit ne s’éteigne doucement, jusqu’à enfin disparaître. C’était la même chose sur les scènes de crime, il restait une sorte de souffle, une sensation, qui indiquait un drame. Peut-être n’était-ce que dans leurs têtes, le fruit d’une imagination à foison, ou bien un simple « reste », que l’esprit pouvait capter. Cette sensation était plus ou moins forte selon les planètes et les régions, selon ce qui s’était produit par le passé. Nat leva un peu les yeux pour observer le vaisseau, activant son sabre laser en douceur. La lumière d’or illumina un peu l’espace, autour de lui, comme une sorte de bulle.

Là-dedans, Feesa pouvait les guider, eux autres devront à la fois couvrir ses arrières et prendre garde aux pièges qui ne manqueront sûrement pas d’arriver. Il ressentait la présence d’un groupe assez important de personnes, bien plus loin. Ils progressèrent dans un premier temps sans difficulté avant que les premiers pièges ne soient repérés et désactivés par les droïdes, cela étant, il y avait moins d’obstacles qu’escompté… Soit leurs adversaires ne s’étaient pas donné tant de peine qu’ils auraient dû, soit ils avaient dans leurs rangs quelques personnes s’assurant que les embûches distribuées sur le chemin diminuent. Nat ne lâcha pas un seul mot durant toute la durée de leur progression, dans un premier temps, seuls quelques brefs regards avec son apprentie, pour communiquer, sans plus. Il s‘était déjà écoulé un long moment lorsqu’l ressentit… une sorte de voile, ou de déchirure, à nouveau, dans la Force. Non pas dans les environs immédiats mais dans ce vaisseau tout de même. Une nouvelle faille ? Les yeux fermés, il s‘immobilisa un bref instant, puis se reprit, pensif. Le trouble pouvait aussi venir de C’Baoth, inutile de tirer la moindre conclusion pour le moment.

Ils continuèrent plutôt à avancer, avec autant de discrétion que possible. Les Chiss voyaient mieux dans le noir que lui, ça ralentissait assez sa progression. Le sabre éclairait en partie son chemin, il se fiait aussi à la Force. Il s’était déjà écoulé un bien long moment lorsqu’ils entendirent nettement des échos de voix. Stoppant, Nat attendit patiemment que le petit groupe se rapproche, signalé aussi par les petits droïdes. Trois hommes qui étaient sûrement des colons, encadrés par quatre autres avec des mines, tenues et armes les identifiant comme des pirates. La « conversation » perçue était un mélange assez obscur entre le Basic, le Sy Bisti et des dialectes plus locaux. Peu importe, ils avaient dans le groupe un jeune qui connaissait bien les langues parlées dans l’Espace Sauvage et les groupes de pirates les arpentant, tout comme les Régions Inconnues. La conversation stoppa quand les deux groupes se croisèrent, plus ou moins intentionnellement, ils n’étaient pas là pour perdre du temps. L’homme en tête les apostropha directement, ils étaient attendus, et feraient mieux de ne « pas faire d’histoire et les suivre, désarmés ». Bien sûr, se présenter désarmés et bien encadrés devant un type fanatique comme C’Baoth, c’était la meilleure idée qui soit.

– Votre chef craint donc tant de recevoir des invités qu’il insiste pour qu’ils ne portent pas d’armes ? Voilà qui débute mal, pour des négociations en douceur.

Se passer de négociations avec un ex-Jedi complètement fou et despotique n’était pas bien gênant, cela dit, ça ne l’empêchera pas de bien dormir la nuit. Maintenant, soit ces types redevenaient raisonnables, soit ils passaient quand même mais d’une manière plus agressive.

_______
Lancer de dés

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Dim 28 Oct - 17:59


Qu’est-ce que cela donne ?

Un destroyer et deux croiseurs sont en orbite. Autrement dit, une force de feu assez grande pour broyer ce qui reste du vaisseau.

Ils ne le feront pas,
assura C’Baoth d’un ton très tranquille.

Un maigre sourire éclaira un instant son visage, tandis qu’il observait tour à tour chacune des personnes présentes dans la pièce. Des membres de l’équipage pirate avec leur capitaine, quelques-uns de ses propres gardes personnels, lui servant aussi d’hommes de main, d’hommes dévoués et capables du pire, sous ses ordres. Bien utile pour faire régner l’ordre sur ce vaisseau et secouer les têtes brûlées refusant de se plier aux règles, à ses règles, à sa loi. Il n’était pas question de laisser certain idiots, dans cette communauté, briser le plan qu’il avait élaboré. Ni eux ni les visiteurs étrangers venus s’introduire dans ce vaisseau. Fermant un instant les yeux, accroupi par terre sur un tapis léger et mains jointes tranquillement contre lui, il étendit ses sens sur le vaisseau, écartant les sensations familières pour se concentrer sur les auras des étrangers. Ils étaient encore loin, mais ils approchaient, lentement.

Deux groupes bien distincts avaient été repérés, observés, les informations remontées, grâce au système de surveillance installé dans les cuirassés, au cours de ces derniers mois. Jorus rouvrit les yeux, regardant les écrans assez petits, installés côte à côte à un mètre de lui. Il ordonna qu’on repasse, une à une, les images prises, qu’on lui remontre les visages de ces visiteurs. Le premier lui était le plus familier. Sa jeune et manipulable apprentie, ou plutôt ancienne apprentie, telle qu’elle était avant qu’il ne meure lors de l’attaque du vaisseau. Seul son regard était différent, elle avait changé, il pouvait le pressentir. Jusqu’à quel point et comment, c’était ce qui lui restait à déterminer. Il resta un long moment à la regarder, l’étudier, se préparant à la revoir, à reprendre une emprise sur elle. Comme autrefois, il la tiendra de nouveau entre ses mains.

Le second visage lui était aussi connu, quoi que légèrement plus marqué par l’âge, notamment grâce au regard. Un homme en partie responsable de l’échec du projet Vol vers l’Infini. Oh, certes, Jorus avait cru alors qu’il était l’unique responsable, un jugement revu depuis les nouvelles informations obtenues et l’étude de la situation. Ce type était plus jouet qu’instigateur, en ce qui concernait cette histoire, ce qui n’atténuait pas pour autant la haine que le Jedi noir lui vouait. Sa mort sera, pour lui, une des plus grandes joies de ce monde, sans aucun conteste. Lui comme son peuple, il avait beaucoup contribué à ce que le dégoût lui portant Jorus s’étende à ce peuple véreux tout entier. Qu’il soit là, à nouveau, était bien amusant. On pourrait croire qu’il ne s’était pas écoulé trente ans, que le crash n’avait eu lieu qu’il y a quelques jours à peine.

Deux autres femmes encore composaient ce groupe, sans compter les gardes du corps, Jorus ne connaissait ni l’une ni l’autre. Il les étudia un moment en silence, cherchant à définir le rôle qu’elles tenaient. L’une des deux marchait en tête, près de Lorana, vêtue d’un uniforme noir corbeau, sa démarche prouvant qu’elle restait à l’aise dans ce genre de lieu. Une militaire, peut-être… Aucune importance, ni elle ni l’autre ne pourront le blesser avec leurs blasters, c’était un fait. Ensuite, l’autre groupe. Là encore, il fit défiler les visages capturés par le système de surveillance. Un autre Chiss, qui semblait plus âgé que les autres, le regard assez mauvais, marchait un peu en arrière, arme en main. Inconnu également. Tout comme l’humain qui fermait la marche et qui devait avoir entre trente et quarante ans. Deux adversaires de plus dont il sera assez simple de se débarrasser, sans trop se fatiguer.

Un second Jedi était dans ce groupe, un autre humain, cinquante ans, peut-être, voir proche des soixante ans. Un sabre d’une couleur jaune soutenue, tins donc, c’était peu répandu, dans l’Ordre Jedi, du temps où il y vivait. Couleur de la curiosité, d’une part de mystère, de l’envie de combattre, et surtout détruire, le Côté Obscur par tous les moyens. Le genre de type sans cesse occupé à frôler le côté obscur tout en étant bien trop borné pour le rejoindre, somme toute. Aux yeux de C’Baoth, cela ne pouvait s’allier qu’avec un caractère difficile. Il glissa le regard sur la gamine Chiss qui l’accompagnait, sans s’y attarder, écarquillant légèrement les yeux en voyant l’autre type de la bande. Lui… C’était le rat infect qu’il avait vu, en vison, en récupérant le sabre laser de Lorana, sur le lieu précis de sa mort. Un Jedi, donc ?

Non… Comme le type au sabre jaune, il ne l’avait jamais vu. Le Chiss ne devait avoir reçu aucun entraînement, quand au barbu, il devait venir du passé ou du futur. Il fit éteindre les écrans, patientant. Guère longtemps, d’ailleurs. Ils reçurent très vite un rapport, la patrouille était tombé sur l’une des deux groupes et l’invitation de venir jusqu’ici désarmée avait été mal accueillie. Prévisible, bien entendu.

Nos invités sont décidément sur les nerfs. Très bien… Ruslan?

Son garde le plus fidèle allait bien pouvoir se charger de ce petit cas. Il serait bien dommage de ne pas recevoir correctement tout ce beau monde, après tout, quand bien même Jorus aurait apprécié pouvoir tout d’abord discuter en privé avec son ancienne apprentie.

Faites-les conduire jusqu’ici, gentiment, bien entendu, nous sommes entre personnes civilisées. Mais gardez un œil sur le Jedi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 50
Espèce : Chiss
Âge rp : 38 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mer 31 Oct - 12:54

Avec un peu de chance, C’Baoth n’aura pu demeurer assez de temps dans ce vaisseau et avec les colons pour reprendre son emprise sur eux. Et dans le cas contraire, il faudra de toute manière jouer de raison. En restant obstinément ici avec la poignée de survivants, il n’avait absolument rien à gagner, bien au contraire. Que pouvait-il espérer à rester dans un vaisseau en ruines sans aucune perspectives ? Avec ce type, ils devaient s’attendre et tout et n’importe quoi, cela dit… D’ici là, progresser était une épreuve en soit, certains passages étaient obstrués, d’autres à peine praticable, sans oublier les quelques pièges qui avaient été posés à leur attention. Mieux valait qu’aucun d’entre eux ne soit blessé, extraire une personne de là-dedans leur posera de graves problèmes et découper le vaisseau depuis l’extérieur prendrait beaucoup trop de temps.

L’autre groupe ne donnait pas de nouvelles, pour le moment, ils devaient tous être dans le même état, tâcher d’avancer en désactivant les pièges à mesure et en essayant de ne pas se retrouver coincé sous un amas de ferraille et mourir écrasé. Quoi que Thrass trouverait quand même sacrément ironique de terminer ainsi, au même endroit, dans les mêmes circonstances, le corps tout simplement broyé par le fer et le fracas de sa chute. Enfin, chasser ces idées morbides de la tête, se retrouver ici était déjà assez oppressant pour avoir besoin d’en rajouter. Il avait déjà le sentiment de n’en être jamais parti, d’avoir effectué une sorte de « pause » à l’extérieur, avant d’être de nouveau ici, avançant tranquillement vers une mort certaine. Par ailleurs, s‘il s’en tirait vivant, il devra, sérieusement, songer à suivre un entraînement physique, ça lui servira.

Les choses sérieuses allaient commencer, maintenant, ils avaient enfin trouvé d’autres êtres vivants qu’eux. Un groupe assez hétéroclite, dont la moitié devait sûrement être des pirates, étant donné leurs armes et leurs tenues. Thrass fronça légèrement les sourcils, étonné qu’un groupe de ce genre ait pu s’enfoncer ainsi dans les territoires de l’Ascendance sans qu’on ne le remarque… Ils avaient dû profiter du chaos généré par la pandémie, la Flotte de Défense avait elle aussi pris une claque. Leur chef leur ordonnant directement de les suivre, sans faire d’histoires et en leur laissant leurs armes. Qu’ils soient méfiants, c’était normal, mais ils n’étaient pas venus ici en ennemis, si c’était le cas, le vaisseau aurait tiré sans sommation, donc…

"Votre chef craint donc tant de recevoir des invités qu’il insiste pour qu’ils ne portent pas d’armes ? Voilà qui débute mal, pour des négociations en douceur."

…. Donc on allait faire preuve de diplomatie. Merci, Nat, ils appréciaient. Thrass retint un léger soupir, puis avança à son tour, utilisant le Sy Bisti pour parler aux pirates et leur expliquer qu’ils ne venaient pas ici en tant qu’ennemis, bien au contraire, mais pour une opération de secours. Pour qu’ils puissent tous quitter ce vaisseau en ruine, où aucun n’avait, après tout, le moindre intérêt à rester. Ce monde était vide et désolé, ils n’avaient rien à en attendre, rien à construire, après tout, il serait idiot d’en arriver à se battre.

"Conduisez-nous simplement à votre chef, il ne servira à rien de nous battre. Vous n’avez rien à perdre."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Jeu 1 Nov - 20:05

Une fois le soucis avec cet enfant réglé, le groupe pu reprendre son exploration. Cela avait été, toutefois, une perte de temps car il a fallu revenir à l'écoutille de départ. Thrawn resta sur le point de découverte, surveillant les droïds souris qui s'enfonçaient un peu plus dans les passages, éliminant tous les dangers et pièges sur la route. Quand le groupe se retrouva au complet, ils purent reprendre leur exploration. Et ils eurent la surprise de recevoir un message sur un écran qui s'alluma à leur passage. Chas Uliar, ce devait être le chef de ses "résistants", si ce n'était pas un piège.

Suivant toujours les filles depuis l'arrière garde, il leur fit savoir que des caméras étaient placées sur le parcours, en plus des pièges. Il envoya des instructions aux droïds pour en neutraliser certaines, pour faire en sorte qu'elles "tombent en panne" et surtout pour qu'ils évitent d'entrer dans leur champs de vision autant que possible. Lui-même s'arrêta un instant devant une des caméras, la regardant en imaginant le maître jedi de l'autre côté. Il le salua donc poliment avant de reprendre sa marche, suivit par son garde du corps, quelques mètres derrière lui.

Ils finirent par arriver au lieu du rendez vous, se trouvant face à un homme seul, fouillé par le noghri-éclaireur afin de s'assurer qu'il ne soit pas armé. Les droïds souris étaient dans les coursives alentours, les surveillants. Le chiss impérial regarda l'individu qui vivait dans cette épave depuis plusieurs décennies. Il nota qu'il reconnu Lorana, ce qui ne devait pas être surprenant. Il n'hésit pas : il décida de laisser la jedi prendre la parole, restant en arrière au cas où cet humain fasse parti du petit lot qui l'avait croisé lors de sa visite diplomatique. Inutile qu'on l'identifie tout de suite comme étant le responsable de l'arrêt brutal de leur voyage…


_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 103
Espèce : Chiss
Âge rp : 22 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Ven 2 Nov - 12:55

Très bien, peu importe l’époque, finalement, ils étaient accueillis exactement de la même façon. La seule différence était qu’ils savaient à quoi s’en tenir et étaient donc préparés. Il y avait même, en plus des pièges, la présence de quelques caméras, ici et là, ce dont Feesa ne se soucia guère. Ils étaient venus ici pour rencontrer les colons et leurs chefs, ils devaient bien réaliser qu’ils approchaient, venir à leur rencontre ou bien les laisser avancer d’eux-mêmes, même en tâchant de les piéger en cours de route pour conserver un petit avantage ou par crainte. Elle avait quand même une série d’impressions de déjà-vu extrêmement désagréables… A tout moment, et même si elle savait que ça ne se produira pas dans cette ligne de temps, elle s’attendait à un ce qu’un des membres du groupe disparaisse soudain pour laisser un Vagaari à la place, puis qu’un combat violent s’engage. Mais ça ne pouvait pas arriver, non, son oncle n’avait cette fois-ci monté aucun traquenard, comme l’avait aussi souligné son maître juste avant d’embarquer, « personne dans sa famille n’allait jouer avec le destin ». Elle se demandait quand même s’il n’avait évoqué que Formbi, en lâchant ça.

Peu importe, après tout, tant que cette mission se terminait bien, le mieux possible plutôt, c’était tout ce qui comptait. Au fond, Feesa espérait que ce soit aussi pour elle le « déclic » qui poussera la Force à la renvoyer chez elle, le devoir bizarre qu’elle aurait à accomplir ici avant de pouvoir rentrer. Comme une sorte de moyen de boucler complètement cette affaire, d’un différend moyen. Ce serait… possible, non ? Ou peut-être pas, c’était un peu comme sur Nirauan, elle échafaudait des théories sans aucun sens sur les moyens de rentrer, simplement parce qu’elle ne trouvait toujours aucune raison logique à toute cette affaire et encore moins de manières sûres de rentrer chez elle. Même si elle était contente d’avoir rencontré sa mère, de s’entraîner ou plus découvrir la galaxie, son temps lui manquait de plus en plus. Même entourée, ici, elle se sentait comme une étrangère, la fille de passage qui pouvait disparaître n’importe quand sans rien pouvoir construire, une disparition qu’elle attendait et redoutait en même temps. Une disparition qui se faisait toujours prier et Feesa était convaincue qu’elle était loin d’être la seule à penser ainsi.

Leur traversée des coursives en ruine et à peine praticables fut finalement interrompue par un groupe de pirates, et sans doute d’un ou deux colons. Un groupe plutôt agressif, comme on pouvait s’y attendre, et qui exigea qu’ils les suivent désarmés. Feesa échangea un bref regard avec son oncle et son maître, un sourire aux lèvres. Après tout ce qu’elle avait pu entendre sur C’Baoth, ça ne l’incitait pas du tout à obéir sagement et se présenter désarmée devant lui. Sa main glissa sur le sabre qu’elle portait à sa ceinture, puis dériva vers son blaster. Elle pouvait se débrouiller en se battant au sabre laser contre la plupart des ennemis, ici, par contre, face au maître Jedi fou, elle savait n’avoir aucune chance de tenir.

– Votre chef craint donc tant de recevoir des invités qu’il insiste pour qu’ils ne portent pas d’armes ? Voilà qui débute mal, pour des négociations en douceur.

Tout à fait ! Surtout qu’ils ne venaient pas en ennemis. Thrass avança tout à coup, reprenant calmement le fil, en utilisant le Sy Bisti, pour expliquer posément que non, ils n’étaient pas là pour déclencher une guerre mais pour mener une opération de sauvetage, les faire sortir de ce vaisseau en ruines pour les ramener ensuite chez eux. Là-dessus, non, se battre ne servirait à rien et même si les pirates avaient leurs vaisseaux, ça ne fera tout de même pas le poids face à la Flotte qui avait été amenée ici et qui patientait. Ils se remirent en route après un moment, dans un silence de mort. Les pirates étaient sur les nerfs et très méfiants, l’ambiance était à couper au couteau. Ils avaient déjà pu progresser beaucoup quand ils furent rejoints par encore un autre pirate. Celui qui les guidait sursauta à moitié, le saluant en pâlissant, comme s’il venait de croiser un démon. Leurs relations de travail avaient l’air charmantes.

– Votre ami nous emmenait voir C’Baoth, glissa Feesa avec son plus beau sourire au nouveau venu. J’espère que ça ne vous pose aucun souci particulier ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 87
Espèce : Humaine
Âge rp : 22 ans
Maître : Anciennement Jorus C'baoth
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Sam 3 Nov - 12:07

Ce garçon allait sûrement tenter de s’échapper par tous les moyens possibles, bon courage à l’équipage, même s’ils allaient sans doute garder un œil constant dessus. A présent et tâcher de rattraper le temps perdu. La jeune femme s’était presque attendue à ce que C’Baoth vienne à leur rencontre, se demandant quelle horreur il préparait, cette fois-ci. Cela dit, elle ignorait à quel « moment » la Force s’était emparée de lui… Juste au moment de sa mort ou encore avant ? Avait-il l’âge qu’elle lui avait connu ou était-il plus jeune ? Quel était son état mental ? Sa force actuelle ? Un pincement lui serra le coeur lorsqu’elle songea que, de toute manière, son ancien maître avait depuis déjà très longtemps eu un caractère bien difficile et qu’il glissait depuis des années sur une pente dangereuse. Il n’était pas un Sith mais on ne pouvait décemment plus le considérer comme un véritable Jedi. Il était… un adepte du Côté Obscur, servant ses propres intérêts, sans appartenir à un Ordre ou un autre. C’était bien ça qui le rendait dangereux, il ne suivait plus de règles ou de carcans, porté uniquement par ses règles personnelles. Au fond, elle espérait toujours secrètement ne pas être contrainte de l’affronter.

Ils avaient pu reprendre une bonne avancée et s’enfoncer loin lorsqu’ils furent arrêtés en chemin par un message qui leur fut envoyé, juste à leur passage, par… Oh. Donc il avait survécu. Lorana, d’habitude, n’était pas du genre très rancunière, mais cette fois-ci, elle ne pouvait simplement pas s’empêcher d’avoir les nerfs en boule. C’était Uliar qui avait poussé tous les colons survivants à quitter la partie centrale, où ils étaient pourtant à l’abri, pour le C-4, les forçant elle et Thrass à un atterrissage forcé sur leur propre cuirassé. Sans cela, tous auraient survécu et ils auraient pu travailler à ensuite envoyer un message au peuple de Thrass pour qu’ils viennent les récupérer. Les colons seraient rentrés chez eux, rejoindre leurs familles et la République, Thrass aurait rejoint les siens, elle-même aurait retrouvé les Jedis. Ensuite… Ensuite, la Guerre des Clones aurait éclatée tout de même. Elle jeta un regard vers l’amiral quand il signala qu’il y avait aussi des caméras, haussant légèrement les épaules avant de poursuivre son chemin.

Cet endroit était oppressant, même s’il n’y avait pas eu de pièges ou elle ne savait quoi encore. Il s’était passé trop de choses, trop de tensions, puis bien trop de morts, pour qu’elle se sente à l’aise, c’était comme si elle ressentait encore la mort brutale de toutes ces personnes, lors de la bataille. Une légère nausée vint la prendre, elle posa une main contre son ventre en inspirant doucement, discrètement, pour se reprendre. Pas le moment de tomber malade ni de se laisser aller, tout ira bien mieux une fois posé un point final à cette triste histoire. Cela lui laissait en plus un sursis, le temps qu’elle décide vraiment de ce qu’elle voulait faire par la suite. Rester ou non parmi les Jedis, entre autres, ce point était encore flou, dans son esprit. En parvenant au point de rendez-vous, elle vit aussitôt à la tête de Chas qu’il ne l’avait pas oubliée, lui non plus, et qu’il gardait un souvenir extrêmement mauvais. Baissant son sabre pour ne pas donner le sentiment de le menacer, elle le désactiva puis l’accrocha à sa ceinture, un léger soupir aux lèvres. Elle devrait avoir environ le même âge que lui, aujourd’hui, normalement.


« Je vois que tu résistes toujours à C’Baoth. Je sais que tu gardes une certaine rancune, mais pour cette fois, nous pouvons tous travailler ensemble, pour enfin sortir tous les colons survivants de là. Vous faire tous rejoindre une planète neutre ou bien rejoindre vos familles. Après que vous ayez pu avoir un… Disons, un résumé de ce qui s’est passé depuis trente ans. »

Comme la chute de la République, la Guerre des Clones, l’avènement de l’Empire, la progression de certaines armes monstrueuses, la destruction de la planètes, la pandémie dévastatrice, la guerre civile, les failles… A nouveau, la nausée l’envahit, plus vite elle sera sortie de là, mieux ça vaudra.

« Qu’en est-il de votre situation, maintenant ? Depuis combien de temps C’Baoth est-il revenu ? Qui lui résiste et comment ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Dim 4 Nov - 14:12

PNJ Chas Uliar

Elle… Elle… Elle… ELLE ! Sur le coup, Chas en oublia complètement de prêter garde à qui se trouvait avec, ne donnant même aucune attention à la créature courte sur pattes et à l’air mauvais qui vint le fouiller, les yeux lui sortant presque de la tête en voyant Jinzler debout face lui, bien vivante, bien là, elle aussi, par, par… Encore un foutu tour de force ! Il faillit hurler, toute sa haine pour les Jedis remontant d’un bloc, tel un geyser de lave explosant au premier frémissement trop prononcé. Elle, ici… La disciple préférée de ce cher C’Baoth en personne, elle, qui les avait conduit ici pour s’écraser et y rester piégés ! Il la haïssait. Il désirait qu’elle meure, cette fois-ci pour de bon, ne plus jamais revoir ce visage, ni celui de son maître. Il ne fit pas le moindre geste après que le garde du corps ait fini de le fouiller, il ne portait pas d’armes de toute façon, ne fixant que la Jedi, débordant de rancune, de colère, de haine. Il ne saurait même plus dire s’il voulait détruire d’abord C’Baoth ou cette femme, tous les siens, tous les Jedis, qui avaient fait de leurs vies un enfer, avant de les jeter tout droit à la mort et au massacre. Peut-être était-ce là enfin une occasion de se débarrasse d’elle comme ils pouvaient se débarrasser de C’Baoth.

« Je vois que tu résistes toujours à C’Baoth. Je sais que tu gardes une certaine rancune, mais pour cette fois, nous pouvons tous travailler ensemble, pour enfin sortir tous les colons survivants de là. Vous faire tous rejoindre une planète neutre ou bien rejoindre vos familles. Après que vous ayez pu avoir un… Disons, un résumé de ce qui s’est passé depuis trente ans. »

Elle n’avait pas changé. Toujours cet air de pur serpent, elle parlait bien mais Chas savait bien, à présent, qu’il était impossible de croire un seul mot sortant de sa bouche. Un joli minois pour mieux tromper ! Il était persuadé que c’était pour ça que son maître s’était servi d’elle comme relais, pour mieux manipuler, pour mieux asservir, pour mieux tromper. Travailler ensemble, hin hin, oui, elle avait déjà tenté ce coup-là il y a longtemps, avec ce magnifique résultat connu ! Il porta machinalement une main vers sa ceinture, rencontrant du vide plutôt que la crosse de son blaster, et ce n’était sans doute pas plus mal, il n’aurait guère résisté à la satisfaction de tirer sur ce joli visage. S’ils arrivaient enfin à tuer le Jedi Fou, ils devront travailler à se débarrasser aussi de cette femme. La faire tomber dans un piège, lui tirer dans le dos, n’importe quoi, tant qu’elle mourrait. Chas se calma un peu, en listant mentalement les moyens qu’ils avaient à leur disposition pour s’assurer que cette femme ne ressorte pas vivante de ce foutu vaisseau. Ils pourraient l’attirer dans une des « fosses » crées par l’impact, lui dire que quelqu’un s’était piégé là-dedans, puis l’y pousser pour qu’elle s’y brise le cou. Qui la regrettera, de toute façon ? Il n’y avait personne, ici, aucun autre Jedi pour veiller sur elle et l’aider.

« Qu’en est-il de votre situation, maintenant ? Depuis combien de temps C’Baoth est-il revenu ? Qui lui résiste et comment ? »

Chas desserra doucement les poings, se détendant visiblement, la colère le quittant en grande partie à présent que sa résolution était prise, le choc un peu passé. Il ne croyait pas cette femme lorsqu’elle affirmait vouloir que tous sortent de là, ce ne pouvait être qu’un piège de plus, mais maintenant qu’elle y était, ils devaient tous saisir l’occasion, éliminer un maximum d’ennemis possible en une fois. Il prit enfin le temps de jeter un regard aux autres personnes composant le groupe, soit les gardes du corps, trois Chiss, deux femmes et un homme. Pour eux, il se demandait quel pouvait être le niveau d’honnêteté. Il n’aimait déjà pas le regard de la femme en tête.

« C’Baoth a repris son emprise sur tout le monde depuis un peu plus d’un an, maintenant. Et il est aidé par un groupe d’une cinquantaine de pirates, qui sont arrivés au profit d’un genre de chaos, dehors, il y quelques temps. Je crois qu’ils ont évoqué une sorte de grande maladie. Nous sommes juste une dizaine à lui résister encore comme nous le pouvons, ceux qui ont voulu prendre les armes contre lui ont été tués. »

Tout en parlant, il ne pouvait regarder Jinzler dans les yeux, sans y laisser paraître la haine et la rancune profonde ressenties contre elle. Il craignait que son envie brûlante de mettre fin à sa vie ne se lise dans son regard, ce pourquoi il évitait maintenant de la regarder. Patience, patience, patience, elle allait payer comme son maître, il devait être patient. Et s’il ne pouvait l’isoler et la faire disparaître dans les profondeurs du vaisseau, il y a aura d’autres moyens. Si un combat s’engageait, il comptait bien en profiter pour lui planter un couteau dans le ventre ou s’arranger à ce qu’elle soit tuée d’un tir de blaster.

« Depuis assez longtemps, nous travaillons sur le C-4, c’est le seul cuirassé qui puisse encore s’extraire de là et partir, une fois réparé. Les colons peuvent l’utiliser pour partir, mais il faut d’abord se débarrasser de C’Baoth. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Jeu 8 Nov - 20:48

L’odeur de renfermé et de poussière était très forte, ici, mais ce qui frappait le plus, une fois à l’intérieur, c’était bien l’aspect du vaisseau et le silence de mort qui y régnait. L’endroit était immense, bien plus qu’il ne se l’était imaginé, alors qu’il avait pourtant l’habitude des vaisseaux démesurés. Même les destroyers impériaux avaient l’air petits, par rapport ça, et encore, une partie avait dû être réduite en poussière à cause du crash. Les droïdes souris partirent au-devant de leur groupe, Eli ferma la marche, en tenant le petit datapad qui les contrôlait. Bien, voyons voir ça… Ils allaient sans doute rencontrer un maximum de pièges, aucun doute là-dessus. Il y avait un tel silence, on se croirait à l’intérieur d’un tombeau. En cours de route, il en avait aussi profité pour apprendre ce qui était arrivé précisément à ce vaisseau, c’était une histoire bien triste, à faire froid dans le dos.

Les Chiss voyaient peut-être bien dans le noir mais Eli, de son côté, galérait, et il sentait que le maître Jedi aussi était moins à l’aise. Ils ne pouvaient pas progresser très vite, de toute façon, il y avait trop d’obstacles sur le chemin, sans oublier les pièges. Et même quelques caméras., sur le chemin, ce C’Baoth devait les attendre au tournant depuis déjà un moment. Les avertissements à son sujet continuaient de lui flotter en tête, surtout celle de Thrawn. L’amiral n’avait encore jamais qualifié qui que ce soit de « mortellement dangereux », ce petit détail surtout donnait le ton. Eli pinça un peu les lèvres en continuant à avancer, surveillant autant les alentours que l’écran et la progression des droïdes. Il s’était déjà écoulé un très long moment, sans que rien de notable se passe, avant d’avoir le signalement d’une patrouille arrivant dans leur direction.

Après autant de temps à avancer dans le noir en silence, cette soudaine alerte vous ravivait la nervosité. Ils n’eurent pas à attendre longtemps, avant de croiser enfin les hommes. Eli jaugea rapidement leur tenue et la façon dont ils parlaient, notant deux dialectes locaux, en plus du Sy Bisti et d’un Basic très accentué. Ceux-là venaient de l’Espace Sauvage, voire d’un monde des régions Inconnues ou proche de la frontière, un peu comme Lysatra, juxtaposée entre les deux secteurs. Des pirates tout ce qu’il y a de plus classique, il en avait déjà vu des dizaines et des dizaines, du même genre, dès les premières missions. Tout le monde ici ne pouvait sans doute pas comprendre certaines de leurs expressions, l’argot craché aussi vite et mâché pouvait être dur à saisir. Après, pas la peine d’être doué dans ces dialectes pour comprendre qu’ils étaient tout sauf amicaux.

En tout cas, ce maître Jedi et la diplomatie, ça faisait deux. Même s’il n’avait pas tort, se présenter devant un Jedi fou désarmé, c’était tout sauf une bonne idée. Thrass reprit les choses en main, pour débloquer la situation et permettre de progresser tout de même, mais ça demeurait tendu… Eli jeta un regard à l’écran pour vérifier la localisation de l’autre groupe, ils étaient apparemment moins avancés qu’eux, c’était un peu étrange, avaient-ils rencontré des difficultés en cours de route ? Eli profita en cours de route d’être derrière et que personne ne prête attention à lui pour leur adresser un rapide message, prévenir qu’ils allaient rencontrer C’Baoth. Au même moment, un autre pirate vint s’ajouter à la fête, au détour d’un couloir.

– Votre ami nous emmenait voir C’Baoth. J’espère que ça ne vous pose aucun souci particulier ?

Même si ça lui posait souci, il était un peu tard pour reculer. Eli termina de déployer les petits droïdes comme il le fallait puis rangea tranquillement la tablette dans une poche, avec un air tranquille, souriant à moitié à un des pirates qui les encadrait. Deux précautions valaient toujours mieux qu’une.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Ven 9 Nov - 21:59

Thrawn avait reçu le message d'Eli et ne l'avait pas tellement apprécié. Savoir que les autres allaient se diriger droit sur Jorus C'Baoth... Ce n'était pas une bonne nouvelle. Aucun d'entre eux ne connaissait assez le vieux jedi pour négocier avec lui, Lorana et lui-même étaient peut-être les seuls capables de cela, selon lui. Bien sur, c'était le maître fou qui avait jeté son dévolu sur les autres. Le grand amiral en averti les membres du groupe de Veeren, avant d'ordonner à voix basse au noghri qui le suivait de retrouver les autres. Au cas où.

Ils finirent par atteindre le lieu du rendez-vous, où Lorana entama la discussion avec Uliar. Celui-ci semblait un peu timide vis à vis de la jedi mais la manière dont il la regardait en lui parlant, la façon dont ses mains se serraient quand son regard était posé sur elle... Le chiss n'eut pas de doute sur la nature des sentiments de l'humain pour la jedi.


« Je vois que tu résistes toujours à C’Baoth. Je sais que tu gardes une certaine rancune, mais pour cette fois, nous pouvons tous travailler ensemble, pour enfin sortir tous les colons survivants de là. Vous faire tous rejoindre une planète neutre ou bien rejoindre vos familles. Après que vous ayez pu avoir un… Disons, un résumé de ce qui s’est passé depuis trente ans.

Qu’en est-il de votre situation, maintenant ? Depuis combien de temps C’Baoth est-il revenu ? Qui lui résiste et comment ? »


« C’Baoth a repris son emprise sur tout le monde depuis un peu plus d’un an, maintenant. Et il est aidé par un groupe d’une cinquantaine de pirates, qui sont arrivés au profit d’un genre de chaos, dehors, il y quelques temps. Je crois qu’ils ont évoqué une sorte de grande maladie. Nous sommes juste une dizaine à lui résister encore comme nous le pouvons, ceux qui ont voulu prendre les armes contre lui ont été tués.

Depuis assez longtemps, nous travaillons sur le C-4, c’est le seul cuirassé qui puisse encore s’extraire de là et partir, une fois réparé. Les colons peuvent l’utiliser pour partir, mais il faut d’abord se débarrasser de C’Baoth. »


thrawn s'avança, venant à la hauteur de Lorana, chuchotant tout en écoutant la réponse d'Uliar, pour l'oreille seule de la jedi, qu'elle devait se méfier de cet homme. Il n'entra pas dans les détails, estimant que ce n'était pas le lieu et qu'il valait, de toute façon, mieux éviter d'expliquer à quelqu'un qu'un individu présent voulait sa mort.

"Il me semblait bien que les pièges étaient trop nombreux pour de simples colons. Dites moi, savez vous où se trouve le vaisseau des pirates ? Il ne me semble pas que notre vaisseau l'ait repéré..."

Thrawn tourna son regard de braise vers Veeren, dans le but qu'elle le confirme et aussi qu'elle se mette en tête de le signaler aux vaisseaux en orbite. Histoire qu'ils soient prêts si jamais C'Baoth l'envoie se battre contre eux ou qu'il ne tente de s'enfuir avec. D'ailleurs, lui avait minimiser le nombre des appareils en orbite, au cas où cet humain en ignore le nombre, un vaisseau lui semblerait moins dangereux que trois, mais pas pour le jedi fou. Celui-ci devait connaître le vrai chiffre, avec l'aide des senseurs du vaisseau pirate.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 12 Nov - 7:38


Leur bon ami Uliar n’était jamais parvenu au petit chantier où il était censé se rendre, n’importe quel crétin sur ce vaisseau comprendrait aussitôt où il avait bien pu passer. Uliar, Uliar, allons… N’avait-il toujours pas saisi où se trouvait sa place, depuis tant de mois ? Le maître Jedi eut un sourire amusé, en détachant son regard des écrans de contrôle puis en se levant. Beaucoup de colons, ici, respectaient profondément ce cher homme, il avait été leur estimable directeur durant bien longtemps, imposant du même coup sa haine et son rejet des Jedis à bien des personnes ici, exerçant pressions et mises à l’écart sur ceux qui y étaient sensibles. Un type n’ayant aucune notion du véritable pouvoir, ignorant tout de la Force et croyant pouvoir combattre seul, ou avec une poignée d’idiots du même acabit que lui, ceux qui y étaient sensibles.

C’était d’un tel ridicule. Lui qui ignorait absolument tout de la puissance de la Force, comment pouvait-il se sentir capable de la maintenir à distance ? La Force présente en Tout ! Que cet imbécile s’amuse donc aujourd’hui, s’il le voulait tant, il périra comme ses amis à la fin de cette petite affaire, ils n’auront plus besoin de lui. Jorus traversa d’un pas tranquille une des pièces de vie commune, où les colons se reposaient ou mangeaient où lorsqu’ils n’étaient pas de service. Quelques enfants étaient nés, depuis que la vie était revenu à son état normal après le crash, on voyait de même quelques femmes enceintes. Cela montait le nombre des colons à un peu plus d’une soixante, si on comptait les pirates, ils devaient être aux alentours de soixante-quinze. Évidemment, un bon tiers ignorait comme manier la moindre arme, mais c’était déjà bien assez pour maintenir l’ordre.

Cela étant, Jorus n’était pas fou, il savait ne pouvoir tenir la place seul face à un destroyer, deux croiseurs, leurs équipages tout entier, ainsi que ceux qui s’étaient déjà infiltrés. Ou plutôt, tant qu’il ignorait le niveau du Jedi accompagnant ces petits rats fouineurs, il ne pouvait que rester en attente d’évaluation de cette nouvelle menace. Il s’estimait bien sûr capable de le vaincre, en revanche, ce type pouvait se révéler assez bon pour gagner du temps ou éliminer assez de pirates pour que les colons rebelles s’emparent de l’occasion. Il attendit patiemment que ce petit groupe vienne jusqu’à lui, escorté par ses hommes. La plupart des pirates l’entourant étaient nerveux, pour leur part, les mains serrées sur leurs armes. Allons, on se calme… Jorus ne comptait pas engager le combat s’il pouvait l’éviter, cela gênerait ses futurs plans. Il se leva lorsque ses « invités » arrivèrent, souriant paisiblement.

Soyez les bienvenus. Je me nomme Jorus C’Baoth, commandant de cette colonie.

Tiens, il n’avait pas remarqué sur les caméras, avant, que la petite Chiss aussi portait un sabre laser à la ceinture, plissant légèrement les yeux devant ce détail. Le seul Chiss de toute l’Histoire de l’Ordre à avoir été des leurs, de ce qu’il avait su, était un tout jeune Padawan, qui devait bien avoir une trentaine d’années aujourd’hui, mais il n’en avait jamais entendu parler d’un autre. Et celle-ci était déjà plus âgée, semblait-il, assez pour être au grade de chevalier, ou peu éloigné, il lui donnerait à vu de nez une vingtaine d’années. Le barbu au regard très clair, et froid, devait être son maître, sans aucun doute. Soit. Quant aux autres, Jorus ne reconnaissait en rien ni l’humain derrière, ni le grand Chiss au regard tout aussi doux que le barbu. En revanche, il reconnaissait si parfaitement le dernier homme, celui qu’il avait vu en vision aux côtés de Lorana…

Bien, qui êtes-vous et que venez-vous faire dans ce vaisseau, exactement ? A mon souvenir, il ne semble pas que qui que ce soit ici ait demandé la moindre aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 50
Espèce : Chiss
Âge rp : 38 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mar 13 Nov - 18:20

Les petits droïdes-souris avaient d’un coup disparu de la circulation, Thrass jeta un bref regard derrière lui, vers le lieutenant-colonel, pour constater qu’il avait aussi glissé le datapad à l’abri des regards et suivait tranquillement, sans rien dire. Il avait déjà dû prévenir l’autre groupe qu’ils avançaient vers C’Baoth, aussi Thrass poursuivit-il aussi son chemin tranquillement, suivant les pirates. C’était maintenant qu’il y avait tout intérêt à rester très prudent. Le maître Jedi dingue avait dû voir leurs visages grâce à ses caméras de sécurité, en revanche, il n’y avait personne dans ce groupe qu’il pourrait être en mesure de reconnaître. Ni d’où ils venaient, ni leurs capacités respectives, ni leurs intentions, c’était déjà ça de gagné, il devrait ainsi moins se méfier, et en toute logique, est un petit plus ouvert aux négociations, qu’avec une personne ayant déjà un passif avec lui.

Il trouvait en revanche dommage que Lorana ne soit pas présente, elle était celle connaissait le mieux son ancien maître, par la force des choses, pour entamer des négociations avec lui, son aide aurait été précieuse. Elle savait très bien comment il fonctionnait après avoir vécu à ses côtés durant des années. Bien, après tout, l’autre groupe allait les rejoindre, ils devaient juste prendre patience. Après une nouvelle longue marche, ils arrivèrent dans la zone centrale du vaisseau, là où les colons auraient dû demeurer initialement avant le crash… Les pirates ne s’attardèrent pas et ils ne virent que de monde au passage, ils avaient dû avoir des consignes. De ce qu’il vit, et entendit, il devait y avoir un bon nombre de personnes, si tant est qu’il n’y avait pas de problèmes graves, encore une cinquantaine de personnes au moins.

Le vieux Jedi les attendait dans une autre pièce, plus large, qui devait sans doute servir autrefois de salle de pause ou détente. Il se leva à leur entrée, souriant, détendu en apparence, et leur souhaitant la bienvenue. Thrass croisa brièvement son regard et eut l’étrange impression que l’humain le reconnaissait, alors que c’était pourtant impossible. Il était déjà mort, lorsqu’ils étaient montés sur son vaisseau après la bataille.

"Bien, qui êtes-vous et que venez-vous faire dans ce vaisseau, exactement ? A mon souvenir, il ne semble pas que qui que ce soit ici ait demandé la moindre aide."

"Nous venons au nom de l’Ascendance Chiss," indiqua Thrass en s’avançant. "Les survivants du crash sont recherchés depuis tout ce temps, afin de les conduire sur un monde viable et neutre. La galaxie a beaucoup évolué, depuis plus de vingt ans, vous avez dû en avoir déjà des échos."

Les pirates avaient certainement dû lui faire un résumé de la situation, même s’il était possible que rien n’en ait été dit aux colons, pour les garder sous contrôle. Au moins avaient-ils été complètement préservés de la pandémie. Il ajouta ensuite que les colons désiraient sûrement partir de cet endroit, surtout après autant d’années, ce n’était pas un endroit où quelqu’un pouvait rêver de rester à jamais…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Dim 18 Nov - 14:48


Nous venons au nom de l’Ascendance Chiss. Les survivants du crash sont recherchés depuis tout ce temps, afin de les conduire sur un monde viable et neutre. La galaxie a beaucoup évolué, depuis plus de vingt ans, vous avez dû en avoir déjà des échos.

Certes, oui… C’Baoth darda le regard sur l’être bleu qui avait repris la parole, souriant à moitié en l’entendit dire que les colons voulaient sûrement tous quitter cet endroit. La plupart s’étaient habitués à cet endroit, ce n’est pas comme s’ils avaient eu un grand choix en la matière. Quant aux autres, la poignée qui osait encore résister, elle n’avait pas assez de poids pour convaincre l’ensemble des colons. Ceci tant, il était curieux de voir ce qu’ils avaient à proposer, lui-même avait déjà un chemin clair en tête à suivre. Et des réponses à obtenir. Il sourit donc, posément, comme s’il accueillait de vieux amis venus lui rendre visite après une trop longue absence. Il ne lui sera d’aucun intérêt d’en venir à la force dès à présent, pas alors qu’il y avait au-dessus de leurs têtes trois vaisseaux avec leurs armes braquées sur l’épave.

Pourquoi ne pas en discuter, en effet. Le second groupe venu avec vous pourrait nous rejoindre, avant cela, et j’avoue que je voudrai tout d’abord discuter en privé avec mon ancienne apprentie. Il y a des points que nous avons dû laisser en suspens.

Pour le moment, il la jouait détendu, offrant même à ses « invités » de se reposer et boire quelque chose, s’ils le désiraient, en attendant d’être rejoints par le reste des visiteurs. Les pirates qu’il avait sous sa coupe étaient presque aussi nombreux que les colons, une bonne cinquantaine, C’Baoth ne craignait donc pas que ces types engagent une bataille rangée, pas sans avoir reçu des renforts. Le cas de figure le plus probable serait qu’ils aient des renforts cachés, qui engagent un combat contre les pirates, le temps que les colons fuient à l’extérieur, où ils seront récupérés. Puis il devra peut-être en arriver à affronter ce maître Jedi, le seul dans le tas qui lui semblait être un adversaire sérieux. C’Baoth conserva un regard sur lui en biais, tout en demandant aux pirates de préparer au moins la salle pour recevoir leur petite discussion.

Par ailleurs, ce petit crétin d’Uliar allait en profiter pour lancer une nouvelle tentative de rébellion, c’était certain, avec les quelques autres idiots le soutenant. C’Baoth songea qu’il allait être temps de s’en débarrasser, puis présenta rapidement la salle centrale où ils se trouvaient à ses invités. Même après le crash du vaisseau, le complexe demeurait des plus impressionnants, il s‘agissait quand même d’un vaisseau où avait vécu cinquante milles personnes ! La fierté de toute une vie ! Les colons se montraient un peu plus, maintenant qu’ils voyaient que la situation avait l’air apaisée, facilement discernable des pirates. Les jeunes enfants, plus hardis, jouaient ensemble sans trop se préoccuper des étrangers, ils devaient être une petite dizaine, maintenant, âgés de un ou deux ans à quinze ans. C’Baoth avait pris en main l’entraînement de certains d’entre eux, choisis avec soin.

D’ici à ce que l’autre groupe les rejoigne, il s’écoula tout de même du temps, facilement deux ou trois heures, le terrain était souvent impraticable, depuis l’impact, et il n’y avait pas non plus de airspeeders, tous détruits dans le hangar leur étant réservé lors de la bataille. Ils ne les les avaient pas fait réparer, c’était inutile, étant donné l’état interne du vaisseau, et les ressources nécessaires servaient pour d’autres projets. Durant tout ce temps, C’Baoth garda un œil sur ses invités, les laissant même parler un peu aux colons, un minimum, et se montra détendu en leur présence. Une détente qui ne dura guère, lorsque les autres arrivèrent à leur tour… Il les accueillit sans cacher son mépris et sa rancœur envers Thrawn, puis tourna le regard vers son ex-apprentie.

Je savais que tu reviendrais. Il va falloir, tout d’abord, que nous discutions. Seul à seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 74
Espèce : Chiss
Âge rp : 48 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Dim 18 Nov - 15:15

Un homme, pour le moment seul, dont l’attitude toute entière transpirait une agressivité mortelle à l’égard de la jeune Jedi. Il tentait de minimiser cet effet, c’était évident, pourtant son regard seul, et la tension qui émanait de lui, en témoignaient. Aurait-il pu sauter immédiatement à la gorge de Lorana qu’il l’aurait fait sans aucune hésitation, il était déjà heureux qu’elle ne se soit pas présentée à lui seule ou en présence d’autres de ses « amis ». Même si la Jedi était sûrement capable de se défendre, ce n’était pas le meilleur moyen de débuter des négociations apaisées. Que s’était-il donc passé entre eux ? Ne pas connaître ce point gênait Ewime, ils n’avaient pas besoin d’avoir en plus à se soucier de ça dans une mission pareille, sans compter que si d’autres partageaient ce même sentiment, cela pourrait mettre en péril l’affaire toute entière. Des ennemis de ce type, aux motifs inconnus, pouvaient leur mettre des bâtons dans les roues au pire moment, trahir ou bien agir en déstabilisant tout le plan initialement prévu.En bref, c’était dangereux. La jeune femme aurait même préféré qu’ils ne tombent pas sur cet homme mais directement sur les autres colons.

C’était toujours une source d’informations de prise, néanmoins. Ewime ne pensait pas qu’il ait un intérêt à leur mentir, que ce soit sur le nombre de pirates, le temps que C’Baoth avait passé depuis son retour ou simplement le nombre de personnes à résister. Le ton de sa voix était clair, il haïssait autant C’Baoth qu’il haïssait Lorana, on pouvait supposer que c’était une colère dirigée contre tous les Jedis, dans leur ensemble. Une fois encore, Ewime s’interrogea sur ce qui s’était produit dans ce vaisseau, avant qu’il n’atteigne les Régions Inconnues, ce qu’avait bien pu faire le maître Jedi fou avec ses confrères. S’ils n’étaient plus qu’une dizaine à résister, cela signifiait-il que les autres étaient morts ou qu’ils avaient été contraints de se tenir tranquilles ? Se mordillant un peu les lèvres, elle se demanda comme il serait possible de faire garder les civils à l’écart, au cas où un combat s’engageait vraiment. Le C-4 pouvait éventuellement être en état de voler, semblait-il, s’ils pouvaient les faire partir peu à peu vers cet endroit pour ensuite les mettre hors de portée…

« Il me semblait bien que les pièges étaient trop nombreux pour de simples colons. Dites-moi, savez-vous où se trouve le vaisseau des pirates ? Il ne me semble pas que notre vaisseau l'ait repéré... »

Oh, c’était bien possible, ça, par contre. Et ça soulevait aussi un autre petit problème auquel l’Aristocra des Nuruodo ne pensait sans doute pas forcément, à sa bonne habitude. Ewime prit une légère inspiration et ajouta, en Cheunh cette fois-ci, pour Veeren qu’il serait bon qu’elle contacte le vaisseau, dans tous les cas, ne serait-ce que pour donner des nouvelles de leurs groupes. Elle savait déjà que l’Aristocra avait une fâcheuse tendance à ne pas faire autant attention qu’elle le devrait et que son instinct de conservation pouvait être affreusement limité, donc autant lui dire cash que ça allait apporter des ennuis.

« L’Amirale Ar’alani risque bien de faire débarquer ses hommes dans les prochains instants si elle estime qu’il y a un vrai danger, ce ne serait pourtant pas le meilleur pour nous. »

Ewime lui adressa ensuite un sourire des plus innocents, consciente qu’elle allait l’agacer juste à souligner ce point, il fallait bien pourtant le faire, Thrawn aussi avait raison de l’inciter à contacter l’équipage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Le Vol vers l'Infini
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vers l'infini et l'eau de là
» "Vers l'infini et au-delà - Buzz l'Eclair" [Zack Evans/Sunggyu Kim]
» Kamoulox vers l\'infini
» Vers l'infini et au delaaaa
» Vers l'infini et au-delà...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Ascendance Chiss-
Sauter vers: