Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 [Event] Le Vol vers l'Infini

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 114
Espèce : Chiss
Âge rp : 62 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Dim 18 Nov - 16:04

– Je vois que tu résistes toujours à C’Baoth. Je sais que tu gardes une certaine rancune, mais pour cette fois, nous pouvons tous travailler ensemble, pour enfin sortir tous les colons survivants de là. Vous faire tous rejoindre une planète neutre ou bien rejoindre vos familles. Après que vous ayez pu avoir un… Disons, un résumé de ce qui s’est passé depuis trente ans.

Garder une certaine rancune était visiblement peu dire, dans le cas de cet homme, tant son regard était rendu brillant par la haine. Un ennui de plus à ajouter à la longue liste… Il devrait cependant prendre bien garde à lui, ils avaient actuellement plus besoin de Lorana que de cet homme, durant cette mission, et n’avaient pas besoin qu’il cause plus de remous que nécessaire, les gens bouffés littéralement par leur haine pouvaient faire échouer tout un plan. D’autant plus qu’il cachait extrêmement mal à quel point il tenait à tuer la jeune femme. Lorana l’interrogea ensuite sur leur situation, à l’heure actuelle, leurs forces en place, le temps que C’Baoth avait pu passer à reprendre son contrôle sur les colons. La Force avait quand même un sens de l’humour particulièrement douteux, pour faire revenir ce Jedi dingue précisément ici, des années après le crash du vaisseau.

Dans l’ensemble, ce n’était pas brillait mais pas insurmontable non plus, Veeren s’était attendue à pire. Par exemple, que d’autres maîtres ou chevaliers Jedis soient eux aussi revenus et que C’Baoth les ait fait chuter sous sa coupe. Auquel cas, ils auraient eu affaire à bien plus forte partie et il aurait fallu recourir à des méthodes plus musclées, peu recommandées dans un vaisseau déjà en ruines. Cependant, la situation demeurait plutôt équilibré. Lorana était chevaliers, Nat était du niveau maître, et presque tous savaient bien se battre, mis à part Ewime, un peu Formbi, et peut-être Feesa, l’Aristocra jugeait encore mal du niveau réel de la jeune Chiss. Restait à voir si la dizaine de colons encore occupée à résister à C’Baoth étaient tous aussi haineux que celui-là, ça gênerait leurs manœuvres.

L’autre groupe était déjà en route vers le maître Jedi fou, un point qui gênait aussi beaucoup Veeren, qui aurait préféré qu’ils soient ensemble à ce moment-là. Enfin, la remise en état du C-4 était un point intéressant, pour écarter les civils des combats potentiels et les faire fuir autant les pirates que C’Baoth, ils étaient venus pour ça. Si son état était assez avancé et les réparations déjà poussées suffisamment loin, cela dit. Quant au vaisseau pirate, il était douteux qu’il n’ait pas déjà été repéré, l’amirale connaissait bien son travail. Elle ouvrait la bouche pour le souligner quand Ewime ajouta dans leur langue natale qu’elle ferait mieux de contacter tout de même l’équipage, au cas où, pour donner des nouvelles.

– L’Amirale Ar’alani risque bien de faire débarquer ses hommes dans les prochains instants si elle estime qu’il y a un vrai danger, ce ne serait pourtant pas le meilleur pour nous.

Veeren leur lança un regard un peu agacé, à tous les deux, avant de quand même prendre son comlink pour contacter l’amirale. Et il lui part aussitôt qu’elle aussi ne s’attendait plus du tout à ce qu’elle les contacte. Bref… Veeren lui signala les changements, à terre, d’un ton rapide, surtout du vaisseau pirate. Une fois fait, elle revint vers le petit groupe et demanda à Uliar s’il serait possible de faire au moins rassembler les civils loin des combats potentiels, et le C-4 pouvait déjà être en état de décoller pour les emmener.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 19 Nov - 13:14

PNJ Chas Uliar

« Il me semblait bien que les pièges étaient trop nombreux pour de simples colons. Dites-moi, savez-vous où se trouve le vaisseau des pirates ? Il ne me semble pas que notre vaisseau l'ait repéré... »

Non, ça non, il n’en avait aucune idée, ce n’était pas le genre d’infos que les pirates avaient laissé courir un peu partout.Chas haussa légèrement les épaules en marmonnant qu’il n’en savait rien, puis resta en retrait en retrait, le temps de l’échange entre eux, dont il ne pouvait comprendre un traître mot. Sans la présence de l’autre petite garce de Jedi, cette entrée les aurait mis en joie ! Mais avec elle ici, en place… Le risque qu’elle se retourne contre eux, même contre les Chiss, étaient trop grands, qui certifiait que C’Baoth ne pouvait pas à nouveau se servir d’elle ? Avoir confiance, tss, complètement impossible ! Il glissa la main dans sa poche, avant de se rappeler qu’il n’avait pas emmené la moindre arme. Dommage, la tentation de lui tirer dessus par surprise était incroyablement élevée. Quand ils eurent fini de parler, celle en uniforme noir se retourna vers lui et demanda s’il était possible d’écarter les civils de là, voire de les faire déjà rentrer dans le C4, s’il était en état de décoller. Alors ça… Ils y travaillaient, et pouvaient prendre le contrôle du cuirassé, mais c’était encore bien incertain.

« Nous ne sommes pas encore sûrs d’avoir assez restauré et amélioré assez les moteurs pour que le cuirassé ait assez de forces pour s’extraire de la roche. Dans le pire des cas, il ne bougera pas et servira au moins d’abri, pour les civils. S’il parvient à s’extraire, il n’ira sans doute pas loin, ensuite. Le moteur d’hyper-drive n’est pas non plus réparé. »

C’était, de toute façon, le seul cuirassé qui serait en état de se détacher du reste du vaisseau et s’envoler, quand bien même ce serait un voyage relativement court. S’ils tenaient quelques heures en vol normal, Uliar estimera ça déjà très bien. Avec les équipements et le matériel dont ils disposaient, ici, il leur faudrait des années encore de plus avant d’être sûr que le C4 pouvait filer au loin sans poser de soucis. Quant au autres cuirassés, inutile d’y songer. Il ne restait rien du C1 mis à part un bref passage étroit et une cabine de pilotage dévastée, profondément enfoncée dans la roche. Les autres parties du vaisseau n’étaient pas en meilleur état. Bref… Il leur proposa de commencer à réunir les civils et les faire évacuer un maximum vers le cuirassé, en tâchant de ne pas éveiller les soupçons des pirates. Une opération qui allait prendre du temps, par contre, le Jedi fou allait sûrement comprendre ce qui se passait bien avant.

« Le temps de les amener à bon port, il faudra distraire C’Baoth et les pirates. Nous aurons besoin de temps, avant de mettre à l’abri tous les civils et tâcher de faire sortir le C4 de sa gangue de roche. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 87
Espèce : Humaine
Âge rp : 22 ans
Maître : Anciennement Jorus C'baoth
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 26 Nov - 7:46

Une cinquantaine de pirates, cela restait gérable, même si ça pouvait paraître ardu au premier abord. Uliar répondait plus paisiblement qu’elle ne l’aurait d’abord cru, quand bien même il brûlait littéralement de haine pour elle. Il avait donc nourri rancune durant toutes ces années ? Jamais il n’avait pris un peu de recul ? A moins que si, mais le retour de C’Baoth avait ravivé toute sa colère et sa rancune. Charmant… Il ne devait pas être le seul à être ainsi, elle devra faire attention où elle mettait les pieds, dans ce fichu vaisseau. Au moment même où elle pensait ça, l’amiral s’avança doucement à sa hauteur et lui murmura de se méfier. Merci, oui, et s’il pouvait avoir, maintenant, la gentillesse d’éloigner sa bestiole anti-Force d’elle, elle lui en serait très reconnaissante ! Autant la première fois, plongée dans un état psychologique douteux, ça ne l’avait pas réellement dérangée, autant ici, elle tenait à rester en pleine possession de ses moyens. Lèvres un peu pincées, elle ne réagit pas plus que ça, pas le lieu, pas le bon moment. Tous les débats attendront, d’une façon générale.

L’amiral demanda ensuite où se trouvait le vaisseau pirate, ce à quoi Uliar haussa vaguement les épaules. S’ensuivit un échange entre les Chiss, auquel elle ne prêta pas attention, gardant simplement un œil sur son ancien confrère, et s’assurant qu’aucun autre groupe n’allait leur tomber dessus par surprise. Elle n’avait jamais été d’un naturel très optimiste, de toute façon, à ses yeux, il y avait toujours un point qui pouvait mal se passer, autant s’y tenir prêt. L »Aristocra revint après un échange avec le vaisseau, demandant s’il était possible de faire au moins évacuer les civils vers le C4, ou au moins les y faire rentrer à l’abri. Ça semblait… jouable. De toutes les parties du vaisseau, ce serait le seul encore en assez « bon état » pour voler. Ils avaient fait en sorte, lors du crash, qu’il soit le moins impacté possible par le choc, si les colons avaient depuis effectué des réparations, ça valait le coup de tenter leur chance. Uliar non plus n’avait pas l’ait très optimiste, sur le sujet, mais au moins accepta-t-il l’idée, proposant de se charger à réunir les civils et les faire évacuer peu à peu. Bien, les survivants l’écouteront facilement, si c’était lui qui les avait dirigés durant des années.


« Le temps de les amener à bon port, il faudra distraire C’Baoth et les pirates. Nous aurons besoin de temps, avant de mettre à l’abri tous les civils et tâcher de faire sortir le C4 de sa gangue de roche. »

« Nous l’occuperons, durant ce temps. S’il est bien le même qu’avant sa mort, il se laissera embarquer dans certains sujets. »

L’attirer dans un de ses « débats » préférés pouvait se faire assez simplement, quand bien même il sera déjà beaucoup plus sur ses gardes. Mais même sans cela, ce genre de visite avait déjà de quoi lui occuper l’esprit un moment. Quant aux pirates, si un combat devait s’engager, le terrain leur rendra la tâche plus compliqué, ils pouvaient se défendre, Nat avait aussi un niveau élevé pour ce genre de situations, sans oublier les renforts au-dessus de leur tête. En résumé, si on exceptait la haine d’Uliar et les coups tordus que pouvait préparer C’Baoth, cela s’engageait moins mal que prévu. Elle demanda à Uliar par quels moyens il comptait faire évacuer les civils, les chemins qu’il prévoyait, surtout, pour estimer la « zone dangereuse » où ils devront écarter tous les combats. Il devait y avoir une quarantaine de survivants, c’est bien ça ? Ou cinquante… Un peu plus de cinquante, donc, il y avait eu quelques naissances durant ces trente dernières années. Et C’Baoth avait sûrement dû recommencer à manipuler les esprits de certains jeunes, selon elle, ils devront redoubler de prudence.

Au moins n’était-il pas seul pour ce travail, et lorsqu’il fit venir les quelques autres pour l’aider, Lorana sentit comme une douce ambiance de haine et de rancune se développer autour d’eux… Très bien, elle aurait pu rester les aider, mais finalement, l’option « aller voir son ancien maître » était beaucoup plus raisonnable. Elle ne traîna un peu que le temps de rassurer que l’évacuation débute bien, voyons dans le regard des premiers colons qu’eux aussi conservaient une rancune profonde vis-à-vis des Jedis. Enfin, au moins étaient-ils en vie, au moins avaient-ils survécu au crash, elle n’en demandait pas plus, cette question l’avait torturée bien assez longtemps. A présent, reprendre leur route, le plus dur restait encore à faire. Tout le long du trajet, elle tâcha de se préparer mentalement, consciente qu’elle n’avait toujours pas un avis tranché sur ce qu’elle fera si un combat s’engageait. Malgré tout ce qu’il avait commis, C’Baoth demeurait l’homme qui l’avait éduquée, formée, protégée, et, le seul on pouvait le dire, qui avait été proche d’elle durant des années entières. Son seul souhait était de ne pas être obligée de l’affronter, quand même bien elle sentait que cette issue pouvait fatalement arriver.

Lorsqu’ils arrivèrent à la partie centrale du vaisseau puis vers le maître fou et les pirates, elle vit que le second groupe était bien là, comme prévu. En apparence détendus et bien sur leurs gardes. Le lieutenant-colonel ne portait plus le datapad de contrôle des droïdes-souris, l’avait-il caché dans une poche ou le lui avait-on pris ? Elle glissa un œil sur sa posture et pensa à la première option, en l’observant plus attentivement. Celle de Nat était déjà beaucoup plus explicite, un seul geste de travers et il n’hésitera pas une seconde à attaquer, à son sens. Quant à C’Baoth… Lorana sentit son regard se nouer malgré elle, ayant heureusement le temps de se reprendre le temps qu’il jette un regard noir et dégoûté vers l’amiral Chiss. Décidément, le temps ne changeait rien à beaucoup d’affaires. Lorsqu’il se retourna vers elle, elle éprouva un curieux mélange entre le dégoût et la lassitude, l’envie de l’arracher, si elle le pouvait, à la folie qui lui avait grignoté l’esprit.


« Je savais que tu reviendrais. Il va falloir, tout d’abord, que nous discutions. Seul à seule. »

La jeune femme n’avait même pas besoin de se retourner vers les autres pour savoir que l’idée ne plaisait absolument pas à certains. Pourtant, si cela pouvait leur permettre de gagner du temps… Il restait aussi une chance que le maître Jedi n’ait pas encore totalement sombré, qu’une partie de lui soit encore fermement rattachée à la lumière et qu’il soit possible de l’arracher aux ténèbres. Cela dit, elle était aussi consciente de l’emprise qu’il pouvait faire peser sur elle.

« Si nous sommes tous venus aujourd’hui, c’est pour régler cette histoire avec toutes les parties impliquées bien présentes. Vous n’avez plus de raisons à vous accrocher à quoi que ce soit, par ici, notre mission initiale ne se terminera jamais et la maître que nous devions aussi retrouver est probablement décédée, depuis tant d’années. »

Enfin… Elle le supposait. Peut-être Nat saurait-il en dire plus sur son sort mais rien n’était sûr, aussi se retint-il de lui lancer un regard pour avoir confirmation, observant plutôt son ancien maître, sur ses gardes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumph grognon
avatar
Messages : 67
Espèce : Chiss
Âge rp : 71 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 26 Nov - 13:47

Plus il avançait et plus Formbi se demandait ce qu’il foutait ici. Il n’était pas un soldat… Son coeur balançait entre l’envie d’en finir enfin une bonne fois pour toute avec cette foutue histoire et la conscience qu’il n’était pas des plus utiles au milieu de tout ce merdier. Mais bref, on respire un bon coup, ça n’allait pas non plus durer des jours et des jours, tout va très bien. S’ils avaient enfin l’opportunité d’en finir, pas question de la louper. Avancer dans ce vaisseau était surtout rendu pénible par les nombreuses traverses littéralement égorgées, la ferraille en travers du chemin, les crevasses formées dans les passages sous le choc du crash. Ce vaisseau « sentait » encore la mort, combien de personnes avaient été tuées, ici ? L’Aristocra lassa la question couler dans un coin de son esprit, il n’avait qu’une hâte, c’était d’en finir et de ne plus jamais entendre parler de cette histoire par la suite.

Les premiers qui arrivèrent vers eux furent des pirates, parlant dans un obscure mélange de plusieurs langues des Régions Inconnues et de l’Espace Sauvage. Des pirates qui avaient réussi à passer jusque dans le territoire de l’Ascendance… Ils avaient dû profiter du chaos généré par la pandémie, il n’y avait pas d’autre explication, la Flotte de défense allait être ravie d’apprendre ce petit détail ! Ce fut l’homme en tête qui avança encore d’un pas et déclarant, en Sy Bisti cette fois, qu’ils étaient attendus, qu’ils devaient les suivre gentiment, sans faire d’histoires, et bien sûr sans leurs armes. En seule réponse, Formbi reposa la main sur la poignée de son blaster. Il n’était évidemment pas question, ne serait-ce qu’une minute, de songer se balader face à un maître Jedi fou désarmé ! Bien au contraire, tout ce qui les aidera à lui trouer le ventre sera le bienvenu.

– Votre chef craint donc tant de recevoir des invités qu’il insiste pour qu’ils ne portent pas d’armes ? Voilà qui débute mal, pour des négociations en douceur.

Très bien dit ! L’Aristocra hocha la tête pour soutenir le maître Jedi, retenant ensuite un soupir face à l’air désespéré et blasé de Mitth’ras’safis qui, de son côté, avait sûrement espéré complètement autre chose comme première approche. Autant Formbi aurait voulu débuter des négociations de ce types, calmes et désarmés, avec les colons, ou même les pirates, autant il n’était pas question de tenter des approches « douces » face au dingue et à ses sbires sans porter le moindre blaster. Leur confrère reprit la suite en expliquant au groupe qu’ils venaient pour discuter et porter une opération de secours, pas pour combattre, et qu’ils tenaient à parler à leur chef. Pas pour se battre… S’ils pouvaient l’éviter, cela dit, ça semblait déjà mal engagé. Malgré tout, ils purent continuer leur progression, accompagnés par les pirates.

A mesure qu’ils avançaient, plus de signes de vie et d’activité se dévoilaient. Mais les rares colons qu’ils croisèrent demeurèrent fuyants, soit à cause d’eux, soit à cause des pirates qui les encadraient. Depuis bientôt trente années entières qu’ils étaient enfermés dans les débris de ce vaisseau, n’avaient- jamais tenté de réparer un des cuirassés pour quitter cette planète ? Sans l’arrivée impromptue des « visiteurs » du futur, l’Ascendance n’aurait peut-être pas retrouvé l’épave avant des années encore. Pas avant vingt ans de plus, si on s’en tenait à ce qu’avait connu sa nièce et si tout s’était bel et bien déroulé de cette façon. Il reporta le regard sur le chemin emprunté, se détachant des quelques colons pour le moment, en se concentrant sur le problème principal de cette affaire.

Pour un humain, cet homme était déjà vieux. En apparence très calme et courtois. Une barbe blanche longue, effilée sur le bout, un regard qu’on pouvait qualifier de peu agréable, portant un sabre laser à la ceinture, à l’instar de Skywalker et Feesa. Mitth’ras’safis prit la parole en premier, exposant les raisons de leur venue et engageant un début de conversation. Le tout face au sourire paisible du dingue. Toute cette situation transpirait la tension et de faux-semblants.

– Pourquoi ne pas en discuter, en effet. Le second groupe venu avec vous pourrait nous rejoindre, avant cela, et j’avoue que je voudrai tout d’abord discuter en privé avec mon ancienne apprentie. Il y a des points que nous avons dû laisser en suspens.

Formbi sourit légèrement à son tour, secouant doucement la tête. Laisser la jeune Jinzler seule avec ce vieillard, même pour une simple discussion ? Non envisageable ! Il l’avait formée, après tout, qui leur certifiait qu’il ne pourrait pas en profiter pour l’avoir plus facilement et lui retourner l’esprit, la manipuler ou la contraindre par un moyen ou un autre ? Don non, certainement pas ! De toute manière, il était convaincu que personne n’acceptera une « discussion » à l’écart. Le vieillard demanda d’un ton un peu sec à se hommes de préparer la salle pour toute à l’heure, leur demandant aussi s’ils voulaient boire quelque chose ou se restaurer. Des bonnes manières dégoulinant une fois encore d’hypocrisie, même s’ils n’avaient pas eu d’infos sur le bonhomme, son air à lui seul était parlant. Lorsqu’on était poli ou aimable sous contrainte, cela se voyait.

Profitant de l’accalmie, il envoya un message crypté à leur flotte en orbite pour donner des nouvelles de leur groupe et de leur situation actuelle, ne sachant pas si Thrass l’avait déjà fait ou non, mieux valait plusieurs fois que pas assez. Il ne comptait pas non plus sur Veeren pour le faire, étant donné qu’elle éprouvait… Comment dire cela… Une certaine difficulté à user de son instinct de survie. Un petit détail qui n’agaçait au départ que son propre Clan et qui commençait maintenant à porter sur les nerfs du Conseil tout entier. Ils n’avaient d’ailleurs pas encore entériné pour de bon la Loi qui obligerait les Aristocras à se déplacer avec une escorte… Tout le monde le faisait déjà au sein du Conseil, sauf elle… Ce ne serait qu’à peine visible qu’une loi bien officielle la viserait spécifiquement.

Il fallut encore quelques heures de plus à l’autre équipe pour venir les rejoindre. Des heures que Formbi mit à profit pour se préparer et aussi avoir un bref échange avec Skywalker, sur la suite des opérations au cas où un combat s’engageait. Il ne s’illusionnait pas, Feesa n’était pas encore assez entraînée et il restait possible que Jinzler ne puisse, ou ne veuille pas, combattre pleinement son ancien mentor, quand bien même les deux pouvaient combattre à fond les pirates. S’il devait y avoir un combat, ce sera un duel entre le fou venu du passé et le glaçon venu du futur. Formbi lui lança un bref regard en rejoignant les autres, silencieux pour le moment.

– Je savais que tu reviendrais. Il va falloir, tout d’abord, que nous discutions. Seul à seule.

– Si nous sommes tous venus aujourd’hui, c’est pour régler cette histoire avec toutes les parties impliquées bien présentes. Vous n’avez plus de raisons à vous accrocher à quoi que ce soit, par ici, notre mission initiale ne se terminera jamais et la maître que nous devions aussi retrouver est probablement décédée, depuis tant d’années.

Bien, au moins n’essayait-elle pas d’accéder à cette demande et de s’écarter avec lui. Formbi en fut déjà soulagé, la gamine avait bien la tête sur les épaules. Il en sourit même, quoi que faiblement, mais ça représentait déjà beaucoup dans son cas.

– Le but est vraiment d’en finir avec tout cela, laissez enfin le passé où il est. Les colons peuvent recevoir une aide logistique et matérielle pour s’installer sur une planète neutre, ceux qui en ont encore, à rejoindre leurs familles ailleurs dans la galaxie. Vous n’avez rien à gagner en restant ici et rien à perdre en acceptant de partir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mar 27 Nov - 22:20

Au moins Ulliar accepta de se mettre en dehors de leur confrontation avec C'Baoth, allant pour organiser le regroupement des réfugiés. Il ne pouvait guère faire plus de toute façon. Thrawn suivit le groupe, participant à la courte rencontre avec quelques-uns des survivants, qui semblaient eux-aussi en vouloir à Lorana, comme s'il était injuste qu'elle soit là, en vie et bien portante, alors que eux sont dans une situation toujours précaire. Oubliant qu'elle est morte pour que eux vivent.

Puis, le groupe de Veeren reprit son exploration, se retrouvant vite invité à retrouver le groupe de Formbi, qui était en discussion avec le vieux maître jedi. Toujours prudent, Thrawn ordonna à 4 MSE-6 de suivre le groupe discrètement, sans bruit. Deux autres sortirent des ombres et vinent près de lui. Il expliqua au pirate qui l'interrogea qu'il n'avait plus besoin de les utiliser pour désarmer leurs pièges. Ce qui était logique : il ne devait plus en avoir dans la partie habitée du vaisseau.

Quand tout le monde fut regroupé, il s'assura du regard que tout le monde allait bien, veillant à rester suffisament à l'écart de Lorana et Nat, et de C'Baoth. Celui-ci ne connaissait probablement pas les ysalamiri, dont l'existence était si peu connue même chez les jedi et les sith.


– Je savais que tu reviendrais. Il va falloir, tout d’abord, que nous discutions. Seul à seule.

– Si nous sommes tous venus aujourd’hui, c’est pour régler cette histoire avec toutes les parties impliquées bien présentes. Vous n’avez plus de raisons à vous accrocher à quoi que ce soit, par ici, notre mission initiale ne se terminera jamais et la maître que nous devions aussi retrouver est probablement décédée, depuis tant d’années.

– Le but est vraiment d’en finir avec tout cela, laissez enfin le passé où il est. Les colons peuvent recevoir une aide logistique et matérielle pour s’installer sur une planète neutre, ceux qui en ont encore, à rejoindre leurs familles ailleurs dans la galaxie. Vous n’avez rien à gagner en restant ici et rien à perdre en acceptant de partir.

"Sans compter, maître C'Baoth, qu'une population n'est jugée viable que si elle comprend au moins trois cent individus, comme vous devez le savoir."

Thrawn imaginait combien le jedi fou devait se souvenir de sa voix calme et assurée. Lui qui se voulait le maître de la connaissance avait toujours semblé irrité par l'assurance du chiss lors de leurs discussions. D'ailleurs, le grand amiral ne le quittait pas des yeux, surveillant le moindre de ses gestes, ignorant les pirates. Leur rôle était insignifiant en la circonstance : le seul danger venait du fou.

"Pour leur bien, ne serait-il pas plus sage de leur permettre de s'installer sur un autre monde, avec vous si vous le désirez ?"

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Sam 1 Déc - 21:38

PNJ Jorus C'Baoth

Sa jeune, douce et naïve petite apprentie commencerait-elle à se méfier de lui ? Le maître s’était plutôt attendu à ce qu’elle accepte sans rechigner, voire qu’elle tente, durant l’entretien, de le ramener vers de meilleurs sentiments, qu’elle veuille lui faire comprendre qu’il se fourvoyait en suivant cette voie. Certes pas qu’elle refuse d’emblée qu’ils se retrouvent en tête à tête… Tapotant légèrement ses doigts les uns contre les autres, Jorus la couva du regard tandis qu’elle lui répondait, cette attitude lui déplaisant fortement. Chère enfant, chère enfant… L’emprise qu’il avait toujours su posséder sur elle avait été utile en plus d’une occasion, il était toujours parvenu, par le passé, à ce qu’elle n’ait confiance qu’en lui et lui seul. En la sachant de retour, il avait naturellement pensé retrouver aussitôt cette part de contrôle qu’il avait jadis possédé sur elle, fillette malléable, qu’il façonnait à son goût. Mais si ce contrôle lui filait entre les doigts…

Il avait toujours eu de grands projets, pour elle, avant et durant le voyage, il avait toujours su qu’il pourrait en tirer un outil parfait, acéré et si utile, dans ses plans. S’il avait choisi cette apprentie, c’est bien parce qu’il avait senti en elle un potentiel certain, des capacités qu’il suffisait de développer et aiguiser. Et surtout, parce que le caractère de la fillette qu’elle était alors répondait aux besoins de C’Baoth. Elle désirait qu’on la reconnaisse dans ses efforts et sa progression, être encouragée et entourée, progresser et être capable ensuite de préserver les autres. Où et quand son influence sur elle avait-elle vacillé ? Par quel biais, par quelle personne, quelles circonstances ? Pensif, il tourna son regard vers l’autre Chiss qui prit la parole, encourageant pour délacer les colons sur une planète neutre où dans leurs familles. Rien à gagner ici ? C’était exact… D’une façon ou d’une autre, il faudra sans aucun doute partir.

Sans compter, maître C'Baoth, qu'une population n'est jugée viable que si elle comprend au moins trois cent individus, comme vous devez le savoir.

Occupé qu’il était à réfléchir sur la perte d’influence ressentie sur son apprentie, Jorus en avait presque oublié la présence de son cher ennemi. Il reporta son regard sur lui, non loin de l’accuser d’avoir sa part de responsabilités quand à « l’affaire Lorana ». Quoi que… L’un des véritables responsables était plutôt le troisième homme à la peau bleu. Celui qui avait été aux côtés de la jeune femme avant le crash définitif du vaisseau, celui duquel elle restait assez proche, encore maintenant, en cet instant précis. Une nouvelle fois, il s’interrogea sur les liens unissant ces deux-là, puis à la façon dont il pourra les briser, si jamais il s’avérait que c’était bel et bien à cause de cela que son apprentie s’éloignait. Il lui serait bien agréable de faire d’une pierre deux coups, se débarrasser autant de celui-là que du commandant Chiss.

Pour leur bien, ne serait-il pas plus sage de leur permettre de s'installer sur un autre monde, avec vous si vous le désirez ?

Il est amusant que vous vous souciez du « bien » des colons, là où vous avez contribué à les exterminer autrefois. Ce n’est guère loin de cinquante milles personnes dont vous avez précipité la fin. Il faudra d’ailleurs, Lorana, que tu m’expliques comment tu as pu te retrouver à venir faire s’écraser ce vaisseau sur cette planète, avec ça.


Le « ça » désignait le type à côté d’elle, qu’il montra d’un bref geste de la main. Soit, les Chiss venaient car il s’agissait d’une partie de leur territoire, Lorana car elle voulait terminer sa mission et s’assurer de la vie de ces colons, mais les autres humains, que faisaient-ils ici, pouvait-on savoir ? Jorus posa la question à haute voix en les désignant tous les deux, plus curieux qu’agacé. Puisqu’on en était à régler d’anciennes affaires, en quel honneur deux nouveaux venus y étaient intégrés ? Un jeune homme à l’air maladif et un maître Jedi à l’air peu amical.

Et vous deux, donc, qui êtes-vous et en quel honneur êtes-vous mêlés à cette vieille histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 143
Espèce : Humain
Âge rp : 51 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Dim 2 Déc - 10:16

– Soyez les bienvenus. Je me nomme Jorus C’Baoth, commandant de cette colonie.

Commandant, quel joli mot prononcé à la place de « usurpateur ». Nat demeura près de son apprentie, tout en surveillant les lieux, puis examinant plus en détails le fameux Jedi fou. Il en avait déjà entendu parler, avait lu une ou deux descriptions, sans jamais toutefois rentrer dans les détails car cela remontait à loin. Ils avaient bien autre chose à gérer et se soucier que les folles aventures d’un vieux maître Jedi ayant pété un boulon dans un temps bien lointain. Et il n’aurait pas cru se retrouver un jour face à ledit maître Jedi cinglé et ses plombs grillés à tous les étages. Décidément, peu importe où on se rendait et avec qui, ils ne pouvaient pas éviter les cas pathologiques profonds, à vous en faire regretter Darth Krayt et ses sbires névrosés. Nat les écouta faire un semblant de conversation, Thrass tenant son rôle de diplomate avec conviction. C’était tout de même beau d’y croire encore, face à ça, mais il aurait pu s’épargner cette peine. De toute manière, tant que l’autre groupe n’était pas présent, ils devront attendre un peu avant d’entamer le véritable débat.

Quand bien même le côté raisonnable n’était pas un trait important chez ce type, il devrait comprendre facilement qu’il serait aussi idiot qu’inutile de demeurer ici avec les colons. Évidemment, si un combat devait s’engager, ça ne tournera pas à l’avantage des pirates, mieux valait pour eux qu’ils fuient, ou tentent de fuir, et le Jedi fou avec. Pour eux comme pour le troupe de sauvetage, l’environnement ne se prêtait pas du tout à une bataille rangée, l’état du vaisseau était trop lamentable pour qu’ils s’y risquent. Tout au long de leur attente, au milieu des banals échanges de civilités sans réalité, Nat voyait que le vieux fou le surveillait du coin de l’œil. Soit donc prêt à réagir, mon brave, en effet, on ne sait jamais. Il faisait de même, soufflant à son apprentie de rester près de lui, pour le moment. Formbi, lui, ne montrait pas s’il était inquiet ou non, son air était égal, concentré. Quant au jeune lieutenant-colonel, il devait aussi être prêt à se défendre, on ne fait pas parti d’une armée sans savoir combattre au corps à corps ou au moins au blaster, au milieu d’une bataille.

Les autres arrivèrent finalement, quelques heures plus tard, « accueillis » par C’Baoth avec un mépris sans nom, particulièrement pour l’amiral. Bien, on allait pouvoir avancer, avec un peu de chances, tout se passera très bien, ce semblant de débat tout comme l’évacuation des colons. Quant aux pirates, peut-être suivront-ils encore C’Baoth par la suite, qui sait, une fois qu’on se fait bien embobiner, il s’agit de poursuivre. Nat posa doucement une main sur l’épaule de Feesa pour la faire se tenir légèrement en retrait et sur le côté, par rapport à lui, afin d’éviter qu’elle soit dans l’axe direct du dingue si jamais il leur faisait une petite crise. Ainsi, il pourra réagir plus vite et la défendre, en cas de besoin. Elle pouvait se débrouiller face à tout le monde, ici, pirates comme autres soucis, par contre, il ne comptait pas la faire se battre face à C’Baoth, elle n’était pas encore assez entraînée. Par ailleurs, la pandémie avait aussi pas mal ralenti les choses, il faut du temps avant de recouvrer toutes ses forces, lorsqu’on tombait malade comme ça. Quant aux autres, il estimait qu’ils étaient tous capables de se défendre. Sauf peut-être la mère de son apprentie, mais elle pouvait compter sur Thrawn.

– Je savais que tu reviendrais. Il va falloir, tout d’abord, que nous discutions. Seul à seule.

– Si nous sommes tous venus aujourd’hui, c’est pour régler cette histoire avec toutes les parties impliquées bien présentes. Vous n’avez plus de raisons à vous accrocher à quoi que ce soit, par ici, notre mission initiale ne se terminera jamais et la maître que nous devions aussi retrouver est probablement décédée, depuis tant d’années.


Vergere… ? Si c’était bien elle, que la jeune femme évoquait, elle se trompait, la Jedi n’était pas morte. Et ce n’était pas le moment de souligner ce petit détail, de toute manière. Formbi enchaîna aussitôt après leur jeune consœur, proposant officiellement, de part son poste, de l’aide pour que les colons puissent s’installer ailleurs, que ce soit sur une planète neutre ou pour rejoindre leurs familles respectives. Une sortie suivie par un argument supplémentaire, donné cette fois par l’amiral. C’était maintenant qu’on allait voir si leur interlocuteur avait encore assez d’esprit pour comprendre son intérêt… Nat lança un bref regard aux pirates écoutant de près la conversation. Aucun d’entre eux ne bougeait ni ne faisait mine de préparer quoi que ce soit, visiblement en attente des ordres de leur maître.

– Pour leur bien, ne serait-il pas plus sage de leur permettre de s'installer sur un autre monde, avec vous si vous le désirez ?

– Il est amusant que vous vous souciez du « bien » des colons, là où vous avez contribué à les exterminer autrefois. Ce n’est guère loin de cinquante milles personnes dont vous avez précipité la fin. Il faudra d’ailleurs, Lorana, que tu m’expliques comment tu as pu te retrouver à venir faire s’écraser ce vaisseau sur cette planète, avec ça.


Avec quoi ? Nat eut sa réponse quand le fou désigna Thrass d’un petit geste, avec son mépris habituel. D’accord, il avait dû obtenir les dernières images d’enregistrement de sécurité, il avait aussi pu les avoir vu dans une vision. C’Baoth demanda ensuite, cette fois en les pointant lui et Eli, ce qu’eux faisaient donc là.

– Et vous deux, donc, qui êtes-vous et en quel honneur êtes-vous mêlés à cette vieille histoire ?

– Vieille, c‘est le cas de le dire.


Il lui adressa un petit sourire ironique, sans se fatiguer à donner ni son nom ni les deux raisons le poussant à participer à ça. Après tout, ces détails n’avaient aucun intérêt pour le bon déroulé de cette petite affaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 3 Déc - 13:41

Le vieux barbu correspondait finalement bien à l’image mentale qu’Eli s’était forgé au cours du voyage. En apparence poli et courtois, avec un regard pourtant fourbe et retors à souhait. Des airs tranquilles dissimulant le danger. Le temps qu’ils passèrent dans cette salle en attendant le second groupe fut sous tension, le jeune homme surveillait leurs vis-à-vis tout en s’interrogeant sur ce qui avait retardé les autres. Avaient-ils eu des ennuis ? Ils n’avaient eu aucun message d’alerte, pourtant… Peut-être avaient-ils eu, au contraire, une aide inattendue en chemin, un moyen pour écarter les civils des combats potentiels, voire les faire sortir de là sans que ça ne se remarque. Cette dernière option était celle sur laquelle Eli comptait le plus, pas pour gagner du temps mais pour enlever à C’Baoth un moyen de pression ou de chantage. S’il craquait dans sa folie, il ne pourra au moins pas les utiliser.

Quant à l’affronter, c’était encore autre chose. Mais ils n’en étaient pas rendus là. Tout put vraiment débuter lorsqu’ils furent enfin rejoints par le second groupe, tous entiers et en bon état, de ce qu’il en vit. Très bien, hypothèse des problèmes rencontrés en route écartée, restait l’autre possibilité, plus rassurante. Du coin de l’œil, alors qu’ils s’installaient dans la salle préparée à leur intention, Eli remarqua que Skywalker s’arrangeait en permanence pour se tenir placé entre elle et les dangers potentiels, C’Baoth en l’occurrence. Il agissait ainsi depuis leur entrée dans ce vaisseau ruiné… Tous les maîtres Jedis agissaient de la même façon ? Ils formaient le premier duo de ce type qu’Eli avait loisir d’observer réellement, dur de définir si c’était la norme ou si Skywalker était plus protecteur qu’il ne le laissait croire.

C’était en tout cas très différent de la tension et la méfiance régnant entre la Jedi Jinzler et le maître fou. Les regards entre eux suffisaient à le comprendre, même sans bien les connaître, ni l’un ni l’autre. Pour le moment, Eli restait silencieux, observant les uns et les autres, tout comme les pirates. Ils étaient certes nombreux, cependant, ils pouvaient s’en sortir si ça devait dégénérer. Le vaisseau Chiss avait-il repéré celui des pirates ? Impossible de poser la question maintenant, par contre, il se doutait que l’autre groupe avait déjà dû communiquer avec l’équipage là-dessus.

– Le but est vraiment d’en finir avec tout cela, laissez enfin le passé où il est. Les colons peuvent recevoir une aide logistique et matérielle pour s’installer sur une planète neutre, ceux qui en ont encore, à rejoindre leurs familles ailleurs dans la galaxie. Vous n’avez rien à gagner en restant ici et rien à perdre en acceptant de partir.

– Sans compter, maître C'Baoth, qu'une population n'est jugée viable que si elle comprend au moins trois cent individus, comme vous devez le savoir. Pour leur bien, ne serait-il pas plus sage de leur permettre de s'installer sur un autre monde, avec vous si vous le désirez ?

– Il est amusant que vous vous souciez du « bien » des colons, là où vous avez contribué à les exterminer autrefois. Ce n’est guère loin de cinquante milles personnes dont vous avez précipité la fin. Il faudra d’ailleurs, Lorana, que tu m’expliques comment tu as pu te retrouver à venir faire s’écraser ce vaisseau sur cette planète, avec ça.

Le lieutenant-colonel ne connaissait que des brides de cette affaire et le nombre affiché des personnes tuées dans ce vaisseau l’effara complètement. Il lui fallut un petit instant pour se reprendre et le cacher, profitant que personne ne lui prêtait attention pour revenir à une expression neutre. En plus de ça, il ne trouvait guère rassurant, pour la Jedi et son compagnon, que C’Baoth soit au courant qu’ils soient morts ensembles, même s’il n’avait pas tous les détails en main. Ce type voulait, de ce qu’on lui avait raconté, sélectionner le maximum d’enfants sensitifs pour les former à sa manière, si jamais il découvrait la liaison de ces deux-là, ne voudrait-il pas essayer de « former » lui-même leur futur enfant ? Il ignorait si Jinzler était déjà enceinte ou non, par contre, la question se posait, surtout que C’Baoth était déjà lié à elle.

Il reporta son attention pleine et entière sur le fou lorsqu’il ajouta, d’un ton encore lourd de mépris, ce que lui et Skywalker fichaient ici, en les désignant d’un signe de tête. Sous-entendue, si les autres avaient tous une raison d’avoir posé les pieds dans ce vaisseau, ce n’était le cas ni pour l’un ni pour l’autre. En un sens, il n’avait pas tord.

– Et vous deux, donc, qui êtes-vous et en quel honneur êtes-vous mêlés à cette vieille histoire ?

– Vieille, c‘est le cas de le dire.

Tiens, Eli s’était attendu à ce qu’il le renvoie balader plus sèchement, il était resté soft, seul un petit sourire ironique flottait sur son visage. Forcément, pour lui, cette affaire datait de plus de deux siècles, voilà longtemps qu’elle était rentrée dans la catégorie des aventures oubliées, sans plus d’incidence sur la vie de qui que ce soit. Il n’en rajouta pas plus, de toute manière, et personne ne s’y attendait.

– Pour ma part, je viens pour proposer aux colons qui le voudront l’aide l’Empire, afin de rejoindre leurs familles, s’ils en ont encore. Une aide pour retrouver la trace des leurs, puis pour le voyage en lui-même.

Traverser les Régions Inconnues n’allait pas se faire comme ça, tout comme retrouver Coruscant, le voyage était long et pouvait être dangereux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Sam 8 Déc - 20:41

Indications

Lancer de dés

Alors que les discussions débutent vraiment entre C'Baoth et les visiteurs venus pour négocier, un des pirates surprend l'évacuation discrète menée par Chas Uliar et quelques uns de ses amis. Une rixe s'engage alors lorsque les pirates tentent d'arrêter cette évacuation vers le cuirassé C4 et cela vire rapidement à l'affrontement. Alertés, le reste des pirates devient menaçant envers le groupe de négociateurs, furieux qu'on essaye de les doubler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 10 Déc - 7:36


Jorus C’Baoth, Jedi Noir

De quel droit ce type se permettait-il de ne pas répondre ? Pensait-il vraiment pouvoir se moquer impunément ? Il n’avait ni force ni pouvoir, ici, sans doute même aucune légitimé à s’y trouver ! Jorus lui retourna un regard lourd de mépris, plus outré encore en voyant ce petit sourire ironique lui être offert également. Les Jedis comme lui feraient mieux de se remettre en question, aucun d’entre eux, mis à part Jorus, n’avait pressenti la catastrophe qui allait arriver ! Aucune n’avait su comprendre à temps l’urgence à agir, bien au contraire, ils n’avaient eu de cesse de lui mettre des bâtons dans les roues, de cesse à vouloir contrarier son immense projet ! Tout cela pour stupidement courir à leur perte ! Et celui-là, sans doute faisait-il parti de ses anciens confrères, Jorus ne se souvenait pas de lui mais peu importe, ils avaient été un millier, il n’avait donc aucun droit de se moquer ouvertement, juste de celui de reconnaître qu’il avait eu tord.

Pour ma part, je viens pour proposer aux colons qui le voudront l’aide l’Empire, afin de rejoindre leurs familles, s’ils en ont encore. Une aide pour retrouver la trace des leurs, puis pour le voyage en lui-même.

Oh, donc cette petite opération de sauvetage serait l’œuvre commune de Palpatine et de des Chiss, réellement ? Une simple volonté de tourner la page définitivement et de laisser chacun retourner chez soit tout à fait tranquillement ? Un léger ricanement lui échappa, cette fois-ci, lui qui était depuis le début resté parfaitement calme, voire courtois, sans lasser entrevoir la moindre petite once de folie noire lui rongeant l’esprit peu à peu.Chassez le naturel et il reviendra au galop, l’agacement profond induit en grande partie par Thrawn, puis celui ajouté toute à l’heure par le Jedi fendillait sa coquille, jusqu’à en laisser ressortir des intentions bien moins civiles. Il n’eut cependant pas le temps d’ajouter quoi que ce soit, une alerte se mit à résonner, et bientôt, suite à cela, des bruits de combat lointains se faire entendre.

L’alerte fut confirmée par une confirmation des pirates, ils avaient surpris Chas Uliar et une poignée d’autres imbéciles du même type que lui en train de faire peu à peu évacuer la cinquantaine de colons vers le cuirassé quatre. Le reste des pirates, furieux, avaient tous pointé leurs armes en direction de leurs « invités » et des quelques civils encore présents à proximité. Jorus se releva tranquillement, sabre en main. Oh, certes, cette fois-ci, les Chiss avaient pensé à emmener un dispositif empêchant de manier la Force si on se trouvait dans sa proximité immédiate, mais cela ne l’empêchera pas d’utiliser un sabre laser… Ni n’empêchera les pirates de combattre. Avaient-ils donc tous cru pouvoir le doubler si facilement ?! Lui ! Un des maîtres les plus puissants que la Force ait jamais connue ! Ils n’avaient pas besoin de leur aide pour quitter cette planète, et s’il fallait que les colons meurent, soit, ils ne valaient rien dans son projet.

A quoi d’autre s’attendre… Vous avez raison, il est plus que temps d’en finir.

Les pirates n’en avaient pas besoin de plus pour se mettre à tirer sur le groupe. Et lui n’avait pas besoin de plus pour attaquer le seul dans ses invités indésirables qui pourrait encore lui barrer la route lorsqu’il voudra tuer Thrawn et le reste. Laissant éclater sa haine et son mépris, il fonça à l’assaut.

_____________
Lancer de dés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 74
Espèce : Chiss
Âge rp : 48 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Lun 10 Déc - 12:58

Bien, très bien, la situation se décantait un petit peu, à présent, si tout le monde demeurait aussi prudent que raisonnable par la suite, ça ne pouvait que très bien se terminer ! L’espoir était revenu dans le cœur de la jeune femme, songeant que ça pouvait se régler par la diplomatie, sans combats, sans violences, pour une fois. Mais elle avait aussi le sentiment que très peu partageaient cet optimisme. Ils s’étaient remis en route, Uliar les quitta à un moment pour aller retrouver les siens et débuter l’évacuation. Le dernier temps du trajet vers le cœur profond du vaisseau se déroula dans le calme, pas d’incidents en cours de route, ni de soucis particuliers. Le maître Jedi donc, un humain vieillissant, les accueillit avec une certaine courtoisie, avec d’autres pirates, encadrant le second groupe. Ils allaient bien tous, mis à part qu’ils étaient autant sur leurs gardes que les autres, pas de blessure en vue, elle en était soulagée. Il ne restait plus qu’à discuter dans le calme et faire comprendre à leur interlocuteur qu’il ne servait à rien de s’obstiner ni de s’énerver. Il restait possible que le Jedi ait changé, qu’il soit moins… Moins vif.

Il y eut une légère crispation, dès le début de la conversation, parce que le vieillard souhaitait d’abord parler à Lorana en tête à tête. De son côté, Ewime ne comprenait en quoi cela était un réel problème mais il devait bien en avoir un, si on devait en juger aux regards de Skywalker, Thrawn et même Formbi. Peut-être un pouvoir de Force qu’elle ignorait et qui pouvait envenimer la situation, si on les laissait seuls ? Elle nota dans un coin de sa mémoire de poser la question, à l’occasion, alors que Lorana refusait, de toute manière. Formbi enchaîna derrière, d’un ton calme quoi qu’elle pouvait y sentir une légère tension, proposant l’aide de l’Ascendance pour l’installation des colons sur une planète neutre. L’évacuation des colons avait-elle pu déjà débuter pleinement ? Uliar leur avait signalé qu’il y avait environ une cinquantaine de pirates, autour d’eux, elle en dénombrait une petite trentaine. Les autres pouvaient surprendre l’évacuation à n’importe moment. Le terrain était tout sauf favorable à un combat… Et elle songeait que les pirates n’auraient pas de réels scrupules à tirer sur des personnes désarmées, y compris des enfants.

« Sans compter, maître C'Baoth, qu'une population n'est jugée viable que si elle comprend au moins trois cent individus, comme vous devez le savoir. Pour leur bien, ne serait-il pas plus sage de leur permettre de s'installer sur un autre monde, avec vous si vous le désirez ? »

« Il est amusant que vous vous souciez du « bien » des colons, là où vous avez contribué à les exterminer autrefois. Ce n’est guère loin de cinquante mille personnes dont vous avez précipité la fin. Il faudra d’ailleurs, Lorana, que tu m’expliques comment tu as pu te retrouver à venir faire s’écraser ce vaisseau sur cette planète, avec ça. »


Comment savait-il que… Ewime pinça légèrement les lèvres, peu ravie que cette information soit déjà connue de cet homme, même s’il ne devait pas posséder tous les détails. Par bonheur, il ne s’attarda pas sur le sujet, retournant plutôt son attention vers Skywalker et Vanto, demandant à tous deux ce qu’ils fichaient ici et en quoi ils étaient concernés par cette affaire. Une question au moins plus légitime, le lieutenant-colonel pouvait apporter une aide précieuse, dans le cas où des colons souhaitaient retrouver leurs familles. Par ailleurs, les personnes ici seront sans doute plus incitées à faire confiance à un humain. Quant à Skywalker, elle le soupçonnait de ne pas s’intéresser le moins du monde à toute cette opération et n’être ici que pour veiller sur son apprentie, rien de plus. Il ne répondit d’ailleurs pas, se contentant de confirmer d’un ton peu acide que c’était effectivement une bien vieille affaire. Une réponse qui ne plut pas au Jedi fou, son regard se durcit, y laissant voir ce même mépris qu’il adressait jusque là à Thrawn. Mais pas encore de quoi rompre la négociation, selon elle.

Vanto, au moins, était resté calme. Bien, maintenant que cet homme savait pourquoi ils étaient ici, ne pouvait-il pas dire au moins ce qu’il songeait de l’idée de s’installer sur un monde neutre ? Ensuite, ils pourront vraiment débuter une évacuation sereine et… Elle referma la bouche, juste au moment de parler, en entendant des bruits soudains de combat, au loin. Étouffés, éloignés, mais sans doute possible. Et ça ne pouvait signifier qu’une chose. Un frisson lui remonta le long du dos lorsqu’elle comprit, avant que l’alerte ne doit donnée pleinement, que les pirates avaient bel et bien ouvert le feu sur ceux tentant de fuir. Les autres présents ici avaient pointés en chœur leurs armes sur eux, alors que le maître Jedi se levait à son tour, sabre en main. D’accord, très bien, il était donc temps d’enterrer la diplomatie. Là, c’était le moment d’envoyer un message d’alerte aux troupes en orbite ! Ewime regrettait tellement de ne pas savoir se servir d’une arme, tout à coup. Promis, juré, elle demandera à ce que quelqu’un lui apprenne à tirer, si elle se sortait de là.

« A quoi d’autre s’attendre… Vous avez raison, il est plus que temps d’en finir. »

Le fou s’attaqua directement à Skywalker, alors que les pirates se mettaient contre eux. Ewime eut un brusque sursaut d’adrénaline quand un premier tir la frappa à l’épaule puis fit de son mieux pour rester en-dehors du passage des autres. Elle plaqua une main contre son épaule avec une grimace de douleur, en se sentant complètement inutile et dépassée. Sa préoccupation principale fut de gêner le moins possible ceux qui savaient se battre, cherchant comment rester en retrait tout en esquivant les tirs.

____
Dés : 15

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mar 11 Déc - 21:28

La discussion entre le vieux maître jedi et le groupe des chiss finit par tourner court. En effet, les pirates devinrent vite plus que nerveux, l'un d'eux signalant à son chef que les survivants tentaient de fuir, usant même de la force pour ça. On aurait pu croire qu'Uliar aurait su évacuer les siens sans heurt mais ce ne fut pas le cas, si cela a jamais été son but après tout. En tout cas, il devint évident que la parole laissait maintenant place aux lasers. Thrawn ne fut pas vraiment surpris et agit presque aussi rapidement que les noghris et les pirates.

Il saisit Chaf'Ewime'Asu par un bras, la tirant en arrière derrière un amas de débris qu'il avait repéré en entrant dans la pièce. C'était un très bon abri contre les pirates, même si la place ne permettait pas à de nombreuses personnes de l'utiliser comme tel. Un genoux au sol, le grand amiral relâcha la demoiselle pour appuyer à un endroit de la broche qu'il portait depuis le départ du vaisseau chiss. Puis, il sorti son pistolet, regardant le vieux C'Baoth attaquer le jedi venu du futur. Personne ne remarqua le droid souris venir se placer entre le grand amiral et la soeur de l'aristocra, se planquant totalement.

Les deux noghris étaient déjà en action, se rapprochant des pirates en évitant de faire des cibles faciles. L'un des criminels était déjà au sol, un couteau fiché dans sa gorge. Ils furent, d'ailleurs, distrait par une attaque non attendue : trois droïds souris MSE-6 sortirent du couloir par lequel le second groupe était arrivé, tirant sans toucher personne à l'aide de petits blasters, un modèle de poche à quelques coups. Une attaque un peu plus téméraire que leur programmation modifiée leur avait demandé : quelques tirs suffirent aux pirates pour les neutraliser.

Thrawn lui-même ne resta pas en reste. Devant protéger son ysalamiri, et Ewimequi faisait parti des non-combattants, il élimina trois pirates en trois coups, profitant de la diversion offerte par les MSE-6 kamikazes. Les forbans reculèrent un peu pour se mettre à l'abri, ripostant sans toucher le chiss.


~~~~
Jet pour les Noghris (avec un léger bonus vu leurs compétences) : 11
Jet pour le trio MSE-6-blaster : 15
Jet pour se mettre à couvert : 5
Jet pour la riposte de Thrawn : 1
ici

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 143
Espèce : Humain
Âge rp : 51 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mar 11 Déc - 21:56

Voilà donc d’où venait le « retard » du second groupe, ils avaient croisé un peu d’aide en chemin et ladite aide n’avait visiblement pas étudié la discrétion avec un bon professeur. Nat pouvait comprendre ça, lui-même ne s’était jamais embarrassé de ce genre de cours. Bien, bien, les troupes en orbite allaient pouvoir s’amuser un peu, elles aussi, elles avaient sûrement déjà pu repérer le vaisseau pirate. Et même si ce n’était pas le cas, ledit vaisseau ne pourra se rendre bien loin, étant donné la force présente en orbite de la planète. Nat murmura à Feesa de se tenir prête, elle savait comment dévier les tirs et connaissait les bases du combat au sabre, pour le reste, elle pouvait aussi se servir de son blaster ou combattre au corps à corps, il avait confiance là-dessus. Il lui ordonna par contre à mi-voix de ne pas se préoccuper de C’Baoth ou de lui, d’aider plutôt les autres. Quant à Lorana, à elle de voir… Il lui lança un bref regard en biais, pour juger de sa réaction. Si elle n’était pas prête à combattre son ancien maître, soit, il pouvait le comprendre. Il ne comptait pas la forcer, c’était une situation délicate.

– A quoi d’autre s’attendre… Vous avez raison, il est plus que temps d’en finir.

Il n’aura pas tenu longtemps avec les civilités, ce type. Dur de chasser le naturel, n’est-ce pas ? La lame jaune brillante arrêta celle du dingue, dans un léger choc sonore, alors que le combat débutait autour d’eux. Il lui avait foncé directement dessus, il devait sans doute croire qu’il lui serait plus facile d’éliminer le restant après, alors même que presque tous savaient très bien se défendre. Quoi que, ils avaient des lézards contre la Force, mais si on était assez entraîné, on pouvait quand même se battre au sabre en compensant par d’autres moyens, et personne ci n’avait de protections suffisantes pour éviter de se faire percer le cœur avec ce genre d’armes. Nat testa un peu la force du vieillard avant de le forcer à reculer d’un mètre par un coup de pied dans le torse, sentant qu’ils s’éloignaient de la zone d’influence des lézards. Parfait, ou non, ce n’était pas un endroit idéal pour se battre. C’était aussi très stupide, ni l’un ni l’autre n’étaient de ce temps et voilà qu’ils s’affrontaient. Un sourire lui vint, en pensant à ça, secouant légèrement la tête face au vieux fou. Un combat stupide, oui, sans aucun sens, et il sentait bien que cette idée n’effleurait même pas son adversaire.

Derrière eux, la situation avait déjà viré à un certain chaos, comme on avait pu s’y attendre, et il ne se retourna pas pour vérifier si les autres allaient bien, il aurait ressenti si vraiment quelque chose de grave s’était produit. Dans un premier temps, il se contenta simplement de parer les coups de son adversaire et, de temps en temps, dévier des tirs perdus ou volontaires, de la part des pirates. Ah, comme il serait tentant de juste se laisser aller et en finir maintenant… Permettre à la Force de le reprendre, dès à présent, et en terminer avec cette époque pour de bon. Il soupira légèrement, avec une certaine nostalgie, puis passa plus brusquement à l’attaque, à son tour, retrouvant ses anciens réflexes avec une certaine aisance. Son style pouvait sembler agressif, à la portée courte, il préférait surtout ne pas perdre de temps en longs enchaînements, utilisant des coups secs et rapides. Il ne comptait pas tuer son adversaire, en tout cas pas pour le moment, mais gagner assez de temps pour permettre aux troupes là-haut de descendre et faire arrêter ce merdier.

– Qu’est-ce que tu espères, papy ? soupira-t-il longuement. Calme-toi, bien gentiment, et réalise donc un peu que tout ça ne sert à rien. Qu'est-ce que ça va bien t'apporter, de nous combattre ?

_____
Dés de combat : 6

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 50
Espèce : Chiss
Âge rp : 38 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mer 12 Déc - 12:34

C’était effrayant de constater qu’il restait si peu de survivants… Si tous pouvaient s’installer sur une planète viable, ou rejoindre leurs familles, cette mission en sera enfin terminée et ils pourront oublier ça, laisser cette affaire rentrer dans le passé. Il n’avait pas encore exactement déterminé ce qu’il fera pour la suite, mais peu importe pour le moment, ils avaient plus urgents sur le feu. Habitué à ce genre de « discussions », il pouvait ressentir que ça commençait déjà bien mal. Un pressentiment… Qui lui soufflait que ça allait mal se terminer. Lorana avait pourtant raison d’énoncer, à son tour, dès le début qu’il n’y avait plus rien à gagner ni à perdre, par ici. Il faudrait des années de plus et des moyens beaucoup plus conséquents pour faire repartir un tel vaisseau. Et pour aller où, par la suite ? L’équipage était loin d’être assez important, il n’y a pas assez de ressources, ça ne tiendra jamais, c’était bel et bien terminé.

Si déplacer les colons était la seule option valable, Thrass n’était pas très convaincu par l’idée de déplacer ce « maître » avec eux dans le même temps. Il était dangereux, plus besoin de la prouver une nouvelle fois, alors pourquoi le laisser poursuivre son emprise sur ces personnes qui en avaient déjà assez donné ? Ou le laisser retourner dans une galaxie qui elle aussi avait suffisamment souffert ces derniers mois ? Il n’était peut-être pas un Sith, mais aux yeux du Syndic, cela revenait au même. Si on le laissait filer librement, ce serait comme lâcher un danger de plus en toute connaissance de cause, alors qu’en le laissant ici, on s’assurait qu’il ne fasse plus de mal à personne. L’imaginer reprendre le combat contre les Siths ou l’Empereur actuel en respectant le Code des Jedis, ce serait parfaitement utopique. Thrass lança un bref regard vers son frère, espérant cette fois-ci qu’il ne lui arrive rien.

"Pour leur bien, ne serait-il pas plus sage de leur permettre de s'installer sur un autre monde, avec vous si vous le désirez ?"

"Il est amusant que vous vous souciez du « bien » des colons, là où vous avez contribué à les exterminer autrefois. Ce n’est guère loin de cinquante mille personnes dont vous avez précipité la fin. Il faudra d’ailleurs, Lorana, que tu m’expliques comment tu as pu te retrouver à venir faire s’écraser ce vaisseau sur cette planète, avec ça."

Comment savait-il que… Thrass laissa passer le mépris sans réagir, comprenant soudain pourquoi ce vieux fou l’avait reconnu, lors de leur arrivée. L’idée qu’il ait su leurs derniers instants de vie, à Lorana et lui, l’agaçait, c’était très… Eh bien, privé, allons-nous dire. Mais bref. Si on en revenait à l’essentiel ? Le but n’était pas de remuer des vieilles questions ou s’engager dans des débats mais bien d’organiser une opération de secours dans le calme et décider d’un lieu neutre où les colons pourront se réfugier. Car Thrass doutait franchement que le moindre d’entre eux veuille bien retourner dans une galaxie qui ne ressemblait plus à rien de ce qu’ils avaient connu. C’est à ce moment que son mauvais pressentiment se confirma et que tout dégénéra. Vite. Beaucoup plus vite qu’il ne l’aurait cru initialement.

Les pirates ouvrirent le feu, au moment où leur maître dingue s’en prenait directement à Nat. Thrass ne s’attarda pour regarder le combat, cherchant un réflexe une arme avant de réaliser qu’il n’avait reçu aucune formation. Une brûlure violente le percuta tout à coup à la jambe et il poussa un juron, perdant l’équilibre. Un autre coup lui fut évité grâce à Lorana, placée près de lui, sabre en mains. Pratique, quand même, cette technique-là… Thrass se mit un peu difficilement à couvert derrière un abri de fortune, préférant autant ne pas gêner plus que ça les autres. Depuis son abri, il lança un regard aux autres pour vérifier si personne d’autre n’avait été blessé. Nat se battait avec C’Baoth, les autres contre les pirates. Son petit frère était à l’autre bout de la salle et se débrouillait visiblement beaucoup mieux que lui.

______
Dés pour se mettre à couvert : 15

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mer 12 Déc - 12:42


Amirale Ar’alani

Les miracles existaient, leur chère Aristocra s’était décidée, enfin, à donner plus d’informations sur la situation au sol et leur envoyer des éléments. Qui, sur place, l’avait poussée à le faire ? L’amirale avait un léger soupçon à l’encontre de son ancien subordonné… Sur la passerelle, beaucoup étaient surpris, même si personne ne le montrait réellement, ils se concentraient sur la tâche du vaisseau pirate, dorénavant. Le repérer, tout d’abord, puis charger une équipe de le neutraliser. Tout en suivant cette progression, l’amirale réfléchissait à la situation à terre, le regard rivé sur la carcasse du vaisseau. Cette situation ne lui plaisait pas, le terrain n’était pas favorable et il y avait, dans les personnes présentes à terre, certaines qui n’étaient pas taillées pour des missions terrain, car sans aucune formation reçue. Les avoir laissé entrer là-dedans sans plus d’escorte n’était pas raisonnable ni prudent, à ses yeux.

Ils avaient la progression des deux équipes en temps réel, grâce à leurs équipements, et en prévision, l’amirale fit également descendre des troupes à terre. Si jamais la situation tournait mal, ils devaient être capables d’intervenir rapidement, sans pour autant donner aussitôt une impression menaçante, au cas où. Elle confia leur direction sur site au capitaine Olewo, l’un de ses hommes de confiance depuis quelques années. Au même instant, on l’avertit que le vaisseau pirate avait été bien repéré et neutralisé, il ne pourra servir de moyen de fuite pour les malfrats là-dedans. Les croiseurs étaient tous deux en station de combat, autant au cas où des dangers extérieurs viendraient s’ajouter à la partie que pour la situation en bas. Encore une fois, il fallait attendre… Ar’alani n’espérait pas spécialement que cela se déroule bien, ceci étant, la situation ne lui inspirait pas confiance.

Et à raison. Lorsque l’alerte fut finalement donnée, le combat enclenché dans le ventre de cet énorme vaisseau, les hommes postés purent se lancer. Une partie pour secourir les civils désarmés et piégés face aux pirates, l’autre partie pour aller à la rencontre des groupes engagés contre C’Baoth. Pour les deux, certains soldats étaient aussi formés aux mesures médicales d’urgence, au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 87
Espèce : Humaine
Âge rp : 22 ans
Maître : Anciennement Jorus C'baoth
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mer 12 Déc - 12:50

« Pour leur bien, ne serait-il pas plus sage de leur permettre de s'installer sur un autre monde, avec vous si vous le désirez ? »

« Il est amusant que vous vous souciez du « bien » des colons, là où vous avez contribué à les exterminer autrefois. Ce n’est guère loin de cinquante mille personnes dont vous avez précipité la fin. Il faudra d’ailleurs, Lorana, que tu m’expliques comment tu as pu te retrouver à venir faire s’écraser ce vaisseau sur cette planète, avec ça. »

Lorana pu conserver un air parfaitement neutre, bien qu’au fond d’elle, pour la première fois de sa vie, un sentiment de mépris lui venait à l’égard de son ancien maître. S’il avait vraiment eu le moindre soupçon de considération pour les victimes de cette maudite expédition, il aurait réalisé que l’aide de Thrass avait été précieuse, quand bien même ils avaient dû s’écraser. Les survivants de l’attaque avaient pu vivre, n’était-ce pas tout ce qui comptait, tout ce qui avait de la valeur ? Autant ne pas engager le débat… Ni maintenant, ni jamais, il n’était plus en état mental de comprendre son erreur, depuis d’ailleurs bien longtemps. La jeune femme se sentait assez stupide et naïve de ne pas l’avoir réalisé beaucoup plus tôt, dès les premiers jours où elle avait été placée sous sa tutelle. Elle tourna le regard vers les deux autres humains du groupe, ensuite, ne s’attendant pas à ce que le maître du Conseil daigne répondre, et elle eut juste. Au moins, le lieutenant-colonel « rattrapa » un peu l’affaire. Il avait l’air assez gentil, de ce qu’elle avait observé pendant le voyage, et de ce qu’elle ressentait plus personnellement.

Elle commençait presque à croire que tout allait bien se terminer quand la situation vira complètement au chaos. Elle activa son sabre par pur réflexe pour renvoyer son tir contre un des pirates, hésitant ensuite un bref instant. Son ancien mentor s’était jeté contre Nat, les pirates contre eux, devait-elle… Elle voulut d’abord se diriger vers C’Baoth, assez hésitante car n’étant pas sûre de pouvoir vraiment le combattre… L’hésitation passa quand elle vit Ewime se faire blesser, aussitôt tirée en arrière par l’amiral à l’abri, et Thrass juste après, lui à la jambe. Lorana fila devant lui et dévia un autre tir avec son sabre. Faisant face au pirate, elle défendit autant la position de Thrass que celle de l’autre Chiss râleur, doutant qu’il sache vraiment bien se battre étant donné sa position. Les autres se débrouillaient, mis à part Ewime et Thrass qui avaient déjà été blessés mais qui ne pouvaient pas non plus vraiment se défendre dans une situation pareille. Quant à Nat, eh bien, il se débrouillait finalement très bien tout seul, de ce qu’elle pouvait voir.


« Reste à couvert ! »

Il voulait sans doute vérifier si les autres, et surtout son frère, allaient bien, mais il était déjà blessé, pas la peine d’en rajouter. Et ce n’étaient que des pirates, ils pouvaient les gérer, même s’ils ne recevaient des renforts que dans un certain temps. Leur seul gros souci viendrait du Jedi fou, si d’aventure il parvenait à vaincre Skywalker et venir s’occuper d’eux ensuite. Un moment d’inattention, en vérifiant ça, lui coûta un brusque tir dans le bas-côté qu’elle ne put arrêter. Merde. Reculant, elle se re-concentra sur les pirates, sur la défensive.

_____________________
Dés

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mer 12 Déc - 13:29

C’était sans doute une des situations où les négociations avaient le plus vite tournées court, quoi que… Eli n’eut cependant pas l’occasion d’y réfléchir plus que ça, les pirates avaient ouvert le feu sans attendre. Il lança sèchement un débris métallique à la tête de celui qui était le plus près pour l’empêcher de tirer encore et au moins dégager en partie le chemin, cherchant un coin pour se mettre à couvert et tirer à son tour. Au moins le maître Jedi fou ne leur avait pas foncé dessus pour les découper en morceaux bien fins, ayant plutôt foncé droit sur Nat. C’était très bien, ça, d’entre eux tous, il était le mieux placé pour affronter le dingue ! Eli fit presque tomber l’ysalamiri qu’il portait derrière un abri de fortune, composé de quelques débris et de tôles, s’aplatissant au sol pour éviter une pluie de tirs venant du type qu’il avait viré du chemin toute à l’heure et qui venait de se relever.

L’affaire avait vite tournée à la bataille rangée mais au moins, le terrain n’aidait pas les pirates, ni personne, et beaucoup avaient pu se mettre à couvert ou en retrait, le temps de répliquer. Les seuls qui ne s’étaient pas cachés étaient Nat et Jorus… Dans le même temps, ils avaient la place de se combattre et personne ici ne devait être suffisamment crétin pour aller se mêler de leur combat. Eli n’y connaissait pas grand-chose dans ce genre de duel mais avait par contre l’impression que l’avantage était à Skywalker, il prenait enfin les choses au sérieux ? Le jeune homme reporta son attention sur les pirates, ensuite, tirant lorsqu’il avait une ouverture. Quelques uns esquivèrent facilement, il en toucha un autre qui s’effondra non loin d’un des Noghris. Ils étaient plus nombreux qu’eux mais plusieurs étaient déjà tombés.

Du coin de l’œil, il vit Jinzler protéger son petit ami puis se faire toucher elle-même la seconde suivante, grimaçant un peu en la voyant chanceler. D’autres aussi avaient été blessés ? Il n’avait pas le vérifier, au cours du chaos, espérant juste que personne ne l‘était gravement. Il faudra quand même un moment avant de recevoir des renforts et ce qui comptait avant tout était d’en envoyer aux civils, pris au piège lors de l'évacuation.

Dés : 10

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 103
Espèce : Chiss
Âge rp : 22 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mer 12 Déc - 18:32

C’était bien pile au moment où Feesa avait enfin réussi à se persuader que cette fois-ci, tout allait très bien se terminer, que le combat débuta. L’alerte fut donnée par les pirates, qui avaient repéré la fuite douce des colons, puis ils avaient aussitôt engagé le combat. La jeune fille eut une violente impression de déjà-vu, d’un seul coup, plongeant à terre pour ne pas se prendre une volée de tirs, puis prenant son sabre à tâtons, l’allumant avec une légère appréhension. Se battre avec ça, non, définitivement, elle ne se sentait pas prête, mais elle pouvait au moins parer les tirs ! Ça, c’était bon, elle avait appris, d’abord se calmer, se concentrer, elle avait appris. Se redressant, elle inspira et se concentra comme son maître le lui avait enseigné, parant les premiers tirs plus par réflexe que par réelle volonté. Et comme ça fonctionnait mieux, laissa de côté la réflexion, rangeant la raison au placard pour n’agir que par instinct. Reculant, elle chercha un abri du regard, ne voulant pas vraiment passer de la défensive à l’offensive avec cette arme-là, pas encore, mais depuis un abri, elle pourrait alors…

Elle vit sa mère être touchée, mais avant qu’elle ait pu la rejoindre, Thrawn l’avait attrapée par le bras et tirée à l’abri avec lui. Bon, très bien. Feesa fila en sens inverse puis se planqua à son tour derrière un abri, grimaçant en voyant d’autres être blessé. Juste avant de se cacher, elle tira son oncle avec elle pour qu’il soit aussi protégé, en continuant de parer les tirs pleuvant dans leur direction, avec son sabre. Il allait bien ? Elle profita de ce bref moment de répit pour s’en assurer et pour voir où en étaient les autres et s’il n’y avait rien de grave. Il y avait un certain espace entre leur zone de combat et celle occupée par C’Baoth et Nat, une zone où ni eux ni les pirates n’entraient et ça valait beaucoup mieux. Les Noghris aussi combattaient, plus loin, avec une efficacité qui n’était plus à prouver. Bon, ça pourrait être bien pire, ils en s’en sortaient pas si mal, pour le moment ! Elle désactiva son sabre laser pour le moment et le raccrocha à sa ceinture, pour prendre plutôt un blaster.

La sensation si familière d’avoir cette arme dans la main lui avait presque manqué, tiens, elle devait manquer un peu d’entraînement à force. Tout en restant protégée derrière son abri, elle tira dans le tas, touchant un pirate dans le dos et ratant le second à côté qui plongea vite fait sur le côté, puis riposta. Il devait y avoir une trentaine de pirates, au début, et une vingtaine était encore debout. Plus malins qu’au début, ils se protégeaient et plus et se groupaient pour tirer. Pour le moment, ça allait ; la situation était sous contrôle, et Nat était bien occupé avec Jorus. Lui, par contre, Feesa ne voudrait pas l’affronter, il était un peu trop hargneux pour elle, là où les pirates restaient gérables.


_________________________
Les dés

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 114
Espèce : Chiss
Âge rp : 62 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mer 12 Déc - 20:24

Avant d’entrer dans la salle, Veeren vérifia que le traceur fonctionnait toujours bien puis le glissa dans la petite poche de son uniforme, sur le devant au niveau de la poitrine. C’Baoth les « accueillit » avec une courtoisie qui n’en était pas et la négociation put commencer. Ou plutôt, la mascarade pu débuter, tout apparaissait faux, que ce soit dans les postures ou les manières de faire. Ils ne devaient que gagner du temps, cela dit, il ne faudra pas des heures à Uliar avant de faire évacuer une cinquantaine de personnes vers le quatrième cuirassé, le plus dur sera surtout de ne pas se faire surprendre. Il devait connaître, en toute logique, les emplacements des caméras de sécurité et savoir quels chemins emprunter pour ne pas être repéré. Il devrait… Il restait toujours un risque, évidemment, c’est pourquoi ils devaient tout faire pour faire durer la conversation et donner assez de temps aux civils, avant d’engager des sujets plus sérieux.

Le seul point plus crispant est qu’ils ne pouvaient mettre au courant le restant de leur effectif et qu’ils ne pouvaient donc pas entrer dans le jeu. De toute manière, même s’ils avaient eu loisir de le faire, ça aurait vite tourné court…. Comment Uliar et ses amis avaient-ils pu se faire repérer aussi vite, ils n’avaient donc aucune notion de discrétion ? Ou avaient-ils cru qu’ils ne seraient pas surveillés ? Veeren activa le traceur puis le signal d’alerte, pour les troupes en orbite, prenant ensuite son arme et repérant les abris pouvant servir d’un rapide coup d’œil. Les pirates avaient pointé leurs armes sur eux, alors que C’Baoth prenait son sabre. Peu de doute sur l’identité de qui il allait foncer en tout premier lieu, pour une fois que la compagnie de ce cher maître Jedi arrivé du futur allait être agréable et utile, ça compensait tout le reste du voyage.

L’intuition fut la bonne, le fou s’en prit directement à Nat, tandis qu’eux tous se dispersaient brusquement pour faire face aux pirates et leur rendre leurs tirs. Veeren en abattit un presque à bout portant avant de gagner un des « abris » étroits repérés, puis continuant ses tirs. Tiens, elle avait bien pensé que les petits droïdes souris de Thrawn n’étaient pas si innocents ! Trois d’entre eux filèrent jouer les kamikazes, alors que plus loin dans la pièce, Ewime était touchée, ainsi que Thrass quelques minutes plus tard, lui arrachant un léger soupir. Celui-là, s’il s’en tirait vivant, elle le collera entre les mains d’un professeur pour le voyage retour. Même Lorana fut aussi blessée, les autres avaient eu la présence d’esprit de vite se cacher et riposter. Veeren s’agenouilla un instant, continuant à tirer si un pirate entrait dans son champ de vision, puis activant son communicateur.

– Amirale, où en êtes-vous ?

– Les positions des civils seront bientôt atteintes, il faudra plus de temps pour rejoindre les vôtres. Y a-t-il des blessés ?

– Quelques uns, encore rien de grave. Il reste une vingtaine de pirates et C’Baoth.

Dix-neuf pirates, plutôt, elle en abattit un autre qui était passé trop près. Et un des Noghris en supprima un autre. Ils maintenant la situation sous leur contrôle, ceux qui étaient vraiment en danger étaient les civils. Quant à c’Baoth, elle espérait bien que Nat s’en débarrasse.


____
Jet de dés

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumph grognon
avatar
Messages : 67
Espèce : Chiss
Âge rp : 71 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Mer 12 Déc - 21:25

Pour la première fois de toute son existence, Formbi aurait été prêt à sourire à l’amiral, en le voyant tirer sa sœur hors du champ de tirs et la mettre à l’abri derrière un tas de débris métalliques. De son côté, il abattit sèchement et sans le moindre remords l’immonde rat qui avait osé lui faire du mal, avant de se mettre lui-même à l’abri. Tous ceux qui osaient s’en prendre à sa famille étaient des hommes morts ! Il se délecta littéralement de voir le corps du coupable gésir sur le sol, puis remonta vite le bras contre le visage pour se protéger d’une petite pluie de projectiles, par le ricochet de tirs sur des murs déjà abîmés. Ces hommes n’avaient pas perdu de temps ! Formbi eut un léger temps d’arrêt en voyant dans quoi se lancèrent les droïdes souris, souriant un peu malgré lui. D’accord, bien joué, sur ce coup-là, il l’admettait.

Il se redressa en vitesse pour abattre un autre pirate, tirant dans la jambe du second qui arrivait en courant vers eux tel un sauvage, puis se baissa à nouveau derrière l’abri alors que ce dernier frémissait sous les coups de blasters. Sentant que ça allait bientôt céder, il guetta la brève ouverture puis courut, gagnant un autre abri où il retrouva Veeren. Et dire qu’elle était enceinte, la voilà bien, coincée au milieu de tout ça ! Ça ne se voyait peut-être pas encore mais ça vous fichait les nerfs,s i vous étiez au courant ! Il lui demanda rapidement si elle allait bien, puis continua à tirer dans le tas, évitant de justesse un des noghris passé dans son champ de vision, avant de se pencher à nouveau. Les renforts allaient mettre du temps avant d’arriver à eux, peut-être même assez longtemps pour qu’ils aient le temps d’éliminer les pirates.

– On peut savoir qui a fait fuir les civils, ou voulu les faire fuir ? grogna-t-il à Veeren. Bravo pour la discrétion ! Si c’est pour ça que vous aviez perdu du temps…

Il se frotta un peu l’oreille avec une grimace quand le sifflement d’un tir de blaster lui passa tout près et écorcha au passage son système auditif. Puis se redressa un moment hors de sa cachette pour tirer sur le crétin lui ayant infligé ça. Au même instant, il reçut aussi une communication, les patrouilles arrivaient en vue des civils, bien plus proches qu’eux-même des « sorties » du vaisseau. Risquant un autre regard dehors, il essaya de voir où en étaient Skywalker et C’Baoth, toujours plongés en plein combat. Difficile de dire, sans rien y connaître, lequel des deux avait l’avantage sur l’autre. Tout en continuant à tirer, il changea la fréquence de son comlink, le portant à ses lèvres.

– Petite sœur ! Tu vas bien ?

Les dés : 5 et 6

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 776
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Jeu 13 Déc - 7:15


PNJ Jorus C'Baoth

L’idée était de trancher en deux ce type-là vite fait, rejeter les morceaux dans un coin, pour ensuite tranquillement liquider le restant, par la suite, une fois tous morts, partir avec les pirates pour poursuivre ses plans au loin. En échappant au passage à la flotte Chiss qui les attendaient sûrement au tournant en orbite. Sans oublier de « récupérer » son apprentie au passage pour se servir d’elle plus tard. Une ligne de conduite simple et sans accrocs, du moins c’est qu’il songeait en passant à l’attaque, sûr de son pouvoir et certain de pouvoir liquider ce sale type en un tour de main. Qui pourrait encore lui résister, surtout un de ces « confrères » geignards et faiblards ?! Eux qui n’avaient jamais accepté la véritable puissance procurée par la Force, eux qui ne valaient rien ! Tous étaient faibles, tous ne pouvaient que mourir misérablement si on les frappait avec puissance !

Il frappa donc avec force et assurance, son adversaire ayant arrêté son attaque avec une lame jaune brillante, avant que tous ne s’engagent dans leur duel. Curieusement, son adversaire semblait n’y mettre aucun effort, se contentant simplement de parer, presque tranquillement, chacune des attaques du maître Jedi, ce qui fit rager ce dernier d’autant plus. Il ne supportait guère qu’on ne le prenne pas au sérieux, encore moins qu’on pense qu’il n’était qu’un adversaire minable, or, ce type se payait royalement sa tête en ne combattant pas sérieusement ! N’avait-il donc rien dans le ventre ? Cesse de jouer et combat ! Combat vraiment, comme si ta vie en dépendait ! D’où est-ce qu’il sortait, celui-là, n’avait-il donc aucune conscience de l’importance de cette affaire ?! Le type soupira tout à coup, puis passa enfin à l’attaque.

Jorus voulut profiter d’une ouverture pour lui mettre un coup dans le ventre, surpris lorsque son adversaire para facilement puis contre-attaqua. Le vieillard passa sur la défensive à son tour, trouvant décidément à ce type un style beaucoup plus agressif que ce qui était enseigné dans les académies de leur époque. Où venait-il d’un autre temps ? La lame jaune frappa vivement contre la sienne et il recula d’un bond pour éviter un revers violent qui aurait pu être grave.

Qu’est-ce que tu espères, papy ?  Calme-toi, bien gentiment, et réalise donc un peu que tout ça ne sert à rien. Qu'est-ce que ça va bien t'apporter, de nous combattre ?

Me débarrasser de toi m’apportera déjà beaucoup !


Un regard derrière eux lui fit tout à coup réaliser le nombre de ces incapables de pirates déjà étalés au sol. Ceux qui tombaient encore. La rage le poussa à utiliser une pluie d’éclairs de Force, que son adversaire para presque tranquillement, de quoi l’exaspérer encore plus si c’était possible. Il refusait d’abandonner, surtout face à ce sale type ! Passant de nouveau à l’attaque, il ne se focalisa plus que sur une seule idée, tuer son adversaire, le plus tôt possible.

_____________________
Dés : 12, contre 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 74
Espèce : Chiss
Âge rp : 48 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Jeu 13 Déc - 12:45

La jeune femme en était encore à chercher un abri à peu près fiable quand Thrawn surgit soudain, la faisant sursauter, puis la tirant avec lui plus loin derrière un amas de débris métalliques et de pièces tordus. Elle trébucha un peu avant de s’asseoir par terre, lorsqu’il relâcha, posant une main contre son épaule blessée, le cœur battant à très vive allure sous l’effet de l’adrénaline et de la peur. Et dans le même temps, elle avait un certain sentiment de sécurité en voyant que l’amiral gérait visiblement la situation. Même si l’envie était très forte d’essayer de voir si les autres allaient bien, si ni sa fille ni son frère n’avaient été blessés, ce n’était pas exactement le moment de bouger ou se mettre à découvert, aussi se contenta-t-elle de rester dans le coin par terre sans bouger, écoutant juste ce qui se passait avec appréhension. Lorsqu’on ne s’était jamais retrouvé de sa vie dans une situation pareille, c’était on ne peut plus effrayant… Le son de son comlink, encore un peu plus tard, la fit sursauter. Formbi ? Elle ne voyait même pas où il était, lui aussi avait dû se mettre à l’abri.

« Petite sœur ! Tu vas bien ? »

« Oui… Oui, très bien, ne t’inquiète pas. »


Qu’il s’inquiète plutôt des pirates qui étaient sûrement en train de lui tirer dessus ! Ewime risqua un très rapide regard vers l’’extérieur, sans voir grand-chose à cause du chaos ambiant, puis reprit sa posture initiale. A part se sentir complètement impuissante, elle ne pouvait rien faire du tout… Mais au moins, la peur s’était plus atténuée, car elle avait confiance en l’amiral. Elle n’entendait que les coups de blasters s’enchaînant, rapidement, sans aucune pause, de temps en temps de cris de douleur ou des bruits de corps tomber. Plus des bruits plus particuliers, le choc de deux sabres laser l’un contre l’autre. C’Baoth venait de lâcher un cri, lui aussi, semble-t-il de rage, son adversaire devait l’exaspérer. Mais s’il ne leur était toujours pas tombé dessus à son tour, c’est que Nat le tenait en respect, non ? Et puis, l’amirale Ar’alani avait très certainement déjà dû faire descendre des renforts. Baissant la tête, voyant le petit lézard replié sur lui-même lui aussi, elle le caressa sur la tête du bout des doigts pour le rassurer.

« Vous voyez s’il y a des blessés ? »

Elle était au moins sûre que Formbi allait bien, l’ayant entendu au ton de sa voix, mais qu’en était-il des autres ? Lui non plus ne pouvait peut-être pas voir, en revanche… Elle devrait attendre la fin du combat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 143
Espèce : Humain
Âge rp : 51 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Jeu 13 Déc - 13:11

– Me débarrasser de toi m’apportera déjà beaucoup !

Ah oui, c’est vrai qu’il ne servait à rien de discuter avec des types mordus par la haine ou la folie, pourquoi perdait-il encore du temps à essayer, déjà… ? Une mince soupçon d’espoir que ça puisse fonctionner un jour peut-être ? Ou le restant d’une lointaine naïveté se réveillant par à-coups et le poussant à croire aux miracles ? Nat leva légèrement les yeux au ciel puis s’occupa de parer la pluie d’éclairs de Force que le vieux jeta sur lui tel un forcené, le regard encore plus brillant de colère. Jolis, d’ailleurs, voilà un pouvoir qu’il maîtrisait très bien, il avait vu des Siths en faire des moins brillants que ceux-là, dans le temps d’où il venait. Quelques-uns des éclairs frappèrent de plein fouet un des pirates qui était passé trop près par-là, dommage collatéral comme on disait, puis le fou repassa à l’attaque. Son style lui rappelait vaguement le style d’un de ses anciens mentors, à l’académie, alors qu’il était tout jeune, encore un petit enfant… Nat ferma doucement les yeux, tout en combattant, n’ayant pas besoin de voir son adversaire pour l’affronter. La Force lui permettait de combattre efficacement dans la lumière ou dans l’obscurité, sans y perdre ses sens.

Comme il l’avait déjà enseigné à Feesa, il existait des moments où l’instinct l’emportait en partie sur la raison, où il fallait se laisser guider complètement par la Force pour se défendre ou pour combattre. Au fond, il savait que ça en servait à rien, de trancher ce type en eux, la Force pouvait le ramener. Le laisser seul sur une planète perdue coupée de tout était une solution plus intéressante et à moindre danger, au beau milieu des régions inconnues. D’ici là… Non, effectivement, le tuer serait assez idiot. Par contre, rien de l’empêchait de lui couper un morceau ou deux s’il n’y avait que ça pour le forcer à redevenir plus calme. Le bout de la lame traversa brusquement un bout de tôle, après un revers, puis son adversaire fonça à l’assaut tel un buffle. Tellement énergique, pour quelqu’un de cet âge, s’en était impressionnant. Nat recula souplement et sauta de deux pas sur le côté pour éviter l’attaque, sans la parer, jouant un peu avec lui car il sentait que ça l’agaçait. Puis profita d’une brève ouverture dans sa garde pour coller un violent coup de pied là où ça fait le plus mal à un homme. Et entendit un léger craquement, à sa très grande satisfaction.

– Alors, on arrête là, ou tu comptes t’acharner jusqu’à la fin ? Regarde un peu autour de toi, tes hommes sont en train de se faire décimer.

Qu’il regarde un peu autour deux, il devait bien voir que ce n’était plus possible pour lui de l’emporter…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Jeu 13 Déc - 15:11

Le combat commençait à tourner à l'avantage des invités. Certes, il y avait quelques blessés, dont Ewime et Thrass mais cela ne semblait pas être trop grave pour eux. Toutefois, les pirates restaient en large supériorité numérique, une vingtaine sur la trentaine qui étaient présents au début de la rencontre. Le jedi Skywalker semblait avoir le dessus sur son adversaire, qui utilisait des techniques que le chiss ne connaissait pas, comme ce lancer d'éclairs. Il le nota dans un coin de son esprit, cela peut toujours servir de connaître les capacités de ses ennemis.

estimant que les renforts mettraient trop de temps à les rejoindre, le grand amiral hésita à utiliser son autre joker, une fraction de seconde, avant de trouver un autre moyen de donner l'avantage définitif à leur camps. La plupart de ces pirates sont humains, après tout. Il pointa son blaster et tira, ratant un pirate mais pas la source de lumière derrière lui. Les noghris comprirent ses plans mais une demi-douzaine de pirates leur tiraient dessus, les bloquant dans un couvert et les empêchant d'aider leur supérieur à plonger les lieux dans la plus grande pénombre possible, élément dans lequel son peuple possède une bien meilleure vision que les peaux roses.


« Vous voyez s’il y a des blessés ? »

"Thrass et Lorana mais cela ne semble pas grave."

Thrawn élimina une troisième lampe en répondant à la soeur de l'aristocra râleur, ayant noté que son frère et la jedi étaient, encore, ensembles. Cela ne le dérangeait que sur un point : C'Baoth serait capable de s'en prendre à son aîné pour faire du mal à son ancienne apprentie. De sa main libre, il tendit son comlink à Ewime.

"Dites à Eli de se rapprocher de Thrass. Qui sait ce que C'Baoth pourrait faire en comprenant qu'il a perdu."

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 87
Espèce : Humaine
Âge rp : 22 ans
Maître : Anciennement Jorus C'baoth
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   Jeu 13 Déc - 18:41

Sans être habituée à supporter la douleur ou tenir malgré tout, Lorana n’aurait sans doute pas tenu le coup. Pour s‘adapter, elle fit porter le poids de son corps sur le côté sain puis révisa sa garde, face aux pirates qui tiraient toujours autant. Ce n’était pas tant la brûlure du tir qui le gênait mais… autre chose. Une douleur sourde dans le bas-ventre, qu’elle n’identifiait pas car n’avait pas été blessée ici, pourtant. Respirant à fond, elle para tir sur tir, les renvoyant à l’envoyeur, évitant de tuer si elle le pouvait, juste blesser pour qu’ils ne puissent plus se relever ou poursuivre le combat. Ses coéquipiers du moment n’avaient visiblement pas les même soucis car ils tiraient pour tuer, sans se poser de question. Lorana profita d’une brève accalmie dans leur direction pour se laisser retomber à couvert, dos contre l’abri. Le souffle court, elle désactiva son sabre une minute et laissa retomber sa main sur le côté, l’autre crispée contre sa tunique, pas au niveau de sa blessure mais contre son ventre, criant douleur. Les yeux fermés, elle murmura à Thrass de ne pas s’en faire c’était bon, tout allait très bien. Juste respire…

La douleur passa un petite peu, alors qu’elle respirait par à-coups en s’efforçant de la canaliser. Alors qu’elle rouvrait enfin les yeux, elle vit un tir de blaster passer à deux mètres d’eux et s‘enfoncer dans une des lumières du vaisseau. Puis une seconde. Et une troisième. Qu’est-ce… La jeune femme échangea un bref regard avec Thrass et Feesa, qui semblaient déjà mieux comprendre ce qui se passait, puis reporta le regard devant elle. Elle voulut se lever mais la douleur se raviva aussitôt et elle laissa échapper une brève exclamation. Comme si c’était le moment ! Qu’est-ce qui se passait… Refermant les yeux, prenant une longue inspiration, elle plongea dans une légère transe méditative, malgré la situation, pour s ‘apaiser et calmer les élancements de son corps. Au bout d’un temps qui lui parut durer une éternité, ça se calma enfin, mais elle n’osait plus bouger, encore moins filer contre les pirates. L’obscurité ne la dérangeait pas tant que ça, elle avait appris à combattre dans le noir, mais ce… Son sabre serrée dans la main, l’autre toujours plaquée contre son ventre, elle se déplaça doucement, au moins pour juger de ce qu’en était la situation.

La noirceur tombée n’aidait pas du tout les pirates et les seules lumières bien visibles étaient celles produites par les sabres de C’Baoth et Nat. Lorana grimaça, dans le noir, baissant la tête pour que ses cheveux cachent en partie son visage et que Thrass ne remarque rien. Ça revenait… Une douleur intense et vrillante, au ventre, qui s’atténuait peu à peu, puis elle ne ressentait rien durant un moment, avant que ça ne recommence. Ça ne pouvait quand même pas venir de la blessure ! Immobile, elle se remit en méditation, sans se couper complètement du monde autour d’elle, pour canaliser ça. Son arme avait été raccrochée à sa ceinture, elle se tenait le ventre à deux mains, légèrement repliée sur elle-même. Yeux fermés, elle put contrôler un peu plus ce qui lui arrivait, grâce à la Force, mais devant en revanche se couper du reste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: [Event] Le Vol vers l'Infini   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Le Vol vers l'Infini
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vers l'infini et l'eau de là
» "Vers l'infini et au-delà - Buzz l'Eclair" [Zack Evans/Sunggyu Kim]
» Kamoulox vers l\'infini
» Vers l'infini et au delaaaa
» Vers l'infini et au-delà...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Ascendance Chiss-
Sauter vers: