Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Un cas à régler

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 96
Espèce : Humain
Âge rp : 65 ans
Infos fermées
MessageSujet: Un cas à régler   Sam 15 Sep - 17:04

Un nouvel air se propageait lentement dans toute la galaxie… La fin de la pandémie avait signée, avec elle, la fin d’une époque et le début d’une ère de changements, que ce soit dans les rapports de force, les valeurs les plus intimes, les méthodes militaires, la protection personnelle de chacun, la peur des sensitifs, les technologies en constante évolution, la terreur s’étant si bien répandue que beaucoup d’habitudes avaient été modifiées, sans oublier, bien sûr, les mondes dépeuplés. La mort, la mort partout, la mort omniprésente et la douleur allant avec elle si douloureuse dans le cœur de nombreuses personnes. Par de nombreuses fois, dans le passé, de nouvelles époques étaient nées suite à des changements conséquents, après des catastrophes, après des massacres d’une ampleur exceptionnelle, après que la galaxie ait connu le feu et la mort. Peu savaient, dans cet univers, qui était réellement responsable de la pandémie ayant frappé si violemment… Aucune autre guerre, aucune autre catastrophe menée par un quelconque Sith n’avait jamais atteint un tel degré d’horreur. Voilà où ils en étaient, des mondes dévastées, une galaxie à genoux, presque toutes les factions frappées en plein cœur. Et pourtant… La puissance Impériale avait frémit mais n’était guère tombée.

Le Grand Moff n’était certes pas resté inactif, ces derniers mois. La situation géopolitique dans la Bordure Extérieure avait été très favorable, à l’issue de la pandémie, pour procéder à de multiples changements, dont le plus important avait été d’arracher les racines Rebelles sur de nombreux mondes. La masse était parfois facile à manipuler, d’autant plus que l’Empire disposait de moyens que la Rébellion ne possédait plus. La peur, ce si beau levier dont ils s’étaient servi durant des semaines, avait été d’une efficacité à toute épreuve. Qui de mieux placé qu’un gouvernement fort et parfaitement bien pourvu pour écraser les groupuscules voulant profiter du chaos et pouvant prévenir d’une nouvelle catastrophe sanitaire ? Sans oublier l’immense propagande faite à la suite de la pandémie, comme par exemple celle sur les survivants de l’Espace Sauvage relogés et aidés à refaire leurs vies. Un vaste plan avait débuté il y a un moment et se poursuivait aujourd’hui, pour procéder à un ménage solide dans la Bordure Extérieure. A nouveau, le souffle d’une nouvelle ère. L’Empire confortait sa position, autant par le biais de sa présence militaire que par des manœuvres politiciennes non moins puissantes.

Depuis quelques temps, le Grand Moff prenait le temps de rencontrer les différents gouverneurs lui étant utiles, dans la Bordure Extérieure, et se débarrasser de ceux qui l’étaient moins pour placer d’autres pions à leur place. Le Bureau de Sécurité Impériale était, dans ces moments, tout particulièrement utile. Une large purge s’opérait, à tous les niveaux de pouvoir, que ce soit sur le plan politique ou sur le plan militaire. La dernière fois qu’une telle opération avait été menée, l’Empire n’était alors âgé que d’un ou deux ans, le BSI était à cette époque un organe jeune et méconnue, dont la réputation était entièrement à faire. Une réputation forgée dans le sang et la terreur, une réputation qui se ravivait encore bien plus aujourd’hui, pour cette seconde grande purge. Tarkin sourit doucement, tout en observant les étoiles depuis la passerelle de commandement, en songeant au colonel Yularen. Lui qui avait enfin les moyens de frapper durement la corruption pouvait s’en donner à cœur joie. Beaucoup trop de soldats et officiers sous-estimaient encore le BSI et le pouvoir dont disposait le colonel Yularen. Cet homme pouvait arrêter qui il le souhaitait, y compris un des Grands Amiraux, pour assurer la sécurité et la stabilité de l’Empire.

Leur Flotte quitta l’hyperespace en arrivant en vue de la planète Ondéron. Leurs petites tentatives de défense et de boucliers étaient toujours présentes, charmant, cela rassurait-il le peu de population restante sur cette planète ? Ils étaient la preuve même que des relations toxiques et une mauvaise stratégie pouvaient plus que nuire à un peuple entier, voir le laisser dans un état morbide. Dire que Thrawn avait sincèrement cru que ce genre de personnes pouvait réellement vouloir signer un compromis ou un Traité de Paix – et s’y tenir ! – pour protéger la population. Quel idéalisme touchant… Cela ne pouvait fonctionner avec ce type d’insurgés, bien trop fiers et manquant de qualités stratégiques pour réaliser leur situation désespérée et comprendre assez vite où se trouvait leur intérêt. Le Grand Moff n’était guère venu pour s’amuser et la puissance de son escadre en témoignait. Si l’Étoile Noire n’était pas encore en vue, elle pouvait arriver en moins d’une minute et rayer définitivement de la carte cette petite planète. Manaan en avait été témoin, la résistance inutile sera systématiquement écrasée.

Une partie de la Flotte protégeait les arrières et ailes de toute attaque, une autre pointait ses canons orbitaux vers la planète et ses maigres défense. Il allait être intéressant de savoir si les survivants de ce secteur allaient tout de même tenter leur chance dans une attaque suicide ou un dernier baroud d’honneur, ou bien s’ils allaient être assez intelligents pour comprendre que cela ne ferait qu’accélérer leur triste fin. Le Grand Moff fit ouvrir un canal publique, pour adresser un message à la planète.

– Peuple d’Ondéron, je suis le Grand Moff Wilhuff Tarkin. Je serai bref et clair. Vous avez vous-même rompu le Traité de Paix et détruit toute chance que vous aviez encore de rester neutre. Vos dirigeants ne sont plus capables d’assurer l’ordre et la paix. Il n’y aura aucune négociation, si vous refusez de rendre les armes, cette planète subira le même sort que Manaan. J’attends votre réponse et vous conseille de faire vite. Ma patience avec les traîtres est des plus limitée.

La communication fut ensuite coupée, la décision était maintenant entre les mains des habitants de cette petite planète. Ils devront se rendre ou mourir. Espérer que le Grand Moff puisse faire preuve du moindre soupçon de mansuétude serait vain…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un cas à régler
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mélatonine (problème de jet-lag)
» Bug avec les helms Casting up 30% Decrease Skill Cool down
» Régler le système d'enseignement supérieur
» Un compte à régler ? Nan, c'pas l'moment... [Kagura Kamui]
» frein tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Onderon-
Sauter vers: