Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Congrès de l'Armement

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 9
Espèce : Humain
Âge rp : 44 ans
Infos fermées
MessageSujet: Congrès de l'Armement   Ven 28 Sep - 18:29

Pour la plupart des personnes venue au congrès, la pandémie semblait déjà oubliée, du moins pour les braves citoyens de Coruscant dont beaucoup n’avaient jamais fichu un pied hors de la planète et ignorant tout autant ce qui se passait ailleurs, ne serait-ce que dans les Mondes du Noyau. Chandrila et Corellia étaient pourtant littéralement la porte à côté, les transports communs étaient fréquents, mais non, braves gens, restés donc coincés sur cette planète polluée. Et surpeuplée. Mais peu importe. C’était le cinquantième Congrès d’Armements se tenant dans le prestigieux Hall de l’Innovation, sur Coruscant,  et à l’occasion de cet anniversaire, les organisateurs avaient mis le paquet. Le Hall, en réalité une tour de quelques centaines d’étages, avait été réservé entièrement et des milliers de stand y tenaient leurs places, présentant aux membres de l’armée comme au grand public les dernières nouveautés, en armes individuelles, armures, armement de vaisseau léger, moyen ou gros, récentes inventions pour les défenses planétaires, boucliers, nouveaux droïdes et encore d’autres améliorations. Un immense congrès, encore plus attendu cette année encore pour son cinquantième anniversaire, et qui attirait des curieux venus de la galaxie toute entière.

Cyn Industries occupait à elle seule presque un étage tout entier, tant le stand était grand. Quoi de plus normal pour une si grosse entreprise, cela dit ? Pour l’occasion, Jason avait sorti son plus beau costume. Le Congrès allait durer une semaine entière, c’était l’occasion de signer de nouveaux partenariats, de faire des contrats à la pelle, rencontre de futurs collaborateurs, embaucher pour certains métiers, signer des contrats d’essais avec des membres de la Flotte Impériale, et aussi, surtout, s’amuser. Il y avait vraiment beaucoup de monde, le bruit des multiples conversations montait en un flot jamais stoppé, dans l’étage tout entier, une foule autant composée d’uniformes Impériaux que de citoyens venus admirer les derniers progrès technologiques, en plus des curieux venus juste pour jeter un œil, sans rien y connaître de particulier. Les plus hauts gardés étaient bien faciles à repérer, ils se déplaçaient sous escorte et souvent suivis d’une flopée de journalistes, à l’instar des sénateurs ou gouverneurs les plus connus. Pour la haute société, ainsi que pour les acteurs du monde du spectacle, c’était une excellente occasion de se montrer. Ça, sur Coruscant, le jeu des apparences était plus vif que n’importe quoi d’autre.

Jason s’amusait beaucoup, tout chef d’entreprise qu’il soit, et ne s’en cachait pas. Il passait d’un espace à un autre, entre les missiles, les canons orbitaux, les canons de chasseurs et les boucliers déflecteurs, faisant une démonstration de blaster à un endroit puis montrant les résultats d’essais d’armes à un autre. Il finit par arriver d’un petit groupe en qui il devina des pilotes, à leur démarche. Arrivant vers eux avec un grand sourire, il se lança dans la présentation des tous nouveaux modèles de canons pour les chasseurs stellaires. Pour le célèbre TiE qu’on ne présente plus, bien sûr, mais aussi pour des modèles plus « locaux », parfois empruntés par les pilotes Impériaux lors des missions exigeant de la discrétion. Evidemment, beaucoup d’armes ne pouvaient être testées en réel, mais ils avaient des simulateurs tous prêts pour cela. Un des pilotes se porta volontaire pour essayer et Jason l’installa dans le simulateur. Pendant ce temps, une partie des autres alla observer sur l’écran, les autres allant voir le reste des présentations. Jason remplit quelques gobelets de son café maison, sourire aux lèvres.

– Tenez, vous pouvez vous mettre à l’aise, tout le monde. Un café aussi, ou quelque chose de plus fort, en attendant votre tour, miss lieutenant ?

Une question directement adressée à la Twi’lek car on ne pouvait pas dire que ses collègues masculins lui avaient laissé approcher ne serait-ce qu’un peu du simulateur. Et comme on pouvait accuser Jason d’être parfois immature, on ne pouvait pas l’accuser d’être sexiste. Il se servit pour lui-même un bon verre de rhum, si le cœur en disait à la lieutenant, elle pouvait en prendre un.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 244
Comptes : Mickaëlla, Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 24 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Congrès de l'Armement   Ven 28 Sep - 19:16

 






Congrès de l'Armement





Coruscant, la capitale impériale, il y avait bien longtemps maintenant que je n'avais plus mis les pieds ici. Tellement de choses avaient eus lieu, entre le bal, ma rencontre avec le directeur de l'académie sith puis la pandémie.

Cette dernière avait fait moult de ravage, mais par chance, nous avions été épargné par la maladire contrairement à d'autres personnes.

Je n'étais pas sur la planète monde pour du repos, mais pour affaire.  C'était à nouveau la période du grand congrès d'armements, j'avais reçut une demande plus qu'insistante de certain de mes membres d'équipage pour s'y rendre. Je leur avais alors offert une journée sur la semaine du congrès pour s'y rendre.

Moi même, je devais avouer que j'étais curieuse de découvrir les avancés en matière d'armes pour me trouver quelques nouveautés pour mon vaisseau, mes hommes et aussi moi même. La tour devant nous était immense et il y avait des dizaines de stand, tellement que je ne savais pas où donner de la tête.

Laissant mes hommes s'éparpiller, je pris la direction d'un étage aux hasard, puis laissa mon regard vagabonder sur les armes présentes, les présentations de nouveaux blaster, mais aussi les amélioration pour les TIE.

Pour ma part, je pris un fusil d'assaut et l'observa sous toute ses coutures, il était intéressant, mais trop léger à mon goût, donc pourrait s'abîmer très vite. Portant mon regard sur les armes plus légère, je fus déranger par la voix d'un homme qui me proposa du café.

Le blaster à la main que je détaillais, je levais les yeux vers la voix, pour tomber nez à nez avec un jeune homme bien habiller entrain de proposer du café.


Merci, mais je ne consomme pas lorsque je suis en service. Capitaine Calista. Vous devez être Monsieur Cyn, on m'a parlé de vous et de vos nouveautés.



©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 9
Espèce : Humain
Âge rp : 44 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Congrès de l'Armement   Ven 28 Sep - 20:00

– Merci, mais je ne consomme pas lorsque je suis en service. Capitaine Calista. Vous devez être Monsieur Cyn, on m'a parlé de vous et de vos nouveautés.

– L’Empire est mon plus gros client, une bonne partie des armes que vous maniez chaque jour sont fabriquées dans mes usines.


Il leva son verre de rhum à sa santé, avec un sourire toujours aussi large. Et oui, l’Empire lui achetait un bon ombre d’armes, de blasters, de boucliers, de canons, de fusils de sniper, de fusils d’assauts, de pièces d’armures, de lunettes de vision nocturne et prolongée, tout un tas de gadgets ou de gros joujoux, comme les missiles ou canons orbitaux. Un tas conséquent de merveilleux appareils de guerre, qui parfois se retournaient malencontreusement contre leurs propriétaires au pire moment qui soit et sans plus laisser de trace. Jason avait conçu un petit système qu’il intégrait à quelques chasseurs sélectionnés au hasard sur les chaînes de production, pas en grand nombre pour ne pas être repérés, qui permettait de produire de graves failles de sécurité et une surchauffe, lorsqu’ils étaient maniés à un certain niveau lors d’une bataille, et boum, un petit tir supplémentaire plus tard et les voilà réduits en poussière. En avait-il des problèmes de conscience ? Pas le moins du monde. Les Impériaux avaient sauvagement assassiné sa femme, comme ils avaient assassiné des civils, exterminer des peuples, massacré des insurgés désarmés devant eux, mis des populations entières en esclavage et ainsi de suite. C’était une guerre et tous les moyens étaient bons.

Il but une rapide gorgée puis s’approcha, déposant son verre avant de prendre entre ses mains une arme bien plus intéressante pour les pilotes lorsqu’ils devaient se trouver à terre ou pour les exercices du quotidien. Le temps des armes de poings lourdes et peu maniables était révolue, légèreté ne signifiait pas fragilité, et il pouvait le prouver. Elle voyait ce fusil-ci ? Il combinait toutes les qualités nécessaire, depuis une fine maniabilité, jusqu’à sa portée de tir et son chargeur. Moins de consommation pour plus de dégâts, ce genre de petites perles étaient maintenant très appréciées des contrebandiers. Ces derniers s’équipaient mieux, depuis quelques années, de façon plus professionnelle. Et les récents remous sur Corellia n’avaient fait que renforcer la sauce. Au fond, il était bien heureux que Wrath le « général » ait embarqué toutes les armes et vaisseaux ! Ainsi, la planète allait repartir sur une base plus propre et pro, Jason y veillait de près. L’Empire sous-estimait très largement le nombre de « marchands de mort », ou profiteurs de guerre, autre appellation sympa, qui nourrissait toutes les factions en armes sans faire de distinction.

– Le tout nouveau modèle de fusil d’assaut RE-11. Léger, maniable, avec une vitesse de tir jamais atteinte, mis entre de bonnes mains, bien sûr. Un des meilleurs modèles pour l’infanterie, capitaine.

Il lui montra d’un doigt les soldats justement en train de tester ces modèles, contre les stands de tirs installés à quelques mètres de là, puis reposa le fusil sur son présentoir. Puis, reprenant son verre, il but une longue gorgée, l’autre main dans la poche.

– Qu’est-ce que vous recherchez, fusils, blasters légers, protections, armes de quel type ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 244
Comptes : Mickaëlla, Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 24 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Congrès de l'Armement   Ven 28 Sep - 20:37

 






Congrès de l'Armement





L'empire aimait le travail de qualité, donc il était plus que normal de se fournir chez les meilleurs créateurs et producteurs d'armements

L'empire aime le travail de qualité et bien fait

Je lui adressais un sourire poli et le laissa boire son verre tranquillement, tout en jetant un œil à l'écran qui présentait un simulateur de vol de nouvelle génération. C'était intéressant en soit, mais pas ce qui m'intéressais pour le moment.

Nous avions déjà fait une mise à jour récente, donc j'étais plus venue ici pour me distraire et passer le temps plutôt que pour passer commandes. Il me présenta une nouvelle arme, m'obligeant alors à détourner le regard pour l'écouter parler.

Ce fusil était celui que j'avais eus en main juste avant et je l'écoutais m'expliquer ses capacités et cela me fis sourire légèrement amusé


Il est vraiment très léger, bien que se soit positif pour le transport, c'est aussi négatif pour la résistance. Son canon est trop fin et mal calibré, sur un usage trop répétitif, il finir par s'user trop rapidement

J'observais le stand de tir, puis alla récupérer une des armes qui venait d'être reposer sur un socle pour lui montrer le soucis sur l'avant du canon


Vous voyez ? Il viens à peine d'être testé et pourtant il a déjà souffert


Il semblait vraiment aimer boire de l'alcool, même si j’appréciais un verre de temps à autre, en plein travail ou service, hors de question


Je ne suis là que pour regarder, pas pour des commandes, ni pour achats personnel, sauf si j'ai un coup de cœur



©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 9
Espèce : Humain
Âge rp : 44 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Congrès de l'Armement   Mar 2 Oct - 7:48

Ce qui avait toujours été amusant, dans ce genre de salons, congrès, conventions, conférences et démonstrations, c’était de voir à quel point les réactions des militaires, qu’ils soient simples soldats ou officiers, étaient les mêmes. A un niveau si grand qu’on aurait pu croire avoir affaire à des Clones, répétant chacun les mêmes phrases, les mêmes gestes, exactement les mêmes attitudes. Comment s’étonner, ensuite, que tant de personnes se payent leurs têtes ? Entre les blagues plus moins graveleuses, les critiques par le biais de dessins, de films, de chansons, les caricatures en un nombre si affolant… L’ingénieur avait beau avoir des exemples de ce type sous les yeux, il trouvait toujours cela si hallucinant et fascinant à la fois. Sérieusement, comment étaient-ils formés, dans leurs petites académies, prenait-on les gènes d’un modèle unique qu’on greffait ensuite à tous les autres pour en faire des modèles standards qui allaient obéir bêtement sans faire de vagues ? Par bonheur, la greffe ne prenait pas sur tout le monde et certains soldats ressortaient du lot. Soit parce qu’ils étaient plus intelligents, soit parce qu’ils avaient un caractère trop gentil, soit pour une autre raison. Chez cette Twi’lek, par contre, elle était extraordinairement bien formatée par le modèle unique.

– Je ne suis là que pour regarder, pas pour des commandes, ni pour achats personnel, sauf si j'ai un coup de cœur.

– Il faut ouvrir plus grand les yeux, la miss, avant d’affirmer qu’une arme a « déjà souffert ». Cela dit, je ne vous en veux pas, vous êtes payée pour savoir vous servir des armes, pas pour savoir comment elles doivent être conçues. La résistance d’un fusil ne vient pas de son poids, pour l’information, mais de sa résistance interne, du type de munitions utilisées et, plus particulièrement encore, de son alliage. Les vieux blasters lourds que maniaient papa et maman, c’est terminé.


Ils étaient mignons, ces soldats-là. Bêtes et disciplinés. Ayant une haute confiance, parfois même aveugle, en les plus hauts gradés à qui ils étaient rattachés. Exécutant les ordres qu’on leur donnait sans jamais se poser la moindre question, même sur de simples affaires de morales. Et tout cela, c’était bien normal, après tout, ce n’était pas l’Empire de Palpatine qui allait faire en sorte que ses hommes progressent, réfléchissent et soient en mesure de faire autre chose que du « Tire quand on te le dit ». Jason termina son verre d’un geste ample, puis se retourna pour répondre rapidement à la question d’un de ses employés, qui allait faire tester un pilote sur un simulateur de vol. Etant donné l’heure et le progrès de la convention, ils n’allaient pas tarder à voir apparaître les habituels Grands Amiraux, accompagnés de leurs cliques d’expert en armement militaire et quelques chefs d’usines, ainsi que de projets militaires, pour passer commande pour la Flotte Impériale. Ils pouvaient venir, Jason sera ravi de leur proposer certains articles. Ils avaient déjà fait affréter quelques « commandes spéciales », pour la Bordure Extérieure, les ennemis de l’Empire apprécieront.

– Si vous êtes pilote, vous devriez plutôt vous diriger vers des armes de poing plus petites, capitaine. Vos supérieurs ont déjà passé commande pour les fusils blasters et les armes de l’infanterie. Par simple curiosité, je vous engage à jeter un œil aux nouveaux modèles de boucliers planétaires. Même si, bien sûr, aucun bouclier ne fait actuellement le poids contre la station orbitale du Grand Moff.

Toute arme, cela dit, avait ses faiblesses. Même celle-ci, même une arme si monstrueuse… Et les Rebelles allaient le prouver, ce n’était plus qu’une question de temps.

– Si vous êtes assez curieuse, vous pouvez aussi jeter un œil aux produits faits les usines de Nar Shaddaa, ils sont très créatifs, par là-bas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 244
Comptes : Mickaëlla, Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 24 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Congrès de l'Armement   Mar 2 Oct - 9:20

 






Congrès de l'Armement





Il m'amusait bien, si sûr de lui, si fière de ses armes , c'était vraiment distrayant, tout comme donner une image erroné de ma personne; Après tout, j'étais une femme, j'étais une non humaine, donc rarement considéré comme autre chose que du bétails, pour rester polie.

Le poids d'une arme, ne faisait pas tout, pas plus que ses munitions, c'était selon moi tout un ensemble pour être le plus opérationnel possible, mais bon sur ce coup là, chacun avait un point de vue différents


Mes yeux sont parfaitement ouvert Jeune homme, simplement nous avons un point de vue différent sur les armes. Sauf que voyez vous, avec les armes de " papa, maman" comme vous dite, j'ai toujours été plus que satisfaite, cependant, je ne suis jamais contre l'évolution quand elle fait ses preuves.


Croisant simplement les bras, je restais impassible sur ses remarques. Il avait du caractère et du répondant, cela me plaisais bien et me changeais beaucoup des hommes en général qui me prenais de haut et me méprisais pour celle que j'étais.

Au moins, il restait spontané et fière de son petit travail et moi je restais collé à l'image que l'on avait des impériaux, cela me fis d'ailleurs légèrement sourire


Je suis pilote, mais j'ai échangé mon fidèle TIE, contre un modèle plus lourd et plus grand. Quand aux choix de mes supérieurs ? Ma foi, chacun fait ce qu'il veut du moment que c'est productif. Se serait un défi de taille que de trouver comment limiter ou stopper le bijou du Grand Moff Tarkin

Oui j'étais curieuse, mais je m'amusais surtout avec lui, il était tellement frais et spontané. Il y avait en effet beaucoup à voir, à tester, à observer, qu'il était parfois compliqué de savoir où mettre le regard

Et bien faites moi visiter, montrez moi vos merveilles. Après tout, vous trouvez surement que je n'y connais rien, à vous de faire la leçon alors. souriais-je amusée


©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Congrès de l'Armement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Congrès de l'Armement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les minutes du Congrès de Miami
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage
» Système d'armement
» USA, armement et Obama...
» [Type de magie] Précisions sur le Kansô (réarmement)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Coruscant-
Sauter vers: