Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 [Bespin] Une affaire de famille

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 43
Espèce : Humain
Âge rp : 42 ans
Maître : Palpatine
Infos fermées
MessageSujet: [Bespin] Une affaire de famille   Dim 30 Sep - 10:54

La Rébellion était divisée, clivée, affaiblie, il ne restait plus qu’à refermer complètement le piège sur elle pour la dissoudre enfin. Tout était prêt, l’Empereur y veillait, les bases étaient rongées à un tel point qu’une simple poussée devrait suffire pour disloquer le tout. Les forces impériales étaient en place, sur Bespin, attendant gentiment l’arrivée des insurgés et prêts à claquer sur eux le piège, pour les tuer ou les arrêter. Leur agent infiltré leur avait signalé, toute à l’heure, l’arrivée très prochaine des Rebelles dont ils attendaient la venue avec impatience, à la Cité des Nuages. Ils étaient en route pour deux choses, tout d’abord venir apporter du soutien matériel à une autre équipe déjà sur place qui avait eu des avaries de vaisseaux, ensuite continuer à préparer l’installation d’une base cachée sur cette planète, ou plutôt un avant-poste devant servir aux communications.

Les destroyers et chasseurs impériaux étaient hors de vue, comme l’étaient les troupes présentes en surface. Les habitants de Bespin étaient, pour la grande majorité, ignorants de ce qui se tramait juste sous leurs nez et leurs dirigeants n’avaient pas d’autres choix que d’obéir, s’ils tenaient un minimum à préserver leur petite vie tranquille, dans les parages. L’Empire acceptait de fermer les yeux sur certains trafics, tant que cela lui était utile. Vador attendait, seul et en silence, observant sans réellement la voie la vue panoramique sur la ville des nuages, plongé dans de sombres pensées. L’Empereur savait ce qu’il faisait, bien entendu, mais tout cela était si… Si… Comment qualifier cela ? Et pourquoi le destin continuait-il de s’acharner ? Il devrait pourtant être fier ! Sur deux enfants, au moins une avait réalisé quelle était la seule voie possible. La seule voie valable.

Restait à faire en sorte que Luke le comprenne aussi. Suivre la stupide voie des Jedis ne fera que l’amener à sa mort et au fond, bien que jamais il ne l’avouera à qui que ce soit, Vader ne souhaitait pas ça. C’était une voie qu’il avait suivi avant eux et il avait compris, depuis longtemps, que la voie de la lumière ne permettait pas de protéger les autres. Les Jedis avaient-ils pu empêcher la Guerre des Clones ? Avaient-ils pu empêcher tous ces morts ? Non ! Non, jamais, non, ils ne pouvaient rien faire pour sauvegarder la paix, absolument rien ! Seul un état fort le pouvait, seul le Côté Obscur était assez puissant pour maintenir l’ordre et éviter les débordements de la République. Quelques instants plus tard, on l’avertit que le groupe d’insurgés arrivait en visuel. Qu’ils les laissent se poser et s’enfoncer dans le palais…

– Brouillez leurs communications vers l’orbite, puis faites saboter les chasseurs et leur cargo une fois qu’ils seront entrés. Prévenez aussi l’amiral, nous allons pouvoir très bientôt passer à l’action.

Il se détourna de la fenêtre, sabre en main, puis alla trouver ses hommes. Très bien, maintenant, il avait une petite… affaire de famille à régler…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 139
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Bespin] Une affaire de famille   Ven 5 Oct - 20:35

Pour le moment, c’était encore le calme plat, mis à part dans le petit centre qu’ils étaient en train d’installer et qui ne servira sûrement jamais. Les hommes participant à cette mission avaient été « sélectionnés » avec soin, discrètement et avec des critères plus ou moins particuliers. Sauf quelques uns qui étaient là pour leurs simples compétences et dont ils avaient besoin. Comme Han, par exemple, qui servait de pilote. Cette petite planète belle mais isolée allait être parfaite pour mener discrètement une opération de nettoyage, au sein de la Rébellion. Il ne restait qu’à attendre la poignée d’autres Rebelles, dont son cher frère, devant les rejoindre. Lesquels ignoraient précisément l’équipe qu’ils devaient venir soutenir, c’était inutile, ils étaient tous alliés, n’est-ce pas ? Et Leia savait que Luke se serait méfié si elle lui avait tout à coup demandé de venir en renforts sur Bespin avec quelques autres après la façon dont s’était achevée leur dernière entrevue. Même lui n’était pas naïf à un tel point. Bref, il était plus que temps de se débarrasser, mine de rien, des éléments affaiblissant la rébellion et la Cause elle-même. Pour une fois, l’Empire sera utile, dans cette entreprise.

Être elle-même capturée ne l’angoissait guère, ce sera une occasion de poursuivre tranquillement l’entraînement qu’elle avait débuté, sans avoir besoin de trouver raisons et excuses pour s’éloigner des siens durant un temps. Ils ne pourraient même pas comprendre qu’elle faisait ça pour eux et eux seuls. Pour les protéger. Tous. Pour qu’ils aient une réelle chance contre les Siths et contre Palpatine. Durant encore deux heures, elle travailla avec les autres à l’installation de la base, jusqu’au moment où on annonça l’arrivée de leurs camarades, apportant pièces, armes, matériel de communication et aussi les aider pour un souci avec leur vaisseau, qu’ils avaient eu en cours de route. Le capitaine Jones alla les accueillir et les diriger, accompagné par l’intendant de la cité des nuages, chargé quant à lui de veiller à ce que cette installation du petit poste se déroule bien et faire en sorte que les citoyens de la cité ne se rendent compte de rien. Leia profita de ce court moment de répit pour se préparer, sachant que l’Empire n’allait à présent plus tarder à passer à l’attaque. Enfin, ils pourront se débarrasser de tous les rebelles nuisant à leur Cause, se débarrasser des traîtres, pour repartir sur des bases bien plus saines.

La seconde équipe arriva bientôt, les rejoignant dans une ambiance encore assez détendue. Leia croisa bien vite le regard de son frère mais l’ignora superbement, agissant comme s‘il était une partie intégrante du mur ou de la décoration. L’éviter était aussi une manière d’éviter de penser qu’elle s’apprêtait à le vendre, lui aussi, et mieux encore, le vendre à leur père. Mais puisqu’il fallait l’écarter pour de bon, à la fois d’elle et des Rebelles, le jeter entre les griffes de l’Empire était la dernière solution lui restant. Encore quelques minutes. Quelques brefs instants. Ils entendirent un peu de bruit dans le couloir puis brutalement, l’entrée fut enfoncée et toute une escouade de stormtroopers fonça dans la pièce, tirant aussitôt. Une attaque surprise et éclair qui prit de court ceux se trouvant immédiatement à la portée des soldats mais les autres eurent le temps de sauter derrière des abris de fortune et donner la réplique. Leia aussi bondit derrière une table renversée avec un autre rebelle, fusil blaster en main, satisfaite en voyant au loin deux des traîtres déjà effondrés au sol, morts.

– Repliez-vous ! s’écria Jones.

Ils ne pourront pas fuir avec leurs vaisseaux, ni appeler des renforts. La jeune femme courut avec les autres, tirant sur leurs ennemis, cherchant un moyen de faire séparer les inutiles et traîtres du reste du groupe. Dommage qu’elle ne puisse pas elle-même tirer un peu dans ce tas… Au détour d’un couloir, elle se laissa volontairement toucher par un tir et ralentir, poussant deux en arrière du groupe, qu’elle voulait voir éliminés, s’arrêter pour l’aider. Bien, très bien, on allait faire un sacré ménage dans leurs rangs…

_____
Dés

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 229
Espèce : Humain
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Bespin] Une affaire de famille   Sam 6 Oct - 16:52

La planète gazeuse fut bientôt en vue, le voyage s’était bien déroulé, sans aucune encombre, contrairement à ce que Luke s’était attendu. Le cargo plongea dans une courbe élégante vers la Cité des Nuages, suivi par les chasseurs en formation serrée, même s’ils ne craignaient pas forcément une attaque. Ils furent de toute façon vite rejoints par quelques chasseurs de la Cité venus en escorte et leur traçant la route vers les plateformes d’atterrissage les attendant. Il ralentit un peu pour ne pas rompre la formation, observant la ville flottante qui se rapprochait, dont lui avait déjà parlé Han une fois ou deux, il avait un ami ici. La vielle était magnifique, en tout cas, des plus élégantes, ça lui rappelait un peu l’architecture qu’on trouvait sur Alderaan. Même si tout s’était bien passé, le jeune homme n’arrivait pas à se débarrasser d’un mauvais pressentiment qui le tenaillait, depuis plusieurs jours. Peut-être s’angoissait-il trop… bah, au moins le temps d’une mission ou deux, il pouvait bien oublier ce qui le travaillait. Par la suite, il faudra bien qu’il fasse plus attention, éviter les Jedis trop longtemps allait finir par sembler bien louche. Il n’avait même pas répondu au dernier appel d’obi-Wan.

Son mauvais pressentiment se renforça, presque avec violence, lorsqu’il posa le pied sur la plateforme d’atterrissage. Quelque chose ne tournait pas rond, il ignorait encore quoi, mais il y avait un problème, ici. En silence, il enleva son casque puis suivit les autres, une petite caisse de matériel dans les bras. Un collaborateur de Lando vint les chercher puis les guider vers le futur poste avancé, en pleine préparation. Tout le long du chemin, Luke chercha des signes d’une catastrophe imminente, sans rien voir de spécial ni lire d’inquiétude sur les visages de ceux qu’ils croisèrent. Les autres discutaient et riaient, tout en marchant, très détendus. Ils arrivèrent finalement à destination après avoir emprunté une volée d’escaliers, prenant un passage plus renfoncé, avant d’entrer dans un autre bâtiment. En entrant, il fut d’abord surpris de voir que Leia était là. Ils ne s’étaient plus revus depuis qu’elle l’avait fait jeter dehors, encore moins parlé, et c’était le dernier endroit où il s’était attendu à la revoir. Il alla déposer ce qu’il portait dans un coin, sans tenter d’aller vers elle, tout comme elle l’ignorait. On dirait bien que ce n’est pas plus aujourd’hui qu’il allait savoir ce qui la travaillait.

– Eh, Luke, tu rêves ?

– Hein ?

Il revint à la réalité avec le rire d’Arthur, qui lui fit signe de se dépêcher. Oui, c’est vrai, il s’était dit il n’y a même pas cinq minutes de ne pas trop se poser de questions ou s’en faire, après tout. Il finira bien par comprendre ce qui était arrivé à Leia, tôt ou tard. Ils commencèrent à installer les appareils de communication dont ils allaient avoir besoin, un obscur mélange entre appareils récupérés ci et là et du matériel neuf, que des mécènes avaient donné aux rebelles. Il commença à les monter avec Ned, discutant un peu plus avec eux, maintenant. Ils étaient occupés à travailler depuis à peine quelques minutes lorsque son mauvais sentiment le reprit. Par pur réflexe, il poussa brusquement Ned et Arthur contre le sol lorsque la porte fut enfoncée et que les tirs commencèrent à pleuvoir dans la pièce. Quelqu’un cria, puis le capitaine lança de se partir de là. Ned attrapa son comlink dans l’urgence, tout en courant autant que possible en se protégeant des tirs, puis s’écria que les communications étaient brouillées. Forcément, mais qu’il court, pour le moment ! Ce qui ne l’empêcha de s’arrêter en voyant que sa sœur avait été touchée aussi. Avec Ned, ils vinrent l’aider à se relever puis courir, tant pis pour les ressentiments, ce n’était franchement pas le moment.

Ils avaient été séparés du reste du groupe, dans l’affaire, et de plus en plus de stormtroopers sortait, dans tous les coins. Luke laissa à Ned le soin de soutenir Leia dans la course, puis se chargea de couvrir leurs arrières, leur renvoyant leurs tirs dans la tête ou avec la Force pour les ralentir. Quelques mètres plus long, il ressentit cette fois clairement la présence de Vader. M***. Poussant Ned et Leia dans une autre pièce, il bloqua l’entrée pour ralentir les soldats, mais ces derniers s’étaient déjà laissé distancer, de toute façon, sans doute à cause de Vader. La Force avait décidément un sens de l’humour grotesque, à l’avoir ramené d’abord du côté Lumineux pour le faire revenir comme seigneur du Côté obscur ensuite ! Ned pâlit brusquement quand il sut que le sith approchait, essayant encore d’appeler des renforts, mais ça ne fonctionnait pas. Voyons voir… Les autres devaient loin, maintenant, il y avait des soldats impériaux dans tous les coins et Leia était blessée.

– Partez devant, tous les deux, je vais tâcher de ralentir Vader.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 139
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Bespin] Une affaire de famille   Sam 6 Oct - 18:06

L’autre traître avait pu prendre de l’avance, mais ce n’est pas grave, il en restait un, en plus de Luke. Leia put ne pas laisser dévoiler son sourire, dans le feu de l’action, pouvant courir même en étant blessée mais se laissant faire pour vraiment les ralentir, laisser l’autre groupe prendre leurs distances et courir dans le piège qui les attendait. Ils se réfugièrent plus tard encore dans une plus vaste pièce, qui devait sans doute servir de salle de tests ou d’essais, un genre d’atelier, pour les ingénieurs de la Cité des Nuages. La princesse sera la main sur son fusil blaster, jetant un regard en biais à Ned, qui la soutenait avec un bras, bien inutilement. Il y passera le premier… Cet ancien des rangs impériaux lui avait toujours paru fourbe, trop de fois il avait laissé comprendre qu’il ne soutenait pas entièrement la Rébellion. Il n’était qu’un maillon faible dans leur chaîne, un traître dont ils devaient se débarrasser. Et un faible, par ailleurs, étant donné l’état dans lequel le mit la seule mention de l’arrivée de Vader. Elle se redressa autant que possible, faisant signe à Ned que c’est bon, elle tenait debout.

– Partez devant, tous les deux, je vais tâcher de ralentir Vader.

Il ne pourra pas ralentir grand-chose… Il ne faisait pas le poids, de toute façon, pas plus qu’elle-même, en tout cas, pas encore, et c’était bien pour cela qu’il fallait agir. Ne plus se laisser freiner par de bons principes ou elle ne savait quoi encore. Plus. Jamais. Levant vite son blaster, elle abattit Ned en lui tirant en plein dans la nuque. Il s’effondra sans un râle, sans avoir eu la plus petite seconde pour crier, juste une expression de choc emplit son visage avant qu’il ne s’écroule à terre, les yeux grands ouverts. Leia pointa aussitôt son arme vers son frère, tenant le fusil à deux mains, en tremblant légèrement. La force lui manque, cependant, pour appuyer sur la gâchette, le souffle un moment bloqué dans sa gorge. Elle faisait ça pour… la rébellion… Ils n’avaient pas le droit d’échouer ni de se laisser ralentir ! Ce régime devait tomber, par tous les moyens. République, Empire, peu importe, tant que ce n’était pas un Sith qui en était à la tête ! Son propre frère était devenu un obstacle, trop convaincu par les idées idiotes des Jedis, par des principes qui ne les aideront jamais à progresser ni à gagner cette guerre.

– Essaye de comprendre, siffla-t-elle. La Rébellion ne pourra jamais lutter si nous n’acceptons pas d’être plus agressifs. Tu es un de ceux qui nous freine, dans cette lutte ! Je ne peux pas te laisser faire. Et même si les Rebelles ne comprennent pas, peu importe, tant que nous pouvons tous lutter à armes égales contre l’Empire.

Evidemment, il pourrait dévier son tir facilement, avec son sabre ou la Force, mais Leia ne comptait pas l’affronter en combat singulier ou l’arrêter, elle laissait ça à d’autres. Navrée, cher frère, c’était le seul moyen qu’elle avait trouvé pour qu’il n’approche plus des rebelles, pour qu’il n’empoisonne plus aucun d’entre eux avec ses principes idiots. Elle tourna un peu la tête lorsque Vader entra, à l’autre bout de la salle, enjambant le corps de Ned pour s’écarter, légèrement titubante à cause de sa blessure. C’était le seul moyen…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 43
Espèce : Humain
Âge rp : 42 ans
Maître : Palpatine
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Bespin] Une affaire de famille   Dim 7 Oct - 12:14

Leurs troupes étaient tombées sur les Rebelles par surprise, ouvrant aussitôt le feu et abattant plusieurs d’entre eux avant que le reste n’ait eu le temps de se reprendre et donner la réplique. Les ordres étaient clairs, de tous ces rats, ils avaient cinq cibles à capturer vivantes, pour les informations qu’on pouvait leur soutirer ou l’utilité qu’elles pouvaient avoir pour la suite. Les autres devaient être tués, tous, sans aucune exception. Vader ne se préoccupa guère du chaos ambiant, marchant vers son but sans prendre garde aux corps qui tombaient. La bataille se généralisait, beaucoup d’habitants de cette petite Cité n’appréciant visiblement pas l’attaque de l’Empire. S’ils tenaient tant à mourir aux côtés de ces rebelles, où était le problème ? Il ordonna à ses troupes de se débarrasser également de tous les civils se mettant sur leur chemin, sans l’ombre d’un remord.

L’ordre était également donné de laisser ses deux autres cibles plus personnelles s’enfoncer plus loin là où il allait les recevoir, sans plus les poursuivre. Lentement, le bruit sourd des combats fut étouffé, plus lointain, réduit bientôt à si peu. Puis le son d’un nouveau tir, cette fois plus proche, qui le fit sourire sous son masque. Il ressentait ce qui se passait dans cette pièce, le flot mêlé des sentiments, et lorsqu’il entra, ce ne fut qu’une simple confirmation que tout était bien en place. Le rebelle enfui avec ses enfants était étendu, la tête légèrement tournée et yeux toujours ouverts, ayant emporté avec lui dans la mort le choc et la surprise de ce tir venu d’une alliée. La même expression qu’avaient eue les Jedis que lui-même avait frappé, au Temple, il y a des années de cela, lors de la Purge.

Sa fille était un peu blessée, pâle comme la mort et légèrement tremblante, serrant son fusil en tenant en joue son propre frère. Mais elle avait cette détermination, qui brûlait dans son regard, un sentiment qu’il connaissait si bien. Son fils, lui, était plutôt sous le choc, de ce que Vader ressentait, la situation devait sans doute lui paraître complètement irréelle. Ce n’était pourtant là qu’une histoire qui se répétait, n’est-ce pas ? Leur famille n’était pas faite pour suivre la voie de la lumière, il faudra bien qu’il le comprenne. Son propre sabre en main, il s’arrêta non loin de Leia, face à son second enfant. Il était bien malheureux qu’Obi-Wan ait eu autant de temps pour corrompre l’esprit de cet enfant.

– N’essaye pas de résister, mon fils. Ta sœur a trouvé la juste voie, il ne tient qu’à toi d’ouvrir les yeux et de comprendre que tu fais fausse route, en suivant les Jedis. Ils sont incapables d’éviter la guerre, incapables d’imposer paix et ordre dans cette galaxie. Viens avec moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 229
Espèce : Humain
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Bespin] Une affaire de famille   Dim 7 Oct - 14:25

Luke eut l’impression que son cœur venait de lui remonter dans la gorge, quand il vit Ned s’effondrer au sol, abattu dans le dos, sans même avoir eu le temps de crier ou de faire le moindre geste pour se protéger. Profondément choqué, il releva le regard vers Leia, qui pointait maintenant son fusil sur lui. Aussi pâle qu’elle, serrant son sabre laser entre ses mains à s’en faire mal, il fut incapable de prononcer le moindre mot, laissant un silence, d’une ou deux minutes, extrêmement lourd s’installer entre eux. Jusqu’ici, il avait toujours refusé de croire qu’elle ait véritablement pu plonger du côté obscur, qu’elle ait pu en arriver à ce point, ce n’est qu’à présent qu’il ne pouvait plus du tout renier la réalité. Il s’attendait à ce qu’elle tire, mais elle ne bougea pas, se contentant de rester là, complètement immobile, en tremblant un peu. C’est là qu’il aurait dû agir, l’assommer, peut-être, puis partir en l’emmenant, trouver plus tard un moyen de la faire revenir à la raison. Mais il fut juste incapable de bouger, sidéré qu’elle ait pu abattre Ned comme ça, de sang-froid, son propre allié !

– Essaye de comprendre, siffla-t-elle. La Rébellion ne pourra jamais lutter si nous n’acceptons pas d’être plus agressifs. Tu es un de ceux qui nous freine, dans cette lutte ! Je ne peux pas te laisser faire. Et même si les Rebelles ne comprennent pas, peu importe, tant que nous pouvons tous lutter à armes égales contre l’Empire.

– Tu es cinglée ! Est-ce que tu réalises seulement ce que tu viens de faire ?!

Il fallait absolument qu’il… Interrompant son mouvement, il tourna lui aussi la tête vers Vader lorsqu’il entra dans la pièce. D’accord, là, ça allait vraiment se compliquer. Il sut à ce moment que c’était bel et bien Leia qui les avait tous attiré dans un piège, sur cette planète, que c’était elle qui avait prévenu l’Empire et que c’était elle encore qui avait prévu de faire tuer Ned et encore d’autres. Reculant d’un pas, en position défensive, il lança un regard à Ned, dont il ne pourra sans doute même pas emmener le corps pour le rendre à sa famille. Tirer Leia de là de force pour essayer de lui faire reprendre ses esprits ensuite lui semblait encore plus impossible, avec Vader sur le chemin. Il commençait à croire qu’en réalité, c’était bien mieux de ne pas avoir de famille du tout qu’avoir une famille composée de Siths. Caedus, Leia, Vader… Voilà qui commençait à faire beaucoup. La trahison de Leia pourrait bien briser l’Alliance Rebelle, au lieu de la servir et la défendre ! Comment croyait-elle que tous allaient réagir, le jour où ils sauront qu’une de leurs leaders s’enfonce dans la voie des Siths ?!

– N’essaye pas de résister, mon fils. Ta sœur a trouvé la juste voie, il ne tient qu’à toi d’ouvrir les yeux et de comprendre que tu fais fausse route, en suivant les Jedis. Ils sont incapables d’éviter la guerre, incapables d’imposer paix et ordre dans cette galaxie. Viens avec moi.

C’est ça, il allait suivre tranquillement un seigneur Sith et sera ensuite aussi dingue que sa sœur jumelle, où était le problème ? Il devait au moins dégager le chemin, ou ralentir au maximum le sith, puis trouver un moyen de filer de là en emmenant Leia. Niveau suffisant ou pas pour l’affronter, ce n’était plus le moment de se poser la question, il était hors de question de se rendre ! Il passa à l’attaque sans prendre la peine de répondre à la petite sortie de son père, ce serait de toute façon complètement inutile. Au passage, il renvoya Leia plus loin contre le mur d’une poussée de Force pour lui éviter d’être blessée durant les échanges de coups. Malgré ce qu’elle avait fait, elle restait sa sœur et ne pouvait pas être perdue à jamais. Si elle avait voulu vraiment lui tirer dessus, elle l’aurait déjà fait, tant pis s’il lui faisait un peu mal en l’écartant, c’était pour son bien. Il se concentra ensuite pleinement sur son combat contre Vador, gardant sa sœur du coin de l’œil, autant que possible.

_____
Lancer de dés

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 43
Espèce : Humain
Âge rp : 42 ans
Maître : Palpatine
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Bespin] Une affaire de famille   Dim 7 Oct - 16:54

Un instant, Vader crut très sincèrement que son fils allait se montrer raisonnable, qu’il allait baisser son arme, se rendre sans faire d’histoires et les suivre, sans chercher à combattre, sans chercher à discuter. Il y crut, oui, avant de comprendre que cet enfant avait aussi hérité non seulement du côté naïf et crédule, mais aussi du caractère tout à fait borné très présent dans cette charmante famille. Il prit même soin de repousser sa sœur plus loin avant de passer à l’attaque. Dans un premier temps, Vader se contenta de rester assez passif, se défendant simplement le temps de voir quel style avait ce gamin. Il avait été bien entraîné, soit… Et il n’hésitait à combattre alors qu’il était encore un môme à peine formé et avec si peu d’expérience de la guerre. Intéressant… Vader para un nouveau coup souplement, plus amusé tout à coup. Pour peu qu’on le forme correctement, lui aussi, il avait du potentiel.

Et il se défendait d’ailleurs bien mieux que prévu, si on le poussait assez dans ses retranchements. Pour le coup, Vader en fut d’abord très surprit, puis revit son jugement. D’accord, gamin, il avait été mieux entraîné que ce que Vader avait initialement pensé, autant pour lui ! Il sourit à nouveau, même si personne ne pouvait le voir, poussant un peu le jeu plus loin pour voir ce qu’il avait vraiment dans le ventre. Oh, on sentait bien la touche d’Obi-Wan, là-dedans, même si en le poussant dans ses retranchements, on voyait qu’il était aussi plus adepte d’un style nettement plus provoquant que celui de son ancien mentor. Le seigneur Sith finit par passer lui-même plus brusquement à l’attaque, pour forcer son gamin à devoir être plus offensif. Son sabre vola mais son gamin évita de justesse le coup, qui lui aurait sinon tranché le bras.

– Pas mal, je vois que tu t’es bien entraîné. Tu penses tenir longtemps ? Tes amis sont déjà morts pour beaucoup. Les autres vont être capturés. Tu ne pourras pas t’enfuir de la planète, un destroyer attend tous les fugitifs au tournant. Qu’est-ce que tu bien espérer ?

Il le renvoya très brutalement se cogner le dos et un peu la tête contre un des murs, secouant un peu la tête devant cet entêtement. Puisque Leia avait su trouver la meilleure voie, ce môme le pouvait aussi, même s’il lui fallait plus de temps.

– Réponds-moi, qu’espères-tu, au juste ? Tu crois vraiment que tu pourras t’intégrer dans un Ordre Jedi rempli de personnes du passé, coincées dans leurs principes et leur éducation d’un autre temps ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 229
Espèce : Humain
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Bespin] Une affaire de famille   Dim 7 Oct - 18:11

On pouvait espérer que Leia, dans un sursaut de conscience, comprenne tout à coup la situation et se sauve en courant, pour fuir la planète avec les autres Rebelles ?! Non ? Non, d’accord, il était complètement naïf d’espérer encore. Il voulut lui crier d’en profiter pour dégager, arrêté net lorsque leur père passa plus brutalement à l’offensive. Luke n’eut plus du tout l’occasion de vérifier si sœur s’enfuyait enfin ou si elle comptait juste restée là, à attendre que le combat passe et qu’il finisse mort ou capturé. Il ne fut qu’occupé à défendre sa propre vie, entendant vaguement l’écho des combats qui se rapprochaient. La lame ricocha violemment contre un mur en y laissant une trace brûlante et noire. Il ne put lancer qu’un bref regard à Leia, toujours là malheureusement, puis dû vite reporter toute son attention sur son adversaire. Si au moins sa sœur bougeait de là, pendant que Vader était occupé ! Elle ne pouvait pas réagir un peu plus ?! Luke recula vivement, avant que le sabre de son père ne lui frôle l’avant-bras. Reculant de quelques pas, il reprit rapidement son souffle, retranché maintenant dans ses défenses. Qu’en étaient-ils des autres Rebelles ? Avaient-ils pu s’enfuir ?

– Pas mal, je vois que tu t’es bien entraîné. Tu penses tenir longtemps ? Tes amis sont déjà morts pour beaucoup. Les autres vont être capturés. Tu ne pourras pas t’enfuir de la planète, un destroyer attend tous les fugitifs au tournant. Qu’est-ce que tu peux bien espérer ?

Il l’envoya tout à coup brutalement se cogner dans un mur, derrière lui, et il faillit lâcher son sabre dans la secousse, étouffant un bref cri. Merde. Retombant contre le sol, la tête vrillant de douleur à cause du coup, il se redressa au plus vite, tant bien que mal. Non, il n’allait peut-être pas tenir longtemps, c’est vrai, mais s’il pouvait tenir au moins un peu plus avant que Vader ne tombe sur le dos des Rebelles pouvant encore fuir, c’est tout ce qui comptait. Ils ne pouvaient pas être tous déjà morts, certainement pas. Il lâcha un début de rire nerveux à la question que son père lui posa ensuite, puis se remit debout, se remettant en posture défensive. Il doutait franchement que le moindre Sith, ou même les Jedis venus du passé, comprennent ce qu’il espérait vraiment, au fond de lui, et ça n’avait pas une très grande importance.

– J’espère ne pas reproduire les mêmes erreurs que vous. Ou celles des Jedis « d’un autre temps ». si c’est ça que vous espérez, vous pouvez l’oublier tout de suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 43
Espèce : Humain
Âge rp : 42 ans
Maître : Palpatine
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Bespin] Une affaire de famille   Mar 9 Oct - 13:30

Peut-on savoir ce qu’il y avait de si drôle ? C’était le coup qu’il venait de prendre à la tête qui lui faisait cet effet-là ? Vader le regarda se remettre debout, en vacillant un peu, avec un mélange d’exaspération et d’une certaine satisfaction, bien étouffée au fin fond de son cœur. Il avait toujours été fatigué par ceux restant à terre après peu de temps et ne défendant pas leurs vies bec et ongle, pas plus que leur liberté, il était moins content que ce ne soit pas le cas de ce gamin. Il se tenait plus sur une posture défensive, et bien qu’il était coincé, il continuait à vouloir lui tenir tête. C’était… agréable. Ça changeait des adversaires qu’il rencontrait habituellement ou de la plupart des soldats impériaux, souvent trop terrifiés pour juste hausser le petit doigt. Il fallait bien dire aussi, pour leur défense, que le Sith n’était pas connu pour sa patience extraordinaire.

– J’espère ne pas reproduire les mêmes erreurs que vous. Ou celles des Jedis « d’un autre temps ». Si c’est ça que vous espérez, vous pouvez l’oublier tout de suite.

Tellement… naïf. Vader leva légèrement les yeux au ciel puis le repoussa de nouveau contre le mur, cette fois beaucoup plus violemment, pour lui cogner assez fort la tête et l’assommer. Il resta ensuite un bref instant à regarder son fils au sol, avant de se pencher pour lui prendre son sabre et l’accrocher à sa propre ceinture. Ce gamin était décidément bien long à la détente… Et, au fond, il avait visé juste. Il chassa bien vite cette pensée de son esprit puis fit appeler quelques uns de ses hommes pour qu’ils viennent ramener le gosse puis le conduisent sur le destroyer, dans une cellule. Il s’en souciera plus tard. Dans le même temps, il se tourna vers sa fille, lui désignant la porte d’un bref signe.

– L’Empereur te laisse repartir vers les Rebelles. Va-t-en.

Car elle pouvait encore être si utile, si bien utilisée… Il l’observa jusqu’à ce qu’elle quitte la salle, le silence retombant un moment avant que ses hommes n’arrivent. Deux vinrent soulever Luke pour l’emmener, deux autres tirèrent le corps de l’autre Rebelle, le visage figé à jamais dans son expression de choc. Vader suivit le mouvement, apprenant en chemin que quelques autres rebelles s’étaient aussi échappés, bien que la majorité soit morte. Le mouvement, s’étendant dans la Cité des Nuages, allait bientôt être maté, dans le sang s’il le faut. Il ne s’en préoccupa guère, montant dans sa navette, qui fila ensuite souplement rejoindre son vaisseau-amiral. Voilà une bonne chose de faite…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 139
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Bespin] Une affaire de famille   Mar 9 Oct - 18:23

– Tu es cinglée ! Est-ce que tu réalises seulement ce que tu viens de faire ?!

Parfaitement bien. Beaucoup mieux que ce qu’il pensait, par ailleurs. Leia recula encore un peu, son regard faisant la navette entre Ned étendu au sol les yeux grands ouverts, Vader qui approchait, et son frère qui avait aussi reculé et se préparait à se défendre. Une atmosphère un peu tendue, pour des retrouvailles en famille, si on pouvait appeler ça une « famille », d’ailleurs. Les liens du sang ne signifiaient rien, mis à part une sorte de malédiction partagée, avec la Force. Un début de remords commençait à lentement lui ronger le ventre, sentiment qu’elle s’efforça de chasser. Ce n’était que son devoir, si la rébellion devait tenir et gagner cette guerre, rien ne devait l’affaiblir, absolument rien. Pas le moindre Rebelle ou traître, comme Ned, pas même son frère, elle s’était jurée qu’elle ne reculerait plus. Son doigt glissa sur la détente du fusil, avant qu’elle ne le baisse un peu. Tirer ne servirait à rien. Et elle avait, par ailleurs, déjà obtenu ce qu’elle voulait en venant dans cette Cité. Quelques éléments pourris de la rébellion avaient été mis hors d’état de nuire, grâce à l’Empire, ironie des choses. Bien trop tard pour avoir des remords.

– N’essaye pas de résister, mon fils. Ta sœur a trouvé la juste voie, il ne tient qu’à toi d’ouvrir les yeux et de comprendre que tu fais fausse route, en suivant les Jedis. Ils sont incapables d’éviter la guerre, incapables d’imposer paix et ordre dans cette galaxie. Viens avec moi.

Il ne suivra pas sans rien dire, c’était clair et net. Et il le prouva très vite en engageant le combat. Au moment où Leia allait tâcher de s’écarter, Luke la repoussa lui-même brusquement hors du champ d’action, l’envoyant valser quelques mètres plus loin contre le sol. Même maintenant, il fallait toujours qu’il se préoccupe de ce qu’elle fichait ! Se redressant, elle récupéra son fusil, prête à dégager de cette salle, puis resta figée malgré elle en observant le combat. Même si elle n’y connaissait pas encore grand-chose, c’était assez pour évaluer plus ou moins le niveau de chacun. Vader restait passif, encore, et Luke combattait autant qu’il le pouvait. Fascinée, elle les regarda combattre, puis ne put s’empêcher de grimacer un peu lorsque Luke se cogna violemment la tête contre le mur, après une frappe de leur père. Une main contre son flanc, pour couvrir la blessure, elle se releva elle-même, sans bouger encore de son coin. Navrée, Luke, c’était le seul moyen… Lui, Ned, d’autres encore, ils n’étaient que des freins. Dommage qu’il n’ait pas compris bien plus tôt où se trouvait son intérêt.

– Réponds-moi, qu’espères-tu, au juste ? Tu crois vraiment que tu pourras t’intégrer dans un Ordre Jedi rempli de personnes du passé, coincées dans leurs principes et leur éducation d’un autre temps ?

– J’espère ne pas reproduire les mêmes erreurs que vous. Ou celles des Jedis « d’un autre temps ». Si c’est ça que vous espérez, vous pouvez l’oublier tout de suite.

Le seigneur Sith mit fin à la conversation en l’assommant pour de bon, cette fois-ci, lui causant d’ailleurs sûrement une commotion cérébrale au passage. Leia l’observa s’effondrer, dans un parfait silence, son fusil entre les mains, et cherchant toujours à définir si elle éprouvait le moindre remord. Et la réponse s’imposa comme une évidence, non. Elle recula quand Vader se tourna vers elle, fronçant un peu les sourcils à ses paroles, puis quitta en vitesse la pièce, marchant aussi vite que possible, courant comme elle le pouvait. Il ne fallut pas beaucoup de temps pour rejoindre les rares fuyards, filant avec eux dans un vaisseau appartenant aux gardes de la Cité, qui eux aussi courraient pour se protéger des tirs impériaux. Les Rebelles l’ignoraient, mais ils n’auront du mal à quitter la planète qu’en apparence… Encore une belle « fuite » à leur actif, même s’il y avait eu des morts et des prisonniers. Restant dans un coin, elle se composa une mine de circonstance, dissimulant sa satisfaction au plus profond d’elle-même. Le ménage allait se poursuivre, la rébellion en sortira plus forte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: [Bespin] Une affaire de famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bespin] Une affaire de famille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les deux plus grands voleurs de l'histoire du pays... une affaire de famille
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Le rapport sur l'affaire de drogue a Tiburon disponible...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Découvrons l'espace-
Sauter vers: