Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Esprit chargé

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 114
Espèce : Chiss
Âge rp : 62 ans
Infos fermées
MessageSujet: Esprit chargé   Sam 6 Oct - 21:21

Second jour de voyage, Event

– C’est ça, les nouvelles règles d’entrée pour l’académie militaire ? Sérieusement ?

Veeren releva un œil assez agacé vers l’hologramme de Luah’eso’randi, qui lui se tenait parfaitement droit et en position martiale, hochant la tête d’un air convainc en disant que les récents bouleversements avaient convaincu la direction de l’académie à revoir certains critères de sélection. Les revoir, elle voulait bien, les revoir à ce point-là, pardonnez-la d’avoir quelques doutes. Enfoncée dans son siège, seule dans son bureau, elle écouta l’argumentaire du directeur durant un moment, réfléchissant tout du long. Il avait raison sur pas mal de points, ils ne pouvaient pas ne pas prendre en compte ce qui était arrivé récemment, quand bien l’Ascendance n’allait plus s’ouvrir de sitôt. Elle verra ça plus en détails une fois de retour de voyage, cela dit, ce n’était pas exactement le bon moment pour en discuter.

Une fois le rendez-vous terminé, elle éteignit le datapad puis sortit de son bureau, tirant un peu sur le col de son uniforme pour le desserrer, avec un léger soupir. Ce n’était que le second jour de voyage et déjà, il y avait eu quelques histoires. En chemin, on vint l’informer que le « jeune humain qu’elle avait ramené sur Csilla » traînait dans les coursives et qu’il semblait louche. Ce n’est pas comme s’il avait vraiment autre chose à faire durant le voyage, mais soit, elle s’en occupait. Il ne lui fallut pas longtemps avant de trouver Vanto, effectivement occupé à marcher sans but dans une des longues traverses du vaisseau, où des hublots en longueur laissaient voir les étoiles. Il ne faisait rien de particulier, évidemment, le seul fait qu’il soit humain agaçait son équipage. Il gardait tout de même un air étrange, fermé, ses pensées ne devaient pas être joyeuses.

Sa démarche prouvait, à elle seule, que quelque chose n’allait pas du tout. Les Chiss peuvent lire et percevoir ce genre de détails, elle n’avait pas besoin de plus pour comprendre que le lieutenant-colonel en avait gros sur le cœur. Etait-ce en rapport avec la pandémie ? Beaucoup de personnes avaient perdu des proches, des amis, des membres de leurs familles, s’en remettre était incroyablement long et difficile.

– Que vous arrive-t-il ? demanda-t-elle en arrivant à sa hauteur. Avoir l’esprit chargé de doutes avant une mission ou des combats n’est pas très recommandé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Sam 6 Oct - 22:08

Bah, ça ne servait à rien d’insister. Eli froissa la feuille en un geste rapide puis la fit brûler avec une petite chandelle, jetant les restes dans une poubelle. Il avait beau retourner la situation dans tous les sens, le résultat était toujours le même, il ne savait plus où il en était ni ce qu’il était censé faire, maintenant. Les bras croisés, contre la table, il inspira profondément, les larmes aux yeux, abandonnant l’idée d’adresser un mot au père de Therek, pour lui adresser ses condoléances. Il ne savait pas par où commencer ni quoi lui dire, pas alors qu’il savait très bien que l’Empire n’était pas étranger à la pandémie. Que pourrait-il dire au père de son ami d’enfance sans lui mentir ? Il n’avait même pas le droit de savoir pourquoi et comment son fils était mort. A trente-et-un ans, alors qu’il était marié depuis quelques années, qu’il avait des projets, peut-être bientôt un enfant.

Apprendre la mort de son ami d’enfance avait été comme un nouveau clou ajouté à son cercueil. Therek avait été instructeur à l’académie de Myomar, ils s’étaient parlé pour la dernière fois peu de temps après la signature du Traité d’Ondéron. De retour dans l’Espace Sauvage, Eli avait appris que lui aussi était mort, comme tous ses collègues à Myomar, comme tous les étudiants. Tué parce que l’empereur avait laissé les Siths faire joujou, tué parce que l’Empire se foutait complètement de la vie de ses soldats, tué uniquement parce qu’n malade n’avait pas été stoppé à temps, parce qu’on l’avait envoyé, avec une escorte, faire des « tests » sur Lysatra alors même que Palpatine savait très bien à quel point ce sale type était dangereux ! Eli se mordit les lèvres en fermant les yeux, inspirant et expirant avec lenteur, pour se calmer. L’Empereur était un monstre… Il avait laissé faire ça, pire encore, il l’avait encouragé, en donnant du matériel et des moyens à Plagueis.

Terrain glissant… Il devrait faire autre chose. Se levant, il sortit de la petite cabine, puis alla marcher au hasard dans le vaisseau, incapable de s’endormir tout de suite et se foutant complètement des regards bizarres qu’on pouvait lui jeter au passage. Il voulait être seul. Les mains dans les poches, il marcha longuement, plongé dans ses pensées. Que pourrait-il faire, de toute façon ? En parler à Thrawn ? Il l’évitait autant que possible, depuis son retour, la seule fois où il avait dû rester à côté avait été lors du trajet vers Csilla, juste avant d’embarquer pour ce voyage. Il tourna un peu la tête en entendant des bruits de pas, hochant un peu la tête pour saluer l’Aristocra. Elle aussi n’avait pas la même mine, tiens, elle semblait plus posée que d’habitude. Quoi qu’il ne la connaissait pas assez pour dire ça.

– Que vous arrive-t-il ? Avoir l’esprit chargé de doutes avant une mission ou des combats n’est pas très recommandé.

Eli mit un petit instant avant de se souvenir que ce peuple pouvait deviner ça bien plus facilement que les humains, juste par un peu d’observation, avec l’attitude ou la démarche. Il faillit répondre un morne « Je vais très bien », comme il en avait pris l’habitude au cours du dernier mois, à quoi ça servait, de faire semblant ? Et puis, il ne voyait pas à qui il pourrait parler de tout ça… S’il émettait seulement ses doutes dans l’espace impérial, ce serait un coup à se faire condamner aussi sec pour trahison. Il ne connaissait pas de rebelles et ne se voyait de toute façon pas leur en parler. Quant aux quelques Jedis qu’il connaissait, ils étaient aussi trop impliqués pour être impartiaux.

– Cet Empire est… mauvais, souffla-t-il, à voix basse. Rongé par la corruption, xénophobe et cruel. C’est Palpatine qui envoyé Plagueis faire ses expériences dans l’Espace Sauvage, au lieu de le faire arrêter. C’est encore lui qui a fait massacrer des peuples tout entiers, lui qui a voulu la destruction de Manaan. Et nous sommes là, à servir de pions au milieu de tout ça.

En vérité, ce n’était pas tant le régime qui changeait, non… La République aussi avait été gangrenée par la corruption et tout ce qui s’ensuit. Le problème, le vrai problème, c’était l’Empereur. Il étouffa un soupir, marchant plus doucement, tête un peu baissée.

– Je ne peux pas… continuer là-dedans. Je ne vois pas comment faire. Mais déserter, non, ce serait…

Il se sentait coincé, en fait. Veeren se foutait sûrement de tout ça et ses états d’âmes, elle avait bien autre chose à gérer, mais tant pis, c’était dit. Au moins une fois, au moins à une personne qui n’était en rien concernée par tout ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 114
Espèce : Chiss
Âge rp : 62 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Dim 7 Oct - 11:50

Curieux, ce jeune homme lui rappelait Formbi, tout à coup. Il avait exactement la même expression, celle qu’on affiche lorsqu’on se retrouve coincé dans une impasse et que votre dernier espoir de vous échapper vient de vous être sauvagement arraché. Elle ne pensait pas qu’il allait dire ce qui le travaillait, mais bon, qui sait ? Elle ne l’avait pas cru non plus pour Formbi et il avait pourtant parlé, comme si, lorsqu’on était rendu trop loin, on ne pouvait pas s’empêcher de se confier, il fallait absolument que ça sorte, d’une façon ou d’une autre. Veeren ne dit rien, attendant simplement, puis déboutonna veste d’uniforme tout en marchant. Il était tard, c’était maintenant plus un temps de repos, avant la suite de ce voyage. Enlevant sa veste, elle sentit mieux, plus légère, avec une simple chemise blanche, dessous, à manches repliées jusqu’aux coudes.

– Cet Empire est… mauvais. Rongé par la corruption, xénophobe et cruel. C’est Palpatine qui envoyé Plagueis faire ses expériences dans l’Espace Sauvage, au lieu de le faire arrêter. C’est encore lui qui a fait massacrer des peuples tout entiers, lui qui a voulu la destruction de Manaan. Et nous sommes là, à servir de pions au milieu de tout ça.

Ah, il remettait son allégeance en cause ? C’est qu’il devait être rendu bien loin dans ses réflexions. Enfin, ce n’était pas si étonnant que ça. Maintenant que Veeren appréhendait mieux son caractère, surtout pour l’avoir testé au cours du voyage vers Csilla, il y a quelques mois, elle avait saisit bien vite qu’il n’était pas taillé pour rester dans ce genre d’armée. A ses yeux, s’il n’avait pas été si loyal envers Thrawn, voilà déjà bien des années qu’il aurait déserté. Elle posa sa veste repliée contre son bras puis leva la main pour défaire aussi l’attache retenant ses cheveux, sans cesser de marcher. Ses hommes s’étaient inquiétés pour rien, aucun coup fourré n’était en préparation. Du moins, pas sur ce plan-là.

– Je ne peux pas… continuer là-dedans. Je ne vois pas comment faire. Mais déserter, non, ce serait…

– Oui, en résumé, vous vous sentez piégé entre votre loyauté et votre conscience. Formbi a le même genre de soucis, en ce moment, je peux le comprendre.

Ce qui n’empêchait pas qu’elle ne voyait pas comment elle pourrait l’aider là-dessus. Cet Empire n’était pas le sien, elle ignorait encore une large partie des troubles politiques l’agitant et donc, par conséquent, comment naviguer sereinement au milieu de tout ça pour tâcher de faire évoluer les choses. Il y avait déjà assez de travail avec l’Ascendance pour qu’elle se préoccupe à ce point de ce qui se passait chez les autres. Par ailleurs, les maigres espoirs que certains avaient eu que les leurs s’ouvrent un peu plus au reste de la galaxie avaient été violemment étouffés au cours de la pandémie, il faudra des années encore avant qu’ils ne reviennent sur le devant de la scène.

– Vous n’êtes peut-être pas obligé de tout laisser tomber. Il doit y avoir des missions ou postes à tenir dans l’Espace Sauvage, ou même sur Nirauan, qui vous tiendraient éloigné du cœur de l’Empire. Pourquoi vous n’en parlez pas à Thrawn, tout simplement ? Quand on se trouve dans ce genre de situations, le premier réflexe doit être d’en discuter avec son supérieur hiérarchique.

Ça restait un peu délicat à aborder, bien sûr, mais ce n’était pas non plus la fin du monde. Et Veeren estimait que Thrawn était capable de comprendre ça. Avec certains autres officiers, là, elle aurait également hésité à aller vers eux, mais avec Thrawn, ça ne posait pas un gros problème.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Dim 7 Oct - 20:53

Tiens donc, l’Aristocra aussi avait ce genre d’états d’âme ? C’était… bizarre. Enfin, pas qu’il se sente moins bien de temps en temps, mais qu’il puisse avoir ce genre de soucis. Eli serra un peu les bras autour de lui sans rien répondre, soupirant légèrement. Il aurait mieux fait de ne pas en parler tout court, finalement, ça ne servait à rien ! Il soupira à nouveau puis marmonna de laisser tomber, il ne savait même pas pourquoi il lui en avait parlé. En plus, elle avait l’air fatiguée, elle aussi, ou bien c’était juste étrange de la voir se mettre à l’aise comme ça, tranquillement après une longue journée. C’était idiot de l’avouer, mais il avait toujours l’impression que les Chiss ne savaient pas vraiment s’amuser ou se détendre. Même avec Thrawn, il avait de l’humour mais Eli ne l’avait jamais vu se détendre réellement. Ou bien il avait une façon bien à lui de se détendre.

– Vous n’êtes peut-être pas obligé de tout laisser tomber. Il doit y avoir des missions ou postes à tenir dans l’Espace Sauvage, ou même sur Nirauan, qui vous tiendraient éloigné du cœur de l’Empire. Pourquoi vous n’en parlez pas à Thrawn, tout simplement ? Quand on se trouve dans ce genre de situations, le premier réflexe doit être d’en discuter avec son supérieur hiérarchique.

– J’essayais surtout de l’éviter. Besoin d’être seul.

Il haussa un peu les épaules, ne sachant plus trop où il en était, en vérité. Il finit par remercier Veeren, puis se sauva presque, marchant plus vite pour retourner vers la cabine. Une fois à l’intérieur, il verrouilla la porte derrière lui puis se laissa glisser contre jusqu’au sol, ramenant ses jambes contre lui. En parler à Thrawn, hein… Il ne se voyait pas lui avouer carrément qu’il perdait de plus en plus foi en l’Empire, même si, au fond, ce n’était pas forcément l’arrêt de tout. Il pourrait continuer à mener des missions dans l’Espace Sauvage ou ailleurs, oui, si c’était possible… Ou même demeurer sur Nirauan, ça lui permettrait de ne plus rester trop proche de l’Empire. Sinon… Les yeux fermés, il s’efforça de remettre un peu d’ordre dans ses pensées, réfléchir sans se laisser submerger par les émotions. Garde un peu la tête froide, ce n’était pas la fin du monde.

Concrètement, il n’avait pas des masses de possibilité. Il pouvait poser sa démission, et si elle était acceptée, rentrer dans l’Espace Sauvage et y commencer une nouvelle vie. Mais il doutait que ce soit accepté, étant donné la façon dont la Marine Impériale avait déjà perdu pas mal d’effectifs… Il pouvait aussi déserter, carrément, mais cette idée lui soulevait le cœur, devenir un traître n’était pas une option valable. Enfin, il pouvait aller parler à Thrawn et lui demander de le faire affecter dans le coin le plus éloigné possible du cœur impérial. Peu importe où tant qu’on ne lui demande plus jamais, ensuite, de revenir près de Coruscant. Il alla prendre son datapad puis se rassit sur le bord de la couchette, tapant quelques mots avec hésitation, puis s’interrompant encore. Comment on débutait ça ? En plus, ce n’était pas le meilleur moment. Bon, ils avaient quelques jours à ne « rien faire », mais quand même.

« Il faudra que je te parle de quelque chose, quand tu auras un moment. » Pas terrible, comme moyen de débuter, mais au point où il en était, ça ne changeait plus grand-chose. Il ajouta que ça ne pressait pas, en revanche, pas du tout, même, puis envoya le message, le regrettant presque aussitôt. Il aurait pu le lui dire directement en face, enfin… Il remit la datapad dans une poche intérieure, puis ressortit à nouveau, cette fois en s’obligeant à ne pas avoir l’air trop bizarre. Au bout d’un moment, il s’assit seul par terre, dans le coin d’une petite baie d’observation, et resta juste là à observer les étoiles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Lun 8 Oct - 16:22

Ayant reçu un message de son "vieux complice" impérial, Thrawn se mit à sa recherche, suivis par un de ses gardes du corps. Il trouvait un peu surprenant le "si tu as un moment". Ce n'était pas comme s'il était très occupé, n'ayant aucune responsabilité. Le temps du trajet, il était un peu "en vacance" pourrait-on dire.

Pour trouver Eli, il appliqua une méthode fort simple et alla tout d'abord sonner à la porte de la chambre qui avait été assigné à l'humain. Il avait prévu, s'il ne le trouvait pas, d'aller faire le tour des postes d'observations, qui ne sont guère utilisés en vol hyperluminique et donc propice à servir de lieu où s'isoler. Par chance, il n'eut pas à le faire et entra quand on le lui autorisa. Il ordonna au noghri de rester dehors, histoire de s'assurer que personne ne vienne les déranger… ou les écouter. Il s'installa où le lui proposa son camarade de promotion et le regarda, simplement, ayant allumé légèrement la lumière.


"Bien, de quel sujet désires-tu que l'on discute ?"

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Lun 8 Oct - 18:45

Puisque ces failles ramenaient des gens du passé et du futur, elles ne pouvaient pas aussi effacer ce qui était arrivé une année ou deux pour leur permettre de tout recommencer ? Eli se surprit à moitié « prier » la Force, marmonnant entre ses dents, avant d’arrêter, c’était ridicule et ça ne pouvait pas fonctionner. Dommage. S’appuyant contre la cloison, il retint un énième soupir, une main contre le front, en se remémorant toutes les petites techniques utilisées habituellement pour reprendre ses esprits, conserver son sang-froid ou simplement s’aérer la tête. Plongé en plein dans cet exercice, il quitta un peu brusquement le fil de ses pensées quand Thrawn arriva. Déjà… Il savait bien qu’il aurait mieux fait d’attendre quelques jours ! Ou quelques mois. Voire quelques années. Il ne savait même pas encore quoi dire, par quoi commencer.

– Bien, de quel sujet désires-tu que l'on discute ?

Eli commença à jouer un peu avec ses mains sans vraiment y penser, geste naturel qui lui venait par automatisme lorsqu’il était plus nerveux ou lorsqu’il hésitait. Bizarrement, tout lui était venu facilement avec Veeren, mais c’était différent, il la connaissait depuis moins longtemps et il n’était pas rattaché à elle, elle restait une « connaissance » avant tout, même s’il l’avait aidée comme il avait pu et qu’il avait été dégoûté de la façon dont elle avait été traitée sur Coruscant. Il finit par maronner un début de phrase inintelligible, puis se referma un instant dans le silence. Ce n’était sans doute pas une bonne idée… Mais il fallait bien qu’il en passe par là, tôt ou tard, s’il gardait encore longtemps le problème pour lui, il allait arriver à la seule conclusion qu’il fallait déserter.

– Je ne connaissais rien de cet Empire, quand je suis devenu cadet, absolument rien. J’ai longtemps cru que c’était un gouvernement comme un autre, même s’il y a de la corruption, encore valable. Que tant qu’il y aura des personnes comme toi ou quelques autres, ça pouvait marcher. Sauf que non, ce n’est pas réalisable, Cygni avait raison, là-dessus, ça ne peut pas fonctionner. Je me fiche de quel régime politique est en place, mais temps qu’un Sith sera au pouvoir, nous…

Il s’interrompit pour reprendre son souffle, pâlissant un peu plus. Les Siths, oui… La peur qui lui était venue, à leur sujet, n’allait sans doute plus jamais le lâcher, de son existence toute entière, jamais il ne pourra oublier le chuchotement grinçant de Plagueis, ni son sourire de tordu. Et les autres, comme lui, ne devaient pas être plus fins ou moins dangereux. Comment un Empire sain pouvait-il tenir avec ce genre de tordus au pouvoir ?! Eli détourna un peu les yeux, préférant éviter de regarder Thrawn en face. C’était plus simple comme ça.

– Alderaan était désarmée, les civils ont quand même reçu un bombardement planétaire. Manaan a carrément été réduite en poussière ! Et cette pandémie… C’est l’Empereur qui a envoyé Plagueis s’amuser sur Lysatra, il savait ce qui pouvait se produire. J’ai perdu presque toute ma famille et mes amis, à cause de cette maladie, et ce sont les Siths qui sont responsables de ça. Je ne peux plus continuer comme ça. Veeren m’a dit toute à l’heure de te demander à rester sur Nirauan, ou ailleurs, peu importe. Mais continuer à porter cet uniforme, ce serait la pire des insultes envers tous ceux qui sont morts dans cette pandémie. Même si très peu savent qui est responsable, je te garantis que je n’oublierai jamais Plagueis.

Le simple nom suffisait à lui coller des frissons. Eli redressa enfin la tête, après s’être assuré qu’il n’allait pas se remettre à pleurer. Respire un bon coup, tout va très bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Lun 8 Oct - 20:50

color=yellow]– Je ne connaissais rien de cet Empire, quand je suis devenu cadet, absolument rien. J’ai longtemps cru que c’était un gouvernement comme un autre, même s’il y a de la corruption, encore valable. Que tant qu’il y aura des personnes comme toi ou quelques autres, ça pouvait marcher. Sauf que non, ce n’est pas réalisable, Cygni avait raison, là-dessus, ça ne peut pas fonctionner. Je me fiche de quel régime politique est en place, mais tant qu’un Sith sera au pouvoir, nous…[/color]

Thrawn était patient et il du attendre avant d'avoir eu le début des propos d'Eli. Il n'en fut nullement surpris, connaissant l'humain depuis des années maintenant. Il se doutait bien qu'Eli avait mal pris l'attaque, car il s'agissait bien de cela, de son monde par l'empire. Vu les pertes, il était même légitime à ce qu'il parle de génocide. Et il avait raison : l'empire actuel n'a plus rien à voir avec celui que Thrawn a rejoint. L'intégration des sith avait fortement éprouvé la flotte vu qu'aucun d'entre eux n'avait eu le moindre égard envers elle. Et ne parlons pas des actes de Plagueis. On pouvait ne pas apprécier les morts que Vador avait causé dans les rangs mais il ne le faisait jamais au hasard et il récompensait tout autant les militaires compétents. Plagueis tuait au hasard dans son unique intérêt.

Thrawn ne regrettait nullement de l'avoir mis hors jeu.


– Alderaan était désarmée, les civils ont quand même reçu un bombardement planétaire. Manaan a carrément été réduite en poussière ! Et cette pandémie… C’est l’Empereur qui a envoyé Plagueis s’amuser sur Lysatra, il savait ce qui pouvait se produire. J’ai perdu presque toute ma famille et mes amis, à cause de cette maladie, et ce sont les Siths qui sont responsables de ça. Je ne peux plus continuer comme ça. Veeren m’a dit toute à l’heure de te demander à rester sur Nirauan, ou ailleurs, peu importe. Mais continuer à porter cet uniforme, ce serait la pire des insultes envers tous ceux qui sont morts dans cette pandémie. Même si très peu savent qui est responsable, je te garantis que je n’oublierai jamais Plagueis.

"Je peux te comprendre mais concernant Alderaan, il faut admettre que la faute revient tout autant à Wrath qu'à Tarkin. Le plan des rebelles aurait interdit une telle attaque orbitale. Je sais, cela ne le rend pas légitime. Tarkin n'a fait que répondre à un combat planétaire de la façon la plus logique, selon lui.

Thrawn n'aurait pas agit ainsi. En fait, s'il avait affronté une seule fois la confédération, celle-ci n'aurait pas eu la même chance.

"Manaan… oui, c'était une erreur, une réaction largement excessive qui trahit un agacement impérial, non seulement contre la résistance mais aussi contre Plagueis, que l'empereur venait de rencontrer juste avant. Cet acte a été très mauvais pour la propagande impériale et a conduit à ce que de nombreux militaires remettent en cause leur loyauté. Je ne doute pas de leur réaction s'ils savaient que celui à l'origine de cette pandémie est Plagueis."

Si cela se savait, les sith verraient peut-être leur empire s'effondrer légèrement et la rébellion grossir fortement. Ce serait un désastre en matière de propagande.

"rois bien que là où j'ai fais installer Plagueis, il ne nuira plus à personne, même si cela ne ramènera pas ses victimes."

Jusque là, il n'avait nullement cherché à le réconforter, exprimant juste son analyse des faits. Son analyse, pas ce qu'il ressentait. Il s'appuya un peu plus contre le dossier de sa chaise.

"Cela dit, il se trouve que les sith ne disposent pas de toutes les preuves quand à l'origine de la pandémie. Qu'il y a une personne possédant des informations qui peuvent nuire à un dirigeant galactique. Que cette personne pourrait, lui aussi, finir par s'agacer de la manière dont l'Empire est géré et si l'on n'écoute pas ses conseils. Thrawn fit une petite pause, avant de reprendre. "Bref, je comprends ta position Eli. J'aurais souhaité ton aide pour la réunion que je vais organiser entre les différents gouvernements de l'Espace Sauvage. Si tu préfères, je peux te désigner comme représentant impérial auprès de l'Ascendance, ce qui te permettra de ne plus porter l'uniforme."

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Mar 9 Oct - 21:16

Wrath avait peut-être été un des pires généraux qui soit, à l’heure actuelle, ça n’avait plus aucune importance. Alderaan était un exemple parmi d’autres, ce n’était pas la première fois que le Grand Moff Tarkin dévoilait toute sa considération pour la vie des civils et ce ne sera sûrement pas la dernière non plus. Ce type-là aurait aussi eu toute sa place dans les rangs Siths, pas étonnant qu’il soit aussi proche de l’Empereur ! Pas bonheur, on ne pouvait pas rendre quelqu’un sensitif à la Force ou le rendre Sith… N’est-ce pas ? On ne pouvait pas, hein ? Assailli par le doute, il faillit faire la remarque, puis la ravala aussi sec. Non, ce n’était pas possible, sûrement. Imaginer un Grand Moff version seigneur Sith, ça avait de quoi l’effrayer un peu plus… Ils n’en avaient pas fini, avec ce genre de personnes à la tête du pouvoir impérial, hélas. Pourquoi n’avaient-ils pas un homme ou une femme tout à fait ordinaire…

Plus le temps filait et plus la situation empirait. Eli se moquait bien de la santé de la propagande impériale ou du nombre de désertions qui avait augmenté en flèche, tout ce qu’il voyait, c’était tous ces morts inutiles, civils comme soldats, peu importe le camp. Il ne cautionnait pas les massacres gratuits, ni les génocides, peu importe que ce soit des ennemis qui soient massacrés ou des membres de leur propre camp. Alors oui, il y avait beaucoup de désertions, et il avait envie de répondre « Tant mieux ! ». Cela toujours ça de moins sacrifié dans des combats perdus d’avance par des officiers qui n’avaient aucune idée de ce qu’ils fichaient ou des personnes de moins qu’on allait utiliser comme de vulgaires pions à lâcher contre des civils désarmés, pour le simple amusement des Siths. Il hocha vaguement la tête en entendant qu’à présent, Plagueis était bouclé pour de bon. Même si, non, ça ne ramènera personne, au moins ne pourra-t-il liquider aucun peuple de plus.

– Cela dit, il se trouve que les sith ne disposent pas de toutes les preuves quand à l'origine de la pandémie. Qu'il y a une personne possédant des informations qui peuvent nuire à un dirigeant galactique. Que cette personne pourrait, lui aussi, finir par s'agacer de la manière dont l'Empire est géré et si l'on n'écoute pas ses conseils.

S’agacer dans combien de temps, des années encore ? Eli savait bien que son ami avait une patience en or, il l’avait prouvé plus d’une fois, mais là, vraiment, il ne comprenait pas comment cette patience pouvait toujours tenir bon. Il avait pourtant vu bien plus que d’autres le manque de sens de cet Empire, ces dernières années, pour conserver encore espoir que ça puisse changer ! Eli ne put retenir qu’à moitié une moue incrédule, secouant un peu la tête. Allait-il vraiment s’agacer un jour, ça, ça restait à voir.

– Bref, je comprends ta position Eli. J'aurais souhaité ton aide pour la réunion que je vais organiser entre les différents gouvernements de l'Espace Sauvage. Si tu préfères, je peux te désigner comme représentant impérial auprès de l'Ascendance, ce qui te permettra de ne plus porter l'uniforme.

– Tu veux organiser une réunion avec les dirigeants de l’Espace Sauvage… Ecoute… Il y a un point qui va être délicat. L’Empire a officiellement aidé, après la pandémie et pendant, d’accord. Mais il est quand même connu que la maladie a commencé après une présence impériale de longue durée sur Lysatra et les rumeurs vont vite, dans l’Espace Sauvage. C’est très différent des autres régions de la galaxie. Même là-bas, il sera connu que tu es un officier impérial, ça jouera en ta défaveur. La majorité des gros secteurs ne sont pas favorables à l’Empire, au contraire. Il y a des Corporations et des Guildes, comme celle des Mineurs, qui sont clairement contre le pouvoir Impérial. Et ce sont ces organisations qui ont plus de poids, très souvent, que les gouvernements eux-mêmes.

Autant à Coruscant, le pouvoir venait par la richesse, la corruption et les relations, autant, dans l’Espace Sauvage, le pouvoir était tenu non pas par des individus mais par des corporations toutes entières. Plus ou moins légales, dans la plupart des cas. Eli comprenait ce que Thrawn envisageait de faire mais il se demandait s’il comprenait bien la façon dont fonctionnaient ces régions de la galaxie.

– Pour avoir plus de poids, tu devrais te séparer de l’image Impériale, et ça, ça peut mener très loin. Ou bien t’appuyer sur des personnes qui ont déjà une bonne influence dans la région.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Mar 9 Oct - 21:53

– Tu veux organiser une réunion avec les dirigeants de l’Espace Sauvage… Ecoute… Il y a un point qui va être délicat. L’Empire a officiellement aidé, après la pandémie et pendant, d’accord. Mais il est quand même connu que la maladie a commencé après une présence impériale de longue durée sur Lysatra et les rumeurs vont vite, dans l’Espace Sauvage. C’est très différent des autres régions de la galaxie. Même là-bas, il sera connu que tu es un officier impérial, ça jouera en ta défaveur. La majorité des gros secteurs ne sont pas favorables à l’Empire, au contraire. Il y a des Corporations et des Guildes, comme celle des Mineurs, qui sont clairement contre le pouvoir Impérial. Et ce sont ces organisations qui ont plus de poids, très souvent, que les gouvernements eux-mêmes.

Le grand amiral écouta les propos de son ami. Il le faisait car c'était, tout de même, celui qui connaissait le mieux cette partie de la galaxie. Et aussi car il avait raison. Unifier l'Espace Sauvage sera très compliqué mais quelle est l'alternative ? Ils n'ont pas de vraie flotte, même en regroupant tous leurs vaisseaux…

– Pour avoir plus de poids, tu devrais te séparer de l’image Impériale, et ça, ça peut mener très loin. Ou bien t’appuyer sur des personnes qui ont déjà une bonne influence dans la région.

"Il m'est impossible de me départir de "l'image impériale", vu qu'il s'agit justement d'un ordre impérial. L'empereur veut annexer ces territoires indépendants. J'ai réussi à le convaincre de me laisser m'en occuper. A la base, il voulait confier cette tâche au grand moff Tarkin."

Thrawn se leva, allant regarder dehors, par le hublot de la cabine. Les lignes blanches signifiants que le vaisseau était en hyperespace s'estompèrent, avec la douceur caractérisant les vaisseaux chiss. Dehors, c'était le vide, avec à peine quelques astéroïdes visibles. Thrawn sourit un peu, se disant que ses stratégies n'avaient pas toutes été oubliées. Il laissa le temps à Eli de comprendre les sous-entendus. Le fait que si Tarkin venait à s'en occuper… Manaan ne serait plus le seul monde à avoir subit le passage de l'Etoile Noire.

"J'aurais voulu t'en parler à notre retour mais je n'ai pas le choix. Je vais avoir besoin de toi pour m'aider à unifier ces mondes, pour mener une opération diplomatique qui doit prendre du temps. Et j'espère qu'à un moment, l'Ascendance pourrait voir un intérêt à participer à ces négociations."

Il se retourna, tranquillement, regardant le natif de Lysatra. Son regard était, comme toujours, plein d'assurance, de calme, égal à son propriétaire.

"Déjà, la station ayant servi pendant la pandémie est en cours d'aménagement, pour qu'une partie puisse servir à cette rencontre, qui sera placée sous la protection de la septième flotte exclusivement. Crois moi, le résultat final de cette assemblée surprendra toute la galaxie."


_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Mer 10 Oct - 21:49

– Il m'est impossible de me départir de "l'image impériale", vu qu'il s'agit justement d'un ordre impérial. L'empereur veut annexer ces territoires indépendants. J'ai réussi à le convaincre de me laisser m'en occuper. A la base, il voulait confier cette tâche au grand moff Tarkin.

Eli aurait dû se douter que, tôt ou tard, l’Empire allait également tourner le regard vers ces régions reculées de l’Espace, plus qu’il ne l’avait encore fait pour le moment. La présence impériale dans l’Espace Sauvage demeurait faible, éparse, et les officiers qui y étaient envoyés habituellement n’étaient pas « de ceux qui comptent ». Autrement dit, on y envoyait d’abord les jeunes gradés, les équipages habitués aux incursions lointaines et disputes de territoires. Et en y envoyant plutôt Tarkin, ils allaient avoir bien d’autres planètes subissant le même sort que Manaan, c’était certain. Pendant que Thrawn se levait pour aller près du hublot, Eli ferma un instant les yeux, inspirant pour faire passer le dégoût que lui inspirait le simple nom du Grand Moff. Annexer aussi les mondes encore indépendant de l’Espace Sauvage lui semblait improbable, même la Bordure Extérieure n’était pas entièrement sous le contrôle impérial.

– J'aurais voulu t'en parler à notre retour mais je n'ai pas le choix. Je vais avoir besoin de toi pour m'aider à unifier ces mondes, pour mener une opération diplomatique qui doit prendre du temps. Et j'espère qu'à un moment, l'Ascendance pourrait voir un intérêt à participer à ces négociations.

Ce qu’allait faire son peuple natal, ça, Eli n’en avait aucune idée. En ce qui concernait les mondes de l’Espace Sauvage, en revanche, il se doutait déjà de leurs réactions, même avec une approche beaucoup plus diplomatique que celle qu’utiliserait Tarkin. Il releva le regard vers Thrawn, se sentant soudainement peu à l’aise. Lèvres un peu pincées, il conserva ses remarques et pensées pour lui, pour le moment. L’amiral Chiss n’était pas du genre à participer à des massacres gratuits, il ne perdait pas non plus son temps en plans vains. Il se demandait juste ce qui le poussait à parler de ça dès à présent, pourquoi il n’avait « plus le choix ». Dernièrement, il ne s’était rien passé de particulier qui puisse soudain l’inciter à se presser.

– Déjà, la station ayant servi pendant la pandémie est en cours d'aménagement, pour qu'une partie puisse servir à cette rencontre, qui sera placée sous la protection de la septième flotte exclusivement. Crois-moi, le résultat final de cette assemblée surprendra toute la galaxie.

– Le temps de convaincre assez de monde de se réunir…

Il s’interrompit presque aussitôt, plongé dans ses pensées. Parler de travail avait au moins le mérite de lui chasser les idées noires et lui faire penser à autre chose qu’aux Siths et tous les problèmes qu’ils causaient en chaîne. C’était le genre de diplomatie qui prenait beaucoup de temps, en effet, peut-être bien des mois entiers. Il faudra d’abord le temps de surmonter la méfiance, puis le temps d’entamer les débats, négociations et autres, puis… Eli se mordilla un peu les lèvres, lançant un regard à Thrawn.

– Pourquoi te presser tout à coup à parler de ça, que ça ne puisse pas attendre le retour de voyage ? Tu as eu un problème ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Ven 12 Oct - 20:11

– Le temps de convaincre assez de monde de se réunir…

Le temps ne gênait pas le grand amiral. Conquérir chaque monde, un par un, prendrait aussi beaucoup de temps, même en mobilisant entièrement la septième flotte. Il était donc normal de chercher à agir de façon diplomatique, en premier lieu, afin de rendre plus rentable la création d'un tel "secteur". Et cela évitera, en plus, la création de mouvements de résistances sur certains mondes.

– Pourquoi te presser tout à coup à parler de ça, que ça ne puisse pas attendre le retour de voyage ? Tu as eu un problème ?

Thrawn braqua son regard sur Eli. Le problème lui avait semblé évident et il trouvait dommage que son élève ne l'ait pas compris.

"Oui, mon problème et que tu as l'esprit occupé par la pandémie et les sith, alors que nous avons besoin de toi pour l'exploration du Vol vers l'Infini, qui ne sera pas sans risque, et parce que j'ai besoin de toi ensuite, comme je viens de te l'expliquer." Il leva la main, pour couper court à toute réplique du jeune homme. "Je ne te demande pas d'oublier mais de te concentrer sur ce qui se passe maintenant. C'Baoth est mortellement dangereux et il est possible qu'il ait changé les survivants en pur fanatique, suivant le temps écoulé depuis son retour." Il laissa s'écouler un court silence, avant d'ajouter "on verra ce que nous pourrons faire pour les mondes de l'Espace Sauvage à notre retour."

Il se tourna, pour examiner un astéroïde près duquel le vaisseau passait, l'étudiant en laissant Eli réfléchir et réagir à ses propos.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Ven 19 Oct - 19:06

– Oui, mon problème est que tu as l'esprit occupé par la pandémie et les sith, alors que nous avons besoin de toi pour l'exploration du Vol vers l'Infini, qui ne sera pas sans risque, et parce que j'ai besoin de toi ensuite, comme je viens de te l'expliquer. Je ne te demande pas d'oublier mais de te concentrer sur ce qui se passe maintenant. C'Baoth est mortellement dangereux et il est possible qu'il ait changé les survivants en purs fanatiques, suivant le temps écoulé depuis son retour.

Est-ce que ça lui était déjà arrivé, ne serait-ce qu’une seule fois dans sa vie toute entière, de ne pas faire correctement son travail ou être plus négligent juste parce qu’il était préoccupé ? Ils n’étaient pas encore devant le vaisseau, à ce qu’il sache, mais juste en voyage. Eli ravala la réplique qu’il avait été prêt à lancer, pendant que Thrawn ajoutait qu’ils verront à leur retour ce qui sera fait pour l’Espace Sauvage, avant de se retourner. A ses yeux, il voyait mal comment toute tentative de diplomatie pouvait bien passer, dans l’Espace Sauvage, après ce qui était arrivé, si c’était l’Empire qui tâchait de la mener. Et dans le même temps, il n’y avait aucune chance que ça puisse mieux se dérouler si c’était bel et bien Tarkin qui s’en chargeait. Mais bon, ils « verront plus tard », oui.

– C’est arrivé plusieurs fois que je sois préoccupé et je ne négligeais pas l’instant présent pour autant, j’ai conscience de ce que ça peut coûter ensuite. Je t’avais dit que ce n’était pas non plus urgent. A la base, je ne comptais pas en parler du tout et attendre que ça passe. Et… Bref. Merci.

Eli n’était pas certain que c’était le genre de trucs pouvant passer « comme ça », juste avec le temps, mais peu importe. On verra bien, ensuite, selon ce qui allait leur tomber de plus sur la tête, ce que ça deviendra. Tout ce dont il était certain, c’est qu’il ne pouvait plus participer au moindre massacre orchestré par l’Empire, quitte à devenir un traître, un déserteur ou finir ses jours exilé dans les Régions Inconnues.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratège Ultime
avatar
Messages : 388
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   Jeu 1 Nov - 19:39

– C’est arrivé plusieurs fois que je sois préoccupé et je ne négligeais pas l’instant présent pour autant, j’ai conscience de ce que ça peut coûter ensuite. Je t’avais dit que ce n’était pas non plus urgent. A la base, je ne comptais pas en parler du tout et attendre que ça passe. Et… Bref. Merci.

C'était vrai, plus d'une fois Thrawn avait noté que son ami avait la tête ailleurs. Toutefois, c'était la première fois que le chiss soupçonnait son ami d'envisager de déserter, ce qui était un cas bien différent. Hors, il se reposait bien plus qu'on ne le croyait sur Eli qui possédait des talents bien supérieurs aux siens dans certains domaines, comme l'analyse des flux commerciaux par exemple. Cela lui avait permis de découvrir le projet Etoile Noire, ce qu'il n'aurait pu faire tout seul.

"Certes mais jamais nous n'allions faire face à un maître jedi fou. Je suis content de t'avoir aidé. Je ne vais pas te déranger plus longtemps. Passe une bonne nuit, Eli."

Il le salua et sorti de la pièce, tranquillement. Lui-même n'alla pas dormir après cette discussion, ayant plusieurs idées sur lesquelles réfléchir. Il retourna dans la grande salle où ils avaient mangé, s'installant sur une chaise pour étudier plusieurs options, plusieurs chemins possibles. Et il se décida, sortant un databloc pour y écrire quelque chose, de façon codée… Il fallait rester prudent, prévoir l'imprévisible. Il allait croiser une seconde fois la route de Jorus C'Baoth.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Esprit chargé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Esprit chargé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le chargé d’Affaires haïtien à la Jamaïque rappelé pour consultation
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» La Monade : ou comment se torturer l'esprit avec Leibniz
» « Comment en suis - je arrivé là ? » ; Esprit de la Nuit & Petite Utopie
» « Timide ne veut pas dire simple d'esprit. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Ascendance Chiss-
Sauter vers: