Partagez
 

 Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)

Aller en bas 
AuteurMessage

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptySam 13 Oct - 22:01

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






Cela faisait maintenant un petit moment que j'étais au sein de cette époque. J'ai eus du mal à y croire, mais il a fallut croiser la route d'êtres sensibles à la force, venant du passé pour y croire. En fait ce sont mes retrouvailles avec mon frère d'arme, que je ne pensais plus revoir, qui m'a fait voir la réalité. Nous étions coincés ici dans cette époque et un retour chez nous n'était pas dans l'ordre du jour et ne le sera probablement jamais. Il fallait me faire une raison. Je repensais à mes compagnons, à tous ceux et celles qui m'avaient rejoints de leur plein gré. Républicains, impériaux, Sith, Jedi, criminel et j'en pense. Il était peu probable que je trouve des réponses dans les archives d'aujourd'hui. Je devais savoir ce qu'il s'était réellement passé depuis mon absence. Et çà ne serait que sur place que j'aurais des réponses. C'est ainsi que je fis route vers Odessen

[Hors rp : jet de dés pour savoir si grâce à son don de prescience, Jade perçois la présence des impériaux en orbite d'Odessen => réussite]

Depuis quelques mois, je m'étais procurée un petit cargo pour pouvoir me déplacement à ma guise dans la galaxie. Durant le voyage, grâce à mon don de prescience, des flashs, des images de l'avenir me vinrent à l'esprit. J'y vis clairement la planète Odessen, mais des vaisseaux impériaux étaient apparemment présents. Ces vaisseaux dataient de cette époque, mais il m'était impossible de dire quand exactement. A cet instant précis, j'étais partie avec des intentions de recherches. En aucun cas je ne voulais combattre qui que ce soit. Regardant le tableau de bord, je vis que j'allais bientôt atteindre la destination. Je pris donc la décision de ne prendre aucun risque et de sortir de l'hyperespace un peu avant. S'il n'y aurait aucune force hostile, tant mieux. Dans le cas contraire, je ferais en sorte de les contournant, de pénétrer dans Odessen à leur opposé.

Je sortis donc de l'hyperespace. Mon premier réflexe fut de couper les moteurs. Mon cargo se mit en arrêt, flottant dans l'immensité qu'était l'espace. Regardant attentivement Odessen, j'essayais de voir ou de distinguer des forces hostiles. J'aperçus au loin la présence de vaisseaux. De là où je me trouvais ils étaient tout petits, semblant presque inoffensifs. Mais je ne distinguais pas leur appartenance. M'avaient-ils repérer ? Je n'allais pas tarder à le savoir. J'attendis quelques instants de voir des chasseurs ennemis venir vers moi. Si çà devait être le cas, je n'aurais que d'autre choix de faire demi-tour. Au final rien ne vins vers moi. Mettant le pilotage en mode manuel et activant le minimum de puissance, je fis route vers Odessen, en faisant un petit détour avec pour objectif de pénétrer dans l’atmosphère de l'autre côté de la planète. Le fait de faire çà et d'entrer dans l'atmosphère, cela me prit plusieurs heures. Me rappelant des coordonnées du quartier général de l'Alliance Éternelle, je m'y rendis donc.

Atterrissant et sortant du cargo je regardais les environs. La maison avait bien changé en plus de trois mille ans. Le ravin qui surplombait le devant du quartier général était toujours présent. La végétation avait fortement poussé. La base était essentiellement basée dans le sol et une partie de la montagne. Pour l'extérieur, on pouvait à peine y distinguer les ruines des fondations de la base. Était-ce le temps qui en était responsable ou la base avait-elle été attaquée durant mon absence. De l'extérieur, il faudrait une recherche approfondie pour y répondre, mais je n'avais pas de temps à perdre. Si je devais trouver des réponses, je les aurais à l'intérieur. Je me dirigeais donc vers l'entrée principale...

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Il est temps de trouver des réponses..."



Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyDim 14 Oct - 9:20








Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


Odessen, petite planète appartenant autrefois à la confédération, pour protéger les habitants d'onderon de l'Empire. Il n'y restait plus rien, enfin si peu, après la pandémie. A cause de la bêtise de la Reine, presque tout son peuple était mort et les derniers survivant avaient été aidé de l'Empire et renvoyé dans leur monde natal.

L'Empire, enfin plutôt l'Amiral Thrawn, avait décider d'établir ici un QG, une protection pour l'espace sauvage. Plusieurs de nos vaisseaux étaient ici, pendant que d'autre étaient en mission et moi ? Et bien je venais d'arriver après un long voyage depuis la capitale impériale.

Clairement, je ne m'attendais même pas à ce que l'on me signale le passage d'un cargo. Il n'y avait plus aucun survivants ici donc ce n'était pas logique le moins du monde.

Quittant mon bureau et mes cartes de la planète, je me rendis dans la salle de commande et fis signe à l'un de mes hommes d'entrer en communication avec le cargo, pendant qu'une équipe se préparait à aller sur terre


Message à l'attention du cargo étranger. Vous êtes dans une zone impériale, veuillez décliner votre identité, ainsi que le but de votre présence ici


©️Codage by Littleelda from Never Utopia



_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyJeu 18 Oct - 21:44

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






Cela me faisait drôle de tout voir en ruine. Enfin si on pouvait appeler çà des ruines, du moins vue d'extérieure. Sur Odessen, cela faisait presque trois milles six cents ans que j'avais disparu. Pour moi, çà faisait un peu plus de six mois, et le pire pour moi, c'était de savoir qu'il n'y aurait aucun retour à la maison.  Il y avait des planètes abritant des ruines de plusieurs millénaires, mais là il ne restait presque plus rien. Cela ne signifiait qu'une chose, à un moment donné après ma disparition, l'Alliance Éternelle a été attaquée, cela ne faisait aucun doute pour moi. Je devais savoir ce qui s'était passé exactement. Et puis, si par miracle je pouvais récupérer des effets m'appartenant, çà m'arrangerait. Et parmi mes effets, il y a avait un holocron, mon holocron. J'avais sur moi un communicateur holographique relié directement aux postes de commandes du cargo, où cas si une tierce personne voulait me joindre. D'ailleurs se fut le cas.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_cal10 - "Message à l'attention du cargo étranger. Vous êtes dans une zone impériale, veuillez décliner votre identité, ainsi que le but de votre présence ici"

Finalement, il s'agissait bien de vaisseaux impériaux. Une chose était sûre, bien qu'il s’agisse d'un Empire différent de celui de mon époque, même après plusieurs millénaires, ces idiots se croient chez eux n'importe où dans la galaxie. Sur le moment, je ne savais pas vraiment quoi faire à cet instant précis. Je n'étais pas venue pour me battre, et je n'avais vraiment pas de temps à perdre avec eux. Je ne ressentais pas de présence d'un quelconque Sith, par conséquent s'il devait y avoir un combat, ce dernier savourerait alors être très long, du moins pour eux qui essaieraient sûrement de me capturer. Et puis, Scourge m'avait bien répété plus d'une fois d'éviter les emmerdes inutiles. Sur ce point là, il avait raison. Réfléchissant un instant, un plan se dessina dans mon esprit. Darth Marr. Même si les impériaux d'aujourd'hui ne le connaissait pas, il était néanmoins membre du Conseil Noir. Par conséquent, son historique devait probablement se trouver dans leur base de données, ou dans celles des Sith, données qu'ils avaient probablement accès. Ce fameux jour où l'Empire Eternel nous avait fait prisonnier Marr et moi. Activant mon communicateur, je m'apprêtais à répondre à cette personne. Tout ce que j’avais à faire, c’était de me faire passer pour une Sith, alliée à Darth Marr, ce qui était en partie vrai concernant cette alliance.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Qui je suis ?? Je suis l’Étrangère ! Et vous allez me dire ce qui se passe ? J'étais il y a encore peu dans le vaisseau de Darth Marr, à ses côté, entrain d'affronter l'Empire Éternel et je me retrouve ici comme par enchantement !"

Oui Darth Marr et moi avions bel et bien fait face à l'Empire Éternel, mais çà été une véritable branlée pour nous deux. Croyant mourir ensemble, l'ennemi nous avait fait prisonnier, mais çà, les impériaux d'aujourd'hui n'étaient pas censés le savoir. Et le fait que Jedi et Sith du passé comme du futur se retrouvaient ici au sein de cette époque, allait m'apporter un bon alibi. Je repris donc la parole.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Et ici-même est censé se trouver le quartier général de l'Alliance Eternel, mon quartier général ! Et il n'y a plus que des ruines ! Je veux savoir ce qui se passe ! Mettez-moi en relation avec Darth Marr. Dites lui que l’Étrangère souhaite lui parler."

Bien sûr je savais qu'il n'y aurait jamais cette conversation, puis l'Empereur Vitiate a tué Darth Marr devant mes yeux. Mais au moins je serais crédible jusqu'au bout. J'attendais maintenant la réponse de mon interlocutrice.

Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyVen 19 Oct - 8:32

 






Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


Clairement, le manque de politesse se faisait sentir, mais bon ce n'était pas nouveau loin de là. C'était devenue une habitude dans cette galaxie. Ma fois, d'après ses dires, cette personne semblait ne pas être de cette époque, ce qui était intéressant

Messieurs, nous allons accueillir cette étrangère comme il se doit. Il semblerait que se soit un voyageur du temps

J'envoyais une petite navette pour rejoindre cette étrangère pour discuter en face à face, pendant qu'un autre groupe irait s'occuper du cargo. C'était la première fois que je croisais la route d'un voyageur du temps

Vous n'êtes pas en droit d'exiger quoi que se soit, mais cependant vous semblez avoir besoin d'explications, ce que je propose de vous donner.

Je suivie mes hommes à bord de la navette, laissant la suite du commandement à mes hommes. Le voyage dura quelques minutes pour trouver un endroit où se poser. Sortant de la navette, je fis signe à mes hommes de me suivre

Bienvenue à vous. Je pense qu'en effet quelques explications s'imposent. Ma fois, elle risque d'être compliqués. De ce qu'un des mes hommes m'a dit, la personne que vous recherchez, n'est plus de ce monde depuis plusieurs millénaires. Vous ne pourrez trouver que des ruines ici, car personne n'est venue ici depuis je dirais 3000 ou 4000 ans. Pour entrer dans le vif du sujet, vous êtes ce que l'on appelle un voyageur temporel. La force vous a fait voyager dans le futur, sous un nouvel Empire. Comment et pourquoi ? C'est tout un mystère.  



©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyMar 20 Nov - 20:38

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






Un cargo impérial mit très peu de temps à venir à ma rencontre. Des soldats impériaux y sortirent ainsi qu'une jeune femme Twi'lek. Cette jeune femme semblait être le leader de tout ce petit monde. Une alien au sein de l'Empire ayant un certain degré de commandement ? Après tout pourquoi pas. Plus de trois milles ans me séparaient de mon époque. En règle générale, il est matière courant de dévoiler son visage par respect. Mais bon moi le respect çà fait un bail qu'on a divorcé. Restant sur mes gardes, je vins à croiser mes bras, tout en continuant de les observer, voyant que la jeune Twi'lek prit la parole à mon encontre. Je me devais de rester calme, de n'entreprendre aucun acte d'hostilité. Çà ne ferait que me faire perdre du temps et rappliquer encore plus d'impériaux. Et puis, il y a une chose que je devais garder en tête, je n'étais plus à mon époque, et hors mi mon frère d'arme Scourge, je n'avais pas d'autres alliés. Je pris donc soin d'écouter les paroles de mon interlocutrice.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_cal10 - "Bienvenue à vous. Je pense qu'en effet quelques explications s'imposent. Ma fois, elle risque d'être compliqués. De ce qu'un des mes hommes m'a dit, la personne que vous recherchez, n'est plus de ce monde depuis plusieurs millénaires. Vous ne pourrez trouver que des ruines ici, car personne n'est venue ici depuis je dirais 3000 ou 4000 ans. Pour entrer dans le vif du sujet, vous êtes ce que l'on appelle un voyageur temporel. La force vous a fait voyager dans le futur, sous un nouvel Empire. Comment et pourquoi ? C'est tout un mystère."

Bon, le fait d'avoir voyagé dans le futur façon de parler, je le savais déjà. Mais je devais faire en sorte d'être surprise. Après tout je suis censée me croire encore à mon époque. Cependant le terme voyageur temporel m'interpella. C'est donc ainsi qu'ils appelaient les Jedi et Sith venus du passé et du futur.  Un surnom intéressant et aussi amusant. Quoi qu'il en soit, je vins à décroiser lentement mes bras, prenant un air surprit suite à la nouvelle de ce voyage de la Force.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Vous dîtes ?! Vous osez vous moquer ? Un tel acte de la Force est tout pleinement impossible."

Mon étonnement ne devait pas s’arrêter de suite. Mon regard se porta vers les ruines de mon quartier ou plutôt ancien quartier général de l'Alliance Éternelle. Histoire de dire que çà expliquerait les ruines. Mon regard se porta de nouveau vers les impériaux et la jeune femme. Reprenant doucement la parole.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Il est vrai que votre insigne impérial est légèrement différent de celui que je connais. Et puis, je ne sens pas le mensonge dans vos paroles ... çà expliquerait l'état de mon quartier général ... mais quand même trois milles quatre milles ans, çà parait irréalisable .."

Bien, jouer celle qui se réveille dans un nouvel monde, fait. Cependant, j’ignorais si l'histoire avait retenu mon nom, si elle avait retenu l'existence de l'Alliance Éternelle. Si non, çà m'arrangerait. Si, oui, tout restait à savoir dans quelle proportion l'histoire nous avait gardé. Le mieux était donc de rester celle que je suis et de continuer à faire ce que mon Maître jadis m'avait enseigné : toujours s'adapter aux situations. Je pris donc à nouveau la parole.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Même si je peine toujours à croire ce que vous venez de me dire, je ne peux que croire la réalité qui me fait face.. Mais je dois savoir ce qui s'est passé. Je faisais face à l'Empire Éternel, que s'est-il passé ? Qu'est-il arrivé à l'Alliance Éternelle ? Le temps est certes responsable des ruines mais pas à ce point .. A moins que vous ne sachiez ce qui s'est passé, puis-je compter sur votre appui pour trouver réponse à mes questions ?"

Oui, j'ignorais ce qu'il s'était passé, et je devais le découvrir, ou du moins essayer. Et puis mes appartements était dans une sorte de cache au sein de l'Alliance, j'espérais aussi y récupérer quelques effets personnels, si ces derniers avaient survécu au fléau du temps. Mais j'étais sûr qu'au moins un de mes effets avait survécu au temps, mon holocron. Ce que j'espérais avant tout récupérer.

Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptySam 24 Nov - 20:13

 






Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


Avant de répondre un peu plus à vos questions pourriez vous dévoiler votre visage s'il vous plait, ce n'est pas très poli comme façon de parler

Bon, un soucis de plus, une autre voyageuse du temps, c'état vraiment devenu étrange pour que cela tombe sur moi. Qu'allais-je faire de cette dernière ? Je me le demandais vraiment.

Hélas pour elle, j'étais tout ce qu'il y avait de plus sérieux, mais je ne savais pas comment la convaincre de mes dires


Je ne suis pas le genre de personne à faire des blagues étranges, surtout sur quelque chose d'aussi important


Je la laissais me détailler, pour qu'elle se rende compte de la situation actuelle. Ma tenue pouvait prouver mes dires vue qu'elle n'avait plus rien à voir avec elle du passé et de son époque.

Personne ne sait le pourquoi du comment de cette affaire. Oui cela parait fou, mais cela l'est pour bien d'entre vous autres les sensitifs

Elle semblait plus calme que les sith que j'avais eus l'occasion de croiser ces derniers mois et si c'était une Jedi, cela serait utile à l'Empire, mais il fallait la jouer finement et la mettre en confiance pour en savoir plus sur elle

Je ne pense pas que rester ici à faire la statu soit l'idéal pour parler, de plus c'est à bord de mon vaisseau que je possède de quoi vous éclairez. Il s'est passé bien des choses, mais je ne sais pas tout, juste ce que les livres d'histoires nous on montré et enseigné. Donc je vous demande de me suivre à bord de se dernier

Ma proposition était plus un ordre qu'une proposition, mais c'était simplement une façon de présenter la chose de façon poli


©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyDim 25 Nov - 0:13

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






J'étais là en train de parler avec cette Twi'lek impériale, Twi'lek accompagnée par des soldats impériaux. Au file de la conversation, la jeune femme me demanda d'enlever mon masque. Si je l'avais c'était pour une bonne raison. Les secondes passèrent, les minutes défilèrent. J'analysais promptement la situation qui me faisait face. J'essayais au maximum de garder mon calme, une promesse faite à mon frère d'arme Scourge, une promesse que j'essaierai au mieux de tenir. La Twi'lek m'expliqua qu'elle serait plus apte à répondre à mes questions au sein de son vaisseau. Cela semblait à une simple et banale invitation. Mais le regard des soldats impériaux disait le contraire. Ils semblaient sur les nerfs, semblant attendre un quelconque ordre. Avec une certaine hâte, j’essayais d'anticiper les différentes situations qui pourraient se passer dans les prochaines minutes. Et ce n'était pas les faits qui manquaient. Le meilleur des cas, qu'ils repartent dans leur vaisseau et me laisse tranquille. Un cas acceptable, celui qu'ils m'accompagnent dans les ruines. Un cas moins acceptable, engager maintenant le combat ou encore me retrouver coincé dans leur vaisseau. L’idée de monter dans leur vaisseau, continuer la conversation, obtenir mes réponses et repartir tranquillement me traversa aussi l'esprit. Mais bon, j'anticipais malheureusement plus de mauvais cas que de bons cas.

Je la regardais, puis je regardais les soldats impériaux. Bien sûr, je ne les connaissais pas, je ne la connaissais pas. Je ne savais donc pas leurs aptitudes aux combats et j'en prenais compte dans mon esprit. Mais il en valait de même pour eux à mon égard. S'ils connaissaient mon palmarès de survie, je doute qu'ils se tiendraient encore devant moi à cet instant. Je ne ressentais par de présence Sith dans les environs. Si le combat devait s'engager, je partais avantagée, mais cela entraînerait probablement la venue de Sith. N'étant pas venue sur Odessen pour me battre, je préfèrerais éviter de faire venir les Sith. Avantagée s'il devait y avoir là et maintenant un combat ? Oui je le pensais fermement, et cela pour deux raisons. La première mon expérience au combat. J'ai survécu à l'Empereur Immortel, alias Darth Vitiate, j'ai survécu à son fils Arcan et surtout à sa fille Vaylin et à bien d’autres épreuves. La deuxième raison était là où nous étions. Odessen, je connaissais très bien ces terres, donc d'un sens le combat aurait lieu sur mes terres, je connaissais très bien les alentours, j'avais en plus l'avantage du terrain. De plus, Odessen était une planète dont la Force était en équilibre. Bref, quoi qu'il en soit, je devais répondre à mon interlocutrice.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Malheureusement si je porte un masque, c'est pour une raison bien précise. Et nous ne sommes pas encore assez intimes pour que je vous dévoile mon visage. Ensuite, je commence à perdre patience, et je vois où vous voulez en venir. Bien, que les choses soient clairs madame l'impériale. Je viens d'apprendre que la Force m'a fait voyager de plus de trois milles dans le futur, de cela je dois savoir ce qui s'est passé. Je compte donc regagner mon quartier général, ou du moins de ce qui en reste afin de comprendre certaines choses. Je ne vais pas tourner autour du pot plus longtemps et mettre les cartes sur la table de suite. Trois options s'offrent à vous et vos hommes. Repartir sagement de là d'où vous venez. M'accompagner ou combattre. Mais je vous déconseille pleinement la troisième option. Il s'agit des ruines de l'Alliance Éternelle que j'ai fondé. Si l'histoire ne vous l’a pas enseigné ce qu'était cette Alliance, laissez moi le faire. Face à un ennemi terriblement puissant qui menaçait toute la galaxie, j'ai rallié Sith, impériaux, Jedi, République, contrebandiers, criminels et même des Hutts sous une seule et même bannière. Voilà ce qu'était l'Alliance Éternelle. Je suis l’Étrangère, celle qui en était à la tête. Maintenant, vous avez un aperçu plus développé de qui je suis. Comme je le disais, je décline pour l'instant votre charmante invitation. A vous de choisir parmi ces trois options qui s'offrent à vous."

J'étais prête à combattre si c'était nécessaire et je reconnais qu'il ne s'agissait pas là d'un comportement Jedi. Mais bon, j'avais embrassé à la fois le côté lumineux et le côté obscur de la Force. L'équilibre de la Force coulait en moi. Bien que beaucoup ne me reconnaissait pas comme une Jedi ni une Sith, mon âme est et restera à jamais celui d'un Jedi. Ce qui me différenciais c'est que je n'hésitais pas à prendre certaines décisions que d'autres n'oserait jamais. En réalité, j'étais au sein même de cette nouvelle époque depuis plusieurs mois maintenant et la galaxie était devenue un beau merdier. Peut-être fallait-il que l'Alliance Éternelle renaisse de ses cendres. Mais pour cela, il me faudrait à nouveau de nouveaux alliés de toutes factions. Et je songeais sincèrement à le faire. J'attendais maintenant la réponse et la décision de la jeune Twi'lek impériale.

En sommes, je désirais avant tout pénétrer au sein même des ruines, surtout pour espérer retrouver mon holocron. A la suite de quoi, peut-être que j'envisagerais de suivre cette impériale à son vaisseau.


Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyDim 25 Nov - 12:59

 






Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


Mon cerveau tournait à plein régime. Je ne pouvais nullement laissé une parfaite inconnue et voyageuse temporelle se balader librement sur Odessen alors que cette planète était maintenant sous la protection de l'Empire.

Je savais qu'il me faudrait gagner du temps. D'un signe de la main,je fis venir à moi l'un de mes hommes et lui murmura pour n'être entendu que de lui


Faite prévenir le Colonel Yularen de notre invité et demandez lui la marche à suivre


Mon soldat, partie, je m'approchais de cette étrange femme, avec quelques idées et solutions pour réussir à la garder à mes cotés le temps d'avoir une réponse des bureaux impériaux

S'il devait m'arriver quelque chose mes hommes feront feux sur vous nous éliminant sans le moindre scrupules. Ce battre stupidement n'apportera rien de bon, nous sommes entre personnes civilisés, mais je ne peux pas vous laisser courir n'importe où surtout que vous n'avez fait aucune demande à l'avance pour circuler sur ces terres. De plus, vous n'avez surement pas eus le vaccin contre la maladie qui a touché cette planète, donc je refuse de risquer à nouveau une épidémie. Donc, je vous propose quand même de rejoindre mon vaisseau pour remplir les papiers pour circuler ici, ainsi qu'une dose préventive contre le virus. De plus, il faut l'avouer, pour ma culture personnelle, je suis curieuse de voir les ruines de plus près, mais il vaut mieux prépare cette expédition convenablement

C'était la solution la plus pratique pour gagner un peu de temps et avoir la réponse du haut commandement entre temps .


©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyMar 4 Déc - 14:40

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






Odessen devenue une terre impériale. Tss si ce n'est pas désolant de voir çà. Plus de trois milles ans étaient passés, et il était fort probable qu'Odessen soit redevenue depuis tout ce temps une terre oubliée. Si l'Empire en a prit possession, c'est qu'une tierce personne a dû faire sortir Odessen de l'ombre. Et si c’était le cas, je devrais alors découvrir qui et avoir une conversation avec.  Avant de venir ici, j'avais eus en tête de tout refonder ici-même. Mais là, il s'agirait alors de déclarer ouvertement la guerre à l'Empire pou récupérer Odessen. Pour l'instant, c'était une solution inenvisageable et  à mettre grandement de côté. Tant pis, je referais les bases dans un autre monde. Pour l'instant, je devais m'occuper de ma situation présente. Sous mon masque, je plissais légèrement les yeux, voyant cette femme impériale faire venir à elle, un soldat impérial et lui murmurer quelque chose. La Twi'lek avait une inquiétude, et inutile d'être sot pour comprendre que j'étais cette inquiétude. Je la vis alors s'avancer vers moi, prendre la parole.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_cal10 - "S'il devait m'arriver quelque chose mes hommes feront feux sur vous nous éliminant sans le moindre scrupules. Ce battre stupidement n'apportera rien de bon, nous sommes entre personnes civilisés, mais je ne peux pas vous laisser courir n'importe où surtout que vous n'avez fait aucune demande à l'avance pour circuler sur ces terres. De plus, vous n'avez surement pas eus le vaccin contre la maladie qui a touché cette planète, donc je refuse de risquer à nouveau une épidémie. Donc, je vous propose quand même de rejoindre mon vaisseau pour remplir les papiers pour circuler ici, ainsi qu'une dose préventive contre le virus. De plus, il faut l'avouer, pour ma culture personnelle, je suis curieuse de voir les ruines de plus près, mais il vaut mieux prépare cette expédition convenablement "

Le vaccin contre la maladie ?? Oui, j'y suis, je m'en rappel. Elle parlait sûrement de l'épidémie qui a décimé une partie de la galaxie. Je me souviens avoir été présente par holo au Conclave d'Ondéron. L'espace sauvage avait été fortement touché par ce virus. Et je me souviens maintenant les paroles de cette reine, qu'elle avait envoyé une partie de ses citoyens sur Odessen. Voilà comment l'Empire a apprit l'existence d'Odessen. Cette gamine, quand je partirais d'ici, je vais devrais aller la voir.  Quoi qu'il en soit je continuer d'écouter la jeune femme impériale. Attendant qu'elle finisse par respect, je pris à mon tour la parole.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Je vous remercie de vouloir prendre soin de moi. Vous dites qu'Odessen a été frappé par une maladie ? A vous entendre çà à dû être très grave. Si çà l'était alors vous auriez déjà usé de la force pour me faire monter à bord de votre vaisseau, avec aussi l'intention que vos hommes restent le moins longtemps présent ici. Or, ce n'est pas le cas, j'en conclus donc que le danger est devenu minim. En effet, les non sensitif de la Force ont besoin d'être vacciné dans cette situation que vous me décrivez. Mais pour ma part, vu le temps qui s'est déroulé depuis votre arrivé, je dirais que la Force peut encore me servir de vaccin. Je ne pense pas craindre un grand danger, vu que je ne compte pas emménager ici. "

Attentive et fine observatrice, si le danger était encore réellement là, au vu du caractère de cette femme qui semble quand même penser à la vie de ses hommes, elle n'aurait pas risqué leur vie aussi longtemps, même si ces derniers avaient été vaccinés. Et ayant été présente au Conclave, je me suis bien sûr renseignée sur le taux de risque ici avant de venir. Pour ma part, je ne courais aucun danger. Sans perdre un instant, je repris la parle, pour répondre à certaines de ses remarques.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Vous faites allusion que je n'ai pas fait de demande. D'une part, avant votre arrivée, j'ignorais qu'Odessen était devenue impériale pour la bonne et simple raison que je me croyais encore à mon époque. D'autre part, même si Odessen est aujourd'hui une terre impériale, ces ruines n'en restent pas moins ma propriété même si j'ai encore du mal à avaler le fait que plus de trois milles ans se sont écoulés. D'une certaine manière je suis aussi chez moi.  Et le fait que vous insistiez tant à me faire monter à bord de votre vaisseau .. s'il vous plait un minimum de courtoisie. Vous n'avez pas encore décidé si je suis une menace ou pas pour vous, c'est bien çà ?  Vous avez parlé de votre vaisseau. J’ai analysé ma situation et je ne suis pas suicidaire à ce point. Admettons que j'arrive à regagner ma navette, avant même que je puisse passer en hyperespace, votre vaisseau m'aura déjà transformé en confettis. Donc ma seule issue de quitter cette planète et de vous suivre à votre vaisseau. Je doute pouvoir vous échapper. Donc soit que vous m'attendez sagement ici que je revienne et je vous suivrais par la suite, ou vous m'accompagnez dans les ruines. Vous l'avez dit même, vous êtes curieuse à l'idée de les voir ces ruines.  Et puis vous êtes vaccinée non ? Vous ne craindrez rien."




Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyLun 10 Déc - 21:42

 






Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


Il fallait gagner le plus de temps possible pour l'arriver des hauts bureaucrates et ainsi coincé réellement cette femme étrange, mais en attendant, il faudrait aussi le jouer finement.

Clairement, elle était entrain de se contre dire sur beaucoup de point, mais bon pas grave. Je ne fis pas la moindre remarque sur le sujet, préférant enregistrer le tout dans un coin de ma tête pour m'en servir par la suite.


La force, servir de vaccin? Je dirais que vous vous reposez trop sur son utilisation, car de très bon jedi sont mort malgré leur technique de soins. Odessen à été très touché par la mort, plus de faim que la maladie en elle même. Pauvre planète mal gérer par un chef très mal organisé. De toute façon, chacun de nous s'est à quoi il s'expose en venant ici, donc je n'ai pas de soucis à me faire sur le sujet

Que c'était amusant de la voir s'enfoncer petit à petit, mot après mot. Dire qu'elle avait été présent au conclave, pour dire ensuite qu'elle viens d'arriver dans notre époque. Tellement de données, de choses que j'allais me faire une joie de retourner contre elle par la suite.

Bon, puisque nous n'arriverons pas tout à fait à nous entendre sur le sujet. Laissez au moins quelques minutes à mes hommes pour nous rassembler un peut de matériels d'exploration pour cette planète, plutôt que de partir dans tout les sens. Vous étiez chez vous, certes par la passé, mais ce n'est plus le cas à présent, mais ma fois, il est clair qu'il vous faudra remplir certaine lacune de votre manque historique



©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptySam 22 Déc - 20:00

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






J'avais certes de la patience, mais cette dernière avait vraiment sa limite. Je faisais tout pour me contrôler pour ne pas en finir, être offensive de quelques manières que ce soit. Je l'avais promis à Scourge. J'en étais venue à la conclusion qu'elle essayait de gagner du temps. Tss l'Empire et leur pertinence à vouloir tout contrôler. Certaines choses ne changent pas, même après plusieurs milliers d'années. Et finalement, la jeune twi'lek accepta tout de même au fait de m'accompagner, me demandant juste quelques instants pour qu'elle et ses hommes puissent se préparer. Maintenant, je n'étais plus à quelques minutes près. C'est en guise d'un signe de tête que j’acceptais sa requête. Je regardais le devant des ruines. Je ne pouvais cesser de me rappeler la bataille d'Odessen. Ce fameux jour où l’impératrice Vaylin a attaqué le quartier général avec toute la Flotte Éternelle. Puis, mes pensées vinrent à ce jour où la Force m'avait enlevé à mon époque. Quelques mois avant cela, j'avais accouchée d'un petit garçon, mon fils Lucius. Fils que je n'ai pas eut le temps de connaître. Et au vu de l'état des ruines, j'espérais qu'il s'en était sortit. De même que Lana, Theron, mon époux et tous les autres. Mais les connaissant tous, ils ont dû tous défendre ce lieu corps et âme.

Il ne devait plus y avoir grand chose à voir là dedans. Mais j'espérai fermement y apprendre ce qui s'était passé. Quel ennemi avait bien pu faire çà ? Mes compagnons avaient-ils fait le bon choix, celui de fuir pour leur vie ? Et puis mon principal objectif était de retrouver une relique qui m'appartenait, une relique qui m'était très importante. En aucune façon je laisserai les impériaux mettre la main dessus. Et si dans l'éventualité quelqu'un s'était déjà servit, je remuerais les quatre coins de la galaxie pour la retrouver et par la même occasion dialoguer avec celui ou celle qui aurait eut l'impudence de me le prendre. Mais bon, ma relique était dans mes quartiers personnels où il fallait user de la Force pour ouvrir le passage. Et puis seuls ceux et celles qui me servaient à l'époque connaissaient l'existence de ces quartiers. Donc logiquement, je ne devrais pas avoir de mauvaises surprises.

La twi'lek impériale me fit sortir de mes pensées. La regardant, je vis qu'ils étaient prêts. Pas trop tôt. Joignant mes mains, je me concentrais dans la Force, voir s'il n'y avait pas de danger aux alentours, pas de bêtes prêtent à nous sauter dessus ou un quelconque autre danger. Pour l'instant tout était calme. Je leur fis signe de me suivre. L'entrée principale ... enfin il n'y avait plus d'entrée principale, entièrement bouchée par l'effondrement de la montagne. Je pouvais sûrement utiliser la Force pour débloquer l'entrée, mais j'ignorais si cela n'allait pas faire écrouler le reste. J'ignorais maintenant la solidité de l'intérieur. Mais je connaissais une autre entrée où nous autres humanoïdes pouvions passer. C'était à une centaine de mètres plus loin sur notre gauche, prêt du ravin.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Ne vous inquiétez pas, je ne compte pas m'en prendre à vous et vous faire basculer dans le ravin, si cette pensée vous est venue .. Il existe une entrée plus sûre."

L'entrée dont je pensais était elle aussi bouchée par un éboulement. Mais l’entrée étant beaucoup plus petite, je pouvais cette fois-ci user de la Force pour dégager les roches et ouvrir le passage, et ce la sans risquer la moindre conséquence. Mes mains se mirent devant ces roches, je me concentrais. Un léger tremblement se fit sentir. Je retournais mes mains les avançant d'un coup sec vers mois. Cela eut pour effet de soulever les rochers qui flottaient dans l'air. D'un coup brusque sur ma gauche, je fis tomber ces rochers dans le ravin. L’entrée était maintenant dégager. Même si pour moi, je n'étais pas revenue ici depuis bientôt cinq mois, ce lieu ne m'avait pas revu depuis plusieurs milliers d'années. En entrant, nous serons directement dans le hangar militaire. Là où était entreposé nos chasseurs, nos armes et nos munitions. A l'époque, ce secteur était dirigé par un Amiral républicain nommé Bey'wan Aygo, un bothan. Il avait déserté la République pour rejoindre ma croisade. Afin d'avoir un minimum de lumière autour de nous, je pris mon sabre en main et l'activa. Une lame d'un ton vert fluo se fit. Un sabre de cette couleur, je savais que j'allais avoir le droit à une remarque. De cela, je pris les devant.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Oui .. j'ai été une Jedi. Plus tard, je me suis aussi plongée dans le côté obscur. Je suis une Révanite, je maîtrise les deux côté de la Force, je maîtrise l'équilibre de la Force. L’Étrangère n'est pas le seul nom que je porte .. certains m'appelaient l'Héritière de Révan .. Jedi, Sith, République, Empire, Hutt, contrebandiers, criminels, j'ai réuni toutes ces factions sous une seule et même bannière .. voilà ce qu'était l'Alliance Éternelle.Ce chemin nous mènera droit au hangar militaire .."

[hors rp. 1er jet de dés réussite ou échec pour redonner de l’énergie au générateur électrique : Réussite. 2ème jet de dés pour savoir à quelle fréquence la lumière revient :8]

Je pris soin de rentrer en première, restant sur mes gardes. Il faisait sombre, je ne voyais pratiquement rien. Menant mon sabre devant moi, je vis le générateur électrique, qui alimentait la base en source d'énergie pour la lumière. Çà avait très mal vieillit. Peut-être qu'en lui donnant de l'énergie, elle allait se remettre en marche, ou pas. Ce n'était pas un ordre à leur égard, mais j'avais conseillé aux impériaux de stopper leur pas. Me concentrant, j'envoyais un puissant jet d'éclair sur le générateur.  Un vieux bruit sourd se fit entendre, quelques étincelles jaillirent du générateur et par miracle, la lumière fut réactiver. Çà avait marché, honnêtement j'y croyais pas. Bien sûr, çà n'allait probablement pas rester fonctionnel des jours. Mais si çà pouvait tenir le temps qu'on soit là, çà m'arrangerait. L'intérieur du hangar était maintenant visible. Le sol et les murs étaient ancrés de traces de combat instance. Quelques restes de squelettes par-ci par-là, des morceaux de chasseurs aussi par-ci par-là.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "... Bordel .. mais qu'est ce qui a bien pu se passer .. Même Acarnn et Vaylin n'ont jamais pu faire de tels dommages ..."

Quel genre d'ennemi avait pu réussit un tel prodige ? Mon poing gauche se serra fermement. Si seulement cette saloperie de Force ne m'avait pas fait venir ici, peut-être que j'aurai pu faire quelque chose. Si çà se trouve, la Force m'avait sauvé, peut-être aurai-je pu subir le même sort qu'eux ..

Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyJeu 27 Déc - 11:07

 






Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


Toujours avoir un coup d'avance, était vraiment important face à un sensitif, surtout quand il y avait un tel potentiel derrière. Entourée de quelques uns de mes hommes, je suivie la jeune femme à travers les ruines, la végétations et les rochers.

De toute façon, s'il devait m'arriver quelque chose, je ne donne pas beaucoup de votre vie, mais là n'est pas la question. Nous sommes entre adultes et personnes bien éduquer, donc ce genre de geste idiot serait contre productif pour vous et moi


Donc non seulement elle avait été jedi, mais aussi sith? Voila quelque chose d'intéressant et de pas très novateur. En général, je croisais l'un ou bien l'autre, mais pas les deux à la fois dans une nouvelle personne. Je l'écoutais simplement parler, mémorisant le plus d'informations possible pour la suite des opérations. Cette femme était à mon goût un peu trop bavarde, tant mieux pour moi et tant pis si elle précipitait sa chute par la suite.

Je fis signe à mes hommes d'éclairer les lieux avec le matériel pris pour une telle exploration, car il aurait été bête de se blesser à cause du noir. Mes hommes se stoppèrent sur conseil de la femme, pendant que le courant revenait doucement éclairant un tas de ruines plus qu'autre chose


Et bien, en voila une surprise, il n'y a rien, plus rien du tout ici.Le combat qui à eus lieu ici, semble avoir laisser des marques bien profondes. Messieurs, allez explorer les lieux, mais faites attention

J'envoyais mes hommes explorer ce qui restait de cet endroit en ruine, mais je n'avais pas d'espoir de rapporter des objets intéressants à bord de l'effronté

Vous pensiez trouver quoi ici? Plusieurs siècles vous séparent de votre époque et de la notre, en une telle distance temporelle, bien des choses peuvent arriver. Il n'y a rien sur les restes de vaisseaux, où même les morts pouvant nous donner une datation de mort ou du combat



©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptySam 5 Jan - 22:24

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






[Hors rp :Jet de dés réussite ou échec, si Jade via sa prescience, perçoit des visions du futur. Résultat = réussite
Autre jet réussite ou échec, si Jade arrive à faire fonctionner le poste central. Résultat échec]

Bien sûr que je savais comme était une ruine. Le mot parle de lui-même. Mais là, en regardant autour de moi, je ne pensais pas à un tel désastre. L'Alliance avait été attaquée de l'intérieure. Bien que trois milles ans fussent passés, les traces du passé, les dommages étaient encore visibles. J'étais sûr d'une chose, cela s'était produit après ma disparition. A ce moment, je n'ai pu m'empêcher de penser si ma présence aurait changée quelque chose au destin de l'Alliance. Durant quelques secondes, mes pensées allèrent à Peter, Theron, Lana, mon fils Lucius et tous les autres. Qu'en était-il arrivé d'eux ? Avaient-ils réussit à fuir ? Ou ont-ils désespéramment défendu la base ? J'espérais obtenir ces renseignements. J'entendis alors la Twi'lek ordonner à ses hommes d'aller fouiller les lieux. Au vu de ce qui reste, je doutais fortement qu'il y ait encore le moindre danger. Puis je l'entendis m'adresser la parole.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_cal10 - "Vous pensiez trouver quoi ici? Plusieurs siècles vous séparent de votre époque et de la notre, en une telle distance temporelle, bien des choses peuvent arriver. Il n'y a rien sur les restes de vaisseaux, où même les morts pouvant nous donner une datation de mort ou du combat"

Tss, quelques siècles ? Je savais pertinemment que plusieurs millénaires me séparaient de mon époque et non quelques siècles. Ce que je cherchais à trouver ? Apparemment, l'Empire d'aujourd'hui embauche des comiques. Dans une telle situation, n'importe qui voudrait comprendre le pourquoi du comment. Restant silencieuse quelques instants, je pris soin de lui répondre après.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Dites moi impériale .. vous rentreriez chez vous en voyant votre chez vous en ruine. N'aimeriez-vous pas savoir ce qui s'est passé ? Il y a encore une heure, avant que vous ne veniez à moi, je pensais encore être chez moi à mon époque. Il est donc normal que je veuille savoir ce qui s'est passé. Et même si je n'obtiens aucune réponse, je préfère savoir avoir essayé."

Bien sûr, je voulais savoir qui a fait çà, même si en l'apprenant, je savais que je n'aurai pas l'occasion de leur faire payer. Mais mon premier but était de retrouver une relique qui était mienne, espérant par contre grandement qu'elle y soit toujours. Tout à coup, une vision me prit de court. La Force était en train de me montrer une scène où je semblais être enfermée, prisonnière.  Autour de moi des barrières d'énergies, puis un visage, le visage de la twi'lek qui se tenait en ce moment à mes côtés. La vision finie, ma main maintenait ma tête.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "..."

Me capturer, était-ce vraiment son intention ? Après je savais qu'une vision n'était qu'un des futurs potentiels qui nous étaient destinés. En sommes cela pouvait tout aussi bien se réaliser comme ne pas se réaliser. C'était le souci avec ces visions, il fallait vraiment les traiter avec discernement. A ce moment-là plusieurs choix s'offraient à moi, comme me débarrasser des impériaux ici et maintenant. Mais toutes décisions ont ses conséquences. Au final, je pris la décision de faire comme si de rien n'était. J'étais ici pour obtenir une information et récupérer un bien, je n'avais pas le temps à perdre à penser à autre chose. Continuant à avancer, je pris le couloir qui se trouvait au fond du hangar. Le couloir qui allait m'amener au centre de mon quartier général, la salle de commandement. Là où toutes nos décisions, nos réunions, nos plans de batailles se faisaient.

J'étais maintenant dans la salle de commandement qui semblait avoir bien souffert aussi. En regardant à certains endroits, j'avais l'impression de les voir. je m'attendais même encore à tout instant à voir débarquer Lana ou Theron. Mais ce n'était pas le moment de plonger dans la déprime. Je m'avançais vers le poste central en espérant pouvoir le faire fonctionner et apprendre quelque chose. Mais après trois milles ans, il était normal que rien ne se passait. Sur le coup de la colère, mon poing droit vint frapper violemment le mur.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Damnation !!"

Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyLun 7 Jan - 9:41

 






Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


Clairement, la demoiselle ne semblait pas s'attendre à se point à trouver des ruines ici, mais en même temps, c'était un peu logique avec ce qui était arrivé à cette planète par le biais de la bêtises de certain gouvernement stupide à souhait.

Sa remarque un monde en ruines me fis légèrement sourire, car je ne connaissais que trop peu ce qu'elle voulait dire.


Mon monde est en ruines, mon chez moi aussi et je sais parfaitement qui en est le responsable et pourtant cela ne m'empêche pas d'être à son service

Elle semblait perdue dans ses pensées, voir perdue tout cours et je laissais simplement le silence s'installer pendant que mes hommes se déployaient autour de nous pour assurer ma protection, plus que la sienne.

Pour ma part, je la suivait tranquillement observant ce lieu où semblait s'être dérouler un combat vraiment fort pour laisser autant de marques. Elle tenta de faire repartir le centre de commandement, mais ce dernier était semble t-il totalement HS. Dommage pour elle, et pour nous aussi, mais cela n'était qu'une petite question de temps avant d'arriver à quelque chose par la suite


Navré pour vous demoiselle.

Et j'étais sincère dans mes paroles. Oui j'étais une impériale, mais je savais faire preuves de compassion pour quelqu'un qui avait tout perdu peut importe qu'il soit Jedi,  Sith ou autre. L'un de mes soldats, me fis savoir que tout ce qu'ils avaient trouvé était des traces de combats, des ruines et du vide, mais rien de concluant pour le moment


Je peux vous faire un résumé des quelques années sur mon vaisseau si vous le souhaitez, cela vous permettra une mise à jour. Mes hommes me font savoir après avoir fait le tour des ruines qu'il n'y a rien ici, absolument plus rien


©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptySam 2 Fév - 12:20

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






[HRP :  1 jet Réussite ou échec, si Jade trouve un holoccron de son mari. => Réussite
1 Jet de dés pour savoir si l'holocron fonctionne toujours + jet de Maitre Jedi => 3 et 2]

Cela me faisait vraiment une sensation très bizarre. Il y a encore quelques mois de ma propre vie, j'étais ici, avec tous mes compagnons, mon mari et mon fils qui venait de naître. L'Alliance Éternelle était à son apogée. Et aujourd'hui, je ne voyais que des ruines très anciennes. Quelques mois pour moi, alors qu'en réalité plusieurs millénaires s'étaient passés. Je n'osais imaginer la gravité et le danger qu'ils ont dû affronter ici-même, surement peu de temps après ma disparition. La Twi'lek impériale et ses hommes avaient finalement décidés de m’accompagner. Après avoir réussit à remettre un minimum d'éclairage, la jeune femme répondit à ma remarque, celle où son monde avait aussi fini en ruine, mais que çà ne l'empêchait pas de travailler pour les auteurs de la destruction de son monde. Je ne comprenais pas pourquoi elle avait accepté de travailler pour eux, mais elle devait avoir ses propres raisons. Pour ma part, si je devais apprendre les responsables de ce massacre d’Odessen, j'emploierai tous les moyens que je jugerai nécessaires pour venger les miens. A la suite de quoi, mes pas me guidèrent vers la salle centrale, la salle de commandement. Je me dirigeais vers les consoles principales, en espérant que je pourrais obtenir des informations. J'espérais vraiment en obtenir, mais le temps passé fut victorieux sur la machine.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_cal10 - "Navré pour vous demoiselle. Je peux vous faire un résumé des quelques années sur mon vaisseau si vous le souhaitez, cela vous permettra une mise à jour. Mes hommes me font savoir après avoir fait le tour des ruines qu'il n'y a rien ici, absolument plus rien."

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "... Je vous remercie .. Comme convenue, je vais vous suivre. Mais avant, il y a un dernier lieu que je dois voir. Un lieu que vos hommes n'ont pu trouver. Il faut user de la Force pour y pénétrer, et  ??"

Je vins à me taire à la seconde qui suivit. Je ne ressentais pas une présence, vu que nous étions seuls. Mais je ressentais comme une sorte de lien qui m'appelait.  Me laissant guider par la Force et par mon instinct, mon regard se figea vers un meuble qui semblait scellé. D’un mouvement sec avec la main, j'usais de la Force pour forcer l'ouverture. Avançant, j'y vis une sorte d'holocron. Il ne s'agissait pas d'un holocron que les Jedi ou les Sith utilisaient. Mais d'un holo-enregistreur. Ce sentiment qui m'envahissait. J'allais sûrement obtenir certaines réponses. Mais une partie de moi avait peur d'entendre certaines vérités, mais  il le fallait. Ma main tremblotait à prendre l'objet mais finalement je le pris, le posait sur la table et l'activait. Par chance, l'enregistrement s'activa et un visage par holo apparut. Je vins inconsciemment reculer de quelques pas, la surprise m'ayant envahit, et ma voix mentionnant lentement ce nom. Pe...ter. Il s'agissait de mon mari. Un membre des forces spéciales impériales, membre et leader de l'Escouade du Neant. Il portait l'uniforme des forces spéciales impérial de l'époque et semblait blessé. A vrai dire, je l'avais vu que très rarement dans un tel état.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_pet10 - "Pff .. ce message est destiné à l’Étrangère. Cela fait maintenant 16 ans que tu as disparue. 16 ans que tous te croient morte. Mais moi, Theron, Lana, Koth, nous refusons de le croire. Tu es la plus grosse tête de mule que j'ai rencontrée. Rien ne t'arrête, tu as la détermination des plus grands Jedi, l'obstinité et la force des plus grand Sith. Je sais que tu es en vie, quelque part. Vaylin a été défait par une puissante inconnue. Et cette même force est entrain de détruire Odessen. Nous ne pouvons rien faire, beaucoup sont déjà mort. Nous nous faisons exterminer.. L'Alliance Éternelle vit ses deniers instants. L'Escouade du Neant, l'Escouade du Chaos, les Sith et Jedi, nous combattrons tous jusqu'à notre dernier souffle pour permettre à notre fils, et aux autres de fuir et survivre. Promet-moi de ne pas t'en vouloir, promet moi de ne pas vouloir te venger, de continuer à vivre et à te battre ! Et si tu découvres un moyen de revenir .. ne reviens pas ! Seule la mort t'attendra ! Je t'aime et je t'aimerai à jamais .. Je serai toujours dans ton cœur. Que la force te guide et soit à jamais avec toi."

Sous mon masque, mes larmes ne pouvaient cesser de couler sans que je ne puisse rien faire. Même dans ce message, il a su garder mon identité. Jusqu'à la dernière seconde, ils ne se sont pas battus pour l'Empire ou même pour la République, mais pour l'Alliance Éternelle. Je savais maintenant ce qui s'était passé, le sort qu'ils ont tous subit. Tous les sentiments qu'un être humain pouvait ressentir, étaient en train de se mélanger dans mon corps. Mes poings se serrèrent fortement. Je voulais temps retrouver les responsables et leur faire payer. Durant un bref instant, je perdais mon contrôle, mon lien avec la Force faisant trembler la salle. Ma colère, ma haine m'envahissait. Mes yeux étaient fermer quand soudainement dans mon esprit, je vis le visage de Peter qui hurlait mon nom et m'ordonnant de me reprendre. Ouvrant de nouveau mes yeux, je repris mon sang froid, me calmant. Respirant un grand coup. Je repensais à ses dernières paroles, à ses dernières volontés. Je n'avais plus rien à faire ici. En fait, si une dernière chose à faire. Regagner mes appartements privés et récupérer mon holocron. Mon regard se tourna vers la jeune femme impériale.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "... Désolé pour  ... cet instant de faiblesse .. il me reste une chose à récupérer, et je vous suivrai à votre vaisseau .."

Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyDim 3 Fév - 21:26

 






Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


Bon, elle voulait encore quelque chose à récupérer ? Soit, je l'a suivie simplement lorsqu'elle sembla être attiré par une sorte de vieux meuble.

Ce qu'elle en ressortie m'intrigua légèrement, et l'objet qu'elle tenait en main pris vie à son contact et commença à raconter une histoire.

Cette femme était bien à la fois une jedi, mais aussi une sith ? Comment cela pouvait être possible? Je n'en avais pas la moindre idée. La confirmation qu'elle venait vraiment de très loin était établie, car cette partie de notre histoire enseignée à l'académie était vieille de plus de 3000 ans environ.

Avec toutes ces nouvelles informations, j'allais faire un rapport des plus intéressant et des plus complet. Elle semblait par contre être très triste à la suite des révélations holographique, mais je n'ajoutais rien sur le sujet


Vous n'avez pas à vous excuser. Tout le monde à le droit de laisser couler sa peine et sa tristesse

Je fis un simple signe de la tête à mes hommes pour se rassembler autour de nous et guida la jeune femme vers mon vaisseau. Une fois à bords de se dernier, j'invitais la jeune femme à me suivre dans mon bureau pour discuter et gagne du temps au maximum pour savoir quand un envoyé impérial pourrait nous rejoindre ou les directives à suivre


J'ai demander à ce que l'on nous servent du thé, cela vous fera du bien


D'un signe de la main, je lui montrais un fauteuil pour s'asseoir pendant que je prenais place derrière mon bureau et face à la jeune femme


©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyLun 11 Fév - 23:51

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






Finalement, j'avais trouvé un vieil holocron enregistreur. Ce dernier détenait un message de mon mari qui m'était destiné. Lui, Lana, Theron et les autres avaient cru jusqu'à la dernière seconde à ma survie. J'écoutais le message, et aux files des minutes des larmes coulèrent de long de mes joues en entendant ce qui était arrivé. Si j'avais été là, les choses auraient-elles été différentes ? Aurai-je pu changer le destin de l'Alliance. J'avais vaincu Viviate, Arcann, les Maîtres d'Effrois et bien d'autres. Et aussi puissante que je l'étais, j'aurai sûrement connu le même destin qu'eux. Pourquoi la Force m'avait-elle sauvé ? Pourquoi moi et pas les autres ? Durant un bref instant, je me maudissais d'avoir survécut. A la suite de quoi, la Twi'lek impériale me mentionna que je n'avais pas à m'excuser. oui peut-être, mais au fait d'avoir faillit perdre mon sang froid, j'ai surtout faillit de tous nous enterrer vivant dans les ruines.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Je maudis la Force de m'avoir amené ici .. j'aurai dû me trouver avec eux, quitte à mourir à leurs côtés ..."

Malgré le fait d'avoir finalement obtenu une partie de ce que je voulais, c'est à dire, savoir ce qui s'était passé, je devais maintenant reprendre ce que j'étais venu chercher. Je me dirigeais vers mes appartements personnels. Quelques instants après, je me retrouvais face à un mur de pierre. Pour accéder à mes appartements, il fallait user de la Force. Levant mes mains vers le mur, j'usais donc de la Force afin d'ouvrir le passage. L'éclairage était à son minimum. Durant un court moment, je me sentais un peu nostalgique de me retrouver ici. Pour moi, çà faisait quelques mois que j'étais partie. Pour mes appartements, çà faisaient des milliers d'années. Je me dirigeais au fond de ma chambre afin de récupérer mon holocron. Mais j'eus un instant de surprise. Mon holocron n'était plus là et à la place, il y avait un écriteau L'emplacement de ce savoir est au berceau de celle à avoir trouvé l'équilibre. Les coordonnées exactes du berceau se situent au berceau de ceux qui se sont opposés, là où la puissance dormait dans l'étendu sans fin.  

Ces paroles, je mis peu de temps à comprendre ce que çà signifiait. Celui ou celle qui avait mit cet écriteau, était non seulement un adepte de la Force, mais il devait me connaître et semblait avoir caché mon holocron au sein de mon berceau. Sur le coup, une seule personne me vint à l’esprit, Lana Beniko. Un Seigneur Sith qui m'avait prêté allégeance, mais  aussi une amie, une confidente. Il s'agissait de l'une des personnes en qui j'avais le plus confiance. Cependant, elle ignorait où j'étais née. Très peu de personne le savait. Peter, mon mari, le savait. peut-être le lui avait-il dit. Oui, c'était probable. Je m'occuperais donc de récupérer mon holocron plus tard. Sortant de mes appartements, je fis signe aux impériaux de faire de même, à moins s'ils voulaient rester coincés dedans et y crever. Ils m'avaient accompagné, mais cela ne m'avait pas gêné. Il n'y avait plus rien de contraignant à trouver à mon sujet. Et puis, cette charade, je doutais fortement qu'ils la comprennent. Et même si par miracle, ils y parvenaient, cela leur prendrait beaucoup de temps. Et d'ici là, j'aurai récupéré mon bien.  Suite de quoi, je suivi le capitaine et ses hommes, comme convenu.

Je suivis donc ce petit comité jusqu'à leur vaisseau. Fuir serait inutile. Le cargo que j'avais emprunté n'aurait jamais été assez rapide pour les distancer et encore moins de résister à leur puissance de feu. Je repensais à ce que la Force m'avait montré. Moi dans une sorte de prison, avec ce capitaine entrain de me fixer. Bien sûr les visons sont à interpréter avec grande attention. Cela pouvait se produire comme ne pas se produire. Et si mon expérience de la vie m'avait apprise quelque chose, s'était de toujours imaginer faire face aux pires situations. Cela évitait donc les mauvaises surprises et d'être déstabiliser. Et le fait de me retrouver emprisonnée était l'une des pires situations qui pourrait m'arriver. Qu'importe si j'allais réussir à m'en sortir ou à me retrouver prisonnière, j'y étais préparée. Je suivi donc le capitaine jusqu'à son bureau, prenant la parole.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_cal10 - "J'ai demander à ce que l'on nous servent du thé, cela vous fera du bien" me faisant signe de m'assoir.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "je vous remercie, et non merci, je préfère rester debout si cela ne vous dérange pas. Vous savez capitaine, j'ai fais face dans ma vie à de puissants adversaires. Les Maîtres d'Effrois, l'Empereur Immortel, l'Empire Éternel, même certains Jedi et même la République. "

Même si j'avais acquis l'équilibre de la Force, j'étais restée une Jedi dans l'âme. Et après la défaite de l'Empire Éternel contre mon Alliance, la guerre entre l'Empire et la République avait reprit. Les impériaux, les républicains, les Sith et les Jedi qui m'avaient rejoint au sein de l'Alliance Éternelle, étaient restés à mes côtés. Et en tant que leader de l'Alliance, mon devoir était à ce moment de protéger la galaxie, et il était inévitable de choisir un camp. Mais malheureusement une bonne partie de la République était les pantins d'un bon nombre de sénateurs corrompus. Et j'avais dû faire un choix, et mon choix s'était porté à m'allier avec l'Empire et une partie de l'Empire Sith. Peut-être avais-je fais une erreur de jugement à ce moment-là, mais je savais que si j'avais choisit le côté de la République, je serais devenue un pantin de sénateurs. Et ma décision m'avait valut d'être devenue l'ennemie d'une partie de la République et d'une partie des Jedi. Même si de l'autre côté,  certains impériaux et Sith ne voyaient pas cette alliances d'un œil et avaient eux aussi essayer de me tuer.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Mais je leur ai fait fasse, j'ai survécu et je les ai vaincu pour la plupart. Malgré mon affiliation du côté lumineux et obscure de la Force, j'ai aussi appris à me connaître moi mais surtout mes ennemis. J'ignore ce que vous comptez faire capitaine. Mais si vous me considérez comme une Jedi, cela serait une grossière erreur ... Les Jedi sont enchaînés d'une faiblesse qui les rend inertes et malheureusement faible dans certaines situations. Celle de ne pas tuer leur ennemi. Celle de croire que même leurs pires ennemis ont le droit à une justice. Ils ne franchissent la ligne que bien trop tard la plupart du temps. Sachez que je me suis défait de ces chaînes depuis bien longtemps.."

Oui, à mon époque, je ne l'avais vu que trop de fois, ces moments où le Conseil mettait des plombes à se décider pour certaines crises dans la galaxie. Et de ce que j'avais appris et vu ici, depuis mon arrivée, les Jedi de cette époque ne semblaient pas faire mieux, malgré tous ces millénaires de passés. Peut-être que j'avais donné certaines informations à cette impériale, mais je voulais surtout qu'elle comprenne ceci. Si elle avait l'intention de me faire prisonnière, peut-être y arrivera-t-elle, mais elle sera seule et unique responsable de la mort de ses hommes.  Lors de ma première rencontre avec la flotte de l'Empire Éternelle, Darth Marr et moi-même avions prit la décision d'utiliser notre vaisseau comme vaisseau kamikaze pour envoyer le maximum d'ennemis au trépas. J’ai pris cette décision une fois, et j'étais amplement capable de refaire cette folie si nécessaire. Mon regard se tourna vers le capitaine. Mes paroles n’étaient nullement une menace mais un conseil et aussi une promesse.  J’attendais patiemment, me concentrant par la même occasion mon lien avec la force, juste où cas où …

Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyMar 5 Mar - 15:24

 






Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


Clairement, cette demoiselle Jedi était intéressante à n'en pas douter. Sur d'elle, même un peu trop, ce n'étais pas étonnant venant d'un membre du coté lumineux de la force bien qu'elle semblait être plus que cela.

Je vois, faits d'armes intéressants, mais en soit, je vous propose simplement une forme d'hospitalité et de politesses, n'y voyez pas ombrage là dessus

Jedi d'un coté, lié au sith de l'autre voila qui était quelque chose d'intéressant et de complexe à la fois. C'était bien la première fois que je voyais quelqu'un comme elle, mais il faudrait la jouer finement pour qu'elle reste ici la semaine.

En effet, mon message avait été reçut et j'avais eus la réponse le plus discrètement et il faudrait compter une semaine avant l'arrivé d'un membre des bureaux impériaux.


Je ne veux pas de combats, ni de disputes, loin de là. Je suis curieuse face aux personnes lié à la Force depuis ma première rencontre avec l'un de ses utilisateurs. Vous dites arrivée dans cette époque je vous propose simplement de vous remettre de vos émotions et de vous offrir quelques jours d'adaptations à cette nouvelle époque. lui proposais-je avec toute la sincérité dont je pouvais faire preuve à son égard. Je ne voulais pas la perdre ni la laisser s'en aller.

Mieux valait la mettre le plus possible en confiance pour avoir d'autres informations sur elle et son époque. Surtout que ce que j'avais entendu référait à une partie de l'histoire, infime certes, mais intéressante



©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyVen 15 Mar - 9:22

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






Peut-être pas de la manière dont je le pensais, mais j'avais finalement effectué ce que j'étais venue faire ici. Fouiller les ruines de mon ancien quartier général. Tss, si un jour on m'aurait dit que je ferais un bond de plus de trois mille ans dans le futur, je ne l'aurai jamais cru. Quoi qu'il en soit, tout était bel et bien en ruine. Concernant la salle de commandement, enfin de ce qu'il en restait, rien n'avait pu été récupéré. Seulement un vieil holocron enregistreur qui m'était destiné. Il s'agissait des dernières paroles de mon mari. Pour finir, j'étais allée dans mes anciens quartiers personnels afin de le récupérer. Mais quelqu'un l'avait déjà prit ou plutôt déplacé de ce que j'ai pu en comprendre. Il y avait à la place un écriteau, une sorte d’énigme qui permettait justement de trouver mon holocron. Cette énigme était en rapport avec ce que j'avais vécu ici dans le passé. Je savais donc de quel lieu il s’agissait, et je comptais m'en occuper plus tard. Pour l'instant, j'avais maintenant un autre souci, les impériaux. Et je le lui en avais fait la promesse, je ferais en sorte de me tenir tranquille et de ne pas provoquer l'Empire.

Bien sûr défaire ces impériaux et me rendre à mon chasseur aurait été une chose simple à faire pour moi. Mais avec ces vaisseaux en orbite de Odessen, même moi je n'aurai pu faire de miracle. Il me fallait donc la jouer autrement. De cela, j'acceptais enfin de suivre ce capitaine twi'lek impérial à bord de son vaisseau. La suivant jusqu'à la dite salle, j'observais attentivement tous les alentours du vaisseau. Une fois dans la salle, la twi'lek fit en sorte de me mettre à l'aise. Entre deux, la Force m'avait montré un des futurs possible mais pas pour autant réalisable. Une vision où j'étais enfermée dans une prison et où cette impériale était derrière entrain de me fixer. Quand j'étais à la tête de l'Alliance Éternelle, après bon nombre d'années il m'a fallu choisir un camp. M’allier à la République ou à l'Empire. Bien que mon choix se fût porté sur l'Empire, ce n'était pas pour autant que je leur faisais confiance. Oui, moi une Jedi, j'avais tourné le dos à la République. Après tout, la Chancelière Suprême à l'époque avait tenté de m'assassiner pour prendre les rênes de l'Alliance. On me trahit une fois, mais pas deux fois, et surtout s'attendre à en subir les conséquences. Et au final, c'est moi qui avais tué la Chancelière. Même si mon âme restait Jedi, depuis que j'étais devenue leader de l'Alliance, je comprenais que les autres Jedi ne me considéraient plus comme l'une des leurs.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_cal10 - "Je ne veux pas de combats, ni de disputes, loin de là. Je suis curieuse face aux personnes lié à la Force depuis ma première rencontre avec l'un de ses utilisateurs. Vous dites arrivée dans cette époque je vous propose simplement de vous remettre de vos émotions et de vous offrir quelques jours d'adaptations à cette nouvelle époque."

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "... je vous remercie de votre .. hospitalité"

Était-elle sincère ? Peut-être, peut-être pas. Mais je devais rester fidèle à moi-même et ne faire confiance à personne. En fait, il y avait qu'une toute petit poignet de personnes en qui j'avais confiance, Theron Shan, Lana Beniko, Koth Vortena, Senya Tirall et Scourge. C'était les seules personnes au monde à qui je confierais les yeux fermés ma propre vie. Et de tout ce petit monde, seul Scourge était présent dans cette époque. L'impériale essayait de gagner ma confiance. Je devais gagner du temps et donc gagner aussi sa confiance. Étant censée être ici depuis même pas une journée, je devais au minimum poser les bonnes questions. Bien sûr les réponses à mes prochaines questions, je les connaissais. Scourge m'avait déjà tout bien expliqué. Mais entendre les réponses du capitaine, m'en dira alors beaucoup sur elle. J’avais le choix entre la jouer fine ou essayer de prendre possession du pont de ce vaisseau et donc le contrôle de ce dernier. Par le passé, je l’avais fait plus d’une fois. Mais aujourd’hui, j’étais seule, et puis j’avais fais une promesse, autant essayer de la tenir le plus longtemps possible.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Même si j'ai encore du mal à y croire, je dois me rendre à l'évidence que cette époque ... n'est pas la mienne ..."

Jusqu'à présent j'avais toujours eus des personnes réfléchies à mes côtés, Lana, Scourge. Là, j'étais toute seule. Avant de faire quoi que ce soit, ou même de dire quoi que ce soit, je devais me poser la question qu'aurait fait ou dit Lana à ma place ? J'eus un léger rictus derrière mon masque, Scourge serait probablement blasé de savoir la position dans la quelle je me suis encore fourrée. Bon il était temps de s'intéresser de nouveau à cette époque. Je me retournais vers le capitaine.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Vous avez mentionné avoir déjà rencontré des ... voyageurs comme moi.  Il y a-t-il des personnes de mon époque présent ici ?"

Poser les bonnes questions, mais sans trop donner trop d'informations. Je reconnaissais que j'avais la fâcheuse habitude de trop parler dans certains cas. Peut-être allais-je apprendre la présence d'une personne que même Scourge ignore. En fait, j'avais principalement deux questions bien distincte entête. Celle-là et l'autre qui allait arriver.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Votre Empire à l'air d'être très impressionnant, peut-être même d'avantage que l'Empire auquel je me suis alliée .. à mon époque. Que pouvez-vous me dire sur votre époque ? Votre Empire a-t-il établit la paix dans la galaxie ?"

Après tout j'étais censée ignoré si l'Empire aujourd’hui était seul maître de la galaxie ou pas. Je n'étais pas censée savoir que la République avait été vaincu, qu'il subsistait une rébellion, et j'en passe. Quoi qu'il en soit, j'attendais ses réponses. Et puis, maintenant que j'étais là sans savoir que qui allait m'arriver, autant en apprendre un maximum sur .. l'Empire.



Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyDim 31 Mar - 10:35

 






Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


Je n'avais jamais autant fait travailler mon cerveau aussi rapidement pour parer à ses questions, pour avoir des réponses, mais il n'était pas question de la laisser repartir d'ici librement.

Pour cela il fallait la jouer finement et  lui offrir un semblant de réponses pour garder son attention et éviter de se battre bêtement, car les dégâts seraient surement important des deux cotés.


J'ai une bonne relation d'entente avec un Seigneur Sith que j'ai croisé et qui venait du passé , mais dont je n'arrive pas à retenir le nom complexe. Quand à ceux de votre époque? Je n'ai eus que vent des rumeurs concernant le Seigneur Vitiate, mais je n'ai pas eus le temps de m'en occuper réellement, étant occupé à la surveillance de cette planète et de celle aux alentours qui se remettent de la pandémie et on besoin d'une protection renforcé pour ne pas souffrir de personnes mal attentionné.

Mieux valait offrir une demi vérité, qu'un mensonge pour rester plus crédible. Après tout, je ne savais de son époque que les histoires dans les livres, mais j'avais entendu beaucoup de choses,mais les rumeurs n'étaient pas de mon fait.

Oui l'Empire était fort, puissant, mais l'Empire de son époque, n'était pas non plus à  négliger, bien au contraire. L'histoire le prouvait, mais n'était clairement à mon avis pas complète sur le sujet.


Chaque Empire est différent d'une époque à une autre, mais de là à comparer les deux ? Je ne pense  pas que se soit réellement la meilleure chose à faire, car tout deux ont apporter des choses à la galaxie. Parler de mon époque prendra beaucoup de temps et mon offre d'hospitalité tien toujours. Une semaine, le temps de vous reposer et de lire quelques archives, puis de poser des questions sur le sujet. Nous avons je pense beaucoup à apprendre l'une de l'autre. Vous sur l'époque ci et l'Empire et moi j'avoue que j'aimerais bien en apprendre plus sur la votre et les Jedi, car je ne connais que les Sith et je trouve cela dommage


©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jade Nerys
Messages : 76
Comptes : Laura Kira, Logan March, John Wrys
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Aucun
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptySam 20 Avr - 11:45

Ruins of the past


La Force est paradoxale. Elle a sa propre volonté ...  mais requiert un chef !






J'avais décidé de suivre cette Twi'lek impériale à bord de son vaisseau. Si j'étais restée sur Odessen même, j'aurai eu le choix entre deux options pour continuer ma route. Soit reprendre ma navette et partir. Mais avec ce qu'il y avait en orbite de la planète, même moi je n'aurai pu m'échapper. Ou alors j'avais le choix de me cacher sur la planète. Après tout je la connaissais comme ma poche. Mais petit bémol, j'aurai sûrement passé mes prochains mois voir mes prochaines années à jouer au chat et à la souris avec l'Empire. Et ce mode de vie n'était pas dans mes objectifs. C'est ainsi que je me suis retrouvé sur ce vaisseau. Et là encore je fis face à quelques divers choix différents. Dans le passé, même si j'avais mes compagnons avec, j'avais abordé plus d'un vaisseau impérial. Je savais comme m'y prendre, de quelle manière. Mais différents facteurs étaient en prendre en compte. Déjà j'étais toute seule, je n'avais plus mes compagnons pour m'aider ou m'apporter un quelconque soutien extérieur. Mais j'avais un autre atout avec moi, je maîtrisais aussi le côté obscur de la Force, et j'étais le seul être sensible à la Force à bord de ce vaisseau. Je reconnais avoir été très tentée d'agir ainsi, mais au final, j'en vins à décider le contraire. Je n'étais pas dupe, je savais pourquoi on m'avait amené ici. J'allais donc jouer le jeu. De cela, j'espérais aussi obtenir des informations. Et dans la pire des situation, il y aurait des morts et l'Empire perdrait un vaisseau.

Un début de conversation s'en suivit très rapidement. Même si j'étais là depuis quelques mois, j'avais quand même certaines questions. Plus j'en saurais de cette époque, mieux je pourrais me comporter. Et puis il était sûr qu'elle aurait des questions à me poser. J'en vins donc à croiser mes bras. Elle m'expliqua qu'elle avait de bonne relation avec un seigneur Sith du passé, mais qu'elle ne se rappelait plus de son nom. En plus de  trois milles ans d'histoire, ce ne sont pas les Seigneurs Sith qui ont manqué. A la suite de quoi, elle mentionna Vitiate. Bien sûr, j'étais au courant de sa présence grâce à Scourge. Mais j'étais censée être ici depuis maintenant moins de vingt quatre d'heures. Je devais donc agir en ignorant cette information. Je vins à décroiser mes bras et agissant avec une certaine surprise.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "?? Vitiate est ici ???!! ... Vous ignorez le danger qu'encoure la galaxie, même vous. Pour en venir à bout, j'ai fait ce que nul n'aurait osé faire ou même penser réalisable. J'ai rallié l'Empire, les Sith, la République, les Jedi, le cartel des Hutts, criminels, mandaloriens et j'en passe sous une seule et même bannière. L'Empire Éternel a faillit tous nous détruire ..."

Inconsciemment, le seul fait de penser à Vitiate m'avait fait serrer mes poings. Et dire qu'il avait squatté mon esprit un long moment. Mais avec Scourge, nous étions d'accord, bien qu'il semblait être calme en ce moment, cela n'envisageait rien de bon pour nous tous. D’ailleurs c'est en ralliant tout ce petit monde que l'Alliance Éternelle a pu voir le jour, ici sur Odessen. La Twi'lek, reprit ses dires, mentionnant la pandémie dont elle m'avait vaguement fait allusion plus tôt sur Odessen. J'étais arrivée ici au tout début de cette saloperie. Une triste période pour la galaxie.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_cal10 - "Chaque Empire est différent d'une époque à une autre, mais de là à comparer les deux ? Je ne pense  pas que se soit réellement la meilleure chose à faire, car tout deux ont apporter des choses à la galaxie. Parler de mon époque prendra beaucoup de temps et mon offre d'hospitalité tien toujours. Une semaine, le temps de vous reposer et de lire quelques archives, puis de poser des questions sur le sujet. Nous avons je pense beaucoup à apprendre l'une de l'autre. Vous sur l'époque ci et l'Empire et moi j'avoue que j'aimerais bien en apprendre plus sur la votre et les Jedi, car je ne connais que les Sith et je trouve cela dommage"

Je l'écoutais très attentivement, faisant attention à ses moindres mots. Il est vrai que l'Empire que j'ai connu était différent de celui actuellement. Le capitaine mentionna de nouveau son offre d'hospitalité. Mais derrière mon masque, j'en vins à hausser un sourcil. La jeune femme venait de préciser qu'une semaine devait suffire.  Pourquoi une semaine précisément. Pour me reposer ? Quel être sensible à la Force avait besoin d'autant de temps pour récupérer ? Surtout s'il a franchit uniquement les failles du temps. Si encore je sortais d'un combat et que j'aurai été grièvement blessée, pourquoi pas. Mais là son excuse ne tenait pas la route. Pareil pour les archives. Je n'avais pas besoins de connaître tout le mode de vie de la galaxie. Une semaine, c'était donc le temps qu'elle devait gagner, du moins c’est ce que en quoi je supposais. Pourquoi ? Me livrer à une certaine personne ? Attendre des ordres ? Je n'en savais rien.

J'avais pas mal d'éléments pour prendre la décision de fuir d'ici. Mais je n'avais pas assez d'informations pour établir ma fuite. Et puis ces vaisseaux impériaux étaient d'une nouvelle architecture que ceux que j'ai connus. Je ne connaissais pas leur intérieur. Une semaine de vacance offerte dans ce vaisseau ? C'était beaucoup plus qu'il m'en fallait pour me préparer. On m'offrait sur un plateau d'argent l'occasion d'acquérir le maximum d'information. Comment refuser un tel cadeau. Je vins à lui acquérir un signe de tête comme signe que j'acceptais son offre. Je l'entendis aussi mentionner les Jedi. L'Empire était des alliés des Sith, et donc réciproquement des ennemis des Jedi. Était-ce réellement en Jedi qu'elle s'obstinait de me voir ? Bien sûr mon affiliation était toujours tournée vers l'Ordre. Mais de ma façon d'agir, je doute que beaucoup de mes pairs me considéreraient encore comme l'une des leurs. Je n'étais pas encore allée à l'encontre de l'Ordre de cette époque. Je me demandais si l'Ordre d'aujourd'hui était différent de celui de mon époque. Ou s'il avait  toujours cette même faiblesse à se terrer dans leur stupide croyance de clémence et de paix.

Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Id_jad11 - "Je comprends, mais je crains de vous décevoir. Je n'aurais que peu d'information à vous communiquer à ce sujet. J'ai été promu Chevalier très jeune à l'époque. de cela j'ai commencé à agir à ma manière. Une manière qui était indigne d'un Jedi. Nous avons fait face à certaines situations plus que critiques et plus d'une fois. La plupart du temps j'ai faisais ce que nul Jedi n'aurait osé faire. c'est ce qui m'a rapidement mené à un alliance avec deux trois Sith, à considérer aussi l'Empire de mon époque comme un potentiel allié. Cela m'a amené à diriger l'Alliance Éternelle. J'acceptais tout le monde dans mes rangs, Jedi Sith, Impérial, républicain, des criminelles. Mais mon audace était devenu une gêne pour beaucoup, notamment la Chancelière suprême de cette époque qui avait essayer de me faire assassiner, et qui croyait en plus pouvoir prendre ma place. Au final c'est mon sabre qui s'est retrouver à la transpercer. Cela n'a fait qu’agrandir le gouffre de mes relations avec la République et mon ancien Ordre .. Donc vous dire que je suis un Jedi serait vous mentir. Il y a encore vingt quatre, j'étais quelqu'un. j'étais leader d'une faction les plus puissante qui est existé. Aujourd'hui, je suis devant vous. Je n'ai plus rien, je ne suis plus rien."

Demi-vérité, demi-mensonge. Je mêlais le vrai du faux. Même s'il y avait plus de vrai que de faux. J'avais bien tué la Chancelière. Cela avait entraîné la méfiance entre moi la République et l'Ordre Jedi. Mais qu'aurai-je dû faire ? Me laisser me faire tuer et laisser cette hystérique de chancelière contrôler mon alliance à sa guise ? Je faisais face à une situation et je prenais les mesures adéquates, qu’importent les conséquences qui me faisaient face par la suite. Voilà qui j'étais réellement. Je faisais ce qui devait être fait, j'étais ni Jedi, ni Sith. J'étais une Révanite.


Code by Joy

_________________

La  Force  est  paradoxale .  Elle  a  sa  propre  

volonté ...  mais  requiert  un  chef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
La Force
Messages : 1024
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyJeu 9 Mai - 0:52



** Avertissement !
Ce rp peut contenir à présent du contenu explicitement sensible, violent, et injurieux !
Âmes sensibles s'abstenir ! **


Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Bsi_su10
PNJ - Velma Truchessa - Agente supérieur du BSI

La navette sorti de l'hyper-espace, donnant vu sur le système Odessen, mais surtout sur le croiseur l'Effronté dont l'agente doit se rendre, pour interroger et déterminer si une utilisatrice de la Force s'avère être un potentiel danger pour l'Empire. N'ayant pas obtenu l'aval de ses supérieurs pour emprunter le seul ysalamiri détenu par le bureau, elle devra s'en remettre qu'à ses seuls compétence pour limiter les dégats, et ce dans les cas où ses tentatives d'approches pour interroger et/ou neutraliser l’individu s'avéreront inefficace.

Au sujet de cette dernière, tout ce qu'elle savait figurait sur le rapport envoyé par la Capitaine Calista... D'ailleurs rien que le fait d'entendre parler de cette capitaine la dégoûtait, une telle vermine d'alien devait normalement savoir rester à la place où elle devait être, mais cette horrible pimbêche s'était retrouvé à un bon poste et à la tête d'un splendide bâtiment stellaire. Velma en était sûre, cette chiure de bantha n'avait eu que des coup de chance pour avoir capturé des Jedi, elle pense même que c'est en faîtes quelqu'un d'autre qui a dû réussir ces exploits et que cette gangrène en a profité pour ce les attribuer. Enfin bon en face d'elle rien que pour ne pas jeter d'opprobre sur son bureau, elle fera bonne figure, elle se retiendra de lui cracher à la gueule et de la matraquer dans un coin cette sale face de vérole.

Rien que de ruminer ses pensés à ce sujet elle se sentait tiraillé par des envies de meurtres, elle devait vite se calmer ou elle allait massacrer son pilote, elle retourna dans la partie passager de la navette et ingéra à l'aide d'un gobelet d'eau ses calmants. Le traitement qu'elle prend lui sert à calmer ses nerf car elle l'habitude de s'emporter trop facilement lors des interrogatoires, et le risque à chaque fois est grand que ses victimes finissent six-pieds sous-terre, surtout lorsque ses supérieurs la charge de s'occuper de ces raclures de non-humains.

Les effets des médicaments firent finalement leur effet, elle souffla de soupir, elle revint dans le cockpit, le pilote avait donné les codes d'identification, il reçu aussitôt l'autoriser pour l'appontement, il amorça ensuite l’atterrissage dans l'un des hangar du croiseur. Elle alla donc se préparer à la descente dans ses quartiers, une fois dedans elle vérifia son blaster à sa ceinture qui était réglé d'avance pour tirer des fléchettes, celle-ci étant enduite d'un somnifère suffisamment puissant pour assommer un Reek, alors un humain bien constitué qui la reçoit se trouvera endormi instantanément. Elle prit soin de prendre une boîte supplémentaire de calmants juste au cas où elle en aura sévèrement besoin, elle la rangea dans une sacoche à l'arrière de sa ceinture. Enfin elle prit une grande mallette aux couleurs argentés, elle l'ouvrit, observa un bref instant son contenu puis la referma en hochant de tête satisfaite, puis elle se rendit avec vers la plateforme de sortie de l'appareil qui n'allait pas tarder à s'ouvrir.

Quelques minutes après que l'atterrissage soit complet, elle activa l'ouverture de la plateforme, celle-ci s'abaissa et elle descendit, elle remarqua aussitôt la Capitaine Calista qui l'attendait pour l'accueillir. Les traits de son visage se crispèrent, malgré le dégoût que lui infligeait la vue de cette immonde laideron, elle décida de garder son calme et d'afficher un semblant de sourire en coin même s'il paraissait forcé. Elle arriva donc devant elle, la salua sans plus de cérémonie et emboîta le pas à ses côté vers la sortie du hangar.

- Capitaine Calista, mes... respect ! Je suis l'agente supérieur Velma Truchessa du Bureau de Sécurité Intérieur, mes supérieurs m'ont chargé d'interroger celle qui se fait appeler l'étrangère et de prendre les mesures nécessaire si elle s'avère être une ennemie de l'Empire. dit-elle presque d'un seul trait en continuant sa marche qui se trouvait assez dynamique. J'ai lu votre rapport... sur cette individu, il y a un bon nombre d'éléments qui semble manquant... Je suppose que vous avez fait de votre mieux... Et qu'elle n'a pas souhaité répondre en toute honnêteté, sinon je ne serais même pas là. dit-elle sur un ton un poil accusateur. Bon que vos troupes se tiennent prête, la situation pourrait dégénéré à tout moment, il faut aussi que dans le même temps une salle d'interrogatoire soit opérationnelle. Ah et faîtes moi porter tout de suite un plateau repas juste avant que j'arrive devant le sas où vous la loger.

Elle continua donc d'avancer en suivant la capitaine qui lui indiquait le chemin, en passant ascenseurs et couloirs jusqu'aux quartiers où se trouvait l'utilisatrice de la Force. Et elle pouvait très bien s'en servir, de ce qu'elle avait lu à ses sujets, elle savait que certains d'entre eux pouvait vraisemblablement lire dans la tête des gens. C'est donc avec des pensés obscurcit par de bonne mais fausse pensées, qu'elle marchait pour bientôt arriver à quelques pas de leur destination. À ce moment là quelqu'un vint me porter le plateau d'aliment qu'elle avait demandé, elle posa doucement sa mallette au sol, elle l'ouvrit en sorti deux petits sachets et la referma, puis pris le plateau dans ses mains déversa le contenu du premier sachet dans le verre d'eau et elle avala celui du second sachet. Dans le verre, il s'agissait d'une substance paralysante inodore et incolore pouvant agir en étant en contact avec la peau, quant à l'autre il s'agit d'un produit pour en contrer les effets, mais tout cela elle évita d'en parler et se concentra derechef sur de simples bonne pensées.

Elle tourna son regard vers cette fouille merde de Twi'lek, lui enjoint d'un mouvement de tête impérieux de passer devant qu'elle aille lui ouvrir le sas avec l'espoir qu'elle comprenne rapidement et joue le jeu. Celle-ci sembla comprendre, et Velma la suivi, elle s'arrêta au moment où la capitaine ouvrit puis entra, elle la suivit en tâchant d'avoir un faciès le plus neutre possible. Elle avança en dépassant la vermine lorsque celle-ci adressait la parole à l'individu en lui annonçant son repas, ce n'est qu'en arrivant à la hauteur de cette dernière qu'elle fit mine de perdre l'équilibre et elle renversa tout le contenu du plateau un peu partout sur sa cible.

- Oh ! Je suis complètement navré ! Je... je vais vous essuyer ça tout de suite !

L'agente attrapa donc la serviette tombé du plateau, elle sentait déjà quelques picotements du paralysant l'ayant touché également, mais comme elle avait au préalablement pris un antidote, rien ne s passa de son côté. Elle fit mine de s'approcher pour la nettoyer, puis avant que sa proie ne s'en rend compte elle dégaina en un éclair son blaster et tira une première fléchette qui ripa sur l'armure, elle tira instinctivement une seconde fois, et celle-ci alla droit dans l'interstice entre son coup et son buste. La femme s'écroula donc presque aussitôt, non sans avoir eu le temps de dégainer son sabre laser qu'elle laissa tomber dans la foulée et il s'éteignis une fois avoir touché le sol.

- Pfiouu ! soupira Velma en se relevant. Voilà une bonne chose de faîte. Elle sorti rapidement un calmant qu'elle croqua et avala sans aucun liquide, puis à s'adressa à la misérable cloporte de capitaine sans même la regarder. Le liquide contenait en faites un puissant paralysant, qui pouvait en passant par la peau affecter les muscles, mais comme il était de courte durée cela m'offrait une courte fenêtre pour lui expédier un bon somnifère, elle va se réveiller dans quelques heures. conclu-t-elle en donnant un bon coup de talon en plein dans un tibia de la dormeuse, avant de sortir de la chambre en allant récupérer sa mallette. Bien alors, dans la salle d'interrogatoire, je le veux sur la table amovible, bien sanglé comme il faut, ah et je veux que vous lui retiriez tout son attirail, laissez lui seulement ses sous-vêtement. Ordonna-t-elle avec un léger sourire carnassier avant d'ouvrir à nouveau sa mallette puis d'en sortir de grandes poches plastifié contenant des produits dont seul les membres du BSI savait ce qu'il y avait. Oh et surtout n'oubliez pas de lui mettre ceci en perfusion lente, cela l'empêchera d'agir à sa guise et d'utiliser ses pouvoir mystiques sur nous.

Quelques heures passèrent donc avant que sa proie ne commence à lentement émerger de son sommeil avec quelques gémissements. Celle-ci se trouvait donc presque nue, allongé et solidement attaché contre une table amovible qui avait été penché de sorte qu'elle soit en diagonale avec la tête en haut, une perfusion était branché à son bras gauche. Quant à Velma elle se languissait de son attente qu'elle avait passé en fumant une cigarette, qu'elle fumait lentement.

- Tiens vous vous réveillez enfin, je commençais déjà par perdre patience. Commença-t-elle à murmurer à son oreille. Oh et n'essayez pas de lutter ou d'utiliser vos pouvoir psychokinétique ou je ne sais quoi, les produits que l'on vous injecte, vous devez le sentir, il perturbe totalement votre concentration mais pas votre mémoire, il ramollis vos muscles tout accroissant toutes vos sensations... Voyez plutôt ! dit-elle en appuyant ce qui lui restait de sa cigarette contre l'épaule de la prisonnière.


Dernière édition par La Force le Jeu 9 Mai - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

Calista
Messages : 283
Comptes : Opaline, Rosas Sky, Syal Antilles
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) EmptyJeu 9 Mai - 10:29

 






Titre de votre rp


Feat. Pseudos des participants


C'est aujourd'hui que l'envoyer des bureaux de l'Empire devait arriver à bord de mon vaisseau pour s'occuper du cas de la Jedi. L'avoir garder captive durant une semaine avait été assez compliqué en soit. Mais au final, j'y étais arrivé tant bien que mal.

Pourquoi est ce que je devais toujours me taper ce genre d'individu aussi bien Sith que Jedi? On ne pouvait pas juste se contenter de simple petit rebelle puis c'est tout ? La vie était un peu pourrie parfois et avait un humour vraiment merdique.

Je sortie de mes pensées, lorsque l'un de mes hommes m'indiqua l'arrivée de notre invité que j'allais moi même accueillir sur le point. En voyant la personne descendre de la navette, je soupirais intérieurement.

* Qu'est ce que j'ai fais pour avoir un Karma aussi merdique ? *

Mes hommes semblaient plus que tendus par l'arrivée de cette femme, mais ce n'était rien pour moi comparé à une rencontre avec le grand Moff Tarkin, il y avait maintenant près de deux ans de cela.


Soyez la bienvenue à bord de l'Effronté Ma Dame. Je vous invite à me suivre jusqu'au quartier de la demoiselle.


Je fis signe à mes hommes de nous suivre à une bonne distance tout en me rendant à la chambre de la Jedi. Franchement, j'aurais préféré revoir le jeune Aidan, mais on ne choisissait pas les personnes présentes, mais avec cette femme, au moins l'interrogatoire serait parfait.


Je fis signe à l'un de mes hommes d'aller préparer une salle d'interrogatoire, pendant que ceux restant et moi même nous mirent en position de combats et de défenses, près à intervenir dans le cas échéant, une fois le plateau repas livré.

La porte s'ouvrit et je restais discrètement posée dans les ombres observant la scène. Cette femme était d'un pur sadisme et ne laissait pas à la Jedi le temps de se défendre. Tout se déroula en moins de 5 minutes et la jedi était à terre complètement dans les vapes.


La salle est prête et opérationnel.


Je laissais mes hommes transporté la Jedi et la perfusion dans la salle d'interrogatoire pour la suite des opérations

De ce que nos échanges ont rapporté durant cette semaine, c'est qu'elle semble très lié à l'ancien Sith Revan et fait une fixation folle sur cette planète

Une fois arriver devant la salle d'interrogatoire, je laissais la jedi aux bons soins de cette femme, tout en plaçant mes hommes en protection et défenses. Quatre hommes resteraient avec elle dans la salle, pendant que je me plaçais à l'extérieur avec quatre autres de mes soldats en espérant simplement ne pas avoir besoin à intervenir.


©Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Sans_t10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)   Ruins of the past (  +18 violences, insultes, tortures) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ruins of the past ( +18 violences, insultes, tortures)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Tortures et révélation [Nightmar]
» past never die (livaï)
» Les insultes du Capitaine Haddock
» Haiti's best and brightest lost in the ruins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Espace Sauvage :: Odessen-
Sauter vers: