Partagez
 

 Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère

Aller en bas 
AuteurMessage

Darth Noctifer
Messages : 18
Comptes : Aucun
Espèce : Humain
Âge rp : 35 ans
Maître : - Maître Jedi => Maître Akasa Be

- Maître Sith => Lord Scourge
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère   Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère EmptyLun 29 Oct - 20:46





Salutation à vous, je suis Nerys Lucius, plus connu sous le nom de Darth Noctifer. J'ai 35 ans, j'ai vue le jour sur Odessen, en -3 648. Je possède un sabre laser double lame. Je suis un Sith. Je suis dans la vie un Seigneur Sith.

Raconte nous ton histoire

Lucius Nerys, tel est mon nom. Ce nom vous est familier ? Normal, je suis le fils de Jade Nerys, bien que je ne l'ai jamais connu. Le mieux est de tout vous raconter. Comme je viens de le dire, ma mère est Jade Nerys, celle qui a créer l'Alliance Éternelle en étant son commandant en chef, son leader. Celle qui, face à l'Empire Éternel, a réussi à unifier sous la même bannière Jedi, Sith, Empire, République, Chasseurs de primes, Mandaloriens, criminels et j'en passe. Mon père était beaucoup moins connu, il s'appelait Peter King et était un général impérial, membre d'une escouade d'élite impériale. Oui je sais, une Jedi et un impérial, qui l'aurait cru ou encore imaginé. Mais au sein de l'Alliance et aux yeux de ma mère nous étions tous et toutes sur le même bateau, nous appartenions tous à la même faction. Pour ce qui me concerne je suis né quelques mois avant que ma mère ne disparaisse mystérieusement, sans laisser aucune trace. Pas de corps, pas d'empreinte, rien, que dalle.

Et tout comme ma mère, je fus sensitif à la Force. Dès mon plus jeune âge, mon père avait décidé et accepté que je sois pris en charge par un Jedi de l'Alliance. Et malgré la disparition de ma mère, l'Alliance fut toujours mené par Theron Shan, Lana Beniko, Senya Tirall et Koth Vortena. Lors de mes six ans, je devins le padawan du Jedi Akassa Be, une Jedi appartenant au peuple des Togruta. Bien que nous fussions toujours en guerre contre l'Empire Éternel, gouverné par l'impératrice Vaylin, mon Maître Akassa Be fut en sorte de m'enseigner tout ce qu'elle savait et notamment ce qu'elle avait apprit de ma mère. Quant à mon père, de son côté et quand il en avait le temps, il m'apprit la discipline, à tirer avec un blaster, et aussi quelques techniques de combats au corps à corps. Même si pour la plupart, ma mère était morte, pour les piliers de l'Alliance, elle était encore en vie quelque part. Pour ma part, c'est en lisant les archives, à écouter les autres parler d'elle, que j'apprenais à la connaître.

Durant mon apprentissage avec Maître Be, je découvris avec mon maître, que j'avais un don rare et précieux : la méditation de combat. Mon maître m'enseigna qu'il s'agissait d'un don rare. Qu’en galvanisant mon énergie, je pouvais donner du courage à mes alliés et par la même occasion réduire la volonté de combattre à néant chez mes ennemis. Cela était l'étape de base. Ce don était déjà rarissime pour les Jedi comme pour les Sith, et c'était encore plus rare d'un adepte de ce don puisse aussi coordonner des flottes entières de vaisseaux spatiaux et ce afin d'optimiser au maximum leur capacité, de rendre leurs mouvements plus fluides, de pouvoir anticiper tout mouvement de l'ennemi. Je me rappel encore des paroles de mon Maître qui me disait que j'étais destiné à de grande chose comme ma mère, voir même plus. Même ma mère n'avait pas la capacité de ce don si précieux. C'est dans cette même période que je fis la rencontre de deux jeunes à peu prêt de mon âge. Un apprenti Sith twi'lek nommé Daco Cémor. Il avait un an de plus que moi. Puis, une jeune padawan jedi mirialan nommée Raya Snanja. Elle avait deux ans que moins que moi. Malgré nos jeunes âges, nous avions comprit et adaptés le fait que nous n'étions ni Jedi ni Jedi, mais que nous faisions partis de l'Alliance Éternelle. Et durant les années qui suivirent, nous étions devenus tous les trois très proche, de sorte que nous formions un trio et que nous adaptions nos attaques pour les rendre encore plus efficaces. On se connaissait et on en était arrivé à un stade où nous n'avions plus besoins de nous parler pour nous comprendre.

Quelques années passèrent, j'avais 16 ans et l'impensable arriva. Une rumeur mentionna qu'une force inconnue avait vaincu l'impératrice Vaylin. En soit c'était inattendue et une bonne nouvelle. Sauf que cette même force se dirigeait vers Odessen, et ce n'était nullement pour prendre une tasse de thé avec nous. Une bataille féroce s'engagea sur Odessen. Nos forces spatiales se faisaient anéantir tel un souffle sur un château de carte. Le quartier général se faisait aussi attaqué. Et ce jour-là, mon orgueil avait bien faillit me tuer. Sachant que j'étais son fils, le fils de Jade Nerys, j'avais grandement surestimé ma force et mes capacités. Essayant toujours de croire qu'elle était en vie, jusqu'à la dernière seconde j'espérais qu'elle apparaisse pour nous sauver. Mais rien. Je voyais nos alliés tomber au combat les un après les autres. J'étais aux côtés de mon maître, de Daco, de Raya et de leurs maîtres. L'alarme pour évacuer retentissait. Le quartier général allait tomber, l'Alliance Éternelle était en train de vivre ses derniers instants. Nos maîtres nous ordonnèrent un repli, mais il nous manquait du temps. C’est alors que je vis mon père avec ses frères d'armes, l'unité des forces spéciales impériales, au côté de l'unité des forces spéciales de la république. Je vis le regard de mon père, me sourire, me dire qu'il m'aimait et ce : que la Force te garde et soit à jamais avec toi. Ces deux unités des forces spéciales, que tout opposait, combattaient côté à côtes, se sacrifièrent en même temps pour nous permettre de fuir.

Durant notre fuite, mon maître et moi avons été séparés de mes amis et de leurs maîtres. Nous étions proches d'une sortie, mais l'ennemi était sur le point de  nous rattraper. Mon maître arrêta ses pas de course. Je vis son regard et je compris ce qu'elle voulait faire. Hors de question qu'elle aussi se sacrifie. Elle s'avança vers moi et me blotti contre elle. Je serai déshonorée si je laissais le fils de ma chère amie mourir vainement. Et je te remercie aussi, grâce à toi, j'ai pu ressentir l'effet d'avoir eut un fils durant toutes ces années. Lucius, tu dois survivre par tous les moments. Tu es son fils, son héritage, tu es l'espoir de tous. N'oublie jamais qui tu es, tu es Lucius Nerys, le fils de l’Étrangère ! L'ennemi était derrière nous et mon maître usa de la Force pour me propulser hors du quartier général. Les dernières images de mon maître fut de la voir brandir son sabre laser et se ruer vers l'ennemi. Me voyant projeté hors du quartier général, je faisais chute libre d'une falaise où la chute d'une cascade m'accompagnait, perdant par la suite connaissance.

J'ignore ce qui s'était passé par la suite, j'ignore combien de temps s'était passé, mais mes yeux s'étaient ouverts. Ma vue était floue mais redevint normal après quelques minutes. Je semblais être dans une sorte de camps. Une personne se trouvant en face de moi, de dos. C'est alors que cette personne prit la parole.

- "Tu es enfin réveillé ... héritier de l’Étrangère."

A la suite de quoi, il se retourna vers moi. Je le vis, un être tout rouge, il appartenait à l’espèce des vrai Sith. Il portait une armure sombre mêlée à une cape noire. Un adepte de la Force, je pouvais sentir le côté obscur en lui. Qui était-il ? Je ne le connaissais pas. Comment savait-il qui j'étais. A mon tour je pris la parole et une petite conversation prit place.

- "Qui êtes-vous ? Comment me connaissez-vous ? Que me voulez-vous ?"

- ".. pas de doute possible .. tu es bien son fils.. ne pas savoir quand se taire .. Je suis Lord Scourge, un Seigneur Sith. Et je suis, ou plutôt j'étais le compagnon d'arme de ta mère. Il y a des décennies, j'ai reçu l'ordre de l'Empereur lui-même de tuer ta mère. Quand je l'ai la première fois, j'ai de suite compris qu'elle était différente, qu'elle était l'espoir de la galaxie, celle qui viendrait à bout de l'Empereur. Je suis devenu son compagnon de voyage, ma seule ambition était de l'aider à vaincre l'Empereur. Mais les années sont passées, un lien s'est tissé entre nous. Je suis devenu son frère d'arme et elle ma sœur d'arme. Des années avant la naissance de l'Alliance Éternelle, je lui ai juré une allégeance éternelle à elle et ses descendants. Puis nous avons affronté l'Empire Éternel. J'étais persuadé qu'elle avait été tuée. Bien des années après, j'ai appris l'existence de l'Alliance Éternelle, dirigée par cette Étrangère. Je n'osais le croire mais quand je suis arrivé, ta mère avait disparue. Depuis je n'ai eus de cesse de la retrouver mais en vain. Maintenant, je tiens à préserver ma promesse que je lui ai fait, celle de veiller sur sa descendance."

Je me redressais lentement, peinant à entendre ce que j'entendais et à le voir. Lord Scourge, j'avais déjà entendu parler de lui. Quand j'étais gosse Theron Shan et Lana Beniko m'avait parlé de lui. Le fait qu'à leur rencontre tout les opposait, et qu'au final Scourge avait prêté allégeance à ma mère. Un maître Sith avec un maître Jedi, deux frères d'armes. Ces deux là auraient vraiment été bons pour le livre des records. Dans sa vie de Jedi, ma mère avait fait tant de chose qu'un simple Jedi n'aurait jamais osé faire. Et vis versa pour le Sith. Tout s'embrouillait dans ma tête, mes pensés allèrent rapidement à l'Alliance. Croisant ses bras, Scourge m'annonça que quand il m'avait retrouvé inconscient, l'Alliance n'était plus, le quartier général n'était plus. Et qu'à sa connaissance, il n'y avait pas de survivants et qu'aucun n'avait réussi à s'échapper. Mon père, mon maître, Theron, Lana, Daco, Raya, ils étaient tous morts. Pourquoi n'était-elle pas venue nous sauver. Elle a abandonné son armée, son fils. L'amour, le respect que j'avais pour elle, se transformant peu à peu en colère et en haine. Tombant genou à terre, hurlant, j'exprimais ma douleur et ma rage envers elle.

- "Rhaaa qu'elle soit maudite !! Traitresse !! Comment a-t-elle pu nous abandonner ! Comm" reçoit un jet d'éclair de Scourge "Arghhhh"

- "Je te conseil de te taire gamin ! Tu ne sais rien de ta mère et je t'interdit de parler d'elle ainsi en ma présence ! Ta mère était un adepte de la Force exceptionnel. Elle a fait des choses que nul n'aurait oser faire. Je te l'ai dit, je n'ai jamais cessé de la rechercher au quatre coins de la galaxie depuis sa disparition.."

Scourge fit en sorte que je me taise en m'envoyant une décharge de foudre. J'avoue sur le moment çà m'avait un peu calmé. Mes poings se serrèrent, pourquoi une telle situation nous était arrivée. Par la suite, Scourge m'annonça que nous étions en sécurité quelque part dans la jungle de la planète Yavin IV. Mais comment pouvait-on disparaitre ainsi. C'est alors qu'une autre voix se fit entendre et qu'un esprit de la Force apparut.


Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère Marr_f10


- "Un fait très troublant n'est ce pas ?!"

J'entendis le nom de Darth Marr sortir de la bouche de Scourge. Darth Marr, je connaissais ce nom. L'histoire m'avait enseigné qu'il s'agissait d'un ancien membre du Conseil Noir des Sith. Qu'il s'était allié à de nombreuses reprises avec ma mère pour faire face à divers dangers, l'essence obscure de Darth Revan, l'invasion de l'Empire Éternel. Darth Marr prit la parole, nous expliquant que ma mère n'était plus dans le monde des vivants, mais qu'elle n'était pas pour autant parmi la Force. Le Sith expliqua que c'est comme si ma mère n'avait jamais existé. Une chose complètement improbable et incompréhensible. A cet instant je me mis à penser et demander pourquoi je n'avais pas la force de ma mère. Marr, mains croisées derrière son dos, prit soin de répondre à ma demande.

- "Maître Nerys était un Maître Jedi remarquable, mais elle était bien différentes de tous les Jedi. Quand je l'ai connu, elle était l'exemple parfait du côté lumineux de la Force, de quoi faire vomir plus d'un Sith. L'essence obscure de Darth Révan, les forces du cartels des Hutts, l'Empereur Vitiate, ta mère a vite comprit que malgré sa force à cette époque, cela ne suffisait pas. Comme bon nombre de Jedi, elle a embrassé le côté obscur. Mais contrairement à tous ceux qui y avaient succombé, ta mère a réussit à dompter les deux côtés de la Force. Ni Jedi, ni Sith, l'équilibre parfait. Et c'est ici même qu'elle a trouvé cet équilibre. C'est bien pour çà que vous l'avez amené ici Lord Scourge, n'est ce pas ?"

Scourge fit un signe de tête pour affirmer ses dires. Se tournant vers moi, il se désigna pour finir et parfaire ma formation. J'avais bien sûr le choix de refuser, mais au vu de ma situation avais-je d'autres choix qui s'offraient à moi ? Je devins donc l'apprenti de Scourge. L'esprit de Marr disparut et commença donc la suite de ma formation. Les années passèrent, et j'avais acquis le niveau nécessaire pour le test. Un niveau équivalent à un chevalier Jedi et guerrier Sith. Scourge m'emmena devant une vieille ruine. Un passage menant à un souterrain s'ouvrit. Scourge semblait comment s'y rendre. Il mentionna que c'est ici que ma mère avait trouvé l'équilibre parfait, que son dernier maître avait été Révan. Enfin oui et non. Mais ce n'est qu'en y allant que je comprendrais. Scourge resta à l'entrée pour surveiller l'entrée afin que je ne sois pas dérangé. Je fini par faire face à une vieille machine, une vieille technologie appartenant à un peuple qui n'existe plus, les rakattas. Des lueurs s'activèrent et semblaient comme me scanner. A la suite de quoi, un hologramme s'activa sous les traits du légendaire Jedi Révan. La machine semblait avoir assimilé toutes les connaissances de ce dernier. Et tout comme ma mère, je reçu probablement le même apprentissage.

- "La Force n'est pas une alliée, ni une esclave ni même un gain. La Force est paradoxale. Elle donne le pouvoir mais asservit. Elle détruit et unifie. Elle relie la galaxie toute entière mais déchire les gens. La Force a sa propre volonté ... mais elle requiert un chef !"

Tout comme ma mère jadis, j'avais réussi à unifier les deux côtés de la Force. Je comprenais mieux certaines choses qu'avant. Avant de repartir, je pris soins de récupérer les informations de la machines pour ensuite détruire complètement la machine. Si ces informations devaient tomber entre les mains de personnes indignes de les recevoir, les conséquences pourraient être terribles. Sortant de ces taudis, je repartis donc avec Scourge. Quelques temps après, ce dernier me dit qu'il n'avait plus rien à apprendre, qu'il devait repartir un certain moment. Il voulait repartir à la recherche de ma mère. Pour une raison inconnue, la menace qui avait détruit l'Alliance Éternelle était repartie quelque part dans les régions inconnues. Mon mentor, m'expliqua que pour la suite, je devais rejoindre les Sith. Les Jedi comprendront vite mon identité réelle. Alors que j'avais beaucoup plus de chance de passer inaperçu parmi les Sith. Comme tout Sith, le maître devait donner le nom à son élève. Dès lors, je devins Darth Noctifer.

Bien des années passèrent de nouveau et j'avais fait mon petit bout de chemin. J'avais atteins le rang de Seigneur Sith. Depuis quelques temps Scourge semblait lui aussi avoir disparu. Tout comme pour ma mère, pas de trace, aucun corps, rien. Qu'une personne disparaisse dans de telles circonstances peut à la limite passer. Mais deux ?! Non, il se tramait quelque chose et je devais découvrir quoi. Et pour moi, l'Alliance Éternelle, ma mère, l'Empire Éternel, cette force inconnue qui nous avait anéantit, tout était relié. Bien sûr à cette époque, j'étais loin d'imaginer la stricte vérité sur ces disparitions. Mais à cet instant j'étais persuadé de mon hypothèse. Je devais tout d'abord retourner à l'origine, Odessen. Une fois sur place, une fois dans les ruines de l'Alliance, certains souvenirs défilèrent dans mon esprit. Mon père, Daco, Raya, mon ancien maître. Vu l'état, il était sûr que personne n'avait pu y échapper. Marchant dans certains couloirs, je fis face à un mur. Derrière se trouvait l'antre de ma mère, son espèce personnel. Usant de la Force, j'ouvris le passage. A part quelques babioles en miettes par terre, il n'y avait pas trop de casse. Mais ce qui m'intéressait se trouvait juste là devant mes yeux. L'holocron de ma mère.  
Avant de repartir, je pris le temps de regarder tout l'ensemble de son holocron. Il y avait son histoire, son apprentissage, y comprit l'explication de l'équilibre de la Force. Un savoir très puissant tout comme très précieux. J'étais certes son héritage physique. Mais son véritable héritage était avant tout son holocron. Et un jour ou l'autre, son antre ici-même se fera souiller par des inconnus. Et en aucun cas son héritage devait tomber dans les mains d’autrui. Je devais le mettre à l'abri, là ou personne n'aura idée à chercher. Et un lieu me vint en tête. Son lieu de naissance. Très peu de personnes savaient où elle était née. Et aujourd'hui, j'étais surement la seule personne à le savoir. Je pris donc la direction de la planète Naboo. Une fois sur place, je mis un certains temps avant de trouver l'endroit idéal. C'est au cœur de la forêt, non loin de la capitale, que je fis construire un sanctuaire souterrain. Je l'avais un peu aménagé, et je pris soin d'installer l'holocron de ma mère. Sur la surface, seule une statue à l'effigie de ma mère, l’Étrangère faisant office d'entrée. Bien sûr n'importe qui pouvait tomber devant cette statue, mais je fis en sorte que nul ne puisse y pénétrer aussi facilement. Le maniement du côté lumineux et obscure était l'unique option pour ouvrir le passage et ainsi acquérir la connaissance de ma mère. Bien qu’un adepte de la force qui aurait trouvé cet équilibre pourrait aisément y entrée. Mais hors mi cela, il faudrait la présence d'un Jedi et d'un Sith et que je les deux utilisent leur pouvoir sur l'effigie de l’Étrangère. Et de cela, je pris plaisir de faire une sorte de jeu de piste. Devant ou aux alentours de la statue, aucune information mentionnant comment ouvrir le passage. Non, pour les ouvrir, il faudrait passer par Odessen et Zakel. Les deux lieux les plus fréquentés par ma mère.

Le premier indice se trouverait donc sur Odessen, dans les ruines de ce qu'était autrefois l'Alliance Éternelle. Et plus exactement dans les quartiers de ma mère, là où se trouvait à l'origine son holocron. Ceux et celles qui viendraient dans ces ruines sauraient qui s'agissaient d'autrefois du quartier général de l'Alliance Éternel. Et que ma mère, plus communément connue sous le nom de l’Étrangère, en était le leader. L'indice que j'avais laissé, mentionnait comme récompense le savoir de la Force. L'emplacement de ce savoir est au berceau de celle à avoir trouver l'équilibre. Les coordonnées exactes du berceau se situent au berceau de ceux qui se sont opposés, là où la puissance dormait dans l'étendu sans fin. Celle à avoir trouver l'équilibre en premier était bien sûr ma mère, son berceau n'étant d'autre que Naboo. Ceux qui se sont opposés à elle était l'Empire Éternelle et son berceau n'était autre que leur monde natal Zakel. Quant à la puissance qui dormait, je parlais du seul vaisseau capable de vaincre la flotte Éternelle, le Cénotaphe. Ce même vaisseau qui avait reposé pendant des siècles au marais sans fin.

Pour mettre en place le second indice, mon chemin m'amena donc à Zakel, au marais sans fin. Après plusieurs jours de recherches et des cartes que j'avais en possession, j'étais enfin arrivé à l'endroit où ma mère et ses compagnons avaient trouvé le Cénotaphe. Comme j'étais fourbe et mesquin, je ne m'étais pas arrêté là. J'avais donc mis une statue de l’Étrangère où on pouvait voir ces inscriptions suivantes "les piliers de l'Alliance vous diront où et comment accéder au Savoir". Ma mère était certes le leader de l'Alliance Éternelle, mais elle avait surtout réussit grâce à Theron Shan, Lana Beniko et Koth Vortena. Donc, 3 statues à leur effigie étaient éparpillées dans le marais sans fin. La statue de l’Étrangère pointait son doigt vers une direction, là où se trouvait l'une des trois autres statues. Le premier indice était la statue de Theron Shan : Le berceau se situe au cœur de Chommell, accompagné de deux satellites. Il s'agissait donc du secteur de Chommell dans la bordure médiane de la galaxie. Et les deux satellites n'étaient autres que deux lunes. Ainsi, on pouvait y déterminer qu'il s'agissait de Naboo. La statue de Theron pointait lui aussi son doigt vers une direction, vers la statue de Koth.  Le deuxième indice y était : Près de la reine, au cœur de la vaste étendue verdoyante, mon effigie y dissimule le Savoir. La reine était autre que la capitale de la planète. Quant à la suite, il s'agissait de la forêt luxurieuse qui se tenait près de la capitale. Et enfin, cette même statue pointait son doigt vers une autre direction, vers la statue de Lana Beniko. L'indice mentionné dessus expliquait comment ouvrit le passage  menant à l'holocron de ma mère. Quand l'équilibre se ressentira à mon effigie, la voie du Savoir s’ouvrira. En sommes il fallait la présence d'un Jedi et d'un Sith, et que les deux combinent en même temps leur pouvoir sur la statue de l’Étrangère. Ce n'est qu'en ressentant le pouvoir des deux Forces que l'ouverture se fera. Bien sûr, un adepte maîtrisant déjà cet équilibre, serait plus aisé à l'ouvrir. Mais je doutais que de tels adeptes subsistent dans l'avenir.

Cette connerie était enfin terminée. A mon humble avis, les seuls qui réussiront devraient être digne de recevoir l'héritage de ma mère. Ma mère, autant que j'éprouvais encore de l'affection pour elle, même si je ne l'avais jamais connu. Mais autant je la haïssais en même temps. Maintenant, je pouvais enfin me concentré sur le vif du sujet, découvrir ce qui s'est vraiment passé à ma mère et à Scourge. Non, on ne disparait pas comme çà par enchantement. Cette force qui nous avait éradiqué il y a bien des années de cela, était repartie dans les régions inconnues, bien plus loin que nous connaissons jusqu'à présent. Cela allait sûrement être un non retour pour moi, mais j'avais la ferme intention de les retrouver. Je comptais bien faire connaître la désolation à leur monde. C'est ainsi que je parti à l'aveuglette dans un monde encore inconnu. Après de long mois de voyage, j'avais mis pied à terre sur une planète, une planète probablement et certainement inconnue de tous. Une ville en ruine, où du moins çà en avait l'apparence. Marchant pas à pas, je finis par rencontrer un être. Mes sourcils se haussèrent. Cet accoutrement, cet uniforme, jamais je ne pourrais oublier ceux qui nous avaient attaqués à Odessen. Une sorte d'armure sombre et claire à la fois, une armure fait apparemment d'un alliage qui nous était inconnu. Et avec leur casque, impossible de dire qui était cet ennemi, à quoi ils pouvaient bien ressembler. Je dégainais mon sabre laser double-lame, mes yeux virent au rouge mon lien avec la Force commençait à se libérer. Toi ma puce, tu allais prendre chère dans très peu de temps. Il était seul, tant mieux. Son agonie et sa souffrance n'en sera que plus délicieux à mes yeux et mes oreilles. Sans sommation, je me ruais vers lui, enchaînant mes coups. Et c'est avec feinte et fourberie, que ma lame vint le transpercer. Un liquide verdâtre en sorti. Du sang ?! Peu importe, il était blessé, il souffrait et tout liquide est conducteur de la foudre. Avec haine et rage je l'attaquais avec la foudre Sith. Durant l'attaque, je revoyais dans mon esprit, mon père, Daco, mon maître et Raya. Sur le moment j'étais un véritable diable, je l’entendais hurler de douleur, mais je n'étais pas encore satisfait,  j'amplifiais alors mon attaque de foudre à son maximum.

- "T'aimes çà hein fils de Hutt ?! L'Alliance Éternel te salut ! Bon voyage en enfer !!!"

Je retirais ma lame de son corps, me redressant lentement. Quelque essoufflé, un sourire sadique se dessina sur mes lèvres. Il était le premier, les autres suivront rapidement. Mais un étonnement me prit de court. Une lueur blanche commença à apparaître, se faisant de plus en plus lumineuse. Désorientant, aveuglante, ma main se mit devant mon visage par réflexe. Et durant un court moment, je sentis la présence de ma mère et de Scourge. Puis plus rien. Sans le savoir encore, je venais de subir le même phénomène que ma mère et Scourge.


Ton lien avec la Force, ton usage / Tes capacités


Mon sabre laser est un peu particulier. Il s'agit tout d'abord d'un sabre laser double-lames. Ce même sabre pouvant se séparer en deux sabres lasers. Mes deux sabres ont une lame de couleur rouge sang. L'un de mes sabres a pour embout à la poignet une tête de démon, l'autre sabre a pour embout à la poignet une tête d'ange. Une petite personnalisation me rappelant qui je suis réellement.

● L'art du sabre => Lorsque j'étais un Padawan et Chevalier Jedi, le sabre était à mes yeux qu'une simple arme qu'on utilisait pour se défendre. Par la suite, je me suis intéressé au côté obscur de la Force; Là mon Maître et mentor m'a enseigné que la sabre était  bien plus qu'une simple arme, mais l'extension de notre bras. Avec mon sabre laser double-lame, j'excelle dans plusieurs forme de combat, dont la Forme IV : Ataru, la Forme X : Jar’Kai et la Forme XI : Zez’Kai.

● Forme IV : Ataru => Forme de combat impressionnante,  basée sur l'immersion du corps dans la Force, les acrobaties ponctuées de précises estafilades et la capacité d'adaptation. Forme efficace dans un combat à ciel ouvert, il est terriblement difficile d'en anticiper les mouvements. En  revanche, elle requiert d'être en permanence immergé dans la Force, ce qui est rapidement  fatiguant. Cette forme est inefficace dans un espace restreint.

● Forme X : Jar'Kai => Permet de lancer des assauts plus intrépides et beaucoup plus soutenues sur l’adversaire. La mouvance du jar’kai dépendra de fait souvent du style de combat primaire couplé avec lui.

● Forme XI : Zez’Kai  => Dérivée de la Forme X, bien que moins offensive que cette dernière, mais le maniement du double sabre peut s’avérer mortel.

● La méditation de combat => Le but est de galvaniser les troupes en leur donnant du courage, alors que chez les troupes ennemies ce pouvoir permet de réduire leur volonté de combattre pratiquement à néant. Cependant, cela requiert donc une concentration absolue, je ne dois être absolument pas être dérangé dans le cas de rompre cette technique. Mais cela s'avère très utile pour gagner des batailles. A un haut niveau, la méditation de combat peut coordonner des flottes entières de vaisseaux spatiaux et ce afin d'optimiser au maximum leur capacité, de rendre leurs mouvements plus fluides, de pouvoir anticiper tout mouvement de l'ennemi. Mais j'ai encore besoin d'entraînement pour arriver à la perfection de ce niveau.

● La fusion de Force => Dérivée de la méditation de combat, mais qui ne touche que des êtres réceptifs à la Force et leur permet d'agir en synchronisation.

● La Persuasion de Force => Permet de contrôler l'esprit d'un être organique. Seuls les esprits ayant un volonté plus grande que la mienne sont "immunisés" face à cela.

● La Guérison de Force => Permet de purger le corps de certaines toxines communes ainsi que de cicatriser des blessures légères.A un niveau plus élevé, permet de soigner autrui, mais je n'ai pas ce niveau.

● Étranglement de Force => Permet de priver une cible d'air en serrant sa gorge avec la Force, la tuant à petit feu.


De l'autre côté du miroir


Pseudo : Tom
Age : 28 ans
Comment as- tu découvert le forum ? Par l'intermédiaire de Jade, elle m'a menacé TT  Razz
Double compte ? Premier compte
Autre choses à ajouter ? Je sens que je vais me plaire Smile



Dernière édition par Darth Noctifer le Sam 1 Déc - 15:46, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile rose
Rosas Sky-Larek
Messages : 2885
Comptes : Calista, Opaline, Syal Antilles
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère   Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère EmptyLun 29 Oct - 20:58

Bienvenue à toi, je crois qu'on va bien s'entendre

_________________
Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère Rosas_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sexy Lady Sith
Darth Lunariss
Messages : 593
Comptes : Sarkiss Shan
Iyana Drien
Espèce : Twi'lek
Âge rp : 20 ans
Maître : Kallig
Infos fermées
MessageSujet: Re: Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère   Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère EmptyLun 29 Oct - 23:19

Bienvenue, bon courage pour ta fiche Smile

_________________
Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère Luna_b10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Etoile rose
Rosas Sky-Larek
Messages : 2885
Comptes : Calista, Opaline, Syal Antilles
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère   Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère EmptyMar 6 Nov - 10:49

Coucou , tu as besoin d'un délais pour finir ?

_________________
Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère Rosas_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Etoile rose
Rosas Sky-Larek
Messages : 2885
Comptes : Calista, Opaline, Syal Antilles
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère   Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère EmptyDim 11 Nov - 21:01

a un délai plus long suite à la panne de la box

_________________
Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère Rosas_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Darth Noctifer
Messages : 18
Comptes : Aucun
Espèce : Humain
Âge rp : 35 ans
Maître : - Maître Jedi => Maître Akasa Be

- Maître Sith => Lord Scourge
Apprenti / Padawan : Aucun
Infos fermées
MessageSujet: Re: Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère   Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère EmptySam 1 Déc - 15:47

Je viens de finir j'espère que çà vous conviendra Smile

*maman fiston arrive Razz *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile rose
Rosas Sky-Larek
Messages : 2885
Comptes : Calista, Opaline, Syal Antilles
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère   Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère EmptySam 1 Déc - 17:09

c'est parfaittttttttttttttttt

_________________
Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère Rosas_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère   Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Darth Noctifer, progéniture de l'Etrangère
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Al'naelyn Keithiel Nil'eria — ❝ L'oiseau en cage rêvera des nuages. ❞
» Mod pour ETW
» Ydris l'Etrangère.
» Darth Zeon, le Grand Instructeur Sith
» vivre et laisser mourir | darth laureus & darth nihilus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Passeports Galactiques :: Passeports :: Passeports validés-
Sauter vers: