Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 5
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Ven 2 Nov - 0:18

La pluie tombait de manière intensive depuis maintenant plusieurs jours, transformant le sol en une épaisse boue dans laquelle mes bottes s’enfonçaient profondément dès que je quittais la protection relative offerte par le complexe en ruine qui avait autrefois appartenu aux fiers mandaloriens. Depuis mon arrivée dans cette époque, je n’avais cessé de me cacher, de chercher un moyen de rester en dehors du cycle des événements pour me ressourcer et comprendre ce qui m’était réellement arrivé avant et après cet événement bouleversant. Mon année de servitude au service du Seigneur de la Faim m’avait fait longuement parcourir ce secteur de la galaxie, qu’il avait volontairement anéantie pour pouvoir mieux se cacher de ses ennemis, les Jedi. Je savais que Dxun était une lune particulièrement inhospitalière pour y avoir mit les pieds une fois, il y a maintenant quatre millénaires. Malgré le temps, la lune n’avait tellement changé. Seules les installations datant des guerres mandaloriennes et sith affichaient les marques du vieillissement. C’était un endroit parfait où faire une halte avant de reprendre mon chemin vers le monde qui avait il y a bien longtemps été le miens : Katarr.

J’avais aussi fait le choix de cette lune malgré le blocus proche car il aurait dû être la destination finale de mon périple, le lieu où j’aurais dû confronter celle qui inquiétait tant le Seigneur de la Faim. J’ignorais en détail ce qui avait bien pu lui arriver mais il était évident qu’il avait dû échouer, sinon la galaxie aurait drastiquement changé. Ma plus grande crainte avait été qu’il eut pu franchir lui aussi ces anomalies spatio-temporelles pour déchaîner sa haine de toute vie dans cette époque mais la brisure soudaine du lien de force qu’il avait établi entre nous était la preuve que Darth Nihilus appartenait toujours au passé. La disparition soudaine de la pression qu’il avait exercé pendant plusieurs mois sur mon esprit m’avait ouvert un monde de possibilités que j’avais longtemps ignoré mais m’avait également retiré tout but dans ma vie, me laissant à la dérive dans le flot infini de la force et ses travers les plus obscurs. J’avais chassé les Jedi pendant des mois pour les offrir sur un plateau à mon maître désormais disparu, convaincue qu’ils étaient responsables de l’anéantissement de mon monde. J’en avait toujours la conviction, d’ailleurs, mais le temps passé dans cette nouvelle époque m’avait fait comprendre que leur annihilation était tout simplement impossible, tout comme la disparition des Sith était impensable. L’Empereur actuel avait cherché à éliminer les premiers lui aussi, sans y parvenir, et les Jedi avait tenté d’exterminer les Sith il y a plusieurs millénaires, et échouèrent lamentablement. Nous étions faits, malgré nous, pour coexister, dans la peur et la haine de l’autre.

Pour ma part néanmoins, il était évident que les Jedi ne devaient pas prédominer et, et ce bien que je susse que le côté obscur était un véritable danger. Il était le responsable de mon état, de mon année de servitude et de la corruption de mon esprit. Pourtant, je m’étais habitué à m’y plonger, et j’avais appris à embrasser sa présence. Il me rendait plus forte, plus déterminée, plus confiante. Devais-je me dévoiler et m’aligner sur ces Sith dont j’ai entendu parler pendant mes périples dans la Bordure ? Cette idée essayait toujours de s’instiller dans mon esprit, mais je doutais toujours que ce puisse être une bonne idée. Je n’avais jamais eu l’ambition du Seigneur de la Faim, ni la volonté de m’accaparer son pouvoir. Il ne m’avait jamais laissé goûter à cette facette du côté obscur. De tout ce que j’avais pu apprendre sur les Sith, j’étais aveuglément convaincue que je n’étais pas comme eux.

Et ce n’était peut-être pas plus mal…

***

J’approchais de la fin de mon séjour sur Dxun. J’avais suffisamment exploré les ruines de l’ancienne forteresse mandalorienne et le temple à l’abandon de Freedon Nadd pour comprendre que je n’apprendrais rien de plus ici. Les événements que je cherchais à faire resurgir étaient bien trop vieux pour avoir laissé la moindre trace indélébile et tout avait dû disparaître rongé par le temps. Il ne me restait plus qu’à affronter ce que je pensais être ma dernière crainte : Katarr.

D’un pas certain, je quittais le porche d’un des bâtiments à moitié effondré du complexe, laissant derrière moi le néant que j’avais découvert à mon arrivée. Bien que je ne pusse pas réellement la visualiser, je constatais que la pluie avait baissé en intensité, ne laissant qu’un crachin se déposer sur mes effets. Je voulais me hâter de rejoindre le vaisseau que j’avais volé quelques semaines auparavant et que je comptais abandonner après mon voyage sur mon monde natal.  

C’est alors que je la sentis, à la manière d’un frisson qui partait de mes mains pour remonter jusque dans mon dos. Une présence approchait, et ce n’était pas un animal. Le petit massacre de la veille avait suffi à tenir les bomas et les maalras à l’écart. C’était quelqu’un, une personne. Plus elle approchait, et plus elle me semblait… familière. Je me sentais soudainement troublée et m’arrêtais au milieu de la boue, non loin de la lisière de la forêt qui me séparait du vaisseau que j’avais dissimulé. Ce sentiment de familiarité s’accentuait de seconde en seconde, alors qu’au milieu de la forêt translucide apparaissait la silhouette lumineuse.

Et elle venait pour moi… ?


Mon sabre glissa dans ma main gantée par instinct alors que je m’apprêtais à la confronter. J’étais curieuse de savoir pourquoi cette aura lumineuse me semblait si familière, et pourquoi elle m’inquiétait. Pourtant, intérieurement, je le savais. Je ne voulais simplement pas y croire. Lorsqu’elle fut assez proche, je lançais froidement un avertissement à son attention, allant droit au but, et ce suffisamment fort pour quelle m’entende :

« Qui êtes-vous, et que me voulez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Exilée de son temps
avatar
Messages : 233
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Sam 3 Nov - 18:18

Dxun... Ce monde, cette lune, ravivait de vieux souvenirs. J'y avais rencontré "Mandalore", connu aussi sous le nom de Canderous Ordo, et j'avais utilisé son aide pour aller deux fois sur Ondéron, une fois discrètement et une seconde un peu moins, la planète étant en pleine guerre contre les sith. Si j'étais là, c'était parce que j'avais voulu étudier plus directement la situation du système depuis que l'empire l'avait annexé. Avec l'aide d'un pilote rebelle, trop peu discipliné pour servir dans une escadrille, j'avais pris un petit cargo. Toutefois, la sécurité était un peu trop serrée pour se poser sur la planète pour le moment. A la place, j'écoutais le sentiment qui était en moi, ce souvenir de ma vision… et je lui dis d'aller sur la lune Dxun, qui se trouvait éloigné de sa planète-mère, trop pour que l'empire y ait envoyé une garnison.

Je lui indiquais où se poser, lui conseillant ensuite de rester à l'intérieur du vaisseau. l ne sembla pas m'écouter, jusqu'à se retrouver sur la rampe et de voir que la végétation locale est fort peu accueillante. Là, il décida de remonter vite fait, refermant l'accès au vaisseau derrière lui. Cela valait mieux pour sa sécurité, en effet. Pour ma part, je fis le trajet jusqu'aux ruines mandaloriennes, à moitiés cachées par la végétation maintenant. Les animaux ne me causèrent que peu de soucis, la Force m'aidant à les convaincre de chasser une autre proie que moi. Toutefois, alors que j'approchais, je sentis une présence dans la Force, une présence… familière. Je fus surprise, me demandant si je ne me trompais mais je du me rendre à l'évidence : elle était bien réelle.

Accélérant le pas, je franchis ce qui était jadis l'entrée du camps, me dirigeant vers l'endroit d'où émanait cette présence, voyant une personne sortir d'un bâtiment en parti effondré. JE souris en voyant qu'elle portait toujours sa capuche de la même manière. Visas ne semblait pas avoir changé.. sauf qu'elle dégaina son sabre-laser en me voyant. Si je n'avais pas croisé Revan, je n'aurais pas compris ses paroles..


« Qui êtes-vous, et que me voulez-vous ? »

Elle devait être la Visas Marr d'avant notre rencontre, tout comme j'avais croisé le Revan rendu amnésique par le conseil jedi. C'était un peu triste car nous avions été amies elle et moi. J'écartais doucement les mains de mes hanches, en signe pacifique. Après tout, je n'allais pas l'affronter : j'étais bien meilleure que lors de notre première rencontre où je l'avais vaincu, à bord de l'Ebon Hawk. Sur cette même lune. Ironie du destin ? Il restait maintenant à savoir de quand elle venait plus précisément.

"Je te connais, tu es Visas Marr. Tu servais jadis Darth Nihilus, il t'avait t'ailleurs envoyé pour me tuer : mon nom est Meetra Surik, l'exilée qui a jadis défait le triumvirat sith."

Je parlais calmement, contente malgré tout de revoir un visage familier. Elle du le ressentir dans mon regard d'ailleurs. Espérons juste qu'elle ne se mette pas en tête de me couper la mienne.


_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 5
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Lun 12 Nov - 22:17

« Je te connais, tu es Visas Marr. Tu servais jadis Darth Nihilus, il t'avait t'ailleurs envoyé pour me tuer : mon nom est Meetra Surik, l'exilée qui a jadis défait le triumvirat sith. »

L’annonce me fait l’effet d’une bombe. Mes lèvres s'entrouvrent sous la surprise et je ne peux retenir mon corps de faire un pas en arrière. es vieux réflexes, restes d’un esprit anciennement formaté pour obéir aux moindres suggestions du Seigneur de la Faim, refont soudainement surface mais je parviens à résister à cette suggestion perfide qui me demande de frapper. Je retiens ma lame, d’abord pour cette raison mais également par incertitude. Cette personne qui se trouve devant moi, cette aura, est différente de celle de mes souvenirs. Serait-ce une imposture ?

« Qui vous a dit cela ? Comment connaissez-vous mon nom ? »

Non, ça ne l’était pas. Mes souvenirs étaient basés sur une aura puissante mais diffuse, perdue, isolée. Une aura qui cherchait à retrouver son véritable lien dans la Force. Un lien puissant, qui dépassait de loin celui de mon ancien maître. C'était bien elle. Il n'y avait pas de doutes à avoir.

« Vous êtes bien l’Exilée, oui… »

Son calme ne m’impressionnait pas. J’avais éliminé des jedis qui avaient présenté le même état d’esprit, mais dont l’objectif était bien de me terrasser. J’avais envie de fuir pendant que j’en avais encore l’occasion. J’étais certaine de pouvoir la semer dans la jungle dense. Mais j’étais interloquée. Comment pouvait-elle savoir que j’avais été envoyé pour la tuer puisque nous ne nous étions jamais rencontrés ? Que j’avais été transporté à cette époque avant de la retrouver pour l’affronter ?

« Cependant, je ne vous ai jamais rencontré. A l’exception de l'étude faite de votre aura si particulière dans la Force, je ne vous connais pas personnellement. »

Je resserrais ma poigne déjà ferme sur mon arme, la lame toujours étendue sur ma droite mais la garde ouverte pour signifier que je ne souhaitais pas attaquer. J’avais bien l’Exilée face à moi, j’en avais la certitude malgré mon déni apparent. Une Exilée en pleine possession de ces moyens, qui avait réussi à se réunir avec la Force. Dans un duel, je n’avais pas la moindre chance. Je sentais sa puissance et je discernais le rayonnement de son aura. Déjà, à l’époque, je savais que j’allais à une mort certaine. L’affronter ici serait du suicide.

Je secouais la tête. Mon instinct m’hurlait qu’elle était là pour moi; pour finir ce qu’elle avait commencé avec Nihilus; que je devais m’enfuir. Pourtant je restais là, figée par la curiosité. Je restais face à elle car j’avais besoin de savoir. Elle avait attiré mon attention et désormais je voulais des réponses. Tant de questions se bousculaient dans mon esprit que j’avais du mal à savoir où donner de la tête. Comment connaissait-elle mon nom ? Comment avait-elle pu tuer le Seigneur de la Faim sans que je ne le sente ? Sans qu’elle ne me tue, moi ? Si elle était réellement Meetra Surik, alors elle devait me le dire.

« Vous dîtes avoir tué mon maître. Comment ? Aussi puissante que vous ayez pu l’être à cette époque, vous n’étiez pas prête. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Exilée de son temps
avatar
Messages : 233
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Sam 17 Nov - 19:49

« Qui vous a dit cela ? Comment connaissez-vous mon nom ? »

Je soupirais. Pourquoi les gens répondent-ils toujours de cette façon quand un inconnu vous dévoile qu'il sait qui vous êtes. Personne n'a d'option plus originale, genre répondre que l'on n'a pas le temps pour signer des autographes ?

« Vous êtes bien l’Exilée, oui… »

Hourra, elle me croyait au moins sur ce point là. Logique vu qu'elle me traquait, m'a traquée ? Les miralukas voient avec la Force, elle a donc reconnu mon aura, celle qu'elle a du voir dans mes visions.  

« Cependant, je ne vous ai jamais rencontré. A l’exception de l'étude faite de votre aura si particulière dans la Force, je ne vous connais pas personnellement. Vous dîtes avoir tué mon maître. Comment ? Aussi puissante que vous ayez pu l’être à cette époque, vous n’étiez pas prête. »

Bon, j'étais donc partie pour une explication barbante sur les failles. Je n'étais même pas une experte en la matière, si tant est qu'il en existe un. Toutefois, cela était indispensable pour Visas, d'une aprt car elle devait comprendre la situation et d'une autre pour espérer qu'elle rejoindre un jour le camp des jedi, ou tout du moins des rebelles. Ce n'était pas la même situation qu'il y a trois milles neuf cent ans, où elle avait un compte personnel avec Nihilus.

"Bon, j'imagine que tu as compris que la Force nous a fait voyager à travers le temps ? Et bien, elle ne nous a pas attiré du même "temps". Je ne suis pas la Meetra Surik du moment où tu as été aspirée mais celle du futur de ce moment là."

C'était compliqué, hein. Et pourtant, je ne voyais pas comment expliquer plus simplement à quelqu'un que vous venez du futur de son passé. Franchement, cela aurait été plus simple qu'on la.. non, oubliez ça, elle devait être morte au moment où la faille m'a gobé. Après tout, moi-même je l'étais depuis trois siècles !

"Moi, je me rappelle t'avoir rencontré à bord de l'Ebon Hawk. Tu t'étais infiltrée et m'avais défié, envoyée par darth Nihilus pour m'éliminer. Tu as échoué et rejoins mon équipage. Oh, tu ne m'as pas fait confiance de suite. Il m'a fallu du temps pour que tu parles de toi, de ce qui te liait à Nihilus, de Katarr..."

Sujet douloureux pour elle s'il en est. Elle a perdu tout ce qu'elle avait ce jour où le seigneur sith avait exterminé toute vie sur ce monde, attiré par la présence de l'ordre jedi au quasi grand complet. Il avait été, d'ailleurs, délicat d'éviter que cela l'entraîne vers le Côté Obscur. J'ignore ce qui se serait passé s'il n'y avait pas eu ce lien de Force entre nous deux.

"Concernant notre combat contre Nihilus, car tu étais avec moi ce jour là, cela a débuté comme un affrontement classique. On avait même pris le dessus quand il a tenté de se "nourrir" de moi. Sauf qu'il a échoué : Nihilus est incapable de prendre la Force qui est en moi. Cela a même l'effet inverse, cela l'affaibli. Nous l'avons vaincu car j'avais été coupée de la Force. Et une fois sa victoire accomplie, tu as pris son masque."

C'était ironique non ? J'ai terrassé un des sith parmi les plus puissants ayant jamais existé parce que, des années plus tôt, je m'étais inconsciemment coupée de la Force pour préserver ma santé mentale.  L'important, maintenant, c'était de voir si Visas allait me croire.

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Prise en flagrant délit [pv] [terminé]
» Question de règle: prise d'objectif avec un transport plein de troupes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Dxun-
Sauter vers: