Partagez
 

 Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]

Aller en bas 
AuteurMessage

Visas Marr
Messages : 47
Comptes : Visas Marr
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyVen 2 Nov - 0:18

La pluie tombait de manière intensive depuis maintenant plusieurs jours, transformant le sol en une épaisse boue dans laquelle mes bottes s’enfonçaient profondément dès que je quittais la protection relative offerte par le complexe en ruine qui avait autrefois appartenu aux fiers mandaloriens. Depuis mon arrivée dans cette époque, je n’avais cessé de me cacher, de chercher un moyen de rester en dehors du cycle des événements pour me ressourcer et comprendre ce qui m’était réellement arrivé avant et après cet événement bouleversant. Mon année de servitude au service du Seigneur de la Faim m’avait fait longuement parcourir ce secteur de la galaxie, qu’il avait volontairement anéantie pour pouvoir mieux se cacher de ses ennemis, les Jedi. Je savais que Dxun était une lune particulièrement inhospitalière pour y avoir mit les pieds une fois, il y a maintenant quatre millénaires. Malgré le temps, la lune n’avait tellement changé. Seules les installations datant des guerres mandaloriennes et sith affichaient les marques du vieillissement. C’était un endroit parfait où faire une halte avant de reprendre mon chemin vers le monde qui avait il y a bien longtemps été le miens : Katarr.

J’avais aussi fait le choix de cette lune malgré le blocus proche car il aurait dû être la destination finale de mon périple, le lieu où j’aurais dû confronter celle qui inquiétait tant le Seigneur de la Faim. J’ignorais en détail ce qui avait bien pu lui arriver mais il était évident qu’il avait dû échouer, sinon la galaxie aurait drastiquement changé. Ma plus grande crainte avait été qu’il eut pu franchir lui aussi ces anomalies spatio-temporelles pour déchaîner sa haine de toute vie dans cette époque mais la brisure soudaine du lien de force qu’il avait établi entre nous était la preuve que Darth Nihilus appartenait toujours au passé. La disparition soudaine de la pression qu’il avait exercé pendant plusieurs mois sur mon esprit m’avait ouvert un monde de possibilités que j’avais longtemps ignoré mais m’avait également retiré tout but dans ma vie, me laissant à la dérive dans le flot infini de la force et ses travers les plus obscurs. J’avais chassé les Jedi pendant des mois pour les offrir sur un plateau à mon maître désormais disparu, convaincue qu’ils étaient responsables de l’anéantissement de mon monde. J’en avait toujours la conviction, d’ailleurs, mais le temps passé dans cette nouvelle époque m’avait fait comprendre que leur annihilation était tout simplement impossible, tout comme la disparition des Sith était impensable. L’Empereur actuel avait cherché à éliminer les premiers lui aussi, sans y parvenir, et les Jedi avait tenté d’exterminer les Sith il y a plusieurs millénaires, et échouèrent lamentablement. Nous étions faits, malgré nous, pour coexister, dans la peur et la haine de l’autre.

Pour ma part néanmoins, il était évident que les Jedi ne devaient pas prédominer et, et ce bien que je susse que le côté obscur était un véritable danger. Il était le responsable de mon état, de mon année de servitude et de la corruption de mon esprit. Pourtant, je m’étais habitué à m’y plonger, et j’avais appris à embrasser sa présence. Il me rendait plus forte, plus déterminée, plus confiante. Devais-je me dévoiler et m’aligner sur ces Sith dont j’ai entendu parler pendant mes périples dans la Bordure ? Cette idée essayait toujours de s’instiller dans mon esprit, mais je doutais toujours que ce puisse être une bonne idée. Je n’avais jamais eu l’ambition du Seigneur de la Faim, ni la volonté de m’accaparer son pouvoir. Il ne m’avait jamais laissé goûter à cette facette du côté obscur. De tout ce que j’avais pu apprendre sur les Sith, j’étais aveuglément convaincue que je n’étais pas comme eux.

Et ce n’était peut-être pas plus mal…

***

J’approchais de la fin de mon séjour sur Dxun. J’avais suffisamment exploré les ruines de l’ancienne forteresse mandalorienne et le temple à l’abandon de Freedon Nadd pour comprendre que je n’apprendrais rien de plus ici. Les événements que je cherchais à faire resurgir étaient bien trop vieux pour avoir laissé la moindre trace indélébile et tout avait dû disparaître rongé par le temps. Il ne me restait plus qu’à affronter ce que je pensais être ma dernière crainte : Katarr.

D’un pas certain, je quittais le porche d’un des bâtiments à moitié effondré du complexe, laissant derrière moi le néant que j’avais découvert à mon arrivée. Bien que je ne pusse pas réellement la visualiser, je constatais que la pluie avait baissé en intensité, ne laissant qu’un crachin se déposer sur mes effets. Je voulais me hâter de rejoindre le vaisseau que j’avais volé quelques semaines auparavant et que je comptais abandonner après mon voyage sur mon monde natal.  

C’est alors que je la sentis, à la manière d’un frisson qui partait de mes mains pour remonter jusque dans mon dos. Une présence approchait, et ce n’était pas un animal. Le petit massacre de la veille avait suffi à tenir les bomas et les maalras à l’écart. C’était quelqu’un, une personne. Plus elle approchait, et plus elle me semblait… familière. Je me sentais soudainement troublée et m’arrêtais au milieu de la boue, non loin de la lisière de la forêt qui me séparait du vaisseau que j’avais dissimulé. Ce sentiment de familiarité s’accentuait de seconde en seconde, alors qu’au milieu de la forêt translucide apparaissait la silhouette lumineuse.

Et elle venait pour moi… ?


Mon sabre glissa dans ma main gantée par instinct alors que je m’apprêtais à la confronter. J’étais curieuse de savoir pourquoi cette aura lumineuse me semblait si familière, et pourquoi elle m’inquiétait. Pourtant, intérieurement, je le savais. Je ne voulais simplement pas y croire. Lorsqu’elle fut assez proche, je lançais froidement un avertissement à son attention, allant droit au but, et ce suffisamment fort pour quelle m’entende :

« Qui êtes-vous, et que me voulez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
Meetra Surik
Messages : 361
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptySam 3 Nov - 18:18

Dxun... Ce monde, cette lune, ravivait de vieux souvenirs. J'y avais rencontré "Mandalore", connu aussi sous le nom de Canderous Ordo, et j'avais utilisé son aide pour aller deux fois sur Ondéron, une fois discrètement et une seconde un peu moins, la planète étant en pleine guerre contre les sith. Si j'étais là, c'était parce que j'avais voulu étudier plus directement la situation du système depuis que l'empire l'avait annexé. Avec l'aide d'un pilote rebelle, trop peu discipliné pour servir dans une escadrille, j'avais pris un petit cargo. Toutefois, la sécurité était un peu trop serrée pour se poser sur la planète pour le moment. A la place, j'écoutais le sentiment qui était en moi, ce souvenir de ma vision… et je lui dis d'aller sur la lune Dxun, qui se trouvait éloigné de sa planète-mère, trop pour que l'empire y ait envoyé une garnison.

Je lui indiquais où se poser, lui conseillant ensuite de rester à l'intérieur du vaisseau. l ne sembla pas m'écouter, jusqu'à se retrouver sur la rampe et de voir que la végétation locale est fort peu accueillante. Là, il décida de remonter vite fait, refermant l'accès au vaisseau derrière lui. Cela valait mieux pour sa sécurité, en effet. Pour ma part, je fis le trajet jusqu'aux ruines mandaloriennes, à moitiés cachées par la végétation maintenant. Les animaux ne me causèrent que peu de soucis, la Force m'aidant à les convaincre de chasser une autre proie que moi. Toutefois, alors que j'approchais, je sentis une présence dans la Force, une présence… familière. Je fus surprise, me demandant si je ne me trompais mais je du me rendre à l'évidence : elle était bien réelle.

Accélérant le pas, je franchis ce qui était jadis l'entrée du camps, me dirigeant vers l'endroit d'où émanait cette présence, voyant une personne sortir d'un bâtiment en parti effondré. JE souris en voyant qu'elle portait toujours sa capuche de la même manière. Visas ne semblait pas avoir changé.. sauf qu'elle dégaina son sabre-laser en me voyant. Si je n'avais pas croisé Revan, je n'aurais pas compris ses paroles..


« Qui êtes-vous, et que me voulez-vous ? »

Elle devait être la Visas Marr d'avant notre rencontre, tout comme j'avais croisé le Revan rendu amnésique par le conseil jedi. C'était un peu triste car nous avions été amies elle et moi. J'écartais doucement les mains de mes hanches, en signe pacifique. Après tout, je n'allais pas l'affronter : j'étais bien meilleure que lors de notre première rencontre où je l'avais vaincu, à bord de l'Ebon Hawk. Sur cette même lune. Ironie du destin ? Il restait maintenant à savoir de quand elle venait plus précisément.

"Je te connais, tu es Visas Marr. Tu servais jadis Darth Nihilus, il t'avait t'ailleurs envoyé pour me tuer : mon nom est Meetra Surik, l'exilée qui a jadis défait le triumvirat sith."

Je parlais calmement, contente malgré tout de revoir un visage familier. Elle du le ressentir dans mon regard d'ailleurs. Espérons juste qu'elle ne se mette pas en tête de me couper la mienne.


_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter

Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Meetra10
Theme Song
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Visas Marr
Messages : 47
Comptes : Visas Marr
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyLun 12 Nov - 22:17

« Je te connais, tu es Visas Marr. Tu servais jadis Darth Nihilus, il t'avait t'ailleurs envoyé pour me tuer : mon nom est Meetra Surik, l'exilée qui a jadis défait le triumvirat sith. »

L’annonce me fait l’effet d’une bombe. Mes lèvres s'entrouvrent sous la surprise et je ne peux retenir mon corps de faire un pas en arrière. es vieux réflexes, restes d’un esprit anciennement formaté pour obéir aux moindres suggestions du Seigneur de la Faim, refont soudainement surface mais je parviens à résister à cette suggestion perfide qui me demande de frapper. Je retiens ma lame, d’abord pour cette raison mais également par incertitude. Cette personne qui se trouve devant moi, cette aura, est différente de celle de mes souvenirs. Serait-ce une imposture ?

« Qui vous a dit cela ? Comment connaissez-vous mon nom ? »

Non, ça ne l’était pas. Mes souvenirs étaient basés sur une aura puissante mais diffuse, perdue, isolée. Une aura qui cherchait à retrouver son véritable lien dans la Force. Un lien puissant, qui dépassait de loin celui de mon ancien maître. C'était bien elle. Il n'y avait pas de doutes à avoir.

« Vous êtes bien l’Exilée, oui… »

Son calme ne m’impressionnait pas. J’avais éliminé des jedis qui avaient présenté le même état d’esprit, mais dont l’objectif était bien de me terrasser. J’avais envie de fuir pendant que j’en avais encore l’occasion. J’étais certaine de pouvoir la semer dans la jungle dense. Mais j’étais interloquée. Comment pouvait-elle savoir que j’avais été envoyé pour la tuer puisque nous ne nous étions jamais rencontrés ? Que j’avais été transporté à cette époque avant de la retrouver pour l’affronter ?

« Cependant, je ne vous ai jamais rencontré. A l’exception de l'étude faite de votre aura si particulière dans la Force, je ne vous connais pas personnellement. »

Je resserrais ma poigne déjà ferme sur mon arme, la lame toujours étendue sur ma droite mais la garde ouverte pour signifier que je ne souhaitais pas attaquer. J’avais bien l’Exilée face à moi, j’en avais la certitude malgré mon déni apparent. Une Exilée en pleine possession de ces moyens, qui avait réussi à se réunir avec la Force. Dans un duel, je n’avais pas la moindre chance. Je sentais sa puissance et je discernais le rayonnement de son aura. Déjà, à l’époque, je savais que j’allais à une mort certaine. L’affronter ici serait du suicide.

Je secouais la tête. Mon instinct m’hurlait qu’elle était là pour moi; pour finir ce qu’elle avait commencé avec Nihilus; que je devais m’enfuir. Pourtant je restais là, figée par la curiosité. Je restais face à elle car j’avais besoin de savoir. Elle avait attiré mon attention et désormais je voulais des réponses. Tant de questions se bousculaient dans mon esprit que j’avais du mal à savoir où donner de la tête. Comment connaissait-elle mon nom ? Comment avait-elle pu tuer le Seigneur de la Faim sans que je ne le sente ? Sans qu’elle ne me tue, moi ? Si elle était réellement Meetra Surik, alors elle devait me le dire.

« Vous dîtes avoir tué mon maître. Comment ? Aussi puissante que vous ayez pu l’être à cette époque, vous n’étiez pas prête. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
Meetra Surik
Messages : 361
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptySam 17 Nov - 19:49

« Qui vous a dit cela ? Comment connaissez-vous mon nom ? »

Je soupirais. Pourquoi les gens répondent-ils toujours de cette façon quand un inconnu vous dévoile qu'il sait qui vous êtes. Personne n'a d'option plus originale, genre répondre que l'on n'a pas le temps pour signer des autographes ?

« Vous êtes bien l’Exilée, oui… »

Hourra, elle me croyait au moins sur ce point là. Logique vu qu'elle me traquait, m'a traquée ? Les miralukas voient avec la Force, elle a donc reconnu mon aura, celle qu'elle a du voir dans mes visions.  

« Cependant, je ne vous ai jamais rencontré. A l’exception de l'étude faite de votre aura si particulière dans la Force, je ne vous connais pas personnellement. Vous dîtes avoir tué mon maître. Comment ? Aussi puissante que vous ayez pu l’être à cette époque, vous n’étiez pas prête. »

Bon, j'étais donc partie pour une explication barbante sur les failles. Je n'étais même pas une experte en la matière, si tant est qu'il en existe un. Toutefois, cela était indispensable pour Visas, d'une aprt car elle devait comprendre la situation et d'une autre pour espérer qu'elle rejoindre un jour le camp des jedi, ou tout du moins des rebelles. Ce n'était pas la même situation qu'il y a trois milles neuf cent ans, où elle avait un compte personnel avec Nihilus.

"Bon, j'imagine que tu as compris que la Force nous a fait voyager à travers le temps ? Et bien, elle ne nous a pas attiré du même "temps". Je ne suis pas la Meetra Surik du moment où tu as été aspirée mais celle du futur de ce moment là."

C'était compliqué, hein. Et pourtant, je ne voyais pas comment expliquer plus simplement à quelqu'un que vous venez du futur de son passé. Franchement, cela aurait été plus simple qu'on la.. non, oubliez ça, elle devait être morte au moment où la faille m'a gobé. Après tout, moi-même je l'étais depuis trois siècles !

"Moi, je me rappelle t'avoir rencontré à bord de l'Ebon Hawk. Tu t'étais infiltrée et m'avais défié, envoyée par darth Nihilus pour m'éliminer. Tu as échoué et rejoins mon équipage. Oh, tu ne m'as pas fait confiance de suite. Il m'a fallu du temps pour que tu parles de toi, de ce qui te liait à Nihilus, de Katarr..."

Sujet douloureux pour elle s'il en est. Elle a perdu tout ce qu'elle avait ce jour où le seigneur sith avait exterminé toute vie sur ce monde, attiré par la présence de l'ordre jedi au quasi grand complet. Il avait été, d'ailleurs, délicat d'éviter que cela l'entraîne vers le Côté Obscur. J'ignore ce qui se serait passé s'il n'y avait pas eu ce lien de Force entre nous deux.

"Concernant notre combat contre Nihilus, car tu étais avec moi ce jour là, cela a débuté comme un affrontement classique. On avait même pris le dessus quand il a tenté de se "nourrir" de moi. Sauf qu'il a échoué : Nihilus est incapable de prendre la Force qui est en moi. Cela a même l'effet inverse, cela l'affaibli. Nous l'avons vaincu car j'avais été coupée de la Force. Et une fois sa victoire accomplie, tu as pris son masque."

C'était ironique non ? J'ai terrassé un des sith parmi les plus puissants ayant jamais existé parce que, des années plus tôt, je m'étais inconsciemment coupée de la Force pour préserver ma santé mentale.  L'important, maintenant, c'était de voir si Visas allait me croire.

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter

Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Meetra10
Theme Song
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Visas Marr
Messages : 47
Comptes : Visas Marr
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyMer 21 Nov - 0:01

« Bon, j'imagine que tu as compris que la Force nous a fait voyager à travers le temps ? Et bien, elle ne nous a pas attiré du même "temps". Je ne suis pas la Meetra Surik du moment où tu as été aspirée mais celle du futur de ce moment-là. »

Je restais de marbre, campée dans mes bottes qui s’enfonçaient dans la boue, ne laissant échapper qu’un soupir d’exaspération, et avec mon voile sur la tête, il était de toute façon difficile de discerner le reste de mes réactions. Je savais déjà tout cela. Bien que j’eusse tenté de rester le plus en retrait possible de ces phénomènes, j’en avais appris les principes fondamentaux. Le fait qu’ils transportaient les adeptes du passé comme du futur vers ce point du temps, et ce peu importe l’Espace. J’avais d’abord trouvé la chose difficilement acceptable mais la réalité m’avait rapidement fait changer d’avis. C’est juste que je n’avais jamais rencontré auparavant de personnes ayant été elles aussi transportées, et ce car j’avais souhaité m’en tenir à l’écart.

Meetra Surik m’avait prise par surprise en débarquant ici, face à moi, sur cette lune perdue de la Bordure Intérieure. Je ne m’étais pas préparée à la croiser. L’idée ne m’avait même jamais traversé l’esprit, ce dernier étant resté sur le soulagement que mon maitre, le Seigneur de la Faim, n’avait pas pu me suivre jusque dans ce Temps précis.

« Je le sais. J’ai eu suffisamment de temps pour étudier ces phénomènes et comprendre en partie ce qu’il s’est passé. »

Bien que je ne pouvais pas discerner physiquement ce que faisait Meetra Surik, je la surveillait néanmoins grâce à mon don de vision dans la Force. J’étais peut-être encline à l’écouter me raconter ce qu’elle savait de moi, mais je n’étais pas encore prête à baisser la garde.

« Moi, je me rappelle t'avoir rencontré à bord de l'Ebon Hawk. Tu t'étais infiltrée et m'avais défié, envoyée par darth Nihilus pour m'éliminer. Tu as échoué et rejoins mon équipage. Oh, tu ne m'as pas fait confiance de suite. Il m'a fallu du temps pour que tu parles de toi, de ce qui te liait à Nihilus, de Katarr... »

Je grimaçais fortement, retenant une pulsion soudaine. Je sentais la colère monter au moment où elle cita Katarr, faisant resurgir des bribes douloureuses de mon asservissement. Je ressentais encore parfois le néant que j’avais observé lorsque le Seigneur de la Faim s’était nourri de la vie de mon monde, ce qui fut le cas pendant un cours instant. Elle n’avait pas le droit de parler de Katarr. Pas après ce que les Jedi avaient fait malgré eux. Ils auraient dû le prévoir.

Je ne pouvais néanmoins pas nier qu’elle avait raison sur toute la ligne en ce qui concernait ma mission. J’avais effectivement prévu de m’infiltrer à bord de son vaisseau et d’y neutraliser l’équipage si ce dernier résistait. J’avais prévu de l’affronter et de mourir, pour pouvoir enfin mettre un terme à mes souffrances. Je restais néanmoins silencieuse pour l’instant, encaissant les informations tel un mur. Un mur qui se fragilisait, mais qui avait encore de sérieux doutes.

« Concernant notre combat contre Nihilus, car tu étais avec moi ce jour là, cela a débuté comme un affrontement classique. On avait même pris le dessus quand il a tenté de se "nourrir" de moi. Sauf qu'il a échoué : Nihilus est incapable de prendre la Force qui est en moi. Cela a même l'effet inverse, cela l'affaibli. Nous l'avons vaincu car j'avais été coupée de la Force. Et une fois sa victoire accomplie, tu as pris son masque. »

Cette nouvelle fut plus compliquée à digérer, car je refusais encore d’admettre la possibilité que Meetra puisse dire la vérité sans la déformer. A ce jour, en cet instant, je ne voyais pas faire équipe avec une Jedi pour affronter Nihilus. Je ne me voyais pas lui accorder ma confiance. Mais je ne me voyais pas tenter de la tuer non plus. Si elle avait raison, et que cette… moi ait pu exister dans son continuum, alors il avait dû se produire quelque chose, un déclic, qui m’avait fait basculer. Cette chose, je ne la saisissais pas.

En revanche, le reste de son explication faisait parfaitement sens et je ne sais pas pourquoi je n’y avais pas pensé plus tôt. Mon maitre avait toujours craint l’Exilée, et je pensais que c’était uniquement parce qu’elle pouvait être plus puissant que lui. Je n’avais jamais songé au fait qu’il puisse la craindre parce qu’il craignait de ne pas pouvoir s’en nourrir. Pour moi, ce fait était acquis, et c’est pourquoi j’avais toujours vu Nihilus comme invincible ou immortel.

J’indiquais mon état de réflexion intense par un léger mouvement de tête. Elle me disait probablement la vérité, et je n’avais pas de moyen de prouver le contraire.

« Votre explication se tient, Exilée. Il est vrai que mon maître avait peur de vous. Il vous craignait plus que tous les Jedi réunis. Je n’ai jamais compris pourquoi, parce que je n’ai jamais pris le problème à l’envers. »

Cela m’agaçait, et faisait resurgir une profonde frustration, qui se mua pendant un cours instant, dans un saut d’humeur, en une pointe de dégoût et de haine non pas contre elle, mais contre ce qu’elle représentait : les Jedi.

« Pour autant, ce qui me reliait à Nihilus, à mon monde, est de votre faute à vous, les Jedi. Vous êtes venu sur Katarr, vous l’avez attiré. Tout ce qui m’est arrivé est de votre faute. J’ai tout perdu à cause de vous. »

Je me raidissais un instant, avant de relâcher la pression que j’avais accumulé jusque-là. J’étais encore trop instable. Pendant un instant, l’idée de bondir sur elle m’avait parcouru l’esprit. D’un mouvement de pouce, je venais rétracter la lame de mon arme tandis que ma senestre venait glisser distraitement sur mon visage, au niveau de mes yeux.

« Vraiment… tout. »

Oui, Nihilus me les avait pris pour me faire sentir la douleur physique, mais aussi la douleur liée à la brisure d’un lien privilégié que j’entretenais avec la Force. Avec mon arrivée dans ce continuum, j’avais retrouvé ma vue particulière. J’avais pu me reconstruire partiellement. Agir de façon inconsidérée en attaquant l’Exilée n’aurait fait qu’affaiblir ce que j’avais réussir à bâtir.

Je soupirais.

« Bien que je puisse éventuellement être encline à vous croire, je ne vois pas comment j’aurais pu accepter de suivre la voie de ceux qui ont réduit mon existence à néant.

Néanmoins, si vous n’êtes pas là pour me tuer, alors qu’êtes-vous donc venu faire ici ? Vous êtes venu me chercher, c’est ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
Meetra Surik
Messages : 361
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyMar 27 Nov - 21:03

« Je le sais. J’ai eu suffisamment de temps pour étudier ces phénomènes et comprendre en partie ce qu’il s’est passé. »

Elle est donc ici depuis un moment et n'est pas apparue sur Dxun, où elle aurait eu du mal à découvrir des informations sur les failles. Elle a du avoir du mal à en découvrir, d''ailleurs. Je vois mal les sith laisser des rumeurs là-dessus circuler librement, même s'ils ne peuvent empêcher que cela se fasse, surtout vu certains avis de recherches qu'ils diffusent eux-même.

« Votre explication se tient, Exilée. Il est vrai que mon maître avait peur de vous. Il vous craignait plus que tous les Jedi réunis. Je n’ai jamais compris pourquoi, parce que je n’ai jamais pris le problème à l’envers. »

"Tu avais perdu tout espoir, tu le croyais invincible. Il n'est pas étonnant que tu n'ais pas vraiment réfléchis à la question."

Il y avait ça et une autre raison de sa traque à mon égard. Traya, voilà la seconde raison. Elle avait dirigé le Triumvirat et il s'était douté qu'il y avait une raison pour qu'elle reste en ma compagnie. Lui-même n'avait pas réellement compris le danger que je représentais que lors de notre affrontement, même s'il avait conscience qu'il y en avait un.

« Pour autant, ce qui me reliait à Nihilus, à mon monde, est de votre faute à vous, les Jedi. Vous êtes venu sur Katarr, vous l’avez attiré. Tout ce qui m’est arrivé est de votre faute. J’ai tout perdu à cause de vous... Vraiment… tout. »

"Tu n'es pas la seule à avoir perdue des êtres chers ce jour-là, Visas. Je comprend ta douleur et je reconnais que les jedi ont leur part, involontaire, dans ce désastre mais je n'ai pas besoin de te rappeler celui qui a décidé de détruire ton monde. Ne voir qu'un seul des coupables, surtout celui qui ne pensait pas à mal, n'est pas juste."

Je savais le terrain sensible aussi parlais-je doucement, sur un ton un peu plus calme encore. Il était là, le germe qui pouvait faire basculer Visas du Côté Obscur, ou la faire revenir du Côté Lumineux. C'était la source de sa colère, de sa haine mais aussi de sa peur.

Bien que je puisse éventuellement être encline à vous croire, je ne vois pas comment j’aurais pu accepter de suivre la voie de ceux qui ont réduit mon existence à néant. Néanmoins, si vous n’êtes pas là pour me tuer, alors qu’êtes-vous donc venu faire ici ? Vous êtes venu me chercher, c’est ça ?

"Pas du tout, je venais voir comment se portait Ondéron depuis son annexion par l'Empire et si les sith ne tentaient pas, une nouvelle fois, de réveiller Freedon Nadd."

Si cela arrivait, je n'osais imaginer comment tout cela finirait, avec un nouveau "sith tout puissant et qui se prend pour le maître de l'univers"...

"J'ignorais ta présence ici, avant que je n'approche de la base de Canderous. Quand aux raisons que tu as eu pour me suivre... Au départ, c'était parce que je t'avais vaincu, sans contestation possible. Tu avais compris ne pas pouvoir me vaincre et tu savais que Nihilus n'accepterait pas une défaire de ta part. Tu m'as donc suivi car tu n'avais d'autres choix et parce que j'ai accepté ta présence à nos côtés. Après, j'imagine que tu as appris à me faire confiance, à accepter mon amitié, ma générosité.."

Ce n'était pas tout, bien sur. Certes, il y avait eu du temps pour apprendre à ce connaître pendant les voyages, quand elle me voyait prendre des décisions importantes mais le lien de Force qui s'était noué entre nous avait aidé tout autant. Et cette fois, si j'en ai l'occasion, je veillerais à ce que notre amitié renaisse sans lui.

"Crois moi, Visas : tu as été une de mes apprentis, tu m'as aidé à reconstruire l'Ordre Jedi, tu as même été membre du Conseil quand je suis partie au secours de Revan.

Maintenant, oui, j'aimerais que tu rejoignes l'Ordre mais je ne te l'imposerais pas. C'est toi qui doit le vouloir. Si tu souhaites repartir et continuer à réfléchir là-dessus, je ne m'y opposerais pas."


C'était de la sincérité pure, ce que j'énonçais. Que ce soit elle, Bao-Dur, Atton, HK-47, Mandalore-Canderous, Mira, T3M4, celuiq u'on appelait Disciple et même Kreia, tous avaient été à mes côtés de leur choix. Même si on départ, certains n'avaient pas beaucoup d'autres options, tous étaient restés, sauf Kreia mais même alors, elle n'était pas totalement mon ennemie.

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter

Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Meetra10
Theme Song
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Visas Marr
Messages : 47
Comptes : Visas Marr
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyJeu 6 Déc - 11:14

"Tu avais perdu tout espoir, tu le croyais invincible. Il n'est pas étonnant que tu n'ais pas vraiment réfléchis à la question."

Je devais admettre qu’elle n’avait pas tort, une fois encore. Suite à la destruction de mon monde et de toute vie à sa surface, je m’étais retrouvé dans le néant. Seulement capable de voir au travers de la Force, la disparition soudaine et brutale de celle-ci sur Katarr m’avait très profondément affectée. J’avais eu l’impression de tomber, et ce encore et encore. Sans le moindre sens pour me guider, prisonnière du bourreau de mon peuple et la quasi-intégralité de l’Ordre Jedi de l’époque, il avait été facile pour le Seigneur de la Faim de me briser. Le Côté Obscur fit le reste du travail, avec plus de force qu’avec un adepte traditionnel. Nous, Miralukas, étions extrêmement sensible aux fluctuations de la Force, et une plongée dans l’obscurité avaient de très graves conséquences puisqu’elle endommageait inévitablement notre faculté de vision. Il s’en suivait de très perturbantes prémonitions, mais surtout de violentes hallucinations qui m’avait fait plonger encore plus loin dans les ténèbres. Il avait été facile à partir de là pour Nihilus de me manipuler, et moi de me convaincre que ma situation était sans espoir.

"Tu n'es pas la seule à avoir perdue des êtres chers ce jour-là, Visas. Je comprends ta douleur et je reconnais que les jedi ont leur part, involontaire, dans ce désastre mais je n'ai pas besoin de te rappeler celui qui a décidé de détruire ton monde. Ne voir qu'un seul des coupables, surtout celui qui ne pensait pas à mal, n'est pas juste."

Involontairement ? Oui, probablement, mais ils avaient, comme bien souvent j’ai l’impression, sous-estimer leur adversaire en pensant qu’il ne pourrait pas détecter une telle vergence dans la Force. Comment leur soi-disant Conseil avait-il pu être aussi naïf de croire que si leur ennemi était capable de repérer un seul Jedi se déplaçant dans la galaxie il ne serait pas capable de détecter un tel rassemblement ? Ils ne pensaient peut-être pas à mal, comme l’Exilée le précisait, mais leur suffisance l’avait tout de même attiré jusqu’à Katarr. Je ne pardonnais pas le Seigneur de la Faim pour autant : il était le responsable de tout ces morts, de mon atrophie, de ma brisure. Je le haïssais après l’avoir de mon plein gré servi et vénéré.

Je secouais lentement la tête pour exprimer silencieusement mon désaccord. J’avais eu le temps de ressasser ce passé douloureux depuis mon arrivée dans cette époque, et c’était une position dont je bougerais difficilement, et certainement pas après avoir parlé cinq minutes avec une ancienne cible. Sans doute aurais-je été plus à l’écoute si je ne sortais pas de plusieurs jours d’étude du temple de Freedon Nadd et de la présence constante du Côté Obscur, qui malgré son effet pervers sur mon psyché et mon corps, m’accueillait plus facilement que la Lumière.

"Pas du tout, je venais voir comment se portait Ondéron depuis son annexion par l'Empire et si les sith ne tentaient pas, une nouvelle fois, de réveiller Freedon Nadd."

Le tombeau de Freedon Nadd, justement… Quelle autre raison, à part la chasse au malraas, pouvait amener quelqu’un sur Dxun de toute manière ?

« J’y suis passé encore très récemment. Freedon Nadd dort confortablement Exilée, ne vous en faîtes pas. »

Oh oui, il dormait toujours et je ne comptais pas le réveiller, si c’était ce qui l’inquiétait. J’avais déjà trop donné à mon maitre pour en réveiller un nouveau. Si je pouvais éviter les siths pendant un temps je ne m’en porterais que mieux.

"Au départ, c'était parce que je t'avais vaincu, sans contestation possible. Tu avais compris ne pas pouvoir me vaincre et tu savais que Nihilus n'accepterait pas une défaire de ta part. Tu m'as donc suivi car tu n'avais d'autres choix et parce que j'ai accepté ta présence à nos côtés. Après, j'imagine que tu as appris à me faire confiance, à accepter mon amitié, ma générosité.."

Bien sûr… Je ne m’attendais pas à autre chose lorsque le Seigneur de la Faim m’avait envoyé sur ses traces. Elle était déjà bien trop puissante pour moi à l’époque mais je n’avais pas eu le choix. C’était soit je l’affrontais et, avec de la chance, je mourrais, soit je revenais bredouille et Nihilus me torturait encore et encore, sans jamais me tuer. Je n’aurais as pu disparaître à l’époque à cause du lien que j’avais avec mon maitre, et cette option ne m’avait donc jamais effleuré l’esprit. Pourtant, je n’arrivais pas à admettre la possibilité d’avoir pu aider et forger une amitié avec une Jedi. Comment l’aurais-je pu ? Il y avait forcément eu quelque chose d’autre à l’œuvre. Autrement, c’était tout simplement…

« … Impossible… » murmurais-je pour moi-même, de façon presque inaudible.

Et pourtant… Et si ce qu’elle disait était vrai ? Et si c’était là ma destinée de suivre le chemin que j’avais déjà suivis dans sa réalité ? Peut-être était-ce là la volonté de la Force, après tout ? Non, ça ne pouvait pas l’être, car la Force était un outil à mon service. Mais en même temps, ce qui m’était arrivé n’était pas de ma volonté…

"Crois moi, Visas : tu as été une de mes apprentis, tu m'as aidé à reconstruire l'Ordre Jedi, tu as même été membre du Conseil quand je suis partie au secours de Revan. "

C’était invraisemblable. Comment les jedis pouvaient-ils accepter que quelqu’un ayant participé à leur quasi-extermination puisse participer à la reconstruction de leur Ordre ?

"Maintenant, oui, j'aimerais que tu rejoignes l'Ordre mais je ne te l'imposerais pas. C'est toi qui doit le vouloir. Si tu souhaites repartir et continuer à réfléchir là-dessus, je ne m'y opposerais pas."

Je secouais la tête une nouvelle fois. Je devrais refuser son invitation. Je n’avais rien à faire avec les jedis. Ce qu’elle me disait était une autre vie. Mais d’un autre côté, n’était-ce pas là un moyen d’obtenir plus d’information sur ce qui m’était arrivé ? Un moyen de m’assurer que ce qu’elle affirmait était vrai ? Ou Faux ? Je pouvais toujours accepter et disparaître plus tard si nécessaire. Accepter ne m’engageait à rien. Pourtant…

« Rejoindre votre Ordre… Quelle hypocrisie, après avoir participé à sa quasi destruction il y a quatre millénaires… Vous voulez que je réitère ce que j’ai soi-disant fais dans votre passé. Mais ce passé n’est pas le miens. Du moins, c’est l’impression que j’en ais.

Je ne peux accepter votre proposition pour le moment, Exilée. Vous ne pouvez pas parler pour votre Ordre, à moins que vous ne soyez sa seule représentante. Qui me dit qu’ils m’accepteront, et ne m’enfermeront pas ? »


Je venais néanmoins raccrocher mon sabre à ma ceinture pour me libérer les mains, que j’écartais doucement pour montrer que malgré mes réticences, je n’allais pas changer d’avis et me jeter soudainement dans un combat contre elle. Elle était toujours une Jedi, et moi je ne me considérais plus comme Sith. S’affronter n’avait aucun intérêt.

« Néanmoins, si vous tenez tant à inspecter le tombeau de Freedon Nadd, je peux vous accompagner. Ses environs ont bien changé, en quatre mille ans. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
Meetra Surik
Messages : 361
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyDim 30 Déc - 17:33

« J’y suis passé encore très récemment. Freedon Nadd dort confortablement Exilée, ne vous en faîtes pas. »

Cela, je le savais déjà. Après tout, s'il était encore actif, il l'aurait été il y a quatre millénaires de cela. Non, s'il se "réveillait", ce serait par le bien de ces failles. Et qu'on ne me dise pas qu'elles laissent les morts en paix : cela n'avait pas été mon cas. J'aurais pu me demander, et cela aurait été plus intelligent, comment elle avait découvert sa tombe, qui était déjà cachée en mon temps et était encore plus difficile à trouver de nos jours. J'avais confiance en elle, même si ce n'était pas réciproque.

« Rejoindre votre Ordre… Quelle hypocrisie, après avoir participé à sa quasi destruction il y a quatre millénaires… Vous voulez que je réitère ce que j’ai soi-disant fais dans votre passé. Mais ce passé n’est pas le miens. Du moins, c’est l’impression que j’en ais.

Je ne peux accepter votre proposition pour le moment, Exilée. Vous ne pouvez pas parler pour votre Ordre, à moins que vous ne soyez sa seule représentante. Qui me dit qu’ils m’accepteront, et ne m’enfermeront pas ? »


"Il ne s'agit pas d'hyprocrisie. Tout le monde à le droit de se racheter s'il le souhaite sincèrement."

Le pardon est une chose en laquelle je crois. J'avais accepté dans mon équipe des gens qui cherchaient le pardon, pour avoir servi une mauvaise cause ou tué une personne aimé. Pour avoir créé une arme affreuse. Et moi, pour avoir utilisé cette même arme. La quête de rédemption est une noble quête qui mérite que l'on se batte pour elle, quoi qu'on en dise, mais elle ne peut se faire que si on le désire réellement.

« Néanmoins, si vous tenez tant à inspecter le tombeau de Freedon Nadd, je peux vous accompagner. Ses environs ont bien changé, en quatre mille ans. »

"Je sais, j'y suis déjà allée une fois."

Peu après mon retour ici, j'avais eu une vision de sith sur cette même lune, qui recherchaient la-dite tombe. Dans le doute, j'avais signalé mon souhait de venir ici et un groupe de jedi m'avait accompagné : Obi-Wan Kenobi et son padawan Nuru ainsi que Cade Skywalker. Heureusement, cette vision ne s'était pas réalisée. Pas encore.

"Et puis, si tu me dis que tout est normal, je te crois. Dis moi plutôt si je peux t'aider ? As-tu besoin de quelque chose ?"

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter

Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Meetra10
Theme Song
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Visas Marr
Messages : 47
Comptes : Visas Marr
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyJeu 3 Jan - 17:12

« Il ne s'agit pas d'hyprocrisie. Tout le monde à le droit de se racheter s'il le souhaite sincèrement. »

Je croisais mes mains gantées devant moi, pour la scruter intensément, ce qui était assez amusant compte tenu du fait que je ne pouvais pas la voir comme elle, au contraire, le pouvait. Je ne pouvais pas analyser son non-verbal, me devant contenter uniquement du son de sa voix, de son intonation, de son parler en général. C’était pour cacher mon absence d’yeux que je portais un voile, mais cela ne m’empêchait pas de voir pour autant. Son aura ne changeait pas et restait paisible. Sa voix l’était tout autant, mais je recevais pourtant sa remarque comme une forme d’accusation, peut-être inconsciente, ou tout simplement ne s’était-elle pas bien exprimée.

Me racheter ? Parce que j’avais fauté, peut-être ? A ses yeux, c’était une possibilité. Pour son Ordre, probablement une réalité. Sauf que je ne le regrettais pas. J’avais agi avec conviction à l’époque. Flouée, certes, mais je n’avais pas rechigné et aujourd’hui, je ne ressentais pas de réelle aversion pour ce que j’avais fait. Certes je ne referais probablement plus, du moins pas de ma propre volonté, pas sans y avoir été à nouveau contrainte, mais au fond j’étais encore convaincu d’avoir fait ce que devais faire pour dissiper la haine que j’avais développé à l’égard des Jedi.

L’Exilée ne pensait probablement pas à mal, et je savais ressentir cette franchise et cette honnêteté dans son aura. Oui, elle croyait sans doute à la rédemption et au pardon mais ce n’était pas vraiment mon cas. Je doutais, d’ailleurs, que sa Visas a elle ait réellement et profondément adhéré à cette idée. De tête, d’ailleurs, il me semblait bien que de nombreux Jedi avaient refusé de baisser les armes, de pardonner, et étaient revenus aux côtés de cet homme qu’ils avaient pourtant suivi lors des Guerres Mandaloriennes. Alors oui, Meetra souhaitait sans doute ma rédemption mais ce n’allait sans doute pas être le cas pour les autres. Enfin… Je ne pouvais pas vraiment le savoir. Les Jedi de cette époque avaient pour leur très grande majorité disparue, et pour ceux qui restaient ou qui y avait été jetés comme moi, je n’étais pas en mesure d’émettre un avis objectif.

Je n’allais pas la contredire, ça ne servirait à rien, de toute manière. Il me suffisait de continuer à contempler son aura brillante et lumineuse pour m’en rendre compte, et j’avais même l’impression que la Force essayait de me souffler quelque chose mais pour l’instant je l’ignorais royalement car l’Exilée venait de titiller ma curiosité :

« Je sais, j'y suis déjà allée une fois. »

Je décroisais mes bras, portant mon buste très légèrement en avant, trahissant mon soudain intérêt.

« Quand ? »

Je me doutais de la raison, mais je n’en étais pas certaine. Elle avait dit être venu vérifier que Freedon Nadd n’avait pas été réveillé, ce n’avait pas dû être différent dans le passé. Sauf si elle y avait mis les pieds à notre époque, lorsque mon Maitre m’avait envoyé pour la tuer, et dans ce cas-là, je voudrais savoir pourquoi une Jedi aurait été intéressé par les savoirs d’un Sith ? Ce Sith ?

« Et puis, si tu me dis que tout est normal, je te crois. Dis-moi plutôt si je peux t'aider ? As-tu besoin de quelque chose ? »

M’aider ? Si j’avais besoin de quelque chose ? Je me sentais soudainement gênée d’avoir pensé toutes ces choses d’elle. Je devais admettre qu’elle n’avait pas essayé de me tromper. Elle était restée là, face à moi, à distance et sans faire montre de la moindre animosité, et je n’avais cessé d’être méprisante. Je n’avais pas cessé de méfier et j’admettais volontiers mon erreur de jugement mais elle n’avait pas gagné ma confiance pour autant. Elle m’offrait son aide, mais je n’étais pas sûre de vouloir l’accepter. Une part de moi le souhaitait, et j’avais l’étrange impression que la Force le voulait aussi. J’avais perdu l’habitude de recevoir de l’aide, et de l’accepter. Pourtant, je bafouillais avant de répondre :

« Je.. J’allais partir. J’ai vu ce qu’il y avait à voir ici, et je m’apprêtais à retourner sur Katarr, pour voir si mon monde a récupérer de ce qu’il a subi… »

Ma voix s’était fait plus hésitante. j'étais de moins en moins sereine. Parler de ce moment ne me faisait jamais du bien. Je déglutissais et me mordais l'intérieur de ma lèvre inférieure.

« Vous le savez, vous ? Vous avez rencontré les Jedi de ce temps, vous devez en savoir beaucoup sur ce qu’il se passe dans la galaxie. Ce qu’il s’y est passé. J’ai l’impression que beaucoup de choses ont été perdues en quatre mille ans. Je n’ai hélas pas pu en apprendre beaucoup… »

Alors oui, si elle pouvait m’éclairer. Me donner plus d’informations. Me dire ce qu’il en est réellement de cet Empire, de cette soi-disant Rébellion et toutes ces choses… Je n’allais pas lui demander de m’accompagner sur Katarr. C’était… trop dur. J’étais mal à l’aise, et ça, elle pouvait très surement le sentir.

Je me redressais et détournais mon attention de la Jedi pour « regarder » aux alentours à la recherche du moindre animal qui oserait s’approcher. Nous étions restés là, immobiles pendant un certain temps. J’avais apeuré les bêtes qui rodaient dans les environs, mais elles pouvaient revenir à tout instant pour un troisième round.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
Meetra Surik
Messages : 361
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyJeu 3 Jan - 20:07

« Quand ? »

"Environ un mois avant la Pandémie."

Je ne saurais préciser plus. Si elle désirait la date exacte, il faudrait que j'aille jeter un oeil sur les archives des journaux, pour voir celle du jour où nous avions aidé Feesa à s'échapper du palais impérial de Coruscant. A partir de là, je saurais faire une meilleure estimation. Cela dit, je sentis avoir touché quelque chose en Visas, en lui parlant du pardon et de la rédemption. On ne pouvait lire dans son regard, vu qu'il s'agit d'une mirakula, mais quand on connaît bien une personne, on peut le voir dans son expression ou ses gestes. Et je connaissais Visas Marr, assez pour voir qu'il y avait une part d'elle qui comprenait ce que je voulais dire.

« Je.. J’allais partir. J’ai vu ce qu’il y avait à voir ici, et je m’apprêtais à retourner sur Katarr, pour voir si mon monde a récupérer de ce qu’il a subi… Vous le savez, vous ? Vous avez rencontré les Jedi de ce temps, vous devez en savoir beaucoup sur ce qu’il se passe dans la galaxie. Ce qu’il s’y est passé. J’ai l’impression que beaucoup de choses ont été perdues en quatre mille ans. Je n’ai hélas pas pu en apprendre beaucoup… »

"Je l'ignore mais j'ai foi en la Force. C'est peut-être naïf de ma part mais je pense qu'en quatre millénaires, il ne doit plus rien rester des dégâts causés par Darth Nihilus."

Sans compter l'aide de peuples, comme les ithoriens, qui ont du faire de leur mieux pour ramener la vie, végétale et animale, sur ce monde jadis dévasté. Telos avait bien changé, il n'avait plus rien à voir avec ce monde détruit par Darth Malak, pourquoi serait-ce différent pour Katarr ?

"Pour le reste, l'Ordre Jedi cherche sa place, je dirais. Il restait bien de peu des nôtres avant que les failles n'apparaissent, ce qui fait que la grande majorité des jedi vient du passé ou du futur. L'Alliance Rebelle s'en sort mieux mais reste divisée sur la façon de nous accueillir à leurs côtés. Hélas, un récent conflit fait que certains nous sont hostiles."

Je savais fort peu de chose sur la Guerre des Clones, juste qu'elle avait ravagé toute la galaxie connue, que le jedi avait commandé les forces de la République, avant d'être accusés de vouloir prendre le pouvoir. et bien sur, sa conclusion, la chute de la démocratie et l'avènement de l'Empire. Il est d'ailleurs amusant que Palpatine ait réussi, quasiment seul, là où des armées de sith n'ont jamais fait qu'échouer. Je me demande ce qu'a du penser Vitiate en découvrant qu'un autre a su accomplir ce dont son empire a été incapable de seulement approcher ?

"J'ignore ce qu'il en est de l'empire et des sith mais je pense qu'ils sont plus ou moins dans le même état : à apprendre à co-exister."

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter

Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Meetra10
Theme Song
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Visas Marr
Messages : 47
Comptes : Visas Marr
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyMer 9 Jan - 15:11

"Environ un mois avant la Pandémie."

J’avais donc vu juste en pensant qu’elle était déjà venue pour vérifier si Freedon Nadd était bien toujours enfermé dans son tombeau. Tombeau que j’avais d’ailleurs découvert par hasard après mon arrivée dans cette temporalité, en arpentant la jungle de ce monde à la recherche de réponses. J’avais senti les courbures de la Force et je les avais alors suivies. Lorsque j’avais compris ce qu’était ma découverte, j’avais commencé à l’étudier tout en prenant garde à ne rien provoquer. Puis j’étais repartis, pour finalement revenir. Peut-être était-ce d’ailleurs là mon destin que de revenir sur cette planète pour tomber sur celle que j’avais traqué, et qui, selon ses dires, étaient devenu une alliée, et même une amie.

Ces mots sonnaient pourtant toujours faux dans mon esprit. J’avais accepté le fait d’avoir été propulsée dans une autre époque, mais voilà qu’à présent je devais accepter le fait qu’en plus de cela, la Force faisait surgir des individus aux réalités parallèles mais pas nécessairement identiques. Je n’avais toujours pas trouvé de réponse à pourquoi elle agissait ainsi, et je doutais de plus en plus de pouvoir un jour arriver à le découvrir. Je pensais de plus en plus qu’il n’y avait tout simplement pas de réponses, et que les Jedi et les Sith n’étaient probablement pas plus avancés que moi.

C’est pour ces raisons que j’avais arrêté de chercher à comprendre les raisons de ma présence, et que j’avais commencé à me construire une vraie vie dans cette époque. Malgré la proximité d’Ondéron et du blocus de l’Empire, Dxun offrait un refuge naturel où s’installer et où personne de sensé ne viendrait vous y chercher. Cette lune était hostile par nature, et son orbite étrange faisait qu’il était possible de s’y rendre en tout petit comité sans forcément attirer l’attention des impériaux.

Cependant, Katarr, ce monde qui avait été le miens avant d’être dévasté, continuait de me hanter. Je voulais désespérément voir ce qu’il en était advenu mais je n’avais jamais osé m’en approcher.

"Je l'ignore mais j'ai foi en la Force. C'est peut-être naïf de ma part mais je pense qu'en quatre millénaires, il ne doit plus rien rester des dégâts causés par Darth Nihilus."

J’avais commencé à me détendre, à accepter l’idée que l’Exilée n’était pas un danger pour moi. Je n’avais pas approché mon monde parce que j’avais peur qu’il n’ait pas changé et que l’absence de la Force ne me fasse replonger dans une spirale infernale dont je n’étais pas certaine de pouvoir m’extirper. Je ne pouvais pas prendre le risque de m’y rendre seule. Or, depuis mon arrivée dans cette temporalité j’avais toujours été seule.

« J’aimerais le croire. Mais si ce n’est pas le cas alors je pense que votre Visas vous a déjà dis que ce qui risquait de lui arriver… »

Et donc de m’arriver, et il n’en sortirait rien de bon pour moi, et toutes les personnes que je pourrais croiser sur ma route par la suite jusqu’à ce que je retrouve mes esprits. Nihilus m’avait empêché par la torture puis son lien de Force de refaire surface la première fois, lorsqu’il avait anéanti toute vie sur mon monde mais il n’était pas certain que cette fois-ci soit différente. Pourtant je voulais m’y rendre et je le ferais seule si nécessaire. Je ne pouvais pas laisser cette plaie ouverte indéfiniment.

Ca mis à part, les informations qu’elle venait de me donner, même si elle restait vague, venait confirmer quelques-uns de mes soupçons tout en m’apprenant des choses que j’ignorais. Je pensais que les jedis étaient parvenus à se rassembler pour œuvrer contre l’Empire mais visiblement je me trompais. Elle me confirmait aussi indirectement que sa parole à mon sujet n’était pas forcément celle de l’Ordre Jedi. En revanche, savoir qu’ils essayaient d’œuvrer avec les rebelles ne me surprenait pas. C’était dans leur nature.

"J'ignore ce qu'il en est de l'empire et des sith mais je pense qu'ils sont plus ou moins dans le même état : à apprendre à co-exister."

« Je ne compte pas rejoindre les siths de mon plein gré et je suis certaine que l’Empire, si ce n’est pas déjà le cas, ne tardera pas à leur manger dans la main, volontairement ou non. Et je ne rejoindrais pas votre Ordre aujourd’hui, Exilée. Je ne pense pas avoir ma place, et malgré vos certitudes je ne sais pas si je l’aurais un jour. »

Je soupirais pour marquer une pause, avant de reprendre toujours sans animosité mais avec une intonation que la Jedi devait surement bien connaître.

« Je ne refuse pas votre aide. C’est juste que je ne suis pas prête à l’accepter entièrement. De ce que j’ai compris je suis dans cette temporalité depuis le début du phénomène mais je n’en connais pas assez sur cette époque, sur les Jedi, sur ces rebelles, sur l’Empire. Comment la galaxie peut-elle être aussi attentiste face à son sort ? Même dans notre temps elle me semblait se porter mieux. »

Ce que Nihilus et moi avions fais mis à part, bien entendu…

_________________
Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Signav10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
Meetra Surik
Messages : 361
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptySam 12 Jan - 21:15

« Je ne compte pas rejoindre les siths de mon plein gré et je suis certaine que l’Empire, si ce n’est pas déjà le cas, ne tardera pas à leur manger dans la main, volontairement ou non. Et je ne rejoindrais pas votre Ordre aujourd’hui, Exilée. Je ne pense pas avoir ma place, et malgré vos certitudes je ne sais pas si je l’aurais un jour. »

Cela me rassura. Oh, je me doutais qu'elle ne voudrait pas rejoindre cet ordre du mal mais l'entendre me le dire était, pour moi, la certitude qu'elle ne le ferait pas. Quand à l'Empire, il n'avait guère voix au chapitre lui, vu que leur dirigeant était l'un des sith parmi les plus roublard ayant jamais existé. Arriver à se faire élire chancelier suprême était un exploit, une stratégie à laquelle Vitiate n'aurait jamais songé. Cela dit, j'ignore si c'était vraiment la sienne ou celle de son maître ou du maître de son maître. La seule chose qui est sure, c'est qu'il a le mérite d'avoir mené ce plan à bien, raison pour laquelle je l'estimais aussi dangereux que Vitiate.

« Je ne refuse pas votre aide. C’est juste que je ne suis pas prête à l’accepter entièrement. De ce que j’ai compris je suis dans cette temporalité depuis le début du phénomène mais je n’en connais pas assez sur cette époque, sur les Jedi, sur ces rebelles, sur l’Empire. Comment la galaxie peut-elle être aussi attentiste face à son sort ? Même dans notre temps elle me semblait se porter mieux. »

"Concernant ta décision de ne pas rejoindre l'Ordre Jedi, je peux la comprendre mais je t'assure que tu as ta place en son sein, si un jour tu décides de nous rejoindre."

J'y avais la mienne, malgré tout ce que j'avais pu commettre comme crime. Oh, je sais que tout le monde n'approuve pas cela, qu'ils  pensent que l'ordre aurait du refuser mon retour en son sein. Hélas, le pire juge reste moi-même et voir Visas se tourmenter pour ses crimes ne faisait que me rappeler ce que moi-même j'avais fait, qui reste bien plus grave que ce qu'elle a fait. Après tout, elle n'avait pas eu beaucoup de choix alors que moi, j'ai tué mes hommes, mes amis, des ennemis que je respectais. C'est la croix que je porterais toute ma vie, que j'ai porté toute ma mort.

"Concernant l'attentisme, n'est ce pas toujours ainsi ? Que ce soit contre les mandaloriens, contre les sith ou un empire dictatorial, ce sont toujours de petits groupes de gens qui se lèvent pour les combattre. Cela était ainsi en notre temps, cela est ainsi aujourd'hui. Ce sera surement pareil dans le futur."

Si le peuple se soulevait contre l'empire, cela serait-il réellement aussi efficace que Visas le pensait ? Je ne le pense pas. Je préfère voir des gens formés pour se battre le faire plutôt qu'un père de famille se dresser sans arme, expérience ni formation et se faire tuer, avec ceux qu'il aime. C'est le rôle des combattants, des soldats, des jedi de risquer leurs vies pour les autres. Du moins le pensais-je.

"Je voudrais savoir, si tu es capable de repérer d'autres personnes au loin, penses-tu pouvoir me contacter de cette manière si jamais tu as besoin d'aide ?"

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter

Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Meetra10
Theme Song
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Visas Marr
Messages : 47
Comptes : Visas Marr
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyLun 14 Jan - 16:31

Je grimaçais. La pluie continuait de tomber et d’imbiber mes manches et le voile que j’avais sur la tête et mes bottes s’enfonçaient toujours un peu plus dans la boue de Dxun. J’avais déjà fait mon choix et je ne rejoindrais pas l’Ordre Jedi aujourd’hui. Continuer à discuter de ce point me faisais perdre mon temps, et c’était là quelque chose que je détestais par-dessus tout. J’étais naturellement patiente lorsqu’il s’agissait d’agir mais déjà que je n’appréciais pas forcément la discussion, je n’aimais pas du tout lorsque celle-ci s’éternisait sur un sujet que j’avais déjà clos. J’appréciais la solitude, et cette dernière engendrait peu d’interactions avec autrui. Peut-être qu’un jour je viendrais voir les jedis, oui, mais ce jour n’était pas encore arrivé. Je n’avais pas encore digéré ce qui s’était passé avant mon arrivée par les failles.

Je n’étais d’ailleurs pas prête à me battre pour la liberté dans la galaxie même si je ne trouvais pas d’attrait pour le régime autoritaire et pro-humain qu’était l’Empire. Je n’y avais pas ma place, mais je n’étais pas certaine de la trouver dans le régime que voulait instaurer ceux qui luttait contre leur oppresseur. Les impériaux ne m’avaient encore rien fait et je me tenais éloigner d’eux pour éviter tout accrochage malheureux pour eux. Je vivais ma vie comme je l’entendais, à la recherche d’un but qui valait la peine que je m’engage mais pour l’instant je ne l’avais pas trouvé. Je me contentais simplement de ressasser le passé qui semblait ici oublié depuis la dernière guerre, une guerre dont je ne savais d’ailleurs que trop peu de choses.

« Concernant l'attentisme, n'est-ce pas toujours ainsi ? Que ce soit contre les mandaloriens, contre les siths ou un empire dictatorial, ce sont toujours de petits groupes de gens qui se lèvent pour les combattre. Cela était ainsi en notre temps, cela est ainsi aujourd'hui. Ce sera surement pareil dans le futur. »

Sur ce point elle n’avait pas tort, et sa remarque déclencha chez moi une réflexion que je ne m’étais encore jamais faite : il était vrai que je n’avais pas rencontré de résistance lorsque j’avais dévasté ce secteur de la galaxie au service de Nihilus. Il en avait été de même lorsque j’avais commencé à traquer les derniers jedis encore en vie. Et en y réfléchissant, mon peuple n’était pas en reste. Nous n’avions pas bougé lors des Guerres Mandaloriennes et lors de la Guerre Civile des Jedis. D’une certaine manière, j’étais aussi isolationniste que mon peuple, et ce dernier avais bien eu raison de ne pas agir puisque la seule fois où il prit position, mon Maitre vînt pour le réduire à néant.

« C’est vrai. En y repensant il est vrai que c’était déjà le cas dans notre temps. Il nous fut alors si facile d’agir… »

Je secouais la tête, chassant certaines pensées malsaines attisées par mon lien avec le Côté Obscur. Ces choses appartenaient au passé et non au présent. Je revins poser mon visage à moitié masqué dans la direction de l’Exilée. Sa question est surprenante car je ne lui avais jamais parlé de cette faculté mais elle était aussi très pertinente, bien que je doutasse d’avoir besoin de son aide un jour.
Je n’avais jamais usé de mon don de cette manière. Il n’avait servi qu’à une chose : repérer les auras lumineuses des jedis au milieu de toute la vie galactique. Pourtant...

« Ce doit être… possible, j’imagine. Bien que je n’aie aucune idée de la manière dont vous pourriez réagir à un appel éventuel. Je n’ai jamais pratiqué de cette manière.

Pourquoi cette question ? Vous estimez vraiment que je puisse avoir besoin de votre aide, Exilée ? »


D’une certaine manière, oui. Je lui avais parlé de Katarr et de mes inquiétudes, mais afficher une faiblesse n’était pas dans mes habitudes, même si je venais de la souligner à l’instant.

Je dépliais mes bras, lasse d’attendre au milieu de cette clairière boueuse et je m’avançais dans sa direction, sans la moindre animosité. Je préférais m’avancer dans la jungle que de finir totalement trempée. Et puis le face à face n’avait que trop durer.

Je m’arrêtais un instant à côté d’elle, non sans être inconsciemment sur mes gardes, le temps de l’inviter à me suivre, si elle le souhaitait.

« Le vaisseau que j’ai emprunté se trouve par là. »

_________________
Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Signav10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
Meetra Surik
Messages : 361
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyMar 22 Jan - 18:46

« C’est vrai. En y repensant il est vrai que c’était déjà le cas dans notre temps. Il nous fut alors si facile d’agir… »

Enfin, facile... Disons qu'il est juste "plus facile" de combattre quelqu'un quand celui-ci n'a pas de soutien que lorsque qu'il a toute une nation derrière lui. Il est certains que si la République avait aidé l'Ordre à combattre le Triumvirat, ils auraient eu plus de mal. Hélas, elle ne l'avait pas fait. Aujourd'hui encore, j'assistais à quelque chose de presque similaire. "Presque". Ici, l'empire aidait les sith.

Je lui proposais, si jamais elle a besoin de mon aide, de me contacter via la Force. Une personne peut en être capable, s'il existe un lien avec son interlocuteur et s'il est capable de la "sentir" à une grande distance. C'est notre cas, après tout : il existe un lien, même si'l est ténu, invisible, de part le fait que nous en ayons eu un, ou dans son cas qu'elle en aura un.


« Ce doit être… possible, j’imagine. Bien que je n’aie aucune idée de la manière dont vous pourriez réagir à un appel éventuel. Je n’ai jamais pratiqué de cette manière.

Pourquoi cette question ? Vous estimez vraiment que je puisse avoir besoin de votre aide, Exilée ? »


"Qui peut le dire, Visas ? Peut-être en auras-tu besoin, peut-être que non. Les proverbes ont parfois raison : mieux vaut prévenir que guérir."

Et puis, bon, ce n'est pas comme si ce n'était pas dans mes habitudes de parler avec juste un droïd pour aller sauver un mentor, un ami, disparu depuis des années. Ou aller défendre des mondes menacés par un peuple de guerriers honorables, certes, mais agressifs. Si on avait besoin de moi, je répond présente, c'est tout.

« Le vaisseau que j’ai emprunté se trouve par là. »

"Pas le mien mais je peux t'accompagner jusqu'à ton vaisseau avant de retrouver mon appareil, si tu veux."

Tenez, voyez : ce monde est dangereux. Il existe des dizaine, des centaine d'espèces animales sur Dxun, toutes prédatrices. Il n'y a pas d'herbivore, ou alors je les ai toujours manqué. Se déplacer est dangereux, même pour un jedi confirmé. Toutes les bêtes ne snot pas sensibles aux pouvoirs apaisants de mon Ordre et j'ignorais si Visas pourrait retourner sans histoire à son vaisseau spatial. Enfin, si elle refuse, je repartirais : la puissance est aussi une histoire de confiance en soi.

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter

Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Meetra10
Theme Song
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Visas Marr
Messages : 47
Comptes : Visas Marr
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyVen 1 Fév - 21:39

"Qui peut le dire, Visas ? Peut-être en auras-tu besoin, peut-être que non. Les proverbes ont parfois raison : mieux vaut prévenir que guérir."

Elle avait raison mais je ne parvenais pas l'admettre face à elle. Au plus profond de moi, elle restait une Jedi que j'avais chassé et que j'aurais dû éliminer. Une Jedi qui affirmait me connaître et donc connaissait probablement mes faiblesses. Ou du moins les faiblesses de sa Visas qui, pour leur majorité devais être partagées. Pourtant elle disait vrai. Rien ne garantissait que je ne serais jamais en danger. Je pouvais très bien tomber un jour face à un problème que je ne pourrais pas résoudre. Vu les risques que je prenais à chaque fois que j'empruntais un vaisseau, il n’était pas impossible qu'un jour je fasse une erreur qui le serait regrettable. Je refusais de prendre les transports publics à cause de mes origines qui me trahissait comme une adepte de la Force et l’Empire aurait tôt fait de placarder un avis de recherche à mon encontre. Je refusais de me déguiser, de plier face à la pression et cela impliquait des risques que n’acceptait de prendre au quotidien. Je n'abandonnerais pas ma tenue culturelle et traditionnelle pour me cacher d’un Empire que j'étais certaine de pouvoir rejoindre mais qui était aussi l’une des causes du chaos galactique. Alors oui, peut-être qu'un jour j'aurais besoin d'aide. Peut-être parviendrait à l'appeler le cas échéant mais je doutais d'y parvenir malgré qu'elle pensât le contraire.

« Nous verrons, Exilée. »

Je continuais de contempler la vie qui habitait la forêt, cette essence qui coulait dans les plantes, les arbres et les quelques animaux que je pouvais distinguer. C'était une aura qui détonnait facilement des objets ou structures inhabitées par la Force. L'entendre désigner une autre direction brise le maigre espoir qui aurait pu naître en moi d'avoir quelqu'un pour m'accompagner sur Katarr et s'assurer que je n'y chuterais pas de nouveau mais ce n'était pas grave. J'avais prévu de m'y rendre seule. Pourtant plus je l’approchais du vaisseau et plus j'avais envie de reporter cette visite à plus tard. Je m’étais partiellement restructurée et je ne voulais pas tout recommencer.

"Pas le mien mais je peux t'accompagner jusqu'à ton vaisseau avant de retrouver mon appareil, si tu veux."

L'Exilée me proposait néanmoins de m'accompagner jusqu’à mon appareil et je tournais mon visage inexpressif dans sa direction. J'hésitais à saisir cette opportunité pour tenter de la convaincre de me suivre jusqu'à Katarr car je ne pouvais pas afficher cette crainte qui m'habitait. J'haussais alors les épaules avant de frotter mes mains hantées l'une contre l'autre pour en chasser les gouttes de pluies. Mes lèvres s'animèrent au même instant :

« Pourquoi pas, si c'est là ce que vous voulez. Je l'ai posé dans une petite clairière non loin d'ici. »

J'étais suffisamment puissante pour me défaire des bêtes de Dxun, les cadavres qui jonchaient le sol autour de l'ancienne base mandalorienne en était la preuve la plus explicite mais je n'allais pas refuser son invitation si cela lui faisait plaisir de m'accompagner. Cela allait simplement rallonger son trajet jusqu'à son propre appareil et je n'avais rien à cacher dans le miens. Je supposais néanmoins que cela devait lui faire plaisir de revoir une tête qu'elle connaissait amicale, bien que je ne fusse pas vraiment la même personne. La Force se montrait particulièrement étrange quand elle le souhaitait, et le fait de nous rencontrer ici, à cette époque, en était la preuve. Peut-être au final y avait-il réellement quelque chose entre nous, mais je sentais aucune manifestation spécifique, mais ça m’inquiétait. Car s’il s’agissait du même type de chose qui m’avait lité à Nihilus des millénaires auparavant, alors…

Je baissais la tête, quelque peu confuse. Et je rajoutais dans un murmure pour moi-même un aveu inconscient, qui m'échappa maladroitement :

« J’ai peur qu’il revienne, lui aussi… »

_________________
Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Signav10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
Meetra Surik
Messages : 361
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyMer 6 Fév - 16:51

Je l'accompagnais donc vers son appareil, marchant tranquillement dans la végétation touffue de ce monde non habité. L'herbe était aussi haute que dans mes souvenirs, avec de rares sentiers créés par les animaux. Ils y avaient, aussi, toujours plein d'arbres car c'était une belle forêt dans cette zone. Et vivante, pleine de vie. Je pouvais sentir cela avec la Force, tout comme l'approche de prédateurs. Ceux-ci, toutefois, restaient prudents : peu d'humains devaient venir sur Dxun de nos jours, alors qu'en mon temps ils semblaient bien plus agressifs. Peut-être était-ce, d'ailleurs, à cause de l'influence de la tombe cachée ? Peut-être. Le Côté Obscur peut pervertir ce qui vit près de lui.

Nous ne fûmes embêtées qu'une seule fois, par un gros prédateur que je convainquis, avec l'aide de mon alliée, à nous laisser en paix. Il s'en alla, donc, mais à reculer et pas de très bon coeur. Je préférais ne pas m'attarder plus et j'ai proposé à Visas d'accélérer un peu le pas. Si je peux éviter un affrontement, alors je le fais.


« J’ai peur qu’il revienne, lui aussi… »

Nul besoin de télépathie ou de lien pour comprendre de qui elle parlait. Un instant, moi aussi, je me suis demandée s'il était présent, lui, Sion ou Kreya. En fait, je suis plutôt soulagée de ne pas avoir à les affronter de nouveau, chacune de ces batailles fut éprouvante, surtout contre Dark Treya. Là, ce fut surtout au niveau mental et émotionnel que cela s'est joué. Elle n'était pas la plus puissante des trois mais elle restait la plus redoutable. Parce que j'ai cru que nous étions amies.

"S'il revient, alors il me trouvera sur sa route. Encore."

Oui, parce qu'autant je n'ai pas envie de l'affronter, autant je le ferais car c'est là mon devoir. C'était ainsi sur Dromund Kaas aussi. J'ai été affronter l'Empereur autant pour aider Revan que parce que c'est mon rôle de Jedi. Protéger les autres, me battre pour eux, à leur place. C'était mon devoir et ma rédemption. Pour tous ceux morts par ma faute sur Malachor V, je continuerais à combattre les ennemis de la paix. C'est la voie que je me suis choisis et même la mort ne m'arrêtera pas. Après tout, j'ai bien continué à le faire durant les trois siècles qui ont suivi l'attaque de Scourge à mon encontre.

"Qui sait, cette fois-ci, ce serait lui qui pourrait se cacher, d'ailleurs ? Après tout, Palpatine n'a surement pas envie d'avoir un tel sith dans son empire. Enfin, cela reste hypothétique. Pour le moment, il n'est pas là, inutile donc de t'inquiéter pour ce qui n'a pas lieu d'être."

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter

Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Meetra10
Theme Song
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Visas Marr
Messages : 47
Comptes : Visas Marr
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyMer 13 Fév - 11:17

Je lui avais laissé le choix, et l’Exilée avait pris la décision de m’accompagner à travers la jungle jusqu’à mon vaisseau, ou plutôt celui que j’avais illégalement emprunté il y a de ça quelques jours. Je commençais à bien connaître la végétation de Dxun et sa faune hostile après ce temps à passé à chercher des réponses sur mon arrivée. Les malraas, boma et cannok ne m’impressionnaient plus, et les tanières des environs du tombeau et de l’ancienne base mandalorienne avaient compris à leurs dépends que je n’étais pas une proie qui méritait le risque d’être chassée. Les cadavres de leurs congénères parlaient d’eux-mêmes. J’avais l’avantage de pouvoir sentir et discerner l’approche de ces prédateurs sans avoir à me méfier de la végétation. Leurs intentions hostiles trahissaient leurs présences au milieu de cette forêt emplie d’une flore tranquille. A la différence de l’Exilée, je ne m’embarrassais pas du pacifisme et de l’apaisement avec ces créatures et j’estimais que l’affrontement était encore le meilleur moyen de leur faire comprendre que la chaine alimentaire était altérée en ma présence. Se faire respecter par la force était bien souvent la seule chose qu’ils comprenaient. C’est pourquoi mon premier réflexe fut de me faire opposition lorsque nous fûmes abordés par l’un d’entre eux mais voir l’Exilée agir différemment, de façon plus pacifique m’interloqua. L’envie de découper la bête pour faire passer le message était grand, mais l’insistance de la Jedi me convainquit d’agir de concert avec elle, pour une fois. J’écrasais bien vite mon orgueil pour nous sortir de cette situation, bien que la bête semblât rechigner à nous laisser partir sans tenter la moindre attaque à notre encontre.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas reçu d’ordre, que je n’avais pas été commandée. Bien que ce ne fut pas là la volonté de l’Exilée, sa légère insistance m’avait fait fléchir bien plus facilement que ce à quoi je m’attendais. Un peu comme si cette habitude d’être pilotée continuait d’exister malgré ma certitude de l’avoir corrigée. Suite à cette rencontre, je paru perturbée pendant de longues minutes, engloutie dans mes pensées tout en gardant une oreille distraite pour écouter la réaction de l’Exilée qui m’avait entendue murmurer mes craintes.

"S'il revient, alors il me trouvera sur sa route. Encore."

Je mordais machinalement ma lèvre inférieure, tout en gardant la tête légèrement baissée. Sa réflexion, dans le fond, n’était pas mauvaise.

"Qui sait, cette fois-ci, ce serait lui qui pourrait se cacher, d'ailleurs ? Après tout, Palpatine n'a surement pas envie d'avoir un tel sith dans son empire. Enfin, cela reste hypothétique. Pour le moment, il n'est pas là, inutile donc de t'inquiéter pour ce qui n'a pas lieu d'être."

S’il revenait, il était possible qu’il cherche à reprendre ce qu’il avait commencé et l’Empire chercherait peut-être à l’arrêter.

« C’est possible, en effet. Cependant, puisque je viens de votre passé, et vous de mon futur… il est aussi possible qu’il se souvienne de votre affrontement. Qu’il sache comment vous contrer. »

Cela ne m’inquiétait outre mesure. L’Exilée était là depuis longtemps, et avait sans doute amélioré sa technique depuis son soi-disant combat contre Nihilus. Non, ce qui me tiraillais étais bien plus personnel, et plus inquiétant désormais. Cette faiblesse d’esprit, cette blessure mentale toujours ouverte malgré les soins prodigués laissait planer un risque beaucoup plus grand…

« Et moi-même, je ne sais pas comment je réagirais. Le lien qui me maintenait sous son emprise a été brisé brutalement à mon arrivée dans cette temporalité. Si mon seigneur venait à arriver lui aussi par ces failles, ce lien pourrait revenir me frapper, et me replacer sous son emprise contre ma volonté… »

Néanmoins, Nihilus n’était pas encore revenu, impossible donc pour moi d’être certaine que je plierais de nouveau le genou mais cet instant de faiblesse face à la créature avait semé le doute. Et le doute a tendance à rapidement s’installer dans on esprit lorsqu’il est question de ma résistance mentale. Et dans cet état, à ce moment précis, il m’était difficile d’affirmer que je serais capable de résister longtemps au rétablissement de ce lien, que je ne m’agenouillerais pas devant lui malgré ma volonté de lui résister, de ne plus le servir.

Je soupirais. Y penser n’arrangerait pas les choses, en effet. Pourtant, y penser était nécessaire pour s’en prémunir.

« Je préfère m’en inquiéter maintenant, pendant que j’en ai encore le temps, plutôt que de me retrouver face au fait accompli. Je ne le connais que trop bien pour savoir que je ne dois pas le sous-estimer… Ni lui, ni ce lien. »

_________________
Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Signav10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
Meetra Surik
Messages : 361
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyMar 19 Fév - 12:21

« C’est possible, en effet. Cependant, puisque je viens de votre passé, et vous de mon futur… il est aussi possible qu’il se souvienne de votre affrontement. Qu’il sache comment vous contrer. »

"Et je le surprendrais encore. Je suis bien plus puissante qu'à l'époque d'où tu viens, Visas. J'ai appris des choses et croisé le chemin d'individus bien plus redoutable que lui."

Bon, j'avais aussi été vaincue par ces mêmes personnes. Toutefois, même contre eux, je serais plus redoutable maintenant. Vivre pendant trois siècles, enfin si on peut appeler cela ainsi, après ma Mort avait consolider mes liens avec la Force. Cela vous permettait d'avoir une vision de celle-ci bien différente. Et puis, même si Nihilus découvre un moyen de se protéger de moi, cela ne veut pas dire qu'il ira à la confrontation contre ma personne.

« Et moi-même, je ne sais pas comment je réagirais. Le lien qui me maintenait sous son emprise a été brisé brutalement à mon arrivée dans cette temporalité. Si mon seigneur venait à arriver lui aussi par ces failles, ce lien pourrait revenir me frapper, et me replacer sous son emprise contre ma volonté… Je préfère m’en inquiéter maintenant, pendant que j’en ai encore le temps, plutôt que de me retrouver face au fait accompli. Je ne le connais que trop bien pour savoir que je ne dois pas le sous-estimer… Ni lui, ni ce lien. »

"Tu avais déjà réussi à briser ce lien, à lui résister, Visas. Tu le peux encore. Si tu le souhaites, avant de nous séparer, je peux t'apprendre une technique qui pourrait t'y aider, comme elle t'avait aidée jadis."

Une technique jedi, bien sur. Les méthodes sith sont brutes, en général, et surtout celles de Nihilus. Il est puissant, se nourrit littéralement de ses adversaires et n'a donc que faire de la subtilté dont peut être capable les plus dangereux individus de cet ordre sombre. Il me suffirait donc de montrer à Visas comment se protéger, comme elle avait appris à le faire.

"Le plus important élément reste ta propre volonté et ta capacité à chasser la peur de ton esprit, à y résister. C'est par ce biais qu'il te maintient sous son emprise. En le faisant, tu briseras sa domination."

La peur est l'une des armes des sith, celle dont ils aiment voir le reflet dans les yeux de leurs ennemis. Mais quand on sait ce qui nous effraie, alors on peut la surmonter, la mettre de côté. Quand on regarde sa source dans les yeux ainsi, on peut voir la vérité, le fait que cette peur n'est pas imbattable. Que ce soit les mandaloriens, Nihilus, Sion, Kreya ou même Vitiate, nul n'est invincible.

Vaincre sa peur est déjà un pas vers la victoire.

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter

Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Meetra10
Theme Song
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Visas Marr
Messages : 47
Comptes : Visas Marr
Espèce : Miraluka
Âge rp : 25 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyLun 25 Fév - 16:04

« En êtes-vous vraiment sûr ? La Force nous a transporté de notre époque jusqu’à celle-ci, et pourtant nous ne venons pas exactement de la même temporalité. Vous dîtes m’avoir rencontré, et ce n’était pas mon cas. Qui sait quel Maitre pourrait surgir des méandres du temps ? Si la Force peut nous faire venir d’époque différente, elle est peut-être également capable d’autres anomalies. Mon seigneur pourrait n’avoir rien à voir avec celui que vous avez affronté. »

Je m’étais arrêtée un instant, le temps de traiter la remarque confiante et pleine d’assurance de l’Exilée avant de lui offrir une réponse parfaitement pragmatique. Puis je désignais une autre direction, pour nous orienter vers la clairière où se trouvait le vaisseau. Aucune autre bête n’était venue nous barrer la route, ni s’intéresser de près ou de loin à notre présence. C’était à la fois étrange mais dans le même temps rassurant.

« J’admire votre confiance et votre persévérance, mais faites attention à ce qu’elle ne vous aveugle pas. Le sentiment d’invincibilité est le premier pas vers la tombe, et nombre de vos semblables en ont fait l’expérience à leurs dépens... » repris-je, mon intonation trahissant ma totale absence de regret pour mes actes passés.

Il fallait dire que je l’avais constaté moi-même lors de ma traque des derniers Jedi en vie suite à la tragédie de Katarr. Leur détermination à vivre, et à combattre l’obscurité avait été sincère, mais tout ceux que j’avais rencontré étaient tombé dans le même piège : celui de la trop grande confiance en soi, de la sous-estimation des capacités de leur adversaires, celui-ci eut-il été mon seigneur ou moi-même. Je voulais croire l’Exilée plus intelligente, car sincèrement elle semblait l’être. Elle avait su attiser ma curiosité et même me convaincre que son histoire était vraie. De plus, mon maitre ne s’en serait pas autant inquiété s’il l’avait pensé du même acabit que ses défunts frères et sœurs Jedi. Elle était réellement différente.

Sa proposition me pris d’ailleurs au dépourvu. Personne n’avait jamais été aussi enclin à me proposer son aide que ça en devenait presque dérangeant. J’avais perdu cette habitude de faire confiance, d’accepter les conseils d’autrui et désormais je ne savais plus exactement comment je devais réagir à ce genre de propositions.

« Une méthode, vraiment ? » fut ma première réaction.

Et pourtant immédiatement après je secouais la tête, déjà résignée avant d’avoir écouté, et ce malgré mon intérêt réel pour son invitation.

Je soufflais de frustration.

« Il n’y a pas de solutions, sinon je l’aurais trouvé. Ce que vous énoncez est facile à dire, mais dans les faits c’est radicalement différent. »

L’Exilée était dans le vrai. La peur était un des outils préférés des siths. C’était une arme que j’utilisais sans gêne pour obtenir ce que je désirais. J’avais été sith, et techniquement je l’étais encore. J’étais seulement sans allégeance, ou plutôt celle-ci n’allait désormais qu’à moi-même. Pourtant, j’avais peur que d’une seule et unique personne : mon Seigneur et Maitre, qui m’avait brisé et qui n’avait cessé d’attiser cette crainte en moi pour garantir ma dévotion. Sa Visas lui avait peut-être dit tout cela, et peut-être avait-elle pu l’aider pour résorber et dissiper cette crainte mais elle ne pouvait en aucun cas connaître ce que cela faisait physiquement et mentalement d’être sous l’emprise constante du Seigneur de la Faim. Peu de gens dans la galaxie avait dû connaître ce sentiment d’être constamment surveillée, guidée et conseillée sans tenir compte des distances et du temps. Pourtant ce fut là ma vie avant que la Force, dans un geste ironique, ne me sauve de mon passé en me propulsant dans le futur.

Y repenser laissait un long et intense frisson parcourir mon corps, attisant ma crainte de voir cette entité surgir de nouveau. Ce même frisson qui me traversait lorsque je m’arrêtais devant la porte de la passerelle du Ravageur. Je me stoppais, alors qu’à la lisère de la jungle se trouvait un petit vaisseau posé dans une clairière tout juste assez grande pour l’accueillir. Je secouais la tête et déglutissais, juste le temps nécessaire pour chasser ce sentiment de faiblesse et de détresse au plus profond de mon esprit et de l’y cadenasser. Mon visage voilé se tourna une nouvelle fois vers Surik :

« Mon seigneur était brutal et sans tact. Direct et redoutable. Il ne me laissait pas le choix, mais je présume que vous le savez déjà. Je ne dois pas être si différente de votre Visas… c’est pourquoi je suis certaine qu’elle a douté jusqu’à votre combat final contre mon Maitre. Qu’elle a oscillé entre l’allégeance qu’elle vous portait, et celle qu’elle avait pour lui. »

Je marquais une courte pause, avant de reprendre.

« Même si j’ignore encore pourquoi je… pourquoi elle a accepté de vous servir avec autant de loyauté. »

Après tout, malgré ses dires, sa gentillesse et ses conseils, elle restait Jedi. Et mon aversion pour ce qu’elle représentait était trop bien ancrée pour que je puisse penser autrement. Et ce n’était pas mon refus de la suivre, mon refus de découvrir ce qu’étaient vraiment les Jedi qui allaient arranger les choses. Ma décision à ce sujet était arrêtée, et pour le moment purement irrévocable. Pourtant, si sa Visas l’avait suivi, c’était forcément pour une autre raison qu’un simple combat perdu…

_________________
Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Signav10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exilée de son temps
Meetra Surik
Messages : 361
Comptes : Thraw, Larin, Vincent Santel, Julia Démétriès
Espèce : Humaine
Âge rp : 33 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] EmptyDim 28 Avr - 16:19

Je savais qu'elle avait finit par regretter certains de ses actes mais c'était encore trop récent. Elle n'avait pas encore effectuée sa rupture avec Nihilus. Peut-être deviendra-t-elle celle que j'ai connu un jour, ou pas. Les gens sont forgés par leurs expériences et Visas allait en vivre de nouvelles. Elle ne deviendra donc jamais tout à fait celle que j'ai rencontré et qui devint une de mes apprentis.

« Il n’y a pas de solutions, sinon je l’aurais trouvé. Ce que vous énoncez est facile à dire, mais dans les faits c’est radicalement différent. »

"Peut-être n'as-tu cherché que dans le Côté Obscur. Le Côté Lumineux permet certaines choses que les sith n'imaginent même pas. Ne l'oublie pas, aucun des deux n'est plus puissant que l'autre. Seul l'utilisateur permet de faire la différence."

Oui, les sith pensaient tous que leur Côté Obscur était supérieur mais c'était une erreur arrogante de le croire.Si cela avait été vrai, ils n'auraient pas été exilés lors du schisme, ils n'auraient pas perdu la guerre de l'hyperespace, ils n'auraient pas eu besoin de signer un cessez le feu avec la République sous le règne de Vitiate. Non, la vérité c'était que la Force était aussi puissante pour eux comme pour nous. C'est notre manière de demander son aide, de nous battre, qui faisait la différence. Leur arrogance était l'un des points fiables de cet ordre maléfique.

« Mon seigneur était brutal et sans tact. Direct et redoutable. Il ne me laissait pas le choix, mais je présume que vous le savez déjà. Je ne dois pas être si différente de votre Visas… c’est pourquoi je suis certaine qu’elle a douté jusqu’à votre combat final contre mon Maitre. Qu’elle a oscillé entre l’allégeance qu’elle vous portait, et celle qu’elle avait pour lui. . .

Même si j’ignore encore pourquoi je… pourquoi elle a accepté de vous servir avec autant de loyauté. »


"Oui, elle a douté jusqu'au bout. Et pourtant oui, elle me faisait confiance. Quand au pourquoi, il y a plusieurs raisons. Lorsque tu es venue pour tenter de me tuer et que tu fus vaincue, tu m'as demandé de te tuer. Je ne l'ai pas fait et tu as promis de me servir. C'est en luttant à mes côtés, en discutant ensemble que nous étions devenues amies, que j'ai pu gagner ta confiance. Grâce au lien qui naquit entre nous."

En tout cas, c'est ainsi que je le voyais. Sa confiance n'était pas venue instantanément. Ce genre de chose se gagnait, et le lien de Force née entre nous y aida aussi. Cela dit, je comprends aussi qu'elle avait du mal. Elle était toujours un peu soumise à son ancien maître. Cela prendrait du temps pour elle, celui de découvrir qu'elle était maintenant libre de ses choix, de décider qui sont ses alliés et amis. Libre de choisir son camps, ou aucun, dans le conflit actuel. Et je la laisserais choisir, respectant le choix qu'elle fera, même si cela implique de devoir la combattre un jour.

"Bien, je crois qu'il est temps que je regagne mon propre appareil. Si tu décides de changer d'avis, un jour, tu sais comment me contacter, Visas. Que la Force soit avec toi."

_________________
Il faut reconnaître ses erreurs et apprendre à ne pas les répéter

Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Meetra10
Theme Song
DC de Julia Démétriès / Amelia Nelt / Sagara Soyoku / Thrawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]   Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Première rencontre, seconde prise ? [PV Meetra Surik]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Prise de sang et test HIV
» Première nuit dans Dreamland...
» Pas touche, je l'ai vu en première. [Déborah]
» Ma première quète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Bordure Intérieure :: Dxun-
Sauter vers: