Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Gilad Pellaeon, achevé

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 14
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Gilad Pellaeon, achevé   Sam 10 Nov - 21:43




Salutation à vous, je suis Gilad Pellaeon. J'ai 52 ans et je suis né sur Corellia. J'ai été membre de la Flotte Républicaine avant de devenir officier de la Flotte Impériale, après la Guerre des Clones. Je ne suis pas officiellement en couple, mais j'ai un tout jeune fils. Depuis quelques temps, je suis affecté à bord du Chimaera.

Raconte nous ton histoire

Ce fut sur la planète Corellia, il y a un peu plus de cinquante ans, que Gilad vit le jour, dans une famille modeste de commerçants, travaillant dans une petite ville tranquille de la planète. Fils unique, il vécut une enfance sans histoires et heureuse, bercé par une famille aimante et des amis l’entraînant dans toutes les bêtises possibles. Une enfance Corellienne où les aventures des contrebandiers donnaient le modèle à suivre, où les notions de bien et de mal n’étaient pas encore bien ancrées dans les têtes de tous les gamins qu’ils étaient. Gilad développa, comme beaucoup de ses amis, un caractère bien trempé, doublé d’une volonté que certains qualifieraient de têtu, voire borné. A quinze ans, il savait comment il voulait mener sa vie et entendait bien suivre sa voie sans se laisser dicter les moyens de le faire.

Cette voie qui l’attirait tant était celle de l’armée, l’aventure du bon côté de la loi, les voyages, les découvertes, la vie loin de ce qu’il pouvait connaître pour le moment. Il mentit sur son âge et se fit passer pour plus vieux qu’il ne l’était afin de pouvoir rentrer à l’académie militaire. Une fois sorti, au grade classique d’Aspirant, il intégra la Flotte Républicaine. Il lui était évident que c’était là son chemin, la vie qu’il devait mener, et se fondit facilement dans le moule de l’armée, tout en conservant un caractère qui ne collait pas toujours avec les standards exigés dans l’armée. Tout officier qu’il était devenu, il profitait aussi de la vie. La discipline militaire et les protocoles ne devaient pas empêcher de s’amuser, dans le privé, il eut des relations avec des femmes au caractère aussi fort que le sien, dont une contrebandière, ce qui ne fut pas forcément pour plaire à tout le monde.

La Guerre des Clones marqua un tournant brutal dans sa vie. Une période profondément agitée et brûlante, qui le changea, où il découvrit de nombreuses choses. Contrairement à une écrasante majorité de collègues, il ne considérait pas les Clones comme de simples pions jetables, qui n’avaient aucune autre utilité que servir à la guerre, mais bien comme de véritables personnes, des soldats, des hommes avec des personnalités propres, et il les traita comme tel. A ses yeux, une vie était une vie, peu importe la manière dont la personne avait été conçu, et ne supportait pas qu’on dénigre le droit si simple de défendre sa propre existence. Jamais il ne toléra à quiconque, sous son commandement, de ne pas respecter ça.

L’autre « découverte » fut le travail en coopération avec des Jedis, qui se passa plus ou moins bien selon les situations et surtout, selon qui devait travailler avec lui. Il ne s’était jamais vraiment demandé ce qu’était la Force et à quoi elle servait, la guerre fut pour lui l’occasion de le découvrir, comprendre qui étaient les Jedis, leur façon de fonctionner et les règles qu’ils suivaient. La guerre faisait rage, les morts se multipliaient, la situation devenait si tendue que Gilad en venait à se demander si la République allait survivre à tout ça. Sa plus grande peur survint lorsque sa petite amie, Hallena Devis, fut à son tour en danger de mort. Elle ne fut sauvée que de justesse, cet épisode faisant réaliser à Gilad à quel point il tenait à elle, lui faisant réaliser qu’elle était différente des autres femmes qu’il avait connu.

Elle refusa néanmoins sa demande en mariage. Voulant quitter les services de renseignement, elle devait disparaître, et le fit en ne lui laissant qu’une simple lettre d’explications. Gilad put néanmoins la revoir, bien plus tard, peu de temps avant la fin de la Guerre des Clones. Une permission brève, où tous deux purent se parler à coeur ouvert, parler de l’avenir, car même s’ils ne pouvaient vivre au grand jour ensemble, il l’aimait toujours autant. Il continua ensuite son service auprès de la République, une période intense de son existence, sans cesse poursuivi par le sentiment que ce temps touchait à sa fin. Une impression confirmée, quelques mois plus tard, lorsque la République s’effondra finalement sur elle-même à la fin de la Guerre des Clones, pour devenir un Empire.

L’Empire avait une efficacité et une discipline de fer qui sut convaincre Pellaeon de sa légitimité, lui qui avait déjà trop vu à quel point la République pouvait être faible et se laisser embourber dans des manœuvres politiciennes. Il eut également plusieurs « chances », qui lui sauvèrent la mise lors de la grande purge des officiers. Tout d’abord, il était ce qu’on appelait un petit poisson, un officier efficace dans son travail mais pas d’un rang assez élevé pour qu’on enquête en profondeur sur lui ou qu’on s’y intéresse. Ensuite, il ne montra jamais le moindre signe de contestation ou de rejet de ce nouveau régime, bien au contraire. Enfin, il n’avait pas non plus été impliqué dans divers problèmes avec des nouveaux politiciens attachés à Palpatine, comme bien d’autres. Le couperet lui passa ainsi largement au-dessus de la tête et il continua de mener sa carrière sous la bannière impériale.

Une autre très grande chance donnée par le destin fut qu’il ait n’ait jamais été impliqué dans un des grands massacres de masse dont certains officiers s’étaient faits une spécialité, ni même à une bataille de grande envergure. Une chance infernale, oui, car ainsi, il ne vit pas immédiatement quelle implacabilité pouvait être faite dans ce nouveau régime, si cela avait été le cas, il aurait sans nul doute déserté, écœuré, ces méthodes entrant en plus parfaite contradiction avec ses convictions les plus profondes. Il fut plutôt affecté sur divers bâtiments et missions, sans doute pour tester sa loyauté. Une certaine mise à l’écart dont étaient habitués pas mal d’anciens officiers Républicains, plus particulièrement ceux n’ayant pas les bonnes relations sociales.

Le temps filant, et même s’il découvrit beaucoup des travers de ce nouveau régime, il ne le quitta pas pour autant. La force de l’habitude était couplée à l’attachement aux bons côtés de cet Empire. Comme la République avant lui, il n’y avait bien évidemment pas que des horreurs ou des personnes abusant de leur pouvoir. Deux ans après la naissance de l’Empire, Gilad eut la joie de voir naître son petit garçon, nommé Mynar. Hallena l’avait appelé alors qu’il était en pleine mission et il avait pu obtenir une permission d’urgence sous un faux prétexte, pour la rejoindre. En arrivant, il avait fondu en larmes en découvrant qu’elle avait accouché. Son bébé lui avait paru si petit et fragile, quand il l’avait pris dans ses bras… Il aurait pu le contempler des heures durant, le regarder dormir toute la journée en imaginant à quoi il pouvait rêver.

Son fils prit le nom de sa mère, grandissant auprès d’elle, et Gilad s’arrangea pour le voir le plus souvent possible et rester en contact régulièrement. Il profitait de chacune de ses permissions pour le retrouver, lui et Hallena, chaque fois dans un endroit différent. Personne, dans cette galaxie, ne savait qu’il avait un fils et une compagne. Pellaeon n’était pas du genre à faire de vagues ou s’agiter, il ne méritait pas qu’on enquête sur lui, et aucun de ses officiers supérieurs successifs ne s’intéressa non plus à ce qu’il fichait dans sa vie privée. C’est ainsi qu’il put rendre régulièrement visite à son garçon. Un garçon qui suivit d’ailleurs les traces de son père, s‘engageant à son tour dans la Marine Impériale une fois qu’il fut en âge. Il entra à l’académie militaire assez jeune, même s’il n’imita pas Gilad en mentant sur son âge pour y être admis plus tôt.

D’affectations en affections, il arriva finalement sur le DSI Chimaera, où il trouva enfin un endroit où le malaise latent s’effaçait en partie. Le vaisseau n’était pas non plus banal, pour trois raisons principales. La première était qu’il était commandé par le seul amiral non humain de la Marine Impériale toute entière. La seconde, qu’on y trouvait en masse des sortes de lézards annulant les pouvoirs des sensitifs. La troisième, et sans doute la plus importante de toutes aux yeux de Gilad, était que l’équipage qu’il y trouva partageait pour la majorité les mêmes idéaux que lui-même. Qu’on ne cautionnait pas non plus, ici, les massacres de civils ou d’autres horreurs du même genre, que même les prisonniers n’étaient pas maltraités ou torturés. Ce fut pour ça, plus que tout, qu’il trouva ce qui se rapprochait le plus d’un foyer, enfin une affectation où il avait envie de rester.

Pour lui, aucun commandant ne peut être bon dans son rôle s’il lui manque deux qualités essentielles : être proche de ses hommes et avoir une conscience solides, des valeurs morales sans faille. Il doit exister un lien particulier entre celui qui commande et les personnes commandées, afin d’assurer l’équilibre sur un champ de bataille mais aussi dans la vie de tous les jours. En comptant ses premières années de formation à l’académie militaire, cela faisait maintenant trente-six ans que Gilad servait comme officier. Il en avait vu passer tellement… La Guerre des Clones, plus particulièrement, l’avait profondément marqué, jamais plus il ne voulait revoir ce genre d’horreurs sans mieux pouvoir y faire face, y réagir. Cette galaxie avait besoin de pouvoirs forts, pour résister puis écarter ce genre de menaces, sans que les populations n’y soient massacrées.

Cela dit, s’ils pouvaient lutter contre des forces militaires très variées, qu’en était-il des ennemis invisibles, destructeurs et si mortels ? Qui aurait pu se préparer à cette menace efficacement ? La pandémie qui déferla sur la galaxie fut, pour le capitaine, un coup aussi violent et marquant que la Guerre des Clones elle-même. Si par chance, il ne tomba lui-même pas malade, il vit des amis s’effondrer, ses hommes souffrir, des proches mourir. Des morts si nombreux, tellement nombreux… La galaxie sortit terriblement traumatisée de cet épisode brutal, Gilad ne s’était jamais senti aussi impuissant que durant cette période. La vie devait continuer, cependant. Il se concentra d’abord à faire retrouver un rythme normal et stable sur le Chimaera, redonner confiance et bon moral aux hommes, s’assurer que le tout se remette correctement en place.


Ton lien avec la Force, ton usage / Tes capacités


Militaire, tacticien, discipliné, l’existence toute entière de Gilad se décline autour de l’armée. Il possède deux facettes, une très privée et secrète, animée et bien plus vive, finalement beaucoup plus humaine, qu’il ne dévoile qu’en compagnie de sa famille ou de ses amis les plus proches. Et une autre facette formelle, très carré et droite, celle qu’il montre durant la majeure partie de son existence, au travail et face aux troupes qu’il est amené à diriger.

L’expérience acquise au fil des ans en a fait un militaire très droit dans ses principes. Il aime apprendre tout ce qu’il peut et respecte ceux qui font preuve de la même droiture d’esprit. Plus à l’aise sur une passerelle de commandement, il n’en néglige pas pour autant les combats sur le terrain s’il y est amené, y ayant fait ses débuts et souvent accompagné ses hommes sous le feu ennemi durant la Guerre des Clones. Il ne sait pas vraiment piloter correctement et n’a jamais touché à un des chasseurs indémodables de l’Empire, confiant cette tâche à d’autres. Selon lui, toute personne a au minimum un domaine de compétences où elle brille le pus, un domaine qu’il convient d’exploiter.


De l'autre côté du miroir


Pseudo : Gilad
Age : 43 ans
Comment as-tu découvert le forum ? Par hasard, en cherchant dans des annuaires
Double compte? Triple compte ou plus ? Premier compte
Autre choses à ajouter ? Pas pour le moment


_________________


Dernière édition par Gilad Pellaeon le Dim 11 Nov - 12:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile rose
avatar
Messages : 2406
Comptes : Calista, Opaline, Syal Antilles
Espèce : Humaine
Âge rp : 27 ans
Maître : Sarkiss Shan
Infos fermées
MessageSujet: Re: Gilad Pellaeon, achevé   Sam 10 Nov - 21:59

BIENVUEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE voila une personne des plus intéressante Smile Si tu as des questions n'hésite pas

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Stratège Ultime
avatar
Messages : 376
Comptes : Larin, Julia Démétriès, Vincent Santel, Meetra Surik
Espèce : Chiss
Âge rp : 57 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Gilad Pellaeon, achevé   Dim 11 Nov - 0:13

Bienvenue parmi nous, capitaine du Chimaera

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 

Thrawn Theme
DC : Julia Démétriès / Sagara Soyoku / Meetra Surik / Amelia Nelt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Gilad Pellaeon, achevé   Dim 11 Nov - 10:25

Merci jeune fille et merci amiral.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Origan
avatar
Messages : 461
Comptes : Aucun
Espèce : Humain
Âge rp : 43 ans
Apprenti / Padawan : Nuru Kungurama
Infos fermées
MessageSujet: Re: Gilad Pellaeon, achevé   Dim 11 Nov - 11:34

Welcome, capitaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Messages : 14
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Gilad Pellaeon, achevé   Dim 11 Nov - 12:06

Merci, général Kenobi. C'est curieux, je vous imaginais plus âgé, après autant d'années. Razz

Fiche terminée, à présent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Origan
avatar
Messages : 461
Comptes : Aucun
Espèce : Humain
Âge rp : 43 ans
Apprenti / Padawan : Nuru Kungurama
Infos fermées
MessageSujet: Re: Gilad Pellaeon, achevé   Dim 11 Nov - 12:23

Une petite cure de rajeunissement après avoir tenté de liquider l'Empereur, rien de grave. Wink

Tu es validé. N'oublie pas de signer le règlement puis tu pourras rp. Thrawn saura te dire où ce personnage a été utilisé, notamment dans les RI.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Messages : 14
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Gilad Pellaeon, achevé   Dim 11 Nov - 12:30

Je vois.... Voilà qui a dû l'aider à vous apprécier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Gilad Pellaeon, achevé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gilad Pellaeon, achevé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erestor de Sybrondìl [Achevée]
» Hallie Halloway | Fiche Achevée
» Pas de tête, heures sup' en perspective... {Achevé}
» Thunder Wolf [Achevée]
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Passeports :: Passeports validés-
Sauter vers: