Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 [Flash-Back] Des procédures peu habituelles

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 19
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: [Flash-Back] Des procédures peu habituelles   Mer 28 Nov - 11:26

On aurait pu croire que depuis le temps qu’il se trouvait sur ce vaisseau, le capitaine se serait habitué à tout ce qui pouvait s’y passer d’étrange, mais c’était définitivement plus facile à dire qu’à faire. Thrawn était quand même Grand Amiral, et pourtant, l’idée était bien de l’envoyer avec le lieutenant-colonel Vanto au beau milieu d’une sorte d’expédition dans les Régions Inconnues, sans aucune escorte Impériale, en espérant que tout se passe bien. Gilad y songea, tout en enfilant son uniforme, espérant que les deux reviennent en vie de cette affaire. Ils ignoraient même combien de temps ça allait bien pouvoir durer. Au bas mot, pour commencer, deux semaines avec le voyage aller et retour, en plus d’un certain temps difficile à déterminer entre les deux, pour la mission de secours elle-même.

Un de ses collègues, qui servait sur ce vaisseau depuis plus longtemps, lui avait souligné que c’était une habitude, que l’amiral parte comme ça avec son assistant, qu’il ne fallait pas s’en formaliser, on s’y faisait vite. Peut-être bien… Il y avait après tout bien des choses ne se passant pas ici comme elles se déroulaient ailleurs. Pellaeon était arrivé sur ce vaisseau il y a… Un peu moins de deux ans, maintenant. Le commandant Faro avait été affectée à une base à terre, dans les Mondes du Noyau, après la bataille de Batonn, Gilad avait été désigné pour prendre sa suite car il était déjà habitué des mondes de la Bordure Extérieure et l’Espace Sauvage, où la Septième Flotte se trouvait habituellement. Deux ans, ça passait vite, et il n’était de toute manière pas le genre à faire des vagues ou vouloir tout révolutionner. Seul le travail bien fait lui importait. Ça n’en restait pas moins un peu particulier.

La fin de la pandémie était officiellement sonnée depuis maintenant un petit bout de temps, il n’en restait pas moins que l’ambiance sur le vaisseau était très morose. Tout le monde avait perdu au minimum un proche, toute une famille pour les plus malchanceux. Un massacre sans précédent, tous en étaient encore très secoués, la galaxie était littéralement traumatisée. Pour le moment, la Flotte, comme les mondes et peuples, tournait encore au ralenti. Gilad entra dans la salle de repos servant aux officiers supérieurs, voyant aux mines des quelques soldats présents qu’il n’était pas le seul à avoir mal dormi. Deux sortirent quand lui-même entra, un autre était assis dans un coin à lire les informations, et le lieutenant-colonel Vanto était un peu plus loin. Gilad le rejoignit, se servant aussi un café brûlant.

"Bonjour, lieutenant-colonel. Vous avez un peu meilleure mine, on dirait."

Ce n’était pas très difficile, cela dit… Il avait fait parti très longtemps des malades dits « en état morbide », et Gilad ne risquait pas non plus d’oublier dans quel état il avait été récupéré sur Lysatra, avec sa famille. La pandémie s’était répandue si vite… Et Lysatra, comme d’autres planètes, allait rester inhabitable longtemps.

"Dites-moi donc, c’est vraiment habituel, que vous partiez dans des opérations comme ça ? C’est peu réglementaire, comme manière de procéder."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back] Des procédures peu habituelles   Mer 28 Nov - 20:43

Rentrer pour bientôt repartir aussitôt, pour les Régions Inconnues, cette fois-ci, à nouveau. Eli s’appuya contre le bord du meuble en fermant les yeux, les deux mains serrées autour de sa tasse, contre lui. C’était idiot à avouer mais les Régions Inconnues ne lui avaient jamais paru aussi réconfortantes qu’en cet instant précis. C’était loin, coupé de tout, l’Empire n’y allait pas, les Siths non plus, et ça lui permettra d’avoir l’esprit bien occupé, au moins le temps de la mission. Pas certain que retourner ainsi sur le terrain pour le compte de l’Empire, cette fois, se passe aussi bien, il avait l’impression étrange que son uniforme le brûlait. La nuit avait été très agitée, depuis son réveil, il s’appliquait à se comporter comme d’habitude, reprendre le fil de sa vie comme si rien ne s’était jamais passé. Il pouvait très bien y arriver, même si ça prenait un peu de temps.

Au moins, se reposer sur Corellia avait quand même fait un peu de bien, même s’il avait mis du temps avant d’intégrer que c’était le mieux à faire. S’éloigner de l’armée, des conséquences de la pandémie, de l’Espace Sauvage, aussi. Rencontrer Amélia avait aussi été très agréable, pour une fois qu’il pouvait passer du temps avec quelqu’un qui ne soit ni un soldat, ni un ennemi, ça changeait beaucoup. Et une humaine, aussi, ça aidait, car malgré tout le temps qu’il avait passé avec Thrawn, il avait encore du mal, parfois, à comprendre la mentalité des Chiss. Ça avait été plus simple avec la jeune femme, ils étaient à peu près du même âge et elle ne s’était pas prise la tête.

– Bonjour, lieutenant-colonel. Vous avez un peu meilleure mine, on dirait.

Mmh ? Oh… Eli rouvrit les yeux et salua à son tour le capitaine du vaisseau, n’ayant même pas remarqué son arrivée. Il se bougea un peu pour reprendre du café, encore légèrement endormi. De toute manière, l’équipage tout entier était encore « assommé », le contrecoup était bien loin d’être passé. Une fois qu’ils auraient atteints leur destination, et que lui-même sera parti avec Thrawn et les Chiss, le Chimaera fera demi-tour pour d’autres missions dans l’Espace Sauvage. La vie continuait, tout va très bien, il suffisait de respirer un grand coup, ne rien laisser paraître et attendre que ça passe. Il se mordilla un peu l’intérieur des joues, reprenant sa position initiale, un peu réchauffé par la chaleur de la tasse. C’était surtout le voyage pour atteindre le site du crash qui l’inquiétait un peu, il n’avait pas spécialement envie d’avoir du temps pour ressasser ou réfléchir.

– Dites-moi donc, c’est vraiment habituel, que vous partiez dans des opérations comme ça ? C’est peu réglementaire, comme manière de procéder.

Eli haussa légèrement les épaules, un très faible sourire ironique venant étirer ses lèvres. Voilà déjà un sacré bout de temps qu’il avait tiré un trait sur ce qui était « réglementaire » et ce qui ne l’était pas. Depuis la fin de ses études à l’académie, en réalité.

– C’est normal, il ne fait jamais rien de réglementaire, surtout si ça peut freiner les résultats.

Un simple exemple de ce qui était « peu réglementaire », c’était un ysalamiri posé tranquillement sur son système de survie, dans un petit coin de la salle de repos, dormant paisiblement. Maintenant, Eli comprenait bien plus l’utilité de ces bestioles… Quoi que, face au fou maniaque des poisons, l’empêcher d’user de la Force n’aurait eu aucun effet sur sa santé mentale et sa volonté de détruire la galaxie. Il sourit un peu au capitaine, pensant qu’il allait de toute façon vite se faire aux opérations de ce genre, qu’elles soient réglementaires ou pas. Il avait d’ailleurs bien vu comment s’était déroulé le début de la construction de la base sur Nirauan, ainsi que la rencontre avec quelques Aristocras Chiss, on ne pouvait pas dire non plus que ça rentrait dans le standards habituels de l’armée.

– Ça ne vous est jamais arrivé, à vous, de vous retrouver embarqué dans des affaires improbables ou de vous retrouver sur des voies que vous n’auriez jamais imaginé emprunter un jour ? Lorsque vous étiez soldat républicain ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 19
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back] Des procédures peu habituelles   Mer 28 Nov - 21:17

Ne rien faire de réglementaire était peut-être considéré comme normal ici, ça ne voulait pas dire que c’était bien accepté ? Gilad imaginait ô combien le Haut Commandement devait détester ce Grand Amiral qui ne rentrait pas dans la petite case parfaite exigée pour les officiers supérieurs, plus encore si cet officier était un alien. Son jeune confrère pouvait en sourire, le capitaine se doutait que ça n’avait pas dû être simple à gérer tous les jours. La xénophobie était hélas très présente, depuis la naissance de l’Empire, et entretenue par une bonne partie de la Marine Impériale. Gilad retint un petit soupir à cette idée, tirant une petite chaise à dossier pour s’y asseoir. Il allait s’y habituer pour de bon, un jour, pas mal de petits détails ne le gênaient déjà plus du tout. On s’habituait toujours à tout, même aux pires horreurs, lorsqu’il le fallait, on pouvait même s’habituer à la guerre.

"Ça ne vous est jamais arrivé, à vous, de vous retrouver embarqué dans des affaires improbables ou de vous retrouver sur des voies que vous n’auriez jamais imaginé emprunter un jour ? Lorsque vous étiez soldat républicain ?"

"Oh si," rit-il franchement en secouant la tête. "J’ai travaillé en coopération avec des Jedis et leur plus grande spécialité était de vous entraîner avec eux dans des histoires de dingues. Ils avaient des pouvoirs étonnants, prendre ça en compte pour préparer une bataille était parfois compliqué. Je n’aime guère laisser une trop grande place à l’improvisation, pourtant, nous n’avions souvent pas le choix."

Et l’improvisation était, de toute façon, ce qui marchait le mieux, avec certains Jedis. De cette époque de chaos, de violence et de grands bouleversements, Gilad conservait malgré tout quelques bons souvenirs, qu’il se remémorait avec nostalgie aujourd’hui. Il avait noué à cette époque des liens d’amitié solides, rencontré des personnes à qui il s’était attaché, plus ou moins fortement, et à la fin de la guerre, tout cela avait violemment éclaté. Des amis proches avaient choisi de déserter et fuir l’Empire, entrant dans le mouvement Rebelle. Des Jedis qu’il avait beaucoup apprécié étaient morts ou portés disparus. D’autres amis, restés dans l’Empire, avaient emprunté des voies très différentes et s’étaient éloignés. Cette guerre avait tout déchiré et brisé, un équilibre entier s’était effondré sur lui-même, beaucoup s’était perdu.

"La voie impériale à elle seule est un chemin qu nous n’aurions pas cru devoir emprunter," ajouta-t-il après avoir bu un peu de café. "Vous êtes jeune, n’avez connu que ça, c’était très différent à la naissance de l’Empire. Du jour au lendemain, nous étions des centaines à devoir faire un choix. Rester pour ce nouveau régime, partir simplement, ou bien entrer dans la Résistance. Durant le combat contre la pandémie, nous avons aussi pu revoir d’anciens amis, devenus Rebelles, c’était… particulier."

Réconfortant. Apaisant. Un baume cicatrisant enfin posé sur le coeur, réparant de vieilles blessures, donnant des réponses à des questions restées en suspens. La guerre civile mise en pause, la possibilité de revoir enfin ceux qu’on croyait perdus pour de bon, il avait été comblé malgré la violence de la situation.

"Pourquoi cette question, vous ne comptiez pas vous retrouver sur la passerelle de commandement un jour ? J’ai pourtant cru voir dans votre dossier que vous aviez étudier à la Royale Impériale, c’est pourtant fait pour former les hauts officiers."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198
Espèce : Humain
Âge rp : 31 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back] Des procédures peu habituelles   Sam 1 Déc - 16:13

– Oh si. J’ai travaillé en coopération avec des Jedis et leur plus grande spécialité était de vous entraîner avec eux dans des histoires de dingues. Ils avaient des pouvoirs étonnants, prendre ça en compte pour préparer une bataille était parfois compliqué. Je n’aime guère laisser une trop grande place à l’improvisation, pourtant, nous n’avions souvent pas le choix.

Eli avait tendance à oublier que le capitaine Pellaeon était aussi l’un de ces officiers ayant servi sous la bannière Républicaine… A l’instar du colonel Yularen, il donnait tant cette impression de confiance envers l’Empire quand on en oubliait facilement qu’il n’en avait pas été ainsi dès le départ. Le rire du capitaine lui passa très vite, néanmoins, passant à une expression plus lointaine, nostalgique, peut-être… Du regret de cette époque ? Difficile de déterminer à quoi il pensait ou ce qu’il ressentait. Contrairement à Eli, en qui on lisait toutes les émotions très facilement, Pellaeon était plus compliqué à cerner, il n’évoquait jamais ce qu’il pouvait ressentir, rarement ses impressions ou pensées. Ce devait être l’âge qui faisait ça, sans doute. A moins que le jeune homme ne soit, tout simplement, particulièrement nul pour déchiffrer les expressions des autres, c’était possible aussi.

– La voie impériale à elle seule est un chemin qu nous n’aurions pas cru devoir emprunter. Vous êtes jeune, n’avez connu que ça, c’était très différent à la naissance de l’Empire. Du jour au lendemain, nous étions des centaines à devoir faire un choix. Rester pour ce nouveau régime, partir simplement, ou bien entrer dans la Résistance. Durant le combat contre la pandémie, nous avons aussi pu revoir d’anciens amis, devenus Rebelles, c’était… particulier.

– Je veux bien vous croire.

Il avait étudié cette période de transition, durant son temps libre, alors qu’il était encore cadet. D’abord parce qu’il estimait en savoir encore bien peu sur l’Empire, ensuite parce qu’il avait été curieux sur la façon dont on passait d’un régime à l’autre. Il était jeune, en effet, lorsque tout s’était mis en place, il avait neuf ou dix ans, pas plus, et Lysatra n’était pas non plus une planète très préoccupée par ce genre de troubles. République, Empire, ça comptait peu, dans l’Espace Sauvage, tant que les peuples étaient tranquilles, non menacés. En résumé, tant qu’on leur foutait la paix, ils se faisaient oublier. Eli but une longue gorgée de café en s’asseyant à son tour, à la petite table où s’était installé le capitaine. Autour d’eux, la salle s’était vidée, il ne restait plus que Matt, toujours concentré sur son datapad et qui n’avait pas relevé les yeux depuis trente bonnes minutes.

– Pourquoi cette question, vous ne comptiez pas vous retrouver sur la passerelle de commandement un jour ? J’ai pourtant cru voir dans votre dossier que vous aviez étudié à la Royale Impériale, c’est pourtant fait pour former les hauts officiers.

Les hauts officiers… Les hauts abrutis, oui. Les futurs arrivistes, les mecs imbus d’eux-mêmes, xénophobes à souhait, empêtrés dans les idées tordues de leurs familles respectives, ceux et celles comptant bien plus sur leurs relations sociales que sur leurs compétences personnelles. Eli ne répondit pas immédiatement, d’abord à faire passer le goût amer que lui procurait le souvenir de cette académie. Bien un endroit qu’il avait été profondément soulagé de quitter.

– Presque toute ma formation s’est passée à Myomar, je n’ai passé que trois mois à la Royale Impériale. C’était après avoir croisé la route de Thrawn que la mienne a été légèrement déviée. J’étudiais pour être commissaire de bord, à la base. Puis il nous est tombé dessus, littéralement, au cours d’une mission de routine. J’ai d’abord joué les interprètes, puis le professeur de langue, même si j’estime encore aujourd’hui qu’il n’en avait pas besoin, et pour finir, comme assistant.

Et le Chiss avait beau dire à l’époque qu’il avait encore du mal avec « les termes techniques spécifiques à la Marine Impériale », le prétexte était bien faible. Enfin bref. Tout ça pour dire que non, il ne comptait pas du tout, initialement, se trouver à ce genre de poste un jour ou l’autre. Ça aurait pu être bien pire, cela dit, imaginer se retrouver sous les ordres d’un homme comme Tarkin avait très largement de quoi vous donner la nausée. Pour le coup, il aurait vraiment terminé déserteur, depuis bien longtemps. Eli baissa les yeux sur sa tasse, absorbé un petit instant sur le noir profond, où se reflétait un peu les néons. Aujourd’hui, l’Empire n’était plus du tout le même que celui qu’il avait connu à ses débuts. Ou plutôt, non, ce n’était pas l’Empire qui avait changé, c’était lui-même, il avait ouvert les yeux sur un grand nombre de travers, de plus en plus insupportables.

– Devoir servir sous un nouveau régime, ça ne vous a jamais… Enfin, jamais posé trop de problèmes ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 19
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back] Des procédures peu habituelles   Ven 7 Déc - 18:22

Gilad bailla légèrement, s’appuyant mieux contre le dossier de son siège. Allez, on se secoue… Il y avait des périodes, comme là, où il était un peu plus fatigué. Le tout était de ne pas trop le dévoiler à l’équipage, il estimait qu’un officier supérieur ne devait pas montrer s’il était malade ou fatigué. Évidemment, parfois, c’était impossible à cacher, mais pour les « petites » fatigues, cela allait très bien. C’était aussi pour cela qu’il était aussi important de prendre régulièrement des moments où on s’écartait de la passerelle de commandement, où on s’écartait de son équipage et des soucis du quotidien, ou plus graves, pour garder du temps pour soi. Dommage que les nouveaux soldats et officiers sortis des académies depuis la naissance de l’Empire aient tendance à croire que ça vous rendait moins efficace.

"Presque toute ma formation s’est passée à Myomar, je n’ai passé que trois mois à la Royale Impériale. C’était après avoir croisé la route de Thrawn que la mienne a été légèrement déviée. J’étudiais pour être commissaire de bord, à la base. Puis il nous est tombé dessus, littéralement, au cours d’une mission de routine. J’ai d’abord joué les interprètes, puis le professeur de langue, même si j’estime encore aujourd’hui qu’il n’en avait pas besoin, et pour finir, comme assistant."

Commissaire de bord… Pardon ? Le capitaine s’était attendu, certes, à un petit écart entre la carrière que voulait initialement le jeune homme et celle qu’il menait actuellement, mais pas à un gouffre aussi énorme entre les deux. C’était donc s’enfermer dans un bureau sur une base à terre ou à bord d’un vaisseau de ligne, qui l’avait attiré ? Gilad hocha un peu la tête, pensif, lèvres légèrement pincées sous l’effet de la perplexité. Il imaginait bien mal son jeune collègue passer son temps à travailler dans un bureau, pour être honnête, et à ses yeux, cela aurait un gâchis absolument formidable. E tout cas, voilà bien une « bizarrerie » de plus, il était tout sauf commun que deux officiers soient toujours affectés aux mêmes vaisseaux et missions, comme attachés l’un à l’autre. Nul doute que des personnes extérieures avaient dû aider quelque peu le destin.

"Devoir servir sous un nouveau régime, ça ne vous a jamais… Enfin, jamais posé trop de problèmes ?"

Dans un autre contexte ou sur un autre vaisseau, le capitaine aurait répondu « Non » sans hésiter, ici, plus de franchise ne le gênait pas. Surtout face au lieutenant-colonel, lui-même parfois trop franc pour son propre bien. Mieux valait qu’il se trouve ici, cela lui causera beaucoup moins d’ennuis qu’il ne pourrait autrement en attirer.

"Le régime en lui-même ne m’a jamais trop choqué, cela dit, j’ai eu la chance de ne jamais être impliqué dans certaines batailles ou manœuvres qui, disons, pourraient en dégoûter plus d’un. L’essentiel de ma carrière s’est fait dans la Bordure Extérieure, un peu vers des mondes de l’Espace Sauvage, à l’occasion. Tous les régimes ont leurs défauts et leurs horreurs et tous ont aussi leurs bons côtés. Avoir connu la République permet au moins cette comparaison. La plupart des revendications Rebelles sont légitimes."

Certains crieraient à la traîtrise, pour avoir prononcé cette simple phrase, c’était pourtant la pure vérité. Gilad s’interrompit pour saluer les nouveaux venus dans la salle de pause, échangeant deux ou trois banalités avant qu’ils n’aillent eux-mêmes se servir un café.

"C’est un travail dur mais qui peut être fascinant, par certains égards. Enfin, sur ce vaisseau, en tout cas, ce ne sont pas les situations curieuses qui manquent, comme vous-même, par exemple. Désolé de vous le dire aussi platement, mais je ne pense pas avoir rencontré un officier supérieur aussi éloigné que vous l’êtes de la mentalité imposée par la doctrine impériale. C’est finalement une chance que vous soyez sous les ordres du Grand Amiral Thrawn, d’autres n’auraient pas apprécié."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: [Flash-Back] Des procédures peu habituelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flash-Back] Des procédures peu habituelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Indoumodo-
Sauter vers: