Partagez
 

 Entraînement secret [PV Sarkiss]

Aller en bas 
AuteurMessage

Leia Organa
Messages : 160
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Entraînement secret [PV Sarkiss]   Entraînement secret [PV Sarkiss] EmptySam 8 Déc - 15:59

Effectuer une mission en compagnie d’un équipage qu’elle avait sélectionné elle-même et avec la garantie qu’aucun des faiblards visés n’était compris dedans demeurait bien plus agréable que subir les « escortes » imposées par Dodonna pour « son bien ». Il demeurait convaincue qu’elle ne pouvait se débrouiller seule, ni qu’elle ne pouvait se rendre où que ce soit sans risquer sa vie à un point inconsidéré. Elle était jeune, oui, mais les jours filaient et elle continuait de progresser. Les entraînements étaient maintenant sur un rythme plus régulier, qu’elle soit seule ou non, elle avait enfin trouvé les bons gestes et techniques à adopter pour avoir la garantie de ne pas se relâcher. L’attaque de Bespin lui avait ouvert les yeux sur un dernier point la gênant encore, jusqu’ici. Même sa propre famille passait après son Devoir. Il n’était pas question qu’elle se laisse stopper ou freiner par qui que ce soit, fusse son propre sang. Caedus avait eu raison, lorsqu’il avait été de ce temps, la famille ne comptait pas, face au devoir, il fallait être prêt à n’importe quel sacrifice. Luke le comprendra peut-être un jour, ou non, peu importe. Elle n’avait fait que son devoir.

Au sein des Rebelles, certains pensaient que le jeune Jedi n’était pas mort, qu’elle l’avait seulement cru mort, mais qu’il avait dû être capturé par l’Empire. D’autres y croyaient et en étaient soulagés. Beaucoup en restaient indifférent, ce ne serait qu’une disparition de plus au milieu de tant d’autres. Qu’ils y croient ou non n’avait pas une grande importance, cela dit, puisque personne n’avait remis en cause ce qu’elle avait décrit de l’attaque de Bespin. Les rebelles survivants avaient bien entendu tous confirmé avoir vu débarquer l’Empire par surprise et personne, mis à part Ned et Luke, ne l’avaient vu agir dans cette salle. Luke capturé, Ned mort, tué par ses propres soins, elle avait l’assurance d’être tranquille un bon moment. Leia soupira légèrement et termina de se préparer, ils arrivaient en orbite d’une énième planète à inspecter, afin de déterminer si on pouvait y installer une nouvelle base. Elle donna ses dernières consignes à ses hommes, pendant qu’ils s’armaient et préparaient leur matériel. Il n’y avait pas que des Rebelles engagés de longues dates mais aussi quelques mercenaires.

L’une de ces mercenaires, Sarkiss, avait d’ailleurs fait partie de l’opération de sauvetage sur Alderaan. Leia ne l’avait reconnue qu’après tout, cet épisode était resté un peu lointain dans sa mémoire… Elle se souvenait avec une très grande précision de certains moments en particulier, comme la mort de son fils, l’empoisonnement de son frère, le Muun et la façon dont elle lui avait explosé la tête, la colère terrible ressentie, mais le reste avait été occulté. A se demander pourquoi Shan persistait à rester avec les Rebelles depuis ou mener des missions avec eux, qu’avait-elle donc à faire de tout ça ? Leia lui coula un regard en coin pendant que le vaisseau se posait et que l’équipe se préparait à sortir. Elle-même restait dans le vaisseau, car elle avait à faire. Le temps que tous reviennent, cela lui laissait quelques heures de tranquillité, seule. Elle attendit un peu, que tous s’éloigne, puis recula dans les profondeurs du vaisseau, pour aller s’enfermer dans une salle. Elle verrouilla le système derrière elle, avec un léger temps d’arrêt, avant de fermer… Elle avait cru voir…

Bref… Ce devait être son imagination. Une fois prête, elle commença par activer le communicateur, prévu pour ces petits tête à tête privé, le système était crypté et très sécurisé, quoi que plus lent que la moyenne. Lorsque l’hologramme de l’Empereur s’afficha, elle parvint cette fois-ci à contenir l’élan de haine la prenant dès lors qu’elle l’avait face à elle, restant calme et concentrée. Il était, de toute façon, beaucoup trop tard pour reculer. Et rester à distance de lui l’aidait également à se canaliser et parvenir à l’écouter sans avoir à se retourner à chaque instant pour s’assurer qu’il n’allait pas la frapper dans le dos. Palpatine semblait d’ailleurs de bonne humeur, pour une fois, il avait en tout cas un ton de voix qu’on pourrait juger détendu. Comme à chaque fois, le plus difficile pour elle consistait à accepter de l’écouter et suivre ce qu’il lui disait, en se répétant que plus elle en apprendra, plus elle sera ensuite apte à le frapper et le faire chuter de son maudit trône.

– Les récents remous se sont terminés à merveille, murmura l’Empereur. Il était temps que la Rébellion fasse place nette dans ses rangs, cela rend la confrontation plus amusante.

Leia interrompit son mouvement, ravalant la remarque lui brûlant les lèvres alors qu’elle était prête à répondre que c’était juste, en effet, et que l’Empire pouvait finalement être utile à quelque chose. Ce n’était qu’une fois, une seule fois, elle ne ré-utilisera plus jamais les « services » impériaux pour faire le ménage dans les rangs rebelles, plus jamais, ce n’était qu’une fois, pour un cas exceptionnel. Elle écarta fermement de son esprit l’idée qu’elle avait pensé à soumettre à Palpatine, pour une autre opération de « nettoyage », et sortit plutôt le sabre laser de sa cachette. Pas un qu’elle avait fabriqué, celui-ci lui avait été donné par l’Empereur, qui avait dû le récupérer lors de la purge à un Jedi. La lame était d’un bleu léger, la poignée abîmée par des combats. Son propriétaire légitime était sans doute mort depuis bien des années, allez savoir. D’un mot, elle activa le droïde d’entraînement, se mettant en garde comme l’Empereur le lui avait indiqué.

_____
Lancer de dés

_________________
Entraînement secret [PV Sarkiss] Signle10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Révanite
Sarkiss Shan
Messages : 453
Comptes : Maât-Atlane, Darth Lunariss
Espèce : Miraluka
Âge rp : 33 ans
Maître : Maître Zho, Arkos
Apprenti / Padawan : Rosas Sky-Larek
Infos fermées
MessageSujet: Re: Entraînement secret [PV Sarkiss]   Entraînement secret [PV Sarkiss] EmptyVen 4 Jan - 15:48



J'avais été patiente. Participant à plusieurs missions, sachant me rendre indispensable. Mon expérience particulière de la Force, mes connaissances en faune et flore, mes talents particuliers d'assassin sith et ma formation de chevalier jedi étaient autant d'atout qui me rendait polyvalente. Je pouvais servir d'espionne, de soldat, d'éclaireur et dans le cas présent d'explorateur.

J'avais entendu le rumeurs de la mort de Luke Skywalker néanmoins j'en doutais très fortement. L'Empire n'aurait pas laissé passé une occasion de faire un coup d'éclat propagandiste. Au vu des doutes du jedi sur la Princesse, j'avais une autre hypothèse : et si elle l'avait fait disparaître parce qu'elle avait peur de ce qu'il savait, aurait pu savoir ? Néanmoins, j'avais un contrat et tant que je n'avais pas la preuve que mon commanditaire était réellement mort, je la mènerais.

Jusque là la Princesse Organa était resté suffisamment inaccessible mais à force de travail, j'avais pu intégrer une de ses équipes d'exploration. A la recherche d'une planète havre pour sa rébellion, elle avait pris la tête d'une mission d'exploration. J'avais pu examiner la Force en elle pendant notre voyage. Ce qui était certain c'est que son lien avait été renforcé. Ce n'était plus l'onde chaotique qui dansait en elle comme tous ceux qui refusait de se former ou ignorer qu'ils étaient sensibles. La réponse a la question : Leia se forme-t'elle était oui. La vraie question était dorénavant : Etait-elle autodidacte ou avait-elle un Maître et si elle en avait un, qui avait réussi l'exploit de faire plier la Princesse rebelle.


Le vaisseau s'approchait de la planète et nous quittâmes l'hyperespace. Le pilote manœuvra pour nous poser tandis que nous nous équipions. Je remarquais que Leia ne s'équipait pas. Elle n'accompagnerait pas l'équipe au sol. Hors de question de la lâcher d'une semelle. Je m'approchais de mon chef de groupe et soufflais à voix basse en manipulant la Force :

- Je pars seule.

un ordre simple. S'il était chef de groupe, c'est qu'il avait un minimum de volonté et je ne pouvais pas faire en sorte qu'il résiste longtemps. Je ne devais pas mettre la puce à l'oreille aux autres et à Leia.

- Tu pars seule, répéta-t'il après quelques secondes.

Je profitais alors du départ pour tirer à moi ma couverture de Force et je m'enfonçais dans ses ombres malveillantes. Je tissais les ombres familières avec les fils de Force que je pliais à ma volonté. Lorsque le SAS se referma, Leia sembla avoir un mouvement mais non elle ne me vit pas. Son regard passa sur mon recoin et elle partie. Je la suivis silencieusement, utilisant la pénombre du vaisseau à l'arrêt. Je m'installais alors pour l'observer. Elle sortit un objet que je ne voyais pas caché par son corps. J'entendis les grésillements lorsque la communication s'établit et une vague de haine fut violemment réprimé. L'interlocuteur de la jeune femme ne sembla pas s'en rendre compte. Une voix s'éleva et malgré la communication holo, impossible de ne pas la reconnaître. Je réprimais un hoquet de surprise en reconnaissant l'Empereur. L'un des leader de la rébellion, entrainé par l'Empereur lui-même. Et ce qu'il venait de dire... Leia avait sciemment envoyé à la mort ses opposants. J'allais devoir être très prudente même si pridence aurait pu être mon deuxième prénom, je n'avais quand même pas signé pour affronter l'Empereur lui-même lorsque Luke m'avait embauché. Je lui avais promis de ne pas révéler mes résultats à qui que ce soit d'autre mais mince... c'était de la trahison... même si leur guerre ne m'intéressait pas, ce contrat me faisait aller bien plus loin que ce que j'aurais voulu...

Tandis que je réfléchissais aux possibles conséquences de ma découverte la Princesse avait sorti un sabre. Mon bâton sabre pesa soudainement lourd à mon côté. Lourd de ce que je savais et de ce que je devrais faire. Devais-je conserver ma neutralité ? Devais-je trahir mon contrat et parler ? Devais-je ne rien dire et honorer ma parole ? Une lame bleue de gardien crépita et la jeune femme commença des exercices de base du sabre. Je disciplinais mon esprit, fermant mes yeux intérieur le temps de laisser le calme revenir en moi. Je ne pouvais pas intervenir et j'espérais être suffisamment loin de la portée de l'Empereur. Il était puissant mais j'espérais que la communication holo et le fait qu'il soit concentré sur Leia lui éviterait de remarquer ma présence. Fort heureusement pour moi je ne brillais ni comme un phare dans la nuit ni comme une ombre dévorant le jour.


--------------------------------------------------------------------------------------------------
jet de discrétion : 4

_________________
Entraînement secret [PV Sarkiss] Sarkb210
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leia Organa
Messages : 160
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Entraînement secret [PV Sarkiss]   Entraînement secret [PV Sarkiss] EmptyVen 1 Fév - 10:32

Du simple refus de penser à la Force jusqu’à l’acceptation de ce pouvoir, le chemin avait été très long, elle le regrettait de moins en moins. Ses cas de conscience s’évanouissaient peu à peu, depuis plusieurs mois, fondant comme ses remords pour ce qui était arrivé sur Bespin. Elle ignorait si, depuis, son frère était réellement mort, mais elle en doutait… Avec ces failles, l’Empereur n’aurait pas pris le risque qu’il revienne plus puissant, il devait sans doute le garder prisonnier quelque part, au secret, en attendant de lui faire avouer ce qu’il pouvait savoir ou essayer de lui retourner l’esprit pour en faire également un apprenti Sith. La seconde option lui plairait beaucoup, car elle serait enfin sûre qu’il cesserait toute leçon de morale idiote et surtout, qu’il comprendrait enfin la décision qu’elle avait prise, qu’elle ne faisait pas ça contre la Rébellion mais bien pour la renforcer. Peut-être tout espoir, à son sujet, n’était pas encore perdu ? Si c’était bien le cas, il pourra de nouveau être un allié, plutôt qu’une simple entrave pour la Rébellion. Quoi qu’il en soit, pour le moment, elle avait très bien fait de se débarrasser de lui.

Ces moments en tête à tête avec l’Empereur étaient plus nombreux qu’elle ne l’avait cru au départ, il était difficile de s’écarter comme il le fallait du reste des rebelles pour s’exercer, et elle mettait beaucoup de coeur à chaque occasion. Le maniement du sabre, ces entraînements, lui étaient plus « simples » que le maniement de la Force, où elle gardait un certain blocage malgré elle. Avec une arme entre les mains, elle se sentait aussitôt plus à l’aise, plus elle-même, et sa perception des choses changeait au fil des différents entraînements, que ce soit seule ou en compagnie de son ennemi favori. Le droïde de combat qu’elle affrontait avait été programmé spécialement pour ce type d’exercice, Leia prenait un plaisir certain à imaginer la tête de l’Empereur à sa place, pour s’encourager elle-même à frapper toujours plus fort et vite. Le vieil homme l’arrêtait parfois, corrigeant une posture ou une autre, ou bien lâchant une de ses petites remarques ironiques ou acerbes. La jeune femme ne l’écoutait que d’une oreille, dans ces moments-là, entièrement concentrée sur l’objectif qu’elle s’était fixée.

Une fois l’exercice avec le sabre terminé, il fallait bien en revenir à la Force elle-même. L’empereur, de son côté, semblait aussi prendre du plaisir à parler de la philosophie sith. Ce n’était pas la première fois qu’il en parlait, cependant, jusqu’alors, ces pensées n’avaient reçu qu’un faible écho chez elle. Leia avait vite compris ce qui la freinait, néanmoins, il lui restait encore trop de réflexes mous, induits par les rebelles et dictés par Mon Mothma, dictés aussi par son père adoptif, profondément pacifiste. De ça, elle lui en voulait, car s’il avait su la préparer et la faire travailler pour le monde sans pitié de la politique, il n’avait, en revanche, pas su la préparer comme il se doit au combat et à la guerre. Pas su la préparer, somme toute, à la réalité de cette galaxie. Une faute qu’elle s’efforçait aujourd’hui de corriger, regrettant fortement ces années perdues du simple fait d’une grosse lacune d’éducation. Palpatine, dont l’hologramme tressautait parfois, répondait maintenant comme un écho aux pensées qui l’agitaient.

– Tout le monde a ressenti cela au moins une fois, ajouta-t-il. La peur ou la colère vous donnant plus de forces, dans une situation donnée, une brusque poussée d’adrénaline vous renforçant. Les émotions fortes et les passions sont des moteurs qui, une fois contrôlés, offrent une puissance accrue lorsqu’on les libère. Ce sont des ressources de pouvoir.

Elle l’avait compris, ne pas se laisser submerger par la colère et perdre le contrôle de ses propres actes, mais se servir de ces émotions comme d’une réserve où puiser de nouvelles forces. Une affaire tout sauf simple… Lorsqu’elle se battait, Leia avait tendance à se laisser emporter par ses sentiments, plutôt que l’inverse, elle agissait beaucoup par instinct plutôt que par réflexion. Et même si elle comprenait le cheminement à adopter, pour le mettre en pratique, ce n’était pas la même affaire. Ses progrès dans la maîtrise des différents pouvoirs de la Force étaient plutôt aléatoires, certains jours, elle s’y mettait facilement, d’autres jours, elle ne parvenait pas à ne pas se laisser déborder par ses sentiments et le résultat s’en ressentait. Exactement comme aujourd’hui, ce ne fut pas très concluant. Par bonheur, l’Empereur, cette fois-ci, ne pouvait rester bien longtemps et lorsque la communication fut coupée, Leia relâcha toute la pression d’un seul coup, brisant sans le vouloir avec la Force le droïde de combat de toute à l’heure.

A nouveau, juste après ça, son regard fut attiré par le même coin, dans un léger frisson, mais il n’y avait rien, elle était seule. Complètement seule. La situation la rendait paranoïaque… Après s’être assise par terre, dos contre la cloison, elle prit d’abord du temps pour se calmer et retrouver son état normal. Face aux autres, rien ne devait la trahir, absolument rien. Il s’écoula du temps avant qu’elle ne se reprenne pleinement, quittant la salle avant que les équipes ne rentrent peu à peu de leur mission d’exploration. Elle fit le tour de chacune, pour obtenir leurs rapports, puis s’arrêta à un moment près de Sarkiss, sourcils légèrement froncés.

– Dites-moi donc, qu’est-ce qui a bien pu vous pousser à travailler pour la Rébellion ? J’imagine que si vous étiez venu sur Alderaan, ce n’était que pour y croiser Revan.

_________________
Entraînement secret [PV Sarkiss] Signle10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Révanite
Sarkiss Shan
Messages : 453
Comptes : Maât-Atlane, Darth Lunariss
Espèce : Miraluka
Âge rp : 33 ans
Maître : Maître Zho, Arkos
Apprenti / Padawan : Rosas Sky-Larek
Infos fermées
MessageSujet: Re: Entraînement secret [PV Sarkiss]   Entraînement secret [PV Sarkiss] EmptyJeu 7 Fév - 0:24



Espionner cet entraînement était très instructif. Tout d'abord la jeune femme montrait une affinité certaine avec la Force mais ses exercice la montrait encore très imprécise et peu à l'aise avec la Force pure. Par contre dès qu'elle s'était saisie du sabre, ses mouvements s'étaient fait plus nets, plus incisifs plus naturel. Elle était une guerrière c'était certain. J'avais étudié les flux de Force. Inconsciemment, une partie d'elle semblait résister à la propagande instillée par l'Empereur. Je ne sais si elle se rendait compte que malgrè les sentiments qu'il lui inspirait, elle utilisait actuellement la Force plus comme une jedi que comme une sith. Mais la véritable question était : en avait-il quelque chose à faire ? Après tout, combien de jedis avaient succombé au côté obscur ? Bien plus que des sith repentis; c'était certain. Et l'empereur était malin. Ses paroles étaient du petit lait insidieux qui se déversait dans l'esprit de la jeune fille. Je ne me souvenais que trop bien ce genre de discours. J'avais connu ce genre de propagande lorsque j'avais moi-même succombé au côté obscur par vengeance. Je n'étais pas sûre que son enseignement soit le plus adapté à une jeune femme aussi passionné et son discours sur la maîtrise des émotions était ridiculement proche d'une discours jedi. Mais Leia luttait contre quelque chose en elle qui l’empêchait encore d'être une sith à part entière. Je ne savais pas quoi mais je voyais que ce quelque chose l'empêchait de foncer tête baissé tel Anakin dans la noirceur. Il y-avait peut-être encore un espoir pour elle mais il était à mon avis, ténu.

Lorsque l'Empereur retourna à ses occupations, le droïde explosa. Une vague de Force incontrôlée de la Princesse, puissante mais surtout incontrôlée. Au moins, avoir pour maître l'Empereur en personne semblait être un frein à son entraînement. Peut-être qu'avec un autre maître sith, elle progresserait mieux. Quelque part cela faisait gagner du temps aux rebelles.

Lorsque Leia quitta enfin cette zone du vaisseau, j'en profitais pour mettre les voiles et rejoindre un groupe à l'extérieur.

Silencieuse, comme à mon habitude, j'écoutais les différents rapports ainsi que celui de ma soi-disant patrouille. A ma grande surprise, la princesse s’arrêta devant moi. Avait-elle perçu quelque chose ? Il m'avait pourtant semblé que non.

- En effet, côtoyer Revan était important pour moi. J'avais des questions à lui poser.

Et ses réponses ne m'avaient pas beaucoup aidé. Il fallait dire que le pauvre homme malgré ou à cause de toute sa puissance, de sa lobotomie et de sa cohabitation avec l'Empereur des Siths, il était au bord d'une constante folie. Cela avait néanmoins été intéressant et instructif.

Je poursuivis de ma voix égale :

- Je suis une mercenaire Princesse. Je vais là où mon contrat me le demande et effectue ma tache. Et pour cela je reçois rétribution. Spirituellement, c'est aussi une façon de laisser la Force paver ma route.

Je la regardais :

- J'ai laissé derrière moi le Grand Empire des Siths et les grands idéaux des jedis quand j'en ai eu terminé avec la Vengeance et que plus rien ne restait. Et vous savez quoi ? C'est dans cette liberté que j'ai trouvé l'Harmonie, l’Équilibre et même l'Amour.

Je m'adossais à un mur dans une attitude invitant à la discussion :

- J'ai étudié l'histoire à l'Académie sur Korriban et j'ai eu un maître jedi. J'ai visité les archives Organa, Thul et Pantheer sur Alderande. Même si cela n'a jamais été ma matière préférée je peux vous dire une chose : Les siths, les jedis, les empires et républiques ne font que se détruire mutuellement pour revenir. La prédominance de l'un puis de l'autre etc... et cela sur des millénaires. Ceux qui pensent encore qu'ils pourront faire faire à la Force, qui nous relie tous, ce qu'ils veulent se trompe. Un jour un Grand sith de mon temps à dit : "Dans la vie, j'ai rejeté le Code Jedi. J'avais tort. Il n'y a pas de mort. Il n'y a que la Force. Et elle a un plan. La volonté de la Force est un courant qui coule. Vous pouvez le suivre ou le combattre, mais il est toujours là."

Je respirais pour m'imprégner de ces mots. La Force était la seule chose importante, il fallait juste l'écouter.

- J'ai choisi de suivre le courant et pour le moment il m'a mené à la rébellion. Et vous princesse, que choisissez-vous ? Le suivre ou le combattre ?

_________________
Entraînement secret [PV Sarkiss] Sarkb210
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leia Organa
Messages : 160
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Entraînement secret [PV Sarkiss]   Entraînement secret [PV Sarkiss] EmptyDim 17 Fév - 11:12

– En effet, côtoyer Revan était important pour moi. J'avais des questions à lui poser. Je suis une mercenaire Princesse. Je vais là où mon contrat me le demande et effectue ma tâche. Et pour cela je reçois rétribution. Spirituellement, c'est aussi une façon de laisser la Force paver ma route.

La jeune femme se retint de justesse de lever les yeux au ciel. Si le début avait bien commencé, ce genre de raisons étant très naturel pour participer à une mission et ensuite suivre sa voie pour vivre ou survivre, tout simplement, on en arrivait encore à mêler la Force à une situation qui était pourtant plus que banale et basique. Comme toujours… Évidemment, elle aussi se posait plus de questions sur le sujet, par la force des choses, il y avait bien des points et des détails dont elle ne se voyait pas discuter avec Palpatine et encore moins avec son frère, quand elle en avait eu l’occasion. Ce qu’ajouta ensuite la mercenaire ne la toucha pas vraiment non plus. Siths ou Jedis, pour elle, ce n’étaient encore que des dangers avec lesquels il fallait bien apprendre à composer si on voulait survivre. L’Harmonie, l’Amour, tss… Elle avait cru longtemps avoir trouvé ce dernier, mais il fallait bien admettre que ses relations avec Han s’étaient très sérieusement refroidies, pour ne pas dire glacées, ces derniers mois. Elle ne le voyait plus et il était rendu elle ne savait où dans la galaxie. Elle se poussa sur le côté pour ne pas gêner les manœuvres d’un des groupes d’exploration, dans le couloir, alors que la mercenaire s’adossait contre le mur.

– J'ai étudié l'histoire à l'Académie sur Korriban et j'ai eu un maître jedi. J'ai visité les archives Organa, Thul et Pantheer sur Alderande. Même si cela n'a jamais été ma matière préférée je peux vous dire une chose : Les siths, les jedis, les empires et républiques ne font que se détruire mutuellement pour revenir. La prédominance de l'un puis de l'autre etc... et cela sur des millénaires. Ceux qui pensent encore qu'ils pourront faire faire à la Force, qui nous relie tous, ce qu'ils veulent se trompent. Un jour un Grand sith de mon temps à dit : "Dans la vie, j'ai rejeté le Code Jedi. J'avais tort. Il n'y a pas de mort. Il n'y a que la Force. Et elle a un plan. La volonté de la Force est un courant qui coule. Vous pouvez le suivre ou le combattre, mais il est toujours là."

Voilà qui était fascinant. Enfin, il y avait au moins un point de vrai, les régimes qui s’affrontaient, se détruisaient les uns les autres, se succédaient, grandissaient puis s’effondraient, c’était comme ça depuis toujours. Que la Force ait ou non quelque chose à voir là-dedans, c’était un détail sans aucune importance, Leia ne portait foi que dans les actes que chacun pouvait mener et pas dans la « grandeur » d’un courant flottant un peu partout. Si ledit courant pouvait être utile dans leurs desseins, soit, mais pour le reste, elle ne s’y intéressait pas.

– J'ai choisi de suivre le courant et pour le moment il m'a mené à la rébellion. Et vous princesse, que choisissez-vous ? Le suivre ou le combattre ?

– Quelle importance ? Ce n’est pas le genre de questions que je dois me poser pour la Rébellion. La seule chose qui m’intéresse est d’atteindre le but fixé. Tous les moyens sont bons, pour ça.

Y compris porter un coup dans le dos d’un membre de sa propre famille, s’il le fallait. Elle repoussa fermement la part de culpabilité venue lui ronger l’estomac, une fois de plus, avec une certaine difficulté. Tout au fond d’elle, bien qu’elle était convaincue d’avoir agi pour le bien de la rébellion, la culpabilité restait, pourtant. Blottie dans un coin de son esprit, refusant de disparaître, revenant l’envahir dès qu’elle se laissait un peu aller. Une brève ombre passa dans son regard, tandis qu’elle se reprenait. Il fallait le faire, point final.

– Admettons que le Force influe vraiment sur tout, cela peut dire qu’il y a des personnes qui resteront forcément attachées à la lumière, ou à l’obscurité, quoi qu’il arrive ?

_________________
Entraînement secret [PV Sarkiss] Signle10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Révanite
Sarkiss Shan
Messages : 453
Comptes : Maât-Atlane, Darth Lunariss
Espèce : Miraluka
Âge rp : 33 ans
Maître : Maître Zho, Arkos
Apprenti / Padawan : Rosas Sky-Larek
Infos fermées
MessageSujet: Re: Entraînement secret [PV Sarkiss]   Entraînement secret [PV Sarkiss] EmptyMer 20 Fév - 15:44



"Tous les moyens sont bon pour ça". Combien de Siths ou Tyrans avaient utilisé cette jolie phrase. Devenir ce que l'ont avait juré de combattre, voilà à quoi amener souvent cette assertion. Je savais déjà que Leia avait vendu les siens à l'Empereur. Elle avait déjà franchi des limites qui lui couteraient cher mais ce n'est que lorsqu'on a tout perdu qu'on se rend compte du chemin qu'on a parcouru. Atteindre un but coûte que coûte à un prix mais était-elle prête à vendre ce qui lui restait d'âme ? Je voyais la Force se débattre par moment en elle, le côté obscur ne l'avait pas encore avalée totalement. Et elle suivait mes paroles avec bien plus d'intérêt qu'elle le le laissait paraître. Sidious ressemblait à n'importe quel maître sith, il ne disait que ce qu'il voulait que son apprenti sache pour le formater à ses besoins et ses désirs. mais la princesse avait une intelligence acérée probablement du à son éducation de princesse héritière de la Maison Organa.

- La Force est un vaste sujet mais le libre-arbitre en est encore plus vaste.

Tandis que nous parlions, les autres s'éclipsaient petit à petit, allant ranger les échantillons collectés et leurs notes.

- Il est toujours plus facile de chuter que de se rédempter. La Force ne crée pas des affinité au côté obscur ou à la Lumière. La Force ne nous définit pas. Ce qui nous définit c'est ce que nous voulons être. La Force n'influe pas sur noter libre-arbitre. On a toujours le choix.

Je tâtonnais sous ma tunique et en sorti mon bâton sabre. Ma posture n'avait rien d'agressive de même que ma tenue de l'arme ne montrait aucune tentative d'attaque.

- Il ne me définit pas. Certes il est mon plus fidèle allié et j'ai tué un certain nombre de personne avec lui dont beaucoup sous la haine, la colère ou pour la vengeance. Mon affinité à la Force, qui en en tant que Miraluka est déjà très importante, n'est pas ce que je suis. Je suis beaucoup de choses. Mais ce que je suis aujourd'hui je l'ai choisi. La Force ne m'a pas obligée à ne plus être Sith, elle ne m'a pas demandée à ne pas devenir jedi, elle ne m'a pas faite aimer Theron.

Je caressais sans m'en rendre compte du pouce mon arme puis la ranger. J'avais de la tendresse pour cet objet qui m'avais suivi de mon apprentissage à aujourd'hui, qui avait vu mon évolution.

- Je comprends qu'en tant que chef de la rébellion vous ayez des décisions difficiles à prendre et que chaque acte à des conséquences à des milliers de parsecs. Mais ce n'est pas la Force qui vous gouverne, c'est vous même. Se laisser porter par la Force ce n'est pas accepter de sombrer dans un puits de noirceur et de destruction ou voler parmi les nuages sous le soleil, c'est l'écouter pour faire les bons choix.

Un droïde entra portant un plateau avec deux verres et une carafe d'eau, le déposa puis reparti. Il avait dû être envoyé par les autres qui restaient en attente de la suite.

- Donc pour répondre à votre question je pense que non, on n'est pas destiné à être obscur ou lumineux ou comme dans mon cas l'un et l'autre. C'est un choix. Je pense Princesse que vous avez une volonté très forte et que peu dans cette galaxie pourront vous imposer leur choix.

Je décidais de nous servir de l'eau et de lui laisser le temps de réfléchir à cela.

_________________
Entraînement secret [PV Sarkiss] Sarkb210
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leia Organa
Messages : 160
Espèce : Humaine
Âge rp : 20 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Entraînement secret [PV Sarkiss]   Entraînement secret [PV Sarkiss] EmptySam 23 Mar - 11:05

Son interlocutrice ne le réalisait peut-être pas mais ce qu’elle venait de dire eut le don d’ôter un immense poids des épaules de la jeune femme. Il y avait encore des points qu’elle avait du mal à comprendre ou maîtriser, principalement parce que le simple fait de s’y plonger était mené à contrecœur, elle ne pouvait y mettre autant de volonté qu’il le faudrait. C’est pour ça qu’elle avait conservé cette crainte, au fond d’elle, que la Force soit une sorte de… Comment définir ça… Une sorte de véritable lien, une chaîne de plus, qui pouvait aussi bien vous propulser en avant que vous étrangler. Pour ce qui était du chemin à suivre, lumière ou obscurité, c’était encore une autre histoire, aussi vieille que la galaxie elle-même. Leia porta un vague regard sur les hommes s’égaillant dans toutes les directions, lèvres légèrement pincées. Force ou pas, sensibilité forte ou inexistante, ils devaient bien choisir leur voie tout de même. Elle reporta ensuite son regard vers Sarkiss, qui tira son arme de sa poche, pour la faire tourner entre ses mains. Pour la jeune femme, et sans doute pour le reste de la galaxie, cette arme était si codifiée qu’elle vous collait d’office une étiquette, que ce soit légitime ou non.

– Il ne me définit pas. Certes il est mon plus fidèle allié et j'ai tué un certain nombre de personne avec lui dont beaucoup sous la haine, la colère ou pour la vengeance. Mon affinité à la Force, qui en en tant que Miraluka est déjà très importante, n'est pas ce que je suis. Je suis beaucoup de choses. Mais ce que je suis aujourd'hui je l'ai choisi. La Force ne m'a pas obligée à ne plus être Sith, elle ne m'a pas demandée à ne pas devenir Jedi, elle ne m'a pas faite aimer Theron.

Même si tout cela était bien vrai, la Force restait un poids. Peu importe qu’on choisisse un chemin ou un autre, elle restait là, impossible de s’en débarrasser. Leia n’en avait eu aucune conscience durant très longtemps, c’est vrai, puis depuis qu’elle avait débuté tout cela, c’était comme si une porte avait volé en éclats pour laisser apparaître tout ce qui était resté caché dans l’ombre depuis des années. Comme si un intrus s’était glissé dans son esprit, jusqu’au moment où elle avait commencé à apprendre à mieux le connaître et s’accommoder de cette présence dérangeante. De ça, en revanche,elle n’avait pas le choix. C’était ainsi, autant vivre avec. Donc quant à « écouter » cette présence pour faire les bons choix… Pour le moment, la princesse voyait la Force comme une arme, rien de plus. Un outil pouvant aussi bien vous aider que vous brûler les doigts. Un outil qu’elle devait apprendre à maîtriser. Leia retint un léger soupir, puis s’assit sur une caisse restée là, alors qu’un droïde arrivait avec de l’eau et des verres, comme si le reste de l’équipage s’inquiétait qu’elles soient bien installées à discuter.

– Donc pour répondre à votre question je pense que non, on n'est pas destiné à être obscur ou lumineux ou comme dans mon cas l'un et l'autre. C'est un choix. Je pense Princesse que vous avez une volonté très forte et que peu dans cette galaxie pourront vous imposer leur choix.

– Ce n’est pas une simple question de choix mais aussi de devoir. Peu importe la Force et le reste, tout dépend aussi de la façon dont nous avons été élevés, par qui et dans quels idéaux. Tourner le dos à Alderaan pour mener une vie plus tranquille, entre autre, ce serait trahir l’engagement de ma famille vis à vis de la population.

Elle s’interrompit pour prendre un des verres d’eau que Sarkiss avait servi et boire deux ou trois gorgées. En ce qui concernait les moyens de respecter cet engagement, ce n’était pas la même affaire. Son peuple ne l’accepterait pas et elle le savait, ils étaient trop profondément pacifistes pour seulement imaginer agir ainsi. A leurs yeux, ses actes seraient déjà une trahison, peu importe son but. Maintenant, avait-elle vraiment besoin de leur accord pour les protéger ? Avait-elle vraiment besoin de respecter à la lettre leurs façons de faire tant que mener ses affaires d’une autre manière était efficace ? Ce qui comptait, c’était le résultat.

– Une fois cette guerre terminée, vous redeviendrez chasseur de primes ou autre chose du genre ?

_________________
Entraînement secret [PV Sarkiss] Signle10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Révanite
Sarkiss Shan
Messages : 453
Comptes : Maât-Atlane, Darth Lunariss
Espèce : Miraluka
Âge rp : 33 ans
Maître : Maître Zho, Arkos
Apprenti / Padawan : Rosas Sky-Larek
Infos fermées
MessageSujet: Re: Entraînement secret [PV Sarkiss]   Entraînement secret [PV Sarkiss] EmptySam 23 Mar - 20:48



Une question d'éducation ? Oui on était en partie ce qu'on avait fait de nous mais nous étions des adultes et nous pouvions nous remettre en question. En tant qu'alderaane, elle devait avoir eu une éducation plutôt pacifique même si à mon époque les maisons se tapaient régulièrement dessus, les unes protégées par les jedis et la République, les autres soutenues par l'Empire Sith. Mais il est vrai que les Organa n'étaient pas des va-t'en guerre et les choix de Leia étaient très à contre-courant de son peuple. Elle allait passer un sale moment quand cela se saurait, car il ne fallait pas se leurrer, cela allait se savoir. Si j'étais là, ce n'était que pour confirmer les soupçons de Luke. Il n'avait pas eu le courage de le dire, de le verbaliser. Cela lui aurait semblé trop réel, mais il n'aurait pas le choix que d'admettre la vérité lorsqu'il aurait mon rapport.

- Une vie tranquille. C'est ce que j'avais réussi à construire sur l'Alderaan de mon époque avec mon époux. C'est pas si mal.

Un sourire nostalgique effleura mon visage. Theron, notre appartement et notre petite vie de Shan pas si rangée que ça. Mes contrats, ses missions.

- Mais je comprends. En tant qu’héritière de la Maison Organa, vous avez un devoir envers les vôtres.

Mon visage s'assombrit. Oui je comprenais parfaitement la notion de devoir envers les siens. Je n'avais pu que venger les miens. Certes nous n'étions rien, je n'étais pas une princesse ou quoique ce soit mais ma famille était morte en esclavage et la seule chose que j'avais pu faire pour eux cela avait été de les venger. Je ne m'éternisais pas sur le sujet. Elle ne serait sûrement pas intéressée par une leçon d'histoire et un rappel que traditionnellement les siens étaient alliés aux Jedis et à la République, pas à l'Empire et aux Siths. Je répondis donc à sa question :

- Comme je vous l'ai dit, je vais la où la Force me mène. Le métier de mercenaire-chasseur de prime présente l'avantage de me laisser libre dans mes choix de mission. Mais si la Force met sur ma route un autre chemin alors je peux passer à autre chose. Qui me dit que demain je n'ouvrirais pas un commerce de décoction ou une salle d'entraînement ? Que je ne rejoindrais pas quelque chose de plus grand ou pas.

Ma voix était confiante. J'avais déjà opéré tous les changements en moi qui m'avaient amené là où j'en étais et philosophiquement, j'avais confiance en la Force. La Force nous liait tous. Nous venions d'elle et y retournerions. L'important était le chemin que nous suivions. La vie était une long chemin initiatique.

Je bus une gorgée puis transperçait Leia de mon absence de regard.

- Et vous Princesse. Que ferez-vous lorsque ce sera terminé ?

Sous-entendu : après avoir tout sacrifier : vos gens, votre famille, vos idéaux et vous-même, où irez-vous ?

_________________
Entraînement secret [PV Sarkiss] Sarkb210
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Entraînement secret [PV Sarkiss]   Entraînement secret [PV Sarkiss] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Entraînement secret [PV Sarkiss]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime
» Entraînement de Jared

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Colonies :: Borleias-
Sauter vers: