AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 36
Crédits : 41
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Grand Amiral de l'Empire

Une vie
Armes: Pistolet Laser
Maître / apprenti(e): Aucun
DC: Julia / Vincent / Larin
Infos fermées
MessageSujet: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Sam 15 Avr - 18:50

Palais impérial

Indifférent aux réactions, souvent hostiles mais rarement visibles, le grand amiral Thrawn marchait dans les couloirs du palais impérial, passant devant plusieurs groupes de courtisans de l'empereur, de diplomates venus quérir une audience ou un entretien. Des politiciens venus pour voir qui étaient venus. Qui complotaient. Bref, "l'élite" de l'empire. Le genre de personnes que le chiss n'aimait pas. Et qui ne l'aimait pas non plus, lui qui avait deux torts à leurs yeux : il ne leur léchait pas les bottes et n'était pas humain, en plus.

Le chiss, membre donc de ce peuple isolé dans les régions inconnues et si peu connu dans la galaxie, au point qu'il n'y avait personne dans ce palais à connaître la position de leur planète mère, en dehors bien sur de Thrawn, s'arrêta devant la lourde porte qui barrait l'entrée de la salle d'audience de l'empereur. Il salua brièvement les deux gardes pourpres, ces guerriers d'élite qui protégeaient le chef du puissant empire, et mit ses mains dans son dos, attendant qu'on le laisse entrer et répondre à la convocation de Palpatine.

Bien sur, Il ignorait les raisons de cette ordre... mais ne se posait nulle question : il le saurait bien une fois que l'empereur le lui aura expliqué et il répondra alors. Et sans aucun état d'âme, la flagornerie n'était pas son genre. Ni de s'embarquer dans une opération qui ne lui plaisait pas, ou qu'il savait ne pouvoir réussir.

L'attente ne fut pas longue, à peine une demi-heure, et la grande double porte s'ouvrit, laissant voir une grande pièce avec, au bout, une estrade surplombée par le trône impérial. Le chiss s'avança, dans son uniforme blanc, sans prêter regard aux quelques gardes visibles dans leur tenue rouge. Il s'arrêta au pied de l'estrade et s'inclina devant la personne assise.


"Vous avez demandé à me voir, majesté ?"

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 22
Crédits : 25
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Empereur

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Dim 16 Avr - 18:04

Les récents événements avaient pris une tournure passablement improbable, bien que ce ne soit pas non plus tout à fait déplaisant. Restait à savoir combien de temps tout cela allait tenir... Palpatine se méfiait, somme toute, bien plus de cette nouvelle forme d'union qu'il ne se méfiait de tous ses autres ennemis rassemblés. Ne faire confiance à personne était ainsi son credo éternel, depuis de bine nombreuses années, car on ne pouvait finalement pas se fier à qui que ce soit. Vaincre ou être vaincu, voilà la seule règle régissant ce monde, la seule règle que le Sith suivait depuis sa naissance et plus particulièrement encore depuis sa rencontre avec Darth Plagueis. Son ancien maître était sans doute le premier de tous les êtres à qui on ne pouvait guère accorder la moindre once de confiance. Enfin, du moins, pour toute personne censée ne fonçant pas tête la première dans un piège grossier, par la faute d'un esprit tordu et malade, à l'instar d'un certain maître Jedi. Oh, bon sang que l'Empereur aurait aimé voir la tête des autres Jedis au moment où ils ont appris ce qu'a fait leur cher confrère.

Debout et bien droit devant lui, son espion demanda ensuite s'il pouvait disposer ou si son maître avait encore besoin de ses services. Sidious ne répondit pas tout de suite, tiré de ses pensées, le regard lointain. Les nouvelles qu'il venait de lui fournir étaient loin d'être mauvaises, cependant, il restait bien du chemin à accomplir. Et pour commencer, il y a bien des éléments gênants dont il souhaiterait se débarrasser, que ce soit des clous dans le pied déjà actifs ou de futurs clous qui ne deviendront que trop tôt des gênes. Deux clous, en particulier, le gênaient en ce moment même... Renvoyant son espion, il lui répondit qu'il pouvait disposer pour le moment et qu'il recontactera sous peu. Il fit ensuite à ses gardes qu'ils pouvaient faire entrer le suivant, l'amiral qu'il avait fait convoquer, afin de préparer la suite des opérations. Un problème à la fois et il était temps d'en régler un qui traînait depuis maintenant trop longtemps. Le soldat avança jusqu'au pied du trône, s'inclinant brièvement. Restait à savoir s'il fera l'affaire ou non.

– Vous avez demandé à me voir, majesté ?

– En effet. J'ai une mission pour vous, si toutefois vous êtes capable de la mener à bien, elle demande des compétences plus précises qu'un simple combat.

Inutile de dissimuler à quel point il avait perdu foi en les capacités techniques et militaires de la plupart de ses officiers, depuis plusieurs débandades dans des batailles récentes. Il lui fallait une personne capable de raisonner, capable de s'adapter, capable de réfléchir. Or, ça ne semblait pas être le cas de beaucoup... Se levant, le vieil homme descendit les quelques marches et s'avança sur une longue bande latérale avant de s'arrêter à un petit poste de contrôle. Effleurant quelques boutons, il y fit afficher la planète Dathomir en un hologrammes grésillant légèrement au début puis se stabilisant. Un autre bouton et l'hologramme de son ancien apprenti apparut à son tour, tel qu'il était la dernière fois que Sidious l'avait vu vivant. Tout vêtu de noir, la peau rouge marquée de très nombreux symboles noirs, des cornes, les yeux d'un jaune luisant de force et de colère, armé d'un long sabre rouge sang à double-lame.

– Voici Darth Maul, il a été repéré récemment et cause une certaine agitation dans les rangs des soldats de l'Empire, il est responsable du meurtre de nombreux officiers. Je suppose que vous en avez déjà entendu parler.

Question purement rhétorique n'attendant aucune réponse. Sidious lança un regard passablement dégoûté à l'image de son vieil apprenti, espérant malgré lui que les rumeurs voulait qu'il ait rejoint les rangs des rebelles soient fausses.

– Puisqu'il n'est pas encore décidé à venir jusqu'ici et passer à l'attaque, il va falloir lui donner un peu d'aide... Êtes-vous capable de monter un piège ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 36
Crédits : 41
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Grand Amiral de l'Empire

Une vie
Armes: Pistolet Laser
Maître / apprenti(e): Aucun
DC: Julia / Vincent / Larin
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Mer 19 Avr - 0:42

– En effet. J'ai une mission pour vous, si toutefois vous êtes capable de la mener à bien. Elle demande des compétences plus précises qu'un simple combat.

Voilà qui était assez pour intriguer le chiss. Ce n'était pas qu'il ne savait se battre, tout officier de son peuple doit suivre une formation pour pouvoir mener ses troupes au combat, mais ce n'était jamais une raison de le choisir. Hors, pour lui, le préciser revient à dire qu'il y aura du combat. En même temps, il avait nombre de soldats sous ses ordres. Hélas, contrairement à nombre de ses collègues, il n'aimait pas les sacrifier. Le non-humain s'arrêta à côté de son supérieur, regardant la console et l'écran qui s'activa sous les doigts du vieil homme. Il montra un zabrak, originaire de Dathomir d'après ses tatouages. L'arme qu'il a dans les mains le désigne comme un membre de l'Ordre Sith.

– Voici Darth Maul, il a été repéré récemment et cause une certaine agitation dans les rangs des soldats de l'Empire, il est responsable du meurtre de nombreux officiers. Je suppose que vous en avez déjà entendu parler. Puisqu'il n'est pas encore décidé à venir jusqu'ici et passer à l'attaque, il va falloir lui donner un peu d'aide... Êtes-vous capable de monter un piège ?

Le chiss se contenta de regarder l'image un instant sans rien dire, notant les non-dit de l'Empereur. Par exemple, celui-ci s'attendait à ce qu'il vienne ici, cela pouvait donc dire qu'il en voulait à son maître. Il était donc aisé de comprendre le but de Palpatine : écarter une menace directe avant qu'elle n'arrive à lui.

"Je doute d'être la personne qu'il vous faut. Mes connaissances des possibilités qu'offre la Force est trop limitée pour cela. De plus, je trouve que ce serait du gaspillage d'utiliser une destroyer stellaire pour cela, alors qu'une unité de commando serait plus efficace, et discrète. Surtout si elle était dirigée par quelqu'un maniant la Force.

Le non-humain remonta une main, se caressant le menton en réfléchissant, ses yeux se plissant de concentration. Il savait, finalement, peu de chose sur eux, trop pour pouvoir adopter une stratégie parfaite. Toutefois, ce peu permettait déjà de pouvoir adapter différentes approches.

"Concernant cette unité, je lui donnerais des bâtons stokhli. Un sabre laser est bien moins efficace pour les contrer alors qu'il paraît qu'un sith peut renvoyer les tirs d'un blaster. Je rajouterais peut-être des armes soniques. Par contre, j'interdirais l'usage de grenade vu que vous autres, utilisateurs de la Force, pouvez déplacer des objets à distance."

Autre avantage de la première arme, elle pouvait immobiliser une personne très facilement, et à distance. Des chasseurs de prime l'utilisaient parfois. Et comme elle projetait une espèce de "brume" capable de se solidifier et de former même comme une corde, un sabre laser ne pouvait contrer plusieurs tirs en même temps.

"Pour la composition de cette troupe, vous pourriez envoyer des noghris ou des deathtroopers, s'il en reste. Ou d'autres soldats de ce calibre. J'éviterais l'usage de chasseurs de prime, même si je sais que le seigneur vador appréciait de recourir à leurs services, ils ne seraient pas capables de travailler efficacement ensemble, et pourraient même se gêner mutuellement. Enfin, il ne restera qu'à trouver un appât. Peut-être que si votre majesté allait faire la tournée des planètes pour voir en personne les hauts responsables de celles-ci, et que l'itinéraire n'est pas officiellement annoncé... Bien sur, des fuites pourraient se faire et circuler dans les lieux inappropriés ? Certes, les rebelles pourraient en avoir vent mais bon, je doute qu'ils s'y risquent avec si peu de temps pour se préparer convenablement, surtout avec quelques destroyers comme escorte. Ce zabrak lui, devrait vouloir profiter de cette occasion, peut-être unique. Votre doublure, bien sur, ignorera tout de la menace ainsi que de l'existence de l'unité chargée de capturer ce sith. Hélas, c'est le seul plan que je peux imaginer avec si peu de donnée et je ne peux en garantir le succès. Je ne pourrais même la diriger : être à la tête de l'escorte serait trop suspect et je ne peux disparaître pour diriger les commandos."

Le chiss se tourna vers son supérieur, le regardant, les mains dans le dos, après cette réflexion faite à voix haut. Il ne trouvait pas que c'était à lui de résoudre ce problème, aussi important qu'il soit, n'étant pas sensible à la Force.

"Puis-je vous servir pour autre chose ?"

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 22
Crédits : 25
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Empereur

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Dim 14 Mai - 13:39

– Je doute d'être la personne qu'il vous faut. Mes connaissances des possibilités qu'offre la Force est trop limitée pour cela. De plus, je trouve que ce serait du gaspillage d'utiliser une destroyer stellaire pour cela, alors qu'une unité de commando serait plus efficace, et discrète. Surtout si elle était dirigée par quelqu'un maniant la Force.

Voilà au moins une preuve de plus que l'Empereur ne pouvait décidément pas compter sur les troupes en place et leurs généraux pour mener des offensives moins brutes ou directes que les attaques contre diverses planètes ou groupes de rebelles. Enfin, à quoi bon s'en étonner ? C'était, somme toute, logique, tous ces hommes pensaient les adeptes de la Force éteints, mis à part certaines personnes bien sélectionnées, des adeptes de "l'ancienne religion", comme beaucoup le disaient, ayant foi en une Force ne valant pas les nouvelles avancées technologiques. Bien que ce soit profondément ridicule, Palpatine s'en était toujours beaucoup moins agacé que son ancien apprenti car il était l'un des instigateurs principaux de cette perte de foi. Un très faible sourire narquois étira ses lèvres fines lorsqu'il observa l'image holographique de Maul tourner avec lenteur sur elle-même, songeant que bientôt, plus personne dans la galaxie ne pourra nier le retour de "l'ancienne religion" et de tous ses adeptes. Maul, les autres Siths, les Jedis dont on sait qu'ils étaient revenus, certains déjà plus agités que d'autres. Pour le moment, seuls deux Jedis l'intéressaient plus, parallèlement à Maul qui représentait une certaine énigme à lui seul. Pourquoi n'avait-il pas répondu à l'appel, pourquoi n'avait-il pas profité de cette occasion de revoir la force Sith s'éveiller ? Sa vengeance était-elle bien seule à l'aveugler à ce point ou avait-il une autre raison ? Qu'il le veuille le tuer, soit, c'était classique. cependant, Sidious espérait que ce n'était que ça, qu'aucune autre idée plus... étrange ne lui avait traversé l'esprit. Comme commencer à réfléchir à son affiliation, par exemple, réfléchir à quitter le côté obscur. Il n'oserait tout de même pas... Cette possibilité ne pouvait encore être écartée avec certitude, cependant, et c'était bien cela qui préoccupait l'Empereur.

– Concernant cette unité, je lui donnerais des bâtons stokhli. Un sabre laser est bien moins efficace pour les contrer alors qu'il paraît qu'un sith peut renvoyer les tirs d'un blaster. Je rajouterais peut-être des armes soniques. Par contre, j'interdirais l'usage de grenade vu que vous autres, utilisateurs de la Force, pouvez déplacer des objets à distance.

Palpatine n'écoutait plus qu'à peine, entendant les mots et les rangeant par pure habitude dans un coin de son esprit tout en réfléchissant en parallèle à une autre stratégie. Au vu des moyens techniques, ce que proposait l'amiral était loin d'être efficace. En revanche, pour la composition des troupes à envoyer, l'Empereur émettait beaucoup de réserves. Il restait peu de clones, de véritables clones, et même s'ils étaient formés à ça, il y avait une différence entre tuer par surprise des Jedis qui vous prenaient pour des alliés et tuer un Sith qui vous attendait au tournant et se préparait à ça depuis des semaines. Sidious ne souffrait pas d'arrogance au point de refuser de voir certaines vérités. L'Ordre 66 n'avait pu se réaliser que grâce à l'effet de surprise et à un certain choc. Aucun des Jedis n'avait pu s'attendre à ce que leurs alliés clones leur tirent tout à coup dans le dos, trop naïfs pour croire à une trahison possible et trop plongés dans les affres de la guerre pour être aussi méfiants qu'ils le devraient. En plus de cela, la trahison de leur cher petit Élu leur avait aussi beaucoup coûté. Donc oui, les clones étaient certes aptes à remplir ce genre de travail, mais Maul saura sans nul doute sans sortir face à eux. Qui de mieux placé que son ancien maître pour connaître de quoi il était capable, dans toutes sortes de situation ?

Lorsque l'amiral évoqua les chasseurs de primes, l'Empereur eut une légère moue de dédain, serrant un peu les mains sur le pommeau de sa canne. En effet, Vador avait souvent eu recours à leurs services et cela avait payé à quelques reprises. Bien qu'ils ne soient pas taillés pour travailler en équipe, la majorité d'entre eux restaient assez doués pour s'en prendre à des cibles de choix et s'en sortir vivant, tant ils étaient passés maîtres dans l'art de l'attaque par surprise et de la fourberie. Doués aussi pour désintégrer une cible qu'on leur avait demandé de ramener vivante, bien que ce détail-là soit négligeable lorsque la cible en question se trouvait être Darth Maul. Peut-être finira-t-il par recourir à leurs services pour d'autres cibles que celle-ci, des cibles se trouvant dans la Rébellion. Abattre ou capturer quelques uns de leurs leaders serait très intéressant pour porter un solide coup au moral des troupes et les désorganiser durant un temps, puis renforcer les attaques, infiltrer plus de réseaux et les noyer sous les espions. La rébellion était comme une tique très agaçante et qui le devenait de plus en plus à mesure des mois passant. L'offensive se devait d'être plus brutale, ils n'avaient que trop traîné. Leur nouvelle station orbitale, l'Etoile Noire, était encore en construction, cependant, celle-ci sera bientôt achevée. Dès qu'elle sera finalement opérationnelle, il sera temps de passer à une phase de test. La planète servant de cobaye était déjà toute désignée.

– Enfin, il ne restera qu'à trouver un appât. Peut-être que si votre majesté allait faire la tournée des planètes pour voir en personne les hauts responsables de celles-ci, et que l'itinéraire n'est pas officiellement annoncé... Bien sûr, des fuites pourraient se faire et circuler dans les lieux inappropriés ? Certes, les rebelles pourraient en avoir vent mais bon, je doute qu'ils s'y risquent avec si peu de temps pour se préparer convenablement, surtout avec quelques destroyers comme escorte. Ce zabrak lui, devrait vouloir profiter de cette occasion, peut-être unique. Votre doublure, bien sûr, ignorera tout de la menace ainsi que de l'existence de l'unité chargée de capturer ce sith. Hélas, c'est le seul plan que je peux imaginer avec si peu de donnée et je ne peux en garantir le succès. Je ne pourrais même la diriger : être à la tête de l'escorte serait trop suspect et je ne peux disparaître pour diriger les commandos.

Cette idée-là serait sans doute plus efficace pour attirer la Rébellion que pour attirer Maul, qui verra le piège se profiler à des kilomètres. le fait était que lui aussi connaissait bien la façon de penser et de fonctionner de son ancien maître... En revanche, q'ils manquent de temps ou non, la Rébellion, elle, sautera sur l'occasion. On ne pouvait leur enlever cela, au moins, ils avaient le mérite d'être très réactifs, lorsque la situation l'exigeait, or, une pareille "occasion" ne se représentera pas. Voyons voir... Plongé en pleine réflexion, Sidious ne bougeait guère, regardant toujours l'hologramme. Ah, Maul, ce cher Maul, et la Rébellion... Se détourner de l'Ordre Sith pour s'acoquiner avec les Rebelles, qui aurait pu croire ça de lui ? Qui aurait pu croire qu'il déciderait tout à coup de ne plus faire cavalier seul ? Lui aussi était naïf, en ayant cru que Palpatine lui avait vraiment porté la moindre considération, depuis le jour où sa chère mère le lui avait collé dans les bras, tout bébé, en espérant qu'il devienne autre chose qu'un vulgaire esclave. Plus ils étaient pris jeunes, plus ils étaient malléables, c'était ainsi. Anakin s'était fait avoir exactement de la même façon, lorsqu'il avait cru, du haut de ses onze ou douze ans, que ce nouveau chancelier si bienveillant lui portait vraiment une certaine affection et de l'attention. Deux gamins, si différents et pourtant si ressemblant, dont il avait su user comme d'une arme, pratique à souhait, et qui n'avaient réalisé que bien trop tard à quel point il les méprisait et ne se servait d'eux que pour atteindre ses propres buts.

– Puis-je vous servir pour autre chose ?

– Cette stratégie fonctionnera surtout pour attirer les rebelles. Qu'ils aient du temps ou non pour se préparer, ils viendront, nous pouvons en être certains. Ce Zabrak, lui, verra le piège arriver. Je sais comment il réfléchit, je l'ai entraîné, durant des années.

Dommage, aujourd'hui, que son idée de vengeance l'obsède tant qu'il en oublie les règles les plus élémentaires, qu'il en oublie l'intérêt de patienter avant de se battre comme il le voudrait, afin de faire passer d'abord les intérêts de l'Ordre Sith dans son ensemble. Sidious fit disparaître l'hologramme puis afficha à la place une carte actualisée de la galaxie, indiquant les zones qu'ils contrôlaient, celles en guerre ouverte et celles où la Rébellion s'agitait comme une sangsue.

– Un autre travail vous attend. Nos espions ont pu confirmer la localisation de plusieurs bases rebelles stratégiques où nous devons frapper. Vous recevrez les données dont vous avez besoin pour préparer les attaques, il s'agit de plus perdre de temps et les écraser comme ils le méritent. Nous avons également besoin de faire quelques captures, des personnes qui pourront cracher les noms de leurs alliés et sympathisants. Ainsi que d'autres informations encore plus intéressantes... Je suppose que vous déjà connaître cette femme.

Il fit s'afficher, à côté de la carte, l'hologramme de la princesse d'Alderaan, telle qu'elle était lors de sa dernière visite au Sénat, avant de s'échapper en compagnie d'un prisonnier. Bien que jeune encore, elle était bien l'une des plus agaçantes. Une des figures rebelles les plus connues et l'une des plus recherchées, également.

– Elle doit être capturée vivante. Du moins, en état de parler...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 36
Crédits : 41
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Grand Amiral de l'Empire

Une vie
Armes: Pistolet Laser
Maître / apprenti(e): Aucun
DC: Julia / Vincent / Larin
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Mar 16 Mai - 17:58

Il était difficile de lire ce que pensait l'empereur sur son visage. En général. Cela était normal, après tout : c'était un diplomate de carrière et il avait réussi à tromper les dirigeants de l'Ordre Jedi. Aussi l'amiral chiss savait qu'il ne devait pas prendre pour argent comptant ce que lui montrait son supérieur. Il préférait se fier à ce qu'il savait de lui pour comprendre ce qu'il pouvait ressentir. Ainsi, il lui suffisait de voir les regards que Palpatine jetait sur l'hologramme pour comprendre l'importance que cet aussi ancien apprenti avait pour lui.  Même s'il savait aussi que ce n'était pas de l'attachement. Pour Palpatine, les gens ne sont que des outils, même lui, Mitth'raw'Nuruodo n'en était qu'un à ses yeux. Enfin, le chiss ne s'en souciait pas : ils avaient tous les deux leur but et chacun pouvait aider l'autre.

Cette stratégie fonctionnera surtout pour attirer les rebelles. Qu'ils aient du temps ou non pour se préparer, ils viendront, nous pouvons en être certains. Ce Zabrak, lui, verra le piège arriver. Je sais comment il réfléchit, je l'ai entraîné, durant des années.

C'était vrai. Le chiss ne pouvait prévoir le comportement de l'ancien apprenti de Palpatine, ne le connaissant pas du tout. Par contre, il doutait que l'Alliance Rebelle envoie toutes ses forces pour avoir une chance de tuer l'empereur. Ils enverraient plutôt un petit commando, plus discret et plus difficile à repousser. Pour attirer toute la puissance militaire de la rébellion, il faudrait un appât plus "gros" encore.

Un autre travail vous attend. Nos espions ont pu confirmer la localisation de plusieurs bases rebelles stratégiques où nous devons frapper. Vous recevrez les données dont vous avez besoin pour préparer les attaques, il s'agit de plus perdre de temps et les écraser comme ils le méritent. Nous avons également besoin de faire quelques captures, des personnes qui pourront cracher les noms de leurs alliés et sympathisants. Ainsi que d'autres informations encore plus intéressantes... Je suppose que vous déjà connaître cette femme... Elle doit être capturée vivante. Du moins, en état de parler...

L'hologramme représentait maintenant une humaine, jeune, et revêtue d'une robe blanche. La sénatrice d'Alderaan, la princesse Leia Organa qui avait pris fait et cause pour les rebelles. Il n'était pas étonnant que l'Empereur veuille sa capture : rien que cela démoralisait ses ennemis. Mais pourquoi l'interroger ? Il était douteux qu'elle trahisse ses amis et alliés. Cela cache autre chose. L'empereur ne peut avoir qu'un autre but, qu'il ne confiera pas à son "instrument".

"Ecraser les bases de la rébellion ne sera pas si compliqué. De fait, ils n'ont pas encore les moyens de s'engager dans des batailles d'envergure. La capture de la princesse Leia sera, par contre, un peu plus compliqué."

A moins d'avoir énormément de chance, bien sur. Hors le grand amiral Thrawn préfère mettre les moyens de son côté plutôt que de se fier à la chance, ou à la Force si chère au défunt seigneur Vador. Il étudia un instant la jeune femme, bien droit dans son uniforme blanc, les mains dans le dos, réfléchissant. Un plan se mit en place, se précisant rapidement. Il n'était pas sur qu'il marche mais cela lui semblait être sa meilleure option. Après tout, n'était-ce pas le meilleure moyen de la convaincre de venir à lui ? Et de convaincre la rébellion qu'elle était leur meilleur "agent" pour une telle mission. Le chiss se tourna donc vers son supérieur.

"Pour mener à bien ces deux missions, il va me falloir six destroyers stellaires et deux destroyers interdictors. De plus, il serait important que je puisse utiliser une planète comme base d'opération. Le système concerné serait donc soumis au black-out total : aucun vaisseau n'en ressortirait sans mon accord. Aucune transmission ne serait autorisé sans mon accord. Si votre majesté m'accorde ses vaisseaux, j'estime que le système d'Alderaan serait parfait dans ce rôle. Il serait d'ailleurs judicieux que je puisse même le vice-roi en résidence surveillée avec son épouse, dans le cadre d'une enquête sur son implication dans la trahison de sa fille."

Thrawn n'avait pas besoin d'une telle puissance pour écraser les bases rebelles, dont la liste ne devait surement pas comprendre leur base principale, mais il comptait plutôt s'en servir pour tendre son piège. En fait les filets visibles qui cacheraient les autres. Ceux qui devraient lui permettre de capturer la princesse Organa quand elle viendrait sur sa planète natale, au secours de ses parents. Les alderaaniens sont très soucieux de leur famille : elle viendra tôt au tard, surtout si des fuites parlant de l'emprisonnement de ses parents lui parviennent.

Bien sur, le grand amiral se doutait que l'Empereur comprendrait son plus, tout comme il était certain que la rébellion devinerait le piège. Hors le but du chiss n'était pas de les capturer pendant qu'ils tenteraient de s'infiltrer ni pendant qu'ils iraient voir Bail Organa ... mais bien après. D'où l'importance des moyens qu'il demande. Oh bien sur, il y aura des obstacles. Des obstacles réels. Mais la princesse le décevrait si elle n'était pas capable de les surmonter. Pour tomber dans les mailles du vrai filet. Il ne lui restait qu'à obtenir l'accord de l'Empereur.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 22
Crédits : 25
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Empereur

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Mer 17 Mai - 20:50

– Écraser les bases de la rébellion ne sera pas si compliqué. De fait, ils n'ont pas encore les moyens de s'engager dans des batailles d'envergure. La capture de la princesse Leia sera, par contre, un peu plus compliquée.

Il suffisait d’appuyer sur les cordes sensibles, voilà tout, et il n’avait actuellement pas le temps de s’en charger lui-même, d’autres soucis et affaires plus pressantes lui occupaient l’esprit que la traque, même amusante, d’une jeune rebelle aussi agaçante qu’une tique suçant votre sang dans le dos. Bien sûr, sa capture était importante, à la fois dans son plan contre la Rébellion et pour d’autres sujets plus sensibles. Enfin, son amiral avait déjà l’habitude de ce genre de mission, l'Empereur jugeait parfaitement inutile de lui fournir d'autres éléments ou même de lui parler de façon plus approfondie de cette femme, il y avait déjà bien assez d'informations circulant sur elle, facilement récupérables. Une personne publique, une politique qui plus est, quoi de plus aisé ? Enfin... Palpatine devait admettre qu'il restait quelques mystères sur cette femme, des éléments non élucidés qui lui occupaient parfois l'esprit, dans les moments de repos. Parfois, elle lui rappelait quelqu'un, une autre personne dont il ne parvenait plus à se remémorer le nom, une autre femme qu'il avait connu il y a des années. Comme un vieux souvenir peu important, s'effilochant bride par bride, qui se reflétait aujourd'hui dans sa mémoire en un écho lointain. Hum... L'Empereur avait vu défiler tant de personnes dans sa vie, tant de personnes lui avaient servi dans ses plans et ses manipulations, qu'il lui était parfois difficile de se souvenir d'un de ses outils en particulier. L'un d'eux, une femme en tout cas, était semblable à cette très chère femme qui n'avait rien d'une princesse. Sans doute cette autre femme se rappellera-t-elle à sa mémoire, tôt ou tard, et il saura en quoi la jeune dame Organa lui ressemblait. Une des clés de compréhension se trouvait ici, il en avait la certitude.

– Pour mener à bien ces deux missions, il va me falloir six destroyers stellaires et deux destroyers interdictors. De plus, il serait important que je puisse utiliser une planète comme base d'opération. Le système concerné serait donc soumis au black-out total : aucun vaisseau n'en ressortirait sans mon accord. Aucune transmission ne serait autorisée sans mon accord. Si votre majesté m'accorde ses vaisseaux, j'estime que le système d'Alderaan serait parfait dans ce rôle. Il serait d'ailleurs judicieux que je puisse même le vice-roi en résidence surveillée avec son épouse, dans le cadre d'une enquête sur son implication dans la trahison de sa fille.

Peu importait les moyens, tant que les résultats étaient là. L'Empereur détourna son regard de l'hologramme, soudain bien plus pensif, et alla se rasseoir dans son fauteuil. Tout à coup très silencieux, il songea à un autre élément, un détail qu'il avait effacé de sa mémoire et qui ne lui revenait qu'aujourd'hui. Il y a bien des années, alors qu'il était encore un respectable chancelier, en apparence, et qu'il travaillait au Sénat, il avait discuté des soucis de la royauté à Alderaan, les sénateurs en poste à Coruscant se désolaient que la reine et son époux ne puissent pas avoir d'enfant. Or, à peine quelques mois plus tard, quelques jours après le début de la Purge Jedi, il apprenait qu'on annonçait avec joie sur la planète la venue au monde d'une petite fille, la nouvelle princesse d'Alderaan, la toute jeune Leia. Beaucoup avaient crié au miracle de la médecine, cependant, aucune médecine ne permettait encore à une femme humaine d'avoir un bébé en bonne santé après seulement quatre ou cinq mois de grossesse. Sur le moment, cela n'avait été qu'un petit détail sans importance, Alderaan n'entrait guère dans le cercle de ses préoccupations de l'époque. Cependant, en y songeant aujourd'hui, il pensait bien que cette femme ne puisse pas être la véritable fille de Bail Organa. Dans ce cas-là, où avait-il dégoté cette gamine, alors même qu'il était pris dans les affres de la Purge, avec ses chers amis Jedis, et l'avènement de l'Empire ? Drôle de moment pour décider d'adopter une enfant... A moins que ce ne soient les circonstances mêmes de l'époque qui ne l'aient poussé à ce choix.

– Vous aurez tous les moyens dont vous avez besoin, répondit-il enfin d'une voix plus grave. Alderaan n'a ni armes, ni armées, ils ne pourront pas s'opposer.

L'image encore très floue de l'autre femme se précisait avec lenteur, ce qui replongea l'Empereur dans un nouveau mutisme de quelques instants, le regard brûlant de concentration. Le caractère... Et les traits physiques... Était-ce possible ? Se levant à nouveau, il revint vers le centre de contrôle, effaçant la carte pour ne laisser que l'image de la jeune princesse. A côté d'elle, il fit défiler plusieurs images avant de s'arrêter sur la plus récente dont il disposait, l'hologramme de la défunte sénatrice de Naboo et ex-reine. Il observa les deux femmes très attentivement, durant deux bonnes minutes, l'une richement habillée, avec une robe camouflant assez bien sa grossesse, l'autre vêtue très simplement d'une robe blanche et tenant un blaster en main.

– Une fois sur-place, interrogez les Organa, reprit-il d'une voix plus sombre. Je veux savoir quand et où ils ont pu récupérer leur fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 36
Crédits : 41
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Grand Amiral de l'Empire

Une vie
Armes: Pistolet Laser
Maître / apprenti(e): Aucun
DC: Julia / Vincent / Larin
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Ven 19 Mai - 22:51

Palpatine se fit pensif alors que je finissais de parler, presque troublé. Visiblement, mes propos l'avaient fait réfléchir à quelque chose d'autre. Mais à quoi donc ? Inutile de le lui demander, il ne le dira pas. Cet humain estime être un chef sans égal, un être qui ne doit rien aux autres et surtout pas répondre à des questions. Il ne cherchait pas à enseigner, juste à acquérir plus de pouvoir.

Vous aurez tous les moyens dont vous avez besoin. Alderaan n'a ni armes, ni armées, ils ne pourront pas s'opposer

Chose que je savais déjà et qui valait à ce peuple mon respect et une certaine déception en même temps. Il est bon de vouloir défendre la paix mais naïf de croire que l'on peut y arriver sans arme. Stocker tout son arsenal dans un vaisseau et l'envoyer au loin en espérant que personne n'en profite était un acte d'une grande naïveté. Le seul avantage, c'est que cela permettait à quelqu'un comme moi de pouvoir prendre le contrôle de la planète sans verser la moindre goutte de sang.

Palpatine venait de descendre vers son ordinateur et fit apparaître une autre humaine, enceinte, vêtue d'une tenue typique de Naboo. Elle ne me disait rien mais il était évident que c'est elle qui agaçait l'empereur. Qui elle était, je le saurais rapidement. Et une pièce d'un puzzle dont j'ignorais tout s'ajouterait dans ma main.


Une fois sur-place, interrogez les Organa. Je veux savoir quand et où ils ont pu récupérer leur fille.

Oh, je vois : il suspectait la princesse Leia d'être la fille de cette femme inconnue ? Hum, il y avait des moyens simples de le découvrir mais voulait-il que je le découvre ? Ma curiosité devint aiguisée. Cette information était importante pour lui... et donc importante tout court. Je hochais la tête à son attention.

"Je ferais ce qui est en mon pouvoir pour le découvrir, majesté. Me permettez vous de prendre congé ? J'ai beaucoup de chose à préparer pour capturer la princesse."

J'attendis donc qu'il m'autorise à m'en aller, ne doutant pas qu'il le fasse rapidement. Je devais en effet choisir les bâtiments qui me seconderaient, leur envoyer leurs ordres et planifier l'ordre de destruction des cellules rebelles. Et bien sur, le tout en surveillant les mailles de mes filets à princesse.

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 22
Crédits : 25
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Empereur

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Dim 21 Mai - 11:36

– Je ferai ce qui est en mon pouvoir pour le découvrir, majesté. Me permettez-vous de prendre congé ? J'ai beaucoup de chose à préparer pour capturer la princesse.

Palpatine se contenta d’un vague geste de la main, se détournant lui-même en même temps pour sortir, maintenant que cette rapide réunion était terminée. Revenons-en à nos autres préoccupations, cette jeune et fatigante princesse n’était que la partie visible du problème, une partie qui pouvait néanmoins se régler assez facilement, contrairement à d’autres. Tout en sortant de la salle, il fit signe à ses grades du corps personnels de s’écarter, n’ayant guère besoin d’eux, ils n’étaient là que pour la galerie et dissuader les petits criminels de bas étage de venir perdre leur temps dans les parages, l’Empereur n’avait pas de temps à perdre avec toute la racaille de la ville. Il s’apprêtait à faire appeler le Grand Moff lorsqu’il le vit non loin, s’épargnant ainsi la peine de le faire convoquer. Sidious s’avança et le salua, satisfait de le trouver aussi vite car ils devaient parler. Il fit également convoquer le responsable actuel des travaux menés sur Mon Calamari, et tous ses chantiers, au centre de commandement dans les fins fonds du sénat, où ils discutaient en privé de certaines affaires épineuses ou secrètes.

– Les rebelles sont en passe de viser plusieurs de nos installations, commença-t-il aussitôt assis. Nos espions nous rapportent également qu’ils ont reçu récemment de l’aide d’une flotte venue du passé, réveillée, si on peut dire ça, après une longue hibernation. Général ?

L’officier avança aussitôt vers la console et afficha les hologrammes qu’on leur avait transmis, des transports et équipages en question. Il était bien visible au premier coup d’œil que le vaisseau principal surgissait tout droit d’une autre époque, bien qu’on ait pris soin de le doter de meilleures armes. Ils commencèrent par réévaluer tous les risques, menaces et actions que pouvaient représenter et mener la Rébellion, rassemblant puis recoupant toutes les informations en leur possession. C’était là la partie du général, qui mena son affaire en vitesse et avec efficacité. Suite à cela, il présenta sa nouvelle stratégie et les attaques prévues contre diverses bases, en plus du plan de capture prévu pour des têtes pensantes, pilotes et stratèges importants, chez les rebelles, qu’ils soient en fuit ou vivent encore tranquillement sous couverture, quelque part dans la galaxie. Palpatine revit avec lui les moyens dont ils devaient user puis l’informa qu’il avait carte blanche.

– A présent, Tarkin, passons à un autre sujet. Les premiers tests de notre nouvelle ont été certes concluants, cependant, la date prévue de fin des travaux est déjà dépassée, je m’impatiente. A quand estimez-vous la mise en œuvre complète de la base ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 36
Crédits : 41
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Grand Amiral de l'Empire

Une vie
Armes: Pistolet Laser
Maître / apprenti(e): Aucun
DC: Julia / Vincent / Larin
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Dim 28 Mai - 15:47

L'empereur me congédia d'un simple geste de la main, perdu dans ses pensées, ses craintes et rêves. Le chiss ne s'en formalisa pas : il agissait ainsi avec quasiment tout le monde. Parfois avec bien moins d'égard même.

Cette première rencontre après sa nomination au grade de Grand Amiral de l'Empire fut importante pour Thrawn. Il y découvrit les traces de secrets importants, sur une humaine de Naboo et sur la naissance de la princesse Leia Organa. Il ne lui restait plus qu'à apprendre discrètement ce qui elle était et décider ce qu'il allait y gagner.

Sortant de la salle du trône, il croisa le Grand Moff Tarkin qu'il salua d'un léger signe de tête, sans s'arrêter. Son visage impassible ne montrait pas le peu d'estime dans lequel il tenait cet humain. Il n'appréciait pas les méthodes du moff ni sa doctrine, la fameuse doctrine Tarkin qui prétendait que la peur était la meilleure manière de soumettre autrui. Lui ni voyait que la base même du recrutement de la Rébellion mais même maintenant qu'il était son égal, au niveau militaire, il ne pouvait rien y faire. Si Palpatine approuvait alors c'était la politique que devrait appliquer la plupart des impériaux. La plupart : lui ne le ferait pas.

Il sorti un petit comlink de sa poche, demandant que l'on prépare sa navette au décollage. Il avait beaucoup à faire. Le mieux serait de débuter par un détour sur Tanaab, pour y discuter avec un informateur. Et envoyer un message à Parks.


[Se retire du RP et laisse sa place au Grand Moff Tarkin]

_________________

Le Chimaera
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 8
Crédits : 9
Date d'inscription : 20/05/2017
Emploi/loisirs : Grand Moff
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Lun 5 Juin - 8:15

Il était bien affligeant de devoir supporter la présence de ces… « êtres » au sein même du palais Impérial. Tarkin haussa légèrement les sourcils puis pinça les lèvres, préférant ne pas faire de commentaires et se contenter de suivre l’Empereur, avec un ses collègues. Des non-humains à pulluler ainsi dans un endroit où ils n’avaient strictement rien à y faire, quelle tristesse et déshonneur, c’était bien affligeant d’affliger à ça ! Le militaire n’avait qu’une hâte, que ce type ne soit finalement plus utile à l’Empereur et qu’il décide de s’en débarrasser. En attendant, il avait autre chose à penser. Une fois arrivé à la salle de réunion voulue, protégée, cryptée et avec toutes les mesures de sécurité possible, il était temps de passer à des affaires on ne peut plus sérieuses. Les mains dans le dos, le Grand Moff se plaça près du plateau de commandes, attendant.

– Les rebelles sont en passe de viser plusieurs de nos installations, commença-t-il aussitôt assis. Nos espions nous rapportent également qu’ils ont reçu récemment de l’aide d’une flotte venue du passé, réveillée, si on peut dire ça, après une longue hibernation. Général ?

Oui, il avait également entendue parler de cette fameuse flotte, un équipe entier, ramenée d’une longue hibernation, pilotant toujours des appareils d’un autre âge qu’ils avaient dû améliorer comme ils le pouvaient. Les hologrammes affichés ensuite par le général le confirmèrent. A quoi bon venir ainsi se mêler d’un combat qui n’était même pas le leur ? Enfin. Le temps qui suivit fut très technique, la discussion rapide, car ils n’avaient guère de temps à perdre et devaient englober tous les détails en peu de temps, pour être efficaces. Au fond, néanmoins, Tarkin était ravi que le Seigneur Vador soit enfin mort, désormais, plus de Force mystique à interférer dans des plans carrés et rigides, qui ne souffraient d’aucune intervention nébuleuse telle que la Force. Une fois leur plan réajusté, le général obtint carte blanche pour agir, saluant d’un geste assez raide. Ils auront à nouveau une réunion avec les principaux amiraux de la flotte Impériale, pour la suite des opérations, plus tard…

– A présent, Tarkin, passons à un autre sujet. Les premiers tests de notre nouvelle ont été certes concluants, cependant, la date prévue de fin des travaux est déjà dépassée, je m’impatiente. A quand estimez-vous la mise en œuvre complète de la base ?

– Il nous faut plus d’hommes, mon Seigneur, répondit-il en lui rendant son regard. Les premiers tests prouvent l’efficacité de la base, soit, cela dit, pour en mener d’autres en achever la construction, les troupes sur place ne sont pas assez nombreuses.

Le général ajouta d’une voix plus lente que toute à l’heure qu’il était devenu plus compliqué de recruter des ingénieurs qualifiés pour superviser certaines parties du chantier, bien des mondes n’étaient pas très coopératifs lorsqu’il s’agissait de répondre aux « offres d’emploi » de l’Empire, y voyant forcément des pièges. Soit, ils n’avaient pas vraiment tord là-dessus, les ingénieurs lambdas qui auront participé au projet seront tous exécutés, Tarkin n’avait pas de temps à perdre avec eux. Revenant vers l’Empereur, il déclara que si on lui laissait quelques jours, il pouvait recruter de force de la main d’œuvre sur plusieurs mondes cibles, qu’il avait en tête, et ainsi faire avancer bien plus vite les travaux. Et faire redoubler d’efforts les ouvriers déjà présents sur place.

– Nous avons déjà mis au travail certains prisonniers. La base est déjà opérationnelle au niveau de ses armes, notamment la principale, néanmoins, ses défenses ne sont pas terminées et la structure globale doit encore être achevée. Avec assez de troupes, d’ici deux mois, la station sera achevée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 22
Crédits : 25
Date d'inscription : 15/04/2017
Emploi/loisirs : Empereur

Une vie
Armes:
Maître / apprenti(e):
DC:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]   Dim 11 Juin - 11:01

– Il nous faut plus d’hommes, mon Seigneur, répondit-il en lui rendant son regard. Les premiers tests prouvent l’efficacité de la base, soit, cela dit, pour en mener d’autres en achever la construction, les troupes sur place ne sont pas assez nombreuses.

Le nombre d'hommes déjà présents sur cette station était pourtant des plus conséquents, sans doute serait-il temps pour eux de comprendre qu'il était tout à leur intérêt de mettre plus de diligence et de volonté dans leur travail. Tarkin ajouta qu'il était devenu difficile de recruter des ingénieurs qualifiés, car la méfiance envers eux était encore très forte, mais que si on lui laissait quelques jours de plus, il sera à même de recruter de force toute la main-d'oeuvre qualifiée nécessaire, sur certains mondes ciblés. Quelques jours, hum... Palpatine ne doutait guère des moyens que pouvait employer le Grand Moff pour "recruter" les hommes et femmes dont il aura besoin, pour cela, il lui faisait confiance. A présent, restait à savoir si les recrutements en question seront suffisant pour achever la base dans les temps. Cette arme était déjà assez puissante et opérationnelle pour annihiler toute une planète, néanmoins, tant que son bouclier et ses armes défensives ne seront pas encore au point, il serait bien idiot de se risquer à l'utiliser pleinement face à leurs ennemis, trouver un point faible deviendrait trop simple. C'était d'ailleurs bien dommage, l'empereur aurait été enchanté de pouvoir déjà détruire une planète comme Alderaan, par exemple, ou Corellia.

– Nous avons déjà mis au travail certains prisonniers. La base est déjà opérationnelle au niveau de ses armes, notamment la principale, néanmoins, ses défenses ne sont pas terminées et la structure globale doit encore être achevée. Avec assez de troupes, d’ici deux mois, la station sera achevée.

Deux mois encore ? En comptant pousser au maximum tous ceux travaillant là-bas, pourquoi pas, le projet semblait réaliste. Palpatine resta un instant silencieux, réfléchissant, tapotant légèrement l'accoudoir de son siège du bout des doigts. Deux mois. C'était contrariant, étant donné les projets en cours, mais soit, s'il s'agissait vraiment là du maximum réalisable, pourquoi pas. Hochant donc la tête, il déclara qu'il pouvait prendre une semaine pour le recrutement des ouvriers et ingénieurs supplémentaires, comme il l'entendait, à partir du moment où la station sera bel et bien achevée dans deux mois. Bien. Palpatine ajouta ensuite que l'avancement du projet, concernant les rames biologiques, allait lui aussi bientôt toucher à sa fin, les premiers tests seront réalisés sous peu, contre des planètes clairement proches de la Rébellion, ainsi que sur une ou deux autres planètes éloignées de tout et tenues par de simples criminels ou trafiquants dont personne ne viendra pleurer la disparition. Comme Tatooine, entre autre, qui ira pleurer la mort brutale d'une poignée de mendiants perdus sur une planète aussi insignifiante ?

– Par ailleurs, une réunion rassemblant les principaux responsables des différents secteurs et systèmes aura bientôt lieu sur Naboo. Nous avons bien assez de preuves pour décrédibiliser l'Alliance Rebelle et engager chacun des mondes à mobiliser des forces dans leur traque et leur destruction. Je m'y rendrai en personne, j'espère bien que ce rassemblement incitera de vieux amis à venir à ma rencontre.

Comme un jeune Zabrak trop nerveux de sa connaissance, par exemple. Entre autre. En attendant la venue de cette réunion, chacun et chacune avait beaucoup à faire. Tarkin s'occupait actuellement de la traque de plusieurs groupes rebelles et lui-même avait des affaires pressantes à se charger...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rencontre au palais impérial [PV Palpatine]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendrier Impérial
» Le culte impérial
» [Guerrier]Commissaire impérial (réserver au membre de l'empire de sun wood)
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Comment devenir Sénateur Galactique ou Impérial?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force :: Monde du Noyau :: Coruscant-
Sauter vers: