Après une vaste pandémie galactique, il faut reconstruire
 
News hrp
Mars.2016Version 1
Avril.2017version 2
News hrp
Mars /avril.2018Le forum a deux ans
23.08.2018Le forum fait peau neuve pour la rentrée
NoteManaan n'est plus
équipe administrative
Rosas
Fondatrice
Obi Wan
Co Fondateur
Luke
Administrateur
Laura
Modératrice
Event en cours
Une expédition de sauvetage a lieu dans les Régions Inconnues, pour retrouver les survivants d'un crash ayant eu lieu trente ans plus tôt. L'équipage le plus invraisemblable qui soit y participe. Mais réussiront-ils ? lien de l 'event
contexte
Après plusieurs mois de lutte contre une épidémie qui a ravagé la galaxie et décimé plusieurs milliards de personnes, il faut reconstruire.

L'Empire envoie son aide et son soutien en urgence plus les planètes les plus touchées comme Lysatra ou encore Odessen.
Derniers messages

Partagez | 
 

 Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Messages : 734
Infos fermées
MessageSujet: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Ven 9 Nov - 22:16

PNJ Pachkak

Le noghris approcha de l'immeuble où se trouvait la cible. Cet homme les avait bien fait courir depuis que le Grand Amiral l'avait envoyé, lui et son unité, à sa recherche. Il n'était pas un novice mais un chasseur vétéran de son peuple et il devait bien admettre que cet humain avait été une proie de valeur, qu'il avait été à la hauteur de sa réputation. Si le grand amiral ne lui avait pas dit de surveiller les groupuscules anti-impériaux et les mouvements rebelles dans l'espace sauvage, lui et ses camarades auraient même mis un peu plus de temps à découvrir sa cachette. Heureusement, ces rebelles l'avaient conduit droit dessus !

Afin de réduire les combats, il les avait laissé repartir, profitant de ce délai pour paufiner le plan d'infiltration. Une fois que les résistants ont quitté la planète, Pachkak lança l'assaut. Il fut rapide, les noghris s'infiltrant par le bas et le haut, découvrant rapidement leur cible, le cygne rebelle, et faisant prisonnier une autre personne, une humaine inconnue. Il ordonna qu'on l'amène pendant qu'il toisait l'homme assis dans son fauteuil.

Les noghris n'étaient pas nombreux, une dizaine seulement, et ils avaient presque tous un blaster à la main. Les deux derniers, sur ceux ayant participé à la conquête de cette bâtisse, vinrent avec l'humaine, une brune. L'un des deux lui tendis une arme qu'il n'avait jamais vu qu'une seule fois, le jour où le Seigneur Vador était venu sur Honoghr et avait vaincu son peuple. Un sabre laser à la taille étrange. Il regarda les deux humains

"Vous êtes le Cygne. Je vous cherche depuis un moment. Si vous ne résistez pas, tout se passera bien pour vous deux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 90
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Ven 9 Nov - 22:59

C’était vraiment maintenant, à cet instant précis, que Cygni regrettait le plus de ne pas avoir pris recul, repos et autres bien avant. C’était maintenant qu’il découvrait ô combien il aurait été précieux d’avoir le plein usage de ses jambes bien avant. L’entrée brusque l’avait fait sursauter mais il avait été plus surpris encore par qui, ou plutôt quoi, était venu interrompre le fil de sa journée. Une espèce qu’il n’avait jamais vu. Armés, cours sur pattes, très costauds, la peau assez grise, des airs reptiliens, tout sauf sympathique. Il eut le réflexe de se lever tout de même, avant qu’une vive douleur ne lui rappelle que c’était impossible, retombant contre le dossier. Et les reptiles étaient entrés, six, non huit, avec leur chef en tête de fil. Un chef qui ordonna à ce qu’on amène « l’autre prisonnière », faisant hurler Cygni intérieurement. Et merde…

Deux autres des ces reptiles entrèrent quelques minutes après, en tenant bel et bien Amélia. Formidable, il s’était attendu à ce qu’on le retrouve tôt ou tard mais avait par contre espérer que cela se passe alors qu’il aurait retrouvé tous ses moyens, et surtout, sans en entraîner d’autres dans son sillage. Voyons voir… Il ne pouvait pas s’enfuir, pas dans une situation pareille, et ignorait la situation extérieure, si cette charmante petite troupe était venue seule ou si un croiseur impérial attendait gentiment en orbite de la planète. Cette seconde option lui semblait déjà plus probable, l’Empire ne se privait pas pour déployer les gros moyens à la première occasion. Il trouvait aussi bizarre que l’Empire leur ait envoyé ces… soldats, plutôt que des humains, des stormtroopers, on connaissait leur racisme notoire.

Au milieu de ce foutoir soudain, voire passer un sabre laser le fit légèrement sourciller. Sa pilote « sensitive mais non entraînée » n’avait-elle pas affirmé ne pas être ni une Jedi, ni une Sith, ni appartenir à aucun Ordre ? Il lui lança un bref regard en biais, avant de le reporter sur le chef des ces types, qui les toisait.

– Vous êtes le Cygne. Je vous cherche depuis un moment. Si vous ne résistez pas, tout se passera bien pour vous deux.

Un sourire sarcastique vint étirer les lèvres de Nightswan, il n’avait jamais cru à ce genre de belles promesses et ce n’était pas aujourd’hui que tout allait s’arranger. Plus d’une fois, il avait entendu ça, ne résistez pas, on ne vous veut aucun mal, sauf si vous nous y obligez, etc. Des promesses toujours basées sur du vent, rien d’autre, comme si on pouvait avoir la moindre foi en la parole impériale. Ou en d’autres, il y avait encore une « chance » que ce ne soit en réalité pas l’Empire le patron de ces trucs.

– N’étant pas en état de courir, je me vois mal foncer dans le tas. Soit, vous êtes là, vous en êtes sûrement très fier, à votre ton, bravo. Peut-on savoir qui vous envoie ? Et pourquoi vous vous en prenez à une jeunette qui n’est pas recherchée par qui que ce soit ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Prédatrice des chasseurs
avatar
Messages : 164
Comptes : Sagara Soyoku, Julia Démétriès, Meetra Surik, Thrawn
Espèce : Humaine
Âge rp : 26 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Dim 11 Nov - 15:47

Je revenais tout juste d'Almania, où j'avais été faire quelques petits achats. Ayant laissé ceux-ci à bord du vaisseau du patron, avec le reste du matériel nécessaire à mon projet Prédator, j'avais rejoins le lieu où celui-ci logeait. Je savais qu'il avait rencontré un groupe de rebelles et discuté avec eux, l'équipage me l'avait appris, et je me demandais un peu s'il n'avait pas décidé quelques choses à mon sujet. C'est une des raisons pour laquelle je voulais voir Nevil, l'autre étant que mes affaires se trouvaient là-bas. Pas toute, juste les tenues que je possédais.

J'étais d'ailleurs en train de regarder dans mon grand sac pour me changer quand l'intrus me prit par surprise. Il était plus petit que moi et j'ai bien tenté de me défendre mais lui et son compère m'immobilisèrent avant que je ne puisse saisir mon sabrelaser. Une chance pour eux : je n'aurais pu alors que les tuer ou accepter leur reddition, ne maniant pas cette arme au point de savoir vaincre l'ennemi sans le tuer comme le faisant mon arrière arrière grande tante. Ou le fera. Le duo, m'ayant attaché les mains dans le dos, me laissa me redresser pendant qu'ils parlaient à leur supérieur, en basic heureusement. Je reconnaissais ce peuple, des noghris. J'en avais croisé un, une fois, un chasseur de prime.

Je fus conduite devant le Cygne auprès de qui j'allais me placer. Il n'était pas question que je l'abandonne alors que ce commando, difficile de les appeler autrement vu leur nombre et leur professionnalisme, allait le livrer à l'empire... Qui sait, je pourrais même l'aider à s'évader, vu ma connaissance des protocoles impériaux. Toutefois, je veillais à rester silencieuse. Se faire passer pour une simple et ordinaire subordonnée, c'est très utile, et puis, je sais être une mauvaise menteuse. Le seul point qui m'agaça, ce fut de voir nos ravisseurs dévoiler mon sabre laser à Nevil. Je n'avais guère envie qu'on voit cette arme, on allait me prendre pour une jedi...

_________________
DC de Julia Démétriès / Thrawn / Sagara soyoku / Meetra Surik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 734
Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Dim 11 Nov - 16:33

PNJ Pachkak

– N’étant pas en état de courir, je me vois mal foncer dans le tas. Soit, vous êtes là, vous en êtes sûrement très fier, à votre ton, bravo. Peut-on savoir qui vous envoie ? Et pourquoi vous vous en prenez à une jeunette qui n’est pas recherchée par qui que ce soit ?

"Elle travaille pour vous."

C'était évident qu'elle n'était pas aussi innocente qu'elle en avait l'air. Et en plus, elle maniait une arme similaire à celle du Seigneur Vador. C'était une guerrière donc, apprentie peut-être mais une guerrière tout de même. Ils n'allaient pas la laisser derrière en plus, c'était un témoin et le grand amiral avait demandé la plus grande discrétion.

"Vous allez venir avec nous, tous deux. Le Grand Amiral désire vous parler. Nous allons aller à notre vaisseau : pas de cri, pas de fuite. Nos armes sont sur paralysant car nous devons vous ramener en vie, Cygne. Cela ne s'applique pas aux autres."

C'était une menace et cela ne le gênait pas de la faire. Un guerrier se bat pour prtéger les autres, ce Cygne en était un selon le grand amiral, et la Traque avait prouvé sa valeur aux yeux de Pachkak. Il donna ses ordres dans sa langue natale, trois guerriers partirent pour sécuriser la chemin. On ne sait jamais qui pourrait tenter de les arrêter. Trois autres sécuriseront les arrières. Il se tourna vers la femelle humaine.

"Vous poussez la chaise du Cygne. En route."

Il leur fit signe de passer devant lui, de suivre deux de ses guerriers. Il allait les conduire à sa navette, avant d'aller sur le Chimaera. Il allait devoir prévenir le grand amiral, ou au moins le capitaine, de leur arrivée avant. Il fallait être discret quand on allait sur le vaisseau de grand amiral, éviter d'attirer l'attention. La survie du peuple Noghri en dépendait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com

avatar
Messages : 90
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Dim 11 Nov - 18:31

– Elle travaille pour vous.

S’ils devaient traquer un par un tous ceux qui travaillaient pour lui, ces pauvres garçons n’étaient vraiment pas au bout de leur peine. Cygni leva légèrement les yeux au ciel, en se retenant de leur faire remarquer ce petit détail, ça leur passait sûrement au-dessus de la tête. Par ailleurs, il connaissait les méthodes des impériaux, ils n’aimaient pas laisser qui que ce soit derrière eux, les personnes qui ne parvenaient pas à s’enfuir étaient soit tuées, soit capturées, pas de témoins, pas de poursuivants, c’était toujours ainsi. Il porta un léger regard au sabre tenu par un de ces types, puis vers Amélia. Même si elle n’était pas une Jedi ou il ne savait quoi, si elle avait cette arme, elle était censée savoir s’en servir un minimum ou connaître les bases de la Force. Si elle pouvait s’en servir pour se sauver… Lui-même n’imaginait guère la suivre dans une course d’un tel genre, il ne pourrait pas.

– Vous allez venir avec nous, tous deux. Le Grand Amiral désire vous parler. Nous allons aller à notre vaisseau : pas de cri, pas de fuite. Nos armes sont sur paralysant car nous devons vous ramener en vie, Cygne. Cela ne s'applique pas aux autres.

Nevil laissa échapper brièvement une grimace incrédule, regardant le type en haussant les sourcils. Le « Grand Amiral »…. Il y en avait plus d’une dizaine mais un seul, parmi tous, pourrait avoir une lubie pareille. Cygni se serait attendu à ce que soit le BSI qui veuille lui remettre la main dessus, ce serait le plus logique qui soit, ou sinon des chasseurs de prime voulant rafler la mise, mais pas Thrawn ! Qu’est-ce qu’il pouvait lui vouloir, cette fois-ci ? Serrant les lèvres, il s’était contenté de vaguement hocher la tête, imaginant bien ces types frapper Amélia, oui… Il aurait dû se douter que c’était l’amiral Chiss qui avait envoyé ce commando, qui d’autre aurait pu avoir une idée pareille ? Amélia dû venir derrière le pousser, alors qu’ils partaient, escortés par ces chers poursuivants. Ils avaient pris leurs armes mais ne les avait pas fouillé, c’était au moins ça de pris.

Il n’eut cependant pas l’occasion de faire grand-chose, le type qui marchait juste à côté d’Amélia bondit et lui arracha des mains le mini-communicateur qu’il avait attrapé au fond d’une poche. Très observateurs et prudents, ces types, d’accord. Cygni soupira, levant un peu les mains en se laissant fouiller sans rien dire, il n’avait pas un second petit appareil comme celui-là, de toute façon. On se calme, les affreux, c’était le jeu ! Ils reprirent leur route, avec une surveillance accrue, d’un pas plus rapide jusqu’à leur navette. Nevil sentit son coeur tomber plus bas dans sa poitrine quand il entendit le lourd claquement de la rampe d’accès, la rage au ventre. Il commençait à peine à reprendre un rythme normal, à travailler main dans la main avec divers groupes rebelles, alors maintenant… Agacé, il reporta le regard sur le chef de ses ravisseurs, lèvres pincées, retenant la remarque lui brûlant les lèvres.

Ils furent enfermé dans une sorte de petite cabine, avant de sentir le vaisseau légèrement trembler en décollant. Cygni s’autorisa enfin à soupirer longuement, les yeux fermés. Il resta ainsi silencieux et immobile quelques minutes, avant de rouvrir les yeux et se redresser un peu. Bien… Ils étaient sans doute écoutés et surveillés, pas le moment de tirer le moindre plan.

– Très bien, navré que vous soyez embarquée là-dedans. Je savais être toujours poursuivi par le BSI, par contre, je pensais que Thrawn avait abandonné l’affaire. J’espère que tous les Chiss ne sont pas aussi acharnés que ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Prédatrice des chasseurs
avatar
Messages : 164
Comptes : Sagara Soyoku, Julia Démétriès, Meetra Surik, Thrawn
Espèce : Humaine
Âge rp : 26 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Sam 17 Nov - 17:46

Je me mis donc à faire la pousse-chaise, bien que ce ne soit pas réellement nécessaire. Le système est discret et prend peu de place mais la chaise du patron peut se déplacer toute seule. Après tout, il aime bien avoir sa propre autonomie. l me semble que la durée des batteries n'est pas énorme, par contre, mais cela, il le sait mieux que moi. Le pousser permet au moins de l'économiser pour le cas où... On va espérer qu'il pourra s'en servir si une occasion s'offre à nous.

La patron tenta d'utiliser son comlink, en vain. Ces êtres ont d'excellents réflexes, visiblement. Je veillais donc à ne pas sortir le mien. Il faudra que je lui trouve une meilleure cachette que la poche de mon pantalon, cela dit. N'importe quelle fouille le trouvera aussitôt, sinon.

Nos ravisseurs, des pro-impériaux donc, nous conduisirent à une navette, nous enfermant dans une cabine. Elle n'avait aucun hublot, se trouvant entièrement à l'intérieur si je me fiais à l'agencement que j'avais pu voir, et comportait un seul lit. J'imagine que nous dormirons à tour de rôle, le patron et moi.


– Très bien, navré que vous soyez embarquée là-dedans. Je savais être toujours poursuivi par le BSI, par contre, je pensais que Thrawn avait abandonné l’affaire. J’espère que tous les Chiss ne sont pas aussi acharnés que ça.

"Ne vous excusez pas, je sais dans quoi je me suis embarquée en m'engageant. Et je pense que vous aurez l'occasion de lui poser la question."

Seule avec lui, je me tournais un peu, histoire de ne pas trop en montrer quand je glissais mon comlink dans le vêtement féminin adapté pour servir de cachette, même si c'est légèrement inconfortable : le soutien gorge. Je ne connaissais personne qui se soit amusé à fouiller cet endroit là, même chez les personnes de mon sexe. Cela fait, je remis mon débardeur correctement, même si je ne l'avais pas enlevé, la manoeuvre l'avait sorti du pantalon et refermait consciencieusement ma veste. Puis, je m'assis sur le bord du lit, laissant à Nevil la seule chaise que nous ayons : la sienne.

"Il y a une histoire personnelle entre vous deux ? Enfin, si ce n'est pas indiscret ?"

_________________
DC de Julia Démétriès / Thrawn / Sagara soyoku / Meetra Surik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 90
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Sam 17 Nov - 18:55

– Ne vous excusez pas, je sais dans quoi je me suis embarquée en m'engageant. Et je pense que vous aurez l'occasion de lui poser la question.

Sans doute. Et il ne répondra pas, Nevil pouvait sans doute s’épargner de demander. Cela dit, ce n’était pas non plus le plus important, dans le fond, il ne s’occupait pas de savoir s‘ils étaient tous comme lui ou non, peu de chances qu’il en croise à nouveau, à part peut-être Nuru. Il détourna les yeux quand Amélia cacha son propre comlink, tapotant légèrement des doigts contre l’accoudoir du fauteuil roulant en observant pensivement la porte de la cellule. Enfin, de la « cabine ». Dix de ces lézards… Assez pour les contraindre à rester tranquilles, pour le moment, et ils devaient déjà être passés en hyperespace. En route pour le Chimaera, sans doute… Nevil n’avait encore jamais approché de près le moindre destroyer impérial, encore moins monté dedans, il ne pouvait pour le moment qu’imaginer les dispositifs de défense qu’il y avait à l’intérieur.

– Il y a une histoire personnelle entre vous deux ? Enfin, si ce n'est pas indiscret ?

Il haussa légèrement les épaules, jetant un bref regard à Amélia, assise maintenant sur le bord du lit. Il y avait eu une « histoire », oui, si on pouvait présenter les choses comme ça, mais ça remontait à loin, maintenant. Et Nevil considérait que tout avait déjà été dit leur de leur dernière rencontre, sur Batonn, cela avait été, en quelque sorte, le point d’orgue final. Thrawn n’avait tout de même pas gardé son idée en tête… Non, tout de même pas, inutile de penser que Nevil ait pu changer d’avis, même avec ce qui s’était produit depuis. Il se frotta un peu la tempe, les yeux fermés, avec une légère amertume. Ce n’était pas à l’amiral qu’il en voulait, à vrai dire, adversaire ou pas. La seule pour qui il portait de la haine, c’était pour la véritable responsable de la débâcle de Batonn. Il avait découvert son identité il y a maintenant un moment, la pandémie puis l’opération lui avaient offert un sursis, il avait songé s’occuper de son cas ensuite. Or, cette petite virée contrariait profondément ce plan.

– Nous avons été des adversaires distants plusieurs années. Nous ne nous sommes trouvés face à face que deux fois, réellement, et entre-temps, ça a été une longue suite de manœuvres, traque et combats. C’était il y a un peu de plus de dix ans, la première fois, je n’étais pas encore vraiment un Rebelle. Lui et Vanto étaient à peine intégrés dans la Marine. L’alien des Régions Inconnues et le gamin venu du fin fond de l’Espace Sauvage, imaginez un peu le tableau.

Il eut un sourire amusé, néanmoins. Mieux valait avoir affaire avec ce genre d’hommes qu’avec de parfaits cinglés comme pouvait l’être Tarkin. Il respectait Thrawn, c’était un bon adversaire. Quant à Eli, il restait assez attachant, bien trop gentil pour être dans cette armée, il ne donnait pas envie de lui faire du mal. De toute manière, étant donné la façon dont il s’était retrouvé empêtré au milieu de tout ça… Nevil se demandait s’il allait mieux, d’ailleurs, la dernière fois qu’il l’avait vu, il était agonisant dans un lit d’hôpital et aux portes de la mort.

– Tout a été dit, de toute manière, je ne sais pas s’il a encore la même idée fixe en tête… Mais je suppose que ça se saura très vite. Vous verrez sans doute Vanto aussi, mais il n’est pas méchant. A se demander ce qu’il peut bien foutre dans cette armée.

Et ça, c’était le moins qu’on puisse dire. Nevil soupira légèrement, prenant son mal en patience. Restait à voir ce que pouvait bien vouloir l’amiral, cette fois-ci. Et il y avait intérêt à ce que ça vaille le coup de l’empêcher de faire une virée sur Lothal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 734
Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Sam 17 Nov - 19:11

PNJ Pachkak

Mis à part quand le type dans son fauteuil tenta de contacter ses hommes, le duo de prisonniers ne posa pas de problème aux noghris. Ceux-ci les exfiltrèrent sans difficulté jusqu'à leur vaisseau, les enfermant dans une des cabines internes de leur navette. Elle ne comportait qu'un lit et les draps de celui-ci, ayant été prévue pour cette tâche, qu'elle n'accomplissait pas pour la première fois, même si ce n'était pas des missions très courantes.

Le décollage du vaisseau se déroula tout aussi bien, les autorités locales les prenant pour de simples voyageurs. Juste avant de sauter en hyperespace, Pachkak envoya un message au grand amiral, sur une fréquence propre au chiss. Il constata, pendant le trajet, quand ils devaient sortir de l'hyper et refaire un saut, qu'il n'avait pas de réponse. Heureusement, le cas avait été prévu et il savait quoi faire.

Concernant les prisonniers, ils restaient entre eux la plupart du temps. Aux heures de repas, deux noghris allaient leur apporter leur nourriture, l'un tenant son arme, l'autre posant le plateau sur le seuil, avant de refermer la porte. Pour leurs besoins plus intimes, on les amenait à tour de rôle dans la salle de bain, quand ils demandaient à aller au wc et une fois par jour pour qu'ils utilisent la douche sonique. Bien sur, il n'y avait nulle caméra ou micro car ils n'étaient pas là pour ça mais ça les amusait d'imaginer leurs prisonniers croire qu'ils étaient sous surveillance constante.

Finalement, après six jours de voyage, la navette sortie d'hyperespace pour la quatrième fois, en orbite d'un petit monde peu connu que le grand amiral avait appelé Odessen. Il y avait de nombreux destroyers et la station spatiale où le vaccin avait été produit. Pachkak se souvenait y avoir été, pour assurer discrètement la sécurité du grand amiral. Le chef du commando ouvrit un canal après avoir envoyé son code d'identification, demandant à parler au capitaine Pellaeon en privé, pendant leur approche du Chimaera. Quand il eut l'assurance que personne ne pouvait entendre le maître du destroyer, il expliqua la raison de sa venue.


"Le Grand Amiral nous a dit de lui amener une personne. Nous avons aussi amené une de ses subrodonnés. Il a dit que s'il n'était pas présent, il fallait vous les confier et les mettre au secret."

Il espérait que le capitaine ne poserait pas trop de problème Rukh aimait bien à raconter comment il s'amusait avec lui quand il protégeait le grand amiral. Cet humain détestait quand le meilleur guerrier d'Honoghr le surprenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-et-force.forumactif.com
La Prédatrice des chasseurs
avatar
Messages : 164
Comptes : Sagara Soyoku, Julia Démétriès, Meetra Surik, Thrawn
Espèce : Humaine
Âge rp : 26 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Sam 17 Nov - 20:07

– Nous avons été des adversaires distants plusieurs années. Nous ne nous sommes trouvés face à face que deux fois, réellement, et entre-temps, ça a été une longue suite de manœuvres, traque et combats. C’était il y a un peu de plus de dix ans, la première fois, je n’étais pas encore vraiment un Rebelle. Lui et Vanto étaient à peine intégrés dans la Marine. L’alien des Régions Inconnues et le gamin venu du fin fond de l’Espace Sauvage, imaginez un peu le tableau.

Oui, j'imagine que cela doit faire bizarre. Je comprenais même le cas d'Eli car venir de la Bordure Extérieur n'est franchement pas mieux aux yeux des "natifs". J'en avais eu du bizutages moi aussi, à l'académie. J'ignore qui avait été es pires, les filles ou ceux à qui j'ai piqué la première place, au niveau des notes, et l'attention des instructeurs. Et puis, il y avait eu la différence d'âge. J'étais la plus âgée de ma promotion, avec cinq ans de plus que le restant des élèves.

– Tout a été dit, de toute manière, je ne sais pas s’il a encore la même idée fixe en tête… Mais je suppose que ça se saura très vite. Vous verrez sans doute Vanto aussi, mais il n’est pas méchant. A se demander ce qu’il peut bien foutre dans cette armée.

"Oh, inutile de me le dire. J'ai croisé Eli quelques semaines avant vous. Il avait reçu une mission très dure et "injuste", que vous n'auriez pas apprécié non plus je crois. L'intitulé était "vacance" et il avait choisi Corellia."

J'espérais, d'ailleurs, ne pas trop le croiser. Pour lui. Je ne sais pas trop ce qu'il penserait de ce moment de détente que je l'ai aidé à avoir, s'il découvre que je travaille pour un de ses adversaires. Il le remettra surement en question alors qu'il n'y avait aucune raison pour ça.

"Il avait besoin de se reposer, se remettant à peine de la pandémie, et je crois avoir réussi à l'y aider. Lui, involontairement, m'a rappelé mon engagement à combattre les sith. Il a, involontairement, aidé à ce que j'accepte votre proposition, quand on s'est croisé après."

Il fallait bien expliquer certaines choses. Cela dit, les autres choses, je les garderais pour plus tard. Ce n'était pas le lieu pour expliquer à mon chef pourquoi je possédais un sabrelaser.

"Peut-être pourriez vous me raconter vos rencontres avec le grand amiral ? Je crains que nous ayons beaucoup de temps devant nous, chef."

_________________
DC de Julia Démétriès / Thrawn / Sagara soyoku / Meetra Surik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 90
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Sam 17 Nov - 21:48

– Oh, inutile de me le dire. J'ai croisé Eli quelques semaines avant vous. Il avait reçu une mission très dure et "injuste", que vous n'auriez pas apprécié non plus je crois. L'intitulé était "vacance" et il avait choisi Corellia.

Tiens, la galaxie était petite. Cygni sourit à nouveau, imaginant bien la scène et surtout la réaction d’Eli lorsqu’il avait dû partir en congés. Même si c’était bien logique qu’il doive en prendre, après ce qu’il s’était mangé, et avec la façon que Thrawn avait de veiller sur lui. Cygni ne fit pas de commentaires sur « l’engagement à combattre les siths », cependant, ignorant de quelle époque exactement elle venait et s’il pouvait toujours avoir confiance en son affirmation de ne pas être une Jedi. Posséder un sabre laser n’était pas une preuve suffisante, mais avec toutes ces failles et bouleversements, comme être sûr de quoi que ce soit ? Ignorant aussi si on les écoutait, autant ne pas approfondir le sujet. Les Siths, les Jedis, les failles, les sensitifs venant comme ça de tous les temps possibles, ça leur compliquait lourdement l’existence. La Force était une entité qu’il définissait mal.

– Peut-être pourriez-vous me raconter vos rencontres avec le grand amiral ? Je crains que nous ayons beaucoup de temps devant nous, chef.

Possible, tout dépendait où le vaisseau où on les emmenait était occupé présentement à se balader. Et où leur cher amiral lui-même était occupé à monter ses plans. Cygni avait dû l’apercevoir une fois ou deux, durant la pandémie, avant qu’il ne tombe malade et soit mis en quarantaine à son tour, depuis, il n’avait rien pu obtenir comme informations, sinon que la septième flotte s’était rassemblée toute entière, ou quasiment plutôt, dans l’Espace Sauvage. Il avait aussi su que Odessen et l’ancienne station médicale avaient été annexés.

– La première fois, c’était il y a douze ans, maintenant. Je travaillais avec un groupe de parfaits abrutis pour récupérer du gaz tibana. Nous avions détourné un vaisseau, enfermé son équipage, et c’est là que monsieur a débarqué, avec Vanto et trois autres collègues. Je vous passe les détails, mais on peut dire que c’était un match nul. Il s’est certes sauvé, finalement, avec l’équipage du vaisseau, et arrêté trois des abrutis. Mais nous avons obtenu une bonne partie du gaz tout de même et disparus dans la nature. L’Empire n’était pas encore très… Disons qu’il n’avait pas encore la même cruauté. Pas les mêmes armes.

Il fit un petit geste de la main, rapide, mélange d’agacement et de lassitude. A cette époque, la galaxie n’était pas parfaite, il y avait d’énormes abus, des pouvoirs écrasants, déjà des massacres, en revanche, l’Étoile Noire n’était pas prête. Il n’y avait pas non plus de Siths fous furieux lâchés en toute liberté, sans aucun contrôle. Il n’y avait pas de risques qu’un malade lâche une telle pandémie et ravage bien des mondes. La Marine Impériale n’était pas encore aussi développée, quoi qu’elle était très bien lancée. En bref ils n’en étaient pas encore arrivés au même niveau de pourriture et de cruauté qui sévissait aujourd’hui. La gangrène avait grimpé, peu à peu, au cours des ans, devenant jour après jour plus mortelle et plus terrible. Le gouvernement en avait aussi nourri la rébellion, jusqu’à ce que tous les insurgés finissent enfin par s’unir, se former en groupes soudés et combattre. Rien ne s’était fait en un jour.

– La seconde fois, quelques années plus tard, j’avais pris la tête d’un groupe d’insurgés sur Batonn. Il m’a contacté pour me proposer une rencontre, en face à face, pour une petite discussion, seuls. Il m’a fait une proposition, que j’ai refusé. Puis une petite garce de gouverneur a tout fait exploser. Presque tous les insurgés ont été liquidés. Comme le petit Eli l’a si gentiment confirmé dans son lit d’hôpital quand je l’ai chatouillé un peu, ce coup bas ne pouvait pas venir de son ami bleu. Bref. Reposez-vous si vous le pouvez, en attendant, ce n’est pas la fin de tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Espèce : Humain
Âge rp : 52 ans
Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   Hier à 18:59

C’est bien en étudiant les textes de lois et autres de chaque population que Gilad songeait qu’un véritable Sénat galactique ne pouvait qu’avoir des difficultés extrêmement importantes. Voire impossibles tenir, il serait beaucoup plus raisonnable que des gouvernements de masse, comme l’Empire, contrôlent des secteurs plus restreints, en équilibre avec d’autres gouvernements. Plus raisonnable et aussi bien plus stable, en laissant tranquille les planètes qui voulaient l’être. La galaxie en serait sûrement bien plus saine. Enfin, allez donc faire comprendre ça… Certaines logiques ou vérités n’étaient jamais comprises ou acceptées, même si elles étaient des plus évidentes. En tant qu’officier impérial lui-même, il ne devrait pas penser ainsi, encore moins y réfléchir, il y avait des sujets presque tabou dont personne ne parlait.

Il n’en pensait pourtant pas moins, même s’il ne s’en ouvrait. Tant de sujets pourraient encore évoluer… L’idée d’un Empire n’était pas plus mauvaise qu’une République, à son sens, tout dépendait de comment son fonctionnement était pensé. En attendant, il fallait bien vivre. Gilad s’était, en quelque sorte, « habitué » à ce système, habitué à cet Empire, comme beaucoup d’autres anciens officiers de la République. Il criait moins sur les défauts car avait eu le temps d’intérioriser et surtout, il possédait ce comparatif que les plus jeunes générations n’avaient pas. Certes, ce n’était pas parfait, mais il existait aussi des bons côtés qui n’étaient pas à jeter. Tout était une question d’équilibre et de respect, autant pour ses alliés que ses ennemis. Militaire ou non, il ne pourrait vivre sans avoir une certaine moralité.

Un bip s’alluma sur son bureau,a lors qu’il était toujours plongé dans son étude, l’arrachant à ses réflexions quand il sut qui souhaitait lui parler, et en privé. Que se passait-il, cette fois ? Pellaeon inspira légèrement du nez, espérant que ce ne soit pas l’annonce d’une nouvelle catastrophe, avant de prendre la communication. Pachkak… Voilà bien longtemps qu’il n’avait plus vu le Noghri, lui et un commando étaient partis depuis déjà plusieurs mois. La pandémie débutait juste son ascension mortelle, à ce moment-là, la coalition n’était même pas encore créée.

"Le Grand Amiral nous a dit de lui amener une personne. Nous avons aussi amené une de ses subordonnés. Il a dit que s'il n'était pas présent, il fallait vous les confier et les mettre au secret."

Une personne… Pellaeon eut immédiatement une petite idée de qui il pouvait bien s’agir et hocha la tête pour lui-même. Très bien… Il fit diriger le convoi vers un sas d’entrée sur le côté de l’immense niveau, à un niveau supérieur aux hangars, mais qui permettra une entrée plus discrète, avant de faire donner les codes d’accès. Coupant son étude, il se rendit dans le couloir menant à ce sas, pour accueillir le groupe. L’homme qu’il vit sur un fauteuil roulant, accompagné par une jeune femme inconnue, était bien Nightswan. Un des hommes les plus recherchés de tout l’Empire, et recherché de façon plus personnelle par le Grand Amiral.

"Bienvenue à bord du DSI Chimaera. Je suis le capitaine Pellaeon."

Il les fit tout d’abord passer tous les deux dans une pièce, séparés, afin qu’ils soient fouillé, Nightswan par un homme, sa subordonnée par une femme. Préserver l’intimité, réellement, durant une fouille, était impossible, mais la sécurité passait avant cela. Ce qui leur permit d’ailleurs de découvrir que la jeune subordonnée, Amélia donc, avait conservé son comlink dans un endroit que, d’ordinaire, on ne fouille pas. Le capitaine se passa de commentaires sur le sujet une fois qu’il le récupéra, c’était une tactique comme une autre. On les fit ensuite entrer dans tous les deux dans une cellule commune, après un trajet à l’écart de toute autre activité. Une fois tous les deux « installés », le capitaine passa dans la cellule, des gardes spécifiques juste derrière lui.

"Pour le moment, le Grand Amiral ne peut vous rencontrer. D’ici là, sachez que vous ne serez pas maltraités, ni l’un ni l’autre. Je ne suis pas un adepte de frapper les prisonniers. Si vous avez besoin de certains soins médicaux spécifiques, faites-le savoir."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traqués {Noghri, Nightswan, Amélia}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armelle, la bizarre, timbrée, dégénérée et détraquée :D [Sd]
» Films à venir - Printemps 2010
» Entre détraqué et petite fille. | PV Lisha
» Cours 8 ~> Patronus détraqués !
» Si traqueur devient traqué, traqué devient traqueur alors? [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coeur de la Force ::  :: Découvrons l'espace-
Sauter vers: